ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

HPE Next Immanquables #10. Securities Analyst Meeting

Elections Entco 1ère réunion de la DUP

Actualité DXC-ESF Flash Fil Rouge GPEC Out du 18 octobre

NAO HPE 2018 Au moins une bonne nouvelle !

FPR FY17 et Objectifs FY18 Flash Pratique HPE : les conseils CFTC

France-Canada contre la souffrance La CFTC HPE vous invite le 16 novembre !

HPE PSE GPEC Out L’espace référence pour les volontaires acceptés

HPE Politique voiture Vos questions, les réponses !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mercredi 23 février 2011

Le droit d'alerte du CE HPCCF

Dans un CE HPCCF extraordinaire le 22 février, un droit d'alerte a été déclenché par 8 élus sans tenir compte de l'avis de 3 syndicats représentés par 5 élus, dont la CFTC.

Pour défendre vos emplois dans HPCCF, les élus du CE HPCCF avaient fait pression sur la Direction pour obtenir des informations précises et complètes sur l’emploi et ses perspectives dans HPCCF.
3 syndicats, dont la CFTC, ont estimé plus efficace et parfaitement réaliste de développer vis-à-vis de la Direction une stratégie en 2 temps basée sur le maintien du dialogue social dans la mesure du possible. Mais 2 syndicats ont refusé cette approche. Usant de leur majorité, ils ont imposé une stratégie plus radicale en déclenchant sans délai un droit d’alerte au lieu d’attendre 3 semaines pour prendre la décision.

En réaction à ce coup de force particulièrement maladroit, la Direction a annoncé suspendre toute discussion sur son projet de GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) chez HPCCF.

Explications, réponses et réactions dans ce sujet.

44 commentaires à lire:

CFTC HP a dit…

Plutôt que de voter directement un droit d'alerte chez HPCCF, la CFTC, la CFDT et FO ont privilégié ensemble une approche en 2 temps et ont voté cette motion :

" Le CE a demandé à plusieurs reprises :

- Un statut précis concernant l’ensemble des postes HP Centre de Compétences France (organigrammes détaillés de chaque business et fonctions et groupes)

- La stratégie de HP Centre de Compétences France : missions, objectifs et moyens de l’entreprise, de ses différentes composantes et de leurs localisations géographiques,

- Les directions, les objectifs et les axes de développement mis en perspective avec les compétences des salariés HP Centre de Compétences France, leur évolution et leur localisation,

Les élus n’ont pas obtenu jusqu’à présent les réponses.

Les élus ont constaté au travers des débats en CE ces derniers mois des éléments inquiétants en regard de ces questions, notamment :

- Situation alarmante de dizaines de salariés en redéploiement ou repositionnement depuis des mois voire des années,

- Salariés toujours plus nombreux dont le poste se vide de son contenu ou qui sont en surcharge chronique,

- Menaces pesant sur plusieurs organisations notamment (liste des organisations)

- Une quarantaine de personnes parties en mobilité internationale pour lesquelles la Direction ne s’est pas préoccupée du devenir des postes qu’ils occupaient et des conséquences pour HP Centre de Compétences France,

- Un plan de formation qui reflète la vacuité des axes stratégiques notamment sur les formations techniques et métiers qui devraient constituer le cœur du développement des compétences des salariés HP Centre de Compétences France.

Le CE demande à obtenir les réponses sur tous les points énumérés dans cette motion avant le 15 mars 2011. A défaut, le CE déclenchera un droit d’alerte conformément aux articles L2323-78 et L2325-35 du Code du Travail. "

Cette motion a été rejetée par 8 voix (CFE-CGC et CGT) contre 5 (CFTC, CFDT et FO) et il lui a été préféré un autre dernier paragraphe déclenchant directement le Droit d'Alerte sans le délai de 3 semaines :

"Conformément aux articles L2323-78 et L2325-35 du Code du travail, le CE déclenche un droit d’alerte économique et mandate SEXTANT comme expert. La mission de l’expert pour répondre à ces questions sera axée sur les investigations nécessaires avec les interlocuteurs décisionnaires appropriés quelque soit leur localisation dans l’organisation HP mondiale."

