ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de nouveaux témoignages adhérents !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

DXC-ESF Election du Bureau du CE ESF et prochaines étapes

DXC-ESF Actualité sociale. DiXiT IX

HPE 90 départs PSE GPEC Out ? Parcours social. Dispositif CFTC. Nouvelles infos !

HPE Négociation Droit à la Déconnexion Compte-rendu première réunion

HPE Experience Survey Quel usage ?

HPE Politique voiture Changement et grondement

Scission Software Newco 1er juin et ensuite ? Focus #1 !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE L’impact fiscal. Rebelote le 1er septembre avec Micro Focus ?

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime en 2018 : signature !

Accord handicap HPE/SW/DXC-ESF Homologué pour ESF, SW et HPE !

De nouveaux témoignages adhérents, ne restez pas seul(e) : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

lundi 12 septembre 2005

Communiqué des élus de Grenoble

Voir le premier commentaire (et aussi plus bas les réactions du gouvernement : G.Larcher, J.F Coppé...)

18 commentaires à lire:

CFTC HP a dit…

Communiqué des élus des Collectivités Grenobloises concernées par la restructuration de HP en Isère.

"L'entreprise Hewlett-Packard annonce un plan de restructuration mondial qui va supprimer un nombre considérable et sans précédent d'emplois sur les site de Grenoble – Eybens et de l'Isle d'Abeau.

Nous tenons à exprimer notre solidarité aux salariés frappés très durement par cette annonce.

Nous dénonçons avec force la brutalité et l'ampleur de cette décision inacceptable et incompréhensible.

Inacceptable sur le fond, au vu des résultats affichés par Hewlett Packard avec des bénéfices en croissance de + 38% sur l'exercice 2003-2004, puisqu'une fois de plus, ces décisions semblent répondre davantage à une logique financière qu'à une stratégie industrielle. Nous n'acceptons pas des décisions qui considèrent les salariés comme des coûts parmi d'autres, et nous les soutiendrons sans réserve dans leur mobilisation.

Inacceptable sur la forme, puisque Hewlett Packard a entouré ses décisions d'une opacité totale jusqu'à la dernière minute, tant pour les salariés que pour les pouvoirs publics. Nous regrettons ce mépris pour les relations sociales et démocratiques.

En cinq ans, Hewlett Packard a déjà réduit de 50% ses effectifs en Isère. Aujourd'hui l'ampleur stupéfiante des chiffres annoncés nous interroge sur la politique engagée par les dirigeants d'HP et sur le devenir des sites locaux.

Cette décision est d'autant plus incompréhensible que la société Hewlett Packard dispose, à Grenoble et en Isère, d'un terreau technologique et économique particulièrement favorable au développement du logiciel et à l'informatique. De grandes entreprises ont ainsi réaffirmé récemment leur positionnement sur le pôle grenoblois comme Cap Gemini qui a recruté 200 salariés en 2005, Schneider Electric qui a renforcé son implantation de R&D à Eybens et à Grenoble, Teamlog qui a annoncé pour 2005 un plan de recrutement de plusieurs centaines de personnes. Rappelons également que Hewlett-Packard a été la seule entreprise de la région grenobloise du secteur logiciel à ne pas être signataire de Minalogic, retenu pourtant par le gouvernement comme "pôle de compétitivité mondial".

Nous demandons fermement au président de Hewlett Packard une concertation au plus haut niveau avec les représentants de l'Etat, des salariés et les collectivités locales concernées."

Michel DESTOT, Député, Maire de Grenoble
Didier MIGAUD, Député, Président de la Métro
André VALLINI, Député, Président du Conseil Général de l'Isère
Marc BAIETTO, Maire d'Eybens
Alain ROSSOT, Maire de l'Isle d'Abeau, Président du SAN

Anonyme a dit…

Qu'a dit mr sarkozy?

Anonyme a dit…

HP à des "European Credentials" necessaire pour soumettre des propositions à la Commission Européenne dans les projets de recherches.
Ces "Credentials" devraient peut-être etre réevalué ? par example: "Rendez le pognon!!"

L'usage de la banque interne de HP Finance en Irlande meriterais peut-être aussi quelques etudes poussées.

