ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de nouveaux témoignages adhérents !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

DXC-ESF Election du Bureau du CE ESF et prochaines étapes

DXC-ESF Actualité sociale. DiXiT IX

HPE 90 départs PSE GPEC Out ? Parcours social. Dispositif CFTC. Nouvelles infos !

HPE Négociation Droit à la Déconnexion Compte-rendu première réunion

HPE Experience Survey Quel usage ?

HPE Politique voiture Changement et grondement

Scission Software Newco 1er juin et ensuite ? Focus #1 !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE L’impact fiscal. Rebelote le 1er septembre avec Micro Focus ?

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime en 2018 : signature !

Accord handicap HPE/SW/DXC-ESF Homologué pour ESF, SW et HPE !

De nouveaux témoignages adhérents, ne restez pas seul(e) : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

jeudi 8 septembre 2005

Le CE Européen à Bruxelles

Dernières nouvelles :
- Official website :
http://hrexchange.corp.hp.com/europe/employee_relations
- Déclaration du CE Européen dans la partie commentaires
- Communiqué du chiffre européen de la direction aux employés vendredi soir : environ 5900
- L'article du Monde (10/11.09.05)
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-687797@51-638269,0.html


Ce qu'il est possible de dire :

* Le chiffre exact de suppressions de poste français ne sortira qu'après le Comité de Groupe du 12 septembre. Les chiffres pour les autres pays ne sortiront qu'après les CE de chaque pays.
* Mesures de sécurité maximum, présence de nombreux policiers devant l'hotel et entrée archi-filtrée. Pourquoi ? Pour rien, une simple rumeur annoncait des bus plein d'employés en route pour Bruxelles... La même rumeur annonçaient des journalistes mais finalement seul FR3 est venu.
* Le représentant désigné par la Fédération Européenne de Métallurgie le 5 juillet 2005, Marc Antoine Marcantoni (CFTC), s'est vu refuser l'accès au meeting. Il s'agit selon nous d'une violation d'un règlement autorisant la présence d'un observateur syndical. La FEM, qui regroupe 60 syndicats nationaux de la métallurgie dans 25 pays européens, a droit à un observateur dans chaque CE Européen de son secteur. Basés à Bruxelles (http://www.emf-fem.org/), leur réaction n'a pas tardé puisque FR3 puis Antenne 2 l'ont interviewé sur le refus d'accès et les accords de confidentialité excessifs des représentants du CE Européen.
* La majorité des 35 représentants du personnel étant des élus indépendants, il y a peu à attendre de cette instance intimidée par le management, mais ils semblent se réveiller enfin pour le deuxième jour du CE...
* Les informations fournies sont largement incomplètes. Tout est très politiquement correct et les 2 mots les plus utilisés sont "emotional" et "dignity". Emotional pour tenter de minimiser la réaction de certains employés et de leur représentants (mais nous posons nos questions très froidement et très calmement...) et dignity pour dire qu'ils vont nous virer mais avec un certain style, et sous-entendu qu'ils espèrent la même attitude de notre part et qu'on va l'accepter sans faire d'histoires...

41 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

Premonitoire?
Il y a qq mois, un nouveau logo 'HP invent' lumineux prenait place sur B4 a Grenoble.
Rapidement, une, puis deux lettres se sont senties mal entourees et se sont rapidement eteintes dans la nuit. Lesquelles? je n'avais pas de photosmart pour le materialiser, mais je vous le donne, en mille ...
il restait 'HP i vent', puis 'HP vent'. l'orthographe se perd, mais le sens demeure ... a moins que ce ne fut deja un bulletin meteo qui annoncait ce qui precede la tempete...

Anonyme a dit…

D'un cote le poids de l'influence de HP France ds les resultats globaux entre exCSG, PSG...,
de l'autre les 35h, les greves, les couts sociaux/patronaux, l'esprit grincheux Francais, l'attitude arrogante du Francais, la France-qui-ne-sait-que-dire-NON!, le torpillage du referendum pour l'Europe, l'histoire du plombier Polonais, la perception d'une France qui laisse tomber les US en Irak et le developpment commercial en Chine, Inde et ailleurs (ah tiens, la France n'y est pour rien, la...)...

