ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de nouveaux témoignages adhérents !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

DXC-ESF Election du Bureau du CE ESF et prochaines étapes

DXC-ESF Actualité sociale. DiXiT IX

HPE 90 départs PSE GPEC Out ? Parcours social. Dispositif CFTC. Nouvelles infos !

HPE Négociation Droit à la Déconnexion Compte-rendu première réunion

HPE Experience Survey Quel usage ?

HPE Politique voiture Changement et grondement

Scission Software Newco 1er juin et ensuite ? Focus #1 !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE L’impact fiscal. Rebelote le 1er septembre avec Micro Focus ?

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime en 2018 : signature !

Accord handicap HPE/SW/DXC-ESF Homologué pour ESF, SW et HPE !

De nouveaux témoignages adhérents, ne restez pas seul(e) : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mercredi 6 juin 2007

La qualité de vie au travail...


Les résultats du sondage de l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact), réalisé à l’occasion de la 4e Semaine pour la qualité de vie au travail du 21 au 25 mai 2007, donnent de précieuses indications sur la situation moyenne dans le monde du travail, en France.


Le stress est exprimé par les salariés de manière très forte :
- près d’un salarié sur deux se dit “ stressé ”
- quelque 44 % des salariés interrogés pensent que les changements d’organisation ont des conséquences sur leur vie privée
- 36 % témoignent des conséquences sur leur santé : “ une forte intensification du travail et un déficit d’échanges au sein du collectif de travail (climat social, responsable hiérarchique) sont pour eux les principaux facteurs aggravants, ainsi que “ le sentiment d’être seul face à une décision à prendre”.

Pour la situation chez HP, exprimez-vous dans la partie commentaires.

78 commentaires à lire:

CFTC HP a dit…

Les salariés HP commencent, timidement, à parler et à témoigner auprès de leurs représentants.

Et ils ont raison de le faire ! Un exemple d'action concrète :

Grâce à leurs témoignages, le CHSCT des Ulis a détecté 2 services HPS où les salariés présentent des signes alarmants rappelant ceux observés au « Delivery » en 2005/2006 : Désorganisation de l’activité ou surcharge excessive, absence ou comportement inadapté du N+1, avec comme conséquences : arrêts maladie de type dépression, anxiété, trouble du sommeil, TMS...

La cellule de veille du stress au CHSCT des Ulis a donc enquêté et alerté la Direction le 23 mars sur la situation de « souffrance au travail » dans ces services dépendant d'HPS.

La Direction doit présenter le 7 juin les mesures prises pour rétablir des conditions de travail correctes.

La loi du silence, c'est fini !

Anonyme a dit…

je dis ca comme ca parceque ca a un lien :
ca fait 6 mois que je suis en CDI chez HP, j'ai toujours pas eu la visite medicale obligatoire dans le 1er mois.

Par contre je reconnais que j'ai rien fait de particulier pour l'avoir

Anonyme a dit…

La visite médicale d'embauche est à passer avant la fin de la période d'essai (en général 3 mois).
Il est, certes, de la responsabilité de l'employeur de faire en sorte que le nouvel embauché passe sa visite, mais également du devoir du nouvel embauché que de se présenter au service médical du site dont il dépend afin de prendre son rdv. Le respect du contrat de travail est dû par les 2 parties ! Il n'est pas jamais trop tard pour bien faire !!!

Anonyme a dit…

to cftc , le stress au bureau
je suis content de savoir que cela inquiete la direction Renault aussi s en est inquiete apres que des salaries aient mis fin a leur jour . comme beaucoup de nos collegues je suis super stresse et je viens au boulot a contrecoeur ,
l organisation du travail est a revoir , maintenant cela devient une oblgation de se connecter a la maison pour pouvoir faire son boulot , nos managers ont delegues leur autorites a des team leaders qui ont toutes les prerogatives des managers et l utilisent , la pression est double sincerement j ai plus de 45 ans et si il y a un plan je partirai meme si je n ai rien avec le risque de la precarite plutot que de perdre ma sante ici bas . faites une enquete en demandant aux gens combien prennent des antidepresseurs pour tenir .

Anonyme a dit…

c'est trop tard pour la direction, il y a longtemps qu'elle a perdue !!!! si elle veut arriver a motiver les employes au peril de leur sante; la population d'hp est assez intelligente pour avoir compris que c'est travaille (de chez toi, en bureau partage, dans un petit coin bruyant ou chaque fois qu'un type appelle les us il te gueule dans les oreilles)ou creve ! on crevera pas !

Phil a dit…

lecture importante :

Appréciation de la qualité du travail.

http://www.lexpansion.com/art/0.158337.0.html

Phil a dit…

Je sens intuitivement que les actions HP peuvent revenir au niveau quand Carly est entrée, soit 80$/action. Non seulement HP le mérite, mais je vois parfaitement et quotidiennement de l'intérieur que HP a le moteur humain pour y arriver et même plus vite que je ne pourrais l'imaginer.

Trop d'employés sont malheureusement désabusés. Comme a dit la pub :
"Un Mars et ça repart". Notre Mars à tous que j'attends de mes voeux
et sur laquelle j'oeuvre constamment dans mes contacts, est une gestion positive et gratifiante du matériau humain quel que soit le pays. Je crois que c'est pas plus que ça qu'il faut pour tout le monde que ce soit les employés HP ou ses actionnaires.

Phil a dit…

Extrait magazine L'Expansion/ Mars 2007/ Numéro717/ page 70

En 2006, les 5000 plus grosses capitalisations boursières de la planète ont accumulé 1734 milliards de dollars de profits, soit 800 milliards de plus qu'en 2002. Un résultat obtenu à coups de cessions d'actifs, de recentrage d'activité, mais surtout au prix d'un rabotage sans
concessions des salaires et des effectifs.

"La pression des actionnaires et l'abondance de main d'oeuvre dans le monde ont déformé le partage des fruits de la croissance au détriment des salariés, pourtant de plus en plus productifs", analyse Laurent Berrebi, de Groupama.

L'an passé, la part de la masse salariale dans les grands pays industriels est tombé à son plus bas niveau historique. En France, la masse salariale dans les sociétés du CAC 40 a baissé de 2% entre 2002 et 2005, alors que l'enveloppe versée aux actionnaires a augmenté de 36% sur la période.

"Certains grands groupes mondiaux ne savent même pas que faire de tout cet argent", reconnaît à demi-mot le patron d'une grande banque
d'affaires américaine à Paris. D'où la nouvelle course au gigantisme (les fusions-acquisitions).

CFTC, CHSCT a dit…

25 mai, 2007 09:48

je retiens l'idée de l'enquête. Je te suggère vivement de lire :

"Guérir le stress, l'anxiété et la dépression sans médicaments ni psychanalyse" (David Servan-Schreiber, Pocket).

Ce livre peut changer ta vie.

Silver a dit…

Re: Phil 25 mai 22h33.

D'où surtout un gaspillage éhonté de fric pour racheter des actions pour remplir les poches des titulaires de stock-options !
Les "vrais" actionnaires, ceux qui ont payé leurs actions au prix normal en profitent beaucoup moins (surtout avec la chute du dollar...).
Il vaudrait sans doute mieux du vrai dividende qui profite à tous les actionnaires plutôt que de racheter des actions pour permettre au management de faire ses super-profits sur les stock-options qu'ils s'auto-attribuent. D'ailleurs, ça coûte tellement cher à la boîte et ils sont tellement gourmands (le mgt) qu'ils restreignent de plus en plus le cercle des heureux stock-optionnaires.
En plus ils croient tellement peu dans la qualité de la boutique que la première chose qu'ils font après avoir levé leur stock-options, c'est de tout revendre, dans la minute ! Ils se débarrassent de l'action HP au plus vite. Et il faudrait qu'on ait confiance avec ça ???

