ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

HPE Next Securities Analyst Meeting : update HPE Next, Finances…

Elections Entco 1ère réunion de la DUP

Actualité DXC-ESF Flash Fil Rouge GPEC Out du 18 octobre. Prévolontariat

NAO HPE 2018 Au moins une bonne nouvelle !

FPR FY17 et Objectifs FY18 Flash Pratique HPE : les conseils CFTC

France-Canada contre la souffrance La CFTC HPE vous invite le 16 novembre !

HPE PSE GPEC Out L’espace référence pour les volontaires acceptés

HPE Politique voiture Vos questions, les réponses !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mardi 18 novembre 2008

Communiqué intersyndical sur le succès des manifestations HP-EDS

Le jeudi 13 novembre s'est tenue, à l'appel de deux organisations syndicales Européennes (FEM : Fédération Européenne de la Métallurgie) et UNI (Union Network International), une manifestation historique en Europe qui a réuni les salariés d'HP et EDS pour protester contre les destructions d’Emplois, les fermetures de Sites, le rabotage des salaires et avantages sociaux. En France, six syndicats appelaient les salariés à manifester devant les sites HP et EDS. Ces manifestations ont rencontré un succès exceptionnel. La Direction ne peut pas rester sans répondre aux interrogations légitimes des manifestants confrontés à une stratégie illisible.

Partout, en Europe, la mobilisation a connu un succès équivalent. Le tract européen a été diffusé à Cupertino, où il a reçu un excellent accueil de nos collègues américains.

En France, une participation exceptionnelle de 2000 salariés !

Un tiers des salariés du groupe HP-EDS ont rejoint les différentes manifestations, une participation très importante pour une population à forte proportion de cadres, de vendeurs et de salariés mobiles, qui exprime clairement le rejet des projets de la Direction :

Grenoble/IDA : 600
Issy : 500
Les Ulis : 300
Nanterre : 200
Nice/Sophia : 150
Toulouse/Bordeaux : 60
Nantes : 60
Brest : 60
Strasbourg : 45
Fussy : 40
Aix : 30
Lyon EDS : 25
Rennes : 20
Le Havre : 10

Fortes de cette mobilisation, les organisations syndicales abordent avec détermination les rendez-vous qui les attendent, en particulier ceux qui porteront sur les modalités de la fusion juridique entre HP et EDS en France et ses conséquences sur les effectifs et le statut social collectif avec des réunions des Comités d’Entreprise EDS, HPF et HPCCF la semaine prochaine.

Les représentants des salariés demandent que la Direction française :
- renonce aux suppressions d’emplois injustifiées
- renonce à ses projets de fermeture de sites
- harmonise vers le haut les statuts collectifs
- explicite sa stratégie

Les mêmes exigences seront portées lors du CE Européen les 25 et 26 novembre.
Par ailleurs les organisations syndicales européennes FEM et UNI se réuniront fin novembre pour discuter de la suite à donner au mouvement social chez HP et EDS.

Quelques résultats des rassemblements en Europe :

Autriche : 130 employés

Belgique : 700 employés

Allemagne : 2448 pétitions signées (taux de signature 99% !)

Espagne : 1100 employés

Italie : grèves de 2h à Rome et Naples, tracts aux habitants et aux municipalités

Suède : 350 employés

Suisse : 350 pétitions signées à Zurich

Dans les commentaires du 20 novembre : lettre des syndicats européeens à la Commission Européenne

Nouveau : la réponse du PDG à l'intersyndicale (commentaire du 24 novembre) !

57 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

C'est que Mark Hurd joue finement sa communication pour ne pas effrayer et laisser bien travailler les petits employés naifs, pendant qu'il fait délocaliser en silence, et couper les revenus des petits et moyens HP, mais les 2000 clairvoyants et clairvoyantes en France et tous les autres en Europe, qui sont sortis ce 13 novembre vont objectivement ouvrir les yeux de tous les employés HP/EDS. Le mouvement collectif est donc en marche et en pleine croissance, et la direction ne devrait donc pas tarder à négocier, sinon ca va lui faire une 2eme crise a affronter avec la crise économique et le sévère ralentissement général des ventes, qui démarre dans toutes les industries. Employés HP/EDS stay focused sur la contestation sociale, ca va payer!

