ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

HPE Next Securities Analyst Meeting : update HPE Next, Finances…

Elections Entco 1ère réunion de la DUP

Actualité DXC-ESF Flash Fil Rouge GPEC Out du 18 octobre. Prévolontariat

NAO HPE 2018 Au moins une bonne nouvelle !

FPR FY17 et Objectifs FY18 Flash Pratique HPE : les conseils CFTC

France-Canada contre la souffrance La CFTC HPE vous invite le 16 novembre !

HPE PSE GPEC Out L’espace référence pour les volontaires acceptés

HPE Politique voiture Vos questions, les réponses !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

jeudi 16 juillet 2009

Et maintenant ?

Avec la décision de la CGT d'accepter le résultat de la consultation des employés , de signer le protocole d'accord sur le projet de restructuration du Groupe HP en France et de se désister de l'action judiciaire, ce sont maintenant 13 syndicats HP-EDS sur 16 qui ont dit Oui.

Dans le même temps, les syndicats EDS Allemagne trouvent également un accord et mettent fin à ce qui restera le plus grave conflit social de l'histoire d'HP, le précédent record étant.... français (2005). Mais sans obtenir plus que les syndicats français qui avaient comme principal bras de levier une action judiciaire anti-transfert.

Alors, paix sociale relative ou pas ? La réponse est entre les mains du syndicat non signataire et de la Direction, et à suivre sur ce Blog bien-sûr avec la réponse à vos questions. Dans ce nouveau sujet, le précédent étant à nouveau saturé par plus de 200 commentaires !

En attendant, il y aura consultation du Comité de Groupe et des CE HPCCF/EDS/HPF les 22 et 23 juillet sur le protocole d'accord, le maintien des 3 sociétés et le projet de transfert.

160 commentaires à lire:

CFTC HP a dit…

Douceur du succès démocratique de la consultation des salariés voulue par la CGT
Amertume de l'échec du NON pour lequel nous avons fait campagne

16 juillet 2009



C'est à l'initiative de la CGT que cette consultation des salariés a été organisée -Nous en avions fait un point non négociable de nos revendications - cette intention de promouvoir la démocratie interne est notre "marque de fabrique" ... cela fait partie des statuts de la CGT-HP.

La participation est sans précédente : 64% de votants malgré les vacances. Nous savourons cet immense succès, sans partage, si cela n'est une petite part pour la CFTC qui a soutenu notre exigence et qui est le seul autre syndicat à avoir conditionné sa signature à ce vote. Les autres syndicats (CGC, FO et SUD) ont plutôt simulé leur intérêt pour ce rendez-vous démocratique car ils avaient engagé leur signature préalablement à cette consultation. En cela ces organisations syndicales ne diffèrent pas vraiment de la CFDT si ce n'est qu'elle, en refusant de signer le protocole, a aussi refusé de faire campagne et que, par sa position, la CFDT continue de peser sur le processus de ratification de l'accord et est en capacité d'améliorer le contenu des négociations.

Si le déroulement de cette consultation a démontré des imperfections sur les moyens mis à disposition pour la campagne et sur le système de vote - un délai de consultation incompatible avec les enjeux, une campagne trop courte pour informer correctement les salariés, et des difficultés à différencier le vote des 'transférables' - nous voulons bien croire que ces erreurs de jeunesse seront corrigées lors des prochaines consultations. Par-contre nous sommes scandalisés par l'absence de loyauté de notre PDG qui a bafoué le devoir de réserve qui s'impose pourtant à lui et qui a fait jouer le rôle de sergents recruteurs à toute la chaine de management - la sincérité du scrutin s'en retrouve entachée. Dans ce contexte, nous soulignons l'attitude courageuse des manageurs qui n'ont pas fait campagne pour le OUI et remercions tous ceux qui ont voté NON. A postériori, vu l'écart de voix entre les deux camps, le comportement pitoyable d'Yves De Talhouet en dévoile plus sur le personnage qu'il n'a eu d'impact sur le résultat du scrutin.

Même si la CGT a su, à elle toute seule, rassembler autour du NON, largement au-delà de son électorat traditionnel, avec SEULEMENT 679 voix pour le NON nous ne pouvons que constater la victoire du OUI. C'est donc plus par éthique que par conviction que nous allons suivre l'avis majoritaire. La CGT-HP signera l'accord issu du protocole et se désistera de l’action en justice engagée.

Pour autant la CGT ne se résignera jamais comme ceux qui ont fait campagne pour le OUI en distillant la peur "du pire" chez les salariés. Nous serons résolument au coté de tous les salariés et en particulier des plus fragiles, dans toute les luttes y compris celles que devront mener les syndicats qui ont 'survendu' le OUI - Il y a même un prédicateur du OUI qui a tenté de faire croire aux salariés de Sophia dans une oraison en forme de dernière onction qu'il n'y aurait pas de désignation ~ vade retro fossoyeur d'Annecy ! Nous serons sur tous les terrains y compris dans les instances en Comité de Groupe, en Comités d'Entreprises et dans les CHSCT puisque nous n'abandonnerons aucune occasion de torpiller ces projets de transfert et de PSE que nous continuons à rejeter; y compris dans la rue : si les comptes sont bons il y a au minimum 1358 chaussures qui trépignent d'impatience; y compris en justice puisque d'autres fronts devront être ouverts

Enfin, nous mènerons les batailles pour l’harmonisation des statuts collectifs - à chaque négociation, à chaque consultation - chiche ! Cette confrontation là, avec la direction promet d'être longue, l'échec du NON à cette consultation restera comme une occasion manquée, une bataille de perdue mais pas la guerre !

Anonyme a dit…

Bonjour. 13 signataires sur 16. Qui sont les trois manquant ? CFDT pour chacune des trois entités HPF / HPCCF / EDS ???

CFTC HP a dit…

C'est cela 2. Pour cet accord (et s'il est mis en place pour tous les futurs accords du Groupe HP-EDS en France), il y a 16 signataires.

Anonyme a dit…

Chapeau bas à la CGT pour ce texte ! Mesdames et messieurs, je salue votre courage et ce texte magnifique.

Anonyme a dit…

>> Il y a même un prédicateur du OUI qui a tenté de faire croire aux salariés de Sophia dans une oraison en forme de dernière onction qu'il n'y aurait pas de désignation


Je te rassure, personne a Sophia ne l'a cru.

Anonyme a dit…

Bon, j'imagine qu'il y a des discussions entre les syndicats signataires et la CFDT pour connaitre leur décision finale, et en particulier tenter d'obtenir de leur part l'engagement de ne pas entraver le processus.
Est-ce le cas?
Si cet engagement n'est pas obtenu, j'imagine qu'il y a risque, vu de la Direction, que la CFDT poursuive les actions en justice, ce qui du coup ne rend pas certain que la Direction maintienne le plan proposé.
J'ai raison?
Si oui, a-t'on une idée de quand les choses (dans un sens ou un autre) seront "officielles"?

Anonyme a dit…

Ah oui quel texte ... c'est du collector !!!

CFTC HP a dit…

pour 6, aussi incroyable que ça paraisse, non. On s'était déjà tout dit avant la rupture. Ils ont arrosé l'intersyndicale, l'accord et la consultation à l'artillerie lourde la semaine dernière, on ne va pas revenir sur leurs communications et leurs interventions en AG qui nous ont choqué sur le fond et sur la forme (pour nous la fin ne justifie pas les moyens), on a évité de les attaquer, on les laisse tranquille.

Par contre il y a forcément un contact avec la Direction qui doit essayer de leur faire entendre raison, mais on ne croit pas à une reprise des négociations ou alors sur un point de détail.

Tu as raison sur ton appréciation, et à notre avis forcément il va y avoir quelquechose d'officiel d'ici fin juillet, dans un sens ou dans l'autre.

CFTC HP a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

Pour 9.
J'y perds mon latin ...
A moins que ce propos 9 soit relatif aux négos des syndicats EDS Allemagne, et n'ait rien a voir avec la proposition dee PSE Française ?????

CFTC HP a dit…

ok 10, désolé, on remet le message en précisant Allemagne :

Ce qu'ont obtenu les syndicats d'EDS en Allemagne, si on a bien compris leur accord. Un médiateur est intervenu pour aider à résoudre le conflit qui s'enlisait.

1/ Une baisse du chiffre de suppressions de poste (140 de moins), reste 700 suppressions en 2009-2010 dont 500 volontaires nécessaires dans une première vague jusqu'au 30 septembre pour éviter les désignations (qui pourraient commencer à partir du 15 octobre, après comme prévu en France des réunions pour essayer d'éviter cela).

2/ un plafond d'indemnités à 200 000 Euros (400 000 Euros si volontariat avant le 31 juillet 2009) ET pas plus de 36 mois d'indemnités semble-t'il

3/ les indemnités minimum semblent être de 1000 Euros par année d'ancienneté + 15 000 Euros (et encore + 15 000 Euros si départ avant le 30 septembre 2009). Mais il y a un truc qui doit nous échapper parce que ça fait vraiment pas beaucoup par rapport aux plafonds obtenus...

4/ 1 site sauvé sur 5 menacés.

5/ 12 mois de congé de reclassement à 80% du salaire + 5000 Euros

6/ Pas de poursuites pour les grévistes

Ce qu'ils n'ont pas obtenu : le statut social qu'ils espéraient (ils sont absorbés par HP pour constituer une société unique), la non fermeture de 4 sites, l'absence de désignations.

Anonyme a dit…

mais que fait la CFDT ????

serieusement ils se prennent pour qui pour aller à l'encontre de la consultation, c'est completement surrealiste.

Je vous laisse imaginer leur positions si le patronat ou le gouvernement s'amusait a avoir se type de comportement lors de discussions sur les retraites par exemple..

CFTC HP a dit…

pour celles et ceux qui ont un peu de temps, lecture recommandée pour prendre du recul :

http://www.miroirsocial.com/actualite/fusion-acquisition-vous-qui-entrez-ici-abandonnez-tout-espoir

Anonyme a dit…

A voir également :
http://www.miroirsocial.com/actualite/ces-fuites-orchestrees-indirectement-ou-directement-par-les-directions-pour-accompagner-le-changement

Anonyme a dit…

D'habitude je suis d'accord avec vos commentaires, mais dans cette affaire, les dés étaient pipés dès le départ : la vraie question posée à la majorité des votants (employés EDS en France) étaient voulez-vous entrer dans la convention collective de la métallurgie ou rester dans les services? Avec un vote de ce style, qui mélange tous les sujets, ayez au moins le courage de respecter ceux qui se sont abstenus ou qui ont voté non, sans doute tous ex HPs...

Anonyme a dit…

SVP ne comparons pas Allemagne et France, en Allemagne les avantages sociaux d'EDS étaient les mêmes que ceux d'HP, donc le mérite d'avoir obtenu un accord est autrement plus important qu'en France!

