ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

Actualité DXC-ESF Nouvelles annonces liées au projet de PSE GPEC Out

HPE PSE GPEC Out PSE validé. Simulateur 6.22 + ultimes conseils et réponses

HPE Politique voiture Vos questions, nos réponses

HPE et SW Egalité Professionnelle Le rattrapage de juillet 2017

Scission Software Newco Epargne Salariale : rattrapage ! Elections 26-27/9

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE Impact fiscal du split Micro Focus le 21/8 !

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime 2018. La nouvelle surcomplémentaire

Lisez les témoignages adhérents : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mercredi 24 janvier 2007

Minimas Conventionnels Ingénieurs et Cadres

Votre bulletin de paie a changé ce mois-ci ?

Chez HP, les NAO ont permis que les rattrapages 2006 et surtout les mises à jour de salaire 2007 aient lieu dès le mois de janvier (voir les deux premiers commentaires pour les informations pratiques). Mais il y aura désormais moins de bénéficiaires dans les catégories PI/PII en raison de leur passage en mode horaire mi 2006, car le barême mode horaire est moins avantageux que le forfait jour.

Les sections CFE-CGC, CFTC et FO Métallurgie ont signé en décembre l’accord national sur le barème des appointements minimaux garantis des ingénieurs et cadres qui prévoit, à partir du 1er janvier 2007, une revalorisation de 2,20% sur l’ensemble des barèmes.

Pour les non cadres, le barème plus avantageux de la région parisienne également signé par ces trois syndicats s'applique à toutes et tous. Voir quatrième commentaire.

Cliquer ici pour accéder aux grilles des minima conventionnels cadres 2007 (chapitre II pour les cadres mode horaire, chapitre IV pour les cadres forfait jour).

Ou ici pour toutes les grilles cadres et non cadres 2006-2007 en vigueur chez HP (intranet)

43 commentaires à lire:

CFTC HP a dit…

Minima conventionnels, engagements NAO 2007 :

a) Pour l’année civile 2006, la vérification du respect des minima conventionnels sera effectuée sur la base de la comparaison des minima conventionnels avec le salaire de base référence temps plein, du variable pour les ventes, des avantages en nature et des heures supplémentaires payées. Les avantages en nature résultant du SOP ne seront pas pris en compte pour ce comparatif.

La prime de régularisation au titre de l’année civile 2006 sera effectuée en janvier 2007.

b) L’ajustement du salaire de base annuel aux minima conventionnels sera effectué pour les personnes dont la rémunération minimum était inférieure à ces minima pour les années calendaires 2006 et 2007. Le minima conventionnel pris en compte sera celui correspondant à la classification conventionnelle respectivement du 31 décembre 2006 et du 31 décembre 2007. Cet ajustement sera effectué sur la paye respective de janvier 2007 et de janvier 2008.

c) Pour l’année fiscale 2007 et en cas de promotion, l’ajustement au minima de la classification conventionnelle sera effectué dès la promotion.

d) Les salariés promus PIIIA avant l’application des dispositions (Article 1-2-4) de l’accord ARTT du 24 avril 2006 relatives au forfait jours (soit avant le 1er juillet 2006), ayant accepté le forfait jours et dont le salaire de base annuel est inférieur au minimum conventionnel du coefficient PIII d’accueil verront leur salaire mensuel ajusté à ce minimum conventionnel rétroactivement au 1er juillet 2006.

CFTC HP a dit…

Source Manuel CFTC Vos Droits Chez HP :

Remise à niveau des minima de la Convention Collective

Le coefficient de convention collective qui figure sur votre feuille de paie évolue avec votre
ancienneté ou peut évoluer en cas de promotion (changement de job level). Ce coefficient
correspond à un salaire minimum conventionnel. Voici les étapes du calcul utilisé pour la prime
de réalignement :

