ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

HPE Next Securities Analyst Meeting : update HPE Next, Finances…

Elections Entco 1ère réunion de la DUP

Actualité DXC-ESF Flash Fil Rouge GPEC Out du 18 octobre. Prévolontariat

NAO HPE 2018 Au moins une bonne nouvelle !

FPR FY17 et Objectifs FY18 Flash Pratique HPE : les conseils CFTC

France-Canada contre la souffrance La CFTC HPE vous invite le 16 novembre !

HPE PSE GPEC Out L’espace référence pour les volontaires acceptés

HPE Politique voiture Vos questions, les réponses !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mardi 29 janvier 2008

Le Bilan du PSE 2006

Quelques chiffres :

- Total des postes supprimés : 857
- Départs volontaires : 986
- Solde (Postes supprimés - Départs volontaires) : -129
- Engagement d'embauches jusqu'au 31/12/2007 : 250
- Embauches réalisées de 7/06 à 12/07 (hors acquisitions) : 327
- Solde (Embauches - Engagement d'embauches) : +77
- Echecs de réaffectation au 31/12/2007 : 13
- Encore en congés de reclassement au 31/12/2007 : 6

On peut dire au final que le PSE a entrainé une réduction d'effectif de -16% (à comparer aux -26% annoncés intialement), et qu'actuellement nous sommes à -11% en raison des acquisitions de personnel et des embauches supplémentaires. La mobilisation sans précédent des syndicats et des employés largement relayée par les médias et le monde politique à l'époque a évidemment joué un rôle très important dans ces résultats, plus de 400 postes ayant été sauvés.

L'impact humain semble globalement le suivant :

a/ Les 1000 volontaires sont presque tous partis en l'espace de 3 mois (juillet-aout-septembre 2006) ce qui a entrainé comme en 2003 une désorganisation et une surcharge importante pour la plupart des employés qui avaient fait le choix de rester. Peu à peu, les engagements d'embauche hors acquisitions ont été respectés et même dépassés.

b/ Sur 639 personnes accompagnées après leur départ, on compte :
- 214 porteurs de projets de création/ reprise d’entreprise
- 207 en suivi d’intégration pendant leur période d’essai
- 117 personnes en recherche d’emploi
- 101 personnes sur des projets de formation ou autres projets personnels

A noter : 83% des créateurs dont le projet a été validé ont effectivement créé leur société et 83 % des personnes en recherche d’emploi ont été reclassées. Par rapport à 2003, il y aurait moins de personnes parties actuellement en situation délicate, le marché de l'emploi ayant été un peu plus favorable et les employés mieux préparés au volontariat.

c/ Plutôt que de payer de simples amendes, la revitalisation pilotée par HP a permis l'utilisation d'une grande partie de l'équivalent-budget pour la revitalisation des bassins de Grenoble, Isle d'Abeau, Issy et Les Ulis (bassins d'emploi imposés par les pouvoirs publics) soit plusieurs millions d'euros d'aides et de prêts. L'objectif est de contribuer à créer à l'extérieur autant d'emplois que ceux supprimés à l'intérieur d'ici fin 2009. Ce sont les pouvoirs publics qui décident de l'atteinte ou pas de l'objectif.

d/ Chaque employé encore en réaffectation interne bénéficie d'un suivi individuel, les commissions de suivi du PSE qui devaient s'arrêter fin 2007 continuent donc pour suivre de près ces cas particuliers.

A noter : la CFTC HP a réservé sur le Blog 2 espaces pour les employés ayant quitté HP :
Le coin des PDA 2006-2007
Les entreprises des ex HP !

12 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

Bonjour,

Globalement je pense que le bilan de ce PSE a été positif et bien négocié par les syndicats HP.

J'espère que le prochain (?) sera à la même hauteur .

Cdlt

Anonyme a dit…

Je suis heureux d'apprendre qu'il y a eu 327 embauches chez HP en France. A ma connaissance, il n'y en a eu aucune a Sophia-Antipolis alors qu'environ une quarantaine de personnes se sont portees volontaires. Comment justifiez-vous cela ?

CFTC HP a dit…

Il y a eu 1 ou 2 embauches selon une réponse à la même question posée en Comité de Groupe la semaine dernière.

Pour répondre à ta question : tout simplement parceque Sophia a été le site le moins touché de France par les suppressions de poste et les départs ! Grenoble venant juste après.

