ADOPTEZ LA CFTC !

BIEN PLUS QU'UN SYNDICAT : CHOISISSEZ LA CFTC !

Les témoignages récents

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (plus de 500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement ! Consultez Pourquoi adhérer-Avantages

Projet Puteaux (Boulogne/Les Ulis) Accord de méthodologie signé. Problème sur CCF

HPE Next B3N2 (Grenoble) : dernières infos. Immanquables 27 et 27 bis

HPE : Survivre à Concur Mini-Guide Pratique CFTC HPE version 5

HPE Les congés Toutes les infos 2019

HPE Politique voiture L’AVN 40% ce sera en février avec le déblocage carburant

DXC-ESF DiXiT XXIV. 4 sites menacés. Communication CFTC sur la mutuelle

Le coin du fisc Exonération fiscale du split DXC/MFocus. Prélèvement à la source

Programme France-Canada sur l’aide de proximité Prochaine formation : 3-4 avril

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

vendredi 12 mai 2017

HPE 'Remain' : 90 départs PSE GPEC Out en 2017


Annonce le 25 avril 2017 d'un projet de PSE GPEC Out (hors software)

Décryptage des spécialistes CFTC HPE

HPECCF davantage concerné que HPEF : 55 postes vs 35

Vos questions, nos réponses !  + Simulateur 

737 commentaires à lire:

«Les plus anciens   ‹Précédent   601 – 737 sur 737   Suivant›   Les plus récents»
CFTC a dit…

pour 597, nous avons escaladé sur GPEC France

pour 598 et donc 595 : pour les CE pas de souci jusqu'à la fin du congé de mobilité (depuis peu sur CCF car nous avons mis en avant la légalité pour que le CE revienne sur son vote excluant les GPEC Out au bout de quelques mois).

Participation au prorata de la fin du préavis et PEE ok aussi pendant le préavis. Sauf que l'abondement PEE s'arrete le 1er novembre à cause des scissions et que sa reprise dépend maintenant de nos revendications NAO 2018.

CFTC a dit…

suite 597, la réponse est :

"Si un consultant part, il faut que le salarié fasse la démarche de prendre RDV avec un autre consultant, en appelant la Hotline et en expliquant son cas. Son dossier sera alors transféré vers le nouveau consultant.
Altedia n’a pas reçu d’ordre spécial de notre part…"

Anonyme a dit…

suite 594 et 596 ... plus qu'une loterie, ce fut une arnaque ... aucune action du manager pour trouver une permutation, pourquoi m'avoir laissé perdre mon temps à passer des entretiens avec Atltedia et Mercer puisque la messe était dite dès le départ...

CFTC a dit…

Info CFTC

Nouveau site de l'association des (pré)retraités de l'entité commerciale

https://retraiteshpec.fr/

Anonyme a dit…

Pour CFTC : Question suite a la fin du congé mobilité , si plus de 55 ans à la fin et pas de boulot, en cas de retour case pole emploi, avons-nous l’allocation de securisation professionnelle (ASP ) donc un an ou l allocation de retour a l émploi (3 ans pour les seniors) ?

CFTC a dit…

Question DP

Pour les salariés qui partiront dans la GPEC 2017, les compteurs (du 1er juin 2017 au 31 mai 2018 au plus tard) CP, RTT, ancienneté et fractionnement vont continuer à augmenter jusqu’à la fin du préavis.
2.1. Ces jours de congés acquis seront ils versés aux CET au 1er juin 2018 ?
2.2. Si oui comment est-il possible de reverser ces nouveaux jours CET sur le PEG ou le PERCO ?

Réponse :
2.1 Oui, les jours acquis au 31 mai 2018 seront versés au CET au 1er juin 2018.
2.2. Cela dépendra des NAO pour savoir s’il y a une passerelle.
Dans le cas où il y aurait une passerelle, le reversement sera fait une fois dans l’année, comme actuellement. Il n’y a pas de disposition spécifique relative à la GPEC de ce point de vue.

CFTC a dit…

On vient d’apprendre qu’en cas de demande de rachat de sa voiture de fonction, avant de partir de chez HPE ( ex : Départ GPEC), LeasePlan peut envoyer le devis pour rachat de la voiture seulement un mois avant de la fin de préavis car leur devis est valable seulement un mois !

Anonyme a dit…

Bonjour,
Un collègue va partir d'ici la fin de semaine en GPEC projet création d'entreprise.
Dans tous les documents qu'il a reçu de la RH par email, aucun ne demande son adresse email privé, ca me semble étrange.
Comment fait la RH si elle a besoin de le contacter?
En cas de changement d'adresse, il faut donc signaler GPEC France je pense.
Merci.

Anonyme a dit…

Bonjour,
Les jours CET pris pendant le congé de reclassement sont ils considérés comme des jours de congé sur la fiche de paie?
Merci.

CFTC a dit…

bonjour 606, la question est posée mais effectivement votre contact est gpec.france@hpe.com

Il est vivement conseillé de continuer à fréquenter ce sujet du blog (et ceux de la GPEC out 2016 + PDAV 2013-2014) pour le départ en retraite) et à s'abonner à nos communications sur votre nouveau courriel auprès de cftchp@hpe.com

Pour 607, cela apparaitra effectivement comme des congés

Anonyme a dit…

Bonjour,

Est-ce normal de ne plus pouvoir me connecter à mon laptop. Ni même pouvoir lire mes emails ?

Merci.

Anonyme a dit…

salut,
quelle est l'URL pour se connecter sur le webmail ?
Je ne peux plus me connecter sur mon laptop. D'ailleurs je comprends pas pourquoi je ne peux plus me connecter sur mon laptop :(
Merci

Anonyme a dit…

voici l'url:
https://outlook.office365.com/owa/

Anonyme a dit…

Oui c est ce que j avais comme url mais ça ne fonctionne pas. C est ennuyeux si je peux plus lire mes mails pendant mon CM. Suis je seul dans ce cas ?

Anonyme a dit…

Bonjour 614,
C'est ce qui est prévu, pendant le CM , plus de PC, plus d'email ...
Mais tu as accès au blog de la CFTC c'est vital pendant le CM.
Tu n'es pas le seul dans ce cas.

HF a dit…

Toujours accès au CE pendant le congé de mobilité. (Je suis HPE)

Anonyme a dit…

Pour le calcul du montant du préavis, savez vous pourquoi le VPB/PFR ne rentre pas dans le calcul, car cest une prime lié a notre performance. Pour moi il devrait etre dans le calcul du prévis . Qui connait la reponse ?

CFTC a dit…

Question DP CFTC

Question concernant les salarié(e)s en congé parental d’éducation à temps partiel : pouvez-vous confirmer que dans ce cas les indemnités de départ dans le cadre d’une GPEC OUT seraient calculées sur la base d’un temps plein ? Il existe en effet une règle spécifique à ce sujet :
« En revanche, lorsque ce passage à temps partiel résulte d’un congé parental d’éducation, la Cour de justice des communautés européennes (CJCE) considère ce temps partiel comme du temps plein (CJCE 22 oct. 2009, affaire C-116/08, Meerts c/ Proost). Ainsi, le calcul de l’indemnité se réfère à la rémunération habituelle. »

Réponse :
Pour les salariés ayant été occupé à temps complet et à temps partiel, les compensations financières seront calculées conformément à l’article L3123-13 du code du travail, ainsi leur carrière sera reconstituée dans la limite des informations à disposition dans l’entreprise. Les périodes pour lesquelles les informations sont manquantes seront neutralisées et ainsi considérés comme étant des périodes à temps plein. Pour les salariés ayant fait l’objet d’une reconnaissance de qualité de travailleur handicapé (RQTH), les périodes de travail partiel au titre de son handicap seront neutralisées.

Anonyme a dit…

Une question qui peut paraitre idiote: est-ce que les GPEC Out vont toucher une augmentation de salaire en Février et un VPB en Décembre ? Je pose la question car mon chef me demande de participer au process FPR, alors qu'il sait que je pars fin Octobre ?!

CFTC a dit…

par expérience 619 (c'est notre 8ème PSE...) : pas d'augmentation, pas de prime et une note DN. c'est ce que font quasiment tous les managers, concentrant leurs efforts sur celles et ceux qui restent. Seule consolation : la participation FY17.

