ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de nouveaux témoignages adhérents !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

DXC-ESF Le nouveau CE ESF. Achat de Tribridge et Concerto Cloud Services

HPE PSE GPEC Out Parcours social. Dispositif CFTC. Simulateur 6.22

HPE Politique voiture Changement et grondement

HPE et SW Egalité Professionnelle Le rattrapage de juillet 2017

Scission Software Newco Focus #2 Spécial Epargne Salariale. Elections 26-27/9

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE L’impact fiscal : rebelote le 1er septembre avec Micro Focus

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime en 2018

Lisez les témoignages adhérents : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

dimanche 18 mai 2008

Le point sur la prévoyance-santé chez HP

Mercer ayant été reconduit suite à un appel d’offre de remise en concurrence, à partir de cette semaine les employés HP vont recevoir la nouvelle carte mutuelle (Tiers-payant) couvrant le reste de l'année 2008, la précédente venant à expiration le 31/5/08.

L’occasion de faire le point sur la Prévoyance-santé chez HP, d’autant que des consultations CE commencent à partir de mardi sur 2 projets d’avenants à l’accord d’entreprise du 30 mars 2004 : sur le système de garanties collectives prévoyance et sur le système de remboursement des frais médicaux.

Le bilan financier est excellent, cette année encore, avec notamment des régimes "Santé" et "Prévoyance" qui restent bénéficiaires malgré le niveau de garantie plutôt élevé. Des orientations favorables sont donc attendues (baisses des cotisations), mais elles ne prennent pas en compte l’essentiel des demandes faites par la majorité des représentants des employés à la commission Mutuelle/Prévoyance/Retraite. Et notamment les demandes d'augmentation du remboursements de certaines garanties (frais dentaire et parodontologie, frais optique, prothèse auditive et forfait ostéopathie).

Plus de détails dans la partie commentaires. Employés HP, participez au sondage à droite pour noter votre mutuelle santé !

A noter : les employés EDS sont actuellement en cours d'appel d'offre pour la partie soins de santé et prévoyance.

Résultat du sondage "notez votre mutuelle santé HP" (167 votants) :
0/20 : 1%
5/20 : 0%
10/20 : 6%
15/20 : 67%
20/20 : 23%

28 commentaires à lire:

CFTC HP a dit…

La dernière réunion de la commission Mutuelle/Prévoyance/Retraite, commission paritaire associant représentants des salariés et de la Direction, s'est déroulée le 4 avril.

Soucieux de rendre du pouvoir d'achat aux salariés, les membres syndicaux ont soumis un ensemble de demandes à la direction. Elles concernent des expertises à mener sur les flux financiers des excédents. Et surtout une baisse des taux d’appel bénéficiant en priorité aux employés, de meilleurs remboursements en Parodontologie, implants, verres, prothèses auditives, ostéopathie et de nouveaux remboursements (Champix, Etiopathie, Méthode Mezières, protocole d’adaptation visuelle de lentilles).

Les réponses de la direction sont extrêmement décevantes de sorte que le membres CFTC de cette commission dites "paritaire" (Caroline DUMONT/Patrick COHEN) se posent de plus en plus de question sur la réalité de la prise en compte des avis/préconisations des représentants des salariés par la direction. Après un appel d'offre gestionnaire ou la direction n'a absolument pas tenu compte de l'avis majoritaire des représentants des salariés quand au choix du prestataire retenu, ces derniers ont de plus en plus l'impression de faire de la figuration…..

La CFTC regrette la tournure que prenne les choses. Le représentants des salariés ont toujours su faire preuve de responsabilité depuis 5 ans que cette commission existe, les demandent formulées sont équilibrées et vont dans le sens d'une restitution du surplus de cotisations générée par l'utilisation responsable et mesurée de leur régime de santé par les salariés HP. Il est tout de même incroyable que la seule solution préconisée par la direction soit aujourd'hui de baisser les cotisations (via le taux d'appel) alors même que cette mesure quasiment sans effet financier tangible pour les salariés, profite en grande partie à la direction qui retrouve de cette manière une partie des cotisations employeurs versées...

