ADOPTEZ LA CFTC !

BIEN PLUS QU'UN SYNDICAT : CHOISISSEZ LA CFTC !

Les témoignages

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (plus de 500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement ! Consultez Pourquoi adhérer-Avantages

HPE : Le projet Aon en remplacement de Mercer. Les problèmes depuis fin mars

HPE Politique voiture Le passage à l’AVN 40%. Enquête Exclusive !

HPECCF Négociation RCC GPEC Out Début le 3 avril, fin le 11 mai ?

HPEF : GPEC Out Accord HPEF validé, volontariat en cours

Le coin du fisc Split DXC/MFocus : premiers remboursements. IR 2018 : les CET

DXC-ESF DiXiT XXV. Consignes évaluation

HPE : les congés à prendre et à épargner 2019-2020

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mercredi 6 février 2019

HPE GPEC 2019 : vos questions, nos réponses !

Début de la GPEC 2019 chez HPE avec les emplois et leurs tendances (stables, en décroissance...)

Nos spécialistes répondent à vos questions !

45 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

La France country of the year et pourtant...

CFTC a dit…

Pour 1, personne ne connait le nombre de suppressions recherchées en 2019 dans chaque société, ce chiffre ne devrait sortir que le 6 février au plus tôt (en 2018 c'était 8% sur HPEF et 16% sur HPECCF).

Par contre, les tendances emploi GPEC 2019 commencent à se dessiner. Et il y aura moins de salariés en proportion sur des emplois en décroissance et ce dans les deux sociétés. Avec des différences énormes entre les entités touchées et non touchées ou très peu touchées, ce qui est d'ailleurs le cas d'une entité importante Pointnext (A/PS) peu concernée par les emplois en décroissance

Anonyme a dit…

Peut-on se positionner dés à present pour une GPEC-out ?

CFTC a dit…

pour 3 : non !

Ce sera au mieux en avril (vague 1) si un accord est trouvé dans ta société.

L'enjeu pour l'instant c'est : est-ce que ton emploi GPEC 2019 sera en décroissance ou pas ? Une condition nécessaire mais non suffisante.

CFTC a dit…

A noter : la présentation HPEF est reportée d’une semaine en raison de l’épisode neigeux en Ile-de-France (les Grenoblois sont priés de ne pas sourire…).

CFTC a dit…

Pour les salariés CCF (et HPEF courant de semaine prochaine) :

En attendant une finalisation des données et une communication RH individualisée courant février, nous vous aidons à répondre aux 3 questions que vous devez vous poser sur votre emploi GPEC et sa tendance prévue en 2019 (stable, en décroissance…) :

1/ Quel était mon intitulé d’emploi GPEC en 2018 ? (réponse dans le courriel GPEC France envoyé autour du 13 février 2018, sauf changement ultérieur)

2/ Est-ce que cet intitulé change en 2019 ? (difficile de répondre avec précision mais regardez notre tableau des 5 créations d’intitulés emplois pour avoir une idée. Vous avez peut-être aussi déjà demandé un changement. Le courriel individualisé de GPEC France que vous recevrez courant février lèvera un doute éventuel)

3/ Si cet intitulé ne change pas, quelle est sa tendance 2019 (stable, en décroissance…) ? (réponse dans les Immanquables CCF envoyé aujourd'hui !)


CFTC a dit…

A noter : les chiffres de suppressions recherchées (et donc de volontaires) dans les catégories en décroissance ne seront sans doute pas connus avant le début de la négociation GPEC Out/Rupture Conventionnelle Collective CCF. Dont nous n’avons pas la date pour l’instant, et pour cause :

Attention : la première réunion de négociation de la GPEC Out (Rupture Conventionnelle Collective) 2019 a été convoquée chez HPEF pour le 6 février comme prévu dans l’accord de méthodologie signé par la CFTC. Mais comme l’accord de méthodologie n’a pas été signé par un deuxième syndicat sur HPECCF, cela a deux conséquences en ce qui concerne la GPEC :

- la DRH a toute liberté de négocier séparément la GPEC Out dans les deux entités à la différence de 2018. Ce qu’elle fait manifestement.
- nous n’avons pas de dates pour l’instant sur le début et la fin prévisionnelle de la négociation GPEC Out chez CCF à la différence d’HPEF (début le 6 février, fin le 15 mars).

