ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de nouveaux témoignages adhérents !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

DXC-ESF Elections du 7 juin 10h au 8 juin 15h : détox CFTC et scoop !!!

DXC-ESF Actualité sociale. DiXiT VIII

HPE 90 départs PSE GPEC Out ? Parcours social. Dispositif CFTC.

HPE La cartographie des emplois GPEC 2017

Et EG ? Informations et réponses des spécialistes CFTC

Scission Software Newco Les étapes d’ici le 1er juin, les infos du moment

Congés Non : le 26 mai n’est pas un jour de congé obligatoire (post 599) !

Congés Ceux à prendre avant fin mai (post 593), fin octobre, en fin d’année…

Split de l’action HPE L’impact fiscal. Rebelote le 1er septembre avec Micro Focus ?

Prévoyance-santé HPE et SW Dossier spécial : quel régime en 2018 ?

Accord handicap HPE/SW/DXC-ESF Homologué pour ESF, SW et HPE !

De nouveaux témoignages adhérents, ne restez pas seul(e) : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

dimanche 26 février 2017

Scission BU ES vers ESF puis DXC Technology



C'est l'annonce choc survenue avec les résultats Q2 FY 16 : 
scission de la BU ES d'HPE et fusion mondiale ES-CSC = DXC Technology

La CFTC est dans l'action pour la défense de votre statut social et de votre emploi

Consultez l'accord de méthodologie !



1350 commentaires à lire:

«Les plus anciens   ‹Précédent   201 – 400 sur 1350   Suivant›   Les plus récents»
Anonyme a dit…

Le transfert se fera il n'y a pas de doute même si en France cela prendra plus de temps.
Le plus à craindre est que tôt ou tard il y aura des suppressions de poste. C'est certain

Anonyme a dit…

@198: le point est le suivant: lors de toutes les réunions ayant précédé le split HPE/HPI, les syndicats disaient systématiquement "le transfert vers HPI est inévitable et légal, le refuser est une cause de licenciement". Il n'y a donc aucune raison que ce ne soit pas applicable ici aussi, c'est juste que je m'étonne que les syndicats semblent un peu plus mobilisés aujourd'hui qu'ils ne l'étaient hier. Probablement parce que HPE represente les 3/4 de HP en France et que de coup l'urgence et la politique (il faut bien soigner les prochaines élections syndicales...) requièrent une mobilisation plus forte que lors de HPI.

Anonyme a dit…

Clairement, si le modèle économique de la future compagnie est basé sur celui d'une SSII de style classique, la plupart des séniors n'y auront pas leur place et la seule négociation possible réaliste étant donné le marché du travail tel qu'il est, ne pourrait être qu'une sorte de PDAV ...

Anonyme a dit…

Moody's estime le spin off : CREDIT NEGATIVE

EWS & ANALYSIS
Credit implications of current events
Corporates
Hewlett Packard Enterprise’s Planned Spinoff of Services Business Is Credit Negative
Last Tuesday, Hewlett Packard Enterprise Company (HPE, Baa2 stable) said that it had agreed to spin off its enterprise services unit to its shareholders and combine the services business with Computer Sciences Corporation (CSC, Baa2 stable). The planned transaction is credit negative for HPE because it will reduce the diversification of the company’s overall business.

CFTC a dit…

pour 202, HPE sans ES représente 50% pour faire simple. Les élections n'ont rien à voir en ce qui nous concerne, ce qui nous concerne c'est que CSC est une entreprise toxique où on ne peut compter que sur très peu de syndicats réellement combatifs, ce qui est le cas de la CFTC, et ce depuis 19 ans. Grâce à une remarquable leader syndicale, Fadila Goudjil, également défenseuse prud'hommale.

Ce qui nous concerne c'est que CSC annonce en interne absorber HPES.

Ce qui nous concerne c'est que l'emploi et les conditions d'emploi de près de 1500 salariés ES sont en danger. Et que les CSC seront à leur tour frappés par cette "fusion" et des suppressions massives. Mais qu'ils ne réalisent pas encore.

Pour HPI, on a utilisé à fond et en intersyndicale la contrainte temps. Cela c'est fait 1 mois plus tard que les autres pays mais l'accord scission était un bon accord. Et c'était une nouvelle société où l'essentiel a été préservé.

Là c'est une toute autre histoire ! On a un énorme défi à relever, et on sait faire car on a déjà fait (EDS, Compaq). Le projet se fera certainement, mais pas aux dates prévues et ils vont en baver. Evidemment cela suppose du soutien de votre part plutôt que du scepticisme. Mais c'est pas grave, on fera aussi avec les sceptiques.

Est-ce que c'est plus clair ?

Anonyme a dit…

oui suis d'accord hpi n'est pas comparable car l'essentiel - voire peut etre meme mieux que hpe sur le long terme - y a ete gardé

Anonyme a dit…

Pour le 202 Choisir HPI ou csc il n'y a pas photo

Anonyme a dit…

CSC licencie actuellement dans les métiers support...y'a un problème juridique là, pourquoi une entreprise bénéficiaire veut fusionner avec CSC si ce n'est pour pouvoir licencier plus facilement à moindre coût.

CFTC a dit…

pour ce qui concerne les posts sur le PSE de 38 postes supports chez CSC, la CFTC (soutenue par FO) a permis de faire valoir par la Direccte 92 (Inspection du Travail) que la direction CSC manquait à ses obligations légales élémentaires. Copie à revoir donc, mais cela ne pose pas de problème juridique particulier dans un projet de fusion sur 2017.

L'objectif que nous poursuivons est effectivement de contrer le plan de licenciement massif post scission. CSC a un bench conséquent et nous émettons des réserves sur les soi-disants postes ouverts.

Anonyme a dit…

Donc on sait qu'on va à moyen terme être licencié chez CSC en tout cas pour ceux ayant un métier support (combien de personne concernée chez HPE). Il faut comme vous l'avez dit dénoncer médiatiquement et auprès des plus hautes instances (le gouvernement a dit qu'il sévirait sur de tels agissements) sur ce qui nous attend et cela avec l'appui des syndicats CSC.Il faut agir avant la scission et non post scission, ça serait déjà trop tard. La scission HPE HPI, le pseudo vivier OTS...tout ça été prévu pour nous endormir. Seul les actionnaires sont gagnants dans cette affaire ainsi que nos dirigeants. On cherche à nous vendre au plus offrant sans se soucier de notre devenir. Quand on lis tout ce qui se passe chez CSC, franchement ça donne pad envie d'y aller.

Anonyme a dit…

Comment se déclinerait le WFR de 30,000 sur 3 ans avec ce split du coup?

CFTC a dit…

pour 211, le WFR concernait environ 23000 ES et sera quasiment terminé au moment de ce split. UK, Allemagne et USA ont payé le plus lourd tribut.

Anonyme a dit…

ok mais de 23000 a 30000, il reste environ 7000 (si ça ne change pas encore d'ici la), qui s'appliqueraient donc sur ce qui resterait de hpe?

CFTC a dit…

pour 213, non, le plan mondial a été accéléré sur FY16 et est bien avancé. La France a été largement épargnée jusqu'à présent.

Anonyme a dit…

Oui largement épargné, et je pense qu'on sera tous d'accord pour dire que cela tient beaucoup à Gerald. Je crains qu'une fois passé de l'autre côté, on se mange un rattrapage de 3 PSE esquivés en France... et que ES va se faire in plaisir de remettre à l'ordre du jour la déclinaison française des délocalisations bloquées jusqu'à present.