Anonyme a dit…

Rapport officiel d'HP à destination de la "SECURITIES AND EXCHANGE COMMISSION"
Date : 8 septembre 2005
A la page : 14

http://investor.hp.com/EdgarDetail.cfm?CIK=47217&FID=1047469-05-22690&SID=05-00


On July 19, 2005, HP's management announced its intention to restructure certain of its operations with the goal of reducing costs, simplifying HP's operating structure and placing greater focus on its customers. These actions could result in approximately 14,500 employees, or about 10% of its regular full-time staff, exiting HP through workforce restructuring or early retirement programs over the next six fiscal quarters beginning in the fourth quarter of fiscal 2005. As a first step towards achieving this objective, in late July 2005, HP implemented an enhanced early retirement program in the U.S. The deadline to elect participation in the enhanced early retirement program closed for eligible U.S. employees on August 19, 2005. As of that date, approximately 3,200 employees elected to participate in the program at an estimated cost to HP of approximately $400 million. These costs will be recognized as a restructuring charge in the fourth quarter of fiscal 2005. Now that the number of participants in the U.S. early retirement program is known, HP expects to develop and approve plans for additional workforce restructuring actions beginning in the fourth quarter of fiscal 2005.



Retraite anticipé pour 3200 employés aux US pour un montant total de 400 millions de $.

Futurs plans a l'horizon , la machine ne va pas s'arreter de si tot !!!

Anonyme a dit…

La santé financière d'HP est au beau fixe... les écureuils à "col blanc" ont bien compté : 14 milliards de noisettes, très belle année!

Seulement, il y a un "hic"...

A moyen terme, les écureuils à "col blanc" qui ont été alerté pas les écureuils "administrateurs" et les écureuils "actionnaires" (et les Shadocks pompaient... pompaient...) envisagent une potentielle diminution de noisettes par écureuil dans les années à venir, il faut donc commencer à chasser quelques écureuils en sacrifiant (tant pis) quelques noisettes! Ils décident donc d'un PSN : Plan de Sauvegarde des Noisettes.

Plus sérieusement, HP se porte bien mais sait-on jamais... licencions en masse pour que les actionnaires aient vraiment confiance en voyant le chiffre d'affaire par salarié se rapprocher de celui des concurrents : DELL, IBM.

Seulement, il y a aussi un "hic" : Les salariés, l'opinion publique, les politiques français et européens s'indignent, même la presse se range du côté des salariés, c'est illégitime... Pourquoi licencier, quant au contraire il faudrait embaucher ?!?

En bref, tout le monde s'accorde à dire que les licenciements sont injustifiables... Normal, personne ne les a justifié!!!!

Égoïstement (ou par instinct de survie?) certains pensent (moi y compris... instinct de survie quand tu nous tiens!!!) au montant du "PACKAGE", ça se déroulera sur la base du "volontariat" tu crois, comme le dernier ?!? Ça serait drôlement coooooooooool!!!

Malheureusement, la vérité est ailleurs :

Notre CEO, Mark Hurd 1er, n'a aucune vision autre que spéculative, boursière! Uniquement omnibulé par sa réussite personnelle vis à vis d'une maigre élite californienne ou new-Yorkaise, il ne propose aucune stratégie concrète à moyen ou à long terme pour HP, ses 145.000 employés, ses clients! Cet homme qui vaut des MILLIARDS est en fait un véritable MERCENAIRE des temps modernes...

Il faut CLAIREMENT qu'il démissionne en restituant à HP les millions de dollars qu'il a injustement et indignement empoché en rejoignant notre société en mars dernier comme un seveu sur la choupe!!!

NCR, HP... "Who's next" ?!?

ET puis, il n'a pas atteint ses objectifs chez HP, donc attribuons lui un "I". Enfin, compte tenu de la gravité de la situation dans laquelle il nous a mise en ternissant l'image d'HP : VIRONS LE!

Pour qu'il démissionne me direz-vous ? Facile, il faut que tous les syndicats WW et les salariés y croient et que rapidement, s'organise une grève mondiale pour faire plier le "board" !!!! Ça peut aller très très vite même si ça paraît utopique...

Quelle belle leçon d'éthique :

Faire CAPOTER un PLAN SOCIAL ABSURDE en poussant à la démission un CEO, un homme qui valait des MILLIARDS!!!!

