ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (plus de 500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

Forum France-Canada sur l’aide aux salariés Un formidable succès !

DXC-ESF GPEC out + Sur-complémentaire santé. DiXiT XV !

HPE Next Bonus FY17 ? Bonus H1 2018 ? -> Immanquables #12 et # 13 !

Le coin des Entco Au service des salariés Micro Focus

Epargne Salariale HPE FY18 Plan B pour les retardataires

Mutuelle Santé HPE 2018 Toutes les infos

NAO HPE 2018 Quelques bonnes nouvelles

Objectifs FY18 Les conseils CFTC

HPE PSE GPEC Out Le coin des acceptés

HPE Politique voiture Vos questions, les réponses !

Congés HPE Ceux à prendre en fin d’année + jour de pont 2018

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

vendredi 12 septembre 2008

Manifestation contre les fermeture d'agences à Aix-Marseille













.

COMMUNIQUE Intersyndical HP–EDS (CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, SUD)
HP Ferme à Marseille et dans plusieurs grandes villes de France

La Direction d’HP France a annoncé en Comité d’entreprise le 16 juillet son projet de fermer d’ici janvier 2009 les agences d’Aix-en-Provence, Bordeaux, Rennes, Rouen, Villepinte. Elle vient présenter ce projet au CHSCT, le 12 septembre à l’agence d’Aix en Provence.

A cette occasion les employés de HP Aix mais aussi de la société EDS dont HP vient de conclure le rachat entendent protester contre cette décision en organisant un rassemblement devant l’agence le 12 septembre à midi.

Ainsi HP – qui, depuis 2 ans, équipe tous les élèves de collège (quatrième) des Bouches du Rhône (Un marché de 120 000 ordinateurs portables signé par le CG 13) - disparaîtrait pour la première fois depuis plus de trente cinq ans de la région marseillaise.

Cette décision découle d’une volonté de HP Corp de réduire ses implantations – Mais cette décision appliquée de façon zélée et non concertée par la direction française oublie la réalité économique de notre région. Comment imaginer que des clients comme ST Micro, EUROCOPTER, SPIR ou encore le CG13 et l’APHM puissent être traités uniquement depuis
Paris, Lyon, Grenoble ou Sophia Antipolis ? La direction de HP oublie aussi que ces agences servent aussi de base aux équipes françaises ou internationales qui délivrent leurs projets chez nos clients. Elle oublie aussi que la société EDS possède une agence qui regroupe 65 personnes sur la zone des Milles.

Comme d’habitude la justification économique est traitée avec la plus grande légèreté : Il s’agit
d’économiser les loyers en supprimant purement et simplement les locaux et en proposant comme seule alternative aux salariés de travailler de chez eux ! Le montant de l’économie attendue est de 400k€ par an pour l’ensemble de ces sites soit 0,01% du CA d’HP France. Par contre, les coûts générés par ce passage en télétravail sont tout simplement négligés – ce qui en dit long sur l’attention que HP souhaite porter aux conditions de travail de ces employés et sur les mesures de compensation qu’elle compte mettre en oeuvre. Les autres coûts – voyages supplémentaires, location de salles pour les événements clients dans la région etc… ont aussi été oubliés.

Les organisations syndicales dénoncent ce qui sera un odieux chantage à l’emploi. Une décision prise sans aucun calcul sérieux sur la réalité des économies, sans aucune réflexion de l’impact sur le business, et pire encore, sans aucune considération sur les conditions de travail et la santé des salariés. Nous demandons à la direction de surseoir à ce projet aussi traumatisant qu’inefficace et d’envisager des alternatives sérieuses de réductions de ses coûts d’infrastructure sans passer par une disparition totale de la représentation d’HP dans 4 des plus grandes villes de France : Marseille, Bordeaux, Rennes, Rouen.

Nous invitons nos partenaires et nos clients à venir soutenir les employés HP le 12 septembre à 12h devant l’agence d’Aix les Milles pour rappeler à la Direction de HP la nécessité d’une représentation locale de ses équipes commerciales et techniques.