Faites le calcul: comment une multinationale US maintiendrait-elle ses emplois ds ce pays? Que faut-il garder au minimum pour continuer a faire du business ds ce pays?

Anonyme a dit…

tout à fait d'accord avec l'ami anonyme précédent, il faudrait peut être essayer de ne pas trop la jouer à la française... dans ce débat. C'est bien de poser des questions embarrassantes, encore faut il être dans un esprit de négociation et non de blocus et d'alerte au loup
"L'individu allemand" que vous citez dans votre article et qui accepte sans "sourciller" les chiffres de son pays , pose peut être simplement les bases pour une discussion constructive.
Les Allemands partis lors du dernier WFR n'avaient pas à se plaindre non plus de leurs conditions de départ il me semble et cela sans donner une image d' "éternels revendicateurs" et d"empêcheurs de tourner en rond"

Anonyme a dit…

sacre provocateur que ce dernier blogger...

Aucun interet dans ces commentaires qui ne tiennent absolument aucune discussion sensee.

Anonyme a dit…

Bon, ben HP c'est foutu, alors plus de croissants le matin, et maintenant on fait quoi ?????
Comment se prepare t on a retrouver un autre job ????
Allez, soyez creatif !!!!

CFTC HP a dit…

"BRUXELLES, 8 sept 2005 (AFP) - - Le groupe américain Hewlett-Packard faisait régner un grand secret jeudi à Bruxelles autour de son Comité central d'entreprise européen, durant lequel il doit préciser le détail des quelque 14.500 suppressions d'emplois, soit 10% de l'effectif total, annoncées en juillet aux Etats-Unis.

Entamée jeudi matin dans un lieu que le groupe informatique a refusé de révéler, cette réunion doit s'achever vendredi soir, a précisé un porte-parole de HP à Bruxelles.

Le groupe a indiqué qu'il ne souhaitait pas communiquer sur ce comité et préférait informer en priorité ses 45.000 employés européens.

Des comités de groupe se dérouleront à partir de lundi dans les différents pays européens où est implanté le géant américain. Elles permettront de lancer les procédures sociales décidées par le groupe.

Les délégués syndicaux qui participent au comité et qui doivent approuver le plan de restructuration ont quant à eux signé une clause de confidentialité, les empêchant de s'exprimer en public sous peine de sanctions, a reconnu Hewlett-Packard."

Anonyme a dit…

Citation :
"Anonymous said...
sacre provocateur que ce dernier blogger...

Aucun interet dans ces commentaires qui ne tiennent absolument aucune discussion sensee.
"
Je te trouve bien péremptoire. Il y a bien plus de sens et d'intérêt dans ce qu'il dit que dans ton commentaire quelque peu laconique.
Je suis entièrement d'accord avec le fait que discuter n'est pas forcément revendiquer. Faisons au mieux dans cette situation difficile. Et si le mieux veut dire qu’un certain nombre d’entre nous doivent quitter HP, faisons en sorte que cela soit dans les meilleures conditions possibles.

Anonyme a dit…

Je sais qu'il y en a qui sont restés chez eux ou au bureau par peur de represailles. A ceux là je voudrais dire que personne ne sait pour le moment s'il va partir une main devant une main derriere, mais en se bougeant et en suivant une intersyndicale unie, elle n'en deviendra que plus forte face aux loups, donc ne soyez pas des moutons.
Faut pas oublier que certe on a vis a vis des ultra-liberaux on a une sale image de francais, mais les connaissez vous eux: Yachting de Luxe. Tout ce carnage (licenciements delocalisations externalisations) c'est juste pour ceux là et surement pas pour vous modestes employés .....

Alors avec ca et bien je vais reclamer mes 35h , je vais dire NON, je vais etre grincheux, je vais encore dire NON a cette EUROPE ultra-liberale, a la guerre pour le petrole, aux expulsion des enfants pauvres par les CRS ... parceque ces 70 000 se foutent des humains et de la planete.