EVERYTHING IS POSSIBLE non ?

En revanche, si l'on préfère renoncer à lutter contre ce libéralisme en préférant attendre le PACKAGE, songeons dans le même temps à orienter nos enfants vers des cours de mandarins ou de "hurdu" car ça risque de leur être fort utile lorsqu'ils auront terminés leurs études.

Et toi Philippe Starck, maître incontesté du design... tu en penses quoi ?

Anonyme a dit…

Greve des "orders". Enregistrons les orders au compte goutte, et mettons les sous le coude surtout les 3 dernieres semaines du quarter.

Si les tableaux de bord de la Tour d'Ivoire commencent a clignoter comme un sapin de Noel...

Anonyme a dit…

"L'usage de la banque interne de HP Finance en Irlande meriterais peut-être aussi quelques etudes poussées."

C'est à dire ?

Anonyme a dit…

Courage, battez vous, unissez vous, mettez au point une plate-forme inter-syndicale, obtenez le maximum d'appuis à l'extérieur, expliquez, expliquez, expliquez ... pour mobiliser au maximum le personnel, et ne vous laissez jamais décourager !!!

Un collègue IBMer (embarqué dans le PSE de la même veine chez Bigblue)

Anonyme a dit…

"Pour qu'il démissionne me direz-vous ? Facile, il faut que tous les syndicats WW et les salariés y croient et que rapidement, s'organise une grève mondiale pour faire plier le "board" !!!! Ça peut aller très très vite même si ça paraît utopique..."

Courage.
J'ai lu la presse ce matin,vous n'etiez que 300 en debrayage....

Ce n'est plus de l'utopie, c'est Casimir.

Fallait vous battre avant, maintenant c'est un peu tard.
Pourquoi vos syndicats n'osent pas parler du sort des sous traitants???

Parce que c'est moins grave???
Parce que vous avez la trouille d'avoir a partager le (gateau) package????


Pourrez vous reintegrer une societe ou il faut payer le cafe a la machine??

Dur la vie!!!!

Guy CFTC a dit…

Je suis en contact permanent avec des employes co traitants ou ss traitants et on ne les oublie pas; je peux siter entre autre Getronics Decan ou environ 45 emplois sont menaces d'ici decembre. Les elus eux aussi sont tenu au courant de ces impacts directs et indirects.
Guy CFTC

Anonyme a dit…

Juste un petit commentaire suplémentaire.
Beaucoup parle de package pour le départ des volontaires ok je suis d'accord! mais qu'en est il du package pour nous pauvres intérimaires qui faisont nous aussi fonctionner la boite à bien des postes? rien nada!! fin de contrat au revoir madame monsieur!!!!

alex: intérimaire depuis 1an et demi chez HP

Anonyme a dit…

RESPONSABILITE DU SENIOR MANAGEMENT

Un point qui me parait tres important n'est pas assez communique alors que nous beneficions d'une forte couverture mediatique : la responsabilite du senior management dans l'absence d'initiatives pour developper l'activite et par consequent l'emploi en France. Cela n'est nullement mentionne dans les differents reportages de la presse. Pourquoi ?

La suppression de 1240 postes est un veritable gachis de competences, expertises et savoir-faire alors que, faisant encore des profits significatifs, l'entreprise pourrait utiliser au moins une partie de ces ressources pour le developpement de nouvelles activites (produits, services) sur de nouveaux marches, de nouvelles niches technologiques avec des debouches en Europe occidentale. Cela preparerait beaucoup plus surement l'avenir que la coupe systematique des ressources. Jusqu'ou ira-t'on dans la reduction des effectifs, donc de la matiere grise et des initiatives de developpement ? Cette "strategie" de la facilite (il est plus facile de calculer des coupes d'effectif pour ameliorer l'image boursiere que de developper du business) est veritablement suicidaire pour HP a moyen et long terme.