----------------------------------------
Plus d'information sur ce qu'est un droit d'alerte sur ce site : http://www.wk-ce.fr/actualites/detail/21227/comment-le-comite-d-entreprise-peut-il-user-de-son-droit-d-alerte-.html

Un CE n'a le droit d'exercer qu'un seul droit d'alerte par an.

Anonyme a dit…

Pas trés grave que la direction arrete la GPEC, c'est complètement bidon, les vraies décisions concernant HPCCF sont prises aux US, sans meme daigner informer le mgt HP France, comme j'ai pu m'en apercevoir pour mon cas personnel.

Anonyme a dit…

.....et oui, la majorité restant la regle en démocratie....il faut faire avec....meme si parfois il ne semble pas forcémént ce pour quoi on pencherait avec une approche plus tactique.

CFTC HP a dit…

Pour 2, l'arrêt de la GPEC (restructuration en douceur dans l'esprit du DRH) est peut-être plus une réponse à chaud au droit d'alerte, on verra si ça se confirme.

Anonyme a dit…

Si le compte rendu reflete bien l'etat des lieux: "Le CE a demandé à plusieurs reprises .... Les élus n’ont pas obtenu jusqu’à présent les réponses"

Le fait de proposer un delai avant de declencher un plan d'alerte est plus que superflu. La reaction normale est bien de le declencher tout de suite. Surtout au vu des questions de fond qui restent sans reponse (completement ignorées?) par la direction.

Anonyme a dit…

Donc, le CE a usé du seul droit d'alerte auquel il avait droit en 2011 ?
Quid des informations rampantes sur un nouveau plan WFR qui verrait le jour debut 2012 et dont l'annonce, le pré-annonce, ou la rumeur démarrerait cette année... ?
Y'a plus de cartourche dans le fusil a 1 coup !

CFTC HP a dit…

Réponse à 5 : superflu ? Non, parce que les Ressources Humaines étaient mobilisées depuis 4 mois sur les protocoles fusion, et elles s'apprêtaient comme dossier suivant à lancer les discussions GPEC HPCCF. Cet échange sur l'avenir aurait pu être plus réussi que les précédents car le nouveau DRH a une vision et une expérience de la GPEC différente de ses prédecesseurs.

Ca pouvait donc attendre 3 semaines. Au lieu de cela, les ressouces vont être mobilisées immédiatement pour répondre aux questions d'un expert qui va pondre un superbe rapport à prix d'or. Il faut aussi se demander à quoi sert vraiment un droit d'alerte en dehors du côté spectaculaire et "WAOW" vis à vis des salariés, et quels sont les avantages et inconvénients d'en lancer un.

CFTC HP a dit…

Réponse à 6 : tu as mis le doigt sur un des inconvénients du droit d'alerte. On est très tôt dans l'année et ça peut même avoir comme effet d'accélerer les choses.

En terme de stratégie, il est normal de questionner celle qui nous a été imposée ainsi qu'aux salariés. A savoir : le CE devait il être le premier à déclencher les hostilités sans période d'ultimatum ?

Anonyme a dit…

Seule l'intersyndicale a permis de proteger les employés jusqu'a present. Cette intersyndicale existe principalement parce que les syndicats majoritaires ne ferment pas la porte aux minoritaires. Pourquoi la CFTC met elle si fort en exergue le fait qu'il n'y a qu'un seul droit d'alerte par an? Le but est il de casser l'intersyndicale? On sait que 2012 sera difficile (peut on dire dramatique?). L'absence de reponse a la question: "La stratégie de HP Centre de Compétences France : missions, objectifs et moyens de l’entreprise, de ses différentes composantes et de leurs localisations géographiques" est symptomatique. Les syndicats auront largement de quoi soumettre un autre droit d'alerte en 2012. Pour repondre a 6, si une rumeur declenche un droit d'alerte, il en faudrait en effet beacoup plus qu'un par an.

Anonyme a dit…

Ca a un nom tout cela : impulsivité.

Wikipedia. Impulsivité. Notion clé dans le domaine des sciences affectives et de la psychopathologie, l'impulsivité ne se définit pas en un mot. Afin de cerner au plus près ce que recouvre ce terme, la théorie distingue quatre facettes complémentaires : Le manque de persévérance, l'absence de préméditation, la recherche de sensations et l'urgence positive ou négative[1].

