ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de nouveaux témoignages adhérents !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

DXC-ESF Election du Bureau du CE ESF et prochaines étapes

DXC-ESF Actualité sociale. DiXiT IX

HPE 90 départs PSE GPEC Out ? Parcours social. Dispositif CFTC. Nouvelles infos !

HPE Négociation Droit à la Déconnexion Compte-rendu première réunion

HPE Experience Survey Quel usage ?

HPE Politique voiture Changement et grondement

Scission Software Newco 1er juin et ensuite ? Focus #1 !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE L’impact fiscal. Rebelote le 1er septembre avec Micro Focus ?

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime en 2018 : signature !

Accord handicap HPE/SW/DXC-ESF Homologué pour ESF, SW et HPE !

De nouveaux témoignages adhérents, ne restez pas seul(e) : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

jeudi 6 novembre 2008

Journée d'action européenne HP + EDS le 13 novembre


HP accumule les profits (25 milliards de $ en 3 ans) et détruit les emplois, les sites et les avantages sociaux : Non à la casse ! Journée d'action européenne le 13 novembre

All together ! Tous ensemble ! Tutti insieme ! Alle zusammen ! Todos juntos ! Iedereen samen ! Όλοι μαζί ! All together ! Tous ensemble ! Tutti insieme ! Alle zusammen ! Todos juntos ! Iedereen samen ! Όλοι μαζί ! All together ! Tous ensemble ! Tutti insieme ! Alle zusammen ! Todos juntos ! Iedereen samen ! Όλοι μαζί ! All together ! Tous ensemble ! Tutti insieme ! Alle zusammen ! Todos juntos ! Iedereen samen ! Όλοι μαζί ! All together ! Tous ensemble ! Tutti insieme ! Alle zusammen ! Todos juntos ! Iedereen samen ! Όλοι μαζί ! All together ! Tous ensemble ! Tutti insieme ! Alle zusammen ! Todos juntos ! Iedereen samen ! Όλοι μαζί !

Réunis à Bruxelles les 8 septembre et 15 octobre, les représentants syndicaux et des Comités d’entreprise européens HP et EDS ont pris la mesure des 9 330 suppressions de postes annoncés. Ce nombre dépasse les pires scenarios imaginés.

Cette décision n’est pas le fruit d’une analyse de la situation économique des deux groupes associés ; son futur potentiel ne rentre pas non plus en ligne de compte.

Les syndicats n’accepteront pas que les deux groupes fusionnent dans le but de licencier. Ils veulent que le nouveau groupe leur explique où et comment il va prospérer et de quelle façon cela bénéficiera aux salariés.

Ils ont décidé d’une journée d’action européenne le 13 novembre pour appeler la direction à revoir son projet.


Découvrez également dans les commentaires les communiqués de presse des syndicats européens dont le dernier du 7 novembre et leur lettre à Mark Hurd

Ile de France :
HP : assemblée générale-débrayage à 10h face au hall de HP Les Ulis puis transfert à 11h en co-voiturage pour un pique-nique rassemblement HP + EDS à Issy (à partir de 12h jusque 14h)
EDS : assemblée générale-débrayage à 10h devant le siège puis 11h : transfert collectif en car, covoiturage ou transport en commun vers le siège d'HP à Issy
Grenoble : à 14h devant l’entrée principale
Lyon-Ida : à 12h30 devant l’entrée principale puis covoiturage sur Grenoble
Sophia-Antipolis : à 14h devant la réception
Agences de Province : voir dans les commentaires

73 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

une vraie grève oui pure et dure mais pas un grève de tafiole !!

Anonyme a dit…

j'ai vu le tract EDS il est beau,vous pourriez le oublier?

CFTC HP a dit…

Press Release

International Trade Union House (ITUH)
Boulevard du Roi Albert II, 5 (bte 10)
B-1210 Brussels
Tel: +32/(0)2/227 10 10
EMF PR Unit: Caroline Jacobsson & Linda Rackham Fax: +32/(0)2/217 59 63
cjacobsson@emf-fem.org
17th October 2008

Press Information ▪ Press Information

Defending jobs in Hewlett Packard-EDS merger

On 15th October 2008, trade union and EWC representatives from HP and EDS met in Brussels to discuss the 9,330 lay offs announced in the wake of the take-over of EDS by HP. (This meeting followed the trade union coordination meeting held under the auspices of EMF and UNI-Europa on 9 September and the Extraordinary EWC meeting on 25 September.)

The participants underlined the shock felt by the workforce in the various countries concerned given that the size of the job cuts far exceeded any ‘worst scenario’ expectations they may have had. In EDS this means one out of four workplaces is threatened.

Participants also underlined the fact that the plan announced on 25 September was not based on any sound analysis of the economic situation of the combined group nor did it take its future potential into account. In their view the plan was only geared towards the financial markets and unfortunately will not be conducive to the constructive climate which is necessary for the successful integration of the two groups.

The trade unions’ opinion is that the European management failed to inform and consult the European Works Councils on 25 September. EWC representatives were presented with a fait accompli. They had no opportunity to influence the plan on the basis of their own expertise prior to the decision being taken.

For EMF and UNI-Europa, this is not in line with the spirit of the EWC Directive. They will use the HP/EDS case to underline the need to strengthen information and consultation rights in the current EWC Directive revision process.

EMF and UNI-Europa call on HP/EDS management:
- to ensure that it meets its obligations to provide full information and proper consultation with the trade union/employee representative bodies both at European and national levels. It has failed to do this so far at European level.
- to recognise the employees’ right to bargain collectively and enter into negotiations on the social consequences of their planned decision.
- not to proceed with any compulsory redundancies/layoffs.
- to provide a detailed plan for redeployment and re-skilling of the existing workforce in order to fill current and anticipated skills shortages as an alternative to redundancies in this reorganisation.
- to create the conditions for the establishment of a new EWC which will capitalize on the best practices of each EWC agreement.

