ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de nouveaux témoignages adhérents !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

DXC-ESF Election du Bureau du CE ESF et prochaines étapes

DXC-ESF Actualité sociale. DiXiT IX

HPE 90 départs PSE GPEC Out ? Parcours social. Dispositif CFTC. Nouvelles infos !

HPE Négociation Droit à la Déconnexion Compte-rendu première réunion

HPE Experience Survey Quel usage ?

HPE Politique voiture Changement et grondement

Scission Software Newco 1er juin et ensuite ? Focus #1 !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE L’impact fiscal. Rebelote le 1er septembre avec Micro Focus ?

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime en 2018 : signature !

Accord handicap HPE/SW/DXC-ESF Homologué pour ESF, SW et HPE !

De nouveaux témoignages adhérents, ne restez pas seul(e) : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mardi 17 octobre 2006

Le ton monte également au CE HPCCF sur le même sujet

Même cause, mêmes effets...

Les élus du CE HPCCF ont déploré aujourd'hui la qualité de l'information fournie par la direction pour les recrutements extérieurs et rejettent le chantage de la Direction qui menace de délocaliser les recrutements à l'étranger si ils n'acceptent pas immédiatement les recrutements extérieurs de ces postes.

Devant les dérives constatées pendant la phase de réaffectation de la part de la direction et de managers qui privilégient parfois les embauches externes, les élus ont été obligés de qualifier en séance une par une les demandes de recrutement pour s'assurer qu'elles ne fermeront pas des opportunités de réaffectation, réaffectation qui est prioritaire.

Le CE a ainsi accepté que 21 postes soient ouverts préalablement à la mobilité interne pendant un minimum de 3 semaines avant toute embauche externe. Et a demandé à la direction d'apporter désormais aux élus toutes les informations nécessaires à la qualification des recrutements externes. Faute de ces informations, ils refuseront désormais les demandes de recrutement.

Texte complet de la motion dans le premier commentaire.

11 commentaires à lire:

CFTC HP a dit…

Motion votée par la CFE-CGC/CFTC/CFDT :

"Les élus déplorent que la qualité de l'information fournie par la direction pour les recrutements extérieurs soit insuffisante et de mauvaise qualité : l'identification du statut des postes n'est pas faite, les intitulés des postes ne correspondent pas aux intitulés d'HP et l'information sur la localisation geographique est parfois fausse.

Les élus rejettent le chantage de la Direction qui menace de délocaliser les recrutements à l'étranger si ils n'acceptent pas immédiatement les recrutements extérieurs de ces postes.

Devant les dérives constatées pendant la phase de réaffectation de la part de la Direction et de managers qui privilégient parfois les embauches externes, les élus ont été obligés de qualifier en séance une par une les demandes de recrutement pour s'assurer qu'elles ne fermeront pas des opportunités de réaffectation. Les élus rappellent que la réaffectation doit être traitée de manière prioritaire.

Parmis les demandes présentées par la Direction, les élus acceptent cependant le recrutement des postes suivants :

- dans le domaine de la Finance (REQ 940411, 960287, 975284, 969002, 967771, 953692),
- les postes ProCurve (REQ 937502, 962146, 962799, 962204),
- les 3 postes à Sophia (REQ 981434, 981435, 979001),
- les postes de type planner (REQ 972905, 965598, 966468),
- et les 5 postes OpenCall (REQ 979126, 979125, 979121, 979129, 979134)

Les élus demandent que ces 21 postes soient ouverts préalablement à la mobilité interne pendant un minimum de 3 semaines avant toute embauche externe.

Les élus demandent dorénavant à la Direction d'apporter aux élus toutes les informations nécessaires à la qualification des recrutements externes (au minimum en plus des informations déjà fournies celles concernant les intitulés précis liés à JAI, la création ou pas d'un nouveau poste, le statut cadre ou non-cadre et le nombre de salariés restant à réaffecter dans la catégorie concernée). Faute de ces informations les élus refuseront les demandes de recrutement".

La CGT a voté contre cette motion.

Anonyme a dit…

Il faut donner un coup de pied dans ce bordel de réaffectation sinon on est toujours là l’année prochaine ! on voit bien les syndicats qui travaillent pour les employées et les autres qui sont toujours bloqués par l’idéologie !