Agence HP AIX : EuroParc de Pichaury 1330 Avenue Jean Guilibert de la Lauziere 13856 Aix-en-Provence

HP dans le monde : 104 Milliards de $, 7 Milliards de $ de bénéfices – 140 000 employés dans 178 pays
HP en France : 4 Milliards d’euros – 50 M€ de bénéfices – 4000 employés.
HP dans la région de Marseille : 35 personnes
HP a fusionné en 2003 avec Compaq France qui avait auparavant racheté aussi Digital Equipment, et vient de conclure le rachat de EDS.
EDS dans le monde : 139 000 personnes
EDS en France : 2000
EDS – Agence d’Aix Les Milles 65 personnes


Contact syndical Aix : Pierre Roussenq 06 72 99 22 90 – pierre.roussenq@gmail.com
--------------------------------------------------------------------------------------
Contact CHSCT Province HP : Patrick Cohen (secrétaire) 06 72 99 26 77 - patrick.cohen@hp.com
--------------------------------------------------------------------------------------
Nouvelles mesures proposées dans les commentaires. Réagissez !

17 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

Merci pour ce pique-nique militant à Aix et bravo pour votre mobilisation.

A très bientôt,

Une voisine SUD EDS

CFTC HP a dit…

En attendant la prochaine réunion du CHSCT Province le 10 octobre, les élus et représentants CHCST ont reçu le document ci-après, trop tard pour qu'il puisse être étudié en séance mais assez explicite pour être aussitôt critiqué. Le CE HPF s'attend ce mardi à réagir également sur ce sujet, donc à vos commentaires !

"Dans le cadre de ce projet, 2 types de mode d’accompagnement spécifiques seraient retenus et proposés aux salariés :

1/ L’accompagnement en cas de déménagement physique sur le nouveau site de rattachement.

Cette mesure devant être compatible avec la zone d’intervention.

- Aix en Provence : Site de Sophia ou d’IDA, selon préférence du salarié
- Bordeaux : agence de Toulouse
- Paris Nord 2 : site des Ulis
- Rennes : agence de Nantes ou les Ulis, selon préférence du salarié
- Rouen : site des Ulis

Les employés souhaitant déménager physiquement dans le cadre de ce projet pourraient prendre un logement à proximité de leur nouveau lieu de rattachement ( moins de 30 kilomètres ou 30 minutes de déplacement)

Ce déménagement nécessiterait l’accord express du management afin de valider la compatibilité du lieu du nouveau domicile avec la zone d’intervention de l’employé.

Le déménagement devrait avoir lieu dans les 6 mois suivant la notification au salarié de son nouveau lieu de rattachement.

La personne intéressée par un déménagement serait invitée à se positionner dans les 30 jours suivant la notification du nouveau lieu de rattachement.

Mesures envisagées :
- Prise en charge du déménagement dans la limite de 2000 Euros
- Prise en charge des frais de recherche d'un nouveau logement (hotel, restaurant, transport pour un couple dans la limite de 150 euros par jour pendant 3 jour maximum
- Garde meuble 100 euros par mois pendant 3 mois maximum
- Indemnité de double logement pendant 6 mois maximum selon la taille du logement de départ.
Ou

L’accompagnement au télétravail. Les mesures étant fonction du statut mobile ou sédentaire.

2/ Le télétravail sera proposé par HP à l’ensemble des salariés des agences concernées par le projet.

Le mode de télétravail sera organisé selon un mode fixe sur 5 jours par semaine répondant à la définition suivante :

« Organisation du travail fixe par laquelle l'activité du salarié est réalisée en intégralité hors d’un site HP au moyen des outils de communication mis à sa disposition par HP »

Le télétravail fixe sera mis en place sur la base du volontariat des salariés

Seront définis pour chacun :

Le lieu de rattachement et lieu d’exercice du télétravail
Les plages horaires d’accessibilité du télétravailleur définies entre le salarié et son manager pendant lesquelles il pourra être joint,
Droits et devoirs
Les compensations liées,
Règles d’utilisation du système informatique

Les salariés télétravailleurs ont les mêmes droits individuels que l'ensemble des salariés de l'entreprise, notamment en matière de formation professionnelle et de déroulement de carrière. Ces droits s'exercent en cohérence avec les objectifs prévus dans l'entretien annuel.

