ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

HPE Next Securities Analyst Meeting : update HPE Next, Finances…

Elections Entco 1ère réunion de la DUP

Actualité DXC-ESF Flash Fil Rouge GPEC Out du 18 octobre. Prévolontariat

NAO HPE 2018 Au moins une bonne nouvelle !

FPR FY17 et Objectifs FY18 Flash Pratique HPE : les conseils CFTC

France-Canada contre la souffrance La CFTC HPE vous invite le 16 novembre !

HPE PSE GPEC Out L’espace référence pour les volontaires acceptés

HPE Politique voiture Vos questions, les réponses !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

dimanche 29 août 2010

La semaine du 30 août au 3 septembre

Les 10 milliards de rachat d'action et la fin du plan d'achat d'actions employés commentés dans ce sujet. + 3PAR.

Lundi 30 août
* CE HP CCF

Mardi 31 août
* CE HP CCF
* CE HPF

Jeudi 2 septembre
* Commission de suivi du PSE HP ESF

Vendredi 3 septembre
* Début des NAO (Négociations Annuelles Obligatoires)

33 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

Et hop, encore 10 milliards, dont 3 sur Q4 !

…De rachat d’actions HP, évidemment.

http://finance.yahoo.com/news/HP-approves-extra-10-billion-rb-4215721217.html?x=0&.v=2

Anonyme a dit…

c est sympa pour Mark Hurd il va pas attendre longtemps avant de fourguer ses stock en fait il va partir avec beaucoup plus
merci Cathie

Anonyme a dit…

et comme cela on evite le proces que les fonds de pensions avait prevu de faire
et quand on pense que le PEE passe a 400 Euros d abondement c est vraiment de la racaille en col blanc ce board

Anonyme a dit…

comment satisfaire des investisseurs qui seront de toute facon volatils a la premiere bourrasque. et ceci au lieu de les miser sur les employes ... et d'essayer de restaurer confiance et engagement

Anonyme a dit…

Mensonger, l'article ci-dessous, il parait que les rachats d'actions c'est pour les employés!!!
Ah bon sous quelle forme et quelle proportion??? Par contre c'est sur ca va profiter à la dizaine de hauts dirigeants qui dirige HP et leur réseaux...

http://www.latribune.fr/technos-medias/informatique/20100830trib000543732/hp-envisage-un-nouveau-plan-de-rachat-d-actions.html

Anonyme a dit…

Ce que dit cet article : Le numéro un mondial des ordinateurs, embarqué dans une bataille boursière contre Dell pour l'acquisition de 3PAR, entend ainsi "gérer la dilution (du cours de ses actions) créée par l'émission de titres dans le cadre des programmes de rémunération de ses employés".

Ca peut se comprendre par rapport aux stock options ou les anciens plans d'achat d'action.

CFTC HP a dit…

http://blogs.wsj.com/deals/2010/08/30/why-h-p-buyback-is-bad-news-for-the-economy/?mod=yahoo_hs

CFTC HP a dit…

En gros, cet article démontre le fait que les rachats d'action d'HP ne présentent aucun intérêt pour l'économie, au contraire !

Anonyme a dit…

les echos.fr :

