ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

DXC-ESF Achat de Tribridge et Concerto Cloud Services

HPE PSE GPEC Out Simulateur 6.22 et ultimes conseils et réponses

HPE Politique voiture Changement et grondement

HPE et SW Egalité Professionnelle Le rattrapage de juillet 2017

Scission Software Newco Focus #2 Spécial Epargne Salariale. Elections 26-27/9

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE L’impact fiscal : de nouveau avec Micro Focus le 1/9 !

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime 2018. La nouvelle surcomplémentaire

Lisez les témoignages adhérents : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mercredi 14 février 2007

L'affaire PFR

Parler du PFR, c'est parler d'une dérive assez extraordinaire du système de primes chez HP qui fait qu'un manager niveau 2 et au-dessus a touché en janvier 2007 beaucoup, beaucoup, vraiment beaucoup plus qu'un contributeur individuel en décembre 2006. En % du salaire annuel, des chiffres de 27%, 45% (ou bien plus ) circulent vs les 4,83 % ou 9,47 % du CPB individuel. En euros les écarts sont donc bien plus considérables : 10, 20, 30 fois plus ?

Il est vrai que tout en haut de la chaîne alimentaire, l'exemple est donné avec des bonus annuels et tri-annuels de plusieurs millions de dollars pour chacun de nos dirigeants (voir ici).

Quand les écarts deviennent injustifiés et outranciers (le versement de la participation ou de l'abondement Epargne Salariale, par exemple, est beaucoup plus égalitaire), quand la notion d'exemple venant d'en haut disparaît toujours davantage, enfonçant d'autant la motivation de l'employé HP de base et d'en bas, c'est le rôle des Episodes et du Blog CFTC d’entrer en action : pour mettre en lumière ces déséquilibres afin de récolter des informations, en débattre et construire des stratégies syndicales pertinentes pour mettre fin aux abus liés aux primes sur un fond d'augmentations dérisoires de salaire.

Mode de calcul du PFR FY07 (intranet)

A noter : le tabou du PFR avait commencé à être brisé avec les chiffres des versements de janvier 2006 publiés lors des NAO 2007, mais ceux de janvier 2007 sont en nette augmentation et ce n'est qu'en octobre, au début des NAO 2008, que nous aurons accès aux chiffres exacts. Hors Comité de Direction...

Lettre ouverte d'un manager 2 à ses collègues : dans le premier commentaire !

52 commentaires à lire:

Manager 2 a dit…

« Bonjour,

Tu es Manager 2, comme moi …

Content et un peu fier de ta fonction, tu sais exactement mesurer la contribution de tes équipes aux succès d’HP dans ton domaine de business.

Les règles du jeu au sein de ton entreprise bien aimée évoluent mais tu les assumes et les défends car c’est ton choix d’être un acteur efficace et d’entraîner tes troupes dans la course à la réussite d’HP.

Alors que se passe-t-il ? Pourquoi tes ingénieurs, les superviseurs de ton staff te regardent-ils bizarrement depuis quelques jours ?

Pourquoi redoutes- tu les 1to1 périodiques et pourquoi te surprends tu à baisser le regard quand il croise le leur, ces jours ci ?

La raison est simple, tu ne fais plus partie du même monde que tes collaborateurs. Après avoir défendu que le partage des bénéfices ne pouvait plus être réparti comme avant, après avoir expliqué que le CPB , comme à terme les rémunérations devenaient variables, après avoir tenté de négocier, en vain, avec ta direction un grossissement de l’enveloppe d’augmentation pour tes équipes …Tu sais désormais… et tout tes collaborateurs avec toi, la raison de tout cela …

Tu as touché ton PFR.

Le PFR est à la fois la négation des valeurs humaines d 'HP et le déni de ton engagement personnel auprès de ton groupe.

Le PFR te fait passer du côté de ceux qui se laissent acheter sur le dos de ceux dont tu as la responsabilité.

Le PFR remplit tes poches et vide le sens de ton engagement pour ta compagnie.

Le PFR, tu le sais déjà, t’empêche de faire ton travail dans des conditions humaines et conformes à tes valeurs.

