ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

Actualité HPE Immanquables CFTC # 9

HPE Next Beaucoup de questions, peu de réponses pour l’instant

Elections Entco 26 et 27 septembre par internet

Actualité DXC-ESF Relance de la GPEC Out 130 places ! DiXiT XI et Flash GPEC

Nouveau Code du Travail Quel impact ? Notre décryptage !

HPE PSE GPEC Out 137 volontaires, 90 acceptations

HPE Politique voiture Le plein de nouvelles informations (post 1750) !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE Tout sur l’impact fiscal du split Micro Focus le 1/9 !

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mercredi 29 mars 2017

Comment développer une écoute de proximité, individuelle, active et efficace, de la souffrance ?

Depuis plus d'un an, votre équipe CFTC travaille sur un projet très ambitieux pour adresser ce problème avec le principal syndicat québécois (la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec qui a un savoir faire particulier sur ce sujet depuis 34 ans).

Cela concerne la souffrance, le guidage et le suivi des salariés en souffrance, quelle que soit la cause (professionnelle ou privée).

La première formation sur le sol français s'est déroulée en mars 2016. Elle a été suivie par 25 volontaires enthousiastes : les premiers membres d'un réseau français de Délégués Sociaux en Entreprise. 4 autres formations ont été organisées depuis : juin et novembre 2016, mars et juin 2017... Le réseau s'étend maintenant à Thalès, Orange et bien d'autres sociétés, en plus d'HPE, HP Inc et DXC. Il fait l'objet de recherches universitaires et d'une attention médiatique.

Toutes les informations : www.dse.cftchpe.fr  et www.youtube.com







38 commentaires à lire:

CFTC a dit…

pour comprendre cette initiative

http://www.souffrance-et-travail.com/magazine/emploi-chomage/marie-peze-le-territoire-pas-la-carte/

Anonyme a dit…

Je trouve vraiment ce projet magnifique , utile pour ne pas dire indispensable dans le Présent et le Futur très proche pour les personnes
qui auront à affronter des conditions professionnelles difficiles.

CFTC JPVouiller a dit…

Le succès du pilote formation CFTC HP -FTQ en France des 2 et 3 mars (25 stagiaires formés dont 12 souhaitant devenir à leur tour formateur de la méthode) nous permet de programmer un deuxième pilote les 15 et 16 juin.

Suite à des invitations reçues pour témoigner de l'importance de l'écoute et du guidage de proximité, j'interviendrai le 11 mars dans un séminaire DRH organisé par le Groupe UP sur la QVT, le 14 avril dans un café Miroir Social (invitation à venir) et avec la FTQ entre le 9 et 14 août au Forum Social Mondial qui aura lieu cette année à Montréal.

Anonyme a dit…

Cette formation basée sur l'humanisme et l'entre-aide m'a été bénéfique et j'ai rencontré des personnes extraordinaires. Aujourd'hui, plus que jamais, ce projet a un sens, nous nous en appercevons chaque jour.

Anonyme a dit…

Cette formation basée sur l'humanisme m'a fait rencontrer des personnes formidables. Aujourd'hui plus que jamais, ce projet a du sens, nous nous en appercevons tous les jours..

Admin a dit…

Nous avons suivis une excellente formation le 2 et 3 mars sur un sujet qui doit nous interpeller tous ! mais la phrase qui m’a touché de plus vient de Marie Pezé : La solution est souvent dans les 10 mètres autour du poste du salarié, dans ses collègues, son quotidien .. Tout est dans cette phrase !
La vidéo : performance-sous-pression est à voir est à méditer : https://youtu.be/H3NkBv_hKvU

Anonyme a dit…

Voila les premiers Délégués Sociaux d'Entreprise sont opérationnels au sein de HP.Il faut maintenant lancer et animer le réseaux qui est pour moi le facteur clef de success.

Anonyme a dit…

Merci 6 pour ce liens.

Stupéfiant.

J'ai noté : Pouvoir/argent opposé à la culture/civilisation.

Finalement, on travaille pour quoi ? On vit pour quoi ?

Meg, tu peux raconter ce que tu veux, je ne suis pas dupe !

Anonyme a dit…

Une formation riche d'enseignement que je mettrais en application au quotidien. Regarder et écouter les autres, simplement se dire bonjour le matin, des initiatives pleines de bon sens que l'on a tendance à oublier pris par nos courriels, nos smartphones et j'en passe...