En juin dernier, la Réserve fédérale a même déclaré que les institutions non financières détenaient au total plus de 1.800 milliards de dollars de trésorerie, un niveau record. « Il y en a qui parviennent à se faire de l'argent dans cette économie. Malheureusement, il ne s'agit ni des classes moyennes, ni de la classe ouvrière. C'est cela notre vrai problème », affirme le quotidien. La question importante, selon le journal, est de savoir ce qui est fait avec cet argent stocké « hors du circuit économique ». En tout cas, ces dollars ne sont pas redistribués aux salariés, en termes de création d'emploi ou d'augmentation de salaire, se plaint le quotidien, qui affirme, en s'appuyant sur l'exemple du « 5 dollars day » instauré par l'entreprise Ford en 1914, qu'une telle redistribution est le seul moyen de soutenir la croissance économique. En revanche, les actionnaires resteraient les grands gagnants. Au moins 135 compagnies du S & P 500 ont gonflé les dividendes des actionnaires au premier semestre. L'entreprise Hewlett-Packard illustre bien cet état de fait : la compagnie n'a pas hésité à réduire les salaires, ni à diminuer de 2,5 % les dépenses en R & D malgré de très bons résultats économiques. En revanche, en soutenant le prix de son action, HP a gâté ses actionnaires. Une tendance que le quotidien observe d'un mauvais oeil : « Attribuer la richesse des entreprises aux actionnaires plutôt qu'aux employés qui créent cette richesse n'est pas plus judicieux aujourd'hui qu'il y a dix ans. C'est cette pratique qui nous a menés à la crise. » Un réveil difficile pour les classes moyennes, encore envoûtées par le « rêve américain ».

Anonyme a dit…

On peut dire que notre societe genere du cash
chapeau etre capable de sortir en moins d un mois
le package de Mark HURD +10 Milliard de rachat d actions +2 milliard pour racheter une boite de storage qui a moins de 1000 Salaries
et qui voit son titre flamber
c est Noel pour les actionnaires
et toujours personnes dans les rues

Anonyme a dit…

bienvenue dans le monde du tableur fou!
http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/08/31/la-folle-surenchere-de-hp-et-dell-pour-prendre-le-controle-de-3par_1404844_3234.html#xtor=EPR-32280229-%5BNL_Titresdujour%5D-20100831-%5Bderoule%5D

les commentaires sont pas tendres sur le cote rationnel!

Anonyme a dit…

l'article du Wall Street Journal est vraiment intéressant et sans concession sur la disproportion des sommes engagées :

"The $10 billion comes on top of $8 billion in buybacks authorized in November 2009. The total far exceeds the amount of money that the company has spent each year on M&A for the past nine years, excluding 2008, when the H-P spent $13 billion on Electronic Data Systems, according to data provider Dealogic.

Also consider that the buybacks total 17% of H-P’s market capitalization.
"

Anonyme a dit…

fair monter l'action, pour faire plasir au grd actionaire, c'est le seul et unique objectif de cette boite, rien d'autre ne compte à court terme; clients et employés....rien à foutre.

Anonyme a dit…

traduction article en 12) : en gros, HP dépense plus d'argent à racheter ses propres actions qu'à faire de nouvelles fusions-acquisitions qui préparent l'avenir et soutiennent la stratégie d'entreprise. Ecoeurant...

Anonyme a dit…

voila ce qui devrait etre un exemple pour toi
Mark Hurd a surement retrouver du travail avant la fin de sa periode de reclassement

DAYTON — Shares of Teradata Corp. rose 3.4 percent Friday following website speculation that Mark Hurd, the former head of Hewlett-Packard Co., would return to Teradata.

Shares of Teradata (NYSE: TDC) closed Friday, Aug. 28, at $32.46, up $1.07. Trading volume was 2.5 million shares, compared with the average 1.8 million shares. Teradata’s share price started rising Thursday after TheFlyOn

TheWall.com, a subscription-based market news site, speculated that Hurd could return to Miami Twp.-based Teradata. Hurd ran Teradata when it was a division of NCR Corp. Hurd left NCR in March 2005 after two years as the company’s CEO to take a similar job at Hewlett Packard.

Hurd resigned from Hewlett-Packard Aug. 6 following an investigation into a sexual harassment claim that found violations of the company’s “standard of business conduct” policies, the Palo Alto, Calif.-based company said. HP’s board appointed CFO Cathie Lesjak, 51, as CEO on an interim basis.

Barron’s Online reported what TheFlyOnTheWall reported and added: “It would be a little hard to imagine Hurd going to Teradata to run a division; ergo, you have to wonder how this theory makes Teradata CEO Michael Koehler feel; he’s had the company’s top job since it was spun off from NCR in 2007.”

Teradata declined to comment on the online reports.

