ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

Actualité HPE Lecture indispensable : les Immanquables CFTC # 8

Actualité DXC-ESF Nouvelles annonces liées au projet de PSE GPEC Out

HPE PSE GPEC Out PSE validé. Simulateur 6.22 + ultimes conseils et réponses

HPE Politique voiture Vos questions, nos réponses

HPE et SW Egalité Professionnelle Le rattrapage de juillet 2017

Scission Software Newco Epargne Salariale : rattrapage ! Elections 26-27/9

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE Impact fiscal du split Micro Focus le 21/8 !

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime 2018. La nouvelle surcomplémentaire

Lisez les témoignages adhérents : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

vendredi 2 décembre 2005

Le protocole d'ouverture de négociations a été signé

Ce matin à 10h30, les représentants de 4 syndicats (la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC et FO) représentant 90% des employés du Groupe HP en France ont signé le protocole d'ouverture de négociations qui était en discussion depuis le 23 septembre. Non signataire, la CGT quitte donc l'intersyndicale et annonce à l'AFP sa volonté d'engager le plus rapidement possible une procédure pour faire annuler cet accord.

Cette signature permet jusque fin janvier un échange de points de vue entre la direction et ces 4 syndicats à propos des départs envisagés, avant le processus légal d'information-consultation du Comité de Groupe et des 2 CE prévu en février et mars prochains.

Les négociations sur le volet pré-retraite du Plan de Sauvegarde des Emplois peuvent également commencer.

Calendrier Prévisionnel :

1/ ARTT
- 14 décembre 2005 (troisième réunion)
- 5 janvier 2006
- 23 janvier 2006 – réunion de signature du nouvel accord

2/ NAO 2006 (Négociations Annuelles Obligatoires)
- 6 décembre 2005 (troisième réunion)
- 12 décembre 2005

3/ Négociation d’un accord sur le PDA (Plan de départ anticipé)
- 7 décembre 2006
- 4 janvier 2006
- 18 janvier 2006
- 25 janvier 2006 - réunion de signature

4/ Présentation et échanges de vue sur les projets de Livre IV et de Livre III (PSE)
- 2 décembre 2005
- 16 décembre 2005
- 10 janvier 2006
- 20 janvier 2006

Calendrier prévisionnel PSE pour le processus légal d’information-consultation :

A/Information/Consultation du Comité de Groupe extraordinaire sur Livre IV et Livre III
- 1er février 2006
- 22 février 2006
- 21 mars 2006 : recueil de l'avis

B/ Information/Consultation du Comité d’Entreprise extraordinaire d’HPF
- 3 février 2006
- 24 février 2006
- 23 mars 2006 : recueil de l'avis

C/ Information/Consultation du Comité d’Entreprise extraordinaire d’HPCCF
- 7 février 2006
- 28 février 2006
- 27 mars 2006 : recueil de l'avis

A noter : CE Européen les 5 et 6 décembre à Barcelone.

51 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

Bonjour,
Concernant le plan de pré-retraite, est-il possible de connaître déjà les propositions que l'intersyndicale pense faire. (a-t-on déjà travaillé sur ce point)?
Merci

quinqua a dit…

j'ai lu que pour le PDA, vous aviez développé un méchanisme de simulation (Excel?). Est-il possible de mettre cet outil à disposition des gens qui réfléchissent à un départ en pré-retraite?

Titophe a dit…

Comme vous l'aviez mentionné il y a quelques temps, j'espere que la justification economique de ces suppressions d'emplois sera LA PRIORITE numero 1 de ces negociations. Je vous souhaite bon courage et espere que nous serons nombreux a vous soutenir, toute etiquette confondue.

CFTC HP a dit…

Pour le quinqua de 11:01, il s'agit d'un outil de simulation du nombre de départs en retraites possibles, pas d'un outil de calcul de la rente que l'on peut envisager en cas d'accord.

CFTC HP a dit…

Pour 10:49, chaque syndicat construit actuellement sa première proposition (contactez un des 4 négociateurs mentionné dans l'Episode 1 -Série 2 pour en savoir plus. Nous prévoyons de publier la notre sur notre site le 7 décembre ou nous attendrons de voir si une intersyndicale se met en place le 7 pour la réunion suivante.

Tout va dépendre en fait du début de la réunion avec la première proposition de la Direction le 7 décembre.

