ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de nouveaux témoignages adhérents !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/ESF (près de 500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

DXC-ESF Elections de juin : infos !

DXC-ESF Réponses DP. Cartes restaurants non reçues

DXC-ESF DiXiT 6 spécial épargne salariale. Souscrivez avant le 28 avril !

HPE Projet de 90 départs PSE GPEC Out. Décision 5 mai. Le dispositif CFTC

HPE Les Immanquables #2 : la cartographie des emplois GPEC 2017 expliquée

HPE Les Immanquables #1 : 12 réponses des spécialistes CFTC

Scission Software Newco Les prochaines étapes d’ici le 1er juin

Split de l’action HPE L’impact fiscal. Formulaires BT de ventes DXC ou HPE

Prévoyance-santé HPE et SW Dossier spécial : quel régime en 2018 ?

Accord handicap HPE/SW/DXC-ESF Homologation ?

De nouveaux témoignages adhérents, ne restez pas seul(e) : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

jeudi 14 janvier 2016

SAM, Webcast, Coffee Speech HPE, ES OTS : les annonces

Sujet lié à la réunion du SAM (Securities Analyst Meeting) pour HPE et HPI qui a eu lieu le mardi 15 septembre et à toutes ses suites.

Liens vers les présentations stratégiques

HPE : jusqu'à - 30000 postes (- 12%) principalement sur ES et sur 3 ans

HPI : - 3300 sur 3 ans (-7%)

Messages intersyndicaux

Les annonces du 18 décembre et de mi janvier en France : rien en 2016 ? Création d'ES OTS

395 commentaires à lire:

«Les plus anciens   ‹Précédent   1 – 200 sur 395   Suivant›   Les plus récents»
CFTC a dit…

La présentation générale HPE

http://h30261.www3.hp.com/~/media/Files/H/HP-IR/documents/events/09-15-2015/HPE-SAM2015-CEO.pdf

La présentation ES :

http://h30261.www3.hp.com/~/media/Files/H/HP-IR/documents/events/09-15-2015/HPE-SAM2015-ES.pdf

CFTC a dit…

Software : http://h30261.www3.hp.com/~/media/Files/H/HP-IR/documents/events/09-15-2015/HPE-SAM2015-SW.pdf

CFTC a dit…

EG :

http://h30261.www3.hp.com/~/media/Files/H/HP-IR/documents/events/09-15-2015/HPE-SAM2015-EG.pdf

Anonyme a dit…

et donc ? des annonces ?

CFTC a dit…

pour 4, il faudra attendre la fin du SAM HPE

Anonyme a dit…

Ca vient de tomber: 25,000 a 30,000 WFR, principalement cote ES...

CFTC a dit…

Suite 4-5-6 : c'est dans la présentation financière HPE

http://h30261.www3.hp.com/~/media/Files/H/HP-IR/documents/events/09-15-2015/HPE-SAM2015-CFO.pdf

Anonyme a dit…

ouuuuuuuch, alors la, ca va saigner sur a hpe es !

Anonyme a dit…

Quelle tristesse, quand on voit les slides, la marge est principalement due à des réductions de couts, quid d'une roadmap produits....?

CFTC a dit…

A noter :

- Dans des annonces similaires, les chiffres pour la France ont été communiqués environ 2 mois plus tard.
- Un Plan de Sauvegarde de l’Emploi ne pourrait se faire qu’en privilégiant le volontariat, avec des conditions basées sur celles du dernier PSE (accord de méthodologie sur la scission)
- Un éventuel projet de transfert forcé vers des sous-traitants comme cela se pratique dans d’autres pays entraînera inévitablement un conflit juridique et social

Anonyme a dit…

Avec de tel chiffres de suppression, vous pensez vraiment que ce sera sur la base unique du volontariat...?

Anonyme a dit…

Pour la France, Margaret pourra le dire à Paris non ?

CFTC a dit…

pour 11, la question en fait est plutôt :

Vont ils procéder par PSE ou/et Transfert ?

Si PSE validé, ils sont obligés de commencer par du volontariat. La question deviendra alors effectivement : qu'est-ce qui se passera s'il n'y a pas assez de volontaires ?
Abandon comme cela s'est passé d'autres années ou application de critères d'ordres pour la première fois ? Il est bien trop tôt pour espérer y répondre dès maintenant.

Anonyme a dit…

http://fortune.com/2015/09/15/hewlett-packard-job-cuts/?xid=yahoo_fortune

Anonyme a dit…

Encore plus de " pruning " après d'après l'article de 13

Whitman also indicated that once HP successfully splits into two companies, there may be “more pruning in terms of businesses that don’t fit going forward.”

NB :
pruning
[of hedge, tree] taille f
[of branches] élagage m
(figurative) [of budget, staff] élagage m

Anonyme a dit…

Encore du mal être en vue dans les équipes apres les annonces.

CFTC a dit…

HP Inc a aussi des suppressions prévues : -3300 sur 3 ans (7%) dont 1200 en FY16

http://www.marketwatch.com/story/hewlett-packards-pc-division-will-also-cut-workers-2015-09-15?siteid=yhoof2

Les présentations HP Inc sont ici :
http://h30261.www3.hp.com/news-and-events/hp-investor-events/upcoming-events/09-15-2015.aspx

Anonyme a dit…

Ainsi donc, et jusqu'a maintenant, ce sont 80,000 postes supprimés, joli :-) et il est certain que ce n'est point fini pour sur.
A chaque fois qu'on me demande ou je bosse, je suis bien obligée de dire à Hp à un moment donné, et tout le monde s'etonne que cette boite existe encore.

Anonyme a dit…

non seulement elle existe encore 18 mais elle est numéro sur de nombreux marchés. Enterpise même après ces départs ce sera toujours plus de 200 000 Salariés et HP Inc plus de 45 000

CFTC a dit…

Info CFTC

HP European Alliance meeting - Brussels 5-6 October 2015 -

Les syndicats européens se réunissent à Bruxelles pour discuter de ces annonces de suppressions et des blocages pour mettre en place des CE Européens chez HPE et HPI.

Andi Dajlani (HP ES) sera le représentant CFTC

Anonyme a dit…

Bonjour CFTC HP comment traduisez vous :People :Improved quality of sales force through aggressive performance management and meritocracy approach. ?

Anonyme a dit…

La repartition net revenue par plaques s'eloigne de la future repartition employés... non ?

Anonyme a dit…

30 ans d'ancienneté et un de plus , de plan ,fusion, de rachat .......

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

@19 mais oui, bon petit soldat va :-)

Anonyme a dit…

C'est pas tant ES qui fait gerber, c'est la façon dont HP à absorbé EDS et réussi à la mettre à genoux!

Anonyme a dit…

Et hop, encore des mois dans l'incertitude, l'instabilité. l'inquiétude voir la peur du lendemain ....

Chaque jour en arrivant le matin, tu te demandes ce qu'il va te tomber sur la tête dans la journée, et sans surprise, tu en prends plein la courge car rien n'et carré, bien peu de process fonctionnent correctement, inadéquation entre le contrat signé avec les clients et le modèle de Delivery qui évolue avec le plan OneRun, dé-salignement entre les equipes business, vente, delivery car il n'y a aucune déclinaison cohérente des plans de réorganisation entre les differentes activités et groupes ES ...

Les organismes et les esprits vont encore être mis à rude épreuve, mais après ces dernières années, est ce que les salaries ES ont encore assez d'energie pour vivre encore ça ?

Pour beaucoup de salaries ES (et aussi ailleurs), d'un point de vue psychologique, j'ai peur du pire ...... Usure ........ Marché du travail compliqué, en particulier en province ....... incertitudes, conditions de travail de plus en plus difficiles, pression management, pression client -------> BURN OUT


Anonyme a dit…

GK a dit publiquement avoir réfléchi à lancer un PDAV fin 2014, mais renoncé à cause du calendrier chargé à cause de la scission HPE-HPI.

Pour réaliser l'objectif France, inconnu à ce jour mais certainement non absorbable par la GPEC-OUT, un PDAV en FY16 est-il un scenario envisageable ?
Ce scénario n'est-il pas préférable à des transferts forcés ?



Anonyme a dit…

Absolument 26, instabilité totale et permanente, c'est la règle à HP. Et dire que je me moquais de mes camarades de promo qui allait à EDF ou SNCF. Qu'est ce qu'on peut être C... quand on est jeune pour préferrer HP à d'autres boites où il fait bon aller bosser!

