ADOPTEZ LA CFTC !

BIEN PLUS QU'UN SYNDICAT : CHOISISSEZ LA CFTC !

Les témoignages récents

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (plus de 500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement ! Consultez Pourquoi adhérer-Avantages

HPE FPR 2019 (Objectifs et Evaluations) Nouveau Dossier Pratique CFTC HPE !

HPEF : La négociation GPEC Out Les chiffres clés : 80 et 36. Dossier retraite !

HPE : GPEC 2019 Réunions HPEF 5 et 26 février. Immanquables CCF

Projet Puteaux (Boulogne/Les Ulis) Les mesures. Problème sur CCF : la CFTC agit !

DXC-ESF Communication CFTC sur la mutuelle. Victoire juridique (évaluations) !

HPE Next Immanquables 28. Communiqué du secrétaire du CE HPEF

HPE : Survivre à Concur Mini-Guide Pratique CFTC HPE version 5. Réponses DP

HPE Les congés Toutes les infos 2019

HPE Politique voiture L’AVN 40%. La carte carburant. Réponses DP CFTC

Le coin du fisc Split DXC/MFocus. Prélèvement à la source

Programme France-Canada aide de proximité 3-4 avril (Ulis) et 2-3 juillet (Ida)

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

jeudi 7 février 2019

HPEF : Le projet 2019 de Rupture Conventionnelle Collective (RCC-GPEC Out)


Tout est dans le titre ! Première réunion de négociation le 6 février.

Sans CCF puisqu'il manquait une signature syndicale à l'accord de méthodologie.

17 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

Hâte de voir quels seront les critères pour le volontariat, surtout maintenant qu'il y a le projet Puteaux... Si vous arrivez à faire "sauter" le verrou du positionnement des postes, vous êtes des chefs :-)

CFTC a dit…

pour 1, nous préparons activement les échances de cette semaine. Merci de nous contacter à cftchp@hpe.com

Anonyme a dit…

Si on quitte la société avec la GPEC, que deviennent les RSU pour les unité non-aquises ? Sont elles perdues ?

CFTC a dit…

pour 3, selon nos spécialistes les RSUs disparaissent après le temps équivalent correspondant au préavis (qui n'existe pas dans une Rupture Conventionnelle Collective mais qui est pris en compte pour certains avantages dont celui-ci).

Mais la question nous parait formidablement prématurée dans la mesure où la négociation commence tout juste et que les départs sont toujours très sélectifs :

• 2018 : 42 volontaires refusés (27 HPEF et 14 CCF) pour 166 départs (25%)
• 2017 : 47 volontaires refusés (29 HPEF et 18 CCF) pour 89 départs (53%)
• 2016 : 59 volontaires refusés (37 HPEF et 22 CCF) pour 137 départs (43%)
• 2015 : pas de plan

Sans parler de toutes celles et ceux qui n'ontmême pas tenté leur chance car n'étant pas dans la cible

Anonyme a dit…

Veuillez excuser cette question : c'est quoi les RSUs ?

Anonyme a dit…

Restricted Stock Unit (des actions gratuites livrées à certaines échéances)

CFTC a dit…

Pour les chiffres clés de la GPEC Out 2019 HPEF : 80 et 36

Merci de vous référer à notre communication d'aujourd'hui ! Ou de nous écrire à cftchp@hpe.com

Anonyme a dit…

Il y a 2 parties du mail qui m'interpellent car contradictoires :

------------------------------------
Les autres nouveautés annoncées pour 2019 sur HPEF sont :

- Priorités aux projets retraite à moins de 6 mois et à 48 mois.
------------------------------------
et
------------------------------------
Ce plan 2019 tel qu’annoncé va rassurer la plupart des salariés qui souhaitent rester et décevoir beaucoup de candidats au départ chez HPEF, et parmi eux majoritairement des seniors à 4 ans ou moins de la retraite.
------------------------------------

Vous pouvez clarifier ce point ?

Merci

CFTC a dit…

pour 8 : parce que d'un côté les projets retraite seront en haut de liste de celle des projets pour départager les dossiers de volontariat valide, et de l'autre côté beaucoup de dossiers ne seront pas valides. Ils ne le seront pas parceque seuls quelques sous business ont des départs projetés.

Donc pour les seniors (et non seniors), quasiment aucune chance de partir s'ils ne sont pas en décroissance sur la cartographie 2019 et s'ils ne sont pas en plus sur un des sous-business réellement impacté.

Anonyme a dit…

c'est plutôt positif et avec la communication officielle de HPE sur la promotion du PDG, on confirme bien la croissance

Anonyme a dit…

Quand connaîtra-t-on notre typologie d'emploi

CFTC a dit…

pour 11, par la direction ca peut etre la 1ère quinzaine de mars seulement.

Mais il y a moyen de faire une estimation assez précise en partant de ton emploi GPEC 2018 : il suffit de nous contacter à cftchp@hpe.com

CFTC a dit…

Info CFTC

Nouveau ! Dossier pratique retraite préparé par nos spécialistes

http://www.hpe.cftchpe.fr/wp-content/uploads/2019/02/Dossier-retraite.pdf

Anonyme a dit…

Bonjour,
Au 1er janvier nous sommes passé Agirc-Arrco vers Arrco et un malus à 62 ans donc on peut parler de taux plein à 63 ans pour la complémentaire.
Quand on parle retraite à 48 mois est-ce retraite 62 ou 63 ans?
Le malus -10% pendant 3 ans est il évité ou inévitable ?
Merci de votre clarification .