Anonyme a dit…

Quand je vois au JT de 20h sur TF1, qu'on veut nous faire croire que l'on paye le carburant à la pompe deux fois moins cher que dans les années 70 .... mon plein c'est environ 400 Frs !!!

L'objectif avoué étant d'augmenter tout de suite la TAXATION des carburants à la pompe pour anticiper une future hausse, pour le moral du consommateur.


Explications: Le Médiateur de France 2


C'est vraiment nous prendre pour des cons ou des veaux comme disait De Gaulle.

Vieux Singe a dit…

Silver 25 mai, 2007 22:53

Concernant le portage des stocks, je suis en phase avec toi.

De plus, il serait interessant de savoir si le management francais porte ses stocks ou pas, sachant que c'est d'autant plus interessant d'un point de vue fiscal si elles sont portees au moins 2 annees.

Si notre management francais qui a un interet fiscal important a "porter" ne le fait pas, alors effectivement il serait possible de conclure a un manque de confiance de notre management dans son entreprise.

Malheureusement, HPF et HPCCF n'etant pas cotees, et de plus cette information pouvant etre considere comme d'ordre privee, il me semble difficile de l'obtenir.
pourtant elle serait extremement interessante.

Pour en revenir aux mecanismes de rachats d'action et de dividendes, je considere ce dernier comme une reelle remuneration de l'actionnaire qui detient une part du capital de l'entreprise, et qui doit etre remunere au meme titre que l'argent qu'il place sur un produit type livret. Cette remuneration doit etre superieur bien sur, compte tenue du risque pris par l'investisseur. Actuellement, HP verse un dividende annuel de 4*0.08=0.32 dollars et cela procure un rendement de 0.32/45*100=0.7%. Si l'on compare avec le taux de HP securite de notre PEG (environs 1.8% par an), on se rend compte que la remuneration du risque pris par l'investisseur est ridicule. Pour ce remunerer correctement, il reste la partie croissance de la valeur du titre qui est plus ou moins l'image de la perspective future de croissance des revenus d'HP. On comprend alors mieux le pourquoi de la declarationde MH concernant le fait que les couts seraient encore plus coupees que lors des 2 dernieres annees. Il faut donner des perspectives au marche pour faire grimper le titre.
Nous sommes donc face a une fuite en avant de la recherche des resultats toujours plus importants afin d'entretenir la croissance du titre a un rythme constant. Bien sur, cela repose sur des perspectives, et non sur de l'acquis. Donc gare a la premiere annonce de resultats mauvais ou tout simplement mitiges.
De maniere intuitive (j'ai pas le temps de faire une etude), je vois que pour obtenir une croissance lineaire du cours de bourse, il faut avoir une croissance exponentielle des resultats !!!!!!! Quelqu'un a t il connaissance d'etudes a ce sujet ?

la question est donc de savoir si ce rythme est tenable, et a quel prix pour ceux qui font la societe HP (salaries et partenaires). Il est aussi primordial d'evaluer si MH est capable de transformer les perspectives qu'il annonce en chiffres reels. Pour l'instant, il l'a fait.

Voila, c'etait ce que j'en pensais, et si mon raisonnement tiens la route, la pression excessive sur certains salaries (de plus en plus ?) n'est pas prete de retomber.

Vieux Singe a dit…

26 mai, 2007 10:52

J'ai suivis la polemique sur ce sujet.

Je n'ai pas refait l'etude des personnes qui l'ont publie pour savoir si c'etait realiste ou non.

Neammoins, les personnes qui crient au scandale n'ont en general aucune connaissance des mecanismes d'inflation et de variation de pouvoir d'achat.

En 1970, qui avait les moyens d'avoir 2 voitures ? Qui avait une cuisine integre, un seche linge, un lave vaisselle, de multiples equipements telecom, HIFI etc ....

En moyenne, je dit bien en moyenne, le pouvoir d'achat a considerablement augmente. Par contre le sentiment de ne pas avoir d'argent a la fin du mois persiste chez beaucoup de gens. mais, est ce que ces gens achetent uniquement ce dont ils ont besoin comme le faisait en general les familles dans les annees 70, ou bien tout le monde a t il son telephone portable, ses vetements de marque, son appartement ou sa maison 2 fois plus grand qu'une famille de meme composition de 1970 ?

Bref, notre vie est materiellement plus confortable, et cela a un prix. C'est une ds explications pour laquelle les gens ralent pour payer le prix des produits indispensables ne rentrant pas dans la categorie "confort".

On peut aussi reflechir au prix de 6 litres de carburant pour parcourir 100 km en 1h30 et a la contrainte et/ou l'effort si il fallait realiser ce trajet en velo ou en transport en commun avec des horaires qui ne nous arrangent pas.
Personnellement je trouve que le carburant est vraiment pas cher compte tenue du service rendue.

Ensuite, effectivement, si les raleurs prennent leur bagnole pour faire 1km ou 2km a chaque fois que c'est inutile, je comprend que cela compte cher a la fin du mois.

Anonyme a dit…

question qui n'a rien a voir avec la choucroute:
a l'entre du site HP de grenoble, il y a un panneau qui indique "schneider electric", est-ce a dire qu'il y a des salaries de schneider sur le site HP Grenoble (ancien B1)?
Merci

Silver a dit…

Vieux Singe (26 mai 11h24)
Concernant les dividendes vs. l'augmentation de la valeur de l'action.
Justement, le choix du mgt est de faire croître l'action, comme ça les stock-options prennent de plus en plus de valeur.
Ils sont donc dans la situation d'engranger les plus-values sans avoir jamais investi un dollar. Alors que l'actionnaire "de base" a, lui, fait une mise de fonds initiale pour espérer faire quelques bénéfices, avec quelques risques (rappelons-nous de la chute après la folie Internet).
Pour le stock-optionnaire, le risque ne coûte rien : soit il gagne, soit il perd...
...ses illusions ou ses rêves.
Pour le stock-optionnaire, le taux actuariel du placement est infini (temps d'immobilisation des fonds = zéro puisque revente immédiate).

Pendant ce temps là, le pékin trime et bosse...
...pour un salaire de moins en moins ré-évalué.

Anonyme a dit…

to pHIL MOI JE PENSE SURTOUT QUE SI L ACTION COTE 80$ C est tout le top management qui quittera hp
vu le nombre de stocks qu ont leur attibrue a 20$

Anonyme a dit…

to vieux singe si tu as besoin dun editeur je veux te publier
avec mon package je prends le risque tu es des fois tres bon et la tu es tres bon ....

Anonyme a dit…

L'objectif c'est d'augmenter les TAXES encore, alors qu'en France l’essence est taxée à 74% et le diesel à 67% !!!

je prends ma voiture pour me rendre a mon boulot soit 50km/jour (et je ne recupere pas la TVA ou la TIPP), je n'ai pas de tel. portable, aucun vetement de marque, un petit appartement et j'essaye de faire en sorte d'en garder un peu pour mes enfants qui en auront bien besoin pour entrer dans la vie active.

Je persiste 60€ pour faire 800 km pour me rendre a mon travail (un logement a coté de mon travail c'etait financierement impossible pour moi) c'est cher.

Pourquoi ne pas comparer aussi avec un aller/retour grenoble paris en TGV avec un billet Prems on en as pour 50€, sans compter les prix cassés de certaines compagnies aeriennes....

