ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de nouveaux témoignages adhérents !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/ESF (près de 500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

Split de l’action HPE L’impact fiscal. Simulateur CFTC version 3

ESF-DXC Les dernières infos. Nouveau mini guide pratique CFTC ESF-DXC : EEM

Scission Software Newco Les prochaines étapes d’ici le 1er juin

Et EG ? HPE Pointnext. Achat de Nimble Storage

Accord handicap Signature, explication et contribution remarquable CFTC

Le coin des HP Inc Et aussi : www.cftchpfrance.

Plein de nouveaux témoignages adhérents ! Rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

jeudi 27 novembre 2008

Point sur les restructurations chez HP


Il n'y a pas que les 580 suppressions de postes liées à l'intégration HP-EDS, il y a aussi tous les autres projets de restructuration engagés ou en cours d'engagement : IT, Rews, GID, Opencall, Finances, Achats, SPO, Eco, VDO, Corporate Marketing, TSG Marketing, IPG, TS Engmnt and Pursuit, TS Solution Services, TC&Q...
Dans ce sujet sur les suppressions de postes : vos questions, nos réponses et le travail de la CFTC HP et des CE afin de bloquer, repousser et limiter la casse pour les employés concernés.

mardi 18 novembre 2008

Communiqué intersyndical sur le succès des manifestations HP-EDS

Le jeudi 13 novembre s'est tenue, à l'appel de deux organisations syndicales Européennes (FEM : Fédération Européenne de la Métallurgie) et UNI (Union Network International), une manifestation historique en Europe qui a réuni les salariés d'HP et EDS pour protester contre les destructions d’Emplois, les fermetures de Sites, le rabotage des salaires et avantages sociaux. En France, six syndicats appelaient les salariés à manifester devant les sites HP et EDS. Ces manifestations ont rencontré un succès exceptionnel. La Direction ne peut pas rester sans répondre aux interrogations légitimes des manifestants confrontés à une stratégie illisible.

Partout, en Europe, la mobilisation a connu un succès équivalent. Le tract européen a été diffusé à Cupertino, où il a reçu un excellent accueil de nos collègues américains.

En France, une participation exceptionnelle de 2000 salariés !

Un tiers des salariés du groupe HP-EDS ont rejoint les différentes manifestations, une participation très importante pour une population à forte proportion de cadres, de vendeurs et de salariés mobiles, qui exprime clairement le rejet des projets de la Direction :

Grenoble/IDA : 600
Issy : 500
Les Ulis : 300
Nanterre : 200
Nice/Sophia : 150
Toulouse/Bordeaux : 60
Nantes : 60
Brest : 60
Strasbourg : 45
Fussy : 40
Aix : 30
Lyon EDS : 25
Rennes : 20
Le Havre : 10

Fortes de cette mobilisation, les organisations syndicales abordent avec détermination les rendez-vous qui les attendent, en particulier ceux qui porteront sur les modalités de la fusion juridique entre HP et EDS en France et ses conséquences sur les effectifs et le statut social collectif avec des réunions des Comités d’Entreprise EDS, HPF et HPCCF la semaine prochaine.

Les représentants des salariés demandent que la Direction française :
- renonce aux suppressions d’emplois injustifiées
- renonce à ses projets de fermeture de sites
- harmonise vers le haut les statuts collectifs
- explicite sa stratégie

Les mêmes exigences seront portées lors du CE Européen les 25 et 26 novembre.
Par ailleurs les organisations syndicales européennes FEM et UNI se réuniront fin novembre pour discuter de la suite à donner au mouvement social chez HP et EDS.

Quelques résultats des rassemblements en Europe :

Autriche : 130 employés

Belgique : 700 employés

Allemagne : 2448 pétitions signées (taux de signature 99% !)

Espagne : 1100 employés

Italie : grèves de 2h à Rome et Naples, tracts aux habitants et aux municipalités

Suède : 350 employés

Suisse : 350 pétitions signées à Zurich

Dans les commentaires du 20 novembre : lettre des syndicats européeens à la Commission Européenne

Nouveau : la réponse du PDG à l'intersyndicale (commentaire du 24 novembre) !

lundi 17 novembre 2008

Les deux derniers épisodes de la saga Dark Elevator


Voici les deux derniers épisodes de la saga Dark Elevator : l'ascenseur est toujours bloqué quand un nouveau personnage fait son apparition : le réparateur ! Mais il y a deux candidats réparateurs et ils font campagne : c'est de saison...Faut-il réparer l'ascenseur ou suffit-il d'en changer la moquette pour améliorer la vie quotidienne des salariés ?