CFTC HP a dit…

Les membres CFE-CGC, CFDT, FO et CFTC de la commission Mutuelle / Prévoyance / Retraite ont demandé le 16 mai la tenue en urgence d'une réunion extraordinaire de la commission Mutuelle/Prévoyance/Retraite.

Anonyme a dit…

Et bien moi je souhaite a ces personnes de vivre ce que j'ai vécus pendant de nombreux mois.

Interventions chirurgicales sur interventions chirurgicales, chimios therapies sur chimios therapies, des tuyaux dans tout le corps, vomissements jusqu'à perdre connaissance, poids divisé par 2, perte de toute respiration après avoir marché 4 pas, douleurs insuportables pendant plusieurs mois, nevralgies permanentes pendant plusieurs années ....

S'ils veulent rogner sur cette mutuelle santé exceptionnelle, sans laquelle j'aurais certainement du vendre ma maison faute de pouvoir payer les traites des emprunts et bien je leur souhaite de vivre l'enfer que j'ai vécus.

Je tiens aussi à remercier les personnes des HR à Grenoble, dont malheureusement les postes ont été supprimés.

Ce qui me surprends dans cette attitude, c'est que notre direction bénéficie directement de cette mutuelle, comme pour le PEG. Donc, c'est assez bizarre qu'ils veuillent se pénaliser eux même. A moins qu'il y ait une mutuelle pour l'élite et une mutuelle pour les salariés de seconde zone ?

En tous cas, cela confirme bien que nous sommes en guerre.

CFTC HP a dit…

merci pour ce témoignage, mais attention : la situation n'est pas aussi grave, il n'y a pas de guerre mais une bataille sur la façon dont pourrait être utilisée la situation excédentaire.

Il n'est pas question, en tout cas pour l'instant, de dégrader cette mutuelle mais la Direction cherche à profiter de la situation financière excédentaire pour réduire les taux de cotisation employeur. C'est de bonne guerre. Les taux de cotisation employés baisseront aussi, ce qui permetrait d'économiser quelques dizaines d'euros par an, mais ne faut-il pas réfléchir aussi à un meilleur remboursement de certaines prestations et la prise en charge de nouvelles ?

Anonyme a dit…

CFTC dimanche 18 mai 2008 14 h 36 CEST

La mutuelle santé et le contrat de prevoyance associé represent pour moi la chose auquel il ne faut absolument pas toucher. Ces prestations peuvent devenir la bouée de sauvetage des personnes en grande detresse, le moyen de ne pas tomber dans la précarité et l'enfer en cas de maladie ou d'accident.

J'en ai bénéficié une fois, et souhaite que toute personne en difficulté de santé puisse en bénéficier.

Maintenant, concernant la palette de remboursement, voici mes reflexions :

- Remboursement des cures : bof, bof. Ne serait ce pas un moyen pour certains de payer une partie de ses vacances au frais de la collectivité ?
- Lunettes : Hors prescription médicale, je trouve que notre forfait est déjà trés bien. Ceux qui veulent une monture à 500 euros peuvent se la payer eux même non ?
- Dentaire : j'ai l'impression que les prix augmentent vite chez les dentistes. Peut être que ce poste devrait être re-considéré.
- Ostheopatie : Je suis completement OK sur le principe. Mais à minimum 50 euros la prestation, cela fait lourd pour la mutuelle même si il y a un plafond max. Pourquoi ne pas jumeler le plafond ostheopatie avec un autre plafond afin de créer un ou des pools de soins avec un plafond associé ? exemple bidon : ostheopatie et lunettes.

- Hospitalisation : Je ne suis pas convaincus de l'intérêt de la chambre individuelle. Lorsque l'état le necessite, cela est fournis par le centre hospitalier. Pour le reste, c'est je trouve un luxe quelque peut déplace. On pourrait réduire ce poste pour augmenter d'autres.
- Handicap : Je ne sais même pas ce que l'on propose, j'ai l'immense chance de ne pas y être confronté, même si j'ai sentis le vent du boulet passer. Une communication de la part des instances serait peut être interessante.

Concernant le FIS, cela fait partis des choses "pas touche", comme la periode de salaire complétée par la mutuelle en cas d'absence prolongée.