S'il te demande cela c'est pour avoir un workday complet à notre avis

CFTC a dit…

par expérience 619 (c'est notre 8ème PSE...) : pas d'augmentation, pas de prime et une note DN. c'est ce que font quasiment tous les managers, concentrant leurs efforts sur celles et ceux qui restent. Seule consolation : la participation FY17.

S'il te demande cela c'est pour avoir un workday complet à notre avis

Anonyme a dit…

Plutôt S que DN....la note.Ca évite de chercher des S dans les équipes restantes. Et je confirme c'est pour workday a jour.

Anonyme a dit…

Pas de reponse pour 617 ? quelle est la pratique ? cette question est interessante et a un impact financier pour les salaries quittant la compagnie en GPEC ou pas .

CFTC a dit…

exact 622, S comme "Stalled". Merci d'avoir corriger

Anonyme a dit…

PFR, VPB, heures supplémentaires ne sont pas dans les rémunérations de références car ce sont des éléments exceptionnels et irréguliers. De mémoire ils sont exclus depuis toujours

Anonyme a dit…

Pas sur car j ai vu (jurisprudence) que les commissions qui sont aussi irregulieres doivent y etre.... PFR et VPB meme discretionnaire sont des primes liées à la performance egalement.. a voir de plus près legalement pour le bien des salaries .

Anonyme a dit…

Je pars en GPEC Out fin Octobre et je suis étonné que GPEC me demande rien sur la date de mon préavis ou sur le nombre de CET que je dois prendre avant.
Suis-je le seul dans ce cas?

Anonyme a dit…

Bonjour 627,
Ne t'inquiètes pas, tu devrais recevoir la semaine prochaine au vu du timing de mon collègue qui est parti la semaine prochaine. Normalement après le QUick Call de lundi 9 octobre.

Anonyme a dit…

salut,
il y a 1 truc que j'ai toujours pas compris. J'ai fait mon circuit de départ. Est-ce-que mon CM commence depuis ce jour de circuit de départ ? Ou bien il commence fin octobre en même temps que tous les autres GPEC OUT ?
Merci.

CFTC a dit…

bonjour 629, le CM commence dès le circuit de départ. Les autres GPEC Out qui partent en octobre ne sont qu'une partie des départs, près de la moitié ayant eu lieu fin septembre

Anonyme a dit…

Je suis un des GPEC out partant fin Octobre.
Je pars à la retraite le 1//07/2018.
GPEC me dit que je ne peux pas prendre de CET avant le démarrage de mon préavis de 6 mois (qui se terminera donc le 27/04/2018), la jonction avec la retraite se faisant avec le conge de mobilité.

Ce n'est pas ce que j'avais compris à la lecture de ce blog!
Ai-je tort?

CFTC a dit…

pour 631, les CET sont utilisés pour prolonger le congé de mobilité au delà de sa durée normale. Dans ton cas, cette prolongation n'est pas nécessaire, d'où le refus de GPEC France

Anonyme a dit…

Est-ce que vous recommandez le contrat GAN/Mercer Frais de santé pour les retraités HPE issus de la GPEC.
Sur une vieille notice, j'ai vu que le tarif mensuel etait de 4.57% du PMSS, soit environ 150 Euros/mois pour une personne isolée.

Est-ce competitif par rapport à la concurrence?

Anonyme a dit…

Question sur la maladie, je suis malade avec arret Durant la periode de CET ; pendant le preavis ou pendant le CM (y compris senior) est ce que cela impacte le nombre de CET pris ou reporte la fin du cm ou du preavis (a hauteur de 48 mois pour les seniors) ?

CFTC a dit…

pour 634, cela n'a aucun impact

Anonyme a dit…

Question: conséquence signature convention AVANT attestation carrière longue CARSAT
Bonjour, HPE établit la convention de rupture sur la date de départ "carrière longue" supposée pouvant être validée par la Carsat.
Or la Carsat confirme téléphoniquement qu'elle ne produira pas une attestation de carrière longue avant les 6 mois de cette date, et qu'il n'est pas prudent de signer la convention de rupture sur cette date non confirmée:
--> que faut-il faire?
Merci d'avance,
P.

Anonyme a dit…

prendre le risque 636, mais est-ce vraiment un risque si Mercer a validé ?

Anonyme a dit…

Bonjour
Dans le cas d'un congé mobilité senior de 48 mois
Qu'elle est la fiscalité de l’indemnité supra conventionnelle.
Est ce qu'elle est imposable a 100% ?
Je suppose que vous avez déjà donné l'information, mais je ne la retrouve pas.
En cas d'acompte de 30% de l’indemnité supra conventionnelle, je suppose que la partie imposable est proportionnelle.

CFTC a dit…

Pour 638, cela dépend ce que l'on entent par imposable. Sur le revenu ? Aucune indemnité, même l'acompte, n'est imposable.

Les cotisations et prélèvements sociaux c'est autre chose. Pour cela, voir le simulateur CFTC. Qui ne prend pas en compte la hausse programmée de la CSG.

A l'euro près, les simulations de la RH lors du circuit de départ confortent notre calculateur. Une version 6.25 existe pour les non cadres uniquement (avec un préavis maximum de 3 mois et non 6 mois pour les catégories V : cela change le total des salaires versés pendant le congé de mobilité).

Anonyme a dit…

Bonjour
Le contrat pour la voiture HPE fini normalement 02/2018 .Mon préavis de 6mois = CET ne sera pas fini.Est ce que HPE prolonge la voiture jusqu’à la fin du préavis ou pas ?

Anonyme a dit…

HPE s'engage a nous rembauche en priorité (mais n'a pas d'obligation) uniquement pendant la période des 12 premiers soit jusqu'au 10/2018 .Mais ceci n'est valable que si nous ne prenons pas d'acompte et si nous ne possons pas les CET avant le préavis.

CFTC a dit…

bonjour 640, la réponse est oui

Anonyme a dit…

Bonjour la CFTC

J’ai reçu la fiche de calcul estimatif de mes indemnités de départ et voici la comparaison avec le calculateur Excel :

• Indemnité compensatrice : Egale, au centime près 
• Indemnité spécifique de départ en CM : Egale
• Indemnité légale ou conventionnelle : Celle qui m’est proposée est 20% supérieure à celle de l’Excel. C’est curieux puisque le montant est plafonné à 18 x le salaire mensuel.

Donc globalement, l’Excel CFTC est vraiment très fiable, reste juste à éclaircir cet écart de 20% que j’ai vérifié avec un collègue . Pareil pour lui, même constat.

Anonyme a dit…

A ce propos, l'ancienneté est comptée à la fin du préavis, ou à la fin du Congé de Mobilité ?

Le calcul estimatif est base sur la fin du préavis.

Anonyme a dit…

Pour 644 , à la page 52 du document "ACCORD DE GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES" , document remis par GPEC France pour les candidats sélectionnés

Pour le calcul des indemnités légales ou conventionnelles de licenciement et de l’indemnité compensatrice, l’âge et l’ancienneté seront pris en compte à la date de fin de préavis, avant le début de la période de congé de mobilité indemnisée à 75 %.

Bonne lecture.

Anonyme a dit…

Merci 645, mais GPEC vient de me dire le contraire: l'ancienneté finale est bien calculée en fin de congé de mobilité....ce qui fait une grosse différence !

CFTC a dit…

pour 646, la réponse est fausse s'ils l'ont fait...

L’âge et l’ancienneté pris en compte pour calculer la durée du congé de mobilité seront appréciés au jour du dernier jour travaillé.

Pour le calcul de l’indemnité légale ou conventionnelle l’âge et l'ancienneté s’apprécient à la date de fin de préavis avant le début de la période de congé de mobilité indemnisée à 75%.

Pour le calcul de l’indemnité compensatrice l’âge et l'ancienneté s’apprécient à la date de fin de préavis avant le début de la période de congé de mobilité indemnisée à 75%.

CFTC a dit…

pour 646 suite 647, démenti de GPEC France : "Ce n’est pas ce que nous avons dit. Nous sommes bien en phase avec votre réponse CFTC"

Anonyme a dit…

Merci 647, c'est ma faute! J'avais mal compris la réponse de GPEC. Il faut dire que c'est tellement compliqué.....

CFTC a dit…

message du modérateur

Les 2 jeunes filles qui vous répondent sur GPEC France se font parfois agresser. Merci de ne pas tirer sur l'ambulance, elles n'ont pas la responsabilité des réponses ou simulations qui vous sont fournies.