Pour voir l'épisode 8 :
les élections.
Et dans l'épisode suivant, découvrez comment les doléances des salariés parviennent jusqu'à leur nouveau représentant.
Pour voir l'épisode 9 :
les doléances.

Comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même, sortir de l'ascenseur ne serait-ce pas déjà d'aller voter le 3 décembre aux élections prud'homales (ou avant par correspondance) ?

TOUS UNIQUES TOUS UNIS !

jeudi 13 novembre 2008

Succès des manifestations HP + EDS du 13 novembre ! Photos libres de droit

Issy
Nanterre
Fussy
Nantes
Rennes
Nanterre
Nanterre
Aix
Grenoble
Issy
Issy
Sophia Antipolis
Grenoble
Grenoble
Grenoble
Strasbourg
Strasbourg
Issy
Issy
Issy
Issy et Nantes
Issy Issy
Les Ulis
Issy

Le point sur les rassemblements



La première action européenne de protestation organisée chez HP + EDS, dans un contexte d’absence de dialogue social. En France : jeudi noir contre les destructions d'emplois, de sites et d'avantages sociaux. Et pour l'emploi et le pouvoir d'achat.

Point sur les rassemblements en France

Rendez-vous HP :

Les Ulis : rassemblement à 10 h face au hall d'entrée puis co-voiturage à 11h vers Issy les Moulineaux : 12 h, devant l'entrée principale (80 rue Camille Desmoulins).
Grand pique-nique gratuit jusque 14h environ avec EDS . Principal point de rassemblement avec Grenoble.

L'Isle-d'Abeau : 12 h 30, devant l'entrée principale puis co-voiturage vers Grenoble. Tous en noir !

Grenoble : 14 h, devant l'entrée principale, café offert. Tous en noir !
Sophia : 14 h, devant la réception

Rendez-vous EDS :

Nanterre : 10 h, assemblée générale devant l'entrée principale11 h, transfert collectif (cars prévus) vers le siège HP 12 h, pique-nique devant le siège HP à Issy-les-Moulineaux (80 rue Camille Desmoulins - Tram T2 ou RER C Issy Val de Seine)

Brest : 12h00, rassemblement devant l’agence, pique-nique

Fussy : transfert pour Nanterre puis Issy, AG sur site pour les autres

Lyon (Vaise) : assemblée générale à 11h suivie d’un buffet


Rendez-vous HP + EDS :

Aix-en-Provence : 11 h, rassemblement devant le site EDS, suivie d'un buffetRennes : 10 h, rassemblement devant le site EDS-HP

Strasbourg et Est : 11 h, rassemblement suivi d'un déjeuner campagnard à l'agence HP avec des salariés EDS

Toulouse : 9h30 Piquet devant l'agence de Toulouse, 11h AG, 12h déjeuner campagnard, 15h distribution de tract sur le rond point de l'Europe, 15h30 piquet chez HP à Labège.

Bordeaux : transfert vers Toulouse.Nantes : 10 h, rassemblement aux agences EDS et HP. Pique-nique à l’agence HP.

Villeneuve D'Asq : rassemblement devant l'agence EDS


Dans les autres pays (liste non exhaustive)

Allemagne (sites de Bochum, Bremen, Essen, Düsseldorf, Eisenach, Eisenhüttenstadt, Frankfurt, Hannover, Hamburg, Nürnberg, Köln, Leuna, Ludwigsburg, München, Rüsselsheim, Schweinfurt, Wuppertal...) : après une journée d’action le 21 octobre avec plus de 1000 employés à Russelsheim et plus de 100 à Brême, collecte géante de signatures contre les suppressions massives d’emploi chez HP.

Autriche : rassemblement à Vienne devant le siège d’EDS et discussion avec le nouveau management EDS d'origine HP (employés et Syndicats présents)

Suède : distribution de tracts devant 4 sites et rassemblements à 15h

Espagne : rassemblement à Barcelone, Sant Cugat, Madrid, Valence, Saragosse…

UK : publicité mobile devant les sites les plus importants avec le slogan :" message unitaire à HP : une véritable consultation, pas de licenciements forcés, reclassement et requalification, 3378 raisons de proteger votre futur". Badges avec le slogan "3378 raisons de protéger votre futur". Et Lobbying auprès des parlementaires UK dans les circonscriptions des sites HP.

