ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (plus de 500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

Annonce d’un plan de départs volontaires HPE 2018 Nouveau sujet !

DXC-ESF GPEC out + Sur-complémentaire santé. DiXiT XV !

HPE Next Bonus FY17 ? Bonus H1 2018 ? -> Immanquables #12 et # 13 !

Le coin des Entco Au service des salariés Micro Focus

Epargne Salariale HPE FY18 Plan B pour les retardataires

Mutuelle Santé HPE 2018 Toutes les infos

NAO HPE 2018 Quelques bonnes nouvelles

Objectifs FY18 Les conseils CFTC

HPE PSE GPEC Out Le coin des acceptés

HPE Politique voiture Vos questions, les réponses !

Congés HPE Ceux à prendre en fin d’année + jour de pont 2018

Forum France-Canada sur l’aide aux salariés Un formidable succès !

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mardi 17 octobre 2006

Les commissions de suivi du PSE

Il y en a une par CE. A quoi ça sert ? Comment la saisir en cas de litige ou pour préciser un dispositif du Livre III ? Réponses dans ce sujet. Nouvelles précisions régulièrement.

Hotline pour les questions sur le solde de tout compte : 01 57 62 50 92

Le ton monte au CE HPF sur les embauches externes vs les réaffectations

Constatant que des business units ne respectent pas les engagements pris par la direction le 18 juillet 2006, le CE HPF a demandé le blocage des envois de nouvelles propositions d'embauches à l'extérieur, sauf si elles sont dûment argumentées, cas par cas, et après le feu vert des représentants des employés à la commission de suivi qui se réunit tous les 15 jours.

Les faits : la moitié des employés en réaffectation n'ont toujours aucune solution identifiée car des managers privilégient systématiquement les embauches externes sans tenir compte des employés en réaffectation. C'est flagrant par exemple chez PSG et IPG (1 réaffectation chacun !).

La direction a répondu qu'elle regrette cette décision, qu'elle gérera cela avec la Commission de Suivi du PSE mais que si les nécessités business l'exigent, la direction prendra ses responsabilités.

Les Représentants Syndicaux au CE ont répliqué unanimement : "Constatant que les engagements pris le 18 juillet ne sont pas respectés, notamment l'embauche en externe de catégories professionnelles occupées par des salariés actuellement en réaffectation et le non-respect des délais annoncés, les représentants syndicaux du CE prendront eux aussi leurs responsabilités".

12 embauches externes débloquées sur 42 demandées le 24 octobre, voir commentaire du 25 octobre

Le ton monte également au CE HPCCF sur le même sujet

Même cause, mêmes effets...

Les élus du CE HPCCF ont déploré aujourd'hui la qualité de l'information fournie par la direction pour les recrutements extérieurs et rejettent le chantage de la Direction qui menace de délocaliser les recrutements à l'étranger si ils n'acceptent pas immédiatement les recrutements extérieurs de ces postes.

Devant les dérives constatées pendant la phase de réaffectation de la part de la direction et de managers qui privilégient parfois les embauches externes, les élus ont été obligés de qualifier en séance une par une les demandes de recrutement pour s'assurer qu'elles ne fermeront pas des opportunités de réaffectation, réaffectation qui est prioritaire.

Le CE a ainsi accepté que 21 postes soient ouverts préalablement à la mobilité interne pendant un minimum de 3 semaines avant toute embauche externe. Et a demandé à la direction d'apporter désormais aux élus toutes les informations nécessaires à la qualification des recrutements externes. Faute de ces informations, ils refuseront désormais les demandes de recrutement.

Texte complet de la motion dans le premier commentaire.

La nouvelle politique cadeaux d'ancienneté

Les actions gratuites, c'est fini à partir du 31/10/06 !!! L'annonce de la nouvelle politique mondiale faite devant les CE montre une fois de plus que l'actionnariat employés n'est plus une priorité.