Anonyme a dit…

Une entreprise décide de changer le style de gestion et engage un nouveauv directeur général.
Ce dernier est déterminé à procéder à des changements pour rendre l'entreprise pLus productive. Le premier jour,il fait une inspection de l'entreprise, accompagné de ses principaux collaborateurs Il constate que tout le monde est en train de travailler sauf un jeune homme qui est appuyé contre le mur, les mains dans les poches. Le directeur voit là une opportunité pour faire comprendre aux travailleurs sa philosophie du travail. Il demande au jeune homme:
- "Combien gagnez-vous par mois?"
- "600 euros,Monsieur, pourquoi?" - répond le jeune homme sans comprendre. Le directeur lui remet 600 euros en main et lui dit:
- "Voilà votre salaire pour ce mois. Maintenant disparaissez et ne remettez plus jamais les pieds dans cette entreprise". Le jeune homme met l'argent en poche et exécute l'ordre du directeur. Le directeur, fier de lui, demande à un groupe de travailleurs:

- "Quelqu'un peut me dire que faisait ce jeune homme ?"
- "Oui, Monsieur - répond surpris l'un d'eux - il est venu livrer une pizza..."
Moralité:
Certaines personnes ont tellement envie de commander qu'elles oublient de penser ...

Anonyme a dit…

bonjour

les PDAs bénéficieront-ils des avantages CE (style chèque vacances, location vacances, etc..) et ces avantages peuvent-ils faire partie du "package" lors des négociations a venir ??

JFA

Anonyme a dit…

Bonjour,

Il avait ete sous entendu que certains details arriveraient en meme temps que cette siganture. Qu'en est il ?

La declinaison des postes impactés par bussiness et par sites ...principalement.
Merci

CFTC HP a dit…

La direction a classé "strictement confidentiel HP" les documents montrés aujourd'hui aux représentants des 4 syndicats signataires afin d'alimenter "l'échange de vue".

En conséquence, chaque syndicat va prendre ses responsabilités par rapport à cette exigence et à la diffusion des informations.

Il semblerait que des managers aient aussi pris leur responsabilité en diffusant à droite et à gauche des chiffres de suppressions de poste.

Bref, garder pendant deux mois confidentiel ce type d'infos, d'ailleurs susceptibles d'évoluer, jusqu'à la présentation en CE tout début février est un voeu pieu...

Anonyme a dit…

Un voeux pieux, mais c'est la Loi...

dga a dit…

Le point de vue CFTC « Nous défendons le principe de préretraite car cela permet de minimiser le risque de départs forcés et de réduire globalement les risques de chômage» est parfaitement juste mais … incomplet. Il ne dit rien du problème spécifique des quinquas.
Un jeune et un vieux ne sont pas à égalité devant une proposition de départ volontaire car les quinquagénaires en sont de facto exclus. L’un peut évaluer la prise du risque de partir et faire son choix. L’autre calcule ses droits au chômage inévitable et la décote de sa retraite forcée à 60 ans : c’est tout vu , il ne part pas. La préretraite, c’est tout simplement une proposition de départ volontaire avec les moyens d’atteindre les pleins droits à la retraite sans chômage ni décote importante.

CFTC HP a dit…

Quelle loi ?

Anonyme a dit…

Ca promet, un spécilaiste de l'outsourcing offshore.

HP Appoints McCain to Run HP Consulting and Integration
Friday December 2, 9:00 am ET



McCain, 46, was most recently chief executive officer of iEnergizer, a privately-held, business process outsourcing services company.


http://biz.yahoo.com/bw/051202/20051202005174.html?.v=1

Anonyme a dit…

GRENOBLE, 2 déc 2005 (AFP) - 15h46
Hewlett-Packard: le protocole de négociation signé à Grenoble