Autant éviter qu'il n'y ait plus personne pour répondre. Il y a des êtres humains de l'autre côté du mail. Et eux ils restent...

Anonyme a dit…

Personnellement je trouve qu'elles font un très bon boulot, qui n'est pas facile!

J'espère que la hiérarchie RH s'en rend compte!

brigitte dessel a dit…

Pour les IRP le circuit de depart se fait après le rendez-vous à la Direccte ? A quelle date débute le préavis ? peut-il débuter en milieu de mois si convocation à la direccte le 10 novembre par exemple ?

CFTC a dit…

Pour 652, le circuit de départ est organisé après la décision de la Direccte. Le préavis débute à ce moment là, sauf s'il est posé des CET. Il débute donc à n'importe quel moment du mois.

CFTC a dit…

Info CFTC

Le décret du 21 mars 2017 vient modifier les régimes « Loi Evin » proposés aux retraités qui quittent l’entreprise. Jusqu’à présent, l’organisme assureur avait l'obligation de leur proposer un régime avec des garanties identiques et un tarif n’excédent pas 150% de la cotisation des actifs.
Depuis le 1er juillet 2017, les cotisations des régimes « Loi Evin » seront plafonnées à :
- - 100% de la cotisation des actifs la 1ère année
- - 125% de la cotisation des actifs la 2ème année
- - 150% de la cotisation des actifs la 3ème année

Ainsi, les cotisations seront moins élevées les deux premières années cependant, à partir de la 4ème année, le plafond de cotisation est supprimé et les cotisations pourront donc être fortement augmentées.

Anonyme a dit…

J'imagine que ce changement va impacter (positivement) les 90 GPEC Out?
La croissance les années suivantes est impressionnante ! Est-ce que MERCER applique systématiquement les hausses permises ?

CFTC a dit…

Les RH préparent pour novembre un FAQ car beaucoup, comme sur ce blog, posent les mêmes questions

Par ailleurs 6 à 7 acceptés au variable ont reçu une nouvelle fiche estimative qui est valable (le montant du préavis n'est pas l'OTE mais se calcule sur la rémunération fixe + variable hors primes perçue les 12 derniers mois). Pour ceux qui ont eu une 2ème fiche estimative plus basse, exceptionnellement leur préavis sera calculé sur l'OTE pour compenser cette erreur de la paie. C'est également valable pour ceux partis en septembre selon nos informations.

Anonyme a dit…

J’ai suivi la procédure indiquée et depuis le 10 octobre, nous sommes le 17 au soir toujours aucun retour.
J’ai contacté le support qui me demande maintenant d’ouvrir un appel auprès des équipes du support mobile.
Je n’arrive pas à obtenir le RIO attaché à mon numéro de téléphone, j’ai fait un mail à commandes-sfrbusiness@sfr.com le 13 octobre , pas de retour.

Je passe mon temps à surveiller un hypothétique retour et je ne suis pas le seul dans ce cas, quelle est mon erreur ?

Anonyme a dit…

pour 657, j'ai aussi suivi cette procedure qui a abouti au bout de 9 jours calendaires, mais je n'ai jamais recu de mail de notification, il faut donc surveiller le site tous les jours.

Par contre pas de RIO, qu'il faut obtenir auprès de SFR Business.

Un client Free (heureux!)

Anonyme a dit…

Pour 658, je suis perdu j'ai contacté SFR businbess qui me renvoie vers le gestionnaire de flotte HP que je ne connais pas.
Tu écris qu'il faut surveiller le site, de quel site parles-tu ?

Merci

Anonyme a dit…

Bonjour 657,
il faut que tu ailles sur le site https://myitsupport.ext.hpe.com/ITSHome
puis sur le menu de gauche tu choisis "Mobile Devices and Subscriptions", une nouvelle page s'ouvre et vas tout en bas tu clicques sur l'icone "Submit a support request", tu expliques ton cas et tu donnes le numéro de ta requete ITServices Hxxxx.
Au bout de 48h , tu recois par email ton code RIO.

Cette procédure a été validée par au moins 6 personnes ;-)

Bon courage.

Anonyme a dit…

suite de la saga tranfert dabonnement SFR
Je viens par un bias de joindre SFR business et miracle j'ai ontenu le fameux RIO.
Cependant il est inutile si on reste chez SFR et inutile tant que HP n'a pas relaché l'abonnement.
Je suppose que c'est la demnde faite par le support HP Mobility vers SFR.
La bonne nouvelle c'est que l'on peut choisir un auter opérateur alors que dans les documents consulté sur le site de l'IT il me sembalit que cela était impossible.
Je vous tiens au courant ..

Anonyme a dit…

OUf !

A force d'astiquer le support, j'ai fini pas recevoir le sésamme soit le mail de SFR m'invitant à choisir une offre (hors forfait RED (promos SFR comme par hasard ...)
je dispose de 30 jour pour faire la bascule et je ne sais pas si je peux quitter SFR.

La suite au prochain épisode...

Anonyme a dit…

Bonjour
660 et la suite...
Même parcours du combattant: req. ouverte le 09/10, chat avec IT aujourd'hui, on me demande de refaire ma req. et là, surprise ! Message d'erreur "no working account available".
J'ai ouvert un case au Support Mobile, mais je pars avant fin octobre, à mon avis rien ne sera fait :(

Anonyme a dit…

Pour 660
Insiste rapelle le support des équipes mobility et demande à ce que ton case soit escaladé au second niveau.
Tu as parfaitement le temps avant ton départ il faut juste les secouer pour qu'ils fassent la demande à SFR.
Une fois cette nouvelle étape franchie il faut encore choisir le forfait, avec le mail de notification que tu vas recevoir je ne crois pas que l'on puisse changer d'opérateur depuis la période d'engagment est de 12 mois pas moyen de négocier...


Bon courage

Anonyme a dit…

Commentaire / CFDT Post 639: Je suis très surpris de cette réponse pour ce qui est de l’impôt sur le revenu. Il y a des plafonds à priori avec imposition au dessus du plafond et exonération en dessous du plafond. Mais ce qui n'est pas clair, c'est quelle loi/règle retenir à ce jour. Pourrait-on avoir des précisions à ce sujet ou est-ce hors sujet sur ce blog?

CFTC a dit…

pour 665, nous c'est la CFTC et nous maintenons notre réponse. Il n'y a aucune loi aujourd'hui (et demain à notre connaissance) qui change les plafonds d'exonération dont tiennent comptes les conditions de départs négociés et notre simulateur

Anonyme a dit…

Bonjour

A force de persévérance, j’ai enfin obtenu le mail de SFR me permettant de demander le transfert de ligne.

A retenir :

Il faut solliciter voire harceler le support de l’équipe « mobility » et demander l’escalade.
Le RIO n’est pas nécessaire si tu restes chez SFR néanmoins il est présent dans le mail de SFR
Je ne suis pas sûr de pouvoir changer d’opérateur
Les promotions SFR (RED) ne sont pas autorisées dans ce transfert cependant si tu es chez SFR pour ta box internet tu bénéficies d’une remise de 4 € (c’est toujours ca…)
Dans ce cas il faut adapter légèrement la procédure pour bénéficier de la remise
L’engagement est de 12 mois ce qui est scandaleux si l’on considère que la ligne est déjà chez SFR …
Une fois le mail de SFR reçu il est valide pendant 30 jours au-delà il faut refaire appel au support

Anonyme a dit…

Pour 667
tu n'est pas obligié de prendre un abonement SFR a partir du momment que tu as le RIO.
Pour information, il m'ont coupé la ligne environ 8 jours aprés m'avoir donner le n° RIO.J'ai donc était chez mon provider avec le n° de RIO pour prendre l'abonement avec un numero temporaire.
L'ancien numero a était totalement accessible en 4 jours

Anonyme a dit…

Bonjour
Probléme de calcul de l'indeminité légale ou conventionnel de licenciement.
Avec votre simulateur V6.22 j'ai une valeur supérieur (onglet calcul 2017, calcul indeminité) a ce qu'indique HPE
L'erreur n'est pas énorme mais elle existe
D'aprés ce que j'ai compris le calcul est :
SAM mensuel multiplier par l'ICL (18 pour mon cas étant le maxi)
Merci de me confirmer le calcul

Merci de votre aide

Anonyme a dit…

pour CFTC
Bonjour,
je viens de recevoir ma fiche estimative.
J'ai également le montant de la partie des indemnités conventionnelles qui est 20% supérieur à ce qui est dans votre simulateur.
Avez-vous une explication ?
Merci par avance.