Anonyme a dit…

un espoir pour tous les pdg qui n ont plus de strategie qui font des combines sur leur note de frais on peut trouver du boulot avant la fin de sa periode de reclassement .....

http://www.daytondailynews.com/business/teradata-stock-rises-on-hurd-speculation-883851.html
DAYTON — Shares of Teradata Corp. rose 3.4 percent Friday following website speculation that Mark Hurd, the former head of Hewlett-Packard Co., would return to Teradata.

Shares of Teradata (NYSE: TDC) closed Friday, Aug. 28, at $32.46, up $1.07. Trading volume was 2.5 million shares, compared with the average 1.8 million shares. Teradata’s share price started rising Thursday after TheFlyOn

TheWall.com, a subscription-based market news site, speculated that Hurd could return to Miami Twp.-based Teradata. Hurd ran Teradata when it was a division of NCR Corp. Hurd left NCR in March 2005 after two years as the company’s CEO to take a similar job at Hewlett Packard.

Hurd resigned from Hewlett-Packard Aug. 6 following an investigation into a sexual harassment claim that found violations of the company’s “standard of business conduct” policies, the Palo Alto, Calif.-based company said. HP’s board appointed CFO Cathie Lesjak, 51, as CEO on an interim basis.

Barron’s Online reported what TheFlyOnTheWall reported and added: “It would be a little hard to imagine Hurd going to Teradata to run a division; ergo, you have to wonder how this theory makes Teradata CEO Michael Koehler feel; he’s had the company’s top job since it was spun off from NCR in 2007.”

Teradata declined to comment on the online reports.

CFTC HP a dit…

HP va arrêter le Plan d’Achat d’Action HP le 1er novembre, voici ce que nous en pensons dans une déclaration faite en CE :

" La CFTC ne regrettera pas le plan d'achat actuel qui était devenu une escroquerie pure et simple suite à l'abandon du cours préférentiel.

Mais la CFTC dénonce la fin de l'actionnariat employé chez HP. Après la suppression récente des cadeaux ancienneté, ce nouvel abandon ne fait que piétiner l'histoire d'HP et confirme une fois de plus
le peu de considération qu'a le Comité de Direction pour les employés.

A la Direction française de prouver le contraire lors des prochaines NAO quand elle fixera le montant de l'abondement épargne salariale 2011."

Par ailleurs, les frais fixes de ventes d'action chez Chase Mellon passent de 10 à 20$ !

Mauve a dit…

DELL renonce: HP achète 3PAR à 33$/action.
Soit plus de 2 milliards de $.
http://sg.finance.yahoo.com/news/HP-wins-3PAR-2-4-bln-Dell-rsg-1843756487.html?x=0&.v=2

Anonyme a dit…

Quand Hurd se casse, les dollars volent!

Les annonces s'enchaînent:
* Environ 30 millions de $ pour virer un PDG qui a selon le board fraudé sur des frais et piétiné le SBC (l'éthique)
* 10 milliards de $ de rachat d'actions
* 3 milliards de $ de rachat en Q4 (c'est pas clair de savoir combien de ces 3 milliards sont sur des autorisations précédentes, et combien sont dans les 10 milliards)
* 2 milliards de $ et quelques pour acheter 3PAR.
Soit 3PAR est un véritable joyau technologique, ou alors, qu'est-ce qu'on ferait pas pour faire ch**r DELL

Question: What's next?

Et la question qui nous intéresse le plus: Y en aurait pas un petit bout pour les salariés?
A vot' bon coeur, M'ssieurs-Dames du board...

Anonyme a dit…

A 2 milliards ++, PAR parait très cher à certains commentateurs ou analystes.
http://www.bloomberg.com/news/2010-09-02/dell-walks-away-from-3par-bidding-after-hp-s-33-a-share-offer.html?cmpid=yhoo
http://www.marketwatch.com/story/dell-pulls-plug-on-3par-bidding-war-2010-09-02?siteid=yhoof

Anonyme a dit…

Dell va toucher 4% de cette somme de la part de 3PAR, donc d'HP. C'était prévu dans l'accord initial 3PAR-Dell !