Le protocole d'ouverture de négociation entre la direction du groupe informatique Hewlett-Packard (HP) France et quatre syndicats --CFDT, CFTC, CGC et FO-- a été signé vendredi à Grenoble, a-t-on appris de source syndicale. La CGT, qui a maintenu son opposition au texte, n'a pas signé, selon la même source. Prévue initialement le 28 novembre, puis reportée en raison d'élections professionnelles, la signature a eu lieu sur le site de HP à Grenoble, en présence du directeur des ressources humaines, Pierre Farouz. Le protocole vise à réduire de quelque 300 les 1.240 suppressions d'emplois initialement annoncées, moyennant un nouvel accord RTT. Les négociations devraient durer jusqu'en février, selon les syndicats présents à la signature. La CGT est opposée à un texte qui "permettra", selon elle, "à la direction de légitimer la suppression de 940 emplois". "Ce marchandage sur les 35 heures est abominable et nous allons engager le plus rapidement possible une procédure pour faire annuler cet accord", a déclaré à l'AFP le secrétaire général de la CGT, délégué syndical central à HP Centre de compétence France (CCF), Laurent Viallard. "Il s'agit de la signature d'un document longuement établi", ce texte a reçu un avis favorable du CE de HP France et a été présenté au CE extraordinaire de HP CCF, avant d'être soumis à la signature définitive, a affirmé de son côté Patrick Nowak, délégué CFE/CGC chez HP France. La réunion s'est terminée en début d'après-midi. A l'issue de la signature du protocole, les deux parties ont en effet "échangé leur point de vue sur les futures négociations", selon M. Nowak. "La direction nous a demandé la confidentialité au sujet des sujets abordés", a déclaré à l'AFP l'un des participants. L'accord RTT de 1999, qui prévoit 205 jours de travail par an, pourrait passer à 218 jours, "mais nous sommes en discussion avec la direction" sur ces chiffres, a indiqué Patrick Nowak. Le plan de restructuration du groupe américain de Palo Alto (Californie), annoncé en septembre par la direction, prévoyait la suppression de près de 6.000 emplois en Europe, dont 1.240 en France, soit 25% des effectifs français et 15% des effectifs européens. Ce nouveau plan de suppressions d'emplois fait suite au plan social de 2003 qui concernait déjà 1.389 salariés.


http://filinfo.france3.fr/popup_afp.php?nameRegion=raa&id=%20051202144639.34mbrv2y

Anonyme a dit…

http://permanent.nouvelobs.com/social/20051202.FAP0226.html?1203

Hewlett-Packard: accord entre les syndicats et la direction

AP | 02.12.05 | 12:52

Anonyme a dit…

En réponse à DGA:

Il ne faut pas non plus avantager à tout prix les quinquagénaire. Un "jeune" qui part prend lui aussi des risques. Il peut se retrouver au chômage ou subir une baisse de salaire et peut être aura-t-il été obligé de partir. Un quinquagénaire qui part dans le cadre du plan est à la retraite tout de suite, avec les inconvénients mais aussi les avantages que cela comporte.

Il faut trouver le juste milieu. Autant le discours "tout pour le package" est exagéré, autant celui "tout pour pour les pré-retraites" l'est aussi.

Anonyme a dit…

que veut dire :

PDA : 25 janvier 2006 - réunion de signature

Je ne suis pas certain de comprendre si cela signifie que c'est déja ok , l'intersyndical va signer ??? comme dans un accord de méthode avec date butoire ???
Ou cela qu'il y aura signature if and only if l'intersyndical est OK avec les propositions de PS &Co??

CFTC HP a dit…

Une réunion de signature est la dernière réunion dans le calendrier d'une négociation, et on vient pour signer ou ne pas signer... Donc rien n'est fait, les décalages de date sont fréquents également.

Anonyme a dit…

suite à un test avec un collegue, vous censurez à tout va !!!
Je pense que vous allez bientot faire, questions et réponses pour valider la pensée unique ...c'est pas brillant

Anonyme a dit…

Je suis d'accords avec 02 décembre, 2005 16:36

un senior qui part touchera jusqu'a la retraite, une rente garantie avec la mutuelle et toutes les cotisations qui vont bien (il y en a meme certains qui veulent pouvoir encore acceder au CE).

Ca coute autant que celui qui part à 40 ans sauf que ce dernier qui part pour chercher ailleurs a de fortes chances de se retrouver au chomage, de perdre beaucoup quand il aura atteint l'age de la retraite au moment du calcul de cette dernière, car partir maintenant c'est forcement accepter de baisser son salaire.

Anonyme a dit…

Dépêche reçue le 02/12/05 à 18:16

Le gouvernement satisfait de l'accord social signé à HP France

PARIS (Reuters) - La direction de Hewlett-Packard France et les syndicats, à l'exception de la CGT, ont signé vendredi un accord pour entamer des négociations sur un plan de suppression de 940 emplois.

Les délégués de quatre syndicats, la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC et FO, représentant 90% des employés de HP en France, "ont signé le protocole d'ouverture de négociations qui était en discussion depuis le 23 septembre", a annoncé la CFTC, syndicat majoritaire du groupe.

Le ministre délégué à l'Emploi, au Travail et à la Cohésion sociale, Gérard Larcher, s'est réjoui dans un communiqué de l'accord qui "traduit la volonté partagée de la direction et des syndicats de renouer le dialogue social dans un esprit constructif".

L'accord permet, jusque fin janvier, un échange de points de vue entre la direction et ces quatre syndicats à propos des départs envisagés et l'ouverture de négociations sur le volet des pré-retraites. Il prévoit aussi la constitution d'un groupe de travail associant la direction et les représentants des personnels salariés.