Anonyme a dit…

Il me semble qu'on exagère beaucoup sur les défauts de la France: les grèves, les couts sociaux/patronaux, l'esprit grincheux Francais,...(voir commentaires précédents). Tout ca c'est un peu des images d'Epinal même si tout n'est pas forcément rose ici. Combien y-a-t-il eu de grèves à HP en France depuis que la société y est implantée? Quel est le coût du travail rapporté à la productivité en France ? Bref, la France n'est pas forcément un aussi mauvais choix qu'on veut bien le dire.

A mon avis, ce sont plutôt des facteurs géostratégiques qui sont à l'oeuvre. HP les prend en compte dans sa nouvelle stratégie et sans état d'âme malheureusement: différence du coût du travail horaire peut-être, mais surtout appétit pour les marchés de plusieurs milliards d'individus de la Chine et de l' Inde. Autant développer les activités back-end là bas...quitte à laisser le front-end minimum en Europe et préserver ce qui peut l'être aux US (on est quand même américain).

Les salariés européens peuvent donc être amers de voir cette stratégie se mettre en place quand beaucoup ont surinvesti de leur temps et de leur énergie . Ils peuvent aussi s'interroger sur sa pertinence à terme sachant que sur le long terme aucune société ne peut se maintenir commercialement sans une implantation locale.

Quand à la stratégie à adopter par les employés européens, elle doit tout d'abord de rester unis pour faire valoir ses responsabilités à HP. On ne vend pas dans un pays sans y maintenir une activité industrielle et on ne ferme pas des activités pour les transférer ailleurs en laissant les gens se débrouiller quand on est prospère comme l'est HP.
Pour l'instant, la direction dit que ces changements doivent se faire dans la dignité. Fort bien...Mais derrière les mots, il y a les actes. Et les premieres remontées des syndicats sont bien inquiétantes: chiffres des départs bien plus élevés pour la France et l'Allemagne, négotiations trés tendues, mise en cause des 35h,...sans parler de la séparation d'HP en deux entités avec un HP CCF qui fait des pertes! .. Qu'est ce qui justifie tout cela? Les bons chiffres d'HP? la situation "injustement avantageuse" des salariés francais et allemands? A mon avis il y a des limites à une attitude constructive que la direction est en train de franchir. Les "faisons au mieux", "discutons" risque de nous mener à une impasse. Nous sommes bien dans un rapport de force qu'il faudra bien assumer si la direction persiste.

Anonyme a dit…

je suis stupefait de la reaction de certains individus qui preconisent encore le politiquement correcte face une company qui aujourd'hui atteind le paroxisme du systeme capitalisme . Apres avoir ete les "sacrifies" du profit ,on devrait en etre aujourd'hui les victimes et pourquoi pas se faire Hara Kiri aussi sur l'autel du sacro saint profit !!
Reveillez vos consciences humanistes et posez vous un instant la question du monde dans lequel vous voulez vivre ,vous et vos enfants .
Nos vies valent plus que leur profit !! reposez vous les questions du sens de l'activite economique !! lisez Bourdieu , et resistez a la pensee unique

Anonyme a dit…

Cher camarade de l'Intersyndicale !!
Te voilà mobilisé à nouveau , tu permet que je te tutoie camarade !!, a grand coup de de blog, de reportage TV ...
Après l'année 2003 qui a vue partir de jeunes retraités et des licenciés heureux (1600 volontaires pour 1100 postes supprimés !! ... si vous n'etes pas sur allez voir chez DELL ou BOUYGUES TELECOM !! vous voulez les numéros ?)
Vous revoilà de nouveaux sur le devant de la scène afin de défendre les pauvres salariés qui vont devoir partir avec ce qui est coutume chez vous d'appeler le "PACKAGE" ( et oui on est américain ou on ne l'est pas !!).
On aurait aimer vous voir aussi actif, vindicatif, pugnace, mobilisés... lors des licenciements individuels souvent injustes parfois irréguliers qui ont eu lieu entre les tours de roue de la fortune !!
En fait pardon, je vous félicitent de votre éfficacité collectives et de votre inaptitude individuelle un peu trop vite car il se peux finalement que vos intentions soient bonnes.