- L'urgence est comprise comme l'impossibilité d'inhiber une réponse dominante ou automatique, particulièrement dans des situations émotionnelles positives ou négatives, quitte à le regretter par la suite.

- Le manque de persévérance renvoie à la difficulté de se concentrer sur une tâche, sans être distrait ou perturbé par des pensées ou des souvenirs intrusifs.

- L'absence de préméditation correspond à une incapacité à prendre en compte les conséquences positives ou négatives d'une action, sur la base des émotions vécues dans une solution analogue.

- La recherche de sensations se manifeste par une recherche constancte d'expériences nouvelles et excitantes.

Un exemple simple et banal d'impulsivité est la réponse qui fuse avant la fin de la question.

CFTC HP a dit…

Pour 9, c'est effectivement au syndicat majoritaire de prendre en compte les minoritaires. Ca se passe bien sur HPF et HP ESF, pourquoi ça se passe autrement sur HP CCF ?

Si ça dérange de dire la vérité et expliquer ce qu'est réellement un droit d'alerte au delà du simple nom, il faut le dire plutôt que de porter des accusations gratuites. C'est un peu fort d'accuser de casser l'intersyndicale alors qu'il y a 3 syndicats d'un côté et 2 de l'autre sur la bonne stratégie à adopter pour défendre HP CCF. D'autant qu'il était facile de réconcilier les 2 : juste patienter 3 semaines pour les 2 syndicats majoritaires.

Anonyme a dit…

A la liste des organisations menacées, vous pouvez ajouter l'IT.
- aucune augmentation de salaire: ..parce que vous devez partir.
- aucune promotions:...parce que vous devez partir.
- aucun renouvellement de poste a Grenoble:...parce que vous devez partir.
- et sutout n'oublez pas Job searcher:... parce que vous devez partir !

Anonyme a dit…

L'intéret d'un droit d'alerte est d'obliger la direction à mettre plus d'efforts pour répondre, car le rapport en lui-même ne sert pas à grand chose (alerter les actionnaires ou le commissaire au compte ?...). Effectivement la bonne question à se poser est : faut-il le faire maintenant. En 2012, ce sera largement trop tard d'en faire un 2ème sachant qu'HP pourra faire des licenciements économiques dès le 1er janvier 2012 en lancant un PSE 6 mois plus tot. Mais début 2011, c'est peut-être trop tot, et le rapport de force et les réponses HP auraient pu être plus intéressantes dans quelques semaines ou quelques mois.

CFTC HP a dit…

Merci 12, l'IT est malheureusement depuis longtemps dans la liste, dans le droit d'alerte ont été mentionnées seulement les nouvelles organisations touchées.

Si vous êtes salarié HPCCF non abonné à nos communications cftchp@hp.com, demandez à recevoir les Express CE HPCCF envoyés rapidement après chaque CE.

Anonyme a dit…

Droit d'alerte, pourquoi maintenant? On n'est plus protégé par l'accord qui bloque les PSE jusqu'à janvier 2012?

Si je lis bien le texte du CE, la direction a l'air de ne pas savoir où elle veut aller avec CCF (pas dans le mur SVP!), mais ce n'est pas une raison pour claquer la porte tout de suite, non?

OK avec CFTC-8. Même dans l'armée, on n'a pas le droit de tirer sans sommations.
Variante (de mémoire): La guerre, c'est la continuation de la diplomatie par d'autres moyens (Clausewitz?). Encore faut-il que les diplomates travaillent d'abord!

CFTC HP a dit…

Pour 15, pas de souci, la protection sur les licenciements économiques (le protocole d'accord du 30 juillet 2009) est valable encore toute l'année 2011.

Pour compléter ton point, il y a quelques managers en France qui nous font bonne impression pour l'emploi HP CCF et le développement de leur activité (si si, il y en a !). Et les agresser en CE comme malheureusement c'est arrivé il y a peu de temps nous parait vraiment être contre-productif.

Anonyme a dit…

Pour une fois je vais défendre la direction ! si si !

La direction n'apporte pas de réponse... parce qu'elle ne les a pas! Tout ca se décide trés loin d'ici!

En plus, est-ce que la chute brutale de l'action va accélérer les choses? Leo est déja sous pression!