Anonyme a dit…

J'ai bien apprécié la vidéo ci-dessous sur les méthodes de management chez Car Glass, il y a bien des similitudes avec ce qu’on vit chez HP :
https://youtu.be/HtctluL3veQ

Comme disait Nathaniel Branden un psychologue American :
The first step toward change is awareness !

cftc thales limours a dit…

Cette formation m'a permis de me rendre compte que je ne suis pas la seule à penser que le besoin des salarié ce n'est plus un mouvement collectif d'une foule qui veut la même chose mais une masse d'individu en souffrance qui a besoin d'écoute individuelle. Le syndicalisme a besoin d'innover, les délégués sociaux sont un premier pas et je suis fière d'en faire partie

Anonyme a dit…

Deux jours de formations qui ont fait chaud au Coeur, tant les participants étaient soucieuses d'aider. De plus en plus engagée dans des actions de bénévolat, cette sessions m'a donné des outils pour mieux écouter et aider de façon constructive les personnes en souffrance. Merci à Jean-Paul pour cette belle initiative.

CFTC TRS a dit…

J'ai eu la chance de participer à cette formation et c'est un espoir d'être mieux présents auprès des salariés en difficulté dans nos entreprises.
Il est encourageant de voir que nous sommes nombreux à vouloir faire avancer ce sujet.
Reste à déterminer comment mettre cette écoute en pratique à Thales Massy.
Merci Jean-Paul pour cette remarquable initiative.

Anonyme a dit…

Le bonheur en entreprise peut-il s'apprendre?
En tout cas une idée qui se vend bien !
Un article qui fait réfléchir : http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/formation/le-bonheur-en-entreprise-peut-il-s-apprendre_1517924.html

Anonyme a dit…

l'article CFTC Miroir Social lu 2 000 fois

CFTC a dit…

Former des délégués sociaux pour « gérer plus efficacement et rapidement les problèmes de souffrance » (interview Miroir Social)


Délégué syndical national CTFC d’Hewlett-Packard Enterprise, Jean-Paul Vouiller s’est formé en octobre 2015 à la fonction de délégué social auprès de la Fédération des travailleuses et travailleurs québécois (FTQ). Il organise désormais des formations en France, adaptées aux particularités nationales. Mais en quoi intervenir sur des cas individuels peut-il aider à nourrir la négociation collective ?

Selon vous, pourquoi la fonction de délégué social est-elle importante à mettre en place en France, et nécessite une formation ?

Il faut apprendre, face à une personne en souffrance pour des raisons personnelles ou professionnelles, à faire de l’écoute active, puis proposer des solutions à partir d’un panel de ressources à activer et exploiter en fonction des cas rencontrés, et assurer un suivi. Tout en sachant garder une certaine distance. Le rôle du délégué social est d’empêcher que la situation ne s’aggrave et qu’elle devienne irrécupérable. Par ailleurs, plus l’on a de rendez-vous, plus il est possible d’identifier les causes sur lesquelles on pourrait agir…

Que manque-t-il aux acteurs intervenants déjà présents dans l’entreprise, notamment les délégués syndicaux qui ne sont pas formés ?

Il leur manque la formation à l’écoute active, le fonctionnement en réseau et la constitution d’un panel de ressources à activer. Puis les délégués syndicaux font aussi beaucoup d’autres choses, comme les négociations d’accords. Ils sont donc moins à proximité et pas assez nombreux. Mais je pense pouvoir former 100 adhérents CFTC volontaires dans mon entreprise sur 12 mois.

Au Québec, les délégués sociaux travaillent beaucoup en réseau et se retrouvent régulièrement. Mais n’est-il pas aussi intéressant de construire un réseau au sein-même de l’entreprise avec les acteurs pouvant intervenir dans ce type de cas ?

En effet, les premiers avec lesquels j’ai parlé de ma méthode sont les médecins et les infirmières du travail. Avec les chargés de ressources humaines, on peut aussi échanger. Du moins avec ceux qui ont de l’empathie. J’ai même obtenu une réunion qui devrait rassembler toute sorte d’acteurs pouvant être confrontés à des salariés qui ne vont pas bien. Nous leur expliquerons que 100 délégués sociaux seront formés dans l’entreprise et seront amenés à travailler avec eux en complément ainsi qu’avec tous les professionnels de santé. Nous avons tous intérêt à gérer plus efficacement et rapidement les problèmes de souffrance, sinon tout le monde y perd : l’entreprise, la sécurité sociale, les mutuelles, les familles… Cependant, certains acteurs nous voient comme des concurrents. Sauf qu’il n’y a plus de frontières et la nature a horreur du vide. Si ce travail de proximité était rempli, il n’y aurait pas de problème, je voudrais bien arrêter de le faire. Mais le fait est qu’actuellement, il ne l’est pas ou trop peu.