Anonyme a dit…

Bonjour a tous

Il y a quelque chose que je ne comprends pas, si les 600 transférés ne perdent rien patati patata, pourquoi tout le monde n'est pas transféré aux memes conditions?

Je suis un peu bete.
Et j'ai toujours l'impression tenace que les transférés se font avoir en beauté (d'ailleurs c'est bizarre de voir 600 non non?).

CFTC HP a dit…

pour 15, on ne comprend pas ce message. Le courage n'a rien à voir là dedans, dans notre section syndicale il y a des gens qui ont voté non et qui se sont abstenus. Donc on respecte tout le monde, ça n'est pas la question.

Et pourquoi ceux qui ont voté non ou se sont abstenus sont bientôt des ex HP ? Encore cette histoire des transférables qui représentent les 600 votes Non ? A notre avis, et mathématiquement d'ailleurs, ça n'est pas plus de 200. Et la CFTC les a particulièrement défendu depuis janvier, et continuera de les défendre s'ils vont chez EDS.

A noter qu'au départ les employés EDS n'étaient pas dans le périmètre de la consultation, il a fallu une intervention vigoureuse de la CFTC EDS pour que ce soit le cas.

Pour EDS, voter non faisait moins de sens qu'HPF ou HPCCF, le résultat l'a confirmé.
Mais les votes Oui et non EDS ont été isolés volontairement pour connaitre le résultat HP, soit 74% de oui.

Enfin ce vote n'était pas pipé, il conditionnait l'avis de plusieurs syndicats. Le vote n'était pas pour ou contre la Métallurgie mais pour ou contre l'ensemble de ce qui a été obtenu dans une négociation. Bref, vaut-il mieux tenir que courir ?

Enfin personne ne pouvait prévoir le taux de participation, important pour le coté représentatif, et l'ampleur de la victoire du Oui (mais je reconnais que le oui majoritaire était probable, ne serait-ce que par le poids des syndicats appellant à voter oui).

CFTC HP a dit…

pour 16, ils ont surement beaucoup de mérite mais quel rapport avec la France ? Ils ont malgré tout échoué sur la négociation de leur convention collective. Voir quelles étaient leurs revendications en avril sur :

http://www.uniglobalunion.org/Blogs/UNI_HP_EDS.nsf/dx/vers-une-convention-collective-d’entreprise-chez-eds-en-allemagne?opendocument&comments#anc1

Anonyme a dit…

Vous avez vu les resultats de la negociation concernant Continental ! (50000 euros plus 2 ans de conge de reclassement). Pour des ouvriers qui n'ont certainement pas les salaires d'HP je trouve ca nettement superieur a ce qui est propose par la direction actuelle.

Sachant que le package proposé par la direction n'a meme pas ete reactualisé et qu'il comprend un parametre fixe (indemnite compensatoire Fixe * anciennete).

Je trouve lamentable de s'en tenir a ces negociations alors qu'HP gagne des milliards et qu'il a largement les moyens de mettre la main au portemonnaie.

De plus favoriser le calendrier actuelle qui permet une implementation tres rapide du plan, Super ... comme ca on est sur d'en avoir un autre dans deux ans vu qu'ils ne s'engage a rien du tout. Ca on peut dire qu'on leur facilite la tache !

Infos Continental:
Après plusieurs mois de conflit, les syndicats de l'usine Continental de Clairoix ont obtenu une prime de départ de 50 000 euros nets d'impôt pour chaque salarié. La prime initialement prévue par la direction du groupe allemand de pneumatiques s'élevait à 17 500 euros. Les salariés toucheront 100% de leur salaire jusqu'en octobre, puis 85% jusqu'au 31 décembre 2011, dans le cadre d'un congé de reconversion. L'usine doit fermer en 2010.

CFTC HP a dit…

pour 17 on a déjà répondu dans d'autres sujets, mais on va recommencer, inlassablement...

Tout d'abord les 600 votes non ne sont pas ceux des transférables, ils en représentent une partie, et il y a d'autres raisons de voter Non à Sophia, chez les quinquas, Non contre le système etc... C'est dommage de ne pas avoir le détail du vote des transférables car avec 88% de oui dans la section CFTC HP, sans doute la plus touchée par le transfert et manifestement mieux informée que la moyenne des transférables, rien ne dit que le non est majoritaire au final.

Ensuite dis-moi ce que tu perds avec le transfert. J'ai lancé un défi dans un autre sujet, et il n'a toujours pas été relevé.

Donc à part une méfiance bien compréhensible, où sont les faits majeurs de perte de statut social vs HPF et HPCCF ?

En ce qui concerne le montage à 3 sociétés vs une, dans le sujet suivant sur la consultation on a mis les déclarations du PDG, du Directeur Juridique et de la DRH en Comité de Groupe de janvier 2009.

Manifestement, certains tombaient de l'armoire sur le plan B de la Direction à savoir le passage sous entité juridique EDS sans aucune des garanties négociées en amont.

réponseà20 a dit…

20 devrait aller faire un tour dans d'autres entreprises... Le package moyen chez HP sera de plus de 100 000 Euros. Il n'est pas mutualisé comme Continental. Et les Conti ont fait ce qu'il fallait pour en arriver là.

Les Nortel aussi d'ailleurs, mais ils n'ont que un mois par année d'ancienneté pour l'instant... On ne gagne pas à tout les coups.

Enfin, rien ne t'oblige à partir jusqu'à preuve du contraire, les Conti, les Caterpillar et les Nortel, ils ont pas le choix eux.

Anonyme a dit…

20 tu aimes les benchmark ? Dell, 1 mois par année d'ancienneté dans leur PSE actuel, pas de syndicats... Nortel, 1 semaine, pas assez de syndicats. HP 3 mois par année d'ancienneté, pas assez d'adhérents dans les syndicats...

Anonyme a dit…

Encore une pour 20 : accord GPEC HP, des années de négociation, non signé. Un demi-mois par année d'ancienneté pour les volontaires...

Il n'y a pas beaucoup d'employés qui auraient misé sur le retour des conditions du PSE 2006, alors les yaka et faukon, bon, je ne dis pas ce que j'en pense sinon le modérateur va sévir.

Anonyme a dit…

En réponse a 23 et pour CTFC aussi , par rapport a "HP 3 mois par année d'ancienneté", quel document "officiel" as tu reçu ?
Votez est important, mais le "pour quoi exactement" aussi..

CFTC HP a dit…

Pour 25 les simulations de http://www.cftc-metal38.fr/PSE2010/CFTCpackage.xls donnent 3 mois en moyenne

L'onglet donne les conditions donc on peut aussi faire une estimation manuelle

Anonyme a dit…

Reponse de 20: C'est sur que les mutlinationales vont pas se priver de licencier pour faire encore plus de benefice, vu la facilite avec laquelle cela se fait. Mais les gens ont oublié que HP fait 1.7 MILLIARD de benefice sur 3 mois et qu'il annonce un plan de licenciement + une reduction de salaire ! Visiblement tout le monde trouve ca normal !

Anonyme a dit…

pour 27, pour être honnête et ne pas tomber dans ce genre d'argument un peu populaire, "faisait" serait un terme plus exact pour parler des bénéfices.

Mais ton raisonnement est très franchouillard. Tu es pas tout seul dans le monde, la France ne représente que 3% du Chiffre d'affaires et du personnel.

En admettant que le taux de profit en France soit le même que la moyenne de la Corp (ce dont on peut douter étant donné le salaire moyen et les nombreux salariés qui se tournent les pouces...), le profit non fiscal (non calculé sur des prix de cessions arbtraires) de la France est donc de 50 à 100 Millions par proportion.

De quoi tu te plains, ils te donnent près de 2 ans de profit pour ce plan social ?

Anonyme a dit…

Pour 28: Mais pourquoi faut il qu'on licencie alors que la boite est tres profitable ? On peut m'expliquer ?

Anonyme a dit…

29, pour qu'elle reste très profitable, le "très" étant relatif, le benchmark c'est IBM. Et qu'elle ne devienne pas Nortel.

Anonyme a dit…

29

Parce que Mark Hurd a fait des promesses aux analystes financiers.

Et ce cher Mark considere qu'il est impossible que sont ego puisse souffrir.

Anonyme a dit…

29. Je me pose la même question et me demande pourquoi Si PSE il y a, personne n'en conteste la justification. Pour moi cela devrait être la première action à entreprendre avant de parler pognon.

Anonyme a dit…

en complément de 31, pour MH
EGO= la somme des primes de MH > au budget de ce nouveau plan en France
sans tenir compte de la baisse de salaire que nous nous voyons "proposée"

Anonyme a dit…

Ca serait nouveau 32, ni en 2003 ni en 2006 ça n'a été fait. Mais si les syndicats le font, ça pourrait bien être beaucoup plus de 1000 licenciements à l'arrivée pour cause de délocalisation et sous-charge de travail. L'entreprise profitable qui ne licencie pas c'est un mythe, elle licencie pour rester profitable.

P.S : 33, faut arreter de regarder vers le haut, tu vas te faire un torticolis ou un ulcère. Regarder vers le bas te rendra beaucoup plus appaisé...

Anonyme a dit…

ce package est incroyablement favorable
personnne n oblige quiconque de rester
avec un peu de chance ce qui critique ce package ne partiront pas .

moi je vais partir et je suis tres tres content des syndicats et je ferai une bises a chacun de leurs representants CGT CFTC FO
bon pas ceux de la CFDT faut pas deconner

Anonyme a dit…

Pour 35

toi tu vas peut etre partir, car le budget package sera au maximum pour 1000 personnes et il n'y aura pas un guichet ouvert à tous.

Anonyme a dit…

Pour 35, une bise sans "S" please ! et tu as oublié la CFE-CGC et SUD ...
Signé : Vent Sec ...

Anonyme a dit…

Priorité de réembauchage : pourquoi présenter le registre du personnel au salarié licencié ? Voir article ci-dessous :

http://www.miroirsocial.com/actualite/priorite-de-reembauchage-pourquoi-presenter-le-registre-du-personnel-au-salarie-licencie

Anonyme a dit…

Pour donner suite a 36 ..

Et bien la prochaine étape ce sera certainement de s'assurer que justement, le guichet de départ soit ouvert a tous .... je l'espère en tous cas !!

Car je n'ose pas imaginer que ce soit retour a la case départ du fait du Non de la CFDT, cette position n'est plus tenable dans le contexte actuel ...

En tous cas un grand MERCI a l'intersyndicale pour ce travail difficile et es résultats obtenus. Certes j'aimerai mieux une entreprise socialement responsable mais vu que ce n'est pas le cas, vous nous sortez de cette lutte avec brio !!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Le package est favorable dont act...
Le "Oui" a gagné dont act
La CFDT est le "vilain petit canard" dont act
Mais comme le dit le titre de la discussion : ET MAINTENANT ???

Sauf erreur de ma part, la proposition de la direction ne portait que sur les conditions financières, quid de l'accompagnement? quid de la prise en charge de l'impact sur ceux qui restent ?