On peut aussi parler de la possibilité de délégation de créance offerte par le contrat de prévoyance. Cela permet à ds personnes dont les dossiers de crédit sont refusés pour cause de risque médical (les compagnies d'assurance sont très frileuses) de pouvoir emprunter. Le principe est qu'en cas de décès ou d'invalidité, la prévoyance verse à la banque le remboursement du prêt au lieu de le verser au beneficiaire. Le reliquat est alors versé aux beneficiaires.
Bien sur, si l'on quitte la société ou si l'on est rayé des effectifs, cette garantie de créance ne joue plus. Il faut en reconstruire une par ailleurs.

Bref, les contrats mutuels/prevoyances sont une chose sur laquelle il ne faut absolument rien lacher. Si on lache ca, on laisse s'abattre la guillotine sur les personnes que les médias appels "accidentés de la vie", et il y en a chez HP, comme ailleurs.

Anonyme a dit…

Etant appareillé auditif, il serait plus que souhaitable que notre mutuelle rembourse mieux ces prothèses. Comme les autres prothèses d'ailleurs. Etre handicapé est lourd, bcp plus lourd que peuvent le penser ceux qui ne le vivent pas (et je parle en connaissance de cause, n'ayant pas toujours été 'sourd') et ce n'est pas des situations que l'on choisit de vivre mais que l'on subit..
De voir la direction emettre le souhait de grignotter qq cents de cotisation, lorsqu'on voit la manne de $ qui existe dans cette compagnie est bien mesquin et bien peu responsable et citoyen ...
Mais bon, ne sont pas non plus a l'abri des problèmes de santé nos dear managers et directeurs, donc z'auront peut être un sursaut pour une décision intelligente!

Anonyme a dit…

et si on aidait un peu plus les parents qui ont des enfants handicapes qui ont des frais lies
a la psychomotricite pris en charge a hauteur de 590 euros par an ,cout de la sceance 46 Euros non pris en charge par la securite sociale .. Ergotherapie pas de prise en charge , peut etre que l on peutr faire un peu moins d un cote et plus de l autre

CFTC HP a dit…

Message de la Direction reçu ce soir :

"En réponse à la déclaration des organisations syndicales CFE-CGC, CFDT, FO et CFTC, la Direction souhaite apporter les éléments de réponse suivants :

En préambule, nous souhaitons rappeler que les régimes de Frais de Santé et de Prévoyance existant chez Hp en France sont d'un excellent niveau.
La couverture moyenne des Frais de Santé couvre près de 95% des frais engagés par les salariés et ce, avec des garanties et prestations supérieures aux pratiques de nos marchés de référence.
Il en est de même au niveau des régimes de Prévoyance où les garanties servies sont, là aussi, d'un très bon niveau.
De plus, la participation de l'employeur aux cotisations afférentes est également importante au regard des pratiques du marché (58% en Frais de Santé et plus de 70% en Prévoyance).

Concernant les demandes des organisations syndicales visant à une augmentation des niveaux de couverture :
- d'un point de vue global et ainsi que celà a déjà été répondu aux organisations syndicales, les orientations actuelles d'Hp en terme de programmes de Rémunération & d'Avantages Sociaux visent à une maîtrise accrue des coûts inhérents à ces programmes. Par conséquent, une augmentation des niveaux de garanties et prestations de nos régimes de Frais de Santé et de Prévoyance ne correspond pas à l'orientation de la compagnie en la matière.
- d'autre part, dans le contexte local de l'évolution des Frais de Santé en France dans les prochaines années, une augmentation des prestations telles que demandées par les organisations syndicales ne saurait s'inscrire dans le temps sans risque d'augmentation de nos coûts. En cas d'augmentation des garanties, nos experts s'accordent sur le risque d'un alignement des tarifications de certains professionnels de santé sur les niveaux de couvertures des régimes Hp avec donc, à terme, un risque de dérive.
- enfin, l'analyse des Comptes de résultats des régimes de Frais de Santé 2007 indique une évolution des remboursements moyens par famille de +6,7% par rapport à 2006et incite donc à une certaine prudence.