...

CFTC a dit…

...

Mettre en place cette formation ne constitue-t-il pas aussi une certaine valeur ajoutée pour la CFTC ?

Effectivement. Quand les Québécois ont mis ce programme en place, les adhésions ont de nouveau augmentées. La principale cause de non-syndicalisation en France n’est pas la peur du manager, mais le fait que « les syndicats ne comprennent pas nos problèmes ».

Si cette formation intéressait un autre syndicat français, comment pourrait-il la mettre en place ?

Si elle intéresse un autre syndicat, il peut se construire son propre programme. L’idée n’appartient à personne. Il existe bien d’autres initiatives de ce type, comme les « bienveilleurs » chez Casino, par exemple ou les salariés référents de santé et vie au travail chez Accor. Lors de la première formation, nous avons d’ailleurs accepté une DSC CFDT secrétaire de CHSCT parce que j’ai estimé que nous travaillions sur la même matière. L’étiquette syndicale est secondaire.

Intervenir sur des cas individuels vous aide-t-il à nourrir votre fonction de syndicaliste ? Car beaucoup craignent que l’on individualise trop les cas au lieu d’agir sur le collectif ou l’organisation du travail…

Quand je vais en négociation, il y a souvent des généralistes en face de moi. De notre côté, nous avons une salariée, avec des mandats ; elle est handicapée. Elle est devenue notre spécialiste du handicap : elle aide notamment les salariés à obtenir une RQTH. C’est donc un travail sur des cas individuels. Mais en cas de négociations sur le handicap, vous vous rendez compte de la valeur ajoutée ? Elle peut alors s’appuyer sur la gestion de tous ces cas individuels. Voilà comment l’individuel peut rejoindre le collectif et comment agir sur les faits permet d’agir sur les causes. Tout cela est complémentaire, même si, en France, on aime construire des murs.

CFTC Jean-Paul Vouiller a dit…

Ce qui m’a particulièrement motivé pour aller Québec, c’est d’apprendre qu’un syndicaliste Français leur avait dit (lors de la visite de la FTQ en France en juin 2015 pour expliquer leur programme) que nous n’étions pas des assistantes sociales, et que ce n’était pas à nous de faire cela...

Quand vous avez comme principal slogan syndical « La Vie à Défendre », vous ne vous posez même pas la question. Vous foncez !

CFTC a dit…

LE 28 AVRIL 2016 : JOURNÉE MONDIALE DE LA SÉCURITÉ ET DE LA SANTÉ AU TRAVAIL

Le stress au travail : un défi collectif

Le 28 avril, la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail met en lumière une problématique devenue majeure pour de très nombreux salariés : le stress au travail. Le stress s'est en effet imposé comme une préoccupation importante en matière de santé au travail. L'émergence des risques psychosociaux apparaît étroitement liée aux mutations récentes du monde professionnel, marquées notamment par une intensification du travail. Si l'ampleur du phénomène et ses conséquences délétères, tant sur la santé des salariés que sur les performances et la vitalité des entreprises, ne sont plus à démontrer, le stress n'est pourtant pas une fatalité. Des solutions existent pour prévenir efficacement et durablement ce risque professionnel. Voici quelques clés pour mieux comprendre et mieux agir contre le stress au travail.

L'impact du stress au travail

Intensification du travail, augmentation de la complexité des taches, réduction des temps de repos, effacement des frontières entre vie professionnelle et vie personnelle... En quelques années, le monde du travail a connu des évolutions rapides qui ont favorisé l'émergence des risques psychosociaux. Parmi eux, le stress au travail s'est imposé comme un risque professionnel particulièrement préoccupant. Pour les salariés victimes, la souffrance est réelle. Ses impacts sur la santé des individus sont en effet nombreux et multiples : hypertension, maladies cardiovasculaires, troubles musculosquelettiques, anxiété, dépression pouvant évoluer vers des tendances suicidaires... Les entreprises sont elles aussi directement affectées par les conséquences négatives du stress : turnover, absentéisme, perte de qualité de la production, démotivation... Le phénomène n'épargne aucun secteur d'activité. Selon une étude réalisée en 2007, le coût social du stress en France atteindrait au minimum 2 milliards d'euros par an.
Cette estimation se situe très vraisemblablement bien en deçà du coût réel.