Anonyme a dit…

Dell doit recevoir une indemnité de 72 millions de dollars du fait de la rupture de l'accord passé avec 3PAR :

http://hightech.nouvelobs.com/actualites/depeche/20100902.REU8202/hewlett-packard-l-emporte-sur-dell-et-rachete-3par.html

Anonyme a dit…

Je ne vois encore rien sur ce blog concernant la grève du 7 septembre.
Les employés HPF ont déja perdu 9% de salaire en 2009.(bilan social)+ perte d abondement.
Allons nous encore laisser faire sans rien dire?

CFTC HP a dit…

Le 7 septembre, c'est le mouvement national sur la réforme des retraites. Le sujet est couvert ici = 7 septembre : consultez le dossier CFTC sur la réforme des retraites.
(http://www.cftc.fr/ewb_pages/h/histoire_retraite.php)

En ce qui concerne les NAO qui commencent aujourd'hui et qui couvriront salaires 2011 et abondement épargne salariale 2012, il appartient aux syndicats, à leurs adhérents et aux employés de décider d'un mouvement social spécifique HP.

Pour mémoire, 2009 a été tendu socialement avec plusieurs débrayages pour les raisons que tu évoques, le projet de baisse de salaires en plus.

Anonyme a dit…

Quand aura t on des infos sur les propositions NAO?

CFTC HP a dit…

Pas aujourd'hui, car la première réunion définit les données chiffrées historiques qui seront fournies par la RH et le calendrier des réunions des 2 à 3 prochains mois.

C'est le 11 octobre que la Direction fera ses premières propositions aux syndicats

Anonyme a dit…

pour 26, lors des NAO, merci de penser a ceux qui ont eu 0% en 2009 et 0% en 2010... :-)

Anonyme a dit…

je suis contributeur indiduel et j'ai reçu il y a bientôt 10 ans un plan de stocks option pour me remercier de mes bons et loyaux services (oui, à une époque ça se faisait encore de motiver et récompenser les salariés!!)

ce plan expire en décembre 2010 et avec la chute vertigineuse de l'action suite au départ de MH, je me sens vraiment lésé. Est-il possible que la corp rallonge d'1 an ou 2 le délai d'exercice des options qui expirent dans les 3 - 6 moins au moins pour passer le creux de la vague et compenser le préjudice subi? merci!

Anonyme a dit…

tO 28
pas de soucis pour tes actions elles vont remonter car Hp est train de demander des baisses de salaires et la corp va surement annoncer un bon Work Force reduction en EMEA
Tu peux demander a etre vire comme cela en meme temps que tu perds ton job l action va remonter pour ton benefice

Anonyme a dit…

Seul un financier particulièrement créatif qu'on équiperait d'un tableur et d'une pipe à eau serait capable de justifier le montant délirant de la dernière annonce de HP, la sixième dont 3PAR ait fait l'objet en trois semaines. HP offre 30 dollars par action, c'est-à-dire plus du triple du cours de 9,65 dollars auquel le titre se négociait encore le 13 août. Sans compter que HP s'est aussi engagé à verser une prime finale de 72 millions de dollars en cas de victoire.

Eh bien, allons-y. Allumons notre tableur et bourrons notre pipe. Imaginons que HP - ou Dell, peu importe - réussisse à faire exploser les ventes de 3PAR en faisant profiter la société de sa puissance de distribution. Les estimations convergentes étudiées par Thomson-Reuters indiquent que 3PAR s'apprêtait déjà à faire passer son chiffre d'affaires de 195 millions de dollars, en 2009, à 460 millions, en 2014.

Admettons que celui qui s'emparera de 3PAR sera en mesure de doubler la progression attendue pour porter le chiffre d'affaires à 920 millions, tout en préservant la marge opérationnelle prévue de 11 %. Cela donne un bénéfice avant impôts d'un peu plus de 100 millions de dollars. Si l'on retient un prélèvement fiscal net de 30 %, on arrive à la conclusion qu'au total l'investissement de HP ne lui rapporterait que 3 %.