Effectivement les parleurs qui ne se penchent pas sur le realisme du sujet n'ont certainement pas de grosses difficultés financières et ne peuvent pas comprendre que ce soit dur pour une grande majorité de francais.

CFTC HP a dit…

59% des Français ne travailleront pas lundi, principalement parce que leur entreprise ou leur administration sera fermée ce jour-là, selon un sondage publié vendredi.

Vieux Singe a dit…

Anonyme 26 mai, 2007 21:06

Et bien fais tes 800 km a velo, et cela te permettra de remettre en perspective le prix d'un litre de carburant avec le service qu'il te rend.

C'est de toute maniere subjectif, mais essaie de remplacer ton trajet en voiture avec du carburant que tu estimes payer cher, par un service equivalent en terme d'horaire, de rapidite, de charge transportable etc ....

Si tu fais ce comparatif de maniere objective, tu verras que le cout de ton litre de carburant est derisoire par rapport au service qu'il t'apporte. Je suis desole, mais 60 euros pour faire 800km, c'est quand meme pas cher. Tu te rends compte, 400 balles pour traverser la france, quand tu veux, comme tu veux, avec la radio que tu veux, avec les arrets pipi quand tu veux, les vitres ouvertes comme tu veux, pas d'attente a la gare, pas de telephones qui sonnent toutes les 3 minutes dans le TGV, pas de gros allemand qui prend 1 siege et demie dans l'avion etc .....

Je suis desole, mais le confort se paie, et la, on a le top du confort pour 400 balles et 800 km.

Si tu roules au diesel, c'est 1 euros le litre (a la louche), donc tu consommes 7.5l au 100km. C'est beaucoup non ? Un vehicule classique fait 6l a 6.5l au 100 il me semble ?

Si tu roules pas au diesel, faudrais peut etre que tu fasses les cacluls, ca pourrais reduire tes frais.

Maintenant, un aller retours Grenoble/Paris en TGV a 50 euros en premiere, il ne doit pas y en avoir a la pelle. Paris/Lyon A/R en premiere, c'est deja au moins 2x100 euros. Au niveau des compagnies aeriennes a bas cout, il faut tout etudier, car tu n'arrives pas en centre ville, mais dans des aeroports parfois secondaires. Et le temps de perdus pour rallier le centre ville et le prix du taxi sont assez dissuasif. Je suis d'accord,,c'est pas cher, mais tu n'as aucune notion de service associe, ce qui n'est interessant que pour l'etudiant et le touriste qui a des heures a perdre en attente.

Maintenant je vais polemiquer, pourquoi tu ne vas pas travailler en TGV ou en avion ? Ca te couterai moins cher ?

Generaliser a partir d'un exemple singulier de prix de billet de TGV ou d'avion n'est pas tres convainquant.

Concernant les taxes. Il faut bien que quelqu'un paie pour les routes, les infrastructures de transport, la securite (civile, pompier, forces de l'ordre), les organismes de controle qui certifient les produits (va voir dans les pays en voie de developpement comment ca se passe), les hopitaux et les personnels de sante qui nous soignent, les prestations sociales pour les plus demunis et victimes "d'accidents de la vie".

Y'a pas de secret, tout a un cout, tout se paie, rien n'est gratuis.

Derniere chose, puisque le prix du carburant est constitue essentiellement de taxes, tu as un moyen pour recuperer celles ci, c'est la declaration d'impot sur le revenus aux frais reels. Avec 50km par jour, tu es completement dans les clous.

En ce qui concerne la derniere remarque a mon encontre sur ton dernier message, elle me fait bien rire. J'ai commence ma vie professionelle avec un ticket de metro et une toute petite bagnole d'occase que j'ai pu me payer grace a mes travaux d'ete d'etudiant et ce que j'avais economise sur ma solde de militaire d'appele. Je pense donc que tu n'as pas de lecons a me donner de ce cote la, meme si je compatis a la difficulte de la situation que tu decris. Enfin, ce n'etait pas le sujet initial du message, qui etais la notion de "cheretee" d'un litre de carburant ou non.

Vieux Singe a dit…

Anonyme 26 mai, 2007 20:56

Pas sur.

L'argent ne les interesse pas, ou seulement quelques uns. Ce qui interesse le top management, c'est le pouvoir.

Mais comment mesurer le pouvoir, pour pouvoir s'evaluer par rapport aux autres ?

Ce n'est pas en faisant un concours de quequette ou de taille de bonnets, mais en comparant la quantite de $$$$$$$$.

CFTC HP a dit…

réponse à 26 mai 18:55

il y a effectivement 86 salariés Schneider dans les locaux des Poullardes à Grenoble.

CFTC HP a dit…

réponse DP mai 2007 sur question CFTC pour les problèmes SFR

"Orange comme SFR ne couvrent pas 100% du territoire et chaque opérateur essaie d’améliorer sa couverture au fil du temps. Un certain nombre d’employés ne recevaient pas Orange à leur domicile.

Pour les personnes concernées par SFR, ils peuvent utiliser Le Business Call From Home (BCFh commandable dans « Solution Source ») pour passer des appels depuis leur domicile au frais d’HP, depuis leur téléphone fixe.

Concernant la couverture du site d’Issy les Moulineaux, une escalade est en cours chez SFR pour qu’ils mettent en place les antennes/relais nécessaires pour que la couverture soit complète : l’étude technique a été faite et il s’agit maintenant de déployer ce qui est nécessaire. Les équipes HP travaillent actuellement avec SFR afin de réduire les délais au maximum."

Anonyme a dit…

http://www.liberation.fr/vous/256681.FR.php

Des salariés plus autonomes et plus stressés
Une étude souligne les effets de la polyvalence des postes sur la santé.
Par Stéphanie PLATAT
QUOTIDIEN : mardi 29 mai 2007
2 réactions
Plusieurs dossiers de salariés demandant à être déclarés «inaptes» au travail, c'est ce que Sigrid Monnier a trouvé sur son bureau quand elle a pris la direction des ressources humaines de l'office de logement social Gironde Habitat, il y a quatre ans. Visiblement, les gardiens de ces immeubles ne se sentaient pas bien à leur poste. En cause, la pénibilité, le manque de reconnaissance et d'autonomie.
Vendredi, l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact) a publié les résultats de son baromètre annuel. Huit cents personnes ont été interrogées sur leur ressenti dans l'emploi, hors des évolutions purement matérielles de leur profession. La notion d'autonomie au poste a été largement étudiée. Et il ressort que si les salariés la plébiscitent, elle peut induire surcharge de travail et de stress.
84 % des sondés estiment pouvoir prendre des initiatives, 79 % disposent d'une marge de manoeuvre, 70 % se pensent associés aux discussions. Toutefois, 43 % d'entre eux se plaignent d'être seuls à devoir assumer ces décisions. «On distingue deux mouvements contradictoires, analyse Thierry Rochefort, responsable du département changement technologique et organisationnel de l'Anact, les compétences, l'intérêt au travail et la diversification des parcours sont développés, mais ils provoquent de l'angoisse, des troubles concernant la santé, et des débordements sur la vie familiale.» En effet, si 75 % des salariés interrogés sont aujourd'hui plus polyvalents, ces changements induisent du stress (49 %), ont un impact sur leur vie privée (44 %) et sur leur santé (36 %). «Le risque , conclut Thierry Rochefort, étant de voir se multiplier les cas d'absentéisme et de contentieux juridique. »
L'Anact d'Aquitaine est passée au siège de Gironde Habitat, a fait son diagnostic et des mesures ont été prises pour améliorer les conditions de travail. «Nous les impliquons désormais dans le choix du matériel dont ils ont besoin, en mettant en place un management participatif et non plus pyramidal , explique Sigrid Monnier. Et nous avons reconnu la dimension relations sociales de leurs fonctions, au-delà du ménage et des poubelles.»