Anonyme a dit…

Je comprends tout a fait qu'il y ait eut pas/peu d'embauche a Sophia compte tenu du faible nombre de volontaires par rapport aux autres sites francais.. Ceci dit les volontaires du site de Sophia representent environ 4% du total de volontaires. Les 2 embauches equivalent a 0.6% des re-embauches qui ont lieu. Considerez-vous vraiment cela normal ?

CFTC HP a dit…

Les embauches ont été négociées pour permettre à l'excédent de volontaires de partir. Ce problème ne s'est pas posé à Sophia. En quoi est-ce anormal ?

Anonyme a dit…

Dans mon groupe il y avait 2 postes supprimes. Il y a eu une 10zaine de volontaires. 0 embauche depuis. Voila ce qui me parait anormal. Nous sommes peut-etre tous loges a la meme enseigne mais nous nous sentons bien isoles, et n'avons pas le sentiment d'etre beaucoup soutenu.

CFTC HP a dit…

ok, je comprend. Et effectivement c'est anormal. Sophia étant le seul grand site sans représentants CFTC CE ou DP, c'est moins facile pour notre section d'être au courant des problèmes en dehors du Blog. Ca changera peut-être à la fin de l'année !

Anonyme a dit…

qui sait ? quoi qu'il en soit merci pour toutes ces reponses, et merci de faire vivre ce blog qui nous permet d'etre un peu au courant de ce qui se passe chez HP.

Anonyme a dit…

Tiens, ce matin, vu une personne partie en PSE (pas le dernier, mais un avant), avec ..... un badge HP.

Comme quoi, quand on a des copains ........

Anonyme a dit…

vendredi 1 février 2008 22 h 42 CET

Je peux comprendre l'amertume à voir des collègues partir avec un pactole et revenir quelques années plus tard. Mais que je sache, ce n'est pas illégitime et encore moins illégal! En effet, lorsqu'il faut des volontaires parce que la conjoncture va mal certains on les "..lles" ou simplement la possibilité de partir. Ensuite, si HP souhaite les reembaucher, c'est qu'il y a une bonne raison, non ? Je dirai donc plutôt : comme quoi, lorsque l'on est compétent et que la conjoncture économique va mieux...
Un sincère remerciement aux syndicats d'HP pour le PSE 2006 excellemment bien négocié, un exemple en la matière à mon sens qui n'est pas prêt de se reproduire ni chez HP, ni ailleurs. HP est une super société et si j'ai l'occasion d'y retravailler je ne manquerai pas cette chance, n'en déplaise à certain(e)s.

Anonyme a dit…

vendredi 8 février 2008 23 h 04 CET

Sauf qu'il y a une regle aux HR de ne pas reembaucher de personnes parties avec un cheque.

Donc, certains peuvent passer outre, et pas d'autres.

Si c'est pas une histoire de copains .....

Anonyme a dit…

Le groupe informatique américain Hewlett-Packard (HP) a mis gratuitement, lundi, un supercalculateur à disposition des PME et des centres de recherche publics et privés du pôle de compétitivité Minalogic de Grenoble, selon un communiqué HP-Minalogic.

Ce supercalculateur d'une puissance d'environ 3 teraflops (mille milliards d'instructions par seconde) offre au bassin grenoblois une puissance de calcul jamais égalée jusqu'alors par un calculateur ouvert, selon HP, qui a rejoint le pôle mondial de compétitivité en mai 2007.

HP va également investir 7 millions d'euros dans un centre de donnée (data center) "+nouvelle génération+ sur le site de l'Isle d'Abeau (Isère), doublant ainsi la surface du centre de calcul actuel", annonce la même source.

Le pôle Minalogic de Grenoble-Isère, labellisé en juillet 2005, repose sur le mariage des micro-nanotechnologies et de l'intelligence logicielle embarquée. Il est considéré comme un modèle de fonctionnement et de collaboration efficace entre les secteurs de la recherche, de l'industrie de la formation et des acteurs publics et privés.

HP, qui emploie 4.500 personnes en France, dont 1.900 à Grenoble (sur le site HP Grenoble-Eybens) et 300 à l'Isle d'Abeau (Isère) est la cinquantième entreprise entrée dans le pôle Minalogic.

Enregistrer un commentaire