La vérification du respect du minima conventionnel se fait après la fin de chaque année calendaire (décembre). HP additionne le salaire de base de l’employé : référence temps plein
+ les TIA pour les vendeurs + les avantages en nature (sauf la réduction SOP Plan d'achat d'action désormais sur demande CFTC) et les heures supplémentaires payées, le
cas échéant. Les primes ne sont pas prises en compte. Ensuite, HP regarde en fonction des
classifications conventionnelles de l’année, la rémunération minimum requise pour l’année
calendaire. Si la rémunération perçue par l’employé(e) est inférieure à la rémunération
minimum annuelle de la convention collective, un ajustement au titre de l’année écoulée est déclenché sur la paye de janvier.
A noter : Les valeurs des minima seront appliquées au prorata en cas de survenance en cours
d’année, d’une entrée en fonction, d'un changement de classification, d'une suspension du contrat de travail, d'un départ de l'entreprise. Les avantages en nature peuvent être la voiture
de fonction, mais ne peuvent pas être le téléphone mobile ou le remboursement de l'ADSL qui
sont supposés être à usage exclusivement professionnels.
Les primes n’étant pas prises en compte, les heures d’astreintes ne sont pas rajoutées, et le CPB, versé à titre aléatoire et variable, n'est désormais plus pris en compte, non plus. En
revanche, les heures supplémentaires payées le sont. De même, l’abondement PEG-Perco d'HP
n’est pas une rémunération salariale directe comptabilisée dans vos revenus.

Si vous bénéficiez d’un rattrapage au titre de l’année calendaire écoulée, HP réajuste également en janvier votre salaire de base au minimum “convention collective” correspondant
à votre indice de classification de décembre.

Ce sont les Article 9 de l'avenant Mensuels de la Convention Collective des industries métallurgiques et Article 23 de la Convention Collective Ingénieurs et Cadres de la métallurgie qui servent de
référence.

Guy a dit…

Concernant les minimas non cadre cela se négocie par département.
A l'UDIMEC Isère on s'orient vers des hausses de 3% mais avec la problèmatique du SMIC qui augmente plus que les minimas des coef 140 à 240.

Je vous tiens au courant via le Blog des suites de la négo.

Guy
Negociateur UDIMEC pour la CFTC Métallurgie Isère

CFTC HP a dit…

Pour l’année 2007 bareme non cadres :

I. Taux Garantis Annuels (TGA) :

Les TGA sont relevés de 2% en moyenne par rapport à 2006, soit :
- + 3 % pour le niveau I ainsi que pour le niveau II des administratifs et techniciens et le coefficient 170 des ouvriers (P1).
- + 2,5% pour le coefficient 190 des ouvriers (P2),
- + 4% pour le coefficient 190 des administratifs et techniciens,
- + 1,8% pour le niveau III
- + 1,7% pour le niveau IV et V,

II. Salaires minimaux hiérarchiques :

La valeur du point est portée à 4,76394 € pour une durée hebdomadaire du travail de 35 heures, ce qui entraîne une majoration de 1% du barème des SMH qui servent de base de calcul aux primes d’ancienneté

Anonyme a dit…

Est ce que le côté arbitraire de l'indice des prix est dénoncé? Le coût du logement a doublé en 10 ans et représente le plus gros poste budgetaire des salariés...

CFTC HP a dit…

C'est un bon point. Je le ferai remonter aux négociateurs nationaux pour avoir un point de vue, le prix du logement devient vraiment très préoccupant...

Coté HP, les commissions aides aux logement peuvent aider. Présidées par Guy Benoist coté HPCCF et Christine Duval côté HPF, les dispositifs sont expliqués en détail dans le manuel "Vos droits chez HP" accessible dans la colonne de droite de ce blog.

Anonyme a dit…

bonjour,
Est ce que les minimas conventionnels sont revus tous les ans?

CFTC HP a dit…

Oui, voir réponse 22 décembre 17:12
Tout est expliqué !

CFTC HP a dit…

Pour ceux qui étaient sous le minima conventionnels jusqu'en juillet 2006 car en forfait jour et qui sont passés au dessus avec le mode horaire (les PII donc), la règle dit : "Si la rémunération perçue par l’employé(e) est inférieure à la rémunération
minimum annuelle de la convention collective, un ajustement au titre de l’année écoulée est
déclenché sur la paye de janvier"

Autrement dit, et c'est en cours de vérification, il n'y aura bien sûr pas d'augmention de mise à niveau au nouveau minimum conventionnel mais la question vaut la peine d'être posée pour savoir si une évaluation sur l'ensemble de l'année s'impose légalement.

Anonyme a dit…

Il y a deux points à vérifier :

- L'alignement du salaire : il pourrait etre réajuster "au plus haut niveau atteint" car en France iln'y a pas de diminution de salaire. Donc au niveau virtuellement atteint sous l'égide du mode "jours".