The trade unions will not accept that HP and EDS merge in order to downsize. They want the new combined company to say where and how it will grow and how this will benefit its employees.

Against this background, they have decided to hold a European Action Day to call on management to revise its plan. On that day, EMF and UNI-Europa affiliates in countries where HP and EDS have operations will undertake local/national actions to demonstrate their solidarity with a view to safeguarding jobs and securing a sustainable future for their companies.

Protest actions will already be launched shortly in some countries, prior to the European Action Day. EMF and UNI-Europa will communicate further details in due course.
___________
PRESS 27/2008
The EMF is the representative body defending the interests of workers in the European metal industry. The EMF has a mandate for the external representation and coordination of the metalworkers' unions and a mandate to engage in bargaining at European level.
UNI-Europa is the European trade union organisation for skills and services.
For further information please contact:
Editor, Peter Scherrer, EMF General Secretary
Isabelle Barthès, EMF Policy Advisor on Company Policy +32(0)2 227 10 12
Gerd Rohde, UNI-Europa, gerd.rohde@uniglobalunion.org
lrackham@emf-fem.org www.emf-fem.org ▪ emf@emf-fem.org

CFTC HP a dit…

Letter to Mark Hurd

Mr. Mark HURD
President Hewlett Packard
3000Hannover Street
Palo Alto
CA93304 – 1185
USA

Brussels, 20th October 2008

Dear M. Hurd,

Re: HP/EDS workforce reductions in Europe

We are writing to you, as European trade union federations representing the HP/EDS workforce across Europe, and following meetings on 8 September and 15 October attended by both union and European Works Council representatives from 10 countries.

Our position is as follows:

- HP/EDS management should ensure that it meets its obligations to provide full information and proper consultation with the trade union/employee representative bodies both at European and national levels. It has failed to do this so far at European level.
- HP/EDS management should recognise the employees’ right to bargain collectively and enter into negotiations on the social consequences of their planned decision.
- HP/EDS management should not proceed with any compulsory redundancies/layoffs.
- HP/EDS management should provide a detailed plan for redeployment and re-skilling of the existing workforce in order to fill current and anticipated skills shortages as an alternative to redundancies in this reorganisation.
- HP/EDS management should create the conditions for the establishment of a new EWC which will capitalize on the best practices of each EWC agreement.

The trade unions will not accept that HP and EDS merge in order to downsize. They want the new combined company to say where and how it will grow and how this will benefit its employees.

Accordingly we would appreciate your commitment to provide the following:
- Full financial information on the savings HP/EDS wishes to make across Europe
- Full employment information for the next 3 years, including the total employee number for each year across Europe and broken down per individual countries

A detailed presentation on the future goals and development plans across Europe

The European Commission is currently reviewing the European works council Directive. We believe that the lack of full and meaningful information and consultation by HP/EDS with the trade union/employee representative bodies at European level is a glaring example of why there is a need for the EWC Directive to be strengthened.

We do hope that you will arrange for the information set out in paragraphs (a) to (c) above to be made available, by 7 November where possible.

You should understand that we are currently considering HP as a potential case to be raised with the European Commission and the European Parliament, as an example of why the European Directive needs strengthening. This is a will inevitably expose HP to unwelcome publicity.

We trust that such actions will not be necessary and look forward to your early response.

Yours sincerely,

Peter Scherrer Bernadette Ségol
EMF General Secretary UNI-Europa Regional Secretary

International Trade Union House (ITUH)Boulevard du Roi Albert II, 5 (bte 10)B-1210 Brussels
Tel: +32/(0)2/227 10 10
Fax: +32/(0)2/217 59 63
www.emf-fem.org ▪ emf@emf-fem.org
UNI-Europa
31, rue de l’Hôpital
b-1000 Brussels
Tel : +32 2 234 56 56
Fax : +32 2 235 08 70
www.uni-europa.org

CFTC HP a dit…

21st October 2008

Press Information ▪ Press Information

“Yes to HP, but for all workers” -

EDS employees fight mass dismissals

A wave of protest actions starts today in Germany and in Italy in opposition to the lay-off of employees at EDS and HP.

In Italy a four-hour strike is taking place at all EDS sites around the country involving both trade unions and workers. In Rome and Milan demonstrations are taking place in front of the HP headquarters.

In Germany, the works councils of EDS, together with the trade unions IG Metall and Verdi, is calling for a "joint lunch" at 1 pm in front of the EDS headquarters in Rüsselsheim.

These actions come in the wake of the announcement made by HP CEO Mark Hurd and EMEA Director Bill Thomas, on 25th September, to cut 9,330 jobs in Europe, of which 8,400 at EDS.

“The scale of the workforce reduction exceeds in all countries our ‘worst scenario’ expectations,” said Udo Verzagt, chairman of the European Works Council at EDS. “This means every fourth workplace is at risk in Europe. The reduction plans are not based on a concrete analysis of the situation but are geared exclusively to the financial requirements of HP,” he added.

After years of restructuring, EDS had finally stabilised and achieved solid positive results in Europe. The announced dismissals are the largest workforce reduction in the history of EDS. It will have catastrophic consequences for employees, clients and the success of HP in Europe.

EDS employees are committed to a future-oriented cooperation.

EMF and UNI-Europa support the workers in their fight against the mass dismissals. A press conference will be held after the rally.

International Trade Union House (ITUH)
The EMF is the representative body defending the interests of workers in the European metal industry. The EMF has a mandate for the external representation and coordination of the metalworkers' unions and a mandate to engage in bargaining at European level.
UNI-Europa is the European trade union organisation for skills and services.