Anonyme a dit…

on ne peut pas trouver "troublant" que ES soit le parent pauvre de la GPEC OUT 2016. Était il déjà prévu que le ménage serait fait "différemment"?.. car ménage il y aura n'en doutons pas

Anonyme a dit…

Personnellement je préfère ne pas regarder en arrière et avoir des regrets sur le passé.
Ce qui est à vivre devant nous est plus grand que ce qui est derrière nous. Et cela est valable dans tous les domaines de notre vie.
Cette annonce de split et fusion a été aussi un choc pour moi, mais à present avec quelques jours de recul, je me sens beaucoup plus libre de pouvoir faire ce que je veux:
- rester et vivre cette nouvelle aventure
- ou partir et vivre autre chose

C'est à moi de choisir...

Je suis libre. L'argent n'est pas ce qui dirige ma vie.

J'espère simplement faire un travail qui me plaise, être en relation avec d'autres personnes et pouvoir m'épanouir là où je suis.

Anonyme a dit…

Pour 217 - je suis d'accord sur ton post excepté le fait de transmettre ton point personnel sur l'argent n'est pas ce qui dirige ta vie, je t'en félicite tu vas pouvoir démissionner rapidement..., pour ma part je compte bien sur les syndicats pour faire le nécessaire et ne pas nous laisser partir les mains vides après 18 ans d'ancienneté et un investissement professionnel où je n'ai jamais compter mes heures, j'ai le choix de démissionner car je ne souhaite pas aller chez CSC mais cela serait vraiment trop simple...

Anonyme a dit…

217: la moyenne d'âge chez HPE est assez élevée en France pour autant que je sache. Passé certaines barrières d'âge, la liberté de choisir n'est plus la même sauf à totalement bouleverser notre vie et notre famille passé 50 ans, ce qui n'est pas le luxe de chacun.

Anonyme a dit…

Question aux syndicats: Avez-vous déjà eu des contacts avec Gérald K.? Vous aurait-il dit s'il pense rester à la tête de quelle moitié après ce spin-off?

CFTC a dit…

pour 220, GK est EG

Anonyme a dit…

Une question toute simple. À part un montage financier et des gains pour les actionnaires, quelles sont les raisons de cette fusion ? En dehors des discours des vip hpe comme quoi que cela est formidable etc... Je n'ai pas entendu de raisons business ou d'explications claires. Tout cela n'est guère rassurant vu les derniers échecs en matière de fusion/acquisition (Palm, eds, etc).

Anonyme a dit…

221: pas compris. Il n'est pas PDG d'HPE-F et HPE-CCF pour la France? Pourquoi EG seulement?

CFTC a dit…

pour 223, un patron de pays c'est avant tout un patron de Business Unit. Ne pas confondre avec le rôle de mandataire social.

Anonyme a dit…

Ah OK 224, merci. Donc la réponse est: GK reste HPE

Anonyme a dit…

J'ai vu les effectifs de ES par site, mais est-ce qu'on pourrait avoir une estimation des effectifs des fonctions globales et EG par site ? Ca aiderait pour avoir une idée des sites qui vont disparaître ou non... Pourquoi pas y ajouter les effectifs de HPi si vous les avez... Merci

CFTC a dit…

pour 226, il y a des informations qui deviennent trop confidentielles HPE pour être publiées sur ce site. La solution : nous contacter à cftchp@hpe.com ou attendre nos futures communications si on est abonné

Anonyme a dit…

Comment le dépeçage va-t-il se poursuivre ?
- HP Software pourra partir en bloc ou en petit morceaux.
- Les datacenters avec un morceau d’ITO vont être revendus à des hosteurs existants.
- La branche TS et son consulting va pouvoir se marier avec Computacenter, ou un autre.
- HP FS pourrait être revendu à … Deutsche Bank.
C’est pas les opportunités de spin offs qui manquent, il suffit d’être créatif et de ne manquer d’aucun scrupules.

Anonyme a dit…

oui, il restera le logo hpe et un board, tout le reste sera spin offé. Pis derniere etape, spinoffons meg, et pis c'est tout

Anonyme a dit…

APPEL DU 1ER JUIN: C’est la provocation Globale de trop du staff US à laquelle nous ne pouvons qu’opposer un combat Global :
1.alimentons les leaders d’opinion en lancant le débat public sur les vrais sujets :
- presse Eco, financière, politique et autres medias,US et à l'International: Fortune, business week… un clip à tourner?
- Les acteurs économiques: "voir nous ne sommes pas seuls"
-les détenteurs de la pensée économique et libérale : Grdes écoles ...
-Les vrais Entrepreneurs patrons.

2. Lancer les actions en justice sur les sujets globaux (*): via intersyndicales et Inter- CAC40 companies (voir Macdo..)
sur les mouvements de Share buyback (détournement des investissements R&D et Innovation), Détournement de l’emploi vers les pays low costs, optimisation fiscale proposée par des gouvernants avides et empreinte carbone des dirigeants et productions
>>> C’est le moment de » réveiller » élections présidentielles en US/Europe: Les candidats, les partis, les électeurs à revendiquer le retour à la démocratie que l’oligarchie ambiante a installé insidieusement: ces parasites, individualistes, cupides et toxiques.

>>> NOUS NE SOMMES PAS SEULS : avec les créateurs de valeurs à long terme pour l’Humanité
- Les Grands Entrepreneurs qui ont fait l’histoire, Le développement du progrès technologique et la paix sociale, responsabilité civique et écologique à long terme: Hewlett- Packard, M.Dell, Jobs et le nouveau
-Les acteurs financiers visionnaires : Larry Fink Letters to CEOs (1er fond de pension mondial) contre action court termiste et suicidaire économiquement
-Tous les employés exploités : chinois, pays de l’est, inde, tous ont déjà relevé la tête et utiliser le droit de grève :
Des millions d’indiens dans la rue, des chinois brulant une usine HP vers 2005...
-Les start-ups, TPE, PME qui se voient détourner les subventions et détourner l’image de créateur d’emploi et d’acteur social constructif
-Les jeunes

>>> A l’heure de l’accélération des opportunités technologiques et du renouveau de la pensée libérée par la révolution numérique
des citoyens du monde et de la planète: voir solutions open source, proximité, égalité, intelligence collective,
Ces quelques centaines de privilégiés s’entendent sur l’alignement par le bas des conditions sociales et de liberté du plus grand nombre ..Et des théories capitalistes obsolètes issues de la révolution industrielle !!!
Taylor et Henri Ford revus et corrigés en du système de « Régie de services » du « Shamrock model ».

>>> Si les risques sur le travail et l’emploi nous ont fait passer des Nuits blanches,Que ne peut-on faire pour nous défendre contre le chômage annoncé De fin 2018 après les fameux quinze mois ?
>>> C’est l’heure de demander des comptes : Qu’ont-ils fait des subventions, crédit impôts recherches… La productivité du Capital ?

>>> (**)Ces CDD-5 ans qui n’ont en tête que les manipulations d’actions et des feedbacks clients sur les profits à court terme escomptés ?
Destructeurs du travail, de la famille, de la santé, de la fraternité, du progrès de l’avenir .

CFTC a dit…

tout à fait 229, et notre colère froide est d'autant plus redoutable. L'opération "sable mouvant" est lancée, à suivre !

Anonyme a dit…

En pleine "loi travail", enfin, bonne chance quand meme, mais je rappelle que ce type de transfert est hélas légal et impossible à éviter, à moins d'une jurisprudence existante ou d'un loi votée d'ici la, je n'y crois guère. GK ne pourra pas y faire grand chose sous peine d'être éjecté manu militari

Anonyme a dit…

Spinoffer Meg !!!! Je préférerai le proposer à d'autres collègues plus charmantes que Meg :)

Anonyme a dit…

Après tout, elle est certainement une des employés HP qui a le moins d'ancienneté :-)
Normalement, en cas de disette, c'est pas les derniers arrivés qui partent les premiers?
Pour continuer dans le ragot pas cher, il ne serait pas totalement décérébré de soupçonner qu'elle fût embauchée pour une mission de "liquidatrice", avec pour objectif de vendre HP "à la découpe", la vente au détail étant connue pour donner de meilleures marges que la vente en gros...
Pour l'instant, si telle est sa mission, elle est juste parfaite. Il faudrait avoir accès à son "weekly report" qu'elle doit faire au méchant "Spectre" pour connaitre la prochaine tranche du saucisson restant!