Anonyme a dit…

@28 tu peux lui demander dans un K Speech la semaine prochaine :)

Anonyme a dit…

28 Marrant, je me dit la meme chose depuis quelques temps, meme si tout n'est pas rose ailleurs non plus. Chez Michelin par exemple (boite familliales aux valeurs humaines fortes ....), ils sont en train de faire la meme chose que ES, c'est à dire démanteler les bureau d'etudes qui s'occupent des machines et des moyens de production pour transferer les jobs à des sous traitants, ou en Pologne et en Inde !!!! Et c'est de la mécanique, c'est pas de l'IT.
Maintenant, il faut aussi se dire que tous les caractères ne supportent pas la culture EDF ou SNCF, comme tout le monde ne supporte pas la culture HP. Bon sauf que la culture HP, la, elle devient plus que pourrie !

Anonyme a dit…

C'est un scénario préférable pour les salariés en France 28 mais est-ce que c'est le cas pour le cluster sud ES ?

Anonyme a dit…

il y a des jeunes qui s'éclatent 29, mais pas chez ES

Anonyme a dit…

En tout cas la communication aux employes competement inexistante ..Merci les syndicats et la presse , c'est de la et que de la , que vient l'information . Pitoyable

Anonyme a dit…

ca veut dire quoi pdav?

Anonyme a dit…

Et un article dans les dents:

http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/09/16/hewlett-packard-dans-l-enfer-du-high-tech_4759277_3234.html

CFTC a dit…

Précision CFTC

Les - 30 000 sont sur 3 ans

http://biz.yahoo.com/e/150916/hpq8-k.html

Anonyme a dit…

34 est réaliste. Merci la presse et merci aux syndicats. Coté interne, rien a signaler, tout va bien Madame la Marquise.
Les Coffe Speech de Gerald la semaine prochaines devraient un success en terme d'audience et de participation. Je ne sais pas comment il pourra faire passer la pillule .......

Anonyme a dit…

effectivement CFTC 37

As part of the restructuring plan, HP Co. expects up to approximately 33,300 employees to exit by the end of fiscal 2018, with up to approximately 30,000 employees exiting Hewlett Packard Enterprise and up to approximately 3,300 employees exiting HP Inc.

Anonyme a dit…

on parle de run rate, dans le jargon ... faut juste jouer la montre. L'asymptote est à 0. Au fait, comment ça va s'accorder avec la GPEC ? ....

CFTC JPV a dit…

pour 40, l'accord GPEC prolongé jusque fin 2018 par l'accord de méthodologie permet pour faire simple 3,5% de départs par an, soit une centaine par an, mais il faut déclencher un PSE pour cela.

Si ils veulent faire un PSE avec plus de départs, ils peuvent lancer le projet, les conditions de départ seront les mêmes mais ce sera plus compliqué administrativement. Et syndicalement si le volontariat ne suffisait pas.

La piste du PSE PDAV (pré-retraite) est idéale pour les seniors mais la Direction ES EMEA sera à convaincre car là ils ne le sont pas du tout...

Et puis il y a les transferts forcés d'entités ES vers Manpower, Adecco .. qui se pratiquent de plus en plus dans pratiquement tous les pays comparables. C'est contre cette menace que la CFTC travaille depuis plusieurs mois avec ses lanceurs d'alerte ES qui se sont encore réunis ce matin.

Anonyme a dit…

La direction de ES n'est pas convaincu par un PDAV. Qu’en est ’il pour la direction de Inc ?

Elu CFTC CHSCT Nanterre a dit…

Info CFTC !

Le bail de Nanterre a été enfin signé, le 14 septembre.

Anonyme a dit…

pour 42:
Mais dans ce cas (moins de 3,5% des employés) la GPEC est parfaite n'est-ce pas ?
Moins chère et ciblée sur les postes en décroissance. Je me trompe ?

CFTC JPV a dit…

pour 42, je n'ai pas la réponse à cette question mais elle est peut-être dans ce chiffre : si le ratio mondial de suppressions HP Inc s'appliquait tel quel à la France (cas improbable car les pays de l'Europe de l'Ouest prennent souvent plus), cela ferait 38 départs à effectuer en 2016.

Personnellement je ne les vois pas se lancer dans un PSE pour un tel nombre, sauf projet toxique de délocalisation.

Anonyme a dit…

http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid8255-c-french-bashing.html

Anonyme a dit…

38 departs à Inc (mais meme si c'est plus du double, disons 90)? Je doute fort en effet qu'ils lancent un PSE pour ce genre de chiffre, mais à voir

CFTC JPV a dit…

pour 44, tu ne trompes pas. Ce n'est pas beaucoup moins cher, peut-être plus simple. Il y a quand même un formalisme PSE à respecter. Et sans syndicats déclarés représentatifs ni CE avant un moment, ça parait assez délicat.

Anonyme a dit…

Perso je bosse sur les programmes de transformation HP-ES depuis plus de 10 ans et j'ai vu les couts exploser à partir du moment où nous avons fusionné avec EDS. Nous avons été envahis par une bureaucratie et une culture de la politique interne en parfaite contradiction avec le bon sens et surtout, avec le souci d'être efficaces. Le résultat est que nous faisons aujourd'hui en 1 mois ce que nous savions faire auparavant en 1 semaine, et ce n'est pas en transférant nos jobs vers des pays mal payés que l'efficacité sera de retour, bien au contraire, car nos clients sont ICI.
Bref, si HP a racheté EDS, c'est avant tout parce que EDS perdait de l'argent, et on a rien trouvé de mieux que de remplacer toutes les couches de management HP par les anciens inefficaces EDS (et d'augmenter le nombre de couches, politique nouvelle oblige). Résultat: on perd de l'argent et la spirale infernale s'emballe.
Donc au lieu de croire qu'on va baisser les couts en tâtonnant de la sorte, il vaudrait mieux prendre du recul, simplifier et nettoyer les "bonnes" couches, et surtout revenir aux fondamentaux: avec une base heureuse, confiante, rassurée, formée et encadrée par un vrai savoir faire d'entreprise, nous serions de nouveau pleinement compétitifs et cela se saurait très vite.
Mais là il faudrait effectivement faire du WFR, mais pas pour éliminer la base. Disons plutôt que ce serait du "désherbage" pour éliminer les parasites (et il y a des sacrés savings à faire....).

Anonyme a dit…

Le PDAV est aujourd'hui la pire des soclution pour l'économie francaise car la préretraite ce n'est pas simplement un depart très bien négocié c'est des années de cotisations et de charges qui disparaissent et d'autres couts qui apparaissent .D'ou l'arret pur et simple par les gouvernements. Il faut oublier cette solution ,dommage pour les lobbistes reste sur le carreau des anciens plans.

Anonyme a dit…

@49 irritant l'EDS Bashing cane fait pas advancer le schilblick sinon exprimer ta frustration.Le monde est vaste pose toi les bonnes questions sur ta carrière plutot que de regarder en arrière.

Anonyme a dit…

il y a le PDAV bashing maintenant, le bon soldat bashing etc... Ca bashe grave !

Psya dans sa conférence sur le changement a expliqué les mécanismes de plainte, d'accusation, de déni, de résignation... avec de telles annonces

Psya bashing maintenant ?

Anonyme a dit…

Le PDAV ne coute rien à l'état mais coute un œil à HP en particulier de par les cotisations sécu, retraite …qui continuent à être versées. Sans que l’état n’ait jamais à verser d’indemnités chômage.
La GPEC out est moins vertueuse car c’est un licenciement (arrêt des cotisations + indemnités chômage a la cle.).

Anonyme a dit…

HP n'a plus de gras maintenant on attaque les muscles

Anonyme a dit…

@54 euh tu parles de quel HP? Car à mon avis Hpi, entre le nombre d'employés et le revenu/profit est encore bien assez gras.

Anonyme a dit…

Ce n'est pas très prometteur:

http://fortune.com/2015/09/16/hp-cloud-hurdle/?xid=yahoo_fortune

Anonyme a dit…

et béh, ils sont pas tendres avec hache pet entre prises
http://fortune.com/2015/09/16/hp-cloud-hurdle/?xid=yahoo_fortune

Anonyme a dit…

Des réflexions "stratégiques" pour HP sur le blog de La Tribune: ca vaut ce que ca vaut.