For further information please contact:
Editor, Peter Scherrer, EMF General Secretary
Isabelle Barthès, EMF Policy Advisor on Company Policy +32(0)2 227 10 12
Gerd Rohde, UNI-Europa, gerd.rohde@uniglobalunion.org
lrackham@emf-fem.org www.emf-fem.org ▪ emf@emf-fem.org

CFTC HP a dit…

Pour 16h33, on va pas le "oublier" ;) mais le "publier", adapté pour HP après la réunion de l'intersyndicale pour préparer la grève du 13 novembre

Anonyme a dit…

Que tous les blogueurs relaient ces messages d'AG et de greve, meme a ceux qui font semblant de ne rien voir...
Profitant du manque de regles au niveau mondial, c'est le capitalisme extreme de la cupidité, pratiqué par HP (Faire dans des pays a bas cout pour vendre (A credit?) dans les pays "riches"), qui est en train d'exploser.
Il est grand temps de s'en rendre compte et d'agir pour soi, et pour tous ceux qui arriveront apres nous.
Alors au conflit, et apres on pourra negocier en meilleure position notre du.

Anonyme a dit…

"Alors au conflit, et après on pourra négocier en meilleure position notre du"
Il était temps de réagir ca dure depuis des années mais voila pour les grèves toujours la même chose négocier ! raz le bol de négocier passons au grève pure et dure et pas une grève de " gigolo " avec blocage s'il le faut et durable dans le temps
Pvr

Anonyme a dit…

Mark Hurd, il en a rien a foutre de la lettre. Il va faire une belle reponse de joueur de pipos, comme Marcela l'avait fait il y a quelques semaines.

La seule et unique chose qui puisse inflechir la demarche de BenchMarkHurd est le comportement du titre HPQ en bourse.

La seule maniere de se debarasser de ces rapaces a la vision ultra court thermiste est que l'action atteigne 10$ et moins. C'est la seule maniere pour que le board vire Hurd et que les actionnaires revoquent le board ensuite (ou dans l'autre sens peu importe). Donc, oui, moi je veux l'action a 10$ ou 5$ et rapidement.

Autre remarque, c'est quand meme incroyable que Mark Hurd soit a la fois CEO et membre du Board. Elle est belle l'independance du Board et la separation des pouvoirs. Bravo, belle lecon d'ethique et de gouvernance d'entreprise. Enfin, avec un mec qui a fait paye a HP 12 millions de $, un arrangement a l'amiable avec la justice pour faire stopper les poursuites le concernant, il n'y a rien a attendre cote ethique.

Et dire que l'on nous cassent les c....s avec leur formation de m..... sur le respect de la concurence en Europe. C'est a se pisser dessus.

Anonyme a dit…

L'action HP a perdu 30% en 1 mois pour tomber a 32.44$.

HP passe en deuxieme position des ventes de PC en EMEA.

L'islande est en faillite et les USA ca sera pour 2009

Tous les Data Center IT aux USA, c'etait une crainte de voir les outils de communications confisqués en cas d'instabilité.

Gros PSE en preparation pour sauver ce qui peut l'etre et surtout eviter de payer les salaires des 300000 employés.



Et plus generalement on a ...

Des milliards pour les banques , rien pour les peuples , c'est pour ca que les bourses se cassent la figure... le systeme est completement bloqué car plus personne n'est payé avec un salaire decent pour acheter , c'est la base de l'economie.


On comprends pourquoi le president francais s'est tellement agité pour sortir des milliards...

Avant les elections:

"Ma conviction, c'est qu'une des questions centrale pour la France, c'est celle du pouvoir d'achat des Français. Les salaires sont trop bas. Les revenus sont trop faibles. Et moi, je veux parler à la France qui travaille. Celle qui a un métier, un appartement, qui a une famille, qui a une voiture, qui travaille dur. Et qui trouve pourtant qu'on n'arrive pas à joindre les deux bouts. C'est à cette France-là que je veux m'adresser."

Après les élections:

"S'agissant d'ailleurs du pouvoir d'achat, qu'est-ce que vous attendez de moi ? Que je vide des caisses qui sont déjà vides ? Ou que je donne des ordres à des entreprises à qui j'ai pas à donner d'ordre ? Si c'est ça votre conception de la politique, ben on s'trompe ! On parle pas de la même chose. Réduire le débat politique français à la seule question du pouvoir d'achat, c'est absurde !"


REVOLUTION !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Le marche de l'IT se deteriore a vitesse grand V.

Encore entendus aujourd'hui a la radio des pubs HP pour des PCs. Des promos valable jusqu'a ce weekend.

Les derniers coups de jarrets pour atteindre les quotas ?
J'ai jamais vu ca chez HP.

Si sa Sainteté Mark Hurd manque le consensus, vu qu'il a pas pris la peine d'annonce un profit ou un sales warning de maniere anticipe, ca risque de saigner grave en bourse.

Si le Q4 est sauve, tous les analystes n'auront d'interet que pour les anticipations de l'annee prochaine. Si Seigneur Hurd annonce des "forcasts" moins burnes que par le passe, c'est direction la cave pour le titre HPQ.
On va morfler grave si sa Seigneurie prend un coup de sang ........