Anonyme a dit…

HP ES-CSC Quel futur nom?


http://www.informatiquenews.fr/reimagine-2016-lhpe-nouveau-veut-reinventer-lit-47294

Anonyme a dit…

En 2015 HP a failli racheter CSC...

http://www.informatiquenews.fr/hp-a-failli-acheter-csc-36276

Anonyme a dit…

Hp "invente" A VENDRE...

http://www.technewsworld.com/story/83552.html

Anonyme a dit…

@228: il semble que CSC n'ait pas de datacenter en France et je reste donc plutot optimiste sur ceux d'ES a Grenoble/IDA. Il faut rester credible sur les clients francais existants.
Cote HPE, c'est un peu tot pour un partenaire. Par contre un merge des services SW et EG est probable (a la fois sur les parties consulting/projet et le support)... bon tout ca c'est avant que Microsoft rachete HPE (nouveau sujet de radio-moquette...) :-)

Anonyme a dit…

pour 218 à partir d'un certain age, il n'est même plus possible de trouver une solution même en bouleversant sa vie .. c'est chômage longue durée assuré ....

Anonyme a dit…

Microsoft, ça serait un moins mauvais cheval que de rester hpe, sachant que c'est aussi un gros partenaire hpi... on n'en sort plus! Ceci dit, je ne vois pas trop pourquoi microsoft s'engagerait dans le hw des serveurs mais bon tout est possible et son contraire avec ces types!

Anonyme a dit…

CSC en France possède a ce jour toute l infrastructure pour gerer ces employés ( Gre , HR, achats , compta , paie ) pourquoi HPE migrerait il des global functions chez eux ? Cela ne laisse aux employés des global function que 2 possibilités d ici un an a deux ans WFR chez CSC ou chez HPE ? comment l employ pourrait il etre securiser 3 ans min pour tout le monde ?

Anonyme a dit…

http://www.lemagit.fr/actualites/450297434/HPE-CSC-Pas-de-forte-perturbation-en-vue-dans-la-separation

Anonyme a dit…

Meg ne doit-elle pas venir nous rendre visite en septembre ? Y aura t-il un meeting all employees ??

Anonyme a dit…

lors des dernieres reorganisations, ou merge pour les plus anciens, il n 'y avait aucune perturbation , et en fait les employes etaient ds l oeil du cyclone .....

Anonyme a dit…

Est-ce que cette clause du contrat de Meg perdure (http://www.businessinsider.com/whitman-gets-51-million-if-hp-axes-her-2015-3)? si oui, elle risque d'atteindre prochainement ses objectifs.

Anonyme a dit…

@CFTC, Bonjour, est-il envisageable que les seniors (HPES) puissant beneficier des conditions seniors de la GPEC out en Mars 2017 si non volontaires au merge ?
Merci

Anonyme a dit…

Lisez-le: http://www.lemagit.fr/actualites/450297434/HPE-CSC-Pas-de-forte-perturbation-en-vue-dans-la-separation

GK ne manque pas de toupet, pour c'est déjà fait et en douceur.
A nous de lui démontrer le contraire si nous n'obtenons pas le maximum (une fusion sans perte pas pour perdre nos avantages et une garantie de nos emplois)...

CFTC a dit…

pour 246, la scission ne sera pas sur la base du volontariat. Et il n'y aura pas d'autre PSE GPEC Out en 2017 avant la scission HPE. La réponse est donc non, et nous avons malheureusement aucun doute à ce sujet.

Anonyme a dit…

@CFTC : Il y aura certainement un plan de licenciement ES-CSC après la scission, a t'on une deja une idee de l'ampleur et du timing (2 ans, moins ?
Merci

CFTC a dit…

pour 249, notre point de vue est qu'il n'y aura aucune information donnéepar HPE ou CSC à ce sujet avant la scission

Anonyme a dit…

sinon cela tomberait sur un PSE delocalize qui en sera un de toute manière.

Sinon une idée sur qui pourrait prendre la tête de la nouvelle entreprise en France (Quid d'Eric luc à la tête d'OTS)...

CFTC a dit…

Bonjour à celle et ceux, très nombreux, qui visitent ce sujet.

Il reste 303 jours avant la date de scission d'HPE espérée par la Corporation : le 1/4/2017, ce qui correspond au début de l'exercice fiscal CSC.

Toute l'équipe CFTC HPE est sur le pont et peut compter sur la CFTC CSC qui mène un combat courageux depuis 19 ans dans une société qui manque de syndicats en mesure de s'opposer véritablement à la Direction.

Des autocollants "Touche pas à mon poste" détournant le logo HPE sont peu à peu disponibles dans nos permanences. Les autres syndicats peuvent se servir également gratuitement puisque nous avons fait en sorte qu'il n'y ait pas le logo CFTC dessus.

Une intersyndicale devrait se mettre en place courant juillet, avec les syndicats qui sont véritablement et sincèrement dans le dur. Condition : travailler en confiance et partager une même vision sur ce qu'il convient de faire face à ce projet toxique pour ceux qui partiraient comme pour ceux qui resteraient.

Anonyme a dit…

252: Vous utilisez le conditionnel ("partiraient" et "resteraient") alors que plus haut j'ai compris que c'était plutôt l'indicatif qui s'impose ("partiront" et "resteront"). Les choses évoluent-elles depuis le post 56?

Anonyme a dit…

CSC CEO Lawrie On The Opportunity, Advantages And Finacial Impact Of The HPE Enterprise Services Merger

http://www.crn.com/slide-shows/cloud/300080848/csc-ceo-lawrie-on-the-opportunity-advantages-and-finacial-impact-of-the-hpe-enterprise-services-merger.htm

Anonyme a dit…

Similarly, both companies recently engaged in spin-offs … to more strongly focus on the needs of their respective clients and provide additional focus to their portfolios. So this merger, I think, is a further refinement and extension of the strategies that drove our spinoffs and builds on the significant progress that both companies have made to date.

CFTC a dit…

pour 253, il y a très peu de chance que le projet ne se fasse pas en France mais nous vous donnons une garantie : le plan CFTC sur lequel nous travaillons sera redoutable et si le montage est une absorption ES par CSC, ils vont vraiment en baver

Anonyme a dit…

255: Interesting that we were told exactly the opposite some time ago (One HP ios our chance and our strenght), with explaining how obviously we are stronger by being everywhere... At the end, any "strategy" is seen as a big threat to us: the employees.
I joined 20 years ago a company (HP) that represented a kind of dream: trust was everywhere. Once this company started being led by outsiders (Carly, Hurd, Leo and Meg), trust is gone with Lew. Now trust became threat everywhere. HP moved from the best to the worst company to work for.
When trust is gone between a company and its employees, the next step it that it also goes between this same company and its customers.
Shame on you.

Anonyme a dit…

But the VOW is still good ...

Anonyme a dit…

@CFTC : Quid des CET et jours de conges pour les ES-CSC ? Est ce qu'il y a possibilite legale de les transferer dans la nouvelle structure, ou bien il y aura un solde de tout compte au 31 mars de HPE ?
Merci

CFTC a dit…

pour 259, déjà dans la résignation ?

Nous avons sauvé les jours de congés spécifiques EDS lors du transfert HPESF puis HPEF. Les accords ATT et ARTT de toutes façons perdureront légalement au moins jusqu'en fin 2018, donc 2 ans et demi à partir de maintenant. Chaque chose en son temps! La priorité du moment est le plan et les alliances de combat.

