ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de nouveaux témoignages adhérents !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

DXC-ESF Election du Bureau du CE ESF et prochaines étapes

DXC-ESF Actualité sociale. DiXiT IX

HPE 90 départs PSE GPEC Out ? Parcours social. Dispositif CFTC. Nouvelles infos !

HPE Négociation Droit à la Déconnexion Compte-rendu première réunion

HPE Experience Survey Quel usage ?

HPE Politique voiture Changement et grondement

Scission Software Newco 1er juin et ensuite ? Focus #1 !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE L’impact fiscal. Rebelote le 1er septembre avec Micro Focus ?

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime en 2018 : signature !

Accord handicap HPE/SW/DXC-ESF Homologué pour ESF, SW et HPE !

De nouveaux témoignages adhérents, ne restez pas seul(e) : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

vendredi 22 septembre 2006

EPISODE 20 : LA FOURMILIERE !


Envoyé aux abonnés le 22/9/06. Abonnez-vous sans attendre aux communications de la CFTC HP auprès de cftchp@hp.com !

20 commentaires à lire:

Dégraissage a dit…

HP amincit votre silouhette :

http://www.bestofmicro.com/actualite/19215-hp-amincit-photo.html

La Fourmiliere a dit…

1. Défense anti-aérienne:
Au sommet de la fourmilière des fourmis de défense ou artilleuses protègent contre toute attaque la constuction en projetant aux ennemis volants des jets d'acide formique grâce à leur abdomen...

Ô racle a dit…

L'ancien patron d'Oracle France part chez HP

L'ancien patron d'Oracle France part chez HP Les Echos [ 25/09/06 ]

Selon nos informations, l'ancien patron de la filiale française d'Oracle, Yves de Talhouët, devrait prendre la tête d'HP France en octobre. Après deux ans passés chez Oracle, cet ancien de Sema va remplacer Johan Deschuyffeleer, qui avait été nommé patron par intérim de la filiale en mars dernier, à la suite du départ de Patrick Starck chez l'éditeur CA. Après avoir mené l'intégration de PeopleSoft et de Siebel en France et avoir subi un revers avec le contrat Chorus (le nouveau système d'information de Bercy), Yves de Talhouët devra relancer une entreprise qui sort tout juste d'un lourd plan social.

Anonyme a dit…

D'un point de vue social, chez HP, faire pire que la situation d'aujourd'hui ce n'est pas possible! Sauf peut-être si le dirigeant à un nom à particule si l'on transpose avec ce qui ce fait en politique! :^)
Mais souhaitons lui quand même bonne chance à ce brave monsieur, c'est peut-être un Ôracle

Anonyme a dit…

Il va en avoir besoin ...

Voir le blog cfdt d'Oracle
http://cfdt-oracle.blogspot.com/


Extraits :


Testament d'YDT - Bonne Chance à tous !!
Sur fond de morosité au plan individuel, le dernier kick-off a été retrospectivement l'occasion d'un baroud d'honneur d'YDT, avec Sergio Giacoletto en Guest Star, pour nous remercier de notre fantastique travail,et des résultats "époustouflants" enregistrés par Oracle France pour FY06…

Pourtant, depuis cette date, le bilan reste toujours aussi négatif pour les oracliens, en effet :

1/ Participation FY06 : Aucune participation légale ne sera versée au titre de FY06 contrairement aux années passées (car le résultat fiscal etant nul suite au rachat de Peoplesoft, la Corp refusant de prendre en chargeles frais de restructuration).

2/ Intéressement FY06 : Aucun intéressement ne sera versée au titre de FY06 (comme les années passées d’ailleurs !) pour cause de non atteinte de l’objectif de chiffre d’affaires (incompréhensible au regard du discours du kick off !). - Est-ce à dire que les objectifs fixés unilatéralement par la direction pourraient ne pas être atteignables ?