- Le rattrapage de ce qui aurait dû etre versé quand j'étais au forfait jour sur les 6 premiers mois.

Qu'en pensez-vous ?
Ces questions seront-elles réglées sur la paie de janvier ?

CFTC HP a dit…

C'est en cours de vérification et ça fera l'objet d'une question DP.

On ne sait même pas si ils sont dans les temps pour faire les réajustements "non problématiques" ce mois-ci...

Anonyme a dit…

Ca vaudrait le coup de faire une communication dédiée... Y'a surement pas mal de "nouveaux PII" dans ce cas délicat !

Anonyme a dit…

Je pense même que le sujet vaudrait le coup de créer une rubrique spéciale sur ce blog !

CFTC HP a dit…

Réponse d'un spécialiste CFTC de la question, Guy Benoist :

HP applique la convention collective à la lettre c'est à dire que la période au dessus du minima conventionnel va compenser la période en deçà:

il faut rappeler que le minimum conventionnel est annuel.
Par exemple tu es au forfait jour P2 coef 130 pendant 6 mois avec un salaire mensuel de 3000 euros brut. Le minima conventionnel annuel est de 40369; soit sur 6 mois de 20184,50 alors que la personne a recu seulement 18000 euros sur la même période soit un manque à gagner de 2184,50 euros.
Ensuite, toujours 6 autres mois P2 coef 130 avec un salaire mensuel brut de 3000 euros mais cadre horaire sur 35 heures donc un minima à 31053 annuel soit sur 6 mois de 15526,50 alors que la personne a recu 18000 euros sur la même période soit un surplus de 2473,50 euros. Donc sur l'année, cette personne a touché 289 euros de plus que le minima et ne fera pas l'objet de rattrapage.

Anonyme a dit…

Une réponse très claire !

Et quant au réalignement du salaire ? Se fait-il sur le plus haut atteint ?

Guy a dit…

Je vais poser la question; c'est vrai que la situation d'une régression dans les minimas conventionnels est inédite et n'a pas été traité à ce niveau de détail en NAO.

CFTC HP a dit…

La direction est dans les temps pour les rattrapages et mises à niveau ce mois-ci.

CFTC HP a dit…

On commence à avoir des précisions : les calculs se font bien prorata temporis.
Ils ont calculé l'ensemble des impacts horaires liés au nouvel accord ARTT, notamment pour les cadres PII qui sont sur les 6 premiers mois de l'année au tarif forfait jour et pendant les six mois suivants au tarif mode horaire.

Comme les minima mode horaire sont beaucoup moins intéressants dans la convention Métallurgie, les ajustements sont donc fait en conséquence. Et en pratique il y a relativement peu de gens cette année en dessous des minima.

Anonyme a dit…

Pour les non cadres vous dites :Salaires minimaux hiérarchiques :

La valeur du point est portée à 4,76394 € pour une durée hebdomadaire du travail de 35 heures, ce qui entraîne une majoration de 1% du barème des SMH qui servent de base de calcul aux primes d’ancienneté

est ce que cela veut dire que la prime d'ancienneté va augmenter?
merci de votre réponse

Anonyme a dit…

Le PDG de HP remercié pour ses bons résultats
par The Inquirer Team: Mercredi 24 Janvier 2007, 3:51

A l’heure où les hauts responsables de HP doivent répondre d’allégations d’espionnage, son PDG Mark Hurd a été gratifié d’une prime de 8,6 millions de dollars en remerciement de l’excellent travail qu’il a effectué en 2006.

D’après les déclarations effectuées auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission), Mark Hurd a touché cette prime en supplément de son salaire annuel de base fixé à un montant d’1,4 million de dollars.

Ce petit bonus lui aurait été accordé en remerciement de « ses excellentes qualités de dirigeant qui ont contribué à soutenir la croissance et la rentabilité de l’entreprise ».

Pour justifier le bien-fondé de cette prime, la société HP a mis en avant la réussite des objectifs de HP au cours de l’exercice 2006 en termes de stratégie financière et de restructuration ,rappelant que Mark Hurd, en sa qualité de PDG, avait joué un rôle majeur dans cette réussite en permettant à l’entreprise d’enregistrer d’excellents résultats financiers et d’atteindre ses « objectifs de performance non-financiers ».