L'activité du télétravailleur doit s'exercer dans le respect des dispositions légales, réglementaires et conventionnelles en vigueur en matière de durée du travail, notamment :
L’amplitude horaire maximale de travail
Le droit au repos
Les congés

Les employés en télétravail devront assister notamment aux réunions pour lesquelles leur présence physique est requise par leur management

Ils devront donner le même niveau de visibilité sur leur activité et la réalisation de leurs objectifs que s’ils étaient sur un site HP

Les télétravailleurs peuvent être amenés à se déplacer, comme tout salarié, temporairement en France et/ou à l’étranger dans le cadre de leurs fonctions et de leurs différentes missions

Le télétravailleur informera sa hiérarchie de tout arrêt de travail lié a une maladie ou un accident le concernant.

Le télétravailleur bénéficie de la même couverture accident, maladie, décès et prévoyance que les autres salariés de l’entreprise.

Au sens de la législation sur les accidents du travail actuellement en vigueur, il n’existe pas de présomption du caractère professionnel de l’accident, lorsqu’il a lieu en dehors du temps de travail et/ou en dehors d’un site HP.
Toutefois, si l’accident survient pendant les jours et périodes de travail à domicile prévus par l’avenant au contrat de travail, le lien professionnel est à priori présumé.

Les dispositions légales et conventionnelles relatives à la santé et la sécurité au travail sont applicables aux télétravailleurs et doivent être strictement respectées par le responsable hiérarchique.

Le salarié peut demander à bénéficier d'une visite médicale préalable auprès du service de santé au travail de son établissement.

Chaque télétravailleur est informé de la politique de l'entreprise en matière de santé et de sécurité au travail et en particulier des règles relatives à l'organisation du poste de travail tertiaire. Le télétravailleur est tenu de respecter et d'appliquer correctement ces politiques de sécurité.

Une fois installé en télétravail, l’employé devra faire l’auto-évaluation ergonomique actuellement en vigueur ( http://www.hp.com/ergo/pdfs/417893-053.pdf)

Lorsque le télétravailleur exerce son activité à son domicile, l'accès du responsable hiérarchique, des représentants du personnel compétents en matière d'hygiène et de sécurité (CHSCT ou Délégués du Personnel) et des autorités administratives compétentes est subordonné à une notification à l'intéressé qui doit préalablement donner son accord.

Organisation « sociale »

Le manager et l’employé en télétravail conviendront de meetings téléphoniques réguliers.

Le télétravailleur sera invité à venir régulièrement sur un site HP à l’occasion de réunions d’équipe ou d’entretien avec son manager. Le coût du déplacement étant pris en charge par l’organisation.

Les télétravailleurs devront informer leur compagnie d’assurance qu’un emplacement de leur domicile fera l’objet d’une utilisation professionnelle et qu’ils travaillent depuis leur domicile sur une base de télétravail fixe.

L’employé ne devra pas contracter d’assurance complémentaire pour les équipements fournis par HP. La compagnie prendra en charge, sur le location code du manager, les dommages sur le matériel HP à hauteur de 5 000 $.

En cas de perte, vol ou dommages subis, l’employé devra informer son manager immédiatement.

a/ Mesures d'accompagnement pour les personnes "mobiles" :

- Fourniture d’un poste de travail au domicile du salarié, composé d’un PC portable, d’un téléphone et casque adapté, d’un rehausseur + clavier et souris, d’une Imprimante HP. (Les équipements restent la propriété d’HP et devront être, le cas échéant, commandés par Smartbuy ou seront issus des stocks HP sur décision d’HP)

- Prise en charge d’une carte 3G

- Remboursement des coûts des consommables et du papier par note de frais

b/ Mesures d’accompagnement envisagées pour les personnes « sédentaires »

