ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

Actualité DXC-ESF Nouvelles annonces liées au projet de PSE GPEC Out

HPE PSE GPEC Out PSE validé. Simulateur 6.22 + ultimes conseils et réponses

HPE Politique voiture Vos questions, nos réponses

HPE et SW Egalité Professionnelle Le rattrapage de juillet 2017

Scission Software Newco Epargne Salariale : rattrapage ! Elections 26-27/9

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE Impact fiscal du split Micro Focus le 21/8 !

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime 2018. La nouvelle surcomplémentaire

Lisez les témoignages adhérents : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

lundi 15 septembre 2008

Annonce de Mark Hurd ce soir : la Direction Française cherche à minimiser

Dans le coffee speech des Ulis ce matin sur les résultats du troisième trimestre, le PDG du Groupe HP en France a cherché à relativiser l'impact sur la France de la prochaine annonce de Mark Hurd avec comme argumentation le fait que les 3 quarts du chiffre d'affaires d'EDS sont réalisés aux Etats-Unis et en Angleterre. Et que donc ce sont surtout ces 2 pays qui pourraient être touchés. EDS France ne représentant que 1% à 2% du chiffre d'affaire mondial d'EDS Monde.

Des propos à prendre avec précaution car ils ne seront confirmés ou infirmés que dans plusieurs semaines.

A suivre...

21 commentaires à lire:

CFTC HP a dit…

http://www.lemagit.fr/article/ssii-hp-eds-acquisition-syndicats/1201/1/hp-eds-grogne-monte-heure-convaincre-les-actionnaires/

CFTC HP a dit…

Info CFTC : l'Italie où EDS a une place importante risque d'être très touchée également.

Anonyme a dit…

Ce que cherche YDT surtout à minimiser,ce
sont les indemnités de départ!

Anonyme a dit…

MH: They can have career opportunities for 30 years .
Et apres 30 ans d hp,on en fait quoi?

Anonyme a dit…

le cycle des 3 ans pour un plan
et
la loi des 17-18% des suppresion de postes reel
tout le monde a sa calculette

Anonyme a dit…

De toute facon, depuis 2 ans, la direction France minimise toutes les avalanches de mauvaises nouvelles qui viennent des USA vers les employés, pour couper les couts, et d'un autre côté multiplie sa com positive vers les clients entreprises et le gouvernement pour accroitre et toujours les profits pris en France. Résultats des courses, toujours plus de pression pour ceux qui restent ou sont contraint de rester a HP, et la demission pour les employés, qui ne peuvent pas tenir ou dont les postes sont delocalisés. Dans tous les cas, c'est la collectivité France, qui paye cet exces: les cotisations secu pour ceux qui sont malades, les cotisations chomage pour ceux qui partent sans emploi. Jusqu'a quand ce grand ecart?

Anonyme a dit…

De toutes façons quelque soit le pourcentage de licenciements annoncés, cela prendra du temps pour que nous en connaissions les modalités précises en France.

Coincé entre le diktat de MH et les réalités françaises, YDT ne peut que botter en touche, relativiser, calmer le jeu,... Il doit éviter une démobilisation prématurée des troupes qui plombe les résultats annuels de la filiale.

Si doit assumer l'exécution d'un plan de quelque ampleur, il réalisera assez tôt l'arbitrage subtil entre des pertes business dues à la lenteur des négociations et le prix à payer pour tourner rapidement la page.

Quelque soit les dégats, son objectif reste quand même une augmentation significative des parts de marché d'HP en France.
Le rachat d'EDS aide un peu, mais plus de la moitié du chemin reste à faire...

clt

Anonyme a dit…

c'est dans la boite:
http://www.hp.com/hpinfo/newsroom/press/2008/080915a.html?mtxs=rss-corp-news
Hurd annonce un WFR de 24600 employés ou 7.5% de s employés dont la moitié aux USA.
Pour le reste c'est vague.

Anonyme a dit…

Bonjour à tous

Puisque l'heure est aux calculs, je vous propose le suivant, fort simple :

Ydt, hier, nous indiquait en coffee talk, que le chiffres d'affaires d'EDS en France représente 1% du CA monde.

Nos amis syndiqués nous démontrent que les effectifs représentent 2%

Du coup, ne faut il pas s'attendre à une proportion DOUBLE de la moyenne monde du nombre de licenciés ?

Buenas Dias

Anonyme a dit…

YDT n'a pratiquement aucun pouvoir, il doit éxécuter meme si au fond il sait que ça va lui couter sa tete à moyen terme. La question est honneur ou un bon job.....

