ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (plus de 500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

Annonce d’un plan de départs volontaires HPE 2018 Nouveau sujet !

DXC-ESF GPEC out. DiXiT XV !

HPE Next Immanquables #12 et # 13

Le coin des Entco Au service des salariés Micro Focus

Epargne Salariale HPE FY18 Plan B pour les retardataires

Mutuelle Santé HPE 2018 La CFTC obtient l’envoi du mail de confirmation Mercer

NAO HPE 2018 Quelques bonnes nouvelles

Objectifs FY18 Les conseils CFTC

HPE PSE GPEC Out Le coin des acceptés

HPE Politique voiture Vos questions, les réponses !

Congés HPE Ceux à prendre en fin d’année + jour de pont 2018

Forum France-Canada sur l’aide aux salariés Un formidable succès. La video !

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

lundi 1 mai 2006

434 !

C'est la nouvelle estimation CFTC du nombre de volontaires globalement nécessaire lorsque le volontariat s'ouvrira pour arriver au chiffre de 886 prévu dans le projet de PSE.

Explication du calcul basé sur les chiffres communiqués au Comité de Groupe du 20 avril et d'une nouvelle estimation du découpage des PDA éligibles :

886 suppressions de poste
- 57 départs depuis le 19 juillet 2005
- 145 PDA prioritaires (non cadres et cadres P1/P2)
- 150 LOA (134 au 3/5/06 -> 158 au 29/5/06, un dossier par jour déposé)
- 100 mobilité interne (100 personnes actuellement ont quitté des postes supprimés)
- les refus de signatures d'avenants du nouvel accord ARTT plus difficiles à estimer

Par société :
395 suppressions de poste HPF (285 cadres, 110 non cadres)
-Départs : 25 cadres et 4 non cadres
-LOA : 50 cadres, 3 non cadres = 53 -> 87 au 29/5/06)
-Mobilité interne : 38 cadres, 7 non cadres

Solde estimé de volontariat globalement nécessaire* pour HPF : environ 166 (117 cadres, 49 non cadres)

491 suppressions de poste HPCCF (362 cadres, 129 non cadres)
- Départs : 24 cadres 4 non cadres
- LOA : 48 cadres, 5 non cadres = 53 -> 71 au 29/5/06)
- Mobilité interne : 50 cadres, 5 non cadres

Solde estimé de volontariat globalement nécessaire pour HPCCF* : environ 268 (209 cadres, 59 non cadres)

* avec impact estimé PDA mais sans impact ARTT. Il est possible que certains LOA renoncent à se porter volontaires. Il reste encore une cinquantaine de postes ouverts à pourvoir en mobilité interne. Le volontariat s'apprécie au final et avant négociation avec les syndicats après la période de volontariat par société, bassin d'emploi (un seul sur HPF), statut cadre-non cadre et catégories professionnelles. Nous allons affiner ces chiffres au fur et à mesure des informations que nous récoltons.

93 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

Donc, il y a plus de risque de refus de volontaires que de risque de désignation ?

CFTC HP a dit…

Oui, c'est ce que démontrent ces chiffres qui risquent de faire du bruit dans le landernau...

Darwin a dit…

et bien voilà une démonstration mathématique qui montrent que les arguments de ceux qui font peur aux employés en leur parlant de désignation et départs forcés ont de moins en moins en de fondement. Ceux qui veulent rester chez HP vont sans doute pouvoir le faire.

Anonyme a dit…

Sauf qu'il n'y a plus de notions de bassins d'emploi sur HPF, donc:

600 volontaires acceptés ne veut pas dire 600 départs mais à moyen terme, mais beaucoup plus!!!

Pourquoi ? Parce que si les trous crées par les départs ne sont pas remplis après les 2 propals de reclassement interne (à ceux qui n'étaient pas volontaires mais pour qui le poste va bel et bien être supprimé), ça sera -> DEHORS!

Sont-ils réellement content à la direction que l'on se bouscule au portillon ? Sont-il conscient surtout de l'avenir malsain qui se trame pour HP ?

Anonyme a dit…

à la CFTC :

Une suggestion...

Concernant les salariés qui sont sur des postes supprimés (sans le savoir...) ET qui seront volontaires, pourquoi ne seraient t'ils pas PRIORITAIRES en tenant compte, bien évidemment, des autres priorités ?

Pourriez-vous soumettre cela à la direction s'il vous plaît?

MERCI!

Anonyme a dit…

AGISSEZ pour que personne ne soit refuse au volontariat... quitte à ce que hp embauche derriere des personnes surement plus motivés que les gens deja partis dans leur tete !!!!
Ca fait 30 fois que je vois ce type de message et toujours pas d'action de votre cote...

Anonyme a dit…

Pas de retour RH sur une demande de LOA qui remonte à 1 mois (accusé réception retourné...) normal ? ou inRH
merci

CFTC HP a dit…

Pour 15:49, non, cela nous parait trop long comme délai si tu as eu le retour de l'accusé de réception. Il faudrait relancer en rentrant un appel sur http://contact.hr.hp.com/Contact-HR.htm ou envoyer un mail à pse-hrops.pse-hrops@hp.com

Anonyme a dit…

Je suis dans HPCCF et très franchement, je suis incapable de dire si 230 volontaires 'restant a trouver' (après décompte des départs, PDA, LOA et reclassement interne) c'est un chiffre important ou pas. Je reste donc sceptique quand au fait qu'il y aura peut etre trop de volontaires...
Ceci étant si c'était le cas, mieux vaudrait les laisser partir et recruter de nouveaux employés motivés. Mais la franchement j'y crois pas .... avec un autre plan social potentiellement dans les cartons, est-ce bien réaliste de penser que la direction ne saisirait pas cette opportunité de départ en grand nombre sans pour autant réembaucher !