CFTC HP a dit…

Afin de pouvoir malgré tout faire entendre la voix des minoritaires (on ne pèse que 25% avec FO et 4 voix sur 13) et être efficace, la CFTC HP va prochainement lancer à l'attention de ses adhérents un atelier sur le futur d'HP CCF. Objectif : faire le constat précis de la situation et être force de propositions réalistes, pas uniquement d'opposition.

Si vous êtes intéressé pour participer, contactez Guy.Benoist@hp.com

Anonyme a dit…

Pour le 17 Y a-t-il encore un pilote dans l'avion ?

Anonyme a dit…

Bonjour,

à propos d'emploi j'ai vu lors des points abordés au CE CCF du 17 Février un point concernant GSD :

Information et Consultation sur le projet de réorganisation de l’équipe ES Best Shore GSD

avez-vous des informations plus détaillées ? nous sommes quelques uns en France dans cette activité qui se délocalise de plus en plus et nous n'avons plus de job précis.

Merci

CFTC Pierre F a dit…

@20 – Pour des raisons de confidentialité (concurrence etc.), nous ne discutons pas ici d’informations « business ».
Merci de nous contacter directement à cftchp@hp.com, ou de contacter un de nos élus au CE : par exemple Guy Benoist ou Pierre Favret.

Anonyme a dit…

On peut disserter sur le fait de lancer cette procédure ou pas, peu importe, mais sur le fond, tous les syndicats doivent comprendre que CCF est MORT.

YdT veut fermer cette entitée qui n'est pas en prise directe avec le business pour lequel il est évalué par son manager.

YdT assume la responsabilité en France d'activités qui ne lui permettent pas de gagner plus de pognon à la fin du mois et de voir son évaluation augmenter.

Beaucoup d'activites CCF ne lui rapporte rien personnellement. Faut pas croire qu'il va se casser le cul pour une source d'emmerdements qui ne lui rapportera jamais rien.

Donc CCF est mort.

Maintenant, comment on fait pour sauver ce qui peut l'être ?

Anonyme a dit…

D'abord on sort de la logique négatice dans laquelle tu es 22.
On le sait tous ce que tu dis, mais il y a encore environ 2000 Francais, qui vivent de leur salaire à HP en France, alors il faut tout faire pour les garder et les développer, que ca plaise ou non à YDT. En face, il faut mettre les profits que HP vient chercher en France. DONNANT-DONNANT: EMPLOIS HP EN FRANCE CONTRE PROFITS HP EN FRANCE, c'est tout.

CFTC HP a dit…

2200 salariés très exactement, plus les sous-traitants.

Il y a des managers qui se battent pour HPCCF et l'emploi en France, d'autres pas, d'autres contre. Ce sont les premiers qui nous intéressent, et on va travailler sur les autres aussi.

Pas question de fatalisme !

Anonyme a dit…

23

Malheureusement dans la vraie vie, ce n'est pas aussi simple.

24

Ce n'est pas du fatalisme, c'est la realité.

Quand on est fataliste, on baisse les bras. Je n'ai pas ecris que je baissais les bras, j'ai demandé ce que l'on pouvait faire.

Anonyme a dit…

Je suis pas trop d'accord avec le pessimisme ambiant sur HPCCF.
La force de HPCCF c'est la diversité de ses compétences. Que serait TS/TSD/GPSC/GSC EMEA sans ses salariés français de HPCCF?
Bien sur l'emergence des jeunes (et pas chers) Chefs de Projet de Sofia (en Bulgarie - pas sur la Cote d'Azur) est une véritable menace mais ca va prendre beaucoup de temps avant qu'ils nous remplacent!
Sans etre chauvin, les bons directeurs de projet au niveau européen sont trés souvent des Français, plutot plus souvent que les Allemands ou les Anglais.

Anonyme a dit…

26

Je vais te repondre.

Tout ce qui permettra a YdT de faire du revenue en France, il va le garder. Il est pas fou.

Je n'ais aucunce certitude, mais je mise sur le cheval "transfert de certaines equipes de CCF vers HPF" une fois que la fusion EDS-HPF sera terminée.

de cette manière, YdT securise son delivery (ce qu'il en reste, et tu cites des metiers que j'ai aussi a l'esprit) et laissera mourrir le reste au sein de CCF.