Initialement, le plan social du géant américain de l'informatique prévoyait la suppression de 1.240 emplois. Il a été ramené à 940 sous la pression des syndicats et des pouvoirs publics.

En échange de la sauvegarde des 300 emplois, la direction a obtenu l'annulation de l'accord sur les 35 heures, ce qui allonge de 12 jours par an la durée de travail des salariés. Elle a proposé une compensation financière pour ces jours travaillés.

"Gérard Larcher reste extrêmement attentif à ce dossier, et veillera début 2006 à ce que les mesures d'accompagnement social des salariés licenciés proposées par Hewlett-Packard soient de qualité, et à ce que cette dernière respecte ses obligations de revitalisation des bassins d'emploi touchés par la restructuration", ajoute le communiqué.

Anonyme a dit…

à CFTC HP 12.34

Il y avait beaucoup de flou entre suppressions de postes et désignations dans le 1er message de la direction : on pouvait interpréter le message : "les désignations, s'il y en a, seront parmi les personnes dont les postes ont été supprimés"...

Si les règles sont similaires au dernier plan, il y avait en théorie indépendance totale entre postes supprimés et désignations.

Qu'un manager mentionne les postes supprimés dans son équipe n'avait donc aucune influence sur le résultat des négos. Or vous semblez dire que c'est interdit.

Y a-t'il donc corrélation?
Ce sujet a t'il été abordé?

Anonyme a dit…

16.36, un ancien te dit : entièrement d'accord pour le 50/50 s'il y a 50% de volontaires pour un package, avec les risques signalés par l'intersyndicale de 30% d'entrées aux ASSEDIC après 30 mois. Par contre, ce que je n'ai pas encore vu, mais ça a dû m'échapper, c'est qu'un cadre qui a commencé à travailler à 24 ans et qui part à 53 ans, accepte 10% de retraite en moins, et à vie! La règle est simple : 2,5% de moins par année non cotisée à l'ARRCO : service militaire, enfants pour les femmes, emplois jeunes ou avant d'avoir un salaire suffisant pour cotiser à l'ARRCO, rachat de trimestres à 4500€ chaque... Bien sûr c'est alléchant de partir à 53 ans, mais ça n'est pas gratuit!

Anonyme a dit…

il est 21 heures, et c'est le black-out total un vendredi soir sur ce site. Même les modérateurs sont en week-end depuis 16:43...La direction remet en cause les 35 heures, et les syndicats essaient de compenser, c'est bien! Mais ne serait-il pas plus important d'aider beaucoup d'employés à descendre en dessous des 50 heures?

CFTC HP a dit…

Les modérateurs étaient dans le TGV Grenoble-Paris départ 17h50 arrivée 20h45.
Désolé si il n'y a pas de wi-fi ni de prise de courant dans le wagon. Un embouteillage et une soupe plus tard, on est là. On travaille 365 jours par an sur ce blog (qui sera fermé 4 jours entre Noel et Jour de l'an), de 7h à 23h. Il faut pas venir nous dire qu'on glande... On s'est levé à 4h30 ce matin.

Anonyme a dit…

SVP soyez fair avec le(s) moderateurs, ils font des heures pour nous ...leur syndicat et eux meme au passge, rien à dire, c'est je jeu

CFTC HP a dit…

Pour 17:24, la censure de ce blog est très relative... Et il n'y a certainement pas de pensée unique, à partir du moment où un petit nombre qui se connait bien entre eux n'essaie pas d'imposer ici aux autres employés leur pensée unique.

Actuellement ce qui a la côte chez les "censeurs" ce sont les procès d'intention répétitifs (on devrait être blasé...), les propos qui n'apportent rien de rien, la même question posée plusieurs fois et les insultes entre vous. Sinon c'est comme d'habitude. On fait un test et on verra si le niveau des échanges remonte un peu sur le fond et sur la forme. Sinon cela évoluera en simple site d'information.

En ce qui concerne l'intersyndicale à 3, à 4 ou à 5 selon les dossiers, on met un lien bien volontiers vers les sites de nos collègues, s'ils existent. Bientôt un lien spécial vers le nouvel extranet FO qui pourrait évoluer en blog.