Anonyme a dit…

Je suis tres confus par cette motion. Je suis en réaffectation et candidats à 2 postes qui ont été "approuvés pour recrutement" aujouyrd'hui.

Qu'est-ce que cela change pour moi ?
1) Ces postes sont débloqués et le recrutement va avoir lieu
2) L'idée est d'embaucher à l'extérieur et on fera semblant de chercher en interne pdt 3 semaines avant.

Décidément je ne comprends rien au process de re-déploiement qui ne cesse de changer!

Merci de votre aide et votre vigilence. Tout ca est extremement troublant et demotivant.

Anonyme a dit…

Mais enfin, est ce que c'était le meme b... durant les plans précédents?
Par ailleurs, on ouvre les postes en externes et on se concentre sur les reaffectés, compréhensible, mais... il y a un paquet de personnes sans job, mais qui ne sont pas réaffectables car leurs jobs ont supprimés hors PSE, et ces cas la sont en dehors de TOUTE visibilité.
Il aurait été bien de les recenser pour voir si, avant d'ouvrir des jobs en externes, ils auraient pu les occuper.
Je felicite toutefois la lutte, qui consiste effectivement à examiner toutes les req au cas par cas. Lourd, mais avec une direction irrespectueuse des principes négociés, il faut en effet agir de la sorte.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Commnent fait-on le lien entre l'identifiant du poste present dans votre commentaire (par exemple 981434) et un poste decrit dans la liste des postes ouverts?

Comment savoir a quoi correspondent ces 21 postes?

Cordialement

Anonyme a dit…

Je trouve que les syndicats vont trop loin sur les réaffectations. Est-ce qu'il ne vaut pas mieux un jeu de chaises musicales et des personnes motivées à leur poste et donc efficaces, plutôt que de s'obstiner à donner la priorités aux personnes en réaffectation ? C'est le meilleur moyen de condamner toutes les créations de postes ultérieures en France.

Anonyme a dit…

à 9:07, entre le job code dans job searcher pour avoir le descriptif.

Ce ne sont pas des postes en reaffectation mais des postes ouverts (avec un req) sur lesquels les "réaffectéss" sont prioritaires. Je ne comprends pas à quoi sert ce "déblocage" pour nous (en réaffectation).

Anonyme a dit…

Hello,
OUI c'était également le même b... en 2003, enfin en ce qui me concerne, mais la communication n'était pas aussi bonne qu'aujourd'hui, merci à l'équipe CFTC pour ce blog, et à l'ensemble des syndicats, pour l'effort fait justement sur la communication.

Anonyme a dit…

pour 18 octobre, 2006 09:39, evidement qu'une mobilite interne libre est le mieux; ce sont les contraintes du PSE qui obligent a faire la reaffectation par rapport au livre IV avant tout autre mobilite...

Anonyme a dit…

Pour 18 octobre, 2006 09:39 :
Tu parles de chaise musicale quand il n’y a même pas la musique ou la chaise !
Si les réaffectés sont aujourd’hui dans cette M…, c’est justement parce que les managers de BU ne veulent pas jouer le jeu, ils ont commencé par embaucher massivement de l’extérieurs au lieu de faire la chaise musicale ou tout autre jeu pour vue qu’on finisse avec la réaffectation !

CFTC HP a dit…

Pour 17 octobre 19h :

Les 21 postes HPCCF débloqués ne le seront qu'après une période de trois semaines
permettant à la réaffection (première priorité) et à la mobilité (deuxième priorité)
de passer devant les embauches externes.

Tout est une question d'équilibre : les embauches externes apportent des emplois, du
budget pour le CE, de la croissance et du travail en moins pour les collègues
surchargés. Les geler complètement et aveuglement, surtout si elles sont vraiment justifiées, ne parait donc pas être forcément la solution miracle pour ceux qui sont en réaffectation. Il vaut donc mieux examiner ces embauches une par une et obliger la direction à les justifier par rapport aux 70 employés HPCCF sans solution pour l'instant, tout en donnant aux réaffectés trois semaines de priorité.

Enregistrer un commentaire