Il est encore possible d'indemniser les vraies victimes de cette multinationale nauséabonde par un prélèvement (bon allez : 1,5% c'est pas la mère à boire) sur vos indemnités tant attendues !! J'ai un chapeau si cela peux vous rendre service !!

Car pour l'insant nous nous sommes contentés d'un "coup de pied au cul" certes cela réveille mais cela ne paie pas les factures.....

Après les sans abris, n'oubliez pas les sans "PACKAGE"

Camarade je te salue


Moi
Président Auto proclamé

Anonyme a dit…

Un article dans 01net à lire sur le débrayage:

http://www.01net.com/article/287531.html


moi aussi
president virtuel

Anonyme a dit…

Un point de vue extérieure....
Je suis ex-co-traitant HP et suis de près la santé de l'entreprise, ses nouveaux produits,....
Je ne prendrai aucune position "politique" ou "sociale", je laisse cela aux personnes plus qualifiées que moi dans ce domaine.
Vue de la rue donnant sur le tout nouveau sigle lumineux HP placé sur le B4 d'HPG, la situation est assez terrifiante et n est pas sans rappeler un climat d'incertitude "global" sevissant sur le bassin économique Grenoblois, Rhone Alpin, Français.
Il est vrai que ces suppressions de postes semblent profondément injustes et injustifiées surtout si l'on regarde les résultats financiers de bonne qualité. Mais n'ayant pas toutes les cartes en mains pour etoffer mon discours j'en reste donc là.
J'espère juste, pour vous, pour moi, que ces suppressions de postes ne seront pas suivies pas une suppression de site à Grenoble ce qui entrainerait probablement beaucoup d'entreprises partenaires dans le chaos et pourrait donner de mauvaises idées à d'autres sites US de quitter la capitale des Alpes.

Battez-vous pour garder HP intacte en France et en Europe. Battez-vous mais faites le d'une manière intelligente vous n en serez que plus crédibles. Il est peut-être temps de changer cette image du Français "Germinal".

Un ami qui vous veut du bien.

Anonyme a dit…

Oui traditionnellement il y a un bon pourcentage de co traitant a HP Grenoble comme Getronics Decan avec 60 personnes qui travaillent pour HP en ce moment par exemple. Il n'est pas moral qu'une entreprise qui fait des benefices reguliers licencie. Il n'est pas moral que des personnes quittent l'entreprise comme rentier, payees a ne plus rien faire, et il n'est pas moral qu'une entreprise qui a recu des subventions et fait des profits fasse payer plus de profits au travers d'employes qui se retrouvent aux Assedic...On peut parler aussi de ST Micro a ce sujet. C'est la triste realite qui ne semble pas faire reagir nos politiques et l'opinion publique mais j'ai encore de l'espoir.

Anonyme a dit…

Mon Dieu ! Encore un pére la Pudeur !
Mais cela pullule !!!!!

Anonyme a dit…

quelle pudeur?

Anonyme a dit…

"Il n'est pas moral que des personnes quittent l'entreprise comme rentier, payees a ne plus rien faire" Mais moi, je n'attends que ça !!!!! Vite, vite , quand on veut !!!

Anonyme a dit…

Bien sur c'est bien pour ceux qui sont rentier et je serai moi aussi tres content d'en etre. Mais je pense quand meme que c'est anormal in fine.

CFTC HP a dit…

Déclaration finale générale du CE Européen :

"The EWC met with EMEA Management for an exceptional meeting in Bruselles on September 8/9 2005.

The cause of this meeting was to be informed and consulted about the planned reorganization in EMEA, as announced already on a worldwide basis by our CEO Mark Hurd in July 19th.

The EWC strongly disagrees with the proposed Work Force Management (WFR) related actions and move of many jobs ouside our countries.