Le PDG d’une grande entreprise de BTP disait il y a quelques jours, en annonçant qu’il refusait les Stock Options auquel il a droit : « A partir d’un certain moment, il faut être raisonnable !»….

Le PFR dépasse les limites du raisonnable …

Partageons nos PFR ! »

Anonyme a dit…

Si les informations publiées sont exactes, il me paraît souhaitable de demander des explications officielles à la direction et de ne pas lacher le morceau. Si on y ajoute le % d'augmentation ridicule accordée + le fait que les awards soient réservés aux levels Masters/MGR 1 et plus, on arrive à un niveau de cinisme exceptionnel!!! Cela mérite at minima une action type "arrêt de travail d'1H" pour marquer le coup.

CFTC HP a dit…

La direction ne sera obligée de communiquer les chiffres, hors Comité de drection, que dans 6 à 7 mois. Dans ton message tu ne mélanges pas e-award et stock options ?

Vieux Singe a dit…

Et bien comme beaucoup, j'ai identifie les managers II et plus sur mon site. C'est assez difficile d'ailleurs, certains se montrent bien moins. Hasard ? Coincidence ? Peut etre.

En tous cas, je ne repond plus a aucune de leurs sollicitations (pas tous, il y en a encore 1 qui joue le jeux et renvoie l'ascenseur quand il peut). Avec 30 ou 40k de PFR, ils peuvent tres bien payer de leurs propres deniers un ou une assistante qui leur rendra service lorsqu'ils sont dans la merde.

Pour ma part, j'execute les ordres de mon manager I, mais les autes managers II et plus qui me sollicitent regulierement peuvent maintenant aller se faire voir, d'autant plus qu'ils n'appartiennent pas a mon organisation.

C'est aussi bete que le systeme de reward mis en place. Et devinez les consequences ? Aucune, toujours la meme augmentation (ridiculement basse), et je me delecte de voir certains manager se faire ch... pour repondre a quelques problemes pour lesquels ils n'ont pas de competences dans leur organisation. Je me delecte egalement de voir certains manager I (dont le miens) expliquer tres serieusement qu'ils ne peuvent pas ou ne savent pas comment aider un manager II d'une autre organisation, alors qu'ils le faisaient volontier il y a quelques semaines encore.

On parle du mepris du contributeur individuel, mais je cotoie pas mal de managers I, et je constate leur amertume. Je pense meme qu'ils sont bien plus marques que nous les grouillots. Ils se rendent compte qu'en fait, ils sont egalement des grouillots, qu'ils prennent les coups en face des clients et que finalement ils ne sont pas mieux considere que les grouillots. Nous les grouillots, nous avions deja integre tout cela, mais eux le realise maintenant.

Signe : Vieux Singe le grouillot. Fier de l'etre et de travailler avec et pour les clients en "Face To Face", meme si ca vaut un CPB a 50%.

Anonyme a dit…

Bien vu vieux singe, mgr II et au dessus peuvent aller se gratter pour du support. De toute facon, ils ne sont pas si betes que ca et evitent soigneusement les FPR avec plan de developpement debile et objectif a atteindre. C'est bien sur l'effet pervers des PFR gonflés, une totale deconnection des equipes, ça durera ce que ça durera ma foie.
Quand au 30 ou 40k dont tu parles, pour avoir discute en interne, je pense meme que tu sous-estimes le motant moyen pour cette année...

CFTC HP a dit…

L'objet de cet article sur le PFR n'est pas de monter une catégorie contre une autre. Les vrais responsables sont ceux qui ont mis en place le système, pas ceux qui en profitent.

La lettre ouverte montre d'ailleurs qu'on ne peut pas mettre toute une catégorie dans le même sac. Des gens biens et moins biens existent dans toutes les populations, y compris chez les contributeurs individuels...

Si le PFR représente par exemple 10 fois plus que la prime en euros d'un contributeur individuel, le bonus des 5 principaux dirigeants d' HP atteint 1000 à 3000 fois cette même prime de contributeur individuel selon nos estimations. Soit 100 à 300 fois plus que celui d'un manager 2...

On voit bien que c'est toute la chaine alimentaire des bonus qui est exponentielle, mal distribuée et pervertie au delà du raisonnable.