C'est a une véritable dégringolade à laquelle nous assistons. Loin de stabiliser l'entreprise comme annoncé sur 2014, après une baisse récente de plus de 30% de son chiffre, HP perd encore plus de 10% avant sa séparation, autour de 100 milliards. Cette glissade remet plus ou moins en cause le processus de fusion qui devait suivre : une partie devait probablement rejoindre IBM tandis que l'autre était reprise par Microsoft. Il faut dire que l'entreprise ne vaut plus grand chose, il s'agissait donc de part et d'autre d'un investissement modeste. La dégradation rapide actuelle fait quand même hésiter tandis que de nombreux autres anciens acteurs plus petits tombés en disgrâce comme Xerox se manifestent en se proposant sur le marché. Dans le dernier schéma évoqué par mes soins sur ce fil Microsoft investirait dans Xerox qui se rapprocherait ensuite de HP avec cet argent frais tout en bénéficiant de la couverture de business qui l'accompagne : une manière de voir arriver. L'autre partie HP dirigée par Meg Whitman risque de devoir tester sa solidité effective avant de rejoindre comme prévu IBM qui n'est pas non plus en meilleure forme. La dirigeante si cette occasion se vérifie pourrait bien se voir confier la mission, comme elle en a l'habitude, de restructurer l'ensemble à la hache. Pour HP dans son entier après la série de 60 000 départs qui se termine, celle annoncée de 30 000 devrait bien être suivie d'une autre purge de 90 000 emplois pour que l'entreprise arrive à des standards équivalents à ceux de ses concurrents. Les américains semblent cette fois, on ne sait pourquoi, vouloir éviter l'option chinoise de Lenovo qui avec un chiffre de 60 milliards cette année dépassera le segment correspondant HP. De son côté, Dell en chute ne semble ne pas avoir réussi à traiter avec Amazon qui a pourtant exactement le même business model mais élargi. Les issues deviennent rares pour les anciennes gloires du PC.

Anonyme a dit…

Nouvelle vague de licenciements chez HP puisque l'entreprise californienne a annoncé son intention de se séparer de 25 000 à 30 000 personnes afin de réaliser une économie annuelle de 2,7 milliards de dollars. Cette réduction d’effectifs vient s’ajouter aux 55 000 suppressions d’emplois qui ont eu lieu depuis la mise en place du plan de redressement initié en 2011 par la P-dg Meg Whitman.

Cette fois, les licenciements annoncés vont se concentrer sur la branche entreprise d’HP afin de finaliser la scission de la société qui sera effective début novembre. A compter de cette date, deux entités indépendantes coexisteront : HP Inc qui rassemblera les activités PC et solutions d’impression et Hewlett-Packard Enterprise qui regroupera les activités cloud, logiciels, les solutions réseau et stockage.

C’est Dion Weisler qui dirigera HP Inc dont Meg Whitman sera la présidente tout en étant P-dg de Hewlett-Packard Enterprise. Certains observateurs estiment que d’autres licenciements ne sont pas à exclure courant 2016, une fois cette transition sur les rails. (Eureka Presse)

Anonyme a dit…

lol excellent!!

Anonyme a dit…

CE qui est cool, c'est qu'on va confier encore plus de tâches à nos collègues off-shore. Y'en a des bons, mais faut pas se leurrer, ceux la faut les payer. Ceux à qui j'ai à faire, même si ils sont charmants sur le plan humain, ne sont pas capables de remplir un template, suivre une procédure sans faire une faute toutes les 2 lignes, ni répéter une opération 2 fois de suite de la même manière.
Y'a pas de secret, si tu paies, t'es pas sur d'avoir de la qualité, alors quand tu paies pas ......
Mais bon chez HP, quand on trouve normal de payer 3500 euros la pose d'une porte en bois entre 2 zones de bureau (exemple vécu il y a 10 ans), faut pas s'étonner ..... Et puis quand les responsables de compte ES t'expliquent qu'ils peuvent pas connaitre les offres de service vendues et délivrées au client, y'a quand même un problème. Ils sont harcelé de conneries de reporting en tout genre, de gestion de métriques débiles, qu'ils ne peuvent même plus connaitre nos offres .....

Anonyme a dit…

http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/021332449833-englue-dans-les-difficultes-hp-nen-finit-pas-de-maigrir-1156269.php

Anonyme a dit…

Très bon article et effrayant en même temps.

Anonyme a dit…

de toute façon hpi dans 3 ans se lancera certainement sur d'autres marchés une fois que la clause de non-concurrence avec hpe sera tombée. jusque la ils vont accumuler du cash et feront certainement des acquisitions ensuite, faut donc pas espérer un breakthrough en attendant

CFTC a dit…

http://www.channelnews.fr/nouvelle-charrette-hp-quelles-consequences-sociales-en-france-55920

Anonyme a dit…

Amusant ces journalistes qui ne font que des copiés/collés du blog

Anonyme a dit…

pour 66, nous avons quand même échangé avec lui avant et donc son article est un peu plus que cela :)

Anonyme a dit…

C'est qui nous ? L'intersyndicale !!

Anonyme a dit…

Un autre eclairage sur HP:

http://www.forbes.com/sites/panosmourdoukoutas/2015/09/16/one-thing-missing-from-hps-split-plan/?utm_campaign=yahootix&partner=yahootix

Anonyme a dit…

"Day 1 is right around the corner, so let’s finish the fiscal year strong and continue to set up Hewlett Packard Enterprise for success.

Meg"

No comment !

Anonyme a dit…

Question a la CFTC (et désolé si celle ci a déjà été posée dans le forum) :
HPE a t-il la possibilité de panacher GPEC+PDAV+Volontariats indemnisés? ou ces dispositions sont elles exclusives (et si oui, pourquoi?).
Merci.

CFTC JPV a dit…

Réponse à 71, pas de souci :

Mon point de vue personnel est que soit il n''y a pas de PSE en 2016 (et donc uniquement des tentations de transferts vers d'autres entreprises), soit il y a un PSE GPEC Out limité à 3,5% de l'effectif de chaque société, soit un projet de plus gros PSE basé sur les conditions de la GPEC Out.

Un plus gros PSE pourrait s'appuyer sur du PDAV, donc oui c'est possible de panacher mais à mon avis on est encore assez loin de savoir ce qu'ils comptent faire sur HPEF, HPECCF et HPF. Mais l'équipe CFTC se prépare à toutes les éventualités depuis plusieurs mois déjà.

A noter : si PSE, il y aurait forcément en priorité une phase de volontariat.

Pour Channel News a dit…

Eh oui 66 ! Nous ne sommes que des passeurs d’informations et nous n’avons ni les moyens ni la prétention d’être plus que cela.

Et si de surcroît, on peut s’informer auprès d’un blog aussi excellentissime que celui de la CFTC HP, pourquoi se priver ? 66 ne mesure sans doute pas la chance qu’il a d’avoir cet espace d’information et de liberté inimaginable presque partout ailleurs. 

Anonyme a dit…

Merci 73 Channels News de relayer cette excellentissime information CFTC captee sur ce blog!

Tout y est et cela donne le pouls de la vraie vie chez HP et plus generalement de la vraie vie d'une multinationale globale.

Anonyme a dit…

Question à 72:
la "GPEC Out limité à 3,5% de l'effectif de chaque société" c'est une contrainte inscrit en dur dans la chart GPEC qui a été signé jusqu'en 2018?

CFTC a dit…

pour 75, extrait de l'accord de méthodologie :

HEWLETT PACKARD FRANCE et HEWLETT PACKARD CCF s’engagent à proposer aux organisations syndicales de HEWLETT PACKARD FRANCE et HEWLETT PACKARD CCF un nouveau projet d’accord GPEC, au terme de l’accord actuellement applicable, selon des termes et conditions égaux, pour une période expirant le 31 octobre 2018.

Néanmoins, les seuils visés à l'article 6.2.1 de l'accord GPEC seront revus au prorata des effectifs de chacune des structures pour être égal à 3,5% de l'effectif annuel.

Parallèlement, un projet d’accord GPEC sera proposé à la signature des organisations syndicales représentatives de HP INC, selon des termes et conditions égaux à celles actuellement en vigueur au sein de HEWLETT PACKARD FRANCE et HEWLETT PACKARD CCF.