Abstraction faite de l’affaire d’espionnage, 2006 a été pour HP l’année de tous les succès. Depuis l’arrivée de Mark Hurd à sa tête en 2005, la société a vu le cours de ses actions grimper de 95 pour cent.

Ignorant apparemment tout de l’affaire, Mark Hurd a démenti avoir eu connaissance des moyens détournés utilisés pour obtenir les enregistrements téléphoniques privés des membres du conseil d’administration de HP, de certains journalistes et de leurs familles. Aucune charge n’a été retenue contre lui.

Selon la déposition, Mark Hurd a également perçu 500 000 stocks-options.

Adaptation d'un article de Nick Farrell du 24 janvier

Anonyme a dit…

Et l'arnaque continue :

"Mais il y aura désormais moins de bénéficiaires PI/PII en raison de leur passage en mode horaire mi 2006, car le barême mode horaire est moins avantageux que le forfait jour".

A mon avis, je ne vois pas de diff entre PII et PIII, les deux categories font le meme booulot et sont evaluees de la meme facon par les managers !!!
Y a vraiment un blocage dans les tetes pensantes de cette societe !!! arretez de nous prendre pour des imbeciles !!!

Voila ...

CFTC HP a dit…

Soyons clairs : à partir du moment où une majorité syndicale a imposé le passage en mode horaire de tous les PI/PII, ceux-ci ont évité le passage de 206 à 214 jours travaillés et sont passés de 206 à 205 jours travaillés avec un mode horaire défini.

Mais cela a les conséquences que tu dénonces sur les minima conventionnels, dont nous nous faisons l'écho aujourd'hui à nouveau après en avoir fait un thème à part dans les revendications NAO CFTC (c'est dans le tract distribué et dans le flash info du 22/11/06 : "demande de réduction de l’écart entre les minimas conventionnels mode horaire et forfait jour : jusqu’à 30% en défaveur d’un PII forfait jour passé au mode horaire…"), et que nous avions souligné lors de la négociation de l'accord ARTT comme un très mauvais effet de bord.

Anonyme a dit…

d) Les salariés promus PIIIA avant l’application des dispositions (Article 1-2-4) de l’accord ARTT du 24 avril 2006 relatives au forfait jours (soit avant le 1er juillet 2006), ayant accepté le forfait jours et dont le salaire de base annuel est inférieur au minimum conventionnel du coefficient PIII d’accueil verront leur salaire mensuel ajusté à ce minimum conventionnel rétroactivement au 1er juillet 2006.
->> J'ai été réaligné sur le minima conventionnel P3a en decembre dernier avec une prime de realignement correspondant à 6 mois de rattrapage (donc 2 fois moins que prevu...) .Je ne comprends pas pourquoi cette annnée la prime de rea ne se fait que sur 6 mois et non un an .Quelle est la justification?Avez vous entrepris des actions dans ce sens?

Anonyme a dit…

Moi je suis PII faisant le meme boulot que des PIII mais moi j'ai un salaire de PII qui etait deja en dessous des minis en janvier 2006 quand j'etais au forfait jour.

Il va juste falloir m'expliquer comment se fait il que l'on se calque sur les baremes du forfait 35h/Semaine alors que dans le portal et sur ma fiche de paye, ma base hebdomadaire est au dessus de 35h !

On me fait bosser plus pour des minimums inferieurs !!!

2205 a dit…

Bonjour, encore une fois je suis en dessous de ma boite PIII avec toujours de bonnes eval. Heureusement on est rattrapés pour respecter le minimum de la boite une fois par an. Chaque fois le superviseur presente ce rattrapage comme étant exceptionnel et que je dois apprécier ma chance d'être rattrapé. J'aimerais bien savoir quel est le pfr des superviseurs en 2006, à partir de quel niveau on a ce pfr ? j'ai des chiffres, mais ils me paraissent tellement monstrueux que je ne préfère ne pas les mettre sur le forum. Je pense que je vais gueuller fort a la prochaine augmentation que l'on m'a déjà présentée comme devant être minimum. Je pense qu'on nous prend vraiment pour des petits garçons de l'école maternelle! Sont-ils sérieux pour croire que la binne parole est reçue, partagée et acceptée.

Anonyme a dit…

Je suis P II, passé au forfait heure en cours d'année. Mon salaire était en-dessous du minima forfait jours, mais bien au-dessus de celui forfait heure.