Anonyme a dit…

Pour 670 , pour toi l'indeminité versé par HPE est supérieur
Par contre pour moi 669 le calcul de HP est inférieur de 0,6 % ce que je ne comprend pas.Car apparament pour tous les personnes que je connais elle est effectivement supérieur de 20%.

CFTC a dit…

pour 671, un écart de 0,006 n'est pas significatif, le simulateur n'a pas vocation à être exact à l'euro près.

pour l'écart de 20% :

Il faut bien entrer ton salaire moyen dans la case G8 ce qui est plus difficile à faire pour un salarié que pour la RH qui tire cette donnée automatiquement. Cette case doit être remplie avec le salaire calculé en moyenne la plus favorable des 3 ou 12 derniers mois incluant salaire de base, prime d'ancienneté, part variable, heures supp.et primes d'astreinte le cas échéant. Hors PFR et hors VPB.

Si tu prends ton salaire moyen calculé par la paie sur la feuille estimative, tu devras avoir les même résultat que la feuille estimative avec plus de détail.


Anonyme a dit…

Pour 672 de 671.J'ai bien pris le salaire moyen fournie par la RH pour mettre dans le simulateur. C'est pour cela que je ne comprends pas.Apparemment la majorité a une somme supérieur a 20% et pour mon cas elle inférieur. Il s'agit de plus d'une centaine d'euro.
Sinon je ne me serai pas permis d'insister car je considère que vous nous aidez déjà énormément.
Merci encore.

CFTC a dit…

pour 673, il est impossible de fournir des explications sans les données des 2 documents : la simulation HPE et la simulation CFTC

Si tu souhaites les faire parvenir, le mail de notre développeur est sdaneshmand@hpe.com

Anonyme a dit…

Une question sur GPEC et les transferts des jours CET vers PERCO ... si quelqu'un est deja parti en conge de mobilite, est-ce qu'il garde la possibilite de transferer les jours CET dans le PERCO ? Est-ce qu'il peut transferer 10 jours chaque annee vers PERCO jusqu'au fin du CDM ?

Anonyme a dit…

Bonjour
a ce jour ma feuille de paie m'est envoyée par courrier tous les mois. Je n'avais pas souscrit a l'époque a l'accès electronique.
Cela va t'il continuer une fois en congé de mobilité ?
Dans le package GPEC il y a une procédure pour acceder au portail Payroll, est ce obligatoire ?
Si je suis cette procédure et configure un accès, est ce que l'envoi de la paie par courrier sera interrompu ?

CFTC a dit…

Important !

Pensez à nous transmettre votre mail perso à cftchp@hpe.com en cas de communiqué important concernant votre congé de mobilité !

HF a dit…

676 Je suis en congé de mobilité post préavis. Je reçois toujours les fiches de paie papier. Par contre il faut bien préparer ton accès au site des fiches de paie en ligne avant ton départ.
De même modifier les emails pour le CE, Natixis, tes differents abonnements avec l'adresse mail HP ...

Anonyme a dit…

Encore un problème de transfert ligne téléphonique prof vers perso !
j'ai bien suivi la procédure : aller sur MyIT Services, etc et j'ai rapidement reçu le RIO de SFR.
Par contre, arrivé chez Free où je souhaite prendre mon nouvel abonnement : RIO non reconnu ! et appel vers le 3179 impossible !
Cela est-il déjà arrivé à l'un d'entre vous ?
Certains disent qu'on ne peut migrer que vers SFR, d'autres vers d'autres fournisseurs cela est possible. Qu'est-ce qui exact ?
merci de votre aide.

CFTC a dit…

pour 675, non. Malheureusement les scissions ont eu des conséquences comme l'absence de processus d'abondement en ce mois d'octobre et donc de transferts CET avant le congé de mobilité

Anonyme a dit…

hi hi hi, je suis peut-être bientôt éligible à une GPEC ... comment préparer ma réflexion, faire mes calculs, etc ... je peux m'adresser à qui ?

Anonyme a dit…

Pour 681, ton syndicat pourra t'aider si tu es adhérent ;-)

CFTC a dit…

Questions DP

Lorsqu’un salarié a fait son circuit de départ dans le cadre de la GPEC out, il reste employé de HPE lors des différentes phases qui s’ensuivent : la période correspondant à la consommation des jours du CET, la période de préavis, puis le congé mobilité.
4.1 Sachant que son PC et son téléphone portable lui ont été retirés durant son circuit de départ, comment peut-il communiquer auprès de la direction, ses collègues ou le CE?
4.2 Lors d’un départ en GPEC out, que se passe-t-il en terme de rémunération variable pour les salariés concernés ? (Note : le variable est versé avec un différé de 2 mois, et une régularisation de variable à lieu en fin d’année calendaire).
4.3 Lors d’un départ en « GPEC out » 2017, les salariés concernés sont-ils éligibles au CPB ou PFR ?
4.4 Est-ce qu’un salarié en congé mobilité (« GPEC out ») a toujours accès à sa messagerie exchange HPE ?
- si oui, comment peut-il l’utiliser de l’extérieur d’HPE de son PC personnel?
4.5 Est-ce qu’un salarié parti en GPEC bénéficie toujours de la convention d’utilisation des logiciels partenaires (Microsoft, VMware, ...) jusqu’à la fin de son congé mobilité ?
- Si oui, comment peut-il accéder aux logiciels sachant qu’il n’a plus accès au réseau interne HPE ?
4.6 Est qu’un salarié en télétravail parti en GPEC bénéficie toujours du remboursement de la ligne ADSL jusqu’à la fin du congé mobilité ?
- Si oui, comment fait-il pour se faire rembourser sachant qu’il n’a plus accès à EEM ?
4.7 Est qu’un élu parti en « GPEC out » conserve ses mandats jusqu’à la fin de son congé mobilité ?
- Si oui, comment fait-il pour rester en relation avec la direction, les OS et le bureau du CE ?
- Est-il toujours convié aux réunions DP, CE, CHSCT, comité de Groupe et Direction?
- Comment reçoit-il les comptes rendus de réunions et les communications inhérentes à ses mandats ?
4.8 Est-ce qu’un salarié parti en « GPEC out » peut prétendre à abondement de l’épargne entreprise (PEG/PERCO) jusqu’à la fin du préavis ou jusqu’à la fin du congé mobilité ?
4.9 Est-ce que la date du circuit de départ est celle qui servira à calculer les montants des indemnités?

Réponse :
4.1 Il peut contacter les différents interlocuteurs (Direction, collèges, CE…) avec son adresse email personnelle.
4.2 Légalement, les salariés percevant un variable (en OTE) sont rémunérés sur la base de la moyenne des 12 derniers mois.
Une première fiche estimative a été envoyée en basant la période de préavis sur l’OTE. Une seconde fiche estimative rectificative a été envoyée, se basant cette fois-ci sur la moyenne des 12 derniers mois.
Compte-tenu du temps restant avant les départs en congés de mobilité, la Direction a décidé, de manière exceptionnelle, de prendre en compte la fiche estimative la plus favorable pour le salarié.
4.3 Les salariés qui quittent la société dans le cadre de la GPEC out (Last Day Work) durant le quatrième trimestre de l'année fiscale sont éligibles à un bonus VPB-PFR. Leur manager peut décider de leur attribuer ou ne pas leur attribuer un bonus au regard de leurs niveaux de responsabilité et de performance.
4.4 Non, un salarié qui part dans le cadre d’un congé de mobilité en GPEC Out n’a plus accès à sa messagerie exchange HPE, au lendemain de son dernier jour travaillé.
4.5 Pour pouvoir avoir accès à ses logiciels, l’adresse email HPE doit être active, ce qui n’est pas le cas pour les salariés qui partent en congé de mobilité, une fois le circuit de départ effectué.
4.6 Le salarié qui part dans le cadre de la GPEC out ne bénéficie plus du remboursement de la ligne ADSL, à compter de la date de son dernier jour travaillé.

...

CFTC a dit…

...