Anonyme a dit…

Ok c'est clair. Donc ca fait quoi? un max de ~110 personnes chez HPe ca?

Anonyme a dit…

110 ??

Anonyme a dit…

Arretez de vous pisser dessus les gars et d'essayer de vous rassurer avec des chiffres. De toute façon ç'est sans fin alors....

CFTC a dit…

pour 77, on ne parle que du seuil d'un PSE GPEC out

Pour 2016 ça donnerait environ

HPECCF 40 HPEF 75 Total HPE 115 donc bien vu 77

et HPF (HPI) : environ 40

Anonyme a dit…

Et 115 en 2016 idem en 2017 puis en 2018, ça peut être équivalent à un PSE de 350 personnes en 2016 qui se terminerait surement en 2018 de toute façon... le temps de l'annoncer, le négocier, le mettre en place, l’exécuter...

Anonyme a dit…

Nos amis journalistes sont moins dotés : un mois par année d'ancienneté en cas de PSE

HP, c'est plus ou moins de 2 mois selon l'age et l'ancienneté, avec un plancher et un plafond

Anonyme a dit…

en #72 CFTC dit "si PSE, il y aurait forcément en priorité une phase de volontariat."
Est ce une obligation légale? Car si c'est pas le cas, alsor je ne pense pas que ca soit une bonne chose.
A mon sens "une" des clés pour la Direction si elle lit ce blog (et bien sûr qu'elle le lit ;) serait de laisser partir en priorité la population des seniors (en 57 ans ou plus). En effet celle-ci sachant tres bien qu'elle tombe soit dans une GPEC out "interessante" (cad avec retraite au bout) ou PDAV, est aujourd'hui tres démotivée. Bien sûr que compte tenu des perspectives et du quotidien les autres tranches d'age sont touchées par la demotivation aujourd'hui, mais les seniors n'est pas une population qui partira en PSE sur volontariat et en cas d'application des critères sociaux ils sont presque intouchables.
Alors "si PSE, il y aurait forcément en priorité une phase de volontariat" tendrait mécaniquement augmenter la pyramide des âges et à accroitre significativement la demotivation chez les seniors, qui le plus souvent ont avancé en responsabilité dans l'entreprise. No good..

Je me trompe sur cette analyse?

CFTC JPV a dit…

pour 83, c'est une obligation figurant dans l'accord de méthodologie et valable pour tout PSE lancé jusque fin 2018.

Ton analyse n'a pas pris en compte le fait que dans l'exemple du PSE GPEC out 2013-2014 c'est une majorité de seniors qui se sont portés volontaires et sont partis. Pour 2 raisons : il fallait être sur un emploi en décroissance prioritairement (des emplois où sont en général des seniors...) et aussi dans une certaine mesure parceque les conditions seniors sont plus attractives que les non-seniors

. a dit…

Pour 72 "des tentations de transferts vers d'autres entreprises" pouvez vous développer ? quels sont les cadres legaux en France pour éviter de se retrouver chez Adecco du jour au lendemain avec -50% de salaire et sans indemnités ? je sais je caricature... mais regardez ca c 'est edifiant... http://www.businessinsider.com/source-hp-layoffs-going-on-now-include-an-alternate-job-offer-but-no-severance-2015-8

CFTC a dit…

pour 85, il faut rajouter cela alors comme lien car il y a eu des développements sur ce qui se passe aux US : http://www.businessinsider.com/hp-is-trying-to-rescue-some-employees-2015-9

Nos lanceurs d'alerte nous informent pays par pays sur des transferts vers d'autres sociétés, c'est pour cela que l'on se prépare à contrer une tentation de projet identique en France depuis le pilote avorté il y a quelques années (Gateway). La CFTC développe une stratégie pour contrer un éventuel projet en France depuis plusieurs mois.

L'article du Code du Travail qui correspond est le L1224-1 (anciennement L 122-12) avec toute sa nombreuse jurisprudence.

Si vous ne voulez pas être simple spectateur de la situation HPE ou HPI, et participer de l'intérieur à cette stratégie impossible à dévoiler publiquement : adhérez !!! Ou au moins renseignez-vous sur l'intérêt de le faire : cftchp@hp.com

Nos décisions seront vos décisions !

Anonyme a dit…

Comment faire un PSE et un transfert de personnelle sans faire de discrimination ????????????

Anonyme a dit…

Un excellent article (en anglais) qui remet en perspective les monstrueuses suppressions de jobs dans HP sous le mandat de Meg Whitman : environ 100 000 !!!
http://www.foxbusiness.com/technology/2015/09/17/hp-is-not-turnaround-its-bloodbath/

Anonyme a dit…

HP innove, si si ! même les employés sont virtuels maintenant

Anonyme a dit…

@85: il n'y pas de cadre legal pour ne pas se retrouver chez Adecco du jour au lendemain, c'est l'ex 122-12. C'est plus ou moins la meme problematique que les transferts vers Hpi, il n'y a pas de cadre légal qui à empéché cela, la difference est que HPi a été créée ex-nihilo, c'est tout.
A partir du moment ou la direction decoupe correctement le perimetre à transferrer, il n'y a presque pas de contestation possible (c'est d'ailleurs bien ce que les syndicats ont martelé quand ils ont signé l'accord pour Hpi....)

Anonyme a dit…

pour 86: intéressant votre posture syndicale, mais alors, pourquoi avez vous plié si facilement lors du transfert vers HPI s'il y a un telle jurisprudence donc?

CFTC a dit…

Plié si facilement 91 ? Posture syndicale ?

Si tu veux comparer un split mondial de société et un transfert local d'une sous-partie d'une Business Unit vers un sous-traitant, libre à toi.

Si tu penses que les syndicats, Comité de Groupe, CE et CHSCT tous unanimes ont plié si facilement alors on t'invite à relire sur ce Blog l'historique depuis l'annonce de la scission en octobre 2014 et l'accord de méthodologie finalisé. La vérité c'est que la contrainte de calendrier de la Corp a plutôt été bien jouée collectivement.

Si tu as une autre posture syndicale à proposer, on est impatient de te compter un jour parmi les adhérents à un syndicat.

Pour ceux qui ont voyagé un peu, il semble que vous ayez la chance d'avoir de bons syndicats, qui ont de l'expérience, qui ne roupillent pas, qui sont accompagnés de bons experts et de bons avocats. Alors merci de ne pas tirer sur l'ambulance, franchement ça n'aide pas. Par contre tu peux adhérer à un syndicat comme ça tu pourras agir de l'intérieur et te rendre compte du travail réalisé.

Pour 90, c'est tout l'enjeu mais croire que l'on est démuni juridiquement c'est aller un peu vite en besogne.

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je trouve qu'on a des syndicats exceptionnels à HP, loin de l'image (et probablement réalité!) des syndicats français. C'est une chance énorme que nous avons là, il faut s'en rendre compte. Et aussi, les élus font vraiment bien leur boulot, il ne sont pas syndicaliste pour être peinards et protégés.
Effectivement, si quelqu'un n'est pas d'accord avec un syndicat, et bien il suffit de rejoindre un syndicat et de s'exprimer! Ce n'est pas du tout un vase clos.
Quand je lis ce genre de commentaires, ça me hérisse les poils!

signé: un employé HP anonyme syndiqué mais non élu, juste content des syndicats à HP.

Anonyme a dit…

Courage CFTC 92 ! Rien n'est plus dangereux au monde que la véritable ignorance et la stupidité consciencieuse.

Martin Luther King

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
CFTC a dit…

pour 95 (et 91), un rappel de la charte du Blog

- les débats sont autorisés et encouragés, mais les insultes, provocations, gros mots et incitations à la violence sont prohibés.

Anonyme a dit…

Bon, 91 s'est simplement positionne en "client consommateur" des elus genre "y'a qu'a, faut qu'ils les syndicats" sans reellement evaluer les complexites relles d'une telle situation.
Pour s'en rendre compte, le mieux est toujours de pratiquer, de s'engager, il y a bientot des elections chez HPI, n'est-ce pas?

Anonyme a dit…

En effet.. "anonyme" mais "poli" c'est plus correct
Sinon je plussois avec #92 pour remercier nos syndicats du gros et bon travail qu'ils font.
Je me suis aussi syndiqué il y a déjà qq temps par soutien à leur action.