Voila, c'est mon scenario.

Maintenant, je sais pas ce qu'il va se passer, mais bon, celui qui voudra rester chez HP devra a mona vis se trouver une gache chez HPF ou bien evoluer au niveau de l'infogerence par exemple.

CFTC HP a dit…

Reprise d'un post mis dans le sujet projet de fusion le 19 janvier 2011.

Pour celles et ceux qui se posent la question de l'avenir d'HP CCF, comme tous les employés d'ailleurs.

Nous avons posé cette question au PDG, et le point était à l'ordre du jour de l'avant-dernier Comité de Groupe .

Voici un extrait de ses propos. Pour la CFTC, le problème de l'avenir de HP CCF en serait moins un s'il y avait des managers français ayant la volonté de défendre la vocation internationale d'HP en France vs la Corp.

" Nous souhaitons nous inscrire dans une logique de stabilité. Toutefois, nous sommes en concurrence avec des clients internes au sein d’HP. Il s’agit de rester l’ambassadeur de la structure française et de mettre en avant la richesse de nos expertises, afin de convaincre le réseau général d’HP de notre compétitivité et favoriser ainsi l’extension de nos activités.

Toutefois, certaines actions sont mises en œuvre pour ancrer au maximum les activités d’HP CCF en France, afin de les développer et de les pérenniser. Nous avons inauguré deux centres de calcul, à l’Ile d’Abeau et Grenoble autour desquels des activités se développent.

Il nous faut également participer activement aux pôles de compétitivité, comme SCS et le projet Agos, et Minalogic, dont nous sommes membre du comité de direction et dans le cadre duquel nous avons déjà répondu à des appels d’offres sans être pour l’instant sélectionné sur aucun projet. Je m’emploie à identifier des thèmes de développement avec des grands groupes français afin de nouer des partenariats ; des discussions ont été engagées sans succès jusqu’à présent mais la porte reste ouverte.

J’ai entendu les remarques des représentants du personnel, qui s’interrogent sur la pérennité de l’emploi sur HP CCF.

Cette structure, à l’image mitigée renferme des poches d’expertise à forte valeur ajoutée. Dans le même temps, HP CCF renvoie une image générale moins positive et les salariés doivent prendre toute leur part dans l’amélioration de l’image de marque. Vu de l’extérieur, HP CCF souffre notamment de la cherté du coût du travail en France et d’une flexibilité de l’emploi quasi-nulle avec des salariés qui considèrent qu’ils doivent avoir un emploi à vie. La prise de risque lors de l’installation d‘une activité à HP CCF est donc considérée comme élevée.

Nous pouvons améliorer notre image de marque, notamment via la mise en place d’un dispositif de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

...

CFTC HP a dit…

...


L’Angleterre jouit d’une image plus positive que la France, notamment en raison d’une plus grande flexibilité de l’emploi. L’Espagne apparaît comme un pays moins cher et plus flexible. L’Allemagne ne jouit pas d’une meilleure image que la France.

Nous pouvons améliorer la flexibilité du travail, mais nous ne deviendrons pas un pays à bas coût, pays avec lesquels nous sommes en concurrence.

...

HP constitue une grande communauté, dont les managers se basent sur les informations dont ils disposent pour prendre des décisions. Nous devons faire en sorte d’influer le plus possible sur leurs choix afin de favoriser l’emploi en France. HP a investi dans un data center à l’Ile d’Abeau, puis à Grenoble.

Pour éviter d’être privés de projets d’envergure, nous devons essayer de changer l’image et proposer d’autres idées qui soient réalisables. Je discute dans ce sens avec les grands groupes notamment basés dans la région grenobloise.

Nous sommes contraints de pratiquer un jeu d’influence et d’accepter une nouvelle forme de concurrence apparue avec la globalisation de l’économie. La création du data center a été bénéfique et rendue possible grâce aux atouts dont nous disposons en France.

...

L’atmosphère sociale générale et l’engagement de chaque collaborateur constituent incontestablement des éléments essentiels de la performance.

HP doit sa compétitivité aux transformations douloureuses et nécessaires que Mark Hurd est parvenu à imposer. Dans le contexte actuel, nous sommes dans l’obligation de continuer à contrôler les coûts et à rester attentifs à notre compétitivité.