4.7 Un élu parti en GPEC out conserve ses mandats jusqu’à la fin de son préavis et non jusqu’à la fin de son congé de mobilité.
Il devra communiquer son adresse mail personnelle afin que la Direction puisse l’inclure dans toutes les communications afférentes aux activités de représentation du personnel (convocation, envoi de documents…).
4.8 Ils ne sont pas éligibles à l’abondement compte tenu du fait qu’ils ne perçoivent de salaire pendant leur congé mobilité mais un revenu de remplacement
4.9 La Direction confirme que la date de dernier jour travaillé est celle qui sert à calculer les montants des indemnités.

Question Frais de santé et Prévoyance
La section 9 « Frais de santé et Prévoyance » du guide « Je quitte HPE » informe les licenciés et les retraités de leurs droits. Les informations sont claires pour les futurs retraités à l’issue de leur congé de mobilité.
5.1 Pouvez-éclaircir les conditions pour les autres situations ?
5.2 Pouvez-vous faire un guide ou un mémo pour tous ceux et celles qui partent en congé mobilité ?

Réponse :
Une version spécifique du guide nommée “Je quitte HPF/HPCCF dans le cadre de la GPEC” est adressée à chaque salarié concerné par un congé de mobilité.
Ce guide est joint à l’email envoyé en vue du circuit de départ.

Question : Fiche de Renseignement Individuel
On peut noter que dans le guide « Je quitte HPE », la Fiche de Renseignement Individuel (FRI) de Mercer demande de renseigner :
6.1 La date de cessation de fonction : quelle date faut-il indiquer selon les différentes situations?
6.2 Montant du salaire : Selon les situations personnelles, quelles sont les périodes à prendre en compte dans le calcul ?

Réponse :
6.1 La date de cessation de fonction à indiquer est celle de la fin du congé de mobilité.
6.2 Comme indiqué dans la question, s’agissant de situations personnelles ou particulières, merci de bien vouloir préciser à quelle problématique les délégués du personnel font référence afin que la Direction puisse apporter une réponse précise.

Anonyme a dit…

Suite et fin de la Saga sur le transfert des ligne téléphoniques:

Les liens transmis par Gpec se renvoient la balle entre services Business, donc suivre de très près le cheminement jusqu'au RIO.
Grace à mon RIO j'ai pu souscrire un forfait libre bien que je sois resté chez SFR j'ai choisi un forfait RED qui me convenait.
Pas si évident à priori car dans son mail de résiliation SFR laissait planer le doute sur cette possibilité.
Enfin, cela fonctionne c'est l'essentiel, merci à tous les blogueurs qui ont participé à ce sujet.

Anonyme a dit…

Bonjour
Quelle est la date de fin de contrat ? Le dernier jour travaillé ou le dernier jour de congés mobilité ?

Anonyme a dit…

la fin du préavis parait une date logique. Pourquoi cette question 686 ?

Anonyme a dit…

Pour 686, 687
Date fin de contrat = date fin de CM

Anonyme a dit…

C’est confus par rapport au 4.9

Anonyme a dit…

dernier jour travaillé : début CET + CM
date fin de contrat : fin de CM
c'est écrit dans ton document "convention de rupture ..." , document que tu dois parapher et signer ;-)

CFTC a dit…

Info CFTC

Nouvelle adresse de l'amicale des retraités de l'entité commerciale

https://retraiteshpec.fr/

Anonyme a dit…

Bonjour,

Suite d'un vieux post concernant le PEE. Si je comprends bien, pendant le congé de mobilité, on peut continuer à faire le versement mensuel. Mais il n'y aura pas d'abondement. Celui-ci s'arrête au 1er novembre. C'est bien ça ?

Merci.

Anonyme a dit…

Bonjour 692,
C'est écrit dans le document "Je quitte Hewlett Packard France dans le cadre de la GPEC 2017.." à la page 9.
Bonne lecture.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Suite d'un vieux post concernant le PEE. Si je comprends bien, le PEE peut encore être utilisé pour les versements mensuels jusqu'à la fin du CM. Mais l'abondement s'arrête à la fin du mois.
C'est bien ça ?

Merci.

CFTC a dit…

Questions DP CFTC

Questions concernant les salariés partant dans le cadre de la GPEC OUT :

16.1. Rémunération de référence pour les salariés au salaire variable :
Plusieurs salariés rémunérés au variable ont reçu 2 fiches estimatives des indemnités, contradictoires en ce qui concerne la rémunération de référence. Qui devrait être l’OTE, comme le précise le livre 1 :
...

CFTC a dit…

...

8.4.4.1.1 Rémunération
Pendant la période du congé de mobilité correspondant à la durée du préavis légal ou conventionnel, selon les dispositions les plus favorables, les salariés perçoivent 100% de la rémunération brute mensuelle qui leur est due à ce titre. Cette rémunération est soumise intégralement aux charges sociales (salariales et patronales).
Pendant les mois du congé de mobilité excédant le préavis, les salariés percevront de l’entreprise une allocation mensuelle brute correspondant à 75% de la rémunération brute mensuelle moyenne des 12 derniers mois, sans que la rémunération brute ne puisse être inférieure à 85% du SMIC.
La rémunération de référence pour le calcul de l’indemnité conventionnelle de rupture est la rémunération moyenne brute des 12 ou des 3 derniers mois précédant le mois du dernier jour travaillé selon ce qui est le plus favorable pour l’employé.
La rémunération de référence pour le calcul de toutes les compensations financières autres que l’indemnité de rupture du contrat de travail précitée est la rémunération moyenne brute hors VPB,PFR, heures supplémentaires et primes exceptionnelles des 12 derniers mois précédant le mois du dernier jour travaillé. Elle inclut l’ensemble des sommes soumises à charges sociales hors VPB, PFR heures supplémentaires et primes exceptionnelles…
Pour les personnes commissionnées les indemnités seront calculées sur la base de l’OTE.
16.1.1. Comment est calculée la moyenne des 12 ou 3 derniers mois ? En effet pour les salaires variables il est classique que des compensations soient versées après la fin de l’année fiscale (novembre, décembre, voire même février pour les claims ?)
16.1.2. Pour l’extension du congé de mobilité senior en utilisant la prise de CET entre le départ physique de HP et le préavis, quelle est la base de calcul (OTE ? ou moyenne des 3 ou 12 derniers mois ?)
16.1.3. Pour les congés payés non pris en 2017 et versés au solde de tout compte à la fin du CM, quelle est la base de calcul ?
16.1.4. Pour l’extension du congé de mobilité senior en utilisant l’indemnité reconvertie en mois de Congés de Mobilité (payés à 100% jusqu’à un CM de 48 mois au total) quelle est la base de calcul ?

16.2. Travail pendant le Congé de Mobilité :
Le livre 1 précise pour les congés de mobilité senior (à l’exclusion des projets retraite) :
8.4.4.2 Durant les périodes de travail ou missions en CDI, CDD, CTT
Dans le cadre du dispositif, le salarié aura la possibilité d’effectuer des périodes de travail à l’extérieur de l’entreprise, dans le cadre d’un CDD, d’un CDI ou un CTT. Le congé de mobilité sera suspendu (et le terme du congé de mobilité reporté d’autant) pendant la période travaillée si le CDD, CDI ou CTT excède une durée de 30 jours calendaires consécutifs.
Pendant la durée du congé de mobilité, le salarié ne pourra pas retravailler directement ou indirectement pour HPF. Le versement de l’allocation, suspendu, reprendra à l’issue de la période de travail à l’extérieur de l’entreprise.
Pour rappel, la durée totale du congé de mobilité intégrant la durée initiale prévue à l’article 8.4.3, la suspension du congé au titre de cette période de travail externe, la prise de jours de CET et la conversion d’indemnités supra conventionnelles ne pourra excéder 48 mois.
Les salariés en projet d’éligibilité en retraite à taux plein sont exclus de cette disposition.

Or, plusieurs réponses contradictoires circulent à ce sujet :
16.2.1. Merci de confirmer que le salarié a bien le droit de travailler en CDI ou CTT à n’importe quel moment de son congé de mobilité, y compris son préavis, et pendant la période précédente d’extension du congé de mobilité via l’utilisation des CET.
16.2.2. Merci de clarifier si les périodes de suspensions du congé de mobilité précitées s’appliquent bien à toute la durée du congé de mobilité, ou si ce n’est pas le cas pendant le préavis et la période d’extension précédente via l’utilisation des CET.