Touche pas à mon poste ! Touches pas aux acquis sociaux ! Touche pas à mes sites !

Anonyme a dit…

https://www.sec.gov/news/pressrelease/2015-111.html CSC is a really good company

CFTC a dit…

merci 261 pour cet article dont le titre est : "SEC Charges CSC and Former Executives With Accounting Fraud"

Une raison de plus pour être tout de suite dans le dur, dans la lutte syndicale comme l'est la CFTC contre la direction CSC et ceux qui la soutiennent, plutôt que dans le bavardage et le consensus mou.

Anonyme a dit…

Cela veut dire concrètement

CFTC a dit…

pour 263, le concret ce sera au moment de l'exécution car la direction lit ce Blog

CFTC a dit…

Et si tu veux participer en amont, renseignements adhésion auprès de cftchp@hpe.com

Anonyme a dit…

Dans la série "bonne" nouvelle à HPE... :

http://fortune.com/2016/06/02/good-news-and-bad-news-for-server-makers/?xid=yahoo_fortune

Anonyme a dit…

Comment HPE ES traite ses salariés :

En UK, un acien collègue d'équipe, avec qui je susi resté proche s'est fait viré de la manière suivante, à la sauce téléréalité.

Il y a 4 mois, leur bosse annonce l'extension de l'équipe avec des gens de Bratislava. Il y a du boulot et besoin de ressources suplémentaires car ES sort de nouvelles offres de service. Cette équipe d'engineering est motivé, plusieurs, d'entre eux partent à Bratislava former leurs nouveaux collègues.
Il y a quelques semaines, ordre d'être tous présent à Bristol le lundi à 9h30. Présence du manager de l'équipe locale (UK), d'un manager slovaque et d'un manager américain qui a fait le voyage.
D'entrée le boss americain annonce au manager local UK qu'il est viré et qu'il a 1h00 pour dégager de son bureau. Et ce devant tout le monde. Ensuite, le manager americain annonce que sur les 9 restants, il veut 6 volontaires pour prendre le plan de départ, et que personne ne sortira de la salle avant d'avoir les 6 noms.
Tout de suite, une personne lêve la main, signe le papier et insulte copieusement ce manager. Les 5 autre volontaires arriveront après, suite à de nombreux échanges très tendus, et certaines animositées entre les personnes.

Voila comment se passe les réductions de personnel chez HPE ES !!!!

HPE ES traite ses salariés comme des chiens.

Anonyme a dit…

267: Et pourquoi ne pas mettre les noms en ligne? Pourquoi ne pas faire une publicité la plus forte de méthodes de voyou pareil? On a bien donné le nom de ceux qui déchirent les chemises (Air France) sans délicatesse ni précaution, pourquoi protéger ces chacals? La violence n'est pas là ou on la voit, elle se cache là ou nous participons à la confiner.
Si les méthodes radicales et violentes comme celle-ci restent confidentielles, si en réaction nous restons corrects, civilisés et toujours fidèles à cette boite dont l'identité est celle de ceux qui la dirigent et qui nous méprisent, il ne faut pas s'étonner que les voyous essayent d'aller toujours plus loin.

Certe, une multinationale n'est pas une démocratie (dixit Carly), mais son image n'a pas de prix aux yeux de ceux qui l'utilisent aux fins d'une poignée de "happy fews"

PS: Je ne suis chez aucun syndicat, ni sympathisant ni adhérent. Mais trop, c'est trop!

Anonyme a dit…

@268 : Si trop c'est trop => adhère `a un syndicat !

Anonyme a dit…

SEC Charges CSC and Former Executives With Accounting Fraud

Ceci n'a pas l'air de gêner la direction d'HPE???

CSC a dit…

je confirme que CSC est bien une entreprise toxique (33% de turnover dans le bilan social 2015) ce qui est le record des entreprises de service et que ce n'est pas la CGC qui se bat contre la direction, vraiment pas. Elle nous endort.

Anonyme a dit…

déjà 2 syndicats dans la négociations de l'inacceptable, CFE-CGC et Unsa, qui est le prochain ?

CFTC a dit…

pour 272, pour la CFTC l'inacceptable c'est l'absorption de ES et des fonctions centrales dédiées par CSC. La CFTC refusera de négocier ce modèle juridique, rejette tout accord de méthodologie basé sur ce scénario et nous avons des raisons de penser pouvoir compter sur au moins 2 autres syndicats qui sont également dans le dur.

Nous sommes consternés de lire des communications syndicales résignées, niant l'existence et le rôle de la CFTC chez CSC (nous sommes qualifiés de 'xxx' et 'etc'...), listant les sujets à "négocier" et appelant à des intersyndicales molles. Et même au report des élections alors qu'au contraire il faut repeupler de salariés ES les CE qui ont connu pas mal de départs d'élus depuis 2012, pour mettre encore plus de pression sur la direction.

Anonyme a dit…

@272 : Peux tu préciser ?
UNSA a dit "L’UNSA considère que l’ensemble des énergies syndicales doit être concentré pour contrer ce projet en France et d’éviter la dispersion."

Anonyme a dit…

@274, oui mais il faut aussi savoir lire entre les lignes. Il y a déjà projection sur "les négociations à venir" et ça c'est incompatible avec une opposition pure et dure

Anonyme a dit…

Merci #267 pour cette visions Macron économique sur la société britannique

CFTC a dit…

pour 275, nous nous retenons que ce syndicat annonce quand même une ligne dure, comme l'UGICT-CGT, FO, nous, et c'est tant mieux.

CFTC a dit…

merci 267 pour cet exemple, nous savons par nos contacts européens et américains de quelle violence est capable cette société par moment (la fréquence augmente...), et c'est la raison pour laquelle on ne peut pas se permettre d'avoir ne serait-ce qu'un seul syndicat en mode bisounours

Anonyme a dit…

http://www.theregister.co.uk/2016/06/02/hpe_layoffs_500_more_uk/

Anonyme a dit…

279

Le commentaire du porte parole d'HPE à la fin d'article est tout simplement énorme.

CE qui me sidère c'est que des personnes comme celles ci peuvent se regarder dans une glace !

Anonyme a dit…

Est il vrai que le site des Ulis sera en gréve la semaine prochaine.

Anonyme a dit…

Moi, je suis d'accord avec Gérald. On a l'immense chance de vivre de l'intérieur, un moment plus qu'historique. Une révolution que peu de personnes vivront de toute leur existence.
Cette révolution, ce fait majeur, cet événement exaltant, ce truc ou l'on pourra dire "j'y étais" :

En quelques années, la destruction méthodique de l'intérieur, du numéro 1 mondial de l'entreprise : Plus de 100 milliards de $ de chiffre d'affaire.

Gérald m'a convaincus que cette révolution était majeur !

CFTC a dit…

pour 281, il doit y avoir confusion avec la grève ISS. Les syndicats les plus combatifs ont des réunions prévues prochainement.

Anonyme a dit…

Merci 278

- Constatez-vous une augmentation de licenciements pour faute ou pour performances insuffisantes ? De cas de harcèlement ?

- Etudié la corrélation entre notations PA/DN et postes GPEC classés décroissants ?

CFTC a dit…

pour 284, nous avons chaque mois en CE les statistiques d'entrées et de départs. Et en toute logique c'est nous qui faisons le plus d'entretiens préalables. La pression augmente c'est indéniable, plutot pour des fautes commises, mais rien de comparable avec les pays où le taux d'adhésion est faible, les syndicats peu nombreux, le code du travail et les accords permissifs. En fait, on a déjà connu pire dans le passé, et mieux également....

Anonyme a dit…

Ça va être dure de négocier avec cette nouvelles boîte qui a pour habitude de grapiller les droits de ses salariés (dixit le blog cftc cscc) https://cftccsc.wordpress.com/

Anonyme a dit…

HPE, Tous unis! ou Tous foutus!