A titre individuel je souhaite pouvoir partir (avec une petite enveloppe c'est clair que ça permet de voir venir) ; mais à titre général je suis toujours perturbé par le fait que la consultation ait été faite sans réel débat, sans que le "résumé" du protocole d'accord n'ait été réalisé/validé QUE par les partisans du OUI et/ou par la direction.

Je suis conscient qu'en écrivant celà je m'expose à de vive critiques (tant de la part des partisans du non que de ceux qui n'ont pas souhaité participer à la consultation en en contestant jusqu'à sa régularité).

Quels sont désormais les moyens de négociation complémentaires du(des) syndicats ?

Le fait de signer ce protocole ne donne-t-il pas un blanc sein à la direction sur la mise en place ET les conditions d'un éventuel (certain)PSE ?

j'avoue ne pas savoir à quoi m'attendre ...

Pour ceux qui ont prôné le "risque du pire", il me semble me rappeler une jurisprudence constante concernant les PSE qui doivent être établis à hauteur des moyens du groupe de rattachement et non de l'entité locale.

En tous cas je félicite les participants au blog pour la richesse des échanges et vous prie d'excuser la manière décousue de ce post.

Signé : un futur ex HP et peut être qui sait un futur ex EDS

Anonyme a dit…

En supposant signature et acceptation du protocole par la direction, avec ou sans signature CFDT.

La communication fait mention aux conditions du PSE 2006. Qu'est ce que ca veut dire ?. Que le livre III 2006 sera revu point par point, et le cas échéant adapté pour tenir compte des évolutions légales éventuelles ? Que les prestataires 'PIC' seront identiques ? Que les montants d'indemnités seront identiques, et si oui en les montants seront ils revus en euros constant pour tenir compte des effets de l'inflation (et oui même qq % sur une prime de centaine de milliers d'euros c'est pas anodin ...) ?

Et certainement 100 autres questions.

La signature 'précipitée' du protocole PSE 2009 permettra t'elle de garantir un livre III de qualité et réellement négocié dans tous ses détails ?

Merci de vos précisions.

Anonyme a dit…

en effet, question pour CFTC : est-il envisageable que le guichet soit ouvert à tous ? a-t-on deja des infos sur certaines categorie qui serait exclues du plan ?

que se passe-t-il s'il a plus de volontaires que de départs prévu ?

Anonyme a dit…

en tant qu'employe HP depuis 25 ans, futur employe EDS, je suis triste et me sens sacrifie sur l'autel des interets individuels qui voit un bon magot potentiel,...ce magot n'etait-il pas obtenable tout en assurant au 600 transferable de rester emploe HP,..que va t'il advenir maintenant pour nous?: nov on est EDS,..susceptible de devoir prendre des missions al'autre bout de la France pendant plusieurs semaines,...si pas de mission?,..conges sans solde, chomage technique?,...et licensiement economique??? c'est ca que vous appelez l'interet commun?..
heureusement qu'il y en encore un syndicat qui se preocuupe de nous!!!!!!!!! merci a tous les autres....au revoir,...adieu,...bonne chance pour la suite,...bravo

Anonyme a dit…

Il convient de rappeler aux esprits chagrins que la CFTC paiera un lourd tribut au transfert EDS (transferts de beaucoup d'adhérents et d'élus CE/DP) et pourtant elle a appelé à voter OUI !

Parce que l'accord a été négocié avec le meilleur compromis possible,
Parce que le risque de la société unique était bien plus problématique,
Parce qu'elle fait passer le bien des salariés avant les stratégies politiques.

Si le protocole d'accord est bloqué par la CFDT et si la Direction ne souhaite pas prendre le risque de passer outre, alors on verra le meilleur joueur de poker (parce qu'il s'agit bien de cela malheureusement).

Anonyme a dit…

By the way CE extraordinaire initié par le direction mercredi 22 juillet.

CFTC HP a dit…

Pour 43, l'idée que les transférables sont sacrifiés ou qu'un seul syndicat les défend est tenace, mais inexacte. Et les inquiétudes légitimes mais soit fausses, soit largement exagérées.

Voici un autre défi : sachant que l'article 61 sur les mutations géographiques a sauté et ne s'appliquera pas aux transférables, quelle différence de statut sur les points que tu évoques y a t'il avec les dispositions actuellement en vigueur chez HP ?

Enfin le adieu est inutile, tu es toujours dans le groupe HP, défendu non seulement par les syndicalistes transférés avec toi mais aussi pour toutes les prochaines négociations communes par les syndicats des 3 sociétés.

Anonyme a dit…

43 résume assez bien la situation. Négocier c'est souvent en sacrifier quelques uns pour le bien de la majorité. Mais ce n'est pas solidaire, en effet. L'ami 28 rêve en pensant qu'il y a une logique "égalitaire" ou "business" dans les PSE. La seule logique est : on vire là où c'est possible, c'est à dire là où les salariés et les législations locales le permettent. Et c'est à l'encontre du business, car la qualité (des produits, du service délivré, des conditions de travail, etc...) est en baisse, et ça ne va pas s'arranger. Ce monde pue. J'aurais aimé que cette crise nous permette de changer un peu les choses, mais je crois que "ça va pas être possib'..."

CFTC HP a dit…

pour 41, les 100 autres questions dont tu parles sont dans les prérogatives du Comité de Groupe et des CE. C'est de la finition, il y a 3 mois environ pour le faire. Le gros oeuvre est connu. Et notamment les conditions de départ.

Anonyme a dit…

Chez EDS, les documents concernant les ordres de mission sont mieux-disants que le Syntec et sécurisent les employés, les craintes des HP ne sont pas fondées.

Un EDSr

Anonyme a dit…

pour 48 je ne comprends pas, tu dis que les conditions de départ sont connues, mais tu ne parles QUE des conditions pécuniaires.

Les prérogatives des CE et comité de groupe ne sont elles pas de fait caduc du fait de cette signature de protocole puisque la négociation ne peut plus se tenir (une négociation suppose qu'il y ait quelquechose à négocier et surtout une volonté de négocier)
Comme dit ici ou là au fil des échanges des bloggers ou vas-t-on ?

Anonyme a dit…

Une semaine après la consultation des employés, la CFDT continue de jouer la sourde oreille.

Depuis près de 3 semaines, elle se comporte en "taupe":
- Je change d'avis sur la consultation après l'avoir demandée
- Comme je suis incapable de me justifier sur ce revirement, j'essaie de m'opposer à la consultation
-puis j'essaie de saboter les débâts, en n'y prenant pas part officiellement, mais en tirant sur les intervenants lors des AG
- puis j'essaie de m'opposer à la publication des résultats
- puis j'essaie de contester les résultats
- Et maintenant je m'oppose à l'expression démocratique de la majorité, toujours en sabotant, simplement en ne faisant rien.


J'ose espérer qu'aux prochaines élections, les employés HP-EDS s'en souviendront...

CFTC HP a dit…

pour 50, ça ne marche pas comme ça le Code du travail... La négociation est la seule prérogative des organisations syndicales. Le CE n'est pas une instance de négociation, son domaine c'est le lancement d'une expertise sur la restructuration pour l'analyser, et la remise d'un avis motivé. Souvent en échange d'adaptations assez mineures.

Traditionnellement, un PSE est précédé d'un accord de méthode pour fixer les règles et le contenu de la négociation Direction-Syndicats.
On se souvient qu'en 2005, il a fallu un conflit social chez HP pour avoir une entrée en négociation correcte.

Ici, pas d'accord de méthode, les grandes lignes ayant déjà été négociées. Il n'y a pas que les conditions pécuniaires !

CFTC HP a dit…

pour 51, on attaque pas la CFDT car elle a encore la possibilité de sortir de cette histoire par le haut.

On préfère les laisser tranquille en espérant que le bons sens dans la gestion des risques qu'ils font courir aux employés, transférables et Sophia y compris, l'emportera.

Quand on pèse entre 15 et 25%. je ne crois pas qu'on soit très sensible à l'argument électoral. Sauf chez EDS où ça sera très intéressant de regarder si la CFDT encore majoritaire rendra un avis jeudi ou pas.

Anonyme a dit…

réponse a 53,
Je comprend la guerre d'influence/interne entre les syndicats, mais cela ne doit pas être, a la fin, au détriment des volontaires, hors PDA

Anonyme a dit…

46. Dans ces conditions à quoi sert dont le transfert ? Si le transfert est maintenu il y aura par conséquent des employés à deux vitesses chez EDS. Les ex HP et le canal historique EDS. Cela risque de crééer un gros merdier. Comment supporter en tant qu'employé d'EDS, qu'un collègue transfèré de HP qui fait le même boulot, a la même ancienneté, le même niveau hiérarchique, la même compétence ait un statut plus avantageux que le mien ? Il faut qu'après transfert tous les employés d'EDS aient le même statut (le meilleur évidemment). Cela ne semble que pur équité.

Anonyme a dit…

pour 55, c 'est le propre des 122-12 négociés, chez EDS il y a déjà de multiples statuts selon les provenances

HP bientôt EDS a dit…

43, 55...
Demande donc un avenant à ton contrat de travail dès que tu sera transféré à EDS, comme ça tu pourras te mettre exactement dans les mêmes conditions que tes collègues de EDS. Ca te va ?
Une fois le transfert réalisé, il y aura négociation de l'accord d'adaptation, pendant laquelle toutes ces différences seront revues.

Anonyme a dit…

Question dans le calcul du package de départ de la part des nombreuses mères de familles (et des autres) à temps partiel : le salaire de base des salariées à 50 ou 80% depuis depuis plus d'un an sera t-il moyenné (par ex moyenne des 5 dernières années) ? (n'était ce pas prévu en 2006 ?) merci la CFTC !

Anonyme a dit…

tout le monde ne s'appel pas CHRISTIANO RONALDO lui son transfert est = à 95 millions d'euro

CFTC HP a dit…

pour 58, oui, la carrière est reconstituée à la place du salaire moyen des 12 derniers mois pour les compensations financières

Anonyme a dit…

CFTC, par 2 fois, en ouvrant votre lien XLS/package j'ai des multitudes de page du site qui se sont ouverte...impossible d'en arreter le flot !!! obliger de rebooter. C'est la multiplication des pages pas des Euros :)

Anonyme a dit…

de 15 à CFDT, je n'ai jamais parlé de transférable qui étaient des employés d'HP qui devaient être transférés vers EDS, mais du pont en or que je respecte que ce vote a donné à tous les employés d'EDS qui nous rejoignent dans la métallurgie. Je pense simplement que quand un vote donne un pont en or à plus de 50% des votants, on peut sans être devin s'attendre à avoir une participation massive des employés qui sont concernés et un OUI...
C'est tout!

Si par contre il y avait eu plusieurs questions posées dans le vote sur passage d'EDS dans la metallurgie, opportunité d'un PSE,... alors là on aurait sans doute pu tirer des conclusions point par point.