Résultat des courses : je perds 1800 Euros de réajustement, plus 195 Euros de réalignement sur mon salaire brut !!!

Anonyme a dit…

Y a-t-il dans les NAO, un mécanisme particulier qui prévoit "quelque chose" pour ceux qui ont eu zéro d'augmentation ?

Merci !!!

Anonyme a dit…

En mode horaire on est sur le plus petit barême car on travail 206 jours *7,75 heures = 1596,50 heures par an et donc on loupe le barême suivant des plus de 1607 heures par an de 11 heures...

guy benoist cftchp a dit…

pour 25 janvier 11:34

La valeur du point pour l'Isère est passée à 4,32, soit 1,5% sur 2006. L'accord n'est pas encore signé officiellement mais il est en passe d'être de 1,2% pour 2007.
Cette valeur est utilisée pour calculer la prime d'ancienneté comme l'explique les articles 15 et 16 de la convention collective (on parle plutot de 3 à 15% du RMH (revenu minimum horaire) correspondant à l'échelon de la personne.
La prime s'ajoute à la rémunération.
Voir les articles 15 et 16 de la convention métallurgie de l'Isère.

CFTC HP a dit…

Pour 13:56, le seul vrai mécanisme qui existe concerne les minima conventionnels. Et celui-ci :
"La Direction s’engage également pour l’année fiscale 2007, à procéder à un ajustement automatique à 10% sous le mini de la boîte salariale concernée pour toutes les promotions de 2 ans ou plus au 30 avril 2007. Cette disposition sera effective le cas échéant sur la paie du mois de mai 2007."

En ce qui concerne le reste des NAO non ventes aprtie salariale :

1) Les salaires effectifs des populations non vente (dîtes « Mainstream »)

La Direction rappelle les principes de la politique de rémunération globale d’HP :

- pas d’augmentation générale minimale
- pas d’augmentation liée à l’inflation

En revanche, la Direction s’engage sur les éléments suivants :

1.1 – Augmentations salariales des populations non ventes

Le budget total réservé aux augmentations salariales individuelles s’élèvera à 2% de la masse salariale des salaires de base des populations non ventes (Mainstream) soit 4,5 millions d’euros par an décomposés de la manière suivante :

- 1,7% de la masse salariale du salaire de base pour les augmentations individuelle au mérite, soit 3,8 millions d’euros par an, à date d’effet du 1er février 2007.

- Un budget réservé aux augmentations dirigées (tels que par exemple les minimas conventionnel, l’augmentation des délégués syndicaux, le réajustement au minimum conventionnel suite à la promotion PII à PIIIA hors dispositions prévues dans l’accord ARTT du 24.04.06) de 0,3% de la masse salariale du salaire de base, soit 700 K euros par an à compter de la signature du présent PV de désaccord et jusqu’au 31 octobre 2007.

La Direction fixe les recommandations suivantes aux managers dans la distribution des augmentations individuelles au mérite :
Apporter une attention particulière aux salariés :
- dont le Compa ratio est inférieur à 0,9
- dont le Rating est « P » minimum
- non cadres avec un rating de « P » minimum
- sous le niveau mini de leur boîte salariale
- promus sans augmentations de salaire
- ayant des compétences critiques
- n’ayant pas été augmentés au cours des deux dernières années


1.2 – Minima conventionnels

a) Pour l’année civile 2006, la vérification du respect des minima conventionnels sera effectuée sur la base de la comparaison des minima conventionnels avec le salaire de base référence temps plein, du variable pour les ventes, des avantages en nature et des heures supplémentaires payées. Les avantages en nature résultant du SOP ne seront pas pris en compte pour ce comparatif.

La prime de régularisation au titre de l’année civile 2006 sera effectuée en janvier 2007.

b) L’ajustement du salaire de base annuel aux minima conventionnels sera effectué pour les personnes dont la rémunération minimum était inférieure à ces minima pour les années calendaires 2006 et 2007. Le minima conventionnel pris en compte sera celui correspondant à la classification conventionnelle respectivement du 31 décembre 2006 et du 31 décembre 2007. Cet ajustement sera effectué sur la paye respective de janvier 2007 et de janvier 2008.

c) Pour l’année fiscale 2007 et en cas de promotion, l’ajustement au minima de la classification conventionnelle sera effectué dès la promotion.

d) Les salariés promus PIIIA avant l’application des dispositions (Article 1-2-4) de l’accord ARTT du 24 avril 2006 relatives au forfait jours (soit avant le 1er juillet 2006), ayant accepté le forfait jours et dont le salaire de base annuel est inférieur au minimum conventionnel du coefficient PIII d’accueil verront leur salaire mensuel ajusté à ce minimum conventionnel rétroactivement au 1er juillet 2006.


