ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de nouveaux témoignages adhérents !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

DXC-ESF Election du Bureau du CE ESF et prochaines étapes

DXC-ESF Actualité sociale. DiXiT IX

HPE 90 départs PSE GPEC Out ? Parcours social. Dispositif CFTC. Nouvelles infos !

HPE Négociation Droit à la Déconnexion Compte-rendu première réunion

HPE Experience Survey Quel usage ?

HPE Politique voiture Changement et grondement

Scission Software Newco 1er juin et ensuite ? Focus #1 !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE L’impact fiscal. Rebelote le 1er septembre avec Micro Focus ?

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime en 2018 : signature !

Accord handicap HPE/SW/DXC-ESF Homologué pour ESF, SW et HPE !

De nouveaux témoignages adhérents, ne restez pas seul(e) : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

lundi 28 février 2011

Le projet de fusion HP ESF -> HPF

Les 2 premiers CE consultés, HPF et HP ESF, ont rendu un avis sur le protocole d'accord les 15 et 18 février. Les signatures syndicales ont commencé le 1er mars.
Les problèmes d'harmonisation du statut social HPF-HP ESF et des conséquences sur HP CCF (notamment Mutuelle, Prévoyance, Participation et ARTT) ont donc trouvé des solutions acceptables mais jusqu’aux dernières signatures les ajustements se poursuivent.
Prochaines étapes :
- Pour HP ESF-HPF : signature du protocole d’accord par une majorité syndicale et début des consultations sur le projet de fusion lui-même.
- Fusion possible le 1er mai ou le 1er juin si les 2 CE rendent un avis d’ici un ou deux mois.
- Pour HP CCF : consultation du CE sur le projet de protocole d'accord HP CCF. Puis réunion de signature si le CE rend un avis.
- Négociation pendant plusieurs mois des accords d’adaptation (ARTT, Prévoyance-Santé, Astreintes…) avec comme base les garanties obtenues dans le ou les protocoles.
Comme en 2003, 2006 et 2009, la CFTC a fait le maximum pour travailler ce dossier de réorganisation des accords en intersyndicale. Les ateliers de travail intersyndical sur 5 thèmes que nous avons proposés ont permis de construire des propositions souvent communes à 3 ou 4 syndicats face à la Direction.
Dans les commentaires les avis des CE et le bilan des 9 réunions de négociation (4 et 26 novembre, 7, 13 et 20 décembre, 7, 19, 24 et 31 janvier) et de la réunion du 25 février.

232 commentaires à lire:

«Les plus anciens   ‹Précédent   1 – 200 sur 232   Suivant›   Les plus récents»
Anonyme a dit…

ca risque de devenir marrant pour les ex-eds sous CC Syntec on en sera où ?

CFTC HP a dit…

C'est sans doute la raison de l'absence de réponse de la Direction sur la reprise de négocation sur leur passage à la Métallurgie, car si c'est HPF qui est la société qui accueille, le problème de la convention qui s'applique est réglé. Il restera quand même celui de l'adaptation Syntec -> Métallurgie.

Anonyme a dit…

Un de vos syndicats concurrents s'inquiète - en terme d'emplois potentiels impactés sur HP CCF - du fait qu'HP CCF ne soit pas associé a cette fusion HP ESF - HPF, ce qui fait qu'apres la fusion nous resterions en france toujours avec deux entites (HPF et HP CCF). Une opinion?

Anonyme a dit…

On pourrait avoir HPF + HPESF + OS + CMS ?
il resterait en gros le Bt4 à Grenoble pour HPCCF.

Le mercredi 21 janvier 2009 en pleine discutions sur le transfert OS vers EDS quelqu'un ecrivait sur ce blog :

Anonyme a dit…
Le plan de la direction me satisfait personnellement. Je ne suis pas à OS et mon interet, comme proablement celui de tous ceux qui ne sont pas à OS - ce qui est tout de meme la majorite des employés HP finalement - , est de ne pas étre melangée avec OS. Desolée, je ne suis pas solidaire sur ce coup la.

J'espère qu'il se reconnaitra ce ... car moi j'ai pas oublié !!!

CFTC HP a dit…

Pour 3, il n'y a pas de PSE associé à ce projet, en tout cas en 2011.

Si un syndicat veut une fusion des trois sociétés, qu'il le fasse savoir clairement et qu'il développe ses arguments.

A priori on ne voit pas en quoi une fusion des trois sociétés préserverait ou ferait venir des postes internationaux en France. Il est même possible que ça ait l'effet inverse : celui d'accélérer le départ des postes internationaux...

CFTC HP a dit…

pour 4, ça n'est pas le projet de l'invitation du 14 octobre. S'il y avait en plus OS, ES et CMS HPCCF, alors ça serait une fusion de 2 sociétés plus un projet de transfert. Ca ferait sans doute du sens opérationnellement, mais c'est un scénario qui pourrait être bloqué juridiquement par un ou des syndicats en désaccord.

Alors qu'une fusion de deux sociétés sans ces histoires de fond de commerce est juridiquement plus difficile à contrer.

Anonyme a dit…

j'ai bien aime le compte rendu d'un autre syndicat sur le fait que Russo trouve un gpec indispensable. ça me semble le minimum en effet a mettre en place, hp est globalement en croissance, sauf que certains jobs sont promis a partir ailleurs et d'autres a se developper. y a bien moyen de faire une cartographie de ces jobs et des moyens a mette en place pour passer d'un job a l'autre tout de meme? d'autant qu'il y a tres peu de jobs tres specialisés, donc la plupart des personnes peut "presque" tout faire pourvu qu'il y ait un minimum de formation et et que le management joue le jeu je trouve

Anonyme a dit…

Bonsoir, vous dites : "..un impact possible pour les salariés HPF sur les CET.."
Pouvez-vous précisez svp
Merci

CFTC HP a dit…

Pour 7, la question est de savoir pourquoi le DRH juge une GPEC indispensable et veut à tout prix lancer la négociation en 2011, en dehors de l'obligation qui lui en est faite par l'accord du 30 juillet 2009. Quel est le véritable motif ? L'optimisation des ressources dans le temps ou l'optimisation des départs ?

Il y a de toute façon bien d'autres problèmes à court et moyen terme avant de rêver une troisième fois d'une GPEC idéale chez HP, dans une filiale dépourvue de visibilité et d'autonomie : en particulier les NAO et ce projet de fusion.

CFTC HP a dit…

Pour 8, l'accord ARTT 2006 HPF-HPCCF a augmenté fortement le nombre de jours de congés épargnables et créé les 3 CET. Ce qui n'existe pas chez HP ESF. Des provisions se chiffrant en dizaines de millions de $ se sont constituées chaque année depuis, extrêmement visibles de la Corp. C'est une histoire qui revient souvent sur le tapis. Pareil en Allemagne mais là bas ils ont mis fin brusquement cette année aux possibilités illimitées d'épargnes qui existaient.

Ils veulent régler le problème qui leur est posé par les provisions CET en France, mais on ne sait pas encore comment ils comptent s'y prendre.

Anonyme a dit…

Bravo 4 d'avoir deterré celui-ci.

Car moi aussi, je ne l'avais pas oublié non plus.

Je ne vais pas lui souhaiter de mal, cela n'en vaut pas la peine. Mais j'espere qu'il passera une nuit avec le sommeil moins lourd qu'a l'accoutumé. Maintenant, je pense avant tout aux autres.
La structure juridique, a la limite, je m'en fou. Ce qui compte, c'est le job, son interet, sa remuneration (globalement) et le fait d'evoluer dans une structure qui va de l'avant et non qui joue les pisse-froids lobotomisés comme nous le vivons depuis 2006, en tous cas, en qui me concerne.

Anonyme a dit…

bien vu 9) c'est en effet la bonne question

Anonyme a dit…

Euh 11, la structure juridique on s'en fout pas complètement : HP ESF c'est moins d'oeuvres sociales, moins de RTT et le Syntec. Et cette liste n'est sans doute pas complète.

Anonyme a dit…

11 pour 13

Je sous entendais bien a avantages sociaux quivalents.

Anonyme a dit…

Au passage notre ex-DRH "VBB" n'est plus a HP et strictement aucun message a ce sujet. Beau depart...

Anonyme a dit…

Oui, le départ de VBB n'a donné lieu à aucun message de la direction, ce qui en dit long sur la considération que la direction a pour les employés et pour les RH en particulier.
Lamentable.

Message retouché (pas de nom en clair svp) a dit…

Ca c'est la sois disante egalite homme/femme :) :) :)

Bref, c'est n'importe quoi.

Mais bon, on a pas eus egalement de communication par rapport au depart de Claude E.

LOL

Anonyme a dit…

claude E ? kézako?

cftcaltis a dit…

trop marrant votre censure

CFTC HP a dit…

C'est (c'était) un manager IPG HPF

Anonyme a dit…

inconnu au bataillon

message retouché (pareil...) a dit…

Claude E... chez IPG, parti en catimini cet été, à la joie du plus grand nombre

CFTC HP a dit…

La modération des noms d'employés postés dans les commentaires est indispensable car les moteurs de recherche les trouvent. On ne peut donc peut pas poster n'importe quel nom n'importe comment.

Anonyme a dit…

je crois voir qui c'est, souvent avec une echarpe blanche quand il etait a grenoble au debut, m'avait l'air sympa mais sais pas comment il est devenu apres, il est parti pourquoi?

Anonyme a dit…

24

Ben ca, je pense que beaucoup aimeraient savoir.

Cela a ete si soudain !

Beaucoup l'on appris par le bouche a oreille.

Alors, si quelqu'un avait une info.

Anonyme a dit…

Je savais pas ou le poser dans le blog mais pour les parisiens et ceux qui travaillent a Nanterre

www.lumieres-sur-le-travail.fr
A l’occasion des 40 ans de l’Université de Paris Ouest Nanterre la Défense, découvrez la première édition du Festival “Lumières sur le Travail”, du 11 au 15 Octobre.

Parrainé par Cédric Klapisch, ce festival (gratuit) vous propose 17 films et autant de débats aminés par des acteurs du monde de l’entreprise, de l’univers cinématographique et des scientifiques

Petit aperçu de la programmation: “Métropolis” de Fritz Lang, “Au bonheur des dames” avec Michel Simon, “Violence des échanges en milieu tempéré”, “Rien de personnel” de Zabou Breitman, “Free World” de Ken Loach, “In the air” avec Georges Clooney…

Anonyme a dit…

Vos écrivez que HP CCF n'est pas associé a cette fusion HP ESF - HPF. Cela signifie-t-il qu'aucun changement n'est prévu pour le moment pour les employés HPCCF travaillant dans une structure HPESF? Je demande cela parce qu'il y avait dans le passé un plan pour transférer les personnes HPCCF travaillant dans les services chez HPESF. Qu'est devenu ce plan?

CFTC HP a dit…

Pour 27, nous attendons une réponse sur ce point jeudi. Car l'appel sur le transfert autorisé par le TGI de Nanterre (mais que la Direction n'a pas mis en oeuvre) aura lieu prochainement auprès de la Cours d'Appel de Versailles.

CFTC HP a dit…

Sur ce projet de fusion, et en l'état actuel de nos informations, la CFTC s'attend pour l'instant à trois principaux impacts désagréables pour les salariés concernés :

- Le montant des participations françaises aux résultats 2011 et au delà qui deviendra rikiki alors qu'en moyenne il est à 4 Millions et exceptionnellement tournera pour 2010 autour de 15 millions d'Euros pour une question d'effet de change (avec les employés HP ESF qui en bénéficieront pour la première fois).

- Les prestations oeuvres sociales dans la nouvelle société : elles seront inévitablement en baisse de quelques centaines d'euros pour les salariés HPF (et HPCCF rattachés) car le ratio recettes-dépenses du CE HPF va se dégrader sensiblement. Les salaires étant globalement nettement inférieurs chez HP ESF.

- Un système CET (Compte-Epargne-Temps) de l'accord ARTT moins avantageux, ce point pouvant aussi toucher les salariés HPCCF.

Bref, pas de quoi s'enthousiasmer comme certains le font de façon un peu prématurée et précipitée à notre avis.

Par contre ce projet va vraiment dans le bon sens pour les salariés HP ESF. Et il est largement préférable à une absorption d'HPF-HPCCF par HP ESF.

A nos négociateurs de faire objections et contre-propositions sur ce qu'il leur sera dévoilé jeudi. Vous pouvez leur faire confiance, ce sont les mêmes qu'en 2003, 2006 et 2009.

Anonyme a dit…

Reçu une info CGT HP, qui dit que toute leur délégation a quitté la salle car les délégués CCF n'ont pas été invités.
Je ne comprends pas tout: ils abandonnent les salariés HPF et ESF? Ou ils font confiance aux autres syndicats?

CFTC HP a dit…

Réponse à 30. Aucun représentant HP CCF n'était invité à cette première réunion pour réfléchir autour d'un projet de fusion HP ESF-HPF. Quelque soit le syndicat. La CGT serait arrivée à l'heure, contrairement à ce qu'elle affirme, elle aurait entendu que c'était la seule et unique réunion dans un hôtel. Et elle serait restée avec ses représentants HPF et HP ESF, elle aurait entendue que des représentants HPCCF seront invités à une deuxième réunion qui aurait lieu sur site HP. Ces deux demandes étant celles de tous les syndicats présents.

Demander à associer HP CCF au projet qui toucherait plus ou moins le statut social des salariés HPF est assez extraordinaire comme demande, mais on leur en laisse l'entière responsabilité.

La CGT s'est entièrement auto exclue de la réunion alors qu'elle avait des représentants invités d'HPF et HP ESF (alors qu'ils ne sont plus représentatifs sur HP ESF). C'est leur problème. Nous on est venu pour défendre les salariés HPF, les salariés HP ESF et voir en quoi les salariés HPCCF pourraient être concernés.

Et c'est l'objet de ce sujet depuis le 5 octobre d'en discuter ici.

CFTC HP a dit…

Des réflexions ont donc eu lieu hier autour de la problématique posée par une fusion des deux sociétés et ont été passées en revue assez détaillée les différences d'accords entre les deux sociétés (essentiellement astreintes et ARTT).

L'heure n'est pas forcément à la dramatisation et les syndicats ne seront pas isolés dans un hôtel jour et nuit jusqu'à signature d'un accord. Plus simplement d'autres réunions de réflexions à la demande de tous les syndicats présents auront lieu chez HP, avec des représentants HP CCF qui pourront juger si les employés HP CCF sont concernés ou doivent l'être.

La DRH se fixe pour sa part comme date limite mi-décembre pour la fin de ces réunions qui, selon l'issue de ces réflexions, déboucheront ou pas sur une négociation et des consultations CE et Comité de Groupe. L'objet serait alors un projet de fusion où HPF (qui dispose globalement du statut social le plus favorable) absorbe HP ESF.

Pour rappel, comme en 2003, 2006 et 2009, la CFTC travaillera ce dossier fusion et ARTT en intersyndicale exclusivement.