Anonyme a dit…

oui si on double clique, c'est la mouise, mais si on suit scrupuleusement leurs indications, cliquer à droite et ouvrir, ça a l'air de marcher pour le moment...

Anonyme a dit…

pour la question sur la moyenne salariale servant de calcul au package. Est-il suffisant de repasser à 100% au 1er novembre, puisque le calcul peut aussi se faire sur les 3 derniers mois avant la rupture prévue le 1er février? c'est moins penalisant que la moyenne des 5 dernieres années...;

Anonyme a dit…

La Direction peut-elle refuser le départ d'un volontaire (s'il y a plus de volontaires que prévus, par exemple) ?

Anonyme a dit…

Petite Question, Comité de groupe HP aura lieu le 22/07 ou 23/07/09 ? Je suppose qu'il devrait avoir lieu avant les CE extraordaire HP et EDS !

Il etait une mauvaise foi... a dit…

on croit rever a vous lire !!!
le propre des syndicats n'est-il pas de proteger l'emploi et le bien commun plutot que l'interet individuel de tout un chacun pour un paquet de fric???
certes si HP propose des compensations financieres tres superieures a d'autres societes (et tant mieux), ce n'est pas une raison pour s'assoir sur la non-justification economique de ce plan social (justement, en comparaison d'autres societes qui n'ont malheureusement pas d'autre choix). ... pas plus que sur l'amalgame entre l'integration EDS (vous avez dit "integration" ?), la baisse des salaires et le PSE sous pretexte d'aller vite. le protocole d'accord sur lequel vous avez vote oui ouvre la porte a toutes sortes de derives qui constitueront des precedents et risquent de nous couter cher a l'avenir (pour ceux qui resteront j'entends).
ce vote en periode de vacances est une arnaque puisque la totalite de la population n'a pas pu voter. ... sans compter le peu de temps laisse pour se faire une opinion reflechie.
quant aux futurs volontaires, je vous laisse juges du risque que vous prenez etant donne la crise actuelle. pour ceux qui pointeront au Pole Emploi, ce sera encore une fois le contribuable qui paira.
par ailleurs dans ces circonstances, on peut etre sidere que M. Estrosi "laisse les syndicats negocier" de cette facon au detriment de l'emploi en France.
C'est bien beau de jouer justement sur le chantage a l'emploi pour accepter ce qui n'est pas acceptable.
pour ma part mes valeurs se resument en justice, honnetete, solidarite, valeurs que je ne retrouve pas dans un protocole d'accord qui laisse la part belle au flou et a l'individualisme.

Anonyme a dit…

62, Il ne s'agit pas d'un menu à la carte, mais d'un paquet, à accepter globalement, ou rejeter totalement. L'idée de plusieurs questions est simplement hors sujet.

CFTC HP a dit…

pour 66, le Comité de Groupe sur le protocole d'accord a effectivement lieu en premier mercredi matin, puis le CE HPCCF. Et jeudi les CE HPF et EDS.

CFTC HP a dit…

Pour 67, l'excité du vendredi soir : je te rassure, les syndicats défendent l'emploi, les conditions d'emploi et les employés. Et nous ne cédons à aucun chantage, nous avons au contraire cherché à tirer avantage de la situation d'urgence et de blocage dans laquelle est la Direction actuellement.

Et on se dit la chose suivante : 5700 salariés HP-EDS dont beaucoup sont en très faible charge pour cause de délocalisation des process et à cause de la crise financière qui ne nous épargne pas. Par exemple, des contrats non renouvellés vont se solder en janvier par de nouvelles charettes de centaines de personnes inoccupées. Donc fixer maintenant, pendant qu'on a un rapport de force favorable, un nombre de suppressions de postes relativement faible couvrant 2009 à 2011 est au contraire très responsable.

Croire qu'il n'y a pas de justification économique c'est refuser de regarder la réalité en face et ce qui se passe autour de toi.

Ce protocole d'accord tire avantage de la situation et demain la situation sera moins favorable pour obtenir. Et donc encore pire pour le Pôle Emploi... Estrosi préfère sans doute 700+départs volontaires que 1000+.

Dire que ce vote est une arnaque parce que le résultat ne te convient pas est incompatible avec les valeurs que tu affiches. Qu'il y ait 1000 votants en plus (c'est l'estimation du nombre de gens en congés) n'aurait strictement rien changé au résultat, il est fiable statistiquement. Et si pas le temps de se faire une opinion, il y avait l'abstention. D'ailleurs très peu utilisée.

Enfin, merci de dire ce qu'il y a de flou dans le protocole qu'on puisse te répondre, la version finalisée continuant de se construire la semaine prochaine, dans le respect des garanties déjà obtenues.

Anonyme a dit…

Pour CFTC. Dans le PSE, un manager aura t-il le pouvoir de refuser le départ d'un volontaire avec projet qu'il juge indispensable au bon fonctionnement de son compte ?

CFTC HP a dit…

pour 71, non, impossible. Tout ce qu'il peut faire c'est te proposer une prime de rétention pour que tu restes ! Ou te mettre 5 points de critère d'ordre pour éviter ta désignation, si on n'arrive pas à les éviter en bout de volontariat. Il n'a même pas à savoir si tu es volontaire, sauf indiscrétion de ta part ou d'un collègue.

CFTC HP a dit…

Pour 65, oui, il peut y avoir refus de volontaires. Vous n'aurez une première idée de votre chance d'acceptation que lorsque le projet de restructuration par catégorie professionnelle sera connu, au plus tôt fin juillet pour HPCCF et vraissemblablement fin septembre pour HPF et EDS.

Anonyme a dit…

EDS et 58 ans en milieu année prochaine, le volontariat pourra-t-il être refusé ?

CFTC HP a dit…

pour 74, oui, ça peut, mais c'est trop tôt pour dire si cette probabilité est minime ou pas, il manque trop de paramètres.

Anonyme a dit…

Voilà bien une curieuse façon d'encourager l'emploi des seniors que ce type d'accord, en effet et refaites le calcul. Prenez un employé qui a 55 ans, qui gagne 5000 € par mois, et qui a 20 ans de maison ce qui est raisonnable car je suis convaincu que les employés de + de 50 ans ont plus de 20 ans d'ancienneté. Et bien cet employé, s'il est en manque de motivation a tout intérêt à se porter volontaire puisque en additionnant le package offert par HP aux 36 mois d'indemnité de chômage offerts par le contribuable, cet employé disposera de revenus mensuels identiques à ceux qu'ils percevaient en travaillant. Ne serait-ce là une raison pour laquelle la CFDT se démarque des autres syndicats ? Le fait de voir tous ces employés anciens partir par avidité ne fait-il pas courir un risque à l'entreprise, que les dirigeants y réfléchissent à deux fois.
Ceux qui s'apprêtent à toucher d'indescents packages et des indemnités payées par les contribuables étaient probablement les plus critiques des golden parachutes et autres bonus.
Ce sont les mêmes qui critiquent avec le plus de véhémence la CFDT pensant que l'attitude de ce syndicat pourrait tuer dans l'oeuf la poule aux oeufs d'or.
Je précise que je ne suis apparenté en quoi que ce soit avec la CFDT.

Anonyme a dit…

pour 76 = oui mais cet employés aura au moins 5 ans de cotisations retraites manquantes, donc un retraite tronquée.

a la fin des 20 ans qu'il peut esperer passer à la retraite, le montage est-il toujours avantageux pour lui, ca reste à demontrer.

Anonyme a dit…

76, ton propos est correct, mais ça n'est pas l'origine du blocage de la CFDT qu'effectivement tu ne connais pas... Ils veulent avant tout la société unique, quelque soit le prix à payer pour cela. Le reste n'est que blabla pour justifier leur blocage.

Anonyme a dit…

Pour répondre à 76, beaucoup de seniors EDS de plus de 55 ans gagnent moins de 2500 € net par mois (je ne connais pas les salaires HP).

Je suis d'accord avec 77 pour dire que le package n'est pas toujours avantageux, sachant que pour toucher une retraite pleine le senior de 55 ans devra avoir au moins 41 ans et demi de cotisations.

Je suis étonné par la réponse 75 de la CFTC.....car quand nous avons été consultés, il était dit:
"· La Direction s’engage à étudier avec les Organisations Syndicales des mesures d’accompagnement spécifiques aux personnes dont l’âge est supérieur à 56 ans au 31/12/2010 sous réserve que le budget alloué à ces mesures ne soit pas supérieur à celui qui serait consacré au départ de ces personnes dans le cadre des projets de volontariat." A partir du moment ou le budget n'est pas supérieur cela voudrait donc dire que le senior de plus de 56 ans peut être volontaire.

Anonyme a dit…

72. Ne soyont pas trop naifs !! Même si l'employé ne clâme pas haut et fort qu'il est volontaire, il l'a au moins fait savoir auprès de la DRH qui diffusera fort probablement la liste des volontaires aux managers.

CFTC HP a dit…

12h58, tu as raison, je parlais de volontariat classique. Le système dont tu parles (système de rente pour seniors) est à étudier et construire dans les semaines et mois suivant la signature de l'accord , c'est pas gagné d'avance, et si on y arrive il sera logiquement prioritaire pour les départs.

Anonyme a dit…

A 81 CFTC.

Dans ce système de départ prioritaire des + de 56 ans, serait il possible de négocier d'avoir le choix entre la rente ou le package normal (type 2006 hors PDA).

Anonyme a dit…

Tout d'abord, merci aux syndicats qui se sont battus malgré les commentaires parfois critiques à leur égard. Si nous avons plan social après plan social de bonnes conditions de départ et une protection de ceux qui souhaitent rester, n'oublions pas que c'est bien grâce à vous. Maintenant, sur HPCCF, ma question est de savoir à partir de quand je peux me porter volontaire au départ avec un projet de création / reprise d'entreprise (non finalisé, mais déjà relativement avancé)?

Anonyme a dit…

De 76 à 77 : il n'aura que 2 années de cotisation en moins puisqu'il cotise durant les 3 années de chômage.

Anonyme a dit…

De 76 à 79 : personnellement je connais beaucoup d'employés EDS de plus de 55 ans et je peux t'assurer que leur salaire est en majorité supérieur au salaire moyen que j'ai pris dans mon exemple et qu'ils n'attendent que l'appel aux volontaires.
NB : lorsque j'emploie le mot "employé" je ne parle pas de la catégorie professionnelle, je parle aussi bien des cadres, managers ...

CFTC HP a dit…

Dans le calendrier du projet, le volontariat HPCCF commence en novembre. Départ anticipé possible courant septembre avec un congé sabbatique. Pour HPF et EDS, il faut rajouter 2 mois à ces délais.

Pour 82, la demande est notée et transmise à notre groupe seniors sur lequel on compte pour aider le Comité de Groupe et les CE à trouver un dispositif intelligent, mais il y a encore tellement de "si".

Anonyme a dit…

Pour le 82

IL faut être f... pour partir avec une rente vu le nombre d'année je suppose chez HP le package est bien meilleur !! MDR

paul

Anonyme a dit…

De 82 à 87: Tout à fait d'accord avec toi Paul c'est mieux d'avoir le package.