Anonyme a dit…

En support de 15:43, il y a aussi le fait que des postes continuent à etre supprimés au niveau des business qui ne sont pas traduit dans les chiffres du PSE actuels, S'il y a trop de volontaires autant en profiter pour prendre de l'avance par rapport au reajustement en cours, et laisser tout le monde partir en ayant un engagement que cela sera en deduction du prochain plan.

CFTC HP a dit…

Pour 15:43, critique gratuite. C'est une négociation que nous avons demandé dès la cloture du volontariat et qui aura lieu avec la cartographie exacte des excès et des insuffisances de volontaires. On est dans un cas de figure différent de 2003 (150 volontaires en excédent accepté contre des embauches) car les suppressions de postes sont réparties de façon beaucoup plus inégale. Interrogée sur cette question à plusieurs reprises, la direction a dit que si elle devait mettre une règle maintenant ce serait un refus des volontaires en excédent. Sachant que un ou plusieurs syndicats continuent de chercher à faire baisser le chiffre de 886. Donc on ne voit pas d'autres possibilités pour l'instant d'attendre d'avoir les chiffres définitifs de volontariat et faire jouer les vases communicants au maximum puis négocier un éventuel départ de volontaires en excédent tout en évitant les départs forcés...

La priorité des syndicats, quels qu'ils soient, reste l'absence de départs forcés et le maintient de l'emploi pour assurer le succès de l'entité résultant de la restructuration. Mais nous connaissons aussi l'impact psychologique que peut avoir sur un individu le refus de son dossier de volontariat depuis les 50% de volontaires refusés dans le plan pm HP de 2001.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je suis en LOA pour des raisons de sante et je compte bien revenir desque je le pourais. Je ne veux pas du package, je voudrais retrouver ma place en rentrant. A t il etait decide que les LOA seraient les premiers designes ?
merci de votre reponse, je suis tres inquiete.

CFTC HP a dit…

Pour 18:19 les LOA (s'ils ont un projet commencé) sont prioritaires en cas de volontariat, pas pour être désignés ! En fait ces chiffres communiqués et que nous sommes en train de préciser encore plus sont une raison pour toi de ne pas t'inquiéter. Chaque cas étant particulier, un simple mail à cftchp@hp.com suffit pour qu'on affine ce diagnostic avec toi.

Anonyme a dit…

Question complementaire a 18:19: faut il se mettre en LOA pour augmenter ses "chances" de depart ?

CFTC HP a dit…

Pour 18:56, chaque cas est particulier (société, statut cadre-non cadre, bassin d'emploi, catégorie professionnelle). Et le risque de refus dépend directement du % de suppressions de postes dans sa catégorie professionnelle figurant dans le projet de Livre III.

Il nous semble qu'un LOA sans un projet démarré à la date de cloture du volontariat (5 juillet pour l'instant mais ça pourrait être plus tard, on le saura probablement le 18 mai au soir sur ce blog si il y a un décalage de calendrier) ne sert pas à augmenter ses chances.

CFTC HP a dit…

Mark Hurd cité dans l'Expansion :

Pensez-vous que les délocalisations sont devenues inévitables, même pour des entreprises high-tech ?

"Il est certain que, pour des raisons de coûts, l'externalisation de certaines activités à l'étranger a un sens. Mais, personnellement, je ne crois pas que ce soit une stratégie qui permette à une entreprise de rester compétitive sur le long terme. Je préfère investir dans l'automatisation des tâches et des processus, en faisant appel à la programmation logicielle par exemple, plutôt que déplacer physiquement l'activité. Car en se concentrant sur cette automatisation, je n'ai pas besoin de main d'oeuvre supplémentaire. En revanche, je crois qu’il est aussi important que les Etats-Unis améliorent leur offre (éducation, crédits d'impôts, etc.) afin d’inciter les entreprises à venir investir et créer de nouveaux emplois. Comme c'est d'ailleurs le cas en l'Irlande ou les pays de l'Est... "

Source : http://www.lexpansion.com/html/4/0.142353.0.html

Vieux Singe a dit…

23 avril, 2006 13:12 Déclarations de Mark Hurd

L'Irlande est massivement subventionnee par la Communauté Européenne je crois. Ces subventions vont fortement diminuer dans les 2 années qui viennent.

L'intégration des pays de l'est dans la communauté répond au meme schémas.

Mark Hurd devrait savoir que toutes les améliorations qu'il demande et qui sont réalisés dans les pays de l'est et en Irlande sont financés a partir de l'activite economique des pays de l'europe de l'ouest, pays qu'il considere comme plus assez competitif et ou il a choisis de desinvestir.

Y'a pas un probleme la ? La branche sera t elle assez solide ?

Vieux Singe

Anonyme a dit…

Comme 21 avril, 2006 15:43 , je pense aussi que les volontaires qui sont sur des postes supprimés devrait prioritaire, Si nous avons trop de volontaires on peut arriver à une situation stupide ou l'on va passer beaucoup d'energie pour recaser quelqu'un qui au depart etait volontaire pour partir et qui, etant demotive, ne sera pas dans les meilleurs conditions pour etre recaser. Qui plus est, le manager accueillant cette personne dans son nouveau poste ne sera pas plus satisfait de se vour imposer quelqu'un qui etait pret a partir.
Tout cela n a pas de sens. Le fait que le poste soit supprimé devrait le premier critere de selection des volontaire!

Anonyme a dit…

Tout à fait d’accord avec 24 avril, 2006 09:10.
La logique voudrait que le poste supprimé soit le premier critère de sélection des volontaires. Cela éviterait des situations absurdes/inconfortables pour les volontaires obliger de rester contre leur gré a cause d’un PSE mal ficelé.

Darwin a dit…

Cela pose un problème si il n'y a pas de critèes objectifs : qui décide quel employé a son poste supprimé quand il y a plusieurs personnes occupant le même type de poste ? Exemple : 5 ingénieurs commerciaux sédentaires, 2 postes supprimés. Comment on choisi les deux ?