Ou est passe le "invent" d'HP ? Il est par exemple tres surprenant que HP ne participe pas au pole Minalogic alors que le bassin grenoblois offre de vrais potentiels de recherche et d'innovation dans des technologies de pointe et d'avenir comme les micro-nanotechnologies, la telecommunication qui sont au coeur des metiers d'HP. Non, le senior management se concentre uniquement sur les resultats operationnels et financiers court terme (trimestriels) sans prendre de recul ni lancer de nouvelles idees de "breakthrough", de percee technologique. Il est vrai que le systeme d'evaluation et de remuneration auquel ils sont soumis les pousse dans ce sens, mais il est aussi de leur propre responsabilite de ne pas se laisser happer par ce systeme, de ne pas accepter ce qui est presente a tort comme une fatalite (maturite des marches occidentaux, forte croissance a l'est) et de prendre toute la mesure de leur responsabilite de manager sur l'economie locale et a terme leur propre emploi et celui de leurs enfants. Bref depasser l'objectif purement individuel de promotion personnelle et de recompense financiere, ces "carottes" qui les paralysent insidieusement et les transforment en marionnettes : on peut aisement deviner le contenu de tous les discours des coffee talks : "thanks for the results, be focused, execute…" Aucune vision, aucune valeur ajoutee, aucun projet federateur et energisant. C'est cette attitude a la fois irresponsable et deresponsabilisante qui est la plus nefaste en termes de motivation des employes et de developpement de l'esprit entrepreneurial. C'est elle qui menace le plus la perennite de l'entreprise et qui devrait etre davantage denoncee.

A force de demander aux employes de se focaliser sur l'execution, l'operationnel, le resultat court terme, on coupe court a tout elan creatif, force de vision et de projet de developpement qui sont les veritables sources d'energie et de motivation pour la majorite des profils recrutes a HP. On observe depuis quelques annees une veritable degradation du contenu des postes, de plus en plus operationnels, de "petites mains" pour croiser des donnees dans tous les sens, sans ouvrir de perspective et de vision en parallele. Dans ces conditions, comment esperer une motivation et un engagement accrus ? Et le cercle vicieux du manque de productivite et des besoins de rationalisation est enclenche...

La croissance est certes a l'est aujourd'hui, mais la richesse est encore a l'ouest, elle attend sans doute d'autres choses que ce que propose HP aujourd'hui mais pourquoi y renoncer ? Il semble que la direction trouve plus facile de faire la meme chose ailleurs plutot que de faire de nouvelles choses ici, en s'adaptant a la demande des marches matures. C'est cette logique de facilite, cette absence de vision et d'innovation qu'il faut remettre en cause ! Puisqu'on nous demande d'etre "ambidextre", pourquoi ne pourrions-nous pas nous developper a l'est et a l'ouest ? Dans quelques annees, les pays en croissance auront gagne la meme maturite et la question se reposera. Alors, c'est reculer pour mieux sauter ?

Anonyme a dit…

Très bonne analyse!(cf commentaire précédent). j'ai connu un HP où les managers avaient à coeur de développer de nouvelles activités, où lorsqu'un secteur était en chute, d'autres prenaient le relais, où les employés étaient formés, redéployés, considérés comme des assets et non comme des expenses...
Mais à cette époque les dirigeant étaient Bill et Dave, et le top management "en avait".
Depuis, hélas, les managers meneurs d'homme ont tous été éliminés, au profit de gestionnaires. Signe des temps, car HP n'est pas la seule entreprise dans ce cas...elle fut même une des dernières à résister...jusqu'à l'arrivée de Carly.
Le management humain reviendra au goût du jour, on en sent le besoin et les prémices un peu partout, mais reviendra-t-il assez tôt pour éviter la casse annoncée? j'en doute...
Quoi qu'il en soit, soyez prudents, réfléchissez avant de partir. HP est un monde, l'extérieur en est un autre...Méfiez-vous du mythe du consultant ou du coach...beaucoup en parlent, peu en vivent! Il ne suffit pas d'avoir des compétences, mais il faut les vendre. Pour celà, je ne saurais trop vous encourager à vous créer un réseau relationnel externe à HP...
Un ex-HP

Anonyme a dit…

Au fait, j'ai vu sur internet que M Starck a publié un livre sur la fusion, tout sourire, et donnant des leçons de stratégie industrielle...souhaitons pour l'avenir de notre pays qu'il ne s'en vende pas trop!