"This suggests that HPE is on a path of becoming non-viable"

http://mobile.itbusinessedge.com/blogs/unfiltered-opinion/is-hpe-done-csc-deal-another-nail-in-the-coffin.html

Anonyme a dit…

Même noté PA (eh oui! pas NA vous lisez bien) sans que ça soit justifié par son manager on peut se faire virer...

Anonyme a dit…

Je voulais dire DN et non NA, la seule note PA prut justifier un licencienciement pour insuffisance (en pratique ça se fait mais en théorie ça ne devrait pas être le cas, n'est ce pas...quelle injustice et on ne peut rien y faire malheureusement)

CFTC a dit…

pour 289, il faut plus qu'une note PA ou DN pour conduire à un licenciement. En tout cas dans les cas que nous défendons. Dans les autres pays, ça peut suffire ou être automatique.

Anonyme a dit…

Dans les cas que vous défendez...peut-être que non, mais en tout cas c'est suffisant et ça se fait ici en france.

Anonyme a dit…

http://www.crn.com/slide-shows/channel-programs/300080863/10-things-you-need-to-know-about-the-csc-hpe-deal.htm

Page 5 : CSRA serait repreneur de l'activité public aux US de HPE-ES pour respecter les closes de non compétition entre CSC et CSRA ?

1.5 milliards de réduction de couts par an et 50% du personnel dans les pays à bas coût !

Anonyme a dit…

Bravo la CFTC Cap Gemini pour votre belle progression !

http://cftc.capgemini.free.fr/equipes/elections/2016/2016.htm#Participation_par_élection tour 1

Anonyme a dit…

J'aime bien le slogan. Libres, solidaires et déterminés - avec l'équipe CFTC, fais toi respecter !

Anonyme a dit…

Sous Meg Withman:

Une division par quatre des ventes et par sept du personnel en cinq ans !

http://mobile.lemonde.fr/economie/article/2016/05/25/hewlett-packard-les-patrons-sont-ils-responsables_4926018_3234.html?xtref=https://www.google.fr/

Anonyme a dit…

Ne vous inquiètez pas! nous avez dit Meg...on a 2 ans d'avance (mdr)

http://www.zdnet.fr/actualites/dell-emc-ne-vous-inquietez-pas-au-contraire-assure-hp-a-ses-salaries-39826374.htm

Anonyme a dit…

Aïeee!!!

Ce sont donc au mieux deux sociétés convalescentes qui vont donc fusionner en espérant donner naissance à un tout plus rentable (ce qui augure sans doute de lendemains douloureux pour les salariés, puisque les deux sociétés promettent 1 Md$ de « synergies » dans la première année suivant la fusion).

http://www.lemagit.fr/actualites/450297161/Hewlett-Packard-Serial-Splitter-se-separe-de-ses-services

Anonyme a dit…

Bonjour, J'ai du mal a trouver une reponse a cette question:
HPE ES France: 1296 employees
HPE France: nombre d'employees ?
HPE Grenoble: ?
HPE ES Monde: ?
HPE France Monde: ?
Merci d'avance!

Anonyme a dit…

La scission est annoncé comme une opération Tax/Free pour les actionnaires. Ceux çi detiendront 50% de la nouvelle société. Ne va t'on pas rencontré le meme problème que lors de la scission HPI qui a coûté cher aux employés/petit-actionnaires d'HP.

Anonyme a dit…

Si cette nouvelle sociéré est le résultat de la fusion de HPE-ES et de tout CSC, doit-on comprendre que la société CSC disparait?

CFTC Fabrice Munier a dit…

avec 22 ans d'expérience dans les transferts d'entreprises pour certains, vos délégués CFTC sont en mode "Guerre totale"!
pas de prisonniers... aux Armes bien naturellement. Nous sommes les ESsiens !
ce ne sont pas les mesurettes qui vont nous contenir, l'arsenal de guerre est en position prêt à être utilisé. Nous allons nous battre pour vous les salariés, vous qui nous sollicitez, qui nous soutenez, qui nous faites confiance,
touche pas mon poste!
tous uniques, tous unis.

Fabrice Munier

CFTC a dit…

pour 300, plusieurs scénarios d'absorption ou création sont possibles.
Disparaitre est un grand mot mais oui, CSC peut "disparaitre" dans certains de ces scénarios.

CFTC a dit…

pour 299, effectivement cela peut se produire de nouveau.

CFTC a dit…

pour 298, ce n'est pas une information qui sera postée ici mais nous trouverons un moyen pour la fournir, un peu de patience

CFTC a dit…

La collecte d'informations sur CSC se poursuit, les visites de la tour Carpe Diem à la Défense aussi. Nous partageons nos informations avec FO et la CFDT. Le constat est sans appel. Enormes difficultés économiques, climat social extrêmement dégradé, destruction massive d’emplois depuis 3 ans, turnover bilan social 2015 de 33% par an, des bureaux partagés rikiki, etc, etc, etc...

Nous confirmons donc nos propos et les amplifions : seuls la CFTC et FO ont un profil syndical indépendant de la direction. La bonne nouvelle : avec 4 voix sur 8 dans le CE CSC, ils ont une minorité de blocage vs CFE-CGC.

CFTC a dit…

Encore des infos !

D’après des informations récoltées par les lanceurs d'alerte CFTC ES, la date de scission prévue par la Corp serait le 1er janvier (comme le 1er septembre pour la séparation HPInc en France) et la date finale le 1er avril (comme le 1er novembre avec HP Inc).

Des délais intenables cette fois-ci, même sans conflit social dur. Et conflit social dur il y aura à coup sûr si CSC absorbe ES.

CFTC a dit…

Cette décision n’est pas fondée sur une stratégie économiquement raisonnable mais sur l’intéressement des leaders (qui ne sont ni propriétaires ni des enfants de cœur). Malheureusement il est impossible de faire entendre la voix d’une seule personne. Il est donc nécessaire d’agir ensemble et je pense que la CFTC est un bon partenaire qui considère l’intérêt de l’entreprise et des salariés dans sa globalité.

En Allemagne je vois des collègues en détresse pour des bonnes raisons – actuellement les négociations entre HP et les organisations syndicales laissent soupçonner que beaucoup de monde va perdre son job quelques temps après le transfert vers le Datagroup GmbH et Proservia GmbH

Je vais continuer de travailler et assurer mon utilisation puisque c’est l’essentiel pour assurer la survie de l’entreprise, mais je suis également obligé de défendre l’entreprise dans sa globalité si je considère que les décisions vont dans la mauvaise direction.

Participez au vote en haut à droite svp

http://www.itbusinessedge.com/blogs/unfiltered-opinion/is-hpe-done-csc-deal-another-nail-in-the-coffin.html

Anonyme a dit…

c'est fou quand même ces autres syndicats qui nous gonflent avec leurs communications exprimant leurs petits intérêts personnels électoraux

Dpk a dit…

Salarié d'HPE ES en MVES jusqu'en mai 2016, vais je revenir chez HP ou CSC... Merci d'avance pour votre aide.

Anonyme a dit…

a noter que la policy CSC ne permet pas le télétravail alors pour ceux pour qui c'est indispensable, ceux qui sont allés habiter loin, ceux dont le centre de rattachement a disparu ou va disparaitre ...

CFTC a dit…

pour 309, ou dans une nouvelle société HP-CSC... Il est impossible de répondre à ce stade avec précision, mais si en mai 2016 ils ont réussi à mettre en place, ce sera dans la structure ES/CSC inconnue à ce jour issue de la séparation HPE.

Anonyme a dit…

Depuis l'annonce il y a 15 jours, il n'y a eu aucune communication officielle du management sur les conséquences de la fusion, en dehors de messages de différentes organisations ES pour annoncer le blocage des embauches, suppression des REC, ... pourquoi ce silence?