Concernant les propositions d'évolution des cotisations, la Direction rappelle qu'il est important de distinguer celles relatives à la Prévoyance de celles relatives aux Frais de Santé :
1) Pour la Prévoyance, la préconisation est bien une baisse des cotisations par l'application d'une diminution du taux d'appel qui passerait de 70% à 60%. Les organisations syndicales soulignent le fait que cette préconisation serait "quasiment sans effet tangible pour les salariés" et profiterait en grande partie à la Direction.
Cette même Direction souhaite simplement rappeler quelques chiffres :
un salarié Hp avec un salaire annuel de 60 000 € participe à hauteur de 99 €/an au régime de Prévoyance soit moins de 20% de la cotisation totale, le reste étant pris en charge par Hp. Un passage des cotisations au taux d'appel à 60% lui ferait économiser 19€/an soit une baisse de 19% de ses cotisations avec une cotisation annuelle qui passerait alors à 80 €/an …
un salarié Hp avec un salaire annuel de 40 000 € participe à hauteur de 33 €/an (…) au régime de Prévoyance soit seulement 10% de la cotisation totale, le reste étant pris en charge par Hp. Un passage des cotisations au taux d'appel à 60% lui ferait économiser 8 €/an soit une baisse de près de 25% de ses cotisations avec une cotisation annuelle qui passerait alors à 25 €/an …
un salarié Hp avec un salaire annuel de 25 000 € participe à hauteur de 6 €/an (…) au régime de Prévoyance soit seulement 3% de la cotisation totale, le reste étant pris en charge par Hp. Un passage des cotisations au taux d'appel à 60% lui ferait économiser 1 €/an avec une cotisation annuelle qui passerait alors à 5 €/an …

Peut-on raisonnablement argumenter le fait que seule la société Hp profite de cette situation au regard des exemples sus-cités et considérant le fait que la Direction prend en charge plus de 90% de la cotisation Prévoyance des revenus les plus bas ?

2) Pour les Frais de Santé, la préconisation est de reconduire le taux d'appel actuel à 88% afin d'utiliser les réserves de la Provision pour excédent mais sans augmenter ce taux d'appel pour les raisons évoquées ci-dessus.
Toutefois, l'application des nouvelles tarification de Mercer entraîne un impact à la baisse des cotisations Employeur/Employés et ce, avec une date d'application rétroactive négociée avec Mercer au 1er mars 2008 (vs 1er avril initialement).
Cette recommandation s'inscrit à la fois dans le cadre d'une volonté d'utiliser nos réserves excédentaires à l'avantage des salariés et de la société mais aussi de maîtriser raisonnablement l'évolution de nos régimes et ses prestations.

Concernant le point sur la plate-forme Santé, la Direction ne peut que faire part de son étonnement quant aux commentaires formulés dans la mesure où, conformément aux demandes des CEs HPF et HPCCF, une demarche d'étude de la possibilité d'implémentation d'une plate-forme santé a été initiée, qu'un acteur majeur du marché (Santé Clair) est intervenu auprès de la Commission Prévoyance et qu'un accord s'était dégagé au sein de cette même Commission pour poursuivre la démarche.
Il avait été très clairement identifié que l'instauration d'une plate-forme santé en amont des régimes Hp s'inscrirait dans une démarche plus préventive que currative dans la mesure où, les dépenses des régimes Hp sont aujourd'hui bien maîtrisées. C'est pourquoi, il semblait cohérent qu'une demande d'augmentation des garanties de la part des organisations syndicales ne puisse être étudiée que dans le cadre d'un mécanisme régulateur de type plate-forme Santé.

En conclusion, la Direction constate qu'il est regrettable pour toutes les parties qu'une situation très favorable de nos régimes (équilibre financier, haut niveau de garanties, satisfaction des salariés) ne puisse permettre d'aboutir à un accord commun sur le sujet.

Enfin, la Direction n'accède pas à demande de la tenue d'une réunion extraordinaire de la Commission Prévoyance."

CFTC HP a dit…

Ce qu'il faut savoir en réponse à ce message de la Direction, avec les mots utilisés par 6 membres de la commission représentants les salariés :

"Sur chacun des contrats le taux d'appel a déjà été revu à la baisse sur les dernières années (on baisse les cotisations à un niveau inférieur à celui ou elle devrait se situer et on ponctionne le différentiel sur les réserves) et malgré cela les contrats sont encore bénéficiaires et les bénéfices sont remontés dans le pool Insurope (complètement opaque).