Anonyme a dit…

comme d'habitude, attaque, contre attaque, ... n'oubliez-pas que puisque la décision a été prise de rendre le site externe, on doit se plier à quelques règles simples. La 1ère est bien sûr la modération pour éviter les excès, la 2ème est simplement d'avertir les lecteurs externes éventuels : s'il n'y a pas de modérateur pendant un certain temps, dites-le simplement, tout le monde comprendra!

d2r2 a dit…

Je félicite la CGT de prendre ses resposabilités jusqu'au bout pour faire annuler ce plan 100% boursier.

CFTC HP a dit…

Cette annulation du plan est un rêve pour certains, un cauchemard pour d'autres (et pas forcément ceux qui veulent partir ou se reconvertir professionnellement et socialement). A notre avis une chimère. Nous estimons que la direction a développé le volet justification plus sérieusement qu'il y a trois ans.

L'intersyndicale adopte une position réaliste. Nous avons accepté de bloquer 14 journées d'ici fin janvier et de discuter de cette restructuration et des sujets annexe à partir d'un chiffre de suppressions de poste sur 2 ans en baisse de 25%, qui passe ainsi sous la moyenne européenne de 2006-2007 qui sera supérieure à 20%. Et nous n'avons pas l'intention d'en rester là. Nous avons aussi d'autres objectifs : pas de désignation, volontariat maximum, impact humain minimum, budget conséquent, maintien des sites, aucun transfert forcé (HPFS vers HP CRS par exemple), sans oublier nos cousins et cousines en faisant bénéficier les 60 salariés des filiales Triaton et CFS des mêmes conditions de départ malgré le refus initial de la direction de les intégrer chez HPF ou HP CCF. La renégociation de l'accord ARTT est en assez bonne voie par rapport à une perte sèche de 12 jours choisis en février 2007. Si accord il y a, ce sera sans doute sur la base de moins de jours perdus et une compensation à la carte. Les points de conflits des deux semaines qui s'ouvrent semblent être le budget pré-retraite et le budget d'augmentation salariale de février 2006 supervisés directement par Mark Hurd.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Ou en est on du projet de re industrialisation ?
C'est important de bosser sur les rares chances que cela se fasse, et rapidement pour les sites plus petits qui ne pourront tenir a terme sans un tel projet.
Merci pour la reponse et la relance si besoin ;-)

Anonyme a dit…

Complètement incohérent le discours de PS: les Négociations Annuelles Obligatoires pour 2006, s'annoncent bien pingres, avec beaucoup de 0% (Celle de 2005 bien faibles, regardez votre cumul salaire de 2005...) et dans un même temps, il fait la promo du site interne d'achat de produits HP (lors de la présentation des résultats 2005), incitant les employés à acheter des produits "maison":
Question: Avec quel pouvoir d'achat additionnel va-t-on se payer le dernier appareil photo HP ou le dernier PC? En écoutant les collègues HP, beaucoup vont déjà acheter du mieux disant: Acer, Asus etc...
Ils sont peut-etre en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis, mais comment faire autrement?

Anonyme a dit…

En tous cas, apparemment nous n'avons pas a regretter de ne pas avoir accès aux justfications économiques présentées par la direction parce-qu'il semblerait qu'il n' y en a pas, d'après le mail qu' a envoyé la CGC.

Anonyme a dit…

HP France: les syndicats signent le protocole de négociation

HP reverra à la baisse son plan social moyennant un nouvel accord sur les RTT



...

"Il s'agit de la signature d'un document longuement établi", ce texte a reçu un avis favorable du CE de HP France et a été présenté au CE extraordinaire de HP CCF, avant d'être soumis à la signature définitive, a affirmé de son côté Patrick Nowak, délégué CFE/CGC chez HP France, cité par l'AFP.

Selon bon nombre d'observateurs, la direction a volontairement surévalué le plan social afin de se ménager une marge de manoeuvre pressentant une levée de boucliers. En effet, le scénario tient debout.

Du côté de la CGT, minoritaire, on s'étrangle: "Ce marchandage sur les 35 heures est abominable et nous allons engager le plus rapidement possible une procédure pour faire annuler cet accord", a déclaré à l'AFP le secrétaire général de la CGT, délégué syndical central à HP Centre de compétence France (CCF), Laurent Viallard.

...
http://www.silicon.fr/getarticle.asp?ID=12669

Anonyme a dit…

VNUnet.fr 02.12.2005
.....


Tentative de sauvegarder 300 postes

Rappelons que le protocole vise à ramener à 940 le nombre de suppressions de postes (contre 1 240 à l'origine) et à en créer 50 autres. Un volet concernant les départs en préretraite est également en cours de discussion.