Management presented a lot of information to the EWC. But for the purpose of consultation the EWC expects still more knowledgeable information on top of this. The actions presented show a wide range of expected cost saving. The EWC addressed the need to let these projected cost savings prove to be right, before they have an effect in Workforce management numbers.

The EWC is strongly convinced, that the proposed headcount reduction can be mitigated, if management would consider :
- better use of internal redeployment processes
improvements in re-skilling activites of our colleagues
- optimization and reduction of internal processes in order to get more focus on the real job
- re-evaluate the proposed outsourcing plans in order to keep HP employees in their jobs
- give support to employees in finding lternatives inside or event outside HP and provide enough time for redeployment
- giving work council enough time and resource to help employees
- if no alternative possible, intense use of part-time work should be considered
- fair and equitable conditions (severance packages, Social Plan) for all employees affected in Europe

The EWC asks management to focus onto new markets, products and services in order to ensure the European growth path for hp and therefore secure our jobs in Europe"

Anonyme a dit…

J'ai un peu l'impression que Lundi on doit non plus s'attendre a l'annonce d'une vague de departs mais a l'annonce d'un TSUNAMI!

Mais bon, tant que les actionnaires sont contents! ;-)

Anonyme a dit…

france-info vient apparement de parler de 1300 pour la France.
Et 6000 pour l'Europe.

Auriez vous des infos?

Anonyme a dit…

Battez vous, mais c'est pas de la tarte.
La mondialisation c'est pour les dirigeants, l'alignement des salaires sur celui des patrons américains, et pour les employés et cadres moyens le nivellement des salaires sur celui des indiens ou des chinois.
Bien sûr, plus les dirigeants reduisent le couts des employés, plus ils sont augmentés. Donc leur fidélité à votre sort est toute relative - leur faire confiance (sauf à connaitre personnellement les valeurs d'un d'entre eux) est faire preuve de grande naiveté: ils sont payés pour réduire les couts que vous representez.

Donc sauf à travailler dans les emplois qui doivent être locaux, (vente par exemple) c'est pas de la tarte pour le futur de HP Europe de l'ouest où que vous soyez.

En attendant, profittez cyniquement tant que vous le pouvez, sans illusion sur les visions long terme de votre sort. Et cherchez tout de suite en dehors d'HP pour toucher une prime qui achète vote silence pour maintenir la valeur marchande de la marque HP.

CFTC HP a dit…

Le chiffre français ne sera communiqué qu'à l'issue du Comité de Groupe lundi vers midi

Anonyme a dit…

Hewlett-Packard va supprimer 6.000 emplois en Europe

BRUXELLES, 9 sept 2005 (AFP) - - Le groupe informatique américain Hewlett-Packard (HP) compte supprimer quelque 6.000 emplois en Europe, dont 1.250 à 1.300 en France, a-t-on appris vendredi, à l'issue du comité central d'entreprise européen organisé à Bruxelles.

Hewlett-Packard compte en fait supprimer 6.000 postes sur les 45.000 qu'il compte en Europe, dont la moitié en Allemagne, Royaume-Uni et France.

Dans l'Hexagone, le nombre d'emplois supprimés se situera entre 1.250 et 1.300, soit plus du quart des effectifs de l'entreprise sur place.

Les 8.500 autres postes appelés à disparaître hors d'Europe sont principalement des emplois en Amérique du Nord et quelques-uns en Asie et au Moyen-Orient, selon la même source.

Anonyme a dit…

REVOLUTION

Anonyme a dit…

A bien c'est sur la direction s'engage a ne pas fermer de site, elle va juste fermer le Bat.1

Comptez vous au B1 et vous connaitrez le chiffre du nombre de licenciements de grenoble.

Grenoble site fantome apres l'incendie !!!