L'annonce du système de prime 2007 aura lieu dans les jours qui viennent

Anonyme a dit…

Apres tout hp applique un systeme de remuuneration qui favorise le haut de sa pyramide
c est son droit

Ce qui est choquant ce n est pas le montant du PFR paye MAIS

Le fait qu etre manager 2
C est tres peu de risques par rappport au salaire verse.

C est le fait que ton manager 2 refuse toutes depenses de formations et ne pense pas a faire un resto de groupe de temps en temps

C est le fait que ton job est transfere en pologne ou a prague pour faire des savings et
qu aucun poste de management2 n a encore ete transfere .

C est le fait que des managers
2 gardent leur poste en France alors que toute leur equipe a ete transferee
ailleurs en Inde .

Je souhaite aux managers 2 de continuer a se payer sur la bete car lorsque hp fermera a Grenoble pas sur que beaucoup de boites sur Grenoble offriront des salaires >70Keuros+5mois de PFR
et AUDI de fonction.
Et puis cela permettra de negocier un package attractif en 2008 pour les employes

CFTC HP a dit…

Il y a un an, 3625 contributeurs individuels ont bénéficié d’une prime moyenne de 1944 Euros (soit un demi-mois de salaire), pendant que 341 managers recevaient en moyenne 21726 Euros (les chiffres de la vingtaine de membre des comités de direction sont classés top secret…).

Les résultats d’HP en 2006 au niveau mondial étant meilleurs qu’en 2005, cette fois ci les primes versées sont :

- Contributeur individuel : prime à deux niveaux selon son organisation représentant 0,5 ou 1 mois de salaire.
- Managers 2 : primes à plusieurs niveaux représentant 3 ou 5 mois de salaire, parfois beaucoup plus…

Selon nos autres estimations basées sur les salaires moyens, cela représente en euros à nouveau minimum 10 fois plus que les niveaux du dessous.

- Tout en haut de la chaîne alimentaire (les 5 principaux membres du comité exécutif aux US, bonus annuel et tri-annuel) : 5,4 à 17,8 millions de dollars (1000 à 3000 fois la prime du contributeur individuel). Sans parler des stock options…

HP annoncera dans les jours qui vient une réforme du système des primes. Encore plus injuste ?

Anonyme a dit…

Pour repondre a : 09 février, 2007 19:33
==> demander des explications officielles à la direction !!

Cette direction est constituee de managers 2 et plus...et donc il ramassent tous les grosses primes and co ..
Et donc HP pour ces manager est une vache a lait !!!! et ils s'en fichent completement de ce que tu penses
Vous etes entrain de vivre un cauchemar .....
et apres la fermeture du site ca sera autour des ces managers qui vont se trouver dans la m....

Triste fin !!!!!!!
mais continuer a blogger ... ca ne sert à rien .....

voila .....

Anonyme a dit…

Exellent !!!

La direstion s'en fiche completement de ce vous pensez!!!
Apres ce fameux PSE, embaucher des personnes en poste de cadre PIII sans aucun diplomes !!! ca fait mal et ca donne a reflechir....
Dans cette boutique (HP) il faut avoir beaucoup de relations amicales et intimes avec certains managers pour reussir!!!.

Bravo !!!!

Anonyme a dit…

Chez HP ca marche par copinage , mais pour etre embauché PIII sans avoir de diplome il faut avoir un sacré PISTON !!!

Raz le bol des injustices , et je ne souhaite pas que l'on enleve aux autres quoi que ce soit , je veux juste un peu de justice !!!

CFTC HP a dit…

pour 11:50, si blogger ne sert à rien, se taire sert à quelque chose ?

Au moins blogger permet une prise de conscience collective bien au delà d'HP :

http://www.miroirsocial.com/news/jusqu-ou-peuvent-aller-les-primes-des-managers

Anonyme a dit…

Mesieurs les managers II et +

Vous qui avez été gatés à Noël grace au PFR,

vous connaissez la moyenne des salaires pour chaque catégorie de vos personnels, alors faites un geste envers ceux qui atteignent à peine la moitié de la moyenne. Rendez leurs un peu de dignité en les traitant salarialement parlant de manière équitable, alors que ceux-ci executent sans broncher le même travail que ceux qui sont à la moyenne salariale.