Les sources de stress au travail

D'une façon générale, on parle de stress au travail quand une personne ressent un déséquilibre entre les tâches qu'elle doit effectuer et les ressources dont elle dispose pour répondre à ces demandes. Dans l'environnement professionnel, les travailleurs peuvent être exposés à de nombreux facteurs de stress. Ils peuvent être liés à l'intensité du travail (surcharge, pression temporelle), à l'existence de tensions avec les clients ou les usagers, à un manque d'autonomie ou de reconnaissance... Certaines exigences de rentabilité obligent aussi parfois les salariés à effectuer des tâches qu'ils désapprouvent ou à effectuer un travail de faible qualité, mettant ainsi leurs valeurs, notamment éthiques, en porte-à-faux. Le contexte actuel, marqué par la crise économique mais également par des évolutions technologiques rapides et fréquentes, induit aussi des peurs
liées à la perte d'emploi ou à l'incertitude sur l'avenir de son métier.

...

CFTC a dit…

...

Prévenir le stress au travail : un défi collectif

L'actualité récente a dramatiquement mis en lumière les conséquences délétères du stress au travail et a contribué à sensibiliser les entreprises sur cette question cruciale. Malgré cette prise de conscience progressive, la prévention se heurte encore à certaines difficultés. La principale tient à la persistance d'idées reçues qui tendent à réduire ces risques à des problèmes de fragilité voire d'inadaptation individuelle. Si on l'aborde sous cet angle trop réducteur, la prévention se limite alors à la gestion individuelle du stress. Cette approche peut atténuer temporairement les "symptômes" du malaise mais n'en traitera pas les causes profondes... Prévenir durablement le stress nécessite la mise en place d'une démarche collective associant chef d'entreprise, représentants des salariés et acteurs de la prévention. Cela implique surtout une réflexion profonde sur l'organisation du travail. Beaucoup d'entreprises hésitent encore à s'engager dans cette démarche qu'elles estiment trop longue et complexe. Elles peuvent pourtant bénéficier aujourd'hui de l'accompagnement d'acteurs formés à la prévention des risques psychosociaux (Carsat/Cram/CGSS, services de santé au travail, Aract...). De nombreux outils pratiques ont également été développés, notamment par l'INRS, pour faciliter la démarche de prévention et guider les entreprises dans sa mise en oeuvre.
_________________________

CHIFFRES CLÉS

- En France, 56 % des salariés déclarent devoir interrompre une tâche pour en faire une autre non prévue. Pour 44 % d'entre eux cela perturbe leur travail.
- 36 % disent ne pas pouvoir faire varier les délais fixés pour réaliser leur travail.
- 22 % des salariés signalent subir des comportements hostiles ou ressentis comme tels sur leur lieu de travail.

(source : enquête SUMER 2010)

______________________________________

DOSSIER

Stress au travail
>> http://kiosque.inrs.fr/alyas/view/go/7250/1
______________________________________
...

CFTC a dit…

...


OUTILS
"Faire le point", outil 37 pour évaluer les risques psychosociaux dans les petites entreprises.
>> http://kiosque.inrs.fr/alyas/view/go/7251/1

Et s'il y avait du stress dans votre entreprise ?
>> http://kiosque.inrs.fr/alyas/view/go/7252/1
_____________________________________

PUBLICATIONS

- "Le point des connaissances sur Le stress au travail", brochure ED 5021.
>> http://kiosque.inrs.fr/alyas/view/go/7253/1

- "Stress au travail - Les étapes d'une démarche de prévention", brochure
ED 6011.
>> http://kiosque.inrs.fr/alyas/view/go/7256/1

- "Comment détecter les risques psychosociaux en entreprise ?", dépliant ED 6086.
>> http://kiosque.inrs.fr/alyas/view/go/7257/1

- "Dépister les risques psychosociaux", guide ED 6012.
>> http://kiosque.inrs.fr/alyas/view/go/7258/1

- "Risques psychosociaux et document unique. Vos questions, nos réponses",
brochure ED 6139.
>> http://kiosque.inrs.fr/alyas/view/go/7259/1