Anonyme a dit…

j'ai changé de job en Novembre 2018: où puis-je trouver mon nouvel 'emploi GPEC' ? (le précédent c'était du grand n'importe quoi, autant savoir où je suis désormais ...). Merci

CFTC a dit…

pour 8, quelques pistes puisque tu n'a pas demandé ton nouvel emploi GPEC suite à ce changement

1/ Ecrire à GPEC France

2/ Attendre courant février le mail de GPEC France

3/ Demander à son manager ou sa RH

Pour info, le site RH dit ceci (version 2018)

https://content.int.hpe.com/sites/WkforceTrans_FR/moi_dans_gpec.page

Mon Emploi GPEC

Chaque année, la direction des Ressources Humaines revoit la cartographie des Emplois GPEC et le positionnement des salariés dans celui-ci. Une fois les informations consultations réalisées, vous recevez par email individuel depuis la boite gpec.france@hpe.com votre Emploi GPEC pour l'année en cours.

Si vous ne retrouvez pas cet email, vous pouvez contacter gpec.france@hpe.com.
Hewlett Packard Enterprise a développé un outil spécifique nommé 2REC pour vous permettre de trouver facilement :
- La fiche descriptive de votre Emploi GPEC
- Les compétences clés associées
- Les aires de mobilité et passerelles d'évolutions possibles (pour les Emplois sensibles et décroissants).

Anonyme a dit…

des commentaires sur le message du PDG ?

CFTC a dit…

pour 10

On ne comprend pas au moins 3 propos :

1/ "pour HPF, le nombre d’emplois en décroissance décroît de 6% et pour, HPCCF, de 10%"

Ce n'’est pas le nombre d’emplois en décroissance qui compte, c’est le nombre de salariés sur ces emplois. Et même sur le nombre d'emplois, on ne comprend pas le calcul. Ne pas oublier les départs 2018 de salariés en décroissance ou par permutation qui relativisent ces baisses. Donc à clarifier.

Nos données montrent qu'il y a sur HPEF une légère baisse des employés en décroissance en % de l'effectif, beaucoup plus importante sur CCF (cf Immanquables CFTC CCF de la semaine dernière).

2/ "Nous prévoyons donc une faible diminution nette des effectifs d’HPF"

Très bien, bonne nouvelle. Mais le solde net ce n'est pas que de la GPEC Out et des embauches. Il y a aussi des départs qui peuvent être non remplacés : Décès, Démissions, Licenciements pour motif personnel, Prise d’acte de rupture de contrat, Rupture conventionnelle, Rupture de période d'essai, Transfert vers l'étranger...

Bref, prudence !

3/ "Nous déplorons que certaines communications syndicales fassent état de messages anxiogènes et trompeurs sur nos intentions et notre stratégie qui est avant tout de préserver et de développer l’emploi en France chez HPE et de renouer avec la croissance"

On ne sait pas trop qui est visé dans ce règlement de compte, sauf s'il s'agit des propos souvent ridicules dénigrant l'accord de méthodologie et les mesures du déménagement en Ile de France.

En ce qui concerne la CFTC, notre communication CCF sur les emplois GPEC nous semble objective. D'ailleurs nous disions qu’il y avait plus de salariés en emplois stables que décroissants cette fois-ci ce qui est un changement de tendance bienvenu pour HPECCF. Tout va dépendre maintenant des % de volontaires et donc de suppressions recherchée

Anonyme a dit…

J'ai aussi trouvé inapproprié cette partie du msg:

>Pour finir, nous déplorons que certaines communications syndicales fassent état de messages anxiogènes et trompeurs sur nos intentions et notre stratégie qui est avant tout de préserver et de développer l’emploi en France chez HPE et de renouer avec la croissance.

"renouer avec la croissance" ? Quand on est 1ère Géo mondiale. Qu'est-ce que cela veut dire avec les chiffres positifs qui ont été partagés ?
Ne seraient-il s pas anxiogènes pour les employés à leur tour ?

Anonyme a dit…

La croissance et les bons résultats restent le meilleur moyen de:
1) Préserver les emplois en FR,
2) En créer de nouveau pour supporter la dynamique Française et à termes exporter cette dynamique à l'étranger

Ne nous trompons pas de débat. La croissance est un objectif partagé avec la Direction. Sans elle, l'environnement à HPE ne fera que se dégrader et la Direction ne sera que le messager de la mauvaise nouvelle :-(

Anonyme a dit…

il y a des plans d'embauches importantS en cours dans plusieurs entités et on devrait même en bénéficier en France.

On croise les doigts que cela aboutisse au plus vite.

Et puis il y a aussi un programme d'embauche World Wide en cours "Preparation for Talent Acquisition transition to Korn Ferry: Korea and Japan"

Selon Forbes Korn Ferry est la meilleur agence de recrutement aux US, et ce sont ses outils que nos RH vont utiliser pour trouver de nouvelles recrues.

https://www.hrdive.com/news/korn-ferry-leads-forbes-list-of-top-recruiting-agencies-in-2018/521059/

A voir comment on pourra profiter en France de cette nouvelle stratégie Corp mais ce que je peux dire certainement est que des communications syndicales et ce qui se passe côté dialogue social à CCF ne nous aide pas du tout.