Belgique : AG, distribution de stylos (HP : Je ne suis pas un outil), badges en Français et Néerlandais avec slogans nationaux ONG, set de table et flyers à la cantine

Italie : grèves de 2h sur les sites EDS

mercredi 12 novembre 2008

Ce que nous dénonçons chez HP


Destruction d'emplois, de sites et d'avantages sociaux

La première action européenne de protestation organisée chez HP + EDS, dans un contexte d’absence et de refus de dialogue social. VOICI CE QUE NOUS DENONCONS LE JEUDI 13 NOVEMBRE COTE FRANCE :

DESTRUCTION D’EMPLOIS

- 580 postes HP/EDS mais pas forcément 80 HP + 500 EDS. Cela dépendra du montage juridique en France : fusion des 3 sociétés puis PSE ou PSE chez EDS qui reste indépendant. Problème : crédit d’impôt de 300 Millions d’ Euros chez EDS rendant plausible un scénario de rachat d’HPF et HPCCF par EDS France.

- rajouter aux centaines de suppressions officielles ou officieuses liées aux réorganisations et délocalisations (IT, Rews, GID, Finances, Achats, SPO, Eco, Marketing, Opencall, IPG…)

DESTRUCTION DE SITES

- Fermeture de 5 agences 2009 (Aix, Bordeaux, Rennes, Rouen, Villepinte)

- Fermeture d’Issy, déménagement IPG/PSG/Fonctions Centrales aux Ulis en 2009, un site difficile d’accès = 670 employés impactés

- Vente de Sophia Antipolis et bail 3-6-9, fermeture du principal centre de visites client.

- 3 fermetures de sites EDS (Lingolsheim, Freyming-Merlebach et Villeneuve d'Asq) ayant entrainé 85 suppressions de postes contestés en justice, et d’autres sites menacés : Nantes, Brest, Rennes, Aix, Tours, Fussy……

DESTRUCTION D’AVANTAGES SOCIAUX

- Fin du CPB (12 millions versés hors indemnisation fin 2007) et remplacement par le VPB : aléatoire et discrétionnaire.

-Fin programmée de l’abondement Epargne Salariale : 1700 Euros en moins en 2010, 2500 Euros en moins à partir de 2011. Aucun doute sur le refus de prolongement du dispositif, l’engagement de 800 euros date d’il y a un an. Soit 6 millions repris aux salariés cotisant en 2010, 9 millions ensuite. A total contre-courant de ce que veut le gouvernement et de ce qui se passe dans les autres entreprises !

- Enorme risque de dénonciation de tous les accords HP et alignement par le bas : prévoyance-santé, œuvres sociales, ARTT (congés épargnables, jours RTT)…

- Risque de convention Syntec au lieu de Métallurgie


A cette liste de menaces non limitative, il faut ajouter : dégradation des conditions de travail, objectifs inatteignables, pressions au départ, quotas de notés I (comme Inacceptable), retraits de voitures, risques de transferts forcés, délocalisations vers la Roumanie…

lundi 10 novembre 2008

Communiqué de presse intersyndical

Communiqué : Action européenne des salariés HP et EDS le 13 novembre

Issy-les-Moulineaux, le 10 novembre 2008 - Les salariés européens du groupe HP (Hewlett-Packard et Electronic data systems) sont appelés à l'action le jeudi 13 novembre, à l'appel de l'ensemble de leurs organisations syndicales, contre le projet de suppression de 9 330 emplois en Europe.

Avec 22 milliards de dollars de profits accumulés sur les trois derniers exercices, le groupe HP n'est certes pas dans le rouge ! Mais après le rachat cet été du groupe EDS pour 12,9 Mds$, HP restructure, et souhaite se débarrasser des activités qui ne l'intéressent pas.

Sont ainsi concernées les activités concernant les services applicatifs et celles de gestion d'infrastructures sur sites clients, à quoi s'ajouteraient des coupes sombres dans les services centraux (RH, finances, etc).

Les annonces pour l'ensemble HP-EDS sont de 24 600 emplois supprimés dans le monde, 9 330
en Europe, 580 en France. Pour EDS, c'est un emploi sur quatre qui pourrait ainsi disparaître. Dans le même temps, HP s'apprête à créer près de 10 000 emplois hors Europe, dans les pays à « bas coûts ».

Au-delà de cette destruction nette d'emplois, la tentation est grande de niveler par le bas les conditions d'emplois dans l'ensemble du groupe à l'issue de la fusion. Il s'agit bien là de ce qu'il est maintenant convenu d'appeler des « licenciements boursiers » destinés à dégager toujours plus de profits pour les actionnaires de la multinationale. Pas de quoi améliorer l'image de marque d'une société grand public comme HP à quelques semaines de Noël !