Anonyme a dit…

Je suis assez deçu par le nb de volontaires deja "connus". Il ne sear pas facile de trouver les 400 manquants. SI ces personnes existaient, elles seraient deja en LOA pou rla majorité. Il serait peut-etre temps de reactiver les PDA pour les PIII(473 candidats potentiels)

CFTC HP a dit…

Pour 10:40
Nous ne sommes pas confrontés à un problème de manque global de volontaires.

Les LOA en général sont ceux qui ont trouvé un emploi, ce n'est que la partie émergée de l'iceberg. Il y a d'autres chiffres à prendre en compte comme les prises de rendez-vous Altedia et les 150 projets connus en cours uniquement sur le volet création ou reprise d'entreprises.

message retoqué a dit…

Entre projet et réalité il y a une marge, parfois importante ...

Avant d'affirmer ne pas être confrontés à un problème de manque global de volontaires, faudra encore attendre un peu les décomptes finaux

Anonyme a dit…

je ne peux que renchérir sur 09:10 et 10:00. Il sera extrêmement difficile de reclasser des volontaires démotivés dont le poste est supprimé. D'autre part, dans certaines fonctions internes, on sait déjà qu'il y aura beaucoup plus de suppressions d'ici fin 2008, alors pourquoi ne pas les accepter dès maintenant...?

Anonyme a dit…

Un exterieur :

Vous me faites rire !!
D'abord dans la rue pour exprimer votre colère face à la mise en place d'un plan social et vous vouliez IMPERATIVEMENT garder votre job .
Et maintenant vous allez pleurer pour pouvoir partir. Un conseil faire comme l'année dernière allez voir Gerard larcher ....

Anonyme a dit…

...bien vue "l'exterieur", je suis de l'int"rieur et je partage ce point de vue que je trouve SURRRRéaliste!
Tout ce que je souhaite c'est que ne finisse pas par virer des gens qui ont besoin de bosser...
Le reste c'est ...je ne trouve pas de mot juste ....

Anonyme a dit…

bien vu 18:41 : "qu'on ne finisse pas par virer des gens qui ont besoin de bosser". S'il n'y avait pas de volontaires pour se risquer à chercher ailleurs, parce qu'ils ont AUSSI besoin de bosser, tu serais beaucoup plus exposé à la désignation. On ne pars pas en PDA, on cherche simplement à tenter notre chance ailleurs, plutot que d'attendre la becquée de HP, ce qui soit dit en passant pourrait très bien s'arreter pour tout le monde plus vite que l'on pense. Alors, même si vous préférez rester au chaud, la tête enterrée bien profond dans le sable, ayez au moins un peu de respect pour ceux qui veulent prendre des risques !!!

Anonyme a dit…

J’ai eu un rendez-vous Altedia.
Est-ce que cela suffit pour être officiellement considéré et compté parmi les candidats volontaires ?
Quel est le rôle des points d’information MERCER ?
Comment/quand sait-on si notre poste est supprimé ?
Merci de vos réponses.

Anonyme a dit…

je suis en conge parental et j'ai eu un rendez vous avec Altedia. A ma surprise, ils ne disposent pas des informations afin de gerer mon cas. Savez vous comment cela pourrait s'appliquer sachant que je suis en conge parental jusqu'en octobre 2007!!!

Anonyme a dit…

J'ai vu dans votre newsletter du 19 avril que l'on pouvait se porter volontaire au volontariat externe du 21 juin au 5 juillet. Si l'on trouve un job en externe apres cette date, a-t-on encore une chance de partir avec un package ?

CFTC HP a dit…

Pour 10:40 :

"Est-ce que rencontrer Altedia suffit pour être officiellement considéré et compté parmi les candidats volontaires ?"
--> absolument pas. Il faudra déposer un dossier, validé par Altedia, selon un processus qui reste à définir.

"Quel est le rôle des points d’information MERCER ? "
--> renseigner les PDAbles (pré-retraitables NC/P1/P2) sur la constitution de leur dossier de volontariat et leur éligibilité.

"Comment/quand sait-on si notre poste est supprimé ?"
--> En règle générale, on ne le sait pas sauf si la réorganisation est décrite de façon assez fine dans le Livre IV pour l'anticiper.
C'est le processus de sélection des employés par critères d'ordre décrit dans le Livre III utilisé après le volontariat qui déterminera qui a réellement son poste supprimé. Une proposition de la direction pour ce processus a été faite :

Pour rappel, la direction a fait la proposition suivante, qui reste à discuter :

"1/ Le reclassement et l’application des critères d’ordre

Si le nombre de volontaires dans une catégorie professionnelle et le bassin d’emploi concerné est inférieur au nombre de postes dont la suppression est envisagée :
application des critères d’ordre sur la population restante de cette catégorie et le bassin d’emploi concerné pour identifier les salariés, qui seraient à reclasser en interne, et en cas d’échec de reclassement interne, seraient licenciés par désignation.

Exemple :

Sur une catégorie professionnelle donnée et dans un bassin d’emploi donné : 10 suppressions de postes envisagées sur un effectif de 30 salariés dans cette catégorie, 8 salariés se sont portés volontaires et sont acceptés, il reste 2 postes dont la suppression est envisagée, application des critères d’ordre définis dans le LIII sur les 22 salariés restants (30 – 8) pour identifier les salariés à reclasser en interne et qui seraient faute de reclassement interne possible licenciés par désignation à partir de janvier 2007.

2/ Le redéploiement/ réaffectation

Si le nombre de volontaires dans une catégorie professionnelle et le bassin
d’emploi concerné est au moins égal au nombre de postes dont la suppression est envisagée : il ne sera pas fait application des critères d’ordre pour cette catégorie et dans le bassin d’emploi concerné
En revanche, il conviendra d’identifier les salariés, qui ne se sont pas portés volontaires et qui sont tout de même sur un poste effectivement supprimé.