Anonyme a dit…

En lisant comment la presse américaine parle d'HP, la réactions des employés sur le divers blog aussi bien français qu'étrangers et le cours de l'action, je crains fort qu'il y ait bcp de différence entre hpi et hpe. Je faisais partie de ceux qui pensaient qu'hpe etait peut etre promis à un meilleur avenir qu'hpi sur le long terme, mais je crois bien que je m'en mords les doigts

Message raccourci a dit…

HP se fait basher de toutes parts

http://gizmodo.com/a-reader-horror-story-about-carly-fiorinas-old-company-1731489811

Anonyme a dit…

C'est surtout que la campagne républicaine est impitoyable comme toutes les campagnes politiques aux US et donc s'attaque au bilan de Carly Fiorina à la tête d'HP, on avait pas besoin de ça en plus

Anonyme a dit…

Oui, les campagnes politiques americaines sont sans limites, mais derrière, quand on s'acharne sur l'image d'une entreprise, consciemment ou inconsciemment, il est reste toujours quelquechose.

Maintenant quand la presse s’intéressera à toutes les intrigues du Board, de Meg et son fidèle Ray Lane et toute la clique qui a donné un mandat à Leo Apotheker, a validé sa stratégie, pour ensuite le répudier, prendre sa place en jurant que c'etait un âne et faire la même chose 3 ans après, on verra bien .... Ah oui, j'oubliait que Meg faisait partie de l'aventure Autonomy .....**

Si la presse voulait faire du HP bashing, il y aurait matière, sans trop se forcer ....

Anonyme a dit…

http://imageshack.com/a/img661/8537/QlVR7X.png

Anonyme a dit…

loooool :-)

Anonyme a dit…

99 il faut voir: HPE à probablement plus à prouver que HPI (avec moins de cash) mais ses marchés sont sensés générer à terme une croissance normalement supérieure.

Anonyme a dit…

http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/021341568376-carly-fiorina-comment-faire-oublier-son-passe-a-hp-1157842.php

Anonyme a dit…

101, HPE est peut-être sur des marchés plus dynamiques, mais HPE (ES par exemple) a plutôt montré une forte capacité à décroître depuis 3-4 ans. Regarde les résultats publiés d'HP depuis 3 ans, et les évolution du chiffre d'affaires par BU...
HPI est sur des marchés mûrs, certes, mais ils savent aussi changer la donne à leur profit (Instant Ink, Ink in the office). Et il vont être à l'origine de l'explosion de l'impression 3D.

Anonyme a dit…

''Explosion de la 3D", c'est ce que disent les Gartner et autres IDC, mais leur capacité à prévoir étant ce qu'elle est..... Le marché de la 3D reste largement à crééer encore à mon avis

Anonyme a dit…

J'ai pas pu me render au Coffee Talk Karsenty/Dumas à Grenoble. Que s'est il dit sur le sujet des "départs 2016" svp? Des annonces (meme en filigrane) ?...

Anonyme a dit…

GK pense (à notre place et pour notre bien) qu'il est préférable d'externaliser nos postes chez des partenaires qui nous garantissent du boulot pour 3 ans que nous donner un package qui sera bouffé en 3ans pour les 20% de ceux qui n'auront pas retrouvé de job.

Tout ceci sur la base du volontariat ? pas sur !!!

Pour ce qui est d'un recours aux PDAV ... le sujet n'a pas été développé donc pas certain que ceci le soit dans le futur.

J'ai un CONTRAT de travail signé par HP et je ne vais certainement pas le laisser tomber sans me battre .

message légèrement retouché a dit…

109

GK a préparé le terrain à une externalisation d'équipes ES Delivery chez un sous-traitant.
Calendrier du plan : Au plus vite, et à IDA il a parlé de Novembre 2015.
La France fait de très bons chiffres, mais ils n'ont pas été présentés malheureusement
.
En réponse à une remarque sur le matraquage des managers ES pour les suppressions de poste à outrance et à la hache, il a répondu que c’était une méthode inefficace et stupide. Au moins on a compris que Gérald était très loin du terrain ES (ce que je comprends),

Voila c'est ce que j'ai retenu du meeting de IDA.

message retouché a dit…

et PD pour HP Inc, quelle intervention ?

Anonyme a dit…

GK a fait du GK : renvoie les questions a la fin de la présentation, dérape sur son agenda car aime bien parler et du coup pas beaucoup de temps pour Q&A sauf si vous avez réservé la matinée pour ce meeting qui devait initialement durer 1h : voila pour la forme. Sur le fond il a effectivement donne quelques pistes tout en précisant qu'il donnerait la primeur de ses propositions aux élus. Ne veut pas de PSE 'traditionnel' pour les raisons qu'il a maintes fois explique. Pense que notre GPEC n'a pas ete bonne car la 1rere et ne sait pas bien faire.
L' outsourcing effectivement semble également une piste comme la explique 110.
Donc finalement tout est possible peut etre un panachage des 3 mesures ; pour le moment n'a pas donne (ou ne connait pas encore peut être) la déclinaison par pays mais veut aller vite.
Voila en conclusion on peut dire qu'il a un beau carnet d'adresse,nous a liste tous les PDG qui sont ses potes , prépare un meeting avec Meg qui sera a Paris (me semble ce week end ou le week end prochain) pour revue du Business un dimanche, et pour le reste faut attendre pour plus de détails.Je pense que outsourcing et PSE pas traditionnel seront au menu des prochaines semaines et nous aurons plus de news sur cet excellent blog :)

Anonyme a dit…

(c'est 109)
Merci a 110-111-112 pour ces infos interessantes... et à suivre (de près ;)

Anonyme a dit…

http://finance.yahoo.com/news/hp-didnt-actually-fire-employees-202100227.html

Anonyme a dit…

110,

Dans le cadre d'un transfert, y'aura pas le choix. Ceux qui seront dans le périmètre seront vendus, ou donner à un marchand de viande, qui devra faire sa marge.
Je m'explique, si HP transfert certaines activités ce n'est pas pour payer la même chose en prestation de service. HP devra faire au moins 20% de réduction de coût. La société qui recevra les salariés HP doit aussi faire sa marge, donc cela veut dire au moins 25% de réduction de coût entre la structure HP et la structure externe.
Comment va faire la société qui recevra les salariés ?

A votre avis ?

Anonyme a dit…

Y aura-t-il un programme pour accueillir dignement Meg à Paris ?

Anonyme a dit…

Et accélérer ou aggraver la situation 117 ?

Anonyme a dit…

Pour le 116 le combat sera rude sur ce type d’idée de transfert. Plutôt mourir que être transférer chez des bouchers.

Anonyme a dit…

Pour 117 : Cela va etre tres dur, depuis la province qui n'a pas reçu d'invitation pour cette grande messe !

Anonyme a dit…

@119: 116 a raison, une fois que l'activité est clairement découpée et identifiée, cela laisse peu de place à la contestation car c'est justement sur des détourages mal fait que la contestation peut éventuellement se faire. A partir de la, soit un GPEC-out pour ceux qui ne veulent pas se retrouver dans une société lambda de services, soit un transfert mais avec qques garanties supplémentaires que les syndicats pourraient arracher, soit changer de société s'il en est encore temps (Hp ES ==> Hpi?, sans garantie évidemment que l'herbe ne soit plus verte à Hpi, mais au moins c'est de l'industriel, donc pas du tout le même univers ni les mêmes leviers que dans le service)

Anonyme a dit…

pourquoi 117 tu veux l'accueillir dignement, ou est-ce de l'humour peut etre?

Anonyme a dit…

La GPEC nous disait :

1. Le modèle ES est l’offshore : on ne veut plus des Français car trop cher (= vos fonctions en France sont en décroissance et voué à une mort certaine)
2. Mais ne vous inquiétez pas, on va vous former et ouvrir des postes pour vous positionner sur des métiers d’avenir (cloud etc…)

Aujourd’hui :
1. La mort certaine de nos postes devient un réalité (le bench HP explose, c’est pareil à l’extérieur d’HP …)
2. On a perdu 2 ans (de promesses GPEC non tenues : pas de formation ni de postes ouverts)
3. Mais ne vous inquiétez pas : Oubliez les formations aux métiers d’avenir et les postes qui vont avec, vous allez être transféré avec les « mauvais » contrats (qui ne dégage pas de marge) avec vos fonctions (celles voués à une mort certaine) vers un tiers « low cost »

Donc, on passe d’une voie d’avenir interne à la societé HP à une voie de garage chez un tier pour ne pas dire l’abattoir ! on peut embaler comme on veut le package, l’issue reste la meme.