L'intersyndicale HP-EDS juge que le rachat d'EDS par HP a été fait en toute connaissance de cause. Si les activités doivent évoluer, ils appellent la direction du groupe à relever le défi consistant à faire évoluer les deux sociétés et l'ensemble de leur personnel, sans faire payer aux employés le coût de ce changement sous forme de destruction d'emplois, de pertes d'avantages sociaux et de fermetures de sites.

Contacts :

CFDT : 06 74 98 56 38
CFE-CGC : 06 86 32 53 08
CFTC : 06 75 77 43 68
CGT : 06 80 61 88 83
CGT-FO : 06 72 99 22 90
SUD : 06 82 89 37 42

jeudi 6 novembre 2008

Journée d'action européenne HP + EDS le 13 novembre


HP accumule les profits (25 milliards de $ en 3 ans) et détruit les emplois, les sites et les avantages sociaux : Non à la casse ! Journée d'action européenne le 13 novembre

All together ! Tous ensemble ! Tutti insieme ! Alle zusammen ! Todos juntos ! Iedereen samen ! Όλοι μαζί ! All together ! Tous ensemble ! Tutti insieme ! Alle zusammen ! Todos juntos ! Iedereen samen ! Όλοι μαζί ! All together ! Tous ensemble ! Tutti insieme ! Alle zusammen ! Todos juntos ! Iedereen samen ! Όλοι μαζί ! All together ! Tous ensemble ! Tutti insieme ! Alle zusammen ! Todos juntos ! Iedereen samen ! Όλοι μαζί ! All together ! Tous ensemble ! Tutti insieme ! Alle zusammen ! Todos juntos ! Iedereen samen ! Όλοι μαζί ! All together ! Tous ensemble ! Tutti insieme ! Alle zusammen ! Todos juntos ! Iedereen samen ! Όλοι μαζί !

Réunis à Bruxelles les 8 septembre et 15 octobre, les représentants syndicaux et des Comités d’entreprise européens HP et EDS ont pris la mesure des 9 330 suppressions de postes annoncés. Ce nombre dépasse les pires scenarios imaginés.

Cette décision n’est pas le fruit d’une analyse de la situation économique des deux groupes associés ; son futur potentiel ne rentre pas non plus en ligne de compte.

Les syndicats n’accepteront pas que les deux groupes fusionnent dans le but de licencier. Ils veulent que le nouveau groupe leur explique où et comment il va prospérer et de quelle façon cela bénéficiera aux salariés.

Ils ont décidé d’une journée d’action européenne le 13 novembre pour appeler la direction à revoir son projet.


Découvrez également dans les commentaires les communiqués de presse des syndicats européens dont le dernier du 7 novembre et leur lettre à Mark Hurd

Ile de France :
HP : assemblée générale-débrayage à 10h face au hall de HP Les Ulis puis transfert à 11h en co-voiturage pour un pique-nique rassemblement HP + EDS à Issy (à partir de 12h jusque 14h)
EDS : assemblée générale-débrayage à 10h devant le siège puis 11h : transfert collectif en car, covoiturage ou transport en commun vers le siège d'HP à Issy
Grenoble : à 14h devant l’entrée principale
Lyon-Ida : à 12h30 devant l’entrée principale puis covoiturage sur Grenoble
Sophia-Antipolis : à 14h devant la réception
Agences de Province : voir dans les commentaires

NAO 2009 au ras des pâquerettes : 6 Millions repris aux salariés en 2010


Avec la réunion du 6 novembre boycottée par les syndicats (signature du PV de désaccord), la Direction a décidé de mettre fin aux Négociations Annuelles Obligatoires 2009 (NAO) sur un bilan consternant :

- Budget d'augmentation individuelle au mérite de 2,15%. Autrement dit on ne tient aucun compte du niveau de l'inflation de presque 4% en France actuellement.

- Aucune évolution des minimum de boites salariales HP.

- Pas d'augmentation générale mensuelle de 40 Euros pour les bas salaires comme en février 2008 (mais toute petite augmentation de rattrapage égalité professionnelle en mars 2009 de 1,2% pour un millier de femmes soit moins de 3 sur 4).

- Enfin véritable déclaration de guerre pour la CFTC : aucune proposition n'a été faite sur l'Epargne Salariale, considérant que l'engagement d'il y a un an de donner 800 Euros d'abondement en FY10 suffit largement. 6 millions d'Euros ne seront plus versés aux employés dans un an. Et 9 Millions à partir de 2011 !

Les négociateurs CFTC HP ont présenté des revendications légitimes le 29 octobre : NAO 2009 : les revendications de la CFTC (29/10/2008). Elles ont été largement ignorées, comme celles des autres syndicats

Vous trouverez tous les détails dans notre dossier intranet salariales 2009 : les boites 2009 et les changements de grades annoncés selon votre expertise et par métier, et les ultimes propositions de la direction commentées.