Exemple :
Sur une catégorie professionnelle donnée et dans un bassin d’emploi donné : 10 suppressions de postes envisagées sur un effectif de 30 salariés dans cette catégorie, 10 salariés se sont portés volontaires et sont acceptés, il n’y donc plus de suppression à envisager. Cependant dans les faits, des salariés non volontaires occupent des postes supprimés (différence entre catégorie prof/ postes supprimés par Business) :
Proposition : identification des salariés à « réaffecter/redéployer » en interne, si plusieurs salariés concernés sur un poste supprimé : identification par application des critères d’ordre inversé. A savoir : celui qui a le moins de point sera en redéploiement. Ces salariés devraient être prioritaires pour leur réaffectation notamment sur les postes ouverts au sein de leur catégorie professionnelle. Faute de redéploiement accepté par le salarié : licenciement aux conditions de la désignation"

CFTC HP a dit…

Pour 12:03, on attend une réponse formalisée à cette question de congé parental et PSE pour un CE extraordinaire le 3 mai

CFTC HP a dit…

Pur 12:55, il s'agit de dates prévisionnelles. Il n'y a aucune extension possible à la date de cloture du volontariat. Par contre Altedia peut valider en projet non finalisé si ils estiment la recherche sérieuse.

Anonyme a dit…

25 avril, 2006 16:35

Au 1er juillet, signature d'un contrat de travail pour un debut d'activite au 1 aout par exemple.

Projet finalise ou non ?

Merci de vos reponses et pour votre travail.

Anonyme a dit…

Il n'est plus fait grand cas (sur ce blog) des mesures RVTT, qui font pourtant partie du PSE, Plan de Sauvegarde de l'Emploi.

Est-ce a dire que les syndicats ne croient pas en une telle mesure pour être autant silencieux et si peu incitatifs vis a vis de la RVTT.

J'aimerai avoir le point de vue CFTC ?

CFTC HP a dit…

Pour 17:58 Altedia doit pouvoir valider en projet finalisé une promesse d'embauche. A confirmer directement avec eux.

CFTC HP a dit…

Pour 22:01, non la RVTT n'est pas oubliée ! C'est un dispositif pour lequel nous venons à la CFTC d'obtenir que la reconstitution sur la base de l'ancien salaire en cas de départ dans un futur plan soit prolongée de 24 à 48 mois.

Il en est largement question dans le Livre III et dans les débats avec la direction. Nous avons aussi demandé la semaine dernière que l'on traite de façon prioritaire les projets RVTT.

Mais le problème c'est qu'il faut l'accord du manager pour l'acceptation, ce qui ne doit pas dissuader de déposer un dossier car la commission de suivi PSE qui commencera à se réunir le 15 juin s'efforcera de mettre la pression pour que tous les dossiers soient acceptés, même si le manager n'a pas fait connaitre son accord.

Anonyme a dit…

Attention la RVTT est pleine de pièges. Quand on voit qu'il faut que nos représentants se battent pour avoir la reconstitution de carrière des temps partiels, alors que ca devrait être normal. De plus quand on est a 80% par exemple, les cotisations retraites ne se font que sur 80% de la tranche A et comme c'est les 25 meilleurs années qui seront prises pour la retraite, ces années a 80% ont toutes les changes d'être dedans.

CFTC HP a dit…

Précision pour 8:26 on ne s'est pas battu pour la reconstitution de carrière, qui est faite de toutes façons pour établir un salaire de référence pour le calcul des indemnités PSE, mais pour un calcul en cas de nouveau PSE sur la base de l'ancien temps de travail (temps plein par exemple)

Anonyme a dit…

POUR LA CFTC HP "10:40" :

Dans le processus il y a un loupé...

Un volontaire peut se voir refuser le départ alors que son poste est supprimé ?!? Abbérant!!!!

La direction préférerait-elle garder un employé sur un poste supprimé pour le pousser à démissionner bien plus plus tard selon la convention collective en le mettant dans un placard ?

JE vois mal comment un volontaire qui s'est vu refuser le départ va accepter de bosser CHEZ HP de toute façon...

Les syndicats doivent faire accepter cela à la direction et le formaliser!!!! Il faut que tous les volontaires puissent partir, c'est la règle du jeu!!!

Il y a eu des 10aine d'avis dans ce sens dans le forum et je ne parle même pas des discussion au coin "ca'fet".

Charles a dit…

Encore une question: si on est accepte dans un programme MBA demarrant en septembre/octobre 06 et qui dure entre 10 et 15 mois, a t on un projet finalise ?

Merci

Charles

CFTC HP a dit…

Pour Charles : oui, pour nous c'est un projet finalisé. Mais Altedia doit le confirmer, si problème et forts de notre expérience du PSE 2003 sur les projets de formation, on est là pour rétablir le cours des choses via la commission de suivi et nos contacts chez Altedia et aux RH.

CFTC HP a dit…

Pour 9:29, voici un autre éclairage très complet sur ce problème du poste supprimé, du volontariat et du reclassement. Celui de la CFE-CGC :

"Quel est le problème à étudier ? Prenons un exemple « simple » : soit un bassin d’emploi et une catégorie professionnelle comptant 10 salariés où deux postes sont supprimés. Supposons qu’un volontaire soit candidat retenu. Qu’adviendra-t-il aux autres 9 salariés ? :

·La Direction et les élus tombent d’accord après discussion pour dire que dans cette catégorie seul un salarié devrait être « désigné » pour la phase de reclassement pouvant aboutir en cas d’échec à un licenciement « forcé ». Le salarié sera désigné par application des critères d’ordre (ce sera le salarié ayant le moins de points)

· Si le salarié volontaire et le salarié désigné au reclassement occupaient les deux postes supprimés, « tout va bien » si l’on peut dire, il n’y a pas d’autre mouvement,