Anonyme a dit…

finalement les ex vont devenir des ex d'ex, alors que la situtation des uns et des autres ne s'arrange pas dans l'absolu en raison des horaires athypique ce certains.

j'ai constaté que sur mon JOB history j'ai perdu 4 ans d'ancienneté depuis que je suis passé ESF, ainsi que la fonction que j'occupe qui a changée.

faudrais que l'on me dise s'il faut que je paye pour aller au boulot, comme le dit notre cher président de la république avec talonnette, bosser plus pour toucher moinS

Anonyme a dit…

Les NAO sont en cours. Peut-on en connaître l'évolution ? Un sujet dédié peut-il être ouvert ?

CFTC HP a dit…

Oui, bien sûr, c'est prévu d'ouvrir un sujet quand il y aura du neuf. Mais ça ne sera que vendredi prochain avec théoriquement les premières propositions de la Direction que ça bougera enfin. Pour l'instant, on en est toujours à la remise des données demandées par les syndicats sur 2008-2009.

Anonyme a dit…

Et svp revenez vers nous dès que vous avez des informations, on veut en découdre pas normal que les profiteurs direction HP et managers s'accaparent les profits aux détriments des employés, qui se partagent les miettes. La vie devient dure, regardez vos feuilles d'impots les revenus gagnés chez HP baissent d'années en années, et nos remboursements de crédit sont toujours les mêmes, on se laissera pas couler!

Anonyme a dit…

c est sur que la direction tremble quant elle voit ces personnes qui veulent en decoudre
SUPER mais pourquoi lorsqu il s agit de se syndiquer de payer une cotisation on ne voit plus personne on aurait un taux de syndiques tres fort
la on se ferait entendre
trop facile de laisser aux syndicats la responsabilite de la reussite ou non des NAO
bougez vous et syndiquez vous cher salarie d hp

Anonyme a dit…

bonjour,
je voudrais ce qu'il va encore se passer, sachant que j'étais answ.. je suis passé eds puis hp, et depuis j'ai vu mes astreintes qui ont chuté de plus de 90% ainsi que mes frais, alors que l'on m'a toujours dit que je ne pouvais pas les voirs baisser, mais bon il parait que la pro 32 personne connait à la paye.

ce qui m'inquiéte c'est le retard dans le traitement TAL au niveau des codifications !

je met anonyme mais suis syndiqué, et pas pour le fun

CFTC HP a dit…

Si tu es syndiqué, ça te donne la chance de participer aux travaux de réflexion avec ton syndicat !

Anonyme a dit…

Pour 38, suite à un combat de 5 mois avec tout les services et management Hp, mon manager et moi avons trouvé une solution pour la PRO32, renseigne toi auprès de Emmanuel Mardirossian qui saura t'aiguiller (il faut préciser "Legal Agreement PRO32" dans les commentaires sous EEM et ca passe, mais confirme auprès de lui

Anonyme a dit…

150 emplois supprimés chez HP Suisse
Hewlett-Packard (HP) Suisse va supprimer d'ici fin 2012 quelque 150 emplois dans ses services informatiques externes (IT Outsourcing), a annoncé la filiale du groupe américain ce vendredi. Les licenciements seront tant que faire se peut évités, précise-t-il.

Anonyme a dit…

41

C'est rigolos ca.

On est deja obligé d'aller les aider regulierement car ils n'ont absolument plus personne.

Et ils suppriment encore 150 postes.

Tout simplement stupefiant.

CFTC HP a dit…

Pour cause de manif sur les retraites le 28 octobre, les négociations seront repoussées à début novembre.

Anonyme a dit…

to cftc
pourriez vous communiquer a la sortie de la cafet
ou reunion
beaucoup de questions de craintes et surtout beaucoup de betises entendues qui entretiennent des rumeurs
des reflexions STUPIDESles syndicats font leur cuisine avec la direction etc etc

CFTC HP a dit…

Pour 44, il y aura probablement des assemblées générales intersyndicales mais c'est prématuré avant les premières réunions de négociation, il nous faut d'abord une idée précise des propositions de la RH et si une position commune de négociation se dessine parmi les syndicats.

Par contre vous bénéficiez des informations de nos négociateurs ici sur le blog et pour les abonnés à nos lettres d'information. Abonnez-vous auprès de cftchp@hp.com et finies les bétises et les rumeurs !

Accuser de cuisine avec la Direction est tout simplement insultant. Il suffit d'adhérer à un syndicat qui négocie pour voir comment ça se passe véritablement. Et dès la première réunion de négociation, le 4 novembre, vous aurez le soir même un état précis dans ce sujet.

On commence à avoir une idée précise de ce qui est nécessaire pour qu'un accord de fusion soit acceptable : sécuriser les accords à risque en cas de fusion dans le sens HP ESF -> HPF (astreintes, ARTT, participation).

Mais si HPF a le statut gloablement le plus favorable (oeuvres sociales, Compte-Epargne Temps, Egalité professionnelle, Métallurgie...), cette fusion n'a pas que des avantages pour les salariés HP ESF.

Les DSC CFTC HP ESF, Fabrice Munier et Jean-Louis Turlier, ont également déjà identifié les problèmes précis à régler côté HP ESF et notamment les règles de passage Syntec -> Métallurgie et la cotisation retraite.

Merci pour ton message et écrivez ici les craintes, bétises et rumeurs que vous entendez afin de pouvoir y répondre !

Anonyme a dit…

to cftc

desole que vous m ayez mal compris mes propos si il y a bien un truc que l on ne peut pas reprocher a la CFTC c est de ne pas faire de compromis avec la direction et encore moins de faire de la cuisine avec les RH bien au contraire je pense que dans les negociations vous savez faire passer faire sur le grill la direction et les faire mijoter
mon propos etait de dire que pour eviter ce genre de reflexions genre les syndicats font leur tambouille interne avec la direction il faut etre proactif
encore plus desole que je suis a la CFTC et tres fier d en faire partie

CFTC HP a dit…

pas de souci, merci pour l'avertissement, tout le monde ne vient pas sur le blog, ne reçoit pas nos courriels ou vient nous voir pour se renseigner.

Donc dès qu'une position intersyndicale se dessine, on viendra devant les employés. Mais là c'est vraiment trop tôt...

CFTC HP a dit…

En tout cas la CGT continue de travailler dans son coin. Dernier acte qui se veut spectaculaire : une assignation en référé pour bloquer les réunions de négociation et un message au DRH pour tenter d'empêcher la réunion de demain puisqu'il ne peut pas y avoir un jugement avant quelques jours.

En toute logique, cette action est en pure perte. Et après on s'étonnera de l'engorgement du système judiciaire...

Mais quel est l'intérêt des salariés dans tout cela sachant qu'il est question d'un accord sur le statut social du nouvel ensemble et pas d'une négociation de réductions de poste ? Et sachant que les salariés HP ESF notamment ont intérêt à ne plus être isolés car il y va de leur avenir puisque le transfert n'a pas eu lieu ? Et que les salariés HPF et HP ESF ont intérêt à ce qu'il y ait négociation où HPF est la société accueillante plutôt que l'inverse si les négociations sont rendues impossibles ?

Comprenne qui pourra...

En attendant l'opération libre expression et halte à la désinformation continue sur le Blog !

CFTC HP a dit…

Message de la CGT et réponse du DRH

Bonjour,

Monsieur le directeur des entreprises HP en France, Monsieur le directeur des ressources humaines, nous vous demandons de bien vouloir stopper le processus de négociation en vue de la signature d'un accord de méthode sur le projet de fusion entre les sociétés HPESF et HPF.

Nos conseils ont fait le nécessaire pour initier une procédure aux termes d’une assignation que vous trouverez ci-joint et qui, selon nous, expose les raisons qui empêchent la signature d’un tel accord.

Compte tenu des contraintes administratives au tribunal de grande instance de Nanterre, la date d’audience ne nous a pas encore été communiquée même si cela va intervenir de manière imminente.

Merci donc d'annuler la convocation du jeudi 4 Novembre.

Copies à messieurs les délégués syndicaux centraux,

Respectueusement,

----------------------------

Bonsoir,

Nous accusons réception de votre mail ci-dessous ainsi que de votre projet d’assignation.

Le procès d’intention que vous nous faites est totalement dénué de fondement.

Au contraire, vous savez pertinemment :

- que nous n’avons jamais eu l’intention de négocier un accord de méthode au sens des articles L1233-21 et suivants du Code du travail qui, il semble utile de le rappeler ici, n’ont pas le monopole de l’usage de ce terme ;

- que nous n’avons pas davantage l’intention de violer l’accord du 30 juillet 2009.

Vous n’avez aucun droit de nous interdire de conduire des négociations en vue de la conclusion d’un possible accord collectif sur le projet de fusion entre HPF et HPESF, aussi, nous vous confirmons par la présente que nous maintenons la réunion du jeudi 4 novembre comme initialement prévu.

Vous souhaitant bonne réception de la présente.

Bien cordialement

Anonyme a dit…

en attendant on peut toujours s'asseoire sur le délai de traitement et passage à la metallurgie, d'un point de vue comptable s'est rentable vu le nombre de personnes qui sont en 3x8 qui galèrent pour le traitement de leur pécule.

merci pour les infos du blog

CFTC HP a dit…

La réunion de négociation d'aujourd'hui, sans la CGT qui n'est pas venue, a permis de définir les thèmes prioritaires et un calendrier de réunions qui va jusqu'à la mi-décembre.

Les points prioritaires car les plus complexes à harmoniser sont
1/ Le passage Syntec-Métallurgie
2/ L'accord ARTT
3/ Les astreintes
4/ La prévoyance-santé-retraite
5/ La fusion des Institutions Représentatives du Personnel (impact CE,DP,Comité de Groupe...)

Les autres points :
- Comptes Epargne Temps
- Epargne Salariale
- Egalité Professionnelle
- DIF
- Handicap
- Participation

Si les problèmes d'harmonisation du statut social HPF-HP ESF et de ses conséquences sur HP CCF trouvent des solutions acceptables, alors il y aurait rédaction d'un protocole d'accord sur un projet de fusion HP ESF -> HPF qui seraient soumis à la consultation du Comité de Groupe et des 3 CE en janvier-février 2011, puis à la signature des syndicats.

A suivre ! Prochaine réunion de négociation le 26 novembre. Il y aura entre temps des ateliers de travail intersyndicale sur les 5 premiers thèmes pour construire des propositions communes si possible. Pour les autres thèmes, la Direction devra faire des propositions. Puis les syndicats feront leur contre-propositions.

Anonyme a dit…

Vous avez oublie la politique voiture pour ESF non ??

CFTC HP a dit…

Non car c'est strictement la même que sur HPF et HPCCF. Il n'y a toujours pas eu de commandes de voitures ?

Anonyme a dit…

Toujours pas de commande de voitures chez ESF

CFTC HP a dit…

Ca ne risque pas de se débloquer : voir sujet politique voiture. Le changement de prestataire fait que tout est gelé actuellement.

CFTC HP a dit…

Suite 48-49, retrait de l'assignation CGT vendredi dernier pendant l'audience au TGI.

Selon nous, la Direction était certaine de gagner pour une fois. Il était trop facile de prouver qu'il n'y avait pas de PSE négocié dans ce projet de fusion et que l'accord du 30 juillet 2009 est respecté.

CFTC HP a dit…

A noter que les ateliers fusion se passent plutôt bien pour l'instant. Même le passage à la Métallurgie pour HP ESF pourrait enfin connaitre une issue favorable.

CFTC HP a dit…

A noter en cas de fusion dans le sens HP ESF vers HPF le passage pour ESF de la dotation oeuvres sociales CE de 1,1% à 1,5% soit 0,4% de masse salariale en plus qui entraineront une nette amélioration des prestations pour les salariés HP ESF et l'accès à de nombreuses nouvelles prestations.

CFTC HP a dit…

Suite 51, voici où on est de la négociation fusion.

Les points prioritaires car les plus complexes à harmoniser sont :

1/ Le passage Syntec-Métallurgie -> une grille est sur la table qui donne globalement satisfaction à tous les syndicats HP ESF, des points restent à préciser néanmoins sur la situation de départ en job level HP avant transfert Métallugie des salariés HP ESF.

2/ L'accord ARTT : proposition astucieuse CFE-CGC/CFTC/FO pour harmoniser les modes horaires HP ESF et certains modes horaires HPF 12 jours choisis.

Réponse de la Direction à la prochaine réunion. Il est déjà acquis que les forfaits jours, très proches entre HPF et HP ESF, ne connaitraient pas de changement, et que le mode horaire demi-journée (4 jours et demi par semaine) serait conservé et étendu à HP ESF.

3/ Les astreintes : demande de réunion de la commission de suivi de l'accord HP ESF avant toute chose.

4/ La prévoyance-santé-retraite : réunion de l'atelier intersyndical le 1er décembre chez l'expert pour continuer d'analyser les deux régimes.

5/ La fusion des Institutions Représentatives du Personnel (impact CE,DP,Comité de Groupe...) : proposition à venir des syndicats.

Les autres points n'ont pas été couverts faute de temps, mais voici le dernier état tel que proposé par la DRH dans les NAO ou dans une précédente réunion fusion :
- Comptes Epargne Temps : extension à HP ESF, plafond d'épargne annuelle proposé à 6 jours (11 pour les plus de 50 ans) comme avant 2006.
- Epargne Salariale : extension à HP ESF dès la fusion.
- Egalité Professionnelle : ouverture de la négociation HP ESF en décembre.
- DIF : extension de la négociation à HP ESF, ouverture en janvier.
- Handicap : fusion probable de l'accord avec HPF.
- Participation : attente de proposition de la Direction financière pour continuer de ne pas mutualiser les pertes statutaires HP ESF.

Si les problèmes d'harmonisation du statut social HPF-HP ESF et de ses conséquences sur HP CCF trouvent des solutions acceptables, alors il y aurait rédaction d'un protocole d'accord sur un projet de fusion HP ESF -> HPF qui seraient soumis à la consultation du Comité de Groupe, des 3 CE et probablement des CHSCT à partir de janvier 2011, puis à la signature des syndicats pour une possible fusion à la fin du premier semestre 2011.

A suivre ! Prochaine réunion de négociation le 2 décembre.

CFTC HP a dit…

Compte rendu de la 3ème réunion de négociation

La Direction ne fera ses contre-propositions en réponse à la proposition CFTC-CFE/CGC-FO sur l'accord ARTT que le 10 décembre car elle veut avoir un retour des ateliers prévoyance-santé-retraite qui pourraient être pour elle un gros poste de dépense.

Un seul sujet a donc été traité, la fusion des instances représentatives du personnel.
Jusqu'aux élections de 2012, on mettrait ensemble les instances mais on limite la présence en CE aux titulaires et quelques suppléants pour éviter d'avoir un CE pléthorique de presque 50 élus et représentants syndicaux.

Le futur CE HPF après les élections de 2012 aurait 15 sièges titulaires (13 actuellement mais en comptant les 8 titulaires du CE HP ESF, cela revient à abandonner 6 sièges). Soit 35 élus et représentants, comme le CE intermédiaire.

Comme il y a plus d'heures de délégation chez HPF que HP ESF, les DP HPF titulaires passeraient à 25h au lieu de 30h et les suppléants à 8h au lieu de 15h.

Pas de changement pour le Comité de Groupe et les CHSCT, les élus du CHSCT HP ESF est rejoignant juste le CHSCT Province.

Ces changements s'appliqueraient à HP CCF, le nombre d'élus au CE HPCCF actuellement de 13 titulaires reste en débat.