- "Évaluer les facteurs de risques psychosociaux : l'outil RPS-DU", brochure
ED 6140.
>> http://kiosque.inrs.fr/alyas/view/go/7260/1

_____________________________________

La 13e Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail est célébrée comme chaque année le 28 avril

La 13e Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail est célébrée comme chaque année le 28 avril. Instaurée par l'Organisation internationale du travail, 1cette campagne de promotion des démarches visant à préserver la santé et la sécurité des salariés, à l'échelle planétaire, offre cette année un coup de projecteur sur le défi collectif que représente le stress au travail. Á cette occasion, l'OIT publie un rapport qui met l'accent sur les tendances mondiales actuelles concernant le stress au travail et son impact.

En savoir plus
>> http://kiosque.inrs.fr/alyas/view/go/7254/1

CFTC a dit…

Le réseau FTQ-CFTC HP à la radio ! (les 10 dernières minutes)

https://www.mixcloud.com/Arnokoby/christophe-medici-pour-vivre-heureux-vivons-coach%C3%A9-200516-air-show/

CFTC a dit…

Nouvel article Miroir Social

« Le panel des relais susceptibles d’aider des salariés en difficulté est large mais malheureusement méconnu des salariés. C'est le rôle des délégués sociaux d’entreprise que nous sommes en train de former que de pouvoir être en mesure d’écouter les salariés et les orienter vers les bonnes personnes », explique Jean Paul Vouiller, délégué syndical central CFTC d'HPE. Une vingtaine de délégués sociaux a ainsi déjà suivi une formation de 2 jours qui est une adaptation de l’approche quebécoise du syndicat FTQ, qui bâtit, depuis 20 ans, un réseau de 3 000 délégués sociaux dont les missions ne recouvrent pas celle des délégués syndicaux. Selon Jean-Paul Vouiller, « la force des délégués sociaux tient dans l’effet de réseau qui permet d’optimiser le partage des ressources susceptibles d’aider les salariés en difficulté "

CFTC a dit…

http://mobile.lemonde.fr/emploi/article/2016/05/27/qualite-de-vie-au-travail-l-entreprise-n-est-pas-seule-responsable_4927902_1698637.html

CFTC a dit…

https://fsm2016.org/activites/detresse-psychologique-et-souffrance-au-travail/

La CFTC HPE sera au Forum Social Mondial pour témoigner !

CFTC a dit…

Info CFTC

Formation de base, modules complémentaires, fonctionnement en réseau, guides de ressources : les 40 premiers Délégués Sociaux HPE ont déjà été formés et les 6 premiers formateurs français de la méthode québécoise également. L’intérêt pour cette initiative de la CFTC HPE dépasse de très loin notre entreprise :

PROCHAINES ETAPES

• Témoignage CFTC HPE au Forum Social Mondial : du 9 au 14 août
https://fsm2016.org/activites/detresse-psychologique-et-souffrance-au-travail
• Prochaines formations prévues : novembre, janvier et mars
• Déploiement à plus grande échelle en 2017
• Mise en place des réseaux régionaux et par entreprises
• Sensibilisation des Pouvoirs Publics
• Intensification des partenariats

CFTC a dit…

Un article très complet sur notre projet Délégué Social en Entreprise :

http://cftchp.free.fr/Fichiers/Lutter_contre_la_chute.pdf

CFTC a dit…

COMMUNIQUE DE PRESSE

« LA CFTC AU FORUM SOCIAL MONDIAL
POUR PRESENTER LE RESEAU FRANCO-QUEBECOIS DES DELEGUES SOCIAUX EN ENTREPRISE »
Montréal – 10 août 2016



D’ici 2020, l’OMS prévoit que si rien n’est fait, un salarié sur deux sera en détresse psychologique élevée dans les milieux de travail.

Face à ce fléau, il faut apporter des solutions concrètes. Au Forum social mondial organisé à Montréal du 9 au 14 août, Jean-Paul Vouiller, de l’équipe CFTC Hewlett Packard France participera le 10 août à la conférence sur « détresse psychologique et souffrance au travail ».