Pourquoi de tels écarts de salaire pour un travail identique ???

Anonyme a dit…

ce pillage organise des richesses des entreprises par ses dirigeants existe partout la BNP va publier ces chiffres soit un bon 7Mds de Benefice soit le benefice d une bonne compagnie petroliere dans le meme temps les cadres dirigeants de la caisse d epargne vont se partager une prime de 150keuros pour surchage de travail . il est facile de federer tous les salaries autour de cette honte de remuneratione exageree qui detruite le tissu social

DP CFTC a dit…

" Pourquoi, et surtout comment faisons-nous pour accepter l'inacceptable, encore et encore, y compris sur des petites choses de la vie quotidienne ? De quels arrangements sommes-nous capables pour tolérer ce que nous jugeons moralement intolérable ? Qu'est-ce qui fait qu'à un moment, un individu se soumet librement à quelqu'un qu'il ne respecte même pas ? "

Tiré des secrets du tournage de "Sauf le respect que je vous dois", un film de 2006 sur les conséquences d'un licenciement injustifié.

Anonyme a dit…

Les gars, c'est simple de protester d'une certaine maniere: arreter tout simplement de vous casser le C... faites en le minimum, c'est tout. Si un boss vous dit, "attention, tu es à risque au prochain PSE", c'est du flan total, une astuce plus que grossiere pour vous faire bosser, car si un site ferme, les pauv' managers II et plus vont tomber de très haut. En fait, leur interet est de garder du monde, car ça justifie leur poste.
Quant à dire, oui, mais ils gardent quand meme leur job et leur equipe part ailleurs, je n'y crois pas du tout a long terme. Etre Mger II avec 6 personnes (voire moins) en Inde et seul le Mgr en France, ça ne durera evidemment pas :-)
Donc, j'en appelle à la faineantise intelligente, et à ne pas ceder au menaces, parce que s'il y a un PSE ou des fermetures, ça se fera quand meme, que vous bossiez ou pas!!!

Anonyme a dit…

> 19:54 :
drôle de mentalité que faire l'éloge du fainéantisme généralisé, avec en plus une bonne dose de machisme (commencer ta phrase par "les gars")

Anonyme a dit…

Je viens d'aller voir Jacquou le Croquant , histoire de me souvenir de mon jeune temps, et loin d'être au niveau de misère de l'époque, je trouve que l'exploitation de l'homme et sa planète par l'homme, n'a jamais été aussi flagrante qu'aujourd'hui, quand on sait que les plus riches s'enrichissent de plus en plus et qu'en afrique et ailleurs, dans des tentes parisiennes, ils y en a qui crèvent.

Le système est pervers puisqu'il nous emprisonne , nous dépendons de lui rien que pour nourrir nos familles et nous soigner , mais que d'injustices ci bas.

Le sursaut d'écologie est temporaire, juste là pour nous cacher que des êtres humains crèvent déjà, et qu'il n'y a pas besoin d'attendre la destruction de la nature pour voir la destruction de l'humanité.

L'écologie sera la nouvelle niche des multinationales qui leur permettra de satisfaire l'appetit grandissant des plus riches. La bourse du carbonne permet déjà aux riches d'aller polluer les pauvres.

Pendant que les politiques se font manipuler par les groupes de pression, et distribuent des milliards aux multinationales (alliance ST + Philips + Motorola), certains font le tour de la france pour récolter quelques pièces jaunes.

Jamais le système de distribution de l'argent public aux sociétés privées ne sera remis en question par ceux qui souhaitent la disparition du service pubic.

Au lieu de vendre des armes et de gaspiller l'argent pour des portes avions ne devrait t'on pas aider les autres, ne serait-ce pas le meilleur moyen d'éviter la misère et les guerres ?

Seul le retour à des valeurs justes et humaines, centrés sur le vivant, assurera l'avenir de nos enfants.