Le nombre de Délégués Syndicaux serait de 7 par société et organisation syndicale représentative, plus le Délégué Syndical National.

Prochaine réunion le 13 décembre puis le 20 décembre.

Anonyme a dit…

- pas de réponse pour le 50
on me propose un poste en 3x8, mais d'après ce que je lis dans le blogue, ils rencontrent beaucoups de problèmes alors l'accepter en y allant à reculon !
- je voudrais seulement savoir comment cela se passe

CFTC Fabrice M a dit…

Bonjour 61

Le 3x8 est sur 5 jours ou 7 jours ? "Ils" : quel compte client ?

Pour savoir comment ce se passe, je te propose de m’appeler : 03 88 13 61 87. Ou m’envoyer un courriel : fabrice.munier@hp.com

CFTC HP a dit…

Compte-rendu rapide de la 4ème réunion de négociation, sauf erreur ou ommission.

- Le nombre d'élus titulaires au CE HP CCF reste à 13.

- Le gros de la réunion était consacré au nouvel accord ARTT des modes horaires qui marque la fin des jours choisis qui n'existent pas chez HP ESF où l'on compte 95% de modes horaires.

Actuellement, les modes horaires HPF et HPCCF ont trois types de travail possible. Seul le type 2 avec les 12 jours choisis est concerné par un changement (c'est le choix qui a été fait par 92% des salariés en mode horaire HPF).

La dernière proposition de la DRH ce soir était de compenser ces 12 jours par :

- 4 jours supplémentaires épargnables (2 RTT et 2 jours de fractionnement)
- Faire passer le temps de travail de 7h45 par jour à 7h24 (ce qui correspond à 10 jours par an sans pour autant avoir la même valeur d'équivalence)
- Compenser sur 2 ans soit 15 jours épargnables, soit une prime équivalent à 5%.

Plus de détails à venir.

Anonyme a dit…

Faire passer le temps de travail de 7h45 par jour à 7h24....et pourqoui pas passer a 6 hrs par jour et on arrete les conge paye. N'importe quoi.

CFTC HP a dit…

7h24 est la durée de travail chez HP ESF qui compte 95% de modes horaires. Les négociateurs sont tous d'accord pour dire que cette diminution du temps de travail pour les modes horaires 12 jours choisis de HPF et HPCCF a peu de valeur dans cette négociation.

Anonyme a dit…

avez-vous un retour des ateliers prévoyance-santé-retraite ? merci!

CFTC HP a dit…

La 5ème négociation ce lundi va surtout être sur la prévoyance-santé-retraite.

2 ateliers se sont réunis, et une réunion des commissions respectives dans chaque société a eu lieu. La situation de la mutuelle santé est très différente selon les sociétés : léger déficit du rapport sinistre à prime sur HPF/HPCCF, déficit important sur HP ESF. Chaque société prend des mesures de retour à l'équilibre pour 2011. Pour la fusion, le débat sera de savoir si ces mesures sont suffisantes chez HP ESF, et quel sera le niveau des taux de cotisation employés, employeurs et remboursements associés.

Coté retraite, la différence de taux rendra ardue la négociation car cela pourrait signifier hausse des cotisations chez HPF et baisse du nombre de point cotisés chez HP ESF.

Coté prévoyance, les régimes sont différents mais doivent pouvoir être harmonisés.

Il n'y a pas de revendications communes pour l'instant à la différence d'autres ateliers. Ce pourrait être l'aspect le plus compliqué de la fusion, on y verra plus clair demain.

CFTC HP a dit…

Compte-rendu de la réunion d'aujourd'hui à venir.

CFTC HP a dit…

La négociation d’aujourd’hui, dans un climat tendu, a passé en revue les propositions de la Direction sur l’accord ARTT, les astreintes et la santé-prévoyance-retraite.

* ARTT modes horaires (ceci concerne près de 2000 salariés dans les 3 sociétés) :

- HPF-HPCCF :
Maintien du mode ½ journée et modification de l’option type 2 (12 jours choisis) pour les cadres horaires & non cadres HPF/HPCCF.

1/ Diminution de 21 minutes de travail effectif par jour (soit en temps 10 jours par an)
2/ Passage de 10 RTT à 12
3/ Octroi automatique de 2 jours de fractionnement
4/ Compensation sur une base de 12 jours sur 2 ans.
 Année 1 : possibilité de prendre ou se faire payer 6 jours (dans les 2 mois suivant la fusion effective)
 Année 2 : possibilité de prendre ou se faire payer 6 jours (date anniversaire)

- HPESF :

1/ Maintien à 12 RTT (versus proposition de diminution à 10 RTT dans la proposition initiale de la Direction.
2/ Perte d’un jour au lieu de 3 pour les personnes ne bénéficiant pas d’un avantage individuel acquis de 27 CP (soumis à compensation)
3/ Pas de remise en cause des avantages individuels acquis (27 CP).

Compensation perte de 1 jour pour les cadres horaire et non cadres HPESF ne bénéficiant pas d’un avantage individuel acquis sur une base de 1 jour par an sur 3 ans (possibilité de prendre ou se faire payer 1 jour par an).

CFTC HP a dit…

* CET Compte Epargne Temps (ceci concerne presque tous les salariés)

L’épargne annuelle serait ouverte à HP ESF et sera plafonnée pour tous selon la répartition suivante :

- Moins de 50 ans : 6 jours maximum par an (3 RTT, 2 jours de
fractionnement, 1 jour d’ancienneté)
- Plus de 50 ans : 9 jours maximum par an (3 RTT, 2 jours de fractionnement, 2 jours d’ancienneté, 2 jours de la 5ème semaine de congés payés)

Les repos compensateur restent épargnables et n’entrent pas dans le calcul du plafond annuel.

CFTC HP a dit…

* Astreintes (ceci concerne près de 500 salariés dans les 3 sociétés)

- Maintien des dispositions prévues des deux accords existants.

- En Janvier – février 2011, étude RH et Management des 27 personnes HPF et 12 HPCCF de l’organisation ES afin de déterminer l’accord le mieux adapté à leur périmètre d’intervention.
Par conséquent, Les presque 200 salariés HP-ESF continueront à être géré sous l’accord ESF.

- Pas de modification des notes de services en vigueur dans les autres organisations HPF-HPCCF

CFTC HP a dit…

* Prévoyance-santé-retraite (ceci concerne tous les salariés) :

Préalable à la négociation d’un accord unique : étudier les solutions de retour à l’équilibre pour une mise en œuvre le plus rapidement possible.

Car il y a un problème de déficit actuellement. Sur les chiffres de 2009 :

• Pour HPF/HPCCF :
• Frais de Santé : compte déficitaire (S/P : 107%)
• Prévoyance : compte déficitaire (S/P : 242%)

• Pour HPESF :
• Frais de Santé : compte déficitaire (S/P : 126%)
• Prévoyance : compte déficitaire (S/P : 146%)


Les 2 commissions Prévoyance/retraite HPF/HPCCF et HPESF s’engagent à étudier les solutions de retour à l’équilibre à mettre en œuvre dans les entités respectives dès le début 2011.

• La Direction propose la mise en place d’une Négociation spécifique qui serait menée dans le cadre d’une Commission Prévoyance/Retraite HPF/HPCCF/HPESF et qui serait constituée :
• D’un représentant par Organisation Syndicale et par entité,
• De 3 représentants de la Direction,
• D’un cabinet Expert intervenant en tant que conseil de la Direction,
• D’un cabinet Expert intervenant en tant que conseil des Organisations Syndicales.

• Dans le cadre de cette négociation, la Commission s’engage à établir une proposition en vue d’une harmonisation des régimes Frais de santé et de Prévoyance applicables à HP en France notamment en ce qui concerne :
- Les régimes de garanties,
- Les niveaux de cotisations (taux et répartitions),
- Le choix d’un seul assureur,
- La communication.

• Dans le cadre de cette négociation, la Direction propose la mise en place d’un calendrier sur la base de 10 réunions à partir du mois de janvier 2011 afin d’aboutir à une proposition d’accord au 30 juin 2011, en vue d’une Information/Consultation des Comités d’Entreprise.


Retraite HP-F – HP-ESF

Harmonisation nécessaire de la retraite complémentaire ARRCO-AGIRC
Avec une Commission ad-hoc
1 par OS et par société
3 représentants Direction
Expert pour Direction
Expert pour OS

Négociation à partir de Septembre 2011. 4 réunions. Info/Consultation des CE à partir de Décembre 2011.

Retraite supplémentaire IREX (155 salariés HP-ESF) :
la Direction indique qu’elle mène une analyse juridique de ce régime pour valider sa conformité avec les dispositions légales en vigueur.



Prochaines réunions : 7 Janvier et 14 Janvier

CFTC HP a dit…

S/P = rapport sinistres sur primes.

Anonyme a dit…

Si je comprends bien, on ne pourra pas depasser 6 jours epargnes en CET3 et monetisable immediatement ?

Donc on passe de 12 ou 13 jours de remuneration suplementaire (travailler plus pour gagner plus) a 6 ?

Si c'est le cas, ca vas encore faire 6 jours de remuneration en moins ........

Meme en voulant travailler plus, on ne pourra pas gagner plus ....... Ca devient une dictature .....

CFTC HP a dit…

Face à la désinformation du moment, voici le Vrai-Faux de la Fusion pour éviter la propagation de mensonges et contre-vérités.

1/ Des syndicats vont-ils offrir vos jours choisis à la Direction ?

-> Bien sûr que non. Comme en 2006, pour les forfaits jours, la fin des jours choisis non péargnables est programmée pour les modes horaires mais pas contre rien : contre 4 jours épargnables, contre une diminution horaire journalière de 21 minutes et de l’argent. Il reste au moins 2 réunions de négociation pour obtenir mieux côté argent.

2/ Modifications de la rémunération des astreintes

-> Une phrase de portée générale pour faire peur, la vérité est dans le post 71.

3/ Lors de l’audience devant le tribunal, la Direction d’HP s’est trouvée contrainte de concéder qu’elle n’avait « jamais eu l’intention de négocier un accord de méthode au sens des articles L. 1233-21 et suivants du Code du travail » :

-> La Direction ne s’est pas trouvée contrainte, elle avait confirmé bien avant l’assignation puis l’audience ce que tout le monde savait déjà : pas d’accord de méthode au sens PSE. Encore fallait-il participer à la réunion de cadrage et à la première réunion de négociation. L’audience au tribunal a été au contraire l’occasion de confirmer le retrait précipité de cette assignation inutile. Un syndicat condamné, ça fait désordre et ça affaiblit l’ensemble des syndicats.

4/ Dans le cas d’une fusion-absorption, les absorbés conservent pendant 15 mois le statut social dont ils bénéficiaient dans leur précédente société, puis adoptent le statut de la nouvelle société (HPF en l’occurrence). Les avantages acquis individuels sont maintenus.

-> Sauf que ça ne marche pas si les accords sont dénoncés et restent à renégocier de zéro avec la possibilité du minimum conventionnel en bout de course. Et que ce raisonnement est carrément dangereux car la Direction a conservé l’option de l’absorption d’HPF par HP ESF au cas où…

5/ Les organisations syndicales ne devraient avoir aucun intérêt à accélérer une négociation ayant pour conséquence la dégradation du statut social. C’est pourtant ce qu’ont décidé de faire trois syndicats, en formulant des propositions.

-> Quelle ignorance du statut des salariés HP ESF depuis 2 ans et de ce qu’est une négociation de fusion ! Ce sont 4 syndicats responsables en fait, qui ont choisi de travailler ensemble et de négocier cette fusion plutôt que de la subir. Etre acteur plutôt que (mauvais) spectateur.

...

CFTC HP a dit…

6/ Plutôt que de faire elle-même des propositions, la Direction a finement joué en faisant travailler les syndicats en ateliers.

-> Encore faux, ce sont les syndicats qui ont choisi et proposé ce mode de travail pour plus d'efficacité. Et la Direction a fait ses propositions dès le début. Il suffisait de participer à toutes les réunions et de contribuer à l'intersyndicale pour le savoir.

7/ Plus de 500 salariés non-cadres ou cadres PI PII d’HPF et HPCCF vont travailler plus pour gagner la même chose.

-> Affirmation simpliste ne reflétant pas l'état de la dernière négociation, d'autant qu'il reste 2 réunions de négociation minimum pour continuer d'améliorer le futur mode horaires HP.

8/ Le projet prévoit également la limitation de l’alimentation du compte-épargne temps (CET).

-> La seule affirmation exacte, et curieusement pas de protestation ! Et pour cause : protester serait contradictoire avec l'archaïsme syndical qui consiste à critiquer l'épargne des congés et l'épargne salariale.

9/ Les syndicats doivent accepter que tous les accords en vigueur soient dénoncés.

-> La Direction n'a pas besoin d'accord pour dénoncer des accords, mais par contre les syndicats responsables ont besoin de protéger et sécuriser les accords en place pour éviter les dénonciations sans contreparties et obtenir des garanties tant que c'est possible. Et c'est l'objet de ces négociations d'obtenir des garanties sur l'essentiel bien avant la fusion effective prévue mi 2011. Pas vraiment la même chose....

10/ Sans surprise, les discussions les plus longues ont porté sur l’harmonisation des statuts des représentants du personnel : la carotte qui permettait d’obtenir que les syndicats entrent en négociation.

-> Un mensonge et une insulte. Il n'y a pas eu plus de temps sur ce sujet que d'autres et aucune carotte syndicale dans l'harmonisation de la représentation du personnel et au contraire des sacrifices multiples, comme par exemple 12 mandats d'élus CE de moins et des heures de délégation DP en baisse chez HPF.

Triste spectacle.

Bonnes fêtes de fin d'année et rendez-vous mi-janvier pour faire le bilan objectif des 7 réunions de négociation.

Anonyme a dit…

Bonjour,

en ce qui concerne le plafond d'épargne des congés, je comprends donc qu'il sera de 6 jours max pour hpccf ce qui est nettement en dessous du plafond actuel, qui est de 15 jours (7 rtt, 3 ancienneté, 2 fractionnement, 3 '5eme semaine').
juste pour rappel, ce plafond avait déjà été écorné par l'avenant de 2008, car l'accord d'origine de 2006 prevoyait une possibilité d'épargne de la 5eme semaine en totalité...

Or, le plafond dont nous disposons actuellement était une contrepartie des 8 jours de repos que l'accord RTT de 2006 avait supprimé à la population au forfait jour.

je trouve tout à fait discourtois de supprimer en grande partie un avantage qui avait été présenté comme une monnaie d'échange il y a quelques années. Cela revient à dire que les jours supprimés de 2006 l'ont été presque sans contrepartie, hormis la prime exceptionnelle qui nous avait été versée (un avantage exceptionnel contre un désavantage permanent).

J'ai vraiment l'impression de me faire avoir sur ce coup là, c'est désagréable...

merci de faire le maximum pour que ce plafond soit augmenté et se rapproche du niveau actuel de hpccf.

et merci encore pour tout le travail que vous faites...

CFTC HP a dit…

Très bonne analyse, et on la partage complètement. Précisions : il s'agissait de 9 jours retirés en 2006, pas 8 (- 12 jours choisis non épargnables + 2 fractionnement épargnables + 1 jour de Pont). Cela concernait HPF et HPCCF.