Anonyme a dit…

La décote de 10% sur la seule retraite complémentaire AGIRC/ARRCO pour les salariés nés en 1957 ou après qui liquident leur retraite à taux plein dès l'obtention de ce taux plein (âge mini + nombre de trimestres) est temporaire, sur 3 ans.
Il faut travailler 1 an de plus pour neutraliser cette décote temporaire.
Mais le jeu en vaut-il la chandelle? Pas sûr... C'est à chacun de voir en fonction de sa situation professionnelle, santé, conjoint, enfants encore à charge, projets, etc.

CFTC Frédéric G a dit…

bonjour 14

La notion de retraite taux plein ne change pas, même avec le malus. Donc un projet retraite 48 mois reste basé sur 62 ans (sauf carrière longue). Et il n'est pas évitable dans le cadre d'un départ en GPEC Out sauf cas particuliers.

Explication :

Trois situations de minoration/majoration temporaire
 Vous demandez votre retraite complémentaire à la date à laquelle vous bénéficiez du taux plein au régime de base. Une minoration de 10% pendant 3 ans s’applique au montant de votre retraite complémentaire. La retraite cesse d’être minorée lorsque le retraité atteint l'âge de 67 ans et plus.
 Vous demandez votre retraite complémentaire 1 an après la date à laquelle vous bénéficiez du taux plein au régime de base.
La minoration ne s’applique pas.
Vous bénéficiez de la totalité de votre retraite complémentaire.

 Vous demandez votre retraite complémentaire 2 ans ou plus après la date à laquelle vous bénéficiez de votre retraite de base au taux plein.
Vous bénéficiez d’une majoration de votre retraite complémentaire pendant 1 an de :
10 % si vous décalez la liquidation de votre retraite complémentaire de deux années,
20 % si vous décalez de trois années,
30 % si vous décalez de quatre années.

Il existe des situations pour lesquelles, le coefficient de solidarité ou minoration temporaire ne s’applique pas. Ainsi, sont exonérées de la minoration temporaire sous certaines conditions :

- les retraités handicapés ;
- les retraités au titre du dispositif amiante ;
- les retraités au titre de l’inaptitude ;
- les retraités ayant apporté une aide effective à leur enfant handicapé ;
- les aidants familiaux ;


Nouveau ! J'ai rédigé pour vous ce dossier retraite complet :

http://www.hpe.cftchpe.fr/wp-content/uploads/2019/02/Dossier-retraite.pdf

CFTC a dit…

Notre Flash d'hier

Toujours pas de calendrier côté HPECCF pour le début de la négociation GPEC Out puisqu’il n’y a pas d’accord de méthodologie. Mais nos abonnés CCF reçoivent cette communication qui peut les intéresser.

Sur HPEF, la deuxième réunion de négociation (incluant la GPEC In et le projet de Rupture Conventionnelle Collective GPEC Out) a eu lieu hier, mercredi 13 février. 2 heures ont suffi à nouveau et la prochaine réunion est prévue le 6 mars sans que cela pose problème : difficile de parler de cadences infernales !

Et pour une raison simple : le plus dur avait été d’établir l’an dernier le tout premier accord de Rupture Conventionnelle Collective.

Toujours pas de calendrier côté HPECCF pour le début de la négociation GPEC Out puisqu’il n’y a pas d’accord de méthodologie. Mais nos abonnés CCF reçoivent cette communication qui peut les intéresser.

Sur HPEF, la deuxième réunion de négociation (incluant la GPEC In et le projet de Rupture Conventionnelle Collective GPEC Out) a eu lieu hier, mercredi 13 février. 2 heures ont suffi à nouveau et la prochaine réunion est prévue le 6 mars sans que cela pose problème : difficile de parler de cadences infernales !

Et pour une raison simple : le plus dur avait été d’établir l’an dernier le tout premier accord de Rupture Conventionnelle Collective.

Pour la CFTC, négocier c’est obtenir. Le plus possible. Nos demandes sont donc pragmatiques (elles tiennent compte du contexte et des conséquences en cas d’absence d’accord) et réalistes : nous ne revendiquons pas dans le vide (nous contournons les points de ruptures évidents).

Si l’issue de la négociation s’annonce plutôt positive par rapport à nos revendications construites en équipe, nous améliorons et précisons le texte avec l’aide de nos avocats jusqu’au dernier instant. Si cela s’annonce difficile, un rapport de force est mis en place dès le début.

Un bon avocat conseil, le sens du détail et la parfaite connaissance des accords précédents dans notre entreprise ainsi que dans d’autres entreprises sont également clés dans le processus.

Nos revendications 2019 déposées lundi dernier et les réponses à ces revendications sont dans notre communication envoyée aux abonnés.

Prochaines étapes : un premier texte de projet d’accord sera envoyé dans quelques jours. Notre conseil juridique dédié suit avec nous quotidiennement cette négociation.

A suivre !


Enregistrer un commentaire