"Nous allons essayer de faire baisser ce chiffre et voir si les suppressions de postes proposées sont réellement justifiées d'un point de vue économique", commente Jean-Paul Vouiller, délégué syndical central HP France représentant la CFTC. Rappelons qu'en l'état actuel, les départs sont négociés sur la base du volontariat.

Calendrier très technique

Quelles sont les prochaines étapes dans le processus de négociation ? Avec la signature de ce protocole, la direction et les syndicats vont continuer jusqu'à fin janvier à échanger leurs points de vue sur les départs envisagés. Ensuite viendra la procédure légale d'information et de consultation du Comité de Groupe et des deux comités d'entreprise. Cette étape devrait durer deux mois, jusqu'à fin mars.

Sur le blog dédié de la représentation de la CFTC au sein de HP, un calendrier plus détaillé des prochaines échéances vient d'être mis en ligne. La prochaine réunion ARTT est prévue le 14 décembre prochain.

CFTC HP a dit…

Un commentaire de fin de soirée sur l'article de silicon.fr et le problème des rumeurs :

L'exagération du chiffre de suppressions de poste pour la France était effectivement un scénario très sérieux en juillet. Mais un mois plus tard ce n'était plus le cas car le chiffre imposé à l'Europe occidentale puis à la France s'est révélé bien plus élevé que toutes les estimations initiales.
Le chiffre de 1240 aurait été une décision franco-française, alors ce chiffre aurait baissé avec un artifice quelconque au moment où la crise prenait de plus en plus d'ampleur.

Nous savons que cette rumeur est largement répandue comme avant elle d'autres rumeurs "certaines" qui se sont révélées toutes aussi fausses malgré les "preuves" (exemple : l'aménagement de l'immeuble voisin en construction à Issy pour accueillir les salariés des Ulis). Il est presque impossible de tordre le cou aux idées reçues style complot, machination, "j'ai entendu ceci ou cela " et qui n'épargnent pas ce blog. La dernière date de cette semaine : "un responsable syndical CFTC a rencontré Mark Hurd à Strasbourg ! ". Une autre de ce matin : "N'aurions nous pas à faire à une manipulation, qui nous ferait croire que l'on négocie etc... alors que tout est déjà négocié dans l'ombre depuis longtemps... HP va d'abord virer 1240 personnes puisque les conditions imposés pour atteindre les 250 en moins , ne sont pas du tout réalisables à cours terme. Par contre HP va continuer à faire l'acquisition de parties de sociétés en incluant de la masse salariale, et là HP va venir devant tous pour annoncer qu'il aura crée 250 postes comme indiqué sur le papier". Si on ne met pas le post, le posteur va dire qu'on ne le met pas parce que c'est vrai, et si on le met ça va se répandre comme une vérité car étant finalement parfaitement crédible...

Grand soupir...

On rassure quand même celui qui est persuadé que les acquisitions seront l'effort de suppressions de poste en moins de la direction : et bien non !
Et merci de nous prendre au passage pour des grands naïfs...

CFTC HP a dit…

De la même façon, tous les journalistes sans exception se sont rués sur le "chantage" 12 jours de RTT contre 250 postes. Mais aucun n'a dit que les syndicats n'avaient pas à accepter ou refuser la perte de 12 jours choisis (trop compliqué la différence entre RTT et jours choisis qui sont perdus si on ne les prend pas tous les deux mois au moins...). Car les syndicats n'avaient aucun moyen d'empêcher la dénonciation de l'accord, et qu'en février 2007 faute d'un nouvel accord, les 12 jours passent de toutes façons à la trappe. Plan social ou pas.

Anonyme a dit…

j'ai lu moi aussi que pour le PDA, vous aviez développé un méchanisme de simulation (Excel?). Est-il possible de mettre cet outil à disposition des gens qui réfléchissent à un départ en pré-retraite?

Anonyme a dit…

Un utilisateur anonyme a dit…
En réponse à DGA:

Il ne faut pas non plus avantager à tout prix les quinquagénaire. Un "jeune" qui part prend lui aussi des risques. Il peut se retrouver au chômage ou subir une baisse de salaire et peut être aura-t-il été obligé de partir. Un quinquagénaire qui part dans le cadre du plan est à la retraite tout de suite, avec les inconvénients mais aussi les avantages que cela comporte.

Il faut trouver le juste milieu. Autant le discours "tout pour le package" est exagéré, autant celui "tout pour pour les pré-retraites" l'est aussi.
Reponse :
Oui mais ce Quinquagénaire a deja donne !!! et merite d avoir la reconnaissance avant de mourir !!!!