Ceci dit, depuis cette époque où l'épargne des congés a été déplafonnée elle est en danger car les provisions sont devenues considérables et visibles de la Corp. Ils ont eu sa peau en Allemagne. Nous on s'y accroche coûte que coûte car comme le dit un blogeur, c'est la seule possibilité de travailler plus et gagner plus (sauf heures sup chez HP ESF et astreintes).

Anonyme a dit…

A 72 : je ne suis pas sûre de comprendre les options de retour à l'équilibre envisagées ni l'impact (coûts / bénéfices) pour les salariés HPF et HP ESF.

De plus, la mutuelle concerne tout le monde alors que la prévoyance ne concerne que quelques salariés, les plus fragilisés

Est-il envisagé de remettre en cause l'assurance qui permet au salarié devenu invalide de maintenir 100% de son salaire ?

Est-ce que la protection des 15 mois joue pour tous les salariés HPF et HP ESF ou bien juste les salariés de la société absorbée (HP ESF si j'ai bien compris) ? merci

Anonyme a dit…

c'est pratique le 'c'est pas moi, c'est la corp', ça sert pour tout justifier: les augmentations de misère, la dégradation de nos avantages sociaux, les politiques de ranking,...

Pour en revenir à la réduction du nombre de jours épargnables, un bon moyen de faire passer la pillule serait de récuperer des jours de congés au prorata du nombre de jours épargnables finalement supprimés.
Et hop, 6 jours de congés en plus ;-).
A défaut de gagner plus, travaillons moins !!

CFTC HP a dit…

pour 79, ce sont les salariés absorbés qui ont le maintien de leurs dispositions sur 15 mois maximum, sauf s'il y a accord avant cette date.

Voici les seules piste dont on a connaissance, par les commissions respectives, avant consultation à venir des CE respectifs :

HP ESF : augmentation de 15 % (30 part salariale, 70 part patronale).
HPF/HPCCF : augmentation des cotisations d’au moins 5 % sur 2011.

Anonyme a dit…

Ce systeme de plafonneemnt des jours epargnables penalisent fortement ceux qui en tiraient un benefice immediat par paiement de leur jour CET3.

On etait donc dans le "tavailler plus pour gagner plus", ce qui en plus arrangeaitDe Talhouet qui se plaignait de ne pas pouvoir facture plus de x jours par an et par salarié en clientelle.
Donc ce systeme arrangeait quand meme pas mal de monde.
Le probleme (vue de la corp) vient du fait que le systeme permetait de sur-epargner et stocker bon nombre de jours.
Ce point semble est le principal ecueil.

Je propose donc de rester à 12, ou 13 (je sais plus precisement) jours epargnabls par an, mais uniquement sur le CET3. Donc, ceux qui veulent bosser plus peuvent se faire payer ces jours, et les autres peuvent prendre ces jours epargnés dans l'année suivante. S'ils ne sont pas pris ou payes, ils sont perdus et ne peuvent venir alimenter le CET1.

Ce systeme pourrait :

1- Eviter d'ateindre le porte monnaie de ceux qui bossent plus pour gagner plus.
2- Permettre a la direction de limiter les provisions vis a vis de la corp.
3- Permettre de prendre des jours eaprnées pour ceux qui souhaitent moins travailler, avec il est vrai une limitation a 24 mois.

Cette proposition me parait equilibree. Qu'en pensez vous ?

Anonyme a dit…

Ce serait quand meme un comble d'en arriver a decourager les personnes qui souhaitent travailler et avoir une meilleure remuneration !!!!!
Qu'elle image encore une fois renvoyeee a Palo Alto et aux autres pays !!!!

On dit que notre pays va mal. Alors n'en rajoutons pas, et laissons le choix aux salaries et qu'ils decident eux meme de travailler plus pour gagner plus.

Chacun voit midi a sa porte, et un jeune avec des enfants a charge et un credit a rembourser n'a pas les meme interets qu'un quinquagenaire qui n'a plus d'enfants a charge, plus de credit et qui souhaite passer du temps a autre chose.

Si on reduit le nombre de jours epargnables et immediatement remunerables, ce sera encore ceux qui ont besoin d'argent qui seront penalises par rapport a ceux qui souhaitent moins travailler. Et c'est d'autant plus vrai, que les metiers chez HP sont loin des metiers de la maconnerie, de la mine ou encore de la conduite de vehicules de transport en commun.

Prendre plus de jours de conges n'interesse pas tout le monde, et ce, par necessité ou tout simplement par manque d'envie de passer autant de temps en congé (le conjoint n'a pas de congés etc ...).

Bref, je trouve absurde de reduire ce nombre de journees epargnables et remunerables immediatement.

Anonyme a dit…

Je suis 83 et je continue,

A la relecture des differents messages, je comprends que le probleme de la direction vis à vis de la corp, n'est pas le fait d'epargner des jours et de se les faire payer immediatement, mais de cumuler des dizaines et des dizaines de jour d'epargne sur le compte epargne temps.

Donc, si le probleme est bien celui la (peut etre ai je mal compris, ou il y a des non dits derriere tout cela), cela ne concerne pas les jours epargnes et remuneres. Alors pourquoi jeter le bébé (ce systeme) avec l'eau du bain ? D'autant plus, qu'un salarie qui travaille plus de jours, rapportent plus d'argent a l'entreprise non ?

J'ai l'impression que devant les directives de la corp, ici en France, on pose notre cerveau, on ne reflechit plus et on taille a la hache sans se poser de questions, quel que soient les effets collateraux.

Anonyme a dit…

pour 61 (future collègue, j'attend de savoir qui va ) et 62 qui est d'un très grand soutiens dans nos gallères.
dernière info notre chef nous impose la régle des 151 heures alors que je suis au 35, et pas d'avenant à mon contrat, pas d'ordre de détachement là ou je suis.

Anonyme a dit…

Je travaille à HPCCF en mode horaire. Si les douze jours choisis sont supprimés c'est encore une régression. C'est la dernière flexibilité qui restait. Je ne peux pas travailler à temps partiel, un seul salaire à la maison, cela permettait de passer des mercredi après-midi avec mon fils. La compensation de la diminution du taux horaire par jour c'est une blague !!!! D'accord il y aura quelques autres compensations les deux premières années mais sur le long terme nous sommes perdants. C'est encore les plus petits salaires qui sont pénalisés.

CFTC HP a dit…

La rénégociation de l'accord ARTT et tout ce qui est prévoyance-santé-retraite est un très gros souci dans cette négociation.

Il faut quand même attendre de voir où on en sera au bout de la 7ème réunion le 14 janvier.

Le mode 4 jours et demi subsiste, c'est une façon de garder les 12 jours choisis qui pourrait être intéressante dans ton cas.

CFTC HP a dit…

Pour plus de précision sur les posts 75-76, le 14 décembre 4 syndicats (CFDT, CFE-CGC,CFTC et FO)ont interpellé la Direction par écrit sur ses propositions pour les modes horaires HPF-HPCCF et demandé :

- La révision de la proposition de compensation.
- La ventilation en partie de cette compensation sur le salaire de base des salariés concernés.

CFTC HP a dit…

Pour plus de précision sur les posts 75-76, le 14 décembre 4 syndicats (CFDT, CFE-CGC,CFTC et FO) ont interpellé la Direction par écrit sur ses propositions pour les modes horaires HPF-HPCCF et ont demandé :

- La révision de la proposition de compensation.
- La ventilation en partie de cette compensation sur le salaire de base des salariés concernés.

CFTC HP a dit…

Cette demande a reçue une issue positive aujourd'hui avec une proposition d'intégration de 4 jours dans le salaire.

La dernière proposition pour les modes horaires après fusion est donc en nette progrès pour les compensations d’harmonisation :

Type 1 demi-journée inchangé mais nouveau pour HP ESF : 35h en 4 jours et demi (8h10/j et 4h le 5ème jour). 25 CP, 10 RTT, 1 lundi de Pentecôte.

Nouveau Type 2 remplaçant les 12 jours choisis : 35h à 7h24/j comme chez HP ESF. 25 CP, 12 RTT, 2 jours de fractionnement, 1 Lundi de Pentecôte.

Et 0,2 ou 3 jours d'ancienneté comme le prévoit la convention de la Métallurgie.

HPF-HPCCF :

Les 12 jours choisis supprimés sont remplacés par :

Passage de 7h45/j à 7h24
+ 2 jours de RTT supplémentaires
+ 2 jours de fractionnement
+ 4 jours prenables sur 2 ans (2*2j) ou payables sous forme de prime (2*2j)
+ Nouveau : 4 jours réintégrés dans le salaire pour les salariés ayant plus d’un an d’ancienneté dans le mode 12 jours choisis au moment de la fusion (vers la mi 2011 théoriquement).

HP ESF :

Nouveau : maintien des CP > 25 en cas d’avantage individuel contractuel acquis (302 salariés concernés). Sinon réintégration de 1 jour dans le salaire (491 salariés concernés).

Nouveau : pour les jours d’ancienneté, au 31 mai 2011 261 salariés gagneraient 1 jour d’ancienneté, 133 gagneraient 2 jours et 61 gagneraient 3 jours. Par contre 357 salariés ayant actuellement 4 jours d’ancienneté passeraient à 3.

Bénéfice des jours épargnables ou payables, ce point des CET (Compte Epargne temps) est encore en cours de négociation pour l’harmonisation.

CFTC HP a dit…

Pour les CET, il y aussi de bonnes nouvelles qui se profilent avec une contre-proposition faite aujourd'hui à la Direction pour 13 jours épargnables (10 sur le CET 3 = 7 RTT + jusque 3 ancienneté) et 3 sur le CET 2.

Cela signifierait un net plus pour les modes horaires HP ESF qui pourront se faire payer désormais les jours non pris à partir du mois de juin suivant l'exercice annuel de congés dans la limite de 10.

Pour les modes horaires HPF/HP CCF, ce serait identique à la situation actuelle.

Pour les forfaits jours, seuls les 2 jours de fractionnement ne seraient plus épargnables.

Pour limiter l'ampleur de l'épargne bloquée longue durée, les CET 1 ne pourraient se charger des jours CET 3 non pris ou non payés pendant un an au delà de 6 jours par an.

Bref, l'essentiel des remarques négatives postées ici sur l'état des propositions de la Direction ARTT à l'issue de la 5ème journée de négociation trouvent une réponse plus favorable à l'issue de la 6ème et théoriquement avant-dernière journée de négociation. Reste à voir la réponse à la proposition syndicale pour les CET.

CFTC HP a dit…

Prochaine réunion le 14 janvier : relecture du protocole d'accord sur la fusion.

Anonyme a dit…

91

Merci pour ce retours.

Signé : Un HP CCF mode jour qui se fait payer son CET3 tous les ans.

CFTC HP a dit…

Merci à vous, vous avez énormément aidé notre syndicat par vos commentaires à partir de 77 à repartir à l'attaque sur la dernière vraie réunion de négociation et construire une contre-proposition assez logique pour répondre aux maigres 6 à 9 jours proposés par la Direction.

Anonyme a dit…

Bravo pour les avancées sur l'accord ARTT!

Qu'en est-il sur l'autre sujet sensible mutuelle-prévoyance-retraite ? est-ce que le post 72 qui parle d'un décalage de calendrier à juin 2011 est toujours d'actualité ou bien y-a-t-il eu d'autres avancées?

CFTC HP a dit…

Pour les astreintes, la Direction propose le maintien des dispositions prévues dans les deux accords existants chez HP ESF et HPF-HPCCF.

Chaque équipe ou organisation ayant des salariés en commun dans au moins deux des trois entités devra choisir, dans les trois mois suivant la signature du protocole d’accord, le mode d’astreintes le mieux adapté à son équipe ou
organisation. Le mode d’astreintes choisi devra être le même pour tous les salariés d’une même équipe.
 
Une commission astreintes HPCCF, HPF, HPESF composée de :
- un représentant par Organisation Syndicale et par entité,
- trois représentants de la Direction,
sera mise en place et veillera dans le délai de trois mois susvisé à l’application de ces directives.
- Les notes de services en vigueur dans les autres organisations HPF-HPCCF seront maintenues.

CFTC HP a dit…

Pour 95, confirmation du post 72. Mais ce n'est que le 1e janvier 2012 que les nouveaux régimes prévoyance-santé harmonisés se mettraient en place, après les expertises et négociations.

Anonyme a dit…

Nouveau : ... Par contre 357 salariés ayant actuellement 4 jours d’ancienneté passeraient à 3.

Cette perte sera t-elle compensée ?

CFTC HP a dit…

Non, HP ne compensera pas cette perte, nos demandes ne donnent rien.

Si la situation ne bouge pas, il ne restera pour ces salariés que les autres bénéfices de la fusion pour les salariés HP ESF :

Meilleure dotation œuvres sociales (+ 0,4% de la masse salariale), accès au CE HPF qui a objectivement toujours eu excellente réputation auprès des salariés rattachés, bénéfice des Compte-Epargne Temps avec la possibilité de stocker ou se faire payer des congés non pris, convention collective Métallurgie, accès à l’abondement épargne salariale (actuellement de 31 Euros net par mois)

Anonyme a dit…

Est-ce que cela veut dire que les cadres Jour HPCCF gagnent 2 jours de RTT avec ce nouvel accord?

CFTC HP a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

C'est quoi ces "jours choisis", je susi cadre Jour HPCCF et j'en ai jamais entendu parler!

Excusez mon ignorance!

CFTC HP a dit…

C'est normal, seuls les non cadres ou cadres modes horaire HPF-HPCCF ont ces 12 jours choisis.

Les cadres en forfait jour HPF-HPCCF ont 2 jours de fractionnement et 1 jour de Pont que n'ont pas les modes horaires. Et des minima conventionnels nettement plus élevés.

Il n'y a pas de changement sur ces forfaits jours dans le projet d'accord ARTT d'harmonisation, sauf pour les CET.

Anonyme a dit…

Donc la reponse CFTC 101 est fausse (ou ambigue)? Les cadres forfait jour HPCCF ne gagnent rien et restent à 10 RTT ?

Merci d'éclairer notre lanterne!

CFTC HP a dit…

Ouh là oui, merci ! Notre réponse concernait les cadres horaires, pas les forfaits jours, on a besoin de vacances !

Donc notre message valable pour les modes horaires HPF/HPCCF, cadres ou non cadres, mais pas les forfaits jours est :

Cet accord serait valable chez HPCCF si les syndicats HP CCF décident de le rejoindre. Ils auraient alors + 2 RTT épargnables + 2 jours de fractionnement.

Mais les 12 jours choisis sont supprimés. Le solde restant est donc de 8 jours supprimés, couverts dans l'esprit de la Direction par 4 jours en salaire, 4 jours en prime ou à prendre sur 2 ans et 21 minutes de moins par jour de travail.

Anonyme a dit…

Déjà des vacances? ;)

Anonyme a dit…

Je comprends que la Corp soit effrayée par ces enormes provisions qui ne cessent de croitre!

J'aurais aimé qu'on négocie une limite plus stricte des jours epargnables en échange d'une augmentation des RTT de 10 à 12 pour les cadres forfaits Jour qui sont un peu les dindons de la farce avec ce nouvel accord!