Anonyme a dit…

Le monde informatique :

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-greve-hp-eds-meme-les-cols-blancs-se-mobilisent-27402.html

CFTC HP a dit…

http://www.itrmanager.com/articles/84173/manifestations-europeennes-salaries-hp-eds.html

CFTC HP a dit…

extraits de déclarations syndicales, source http://www.humanite.fr/popup_imprimer.html?id_article=1491715 :

« 580 postes doivent être supprimés en France. On nous dit que cela devrait concerner 500 postes chez EDS, soit un emploi sur quatre si l’on considère les 2 000 salariés, et 80 chez HP. Mais on n’en sait rien pour le moment. Si on fusionne, c’est pour tout le monde »

«à cela s'ajoutent des suppressions d’emplois déguisées liées aux réorganisations »,

« Avec le - rachat d’EDS cet été pour 12,9 milliards de dollars, HP restructure et se débarrasse des activités qui ne l’intéressent pas », analyse l’intersyndicale. Et, cerise sur le gâteau, il s’attaque également aux acquis des salariés : fin programmée de l’abondement d’épargne salariale, remise en cause de la prévoyance santé et des RTT, etc.

« À ces multiples menaces viennent s’ajouter la dégradation des conditions de travail, les objectifs inatteignables ou encore les risques de transferts forcés »,

« Au-delà de cette destruction nette d’emplois, la tentation est grande de niveler par le bas les conditions d’emploi dans l’ensemble du groupe. Et tout ça au nom de la rentabilité »,

Pourtant, HP n’est pas dans le rouge : sur les trois dernières années, l’entreprise a engrangé 22 milliards de profits ! « HP devrait enregistrer une croissance de 19 % en 2008 rien que sur la France. Alors quand on vous annonce la création de 10 000 emplois dans les pays à bas coûts, ça a du mal à passer. »

« C’est profondément injuste »

« Aujourd’hui, les salariés commencent à prendre conscience que tout le monde peut se retrouver à la porte du jour au lendemain. C’est ce qui explique la forte mobilisation aujourd’hui »

« Ça commence à faire beaucoup. Mais ce qu’on nous annonce aujourd’hui, c’est hors crise financière. Qu’est-ce qui va nous arriver avec la crise ? »

« Les actionnaires et les fonds de pension demandent 15 % de rendement, ce n’est pas possible »,

Déterminés, les syndicats ont hier interpelé leur hiérarchie, qui était justement « absente » à ce moment-là : « Nous demandons aujourd’hui à la direction la - justification financière des - réductions d’effectifs et des pertes programmées de pouvoir d’achat »,

Tous ont en tout cas prévenu : « On n’acceptera aucun licenciement sec, aucun départ forcé. On ira jusqu’au bout »,

Une pancarte résume à elle seule l’état d’esprit de tous les salariés : « All together, yes we can ».

Alexandra Chaignon

Anonyme a dit…

Discours de clôture de Ségolène Royal à Reims :

"Faisant face à l’avalanche des plans de licenciements dont la liste s’allonge de jour en jour, Renault Sandouville, Peugeot, Camif, Sanofi, Hewlett Packard, Molex, Ford"...

On est quand même un symbole à nouveau, comme en 2005.

Anonyme a dit…

Faut rien lacher, c'est comme en 2005, HP/EDS desinvestit de la France, de l'Europe, avec moins d'emplois, moins de batiments, des salaires a minima, un PSE qui cherche aussi a etre a minima et d'un autre coté, HP/EDS continue à acroitre ses parts de marché en produits et services pour toujours plus de profits en France et Europe, c'est une contradiction qu'il faut denoncer aux autorités compétentes Européennes Mr Barroso et Francaises Mr Sarkosy.

Anonyme a dit…

N'hésitez pas à poser quelques question à Mark Hurd à propos du bien fondé supposé des fermetures de sites. Je vous propose un texte standard ci-dessous que vous êtes libres d'utiliser ou non.

Pour envoyer votre question < http://hpnow.corp.hp.com/news/earnings/q4fy08/attend.htm >.

Topic: Site/Real Estate management

There is a clear move to reduce the number of locations where the company is present. Several sites, local offices are being closed for cost saving reasons mainly; at least this is the overarching principle explained by the management teams. With the economic turmoil one could easily understand that decisions to reduce spend are fully justified. However when we look at the real cost of some of those small sites, we could argue about the validity of the proposal to close down.

Sometimes, better asset management, reduced services would already save quite a lot of money. Because shuting down a site does affect employee morale but also teamwork, creativity and efficiency. Many people will not have a place to meet customers at HP premises, to work as a team and share best practices, to socialize at work... as they are forced to work from home when they cannot relocate to another HP location.