Anonyme a dit…

Pourquoi vous bloquez pas completement la boite ? Ils vont
jetter vos copains pour gagner encore plus d'argent avec votre travail.

un salarié dans l'informatique solidaire

Anonyme a dit…

Petit commentaire d'un volontaire 2003. Ne croyait pas que la reconversion et la recherche d'un autre job est facile et que ça se passe les 2 doigts dans le nez. Trouver un job est super dur et ce n'est pas parce que vous venez d'HP que les autres boites vous ouvrent grand les bras, bien au contraire les gars (ils se méfient ...). Surtout à partir d'un certain age !!!Vos compétences ne valent plus rien il y a plein de jeunes avant vous sur le marché à un moindre côut. Alors battez vous AVANT de vous faire jeter car aprés vous serez seul et vous allez en ch.... je peux vous l'assurer, avec prime ou pas de départ. Croyez en mon expérience ça a été dur pendant plus d'un an pour me retourner. Maintenant je suis ok mais si vous n'êtes pas prêt à vous battre seul ne vous portez pas volontaire. Battez vous à l'intérieur avec les autres. On n'est JAMAIS prêt quoi que l'on dise et quelque soit son niveau de réflexion à affronter les vraies difficultés du marché du travail.
Eh oui les gars à l'extérieur d'HP le climat n'est pas serein, IL FAIT TRES FROID pour ceux qui n'ont pas de job!!! Dernier point faite une croix sur votre ancien salaire. Jamais vous ne retrouverez le même. Vous allez perdre en moyenne 25% !!!!

Anonyme a dit…

je suis encore chez HP mais je suis 100% d'accord avec ce qui est dit juste au dessus , dehors c'est DUR !!! meme si le chomage regresse soit disant, les RMIstes sont legion et donc ne sont plus inscrits sur les listes. C'est beau la politique.

Anonyme a dit…

Oui, c'est dur quand on n'a pas de job. Mais pourquoi tous ces HP guys qui défilent chez leurs concurrents et qui REFUSENT les jobs quon leur propose? parce qu'ils préfèrent attendre un hypothétique package. Ils se grillent en entretien, et pleureront après parce qu'il n'ont plus de job...Incohérent!

Anonyme a dit…

Je ne peux que vous encourager à vous battre avec détermination. J'ai quitté HP lors du dernier plan social. Au bout de 2 ans, je commence à peine à voir le bout du tunnel... Certes il n'y a pas que HP dans la vie, mais ayez une certitude: l'heure du combat a sonné. Et mieux vaut tôt que tard.
Bonne chance à tous, ayez du courage et ... de la rage....

Anonyme a dit…

740 suppressions sur l'isere (http://fr.news.yahoo.com/050912/202/4kw03.html a confirmer) + certainement autant sur les co-traitants comme la fois precedente (ce que vous oubliez bien vite), cela va faire tres mal et ce sera dur de retrouver un emploi localement....
Les perdants (et oui, dans la vie on utilise les memes mots qu'au monopoly) vont donc devoir changer de ville. Adieu l'isere et ses montagnes.

Anonyme a dit…

Les 740 suppressions dans HPCCF seront probablement repartis entre les differents sites HPCCF (Principalement Grenoble, Isle d'Abeau, Sophia-Antipolis...)
Mais ca ne change en rien le fond de ta pensee...

Anonyme a dit…

Le marché Europeen interesse t'il encore HP ?

On peut certes faire des profits sur un marché, mais il faut savoir aussi en distribuer une partie sous forme de rémunération, là ou on fait le profit.

Prendre du profit sans contrepartie, celà ressemble à la politique coloniale,qu'à pu connaître l'Afrique.
Celà ne ressemble en rien au "Citizenchip" Objectif n°6 de la période pré-Fiorina

Tout les arguments seront bons dans la bataille qui commence .

Cordialement

Anonyme a dit…

Le marché européen interesse HP, mais pas les emplois en Europe. Alors, quand vous ne serez plus chez HP, n'achetez plus HP, ne vendez pas HP, ne recommandez pas HP. Faites savoir autour de vous le comportement de ces boites. De toute façon, en dehors des imprimantes, c'est conçu et fabriqué par des sous-traitants - autant acheter l'original chez une marque asiatique et ne pas engraisser au passage ceux qui sont payés pour nous (en 2003) et vous (en 2005) virer. La lutte, c'est aussi d'acheter intelligent.