...

CFTC a dit…

Réponses

Réponse :
16.1.1.
Dans l’accord GPEC, il est définie une période de référence pour le calcul qui est celle des 12 mois ou 3 derniers mois précédant le mois du dernier jour travaillé (exemple pour un départ le 27/10/2017 : la période est 1er octobre 2016 au 30 septembre 2017). Les sommes versées durant cette période sont prises en compte. Mais les sommes versées postérieurement à cette période de référence ne sont pas prises en compte pour le calcul.
16.1.2. Concernant la prise de CET, la base de calcul est l’OTE.
16.1.3. La base de calcul qui s’applique est la plus favorable entre :
- La règle du 1/10ème de la rémunération annuelle perçue par le salarié entre le 1er juin de l’année N-1 et le 31 mai de l’année N.
- La règle du maintien de salaire : rémunération que le salarié aurait perçu s’il était resté à son poste
16.1.4. Pour l’extension du congé de mobilité senior en utilisant l’indemnité reconvertie en mois de Congés de Mobilité (payés à 100% jusqu’à un CM de 48 mois au total) c’est la base OTE qui s’applique.
16.2.1. Le salarié a le droit de travailler en CDI ou CTT pendant son congé de mobilité, y compris son préavis ou pendant la période précédent d’extension du congé de mobilité via l’utilisation des CET.
Cependant lors du préavis ou pendant l’utilisation des CET, son congé de mobilité ne sera pas suspendu.

CFTC a dit…

Question DP CFTC

Les salariés partant dans le cadre d’un congé mobilité GPEC n’arrivent plus joindre leur interlocuteur habituel chez Altedia.
27.1. Avez-vous modifié votre contrat d’accompagnement des salariés par Altedia ?
27.2. Quel est le recours de ces salariés ?

Réponse :
28.1. Le contrat d’accompagnement des salariés par Altédia n’a pas été modifié.
Il est probable que leur interlocuteur Altédia ne fasse tout simplement plus partie d’Altédia ou qu’il ait changé de poste.
28.2. Les salariés qui n’arrivent plus à contacter leur interlocuteur peuvent contacter la hotline Altédia afin d’être mis en relation avec un nouvel interlocuteur au 0 800 805 564.
En dernier recours, les salariés peuvent toujours contacter : gpec.france@hpe.com

CFTC a dit…

En fait 694 les versements abondés ne reprendront pas en novembre. Mais, si c'est l'autre question, il est toujours possible si on le souhaite de faire des versements volontaires non abondés. C'est un règlement direct à Natixis sans prélèvement sur le salaire de remplacement pendant le congé de mobilité.

Pour mémoire :

Les sommes bloquées dans le PEG deviendront disponibles dès la fin de votre Congé de Mobilité (ou avant pour la partie débloqué au bout de 5 ans chaque année).

Pour le PERCO, le déblocage des sommes investies pourra s'effectuer à partir du départ en retraite (ou autres cas de déblocage anticipé prévus par la loi).

Les frais administratifs de tenue de compte (PEG-PERCO) cesseront d'être à la charge de l'entreprise après la fin de votre Congé de Mobilité; ces frais vous incomberont et seront perçus par prélèvement sur les avoirs. C'est de l'ordre de 30 euros par an.

Vous aurez un livret d’épargne salariale vous rappelant les règles d’épargne et vous informant de la possibilité de garder, débloquer ou transférer vos fonds vers un autre gestionnaire d’épargne salariale.
Important : ne pas oublier de communiquer à Natixis Interepargne votre mail perso et tout changement d’adresse survenant après le départ en Congé de Mobilité.

Anonyme a dit…

Bonjour, il me reste du budget formation disponible dans le cadre de mon GPEC Out, j'ai juste un accord verbal d'Altedia sur la 2eme formation, est ce qu'il vaut mieux demander un écrit pour être sure d'être remboursé ? Merci

CFTC a dit…

pour 700, un écrit est toujours mieux. Sinon tout est une question de confiance...

CFTC a dit…

Important !

Si vous avez laissé votre mail perso à cftchp@hpe.com, vous avez reçu un peu avant 14h une communication essentielle concernant votre mutuelle en 2018.

http://cftchp.blogspot.co.uk/2017/04/prevoyance-sante-hpe-et-sw-quel-regime.html

Anonyme a dit…

Bonjour,

Comment on peut avoir accès à nos fiches de paye pendant le CM ? J'étais en mode "numérique uniquement". Et je ne peux plus me connecter sur aucun site HPE.
Merci de votre aide.

Anonyme a dit…

Le seul accès une fois parti est celui-ci :

https://content.ext.hpe.com/sites/CountrySupport/France_External_HRSupport.page

Il y a un mail pour contacter le service paie dans l'onglet contacts

CFTC a dit…

http://www.gestionnaire-paie.com/augmentation-csg-et-cotisations-2018/

Anonyme a dit…

Bonjour,

Savez-vous quand le site du CE sera enfin disponible pour entre le joker pour l'année à venir ?
Merci.

CFTC a dit…

Pour 707, à notre avis comme cela prend retard sur retard : au mieux dans une semaine, au pire fin novembre. Une fusion-migration aseez catastrophique, espérons que le résultat sera à la hauteur.

Ce sera au tour du CE HPËF de changer de système informatique mi-janvier. Mais ce n'est pas le même fournisseur, on peut espérer que cela se passe mieux.

Anonyme a dit…

Bonjour
Quel est le motif de départ retenu pour Pole emploi ? Départ volontaire ? Licenciement économique ?
Merci.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Actuellement en CM, je viens de recevoir l'offre pour transférer mes jours CET vers mon PEG. J'en ai 23.
D'après vous, quelle est la meilleure option ? Les mettre dans le PEG (qui sera fermé à la fin du CM) ou attendre de se les faire payer dans le solde tout comptes ?

Merci de votre aide.

CFTC a dit…

pour 709, le débat est ouvert car la réponse est moins simple qu'il n'y parait. Si tu es en CM Senior, le bon transfert à notre avis c'est 10 jours exemptés de l'impot sur le revenu vers le Perco, surtout pas le PEG ! Pour les autres jours tout dépend quand tu veux payer l'impot sur le revenu dessus.

Si tu es plus jeune, alors il faut accepter de payer 30 euros annuels de frais de garde Natixis après la fin de ton CM mais les 10 jours seront bloqué généralement jusqu'à ta retraite.

Anonyme a dit…

pour 710, ce que j'essaye d'évaluer c'est l'impôt le moins pénalisant pour mes 23 jours de CET. Entre le PEG (que je vais fermer à la fin du CM) et le solde tout comptes que je vais également percevoir à la fin du CM. Quelle est la fiscalité la plus intéressante entre ces 2 options ? Si vous savez... :)
Merci.

CFTC a dit…

pour 711, c'est la même fiscalisté salariale. sauf que c'est pas au même moment... Donc cela joue sur ta tranche marginale d'imposition au moment de l'année d'imposition (il n'y a que toi qui peut répondre), et peut etre même sur le changement lié au prélèvement à la source à partir du 1/1/2019... Là on ne sait pas l'impact

CFTC a dit…

http://bfmbusiness.bfmtv.com/votre-argent/retraites-complementaires-ce-qui-va-changer-pour-les-salaries-1308099.html

Anonyme a dit…

bonjour,
Je suis en CM.
Je n'ai pas accès au nouveau site du CE. Est-ce-que c'est normal ?
J'avais compris que l'on avait accès aux activités du CE jusqu'à la fin du CM.
Merci de m'éclairer.
Cordialement

CFTC a dit…

bonjour 714

Tu es bénéficiaire du CE CCF car il n'y a aucun problème pour les rattachés au CE HPEF.