1.3 – Evolution des structures salariales des populations non vente [« mainstream »]

Les structures salariales (« grades ») seront augmentées de 1% au 1er décembre 2006 :

Le minima de la boîte salariale M09 a été augmenté à hauteur du minima de la convention collective correspondant à la classification Cadre PIIIA en vigueur à la date de signature du présent PV.

Suite à l’analyse du marché, les job level « Manager 2 » des fonctions suivantes :

Customer Services/Support (famille Service Business Support uniquement), Finance (sauf Tax), Ressources humaines, Marketing, Training, Information Technology, Operations et Rews, Quality et Sales Ops

passeront de la boîte salariale M15 à la boîte salariale M14 au 1er décembre 2006.

Les job level « Master » des fonctions Rews et Customer Service Support passeront de la boîte salariale M12 à la boîte salariale M13 au 1er décembre 2006.


1.4– Minima des boîtes salariales HP

La Direction des Ressources Humaines recommandera fortement aux managers lors des réunions Managers de respecter les minima des boîtes salariales HP en cas de promotion. Une communication écrite de la DRH, ciblée sur les managers concernés, sera faite également en ce sens.

En cas de promotion, la DRH donnera comme recommandation aux managers, d’ajuster au minimum de la boîte salariale dans les 2 ans de la promotion et si le rating est « P » au minimum sur les 2 années concernées.


1.5– Salariés non augmentés depuis 3 ans

La Direction rappelle que les augmentations sont liées à la performance et au positionnement dans la boîte salariale. Au regard de ces principes, la Direction demandera aux managers concernés de revoir avec une attention toute particulière la situation des salariés non augmentés depuis 3 ans.

Anonyme a dit…

Pour Guy 26 janvier, 2007 16:44

d'accords avec ton calcul mais si on part sur le meme principe

7.75 x 5 = 38.75 heures par semaine

On est d'accords qu'on est 3.75 heures au dela des 35h du barème.

Tu pourras tourner le probleme dans tous les sens je pense qu'on sera toujours au dela de 35 heures par semaine et donc le barème 35h ne peut pas s'appliquer là aussi à moins qu'il y ait une notion d'heures supplementaires.

Anonyme a dit…

Pour expliquer la notion d'heures supplementaires:

Quand on saisi un jour DOFF dans Time and Labor il se decompte 7.00 h (normal en principe on est aux 35h/Semaine)

donc les 7.75 heures (45 minutes en plus) que l'on fait par jour servent en partie à alimenter le compteur qui permet de recuperer 1 jour DOFF par mois

Partons de 206 jours par an on obtient donc 17.16 jours par mois

donc par mois le calcul doit etre le suivant 17.16 x 0.75 on obtient 12.87 soit 12h52 en plus par mois pour alimenter un jour de DOFF qui est egal a 7.00.

Le delta est de 5h52 , il devient quoi si on est sur une base de 35h ???

Anonyme a dit…

Ce delta de 5.52 par mois c'est le petit plus qui se retrouve sur la fiche de paie et qui se traduit par 35 + xx heures / semaine.

on est donc bien sur une base qui n'est pas 35h effectives par semaine.

Ca serait des heures sup. cela serait ecrit clairement sur la fiche de paie.


Fin....

Anonyme a dit…

il y a 45 minutes de pause

Anonyme a dit…

J'ai cru comprendre que mon salaire allait être réajusté en janvier au minimum de la “convention collective” correspondant
à mon indice de classification de décembre si j'avais bénéficié d’un rattrapage au titre de l’année calendaire écoulée. Et bien cela ne semble pas être le cas! Il est resté inchangé entre décembre et janvier.

Seule la ligne "PR AJUSTEMENT" que je suis incapable de décrypter est mentionnée sur ma feuille de paie...

Comment dois-je faire ou à qui dois-je m'adresser pour comprendre ma feuille de paie et faire régulariser mon salaire ?