Egalement un du plan 2003, en creation de boite, actuellement à moins de 50% de mon ancien salaire, mais en progression, donc optimiste.
un conseil: commencez maintenant à chercher - n'attendez pas.

Anonyme a dit…

A force de faire du court terme... on arrive à des situations ultra-critiques, voire grotesques...

C'est quoi les enseignements du plan 2003 ? Des effectifs déjà réduits de 15000 personnes & de nouvelles embauches 3 mois après pour revirer 2 ans après...
Et réembaucher (discrètement) 6 mois après...

Avec ça c'est sûr on va s'en sortir...

Anonyme a dit…

Encore une entreprise qui fait des profits records et qui veut licencier !!! commme les salariés n'ont pas les moyens de lutter contre ces agissements, je propose aux consommateurs comme moi de boycotter les produits HP imprimantes comme PC.

Anonyme a dit…

Dans le même esprit, vous devriez boycotter IBM qui fait des profits encore plus important et surtout Dell qui exploite ses employés à un tel point que leurs tiroirs sont remplis d'amphétamines pour tenir le coup. Et il n'y a aucun syndicat qui peut les défendre. Le boycott des produits HP aggravera la situation des salariés HP, on préfère que ça en reste au stade de menace.

Anonyme a dit…

Une vision extérieur :
Je travaille dans le secteur informatique, et je suis une nouvelle fois écoeuré par ce qui ce passe chez HP. Ce type d'évènement devient malheureusement le lot quasi quotidien de l'actualité économique : délocalisation, dépôt de bilan, "licenciement boursier", chômage, pauvreté, etc etc etc. Pendant encore combien de temps les salariès et les sans emploi occidentaux (le phénomène n'est pas spécifiquement français) vont ils accepter cette forme d'exploitation ? Comment leurs enfants perçoivent ils cette situation ? Et que vont ils devenir ?
Le capitaliste exploitant sait tout ça. Il continuera, sans état d'âme, de nous exploiter pour accroitre ses profits tant que nous l'accepterons. Quant aux politiques, il y a bien longtemps qu'ils nous ont lachés, étant trop occupés à leur carrière, et complètement déconnectés de cette triste réalité. Le monde politique est devenu une corporation. Ils sont sur une autre planète que la notre. Que doit on faire ? attendre ? attendre quoi ? accepter de se sacrifier parce que d'autres peuples travaillent à moindre coût ?
Si les "HP" ne se battent pas aujourd'hui, de toute façon, tôt ou tard, d'aures seront amenés à devoir le faire, pour en finir avec ce modèle de société américaine, pour une nouvelle politique, et restaurer les valeurs humaines.

Anonyme a dit…

Dans la négociation qui suivra, il faut penser que les licenciements succesifs , d'HPd'IBM et d'autres, conduit forcémment à nombre de plus en plus grand de demandeurs pour un nombre d'emploi de plus en plus restreint.Conduira à des reconversions vers d'autres métiers, et à des déplacements pour "suivre " son emploi.
Ca coûtera cher aux victimes de l'éviction. Conclusion le plan d'éviction doit étre financé par HP sur la base d'un retour à un emploi de même niveau de rémunération, avec les formations nécessaires pour y parvenir.
Dans le conflit qui s'amorce, qui casse les pots les paye !

Anonyme a dit…

Quel est le but de ces licenciements ?
(qui pourraient se comprendre si la société perdait de l'argent...mais elle fait un milliard de $ de bénéfice...)

Le but est de gagner encore + d'argent, en faisant faire le même travail par des employés de pays où ils sont payés 10x moins...

Et la société se fout bien d'envoyer les employés actuels et leurs familles dans le fossé et la misère...on peut voir cela comme ça vu l'état lamentable du marché du travail...

Tout cela pour dépenser encore plus d'argent dans les salaires et avantages des dirigeants... c'est un comportement digne d'une mafia...

Si j'étais l'état Français, voyant cela je menacerais de dénoncer tous les contrats que j'ai avec cette société...

Allez, j'hésitais entre une imprimante HP et une autre marque, je n'hésite plus désormais...

Enregistrer un commentaire