- Remplacement du cadeau sur catalogue et des actions par un nombre déterminé de points ‘eAwards’ *
- Passage d’un cycle annuel à un cycle mensuel de reconnaissance de la date d’ancienneté (c'est mieux...)
- Les bénéficiaires peuvent obtenir le remboursement de leurs points directement sur leur feuille de paye ou dépenser leurs avoirs de la façon qui leur semble la plus appropriée (dîner avec leurs proches, achat de cadeau de leur choix, ou même produit hp acheté à taux priviligié via la boutique employés hp).

5 ans -> 100 $
10 ans -> 150 $
15 ans -> 200 $
20 ans -> 250 $
25 ans -> 300 $
30 ans -> 400 $
35 ans -> 500 $
40 ans -> 600 $

Date d’effet du nouveau programme à compter du 1er Novembre 2006 pour tous les salariés éligibles ayant une date d’ancienneté comprise entre le 1er Janvier et le 30 Novembre 2006, puis chaque mois à la date anniversaire d’ancienneté pour les mois à venir.


* La valeur du point eAward peut être plus importante ou plus faible en fonction des règles de conversion en devise locale. Actuellement, pour la France :
100 points eAward = 100$ = 76 euros depuis le 1/12/06

vendredi 13 octobre 2006

Faut-il verser ses jours épargnés sur le PEG/PERCO ?

Nouvelle possibilité introduite par l'accord ARTT, est-ce intéressant de le faire ? Le débat est ouvert et vous trouverez les conseils des experts CFTC dès le premier commentaire, mais la décision est à prendre avant le 23 octobre.

Mode d'emploi du transfert CET : cliquer ici (intranet) !

Cette date est également impérative pour votre souscription PEG/Perco afin de bénéficier de l'abondement annuel de 2500 Euros bruts dès le mois de novembre, car il n'y aura pas de reconduction tacite de vos prélèvements mensuels qui cessent ce mois-ci. Si vous n'avez jamais souscrit au PEG/Perco, c'est le moment de le faire et de profiter de la revalorisation significative des coefficients d’abondement PEG selon votre salaire mensuel brut que nous avons obtenu dans les NAO 2006 :
<=3000 Euros = X3
3000,01 à 4000 =X2,5
4000,01 à 4500 = X2
4500,01 à 5000 = X1,5
> 5000 = X1

A noter : le coefficient d'abondement Perco est X3 pour tous.

Les nouveaux CET : mode d'emploi et conseils

Time and Labor a trois nouveaux compteurs CET1, CET2 et CET3 suite à la mise en place du nouvel accord ARTT. Le temps, c'est de l'argent ! Si vous avez besoin de cash, vous pouvez demander n'importe quel mois M le paiement M+1 des jours épargnés figurant sur votre CET 3. Le basculement des jours CET1 et CET3 vers l'Epargne Salariale se fait une fois par an, en octobre, avec un formulaire envoyé par les RH.

Cliquez ici pour l'accès direct intranet à la présentation complète des CET et de leur mode d'emploi !

Conseil CFTC : quand vous prenez vos congés, épuisez par ordre de priorité vos 25 jours de congés légaux (si vous êtes en mode horaire utilisez d'abord vos jours choisis), puis votre CET1.

Objectif : remplir votre CET3 en juin de chaque année de 7 jours RTT, 2 jours fractionnement (pour les forfaits jours) et jusque 3 jours d'ancienneté. Pour pouvoir se verser ensuite n'importe quel mois suivant juin 2007 une prime conséquente atteignant 12 jours de salaire en cas de besoin...

A noter : 3 RTT (pour tous, sauf exceptions de service) et 1 jour de pont (pour les forfaits jours P3A et B principalement) sont fixés par HP chaque année : en 2007 les 3 jours ARTT ont été fixés les 26, 27 et 28 décembre. Le jour de pont est fixé au 24 décembre. C'est à vous de les rentrer dans TaL.

mardi 10 octobre 2006

EEM

Le nouvel outil de note de frais EEM mérite à lui tout seul un sujet... Tous les dysfonctionnements, trucs et astuces dans les commentaires !

vendredi 6 octobre 2006

Choix difficiles...

