ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

HPE Next Immanquables #10. Securities Analyst Meeting

Elections Entco 1ère réunion de la DUP

Actualité DXC-ESF Flash Fil Rouge GPEC Out du 18 octobre

NAO HPE 2018 Au moins une bonne nouvelle !

FPR FY17 et Objectifs FY18 Flash Pratique HPE : les conseils CFTC

France-Canada contre la souffrance La CFTC HPE vous invite le 16 novembre !

HPE PSE GPEC Out L’espace référence pour les volontaires acceptés

HPE Politique voiture Vos questions, les réponses !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

jeudi 19 février 2009

Baisses de salaire et fin du plan d'achat d'actions


Avec, selon la presse, des résultats Q1 décevants et des perspectives prudentes, HP n'annonce pas pour l'instant de réductions de postes supplémentaires aux 24 600 prévues liées au rachat d'EDS mais a annoncé des baisses de salaire de base de 20% pour Mark Hurd, de 15% pour l'Executive Council, de 10% pour les VPs et Directors, et de 5 ou 2,5% pour le reste des employés (commentaire CFTC : là où la loi le permet, donc impossible en France sans accord formel du salarié, mais ça sera appliqué dès le 16 mars aux Etats-Unis. Et à partir du 1er mai en Europe à partir du niveau manager 2 "volontaire"). Sources intranet : http://hpnow.corp.hp.com/news/earnings/q1fy09/information.htm
http://intranet.hp.com/TSG/EMEA/Pages/Employeetoolkit.aspx

HP met fin également à la réduction de 15% du plan d'achat d'actions (SOP) à partir du prochain exercice semestriel de cotisation (1er mai 2009). Il faudra pour ceux qui cotisent sortir du programme après le 13 avril 2009, mais pas avant ! Source intranet : http://hpnow.corp.hp.com/news/earnings/q1fy09/SOP_FAQ.pdf

Dans les médias :
HP : baisse des salaires là où ce sera légalement possible (miroir social)
www.channelnews.fr/les-salaries-de-hp-incredules-face-a-la-baisse-imposee-de-leur-salaire

Résultat du sondage "votre réaction (2 réponses possibles) sur les mesures Q1" :

très bien : 11 (2%)
bien : 20 (5%)
bof : 101 (25%)
#§&£#! (censuré) : 267 (67%)
ouf ! (soulagé) : 18 (4%)

Nombre de votes : 393

215 commentaires à lire:

«Les plus anciens   ‹Précédent   1 – 200 sur 215   Suivant›   Les plus récents»
CFTC HP a dit…

"Are further workforce reductions expected?

As part of our normal course of operations, each business and function will continue to evaluate their workforce to ensure alignment to their strategy and goals. But an incremental company-wide workforce reduction is not contemplated at this time"

Donc pas d'annonce de WFR supplémentaire aux 24 600 liés au rachat d'EDS avec ces résultats Q1

CFTC HP a dit…

Mar Hurd aux employés :

"The math is pretty straight forward. From a productivity standpoint, you’re supposed to reduce headcount on par with declining revenue. If you believe the environment isn’t going to improve, you should take a bigger cut to get in front of the problems. You can do the calculation, as easy as I can. We have about 100,000 people in our product businesses, with revenue down roughly 20%, and an environment that may not get any better in 2009.

I’ll be asked by investors, “Where’s the job action, where are you taking out this roughly, 20,000 positions?” Well, I don’t want to do that. When I look at HP, I don’t see a structural problem of that magnitude. There are pockets where restructuring needs to happen, and areas where actions will be taken as part of our ongoing workforce optimization process. But at a company-wide level, I don’t believe a major workforce reduction is the best thing for HP at this time."

CFTC HP a dit…

sur le plan d'achat d'actions, voici les explications des spécialistes CFTC HP : Le plan d’achat d’action (à la différence du Plan Epargne Groupe) fonctionne par tacite reconduction, alors attention si vous cotisez aujourd'hui : il faudra impérativement l'arrêter APRES le 13 avril 2009 selon les informations données par HP, pas avant ! Sinon HP remboursera les sommes versées pendant le premier semestre et les actions ne seront pas achetées ! Nous donnerons en temps utile toutes les informations pratiques pour sortir du programme.

Anonyme a dit…

Cette annonce est incroyable. Je n'ai pas de mots.