Anonyme a dit…

Apres la réductions de équipes corporate de 17% à 13% ( benchmarkMH oblige) des rumeurs venant de mes potos US; MH veut réduire encore la voulure salariale pour anticiper la crise US à venir

CFTC HP a dit…

"And that’s why we fight together on different levels,
that jobs can be maintained at HP, at EDS"
(Gerald White, CDU)

A summary of the action day in Germany by the EDS works council, 24 October 2008

1000 colleagues demonstrated in Rüsselsheim under the slogan "Yes to HP, but for ALL!
The Action Day against the planned job cuts gained great public interest.
Such a "joint lunch at the fountain" EDS in Rüsselsheim has not yet experienced. The Action day on 21
October was a full success: When, if not now, we need to go on the streets against the monstrous
plans? How can we be silent now?
MPs (members of the German Bundestag) at the event
Gerald White (CDU - Christian Democratic Union in Germany):
"I bring the solidarity and support of the whole employees group of the CDU / CSU in the Bundestag
in the battle for jobs. We are on your side, so the jobs can be maintained. Short-term return
thinking, ‘green table’ thinking with ivory-tower demands that ordinary people have to carry out must
come to an end.
What HP management releases from its ivory-tower table has nothing to do with social
responsibility and social ownership. Today - we jointly sue social ownership of property - here in
Rüsselsheim.
The greatest treasure a company has, are its employees. It is cynical and irresponsible to intend
sending home a quarter of the employees. Work for people must be the motto, not the sending of
people to the Federal Employment Office.
And that’s why we fight together on different levels, that jobs can be maintained at HP, at EDS.“
Gerold Reichenbach (SPD - Social Democratic Party of Germany):
"It's not about achieving synergy effects with one quarter of the workforce. One can figure out how
ineffective the companies should have been when nearly one quarter of the workforce comes out of
synergy effects. The point is to make quick money. It shows that many managers have not seen the
signs of the time. They have learned nothing.
At this point Karl Marx was wiser than Ackermann because it is not money that creates value but
the employees in companies.
A company is not strong and powerful on the market when it dismisses workers but it is strong and
powerful on the market when it recruits employees. We need to come back to this doctrine.
The past weeks have shown the shareholder value quickly dissolves into thin air but not jobs,
products and people. We must move away from this inhumane policy. Therefore receive my entire
solidarity for your industrial action, much success in the protection of your jobs. It is also about
obtaining reasonable economies vis-à-vis nonsense."
2
And it came a great many
The action day began already in the early morning for
150 colleagues that came to Rüsselsheim by bus from
Bochum, Essen, Wuppertal, Cologne, Düsseldorf and
Schweinfurt. One holiday gone and a long journey but
combative mood and great determination to protest mass
layoffs! Only those from Ludwigsburg would have
preferred to go straight to HP headquarters in
Boeblingen: "shorter and more effective." However, they
came numerously because "If every fourth must go
Ludwigsburg will also end soon". The rally after
Boeblingen is perhaps only postponed, but not
abandoned.
"We had absolutely no idea about the interest, support and practical solidarity that concocted
over the last 14 days," observed Stephan Buchal of the Rüsselsheimer works council in his welcoming
notes. It was really surprising. Many colleagues were present from other companies: a delegation of
Opel, colleagues from the Rüsselsheim hospital, the Hanauer Vacuumschmelze, the company Imtech
from the street just opposite. Even colleagues from our EDS sister company, the Application Services,
Business Solutions and The ITellium came to Rüsselsheim to support us in our rally. We were
particularly pleased with the support of colleagues from HP. Some colleagues from the works council
arrived personally and solidarity notes were received from five locations (Berlin, Hamburg, Frankfurt,
Munich and Bad Homburg). Sabine Jack, chairwoman of the joint works council happily said: "Dear
colleague from HP, a warm welcome to you. It is good that we stick together now and in future."
Even the politicians asked were spontaneously ready to support us.
Above all the local MP from the district of Gross-Gerau: Gerald Weiss (CDU) and Gerold Reichenbach
(SPD) were clearly against the planned mass redundancies. Member of state parliament Renate
Meixner Römer (SPD), head of Rüsselsheim city assembly, apologized in an email for urgent
commitments in the parliament and assured her "solidarity against this short-sighted and irresponsible
job cuts at EDS." Even Rüsselsheim mayor Stefan Gieltowski apologized because of a municipality
meeting but assured the works council its support for the colleagues at EDS.
Particularly surprising was the "media hype", which has caused our action day.
There were preliminary reports e.g. in the Computerwoche, the Frankfurter Rundschau and the
Mainspitze. Even the Hessische Rundfunk and FFH reported already in the early morning on the
upcoming rally. Many journalists were present at the press conference, IG Metall and ver.di had invited
for at the Columbia Hotel at 12:00 noon. Newspapers, radio and television interviewed many colleagues
and reported in detail about our struggle against mass layoffs. "EDS in the Hesse show" - a pity that this
didn’t happen in the past and on nicer occasions. A detailed press release from dpa (Reuters) was
already in the editorial offices at 3:30 pm.
The whole thing would not have been possible like this without the extensive support of ver.di
and IG Metall. The union colleagues have actively helped create the contacts, the public sphere, to
organize the action day and also to support financially. It was clear that EDS employees have improved
their scope of action significantly by joining Ver.di and IG Metall.
In view of that, the demonstration was an important step in the fight against the planned job cuts
and for a collective house agreement at EDS!

CFTC HP a dit…

"Success of the 4 hours strike in Italy.

About 65% - 70% of EDS people. Less for HP workers but it was very important for them and for us. It spent a lot of time from the last strike in HP Italy.

There were about 300 people in front of the building of HP of Rome and 70 workers in Milano.

Moreover in Bari and Napoli whe had a meeting with the local gorverment of Regione Campania and Regione Puglia."

Anonyme a dit…

SUD EDS fait état de ses préoccupations sur l'avenir de la division application services dans distributique.com

Anonyme a dit…

Photos de manifs EDS en Italie

Anonyme a dit…

Espérons que la mobilisation française nous fera honneur en cette journée européenne.
Nous avons été champion du monde lors du merge HP-COMPAQ, j'espère que nous saurons le rester !

Anonyme a dit…

Ca commence à bien faire : nous piquer 2500€ sur notre épargne salariale, ca represente presque un mois de salaire pour certains. Dans une société qui fait de tels profits, c'est écoeurant.
Alors, TOUS DEHORS le 13 NOVEMBRE !