Anonyme a dit…

to cftc : je reste persuade que les syndicats sont le meilleur rempart pour negocier les plan 2008 de WFR , il faut donc croire que vous negocierez au mieux comme sur le dernier plan ,
de toutes les facons , l operating profit d hp n est pas encore au niveau attendu donc Mark va licencier en Europe de l ouest et transferer les postes supprimes en Europe de l ouest dans les pays de l est Chine ou Inde , tout le monde sait cela et au lieu de preparer les gens a avoir surement quitter dans l entreprise contraints car il n y aura pas assez de volontaires je pense a Grenoble on discute avec les RH france qui de toutes les facons n e font qu executer ce qui vient des US . Je fais partie de la classe a risque ( plus de 45 Ans ) et la je flippe car nous sommes plein dans cette tranche d age qui ne veulent pas partir gagnant 3000 Euros avec les conditions de trvail hp c est dysney world sur le bassin d emploi de Grenoble
on ne pourrait pas commencer des groupes de travail avec des salaries et des syndicats pour permettre a ceux qui veulent rester de pouvoir le faire? il y a aussi beaucoup de gens qui veulent partir pas seulement en preretraite ...

Anonyme a dit…

10:14 a-t-on la confirmation d'un WFR en 2008? De toute façon, il y aura 2009, 2010, .... a chaque année son risque, alors a quoi bon pleurer avant d'avoir mal?
Sans compter les changements possibles de legislation, alors....

CFTC HP a dit…

Effectivement, pas la peine de flipper ou de croire dur comme fer à un nouveau PSE parce qu'il y en a eu régulièrement dans le passé.

Pour l'instant, les syndicats HP sont capables de continuer à faire obstacle aux départs forcés, et la direction française n'a pas l'air d'avoir changé d'avis à ce sujet.

La question qui se pose donc est celle d'éventuels départs volontaires indemnisés, où et à quel niveau.

Il n'y aura aucune réponse collective à ce sujet avant 2008 ou alors un peu avant si la négociation GPEC/Adaptation à l'emploi réussit à enfin décoller ce vendredi.

Anonyme a dit…

Je suis hyper stressé aussi. Je travaille pour la deuxième fois sur un deal en escalade et est chargé de restaurer la situation. Je travaille de plus en plus souvent le soir car dans le journée occupée par le travail d'équipe en réunion on à pas le temps. Le soir la vie de famille meurt car ma femme commerciale pour une autre boite américaine tape ses rapport de visite qu'elle ne peut faire dans la journée car elle ressent le besoin de prouver le travail de visite client et de prospection fait.
En plus ce matin histoire de me démotiver un peu plus j'ai passé un entretien pour essayer de prouver en 30' que je vaux bien le niveau Master pour lequel je délivre depuis 4 ans sur les des deals HPS. J'apprends de mon manager que cette démarche de promotion à l'origine devrait avoir une issue presque certainement négative. J'ai le moral dans les chaussettes.
Ce soir je regarde si je peux trouver un job sur job searcher et une fois encore tombe sur un site en panne. Merci HP! Et toujours pas la possibilité de recevoir les offres en "push" interne alors que c'est le standard en externe! Merci HP!
Quelle vie de chien aujourd'hui.
Morale de l'histoire: ce soir dans la confidence du coucher de mes enfants, je leur confie que la vie de salarié est insupportable et pas un développement durable pour se développer dans un métier! J'étais loin d'imaginer cet avenir là il a 16 ans en sortant de mon école d'ingénieur!

Anonyme a dit…

Faut passer les concours de la fonction publique... pas bien payé, mais pas trop de stress (meme si attention, la notion de productivite arrive la aussi...:)

Anonyme a dit…

Pas tres intelligent la remarque de l anonyme preconisant de passer dans le public . je n aimerai pas etre a la place de cette personne qui bosse le soir chez lui et a qui on demande de justifier une demande de changement de scoping ,
de toutes les facons le systeme tient car les gens font des horaires pas possibles et ne savent pas dire non ,quelle est le risque chez hp ? avoir . un ranking K P ou I dans ts les cas tu as 1% d augmentation et puis la fin on la connait en France sur le site de Grenoble ....

Anonyme a dit…

Anonyme 30 mai, 2007 21:25

Je suis atterre par la situation que tu decris.

Que puis je te dire ?

Refuser la pression, se detacher du lien affectif que tu as avec ton entreprise, considerer le boulot comme une tache que l'on est pas oblige de realiser avec conscience professionelle, bref que des trucs faciles a dire et vraiment pas facile a faire.

La seule chose que je puisse te dire, c'est de penser avant tout a ton epouse et a tes enfants. C'est ca le plus important. HP, c'est zero a cote du bonheur que l'on eprouve avec sa famille. Si tu dois lacher du lest sur quelquechose, laisse tomber cote HP.

Si tu perds ta famille, tu seras atteint toute ta vie et HP ne te le rendra jamais.
Si tu perds HP, il y a des dizaines d'entreprises pretent a te faire travailler dans d'autres conditions.

Et puis, on vit pour sa famille et soit meme, pas pour son employeur ......

Courage et si tu peux, detaches toi de cette pression. Tu n'as pas a avoir mauvaise conscience, ce sont tes managers qui creent cette situation, pas toi. Tu n'as aucune responsabilite la dedans, surtout ne culpabilise pas.

A+

CFTC HP a dit…

29/05/07 - IBM : la CFTC inquiète par la montée du stress chez les salariés

Comme chaque année, lors du CE du 24 avril dernier, les médecins ont présenté leur rapport annuel en voici quelques extraits.

· Le stress professionnel a augmenté de 13,7 % en 3 ans.
· Les femmes ont un niveau de stress plus élevé que celui des hommes, + de 9,8%
· Un stress supérieur à 6 est susceptible d’entraîner une pathologie.
· 65,7 % de la population à DCT ont un stress supérieur à 6, soit 34% en 3 ans.
· Les femmes : 71% sont concernées, contre 63% pour les hommes elles payent un lourd tribu au stress professionnel à Descartes comme le montre les autres indicateurs de souffrance (urgences médicale à DCT, consultations spontanée, MPC).
· L’organisation du travail et le comportement de certains manageurs sont générateurs de pathologies variées selon le niveau de stress qu’ils engendrent et les prédispositions individuelles de chaque salarié.

La CFTC attend que la direction d’IBM reconnaisse le risque et la multiplication de cas graves, qu'elle modifie son organisation et intervienne auprès du management, en concertation, pour que les salariés ne soient plus soumis à des contraintes délirantes ».

Anonyme a dit…

Pour anonyme du 30 mai, 2007 21:25
----------------------------------

Attention , la fonction publique c'est vraiment pas bien paye avec a terme + de boulot et 2 fois moins de personnel (on ne va pas repeter les discours du president).

Pour mieux privatiser en vendant a des amis puissants et riches des pans entiers de nos services publiques, vaut mieux convaincre les gens que c'est une affaire de se debarrasser d'un truc qui ne marche pas, et une fois privatisé, de leur montrer que l'on a eu raison de vendre.



Tiens le coup n'hesite pas a dire NON, je dirais meme n'aies PAS PEUR. Dis toi bien que ta famille faut mieux que leurs profits (comme diraient certains). Que tes enfants te seront toujours reconnaissant d'aller les chercher a l'ecole, quand tu seras plus vieux ils s'en souviendrons et tu n'auras aucun regret. Ton management ne sera jamais reconnaissant dans la tres grande majorité. On te donnera juste de quoi maintenir le niveau de travail que tu donnes aujourd'hui dans l'espoir que tu donnes plus l'année prochaine pour 1% de plus.