Chaque fois que nous décidons de faire baisser le taux d'appel, ceci fait diminuer la cotisation globale (au profit essentiellement de la direction puisque c'est elle qui porte le plus gros de la cotisation).

Nous avons demandé à la direction de faire porter cette baisse uniquement sur la partie de cotisation que supportent les salariés, cela a été refusé.

Les membres de la commission ont proposé de faire un article 83 (contrat épargne santé retraite) pour utiliser le bénéfice dégagé. Cette épargne pourrait être redistribuée soit en rente, soit en capital pour aider les salariés une fois à la retraite à payer leurs cotisations santé ou pour payer de gros frais de santé. Nous lui avions déjà fait cette proposition qui est restée lettre morte. Notre expert Actuarielle et Mercer confirment pourtant que c'est une très bonne option.

Les membres de la commission ont également proposé pour le contrat frais de Santé une amélioration des garanties sur certains postes pour lesquels une analyse montre que le reste à charge pour les salariés est encore important (ex. implants dentaires, prothèse auditives…) --> La direction indique qu'elle préfère rester prudente et met sous condition l'étude de cette demande au fait que nous acceptions d'adhérer à une plateforme santé. Un comble quand on sait que ce sont les représentants des salariés qui ont initiés cette démarche… Les représentants des salariés considèrent que ces demandes sont raisonnables et qu'elle ne mettent nullement en péril nos régimes Prévoyance et Santé. Si le contrat Prévoyance devenait déficitaire nous pourrions alors ponctionner dans la PPE (Provision pour excédent qui est à 1 514 671€), et pour le contrat frais de Santé nous utiliserions la réserve bénéficiaire.

Les membres maintiennent leur demande de réunion extraordinaire"

Anonyme a dit…

Y'a un truc que je comprends pas trop dans ces echanges.

La direction parle de prevenir un derapage des couts de santé dans le futur.

OK, je comprends bien, mais dans les grandes lignes, les frais sont en general importants chez les personnes plus agees et chez les enfants.

Hors la politique de la direction est de mettre dehors les seniors et ne pas embaucher de jeunes salaries en age d'avoir des enfants. HP prefere réduire ses effectifs aux 2 extremites de la pyramide des ages, en ayant nottament recours à la sous traitance.

Donc, cela me parait contradictoire. Moi je pense que le risque santé est bien maitrisé par la direction car notre direction maitrise ses effectifs et sa pyramide des ages.

Qu'en pensez vous ?

CFTC HP a dit…

Le CE HPF a voté ce matin à l'unanimité 2 avis qui ne bloquent pas les baisses de cotisation rétroactives employeur et employés mais qui n'enterrent pas non plus les propositions faites, et qui pourront s'enrichir avec vos commentaires comme vous avez commencé à le faire.

Prévoyance:

"Le CE constate, qu’une fois de plus, le régime prévoyance est bénéficiaire et prend note de la baisse du taux d’appel de 70 à 60%.
Le CE laisse aux organisations syndicales le soin de négocier au mieux la redistribution de ces excédents"

Santé :

"Le CE rappelle que la commission prévoyance/santé à fait des propositions quant à l’utilisation des bénéfices généré par notre contrat « frais médicaux ». Ces propositions visaient à améliorer les garanties plutôt que de diminuer les cotisations. Le CE déplore la fin de non recevoir de la part de la direction.
En conséquence, le CE se demande quel est dorénavant l’utilité de cette commission et pense que ces points devraient maintenant être vus en NAO et non en commission.
Le CE laisse aux organisations syndicales le soin de négocier au mieux la redistribution de ces excédents"

CFTC HP a dit…

Dans sa déclaration, la Direction s'est montrée très très discrète sur les baisses de cotisation pour la partie santé. La CFTC HP vous dévoile donc les chiffres :

Pour un salaire annuel brut de 40 000 Euros, la baisse sera de 16 euros par an pour l'employé par rapport à 384 Euros et pour l'employeur (HP) : 16 euros aussi par rapport à 528 Euros.

Pour un salaire de 60 000 Euros, le 16 euros devient 24 euros par rapport à 576 Euros (employé) et 792 euros (employeur).