Anonyme a dit…

Bon dans tout cela les manager s'en mettent plein les poches et meme s'ils sont viré ou si le site ferme leur delta de salaire accumulé sur X mois ,cela bien placé + un gros chèque lors du prochain PSE leur fera un joli matelat pour se la couler douce les années suivantes.Bref c'est tout benef pour eux ,pouvu que ca dur!Il n'y a pas de solution miracle ;il y a toujours eu des inégalités et crier à l'éloge de la fainéantise n'est pas non plus une solution.Les employés doivent etre motivé pour venir travailler tous les jours,comment se motiver à venir fainéenter?pas facile dans le context HP.

Anonyme a dit…

Je suis vraiment écoeuré !

Anonyme a dit…

Si je m'en souviens bien les salaires des M2 etc etaient couper en fixe/variable, avec la partie fixe representant 60%-90% (???) de leur salaire, selon leur grade et responsabilitie (vers l'an 2000???). L'idee etant de les encourager de faire mieux sous menace de ne toucher qu'une partie de leur salaire.

Quelqu'un peut me corriger? (Je fouille dans le fin fond de mon cerveau, et je ne suis pas sur de quoi je parle).

Si mes souveniers sont bon, quels etaient les montants des PFR des autres annees?

Anonyme a dit…

pour 12 février, 2007 00:20 et 11 février, 2007 20:05

c'est beau la naiveté, ou alors, vous n'avez jamais cotoyé de MGR II ou directeur de votre vie. 90% n'en b... pas une et vont de meeting en meeting aux 4 coins du monde...Mais bon, si vous croyez encore aux vertues du travail (à HP) et à bien vous faire voir, libre à vous, tant qu'il y a en des comme vous, ça permet aux autres plus lucides d'avoir du temps pour préparer dès maintenant l'après, sans avoir à etre stressés au quotidien par un job que ne rapporte plus assez pour s'y investir (surtout quand la boite casse la baraque avec des resultats mirifiques, si encore on etait en difficulte... -:))

Anonyme a dit…

http://eur.news1.yimg.com/eur.yimg.com/xp/chappatte/20070113/11/53279786-/home/feeds/fr/chappatte/chappatte-20070113-1100.jpg

no comment!

Anonyme a dit…

D'accord avec anonyme 12 février, 2007 11:16

l'entreprise est pillée par certains , qui pensent d'abord au PFR et aux Stocks Options en accumulant des miles dans les avions.

Les actions de tous ces éligibles au PFR pour créer de la valeur dans l'entreprise en France se comptent sur les doigts d'une main. Ils laissent tout filer en empochant un max.

On ne va quand meme pas etre cons au point de continuer à les aider a piller de plus en plus la boutique.

Anonyme a dit…

j'aimerais bien les connaitre ces Mgrs ou bien citer leurs noms ... et surtout ceux qui passent leur temps a travailler depuis la maison ou bien ils viennent vers 9:30 du matin lire leur Emails, faire leur notes de frais et apres aller faire du sports !!! , leur courses.. c'est ca une journee d'un manager!!!
Triste HP...

Anonyme a dit…

Ca fait un peu discussion de comptoir tout ca, mais bon, les blogs sont peut-être les nouveaux comptoirs.

Il y en a qui parlent de fainéanter, de s’en foutre, etc. Moi j’utilise un nouveau concept le WFP (work for pay), j’adapte la durée de mon travail à ce qui me semble cohérent avec la reconnaissance qu’on en a. De 8 a 9 le matin c’est agréable d’être a la maison même si on ne fait pas grand chose. J’ai eu cette année une augmentation inferieur au niveau de vie, j’augmente la dose de travail depuis chez moi.

C’est sur, c’est un peu loin du débat sur la faim dans le monde et des relations entre l’écologie et les dollars que j’ai pu voir sur ce site, mais bon.

Anonyme a dit…

Si on ne veut pas d'une majorité d'employé nrévolutionnaire, d'un chao financier suite à des valeurs baffouées... Il y a des limites à ne pas dépasse.