Anonyme a dit…

Bonjour, c'est quoi le plan pour mobiliser la province ou les "home office", ou peut etre un regroupement sur un site , enfin c'est quoi la démarche pour optimiser la démonstrativité ?

Anonyme a dit…

Mark Hurd se permet meme d'expliquer aux employes qu'ils n'ont rien compris au HP Way :

http://hpnow.corp.hp.com/news/08q4/081031m1.htm

Ca vait son pesant de cacahuetes.

Anonyme a dit…

quelle foutaise! 1) ya pas de coffee au coffee talk 2) Plus serieusement, c'est devenu completement insipide et inutile, comme le discours et les messages qui viennent d'en haut, ou comme les milliers de websites, tous arrivent a vous endormir au bout de 2 lignes ou 2 minutes, et en general, des qu'on a fini, on ne se souvient meme plus de ce que l'on a lu ou entendu 3) le hp way, c'etait le respect des employes, les mettre dans un contexte productif (quel gisement que des employes heureux de travailler et de contribuer, les recompenser equitablement, montrer l'exemple dans les temps difficiles! tout cela est bien mort ...

CFTC HP a dit…

Pour 11h37 chaque grand site, chaque agence est organisée ou va s'organiser avec un comité d'organisation intersyndical pour décliner l'action localement. Les premières informations pratiques commenceront à arriver jeudi. Le principal point de rassemblement HP/EDS sera au siège social HP Issy le 13 novembre vers 13h, mais le mouvement s'organise aussi sur d'autres sites (Les Ulis le matin, Grenoble, Lyon-Ida, Sophia, Strasbourg...). Si vous souhaitez aider sur votre site, contactez-nous à cftchp@hp.com. Si vous ne pouvez être présents, votre message de soutien est le bienvenu à cftchp@hp.com

De tout coeur avec vous a dit…

Chers collègues HP ou futurs collègues HP-EDS,

Bien qu'étant en arrêt-maladie, je suis de près l'actualité tant économique que sociale chez HP.

Récemment, je m'étonnais fortement qu'un client veuille arrêter très vite une analyse de panne devant demander à sa direction le feu vert pour une séance de quatre heures maximum de debugging de son application en parallèle avec moi. En fait ce client était tellement habitué à avoir un support indigne de ce nom chez les concurrents qu'il cherchait à tout prix à limiter les frais et se contentait de peu. Tout ne devenant que de tellement piètre qualité et à force de tirer tellement dans les coûts aussi chez HP en éliminant le personnel, les clients jugeront-ils encore utile de payer pour faire appel à nos services ?

Si vous voulez savoir qui s'engraisse avec notre sueur et en exige toujours plus, faîtes un tour sur le lien http://www.boursorama.com/profil/resume_societe.phtml?symbole=HPQ et regardez bien le petit cadre "Actionnariat". Vous comprendrez avec moi que les employés de HP ne roulent essentiellement que pour une infime minorité d'entre nous.

De tout cœur avec vous dans cette grève largement justifiée.

Anonyme a dit…

lundi 3 novembre 2008 19 h 30 CET

Et dans la case "frais de personnel", y'a marqué ZERO !!!!!!!

Anonyme a dit…

undi 3 novembre 2008 19 h 30 CET

5 milliards de dollars pour les dirigeants.

Quand je serai grand, je veux etre dirigeant.

Anonyme a dit…

J'y serai avec mes lunettes de soleil noir!

Anonyme a dit…

Je compte aussi participer, mais je m'inquiète sur le succès de la manif. Il ne reste qu'un vendredi et un mercredi pour informer les gens (lundi et mardi prochain HP est fermé), et il n'y a toujours pas d'infos détaillées. Plein de gens autour de moi qui n'étaient pas à la dernière réunion au foyer du CE ne sont pas au courant....

Anonyme a dit…

Ile de France : Assemblée générale-débrayage à 10h face au hall de HP Les Ulis (idem à EDS Nanterre) puis transfert à 11h en co-voiturage pour un pique-nique rassemblement HP + EDS à Issy (à partir de 12h jusque 14h)

Et pour la province , y aura t-il des rassemblements HP + EDS ?

CFTC HP a dit…

Il y aura des rassemblements aux Ulis et à Lyon-Ida puis co-voiturage sur Issy et Grenoble.

Pour les agences, les employés doivent se rapprocher de leurs DP pour voir ce qui est prévu. Pour l'instant on a l'info que sur Strasbourg (voir Patrick Cohen).

CFTC HP a dit…

Rassemblement à Sophia également, les infos seront sur le blog rapidement

CFTC HP a dit…

Strasbourg : 11h00 réunion d'information sur les dernières nouvelles dans l'entreprise (résultat des NAO, projet de fermeture d'agences de Province, etc…). S'en suivra un déjeuner campagnard à l'agence avec des salariés EDS.

Anonyme a dit…

Et pour Lille, y aura t-il un rassemblement HP+EDS ?

CFTC HP a dit…

Non, pas d'après mes infos, les syndicalistes de Lille semblent vouloir venir au rassemblement d'Issy

CFTC HP a dit…

A noter : vous ne risquez rien pour votre rating, il sera rentré au plus tard demain soir dans les systèmes !

Anonyme a dit…

Mon rating va etre renseigné avant mon FPR ?
On m'aurais menti ?

Anonyme a dit…

Y'a gros danger, c'est sur! Si on laisse faire Mark Hurd et tous les managers "achetés" par les primes, c'est immédiatement des pertes financieres pour les employes (Qui sont deja consequentes depuis plusieurs annees), jusqu'a arriver en quelques mois au minimum legal et en parallele la perte de nos emplois et donc de la richesse dans les pays Europeens, ou sont pourtant la majorité des clients HP.
Une honte, cette strategie machiavelique pour mieux enrichir encore et toujours les comptes financiers HP.
Une seule solution y etre le 13 avec les collegues de toute l'Europe pour dire NON a la pauperisation des employes HP et NON a la perte des emplois HP en Europe.
Pour nous et tous ceux qui viendront apres, ouvrons les yeux de tous ceux qui n'ont pas encore realises, et battons-nous avec l'aide des medias et des gouvernements. All together, this is the only way.