· Par contre, si le salarié volontaire et le salarié désigné au reclassement n’occupaient pas les deux postes supprimés ou l’un des deux postes seulement, des mouvements supplémentaires à l’intérieur de la catégorie sont nécessaires. Nous les qualifions de « réaffectation » au sein d’une catégorie professionnelle par opposition au reclassement qui s’opère obligatoirement au sein du groupe. La Direction dispose légalement d’un pouvoir de réaffectation et le refus d’un salarié peu conduire en temps normal à un licenciement pour faute. Les élus et la Direction sont cependant d’accord sur la mesure suivante du PSE : si un salarié refuse une réaffectation (même catégorie professionnelle dans le même bassin d’emploi sans modification de salaire) il se verra intégré au processus de reclassement (éventuellement en substitution du salarié désigné initialement au reclassement si ce dernier accepte le poste en réaffectation). Comment sont déterminés les mouvements supplémentaires ? L’utilisation des critères d’ordre pourrait désigner un salarié dont le poste n’était pas supprimé et entraîner des réaffectations en cascade. La présence d’un salarié ayant pris un poste en mobilité pourrait également compliquer ce processus. Comme la discussion a été amenée par Christophe Hagenmuller, il lui est demandé de proposer une nouvelle rédaction de ce point du Livre III en faisant une description complète de ce processus avant la prochaine réunion.

·Nous demandons également comment sera traité le cas d’un salarié volontaire partant en PDA et appartenant à une catégorie professionnelle / bassin d’emploi où aucun poste n’est supprimé. Les discussions n’aboutissent pas mais le point est résolu (au moins temporairement) par l’affirmation de la Direction qu’aucun salarié PDA-able ne se trouverait dans cette situation"

Anonyme a dit…

Mon rendez-vous avec Altedia s’est soldé par un conseil de reprendre une activité de type bar-tabac car dans ce cas il est possible d’avoir un revenu prévisionnel et une estimation de la rentabilité de l’affaire basée sur les bilans précédents. Malgré une apparente liberté par rapport à rester dans une entreprise comme HP, il faut bien avouer qu’un « bar tabac « présente des contraintes sérieuses : travail de week-end, seul le 1er Mai férié, pas de congés, gagner de l’argent la santé de ses clients, etc.….
Je m’interroge donc sur la capacité d’Altedia de valider et d’aider une affaire créée de toutes pièces.
Je n’ai pas eu de réponse claire sur les aides financières qui pouvaient être obtenues :
- par HP ;
- Par l’état (Assedic, etc.… ?)
Il me parait essentiel que dans le cas d’une création/reprise de société on sache quelles seront les aides supplémentaires auxquelles on peut prétendre. J’hésite à jouer toutes mes indemnités de départs sur un coup de poker.

CFTC HP a dit…

Pour 11:20, il faut attendre la fin de la consultation des CE (18 mai ?)pour parler des aides et indemnités avec Altedia. Les aides HP figurent néanmoins dans l'annexe Livre III disponible sur notre intranet. Aujourd'hui ils ne peuvent pas les donner ou les commenter. Pour un commerce, surtout de ce type, il faut aussi prendre en compte les risques de cambriolage et hold-up, malheureusement.

Le sujet des aides de l'état est discuté dans le sujet création d'entreprise de ce blog :
http://cftchp.blogspot.com/2006/04/la-convention-cration-et-reprise.html

Anonyme a dit…

POUR CFTC HP à 26 avril, 2006 11:11.

Merci de ce commentaire de CGF-CFE mais il ne répond pas au cas particulier soulevé :

Quid d'un salarié volontaire qui se voit refuser le départ alors que son poste est supprimé suite à l'application des critéres ?

CFTC HP a dit…

Pour 11:11, l'application des critères qui seront récoltés jusqu'au 5 juillet date théorique, aurait lieu après le volontariat. Soit il est décidé qu'il est impossible de refuser un volontaire puis le désigner, soit ce salarié pourrait partir s'il le souhaite (mais plus tard et à des conditions plus intéressantes puisque ce sont celles de la désignation) en faisant constater par la commission de suivi sa décision de ne pas vouloir être reclassé. Le débat continue...

Charles a dit…

Deux questions:
1) Quand sera-t-on fixe si notre demande de volontariat est acceptee ?
2) Dans le cas d'une formation diplomante, quel est l'interet d'etre considere comme projet finalise par rapport a une classificatio comme projet non finalise ?

Merci

Charles

Anonyme a dit…

A CFTC 26 avril, 2006 11:50.

Merci, c'est plus clair!

Le BIG problème sera donc la gestion des volontaires à qui on va réfuser le départ... Cela risque fortement d'arriver sur ce PSE 2006 et obliger des démotivés à rester alors que cepuis plusieurs mois, ils ont la tête ailleurs, c'est IDIOT! :-(

Bon courage et merci à tous les syndicats.

CFTC HP a dit…

Pour Charles de 12:15

Les volontaires seront fixés environ huit jours après la cloture du volontariat.

L'interet d'une formation projet finalisé est un calcul purement financier.

Il vaut mieux théoriquement toucher des indemnité défiscalisées qu'un salaire de reclassement soulis à cotisation et impot sur le revenu, même si on doit repayer une partie des cotisations (mutuelle par exemple).

Par contre si on est au plancher des indemnités, on a intéret à etre classé en non finalisé puisque le congé de reclassement vient s'ajouter dans ce cas.

CFTC HP a dit…

Pour Charles de 12:15

Les volontaires seront fixés environ huit jours après la cloture du volontariat.

L'interet d'une formation projet finalisé est un calcul purement financier.

Il vaut mieux théoriquement toucher des indemnité défiscalisées qu'un salaire de reclassement soumis à cotisation et impot sur le revenu, même si on doit repayer une partie des cotisations (mutuelle par exemple).

Par contre si on est au plancher des indemnités, on a intéret à etre classé en non finalisé puisque le congé de reclassement vient s'ajouter dans ce cas.

Le modérateur pense qu'il devrait partir en LOA et se faire embaucher par Altedia... ;)

Anonyme a dit…

pour CFTC de 12:35, en dehors du cas "formation", si on part pour création d'entreprise, n'a-t-on pas intéret à partir en "non finalisé" pour continuer à être suivi par l' EME? Si j'ai bien compris, on n'y a pas droit si on part en "finalisé" ? Malgré ce que je lis sur Altédia, ici à Toulouse je trouve qu'ils sont de bon conseil.