A mon sens, notre survie dépends d’un repositionnement (avec formation) sur des metiers porteurs, qui reste une promesse non tenue et la responsabilité de la societé envers ses salariés

Anonyme a dit…

Pour rebondir sur « notre survie depends d’un repositionnement (avec formation) sur des metiers porteurs, qui reste une promesse non tenue et la responsabilité de la societé envers ses salariés »

- j’ai « compris » qu’EG n’était pas envisageable quand on avait déjà une fiche « ES » sur son dos
- globalement les métiers « ES » d’avenir basés sur les technologies d’avenir sont directement « offshorisés » comme le cloud « Hélion » …

Le “new style of IT” est devenu le “new style of business”…. Les seuls métiers d’avenir en France seront dans les divisions « sales and presales »… ce qui est confirmé chaque mois à travers la newsletter RH « emplois ouverts… »

Bientôt le « new style of HP PSE »….

Anonyme a dit…

A la CFTC :
Concernant la GPEC-out, c'est vraiment dommage qu'elle soit limitée a 3,5% soit 110 pers chez hpe (là ou ca va saigner..).
Je me dis que si la direction lance en parallele : GPEC out + Devestiture + PSE "ciblé"
La GPEC out (si elle a les conditions de 2014 bien sûr) est une tres bonne option.
Je trouve juste dommage que soit limitée en nombre, au cas ou il y aurait de la demande....


Anonyme a dit…

Merci d'arrêter avec le mot "divestiture"!
C'est un truc de communicant que d'utiliser un mot anglais qui est tellement plus classieux. Ne nous laissons pas berner.
La réalité est plus claire, plus brute (et moins glamour, moins business trendy fashionable) quand on utilise le mot français qui veut dire EXACTEMENT la même chose:
DÉSINVESTISSEMENT.
Ce désinvestissement peut prendre des formes multiples: vente, transfert, réduction, fermeture, etc.

Anonyme a dit…

125 la GPEC out n'est rien d'autre qu'un PSE, en tous cas avec toutes les caractéristiques qui déplaisent à notre PDG

Anonyme a dit…

Notre PDG a til pris la température sur les sites la grogne monte de jour en jour.

Anonyme a dit…

et pendant ce temps la, l'action HP s'écrase comme une...

Anonyme a dit…

Whitman would get nearly $91 million if HP gets acquired
http://uk.businessinsider.com/whitman-gets-51-million-if-hp-axes-her-2015-3
UBS analyst Steven Milunovich



Anonyme a dit…

122 Non ça n'est pas de l'humour. En d'autres temps on aurait préparé des banderoles et manifesté notre désapprobation. Maintenant tout le monde s'en fout.

Anonyme a dit…

@128 pas sur tous les sites

@129 les bourses mondiales aussi

@131 tu oublies juste que sans annonce française et menace précise cela n'a pas de sens même dans d'autres temps

bon je sors avant de me faire insulter bonne continuation

Anonyme a dit…

JP Wagner passe de TS à gros projets..ça ressemble à un placard

Anonyme a dit…

ça ressemble 133 mais on en sait rien, qui le remplace ?

Anonyme a dit…

Scott wellers

Anonyme a dit…

cf 115: les jobs ont été externalisés vers Ciber et Adecco aux US

Anonyme a dit…

HP bientot à 20€, mdr

Anonyme a dit…

On a connu pire. Au moins comme ca ceux qui ont des actions payeront moins de taxe ;)

Anonyme a dit…

ouais sauf que le split est sensé (ouaf ouaf ouaf) booster l'action!

Anonyme a dit…

undi 28 septembre 2015
Paraitrait qu'on embauche à tour de bras ?

C'est en tout cas ce qui ressort d'un certain nombre de communiqués de presse. Le nombre de 10 000 alternants parait pour le moins ambitieux mais c'est celui que véhiculent les médias. Voici en effet le communiqué relayé par le blogue "Formation continue du supérieur" :

"Adecco, groupe de travail temporaire, souhaite mettre son expertise en recrutement et formation et ses réseaux au service du développement de l'alternance et de l'emploi des jeunes de moins de 26 ans (40 % de ses talents). Par le biais des écoles, entreprises et réseaux partenaires, il souhaite placer 10 000 alternants sur 3 ans et que ces derniers s'insèrent directement à la fin de leur diplôme.
Adecco, qui s'engage à recruter 500 jeunes par an sur 3 ans, souhaite également que ses entreprises clientes recrutent 2 800 alternants par an (1 200 actuellement). Pour atteindre ces objectifs, le groupe de travail temporaire va travailler en partenariat avec l'Afpa, l'EM Lyon, le groupe IGS... et va se concentrer sur 15 filières métiers en tension (monteur-câbleur aéronautique) et des métiers de demain (cybersécurité). L'offre sera également adaptée au bassin local d'emploi grâce au maillage territorial des agences Adecco."

Il y aurait donc, à la lecture attentive de ce communiqué, 1 500 embauches de permanents en prévision et les jeunes de moins de 26 ans représenteraient 40% de ses talents. C'est fou ce qu'on apprend en lisant la presse !

Anonyme a dit…

Le troisième fabricant mondial d'ordinateurs personnels serait en pourparlers pour racheter EMC, dont la capitalisation s'élève à 50 milliards de dollars. Cette fusion devrait permettre à Dell de renforcer sa stratégie en faveur de l'offre technologique aux entreprises.

Le géant américain de l'informatique Dell serait en pourparlers pour un rachat partiel ou total d'EMC, mastodonte du stockage de données, notamment dans le cloud, pour un montant encore inconnu, indique ce mercredi 8 octobre le Wall Street Journal. La capitalisation boursière du groupe s'élève à 50 milliards de dollars.

Il y a un an déjà, le quotidien avait indiqué qu'EMC considérait diverses options pour une alliance et qu'il avait discuté avec Dell mais aussi Hewlett-Packard (HP), numéro 2 des fabricants de PC. Si l'accord aboutit, il s'agira de l'une des plus importantes fusions-acquisitions dans le secteur des hautes technologies, affirme le quotidien économique.

Développement de l'offre aux entreprises

Pour Dell -racheté à l'initiative de son fondateur Michael Dell pour près de 25 milliards de dollars en 2013 afin de faire sortir le groupe de la Bourse-, une telle acquisition cimenterait une transition pour devenir un groupe tourné vers les solutions technologiques aux entreprises, conformément à la stratégie suivi par son fondateur depuis deux ans. Le groupe américain, endetté à hauteur de 11,7 milliards de dollars, négocie aussi avec des banques pour pouvoir financer son offre, qui serait entièrement en numéraire.

Anonyme a dit…

http://www.thestreet.com/story/13317437/1/why-would-dell-want-to-make-buy-emc-and-vmware.html?puc=yahoo&cm_ven=YAHOO

Exactement l'inverse de ce que fait HP avec son split.... lol

Anonyme a dit…

Décidemment ou est la logique chez HP ES ?

HP ES supprime encore des milliers de postes. Il n'y a plus de formations, il est quasiment impossible de commande le moindre crayon, de faire changer son tétéphone cassé, de faire renouveler son PC en fin de vie etc ....

Et le management ES Delivery France roule en BMW X5 de fonction !!!! OK, il ne l'a certainement pas réclamé et a pris ce qu'on lui a donné.

Mais on ne nous rabache pas que l'on a un probleme de coûts chez ES ?

C'est moins qui suis bête, ou on nous prends vraiment pour des moins que rien ?

Anonyme a dit…

C'est fait Dell rachete EMC. A suivre...

Anonyme a dit…

ouch, pas très bon pour HPE ça, et du coup, Dell offrira la palette complète. Euh qui a eu l'idée du split à HP.....?????

Anonyme a dit…

Et dire que tout le monde critiquait Dell qui est devenu ''Private'', la preuve que ce n'est pas forcémment mauvais et qu'ils ont encore pas mal de ressources.