Anonyme a dit…

"et tous les managers "achetés" par les primes,"
ouvrer les yeux ils sont tous achetés grands et petits . Ce n'est pas d'aujourd'hui . Le réveil est très tardif pour les actions il fallait déjà commencer en 2006 les vraies grèves et même avant mais voila HP = moutons

Anonyme a dit…

Agence de Toulouse, proche de mon Home office, c'est quoi le plan ?

Anonyme a dit…

pour le 13 nov pour IDA, je n'irai pas à Grenoble, mais prevoyez-vous qd même que les employés du site se rassemblent à 12h30? le mail intersyndical n'est pas clair sur ce point, merci

Anonyme a dit…

Je souhaite alerter le médiateur de ce blog pour qu'il ne laisse pas passer des messages discriminatoires dans le genre "une vraie grève oui pure et dure mais pas un grève de tafiole" (cet auteur anonyme dit-il aussi "négro", bicot" ?)
signé : une tafiole qui participe à toutes les actions, qui fera grève le 13 et qui souhaiterait plus de tolérance.

Anonyme a dit…

Grève du personnel HP et EDS le 13 novembre à Aix-en-Provence.
Rassemblement à 11h00 devant l'agence EDS, assemblée générale suivie d'un buffet.
190, Rue Claude Nicolas Ledoux Z.I. des Milles Aix-en-Provence

CFTC HP a dit…

Pour Lyon-Ida :

Après un point de fixation, départ en co-voiturage sur Grenoble avec retour pour 17h maximum à IDA

Anonyme a dit…

14 millions d'euro pour les managers champiom de France pour 2008

Ce n'est pas la grise pour tout le monde.

CFTC HP a dit…

quelle est ta source svp ?

Anonyme a dit…

les 2500 Euros du pee c est tout simplememt un message pour les syndicats
vous nous laissez derouler le plan et le % d augmentation sinon on sucre le PEE
Mr Yves sait tres bien que supprimer le PEE ce
ne plsu beneficier de abbatements d impot sur les societes . le PEE ne coute rien a la societe je trouverai genial que nos syndicats ecrivent a Nicolas Sarkozy et Madame Parisot pour lui faire passer l infos de la suppression du pee surtout que notre president pousse les entreprises a utiliser ce mode de remuneration via des abattements fiscaux dans la loi de finances ca coute un timbre c est beaucoup de pub et un bon moyen de pression de la part des salaries sur Mr Yves

CFTC HP a dit…

Pour 14h07, il n'y a aucune négociation de ce type (et aucune négociation tout court). Ils n'ont pas besoin de notre feu vert pour appliquer le % d'augmentation. Et le PEE est sucré, ils sucrent tout d'ailleurs dans tous les pays actuellement (ce qui restait à sucrer...).

CFTC HP a dit…

7 November 2008

Press Information ▪ Press Information

European trade unions act against compulsory redundancies and the cutback of benefits at HP and EDS

Demands on European action day on 13th November

Trade union and European Works Council representatives from HP and EDS have already made it clear on several occasions that they will not accept a merger of two companies merge with the aim of downsizing (see EMF press releases of 8th September and 15th October 2008). They have called on the new management to explain how and where the new merged company would grow and how this would benefit its employees. They reject the plans to lay off 9,330 workers. These plans exceed the ‘worst scenario’ expectations held by many.

Against this background, the European trade unions have decided to call on all HP and EDS workers to mobilise on 13th November in a demonstration of European solidarity against the management’s plans.

On 13th November, EMF and UNI-Europa affiliates throughout Europe will undertake local/national actions as a sign of protest against plans for mass redundancies and cutbacks in benefits. They will call for alternative solutions aiming at safeguarding jobs and securing a sustainable future for their companies.

On this day of unity and solidarity, they will call on management to:

- provide full information and proper consultation with the trade union/employee representative bodies both at European and national levels;
- recognise the employees’ right to bargain collectively and to negotiate social plans;
- stop any compulsory redundancies;
- provide a detailed plan for redeployment and re-skilling for those whose jobs are at risk and prepare for anticipated skills shortages;
- create the conditions for the establishment of a new EWC to be built on the best elements and practices of the existing EWCs.
___________

The EMF is the representative body defending the interests of workers in the European metal industry. The EMF has a mandate for the external representation and coordination of the metalworkers' unions and a mandate to engage in bargaining at European level.
UNI-Europa is the European trade union organisation for skills and services.

For further information please contact:
Editor, Peter Scherrer, EMF General Secretary
Isabelle Barthès, EMF Policy Advisor on Company Policy +32(0)2 227 10 12
Gerd Rohde, UNI-Europa + 41 (0)1 792 02 19 28

CFTC HP a dit…

Rennes (Rassemblement 11h00 devant l'agence EDS/HP, assemblée générale)

Toulouse (Rassemblement 10h00 puis déjeuner campagnard à l'agence EDS),

Nantes (Rassemblement 10h00 à l'agence EDS et à l'agence HP)

Anonyme a dit…

message de 13 27 ce n'est pas le chiffre donné au AG

Anonyme a dit…

$22Mds sur 3 ans certes mais à mettre en perspective de + de $20Mds d'acquisition ( Mercury, Perigrine, Scitex, Indigo, EDS,...) sur la même période pour élargir et compléter l'offre d'HP.

Je préfère être dans cette situation que dans celle de concurrents bien connus de nous tous et qui sont en pleine remise en cause stratégique. Cela ne fait plaisir à personne de supprimer des postes.