Anonyme a dit…

Pognon, pognon et encore pognon, c’est tout ce que j’entends sur ce blog. Travail, travail et encore travail c’est ce que j’aimerais entendre. Parce que chez HP et EDS, il ne faut pas pleurer. Nous avons un certain confort de vie qui ferait baver d’envie la plupart des salariés Français. Je ne comprends pas pourquoi tout le monde s’écrase et passe son temps à baisser sa culotte contre quelques euros, alors que dans un groupe qui continue à gagner très bien sa vie, l’on devrait toutes et tous continuer à travailler. Pourquoi céder à l’ultimatum de la direction ? Pourquoi ne pas taper un grand coup de poing sur la table et dire cela suffit ? Nous sommes quelque peu pleutre et à ma grande désolation je suis bêtement suiveur. J’en ai marre de tout le temps céder, j’en ai marre de dire toujours amen au dictat de la direction relayé par les syndicats, j’en ai marre d’être considéré comme un pion alors que je suis un homme. Bien sur un départ négocié avec plein de pépettes est attirant. Changer sa vieille Twingo pour une Mégane flambant neuve est excitant , foutre au rebus son vieux téléviseur pour un écran plat de dernière génération c’est le pied ! La pensée de René Descartes « je pense donc je suis » a été malheureusement remplacée par « je consomme donc je suis ». Raz la casquette de tout cela, il faut que tous ensemble nous réagissions.

Anonyme a dit…

pour le 89
Le fric c'est tout on se fou du reste
Le fric c'est le nerf de la guerre moi j'ai plus besoin de fric que de travail Avec le fric je fais ce que je veux tu comprends Je peu me la coller douce sous les cocotiers même jeune. Dans une boite comme HP c est du chacun pour soit, c’est à celui qui prendra le plus de fric, cela date depuis des années..
Beaucoup on profité du système, Surfacturation des déplacements, note de frais, Déplacement pour le plaisir, voiture pour bobonne, facturation de timbre même pour le courrier perso et j’en passe, Le management complice ferme les yeux et signe
« Regarde devant et pas derrière car tu sais d’ou tu viens, mais tu ne sais pas ou tu vas » « proverbe arabe »
Denis

DP CFTC a dit…

89, la Corp a une grave responsabilité du chacun pour soi en poussant à l'extême l'individualisation des notations, des augmentations quand il y en a, des primes...

Les dirigeants ne montrent pas l'exemple, donc le chacun pour soi règne sans scrupules. Il y a quand même encore des poches de réflexes et attitudes collectives ici ou là (certains syndicats, bénévoles oeuvres sociales, secouristes, évacuateurs incendie...).

Pragamatisme ou idéologie ? Comment faire pour que ton "réagissez" ne sonne pas dans le vide, sauf à proposer et mettre d'accord une majorité sur la nécessité puis sur le comment réagir.

Ca n'est pas seulement le problème d'une société, même si HP se distingue dans le mauvais sens par comparaison à son passé, c'est aussi un problème de société...

Anonyme a dit…

Bonjour . Au regard du lien posté par CFTC ( 26 ) , cette feuille Excel est elle fiable en terme de calcul d'indemnités .
Merci

CFTC HP a dit…

Pour 92, ce tableau a fait ses preuves en 2003 et 2006, il a été crée et amélioré par des volontaires CFTC successifs qui documentent les améliorations, on doit bien en être maintenant au 5è volontaire et à la 20ème version. Donc oui tu peux t'y fier, il est sans doute encore perfectible, et tu peux faire un rapide calcul également sans le tableau en utilisant les données de l'onglet sur les indemnités.

Anonyme a dit…

Pour 82,87 :

Pour le + de 56 ans au 30/04/10 il faudrait juste qu’ils ne nous demandent pas de projet bidon pour nous laisser partir. Si le problème de PDA c’est juste un problème de cout, ca devrait pouvoir ce faire… Pas d’histoire de rente, juste nous filer le package, ca irai très bien.

Anonyme a dit…

Bonjour,

ma question est peut-être prématurée mais serait-il possible de partir fin de l'année 2010 si on se porte volontaire ?

merci

Anonyme a dit…

Bonjour

Cette semaine , 1 comité de groupe + 3 CE Extraordinaire qui seront consultés sur le projet d'accord, quelle est la version du document "protocole d'accord" remis aux élus ?

CFTC HP a dit…

question de syndicaliste ? Alors tu sais que le protocole d'accord sera définitif à la fin des consultations et que des allers-retours ont lieu actuellement et auront lieu mercredi et jeudi pour que le texte soit à jour et conforme aux engagements pris.

Anonyme a dit…

Bonjour, merci dans vos allers-retours actuels de ne pas perdre l’embryon d’espoir que représente la phrase :

« La Direction s’engage à étudier avec les Organisations Syndicales des mesures d’accompagnement spécifiques aux personnes dont l’âge est supérieur à 56 ans au 31/12/2010 sous réserve que le budget alloué à ces mesures ne soit pas supérieur à celui qui serait consacré au départ de ces personnes dans le cadre des projets de volontariat. »

C’est le seul point qui concerne les seniors.

Anonyme a dit…

Bruits de couloir : on parle de volontariat de type LOA comme en 2006 ! Est ce vraiment un bruit de couloir faisant suite aux communications dans les différentes AG ?

CFTC HP a dit…

Pour 99, ça n'est pas un bruit de couloir, cela figure d'ailleurs dans la synthèse de la consultation. L'idée est d'ouvrir le volontariat en acceptant les congés sabbatiques 2 mois environ avant l'ouverture officielle pour ne pas pénaliser les projets déjà finalisés et contribuer à diminuer le risque de désignation.

Anonyme a dit…

Bonjour,

C'est quoi "volontariat de type LOA comme en 2006" ou "ouvrir le volontariat en acceptant les congés sabbatiques...". Je n'ai que 22 mois de présence chez EDS et j'avoue avoir un peu de mal à comprendre ce dont vous parlez".

Merci pour vos explications précises.

CFTC HP a dit…

pour 101, LOA veut dire "Leave of Absence".

Le principe est le suivant : si tu ne peux pas attendre l'ouverture du volontariat car ton projet est mûr, tu pars 2 mois environ avant l'ouverture du volontariat en congé sabbatique (automatiquement accepté).

L'avantage est que si tu as une offre, elle ne te passe pas sous le nez pour cause de délai, le risque est que ton volontariat au final soit refusé bien que tu sois tête de liste prioritaire avec un projet finalisé.

D'où l'importance d'avoir les % de suppressions par catégorie professionnelle pour estimer ce risque.

Vous pouvez aussi sans attendre partir en congé sabbatique (mais celui-ci peut-être refusé), les salariés dont le CDI est suspendu étant éligibles au plan avec les mêmes restrictions : pour être volontaire, il faut avant tout être dans une catégorie professionnelle impactée

Anonyme a dit…

je suis 101. Merci 102 pour ces informations. je ne sais pas si la question a été posée mais quand disposera t-on chez EDS des % de suppressions par catégorie professionnelle ?

Merci encore pour vos réponses.

CFTC HP a dit…

les premières réunions sur ce sujet sont prévues le 8 septembre, on ne sait pas dire si les informations seront précises à cette date où s'il faudra attendre le 5 novembre le début officiel de l'information-consultation du CE EDS (HPF, mêmes dates).

Anonyme a dit…

bonsoir
dans le PSE les 12 derniers bulletins de salaire seraient pris en compte. Mais quid des personnes en fongecif dont le salaire est tronqué (salaire qu'HP se fait rembourser par le fongecif), peut-on s'assurer que c'est le salaire d'avant fongecif qui sera pris en compte, puisque c'est le salaire réel
merci

CFTC HP a dit…

Les Echos. Pôle emploi confie 320.000 chômeurs au privé

· Le service public de l'emploi présente son plan d'urgence pour la rentrée · L'accompagnement par le privé, jusqu'alors limité, sera massif · Cabinets de reclassement et agences d'intérim s'arrachent le marché

Pôle emploi finalise son plan d'urgence pour la rentrée, que le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez, présente ce matin. L'accompagnement de 320.000 victimes de licenciement économique et chômeurs en difficulté va être confié à des opérateurs privés. Le mouvement sera lancé à la rentrée et s'étalera jusqu'à 2011. La direction de Pôle emploi et les partenaires sociaux se réunissent cet après-midi pour sélectionner les opérateurs retenus parmi la grosse quinzaine de candidats. Les grands cabinets de reclassement et les poids lourds de l'intérim sont à l'affût de ce marché de plusieurs centaines de millions d'euros. Expérimentée depuis 2005, une telle sous-traitance au secteur privé restait jusqu'alors limitée. En 2007 et 2008, seuls 46.000 chômeurs étaient concernés, mais les difficultés actuelles de Pôle emploi, dont les agents sont débordés, ont poussé à un passage accéléré à la vitesse supérieure. Les syndicats accompagnent le mouvement mais e xigent un strict contrôle du travail des opérateurs privés.

Débordé, Pôle emploi confie 320.000 chômeurs au privé · Le service public de l'emploi présente son plan d'urgence pour la rentrée · L'accompagnement par le privé, jusqu'alors limité, sera massif · Cabinets de reclassement et agences d'intérim s'arrachent le marché

Anonyme a dit…

Le privé va vouloir faire du chiffre, ils vont se focaliser sur les personnes « employages » et laisseront les seniors tranquille. Enfin je l’espère.

Anonyme a dit…

Je suppose que les syndicats vont maintenant négocier les points de détails et ajustements par rapport au Livre III de 2006. Si je peux me permettre un commentaire, pour avoir le maximum de volontaires, efforcez vous de négocier la suppression du plafond de la prime pour les moins de 50 ans. (qui de plus est franchement injuste pour celui de 45 à 49 ans par rapport à celui de 50, alors qu'il ne lui sera pas plus facile de se reclasser).

Anonyme a dit…

Encore langage fric fric fric raz le bol !!! Mais ou est le langage travail, sauvegarde de l’emploi !
Même après 50 ans je pense à bosser. Ce n’est pas la fatigue ni le travail chez HP qui nous ruinent la santé !!
Si c était du chantier je tiendrais un autre langage mais arrêter de penser qu’au fric fric . Pour en faire quoi un oreiller dans le cercueil !! Dégouté par cette mentalité d assisté et de fainéant.
PR

Odile S. a dit…

Pour 102 :
Le salaire mensuel de référence est égal (selon la formule la plus avantageuse pour le salarié) soit à :
- 1/12 de la rémunération brute des 12 derniers mois précédent le licenciement ;
- 1/3 des 3 derniers mois en sachant que toute prime ou gratification de caractère annuel ou exceptionnel ne sera pris en compte que de manière limitée.

Je recherche d'autre indications sur le calcul du salaire de référence. Je serais surprise que la période de formation soit pénalisante.