CFTC HP a dit…

pour la prévoyance, c'est jackpot pour la Direction

Baisse de cotisation employeur pour un salaire de 40 000 Euros : 42 euros (employé 8 euros). Nouveau cout employeur : 242 Euros (employé 25 Euros)

pour un salaire de 60 000 Euros : 61 Euros (employé 19 Euros)

Nouveau cout employeur : 350 Euros (employé 80 Euros)

CFTC HP a dit…

L'économie pour les employés sur leur cotisation prévoyance-santé sera donc en moyenne de l'ordre de 3 euros par mois et pour HP 7 euros.

CFTC HP a dit…

la suite des opérations :

- Consultation du CE HPCCF

- D’ici fin mai : signature des avenants avec les organisations syndicales

- Juin : mise en place des nouveaux taux de cotisation avec application rétroactive au 01/01/08pour la prévoyance et au 1/3/08 pour la santé

- Information des employés

En fonction de la sinistralité observée et de l’historique fin 2008, sera décidée une reconduction ou non des nouveaux taux d’appel au 01/01/09.

Anonyme a dit…

On lit partout dans la presse que la plupart des sociétes se focalisent sur le meilleur remboursement par leur mutuelle pour leurs salariés en activité, mais très peu sur la notion de continuité lors du passage à la retraite, quand ces employés consomment plus de frais de santé... Or un changement brutal de taux de cotisation, ou même un refus de couverture, peut devenir un gouffre financier. Y a t'il une clause explicite dans le contrat HP/Mercer qui définit une possibilité de couverture similaire et à un taux raisonnable pour les retraités d'HP?

Anonyme a dit…

Bon, moi la question que je me pose très concrètement et très égoïstement, c'est si j'ai intérêt ou non à attendre le nouveau contrat pour remplacer les verres de mes lunettes... je n'ai pas compris si (en l'état actuel des choses) les garanties baissaient ou non ?...

Signé: un ayant-droit (qui se dit que les garanties doivent avoir baissé depuis trois ans puisqu'on ne lui rembourse plus ses verres à 100 % alors que le prix est comparable)

Anonyme a dit…

Oui les garanties pour les verres ont changé (mais pas à la baisse dans tous les cas).
Avant il y avait un montant max. remboursé quelle que soit la correction, alors que maintenant le montant remboursé dépend de la correction et peut dans certains cas être plus élevé qu'avant (plus la correction est faible, plus faible est le montant remboursé).
La logique derrière est probablement qu'un verre avec faible correction coûte moins cher... je ne suis pas certain que cela soit complètement vrai!!!

Signé: un ayant-droit qui a aussi constaté qu'on ne lui rembourse plus ses verres à 100%

CFTC HP a dit…

pour 15h37, les garanties ne changeront pas au mieux avant 2009, les demandes des 4 syndicats ont été rejetées sèchement. Tu n'as pas besoin d'attendre pour procéder à la dépense et au remboursement !

Anonyme a dit…

Concernant les garanties j'ai remarque un truc sur les dents de remplacement en toc.

Il y a 8 ans environs, j'avais pu avoir une dent ceramique sans que cela coute de ma poche. Bon, pas la ceramique avec teinte degradee, mais le premiere entree de gamme.

Il y a 2 ans, cette meme ceramique m'a coute de l'argent. Pourtant, c'etait exactement la meme dent, mais de l'autre coté.

Je ne sais pas si c'est du a une baisse de prestation ou a une explosion des prix chez le dentiste.

CFTC HP a dit…

voici les réponses de notre spécialiste prévoyance-santé, Patrick Cohen :

Pour 21 mai 16h20 :

"Il est exact que le système de remboursement des lunettes (monture + verres) a changé lors de la consolidation des contrats ex-HP/ex-Compaq. La commission paritaire ayant noté à l'époque un certain nombre de dérives de dépense (le système le permettait aisément à l'époque). Il a donc été décidé en son temps de "graduer" les remboursements en fonction de la dioptrie (plus forte est la correction, plus le verre coute cher, plus la prise en charge est importante). Ce système a bien entendu ses limites car comme le précise un des commentaires, cette logique n'est pas toujours exacte dans les faits. C'est la raison pour laquelle les représentant des salariés au sein de la commission paritaire Mutuelle/Prévoyance/Retraite ont demande récemment que le niveau de remboursement des verres pour les salariés ayant une dioptrie <8,25 passe à 12 % du PMSS (versus 10% actuellement). Nous avons en effet constaté un "reste à charge" parfois important pour cette catégorie.