N'hesites pas a PARLER de ton mal etre avec les gens autour de toi au travail, tu verras que tu n'es plus seul.

Anonyme a dit…

Mais bien sur qu'il faut dire NON !! Il y a 5 ans dans mon service on nous demande de reduire les couts de 15%. Tout le monde a bosser plus, ameliorer les process etc.. fin d'annee declaration du Boss "J'ai vraiment ete bete ! si j'avais su que vous pouviez faire le job avec 15% d'economie, il y a longtemps que j'aurais coupe les budgets..."
Garde a l'esprit qu'il n'y aura pas de limite, tant que ca marche, (tant que tu ne dis pas NON), ils continueront a demander plus, jusqu'a arriver a la situation de Renault Techno-centre, 4 suicides d'employes sous pression.

CFTC HP a dit…

Sur ce sujet, je recommande vivement la lecture du guide "Envie de la Vie" :

https://www.macif.fr/wps/portal/.cmd/cs/.ce/155/.s/528/_s.155/528/

Ce livret, à la fois pédagogique et positif, a pour but d’informer le grand public sur les situations à risque et les bonnes attitudes à adopter face à une personne dépressive :

- Identifier les comportements et signes d’alerte chez l’adolescent, l’adulte ou la personne âgée (tristesse, isolement, distribution d’objets personnels, consommation excessive de tabac ou d’alcool)

- Savoir mettre en place les facteurs de protection (rôle de la famille, des amis, de la parole, investissement dans le travail, reconnaissance de la souffrance)

- Adopter le bon comportement : que dire et que faire lorsque l’on est confronté à une personne dépressive ? A qui se confier quand on est soi-même en dépression ? Qui contacter en cas de besoin après la mort d’un proche.

Anonyme a dit…

hier soir sur France 2 Il y avait un reportage sur les suicides au travail on a parle de Sodexho Renault et Peugeot , les syndicats ont joue leur role de syndicats et contraint la direction a faire venir un psychiatre specialise dans le stress au travail et la les employes ont deverses leur mal de vivre et les doleances ressemblaient au notres travail le soir a la maison, le week end bref et si cela arrivait un jour chez nous a hp ? les personnes qui ont mis fin a leur jour travaillaient le week end le soir ,

Anonyme a dit…

le stress : ma chef me harcele et elle ne risque rien car le service toune comme lui a demande son manager aucun contre pouvoir pour lui signifier qu elle abuse ...
je vais me mettre en Arret car je tombe malade (manque de sommeil Irritabilite anxiete ) car je ne peux pas continuer comme cela ... quel est le cout pour hp ???? et la collectivite .

Anonyme a dit…

Anonyme 01 juin, 2007 10:54

Le cout pour HP et la collectivite, ce n'est pas ton probleme.

Pense a toi, ta famille, et pas a la collectivite et surtout par a HP, car tu es le cadet des soucis d'HP.

Quelques fois, j'envoie chier les managers qui essaient d'aller trop loin. Gentiment, poliment. Jusqu'a present ca a marche, mais c'etait pas tres violent ........

Anonyme a dit…

si cela arrivait un jour chez nous a hp ?

mais c'est déja le cas depuis longtemps regarde autour de toi et lit un peu les commentaires.Arretons de nous voiler la face et de fumer pour faire écran ,rien ne va plus.

En tout cas il ne faut pas rester seul et parler de ses problèmes a des personnes de confiance et sures.

Anonyme a dit…

Pour tous :
et suite a l'emission de France 2 du 31 mai 2007

Et oui j'ai failli y passer y a qqs annees (3 and deja !!) ... je pensais me suicider suite a la mauvaise foi de mes managers en terme d'eval !!!aides aussi par certains employe(es) cireurs de pompes etc...
je n'ai pas pu supporte cette mauvaise foi et cette ambiance pouurie ... de plus je travaillais comme un malade!! sans reconnaissance et ce sont ces managers qui ont recuperes les compliments les stock options les awards etc grace a mes performances !!!

enfin en prenant du recul je me dis j ai bien fait d'avoir pense a ma famille et c'est grace a la reussite de mes enfants que j ai bypasser cette histoire de suicide

dur dur dur ...
Conseil : il faut aimer la vie et ne pas vous prendre la tete.

Le PSE 2005 m'a sauve car je suis parti depuis etje me porte tres bien et a merveille.
Regards!!!
Voila...

CFTC HP a dit…

Tant mieux si, pour toi, le PSE a été la bonne solution et t'a permis d'échapper à une souffrance au travail, encore faut-il réussir son projet. Pour d'autres ce n'était pas le bon choix et idéalement il aurait mieux valu rester chez HP mais dans un autre environnement.

Anonyme a dit…

to cftc , est ce qu un salarie peut porter plainte aupres du procureurde la republiaue si il est harcele dans son travail ?
quelle preuve doit il apporter ?
peut etre que la direction et les petits managers commenceraient a trembler a l idee de passer un peu de temps dans un commissariat pour deposer ....

Anonyme a dit…

a quoi sert le medecin du travail chez nous avez vous deja essaye de discuter de vos problemes de stress avec lui ? moi j y arrive pas

Anonyme a dit…

et si on debrayait pour les conditions de travail ?
je vois bien les journalistes de france 2qui ont fait le reportage d hier soir venir avec leur camera ce jour la

CFTC HP a dit…

pour 21:09, nos élus CHSCT travaillent, en plus des plans de prévention, sur des plans de réaction inspirés de ceux mis en place par la section CFTC IBM :

"1 – Utilisation du droit de retrait en présence d’un Représentant syndical.

2 – Visite immédiate auprès de la Médecine du Travail, toujours accompagné par le Représentant Syndical.

3 – Si le manager est manifestement responsable de la situation et plus particulièrement si il est coutumier du fait auprès de l'employé en détresse et que l'on compte d'autres victimes à son actif : main courante, dépôt de plainte auprès des Services de Police, toujours accompagné par le Représentant Syndical, et courrier adressé auprès du Procureur de la République.

Cela vaudra titre de témoignage en cas de poursuites pénales. "

Jusqu'à présent, dans ce type de situation nous avons priviliégié les médiations auprès des managers et des RH, mais nous pensons que ça ne suffira plus : donc nous peaufinons actuellement ce type de plan en plus détaillé pour HP.

Anonyme a dit…

Lorsque l'on a vu le reportage de France 2, avec les témoignages poignants des veuves d'employés suicidés, le seul message à faire passer à tous les employés, qui sont en mal être au travail est qu'il ne faut pas hésiter à parler aux élus, CHSCT en premier, ou autres (CE, DP), lorsque la pression devient insupportable. Les élus peuvent réellement les aider. C'est d'autant plus révoltant, que ce sont tout le temps des gens appliqués, qui veulent bien faire en se surpassant pour leur bien et celui de leurentreprise, qui sont concernés. Sans relation avec un slogan politique, oui c'est le cas de le dire, la vie et la santé des employés valent bien mieux que les profits sans limites des entreprises...

Anonyme a dit…

le cas LIDL

Un comptable de chez eux a contacté RMC (à partir de 11:15) pour expliquer qu'ils avaient recu des consignes pour geler les embauches a temps plein, et ne faire que des contrats partiels sur une base de 31h par semaines.

C'est déjà le cas pour IKEA Grenoble, certaines personnes se presentant pour un poste se voient offrir des contrats de 32h par semaine avec travail le samedi etc....