La proposition de valeur que je vous soumets peut sembler timorée, mais je ne puis en proposer une autre. Je suis convaincu que les bonnes performances de la France en 2009 et 2010 ont été bien perçues par la Direction mondiale du Groupe.

Nous pouvons modifier l’image de la France et ainsi rendre la proposition de valeur plus attractive. "

Anonyme a dit…

si vous parrainez un candidat, voila le message qu'il recoit:
At HP, we live for the big idea. The next great discovery. The new way of being. To us, "Invent" is more than a word. It's who we are. The very soul of our organization. The people at HP are on a never-ending quest to create. It sounds like fun, because it is. After all, the first thing we ever invented was a better way to work.
HP is always on the look out for people who truly love what they do. That is why we have an Employee Referral Program. At HP, we believe the people in the best position to recommend a new HP person, is someone already working here. This program allows employees to refer candidates that are passionate about working for HP.

XX believes you could be the next new HP employee. If you are ready to see how far your ideas can take you and you are excited about the opportunity to join a leading global company, then go online and update your candidate profile. You will be contacted by one of our Staffing team when your skills and experience matches one of our open vacancies.

QUEL FLAN !!!!

Anonyme a dit…

Le message 28-29 est un peu ou beaucoup du FLAN aussimais merci de l'avoir partagé.

J'ai attentivement lu les versions des uns et des autres sur ce droit d'alerte, et je pense que ça coutait rien à la CGC d'attendre 3 semaines pour conserver l'unité du CE à un moment où c'est pas le moment de faire les idiots chacun dans son coin. Ce n'est pas un bric à brac d'explications embarrassées et incohérentes qui vont me faire changer d'avis.

Je constate que l'autocratie déjà subie dans les oeuvres sociales est bien en place à la tete du CE et touche maintenant d'autres domaines. Ca me parait le 2ème sujet le plus grave après la quasicarence de projets de développement pour CCF.

Anonyme a dit…

31

C'est peut être du flan, sauf que ca vient de la bouche du haut management. Celui ci compte un peu plus que le tiens et le miens.

Anonyme a dit…

Suite de 32 pour 31

Concernant le fonctionnement du CE CCF, je pense que tu as trouvé le bon terme : autocratie.

J'en viens a penser que le seul objectif de certains est de tirer jusqu'à la retraite, coute que coute pour l'entreprise et ses salariés plus jeunes.

J'espere me tromper, et voir ces personnes oeuvrer pour me donner tort.

Si il y a une tactique derrière cela, j'aimerai la comprendre.

Anonyme a dit…

Dans l'express du CE HPCCF, vous parlez d'une alliance CGT et CFE-CGC. Je suis surpris que la CFE-CGC s'allie avec un syndicat radical comme la CGT : je serais alors inquiet. Ne s'agit il plus plutot d'une convergence ponctuelle sur une decision, mais pour des raison différentes ?

Par ailleurs, la Direction a t elle demandé 3 semaines de délai ? Ou est ce un délai decidé par les 3 syndicats, en quelque sorte un ultimatum donné a la Direction, auquel cas j'imagine mal la direction y repondre, ca la décredibiliserait.

Merci beaucoup pour votre Blog et le debat

CFTC HP a dit…

pour 34, cela ressemble plus à une alliance ponctuelle de circonstance. Les raisons ne sont sans doute pas les mêmes, mais il y a volonté d'en découdre. D'habitude, c'est plus souvent la CFTC, la CFE-CGC et FO qui partagent des points de vue assez proches à l'échelle du Groupe HP (accord ATT 2006, protocole du 30 juillet 2009...).

Le délai de 3 semaines avait été proposé par les 3 syndicats pour ne pas agir dans la précipitation et laisser du temps aux RH. On pense qu'il valait mieux trouver une solution aux demandes et aux inquiétudes du CE par le dialogue dans le contexte actuel.

Anonyme a dit…

CFTC35 dit... alliance ponctuelle de circonstance... LOL
ou même par hasard pendant que vous y êtes?
Moi aussi j'ai lu les messages des uns et des autres. Le meeting du CE n'est pas tombé du ciel non? Alors c'est bien un truc prévu ce droit d'alerte, ça leur est pas venu comme une envie de pisser?
Craignos cette alerte!