3/ Télétravail - Après avoir tergiversé 3 ans avant d'ouvrir des négociations,celles-ci ont été refermées trés rapidement, la direction préférantrester dans un modèle discretement discretionnaire, comme outil de management de certains collaborateurs.(Attention à tous les salariés itinerants, clairement hors de la loi d'entreprise...)

4/ Des départs de collaborateurs en masse, surtout d’ailleurs parmi les plus anciens et les plus expérimentés d’entre nous. entre Aout 2004, et Mai 2006, avec le départ (démissions/licenciements) de pres de 200 collaborateurs en 2 ans.

5/ Un nouveau plan social en cours, une DAF qui part en Roumanie, un marketing décapité, des consultants top gun internationaux qu'on licencient parce qu'ils voyagent trop…

6/ Un senior management France en voie de disparition, laissant des dossiers en plan et des arbitrages encore ouverts.

7/ La prime conventionnelle de vacances due à tous les salariés reste rejettée par la direction, à l'exception d'un geste prévucette année à titre exceptionnel pour les seuls salariés rémunérés au fixe, sans considérer par ailleurs les arriérés des années précédentes.

De plus, depuis l’arrivée de YDT, les salariés avaient aussi perdu la possibilité de :

1/ Bénéficier de primes de mobilité pour missions à l’étranger (hors accord à négocier au cas par cas avec le management). Pour rappel, ces primes étaient de 15 à 30 % du salaire pour les périodes facturables de plus de 80 jours à l’étranger.

2/ Bénéficier de l’ESPP – Employee Stock Purchase Plan (15% de ristourne sur le prix d’achat des actions Oracle à hauteur maximum de 10% du salaire brut)

3/ Bénéficier de Bonus et autres rémunération variables qui soient définis de bonne foi: Les différences relevés a cet egard par le CE entre le budget de la filiale et les objectifs des collaborateurs sont vraiment édifiants. Sans compter le nombre de collaborateurs etant toujours au Bonus Garanti, stérilisant toutes vision des augmentations depuis plusieurs années.

YDT nous souhaitait dans son mail de départ : "Un très, très grand "Bonne Chance à Tous" !!!"Au vu de ce bilan, meme si la "performance" passée ne préjuge pas de l'avenir, on peut apprécier de maniere mitigée ces bons voeux...

Anonyme a dit…

Gageons que Mark Hurd aura un PDA cadre décent.

Anonyme a dit…

Pour 00:48, oui, mais YTD ne sera plus a Oracle, mais a HP maintenant, alors il a pas interet a nous casser les c... sinon, ça va être chaud pour lui, vu?

Anonyme a dit…

En attendant le message de notre cher Johan est un peu hors sujet. Il est clair que le nouveau PDG sera YTD et en plus je ne voie pas en quoi cela nous empeche de bosser !

Anonyme a dit…

>sinon, ça va être chaud pour lui, vu?

C'est sûr. Mark Hurd en tremble encore.

Soyons sérieux

CFTC HP a dit…

Colombes, le 3 septembre 2004 - Oracle France annonce la nomination de Yves de Talhouët au poste de Président de Oracle France SAS.

A ce titre, Yves de Talhouët aura la mission d'assurer la gestion et le développement de la filiale française d'Oracle Corporation.

Avant de rejoindre Oracle, Yves de Talhouët était, depuis 2002, Vice President Europe du Sud, Middle East and Africa, en charge des activités de conseil et intégration de systèmes de SchlumbergerSema, racheté en 2003 par AtosOrigin.

De 1997 à 2002, chez Sema Group, Yves de Talhouët a occupé les fonctions de Directeur de la branche réseaux et communications. En 1999, il est nommé Président de Webtec, entité de Sema Group regroupant l'ensemble des solutions " e-business ". En 2001, il devient Président de l'activité Transport de SchlumbergerSema.

En 1989, Yves de Talhouët crée et dirige la société Devotech, spécialisée dans le conseil en télécommunications et l'ingénierie des centres appels, qu'il vendra à Sema Group fin 1996.