Anonyme a dit…

aujourd hui il est devenu normal qu un employe doive se conecter le dimanche ou pendant ses vacances car le manager le demande nous avons cet avantage incroyable pour certains de travailer a la maison mais cela s est transforme pour certains en conexion continue en dehors des heures legales de travail..alots maintenat j atends qu une seule chose c est le next WFR autant il etait idiot de mon point de vue de manifester lors du wfr autant la les syndicats au niveau europeen puevent se federer et proposer un debrayage d 1 heure nos collegues polonais roumains ou tcheque en apprenant les montants verses en europe occidentale vont peut etre avoir envie de se rebeller ; une petite pensee a nos sous traitants a qui on demande de baisser leurs structures de couts ....

Anonyme a dit…

Fully agree 11:42. Sans parler des formations en "virtual room" aux horaires PST !! une semaine a travailler de 5:30pm a 1:30am CET, c'est pas du bonheur ca ;-) bon tu peux refuser mais tu n'auras pas la formation d'une autre maniere donc.....

Anonyme a dit…

Vous n'avez jamais cotoyé de MGR II ou directeur de votre vie. 90% n'en br... pas une et vont de meeting en meeting aux 4 coins du monde...tout ça juste pour accumuler des miles dans les avions et se faire mousser .
Il est temps de mettre de l'ordre a ce niveau.

CFTC HP a dit…

Le capitalisme peut-il être moral ?
[ 13/02/07 ]

"On a longtemps considéré à tort que l'économie et la morale n'avaient rien à faire l'une avec l'autre. Puisque le marché - qui est tout le monde et n'est personne - est amoral, l'économie n'avait pas à se préoccuper de la morale. Adam Smith a fait avancer la science économique en montrant que chacun agissant dans son intérêt égoïste contribue à améliorer la situation de tous si la concurrence joue parfaitement son rôle. Philosophe, moraliste, il aurait été bien surpris si on lui avait dit qu'un jour on se retrancherait derrière son autorité pour séparer radicalement l'économie de la morale. L'économie ne se fait pas en dehors de la société, avec une concurrence parfaite et des « hommes économiques » unidimensionnels. Elle se fait dans la complexité sociale, dans la concurrence imparfaite, avec des hommes réels.

La séparation de l'économie de tout le reste est une opération de la pensée nécessaire pour comprendre les mécanismes en essayant d'isoler intellectuellement des enchaînements simples au milieu d'une réalité compliquée. C'est le processus intellectuel normal qui permet d'échapper au « tout est dans tout et réciproquement » qui est une proclamation d'impuissance devant la complexité des choses. Mais la simplification est au début de la réflexion, non à la fin. Elle ne doit pas être la négation du réel mais la porte par laquelle on y pénètre. Et la réalité c'est que le capitalisme ne peut pas fonctionner sans une morale. Non seulement il a besoin d'une confiance fondée sur le respect par le plus grand nombre d'une morale des affaires qui lui évite d'être paralysé par la suspicion généralisée. Mais il a besoin aussi d'être légitime du point de vue des valeurs sur lesquelles repose la société. De ce point de vue, le retour au XXIe siècle d'une inégalité comparable à celle de la fin du XIXe n'est pas tenable.

On a longtemps considéré que le débat sur les rémunérations excessives, sur les parachutes en or ou sur les profits spéculatifs était propres à la France, vieux pays prétendument anticapitaliste et rétif aux logiques de marché. Mais voici que le débat devient aussi vif aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni. Mois après mois, il apparaît que ce débat n'est pas derrière nous mais devant nous, qu'il concerne le monde entier et pas seulement une partie de la vieille Europe, qu'il n'est ni de droite ni de gauche mais universel, qu'il est légitime et même nécessaire car la moralisation du capitalisme est la condition de sa survie sociale et politique. Quand même le président Bush déclare, lors d'une visite à Wall Street, que les entreprises américaines doivent se montrer exemplaires en termes de bonne gouvernance et de transparence, on se dit que quelque chose est en train de changer.