Odile S. a dit…

Pour 105, la suite

Base de calcul - Le salaire servant de base au calcul de l’indemnité est le douzième de la rémunération brute des 12 derniers mois ou le tiers de la rémunération brute des 3 derniers mois (c’est la formule la plus avantageuse pour le salarié qu’il faut retenir). Si le salaire s’est trouvé réduit au cours de la période de référence pour quelque raison que ce soit (chômage partiel, maladie, accident…), il convient de prendre en compte le salaire perçu avant la maladie ou la mise en chômage partiel. Par ailleurs, toute prime ou gratification de caractère annuel ou exceptionnel doit être prise en compte. Il en est de même des avantages en nature. Les indemnités qui correspondent à des remboursements de frais engagés (indemnité de déplacement ou de repas, par exemple) ne sont pas pris en compte. Si l’indemnité est calculée sur la base du salaire des 3 derniers mois, les primes versées pendant cette période ne doivent être prises en compte que dans la limite d’un montant calculé prorata temporis (c. trav. art. L. 1234-9 et R. 1234-4).

Anonyme a dit…

Pour 109

Alors, toi, tu n'est pas HP politiquement correcte !!!!

Mais, tu as raison ....

Anonyme a dit…

109. Tout à fait d'accord avec toi. je suis complètement écoeuré par la réaction de la majorité. C'est la direction qui doit être heureuse ! Elle nous achète comme de vulgaires marchandises et nous tombons dans le panneau. Avant tout, c'est d'abord le PSE qu'il faut contester et l'emploi qu'il faut préserver. L'aurions nous oublié ?

Anonyme a dit…

Question pour Odile S. :

Je ne vois pas dans tes reponses de reference aux cas d'employes en temps partiel ( 80 % ...) depuis 2 ans par exemple . Si ces employes ont 20 ans d'anciennnete , dont 18 a temps plein , est-ce que leur salaire de reference est evalue uniquement sur les derniers 12 ou 3 mois ( c-a-d salaire a 80 % ) ?
Merci pour ta reponse .

Anonyme a dit…

Pour 114:

Il faut faire une reconstitution au prorata (nombre de mois a 100%, nombre de mois a 80%) a appliquer a ton salaire brut. Pour moi par exemple ca donne 97.15%

Anonyme a dit…

Pour 114, tjs:

Pour les assedic, par contre c'est les 12 derniers mois tel quel.

Anonyme a dit…

Pour 109 et 113:

Vous vivez sur une autre planète ou quoi!

Et oui pendant la guerre froide on marchait sur la lune, et maintenant pendant la guerre économique on marche sur la tête. C'est comme ca.

Guy a dit…

Extrait du livre 3:

Pour les salariés ayant été occupé à temps complet et à temps partiel, les
compensations financières seront calculées conformément à l’article L212.4.5 du
code du travail, ainsi leur carrière sera reconstituée.
Pour les personnes en suspension de contrat non rémunéré, les
compensations financières seront calculées sur leur rémunération moyenne brute des
12 derniers mois (hors PFR) précédant le mois de la suspension de leur contrat de
travail.
Exemple : congé sabbatique, congé création d’entreprise, congé parental, congé de
présence parentale
Pour les personnes en suspension de contrat rémunéré par HP à hauteur
de leur rémunération contractuelle normale, les compensations financières
seront calculées sur la rémunération moyenne brute des 12 derniers mois (hors PFR)
précédant le mois de la notification.
Exemple : congé maternité
Pour les personnes en suspension de contrat rémunéré par HP mais à un
montant inférieur à leur rémunération contractuelle normale, les
compensations financières seront calculées sur la rémunération moyenne brute (hors
PFR) reconstituée sur la totalité de leur carrière.
Exemple : mi-temps thérapeutique

Anonyme a dit…

Dites-donc, Monsieur 113, si vous aimez tant le travail, comment se fait-il que vous passiez tant de temps sur ce blog ??

Anonyme a dit…

Arrêtez de charrier 113, ca devait être pour rire.

Anonyme a dit…

POUR le 117

Toi tu marches sur ta connerie je pense ? Les jeunes vont trouvés du travail ou dans quelques années ?
Travailler en Chine ou ailleurs pour un salaire de misère ?
Il faut développer la richesse du savoir dans l’industrie et pas la somme des packages, qui font sourire les « pseudos seniors » obsessionnels d’un départ rapide, déjà privilégié dans un system ou seul un gros rapport les intéressent.et dont la carrière est presque fini . Des gens comme vous, cautionnent le system, Aujourd’hui nous sommes face a un PSE Plans pour la sauvegarde de l’emploi ou à un loto. J’ai l impression que c’est à celui qui gagnera le plus sans s’occuper de son voisin qui va peu être se retrouver à l’ ANPE et une famille sur le dos .
DD

Anonyme a dit…

119
Car chez HP c'est connu Les gens touchent gros et bossent pas beacoup
Annie

Anonyme a dit…

hou la la , pourquoi tant de haine? Vous êtes choqués parceque certain ne voient que la taille de leur chèque de départ? Voyons, calmons nous. Celui qui est sur Sophia et sait qu'il a toutes les chances d'etre vire, c'est normal que son objectif soit le gros chèque. Et celui qui n'a que peu de points par rapport aux critères sociaux, et a donc toutes les chances d'etre désigné, il a aussi toutes les raisons de s'intéresser au chèque. Un peu de compréhension. N'oublions pas que chacun se forge son opinion en fonction de sa situation personnelle, et elles sont toutes respectables. Ce forum ne pourra qu'y gagner.
Et a propos, les 42 Millions de Mark Hurd ou les parachutes dorés de ses VP, cela ne vous choque pas?

Anonyme a dit…

119 et 122

Mais qui vous dit que cette personne travaille ?

Ne peut elle pas etre en congé ou en recuperation car elle a travaillée toute la nuit ?

Ne prenez pas vos cas pour des generalites !!!!

CFTC HP a dit…

des nouvelles de Nortel, que nous conseillons et aidons depuis 3 mois à la CFTC HP :

Lci :

Cela faisait 15 jours qu'ils étaient en grève. Les salariés de la filiale française de Nortel à Châteaufort dans les Yvelines ont voté mardi l'accord de sortie de crise, à une très large majorité. Selon un représentant des salariés, il y a eu "86% de oui pour la levée de la grève et l'adhésion au protocole". "On est satisfaits dans la mesure où on est convaincu qu'on est allés au maximum de ce qu'on pouvoir avoir", a-t-il fait valoir.

Le ministre, Christian Estrosi, a déclaré à l'AFP que "85%" des salariés avaient voté en faveur de la sortie de crise. Quelque 19 millions d'euros de crédit impôt recherche vont être débloqués par l'Etat -contre 10 millions annoncés initialement- et des fonds "séquestrés en Angleterre" vont revenir à Nortel France afin de régler une prime supra-légale aux salariés qui vont être licenciés, a-t-il précisé. "Les menaces et la violence conduisent à une impasse, seul le dialogue vaut", a ajouté le ministre.

Anonyme a dit…

113 pour 119. je trouve ton raccourci bien débile. J'ai déposé un mot sur ce blog à 16h23 et toi même à 16h49. Ou est la différence ? Tu n'étais à cette heure la pas plus actif que moi. La je suis toujours au taf et comme j'ai droit à une pause j'en profite pour te répondre. Ton argumentation si elle avait été de second degré m'aurait fait sourire. Ta façon de t'exprimer me fait penser que malheureusement c'était du premier de gré. Pas bien grave tout cela. Evite quand même de dire trop d'aneries.

Anonyme a dit…

Pour 109, 113, 117 et autres.
Il me semble que le problème est autre.
La question primordiale est, selon moi: y aura t il un plan social, ou plutôt des suppressions d'emplois ?
La réponse a été clairement formulée par la direction: OUI.
La question suivante est donc: peut on s'y opposer. La réponse tient à 2 facteurs: d'abord le code du travail précise qu'une entreprise a parfaitement le droit de licencier, sous réserve qu'elle explique le pourquoi économique.Dans le cas d'une fusion, c'est archi simple.
Ensuite parce que, quelles que soient les actions menées par les syndicats et les employés, dans toutes les entreprises ayant annoncé des suppressions de postes, elles n'ont jamais empêché que cela arrive.
Même les menaces physiques n'ont rien apporté, si ce n'est à leurs auteurs de se trouver traduits en justice (voir l'histoire récente).

Que proposent ceux qui s'opposent à l'accord, au dela de ce que d'autres ont déjà essayé ? Brûler l'entreprise, tuer quelqu'un ? Ca ne changerait rien, malheureusement.

Par contre ce qui a toujours été obtenu par des actions, c'est:
- d'une part une réduction du nombre de suppressions d'emplois
- d'autre part des conditions meilleures pour que ceux qui partent puissent le faire sans se trouver à la rue.
- idéalement, que lesdites conditions permettent que seuls des volontaires partent.
(je vous rappelle que ce dernier élément fut la seule valeur ajoutée du président de la république dans l'affaire Arcelor, rien de plus)

Or ces 3 points ont été déjà obtenus, sans recourir aux bûchers!!
Et c'est pour çà que les syndicats signataires ont accepté, en appliquant du pragmatisme.

Et c'est au dernier point ci dessus que l'intérêt d'indemnités substantielles sert. A créer des VOLONTAIRES.C'est parce que des gens envisagent de se porter volontaires qu'ils s'intéressent à l'ampleur du package. Et c'est une bonne nouvelle pour ceux qui veulent rester!!
Parce que sans volontaires, il n'y aura que des désignés.....

Anonyme a dit…

merci Guy et Sophie S pour les infos sur le calcul des compensations financières -
ainsi si je comprends correctment, les personnes en fongecif vont donc beaucoup perdre puisque c'est l'ensemble de la carrière qui sera prise en compte avec des salaires nettement inférieurs à aujour'dhui (si si HP faisait des bonnes augmentations il y a longtemps)

alors le salaire moyen va vraiment prendre une claque et les indemnités avec

Anonyme a dit…

Question suite a 118 et 128.
Lors de la reconstitution de carrière pour les cas ou celà s'applique, les montants des salaires perçus les années antérieures sont-ils actualisés, pour couvrir l'inflation. (Comme par exemple ce qui est fait par la CNAV dans bilan de carrière des points retraites)

Anonyme a dit…

Entièrement d'accord avec 127. Le PSE, quoi que l'on fasse, on y échappera pas. Soyons réalistes, dans ce contexte, la meilleure solution pour tous, ce sont des conditions de départ incitatrices pour avoir un max de volontaires. C'est pourquoi j'ai voté pour le oui.

Anonyme a dit…

Et OUI, bienvenu sur le blog qui parle pognon contre transferts

ces transferts qui etaient illégaux il y a quelques semaines se transforment en opportunité pour les volontaires au package/seniors. Quoi de plus normal dans ce cas là, de ne rien faire pour améliorer le sort des transférés qui vont quitter HP pour la filliale EDS an HP Company.