La raison c'est la future possibilité d'obliger les employés à faire des heures sup. sans payer de charges dès que la loi sera voté.
Parceque en france les heures supplementaires sont obligatoires si l'employeur le décide et il est le seul à decider.

A ces conditions ils vont etre nombreux à travailler 48h par semaines, avec un contrat à temps partiel, et à sombrer dans les entreprises malhonnetes.

Un vrai gachis humain ....... !!!!!

CFTC HP a dit…

Scoop CFTC :
C'est la Banque Postale (et non pas Dim ou l'agence Elite...) qui s'installera aux 5ème et 6ème étages à Issy

Anonyme a dit…

c est quoi le droit de retrait ...
pourquoi il n y pas de permanence des syndicats pour les personnes en souffrance
que fait le medecin du travail ?
d ailleurs aui le paye? est ce un employe hp ou il appartient a une association independante ?

Anonyme a dit…

Au travail, «les maillons les plus faibles ne tiennent pas le coup»
Le psychanaliste Benjamin Sahler, auteur du livre «Prévenir le stress et les risques psychosociaux au travail», estime que la pression peut conduire à des suicides ou à des crises personnelles très fortes.

Benjamin Sahler, ingénieur et psychanalyste, est responsable de l’Aract (Association régionale d’amélioration des conditions de travail) du Limousin. Il a dirigé l’ouvrage «Prévenir le stress et les risques psychosociaux au travail» (éditions Anact). Interview.

Assiste-t-on à une augmentation des suicides liés au travail ?
Il est toujours difficile d’identifier les liens entre suicide et travail. L’imbrication entre la vie personnelle et professionnelle est telle qu’il faut rester très prudent. Néanmoins, le travail reste le lieu d’une construction identitaire importante. En quoi ce que l‘on ramène du travail à la maison joue-t-il sur sa vie personnelle et inversement est une question essentielle. Ce qui est clair, c’est que l’on assiste, depuis quelques années à une montée des difficultés au travail que l’on retrouve dans l’augmentation des arrêts de travail. Cette tendance n’est plus contestée aujourd’hui par personne. On peut également faire l’hypothèse, dans la répétition de suicides sur un même établissement et sur une courte période de temps, d’un phénomène de «contagion». Avec l’idée, en s’ajoutant à une liste, que l’on veut faire passer un message. Il peut y avoir, dans ce cas, au moins symboliquement, une signification en lien avec le travail.

Cette tendance est-elle liée à la montée en puissance de la pression sur les salariés ?
L’augmentation de la tension au travail est réelle. Du fait de la concurrence, de l’urgence économique, l’entreprise a des exigences toujours plus importantes sur les résultats, sans se préoccuper suffisamment des moyens à mettre en œuvre pour les atteindre. Les salariés, de leurs cotés, ont des attentes plus fortes vis-à-vis de leur travail, sur son sens, la reconnaissance qu’ils en attendent, et l’équilibre avec leur vie privée. Mais la question n’est pas tant de faire baisser la pression, que de mieux la répartir sur le collectif, au lieu de la renvoyer sur des individus. Sur ce point, la responsabilité n’est pas uniquement celle de l’employeur mais aussi celle des collègues de travail. Cette tendance à l’individualisation dans le travail est une erreur que l’on risque de payer très cher à l’avenir.

Est-ce à dire que les collectifs de travail se désagrègent ?
Les salariés sont de plus en plus enfermés dans un dynamique individualiste. Cette situation est due, en partie, à de nouvelles formes de gestion des ressources humaines, qui vont placer les salariés en concurrence les uns avec les autres, au lieu de miser sur le collectif. Ils ne vont plus être collègues mais rivaux. On assiste également à des changements dans les organisations de travail. Il peut y avoir, par exemple, des salariés à cheval sur deux équipes. On va ainsi se retrouver avec une équipe le matin et une autre l’après-midi, sans préservation des rites et habitudes du collectif traditionnel. On assiste, enfin, au délitement des collectifs syndicaux, qui permettait autrefois d’entretenir une camaraderie et une solidarité au travail. Dans ces situations, les maillons les plus faibles ne tiennent pas le coup. Ce qui peut conduire à des suicides ou à des crises personnelles très fortes.

CFTC HP a dit…

Certains collectifs syndicaux fonctionnent bien sur plusieurs sites HP, et effectivement on y constate une grande camaraderie et solidarité qui permettent à pas mal de gens de sortir de leur isolement, de s'ouvrir vers d'autres collègues et de se rendre utile voire indispensable.

CFTC HP a dit…

réponses à 21:23 sur le droit de retrait :

Le salarié confronté à un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé, a le droit d'arrêter son travail et, si nécessaire, de quitter les lieux pour se mettre en sécurité. L'employeur ou les représentants du personnel doivent en être informés. Ce droit de retrait est un droit protégé.

Le salarié doit avertir immédiatement l'employeur ou son représentant du danger de la situation. Il n'a pas besoin de l'accord de l'employeur pour user de son droit de retrait. Le salarié peut aussi s'adresser aux représentants du personnel ou Le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).

Le droit de retrait n'entraîne ni sanction, ni retenue sur salaire. L'employeur ne peut demander au salarié de reprendre le travail si le danger grave et imminent persiste. Si le salarié est victime d'un accident du travail ou d'une maladie professionnelle alors que l'employeur était informé de la situation, celui-ci est considéré comme ayant commis une faute inexcusable.

CFTC HP a dit…

suite des réponses :

La médecine du travail est préventive et obligatoirement organisée, sur le plan matériel et financier, par l'employeur. Ce n'est donc pas un employé HP, sauf à Grenoble, mais il est payé par HP. Les infirmières par contre sont HP.

La Médecine du travail est placée sous la surveillance des représentants du personnel et le contrôle des services du ministère de l'emploi, du travail et de la cohésion sociale.

Enfin il y a des locaux syndicaux sur tous les sites, il n'y a pas toujours quelqu'un mais assez souvent quand même.

Enfin la CFTC a un numéro de téléphone pour les urgences (celui du modérateur de ce site !), 365 Jours par an : 06 72 99 1190

Anonyme a dit…

bonjour,
j'ai besoin de souligner une grande injustice pour les nons cadres; Le pc portable, réservé au polution cadre.
Lorsqu'un employé plein de bonne volonté désire accéder à cet outil, certains managers ne veulent pas. Cet un outil qui doit être lié à leur pouvoir.
Ne peut il pas avoir une politique plus claire que le bon vouloir d'une personne que l'on n'ose pas contester.

témoignagecftc a dit…

La situation à Issy, avec un extrême au 4ème étage coté RER, est insupportable : manque de place, bruit, chaleur...

Sans parler de la pénurie de salle (cours de secourisme dans l'espace ascenseurs !) et bientot de place de parking.

Anonyme a dit…

c est comme le telephone portable c est un attribut du pouvoir .. le must c est de toujours utiliser ton portable dans le coulour a deux metres de ton fixe
c est hyper jet set ....

Anonyme a dit…

concernant le jet setisme du portable ,certains n'on plus de fixe et à Issy au vu de la tres mauvaise couverture de SFR on ne recoit meme pas les appels nous arrivant !!!comment changer cette tendance en tous cas ce ne sera pas simple car il va avoir de moins en moins de tel fixe meme IP.
Il n'y aura plus de DECT ,pae exemple moi j'aimerai bien en etant sur site HP ppuvoir beneficier de tel fixe pour appeler voir recevoir des appel mais cette techno coute cher surtout en mainteance de service et ce n'est plus dans l'air du temps de l'IT....

Anonyme a dit…

Avec Hurd, c'est un peu comme à la FAC.
En début d'année y'a 2 fois moins de place que d'étudiants... puis la motivation fait le tri !