Sometimes the real cost to HP is not measured exhaustively. Can you confirm whether adverse financial impacts have been taken into account as well, including lower team work options leading to less creativity and efficiency, inability to meet customers at HP premises, cost of renting meeting rooms outside HP premises, etc. ?

CFTC HP a dit…

Petition européenne à envoyer à Mark Hurd :

http://www.union-network.org/Uniindep.nsf/ProtestHPEDS?OpenForm

Anonyme a dit…

Bravo à l'ensemble des salariés d'HP qui ont eu le courage de sortir et montrer leur mécontentement.

Bien qu'initialement programmés dans le cadre du rachat d'EDS - des licenciements boursiers -, en quelques semaines, la situation macro-économique s'est fortement dégradée et les licenciements annoncés s'inscrivent dans la vague des annonces de suppression de centaines de milliers d'emplois dans le monde entier.

Il serait peut être temps de mettre en chantier une grève générale.

Anonyme a dit…

La grève générale, c'est pour quand? Y'a plus que ca, quand y'a plus de dialogue, et qu'il n'y a plus aucune consideration pour les salariés.

Anonyme a dit…

action HP 47.81 $ fin septembre 2008
action HP 29.34 $ le 17 novembre 2008

soit une chute de -38.5%


Mark Hurd avait 519493 actions HP le 21/08/2008 soit

24.8 millions $ au cours de fin septembre
Aujourd'hui il n'a plus que 15 millions $

Il a perdu 10 millions $ en 2 mois et il compte bien les recuperer sur notre dos !!!

CFTC HP a dit…

La Provence : "Résignés, les salariés des entreprises ? Les manifestations chez Hewlett Packard, en pleine restructuration, comme celle annoncée en faveur de l'emploi dans l'industrie chimique le 16 décembre, incitent plutôt à parler de prudence. "La grève est l'ultime recours", rappelle un salarié. Mais un recours qui pourrait être plus systématique si les plans sociaux venaient à se multiplier du fait de la crise."

Anonyme a dit…

pour 22h54:
Il les récupérera sans problème...et aussi vite qu'il les a perdu ...à la vitesse ou tout se dégrade pour les employés :-(

Anonyme a dit…

La grève générale serait pour fédérer l'ensemble des mécontentements des salariés des secteurs privés et publics.

On ne peut pas d'un côté renflouer le système bancaire et en faire payer la note aux salariés.

Les entreprises ont engrangé d'énormes profits ces 10 dernières années alors que les salaires n'ont augmenté que de 3.5%.

Beaucoup attendent des plans de relance financés par un plus grand déficit budgétaire (nos impôts), réduire la part des profits pour augmenter les salaires est aussi une méthode pour "relancer" l'économie.

Cela se traduira par une inflation plus importante. Si elle peut être maitrisée, cela permettra d'effacer plus rapidement la dette et ne pénalisera pas plus ce qui n'ont rien.

CFTC HP a dit…

HP - Résultats provisoires meilleurs que prévu au T4.

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_societes.phtml?&symbole=HPQ&news=6103331

Anonyme a dit…

A CFTC HP... Info Boursorama... réservée aux membres... Sinon, avez-vous des nouvelles de la direction d'HP suite à la journée du 13 ? Quelle serait la suite à donner ? Merci

CFTC HP a dit…

Merci, voilà plus d'infos. Cote direction : une déclaration a été faite en CE HPF ce matin, on la postera demain car pas de son pas d'image de la direction !

Hewlett-Packard publie des résultats préliminaires supérieurs aux attentes pour le trimestre écoulé et annonce des Lire la suite l'article

objectifs meilleurs que prévu malgré la faiblesse de l'économie, ce qui fait bondir l'action de 11,8% en avant-Bourse.

Le directeur général du premier constructeur mondial de PC, Mark Hurd, a souligné dans un communiqué de résultats que le groupe

bénéficiait ici de sa base de clientèle diversifiée et du large spectre mondial des ses activités, ainsi que de ses mesures de réductions de

coûts.

HP doit publier ses résultats complets le 24 novembre. Selon des chiffres provisoires, le bénéfice net par action est ressorti sur le trimestre au 31 octobre, quatrième de l'exercice, à 84 cents, soit 1,03 dollar hors charges d'amortissement, de restructuration et d'acquisitions. Les analystes tablaient sur un BPA hors exceptionnels d'un dollar.