Anonyme a dit…

Je suis d'accord avec toi 107, je ne vois aucune raison pourqui certains salariés auraient 12 RTT alors que les forfaits Jour n'en ont que 10 (plus l'impossibilité de déclarer des heures sup!).

CFTC HP a dit…

Une limite plus stricte des jours épargnables n'est clairement pas le commentaire plus haut de ceux qui ont absolument besoin de ces jours pour se les faire payer.

Nous aussi on aurait préféré améliorer encore l'accord ARTT HPF-HPCCF mais il faut être réaliste : on a un bon accord, de tout temps menacé et qu'il faut sécuriser contre la dénonciation car il donne beaucoup de congés (de l'ordre de 8 semaines, soit 213 à 214 jours de travail hors congés ancienneté vs 218 pour le minima conventionnel) et permet une épargne plutôt confortable des jours non pris.

On est pas sûr que les salariés HP ESF jamais vraiment intégrés chez HP ou tous ceux qui sont confrontés au problème opérationnel des deals et des équipes sur des sociétés différentes pensent que cette fusion soit une farce.

Mais admettons. Dans ce cas, les forfaits jours qui gardent tous leurs jours de congés (ce qui n'est pas le cas des modes horaires HPF/HPCCF qui en perdent 8 même s'il y a des compensations) n'en seraient pas les dindons.

Peut-être que les dindons de la fusion seraient plutôt les élus CE des sociétés HP ESF et HPF qui perdent 12 sièges aux prochaines élections...

CFTC HP a dit…

pour 108, on est vraiment pas pour que se développe ici une guerre des classes. Les modes horaires n'ont pas le jour de Pont des forfaits jours, ni les mêmes VPB loin s'en faut.

Le bilan des NAO n'est pas brillant chaque année, mais il est vraiment consternant pour les modes horaires.

Franchement, si des modes horaires nous lisent,
ce débat est indécent.

Anonyme a dit…

Pas d'accord! Bien sur que la fusion est une bonne chose, surtout si elle permet à nos amis d'EDS de recupérer de noombreux avantages légitimes.

C'est l'accord qui pose problème en introduisant un nouvel ecart dans le nombre de jours RTT entre les cadres Jours et leas autres!

Quant aux 12 elus CE qui perdent leur siège, arretons les larmes de crocodile, elu CE ce n'est pas un job à vie, contrairement à ce que vous avez l'air de penser!! Insinueriez-vous que les élus CE sont des ultra privilégiés qui ne cherchent qu'à protéger leur privilèges?

CFTC HP a dit…

Pour 111

L'écart précedent était bien plus important, les modes horaires n'ayant pas les jours de fractionnement et disposant encore des 12 jours choisis. Il n'y a plus qu'un jour de différence avec ce projet d'accord ARTT.

La phrase sur les élus n'était pas à prendre au premier degré, pour ceux qui ont vocation à défendre et représenter les employés, tous les employés, et bien il y aura 12 vocations en moins. Autant le savoir pour ceux qui ont fait courir le bruit que les syndicats se servent dans cette négociation.

Si tu veux les congés des modes horaires, alors demande aussi leur minima conventionnel, leur salaire et leur VPB.

Anonyme a dit…

111 tu es vraiment pitoyable. Mais peut-être tu ne sais pas qu'HP donne des VPB 5 fois inférieurs aux non cadres ? Moi je veux bien laisser un jour de congé pour avoir un VPB de cadre expert ou master.

Anonyme a dit…

Oui, tu es vraiment pathétique 111. Moi ce que je veux c'est la prime de 2,5% que tu auras à la fin du mois pour un soi-disant dépassement de ton forfait jour. Après tout, on est tous concernés par les mêmes jours fériés tombant un samedi, non ?

CFTC HP a dit…

Message du modérateur : ceci est un appel au calme !

Anonyme a dit…

Tout ça pour un RTT sous prétexte d'égalité ?C'est dérisoire, je crois que 111 n'a pas bien compri ce que c'était qu'un mode horaire. Il ne doit pas bien connaitre non plus la situation exacte de ses "amis" d'EDS. Après ces échanges, le voilà mieux informé

Anonyme a dit…

Pour ma part je pense que le passage de 7h45/j à 7h24 n'est pas une bonne chose, étant au forfait heure, je travaille déjà au delà de 7h45/J et sans heures supplémentaires, j'aurai donc préféré un augmentation de salaire.

CFTC HP a dit…

C'est parce que HP ESF est à 7h24 et ils sont 950, vs 500 HPF-HPCCF.

Le paiement des heures sup est dans les habitudes chez HP ESF. Les syndicats travaillent à ce que ça devienne le cas ailleurs aussI.

En effet, si chez HPF et HPCCF les modes horaires savent que c’est très difficile de les saisir puis de se les faire payer, déjà fin 2010 la Direction avait commencé à préciser de nouvelles intentions dans le PV de désaccord des NAO 2011 :

" La Direction s’engage à maintenir le processus de paiement des heures supplémentaires pour HP ESF. Pour HPF et HPCCF, sans remettre en cause les dispositions de l’accord ARTT en vigueur, la Direction s’engage à ce qu’il soit procédé au paiement automatique de ces heures après approbation passive du manager si la récupération des heures supplémentaires n’a pas été possible dans les 6 mois de leur saisie dans TAL. Un message rappelant les principes de gestion des heures supplémentaires et le fait que leur paiement ne doit pas être bloqué au-delà de 6 mois sera envoyé à l’ensemble des managers concernés en janvier 2011."

Anonyme a dit…

En lisant cette file de messages quelques remarques :

VPB : A bon, les forfaits jours ont de gros VPB ? J'ai du rater un episode.

J'etais le seul forfait heure au sein d'une equipe de forfait jour. Pourquoi ? Car les RH ont merde lamentablement lors de la mise en place du systeme. Face a leur refus de justifier cette situation et d'engager le dialogue, j'ai ecris directement au DRH France qui a reglé le probleme en 10 minutes. Comme quoi ....

Dans mon cas, et j'insiste bien dans mon cas, le mode horaire me permettait de cumuler les conges mais en contrepartie d'un minimum de convention collective tres bas. J'insiste sur le tres bas.
Mon choix a ete de demander le passage au forfait jours, comme l'ensemble de mes collegues et corriger cette anomalie afin, je ne me cache pas, de gagner plus de fric. Etant en dessous du minimum du forfait jour, j'ai eu une augmentation consequente la premiere annee en janvier et une seconde l'annee suivante car le minimum avait augmenté.

Donc, oui, quand quelqu'un explique que les salaires mode horaire sont chiches, je veux bien le croire, les minimums de convention sont tres differents.

Cette difference etait compensé par des jours de congé.

Si cette compensation est supprimée, alors de mon point de vue il faut augmenter les salaires. Mais comme HP ne veut pas donner de pognon, alors, je ne vois pas de raisons de reduire le nombre de conges.

Mais tout ce merdier vient du fait qu'HP refuse d'augmenter les salaires, ne serait ce que de l'inflation. De plus en plus de salaries voient donc leur augmentation dependre de l'augmentation du minimum de convention collective. Et comme elle est tres differente entre les 2 modes ......

CFTC HP a dit…

Réponse à 119 : plus le job level est élevé, plus la directive de VPB en % augmente, il y a donc un double effet. Ca n'est pas lié aux forfaits jours particulièrement mais comme les forfaits jours ont les job level les plus élevés...

CFTC HP a dit…

Sinon pour compléter 119, voici un rappel de nos revendications NAO 2011 et les réponses HP :

50) Revendication CFTC HP :
Réduction de la moitié de l’écart entre les minimas conventionnels mode horaire et forfait jour(jusqu’à 30% !).

Réponse : les partenaires sociaux négocient au sein de la branche de la métallurgie des barêmes s’appliquant aux minima conventionnels des populations mode horaire et forfait jour. Ces minima présentent effectivement des écarts significatifs entre les barêmes mode horaire et les barêmes forfait jour. HP applique les positifs conventionnels tels qu’ils ont été négociés au niveau de la branche, et n’entend pas déroger à ces barêmes au niveau de l'entreprise. A noter que la pratique d’entreprise d’HP est plus favorable, puisque les
dispositions conventionnelles prévoient le versement d’une prime compensatoire lorsque le salaire est inférieur au minima, alors qu’HP ajuste ce salaire au minima.

Revendication CFTC HP

Résolution des problèmes liés aux promotions P3A : perte de 9 jours de congés sans aucune indemnisation financière.

Réponse : il n'y a plus de mesures de compensation depuis 2008.

Anonyme a dit…

120

Ouai, mais bon, les VPBs pour la plupart des forfaits jours que je connais, dont moi, sont vraiment pas mirobolant.

Si forfait jour veut dire PIIIB ou PIIIC, je veux bien, mais pour les PIIIA, c'est a dire le gros des troupes, en moyenne, c'est quand meme riquiqui.

Peut l'interlocuteur voulait dire que les modes jour avaient un VPB un peu plus eleve que les modes horaires, mais de la considerer qu'il y a une grosse difference ....

Mais bon, pour conclure, mon opinion, est que, si les salaires n'augmentent pas pour les modes horaire, alors, on ne peut sucrer les conges.
Si les modes horaire travaillent plus, ils rapportent plus a l'entreprise. Donc en consequence, une part leur revient. C'est logique, ca s'appel le capitalisme. Aux dernieres nouvelles, HP n'est pas un kolkoze, mais une entreprise capitaliste non ?

CFTC HP a dit…

Le forfait jour (PIIIA) est atribué quand on passe d'intermediate à specialiste.

Cette promotion pose problème car elle se traduisait par la perte de 9 jours de congés, plus ou moins (ou pas) compensé par un minima conventionnel nettement plus élevé que le mode horaire. D'où notre revendication NAO de la fin de post 121.

S'il n'y a plus qu'un jour de congé de différence entre les modes horaires et les forfaits jours, ce problème de la perte de 9 jours en cas de promotion s'efface, mais il y aura d'autres effets secondaires.

CFTC HP a dit…

Suite aux échanges sur les VPB.

Objectivement, les consignes de distribution de VPB augmentent avec l'expertise. On en a la confirmation avec ce document intercepté.

Sur l'organisation GIT, pour les K, P+ et P, jusqu'au niveau Entry ça va de 3 à 6%. Pour les Intermediate et Specialiste, de 4,5% à 7,5%. Manager 1 et Expert : de 6 à 10%. Master de 9 à 15% et de 14 à 23% pour un Manager 2.

CFTC HP a dit…

Finalement, prochaines réunions les 19 et 24 janvier (lecture du protocole d'accord de fusion).

Anonyme a dit…

124

Chez ES HP-CCF, tres honnetement, je n'ai entendu aucune personne "specialiste" de ma connaissance avoir au moins les 4.5% evoques, et ce, quel que soit le rating.

Il doit surement y en avoir, mais bon, j'ai pas l'impression que cela coure les rues.

GIT a ete beaucoup plus genereux que la plupart des autres organisations.

Anonyme a dit…

Retour sur 29: avez-vous des precisions sur la participation française aux résultats 2010 et au delà: pour qui?, montant et date de versement?

CFTC HP a dit…

Tu n'es pas abonné à nos communications hebdomadaires cftchp@hp.com ?

Lundi on écrivait :

La participation 2010 (février)

Elle est attendue à un niveau record que nous estimons à près de 3% d’un salaire annuel (plafonné pour les très hauts salaires), soit près de 3 fois la participation précédente ou habituelle. Grâce aux syndicats signataires de l’accord du 30 juillet 2009 et des avenants à l’accord sur la participation, ce versement sera ouvert pour la première fois aux salariés HP ESF. Ici pas de notion de catégorie professionnelle, de cadre et non cadre, vente ou non vente ou de convention collective : TOUS les salariés HP ESF, HPCCF et HPF qui sont arrivés chez HP avant le 1er août 2010 y ont droit au prorata de leur présence salariale. HP vous demandera très prochainement de faire un choix : sur votre compte épargne salariale bloqué 5 ans avec exonération fiscale ou versement soumis à imposition sur votre salaire de février.

On confirme ce qu'on écrivait. Les salariés HP ESF par exemple se partageront pour la première fois plus de 2 Millions d'Euros, le taux sera plus proche de 4% que de 3%, vs 1,50% l'an dernier.

CFTC HP a dit…

Pour compléter 29 et répondre à ta deuxième question, la Direction a proposé de neutraliser les déficits statutaires EDS en 2011 et sans doute en 2012.

Anonyme a dit…

EDS et HPF fusionnent.

Il y a 2 ans, le projet etait de transferrer les alaries OS de HPF et CCF vers EDS.

Bon, maintenant, quel avenir pour CCF ?

Recentrage vers des activites global delivery, expertises a l'internationale, ou tout simplement mort a petit feu ?

Anonyme a dit…

Quelles sont les critéres pour de mapping PIIIB ou PIIIC?

CFTC HP a dit…

Il faut être du niveau Master ou Manager 1/2 pour être PIIIB, et du niveau Manager 3 ou + pour être PIIIC.

Anonyme a dit…

et quel est la différence entre PIIIA, PIIIB et PIIIC a part la paie?

CFTC HP a dit…

Le minima conventionnel. Pour les PIIIC, l'accord ARTT indique :

"Les cadres dirigeants (membres des Comités de Direction ou P3C) ne sont pas tenus par les dispositions relatives à la durée du travail et ont toute latitude pour organiser leur temps en fonction des impératifs de leur mission."

Sauf erreur, ils n'ont que les 25 CP et les jours d'ancienneté.

Anonyme a dit…

Bonjour, je suis cadre P2 mode horaire, avec les 12 jours choisis actuellement.

La direction souhaite supprimer ce mode, on ne reviendra pas dessus si je comprends bien.

Mais par contre, je ne comprends pas pourquoi les syndicats ne revendiquent pas purement et simplement la ré-intégration complète des 8 jours perdus dans le salaire ?
Pourquoi devrait-on tirer un trait sur ces 4 jours supplémentaires non indemnisés (hormis le petit "montage" sur les 4j sur 2 ans) sans pousser les négociations plus avant ?
Ou alors la Direction a les pleins pouvoirs là-dessus ?

CFTC HP a dit…

En 2006, des syndicats ont déjà revendiqué en pure perte l'intégration en salaire des 12 jours choisis supprimés (solde de - 9 en fait car 3 jours avaient été rajoutés : 1 jour de Pont et 2 fractionnement). A l'arrivée, une prime couvrant 25 jours sur 2 ans et demi. Et pour tous des CET annuels déplafonnés (ancien plafond : 6 jours pour les moins de 50 ans, 11 jours au delà). Le versement de cette prime pour laquelle les BU et la Corp n'étaient pas au courant a d'ailleurs été un énorme pavé dans la mare, le PDG et le DRH ont quitté HP au même moment.

Bien entendu l'idéal serait du salaire et uniquement du salaire, et encore pas pour tout le monde car ce ne serait pas l'intérêt des salariés proches du minima conventionnel.

Mais en 2011, comme vous le savez, la négociation actuelle donne ceci, sachant que 4 jours sous forme de salaire est inédit et n'a pas encore le feu vert de la Corp et des BU :

2 modes horaires subsisteraient (non cadres et cadres mode horaire) :

Type 1 demi-journée inchangé mais nouveau pour HP ESF : 35h en 4 jours et demi (8h10/j et 4h le 5ème jour). 25 CP, 10 RTT, 1 lundi de Pentecôte.