Et Hop les départ dynamique, la queue entre les jambes.

Ce Stress imposé aux employé HP, c'est du harcelement moral pour que les plus faibles dégagent. Qu'attendons-nous pour dénnoncer ensemble ce grand nettoyage ?

Anonyme a dit…

Tombés au champ du travail
Le silence sur les souffrances et les détresses du monde professionnel n’est brisé que par le suicide.
QUOTIDIEN : mardi 12 juin 2007
0 réaction
Le travail est la cause des catastrophes sanitaires les plus importantes actuellement dans notre pays. ­ Drame de l’amiante avec ses 100 000 morts programmés. Suicides en série dans les entreprises, partie émergée d’une souffrance au travail grandissante responsable de véritables épidémies de dépressions et d’épuisement professionnel. Les 15 000 morts de la canicule avaient déclenché déclarations retentissantes, démissions en série, enquêtes parlementaires et dispositions réglementaires. Aujourd’hui, les catastrophes sanitaires liées au travail ne déclenchent qu’un silence assourdissant.
Les veuves de Dunkerque manifestent en vain sur la place publique, les médecins du travail écrivent des livres blancs. Rien. Les morts tombés au champ du travail sont frappés par une loi du silence que rien ne vient lever. Pendant ce temps, dans le secret de nos cabinets médicaux, se raconte la détresse de tous ces salariés dont la dignité et l’estime de soi ont été déglinguées par le travail.
Souffrance indicible tant le travail occupe une place importante pour chacun d’entre nous dans l’épanouissement et la réalisation de soi.
Parce que personne ne peut mettre sa vie entre parenthèses quand il est au travail. Parce que parfois le travail envahit tout l’espace.
Le suicide est le geste ultime de celui qui ne voit plus d’issue et qui n’a plus le courage de continuer.
Alors quand les soucis personnels se surajoutent, c’est l’implosion, le dévissage brutal et incompréhensible pour l’entourage.
Surcharge, pression, complexification, contrôles incessants, procédures ­in­a­daptées, objectifs irréalistes - quotidien de nombreux salariés - sont les causes de cette épidémie.
Dans cette bataille pour bien faire leur travail, les salariés y laissent plus que la sueur de leur front, car la grande majorité y mettent le meilleur d’eux-mêmes.
Et ils y perdent aussi le meilleur d’eux-mêmes.
Face à cette détresse, nul n’est besoin de convoquer psychiatre et gestionnaire du stress. C’est le travail qu’il faut ­convoquer. Car c’est le travail qui est ­malade.
Dialogue autour de la réalité du travail quotidien, aménagement de l’organisation du travail, règles de métier collectives, respect des limites physiologiques humaines, formation et promotion sociale sont les seuls traitements efficaces dans cette nouvelle catastrophe sanitaire qui s’annonce.
Soigner le travail doit être déclaré priorité nationale de santé, et les traitements, mis en œuvre dans chaque entreprise. Vite.

Anonyme a dit…

pour 12 juin, 2007 07:29 ,
t'as tout a fait raison, il est temps de denoncer cela, et demander a certains employes et surtout les managers de ne pas pas etre Hypocrites et naifs ...
Car le stress et le harcelement peuvent faire mal aux plus faibles et rendre fou les mauvais caracteres et meme ceux qui sont d'apparence calmes !!!

Il y a des limites a ne pas depasser!!

voila...

Anonyme a dit…

proverbe chinois: Quand les bornes sont franchises, il n'y a plus de limite.
faut se le repeter souvent ça explique plein de choses. allez faut entrer en resistance comme en 40, prendre le maquis.

Anonyme a dit…

pour sourire un peu :

le mot travail vient du latin tripalium, instrument de torture à trois pieux. Donc la langue dit bien que le travail est une torture donc le travail n'est pas malade , il rend malade. A quoi bon le reformer il faut le supprimer et c'est donc ce que font nos geniaux dirigeants. Donc un WFR est une action humanitaire. Voila !

CFTC HP a dit…

IBM : le stress professionnel a augmenté de 13,7% en 3 ans – Source CFTC IBM
Les femmes sont plus touchées que les hommes

Le rapport annuel des médecins du travail d’IBM relève une augmentation du stress de 13,7% depuis 3 ans. 71% des femmes contre 63% des hommes sont concernés. La part des personnes dont le niveau de stress est supérieur à 6 (pathologies possibles) augmente. La CFTC « attend que la direction d’IBM reconnaisse le risque et la multiplication de cas graves, qu'elle modifie son organisation et intervienne auprès du management, en concertation, pour que les salariés ne soient plus soumis à des contraintes délirantes ».

Anonyme a dit…

to CFTC : C est decide je vais enfin aller voir un medecin et lui demander tout simplememt de m arreter car je ne peux plus continuer , entre les mails envoyes a 18h avec des travaux a faire le lendemain 10h

Anonyme a dit…

Pour 19 juin, 2007 10:03

Tu passes par la case médecine du travail, cela permet d'avoir un suivi par l'infirmière, le médecin du travail et le CHSCT.

Je salue ta décision, bon courage et préserves-toi.

CFTC HP a dit…

Avis sur la consultation des bilans santé - CE HPCCF du 20 juin :

"Les élus attirent l'attention de la Direction sur le développement de facteurs favorisant le stress dans l'entreprise et pouvant conduire à des situations graves. Le remote management, l'absence de job, la sous ou la sur-charge, le manque de disponibilité ou d'absence sur site des RH, la réduction des espaces de travail, l'isolement ou l'impossibilité d'agir de façon effective dans sa mission sont autant de situations ou de facteurs de risque existant dans l'entreprise et s'étant développés dangereusement ces derniers temps.

Les élus demandent aux CHSCT de travailler avec les médecins du travail pour réduire ces facteurs de risque et identifer les salariés les plus vulnérables ou exposés. Ils demandent la mise en place et le suivi d'indicateurs comme le nombre d'arrêts maladie de 2 semaines ou plus.

Les élus demandent à la Direction de lutter contre les pratiques manageriales masquant ces situations et d'alerter les managers sur leur responsabilité ou celle de l'entreprise pouvant aller jusqu'au pénal.

Les élus demandent à la Direction de clarifier le statut et la responsabilité des "host managers" et "remote managers" dans la relation de travail et de supervision des salariés concernés"

CFTC HP a dit…

Alerte du CHSCT HP Grenoble sur le service REWS

"Les membres élus du CHSCT de Grenoble demandent une information/consultation sur le changement des conditions de travail du groupe REWS (services généraux):

En effet, les salariés de ce groupe ont été mis au courant d'un projet européen de leur externalisation (information du CE du 27 mars), ils n'ont aucune perspective de formation et d'évolution (cf le programme "HP People Promise" sur les évolutions de carrière à HP) et de plus se retrouvent tous en bureau partagé alors que la plupart d'entre eux sont sédentaires. A l'exception cependant de xx qui a été récemment affecté aux Ulis et de son superviseur affecté sur Grenoble pour son remplacement.


Le CHSCT émet donc une alerte sur ce groupe dont les conditions de travail se dégradent et l'entreprise semble se désinvestir. Nous alertons la direction d' HP, le chef du service, le Médecin et l' Inspecteur du Travail afin qu'une vigilance accrue soit faite sur ce personnel et des actions correctives apportées."

Anonyme a dit…

"Le suicide est le geste ultime de celui qui ne voit plus d’issue et qui n’a plus le courage de continuer".
Et HP doit avoir son lot soigneusement caché de malades.
Préservez-vous.