CFTC HP a dit…

Ce qui est fait est fait, il ne reste plus qu’à espérer que les mêmes errements tendant à isoler HPCCF du reste du Groupe ne seront pas commis sur le projet de protocole d’accord lié à la fusion HPF-HPESF.

Anonyme a dit…

C'est pas parce que 3 syndicats sont d'accord que les 2 autres ont forcement tord, le droit d'alerte c'est un droit, libre a chacun de saisir les juges.

A de nombreuses fois par le passé vous avez tous menacé la DRH par le droit d'alerte sans jamais aller au bout, pour une fois que certains font ce qu'ils disent ...

La direction refusant d'aborder la GPEC ne serait elle pas mal placée dans le cas d'un PSE imminant?

CFTC HP a dit…

Réponse à 38

Que viennent faire les juges dans cette histoire ? Il est compréhensible que chacun estime avoir raison, mais bien plus que le fond c'est la forme qui a posé problème. Il y a déjà eu des droits d'alerte lancés dans le passé dans les différentes sociétés, mais jamais de cette façon.

La DRH suspend son travail préparatoire d'une négociation GPEC, on verra plus tard s'ils y renoncent complètement. La GPEC c'est dans leur esprit une méthode de restructuration douce pour éviter de lancer un PSE chez HPCCF. Comme chez IBM.

Attention, la jurisprudence semble évoluer et si la justice sanctionne les PSE baclés, il est pas évident qu'elle sanctionne désormais l'absence de GPEC :

http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/17648/le-pse-et-la-gpec-sont-deux-dispositifs-deconnectes.html

Anonyme a dit…

Bonjour,

J’ai assisté ce matin au coffee talk du staff HP sur le site de Grenoble.

Pour voir tout ce beau monde (Ydt, le DRH...) il y avait moins d’une centaine de personnes. Ce qui ressemble fort à une claque quant au pouvoir et à la crédibilité que leur confère les salariés sur leur capacité à agir sur leur devenir.

YdT :
Nos économies matures ( Europe de l’ouest ) avec une croissance de 1,2% confrontées à celles des pays émergents (8 à 9%) font que 1€ investi chez eux rapporte beaucoup + que chez nous ..
Puis nous avons droit à un discours beaucoup trop MEDEF :

§ L’Allemagne est le bon élève à suivre, jugez plutôt :
· Leur cout du travail est moins élevé que nous (le MEDEF se base sur les dernières stats de l’INSEE, dont plusieurs chercheurs ont montré les biais qui ont induit les conclusions dans ce sens, alors que tout pris en compte, c’est le contraire)
· .. donc l’Allemagne exporte plus, à un PIB supérieur et c’est donc bien plus intéressant chez eux

BUC suit aussitôt après :
- Et continue sur le même modèle, (tout cela semble bien scénarisé)

o Quels sont les atouts et challenges (pour ne pas dire difficultés) de HPCCF

§ Voilà les points négatifs énoncés :
· CCF est construit sur une vocation internationale, est implémenté sur 110 pays, donc nous en FR nous avons 109 concurrents ..
· En FR le cout de la main d’œuvre est vraiment élevé (vive le système indien !)
· Notre image est détériorée parcequ’on a trop de congés/de RTT/35h etc. (bis)
· L’emploi n’est pas flexible .. (ter)
· Contexte économique peu favorable en Europe de l’ouest
· Et voilà même que Buc nous conseille de modifier nos out of office message pour être bien perçu de l’étranger : « surtout ne mettez pas la date de début et de fin, juste celle de fin, comme ça quelqu’un qui vous écrit ne saura pas depuis quand vous êtes en congé … »

§ Points positifs
· Expertises spécifiques
· Ancrage dans l’écosysteme
· Proximité Client : (pour une entité fondée sur l’international, c’est plutôt intéressant comme avantage quant à la pérennité de HPCCF)
· Infrastructure de la France

o Suivent 4 points de développement sur des marchés d'avenir pour HPCCF Grenoble, trop confidentiels pour être écrits ici malheureusement.

Le DRH nous présente les retours qu’ils ont des salariés via le Vow et surtout la mise en place de déjeuners informels avec les employés (HPF, HPES, HPCCF)

o Points positifs (Notoriété de HP, Flexibilité dans l’organisation du travail (Accord du télétravail cité), Possibilité de changer de job dans HP (encore d’actualité ??)