Nouveau Type 2 remplaçant les 12 jours choisis : 35h à 7h24/j comme chez HP ESF. 25 CP, 12 RTT, 2 jours de fractionnement, 1 Lundi de Pentecôte.

Et 0,2 ou 3 jours d'ancienneté comme le prévoit la convention de la Métallurgie.

La dernière proposition pour les modes horaires après fusion est en progrès pour les compensations d’harmonisation des modes horaires HPF/HPCCF. Les 12 jours choisis supprimés seraient remplacés par :

Passage de 7h45/j à 7h24. Soit d'un stricte point de vue comptable, l'équivalent de 10 jours mais avec des craintes sur l'application stricte de cet horaire ou la récupération/paiement des heures supplémentaires.
+ 2 jours de RTT supplémentaires
+ 2 jours de fractionnement
+ 4 jours prenables sur 2 ans (2*2j) ou payables sous forme de prime (2*2j)
+ Nouveau : 4 jours réintégrés dans le salaire pour les salariés ayant plus d’un an d’ancienneté dans le mode 12 jours choisis au moment de la fusion (vers la mi 2011 théoriquement).

Pour l’épargne des jours de congés non pris (Comptes Epargne Temps –CET-), il est question désormais de 10 jours épargnables annuellement.

La question qui se posera quand tout sera précisé et que nous aurons un texte de protocole est l'acceptation ou pas de ces propositions chez HPF et HPCCF. Et aussi la signification d'un refus.

En 2006, un refus nous aurait entrainé automatiquement vers les minima conventionnel un an plus tard, soit une lourde perte en nombre de congés et CET (218 jours travaillés vs les 205 et 214 obtenus, modes horaires et forfaits jours).

Pour 2011, nous aurons sans doute l'occasion de développer plus tard les conséquences possibles d'un refus. Pour l'instant on continue de gratter et de préciser les différents éléments de cette négociation d'harmonisation.

A suivre donc !

Anonyme a dit…

Bonjour,

est ce bien 7h24mn ?

7.75 => 7h45mn
7.24 => 7h15mn

Merci

CFTC HP a dit…

Oui, le nouveau mode horaire type 2 serait celui d'HP ESSF : 7h24

CFTC HP a dit…

Pour 130 qui se pose la question de l'avenir d'HP CCF, comme tous les employés d'ailleurs.

Nous avons posé cette question au PDG, et le point était à l'ordre du jour du dernier Comité de Groupe.

Voici un extrait de ses propos. Pour la CFTC, le problème de l'avenir de HP CCF en serait moins un s'il y avait des managers français ayant la volonté de défendre la vocation internationale d'HP en France vs la Corp.

" Nous souhaitons nous inscrire dans une logique de stabilité. Toutefois, nous sommes en concurrence avec des clients internes au sein d’HP. Il s’agit de rester l’ambassadeur de la structure française et de mettre en avant la richesse de nos expertises, afin de convaincre le réseau général d’HP de notre compétitivité et favoriser ainsi l’extension de nos activités.

Toutefois, certaines actions sont mises en œuvre pour ancrer au maximum les activités d’HP CCF en France, afin de les développer et de les pérenniser. Nous avons inauguré deux centres de calcul, à l’Ile d’Abeau et Grenoble autour desquels des activités se développent.

Il nous faut également participer activement aux pôles de compétitivité, comme SCS et le projet Agos, et Minalogic, dont nous sommes membre du comité de direction et dans le cadre duquel nous avons déjà répondu à des appels d’offres sans être pour l’instant sélectionné sur aucun projet. Je m’emploie à identifier des thèmes de développement avec des grands groupes français afin de nouer des partenariats ; des discussions ont été engagées sans succès jusqu’à présent mais la porte reste ouverte.

J’ai entendu les remarques des représentants du personnel, qui s’interrogent sur la pérennité de l’emploi sur HP CCF.

Cette structure, à l’image mitigée renferme des poches d’expertise à forte valeur ajoutée. Dans le même temps, HP CCF renvoie une image générale moins positive et les salariés doivent prendre toute leur part dans l’amélioration de l’image de marque. Vu de l’extérieur, HP CCF souffre notamment de la cherté du coût du travail en France et d’une flexibilité de l’emploi quasi-nulle avec des salariés qui considèrent qu’ils doivent avoir un emploi à vie. La prise de risque lors de l’installation d‘une activité à HP CCF est donc considérée comme élevée.

Nous pouvons améliorer notre image de marque, notamment via la mise en place d’un dispositif de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

...

CFTC HP a dit…

...


L’Angleterre jouit d’une image plus positive que la France, notamment en raison d’une plus grande flexibilité de l’emploi. L’Espagne apparaît comme un pays moins cher et plus flexible. L’Allemagne ne jouit pas d’une meilleure image que la France.

Nous pouvons améliorer la flexibilité du travail, mais nous ne deviendrons pas un pays à bas coût, pays avec lesquels nous sommes en concurrence.

...

HP constitue une grande communauté, dont les managers se basent sur les informations dont ils disposent pour prendre des décisions. Nous devons faire en sorte d’influer le plus possible sur leurs choix afin de favoriser l’emploi en France. HP a investi dans un data center à l’Ile d’Abeau, puis à Grenoble.

Pour éviter d’être privés de projets d’envergure, nous devons essayer de changer l’image et proposer d’autres idées qui soient réalisables. Je discute dans ce sens avec les grands groupes notamment basés dans la région grenobloise.

Nous sommes contraints de pratiquer un jeu d’influence et d’accepter une nouvelle forme de concurrence apparue avec la globalisation de l’économie. La création du data center a été bénéfique et rendue possible grâce aux atouts dont nous disposons en France.

...

L’atmosphère sociale générale et l’engagement de chaque collaborateur constituent incontestablement des éléments essentiels de la performance.

HP doit sa compétitivité aux transformations douloureuses et nécessaires que Mark Hurd est parvenu à imposer. Dans le contexte actuel, nous sommes dans l’obligation de continuer à contrôler les coûts et à rester attentifs à notre compétitivité.

La proposition de valeur que je vous soumets peut sembler timorée, mais je ne puis en proposer une autre. Je suis convaincu que les bonnes performances de la France en 2009 et 2010 ont été bien perçues par la Direction mondiale du Groupe.

Nous pouvons modifier l’image de la France et ainsi rendre la proposition de valeur plus attractive. "

CFTC HP a dit…

Aujourd'hui a lieu la première réunion de la relecture de 2 "protocoles d'accord de principes et de méthode" concernant d'une part HPCCF, d'autre part HPESF et HPF.

Le texte HPCCF précise les engagements de la Direction issus de la négociation en ce qui concerne l'ARTT, les astreintes, la représentation du personnel, les régimes de frais de santé-prévoyance. Pour l'instant ce texte est mis de côté, il n'est d'ailleurs pas indispensable à la réalisation du projet de fusion HP ESF -> HPF.

Les enjeux ne sont d'ailleurs pas les mêmes. Pour HPCCF la question est notamment : faut-il essayer de conserver l'actuel accord ARTT chez HPCCF ou faut-il rejoindre le nouvel accord ARTT harmonisé HPF-HP ESF ? On aura sans doute l'occasion de revenir avec vous sur les avantages et les inconvénients de telle ou telle position si la relecture de ce protocole HPCCF a finalement lieu et si la question de sa signature se pose.

Le texte HPF précise de son côté les mêmes sujets issus de la négociation, avec notamment en plus un calendrier de 4 consultations pour chaque CE sur février-mars, la correspondance Syntec -> Métallurgie, l'harmonisation des régimes de retraite complémentaire entre les deux sociétés et la neutralisation sur 2 ans des pertes statutaires HP ESF pour le calcul de la participation.

Evidemment la plupart des négociateurs ont reçu les avis juridiques nécessaires pour étudier ce texte. Et la question de sa signature ou pas se posera pour chaque syndicat une fois terminées les réunions de relecture.

La relecture a commencé.

Anonyme a dit…

Merci 139/140.

CFTC HP a dit…

La relecture du protocole fusion HP ESF-> HPF s'est passée de façon plutôt constructive et est avancée aux 2 tiers. Prochaine réunion le 24 janvier.

CFTC HP a dit…

Suite 139/140, motion du CE HP CCF aujourd'hui :

Le CE a demandé à plusieurs reprises un statut précis concernant l’ensemble des postes HPCCF et notamment lors des derniers CE sur le devenir des postes occupés par des salariés partis en mobilité.

Les réponses de la Direction sont insuffisantes à ce stade. Elles sont surtout inquiétantes car elles révèlent l’incapacité de la Direction à suivre l’évolution des postes au sein de l’entreprise.

Les élus demandent que la Direction leur apporte des réponses claires et précises à toutes les questions liées aux postes HPCCF.

Egalement très préoccupante est la situation des dizaines de salariés toujours en redéploiement ou en repositionnement suite aux réorganisations et PSE précédents ou en cours.

Par ailleurs les élus s’inquiètent des informations et consultations sur différentes organisations notamment CMS, GSD et GPSC. La Direction a fait état ou n’a pas démenti les menaces sur plusieurs dizaines de postes HPCCF.

Les élus demandent la convocation d’un CE Extraordinaire avec la présence du PDG ou du Président de l’ISMT et du DRH . Dans ce CE, les élus demandent la présentation détaillée de tous les postes HPCCF, les explications concernant les disparitions de postes et la stratégie permettant de répondre aux inquiétudes des salariés.

Le Comité d’Entreprise rappelle que la réponse à ces questions est essentielle. Conformément aux articles L2323-78 et L2325-35 du Code du travail, le CE se réserve la possibilité d’ouvrir un droit d’alerte économique et de faire appel à un expert dans l’hypothèse où il ne s’estimerait pas pleinement rassuré par les dites réponses.

Vote : unanimité

Anonyme a dit…

L'intégration des 4 jours dans notre salaire, ne va pas bloquer nos futures augmentations ?

CFTC HP a dit…

Pour 145, ça peut jouer effectivement et on cherche à obtenir des garanties sur ce point.

Cela représente environ 2%, donc ca ne devrait pas faire beaucoup monter et changer la position dans la boite salariale. Par contre pour ceux qui sont au minimum conventionnel, c'est une augmentation qu'ils auraient eu de toute façon début 2012 probablement.

CFTC HP a dit…

L'autre question qui se pose est : les salariés HP CCF ont-ils intérêt à avoir ce nouvel accord ARTT à partir du 1er juin ?

En essayant d'être le plus objectif possible, on a trouvé pour l'instant à peu près autant d'avantages que d'inconvénients, et ça dépendra souvent de la situation particulière ou de la perception de chacun.

Il ne s'agit que d'une réflexion initiale qui dérangera certainement ceux qui ne veulent pas que ce débat s'installe, mais c'est le rôle du Blog de débattre.

Avantages :

- Garder simples les transferts entre HPF et HPCCF. Avec un accord ARTT différent, ça deviendra plus lourd à réaliser.

- Sécuriser dans le temps un dispositif ARTT restant globalement avantageux. En 2006, la CFTC avait obtenu une clause de non dénonciation que l'on cherche de nouveau à obtenir actuellement. Eviter aussi que HP CCF se retrouve seul face à la Corp qui a déjà pulvérisé courant 2010 l'Epargne des congés en Allemagne et aux Etats-Unis

- Une petite majorité de modes horaires bénéficierait de cet accord, à condition qu'ils soient au dessus du minimum conventionnel et qu'ils soientà la moyenne ou sous la moyenne HP CCF des jours choisis pris chaque année (entre 8 et 9). Ainsi que celles et ceux qui réussiront à travailler un peu moins chaque jour (jusqu'à - 21 minutes) ou à se faire payer des heures supplémentaires. Pas évident.

Inconvénients :

- La limitation des CET à 10 jours par an (10 CET3 payables). Sont pénalisés toutes celles et ceux qui veulent épargner plus. Ils devront prendre plus de vacances que ce qu'ils souhaitent et touchera leur pouvoir d'achat. Cela touchera un peu plus les forfaits jours (plafond de 17 dont 12 CET3) que les modes horaires (plafond de 15 dont 10 CET3). A noter que depuis 3 ans les plafonds CET sont respectivement de 13 et 15 car 2 CP sont fixés à Noël.

- La perte des 12 jours choisis n'est pas compensée correctement pour tous les modes horaires qui les prenaient tous ou presque tous.

Ces réflexions préliminaires sont à compléter, mais elles ont au moins le mérite d'être posées afin de vous permettre de vous exprimer sur l'intérêt de rejoindre ou pas le futur nouvel accord ARTT.

Anonyme a dit…

A mon avis, refuser l'alignement CCF HPF/EDS c'est signer l'arret de mort de CCF. Quel sera l'interet de HP en France de gerer cette structure mise en concurence avec d'autres pays ou de toutes manieres il sera impossible de lutter sur le plan des couts (unique centre d'interet de HP) ?

Si on relis les declarations de YdT (cf 139/140), de toutes manieres, a t il l'intention, ou plutot la possibilite de devolopper de l'activité CCF a long terme ? Rien que sa phrase sur le cout du travail en France laisse supposer que de toutes manieres, la Corp a fait une croix sur CCF et cherche a supprimer cette entite au mieux et au plus vite.

Donc que faire ?

Des concessions pour rester dans un HP "viable", ou ceux qui le voudront et le pourront ne se verront pas exclure de l'entite HP en France qui perdurera, ou bien, sachant que tout est perdu d'avance, camper sur ses acquis (que la direction peut quand meme denoncer quand elle le souhaite), tout en sachant pertinement que cela ne durera que quelque temps avant la fermeture ?

Je dirais, que ceux qui sont jeunes auront interet a ne pas s'exclure d'HP en France et tenter par leur travail et leur competence de rejoindre HPF/EDS et que ceux qui sont plus anciens, qui n'esperent et ne cherchent plus rien auront interet a profiter de la situation le plus longtemps possible jusqu'a l'arret definitif des activites CCF. Arret qui les emmenera a la retraite ou quasiment jusqu'a celle-ci (vision plutot egoiste des choses a mon sens).

Neammoins, j'envisage une variante au scenario d'arret progressif des activites CCF. Une grande partie des activites OS sont indispensables actuellement (demain est un autre jour) au bon fonctionnement (creation de profits) de HP en France. A ce titre, le projet avorté (ou suspendu temporairement) de transfert des salaries OS HPF et CCF vers EDS allait dans ce sens (on ne reparlera pas de la suppression de tout un tas d'avantages au passage). Donc je reste persuadé que suite a la fusion HPF/EDS, la direction remettra en place quelquechose pour recuperer au sein de HPF/EDS les activites qui l'interesse pour ses profits EN FRANCE (seul centre d'interet de YdT pour lui meme et la direction).
A ce moment, CCF ne conservera que les activites qui n'interessent pas le business France, et la, l'execution de ce qui reste de CCF sera sommaire et brutale et vraissemblablement sans contrepartis.

C'est pour cela, que je conseil aux jeunes CCF qui ne sont pas chez OS (encore que) et qui souaihtent poursuivre leur carriere chez HP, de tenter de se rapprocher de HPF/EDS une fois cette fusion realisée.