Merci d'avance pour ta réponse !

CFTC HP a dit…

La ligne PR ajustement correspond au rattrapage 2006 selon les formules
indiquées dans nos commentaires du 22 décembre 17:05 et 17:12.

Si ton salaire de janvier n'a pas augmenté, il faut le comparer à la grille conventionnelle 2007. Ou nous écrire à cftchp@hp.com avec
ton salaire mensuel et ton coefficient pour qu'on puisse déjà te répondre dans un premier temps si c'est normal ou pas.

Anonyme a dit…

Ca veut dire quoi, en clair ? Je ne comprends pas cette phrase :

"La Direction s’engage également pour l’année fiscale 2007, à procéder à un ajustement automatique à 10% sous le mini de la boîte salariale concernée pour toutes les promotions de 2 ans ou plus au 30 avril 2007. Cette disposition sera effective le cas échéant sur la paie du mois de mai 2007."

CFTC HP a dit…

pour 25 janvier 19:03 :

Ces cas ont effectivement fait l'objet d'un réajustement en Décembre, ajustement rétroactif au 1er Juillet. Donc pour les six dernier mois de l'année, le salaire de référence est correct.

Ces cas son traités de la même façon que les autres.
Les RH ajoutent au six derniers mois, la rémunération de référence des six premiers.
Et ajoutent les éventuelles, heures supplémentaires et avantages en nature.

Ils comparent au minima, et versent une prime le cas échéant en janvier.
Dans ces cas il n'est plus nécassaire de faire un réajustement salarial, puisque celui-ci a eu lieu en Décembre.

CFTC HP a dit…

Pour 9:35, cela signifie qu'un employé qui a eu une promotion il y a deux ans ou plus ne peut pas être à plus de 10% sous la boite...

CFTC HP a dit…

Autre précision à la demande d'un lecteur sur la partie augmentations de salaire:

les grilles 2007 (qui ne sont pas encore sorties au Jounral Officiel) ne s'appliqueront qu'en janvier 2008 sauf dans un cas :

"pendant l’année fiscale 2007 et en cas de promotion, l’ajustement au minima de la classification conventionnelle sera effectué dès la promotion"

Pour les autres, ils sont dans le cas "L’ajustement du salaire de base annuel aux minima conventionnels sera effectué pour les personnes dont la rémunération minimum était inférieure à ces minima pour les années calendaires 2006. Le minima conventionnel pris en compte sera celui correspondant à la classification conventionnelle du 31 décembre 2006. Cet ajustement sera effectué sur la paye de janvier 2007". le même engagement existe pour la paye de janvier 2008 par rapport au minima 2007.

Anonyme a dit…

suite du 26 janvier 23h06...

Ah je commence à comprendre avec les autres messages qui ont été publiés.

En fait je dois être un 3ème cas puisque j'ai été "ajusté" en décembre comme tu l'indiques dans ton message du 30 janvier 9h06 et ensuite en janvier... avec réactualisation de mon salaire en décembre.
Mais tu dis : "Dans ces cas il n'est plus nécessaire de faire un réajustement salarial, puisque celui-ci a eu lieu en Décembre."
Etrange, non ???

merci d'avance de ton aide.

CFTC HP a dit…

Dans ma terminologie le réajustement salarial c'est l'augmentation de salaire, pas le rattrapage code "PR ajustement" du bulletin de paie.

Toujours en troisième cas avec cette explication ?

Anonyme a dit…

3 ans que je suis spécialiste, super. Grace à cette promotion, j'ai raté le dernier PDA. Depuis 3 ans, bien ranké, super évals. Rattrapage du minimum de la boité, géant. Augmentations au mérite depuis 3 ans,. 0%, 0,5% et enfin pour 2007 0%.
Donc je me retrouve à nouveau en dessous de niveau de la boite. Mais comme le dit ma hiérarchie, j'ai de la chance parceque j'aurai surement un rattrapage en Janvier 2008. Avec la suppression des grilles d'augmentations on a vraiment tout gagné! La seule chose qui peut nous aider maintenant c'est la loi. Comme en Allemagne par exemple ou la loi impose de minimums d'augmentations.

Je regrette vraiment le temps ou il n'y avait pas que des mercenaires à la tête de la compagnie.

Enregistrer un commentaire