Quoi qu'en disent les syndicats signataires, EDS ce n'est pas HP, la fiche de paie sera estampillé EDS et tout est différent, c'est pour ca que pour les transférés il va y avoir une augmentation du brut (donc plus d'impots mais personne n'en parle) afin de garder le net HP car chez EDS on cotise plus, c'est pour ca que chez EDS il y aura quand meme un bout de la Syntec meme avec la Metallurgie, c'est pour ca que chez EDS on donnera aux transférés le joker 2010 HP et qu'il seront sur de garder leur site de travail jusqu'en avril 2011.


Je mets au défi un quelconque syndicat de poser des éléments de comparaisons pertinents permettant de dire que partir chez EDS c'est un deal gagnant pour l'employé HP avec 25 ans d'ancienneté. Pour le moment en restant HP on garde la metallurgie uniquement, le joker aussi, le site de travail sans date limite, la fiche de paie HP et on paye meme moins d'impots !!!

Pour la suite, après les departs des volontaires dont seront exclus la majorité des transférés, on aura droit au transfert du reste d'HPCCF qui dès septembre 2009 va passer completement sous le meme statut fiscal qu'OS TS IT ESS... Prestataire de Service

Le but du premier transfert etait de transférer un important élément d'HPF , les autres trasnferts n'impacteront que peu HPF pour ne vider qu'HPCCF.

La vision de la CFDT est je pense la seule qui a compris quels etaient les enjeux pour le futur.

ps: je ne suis pas syndiqué à la CFDT mais chez un des autres syndicat (pas pour longtemps) qui souhaite signer.

CFTC HP a dit…

pour 10h45, on a déjà eu largement l'occasion de répondre à cet ensemble de convictions et de vision (que l'on respecte) mais aussi des nombreuses fausses informations dans ton message visant à développer cette idée de sacrifice et d'exil des transférables. Il n'en est rien. On reviendra dessus une énième fois, on relève le défi et on note que nos défis à nous n'ont jamais été relevés.

Anonyme a dit…

Pour 131. Admettons que le statut des EDS ne sera pas parfait.
Tu penses vraiment que le statut des HP sera parfait, et que la direction va se priver de dénoncer les accords?..

Enfin, je souhaiterais savoir comment tu proposes de s' opposer, en garantissant qu'on ne va perdre beaucoup plus. J'ai vu beaucoup de critiques sur l'accord, mais aucune méthode proposée pour obtenir mieux.
Si ton idée c'est d'aller brûler des palettes et des pneus, libre à toi. Beacoup (la majorité si j'en crois la consultation) pensent que c'est une mauvaise idée..

Anonyme a dit…

A 131.
La CFDT a tellement bien compris le futur possible qu'elle fait tout pour que ça vienne encore plus vite ! Tous dans EDS au minimum social.
Quelle vision...

Anonyme a dit…

Les arguments en faveur du non étaient tous très louables, mais représentent une bataille perdue d'avance. Et admettons que HP perde le procès en Septembre et soit contraint de ne faire qu'une seule entité. Et alors? On démarre un nouveau projet et on met tout le monde aux conditions minima? Ce pourrait effectivement être une option certes très équitable, mais qui ne profiterait à strictement personne. J'étais sympatisant CFDT mais là, je dois dire que je suis en complet désaccord avec eux. Certes, l'accord n'est pas parfait, mais il est loin d'être négligeable.

Anonyme a dit…

Article intéressant surtout les premiers paragraphes. La fin est plus discutable suivant sa sensibilité individuelle.

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/primes-de-licenciemnts-doit-on-s-59221

Anonyme a dit…

Entendu au coin café que la Direction envisage de renoncer à l'unanimité. C'est vrai ?

Anonyme a dit…

En réponser à 137, apparemment oui. Extrait du Flash info de la CFE CGC:

Le Comité de Groupe HP a réuni ce matin 22 juillet Direction et représentants des CE HPF et HPCCF pour étudier le protocole d’accord de sortie de crise. Les CE HPF, HPCCF et EDS vont être consultés à leur tour dans les heures qui viennent.

Nous avons abordé dès l’introduction de cette réunion la problématique fondamentale de l’unanimité de cet accord alors qu’un syndicat s’est prononcé jusqu’à présent contre cet accord. La Direction nous indique qu’elle a cherché l’unanimité jusqu’à présent et qu’elle est consciente de la situation actuelle (seulement 5 des 6 organisations syndicales ont indiqué leur intention de signer le protocole). C’est pourquoi la Direction accepte de prendre un risque supplémentaire en supprimant les clauses d’unanimité sauf pour les dispositions requérant légalement l’unanimité (par exemple la révision de l’accord IRP, prorogation des mandats des IRP EDS).

Anonyme a dit…

From info CFE-CGC: C’est pourquoi la Direction accepte de prendre un risque supplémentaire en supprimant les clauses d’unanimité sauf pour les dispositions requérant légalement l’unanimité (par exemple la révision de l’accord IRP, prorogation des mandats des IRP EDS).

C'est super, on peut avancer et en meme temps un des sydicats a les mains libres au cas ou!

Anonyme a dit…

Chez HP tout comme chez EDS il en est beaucoup visiblement qui sont bien payés et pas très occupés., leur seule préoccupation étant le montant du magot à prendre. Finalement leur vie professionnelle aura été belle, pas trop chargée et avec un golden parachute. Quand je pense à ceux qui gagnent à peine plus que le smic que l'on licencie avec des indemnités ridicules.
Un peu de décence et de discrétion svp !!!

Anonyme a dit…

En reponse a 132, 133, 134

J'attends de voir des elements de comparaisons pertinents prouvant qu'en qualité d'HP depuis 25 ans j'ai tout interet a aller chez EDS car j'y gagne quelque chose.

Entre parenthese prenez n'importe quel chef d'entreprise , essayez d'obtenir quoi que ce soit de lui gratuitement, la reponse sera toujours: mais qu'est ce que j'ai a y gagner ?



A lire quelques commentaires suivants le seul argument est:

vaut mieux en transferer 600 avec des status inferieurs que tous.


Donc le seul argument est de pour garder ses avantages le non transféré prefere que l'on se debarrasse chez EDS des 600, sauf qu'il n'a pas encore compris que des septembre 2009 tout HPCCF change de statut fiscal en passant de FACTORY a SERVICE PROVIDER.

Vous n'avez pas encore compris ce que ca veut dire ???

Guy B a dit…

141: peux tu préciser les pertes de status pour les 600 et celle que l'ont perdraient tous chez EDS après simple acquisition d'HPF et HPCCF et donc sans negociation?

Anonyme a dit…

142 je suis 134.
Facile ! Statut social minimum pour tous indemnités PSE rase-mottes pour un max de salariés.
141 a toi de répondre

Anonyme a dit…

141, faut arrêter de dire n'importe quoi et de jouer les martyrs.

Moi aussi j'y vais de ma petite question : qu'est-ce que j'ai à gagner à rester chez HP ?

Réponse, rien. Comme toi chez EDS. Ah si, j'oubliais, un emploi, un salaire et des conditions d'emploi qui ne sont pas les pires.

Tu as fini ton cirque maintenant ?





la question devient : qu'est qu'on à gagner à rester chez HP.

CFTC HP a dit…

Pour 141, si ton propos est de faire croire que tout HPCCF va passer chez EDS, c'est un peu gonflé de ta part...

Tout nouveau projet de transfert forcé, quelqu'il soit, donnera lieu à de nouvelles contestations et batailles juridiques si besoin. Aucun problème. C'est archi-acté dans les PV du Comité de Groupe de ce matin, le protocole concerne les 600 transferts, point.

D'autre part, d'après un de nos spécialistes qui s'est penché sur la question, le changement service provider dont tu parles ne fait plus porter le risque "business" sur HP-CCF, car ces PL de PC Desktop étaient en set-up "Factory", ce qui fait remonter les profits (et le pertes) business sur HP-CCF. Avec le ralentissement (la "crise") et les évolutions du marché (les portables prennent de + en + d'importance dans l'ensemble du marché, ce changement n'est pas forcément mauvais pour HP-CCF.

On peut aussi remarquer que c'est au moment de l'épuisement des pertes fiscalement reportables (donc des crédits d'impôts associés) que le set-up change, conduisant probablement à un profit quasi-assuré mais faible. Ce qui permettra de venior alimenter la participation HPF-HPCCF (et EDS avec cet accord) pour la première fois, HPF étant le seul contributeur jusqu'à présent.

Anonyme a dit…

Ce blog est suffocant: attaques, amertume des uns, cocorico hystérique des autres, division entre les employés, chasse au vote en vue des prochaines elections syndicales, information / désinformation... Fermez tout ça et concluez!

Anonyme a dit…

pour 146 ...
Oui ce blog est imparfait, mais il a un mérite indiscutable... partager de la com !!!

Alors le fermer .... tu déconnes ou quoi ?

A chacun de faire son tri, et les choix du modérateur ne sont certainement pas faciles.

Pour ma part, ce Blog je l'apprécie, et j'y prends beaucoup d'informations utiles sur lesquelles je rebondis.

Je regrette comme toi les attaques, amertumes, et histéries. Mais c'est aussi une réalité de la nature humaine, et fermer le blog pour ça, ça serait aussi fermer les yeux sur cette réalité, et nier une réalite ne permet pas d'avancer ...

Anonyme a dit…

Pour 142 143 144 145

vous ne faites que confirmer ce que je vous dit:

vaut mieux en transferer 600 avec des status inferieurs, que tous.


Etes vous prets tous a venir chez EDS : NON
Etes vous prets tous a echanger votre place contre une place chez EDS : NON
Etes vous capables de me sortir le comparatif pertinent m'incitant a quitter HP : NON



144 arrete ton cinoche et montre que t'es capable de lacher HP pour EDS au lieu de faire le malin car pour le moment tu reste du bon coté. Pour rappel je recupere un bout de la Syntec en allant chez EDS et pas toi...mais je veux bien echanger ma place avec la tienne vu que tu es grande gueule.


145 tu interprete comme tu veux , le changement de statut fiscal d'HPCCF n'est pas anodin et tu sais deja qu'au CE europeen de mai il a été annoncé que le "Break Fix" de TS passerait chez CDS. Tout ce qui est "Service Provider" suivra chez EDS CDS etc... et les Caraibes paieront pour le service mais pas trop cher, pas trop longtemps. Au lieu de se battre pour eviter ce dementellement qui commence illegalement avec 600, tu vas valider que les choses se fassent et c'est pour ca que tu t'engage a ne pas soutenir une action individuelle ou collective contestant ce transfert: bravo ca c'est du syndicalisme au service de tous salariés

CFTC HP a dit…

148, ton agressivité mérite une réponse musclée, désolé pour le ton inhabituel mais on a affaire à un syndicaliste qui se cache...

Voici l'avis du CE EDS. Tu verras que c'est aussi ça le syndicalisme au service de TOUS les salariés.