CFTC a dit…

pour 312, le silence sera levé à partir de lundi (Comité de Groupe puis coffee speech toute la semaine)

Anonyme a dit…

si un employé ES cherche un CDI et trouve une opportunité intéressante en Septembre / Octobre - quelles sont les possibilités pour partir ? GPEC-out ? MVES ?

CFTC a dit…

pour 314, le volontariat PSE GPEc out va certainement etre avancé (préouverture vers le 15 juin, cloture vers le 4 aout). La MVES est un plan B en cas de volontariat refusé.

CFTC Philippe a dit…

Ce n'était pas si loin...

http://www.usine-digitale.fr/article/computer-sciences-corp-se-scinde-en-deux-pour-mieux-se-vendre.N331130

Anonyme a dit…

310: Je suis télétravailleur officiel avec un avenant à mon contrat de travail fait dans les formes il y a 8 ans déjà. Est-ce à dire que cet avenant devient caduque? J'habite à 100km du premier site HP...
Quelle horreur!

Anonyme a dit…

C'est quoi MVES?

CFTC a dit…

Pour 318

Mobilité Volontaire Externe Sécurisée

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31555

CFTC a dit…

pour 317, l'inquiétude géographique est courante mais rien n'est soudainement caduque du fait d'un possible changement de société.

Article L1224-1
Lorsque survient une modification dans la situation juridique de l'employeur, notamment par succession, vente, fusion, transformation du fonds, mise en société de l'entreprise, tous les contrats de travail en cours au jour de la modification subsistent entre le nouvel employeur et le personnel de l'entreprise.

Anonyme a dit…

320: Merci! Je souffle un peu, à plus de 50 piges devoir bouleverser un équilibre familial parfait (maison, boulot de ma femme, études des enfants) serait un drame, et je pèse mes mots...

Anonyme a dit…

@321: les accords devraient perdurer temporairement jusqu'à ce qu'ils soient dénoncés ou pas par la nouvelle entité. Confère HPI chez qui les accords perdurent 15 mois et seront potentiellement renouvellés à l'identique

CFTC a dit…

pour 322, l'accord de méthodologie sur la scission HP Inc garantit un socle à ces négociations. Il y en a 10 qui ont commencé ce mois-ci, ce ne sera pas rigoureusement à l'identique, notamment parcequ'il y avait quelques différences entre les accords HPF et HPCCF.

CFTC a dit…

Daniel Defoe : “Le plus haut degré de la sagesse humaine est de savoir plier son caractère aux circonstances et se faire un intérieur calme en dépit des orages extérieurs.”

CFTC a dit…

correctif 271 et donc 305. Nous avons procédé à l'analyse du bilan social CSC 2015 et le turnover est à 20% (jusqu'à 39% dans certains services)

Anonyme a dit…

324 Mais des cours de natation peuvent aider

Anonyme a dit…

Turn over troubled water

Anonyme a dit…

On retourne sa veste rapidement à la direction Hp. D'abord on vante le One HP avec ses solutions de bout en bout (hardware, services...) pour booster l'entreprise et satisfaire les clients, puis on vante le démantèlement à grande vitesse HPI HPE, HPES CSC sous prétexte d'être plus "agile", plus on sera petit (concentré plus sur le hardware), plus on se portera mieux... et ce sont les salariés qui vont trinquer comme d'habitude...

/* But Ms. Whitman argued that both HP Enterprise and Computer Sciences will grow more quickly as they concentrate on different markets. “We had to get smaller to go faster,” she said.*/

http://www.wsj.com/articles/hp-enterprise-dropbox-team-up-to-help-each-other-expand-1465335220

Anonyme a dit…

Qui peut le plus peut le moins...

La direction se sépare de son entité "services" privilégiant des partenaires services, pourtant ses derniers résultats sont bons, bizarre!...ces partenariats permettraient-ils vraiment d'être plus "agile" sans nous garder dans la boîte... à ce qu'on sache, les partenariats ce sont toujours fait dans cette boîte, le reste c'est du bla bla...ils veulent être plus agile pour faire plus d'économie et de gains, c'est plus facile de virer des partenaires que des employés et c'est surtout moins coûteux. Si il n'y a pas d'avenir pour l'entité services d'Hp, pourquoi y en aurait-il pour celle de CSC...on sait que ces derniers sont partenaires d'HP sur plusieurs contrats et on sait qu il y a peu de temps c'était HP qui voulait acheter CSC qui soit dit en passant licencie à tout va...la calculette a parlée et de fins stratèges nous manipulent.

C'est vrai qu'il est plus difficile et plus coûteux de se séparer de ses employés que de partenaires, on comprend

Anonyme a dit…

Où en est-on de l'intersyndicale? Allez-vous organiser ensemble une sorte de riposte? Allez-vous organiser des réunions communes avec les employés?

CFTC a dit…

pour 330, vous devriez avoir bientôt de nos nouvelles. Bien sûr il va y avoir une riposte !

Anonyme a dit…

j'admire la hargne actuelle, j'avoue que j'en souris même un peu, je dois dire que je l'avais moins sentie lors du spin off de hpi.... comme quoi, la roue tourne.....

Anonyme a dit…

Pour 329. Quand on sait que l'un des buts d'OTS est de limiter (voir réduire) l'utilisation des partenaires, on ne comprend plus rien.

Anonyme a dit…

Entendu ce matin lors d'un call :

Les Tops Exec qui définsisent la stratégie seraient surpis de voir des remontés d'en bas comme quoi la qualité se dégrade. Ils auraient envoyé un mail à l'étage en dessous : "Fix it" !

A prendre avec des pincettes, info à vérifier, mais bon, je reste sans voix. Il faudrait qu'ils descendent de leur tour d'ivoire et fassent éclater la bulle dans laquelle ils sont !

Vide a dit…

325 --> Au sujet du turnover, quel est le turnover chez HPE ES ? Dans les autres sociétés de service ?

CFTC a dit…

pour 335, très faible chez ES en France. Par contre 20% CSC, on est dans la tranche haute du secteur

Anonyme a dit…

@ 332 : comment peux-tu commparer lespin off HP-HP et le spin off HP-CSC ???

Anonyme a dit…

N'oublions pas quand même que CSC a une forte activité conseil, qui a par nature un turnover important, et donc pas directement comparable à une activité d'infogérance

Anonyme a dit…

Jusqu'ou va aller le dementellement de HPE. Y a t-il un reelle startegie a votre avis au niveau de la Corp pour vendre en silos? si oui pourquoi, on va devenir de multiples PME?

Anonyme a dit…

338 n'a pas tort, et CSC est basé à la Défense. Les tentations de change de crémerie sont nomberuses et facilités dans cette régiond e France qui est la plu dense et la plus dynamique dans le secteur IT. Difficile de comparer avec nos activités ES.

Anonyme a dit…

rien de nouveau, c'est la meme question sur les bassin d'emplois lors de pse, le bassin d'emploi IDF est plus dynamique que le grenoblois, je rappelle que ES est gros sur Nanterre

Anonyme a dit…

C' est claire CSC veux dire contre son camp

Anonyme a dit…

je suis pour
21 (5%)

je suis contre
280 (77%)

pas d'avis pour l'instant
58 (16%)

Anonyme a dit…

Est-ce que le spin-off peut être évité : est-ce qu’il y a des raisons juridiques pour lesquelles on peut s’y opposer? Cette question et surtout la réponse sont essentielles parce que ceci devrait déterminer la stratégie comment s’y prendre. Merci de votre réponse !

CFTC a dit…

suite 331, l'intersyndicale organise les premières AG.