Anonyme a dit…

ok il y a les embauches, mais il y a la pyramide d'âge qu'il faut également rajeunir, et il y a encore de nombreux anciens ...le marché est là, et HPE n'est pas celui qui a la plus forte croissance, tous les acteurs de l'IT ont des résultats positifs en ce moment...

CFTC a dit…

pour 15, le message de la Direction dit ceci :

"Ces plans de recrutements permettront par ailleurs d’ajouter de nouvelles compétences nécessaires à la stratégie de nos Business et d’amorcer une redéfinition de notre pyramide des âges"

Le problème pour les anciens c'est il y aura 2 types de seniors. Ceux sur les emplois GPEC en décroissance et les autres.

Donc ceux qui pourront partir en 2019 et ceux qui ne pourront pas en cas de signature d'une Rupture Conventionnelle Collective dans ta société.

Anonyme a dit…

pour 13 (je suis 12) : je ne discute pas cela, mais le terme "renouer" alors que nous y sommes déjà donc une expression type: "poursuivre notre croissance sur notre lancée" m'aurait d'avantage plu car aurait reconnu ce qui a été fait.

Anonyme a dit…

Pour 16 (CFTC) : il y aura donc ceux (les séniors) qui pourront partir en 2019 et ceux qui ne pourront pas en cas de signature d'une Rupture Conventionnelle Collective.
A moins de 16 mois de mon éligibilité à la Retraite et sur un poste à forte charge au quotidien que je suppose rester "stable", un départ anticipé pour bons et loyaux services (et de repos mérité) n'est pas prévu dans le format actuel de la RCC... même avec l'optique de soulager la Pyramide des Ages, c'est bien dommage...alors que des juniors pourraient rentrer sur ce type de poste.

CFTC a dit…

pour 18 c'est malheureusement une constante des GPEC Out depuis la mise en place de l'accord GPEC et des catégories en décroissance, stable etc...

Il y a pas mal de changements dans les catégories emplois cette année, le mieux est de te rapprocher de nos spécialistes GPEC ou négociations de départ : un simple mail à cftchp@hpe.com suffit.

Anonyme a dit…

Et les seniors sur postes décroissants qui ne souhaitent pas partir ça va être de plus en plus dur pour eux surtout si ils habitent près des ulis..

Anonyme a dit…

Bonjour, Pourriez-vous prévoir lors des prochaines réunions avec les RH la possibilité pour les non cadres de partir plus tôt (vers 54 ans par exemple) car la pression est très importante et nous sommes de plus en plus proches du burn out
N’oublions pas que les non cadres ne sont plus la priorité d’HPE
Merci de votre compréhension et votre aide

CFTC a dit…

bonjour 21, nous faisons chaque année des revendications avec une pensée particulière pour les non cadres.

Par exemple nous avons fait descendre l'âge pour les congés de mobilité seniors non cadres de 24 ou 26 mois à 54 ans, et 3 mois de plus de congés de mobilité pour les 53 à 54 ans par rapport à 2017.

Sans oublier les cadres avec le même dispositif pour les 55 à 56 ans.

Le problème que tu poses sans doute c'est le départ systématique des non cadres seniors volontaires sans tenir compte des emplois qu'ils veulent supprimer dans leur sous business.

Il y a aussi dans leur projet des non cadres qui vont passer de décroissant à stable (une bonne partie des assistantes vers le nouvel emploi GPEC Assistant Business) donc il faut relativiser le propos sur les non cadres dont ils ne veulent plus.

Il nous faut plus de données sur les non cadres dans les sous-business, que nous demanderons afin de définir une position. En attendant, notre conseil est de se rapprocher de nos spécialistes GPEC.

Pour HPEF, Frédéric Goupil est le bon point d'entrée. Sinon : cftchp@hpe.com

Anonyme a dit…

Bonjour, Merci à 21 d'avoir abordé ce point et merci à 22 pour l'attention que vous y portez.
En 2018 en effet, grâce à la CFTC, il était possible de prendre un congé mobilité senior non cadre à 54 ans. Mais comment pouvait-on profiter de cette mesure, sachant qu'un congé de 48 mois ne permettait pas d'atteindre l'âge de la retraite ?

Anonyme a dit…

23, A part un PDAV, je ne vois pas d'autres solutions...