Le chiffre d'affaires trimestriel a grimpé quant à lui de 19% à 33,6 milliards de dollars, soit une hausse de 16% en données ajustées des effets de changes. Les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur 33,1 milliards.

Pour l'exercice 2009, HP vise un C.A. de 127,5 à 130,0 milliards de dollars, inférieur dans ce cas au consensus qui donne 135,2 milliards.

Pour le bénéfice net, HP anticipe un résultat par action compris entre 3,38 et 3,53 dollars sur l'ensemble de l'exercice 2009, soit 3,88-4,03 dollars hors exceptionnels. Sur cette dernière base, le consensus des analystes donne 3,86 dollars.

Anonyme a dit…

et ca
http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?&news=6103666
"La bonne nouvelle du jour est venue du constructeur informatique Hewlett Packard, qui a publié des résultats anticipés supérieurs aux attentes. Le titre grimpait de 10,60% à 32,45 dollars.
"
il faut les toucher au portefeuille alors grève generale et blocage HP a du fric

Anonyme a dit…

C'est simple, ce qui n'est plus redistribué aux employés sert à financer en partie ces "excellents résultats", mais c'est démotivation chez beaucoup d'HP/EDS, et vu le dialogue social inexistant, et le contexte économique morose, qui va encore plus pressuriser tout le monde, reste à savoir combien de temps ce serrage de ceinture explosif va pouvoir tenir.

Anonyme a dit…

BenchMarkHurd a eus les chocotes ?

Pourquoi publier en preliminaire 6 jours avant la date officielle ?

Tout le monde savait que les chiffres seraient bons.

Quel est l'interet de cette manoeuvre ?

Anonyme a dit…

Plutot qu'un grève génerale, que je pense irréaliste dans le cadre d'une entreprise en col blanc comme HP, il me semble que le plus efficace serait une hyper-médiatisation par nos syndicats et par nous même, du parallèle entre les résultats du groupe, les licenciements, l'endettement, les bonus des dirigeants et les sommes dépensées en rachat d'actions, afin de montrer que la politique financière d'HP est vraiment du "tout pour les actionnaires" payé au prix fort par les pays occidentaux (pillage des richesses en personnel et en actifs).

Dans le contexte actuel de la chasse aux "mauvaises" entreprises, HP risquerait d'en prendre un sérieux coup derrière les oreilles. Si les politiques et les journalistes s'emparent de l'histoire suffisamment tot, la donne pourrait changer.

N'oublions pas que la majorité du chiffre d'affaire d'HP se fait en EMEA et que l'image de la société ne doit donc pas trop se ternir dans des pays où le mot social possède encore une certaine importance.

Je pense aussi que ce n'est pas HP qu'il faut toucher au portefeuille, mais c'est plutot les actionnaires d'HP qu'il faut convaincre que la politique de pillage mise en place par l'équipe de Hurd ne peut conduire qu'à un scénario catastrophe de type Lehman Brothers, avec "Blue sky" partout et bénéfices en hausse constante jusqu'au jour où le chateau de carte s'écroule et puis la faillite qui suit.

Ce n'est pas ce que je souhaite bien sur pour mon entreprise, mais c'est surement la direction que nous prenons si le borad de Hurd continue à vouloir réaliser des objectifs irréalistes dans un monde quasimment récession.

Anonyme a dit…

Google actualités
Hewlett Packard: quatrième trimestre meilleur que prévu
La Tribune.fr - Il y a 33 minutes
Pour son quatrième trimestre, le premier fabricant mondial d'ordinateurs, a vu son chiffre d'affaires pro-forma grimper de 19% sur un an et son bénéfice par action dépasser les attentes, à 0,84 dollar contre 0,81 un an plus tôt. ...
Hewlett-Packard rassure sur ses perspectives Les Échos
Des résultats supérieurs aux attentes pour HP Le Figaro
TF1 - Libération - AFP - BRANCHEZ-VOUS.com
45 autres articles >>

Anonyme a dit…

http://www.latribune.fr/entreprises/communication/informatique--electronique/20081118trib000311585/hewlett-packard-quatrieme-trimestre-meilleur-que-prevu-le-tritre-senvole.html

Anonyme a dit…

Je suis persuade qu avant fin decembre
Mark Hurd va annoncer le gel des augmentations
en fy 09 mais pour attenuer le coup il va annoncer un petit vpb
qui prend les paris ????