Anonyme a dit…

Profitez du soutien des élus pour tenter une création dans le cadre de Minatec ou autre! Il faut battre le fer pendant qu'il est chaud! Les émotions se calment vite lorsqu'elles ne sont plus porteuses de médiatisation.
Soyez créatifs et audacieux! Il y a sûrement un projet à monter à Grenoble...

Anonyme a dit…

L'analyse sur la frilosité du management local mais de son faible écho dans les médias est tout à fait pertinente.

Malheureusement, et bien que durement touchés; nous employés HP restons très politiquement correct voir frileux. Qui osera annoncer publiquement qu'il a été témoin de management minimaliste de la part de son chef, de décisions plus politiques que stratégiques ?

Je l'avoue pas moi...

Anonyme a dit…

NECESSITE D'UN REVEIL STRATEGIQUE

(du meme auteur que RESPONSABILITE DU SENIOR MANAGEMENT plus haut)

La meilleure solution aujourd'hui n'est sans doute pas de critiquer nos managers directs sur ce qu'ils ont fait ou auraient du faire. La majorite d'entre eux est d'ailleurs parvenue au niveau managerial grace a leurs qualites de "bon soldat", d'executants dociles qui delivrent des resultats de facon fiable, reguliere et sans surprise, non pour leurs qualites de visionnaire et de meneur d'hommes.

A mon sens, le "reveil" strategique peut s'effectuer a deux niveaux :

1) Une prise de conscience et une action au plus haut niveau de l'entreprise : paralellement aux mesures d'optimisation operationnelle pour la rentabilite, le comite de direction pourrait encourager la creativite et l'esprit d'initiative de tous les employes en se donnant les moyens de faire remonter et analyser les idees et les propositions. Par exemple, chaque employe ayant une idee serieuse de developpement de business pourrait transmettre son "business plan" par un site web dans un format defini qui en faciliterait la gestion. Ensuite, un systeme de reconnaissance (publication, prime etc.) permettrait de motiver et encourager les initiatives, meme celles qui n'ont pas directement abouti mais contribuent a une avancee technologique, commerciale, de gestion etc. Tous les managers pourraient etre evalues non seulement sur l'operationnel et l'atteinte des objectifs "Aspire", mais aussi sur une part de creativite, d'innovation. Bref, faire enfin vivre le "invent" d'HP a tous les niveaux, alors que le vrai slogan d'HP aujourd'hui, tel qu'il se manifeste au quotidien et dans le systeme de remuneration est "HP deliver". Peut-etre plus lucratif a court terme mais beaucoup moins ambitieux et preparateur d'un avenir brillant… La "rebellion" actuellement organisee en France est une opportunite unique pour faire passer ce message a la direction - fut-ce par l'intermediaire de la presse et des politiques - et faire evoluer l'entreprise d'une logique de resultats financiers court terme a une strategie de developpement durable. En outre, cela contribuerait a ameliorer l'image des francais : au-dela de la simple revendication pour la sauvegarde de l'emploi et des avantages sociaux acquis, cela donnerait l'image d'une France dynamique, creative et courageuse.

2) En attendant un changement eventuel par le haut, dans le sens decrit ci-dessus, chaque manager et employe, quelque soit son niveau, pourrait faire des propositions. Meme si le contexte n'y est pas favorable, c'est le moment de resortir des tiroirs des projets de developpement local et de relancer les liens avec le tissu industriel grenoblois (par exemple Minalogic). Un business plan percutant et bien ficele a toutes les chances d'etre examine par la direction et si ce n'etait pas le cas, nous pourrions remobiliser les troupes pour nous faire entendre, comme nous le faisons en ce moment. Sauf que cela serait percu de maniere plus constructive par nos dirigeants americains, plutot que de protester contre une decision sans contre-proposition precise.

Il est de la responsabilite de chacun de faire evoluer les choses. Il est deja trop tard pour attendre une prise de conscience et un changement des managers, tout juste re-confirmes ou nommes a leur poste dans les nouvelles organisations et deja completement focalises sur leurs delivrables operationnels…

Anonyme a dit…

HP finance en Irlande....Pratiquement toutes les grandes banques Françaises ont un bureau en Irlande afin d'échapper d'une certaine façon au fisc Français...alors ne jouez plus aux assistés typiques Français!vous valez beaucoup plus que cela.Un retraité de HP.

Enregistrer un commentaire