Il nous décline ensuite les mesures pour remédier aux points négatifs.

o Sur le plan global :

§ Réactivation du process NEO2 d’intégrations des nouveaux salariés
§ Wellness : le programme va continuer
§ E-Award : le budget est doublé, une comm va être faite aux managers pour qu’ils l’utilisent
§ Mise en place d’un kick-off par site, pour mettre du « Fun », c’est en cours de gestation, le suivi de ce projet sera communiqué par BUC.

o Sur le plan des salariés :
§ D’ici fin Avril chaque salarié devra avoir un plan de développement personnel pour répondre à ce dont il a besoin sur le plan professionnel
§ Développement des managers :
· ils auront des formations, des séminaires et des réunions pour améliorer leur management, ce qui « par effet de cascade bénéficiera à tout le monde »
· les remote managers recevront une formation sur les spécifités du droit du travail en FR

o Toutes ces actions sont annoncées comme étant dans la durée.

Anonyme a dit…

Suite :

La dernière question posée par un participant à YdT : « Vous nous avez présenté les avantages et challenges de HPCCF vis-à-vis de nos autres concurrents HPCCF dans le monde, qu’est ce que chacun d’entre nous peut faire, pour faire pencher la balance du bon coté ? »

o YdT : « bla bla bla (vous êtes quand même tous bon, regardez en Allemagne quand même à 17h y a plus personne alors qu’en FR c’est loin d’être la cas (un bref moment d’égarement d’YdT qui a oublié les consignes du MEDEF)..) puis : « Il faut favoriser la mobilité interne dans les site, la mobilité dans HP » et enfin « et n’hésitez pas à oser la mobilité extra HP, n’hésitez pas à partir dans d’autres entreprises, c’est une expérience qui est profitable !» le pire c’est qu’il a insisté sur ce point. Pour quelqu’un qui doit motiver ces troupes, il a tout mis par terre.

L’auditoire est resté un peu assommé, mais comme la réunion avait débordé sur l’horaire prévu, le coffe talk s’est arrêté là, car la Kfet devait ouvrir.

PS : à voir la longueur de ce que je viens d’écrire, celui qui a lu jusqu’ici, a droit vraiment à toute ma considération .. ;^)

Anonyme a dit…

J'aime beaucoup le point sur les 35h00.

Pourquoi YdT ne defends pas au niveau de la corp que les cadres au forfait jour (% des salaries FR SVP) ne sont pas aux 35h00 mais aux forfaits jours ?

Pour quelle raison il ne le defends pas ?

Je suis cadre forfait jour. Je bosse plus de 7h00 par jour. Il m'arrive de rentrer a 1h00 du matin de chez un client quand il est dans la merde. C'est mon métier.
Si je met plus de 7h00 dans Omega, je me fais pourrir la gueule par mon N+2 qui est au niveau EMEA.

Pourquoi ?

Le management WW HP pense que nous sommes aux 35h00. Hors, c'est completement faux. Nous sommes a l'objectif, c'est un forfait.

Alors pourquoi YdT ne fait pas son travail au niveau WW pour presenter les choses comme elles sont reellements et non comme le haut management WW l'imagine ?

Quand YdT fera t il en sorte que, lorsqu'il faut tarvailler 9h00, 10h00, 11h00 ou 12h00 et que je travaille 9h00, 10h00, 11h00 ou 12h00, je puisse entrer le nombre d'heures reellement faites dans Omega sans me faire incendier par le management car mon profil est pré-définis 35h00 (vu des US) ?

Merci Yves de bien vouloir repondre et de ne pas fuir.

Messieurs YdT et BUC, vous etes les premiers responsables de croyances qui ne sont pas vraies, et qui nous portent prejudice.

CFTC HP a dit…

http://www.channelnews.fr/actu-societes/fournisseurs/9037-droit-dalerte-chez-hp-ccf-100-a-200-personnes-seraient-sans-affectation-reelle.html

alexi a dit…

Le management WW HP pense que nous sommes aux 35h00. Hors, c'est completement faux. Nous sommes a l'objectif, c'est un forfait

+1

Enregistrer un commentaire