CFTC HP a dit…

Voici la déclaration du CE HPF, la direction pense faire, peut-être, uine réponse écrite pour la fin de la semaine...

"Suite à la mobilisation massive du 13 novembre, une délégation inter-syndicale a remis deux questions destinées au PDG d’HP, Mr Yves de Talhouet :

• Quelle est la justification économique, de la réduction d’effectifs de 580 postes de la filiale française ?

• Quelle est la raison de la perte de pouvoir d’achat programmée, compte tenu des excellents résultats de la filiale et de la Corp ?

A ce jour, nous n’avons eu aucun contact avec la direction d’HP, nous n’avons eu aucune réponse à ces deux questions. Nous nous insurgeons devant un tel mépris pour les salariés du groupe HP en France et leurs représentants.

Ayant aperçu le PDG ce matin au coin café, nous espérons qu’il prendra un peu de son précieux temps pour nous répondre d’ici demain midi... "

Anonyme a dit…

des infos sur les modalités de fusion avec EDS en France?

CFTC HP a dit…

Le CE HPF qui s'est terminé ce midi a quand même vu une demande satisfaite :

Demande du CE HPF :
Suivi nominatif en commission paritaire des personnes sur les postes impactés par les réorganisations présentées en CE

Réponse de la Direction

Création d’une commission de suivi paritaire HPF, limitée de la façon suivante :
Suivi nominatif des personnes sur les postes impactés par les réorganisations présentées en CE
pour 3 mois dans un premier temps
avec reconduction possible,
reunion mensuelle via conf call (pour limiter les couts de travel)
un membre par syndicat + 1 mb du CE max.
l’accord de la commission ne sera pas requis pour ouvrir à l’externe le recrutement sur certains postes

Réunions :

Le lundi 8 décembre 08 de 11h à 13h
Le vendredi 16 janvier 09 de 14 à 16h
Le vendredi 13 février 09 de 14 à 16 h

A été élu représentant le CE : Anne-Sophie Deletombe, et représentant la CFTC : Laurence Crozier-Langlois.

Votre poste a été supprimé, vous vous inquiétez de votre reclassement ? Contactez-les !

Anonyme a dit…

Bonne question à poser au coffe talk....s'il y a des employés......

Anonyme a dit…

Le comité de groupe, n'était-il pas prévu le 05 Décembre 2008 ?

Anonyme a dit…

y a un coffe talk ce soir d 'Allibert? qui c est?
c est sur les salles de bain?

CFTC HP a dit…

Déclaration unaime du CE HPCCF :

"Suite à la mobilisation massive du 13 novembre, une délégation inter-syndicale a remis deux questions destinées au PDG d’HP, Mr Yves de Talhouet :

-- Quelle est la justification économique de la réduction d’effectifs de 580 postes de la filiale française ?

-- Quelle est la raison de la perte de pouvoir d’achat programmée, compte tenu des excellents résultats de la filiale et de la Corp ?

A ce jour, les élus n'ont eu aucun contact avec la direction d’HP et n'ont eu aucune réponse à ces deux questions. Nous nous insurgeons devant un tel mépris pour les salariés du groupe HP en France et leurs représentants."

CFTC HP a dit…

le comité de groupe devrait avoir lieu le 5 ou le 15 décembre

CFTC HP a dit…

Une réunion des syndicats européen aura lieu le 8 décembre à Bruxelles, voici leur lettre à la Commission Européenne envoyée aujourd'hui:

20th November 2008
Mr. Vladimir Spidla
Member of the European Commission
Rue de la Loi 200
B-1049 Bruxelles

Re: Hewlett Packard’s takeover of EDS and its impact on employment

Dear Mr. Spidla,

We are writing to you on behalf of the European Metalworkers’ Federation and UNIEuropa to express our concerns with regard to the social repercussions of the take-over
of EDS by Hewlett-Packard (HP).

In May last, the PC manufacturer HP announced its intention to merge with the IT service provider EDS. This acquisition, which did not appear to raise any problems with regard to European competition laws, was approved by the European Commission on 25th July 2008.

In the wake of the Commission decision, the management convened a meeting of both HP and EDS European Works Councils on 25th September at which it announced that 9,330 workers would be laid off over the next three years in Europe. Whilst workers’ representatives had welcomed the operation on the ground that the new combined company would have developed and offered its employees new opportunities, they were shocked by the decision which far exceeded any ‘worst scenario’ expectations they may have had. In EDS, the plan means that one out of four workplaces is threatened, which will unevitably affect the company’s activities since it will deprive the company of the most valuable asset it requires to grow, i.e. its highly-qualified and competent workforce.