CFTC a dit…

pour 23 et 24, si vous êtes carrière longue ça peut le faire : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F13845

Notre nouveau dossier retraite est disponible en avant-première sur simple demande à cftchp@hpe.com

SI la règlementation ne change pas (absurdité de la taxe Fillon 50%), il n'y aura malheureusement plus de préretraite type PDAV pouvant aller jusqu'à 9 ans.

Le dernier plan de ce type était en 2014.

Sinon il n'y a pas que les projets retraites qui sont possibles. Vous avez tout intérêt à nous contacter à cftchp@hpe.com pour étudier votre situation personnelle, chaque cas est différent.

Anonyme a dit…

Merci 24 et 25... Je retiens la proposition.

Anonyme a dit…

Au delà de 5 ans, super risqué avec la réforme des retraites à venir

Anonyme a dit…

Bonjour, le lieu n'est peut-être pas le bon pour ma question, je suis parti dans avec la GPEC et je souhaiterais savoir quelles sont les intitulés d'indemnités à déclarer aux impôts prochainement ? merci pour votre aide

CFTC a dit…

Bonjour 28, il n'y a rien à déclarer : les indemnités ne sont pas soumises à l'impot sur le revenu. Le plafond est établi pour coller avec le seuil de non imposition.

La CSG/CRDS sur la partie excédant les indemnités conventionnelles légales est payée par l'employeur.

Ce qui est imposable c'est tout ce qui est versé sous forme de salaire ou de congés payés.

Anonyme a dit…

Merci pour votre retour, en consultant mon solde de tout compte il y a 3 lignes:

une ligne : Ind supra légales soumise, que veut dire "soumise" (à quoi?)

Les 2 autres lignes sont : Ind supra légales et Ind conv licenc.
Merci

Anonyme a dit…

Bonjour,
mon manager m'a octroyé quelques RSU fin décembre dernier.
Il semblerait que en cas de départ de l'entreprise certaines actions seraient perdues (pour les actions non encore acquises).
Est-ce que en cas de départ via la GPEC il y a possibilité d'en récupérer au moins une partie.
Merci par avance.

Anonyme a dit…

23 Je pense que les RH de HPE peuvent penser à des departs pour les non cadres plutôt que les dernières GPEC à suivre alors merci à la CFTC de faire des propositions dans ce sens.

CFTC Serge (Siavash) Daneshmand a dit…

pour 30

Le mot soumise veut dire que cette somme est soumis aux prélèvements sociaux ( CGS/CRDS), c’est le montant qui est au-delà de 2 PASS (Plafond annuel de la sécurité Sociale) .

CFTC a dit…

pour 31, non.

GPEC ou pas GPEC, les RSU qui sont une mesure de fidélisation expirent à la fin de la durée de préavis effectué en cas de démission ou licenciement, et de la fin de la durée théorique de préavis en cas de congé de mobilité GPEC Out

CFTC a dit…

pour 32, notre réponse du moment est dans le post 22. Contactez-nous !

CFTC a dit…

Question DP

GPEC 2018 Formation pour les emplois décroissants
Les salariés du site de Mougins bénéficient peu ou pas du programme de formation additionnel mis en place dans le cadre de la GPEC In 2018. Plusieurs bonnes raisons (priorité business, agenda privé/professionnel, trop de salariés du même groupe, formation déjà organisée ce jour, …) empêchent de réunir le nombre critique de participants pour ouvrir des cours sur site. Nous demandons à la Direction de revoir ces critères (abaisser le seuil de participants, accepter les emplois non décroissants) pour permettre la tenue de cours sur site ou d’autoriser les déplacements des salariés vers d’autres sites en assumant la prise en charge de leurs frais de déplacements.

Réponse :
La proposition d’abaisser le seuil de participants n’est pas envisageable car non rentable.
Le changement des règles d’éligibilité aux formations est subordonné à un accord des syndicats signataires de l’accord RCCFY18 et la signature d’un avenant sur chacune des entités juridique.
Le suivi du budget additionnel de formation a été présenté en commission formation le 7 février avec notamment l’enveloppe restant à dépenser.

CFTC a dit…

Question DP

a) Pour un salarié, quel est le manager référent qui détermine la tendance GPEC de son emploi ?
b) Pourquoi les managers étrangers ne sont-ils pas tenus au courant de l'évolution de la RCC et pourquoi doivent-ils demander à leurs salariés français de leur fournir les informations ?

Réponse : Les tendances d’emplois sont déterminées par les HR en collaboration avec les managers. Les managers seront informés de l’évolution de la RCC en cas de signature d’un accord, comme tous les ans (quickcalls, mails de communication).