" Avis du CE EDS du 23 juillet 2009 concernant l’information et la consultation sur le projet de protocole d’accord.

Le CE EDS France réuni le jeudi 23 juillet 2009 est consulté sur le projet de protocole d’accord portant sur :

le projet de transfert de 600 personnes de HPCCF et HPF vers EDS France,

les projets de restructuration de 1050 personnes sur les 3 entreprises du groupe,

les mesures sociales (convention métallurgie pour EDS, les NAO, la participation)

Les élus du CE constatent que les justifications du plan présenté par la direction ne répondent qu’a des objectifs financiers et boursiers, s’inquiètent de voir que la direction est dans l’incapacité de présenter l’organisation future et le développement de l’entreprise et s’interrogent sur les emplois et les sites impactés par les projets de restructuration.

Toutefois le CE note l’engagement de la direction de tout faire pour limiter le nombre de postes supprimés à 700, de tout mettre en œuvre pour qu’il n’y ait pas de désignations, de mettre en place des conditions de reclassement favorisant le volontariat dans des conditions optimum.

En outre, après des mois de pression des organisations syndicales, la direction accepte la création d’un comité de groupe; celui-ci fera bénéficier de la convention métallurgie, de l’harmonisation des statuts , des négociations annuelles obligatoires uniques et globales et de la participation pour l’ensemble des salariés du groupe HP en France.

Les élus du CE prennent note que la direction s’engage à ne pas notifier de nouveaux licenciements pour motif économique dans le cadre d’éventuels plans de sauvegarde de l’emploi avant le 31 décembre 2011.

Les élus sont et resteront vigilants quant au bon déroulement des différents points de cet accord et espèrent que, lors du livre II (ancien livre IV), la direction continuera de faire preuve de bonne volonté et de loyauté.

En conséquence et compte tenu de la consultation des salariés qui se sont prononcés très majoritairement pour cet accord, les élus émettent un avis favorable.

Le CE EDS France mandate son secrétaire adjoint pour signer le protocole d’accord soumis ce jour au CE."

Peut-être l'avis du CE EDS t'ouvrira un peu les yeux et te rendre moins égoiste. Ils sont 1200, tu survivras sans problème à ton petit bout de Syntec dont tu es incapable de dire l'inconvénient qu'il représente pour toi maintenant que la CFTC a fait sauter du protocole les articles 61 et suivants du chapitre 8 de la Convention.

D'autre part, TOUTES les catégories de salariés ont été défendues dans ce protocole sans exception. Tu as manifestement déjà oublié les revendications de l'intersyndicale (dont ton syndicat) au début du conflit pour les employés transférables.

De la même façon, il y a déjà plusieurs sociétés chez HP : HPF, HPCCF, HPCRS, EDS, CDS qui est une bonne chose car embauchant nos sous-traitants et qui sera créé à partir d'une coquille existante... Et donc il continuera d'y en avoir plusieurs malgré tes rêves de société unique que l'on comprend très bien par ailleurs. Mais pas avec tes arguments qui manquent sérieusement de contenu, de lucidité et d'objectivité et qui sont guidés par une émotion aveugle.

Enfin au lieu de fabuler, est-ce que tu sais combien d'employés font encore le break fix concerné chez HP et quand sera présenté aux instances le projet de tranfert vers CDS ? Une toute petite partie de TS et pas avant 12 mois après la mise en oeuvre de la société CDS, garantie écrite dans le protocole d'accord hier au CE HPF.

Anonyme a dit…

bonjour

je serai transféré en novembre chez EDS et je voudrai dire à l'âne 148 qui n'a pas soif qu'on a besoin de calme pour gagner des deals et assurer l'avenir d'OS, donc merci de rejoindre ton écurie même sans carotte.

Anonyme a dit…

message spécial pour un peu plus de décence sur ce blog :

La moitié des Français disposent de moins de 1.500 euros par mois.

http://www.lesechos.fr/journal20090724/lec2_entreprises_et_marches/02078104643.htm?xtor=EPR-1000

Anonyme a dit…

Ici 148 message pour le bourin 150

Désolé mais je n'ai jamais traité quiconque de quoi que ce soit, mais sur le message 150 je souhaite apporter une reponse claire meme si je me fais censurer:

moi j'ai pas de carotte pour aller chez EDS mais je sais ou tu l'as toi.


Pour CFTC le passage du CE d'EDS s'apparente a la "methode coué" et sur la base du protocole il n'y a aucun avantage a passer EDS pour un HP de 25 ans, tu peux le tourner MUSCLE comme tu le veux ca ne change rien sur le fond ... apporte moi des reponses convainquantes et muscles a mes questions pour me convaincre.

Anonyme a dit…

Pour CFTC en date du 24 juillet 2009 , post 84 du sujet "Vers la signature du protocole et sa mise en place"

a écrit exactement ceci:


Si le procès est perdu, donc acte. c'était donc pas illégal. Si il est gagné, c'était illégal. HP dira alors : "j'ai pas le droit de transférer vers EDS ? Damned, je réintègre donc chez HP les 600, puis dans la foulée je remet tout le monde chez EDS. Ou bien je fais un autre projet : pourquoi pas tout le monde chez CDS ?

Tu vois CFTC toi tu joue avec la peur des employés, vieux secret de politiciens, malheureusement quand moi je dis qu'avec le changement de statut d'HPCCF c'est le début de la fin, avec des transferts vers EDS CDS etc... tu me rigole au nez pourtant c'est du concret

Par contre toi tu sais bien utiliser la peur sans avoir de choses concretes a presenter...

PS:

- je n'ai jamais participé au sujet "Vers la signature du protocole et sa mise en place" mais je me rends compte que d'autres on le meme avis que moi sur ce protocole.

- CFTC si tu ressent de l'aggressivité ne serait ce pas parceque tu n'es pas capable de me donner des éléménts et un comparatif pertinent m'incitant a quitter HP ? Tu le sais qu'au fond se protocole c'est une belle arnaque pour les 600 et que l'on en est reduit a faire la methode coué.

bientot les vacances pour moi , tu seras débarrassé de mes questions chiantes

CFTC HP a dit…

pour 153, il n'y a pas de questions chiantes, il y a des faits avérés ou pas, des interprétations qui varient. Et donc si tu n'es plus là pour amener des éléments nouveaux, tu vas me manquer pendant tes vacances...

Bien sûr tu n'es pas tout seul à avoir cet avis sur le protocole, heureusement d'ailleurs, mais on a vu que si la majorité des commentaires du blog étaient contre pendant la consultation, à l'arrivée le non ne fait que 20%. Donc ce sont les plus actifs sur le blog, c'est logique car le oui n'est pas aussi affirmé que le non. Mais combien sont transférables et toujours opposés comme toi au protocole ? Notre estimation et elle n'engage que nous : dans les 200 maximum. On verra combien ils seront le 25 septembre à l'audience du TGI de Nanterre, si elle a lieu.

Je ne suis certainement pas un politicien, mais j'aime dialoguer et traiter les objections : il y a du pour et du contre dans le protocole, mais désormais l'avis majoritaire est qu'il vaut mieux ce protocole que pas de protocole. Et après m'être abstenu dans le vote de nos adhérents, je n'ai plus de doute sur ce sujet et c'est tout sauf une arnaque pour les transférables : jamais on ne laisserait partir 600 employés dont 40 adhérents, 10 élus CE ou DP et 2 Délégués Syndicaux CFTC HP si c'était le cas.

Pour les choses concrètes je te renvoie aux 2 pages de synthèse utilisées pour la consultation des employés.

Je ne ris pas au nez, mais je challenge tes affirmations catastrophistes sur les conséquences du changement de statut d'HPCCF et la création de CDS ou d'autres transferts EDS qui ne sont pas en lignes avec nos informations, et crois-moi ce ne sont pas les bons informateurs qui manquent, qui sont contre le système et bien placés.

Si inquiétude il doit y avoir, et on pense bien connaitre notre adversaire, cette inquiétude n'est désormais pas plus ou moins importante chez EDS que chez HPF ou HPCCF.

Enfin pourquoi veux-tu que je t'incite à quitter HP ? Tu parles du transfert EDS ? Désolé, il n'a pas été possible d'obtenir une prime de transfert et pourtant avec la CGT on a pas manqué d'imagination pendant les négociations pour même tenter d'aller prendre sur le budget du PSE...

Mais tu continueras d'être HP Compatible, je crois que c'est ce que tu te refuses à entendre. Ca n'était pas vrai en janvier, c'est vrai maintenant si le protocole se met en place.

Si l'idée de la CGT suit son chemin "pourquoi ne pas changer le nom d'EDS France en HP-EDS France ?", alors peut-être certains obtacles qui sont plus du domaine psychologique que du domaine rationnel disparaitront.

Bonnes vacances !

Anonyme a dit…

merci 151 pour nous rappeler à la réalité et redescendre de notre bulle !

* Si je touche plus de 33.900 euros brut par an (oui, c'est mon cas comme la majorité chez HP), je fais partie des 10 % de Français les plus aisés...
* Si je touche plus de 119.940 euros brut par an (non, mais j'ai le sentiment qu'il y en a un certain nombre chez HP), je fais partie des 1 % des salariés français les mieux rémunérés - soit 130.000 personnes.
* le plafond de 250k€ décrié et jugé trop bas par beaucoup, c'est juste environ 18 ans du salaire médian touché par 50% des Français les moins fortunés

Bon, dit comme ça, je me sens un peu mieux, pas vous? et je ne me sens plus trop le droit de me plaindre...

Anonyme a dit…

la plafond de 250K, c'est exactement 20 années de Smic net...

Anonyme a dit…

Dans le nouveau PSE 2009, pourra-t-on comme en 2006, passer à temps partiel et bénéficier du paiement à 100% des cotisations patronales (retraite...) ?
Si oui est-ce pour une période déterminée ?

Anonyme a dit…

Y aura-t-il un bonus pour la Réduction Volontaire du Temps de Travail ?
=> Bonus incitant les passages à temps partiel pour sauver des emplois ?

CFTC HP a dit…

Question DP CFTC et réponse pour 105

Question 10 :

En cas de licenciement économique, ce sont les 12 derniers bulletins de salaire qui sont pris en compte pour le calcul des indemnités de départ. Mais quid des personnes en FONGECIF dont le salaire est tronqué (salaire qu'HP se fait rembourser par le FONGECIF) ? Pouvez-vous nous confirmer que c’est bien le salaire avant FONGECIF qui est pris en compte ?

Réponse :
Dans cette situation précise, et afin de ne pas pénaliser le salarié, le calcul des indemnités de départ se fera sur la base des 12 derniers mois d’activité précédant le FONGECIF.

CFTC HP a dit…

pour 157 et 158, on avait répondu dans un autre sujet. Dans le PSE 2006 à part le 80% qui est automatique et ne peut être refusé, si c'est plus il faut l'autorisation du management, donc pas évident. A suivre avec le projet de Livre I dans quelques mois.

Enregistrer un commentaire