At the EWC meeting, the management did not provide workers’ representatives with any
sound economic justifications for such a plan nor did it explain how the future potential
of the new company was to be exploited.

Whereas workers’ representatives demanded
to receive full information about the restructuring plan and to be properly consulted on the planned measures, the management rejected this possibility and argued that the implementation of the planned measures would be dealt with at national level. In our view, this is a clear denial of EWC information and consultation rights. The restructuring plan has an obvious European scope and needs to be further discussed with the workers’ representatives at European level. More specifically, we expect management to shoulder its social responsibility towards its employees by examining all possibilities for reskilling
or redeployment of the existing workforce within the new group as an alternative to
redundancies. Furthermore, we would like to highlight that whilst European management
refuses to discuss the restructuring plan on the grounds that this is now a national issue,
the local managers clearly state that they are merely implementing measures stemming
from plans decided at a higher level. In doing that management is avoiding having to discuss its plans at the appropriate level and this is clearly unacceptable. This case
illustrates many of the European trade union demands in relation to the revision of the
EWC Directive.

We would like to come back to the decision of the European competition authorities to
authorise this merger. To our understanding the notifying companies filing for a merger
have also to provide information about the social consequences of the planned operation.
Did the company already indicate that mass redundancies were planned? Was the
restructuring Task Force involved in the case? We would like to understand how the
European Commission took employment aspects into consideration in its decision to
approve this case and whether Competition authorities were aware that such a
restructuring plan was in preparation.

Finally, on behalf of the employee representatives of the HP/EDS Group, we would like to request a meeting with you as soon as possible in order to see how we can best ensure that information and consultation rights are fully respected in HP/EDS and how we can avoid another 9,400 jobs being lost in Europe. This is particulary unacceptable for a
company like HP which has just announced very good results.

Thank you for your prompt attention in this matter. We look forward to hearing from you shortly.

Yours sincerely,
Bernadette SEGOL Peter SCHERRER
Regional Secretary Secrétaire Général
UNI-Europa EMF

Anonyme a dit…

Dans la serie, je gratte dans tous les bénéfices aux employés US, sauf californie et 1 autre etat, BenchMH vient de décider de NE PLUS REMBOURSER internet aux employés en home office, meme pour ceux qui n'ont plus d'office HP....economie M$70....et ce dés fin Janvier. Pourquoi, parceque chaque Américains possede internet.
Pas d'infos pour EMEA...

Anonyme a dit…

jeudi 20 novembre 2008 18 h 23 CET

Mais quelle bande d'anes ...... La je crois que l'imbecilite n'a plus de limite.

Anonyme a dit…

En réponse à 18h23, notre manager EMEA vient de nous annoncer qu'EMEA alait suivre et cesser de rembourser Internet et Téléphone.

Faut-il consulter le CE avant d'introduire ce changement en France?

CFTC HP a dit…

Consulter non, informer oui. Il y a des questions DP sur le mail corporate, le manager devrait attendre avant de faire un excès de zèle car il existe une politique française de remboursement ADSL (en gros : assuré pour ceux qui font des astreintes). C'est également actuellement proposé pour ceux que HP force vers le télétravail (projet de fermetures d'agence). Donc pas de remboursements en France : pas si simple !

Anonyme a dit…

CFTC vendredi 21 novembre 2008 15 h 37 CET

Je n'attend qu'une chose, c'est la suppression du remboursement pour l'astreinte.

Chaque nuit, je vais recevoir un ou plusieurs appels. Je vais appeler un taxi. Un taxi qui prends la carte American Express bien sur (va falloir chercher). Je vais me rendre sur le site HP ou je travaille (35km). Je vais poirauter 15 a 20 minutes devant le portail pour pouvoir entrer (ben oui, il n'y a plus qu'une ou 2 personne la nuit au niveau de la securite). Ensuite, je vais m'installer a mon bureau (il va me falloir un dispositif d'homme mort), traiter mon appel. Ensuite, je vais rappeler un taxi AMerican Express et rentrer chez moi.

On va rigoler, car bien sur, je ne laisserai pas perdre une seule minute de recuperation. Chaque minute d'intervention sera bien renseignee dans Time and Labor au tarif qui va bien.