Il t'est donc conseillé de contacter : ce.secretaire.hpccf@hpe.com

CFTC a dit…

Question DP CFTC

15.1. Rémunération de référence pour les salariés au salaire variable :
Plusieurs salariés rémunérés au variable ont reçu 2 fiches estimatives des indemnités, contradictoires en ce qui concerne la rémunération de référence. Qui devrait être l’OTE, comme le précise le livre 1 :
8.4.4.1.1 Rémunération
Pendant la période du congé de mobilité correspondant à la durée du préavis légal ou conventionnel, selon les dispositions les plus favorables, les salariés perçoivent 100% de la rémunération brute mensuelle qui leur est due à ce titre. Cette rémunération est soumise intégralement aux charges sociales (salariales et patronales).
Pendant les mois du congé de mobilité excédant le préavis, les salariés percevront de l’entreprise une allocation mensuelle brute correspondant à 75% de la rémunération brute mensuelle moyenne des 12 derniers mois, sans que la rémunération brute ne puisse être inférieure à 85% du SMIC.
La rémunération de référence pour le calcul de l’indemnité conventionnelle de rupture est la rémunération moyenne brute des 12 ou des 3 derniers mois précédant le mois du dernier jour travaillé selon ce qui est le plus favorable pour l’employé.
La rémunération de référence pour le calcul de toutes les compensations financières autres que l’indemnité de rupture du contrat de travail précitée est la rémunération moyenne brute hors VPB,PFR, heures supplémentaires et primes exceptionnelles des 12 derniers mois précédant le mois du dernier jour travaillé. Elle inclut l’ensemble des sommes soumises à charges sociales hors VPB, PFR heures supplémentaires et primes exceptionnelles…
Pour les personnes commissionnées les indemnités seront calculées sur la base de l’OTE.

15.1.1. Comment est calculée la moyenne des 12 ou 3 derniers mois ? En effet pour les salaires variables il est classique que des compensations soient versées après la fin de l’année fiscale (novembre, décembre, voire même février pour les claims ?)

15.1.2. Pour l’extension du congé de mobilité senior en utilisant la prise de CET entre le départ physique de HP et le préavis, quelle est la base de calcul (OTE ? ou moyenne des 3 ou 12 derniers mois ?)

15.1.3. Pour les congés payés non pris en 2017 et versés au solde de tout compte à la fin du CM, quelle est la base de calcul ?

15.1.4. Pour l’extension du congé de mobilité senior en utilisant l’indemnité reconvertie en mois de Congés de Mobilité (payés à 100% jusqu’à un CM de 48 mois au total) quelle est la base de calcul ?

15.2. Travail pendant le Congé de Mobilité :
Le livre 1 précise pour les congés de mobilité senior (à l’exclusion des projets retraite) :
8.4.4.2 Durant les périodes de travail ou missions en CDI, CDD, CTT
Dans le cadre du dispositif, le salarié aura la possibilité d’effectuer des périodes de travail à l’extérieur de l’entreprise, dans le cadre d’un CDD, d’un CDI ou un CTT. Le congé de mobilité sera suspendu (et le terme du congé de mobilité reporté d’autant) pendant la période travaillée si le CDD, CDI ou CTT excède une durée de 30 jours calendaires consécutifs.
Pendant la durée du congé de mobilité, le salarié ne pourra pas retravailler directement ou indirectement pour HPF. Le versement de l’allocation, suspendu, reprendra à l’issue de la période de travail à l’extérieur de l’entreprise.
Pour rappel, la durée totale du congé de mobilité intégrant la durée initiale prévue à l’article 8.4.3, la suspension du congé au titre de cette période de travail externe, la prise de jours de CET et la conversion d’indemnités supra conventionnelles ne pourra excéder 48 mois.
Les salariés en projet d’éligibilité en retraite à taux plein sont exclus de cette disposition.

Or, plusieurs réponses contradictoires circulent à ce sujet :

...

CFTC a dit…

Question 15 - Questions concernant les salariés partant dans le cadre de la GPEC OUT :
15.1. Rémunération de référence pour les salariés au salaire variable :
Plusieurs salariés rémunérés au variable ont reçu 2 fiches estimatives des indemnités, contradictoires en ce qui concerne la rémunération de référence. Qui devrait être l’OTE, comme le précise le livre 1 :
8.4.4.1.1 Rémunération
Pendant la période du congé de mobilité correspondant à la durée du préavis légal ou conventionnel, selon les dispositions les plus favorables, les salariés perçoivent 100% de la rémunération brute mensuelle qui leur est due à ce titre. Cette rémunération est soumise intégralement aux charges sociales (salariales et patronales).
Pendant les mois du congé de mobilité excédant le préavis, les salariés percevront de l’entreprise une allocation mensuelle brute correspondant à 75% de la rémunération brute mensuelle moyenne des 12 derniers mois, sans que la rémunération brute ne puisse être inférieure à 85% du SMIC.
La rémunération de référence pour le calcul de l’indemnité conventionnelle de rupture est la rémunération moyenne brute des 12 ou des 3 derniers mois précédant le mois du dernier jour travaillé selon ce qui est le plus favorable pour l’employé.
La rémunération de référence pour le calcul de toutes les compensations financières autres que l’indemnité de rupture du contrat de travail précitée est la rémunération moyenne brute hors VPB,PFR, heures supplémentaires et primes exceptionnelles des 12 derniers mois précédant le mois du dernier jour travaillé. Elle inclut l’ensemble des sommes soumises à charges sociales hors VPB, PFR heures supplémentaires et primes exceptionnelles…
Pour les personnes commissionnées les indemnités seront calculées sur la base de l’OTE.
15.1.1. Comment est calculée la moyenne des 12 ou 3 derniers mois ? En effet pour les salaires variables il est classique que des compensations soient versées après la fin de l’année fiscale (novembre, décembre, voire même février pour les claims ?)
15.1.2. Pour l’extension du congé de mobilité senior en utilisant la prise de CET entre le départ physique de HP et le préavis, quelle est la base de calcul (OTE ? ou moyenne des 3 ou 12 derniers mois ?)
15.1.3. Pour les congés payés non pris en 2017 et versés au solde de tout compte à la fin du CM, quelle est la base de calcul ?
15.1.4. Pour l’extension du congé de mobilité senior en utilisant l’indemnité reconvertie en mois de Congés de Mobilité (payés à 100% jusqu’à un CM de 48 mois au total) quelle est la base de calcul ?

15.2. Travail pendant le Congé de Mobilité :
Le livre 1 précise pour les congés de mobilité senior (à l’exclusion des projets retraite) :
8.4.4.2 Durant les périodes de travail ou missions en CDI, CDD, CTT
Dans le cadre du dispositif, le salarié aura la possibilité d’effectuer des périodes de travail à l’extérieur de l’entreprise, dans le cadre d’un CDD, d’un CDI ou un CTT. Le congé de mobilité sera suspendu (et le terme du congé de mobilité reporté d’autant) pendant la période travaillée si le CDD, CDI ou CTT excède une durée de 30 jours calendaires consécutifs.
Pendant la durée du congé de mobilité, le salarié ne pourra pas retravailler directement ou indirectement pour HPF. Le versement de l’allocation, suspendu, reprendra à l’issue de la période de travail à l’extérieur de l’entreprise.
Pour rappel, la durée totale du congé de mobilité intégrant la durée initiale prévue à l’article 8.4.3, la suspension du congé au titre de cette période de travail externe, la prise de jours de CET et la conversion d’indemnités supra conventionnelles ne pourra excéder 48 mois.
Les salariés en projet d’éligibilité en retraite à taux plein sont exclus de cette disposition.

Or, plusieurs réponses contradictoires circulent à ce sujet :

...

CFTC a dit…

...

15.2.1. Merci de confirmer que le salarié a bien le droit de travailler en CDI ou CTT à n’importe quel moment de son congé de mobilité, y compris son préavis, et pendant la période précédente d’extension du congé de mobilité via l’utilisation des CET.
15.2.2. Merci de clarifier si les périodes de suspensions du congé de mobilité précitées s’appliquent bien à toute la durée du congé de mobilité, ou si ce n’est pas le cas pendant le préavis et la période d’extension précédente via l’utilisation des CET.
Réponse :
15.1.1. Dans l’accord GPEC, il est définie une période de référence pour le calcul qui est celle des 12 mois ou 3 derniers mois précédant le mois du dernier jour travaillé (exemple pour un départ le 27/10/2017 : la période est 1er octobre 2016 au 30 septembre 2017). Les sommes versées durant cette période sont prises en compte. Mais les sommes versées postérieurement à cette période de référence ne sont pas prises en compte pour le calcul.
15.1.2. Concernant la prise de CET, la base de calcul est l’OTE.
15.1.3. La base de calcul qui s’applique est la plus favorable entre :
- La règle du 1/10ème de la rémunération annuelle perçue par le salarié entre le 1er juin de l’année N-1 et le 31 mai de l’année N.
- La règle du maintien de salaire : rémunération que le salarié aurait perçu s’il était resté à son poste
15.1.4. Pour l’extension du congé de mobilité senior en utilisant l’indemnité reconvertie en mois de Congés de Mobilité (payés à 100% jusqu’à un CM de 48 mois au total) c’est la base OTE qui s’applique.
15.2.1. Le salarié a le droit de travailler en CDI ou CTT pendant son congé de mobilité, y compris son préavis ou pendant la période précédent d’extension du congé de mobilité via l’utilisation des CET.
Cependant lors du préavis ou pendant l’utilisation des CET, son congé de mobilité ne sera pas suspendu.