Anonyme a dit…

S'il n'y a pas d'accord et qu'on perd les 12 jours, les employés peuvent se mettrent en grève.

CFTC HP a dit…

Pour 22:20, il y a confusion. L'outil développé par nous et aussi par le groupe des quinquas et que nous sommes en train de comparer permet juste d'estimer combien de personnes pourraient partir chez HP en pré-retraite selon l'age, les trimestres et l'ancienneté. L'outil dont tu parles est un outil qui permet de calculer son indemnité de départ et sa rente. Celui-ci sera sans doute diffusé (il y en avait deux qui circulaient il y a deux ans et demi) le moment venu, fin janvier.

Einstein a dit…

Je pense que s'il n'y a pas d'accord ARTT, alors on perdra les deux primes de 5,5% du salaire proposées ou bien les jours choisis pendant deux ans. Donc oui, on se mettra en grève. Contre les syndicats...

Anonyme a dit…

Accord ARTT,Lu sur le site CGT, info ? intox ?
« pourquoi la Direction tient elle à un accord » puisqu’elle pourrait appliquer quelque chose de plus intéressant pour elle tout à fait légalement ?

En fait, la réponse est simple: elle a besoin d’un accord d’entreprise même pour appliquer l’accord de branche.

En effet, l’accord de branche définit les catégories de cadres autonomes ainsi :
« le salarié doit disposer, soit en application d’une disposition spécifique de son contrat de travail, soit en raison des conditions d’exercice de sa fonction, d’une autonomie dans l’organisation journalière de son emploi du temps»

Comme la majorité des cadres HP ne sont pas vraiment autonomes au sens de la définition ci-dessus, la direction a besoin d’un accord qui liste les services concernés de façon à ne pas avoir des procédures massives de demande de requalification en cadre horaire.

Ceci donne un éclairage interresant sur cette négotiation, et les possibles rapports de forces.
CFTC et AUTRES pouvez vous donner votre vision sur cette situation et des marges de manoeuvres possible dans ce contexte ?

CFTC HP a dit…

elon nous, la direction a avant tout besoin de cet accord pour clôre rapidement l'ensemble des sujets ouverts et passer vite à autre chose, à savoir faire le quota avec une équipe d'employés qui a des certitudes au lieu d'avoir des incertitudes. Ne pas oublier que le centre de gravité des préoccupations de PS est l'atteinte des objectifs HPF, et qu'HPF a les plus mauvais résultats européens actuellement en dehors de quelques lignes de produits.

Mais ils peuvent se passer d'un accord car c'est toujours dans le cadre du plan 2006-2007 vis à vis de l'Europe et de leur négociation alibi de baisse du chiffre que la perte des 12 jours aurait lieu (février 2007).

Là où on est de façon secondaire plus en phase avec les propos rapportés, c'est que la direction court le risque que tous les services d'HP où il y a absence d'autonomie horaire dans le travail puissent être requalifiés en mode horaire. Mais il y a beaucoup de cadres qui disposent d'une relative liberté dans leur travail également... Ce n'est donc pas blanc ou noir. Cette discussion sur les services qui devraient être en mode horaire a lieu actuellement, il est clair que la direction s'opposera à la généralisation du mode horaire pour des raisons pratiques (pointeuse ou équivalent...), stratégiques et financières. Mais selon nous ce problème est secondaire dans sa motivation de négocier rapidement un accord plutot que d'attendre l'échéance de février 2007.

Anonyme a dit…

au fait excellente proposition de la direction pour la compensation arrt
du cash sur la slaire genial
Quant au blooger qui parle du pouvoir d chats pour acheter des prduits hp sur le web employe
il devrait se renseigner sur le salaire minimum a hp

CFTC HP a dit…

Le message de JFA "02 décembre, 2005 11:49 = les PDAs bénéficieront-ils des avantages CE (style chèque vacances, location vacances, etc..) et ces avantages peuvent-ils faire partie du "package" lors des négociations a venir ??" a provoqué des réponses peu sympathiques qu'il a fallu censurer...

La réponse appartient à chaque CE qui ne touche plus de dotation pour les employés qui quittent l'effectif.
Celui d'HPF donne toutefois un budget annuel à la commission retraite qui est organisée en association et organise repas et sorties. Pour que vive et revive l'esprit et l'histoire d'HP. Ainsi que des relations amicales souvent hors du commun. Mais pas individuellement à chaque pré-retraité ou retraité. Celui d'HP CCF n'a pas encore défini sa politique budgétaire pour 2006 et traité cette question à notre connaissance.