Pour 30 a 60 minutes de travail reel, je vais generer 2 à 3 heures de trajet plus les couts annexes.

LOL

Anonyme a dit…

Des actions immediates suggérées: Ne plus aller aux coffee talks des resultats (la quantité des chiffres évoqués conjugués à plus aucun interessement pour les employés, quel interet d'y aller?) et pour les syndicats attaquer en justice HP, systematiquement des qu'il y a dérive, vu que c'est le seul moyen augmenter son salaire (Ex: CPS/CPB).

Anonyme a dit…

samedi 22 novembre 2008 20 h 10 CET

Moi je vais m'empifrer de petits pains et autres gourmandises, et quand ca commence, je me casse.

Anonyme a dit…

hp a supprimé l astreinte mpe,
tru64 en france pour l envoyer au canada.y a pas de petites economies.

reste etrangement l astreinte VMS
en france ou il doit y avoir un appel par an! on y comprend plus rien.

Anonyme a dit…

A quand la prochaine action intersyndical ?

CFTC HP a dit…

La réponse du PDG sur la déclaration du CE HPF vient de nous parvenir :

"Suite à la mobilisation massive du 13 novembre, une délégation inter-syndicale a remis deux questions destinées au PDG d’HP, Mr Yves de Talhouet :

• Quelle est la justification économique, de la réduction d’effectifs de 580 postes de la filiale française ?

• Quelle est la raison de la perte de pouvoir d’achat programmée, compte tenu des excellents résultats de la filiale et de la Corp ?

A ce jour, nous n’avons eu aucun contact avec la direction d’HP, nous n’avons eu aucune réponse à ces deux questions. Nous nous insurgeons devant un tel mépris pour les salariés du groupe HP en France et leurs représentants.

Ayant aperçu le PDG ce matin au coin café, nous espérons qu’il prendra un peu de son précieux temps pour nous répondre d’ici demain midi."



REPONSE DE LA DIRECTION

J’ai pris bonne note des interrogations de l’intersyndicale. Toutefois, je ne peux laisser dire que vous n’avez eu ce jour-là aucun contact avec la Direction. En effet, vous avez été reçu par une délégation composée du secrétaire générale d’HP et de la Directrice de la communication en mon absence. De même, je suis personnellement choqué et que vous puissiez imaginer un seul instant que la Direction et moi-même particulièrement méprisent les salariés de notre entreprise, notre société incluant l’ensemble d’entre nous.

Je précise tout d’abord en ma qualité de PDG des sociétés HPF et HPCCF que comme je l’ai partagé avec le Comité de groupe et comme cela a été présenté dans les 2 CE, nous estimons par expérience que les suppressions de postes liés aux postes en doublon chez HPF/HPCCF, dans le cadre du projet HP/EDS seraient de l’ordre de 80 à structure juridique constante et que nous nous engageons à faire tous nos efforts pour limiter cet impact.
La Direction ne manquera pas de présenter dès que possible le livre IV qui détaillera les raisons de ce projet et les conséquences envisagées.

Quant à la politique de rémunération d’HP, je vous rappelle qu’elle n’est pas basée sur la prise en compte des critères de l’inflation. L’objectif de l’entreprise est de proposer une offre salariale en cohérence avec le marché tout en maintenant la compétitivité de l’entreprise. Les salariés bénéficient de différents autres programmes d’avantages sociaux en place dans l’entreprise en lien avec la performance globale d’HP et des salariés. Ces thèmes ont d’ailleurs été abordés à plusieurs reprises par l’équipe de négociation que j’ai mandatée pour conduire les NAO.


Bien cordialement
Yves

La remarque de nos amis de FO à chaud sur cette réponse :

"Pour ceux qui faiaient partie de cette décalaration il convient de préciser que :

1) Le secretaire général nous a déclaré qu'il n'était pas habilité à nous recevoir,
2) LA directrice de la communication nous ademandé de parler moins fort parce qu'elle était au téléphone !

A part ça ils nous ont reçu !!! "

Anonyme a dit…

Tout est dis dans cette réponse de ministre, que de la tournure de phrase, et aucune volonté de réponse concrète pour les gens qui font tourner la boite HP. On se moque du monde. En particulier, pour reprendre l'expression, "L’objectif de l’entreprise est de proposer une offre salariale en cohérence avec le marché tout en maintenant la compétitivité de l’entreprise", c'est pas avec les augmentations de salaire 2009, que les employés risquent de mettre en danger la compétitivité de HP...