Anonyme a dit…

Moi je ne comprends pas pourquoi les syndicats, de facon commune, n'ont pas fait un appel a une greve de 1 a 5 jours, suite aux diverses entourloupes dont les salaries ont ete victimes depuis 6 mois. Je crains franchement qu'ils ne soient acquis a la cause des patrons. La rentree sociale: tout va bien ! Les 35 heures, DTC, mais tout va bien. La societe fait des benefs maouss kosto et on tire encore sur les "avantages" des salaries et tout va bien...

Anonyme a dit…

11:30, bonne question, à poser aux salariés protégés camarades syndicaliste.

Anonyme a dit…

la question est à poser aussi à nous-mêmes : combien d'entre nous sommes prêts à se mettre en grève ? Car une grève non suivie, c'est affaiblir encore plus un possible rapport de force... La vérité c'est : bien peu

Anonyme a dit…

Si YDT fait execute le plan de MH, super bonus ,plein de Dollars ,si c'est la pagaille, greve massive, plein la presse de vilains commentaires sur l'institution et les procédés HP....comme son prédécesseur il sautra, simple non.

Anonyme a dit…

Pour la greve, tout le monde a HP sait que c'est un des moyens de pression avec la communication pour partir dignement dans le cadre d'un PSE pour pour ceux qui le souhaitent ou rester pour les autres. Il faut se rappeler que ces licenciements concernent une societe HP, qui cumule les profits et sont purement financiers et boursiers. HP doit donc financer dignement les departs pour ne pas les laisser a la charge de la collectivité France ou Europe. On peut compter sur les 6 syndicats HP pour l'organisation et les employés pour participer. Apres 2003, 2006, 2009...

Anonyme a dit…

Oui car à force d'etre mou du genoux nos syndicats ne sont peut etre pas à la hauteur....mais ils voudraient que l'on vote pour eux ....sans plan d'action clair (ce qu'ils reprochent à la direction d'HP...un comble) rien sur les actions qu'ils comptent engager dans ce nouveau plan social....le Grand SILENCE...pas de vagues.....

Anonyme a dit…

Tiens yil y en a au moins un qui veut tout casser,et aller piétiner sur le parvi sauf si il fait froid,s'il pleut s'il a une conf call si ila un rdv client si ses collègues n'y vont pas .....bref que de la gueule un bon franchouillard

CFTC HP a dit…

Pour 10h36, le grand silence et pas de plan d'action est tout simplement faux. Cette semaine les médias sont presque tous sur la crise boursière, donc peu de couverture syndicale. A mon avis, on est mieux préparés que le 17 juillet 2005, dernière annonce mondiale de licenciements de Mark Hurd (syndicats européens déjà réunis, expertises françaises pour le diagnostic économique déjà mises en place...) et on a aussi l'expérience de la fusion HP-Compaq de 2003.

Reprends l'historique et tu verras que le plan d'action 2005 ne s'est mis en marche de façon visible que parce que 2 conditions étaient remplies pour les employés : inquiétude et injustice, et parce que pendant plus d'un mois on a soigneusement préparé un plan politique, médiatique et de mobilisation des employés.

Le plan d'action restera à notre avis invisible des non syndiqués tant que les conditions d'une mobilisation employés-médias-monde politique ne sont pas réunies. Ca peut se produire à l'annonce d'un chiffre français élevé.

Mais s'il n'y a pas de PSE, ce qui est une hypothèse qui nous parait envisageable coté HP, beaucoup moins coté EDS, la mobilisation des employés HP devra rejoindre celle d'EDS et d'autres thèmes de mécontentements : risque de packages faibles, fermetures de sites, rémunérations, avantages sociaux, conditions de travail....

En ce qui nous concerne, une mobilisation qui fait flop affaiblit considérablement le rapport de force au lieu de le renforcer. Donc ça n'est pas une arme à utiliser n'importe comment.

Anonyme a dit…

14:32 c'est "un chiffre français élévé ? 1?

CFTC HP a dit…

Pour nous, la mobilisation des employés fonctionne sous la conjoncture de 2 évenements : inquiétude et injustice. 1 n'est pas un chiffre inquiétant. Ce qui est inquiétant c'est par exemple un chiffre qui risque d'entrainer des départs forcés, un chiffre plus éléevé que dans les autres pays, une surcharge de travail pour ceux qui restent et la crainte d'une absence de package digne de ce nom.

Anonyme a dit…

Interessant les trainings Grow@HP:
"Orientation for EDS employees transitioning into HP" and Orientation for HP employees transitionning into EDS"..... au moins c'est clair !!

Enregistrer un commentaire