- Installation d’un poste de travail au domicile du salarié, composé d’un PC portable, d’un téléphone et casque adapté, d’un rehausseur + clavier et souris, d’une Imprimante HP, d’un fauteuil ergonomique. (Les équipements restent la propriété d’HP et devront être, le cas échéant, commandés par Smartbuy ou seront issus des stocks HP sur décision d’HP)

- Prise en charge de l’abonnement ADSL et d’une seconde ligne téléphonique, dans la limite de 35 euros mensuel,

- Prise en charge d’un diagnostic électrique à l’installation,

- Prime incitative au passage en télétravail dans le cadre de ce projet de 1000 € brut
- Indemnité annuelle brute de 300 € destinée à couvrir les coûts, notamment les coûts d’électricité, de chauffage et de consommables,

- Prise en charge des déplacements professionnels par HP à partir du domicile
du salarié "

Anonyme a dit…

C'est assez "fair" comme proposition de base
par contre, qui de la particpation au repas ?
Ticket restaurant ?

Anonyme a dit…

Je ne travaille pas dans une de ces agences qui va être fermées, donc j'ignore véritable comment les salariés vont être affectés, ainsi que l'impact que cela a sur leur moral (d'après la manif, ils ne sont pas contents).

Par contre, je sais qu'on est plusieurs à avoir été affectés "de force" sur le site des Ulis avec des trajets de 2 heures et demi / 3 heures aller-retour par jour. Et je sais l'impact que cela peut avoir sur le salarié. Je sais aussi qu'on est plusieurs à avoir demandé à faire du télétravail, surtout qu'on est nombreux à remplir des fonctions qui le permettent (travail autonome sur écran). La réponse a toujours était "non, ce n'est pas possible". Alors, c'est quoi la politique télétravail chez HP ? Il faut croire qu'ils proposent le télétravail quand cela les arrange. HP propose-t-il le télétravail a ces salariés des agences qu'elle va fermer parce que c'est plus facile que de leur proposer un plan de départ ou des licenciements ? Dans tous les cas, je suis prêt, dès aujourd'hui, à troquer ma place aux Ulis à un collègue en télétravail "forcé" ou à le laisser contre une place télétravail à un des 650 collègues arrivant d'Issy. Quelqu'un serait intéressé par un échange ?

Anonyme a dit…

Ce qui m'enerve c'est que nous avons toujours 10 ans de retard sur IBM. Nous faisons tout comme IBM, mais avec 10 ans de retard.
Et IBM est tres present en regions. Les agences de province comme ils disent les grands chefs, et bien on le rouvriras dans 10 ans !!!!!!!!
Quel gachis.

Anonyme a dit…

J'ai assisté ce matin au coffee talk de YTD et suite à la question d'un employé il a dit deavnt l'assemblée de 200 personnes qu'il il aura la possibilité pour les employé HP dont l'agence ferme d'aller travailler sur l'agence de EDS.C'est plutot une bonne nouvelle alors pourquoi la RH ou les rews ne l'annoncent pas clairmement?Cela enlèverai de la pression aux employés de province

Anonyme a dit…

Pour 14h48
Heu, ils ne ferment pas chez EDS ? et sinon il y a de la place pour tout le monde ? Il a potassé son dossier Mark ou sa langue a fourché ?

Anonyme a dit…

14h48, j'étais au coffee speech et j'ai pas du tout entendu ça...

CFTC HP a dit…

http://www.rue89.com/marseille/chez-hp-france-on-ferme-des-agences-et-vive-le-teletravail

Anonyme a dit…

Et pourquoi qu'ils laisseraient pas une agence HP/EDS dans chacun des sites concernés? Ca calme tout le monde et ca evite de donner une mauvaise image HP dans les medias.