Les intervenants expliqueront comment le réseau des Délégués Sociaux québecois créé en 1983 (2700 personnes formées dans toutes les régions du Québec par la Fédération des Travailleuses et Travailleurs Québécois (FTQ)) apporte à cette question préoccupante une réponse innovante grâce à l’entraide syndicale de proximité.
Depuis mars 2016, dans le cadre d’un partenariat original avec la FTQ, la CFTC importe le concept en France.
D’ici novembre, 65 Délégués Sociaux auront été formés et déployés en France dans les formations pilotes avant une mise en œuvre à plus grande échelle à partir de 2017.
Ces Délégués Sociaux en Entreprise formés à l’écoute de la détresse travaillent en réseau, élaborent une cartographie des ressources à proposer au salarié en souffrance quel que soit le problème qu’il rencontre, professionnel ou privé. Ils ont également construit un site internet dédié aux personnes formées.

Ce programme original et innovant de soutien aux salariés dans leur milieu de travail est dans la lignée des propos récents de la psychologue Marie Pezé (créatrice en France de la première consultation «Souffrance et travail» en 1997 à l’hôpital de Nanterre) : «la solution est souvent dans les 10 mètres autour du poste du salarié, dans ses collègues, son quotidien»

Contact presse : Jean-Paul Vouiller : 06 75 77 43 68 - jean-paul_vouiller@hpe.com

https://fsm2016.org/activites/detresse-psychologique-et-souffrance-au-travail

CFTC a dit…

La CFTC HPE témoignera sur ce programme les 10 et 11 août au Forum Social Mondial

Le Forum Social Mondial est un espace de rencontre ouvert visant à approfondir la réflexion, le débat d’idées démocratique, la formulation de propositions, l’échange en toute liberté d’expériences, et l’articulation en vue d’actions efficaces, d’instances et de mouvements de la société civile qui s’opposent au néolibéralisme et à la domination du monde par le capital et toute forme d’impérialisme, et qui s’’emploient à bâtir une société planétaire axée sur l’être humain.

Le Forum Social Mondial de Porto Alegre a été une manifestation située dans le temps et l’espace. Désormais, avec la certitude proclamée à Porto Alegre qu "un autre monde est possible", il devient un processus permanent de recherche et d’élaboration d’alternatives, qui ne se réduit pas aux manifestations sur lesquelles il s’appuie.

Les alternatives proposées au Forum Social Mondial s’opposent à un processus de mondialisation capitaliste commandé par les grands entreprises multinationales et les gouvernements et institutions internationales au service de leurs intérêts. Elles visent à faire prévaloir, comme nouvelle étape de l’histoire du monde, une mondialisation solidaire qui respecte les droits universels de l’homme, ceux de tous les citoyens et citoyennes de toutes les nations, et l’environnement, étape soutenue par des systèmes et institutions internationaux démocratiques au service de la justice sociale, de légalité et de la souveraineté des peuples.

Le Forum Social Mondial est un espace pluriel et diversifié, non confessionnel, non gouvernemental et non partisan, qui articule de façon décentralisée, en réseau, des instances et mouvements engagés dans des actions concrètes, au niveau local ou international, visant à bâtir un autre monde.

Le Forum Social Mondial s’oppose à toute vision totalitaire et réductrice de l’économie, du développement et de l’histoire, et à l’usage de la violence comme moyen de contrôle social par l’État. Il y oppose le respect des Droits de l’Homme, la véritable pratique démocratique, participative, par des relations égalitaires, solidaires et pacifiques entre les personnes, les races, les sexes et les peuples, condamnant toutes les formes de domination l’assujettissement d’un être humain par un autre.

Le Forum Social Mondial, en tant qu’espace de débats, est un mouvement d’idées qui stimule la réflexion, et la diffusion transparente des fruits de cette réflexion, sur les mécanismes et instruments de la domination du capital, sur les moyens et actions de résistance et la façon de dépasser cette domination, sur les alternatives proposées pour résoudre les problèmes d’exclusion et d’inégalité sociale que le processus de mondialisation capitaliste, avec ses composantes racistes, sexistes et destructrices de l’environnement est en train de créer, au niveau international et dans chacun des pays.
...

CFTC a dit…

...


Le Forum Social Mondial, comme espace d’échange d’expériences, stimule la connaissance et la reconnaissance mutuelles des instances et mouvements qui y participent, en valorisant leurs échanges, en particulier ce que la société est en train de bâtir pour axer l’activité économique et l’action politique en vue dune prise en compte des besoins de l’être humain et dans le respect de la nature, aujourd’hui et pour les futures générations.