Anonyme a dit…

Bonjour

pour les recalés du Gpec out, pensez vous qu'il y aura un repêchage en 2018.
merci

Anonyme a dit…

pour 719 Cexu qui savent de peuvent rien dire car le travail d'analyse sur les impacts HPE Next sont en cours et qu'en plus ils ont signe des NDA ..et que ceux qui ne savent pas ou croint savoir donnent des informations contradictoires (200 postes supprimes, non finalement que 30). Il fait comprendre aue le principal problème est un problème de funding : une GPEC ça coute très cher il il faut que Corporate finance le plan.
A mon avis en suivant l’actualité sociale on aura une idée : 1re étape l'ONE , puis revue des cartographie job ..la çà commencera a sentir la GPEC .

HF a dit…

Juste un petit rappel. Pour les GPECoutés que cela intéresse, le
forum gpec2016.forumactif.com permet d'échanger et de classer les questions par rubriques. Tous les GPECoutés y sont les bienvenus quelle que soit le millésime. Vous pouvez également vous inscrire à une liste mail pour échanger directement entre GPECoutés

Anonyme a dit…

Merci Homi, c'est enregistré.

Anonyme a dit…

et en plus en l'occurence 719 est recalé GPEC donc pas encore intéressé par le forum actif .com :)

Anonyme a dit…

Je n'arrive pas à obtenir de Mercer quel taux de cotisation Frais de santé me sera appliqué lors de ma première année de reatraite après le départ de HPE.

Je crois savoir que la loi vient de changer à ce sujet (Loi Evin).

Merci pour votre aide!

CFTC a dit…

Question DP CFTC

Dans les attestations remises aux salariés partis en GPEC Out, pourquoi parfois la date de fin de contrat n’est-elle pas celle du dernier jour de congé de mobilité ?

Réponse :
Les attestations pôle emploi sont déclarées électroniquement sur le site de Pôle emploi.
Si une date ou une information ne convient pas sur l’attestation, des messages bloquant apparaissent sur les anomalies et il est impossible de finaliser le document.
En particulier, sur le document électronique si la date de fin de préavis n’est pas identique à la date de fin du contrat de travail, l’attestation ne peut être validée sur le site.
Dans ce cadre, Payroll a demandé au pôle emploi comment les attestations doivent être complétées de manière adéquate, afin qu’elles soient acceptées. La réponse donnée par pôle emploi est d’indiquer une date de fin de préavis et de fin du contrat de travail identique.
Pour les cas particuliers ou demandes exceptionnelles où le conseiller pôle emploi insiste pour que la date de fin de contrat soit la même

CFTC a dit…

Question DP CFTC

La carte TR :
16.1. elle devrait changer : quand ? sera-t-elle sans contact ?
16.2. elle arrive à expiration fin janvier 2018 : quid des gens parti avec la GPEC ?

Réponse :
16.1. Cette question a déjà été répondue. La carte Ticket-Restaurant changera en janvier 2018 et sera sans contact.
16.2. Les salariés partis en GPEC et disposant encore de crédit sur leur carte verront leur carte renouvelée.

CFTC a dit…

Attention ! La libération de vos posts sera très retardée jusqu'au 1er janvier.

Bonnes fêtes à toutes et à tous, profitez bien de cette pause hivernale

Anonyme a dit…

Bonjour,

Dans quel délai reçoit-on les documents avec solde de compte etc.. de la part d'HPE après la fin du conges mobilité ? est ce que ça arrive par recommandé ?

Merci

CFTC a dit…

bonjour 728 Cela se produit le mois qui suit, pas en recommandé à notre connaissance

CFTC a dit…

cadeau d'un salarié :

Pour effectuer un changement d’adresse sur le compte FIDELITY.

La démarche fonctionne pour les employés HPE par contre pour ceux qui ont quitté la société ce qu’ils doivent garder en tête c’est leur numéro d’employé.

Donc en résumé :
Pour les employés HPE :
- Changer son adresse dans son profil HPE workday « données personnelles ». https://wd5.myworkday.com/hpe/d/home.htmld
Pour tous les cas à saisir ensuite
- Faire un mail à global.equity@hpe.com en communiquant son numéro d’employé et demandant le changement d’adresse. (Peut-être que les personnes ayant quitté la société doivent envoyée une preuve de leur nouvelle adresse faute d’avoir accès à Workday).
- Et vérifier 3 jours ouvrés plus tard sur le site de FIDELITY que tout est rentré dans l’ordre.

Anonyme a dit…

Bonjour
Les personnes partie en GPEC 2017 ont elles encore droit au abondement pour le PEE et PEG. Dans ce cas je pense qu'il est nécessaire d'envoyé un mail a GEPCout.

Merci de votre réponse

CFTC a dit…

bonjour 731

Les salariés en GPEC Out 2017 ont normalement reçu il y a environ un an un mail de GPEC France indiquant qu’une fois la période de préavis terminée, ils ne seraient plus éligibles à l’abondement au PEG/PERCO

La Direction considère en effet depuis 2017 que le versement d’un revenu de remplacement au delà du préavis n’ouvre pas droit à l’abondement PEG-PERCO et s'appuie pour cela sur différents textes...

Anonyme a dit…

Bonjour, je suis en Gpec2017 et pars bientôt en retraite. J'avais lu quelque part que la mutuelle Mercer était assez chère. Quid d'un tarif spécial pour des ex-salariés ou ex-syndiqués HP chez d'autres mutuelles ? Merci !

Anonyme a dit…

732
Même s'il est indiqué dans les documents remis par HP au moment du départ en GPEC qu'on y a droit ?
Merci

CFTC a dit…

bonjour 733

2 possibilités :

1/ Si tu es toujours adhérents CFTC ou tu le deviens

Une mutuelle familiale : utile si vous avez quitté HPE et n’êtes plus couverts par MERCER. La mutuelle CFTC-PMF a été créée pour les adhérents CFTC et leur famille. Les garanties sont accessibles sans déclaration ni questionnaire, quels que soient les antécédents médicaux lors de la souscription du contrat.

Pour en bénéficier il faut :
• être adhérent CFTC à jour de cotisation (aucune ancienneté requise) • être affilié à la Sécurité sociale ou tout organisme obligatoire, à titre personnel ou comme ayant droit • être âgé de 16 ans au moins • souscrire le contrat le plus adapté à sa situation

Pour en savoir plus, contactez la protection Mutuelle Familiale CFTC, composez le 03 90 22 25 80 ou adressez un mail à info.pmf.cftc@sfr.fr muni de votre code d'adhérent INARIC.

2/ Contacter le spécialiste mutuelle de l'association des retraités de l'entité commerciale : Francis BOURGEOIS


CFTC a dit…

Pour 734, suite question DP et malgré des tensions sur ce changement de règle :

26.1. La Direction confirme que les salariés en congé de mobilité peuvent continuer à bénéficier du prélèvement volontaire dans le cadre du PEG PERCO HPE pendant toute la durée du congé de mobilité.

26.2. En revanche, les salariés ne bénéficient pas de l’abondement :
- Au-delà de leur période de préavis pour les GPEC antérieures à la GPEC 2018
- Au-delà de 3 mois après le début du CM (CET compris) pour les salariés de moins de 50 ans et au-delà de 6 mois après le début du CM (CET compris) pour les salariés de 50 ans et plus pour les salariés partis dans le cadre de la GPEC 2018

26.3. Au-delà du point mentionné ci-dessus, les prestations et niveaux de frais de gestion de Natixis Interépargne sont les mêmes pour tous les salariés.

Anonyme a dit…

CFTC 735, merci bien pour ta réponse

«Les plus anciens ‹Précédent   601 – 737 sur 737   Suivant› Les plus récents»

Enregistrer un commentaire