CFTC a dit…

Info CFTC

Envoi aujourd'hui à 15h aux abonnés cftchp@hpe.com de notre Immanquable Dossier Pratique Projet HPE de Cartographie GPEC, rédigé chaque année.

Cela représente une dizaine d'heures de travail de nos spécialistes GPEC pour présenter les choses de la façon la plus claire et synthétique possible.

Anonyme a dit…

Bonjour,
Existe-t-il un dossier spécial sur le "congé de mobilité" qui répondrait à toutes les questions que l'on peut se poser avant de s'inscrire dans une GPEC OUT ?
Par exemple, Les cotisations retraites continuent-elles d'etre payées pendant le CM ? La mutuelle fonctionne-t-elle pendant le CM ? Quelle différence entre le CM initial, et l'extension de CM senior ?Quelles sont les différentes phases en cas de départ GPEC OUT (CET, CM, Congés, ...)?
Merci.

CFTC a dit…

Question DP GPEC 2019 CCF

Deux des trois OSR de HPE CCF n’ont pas signé l’accord de méthodologie tel que proposé par la direction. Suite à la communication de la direction à ce sujet,

1. Est-ce que les employés CCF vont quand même connaitre leur emploi et tendance GPEC pour 2019 ?
Réponse : Oui, une communication sera envoyée prochainement aux salariés à ce sujet

2. Des postes de tendance décroissants ont été définis lors de l’ONE CCF, pourront-ils, malgré tout, bénéficier de la GPEC in et out sur la base 2018 ?

Réponse : Les salariés peuvent bénéficier des dispositions en terme de GPEC in. Le bénéfice de la GPEC out est subordonné à la signature d’un accord de RCC avec les organisations syndicales représentatives de HPCCF. A ce stade, les négociations ne sont pas ouvertes sur le sujet.

CFTC a dit…

bonjour 39

Nous avons tout ce qu'il faut sur la base 2018. Contact confidentiel : cftchp@hpe.com Seul le modérateur du Blog consulte cette boite mail. Contactez-nous !

Accordez votre confiance aux spécialistes GPEC de l’équipe CFTC HPE ! Notre domaine d’expertise est de très loin le plus complet car il couvre :

- La connaissance en profondeur des accords GPEC négociés et signés
- L’analyse des cartographies et tendances emploi
- La GPEC In
- Les dossiers pratiques de positionnement, de formation, d’évolution professionnelle et retraite
- Le calculateur PSE 2019 qui sera de nouveau la référence des candidats au départ
- La fiscalité des départs
- L’expérience terrain de la mobilité interne et externe
- La personnalisation et la confidentialité des réponses
- Les recours en commission de suivi
- Les téléconférences pour les adhérents

Anonyme a dit…

Bonjour les experts GPEC et/ou retraite. Question rapide: j'ai l'age requis + 2, et tous mes trimestres requis depuis 2 ans, mais pas particulièrement envie de prendre ma retraite. Est-ce que c'est quand même intéressant financièrement pour moi de partir en GPEC ?
Merci de vos avis !

CFTC a dit…

bonjour 42, nous allons clarifier le 6 mars la situation des salariés déjà éligibles à la retraite. A ce moment là nous saurons te donner la réponse financière précise.

Attention : partir en GPEC n'est pas qu'une affaire de projet valide. C'est surtout une affaire de places disponibles au départ par emploi en décroissance et sous-business.

Anonyme a dit…

Bonjour,
Que se passe-t-il du point de vue des salaires versés et/ou indemnités si la date de retraite taux plein intervient, non pas après les 24 mois du CM mais, par exemple 18 mois après le début du congé de mobilité ?

CFTC a dit…

bonsoir 44

Notre simulateur 2019 a prévu cela. Abonnement au simulateur auprès de cftchp@hpe.com

"Pour les salariés en projet d’éligibilité de retraite à taux plein à plus de six mois à la date de clôture du volontariat, le Congé de Mobilité senior prendra fin, obligatoirement, à la date de liquidation de la retraite taux plein. Cette date ouvrira droit au bénéfice de l’indemnité de repositionnement rapide. Cependant, cette date pourra être anticipée dans le cas où le salarié en projet retraite taux plein aviserait la direction d’une nouvelle date de retraite en taux plein. Cette modification devra être dûment justifiée auprès de la Direction " "Pour les cas de fin anticipée de congé de mobilité citée précédemment, les salariés bénéficieront d’une indemnité de repositionnement rapide équivalente aux montants qui auraient été perçus si le congé de mobilité était allé jusqu’à son terme"

Attention toutefois au plafonnement des indemnités (10 PASS) !

Enregistrer un commentaire