CFTC HP a dit…

Pour 13:03, la formation est un cas particulier puisque c'est l'employé qui choisit son statut finalisé ou pas (si le projet est validé par Altedia). Effectivement il faut prendre en compte l'accompagnement Altedia dans sa décision.

Anonyme a dit…

Par avance, on peut se réjouir du fait qu'il n'y aura vraisemblablement pas de désignation.

L'effet de bord est qu'il y aura donc vraisemblablement un surcroit (plus ou moins important) de volontaires qui devront rester si les syndicats tiennent à respecter le quota...

C'est moins grave d'un point de vue éthique, mais dans la pratique on les considérera comment ceux qui avaient fait le choix de se porter volontaire en écartant donc potentiellement des désignations ? Ils seront "flaggés" par la direction... adieu les perpectives d'évolution de carrière... soyez réalistes!

Pourquoi ne pas finir par ADMETTRE (syndicats et direction! )qu'une personne qui s'est portée volontaire, NE souhaite vraiment plus rester chez HP! Le volontariat n'est pas un CHOIX QUE l'on fait à la lègére, respectez le!!!

Anonyme a dit…

Cher(e)s collègues,
Arrêtons SVP les débats autour de 'il y aura trop de volontaires'..
ON EN SAIT RIEN.
Selon les sources syndicales, une fois déduits les départs estimés 'presque sûrs' il resterait encore entre 350 et 450 volontaires a trouver, et le nombre serait plus important à HPCCF que à HPF. On parle pas de dizaines, mais de centaines, alors c'est pas gagné, pour sûr ....
Je suis plutôt de nature optimiste, mais là, je suis circonspect!

Anonyme a dit…

Les syndicats ne peuvent-ils pas s'opposer à ce que le nombre de départs soit plus grand que le nombre de postes supprimés ?

Ne peuvent-ils pas réclamer une embauche pour chaque départ au dela
du nombre de postes à supprimer ?

Anonyme a dit…

A 26 avril, 17h13.

Excellente suggestion!!!

Une embauche pour chaque départ au dela du nombre de postes à supprimer pour apporter un peu de "sang neuf"...

Anonyme a dit…

Pour CFTC de 12:35
"Le modérateur pense qu'il devrait partir en LOA et se faire embaucher par Altedia... ;)"

Ne nous laisse pas tomber, qui va animer le forum et répondre à nos questions ? Reviens, on t'aiiiiiime ;)

CFTC HP a dit…

Pour 17:13 et d'autres, les syndicats doivent continuer à prendre plusieurs décisions à la suite, les dernières en date ayant été de permettre la fin de la première réunion sur le Livre III et la remise de l'avis sur l'accord ARTT qui était devenu catastrophiquement urgent : le même jour de la remise de l'avis a eu lieu la signature et aujourd'hui la tenue de la première commission de suivi pour fixer par exemple les régles qui s'appliqueront en juin sur les transferts du CET vers l'Epargne salariale et une multitude d'autres détails.

Il est clair maintenant, depuis la signature du protocole d'ouverture de négociations, que tous les syndicats ne sont pas tous sur la même longueur d'onde, loin s'en faut. Prochaines décisions à prendre :

1/ Permettre la remise d'un avis PSE les 15, 17 et 18 mai autrement dit accepter de ne plus discuter du Livre IV et du Livre III et considérer que les questions ont été répondues, même de façon non satisfaisante.
2/ Renoncer à attaquer le PSE en justice pour le ou les syndicats mis en minorité en cas de remise d'avis.
3/ Négocier (le 10 juillet théoriquement) des vases communicants pour augmenter le nombre de volontaires acceptés et diminuer les risques de départs forcés en 2007
4/ Négocier plus de volontaires acceptés à condition que la direction soit intéressée et ait le budget de la corp pour cela, moyennant contre-parties (par exemple embauches, moratoires sur les licenciements, dispositifs spéciaux de reclassement, accord d'adaptation à l'emploi pour diminuer l'ampleur, la durée et l'impact ce type de restructurations, maintien de sites, conditions de travail et motivation de ceux qui restent et toute autre idée pouvant émerger d'ici là). On comprendra aisément qu'il est délicat de manifester pour augmenter les licenciements à, disons... 1240 après le mal que tout le monde s'est donné pour les faire diminuer.

Anonyme a dit…

"que tous les syndicats ne sont pas tous sur la même longueur d'onde, loin s'en faut."

Il y a au moins un point ou ils sont tous d'accord: Laisser tomber les Seniors P3.

CFTC HP a dit…

En ce qui concerne le PDA, oui. Les autres mesures favorables aux seniors (aucun départ forcé possible jusque minimum 2008), les nouvelles tranches et le nouveau plafond pour les plus de 50 ans ne pourront pas faire oublier l'absence de dispositif de pré-retraite pour les P3.

Anonyme a dit…

Bonjour,

mon mari est sur le point de trouver un job à l'étranger (il ne s'agit pas d'une mutation mais d'une démission en France et d'une embauche dans une boite à l'étranger), je vais devoir démissionner pour le suivre puisque nous envisageons une installation durable. Tant qu'à faire, j'aimerais faire valoir un projet non finalisé de reclassement extérieur auprès d'Altedia et de HP (nb : et je compte effectivement bien retravailler!). Me conseillez vous de communiquer librement sur ma situation personnelle ? comme de toute façon je suis obligée de démissionner, cela ne risque t-il pas d'être en ma défaveur ?

merci de votre aide !

CFTC HP a dit…

Pour 17:59, mon conseil est de déposer un dossier de volontariat, suivre son conjoint est un cas courant ça ne pose aucun problème de le mentionner. Si coté date ça ne passe pas (fin juillet au plus tot pour suivre ton conjoint c'est trop tard), il faut poser un congé sabbatique (voir sujet congé sabbatique).