Grenoble ce jeudi 16h (cafétéria)
Mougins et Nanterre à venir

Anonyme a dit…

@344: aucune raison juridique opposable, ça se fera quoi que l'on en pense

CFTC a dit…

pour 334, évité sans doute pas (peu de chance que les actionnaires, la SEC et la Commission Européenne s'y opposent). Mais retardé oui.

Anonyme a dit…

Fusion = non maintien du CE (voir tableau page 5 du lien ci-dessous).

Comment est le CE de CSC? y'a t-il un système de portefeuille parents/enfants comme chez HP et autres avantages... merci

https://www.google.fr/url?sa=t&source=web&rct=j&url=http://www.wk-ce.fr/actualites/upload/CLCE-transfert-ets.pdf&ved=0ahUKEwjOkOmD7prNAhWBFywKHTVzDbcQFggmMAQ&usg=AFQjCNE5wecXVt6101la1wUDGHWnKgukoQ&sig2=PticFIa-O3nwfySPw_P11Q

CFTC a dit…

Suite 345

AG Mougins ce vendredi 13h
AG Nanterre lundi 14h30

CFTC a dit…

pour 348, nous ne croyons pas spécialement côté CFTC à un scénario d'absorption par CSC, donc ces questions sont prématurées.

Il y aura un CE de toutes façons quelle que soit la structure d'accueil, avec un niveau de dotation activités sociales et culturelles minimum de 0,9% de la masse salariale (dotation CSC) et maximum de 1,5% (HPE).

Anonyme a dit…

Bonjour, est-ce qu'il sera demandé à chaque salarié HPE s'il souhaite (ou pas) intégrer cette nouvelle société de services ?

CFTC a dit…

il ne s'agit pas d'un transfert volontaire et si un syndicaliste vous raconte cela, fuyez !

Le refus de changer d'employeur par application des dispositions de l'article L1224-1 du Code du travail alors que votre contrat n'est pas modifié , est considéré par la jurisprudence comme une volonté claire et non équivoque de démissionner (cass soc 4/7/95).

De plus, un éventuel abandon de poste considéré par Pôle emploi comme une démission est sanctionné par un licenciement disciplinaire : CCASS 4/4/2006 pourvoi 04-42735

CFTC a dit…

suite 352, pour tout savoir :

http://www.wk-rh.fr/preview/FiOsOsDgHnJn/edition/gldtq/droit_du_travail_au_quotidien/250-25_quels_sont_les_effets_du_transfert_du_contrat_de_travail_

Anonyme a dit…

@352 ; oui mais l abandon de poste donne droit aux allocations chomage :)

CFTC a dit…

absolument pas 354, tu n'as pas lu la fin du post 352 ?

Anonyme a dit…

Une révolution chez HP pourquoi pas.

Anonyme a dit…

Est-ce que la prime d'ancienneté sera maintenue chez CSC?
au même montant ou non?
merci

Anonyme a dit…

Voici les messages reçu mais je n'ai pas de retour sur csc je trouve cela du foutage de gueule


A l’attention des salariés OTS France


Tout d’abord, nous vous remercions vivement de votre participation aux ateliers d’intégration à OTS ainsi que pour vos questions et suggestions !

Anonyme a dit…

Pour le 357 tu parles d'une prime de départ non

Anonyme a dit…

Pour 359 : non je parle de notre prime d'ancienneté qui figure sur notre bulletin de paie, sera t-elle maintenue chez CSC?
au même montant ou non?
merci

CFTC a dit…

Des données communiquées par nos amis FO HPE provenant de FO CSC

Quelques données factuelles sur CSC :

• Une société de services historiquement reconnue en France pour ses activités de conseil jusqu’à un virage amorcé en 2013.
• Seulement 160 personnes sur environ 1700 dans l’activité d’outsourcing d’infrastructure en France.
• Un plan de réduction des coûts et d’offshoring drastique lancé fin 2012, par le CEO Cost-Killer Mike Laurie, et 27 000 postes supprimés, depuis, dans le monde.
• Depuis 2013, une baisse significative du Chiffre d’Affaires en France : plus de 100M€ de baisse sur 3 ans.
• Une destruction considérable d’emplois en France : un effectif qui passe en 3 ans, de plus de 2200 employés à 1691 aujourd’hui, sans recours à des PSE…
• Plus de 500 départs sur la seule année 2015, dont plus de 300 démissions.
• Une moyenne d’âge de 37 ans.
• Une pratique de dévestiture bien rodée sur l’activité d’outsourcing qui touche les reprises de personnel, ou ce qu’il en reste après leur période de garantie d’emploi. Ceux-ci sont, par exemple, « redirigés » vers l’indien HCL.
• Un climat social dégradé : le taux de turnover très élevé touche aussi les DRH (le cinquième en 3 ans).
• Un PSE de 38 postes retoqué par la DIRECCTE en mars 2016.

CFTC a dit…

non, 359, il s'agit pour 357 de la prime d'ancienneté non cadre métallurgie.

Ce n'est pas un sujet d'inquiétude pour les négociateurs CFTC. Et jusqu'à preuve du contraire, nous pensons que pour des raisons fiscales un transfert en France chez CSC est très loin d'être acquis.

Anonyme a dit…

Depuis plusieurs jours je vois sur ce blog des déclarations d'intention du style "Nous allons sortir l'artillerie lourde", "attention, vous allez voir ce que vous allez voir" etc...
Ces déclaration passées, c'est quoi l'action possible?
- Des grèves?
- Des dénonciations à la presse, preuves et noms à l'appui, des comportements voyous couverts (ou même diligentés) par les dirigeants actuels (ex ce qui s'est passé en UK)?
- Une atteinte encore plus forte à l'image de la marque? (la marque entre nous commence à faire penser à un puzzle)
- Une action en justice? (contre qui? pour quel objectif?)
- Des actions violentes? des prises en otage de dirigeants?

Bref, du concret please! Ils ont un temps d'avance et le contre doit être prompt et vif!

DS CFTC a dit…

tu as adhérent d'un syndicat 363 ? A mon avis tu devrais commencer par cela pour participer de l'intérieur au plan d'action. Et être acteur plutôt que spectateur. Pour les actions violentes, il faudra quand même voir ailleurs, mais ce profil syndical n'existe pas chez HPE.

Car quand nos actions seront publiées sur le blog (et elles dépendent en bonne partie de qui absorbe qui), c'est qu'il sera dans sa phase d'exécution.

Tu ne crois quand même pas qu'on va annoncer la couleur alors que la direction lit ce site ?

Pour échanger en plus de ce blog, il y a aussi les AG, et pour plus de confidentialité les réunions et les téléconférences adhérents CFTC. Il y en a d'ailleurs une demain vendredi à 9h30. Et ça fait du monde à chaque fois, de quoi avoir un bon échantillon de tous les points de vue qui existent.

Anonyme a dit…

@CFTC : Bonjour, d'apres ce que je comprends, tout va etre fait pour retarder ou repouuser le transfert du moins en France. Mais concretement lorsque dans une organisation ou plusieurs pays collaborent, comment continuer les activites, les process si les autres pays sont dans leur nouvelle structure respective .. Merci

CFTC a dit…

pour 365, la première partie de la séparation HP Inc s'est fait le 1er septembre en France au lieu du 1er août ailleurs. Ce n'a pas été un gros problème mais ça a bien aidé pour mettre la pression sur l'accord de scission. Ne pas oublier que ces scissions se font généralement en 2 temps, avec 3 mois d'écart entre les 2 avant la séparation finale.

Anonyme a dit…

bah ok, on va retarder mais bon ça se fera one way or an other. on devrait plutot negocier une enveloppe de depart et voila. de toute façon garder des personnes 15 ou 18 mois ou qu'elles partent volontairement avec un package avant, ça doit etre kif kif financierement, alors....