Cette demande est pour le moment rejeté par la direction.

Cordialement,
Patrick COHEN
Membres permanent de la commission Mutuelle/Prévoyance/Retraite pour HP France
Tél : +33 6 72 99 26 77
Mail : patrick.cohen@hp.com

CFTC HP a dit…

Erratum corrigé :

Ton intervention me fait penser qu'il est bon de profiter de ce sujet pour parler d'un dispositif méconnu : Le Fond d’intervention sociale (FIS)

Mis en place par un accord signé par tous les Syndicats, le FIS est un fond destiné uniquement à aider les salariés en difficulté lorsqu'ils se trouvent face à des dépenses de santé d'un montant non compatibles avec les revenus de leur famille et non pris en charge par la Sécurité Sociale, la mutuelle HP, celle de leur conjoint, ou tout autre organisme (exemple : équipement de l'habitation d'une personne devenue handicapée suite à un accident).

Le FIS est donc là pour répondre à ces types de problématiques exceptionnelles. Il est doté d'un budget débloqué annuellement, chaque dossier fait l'objet d'une étude particulière et anonyme par un groupe d'expert constitué de 2 représentants du personnel (issue du groupe de travail Mutuelle/Prévoyance), d'un représentant de la direction, d'un Médecin du travail et d'un représentant du courtier/conseil de la direction, Mercer.

Contact : Patrick.COHEN@hp.com

N'hésitez pas à le solliciter !

CFTC HP a dit…

motion du CE HPCCF sur la prévoyance :

Les élus demandent que la Direction réponde de manière détaillé aux questions posées par la commission santé par email le 19 mai.

Les élus demandent que la commission santé étudie avec la Direction la question des frais de réassurance afin notamment de vérifier qu'il n'y a pas de double cotisation.

Les élus souhaitent que le placement des réserves soit rémunéré à un taux plus intéressant.
Vote : 0 abs, 0 contre, 10 pour

CFTC HP a dit…

avis du CE HPCCF sur la partie santé :

Les élus sont favorables à la baisse du taux d'appel à 88%.

Les élus demandent à la commission de poursuivre les discussions avec la Direction sur :

- l'amélioration des garanties de santé par la mise en place d'une plate-forme santé (liste des partenaires médicaux pratiquant des tarifs conventionnés),

- les avenants au contrat GAN HP : gestion des invalidités, arrêts de travail et prise en charge des tentatives de suicide,

Résultat du vote : 10 pour, 0 abstention, 0 contre

Anonyme a dit…

bonjour, merci de toutes ces informations... Pour les remboursements de frais de santé, je vois bien ce que c'est... mais en revanche pas du tout pour la prévoyance
Bref par curiosité comment fonctionne concrètement la prévoyance ? si j'ai une déclaration d'invalidité à faire pour moi-même ou mon enfant, qui contacter et à quel numéro ? quels sont les documents à fournir demandés? etc. merci de votre aide.

CFTC HP a dit…

Pour une déclaration d'invalidité, il faut prendre contact avec Mme Marie-Hélène CHEVALIER - Tel 04 76 14 14 79 qui est en charge chez HP de constituer les dossiers "Arrêts de travail / Invalidité" et de les transmettre ensuite à Mercer pour indemnisation.

La responsable du service Prévoyance du centre de gestion Mercer à Montpellier est :

Sonia DUVAL-LAZIC
Tel : 04 67 10 45 37
mail : sonia.duval-lazic@mercer.com

Anonyme a dit…

Bonjour
Ou pourrais je trouver notre contrat groupe mutuelle ?

Merci pour votre aide

CFTC a dit…

Bonjour 27

Que cherches-tu exactement ? Les garanties santé ? Si c'est le cas, le site mercernet https://www.mercernet.fr/ donne cette information. Plus que cela ?




Enregistrer un commentaire