Dans ce type de cas et de façon générale, PSE ou pas, toujours poser un congé sabbatique qui te permet de conserver toutes les options.

Anonyme a dit…

qaund les syndicats vont inviter mark hurd en france officiellemenent ??????

CFTC HP a dit…

Il voulait déjà venir à Grenoble lors de sa tournée européenne mais PS a estimé que les conditions d'un voyage serein et de sa sécurité n'étaient pas réunies à l'époque. Johan a dit qu'il l'inviterait mais il faut une nouvelle tournée européenne et probablement attendre que le PSE soit derrière nous pour éviter les tensions et attendre que les plus excités se soient calmés.

Anonyme a dit…

Super l image des salaries francais Ps aurait vraiment dit cela ???? c est pas de la diffamation tt celA
effectivement on voudrait fermer hp en france on ne s y prends pas mieux ;
SUPER IMAGE
le francais il cout cher A VIRER mais en plus la securite du pdg us ne peut etre assure pas de police en france Pas d etat regalien
en france bref la france c est falloujah en Irak pour un pdg us
en plus c est vrai que le salarie francais est violent du temps de germinal je crois
n attendez pas la fin du pse pour l inviter

CFTC HP a dit…

une petite annecdote authentique : Quand Carly faisait un discours dans un restaurant HP après l'annonce de ses premiers licenciements, les couverts en métal étaient remplacés par des couverts en plastique. L'arrivée dans la salle se fait toujours alors que le public est de dos, avec un ou deux gorilles discrets, et la sortie sur le coté, jamais retraverser le public alors qu'il est de face...

CFTC HP a dit…

Ca change de Bill et Dave qui n'avaient vraiment aucun souci à se faire, les gens se bousculaient pour les approcher, leur parler, les voir et obtenir des dédicaces...

Anonyme a dit…

Eh oui, cette chère époque de Bill & Dave.

Epoque où John Lennon n'avait pas été tué à la porte de sa maison, que les deux tours du World Trade Center etaient toujours debout, que le mur de Berlin était bien solide et que ces chers employés étaient à l'abris du besoin.

Ca finit par user, vos discours sur le bon vieux temps. Regardez devant et avancez !

Anonyme a dit…

Pourquoi etre passe de 400 a 434 en si peu de temps, c'est presque 10% de plus ?
Quelle est la raison qui vous pousse a augmenter ce chiffre ?

Anonyme a dit…

Sérieusement, mon projet est d’écrire des romans.
Même si ma motivation et ma volonté de prendre des risques sont très grandes je crains qu’un autre projet plus traditionnel aura la priorité. Pourtant seul l’avenir permettra de dire lequel était le plus viable !
Je crois me souvenir que dans le plan précédent un départ pour devenir diacre avait été accepté.
Pensez-vous que ce type de projet ait des chances d’être accepté par Altédia ?

CFTC HP a dit…

Pour 11:10 le chiffre n'a pas augmenté, on a enlevé une estimation trop approximative de refus d'avenant ARTT. Des détails sur les PDA éligibles ont permis d'affiner les chiffres cadre-non cadres et par société.

Anonyme a dit…

bonjour,
merci pour votre réponse sur l'accompagnement du conjoint à l'étranger (cf 28 avril à 17:59).
Est ce que, en cas d'obtention du job, mon cas peut selon vous être considéré comme 'finalisé' dans la mesure où les démarches pour changer de vie ont été très sérieusement engagées et sont difficilement réversibles ? (je me soucie de cette catégorisation car il semble qu'en cas de trop grand nbre de candidats les projets finalisés priment sur les non finalisés).

CFTC HP a dit…

pour 13:50, nous avons demandé ceci aujourd'hui aujourd'hui :

1/ Définir la finalisation très précisément (création-reprise d'entreprise, mutation suivi de conjoint, formation...)
Le Livre III est trop imprécis sur ce point. Il faut aussi que l'on sache quand et comment Altedia va valider concrètement les dossiers de volontariat.

2/ Définir des critères précis de départage des ex-aequo (age, ancienneté ? autre critère objectif ?) en première itération avant la négociation du 10 juillet.
Le Livre III introduit uniquement un critère d'ancienneté et qui plus est dans le mauvais sens ! (celui ou celle qui a le moins d'ancienneté est prioritaire…)

Anonyme a dit…

J'ai contacte Altedia, mais je n'ai pas eu de reponses clair.

Mon situation precise, je suis en LOA depuis Mai 2005 en formation de MBA de deux ans. J'ai cru comprendre que j'ai une bonne chance de partir avec PSE 2006 en projet finalises. Mais Altedia n'etait pas sur qu'une formation deja commence pour une personne en LOA est un projets finalises. Est-ce que je me trompe? J'aimerais bien savoir mes chances d'etre prises dans ce volontariat.

CFTC HP a dit…

Pour 21:47, nous sommes en attente d'une définition beaucoup plus précise de ce qu'est un projet finalisé. Dans ton cas tu es sur une formation déjà commencée donc il ne devrait pas y avoir d'obstacle majeur à l'acceptation de ton volontariat mais il n'y a aucune certitude tant que la phase de volontariat puis d'arbitrage n'est pas terminée.

Anonyme a dit…

En ce qui concerne les durees de preavis.
1) en cas de LOA, il est negociable avec son Manager,
2) en cas de volontariat, fin Juin, le preavis sera t'il negociable, ou bien les volontaires selectionnes seront ils dispenses de preavis? Dans ce cas a quelle date pourront ils commencer un CDI externe (au mieux au 1er Aout n'est il pas ?)

Question subsidiaire: Si le robinet des LOA est coupe courant Mai, cela parait tres injuste pour ceux qui trouveraient un CDI en Juin:
1) Ils ne seront plus prioritaires
2) Ils ne pourront commencer leur CDI que bien plus tard que s'ils avaient pu prendre un LOA (par example, 1 LOA au 1er Juin avec un preavis negocie a 1 mois permet de commencer au 1er Juillet).