Anonyme a dit…

Vu le point plus haut Hp FO Csc FO, rien ne va chez CSC au niveau des licenciements en masse et des démissions, l'inspecteur du travail et l'intervention du gouvernement (type ministre du redressement productif et du numérique) devraient intervenir car ça sent la manoeuvre pour licencier mieux cette fusion, qu'en pensez-vous?

Anonyme a dit…

On ne pouvait espérer meilleure lanterne que toi Jean Paul pour nous informer et fédérer autour d’un projet syndical MERCI

Anonyme a dit…

PDAV STP!

Anonyme a dit…

OUI !!! un PDAV

CFTC a dit…

L'AG de Bourges-Fussy a eu lieu ce matin à 11h30

Anonyme a dit…

Baldwin said: du vent!

"That is 100,000 employees they no longer have to manage,"

http://m.crn.com/news/data-center/300080984/whitman-enterprise-services-csc-deal-makes-hpe-a-100-percent-channel-focused-company.htm

Anonyme a dit…

373 " "In the end, this will go a long way toward simplifying HPE."

A force de simplifier, il ne restra que Margaret

message pris en compte mais raccourci (protection vs concurrents) a dit…


Tu m'étonnes que les partenaires du Channel EG sont satisfait !

HPE va devenir très très cyclique, et n'aura plus une certaine récurrence de ses chiffres grâce aux contrats de long terme de ES.
C'est un choix, Meg considère donc qu'un nouveau Lehman Brothers ne peu pas arriver. En 2008/2009, sans les contrats ES (Le management avait envoyé un email aux salariés pour souligner que ES sauvait l'entreprise d'une situation plus que scabreuse), la société eut été dans de grosses difficultés en raison de l'arrêt brutal de l'économie mondiale.

Tentons de voir un coté positif pour ES : ES pourra enfin acheter des produits HPE au même prix que les clients et les partenaires, et ne se verra plus dicter sa marche à suivre par EG en terme de fourniture de certaines références ......

Bref le coté positif est que EG ne bridera plus les choix technologiques de ES et de son Standard Reference Architecture. Le dogme de tout HP, de la tête au pieds, aura vécu chez ES.

Anonyme a dit…

374 Ben chez Global Sales, ils vont être bien contents...
375 Sans révéler quoi que ce soit, précisons quand même que les difficultés de ES sont aussi bien propres à ES, non?

message pris en compte mais retouché (protection vs concurrents) a dit…

376,

Oui, tout à fait, quand ES doit baisser la culotte systématiquement face à EG, cela montre bien que le management ES n'est pas à la hauteur des enjeux.

Anonyme a dit…

375/377 Je pensais aussi aux turpitudes purement internes à ES

Anonyme a dit…

http://www.larevuedudigital.com/2016/06/11/trois-femmes-du-numerique-dans-les-10-femmes-les-plus-puissantes-au-monde/

En 9ème position, on trouve Meg Whitmann, 59 ans, DG de Hewlett-Packard. Sa fortune personnelle grimpe à 2 milliards de dollars.

De quoi financer un bon PDAV ?

Unknown a dit…

Les seniors déjà transférés chez OTS cherchent désespérément des compétences techniques pour espérer une mission dans les mois à venir. Il me semble évident que le modèle économique de CSC est encore plus proche d'une SSII. La plupart des séniors n'y auront pas leur place et la seule négociation possible pourrait être un nouveau PDAV, un nouveau plan ou encore un aménagement et un prolongement de GPEC ...

CFTC a dit…

La principale information du Comité de Groupe de ce matin

17/6 Réunion d'échange Direction-Syndicats
7-8/7 et 11-12/7 Négociation d'un accord de méthodologie

Anonyme a dit…

Aucune piste pour le moment concernant le sens de l'bsorption??

CFTC a dit…

pour 382, non mais nous pourrions être fixés dans 2 à 3 semaines environ car la CFTC (et d'autres probablement) refuse d'entrer en négociation si l'accord de méthodologie porte sur une absorption par CSC

Anonyme a dit…

ok au moins c'est clair

Anonyme a dit…

Mais s'il s'agit du sens d'une absorption par CSC au niveau mondial et de la Corp. Comment la France pourrait etre influencer autrement?

CFTC a dit…

pour 385, en direct du coffee speech de Nanterre, le patron HPE du cluster sud affirme que ES ne sera pas absorbé par CSC.

Réponse sur le modèle juridique retenu pour la France dans 2 à 3 semaines à notre avis.

CFTC a dit…

Et confirmation qu'il faut être vraiment très naïf pour croire que les salariés auront le choix d'aller dans la nouvelle structure. Ou qui'l est possible de négocier cela. Confirmation ferme du transfert collectif. Refuser le transfert, c'est une démission.

Anonyme a dit…

"le patron HPE du cluster sud affirme que ES ne sera pas absorbé par CSC" comprendre: ce sera une société ex nihilo que sera créée, mais Meg a clairement dit que ce n'est pas un joint venture, alors kècekecé...?

CFTC a dit…

plusieurs schémas possibles 388, donc l'important dans l'immédiat c'est que les salariés ne passent pas chez CSC en 2017. Nos autres sources et nos lanceurs d'alerte CFTC ES ont tendance à confirmer un peu partout, mais nous restons prudents. Si le CFO du nouvel ensemble comme le PDG sera CSC, le COO semble devoir être ES.

Anonyme a dit…

Diff. entre CFO, PDG et COO??

Anonyme a dit…

le compte épargne entreprise devient il déblocable ?

CFTC a dit…

pour 391, de mémoire ça ne c'est pas débloqué pour le transfert HP Inc

Anonyme a dit…

bonjour, y aura t il des mouvements forcés pour les équipes plateformes (HR, finances, services généraux, paie, achats...) vers la nouvelle société ou est ce que sera basé sur le volontariat ? merci pour la réponse

CFTC a dit…

bonjour 393, le transfert ne sera pas optionnel ou volontaire. C'est un fond de commerce par société HPEF et HPECCF comprenant les salariés qui sera transféré. Comme pour HP Inc.

Les salariés on concernés par le transfert pourront décider de postuler pour rejoindre cette structure, toujours comme pour HP Inc.

Anonyme a dit…

Pour 394, si je comprend bien par défaut les plateformes seront HPE sauf si ils postulent vers la nouvelle structure ? et quid si pas de postulants ? wfr à la clé chez HPE ?

Anonyme a dit…

@391 : en l’occurrence si on créé une nouvelle société, c'est de mémoire un changement de société donc une option de déblocage. Garder un portefeuille d'actions HP alors qu'on ne le sera plus me semble bizarre. Je n'ai Même plus envie de leur donner de l'argent ou d'acheter leurs produits

CFTC a dit…

Pour 395, non, ce n'est pas ce qui est écrit ! Des fonctions centrales partiront en mode forcé dans la nouvelle structure. Si des salariés non concernés veulent postuler, c'est une autre histoire, assez peu probable.

CFTC a dit…

Pour 396 il y a changement de société et changement de société... C'est le modèle juridique qui déclenchera ou pas ce déblocage. Pour HP Inc, pas de déblocage ni Epargne Salariale, ni CET. Et pourtant, changement de société...

Anonyme a dit…

pour 395 et 397 , ce n etait pas le cas pour HP Inc, les plateformes n ont pas été forcées de partir chez Inc, pourquoi dans ce cas les plateformes ne travaillant pas exclusivement pour ES seraient ells forcées d y aller ?

CFTC a dit…

pour 399, c'est la négociation qui va permettre de déterminer cela. La jurisprudence elle parle d'une affectation à plus de 60% ES pour le transfert.

Le point de vue des négociateurs CFTC est que la base de départ pour la négociation de l'accord de méthodologie en juillet est :

- Pas d'absorption par CSC
- L'accord de scission HP Inc a minima
-

«Les plus anciens ‹Précédent   201 – 400 sur 1350   Suivant› Les plus récents»

Enregistrer un commentaire