Anonyme a dit…

CFTC merci pour la reponse 12:11
J'ai bien compris les priorités motivation et autres.
Ceci étant, la direction peut elle oui ou non faire l'impasse sur un accord aux risques "de devoir passer par une réévaluation massives de demande de requalification en cadre horaire" avec son cortege de risques/temps de requalification qu'elle souhaite visiblement éviter pour les raisons indiquées.
Un bon levier de négtotiation(temps/objectif) sup semble etre dans ce cas à notre disposition sur la négo de l'ARTT...

Anonyme a dit…

Vu sur le journal 20 minutes d'aujourd'hui :

"Les premiers craquements du capitalisme moderne"
Le titre du livre de Patrick Artus et Marie- Paule Virar d a le mérite de la limpidité.
Leur essai s’intitule "Le Capitalisme est en train de s’autodétruire" ( La Découverte). Lui est directeur des études économiques à la Caisse d’épargne, elle est rédactrice en chef du mensuel Enjeux­ Les Echos. Leur thèse : l’obsession court-termiste des entreprises a accouché d’un capitalisme sans projet où la recherche des profits est devenue une fin en soi.
Dans le groupe des sept pays les plus industrialisés ( G7), expliquent- ils, la part des profits dans le revenu national n’a jamais été aussi élevée depuis les deux chocs pétroliers des années 1970.
Des profits dont on ne sait que faire au point que, pour ces entreprises richissimes, les rachats de leurs propres actions atteignent des records.
En France par exemple, le système financier fonctionne à rebours : au lieu d’aller sur les marchés pour y chercher des fonds afin d’investir ( donc construir e des capacités de production, embaucher, inventer, grandir), les entreprises redonnent plus à leurs actionnaires qu’elles ne lèvent de fonds ! Plus grave, assènent les auteurs, cette obsession de la rentabilité s’effectue au détriment des salariés qui s’appauvrissent de façon systématique avec des revenus qui stagnent.
Des salariés sur lesquels s’exerce une double pression : celle du chômage structurel de masse (où excelle un pays comme la France) et celle de la mondialisation et ses délocalisations.
Sur l’appauvrissement des salariés, les auteurs auraient pu prendr e l’exemple de Wal- Mart.
Cette chaîne de supermarchés est le plus gros employeur du monde avec 1,7 million de salariés, dont une grande partie sont tellement mal payés qu’ils se situent sous L’obsession du court terme a donné un capitalisme sans projet le seuil de pauvreté*.
De son côté, le magazine Fortune rappelait récemment ce qu’il qualifiait de « décisions clés » de l’économie : e n janvier 1914, Henry For d décidait de doubler le salaire horair e de ses ouvriers. Son raisonnement : il ne sert à rien d’engranger des profits en fabriquant des voitures si ceux qui les montent ne peuvent se les offrir. En ce sens, il cherchait simplement à rétablir le nécessair e partage entre profits et salaires aujourd’hui mis à mal. Pour caricaturale qu’elle soit, cette décision sonnerait presque comme un conseil donné aux entreprises.
* On peut lire l’excellente enquête du Los Angeles Times qui a obtenu le prix Pulitzer en 2004 ( www.pulitzer.org).

intéressant, non ?

Anonyme a dit…

LE CAPITALISME EST EN TRAIN DE S’AUTODETRUIRE


http://www.alternatives-economiques.fr/lectures/L242/NL242_001.html

Anonyme a dit…

Vicieuses 35 heures !

Je viens de m’apercevoir d’un vice supplémentaire des 35 heures : elles rendent bête. Même des gens intelligents

http://www.alternatives-economiques.fr/site/234_002_35heures.html

Anonyme a dit…

La France est l'un des pays les plus mal placés en Europe pour l'indemnisation des chômeurs et le soutien aux sans-emploi.


Titre Les chômeurs français mal traités
Auteur Guillaume DUVAL
Publication Alternatives Economiques, n°242
Date décembre 2005
Type Article
Longueur 743 mots

Contexte développé :
... chômeurs français mal traités par Guillaume Duval La France est l'un des pays les plus mal placés en Europe pour l'indemnisation des chômeurs et le soutien aux sans-emploi. La convention Unedic régissant l'assurance chômage arrive à échéance à la fin de l'année et sa renégociation (difficile) est engagée entre patronat et syndicats. Comme à chaque occasion de ce type, on assiste au retour du discours sur le système français d'indemnisation du chômage qui serait particulièrement généreux, comparé à celui des autres pays. ...

http://ae.crdp-montpellier.fr/AlterWeb.dll?action=statique&template=frame_cadre

Enregistrer un commentaire