En ce qui me concerne, la trentaine, salarie CCF dans une branche de OS, et meme si ca me fait vraiment chier de perdre encore quelques jours CET3 remunerables (je bosse pour le fric et pas pour les vacances, mais ca, c'est mon probleme), je serai partisan de suivre l'accord HPF/EDS afin de ne pas me marginaliser vis a vis de HP en France.

Maintenant, compte tenu du scenario qui me semble probable, faut il pratiquer la politique de la terre brulee en sachant ou cela nous menera, ou bien faut il faire quelques concessions afin de permettre de sauver quelques meubles avant de toutes manieres, l'arret des activites CCF qui aura lieux dans tous les cas.

Voila, c'etait mon opinion sur le sujet.

A ce titre, je pense que le sujet est extremement grave, et que cela meriterait un sujet dédié et bien identifié. Je n'ai pas l'impression que les salaries CCF soient conscients des enjeux.

Merci pour cette tribune.

Anonyme a dit…

Oui, merci pour la tribune !

" France et Allemagne pays rouge pour la création de poste avec une attrition annuelle cible entre 4 et 10%"

Donc si on parle de flexibilité, on devrait préciser que c’est le cout de l’emploi supprimé qui est cher en France (= package PSE) et bas à Barcelone ou Genève. Cela plombe le retour sur investissement de la délocalisation qui est calculé sur 3 ans et donc un frein aux délocalisations.

Ce n’est plus vraiment une question de manager charismatique qui défendrait le site...

Anonyme a dit…

Il n’y a plus de manager pour gérer à Grenoble les projet citoyen ni industriel avec les élus et représentants locaux de l’état. Les derniers qui sont partis étaient bien en dessous des créateurs du site d’origine. Ceux qui restent partent en Suisse ou prient pour que rien ne change. Comme 148, je suis plutôt pessimiste car il n’y a plus de belle histoire à raconter ni de leader français sur le site. Il faut aller à fond dans les logiciels et les services, ça sera probalmement le message de Léo en mars.

Anonyme a dit…

Tout à fait d'accord avec 135.
La perte de 8 DOFF est un peu dur à avaler...

Anonyme a dit…

Je n'ai pas lu tout ce qui précède mais j'ai été alerté par les dispositions de l'accord de fusion sur les congés.
Je suis employé HP ESF avec un statut P3A , cadre autonome en forfait jour j'ai actuellement 14 jours de RTT (7j Employé + 7j Employeur) , 4 jours d'ancienneté (+ de 26 ans) issus de l'accord métallurgie Alcatel (Alacatel-Titn-Answare) applicables aux salariés intégrés chez EDS-Answare et restés chez HP.
Qu'est ce que cela devient avec le nouvel accord en gestation ?
** Je suis un peu inquiet car je précise qu'avec "les progrès" des négociations déjà accomplis lors de la fusion EDS-Answare avec HP ESF j'ai déjà perdu une prime de 10 jours de salaire octroyés aux personnes ayant eu 25 ans d'ancienneté (précsision : les 25 ans étaient déjà réalisés avant révision de l'accord).

Question en apparté : Est ce les jours de compensation prévus pour les forfaits jours s'appliquent à mon cas ?

CFTC HP a dit…

pour 152

La direction a affirmé et écrit qu’elle ne toucherait pas aux acquis individuels HP ESF de ce type et au contrat de travail, donc normalement pas d’inquiétude à avoir.

Merci de nous dire si sur ton bulletin de paie du 24 janvier tu vois apparaitre la prime forfaitaire de dépassement forfaits jours d'environ 2,5% du salaire annuel obtenue en NAO 2011.

Anonyme a dit…

La perte de 8 doff doit correpondre a 8%d'augmentation de salaire

Anonyme a dit…

8 jours épargnables payables ça représente moins de 4% du salaire, 154 !

CFTC Patrick a dit…

Voici le compte-rendu de la 8ème réunion, celle du lundi 24 janvier.

L'essentiel de la réunion a été la fin de la relecture du protocole HPESF-HPF et surtout la partie prévoyance-santé retraite. En fin de journée, la relecture du protocole HPCCF a commencé.

Partie Frais de santé et Prévoyance :

La direction a pris en compte la demande des négociateurs de veiller, quoi qu’il arrive, à ce que le montant de cotisation en Tranche A soit maintenu au niveau actuel. Cette mesure permet de protéger les bas salaires d’une éventuelle augmentation de leur cotisation Frais de santé et Prévoyance.

La direction a catégoriquement refusé d’organiser un appel d'offre gestionnaire en même temps que l’appel d'offre assureur. Elle préfère repousser l’appel d'offre gestionnaire un an après que la mise en place de l’assureur qui aura emporté l’appel d'offre.

Il existe un point de divergence aussi concernant les éventuelles économies qui pourraient sortir de l’Appel d'offre à venir. Les syndicats souhaitent que la direction réinjecte ces économies dans les garanties laissant de gros ‘‘restes à charge’’ (dentaire par exemple) alors que la direction considère que les économies potentielles réalisées dans le cadre d’un nouvel assureur devraient rester la propriété d’HP.

Partie Retraite :

Au niveau de la retraite, la direction propose de compenser le coût que va représenter l’achat de point pour les salariés HPF (pour arriver à un taux de cotisation retraite médian entre HPF et HP ESF). En revanche, le calcul de l’indemnité pour les salariés HP ESF qui verront leur taux de cotisation baisser (là aussi vers la médiane) est insatisfaisant et fait l’objet de divergences avec les syndicats sur le mode de calcul. Toute la partie retraite est assujettie à l’accord des caisses de retraite et donc tout est entre guillemets pour le moment.

Voilà ce que l’on peut dire pour le moment sur cette partie.

Anonyme a dit…

Pour l'IT effectivement il y a des plans concret de suppression de toutes activités en France (les postes ne sont plus renouvelés).
Pour les BU, y a t-il des plans similaires ?

Anonyme a dit…

A 156 : pouvez-vous préciser que signifient les notions d'AO assureurs et d'AO gestionnaires? je ne comprends pas ces termes

Pour les AO assureurs, est-ce à dire que les conditions actuelles d'assurance sont remises en question ? si oui, ce serait super grave et flippant

CFTC HP a dit…

Pour 158, la réponse va arriver d'un de nos spécialistes, merci pour ta patience.

Pour 157, si vous êtes informés de plans de suppressions de postes, pensez à nous alerter sur cftchp@hp.com

CFTC HP a dit…

Aujourd'hui 3ème et dernière réunion de relecture des protocoles d'accord sur les garanties obtenues en cas de fusion HP ESF -> HPF.

Toujours dans les détails du texte, surtout HPCCF cette fois-ci. Un point important pour la CFTC a été obtenu : comme en 2006, il nous paraissait essentiel de sécuriser le nouvel accord ARTT s'il se met en place contre une rapide dénonciation d'HP toujours possible, surtout si ça vient de la Corp.

En 2006, la CFTC avait obtenu 18 mois de non dénonciation. Soit avec les 15 mois maximum de renégociation, une tranquilité de pratiquement 3 ans contre le minimum conventionnel.

Cette fois-ci ce sera presque 4 ans avec un engagement de non dénonciation de l’accord ARTT modifié pour une durée de 2 ans de référence de congés payés. Soit 3 ans et demi minimum de garantie contre le minimum conventionnel.

Nous poursuivons en effet l'objectif initié en 2003 lors de la fusion HP-Compaq à savoir obtenir puis sécuriser et conserver le meilleur accord ARTT possible dans le temps.

Prochaines étapes possibles : information puis consultation du Comité de Groupe et des 3 CE sur les projets de protocole d'accord qui précisent les garanties obtenue par les syndicats en cas de fusion. Cela pourrait commencer la semaine prochaine.

Si des avis sont rendus, les différents syndicats devront alors prendre leur responsabilité pour sécuriser ou pas ces garanties obtenues.

Si une majorité signe, de nouvelles consultations CE et Comité de Groupe sur le projet de fusion lui-même commenceraient. Et seulement alors la fusion pourrait avoir lieu, donc pas avant le 1er mai à notre avis.

Mais on en est pas encore là !

CFTC Pierre F a dit…

Pour 158.
La "mutuelle", c'est : 1 assureur + 1 gestionnaire.

L'assureur assure le risque : il rembourse les frais au delà de la sécu (ou sert les pensions ou le capital pour la prévoyance) et conformément au contrat avec HP. Il est payé avec les cotisations Santé ou Prévoyance.

Le gestionnaire est celui qui fait l'interface entre l'assureur et les salariés. C'est notre contact principal au jour le jour. Il est payé avec une petite fraction des cotisations Santé ou Prévoyance.

AO Assureur : Appel d'Offres pour sélectionner l'assureur.
AO Gestionnaire : Appel d'Offres pour sélectionner le gestionnaire.

Le différend avec la Direction (voir 156) porte sur le point de faire 2 appels d'offres simultanés (assureur + gestionnaire), ce que demandent les négociateurs et que la Direction refuse. La demande des négociateurs est fondée car certains assureurs (en général les mutualistes) ont des réponses meilleures quand ils peuvent traiter les contrats de façon intégrée.

Après, quand on rentre dans les détails, c'est autrement plus compliqué !...

Anonyme a dit…

Une fusion sans garantie sur l'emplois me semble un peu juste.

CFTC HP a dit…

Effectivement, la garantie sur l'emploi n'existe qu'en 2011 grâce à l'accord du 30 juillet 2009.

La question de l'emploi n'a pas encore été abordée si ce n'est sous l'angle pas de projet de PSE dans ce projet de fusion. Il reste 8 réunions à venir pour en parler (total des réunions Comité de Groupe et CE).

Sur HPF-HPESF, le futur statut social est au coeur du protocole et semble plus inquiéter que la question de l'emploi global qui est assez étroitement liée aux résultats commerciaux. Sur HP CCF, c'est une autre histoire et les 2 sujets, emploi et statut social sont à un niveau proche de préoccupation.

Anonyme a dit…

Alors ça avance cette fusion ? Comme vous l'écriviez dans vos coups de pouce 2011 ssi ça se confirme je vous cite :

Bénéfices de la fusion pour les salariés HP ESF (juin ?)

Si la fusion se passe comme prévue, la situation des salariés HP ESF devrait s'améliorer : meilleure dotation œuvres sociales (+ 0,4% de la masse salariale), accès au CE HPF qui a objectivement toujours eu excellente réputation auprès des salariés rattachés, bénéfice des Compte-Epargne Temps avec la possibilité de stocker ou se faire payer des congés non pris, convention collective Métallurgie, accès à l’abondement épargne salariale (actuellement de 31 Euros net par mois)… A suivre !

CFTC HP a dit…

Pour 164, ça avance dans le sens où l'information-consultation CE et Comité de Groupe commence la semaine prochaine. Nous avons encore beaucoup de remarques à formuler sur les textes. Mais surtout nous avons détecté un point bloquant sur HP ESF pour lequel nous attendons une réponse aujourd'hui :

Extrait du protocole reçu hier :

"La Direction rappelle en outre son engagement de maintenir le processus de paiement des heures supplémentaires pour HP ESF jusqu’à la fusion effective.

Suite à la fusion la Direction s’engage à ce qu’il soit procédé au paiement automatique de ces heures pour les salariés HPF et ex HP-ESF après approbation passive du manager, si la récupération des heures supplémentaires n’a pas été possible dans les 6 mois de leur saisie dans TAL."

Il est clair que la CFTC ne peut accepter l'idée que les salariés HP ESF perdent la possibilité actuelle de se faire payer les heures supplémentaires hebdomadaires effectuées dans le mois.

Anonyme a dit…

pour 165,merci, sur mon site nous avons actuellement ce problème

CFTC HP a dit…

S'il s'agit d'un site HP ESF, merci d'alerter si ce n'est déjà fait nos Délégués Syndicaux Fabrice Munier et Jean-Louis Turlier. Pour les autres sociétés, il faut nous écrire à cftchp@hp.com

Anonyme a dit…

Votre syndicat est de loin le plus efficace et le plus transparent que j’ai vu à ce jour chez HP ES, j'espère que seront de plus en plus nombreuses les personnes à s'en rendre compte !

CFTC HP a dit…

Il y a 3 étapes obligatoires avant que ce projet de fusion ne se réalise :

1/ Avis des 3 CE sur les protocoles d’accord.
2/ Signatures syndicales majoritaires.
3/ Nouvelles consultations des CE sur le projet de fusion lui-même.

Nous abordons cette semaine la première étape : 2 projets de protocoles d’accord, un pour HP ESF et pour HPF, un pour HP CCF, commencent à passer devant le Comité Groupe pour information et les 3 CE pour consultation.

Pouvoir s’opposer, toujours proposer : la CFTC a l’intention de permettre aux salariés HP ESF d’accéder à de nouveaux droits obtenus après 9 réunions de négociation, comme nous l’avons déjà fait pour l’accès à la participation aux résultats du Groupe HP en France (environ un demi mois de salaire pour FY 10). Et en même temps il nous faut préserver les intérêts des salariés HPF et HPCCF et sécuriser dans le temps le statut social des sociétés du Groupe HP en France.

Nous vérifions donc actuellement les moindres détails des textes soumis à consultation, pour s’assurer qu'il n’y a pas de points inacceptables et pour obtenir toutes les garanties indispensables dans chaque société.

CFTC HP a dit…

Suite 165 : ce point bloquant a sauté aujourd'hui en CE HP ESF, le paiement des heures supplémentaires ne changera pas.

CFTC HP a dit…

Avis du CE HPF sur le protocole d'accord lié au projet de fusion :

" Le CE HPF prend note des précisions apportées au projet de protocole d’accord présenté ce jour en CE dans le préambule et les différents articles. Le CE laisse maintenant le soin à chaque Organisation Syndicale de se prononcer quand le texte finalisé sera proposé à la signature ".

Réunion de signature du protocole prévue le 25 février 9h. Cet avis permet au CE HP ESF de vendredi et aux syndicats de continuer d'améliorer et préciser le texte jusqu'à cette date de signature théorique. Chaque syndicat se prononcant à ce moment là.

Pour mémoire :

Il y a 3 étapes obligatoires avant que le projet de fusion ne se réalise :

1/ Avis des 2 ou 3 CE sur les protocoles d’accord.
2/ Signatures syndicales majoritaires.
3/ Nouvelles consultations des CE sur le projet de fusion lui-même.

CFTC HP a dit…

Avis du 18 février 2011 du CE HP-ESF sur le projet de Protocole d’Accord.

Nous notons les engagements de la Direction en CE HPESF concernant :
- Une Présentation du CET aux élus HP ESF avant la Fusion
- L’annonce d’un BUDGET et du périmètre précis à la reprise des négociations HPESF sur l’égalité professionnelle
- Le débat lors de l’accord d’adaptation ARTT sur l’écart de trois jours entre HPESF et HPF des « forfait jours »
- la liste des collaborateurs fournit sera complétée par la notion des avantages acquis des salariés
- La Revue individuelle soit présentée aux IRP en toute transparence et loyauté avec les procédures et les règles détaillés et non uniquement le résultat global.