Anonyme a dit…

Belle couverture (internet) : Rue89 fait un topo sur la manif :

Chez HP France on ferme des agences et vive le teletravail

Avec en prime, vidéo de Pierre Roussenq et, surtout, de Caroline Garnier qui vient affirmer que les télétravailleurs toucheront une prime alors qu'ils ont récemment abandonné la négo télétravail.

message légèrement retouché a dit…

Je ne comprends pas bien, les négos pour les salariés en general sur le tele-travail sont stoppées, mais un statut de tele-travail pour les salariés dont les agences ferment est proposé?
Mais de qui se moque-t-on? Caroline Garnier n'est vraiment pas crédible!!!!!
pourquoi ce qui est proposé aux uns ne peut pas l'être aux autres?

et puis le tele-travail ok si c'est choisi et fixé avec un manager, 1 ou 2 jours par semaine, mais 5 jours sur 5 sur toute l'année, perso je deviens neurasthénique!

Il ne reste plus qu'à trouver un troquet sympa pour se réunir et essayer de conserver un semblant d'esprit d'équipe!

c'est vraiment navrant, tu m'etonnes que 47% des salaries ne s'investissent plus!

Anonyme a dit…

cette contradiction entre la rupture des négo télétravail et de l'autre la pression quasi inamicale de passer en télétravail, doit être un argument massue!! c'est la un vrai scandale! et on nous bassine avec SBC, respect du client ,respect des autres, mais c'est le B.... ici petit à petit.

Anonyme a dit…

les regle doivent etre pour tout le monde pareil merci de bien vouloir faire repecter le teletavail pour tout le monde merci

Anonyme a dit…

A lire : "On le sait, Hewlett-Packard va mal..."
http://blog.cadremploi.fr/info-emploi/cadremploi/entry/les-salaries-de-hp-renvoyes

CFTC HP a dit…

L'ouverture du lien semblant très lente, voilà cet article (merci !) :

Les salariés de HP renvoyés au télétravail
Voilà une restructuration d’un nouveau genre. Une décision qui pose plusieurs questions, sur la valeur du télétravail, comme sur l’intérêt de la décision elle-même. On le sait, Hewlett-Packard va mal. Le groupe informatique doit supprimer 24 600 emplois dans les trois ans, dont la moitié aux Etats-Unis. Le sort des 6 400 salariés français n’est pas encore décidé, mais leurs dirigeants français ont d’ores et déjà pris une première mesure.
Dès janvier 2009, ils souhaitent fermer les agences de Bordeaux, Aix-en-Provence, Rennes, Rouen et Paris-Nord II. Pas question pour autant de licencier les 73 salariés concernés, mais de les renvoyer chez eux, en les faisant télétravailler. Une formule qui peut avoir de nombreux avantages pour les salariés concernés, notamment en matière de frais et de contraintes de déplacements. Mais les experts qui ont planché sur ce nouveau mode du travail ont tous insisté sur la notion de volontariat indispensable pour que ce retour à la maison se passe pour le mieux. Or dans le cas de HP, il s’agit bien d’une obligation, puisque la seule alternative proposée consiste, pour ceux qui refusent l’injonction, de rejoindre l’agence la plus proche. En l’occurrence, pour les salariés de Bordeaux, celle de Toulouse, située à 244 km.
Sitôt la nouvelle connue, les syndicats du groupe ont pointé du doigt l’isolement forcé de ce nouveau mode de travail et le manque de cohésion sociale qu’il pourrait engendrer. Surtout, ils notent que l’économie réalisée par la fermeture des cinq agences ne dépasserait pas 472 000 euros par an. Soit à peine 0,01 % du chiffre d’affaires de HP France. C’est peu, d’autant que l’objectif de cette mesure, selon l’aveu même de la direction de l’antenne hexagonale du groupe, consiste justement « à faire des économies dans l’immobilier pour les réinvestir dans de nouvelles activités de croissance ». Si l’investissement du groupe dans les nouveaux débouchés possibles se résume à 0,01%, c’est pas gagné.

Anonyme a dit…

à lire :
http://www.distributique.com/actualites/lire-fermeture-d-agences-hp-les-partenaires-seront-ils-penaliseset-160-10789.html

Enregistrer un commentaire