Anonyme a dit…

Il est trop fort Yves.

Bon c'est vrai qu'avec le pognon qu'il se met dans la poche, il est pas trop capable se situer ou se trouve l'inflation par rapport a son niveau de vie.

C'etait comment deja ? "Ils n'on pas de pain, qu'ils mangent de la brioche".

LOL

Anonyme a dit…

YDT ne semble pas comprendre que la colere gronde....à mon humble avis, le 13/11 semble ne meme pas avoir laissé de trace. Trop peu, trop soft, pas vraiment visible de BenchMarcH. Nos syndicats sont peut etre uex aussi dans un autre monde, celui du politiquement correct qui ne peu fontionner qu'avec un une direction attentive....le temps du changement ?

Anonyme a dit…

En fait il n'a répondu à rien, il se moque de nous !

Anonyme a dit…

La reponse est une fois de plus politique. Manifester ne semble effectivement pas etre vu comme une vraie mobilisation des employes. Ne faudrait il pas mieux juste restreindre notre engagement de maniere concrete.. Arreter des meeting a n'importe quelle heure et etre plus dur dans nos attentes vis a vis de nos managers respectifs.. Si ce type de mobilisation est fort, ca va peut etre remonte de maniere concrete a la direction WW..

Anonyme a dit…

mardi 25 novembre 2008 09 h 14 CET

Pas possible :) :) :

Il oserait pas tout de meme ?

;)

PS : Ne n'aurais pas utiliser ton terme, bien trop politiquement correcte :) :)

Louis Bouchard a dit…

"hp a supprimé l astreinte mpe,
tru64 en france pour l envoyer au canada.y a
pas de petites economies."

Faut pas dire n'importe quoi : hp n'a pas "supprimé" l'astreinte Tru64. Les ingénieurs qui montaient l'astreinte de façon volontaire en ont eu marre d'être d'astreinte une semaine par mois et ont décidé d'un commun accord d'arrêter.

J'étais un de ces quatre ingénieurs.

Anonyme a dit…

Cette réponse de la direction, signée par Yves, semble tout simplement venir d’une autre planète !


Yves dit « je suis personnellement choqué et que vous puissiez imaginer un seul instant que la Direction et moi-même particulièrement méprisent les salariés de notre entreprise »

Et bien moi je suis personnellement choqué que vous supprimiez l’abondement sur le PEE/Perco. Et toc!

Anonyme a dit…

mardi 25 novembre 2008 16 h 31 CET

Et on peut ajouter :

Yves, je suis personnellement choque de ne pratiquement jamais te voir cotoyer les salaries. De ne pratiquement jamais te voir t'entretenir avec eux. T'entretenir avec eux afin de savoir ce qui se passe dans les differentes equipes, sur le terrain etc ....

Bref, Yves, je suis personnellement choque de te trouver completement transparent, de ne jamais te voir assister aux differents CE et de jouer la vierge effarouchee et soumise.

Yves, du caractere que diable, du sang, de la verve, bref comporte toi comme un chef, un leader vis a vis des salaries qui sont sous ta responsabilite.

Anonyme a dit…

Yves, je suis personnellement moqué que tu ne proposes que 1.5% d'augmentation de salaire pour les NAOs.

Yves, je suis personnellement choqué que tu ne negocies rien en NAO et que tu fuis tout face a face avec les instances representatives.

Anonyme a dit…

Cher moderateur,

Ne pourrais tu pas créer un nouveua sujet intitulé "Yves, je suis personnellement choqué ...." ou les salaries pourraient exprimer ce qu'ils ont sur le coeur ?

CFTC HP a dit…

l'idée est retenue, le titre ne sera pas celui-là mais vous allez pouvoir vous exprimer dans un sujet dédié

Anonyme a dit…

Yves,
Je suis choqué que tu ne prennes pas la décision de renoncer à encaisser ton bonus annuel, qui n'est pas en cohérence avec le marché et qui met en péril la compétitivité de notre société.

Anonyme a dit…

"Quant à la politique de rémunération d’HP, je vous rappelle qu’elle n’est pas basée sur la prise en compte des critères de l’inflation"

Sûr qu'avec une augmentation à 2 chiffres dans l'année, l'inflation semble bien moins importante...

Avec environ 0% sur 8 ans, ce n'est plus la même chose!

Enregistrer un commentaire