Anonyme a dit…

le message de Meg est bien tourné et à part l'avantage de ne pas etre coté en bourse Dell va mourir de cette indigestion connaissant EMC. Ca ne fonctionnera pas leur usine à gaz

Anonyme a dit…

heureusement que nous n'avons pas racheté EMC ! c'était le cauchemar garanti bon courage à Dell

Anonyme a dit…

le message de Dion W est très bien aussi, Je pense qu'EMC a réussi à trouver un pigeon après avoir essayé avec HP et se fait racheter à un prix indécent

Anonyme a dit…

A voir, ne criez pas victoire trop tôt, tout le monde n'est pas aussi nul qu'HP (avec EDS par exemple) lorsqu'il s'agit de fusion/acquisition

Anonyme a dit…

Meg est contente, le rachat d'EMC par Dell est bon pour HP.!
HP aussi a racheté des entreprises à des prix indécents, ou réalisé des fusions indigestes.
Curieusement, dans ce cas, le message du management HP était "it's great! for HP" :) :)

Anonyme a dit…

Ouai, j'ai trouvé le message de Meg bien assez condescendant. Elle peu faire la maligne avec ses trahisons en tout genre (Hein Leo), et son bilan pas très en ligne avec tout ce quelle a promis ces dernières années.

Maintenant, au niveau catalogue, DELL pourrait devenir le HP des dernières décénis. Est ce que c'est bon pour eux ? A voir.

Anonyme a dit…

Bon, ils vont annoncer combien de suppression de postes ?

Anonyme a dit…

petite taquinenerie entre COEs tout ca :
http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-michael-dell-ironise-sur-la-strategie-de-hp-34455.html

et puis ca detourne l'attention des troupes..

Anonyme a dit…

@152 tout a fait d'accord, son message suinte l'hypocrisie à tous les étages. Elle doit être verte de cette fusion. Elle prédit que Dell va être ''distrait'' par cette fusion, mais n'était-ce pas HP qui était en tractation avec EMC il n'y a pas si longtemps pour cette même fusion? Bien sur, dans ce cas, HP n'aurait pas été ''distrait'', dehors les menteurs perpétuels !!

Anonyme a dit…

je ne vois pas les choses comme cela. depuis un an les concurrents et c'estt typiquement américian essaient de profiter de la scission HP, donc à notre tour de profiter du désordre chez Dell et EMC qui va durer autrement plus longtemps

Anonyme a dit…

156,

Mais qu'est ce qui dit qu'il y aura désordre à ce point chez DELL/EMC ? Peut être qu'ils feront mieux que ce que nous n'avons pas su faire correctement par le passé ?
Ce n'est pas parce que nous n'avons pas été bon dans l'intégration des sociétés que nous avons achetées, que DELL et EMC courrent forcement à la catastrophe.

Un peu d'humilité chère Meg.

Anonyme a dit…

Dell grandit, HP s'est coupé en deux. Qui a raison ?

Anonyme a dit…

http://www.channelnews.fr/le-rachat-demc-par-dell-est-une-bonne-chose-pour-hp-estime-meg-whitman-56696

http://www.zdnet.fr/actualites/dell-emc-ne-vous-inquietez-pas-au-contraire-assure-hp-a-ses-salaries-39826374.htm

Anonyme a dit…

Va faire de la politique Meg, une telle langue de bois te garantie une belle carrière dans ce métier là :-)

Message reposté a dit…

Une analyse de TBR sur le rachat d'EMC par Dell, si ca vous intéresse... http://tbri.com/analyst-perspectives/analyst-commentary/pgView.cfm?commentary=2589

Anonyme a dit…

Tiens tiens, intéressant:

http://siliconangle.com/blog/2015/10/12/dell-tried-to-sell-its-pc-business-before-buying-emc/

Anonyme a dit…

http://recode.net/2015/10/12/silver-lake-explored-sale-of-dells-pc-business-ahead-of-emc-deal/

Anonyme a dit…

A une époque, HP s'interdisait 2 choses :

1- Commenter l'actualité des concurrents
2- Faire de la politique

Les temps ont bien changés.

Anonyme a dit…

Il n'y avait pas une formation obligatoire du type éthique, ou l'on s'interdisait de dénigrer la concurrence et ou il était expliqué qu'il était bien plus profitable pour HP de défendre ses points forts plutôt que s'abaisser à la critique des concurrents ?

Anonyme a dit…

162, 163,

Et si HPE rachetait l'activité PC de DELL ?

Mouarf, elle est mauvaise :) :)

Anonyme a dit…

165: quand on n'a pas d'autres choix.....

Anonyme a dit…

Il parait que ES ITO Germany va etre vendu a un partenaire....

Coffee talk de Michael Eberhardt

Anonyme a dit…

un signe avant coureur pour les autres pays?...

CFTC a dit…

pour 168, l'information n'est pas exactement celle-ci

Ce serait une partie des salariés de certains départements ES (ITO, APPS) dont la liste est inconnue à ce jour et la transition est prévue au plus tôt le 1er juillet 2016. Sous réserve de la consultation allemande et des réactions syndicales

Anonyme a dit…

Message reçu à l'instant du management...

Dear Colleagues,

We would like to inform you about a project that has been started in Germany most recently. The project will allow us to serve our customers even better, especially our global customers. It has no impact on our Delivery Centers outside of Germany.
As you know, there is a fundamental shift in the way IT is provided, run, and consumed. Our customers require a flexible, highly industrialized service delivery with huge pressure on cost.
To meet these customer requirements, we intend to enter into a partnership with one or more external companies to deliver our onshore IT infrastructure and applications operational services from Germany. It is planned for some ES colleagues in Germany to transition to these external companies to continue to provide these services to our customers.
Currently we discuss and negotiate about this partnership with the German workers council and several potential partners. Even though this project is at an early stage it is important for us to inform you already today.
We are committed to have a viable long-term agreement – in the interest of our customers and our employees. We aim to complete the transition of employees to the partner or partners in the course of the financial year 2016 – preferably by July 1, 2016.
We will keep you updated on the progress of this project. In the meantime, we ask you to focus on our customers and continue to provide a superior service to them.

CFTC a dit…

suite 170 et pour 169 : on ne saura pas avant quelque temps quel partenaire est concerné sur l'Allemagne car le processus de sélection est en cours. 1500 salariés seraient concernés, soit un sur deux environ dans le périmètre ES.

En France, pour qu'il y ait une annonce semblable, il faut un ou des receveurs intéressés. Nous n'en sommes pas encore là selon nos lanceurs d'alerte qui ne voient pour l'instant aucune concrétisation des discussions du cluster sud. Mais la vigilance est de mise.

Anonyme a dit…

J’espère que les Allemands ne resterons pas les bras croisés.

Anonyme a dit…

1 sur 2, euh c'est tout de même énorme ! J'aime bien le "....there is a fundamental shift in the way IT is provided, run, and consumed...", plus tarte que ça tu meurs

Anonyme a dit…

According to our considerations parts of our onshore service delivery in Germany in IT infrastructure outsourcing and application outsourcing will be taken on by the partner. This means employees who are working at ITO and ABS in operational and change functions, will transition to the partner. The HP data centers from which these services are provided, will remain with HP.

HP garde les murs et transfere le personnel opérationnel ITO et ABS


The basic idea of the model: Under our responsibility, one partner or several partners will take on part of our onshore service delivery from Germany regarding IT infrastructure and application outsourcing for ES customers. These services will be rendered by our existing employees, who will transition to the partner to this end. Medium-term, our ES customers will demand less onshore services. This in turn enables the partner to open up new market segments and expand on existing segments with the employees transitioning from ES.

Les employés HP ES transférés vont travailler au début pour leur ex employeur mais a moyen terme le(s) repreneur(s) devra se debrouiller pour leur trouver du job car HP n'a pas l'intention de travailler longtemps avec eux.

Chez HP on a une longue experience de ce genre de partenariat depuis 20 ans : ANPE ou POLE EMPLOI suivant la période

Anonyme a dit…

Je ne vois pas comment ES pourrait échapper au même sort en France...?

Anonyme a dit…

175

Aux transférés SCI/SANMINA on leur a garantie 2 ans de boulot. Après 2 ans et 1 jour, hop dehors. HP a été lourdement condamné par la suite, mais c'était une goutte d'eau par rapport aux économies faites pendant toute cette période.

Bref le marché aux bestiaux est ouvert.

