ADOPTEZ LA CFTC !

BIEN PLUS QU'UN SIMPLE SYNDICAT : CHOISISSEZ LA CFTC !

Les témoignages

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (plus de 500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement ! Consultez Pourquoi adhérer-Avantages

Actualité sociale DXC ESF Communiqué CFTC Spécial RCC FY20

Le coin des DXC ESF partis

HPE Opération Campagne Propre Nouveau sujet

HPE IDA ou Saint Priest ? La CFTC au Travail. Feu vert orangé sur Saint Priest

HPE Projet Sense (Puteaux) Attention aux intox !

HPE Next Les mesures A. Neri (Wellness Fridays…). Aruba. CMS

HPE : Aon en remplacement de Mercer

HPE Politique voiture Le passage à l’AVN 40% : Immanquable CFTC HPE. Réponses DP

HPECCF RCC GPEC Out 34 acceptés. 9 refus

HPEF : RCC GPEC Out 54 acceptés. 16 refus

Le coin du fisc Split DXC/MFocus : premiers remboursements. IR 2018 : les CET

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mardi 2 juillet 2019

Opération Campagne Propre !

 



Bientôt les élections (mi-novembre) !

L'engagement de l'équipe CFTC HPE est de mener une campagne électorale propre dans tous les sens du terme, avec 4 principes :


1/ Aucun dénigrement

2/ Rester calme et factuel

3/ Rétablir la vérité quand il y a intox, en utilisant ce nouveau sujet du Blog principalement

4/ Etre attentif à l’impact environnemental (tractage…)


Bonnes élections avec l'équipe CFTC HPE !

7 commentaires à lire:

CFTC a dit…

Définition de dénigrer :
Attaquer la réputation de quelqu'un, le noircir, chercher à le rabaisser ; discréditer, décrier quelque chose, parler avec malveillance de quelque chose ou de quelqu'un

CFTC a dit…

Le gros des dénigrements vis à vis de la CFTC concerne le projet Puteaux. Que soi-disant nous en faisons la promotion et soutenons la direction avec enthousiasme. Et que les mesures obtenues par la CFTC sont dérisoires.

Et bien non.

De la même façon, nous nous opposerions farouchement au projet Saint Priest. Non plus !

Ces intox sont expliquées en long et en large dans les 2 sujets correspondant du Blog et dans nos communications depuis maintenant plusieurs mois et encore récemment.

Il ne faut pas confondre avec l'accord de méthodologie signé par la CFTC en janvier pour limiter les dégâts. Car cette signature a eu lieu après l'absence d'opposition unanime des élus des 2 CE à la dénonciation du bail de Boulogne et à la vente des Ulis (qui appartient à CCF où nous ne sommes pas majoritaires !)

Et ce n'est pas tout : les 5 avis CE et CHSCT terminant la consultation sur le projet Sense (Puteaux) ont été rédigés et rendus à l’unanimité de tous les syndicats dans les 2 sociétés en juin dernier. Sans aucune exception !

Donc pas plus d'enthousiasme côté CFTC que dans les autres syndicats sur ce sujet.

Notre seul regret est que cet accord n'ait pas été validé sur CCF : nous aurions du aller au bout de nos intentions et déclencher un référendum afin de laisser les salariés CCF décider ou pas de sa validation.

Même si l'essentiel a été sauvé par la CFTC : l'application malgré l'absence d'accord de la préservation de la dotation CE et des mesures CCF les Ulis.

Anonyme a dit…

vous avez raison de réagir de cette façon parfaitement éthique puisque vous êtes l'objet d'attaques injustes et coordonnées : total soutien !

CFTC a dit…

Communiqué CFTC HPE

Nous avons invité aujourd'hui les syndicats participant aux élections à signer notre charte éthique publiée hier : « pour une campagne propre ». Sans réponse pour l'instant mais nous ne désespérons pas.

Nous considérons également que les syndicats doivent être libres et indépendants et donc la campagne électorale CFTC ne sera pas financée par :

- L'argent de la Direction
- L'argent des CE

CFTC a dit…

Les dernières infos !

Pour que les élections HPE puissent se tenir à partir du 18 novembre dans les deux sociétés, il faut un protocole électoral validé dans chaque société fixant toutes les modalités du vote.

C'est du jamais vu puisque 3 protocoles sont proposés à la signature et plusieurs choix sont possible : les syndicats doivent se prononcer d'ici vendredi midi

Il est possible que l'inspection du travail (la DIRECCTE) soit l'arbitre en cas de nécessité.

Si c'est le cas, nous reviendrons dans le détail sur comment nous avons pu en arriver à cette situation alors que tout le monde était d'accord au bout de 3 réunions de négociation sur un seul protocole

Anonyme a dit…

quelles seraient les conséquences pour les salariés ?

CFTC a dit…

pour 6, les 2 grands risques à minimiser selon nous sont les suivants :

- Ne pas retarder la mise en oeuvre particulièrement complexe du CSE (Comité Social et Economique) qui est tout ce qu'il restera des 3 instances CE,DP et CHSCT que vous connaissiez.

C'est ce qui arrivera en cas de protocole favorisant un second tour faute de candidats et de votants dans au moins un des collèges de vote. Ou de temps suffisant pour voter.

- Eviter de gérer le CSE avec encore moins de moyens.

La fusion des instances oblige à faire beaucoup plus de travail qui sera encore plus technique mais avec moins d'élus pour le faire.

8 mandats ont déjà été perdus sur HPE CCF en raison de la non validation de l'accord de méthodologie le 15 janvier puisqu'il manquait une signature syndicale. 4 de plus (HPEF et HPECCF) disparaitront sauf si le protocole électoral d'origine finit par être validé.

La Direction, déjà considérablement aidée par les ordonnances Macron, se frotte les mains : moins il y a de représentants du personnel, plus cela leur convient.

En dessous d'un certain seuil vital et déjà atteint, les salariés sont forcément perdants : gestion, informations, services, défense, revendications... Il n'y a pas de miracle. Et cela n'aidera pas les vocations syndicales.

Car les départs syndicaux sont significatifs cette année encore. La GPEC Out 2019 a comme résultat prévisionnel à fin septembre ou fin octobre :

CFE-CGC 3 départs dont 2 Délégués Syndicaux
CFDT 3 départs dont 3 Délégués Syndicaux
CFTC 3 départs dont 1 Délégué Syndical
FO : 1 départ
UGIC-CGT : 1 départ

En ce qui concerne la CFTC, cela a été anticipé et nous ferons le job les 4 prochaines années dans les 2 sociétés malgré le contexte des points 1 et 2 qui peuvent s'aggraver si aucun accord n'est trouvé d'ici vendredi 12h.

Enregistrer un commentaire