De 1983 à 1989, Yves de Talhouët a résidé aux Etats-Unis où il a travaillé successivement pour la société Telenet (devenue Sprint), la société Extrema (start up) et la Banque Mondiale.

Yves de Talhouët est diplômé de l'Ecole Polytechnique, de l'Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications et de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris.

Vieux Singe a dit…

26 septembre, 2006 12:17

C'est domage que JD nous quitte, c'est la premiere fois depuis que je bosse chez HP qu'un haut manager me paraissait avoir les pieds sur terre, la tete dans les dossiers et la cravate en face des clients.

J'aurais bien aime voir si le discours de Johan pouvait changer quelquechose en France, suite notamment a ces discours tenus lors des differentes presentations. Jamais un manager n'avait dit autant de verites a haute voix alors que les sujets evoques ont toujours ete tabous.

On verra bien ce que YTD (Year TO Date ?) va nous pondre. Personnellement, j'aurais bien aime avoir un patron etranger, ca change du conformisme et du discours langue de bois des managers francais. Et puis la consanguinite ce n'est pas tres bon, il faut apporter de nouveaux genes afin que l'espece ne degenere pas.

Vieux Singe

Louis a dit…

Il a une qualité qui prime sur tout ce que tu viens de citer : il sait faire passer sa famille avant ses intérêts professionnels.

Du moins, il a pris en compte le bien de sa famille dans sa décision. Plusieurs devraient méditer sur cette décision et essayer d'apprendre un peu. Et pas seulement à l'intérieur d'HP.

Anonyme a dit…

Pour YdT, C'est à peu près officiel d'après People Finder : http://peoplefinder.portal.hp.com/peoplefinder/?pf_searchval=talhouet&pf_hp=1&pf_detectsearch=1&pf_searchoption=0&pf_searchtype=0

Anonyme a dit…

Si il est dans people finder il a un numéro d'employé donc il percoit déja un salaire de la part de HP!!!.Oh pardon un golden Hello .Ce serait bien de savoir son montant!

Anonyme a dit…

Pour 21:19, tu parles de JD ou de YTD?

Guy a dit…

l'annonce sera faite officiellement en debut de semaine prochaine...(que YdT sera notre PDG).

CFTC HP a dit…

pour 15:43, il en statut "pending" dans people finder donc il ne touche pas encore de salaire. Selon mes sources extérieures, il rentrait dans l'enveloppe budgétaire d'HP pour ce type de poste à la différence d'autres prétendants externes.

Anonyme a dit…

Merci bien, se payer un Messier, pour gratter l'oseille et faire son pipi a droite et a gauche pour marquer le territoire et au final se barrer dans 2 ou 3 ans ( pas plus maintenant!! le turn over s'accélère, globalisation oblige)ça fait cher du leaderchip. Revenons a une gouvernance plus modeste, Vieux Singe a encore raison, les managers Français ont de la naphtaline dans la tête, c'est rapport a leurs élevages, ils sont moulés à l'ancienne, même ceux qui ont des pépites de séjours a l'étranger dedans eux. Ils imitent ce qu'ils ont vu, sans en avoir compris toutes la philo et ce qui vas avec, au final le résultat est palot. Sauf le cash qu'ils vont prendre, qui lui sera bien brillant.

Anonyme a dit…

Alors Marco quand le coup de pied dans cette fourmiliere ? ca devient urgent !!!!!!!

Anonyme a dit…

tu as raison quand on voit ce qui se passe il faut un grand coup de pied dans cette fourmiliere
Tout un groupe de GRE (HPTC) se paye le luxe de ce déplacer au US pour une conférence ( maguouillé de telle facon pour que ca passe comme vitale que du bla bla )
Soyont réaliste dans cette boite c'est a celui qui profite un max et rien a foutre du reste. Les interets personnels de chacun avant tout apres on verra !!!!!!!!!!!

Enregistrer un commentaire