Anonyme a dit…

Un transfert comme celui qui est prévu en Allemagne n'est ni plus ni moins qu'un plan social déquisé, qui laisse les mains propres à HP pour éviter d'avoir une mauvaise image.
HP trouve un "partenaire" (sic!), le paye pour qu'il reprenne les employés dont HP veut se débarrasser, genre au moins deux ou trois ans pour que ça soit présentable, qu'on puisse bien enrober le truc et que ça ne fasse pas de vagues, en sachant pertinemment qu'après cette période le "partenaire" devra faire, lui, un plan social.
Nul doute que Karsenti, soucieux de son image en France, va faire la même chose.
Le pire c'est que tout cela est parfaitement légal et difficile à combattre., les employés concernés n'ont pas le choix de refuser d'être transférés et rester chez HP.

Anonyme a dit…

Une boucherie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

si c'était si simple, ce serait déjà fait. Seulement voilà : il faut un receveur en France (quel intérêt pour lui sans les contrats ?), les allemands ne disposent pas du même code du travail et de toute sa jurisprudence et leurs syndicats sont moins performants : le pire n'est pas certain, il faut croire dans des plans de départ volontaire pour seniors notamment

Anonyme a dit…

Ce n'est pas simple, mais tout à fait faisable et legal. Il y a légion de SSII qui seront sur les rangs. Le business model d'ES est une épine dans le pieds dont veut de debarasser HPE. Et je rappelle encore un mensonge de plus de Meg lors du SAM: "ES is crucial to our business", oui, on voit ça en effet :-)

CFTC JPV a dit…

pour 181 juste 2 choses : ce sera moins faisable et moins légal que tu penses, et malgré plus d'un an d'approches de quasiment toutes les SSII en France par le directeur du cluster sud (merci les lanceurs d'alerte CFTC dans et à l'extérieur d'HP) : je peux te garantir qu'il n'y a pas légion de sociétés sur la ligne de départ à la différence de l'Allemagne qui en a 4 sur la short list, qui passera à 2 puis 1.

Anonyme a dit…

@182: alors il faudra m'expliquer pourquoi le transfert automatique vers HPi a été si ''faisable'' et ''legal'' que ça - et relayer en tant que tel notamment par la CFTC - , et pourquoi, à partir du moment où le détourage est bien fait, le transfert de tout ou partie de ES le serait moins? :-)

CFTC a dit…

Pour 183, tu ne peux pas comparer la création d'une entité HP avec le périmètre très clair, toutes les garanties associées, l'accord unanime et la sous traitance évidente d'un plan social sur des sous ensembles ES dans un contexte juridique beaucoup plus incertain que certains pensent

Anonyme a dit…

Peut-être 184, mais il y a déjà eu moults précédents à HP (pour ne prendre qu'un exemple, le repair Center de Grenoble, sous traité à G2S, ou la tentative se sous traiter REWS). Il y a bien eu lutte, mais le périmètre ayant été clairement validé, ça s'est fait quoi que l'on en pense.
Quant aux soi-disantes légions de SSII, il n'y en aura peut etre pas, mais rien n'empèche de sous traiter à autre chose qu'une SSII

CFTC a dit…

et aussi 185 des échecs de projets de transferts : le financement et CDS notamment

Les syndicats HPE sont bien armés, organisés et très très bien accompagnés (experts, avocats), et si la direction se décidait à présenter un projet elle sera reçue comme il convient

Anonyme a dit…

vous révez je crois

Anonyme a dit…

Et la direction est pareillement armée et accompagnée ce me semble :)

CFTC a dit…

sans doute 188, et ce sera une belle bagarre. Est-ce qu'on rêve ? L'avenir le dira en tout cas nous sommes préparés et déterminés.

L'espoir des salariés ES repose sur les syndicats en général et la CFTC en particulier qui est de très loin le principal syndicat sur ES (mais pas sur AL ESF) en nombre d'adhérents. Nous serons donc au rendez-vous.

Nous animons des réunions sur site et par téléconférence, donc si vous voulez être acteur plutôt que simple spectateur ou défaitistes : écrivez-nous à cftchp@hp.com

Anonyme a dit…

Oui on en arrive à des questions philosophiques et existentielles: Qu'est-ce qu'une entreprise lorsque l'intérêt de celle-ci est en conflit avec l'intérêt de ses employés? N'y a-t-il donc plus de fusion entre la boite et ceux qui la composent?
Bref: Une poignée de "happy few" s'auto-attribue le tout et nous considère comme étrangers à cette boite, alors que nous y sommes depuis bien plus longtemps qu'eux.
On ne va pas faire monter notre productivité et notre inventivité avec de pareilles méthodes démotivantes.
Finalement, même si ça donne une image exécrable de la France, je me sens un peu solidaire des "déchireurs de chemises". C'est bien que certaines décisions feutrées mais pourtant violentes pour ceux qu'elles impactent, soit liées à une prise de risque personnelle pour ceux qui les prennent. Bref, le management d'HP est tellement éloigné d'HP que ça en devient ridicule. Ils se foutent de cette boite, ils n'y ont aucune attache.
viva zappata :)

Anonyme a dit…

Et si vous la gagnez 189 je m'abonne à vie à la CFTC (mais bonne chance quand même)

CFTC a dit…

pour 191, c'est ce qu'ont fait beaucoup de salariés du financement... :)

A l'époque une bonne stratégie et une bonne mobilisation leur ont permis avec la CFTC d'avoir le choix au final entre rester, être transféré volontairement ou prendre un PSE

Ici un projet de transfert serait tellement un plan social sous traité à moindre coût que l'opposition immédiate semble la seule stratégie possible

Anonyme a dit…

ou est notre PDG sur le sujet silence pourquoi.

CFTC a dit…

L'annonce en Belgique remontée par un de nos lanceurs d'alerte aujourd'hui est sensiblement différente, avec sur ES ABS uniquement un mélange plan social et transfert sur Hewlett-Packard CDS, dans un délai très court : février 2016.

Cela montre que les projets de suppressions chez ES s'opèrent pays par pays selon le contexte de chaque pays.

Pour rassurer celles et ceux qui pensent inévitable que le ciel va leur tomber sur la tête d'une minute à l'autre, il n'y a rien qui ressemble à un projet finalisé en France pour l'instant selon nos lanceurs d'alerte.

Et quand ce sera le cas, nous pouvons vous assurer que le rapport de force sera en place chez HPEF et HPECCF pour bloquer la sous-traitance de plan social.

Anonyme a dit…

Si la stratégie HP Corp. est définie de cette façon, je ne vois pas comment la France pourrait y échapper.
Et ensuite, si dans tous les pays, cette stratégie est respectée, exceptée en France, on peut se demander comment les collaborateurs HP ES français vont pouvoir gérer cette situation d’un point de vue organisationnel et relationnel. Par exemple, le collaborateur HP ES non ITO, travaillant actuellement avec des équipes HP ES ITO situées à l’étranger, que se passera-t-il demain si ces équipes sont sous-traitées hors HP. Cela risque de devenir compliqué. Celui qui reste au sein d’HP risque de voir son travail complètement changé, voir même disparaître.

Anonyme a dit…

Merci pour l'excellente téléconférence de ce matin réservée aux adhérents ES CFTC, je ne peux qu'encourager les collègues à adhérer eux aussi à la CFTC pour être encore mieux informés et défendus

CFTC a dit…

merci 195, il suffit d'écrire à cftchp@hp.com pour avoir toutes les informations adhésion

Anonyme a dit…

Apparemment le sujet est public dans la presse allemande depuis plusieurs semaines. J'ai un client allemand qui ne comprends pas. Il explique que son entreprise externalise sont IT chez HP car son métier n'est pas l'IT mais la production de pièces industrielles. Il y a donc une logique. Mais que HP externalise son coeur de métier, lui il ne comprends pas. Il trouve cela complétement fou et dangereux pour HP, et pour lui même.
Opinion interessante je trouve.

Anonyme a dit…

@195 et contrairement à ce que clament les syndicats, la situation ne serait tenable que très temporairement en France, surtout cumulée avec un départ du pédégé hpe. C'est juste un gain de temps dont on parlerait éventuellement à retarder l'inévitable, mais c'est irréversible.

CFTC a dit…

attention au changement de page (et la réponse à 199) cliquer sur Suivant› Les plus récents»

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 395   Suivant› Les plus récents»

Enregistrer un commentaire