Le Forum Social Mondial, en tant qu’espace d’articulation, cherche à fortifier et à créer de nouvelles articulations nationales et internationales entre les instances et mouvements de la société civile qui augmentent, tant dans la sphère de la vie publique que de la vie privée, la capacité de résistance sociale non violente au processus de déshumanisation que le monde est en train de vivre et à la violence utilisée par l’État, et renforcent les initiatives d’humanisation en cours, par l’action de ces mouvements et instances.

Le Forum Social Mondial est un processus qui stimule les instances et mouvements qui y participent à situer, à niveau local ou national, leurs actions, comme les questions de citoyenneté planétaire, en cherchant à prendre une part active dans les instances internationales, introduisant dans l’agenda mondial les pratiques transformatrices qu’ils expérimentent dans la construction d’un monde nouveau.

CFTC a dit…

Si vous avez un compte Facebook, rendez-vous sur
https://www.facebook.com/CFTCHewlettPackard/

CFTC a dit…

Un grand moment de solidarité syndicale internationale !

Le mouvement syndical québécois a accueilli plus d’une soixantaine d’organisations syndicales internationales dans le cadre des activités du 13e Forum social mondial (FSM) qui a eu lieu à Montréal du 9 au 14 août. Une première dans un pays du Nord, riche et industrialisé.

La CFTC HPE a participé à ce vaste espace d’échanges et de débats sur les défis qui se posent au monde syndical et, plus globalement, à celui du travail. Et présenté le résultat concret de son partenariat avec le principal syndicat québécois (la FTQ) et les chercheurs de l’Université de Montréal et de Laval à Québec pour construire en France des réseaux de Délégués Sociaux en Entreprise dont l’objectif est de détecter, écouter activement et orienter plus rapidement les salariés en souffrance pour cause personnelle ou professionnelle.

40 DSE ont déjà été formés en 2016 dans notre pays. Ils sont actuellement actifs et organisés en réseau chez Hewlett Packard et Thalès notamment : http://www.dsecftc.daneshmand.fr

Les débats du Forum Social pour sa partie syndicale ont porté sur les grandes questions de l’heure qui concernent le monde du travail, dont le revenu décent, la transition écologique juste, les paradis fiscaux, les normes minimales tenant compte des nouvelles réalités (la précarité des emplois atypiques et du travail autonome), l’accès à la négociation et à la syndicalisation, la conciliation famille-travail-études, la privatisation des services publics, les inégalités sociales, la lutte contre l’austérité et les défis de la solidarité syndicale Nord-Sud.

CFTC a dit…

http://www.francetvinfo.fr/france/rentree/rentree-des-classes-5-astuces-pour-choisir-ses-fournitures-sans-detruire-la-planete_1709249.html

CFTC a dit…

http://www.lapresse.ca/le-soleil/opinions/points-de-vue/201608/16/01-5011085-le-fsm-de-montreal-une-poche-de-resistance-malgre-tout.php

CFTC a dit…

http://www.cadtm.org/Recreer-le-FSM-redefinir-l

CFTC a dit…

Quatre types de tensions selon une nouvelle recherche

• Les tensions liées à des attentes excessives : c’est le cas lorsque les attentes sont trop importantes et que la personne ne peut y faire face. L’exemple classique est celui d’une surcharge de travail, mais cela inclut plus généralement les situations dans lesquelles les ressources (matériel, outils, budget, etc.) sont manquantes pour atteindre les objectifs demandés.

• Les tensions liées à des attentes ambiguës : l’individu concerné ne sait pas trop quoi faire car les attentes perçues sont vagues, floues, insuffisamment précises. On parle alors d’ambiguïté de rôle.

• Les tensions liées à des attentes contradictoires : c’est le cas lorsque plusieurs personnes émettent des attentes contradictoires ou incompatibles entre elles. Par exemple, un manager attend certaines choses de moi, mais les clients attendent autre chose.

• Les tensions liées à des attentes en conflit avec celles de l’individu : on est typiquement dans des situations où les exigences du travail rentrent en conflit avec les valeurs d’une personne. Par exemple, je suis attaché au fait de bien faire mon travail mais je dois aller vite pour être rentable et cette vitesse m’empêche de bien faire les choses.

CFTC JPV a dit…

http://www.dse.cftchpe.fr/2016/10/29/le-metallo-la-cftc-au-forum-social-mondial/

CFTC a dit…

Invitation !

https://www.eventbrite.fr/e/billets-le-delegue-social-dans-les-milieux-de-travail-au-quebec-et-en-france-33113765163

Enregistrer un commentaire