A l'heure où, comme l'écrivait il y a quelques mois dans ces colonnes Larry Summers, l'ancien président de Harvard, les classes moyennes américaines elles-mêmes tournent le dos à la mondialisation parce que les inégalités se creusent à leur détriment, tout le monde devrait sentir l'absolue nécessité de revenir au respect de normes moralement acceptables pour toute la société. Au risque sinon que la contestation du capitalisme prenne un tour beaucoup plus radical. Il faut bien s'entendre sur le problème posé : personne ne s'offusque que les grands entrepreneurs qui créent beaucoup d'emplois et de richesses deviennent très riches. Mais que des spéculateurs gagnent des sommes exorbitantes quand ceux qui gagnent leur vie en travaillant voient leur pouvoir d'achat se réduire, que le rentier devienne plus riche que l'entrepreneur, que le simple manager gagne trois cents ou quatre cents fois le salaire de l'ouvrier, que celui qui met l'entreprise en difficulté puisse partir avec des dizaines de millions d'euros d'indemnités, voire des centaines de millions de dollars, est moralement inacceptable au regard même des valeurs du capitalisme qui sont celles de l'initiative, de l'effort, du mérite.

Si la figure de l'entrepreneur qui prend des risques s'efface au profit de celles du spéculateur, du rentier et du gestionnaire dont la rémunération est inversement proportionnelle aux performances, ou encore du tricheur qui fait fortune en trompant tout le monde, alors le capitalisme est en danger parce qu'il est en contradiction avec les valeurs qui le fondent. Non seulement le capitalisme peut être moral mais il doit l'être"

HENRI GUAINO est ancien commissaire général au Plan.

Anonyme a dit…

Et voici le VPB, Variable Performance Bonus qui remplacera le CPB en fin d'annee !! en fonction de votre rating KP ou I, votre bonus sera different de vos collegues dans le meme Business, ca va ameliorer l'ambiance......

Anonyme a dit…

C'est exact, j'ai eu a staff ce matin, les employés rankés 'I' n'auront pas de VPB, les 'P' un peu et les 'K' beaucoup.
Bonjour l'esprit d'équipe, si tu veux avoir un bonus, il faut que tu te démerdes pour faire croire à ton boss que les autres membres de l'equipe sont nuls.

Anonyme a dit…

Mais les managers s'en foutent de l'esprit d'équipe et d'entreprise car leur âme est achetée par le PFR... Vive le variable et l'arbitraire, vive la précarité et l'individualisme => CQFD

Vieux Singe a dit…

Donc finalement, il est question du Virtual Performance Bonus (VPB) ?

Il est trop fort ce Mark !!!!

Together, Total Customer Experience, Customer focus ....

Anonyme a dit…

14 février, 2007 21:43

Sauf que les managers I (que je ne suis pas) commencent a vraiment tirer la tronche.

Cela va se terminer comme pour mon groupe cette annee. Face au montant des augmentations, le manager I a decide de mettre tout le monde P, tout le monde la meme augmentation. Quand le manager II a rouspete qu'il n'y avait pas de K ni de I et que les quotas n'etaient pas respectes, le manager I l'a envoye sur les roses. Il n'a pas cede.

Finalement je pense qu'il a eus raison. Au moins, dans l'equipe on a pas de ranke K avec 1.5% d'augmentation. Meme pas l'inflation pour une performance exceptionelle.

Mort de rire, heureusement que le ridicule ne tue pas.

Anonyme a dit…

Maintenant, c'est clair: l'herbe est PLUS VERTE ailleurs, pour ceux qui avaient encore quelques doutes.
Au prochain PSE, les volontaires vont se bousculer au portillon pour partir de cette boite de m... Vivement une entreprise qui respecte les gens, et surtout, franco-francaise, marre d'etre soumis a un dictat a la con des US. J'avais hésite lors du dernier PSE, mais croyez moi, il y a encore de grosses boites en France ou on y sera BIEN MIEUX traites qu'à HP et surtout beaucoup plus egalitairement (ce qui n'est plus dur, en comparaison avec ce que devient HP

Anonyme a dit…

En réponse à 21h43 le 14.

Dans mon équipe le manager a décidé de ne pas donner d'augmentations de salaire ni aux I (bien sur ! ils ne le valent pas !) et ni aux K...

Tu peux imaginer la motivation des troupes dans ce contexte.

Cerise sur le gâteau : il a changé de poste et a laissé à son remplacant la tâche de nous annoncé cela !

