ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

HPE Next Immanquables #10. – 5000 ou plus ?

Elections Entco 3 syndicats ex-aequo en sièges, dont la CFTC !

Actualité DXC-ESF GPEC Out (130 places). L’actualité sociale

NAO HPE 2018 Les 5 propositions expliquées (avant revendications CFTC)

FPR FY17 et Objectifs FY18 Flash Pratique HPE !

Négociation HPE Droit à la Déconnexion La CFTC propose !

La Négociation CPA/TPA HPE La CFTC revendique !

France-Canada contre la souffrance La CFTC HPE vous invite le 16 novembre !

Nouveau Code du Travail Quel impact ? Notre décryptage !

HPE PSE GPEC Out Sujet de référence pour les 90 volontaires acceptés

HPE Politique voiture Le plein de nouvelles informations (post 1750)

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE Tout sur l’impact fiscal du split Micro Focus le 1/9 !

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

jeudi 11 août 2005

Quelles sont selon vous les priorités de la rentrée ?

Dernière nouvelle (2 septembre) :

Parmi les priorités que nous avions commencé à identifier avec vous, nous ne retenons pour l'instant que les deux premières, le reste viendra en son temps :

a/ Les syndicats doivent unir leurs forces pour plus d'efficacité.
b/ Il faut insister sur la justification des postes supprimés et en diminuer le nombre qui sera connu après le CE Européen (donc à partir du 12 septembre). A la différence de 2002, il n'y a pas de doublons...
c/ Préserver et améliorer dans certains cas l'emploi et les conditions de travail de ceux qui restent : charge de travail, avantages sociaux...
d/ Donner la priorité au volontariat, pas de départs forcés
e/ Mettre l'accent sur des mesures génératrices d'emploi industriel local, comme la création d'entreprise et le financement de dispositifs existants pour dynamiser l'emploi auprès des sites les plus touchés.
f/ Obtenir des conditions de départ basées sur le dernier plan, avec améliorations de certaines mesures.
g/ Obtenir un dispositif de pré-retraite (malgré la réticence de la direction exprimée dans le groupe de travail seniors mais qui est en contradiction avec le point de vue de la Corp : " early retirement where appropriate").
h/ Ne pas perdre de vue et finaliser les autres discussions en cours : GPEC, Seniors, Télétravail, Non Cadres et Egalité Professionnelle.
i/ Autres priorités... ?

Exprimez vous !

12 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

Tout parait important, mais en ce qui me concerne personnellement je souhaite rester donc le point c/ me parait essentiel.

Anonyme a dit…

l/ changer nous ces machines a cafe... ca devient insupportable
m/ la cafeteria est trop chere

Anonyme a dit…

Il faut sauver l'accord des 35H... Cela concerna aussi les cadres.. chez Schneider, les cadres aussi ont pu se mobiliser ...

Anonyme a dit…

et chez schneider, les cadres ont su aussi se faire racheter par Cap Gemini....

Il faut sauver mes conges et faire faire le travail a bas cout ailleurs mais conserver mon emploi...

Anonyme a dit…

L'emploi en France est la top priorité : je crains que la France en général et CCF en particulier
soit victime d'une certaine francophobie...

Quels sont les managers français qui défendent notre emploi bec et ongle devant les décideurs étrangers ?

Anonyme a dit…

Il semble important que les employes qui sont pousses dehors soient accompagnes, par un package et un reclassement si necessaire, mais attention a l'effet d'aubaine!

Il ne sert a rien de sortir les machines de guerre (presse etc) avant de savoir quelles sont les proposition et les nombres de personnes a devoir partir. Cela revient a crier au loup trop tot, et fera perdre de l'efficacites aux futures activites qui seront elles peut etre indispensables.

Defendre les acquis des employes qui reste est aussi important, mais pourra etre fait dans un deuxieme temps, quand les departs seront negocies. Ne melangez pas tout: le plus important pour l'instant est l'emploi (ou au moins les compensations).