Anonyme a dit…

vendredi 7 novembre 2008 18 h 53 CET Certes ok pour l'aspect stratégique, mais HP gère jusqu'à preuve du contraire des êtres humains, qui amène toute leur compétences et efficacité pour faire tourner la boutique HP et aujourd'hui ces êtres sont traités comme de la vulgaire ressource de travail corvéable à souhait, avec l'épée de Damoclès des délocalisations sur la tête, les rémunérations bloquées, pas de reconnaissance, pas de dialogue social... A croire que HP est géré simplement par un stratège avec un tableur financier.
NON A CE MODE DE MANAGEMENT SUICIDAIRE, TOUS DEHORS LE 13!

Anonyme a dit…

CFTC: que pensez vous de la lettre a Sarko et consor ministres ? comme le sarko adore pointer du doigt les mauvais eleves .....pourquoi pas un doigt vengeur sur HP France....il adore cette com notre président, c 'est du populaire !
Je suis certain que notre Ydt va adorer expliquer au maitre des coupes la situation. Les clients apprécieront.
Une lettre, et pourquoi pas une lettre type à envoyer par Email par les employés qui le souhaitent. Je sais qu'il y a une réponse, j'en ai reçu une à une question.Vous savez, l'histoire des 140%.....

CFTC HP a dit…

Toutes les idées pouvant mobiliser les employés, les médias et le monde politique sont bonnes à prendre. On sait déjà comment on pourrait utiliser cette idée, merci !

Anonyme a dit…

Déjà faire une vraie grève !!!avec une vraie mobilisation
tous dehors le 13 et pourquoi pas aussi le 14 !!!

Anonyme a dit…

@18h53
Ou vont les bénéfices?

Nous trouvons des choses fort intéressantes dans les rapports financiers.

ANNUAL REPORT, year ended: October 31, 2007

FINANCIAL CONDITION (Sources and Uses of Cash)

Our total cash and cash equivalents declined approximately 31% to $11.3 billion at October 31, 2007 from $16.4 billion at October 31, 2006 due primarily to increased spending for repurchases of our common stock and investment spending on acquisitions, which spending was partially offset by positive operating cash flows and increased borrowings.

The net $14.7 billion used for investing and financing activities during fiscal 2007 included $10.9 billion for share repurchases, $6.8 billion for cash payments in connection with acquisitions and $2.5 billion for net investments in property, plant and equipment. Partially offsetting these cash expenditures were $3.1 billion of proceeds relating to the issuance of stock under employee stock plans and a $2.6 billion net increase in our debt and commercial paper from increased borrowings.
Ainsi en 2007, presque tous les bénéfices de 2006 ont été dépensées pour racheter des actions $10.9B. Et les dépenses ont été supérieures aux recettes puisqu'HP s'est endetté de $2.6B

Les rachats d'actions servent à maintenir le cours mais surtout à compenser la dilution de capital induite par les plans de stocks options.

SEC filling September 19, 2008

On September 19, 2008, the Board of Directors of Hewlett-Packard Company (“HP”) authorized an additional $8.0 billion for future repurchases of its outstanding shares of common stock. HP intends to use the additional authorization to repurchase its shares from time to time to offset the dilution created by shares issued under employee stock plans and to repurchase shares opportunistically. During its third fiscal quarter ended July 31, 2008, HP repurchased approximately $1.6 billion worth of its shares in open market repurchase transactions. As of July 31, 2008, HP had approximately $3.0 billion of repurchase authorization remaining under the $8.0 billion repurchase authorization approved by the Board of Directors in November 2007.



Comme HP a besoin de fonds de roulements importants, soyez sûrs que les 14B$ qu'ont coûtés le rachat d'EDS a été financés par de la dette: le ratio dette/capital qui était de 6% en 2007 devrait passer à 25%.

Nous avons donc des patrons qui, via les stocks options, accaparent la quasi totalité des bénéfices de la société tout en laissant filer la dette.

Ce sont des voleurs, des bandits de grand chemin!

Anonyme a dit…

14 millions d'euro ce ressemble à des parachutes dorés vous pensez pas ?

Anonyme a dit…

cest quoi les 140% merci

Anonyme a dit…

140% = agmentation salaire de sarko pour convenance perso....

Anonyme a dit…

Sait pas. Salaire de Sarko ?

CFTC HP a dit…

AFP il y a une heure (la semaine sociale) :

Cinq syndicats de Hewlett-Packard (HP) et six de sa filiale Electronic Data Systems (EDS) appellent à la grève jeudi pour protester contre 580 suppressions d'emplois en France. D'autres syndicats en Europe, où HP prévoit de supprimer plus de 9.000 emplois, organisent également des actions jeudi.

Anonyme a dit…

Oui bien dire dans les communiqués, que c'est peut-etre une premiere, une vrai greve intersyndicale Europeenne chez HP pour lutter contre la baisse des remunérations des salariés, et la perte d'emplois en Europe, donc au final pour lutter contre l'appauvrissement de l'Europe.

Anonyme a dit…

Bonjour, j'ai découvert récemment une information qui m'a éclairé sur la politique sociale qui régit HP depuis quelques années.

Je souhaitais vous la faire partager au cas où vous auriez loupé cette info.

On savait déjà que Carly Fiorina faisait partie du staff de John Mc Cain ...

On sait moins que Mark Hurd fait partie du board de News Corporation, la boite de Rupert Murdock, le magnat de la presse australien. http://www.newscorp.com/corp_gov/bod.html

News Corporation c'est entre autres Myspace mais aussi "Fox News" et "The Sun". Dans ce board, on trouve José Maria Aznar, et Thomas J Perkins, un des directeurs démissionaire d'HP, suite à l'affaire du leak.