Anonyme a dit…

moi mon manager m'a dit qu'en terme d'evolution de salaire il etait bloqué et ne pourrait rien faire pour moi, il m'a dit que la seule solution c'est d'aller voir ailleurs.

Je l'attends au tournant

Anonyme a dit…

TTRFS : Temps de Travail Réel en Fonction du Salaire

Suivant la formule qui veut que le mieux payé sur mon site doit bien travailler 13h par jour tout en se menageant 11h de repos et que je gagne 12 fois moins que lui , j'adapte mon temps de travail réel en fonction.

Soit 80 minutes.

Le reste c'est du surf sur internet, du sport, un long repas, de longues pauses, et des réunions ou phone conf a ecouter les autres raconter n'importe quoi et continuer a y croire.

Maintenant que celui qui desaprouve fasse le calcul inverse soit 13h de travail avec mon salaire que je multiplie par 12 = 156 h / jour.

Notre ami le mieux payé, devant respecter la durée legal du travail soit 13h, est payé a ne rien faire pendant 143h / jours.

De plus comme rien est fait de la part du management pour changer la donne et que tout fout le camp sous sa responsabilité, pourquoi faire autrement.

Anonyme a dit…

Finalement, moi je suis content. J'ai eu 0%, mais je n'ai pas fait grand chose non plus... C'est pas moral, mais au moins c'est honnête...

Skywalker a dit…

en réponse à 16 février, 2007 13:54

C'est super! Il est fondamental d'avoir 1 ou deux éléments qui ne travaille pas trop dans chaque équipe sinon à qui donner les notes I? Les managers lucident doivent soigner leur mauvais éléments car ils sont très utiles pour justifier toutes les notations et faibles augmentations salariales: Messieurs et Mesdames les managers, soignez et préservez vos moins bons éléments et les employés et collègues respectez les car sans eux c'est vous qui serez noté I (eh oui!).

Anonyme a dit…

ok 13:54, mais le top c'est quand meme de ne pas faire grand chose et d'avoir autant que le pauvre bougre qui a bosse comme un malade (oh l'inconscient !)

Silver a dit…

Tout à fait d'accord avec toi, Anonyme du 21 à 9h57.
Mais... 0%, c'est trop souvent ce qu'obtiennent ceux qui on bossé comme des malades, non ?

Anonyme a dit…

15 février, 2007 00:41

Effectivement, pas très dégourdi de ne pas être parti! Car il n'y aura pas d'autre PSE aussi juteux... rêvez pas.

Anonyme a dit…

Oh 00:41, si tu savais le nombre de volontaire du dernier PSE qui traine dans des formations absurdes sans debouchees ou qui ne trouve pas de job, tu reverrais ton jugement !

Anonyme a dit…

22:01

On avait deja dit ça avant le dernier PSE et il a ete aussi "juteux" que le precedent, alors pas de conclusions hatives... Sauf si tu es parti toi meme et te reconfortes de ta situation en postant ce type de commentaires :)

Anonyme a dit…

il n'y aura pas de PSE tout court...

MH : "Mark assured employees that the Executive Council is not working on a major restructuring or workforce reduction at the company level."

Anonyme a dit…

pour l'instant... mais je suis assez d'accord pour penser que la perspective d'une annonce majeure en 2008 s'eloigne, plus probablement des ajustements cibles par business a mon avis

Anonyme a dit…

Bonjour,
Si j'ai bien recu de la part de mon manager ma "PFR", je n'ai par contre eu aucunes informations concernant mon "eventuelle" rallonge salariale, suite a la reception de ma fiche de paie de Fevrier, j'en conclue que je n'ai droit a aucune augmentation, meme a 0%, il me semble des plus legitime d'en etre informe ?, mais apparemment je ne suis pas le seul dans ce cas.
Contacte, mon Manager m'a indique "je te tiens informe ...."
Merci

Silver a dit…

Anonyme du 5 mars, 6h48, tu confirmes là le niveau de certains managers...

Anonyme a dit…

Il parait que le PFR va être supprimé pour les managers 2. Est ce confirmé? (je ne suis pas Mgr 2)

Enregistrer un commentaire