Les 35h sont un element important de motivation et de bien etre, mais ca n'est pas le seul. Avec plein de vacances, mais peu d'augmentations, beaucoup sont les employes demotives. Il faut remotiver les employes mais se focaliser strictement sur les 35h peut etre un combat perdu d'avance.

Anonyme a dit…

il parait que l'annonce des decisions sur les benefits et retirement policy aux US provoque deja la fuite vers des cieux plus clements des meilleurs elements. c'est une vraie cata! J'espere que vous etes au courant, que vous pourrez mieux nous en informer, et qu'en tout cas, cela pourra etre utilise dans les negociations futures, meme si c'est bien loin de nous! Voudrait-on un HP sans "moelle"?

poilagratter a dit…

J'ai assisté au coffee speech des Ulis et je suis consterné du discours de nos dirigeants.

poilagratter a dit…

Un exemple : Mr Wagner qui s'auto-congratule pour son MBA light aux Etats-Unis, pour sa prochaine nomination à un poste européen, pour cet ipaq qu'il aimerait bien que Gilbert Farina lui offre, pour les actions achetées à 13 dollars qui en valent 26 maintenant (mais Monsieur Wagner, savez-vous seulement combien d'employés continuent de participer au plan d'achat d'actions délocalisé aux US ? Et combien arrivent à mettre de l'argent de coté chaque mois avec un pouvoir d'achat qui s'est effondré depuis la fusion ?).

poilagratter a dit…

Et cerise sur le gateau : "la société doit de toutes façons poursuivre sa route avec 90% de son effectif, ou 80% c'est sans importance ! ". Ils sont aveugles dans leur tour d'ivoire. La mesure phare c'est 11% des managers qui vont disparaitre. Contre 10% des employés au niveau mondial, de qui se moque-t'on ? Et en Europe de l'ouest, en France, ce sera combien des employés qui feront les frais de ce management de piètre qualité ? 20% ? 30 % ? Les paris sont ouverts..

CFTC HP a dit…

Pour répondre à la question de ce qui se passe aux US, nous avons recueilli le témoignage d'une employée française basée là bas :

Un certain nombre de personne ont été identifié pour profiter du "Early retirement" (50 ans, 15 ans d' HP). Elle n'est pas sure, mais pense que c'est entre 6000 et 7000 personnes. Mark Hurd a dit qu'il pensait que 30% de ces personnes allaient prendre le package retraite (1/2 mois par année d'ancienneté, limité a un an de salaire + conservation du 'médical benefit'). Or c'est 85% de cette population qui aurait accepté. Ils devaient donner leur reponse il y a deja deux semaines.

Du coup, elle pense que les désignés WFR devraient être moins nombreux (aux US, mais aussi WW). Le WFR a déjà commencé (avant l'annonce nous a t'elle dit) puisque chaque semaine elle entend untel ou untel est visé WFR. Les personnes qui sont"Early retirement" mais qui n'ont pas fait ce choix, et qui se retrouvent WFR peuvent accepter, finalement le "Early retirement" (donc le WFR c'est forcement moins … at least Medical benefit). Mais elle n'a pas de details sur le WFR ..

Elle vient d'avoir son manager, qui lui conseille de remplir Still Pack. Il semblerait que skill pack va etre l'outil pour brasser correctement les populations et surement combler les vides des departs …?!?!

Elle dit aussi que ces departs montrent que les gens ne sont pas contents de leur booulot d'une maniere generale dans le HP d'aujourd'hui.
Elle pense que quand elle a commencé chez HP, elle a du signer une lettre confirmant qu'elle ne fera jamais partie d'un syndicat !

2 sites Web pour tenter d'avoir des news et de suivre l'actualité US et specialement californie :

http://www.siliconvalley.com/mld/siliconvalley/
http://www.mercurynews.com/mld/mercurynews/

CFTC HP a dit…

Nos priorités deviennent a/ et b/ :
a/ Les syndicats doivent unir leurs forces pour plus d'efficacité.
b/ Il faut insister sur la justification des postes supprimés et en diminuer le nombre. A la différence de 2002, il n'y a pas de doublons...

Le reste viendra en son temps.

Enregistrer un commentaire