On y touve aussi Viet Dinh, un gars qui possède à son actif d'avoir été quelques années Assistant Attorney General dans l'administration Bush et la rédaction du "Patriot Act", les textes de loi pondus après 09/11 ayant permi entre autres la légalisation de la torture au USA.

Que du beau monde, bien à la droite de la droite, et donc pas de surprise, le HP Way est bien mort et enterré et nous sommes bien géré par un stratège avec un tableur financier à la place du cerveau, dont l'objectif est de s'enrichir personnellement le plus vite possible et pour qui le mot social est synonyme de gros mot.

Malheureusement avec de tel dirigeants, et si demain le monde s'obamanise un peu, HP risque bien de rester à la traine et nous de passer tous la trappe de la délocalisation.

Merci à samedi 18:53, pour son intervention sur les sommes monstrueuses dépensées actuellement pour maintenir à flot le cours de l'action. Merci également d'avoir pointé le fait que la société s'endettait comme jamais.

C'est vraiment de plus en plus n'importe quoi leur gestion. C'est le pillage en régle de notre outil de travail. C'est quand qu'on les arrête ?

A bientot le 13.

Anonyme a dit…

dimanche 9 novembre 2008 23 h 27 CET

Je n'aurai pas meux dit, si ce n'est une petite remarque sur le fait que MH et ses sbires "essaient se s'nerichir le plus rapidement possible".
Etant donné les sommes en jeux, c'est deja fait.

C'est ce qui est le plus inquietant. Il n'oeuvrent plus pour leur compte en banque, mais par pure ideologie menée par leur ego surdimensionné.
Ils jouent en fait au concours de quequette, avec malheureusement notre avenir .......

Anonyme a dit…

Effectivement, le but des MH and Co est de gagner en quelques mois plus que nécessaire pour plusieurs vies: les intérêts d'HP, de ses employés voire des actionnaires passent loin derrière!

Pour ce qui est du concours de quequette, regardez ce qui se passe du côté d'AIG et des fonds de re-capitalisation de la FED...

A côté, MH et sa clique sont pathétiques!

Lorsqu'on annonce 25000 licenciements boursiers ont été annoncés, c'est pour que le cours de l'action monte...

Manque de bol, ils ont fait l'annonce le jour ou la finance américaine a explosé...

Pire, dans quelques semaines, il leur faudra annoncer encore des sacrifices...
Et expliquer que, compte tenu de la conjoncture, le rachat d'EDS n'était pas une si bonne affaire!

Imaginez qu'un General Motors parte (finalement) en faillite. Pour HP, ce sera un trou de 5 à 10 milliards de dollars!

Anonyme a dit…

lundi 10 novembre 2008 19 h 15 CET

Selon les lois de l'economie, que GM parte en faillite ne fait plus aucun doute.

Effectivement, combien Riton et BenchMark devront ils provisionner ?

D'autres messages ici ont egalement attire l'attention sur le niveau d'endettement du groupe.
Tous les ingredients d'un cocktail explosif pour HP, pour nos emplois et nos familles est reunis.

Si ca pete ....... on est tous mort .... sauf BenchMark et le haut managemen bien sur. Eux, ils sont a l'abris pour plusieurs generations.

Anonyme a dit…

Le lien entre EDS/HP et GM :

http://www.lemagit.fr/article/hp-eds/1505/1/fusion-eds-general-motors-mal-aise/

Anonyme a dit…

http://www.eds.fr/index.php?id=967&backPID=966&pS=1149112800&pL=2591999&arc=1&tt_news=1291&L=

Anonyme a dit…

Ex HP, pour des raisons familiales je ne puis me déplacer lors de cette grève.

Vous avez tout mon soutien et nous savons tous que sortir devant HP comme en 2006 pour le plan PSE est utile.

Courage.

Je suis de tout cœur avec vous.

Anonyme a dit…

Comment, y'en a qui se gavent :

http://biz.yahoo.com/t/55/4234.html

Anonyme a dit…

regardez plutôt ceci HPQ insider's transactions

Anonyme a dit…

A long terme nous serons tous morts: c'est ainsi.
Et d'ici là, nous devrons tôt ou tard apprendre à vivre sans HP.

Il est peut probable que GM soit en faillite dès Janvier. Après les banques et les assurances, le gouvernement américain pourrait très bien mettre aussi sous perfusion l'automobile et le transport aérien...

Franklin Delano Obama devra attendre fin Janvier pour pousser un plan de relance d'environ $500B.

Cette extension folle de la dette US deviendra très préoccupante ouvrant la perspective d'une faillite des USA.

CFTC HP a dit…

AGENDA DE LA JOURNEE FUSSY :

6h40 : Départ de Bourges en train (Vierzon 7h05)
10h : Assemblée Générale
devant l'entrée principale d'EDS à Nanterre (4 avenue Pablo Picasso)
11h : Transfert collectif vers ISSY
en car, covoiturage ou transport en commun
12h : Pique-nique au siège HP
à Issy les Moulineaux, 80 rue Camille Desmoulins
(tram T2 ou RER C Issy Val de Seine)
Informations :
- pour faire cette grève, vous pouvez prévenir votre hiérarchie, mais vous n’y êtes pas tenu.
- les conséquences de cette journée de grève pour les clients, ne seront rien à côté des conséquences pour vous et vos familles de ce que s’apprête à faire la direction.

La journée est placée sous le signe du noir.
Si vous voulez montrer votre préoccupation,
venez habillé en noir ! ou brassard !

Ceux qui ne montent pas à Nanterre, AG à 11h30

CFTC HP a dit…

Le plan pour Toulouse :

09h30 piquet de grève devant l'agence EDS de Toulouse
11h00 assemblée générale
12h00 repas
15h00 distribution de tracts sur le rond point de l'europe
15h30 piquet de grève chez HP à Labége.

Enregistrer un commentaire