Une rentabilité bien inférieure au coût des capitaux nécessaires. Bien sûr, HP pourra soutenir que c'est là une bonne façon d'utiliser une fraction de ses réserves de liquidités. Il est vrai que ce serait un placement plus lucratif que les bons du Trésor américain à cinq ans. Et puis, l'intégration de 3PAR aiderait peut-être HP à vendre un tas d'autres produits et services.

Le problème, c'est que les propriétaires d'un groupe HP pour le moment privé de directeur général, aussi bien que ceux de Dell, verront certainement les choses autrement. Les actionnaires de HP ont déjà laissé fondre la capitalisation boursière de l'entreprise de 5 milliards de dollars cette semaine. Voilà qui en dit long sur ce qu'ils pensent de la manière très créative dont leurs capitaux sont employés.

Anonyme a dit…

Oracle embauche Mark hurd
Mark a accompli un travail brillant chez HP et je m'attends à encore mieux chez Oracle. Il n'y a pas de dirigeant dans le monde des technologies de l'information avec une expérience plus utile que lui", a estimé le PDG d'Oracle, Larry Ellison, cité dans le communiqué.
Avant de rejoindre HP en 2005, M. Hurd avait passé 25 ans chez le fabricant de terminaux électroniques (vendeuses automatiques, distributeurs de billets, caisses enregistreuses) NCR, où il avait contribué au développement de la filiale de logiciels Teradata, qui a pris son indépendance en 2007.
Se disant "enthousiasmé de faire partie l'équipe la plus innovante dans le secteur des technologies de l'information", M. Hurd a placé ses ambitions très haut. "Je suis convaincu que la stratégie d'Oracle de combiner les logiciels avec le matériel permettra à Oracle de dépasser IBM à la fois dans les serveurs d'entreprise et dans le stockage", a-t-il expliqué, cité dans le communiqué. Oracle a bâti son succès principalement sur les systèmes de bases de données à destination des entreprises, avant d'élargir son offre en proposant une gamme de services plus large.
L'homme qui fut à la tête du développement spectaculaire de HP pendant cinq ans devrait donc se retrouver en concurrence avec son ancien employeur, qui, face au ralentissement du marché des ordinateurs, cherche à élargir sa gamme à des solutions informatiques complètes pour les entreprises. Oracle, pour diversifier son offre, envisagerait de fabriquer du matériel.
Son arrivée a coïncidé avec le départ d'un dirigeant d'Oracle, Charles Phillips, annoncée simultanément lundi. Selon Oracle, celui-ci avait fait part à son employeur en décembre de son intention de quitter l'entreprise pour des raisons personnelles et avait accepté de rester pour gérer l'intégration d'un autre éditeur de logiciels qu'il venait de racheter, Sun Microsystems.
M. Hurd, 53 ans, avait dû démissionner de son poste chez HP à la suite d'accusations de harcèlement sexuel. Une enquête interne avait révélé une "relation personnelle proche" avec son accusatrice, une sous-traitante du groupe, relation qu'il avait dissimulée à son employeur à l'aide de notes de frais falsifiées.

Anonyme a dit…

10 Md$ par ici, 2,4Md$ par la, 40M$ pour Mark... et plus que 400€ pour les employés, des voitures en moins, des postes en moins, etc... (sans compter les réductions moins visibles comme les diminutions de certaines participations du CE par exemple). Personne (enfin presque) ne dit rien et ne fait rien.
Pourquoi voulez-vous qu'HP change de politique ? Les syndicats peuvent se battre mais sans un soutien des employés c'est plus difficile de se faire entendre. Merci à la CFTC pour leurs actions.

Anonyme a dit…

Quel petit monde, Antemeta est distributeur exclusif de 3Par...

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-3par-antemeta-decrypte-la-bataille-hp-dell-31574.html

Enregistrer un commentaire