Les mémoires de Carly, "Tough Choices", sont sorties... Si cela vous intéresse de découvrir les passages les plus importants : cliquez ici

mardi 3 octobre 2006

Portrait du nouveau PDG du Groupe HP en France

Les leaders syndicaux ont rencontré ce matin notre nouveau PDG, Yves de Talhouët, en présence de Francesco Serafini, et de son prédecesseur par intérim Johan Deschuyffeleer qui sera donc resté 6 mois mais qui continuera le temps nécessaire pour assurer la transition.

Avant de rejoindre HP, Yves de Talhouët était depuis le 3 septembre 2004 Président de Oracle France SAS avec la mission d'assurer la gestion et le développement de la filiale française d'Oracle Corporation. Il a annoncé son départ aux employés d'Oracle le 4 septembre 2006.

Avant cela, il est devenu en 2002 Vice President Europe du Sud, Middle East and Africa, en charge des activités de conseil et intégration de systèmes de Schlumberger-Sema, racheté en 2003 par AtosOrigin.

De 1997 à 2002, il a occupé chez Sema Group les fonctions de Directeur de la branche réseaux et communications : en 1999, il est nommé Président de Webtec, entité de Sema Group regroupant l'ensemble des solutions " e-business " et en 2001, il devient Président de l'activité Transport de SchlumbergerSema.

En 1989, Yves de Talhouët a créé et dirigé la société Devotech, spécialisée dans le conseil en télécommunications et l'ingénierie des centres appels, qu'il vendra à Sema Group fin 1996.

De 1983 à 1989, il a résidé aux Etats-Unis où il a travaillé successivement pour la société Telenet (devenue Sprint), la société Extrema (start up) et la Banque Mondiale.
Yves de Talhouët est diplômé de l'Ecole Polytechnique, de l'Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications et de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris

Marié depuis 24 ans, 3 enfants de 18, 20 et 22 ans. Breton et Vosgien d'origine, passionné de montagne, il connait bien la région de Grenoble et de Sophia.

En breton, Talhouët signifie le front de la forêt.

Points forts selon nos sources :
- Anglais parfait (7 ans passés aux USA)
- Expert en système d'intégration, télécom, software, outsourcing.
- Très présent sur les dossiers commerciaux.
- A créé plusieurs entreprises, expérience pan-européenne (UK, Suède, Italie...)
- Bon CV, carnet d'adresses fourni, sort volontiers en clientèle : les commerciaux devraient apprécier.

Points d'interrogation :
- Redoutant chez Oracle le futur manque d'autonomie du patron de pays et craignant de ne pas "trouver des espaces de libertés au milieu des processus qui nous sont imposés", motivé pour partir, saura t'il les découvrir chez HP qui fonctionne à peu près de la même façon ?
- Son intérêt affiché pour la vocation internationale et les centres d'expertise HPCCF sera à confirmer.
- Quelle sera son implication dans le dialogue social ? Ayant délégué à la DRH et peu présent sur ce terrain chez Oracle, quel rôle y a t'il joué dans la perte d'avantages sociaux et le turnover très important (9,3% de démissions sur les quatre derniers trimestres) ? Nous l'avons invité ce matin à prendre rapidement connaissance des nombreux dysfonctionnements dont se plaignent les employés sur ce blog notamment et à être attentif aux derniers PV de CE, de CHSCT, aux questions DP qui donnent une bonne idée des problèmes rencontrés. Sera t'il très actif pour y remédier ?
- Avec comme priorité de Francesco Serafini la croissance interne et externe, son expérience de l'intégration PeopleSoft chez Oracle l'aidera t'il à faire mieux que ses prédécesseurs pour faire les bonnes acquisitions et intégrer dans de bonnes conditions les employés en provenance d'autres sociétés ?

L'avenir nous donnera les réponses...