Chaque année, le bilan est de plus en plus maigre et les syndicats de moins en moins satisfaits, mais cette année les tensions sont au maximum en raison de l'augmentation de l'inflation, de la crise financière, de la disparition du CPB et de la fin des indemnisations de l'accord ARTT 2006. Et de la fin de l'Epargne Salariale...

Pour rappel : les salariés HP sont appelés à faire grève le 13 novembre pour exprimer leurs mécontentements dans le cadre d'une grande journée d'action européenne HP +EDS. Communications intersyndicales à suivre.

Fin programmée de l'Epargne Salariale chez HP



Suite aux NAO 2009, en 2010 l'abondement maximal par HP de l'épargne salariale PEG/Perco sera de 800 euros contre 2500 euros aujourd'hui soit 6 millions d'euros en moins pour les salariés épargnants. En 2011, la Direction a programmé la fin du dispositif, soit 9 millions en moins. Explications :

Depuis le début de l'épargne salariale PEG/Perco, la direction annonce deux ans à l'avance un plancher minimum pour l'abondement, qui peut ensuite être revu à la hausse. Pour 2010, ce plancher avait déjà été fixé il y a un an à 800 euros. Mais pour 2011, il sera de zéro, ce qui est non seulement du jamais vu mais la preuve qu'ils ont décidé de mettre fin à ce dispositif. Il suffisait de mettre 50 ou 100 euros pour démontrer le contraire...

La direction française du Groupe Hewlett-Packard n'a donc rien trouvé de plus intelligent, en pleine crise financière, que de décider la suppression des abondements d’épargne salariale (Plan d'Epargne Groupe et Perco) pour ses employés.

3500 employés (90%) ont participé à ce programme en 2008, choisissant majoritairement un placement dit "équilibre-éthique". L'abondement de l'entreprise était 1500 € en 2004, 2000 € en 2005 et il était stabilisé à 2500 € depuis 2006. Il sera de 800 Euros en 2010 avant de disparaitre selon toute vraisemblance. Privant donc ces 3500 employés de 6 millions d'abondement en 2010 puis 9 millions par an. Pour les bas salaires, ces 2500 euros d'abondement représentaient non seulement un mois de rémunération mais surtout la seule chance de se constituer une petite épargne de précaution ou de projet.

La CFTC, qui préside le Conseil de Surveillance de l'Epargne Salariale HP, dénonce une décision à contre-courant de ce que font toutes les entreprises normales, citoyennes et respectueuses de leurs employés : à savoir leur proposer un moyen de se constituer un revenu supplémentaire pour construire des projets à 5 ans ou pour leur retraite, dans un cadre fiscal avantageux, pour eux comme pour l'entreprise.

Nous sommes indignés de constater que motiver et fidéliser les salariés, ou faciliter les recrutements, n'est définitivement plus la priorité du Groupe HP en France. Nous demandons à ce que cette décision soit reconsidérée et exigeons la réactivation de ce dispositif en pleine croissance dans les autres entreprises.

Couverture médiatique :
ITR News
Miroir Social
ZD Net (AFP)
Europe 1
...

mercredi 5 novembre 2008

La pétition contre les fermetures d'agences HP



5 novembre : le représentant des salariés de l'agence HP de Bordeaux et le secrétaire du CHSCT ont profité de la visite du CHSCT Province et de la direction pour remettre à cette dernière la pétition contestant le projet de fermeture de 5 agences HP (Aix en Provence, Bordeaux, Rennes, Rouen et Paris Nord II Villepinte).

Voici le texte de cette pétition organisée par l'intersyndicale et signée par 252 salariés des agences HP de Province :

" Nous, employé(e)s de Province, refusons le projet actuel de fermeture des agences d’Aix-en-Provence, Bordeaux, Rennes, Rouen ainsi que Paris-nord II Villepinte en janvier 2009.
- Ce projet n’est pas crédible économiquement : les économies annoncées sur les loyers (400k€) ne prennent pas en compte les coûts qui seront générés par le travail à domicile ni l’impact sur le business en région.
- Ce projet n’est pas compatible avec l’activité régionale qui s’appuie sur un tissu de partenaires et de clients locaux et sur la collaboration rapprochée entre les équipes IPG, PSG et TSG.
- Ce projet ne prend pas en compte les conséquences sociales et psychiques sur les salarié(e)s concerné(e)s.
Pour toutes ces raisons, nous demandons à la direction d’abandonner ce projet "