Anonyme a dit…

....ah c'est nouveau!! les host mgr sont de retour ? et comment sait on qui est son host mgr ?

extraitdemessage a dit…

Un peu plus de neuf mois après le suicide d'un ingénieur Renault au Technocentre de Guyancourt dans les Yvelines, l'entreprise vient de déposer un recours contre le classement comme accident du travail du suicide, reconnu comme tel par la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) des Hauts-de-Seine début mai. Selon une porte-parole du constructeur automobile, "Renault considère que sa responsabilité n'est pas engagée (…). La CPAM ne donnant aucune garantie sur l'engagement de la responsabilité de Renault du fait de cette reconnaissance, nous avons décidé d'un recours".

Le suicide, le premier d'une série de trois, avait pourtant été reconnu comme étant un accident du travail début mai. "Cette reconnaissance d'un lien avec le travail est une étape symbolique importante, sans compter les indemnisations auxquelles cela donne droit", avait alors déclaré l'avocate de la famille, Rachel Saada. "Nous allons maintenant tenter de faire reconnaître la faute inexcusable de Renault, qui avait une obligation d'assurer la sécurité et de protéger la santé physique et mentale de son salarié."

Silver a dit…

A noter que le classement comme accident du travail par la CPAM ne s'est pas fait tout seul. La veuve de la victime avait été contactée par la CPAM dans le cadre de l'enquête, mais l'avis initial de la CPAM, refusant ce classement, portait une date antérieure !
Source : Le Monde (25-26 Mars ou le week-end précédent).

Anonyme a dit…

To CFTC: savez vous a ce jour combien de personnes sont en arret maladie declare lies a leur conditions de travail? stress depression ?

CFTC HP a dit…

Non, car les arrêts maladies ne mentionnent aucun motif et sont du ressort du secret médical...

CFTC HP a dit…

vague de réponses sur questions DP CFTC :

IV - Questions DP CFTC du site d’Issy les Moulineaux

17) Une employée arrive un matin à Issy à 9 heures au 4ème étage. Dommage, sa "supposée place" est prise. Qu'à cela ne tienne, l’employée en question cherche une autre place. Rien. Elle explore l'autre côté de l'immeuble, en vain ; la voilà au 3ème, c'est pire, puis au 2ème (il est déjà 9 H 45....) enfin une place de disponible.....
Le lendemain, cette employée vit la même mésaventure mais cette fois-ci pas de chance, pas de place du tout ! Encore 3/4 heures de perdues ? Son manager respectant à la lettre la politique Corporate, refuse de lui rembourser son ADSL. Que doit faire un employé dans une telle situation ?

Réponse
La Direction rappelle qu’il n’y a pas de « supposée place » puisque cette personne est mobile. Par ailleurs, nous ne pensons pas que de rechercher un espace puisse prendre ¾ d’heure. Enfin, la politique ADSL est indépendante du programme HPWT. Suite au réaménagement, il est précisé qu’il y a régulièrement des places de disponibles au 2ème étage et très souvent dans la zone « silence » du 4ème. Enfin, les touch down sur les paliers permettent également de se connecter.

18) Question liée au passage à SFR : en plus du problème de la mauvaise (ou inexistante) réception sur le site d'Issy, der nombreux employés constatent des défauts de fonctionnement (coupures intempestives, messagerie aléatoire, …), qui n'existaient pas avec l'abonnement précédent. Quel est le plan d’action prévu pour régler ces dysfonctionnements? Pouvez-vous nous en communiquer la teneur et les échéances précises ?
Réponse
Le contrat entre HP Emea et Vodafone stipule que Vodafone doit assurer une couverture optimale des sites HP. Des actions sont en cours notamment sur le site d’Issy les Moulineaux où des travaux devraient avoir lieu d’ici le mois de novembre prochain.

Concernant la couverture hors sites HP, il faut d'abord noter qu'il n'y a pas d'engagement SFR.
SFR s'appuie sur l'enquête extérieure ARCEP (comparaison de la qualité des réseaux Orange, SFR et Bouygues). SFR est très correctement noté excepté autour des autoroutes et le TGV, tout en gardant une note correcte.
Nous avons signalé à SFR que la perception n'est pas en ligne avec cette enquête extérieure.
Nous avons signalé que des appels étaient coupés et ils investiguent sur ce point.
Les problèmes de couverture aux domiciles sont remontés à SFR et SFR investigue sur ceux remontés dans les aires publiques.

19) Question concernant l’espace de travail : étant donné la sérieuse limitation de l'espace de travail sur les sites HP, et notamment à Issy, il arrive régulièrement que nos commerciaux se rendant sur leur site, se voient contraints de repartir se connecter chez eux faute de place.
Cette situation génère des déplacements inutiles (coûts, pollution, …), sans compter la perte en efficacité et les problèmes personnels que chacun pourra imaginer. Que comptez-vous faire pour remédier à cette situation ? Quand et comment prévoyez-vous de mettre enfin en place une véritable politique de travail à domicile?
Réponse
La Direction rappelle qu’il existe une politique de télétravail mise en place il y a 2 ans.


20) Serait-il possible de différencier les bureaux sédentaires des bureaux mobiles par une signalétique ? Nous souhaitons que vous rappeliez ou clarifiez les règles pour éviter l'occupation "sauvage" des bureaux des sédentaires par des mobiles.
Réponse
Effectivement une signalétique est prévue et sera mise en place courant de l’été. La Direction rappelle que les bureaux sédentaires non occupés pour cause de congés, Réunions ou déplacements peuvent servir pour les personnes mobiles. Il est à noter que les règles de clean desk seront rappelées dans l’affichage de la signalétique.

21) Pour une meilleure gestion des places de bureaux, on pourrait afficher les plannings de disponibilité des bureaux de sédentaires. Lorsqu'on est en vacances, ces bureaux peuvent être occupés par des mobiles, mais il faudrait que ce soit clairement affiché, pour qu'il n'y ait pas conflit. En effet, depuis le réaménagement à Issy, il y a des comportements incivils, il serait opportun de fixer des règles rapidement.
Réponse
Cette proposition est pertinente et le fait de respecter la politique de « clean desk » contribuera au repérage plus facile des bureaux non occupés.

VII - Questions DP CFTC du site de l’Isle d’Abeau

26) Cette question concerne le projet HPWT : dans le cadre de ce projet, tous les bureaux mobiles ont été équipés de superbes écrans plats HPW19B flambants neufs (en support des portables), dotés d’une superbe qualité d’image.
En revanche, les employés sédentaires conservent leur "vieux coucou" , et aucun remplacement de matériel n'est prévu.
Pourquoi, dans le cadre de ce programme WW les sédentaires n'ont-ils pas bénéficié de cette modernisation ?

Réponse
La Direction tient à préciser qu’il ne s’agit pas d’écrans neufs, mais d’écran ayant des défauts. Ces écrans ont été mis à disposition pour les mobiles par le Département Rews, le matériel des sédentaires est lui financé par les BU.

Vieux Singe a dit…

Un papier tres interessant sur ce qui se passe chez IBM :

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-les-salaries-d-ibm-france-craquent-23477.html

Anonyme a dit…

on se moque aussi: La Direction rappelle qu’il existe une politique de télétravail mise en place il y a 2 ans. !!!!! et a qui s'adresse t-elle ? rigolo, a personne car les critères sont à l'ouest par rapport aux réalités, les mobiles sont des télétravailleurs ? oui ? non ?

Anonyme a dit…

http://www.20minutes.fr/article/171692/A-la-Une-Les-medecins-du-travail-sonnent-l-alarme-chez-IBM.php

Anonyme a dit…

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-les-salaries-d-ibm-france-craquent-23477.html

Enregistrer un commentaire