Les élus HPESF informent les Organisations Syndicales et la Direction que le CE HPESF va notamment demander lors de l’information concernant la Fusion, en plus des raisons économiques et des pièces prévues dans l’accord, les documents suivants :
- Les fiches de postes HPESF , et celles de HPF ainsi que leur correspondance, le tout en français.
- Le règlement intérieur HPF qui sera appliqué
- En complément de la convention collective et des accords collectifs, le CE souhaite avoir
1) les accords d’établissements, les arrêtés de décision, note de service et toute décision unilatérale de la Direction en vigueur chez HPESF et HPF
2) Les usages en vigueur chez HPESF (formation syndicale, repas de nöel, toutes sortes de gratifications etc.. )
- L’impact social de la fusion notamment sur le maintient de l’emploi avec notamment les effectifs avant et après fusion
- L‘impact financier et comptable du déficit cumulé (crédit d’impôt) de HPESF
- Une présentation en CE de l’organisme de retraite ARCCO sur tous les mécanismes et obligations associés à une fusion
- La présentation du projet de fusion qui sera faite à l’assemblée générale
- La représentativité syndicale HP F après la fusion

Nous sollicitons les Organisations Syndicales avant signature de vérifier si les budgets attribués pour la mission de conseil sur la Mutuelle/Retraite semblent correct

Le CE HPESF laisse maintenant le soin à chaque Organisation Syndicale de se prononcer quand le texte finalisé sera proposé à la signature.

CFTC HP a dit…

Prochaines étapes :

HP ESF-HPF : signatures syndicales majoritaires le 25 février.

HP CCF : consultation CE sur le projet de protocole d'accord HPCCF.

Anonyme a dit…

Bonsoir
Est ce que la prime de nuit ( environ 3€ ), pour ceux qui travaillent en 3*8,va disparaître ?
Seront ils payés en heure de nuit majorée

CFTC HP a dit…

Pour 174, ça ne disparaitra pas le jour de la fusion mais il est trop tôt pour dire si ce régime changera et quel serait le nouveau.

Cette caractéristique fait partie de l’accord sur les horaires atypiques. Comme tous les accords, ils vont tomber le jour de la Fusion. Il y aura une période de 15 mois maximum pour négocier de nouveaux accords.

A savoir (source CFTC février 2011) :

Rappel de ce que dit la loi. D’après l’article
L. 3122-29 du Code du travail, il y a travail de nuit dès lors que le travail est accompli entre 21 heures et 6 heures. Est considéré comme travailleur de nuit celui qui accomplit habituellement un travail de nuit, au moins deux fois par semaine, pendant au moins 3 heures de son temps de travail quotidien, ou tout travailleur qui accomplit au moins
270 heures de travail de nuit sur une période de référence de 12 mois. Le recours au travail de nuit doit être exceptionnel. L’employeur ne peut l’instaurer, même partiellement, qu’à la condition d’avoir conclu un accord collectif d’entreprise (Cass. soc. 01/07/2009, n°08-43650). Il devra aussi informer et consulter
le CHSCT puis le CE, lorsqu’ils existent. À défaut d’accord collectif, l’employeur pourra être autorisé à l’instaurer par l’Inspecteur du travail.

Les travailleurs de nuit doivent bénéficier de repos compensateurs et, dans certains cas, de compensations salariales (art. L. 3122-39). Ces
contreparties doivent être définies par accord collectif (art. L. 3122-40) qui doit aussi prévoir des mesures destinées à améliorer les conditions de travail, à faciliter l’articulation de l’activité nocturne avec l’exercice de responsabilités familiales
et sociales, à organiser les temps de pause,… À défaut d’accord collectif, les contreparties au travail de nuit résultent de l’engagement de l’employeur lorsqu’il demande l’autorisation de l’Inspecteur du travail.

Anonyme a dit…

Sorry pour mon ignorance, mais Pourquoi le CE HPCCF doit-il etre consulté pour cette fusion qui ne concerne que HPF et ESF.

Est-ce que cela veut dire que notre accord RTT va etre aligné sur celui du nouveau HPF, qui si j'ai bien compris, baisse le nombre de jours epargnables ou payables.

Merci d'éclairer ma lanterne!

Anonyme a dit…

Quels seront en effet les jours epargnables? Le flash hedbo dit "CET3 pourra par contre être alimenté chaque année à hauteur de 10 jours". Si il y a disparition de l'epargne de la 5eme semaine, nous pouvions jusque la egalement epargner 7 RTT, 2 jours de fractionnement et eventuellement 3 jours d'ancienneté. Jusqu'ou va le coup de rabot?
Merci

CFTC HP a dit…

La question 176 est excellente, ça n'est pas une question d'ignorance ! Tous les salariés HPCCF devraient se la poser.

Le CE HPCCF et au delà les syndicats doivent se demander avant la fusion HPF-HP ESF si il est intéressant ou pas de rejoindre le nouvel accord ARTT.

A première vue, la réponse pourrait être non car pour être précis les deux principaux changements prévus dans les protocoles sont :

- Pour les salariés en mode horaire actuellement sous le régime des « jours choisis » :

o Remplacement de ces 12 jours choisis par 2 RTT et 2 jours de fractionnement par an, prenables ou épargnables,

o Augmentation de salaire équivalente à 4 jours,

o Prime de 4 jours étalée sur 2 ans (avec le choix de prendre ces jours ou de se les faire payer),

o Diminution du temps de travail journalier de 21 minutes (7h45 -> 7h24).

- La 5ème semaine de Congés payés devra être prise entièrement : elle ne sera plus épargnable sur le CET2. Le CET3 pourra par contre être alimenté chaque année à hauteur de 10 jours. Et les jours du CET3 non payés au bout d’un an continueront d’alimenter le CET1.

Sauf qu'il est à peu près certain que la Direction dénoncera l'accord ARTT HPCCF après la fusion (problème des provisions excessives sur les CET et problèmes de statut différent entre sociétés pour les modes horaires gênant les transferts) et donc il vaut peut-être mieux tenir que courir et accepter ce statut harmonisé en échange d’une sécurisation dans le temps du futur accord ARTT.

Voilà en tout cas la question qui se pose aux syndicats et aux salariés HPCCF.

CFTC HP a dit…

Pour 177,

Modes horaires : pas de changement sur le nombre de jours épargnables sur le CET3. Au lieu de 7RTT + 3 ancienneté ce sera 7 RTT, 2 fractionnement et 1 ancienneté.

Forfaits jours : - 2 jours (2 ancienneté)

Pour mémoire, ça fait quelques temps qu'il n'est plus possible d'épargner la totlaité de la 5ème semaine de CP sur le CET2 et qu'il y a obligation ou incitation à prendre 1 jours d'ancienneté. La Corp ayant mis fin à l'épargne et au stockage de congés en Allemagne et aux Etats-Unis en 2010, et avec l'arrivée des salariés HP ESF dans le système des CET, le coup de rabot ne parait pas forcément insurmontable d'autant que le futur accord ARTT sera sécurisé pour 2 ans + 15 mois de renégociation éventuelle. Mieux qu'en 2006 (18 mois + 15 mois).

Anonyme a dit…

On pourrait imaginer que l'alignement de HPCCF sur le nouvel accord HPF-ESF soit compensé d'une manière ou d'une autre (prime augmentation de salaire, ...)

Mon expérience m'a appris qu'une direction est tjrs réticente à dénoncer unilatéralement un accord, elle préfèrera négocier plutot que créer une nouvelle source de conflit pour un point finalement assez mineur!

Anonyme a dit…

Petite clarification nécessaire: est-ce que les 10 epargnables dans le nouvel accord comprennent les 10 jours PERCO transferables en franchise fiscale, ou est-ce qu'ils s'y ajoutent?

merci d'avance

Anonyme a dit…

C'est sur que ca fait quelque temps que ca change tout le temps! Il semble en effet "raisonnable" de negocier ce coup de rabot. Ce qui frise le ridicule c'est ce decoupage: 7 + 2 + 1! Si il reste 10 jours quelqu'ils soient, on epargne 10 jours, mais ce serait sans doute trop simple pour cette société de sur diplomés. Merci pour les infos en tout cas.

CFTC HP a dit…

Pour 180 : la négociation a eu lieu, 9 réunions pour cela. Si cela ne se conclut pas par un avis CE et une signature de protocole, HP aura moins de réticence à dénoncer l'accord ARTT, autant en être conscient : les syndicats ne peuvent pas faire semblant de ne pas savoir ce qui se passera. Pareil d'ailleurs pour la fusion dans le sens HP ESF -> HPF qui faute d'accord HPF-HP ESF, pourrait s'inverser.

Effectivement, le point majeur ce ne sont pas forcément les CET, surtout avec quelques syndicats qui préfèrent que les salariés prennent les jours au lieu de les épargner. Le point majeur c'est le statut mode horaire unifié ou pas.

CFTC HP a dit…

Pour 181, il n'y a pas de changement sur les transferts annuels possibles vers l'épargne salariale car ils vont puiser dans le stock CET1 (et si pas de CET1, dans le CET3 en cours) :

Le CET1 continue de s'alimenter chaque année en juin avec les jours de CET3 non pris ou non payés au bout d'un an.

Anonyme a dit…

Quand est-il des heures supplémentaires?
Etant en mode horaire, est-ce que je pourrais déclarer mes heures supp dans le nouvel accord?

Merci

CFTC HP a dit…

Pour 185, oui mais on a encore un souci dans le texte du protocole actuel. Les modes horaires qui ne sont pas dans la BU ES devraient continuer à attendre 6 mois pour se les faire payer s'ils ne les ont pas récupéré. On cherche à faire sauter cette différence de traitement.

CFTC HP a dit…

Précision d'importance :

Les repos compensateur pourraient être également épargnés et n’entreraient pas dans le calcul du plafond annuel.

Le Compte Epargne Temps ne comporterait pas de plafond global.

CFTC HP a dit…

Autre précision :

les changements de statut social liés à la fin des jours choisis pour les modes horaires HPF-HPCCF ne sont pas forcément à la baisse. Cela dépend en fait de la situation individuelle :

- Un salarié qui ne prend pas tous les jours choisis est plutôt gagnant avec les 4 indemnités cumulatives proposées. Car en moyenne, les modes horaires HPF-HPCCF abandonnent déjà à la Direction 3 jours choisis par an car ils ne sont pas épargnables au delà de 2 mois et ne les prennent pas.

- Un salarié actuellement en type 1 soit 4 jours et demi (8h10 + 4H) et souhaite le rester, gagnera 2 jours de fractionnement avec le nouvel accord ARTT.

- Si un salarié en mode 12 jours choisis veut passer aux 4 jours et demi : pareil, il gagne 2 jours de fractionnement.

Anonyme a dit…

Le 31 mai approche, et avec toutes les negociations en cours, validées ou non, il devient difficile de bien determiner quels sont les jours epargnables pour cette année.

Pourriez vous SVP nous faire un recap de ce qui est epargnable ou pas cete année.

Merci

CFTC HP a dit…

Il n'y a aucun changement pour cette année de congés, donc pas de souci à avoir. Le futur accord ARTT s'appliquerait éventuellement sur l'exercice prochain. A ce moment, seront épargnables sur le CET 3 : 7 RTT, 2 Fractionnement et 1 jour d'ancienneté. Mais pas avant juin 2012 au plus tôt !

CFTC HP a dit…

Compte-rendu de la réunion de signature HPF-HP ESF du protocole d'accord aujourd'hui.

Pas de signature avant lundi et mardi prochain.

Aujourd'hui nous avons obtenu 2 modifications d'importance :

- Une protection sur 3 ans au lieu de 2 pour la neutralisation du déficit reportable HP ESF dans le calcul de la participation.

- La garantie d'avoir un régime de paiement des heures supplémentaires plus favorable que le nouveau régime HPF-HPCCF actuel issu des NAO 2011(paiement au bout de 6 mois si les jours de compensation n'ont pas été pris). Avec comme objectif de tendre vers le même régime qu'HP ESF (paiement rapide). Cela donne encore plus de valeur à la diminution de l'amplitude horaire de 21 minutes par jour chez HPF (et éventuellement HPCCF).

CFTC HP a dit…

Suite 190:

Si on est HPF/HPCCF, on peut actuellement épargner 10 jours sur le CET3 si on est mode horaire (7 RTT et 3 ancienneté), 12 jours si on est forfait jour (+ 2 fractionnements).

Et 3 jours de la 5ème semaine de CP sur le CET2. A l'avenir, il faudra prendre cette 5ème semaine entièrement avec le nouvel accord ARTT.

Anonyme a dit…

bonsoir, juste une question quand on est en 3x8 HPESF et que l'on ne peut pas poser tous nos congés, est il prévu une possibilité de se les faire payer ou les mettre en CET cette année ! d'habitude nous les perdons :(

CFTC HP a dit…

Bonsoir, si la fusion se fait il faudra attendre la mise en place du nouvel accord ARTT vers la fin de l'année pour pouvoir épargner des jours et se les faire payer à partir de juin 2012 (juillet 2012 en fait) pendant un an ou les laisser stocker.

Par contre dès la fusion les salariés HP ESF auront notamment accès à l'abondement épargne salariale (30 euros par mois) et à des oeuvres sociales en nette hausse.

CFTC HP a dit…

Les premières signatures du protocole d'accord HPESF-HPF pourraient avoir lieu mardi 1er mars

CFTC HP a dit…

Pour l'instant, selon nos informations, le protocole est signé à 66% sur HP ESF (CFDT et CFE-CGC) et 25% sur HPF (CFDT).

La CFTC, respectivement 33% et 45%, ne signera pas aujourd'hui. Elle donne la priorité à HP ESF et des points restent en discussion.

Anonyme a dit…

salarié HPCCF forfait heure je sens que je me fais encore rouler.

J'invite mes collègues à respecter scrupuleusement les 7h24 / jour.

En faisant des heures , on en voit rarement le paiement, on reste avec nos petits salaires et cerise sur le gateau au prochain PSE c'est toujours chez les forfaits heure qu'il y a le plus de postes supprimés avec peu de chances de reclassement.

Alors arretez de faire comme les autres, nous sommes vraiement pas traités de la meme manière.

CFTC HP a dit…

Signature de la CFTC HP ESF actuellement après avoir obtenu un engagement sur le budget de rattrapage égalité professionnelle, et donc l'accord est signé à 100% sur HP ESF.

CFTC HP a dit…

pour 197, c'est tout à fait exact que sur HPF et HPCCF se faire payer des heures sup c'est la croix et la bannière, mais peu à peu c'est en train de changer et de nouvelles pratiques se concrétiseront dans le futur accord ARTT grâce à l'arrivée de 900 modes horaires HP ESF.

De toutes façons, même si certains ne veulent pas ou ne peuvent pas respecter strictement le - 21 minutes par jour qui correspond à lui tout seul à plus de 10 jours de temps sur l'année, il restera quand même l'augmentation correspondant à 4 jours, 2 RTT + 2 Fractionnements sur l'année et une prime ou une prise de 4 jours sur 2 ans.

Le traitement de la disparition des 12 jours choisis est objectivement meilleur que celui réservé aux forfaits jours en 2006.

CFTC HP a dit…

Pensez à cliquer sur Suivant› Les plus récents» pour accéder aux messages > 200

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 232   Suivant› Les plus récents»

Enregistrer un commentaire