Autre question, Post volontariat, il pourrait y avoir encore des employes qui trouveront des CDI. Cela serait dommage de designes certains qui souhaitent rester alors que d'autres seraient peut etre pret a partir. Y'a t'il des negociations possible dans ce genre de situation ?

Desole si ces questions ont deja ete abordees, et merci d'avance pour les clarifications.

CFTC HP a dit…

Pour 11:42, les volontaires sont dispensés de préavis. Les LOA volontaires acceptés aussi : il ne faut pas confondre avec leur délai de démarrage de leur congé sabbatique qui n'est pas le préavis !.

Au mieux le CDI externe pourrait commencer début aout effectivement si on en reste au calendrier actuel.

Si Altedia juge que la recherche est sérieuse mais n'a pas abouti, ils peuvent valider le projet en CDI non finalisé.

Anonyme a dit…

bonjour CFTC, avez vous une estimation plus à jour sur le nombre de volontaires nécessaire pour arriver au chiffre de 886 ? Est-ce plus ou moins que votre précédente estimation (434)?
Bon courage pour les réunions de demain et vendredi, j'espère de tout coeur que tout se passera bien.....

CFTC HP a dit…

Voilà quelques nouveaux chiffres :

Le 886 est devenu 856 (30 postes sauvés dans les négociations Livre IV). Compte tenu des 109 salariés ayant pris une mobilité, cela devient 747 en incluant les 58 salariés déjà partis en démission depuis le 19 juillet 2005, soit 341 sur HPF (17%) et 406 sur HPCCF (14%)

Anonyme a dit…

CFTC HP (réaction au message du 12 mai, 2006 18:19)
Dans le cas d'un refus de l'avenant ARTT, et en considérant en toute logique que les reclassements jusqu'à la fin juillet échoueront, est-ce qu'il y aura également dispense d'effectuer le préavis? De plus, pouvez-vous confirmer que l'indemnité minimale suite au licenciement pour motif économique du fait de l'employeur qui en découlera (je cite le livre III) sera égale à la prime minimale de 50.000euros + préavis + congés? Merci de nous éclairer s'il vous plaît car l'aspect financier n'est pas précisé clairement à ce sujet dans le livre III et cette option ne semble pas enthousiamer les syndicats d'ailleurs! Bon courage pour les négos ainsi qu'à toutes et tous!

jolimoidemai a dit…

Avez vous une estimation à ce jour du nombre de projets identifiés quelque soit la classification?

CFTC HP a dit…

pour 14:06 je pense qu'il n'y a pas de plancher prévu et qu'il devrait y avoir dispense de préavis. Ce dispositif n'a effectivement pas été conçu pour être utilisé.

CFTC HP a dit…

pour 17:50, non. On pourrait avoir au mieux le nombre de rendez-vous Altedia mi-juin en commission de suivi.

Anonyme a dit…

pourquoi pas faire un sondage entre nous en ligne?

http://www.surveymonkey.com/s.asp?u=687552132401

Anonyme a dit…

hello 00.48: des résultats? Moi j'ai participé; Bonne initiative!!

Anonyme a dit…

A CFTC 23:27.

Tout d'abord merci de la réponse, tardive en plus, très appréciable ce blog!!
La CFTC "pense" qu'il n'y a pas de plancher... Pourquoi cela n'est pas une certitude à une journée de l'envoi des AVENANTS ARTT?
Concrétement, le refus de cette modification du contrat de travail n'était pas une option envisageable par les syndicats et il n'y a donc aucune garantie financière qui borde un refus, dans le cadre du PSE ?
"NOTE : La compagnie va vous proposer un nouveau de plan de vol que vous pourrez refuser, sachez cependant qu'aucune garantie ne couvre votre nouvelle destination". Beaucoup de salariés avaient voté "oui" pour le nouvel avenant, et puis c'est vraiment un détail vis à vis de la discrimination du PDA P3 sur ce PSE et des autres revendications, soit... surprenant tout de même que cela n'ait pas été bordé durant les longues heures de tergiversations concernant l'ARTT? Un refus équivaut à un licenciement économique au seuil de le convention collective donc, c'est ça? Sinon, le calcul se fait sur quelle base, c'est écrit ou ?

CFTC HP a dit…

Tout est expliqué dans le Livre III qui est sur notre site intranet, donc si il reste des questions par rapport au texte, j'essaierai d'y répondre. Ce dispositif est bordé et volontairement non incitatif, et à la différence des autres sujets, nous n'offrons aucun service autour (pas de tableau de calcul par exemple).

Anonyme a dit…

a CFTC 13:35:

Je n'ai pas trouvé dans le livre III les détails financiérs d'un refus de l'avenant ARTT. Il traite des mesures d'accompagnement "ABSURDES" et caduque. Car comment espérer se voir proposer en reclassement interne un poste qui n'est pas soumis à l'ARTT sans accepter une rétrogradation cadre vers non cadre par exemple?

Anonyme a dit…

a CFTC concernant les compensation refus avenant ARTT...
merci de votre info, j'ai trouvé (page 51 livre III) suffisait de faire un 'find' ;-). encore, merci!

Anonyme a dit…

pour 11:19

malheureusement, il n'y pas trop de participants. Il faut qu'on diffuse le sondage plus globale. Sur les cinq reponses au sondage, 3 oui
1 non
1 en cour de reflection

3 en projet finalisee
1 en projet non-finalisee

Anonyme a dit…

J'ai une proposition d'embauche à l'exterieur pour le 1er septembre 2006. D'après ce que j'ai compris les personnes en projet finalisé seront licenciés le 15 juillet au plus tard. Est-il possible de rester chez HP jusqu'au 31 aout, tout en bénéficiant des conditions de départ en projet finalisé et toucher ainsi le package ?

CFTC HP a dit…

si le manager le souhaite pour favoriser un transfert de compétences, c'est possible. C'est soumis à la validation des RH. Le départ peut-être ainsi repoussé jusqu'à fin octobre 2006.

Enregistrer un commentaire