Anonyme a dit…

Bravo, les Mgrs montrent l'exemple! Enfin! Bon c'est sur la base salary, donc plus on monte dans la hiérachie, moins ce sera visible sur leur paie annuelle avec Stock option gratuites, PFR .... Le vrai exemple aurait été de faire une baisse sur l'ensemble de leur rénumération. Pas de licenciements, c'est ça de pris, mais cela me parait normal pour une boite qui fait des bénéfices. Est- ce que HP va réduire les dividendes ?
Est-ce que les syndicats pourraient évaluer ce qu'il en est actuellement de la répartition des bénéfices tel que le conçcoit notre président ? Part d'investissement ? Dividendes ? VPB et PFR séparés ? Part du bénéfice remonté a Corporate via HP Spain (j'ai cru comprendre que les entités HP en France dependaient toutes d'une entité centrale en France qui elle même reporte à HP Spain.

Anonyme a dit…

Pour clarifier le message de M.H:
"The base pay of all other exempt employees will be reduced by 5 percent. For non-exempt employees, base pay will be reduced by two-and-a-half percent".

Sur le web Exempt est un américanisme:
"An exempt enployee is one who is not entitled to overtime pay." = Salaire forfaitaire.
"Non-exempt employees receive hourly wages; they are subject to wage and hour laws. = Salaire horaire (non-cadre???)

CFTC HP a dit…

Précision pour l'Europe :

"In EMEA we have decided that due to the varying local legal requirements the salary reductions will only include leaders at this stage. This is affecting HP manager 2 and up and EDS pay-banded staff. We will be speaking to those leaders as soon as possible to ask them individually for their consent and support for this difficult measure to come into effect on May 1, 2009. In addition, we are currently reviewing our approach and the impact for all employees. We will take the necessary steps and discuss and consult with the works councils and other employee representatives and anticipate implementation where possible in Q409.

401K plans
Please note that the changes to the US savings plan are not relevant for our EMEA employees.

Share Ownership Plan
The Share Ownership Plan discount of 15% will be discontinued beginning May 2009, subject to consultation.

We can imagine that you will probably have many questions regarding all these changes. We have put a comprehensive set of Questions and Answers together for you which will be available on this link :http://intranet.hp.com/TSG/EMEA/Pages/Employeetoolkit.aspx this morning and should address your concerns. For additional questions you might have, please speak to your manager.

Anonyme a dit…

Après une augmentation de 68% des revenus entre 2007 et 2008, c'est facile de laisser 20% sur une fraction de ceux-ci!!!

Qui connait le pourcentage de son salaire de base dans ses revenus ?


Ceux qui en 8 ans ont eu une d'augmentation totale de 2% se demandent si ce ne serait pas du F..e de G...e !

Anonyme a dit…

Je salue la pertinence de vos actions et me félicite d'avoir dans l'entreprise un "contre pouvoir" efficace et à sa juste place.

J'ai lu hier soir dans l'annonce de M Hurd le plan de baisse des salaires et j'ai trouvé cela extrèmement positif dans la contexte actuel.

En réfléchissant 2 secondes si toutes les entreprises faisaient cela, on ne serait pas dans cette situation stressante pour tous dans tous les pays.

Je regrette que dans votre fash info, vous n'ayez fait un commentaire positif sur cette décision.

Merci à toute l'équipe CFTC pour ses engagements et ses actions

Anonyme a dit…

""J'ai lu hier soir dans l'annonce de M Hurd le plan de baisse des salaires et j'ai trouvé cela extrèmement positif dans la contexte actuel.
En réfléchissant 2 secondes si toutes les entreprises faisaient cela, on ne serait pas dans cette situation stressante pour tous dans tous les pays.""


On croit réver!

Anonyme a dit…

en fait, quand on ecoute le buzz sur les trucs style decroissance soutenable, frugalite, arret de la consommation a outrance, ca devrait passer, de gagner 5% de mois ???

je rigoooooole je suis pour la decroissance mais les baisses de salaire, seulement pour les executives... j'ai pas entendu que la nounou de mes enfants allait baisser son salaire de 5%, ou que la banque allait reduire les mensualites de mon pret immobilier de 5% (et voila, on a fait le tour de 2300 euros par mois, soit mon salaire)

au-dela du sarcasme, saluons toujours l'effort du CEO/board/VP, c'est toujours ca de "pas pris" sur les employes...

Anonyme a dit…

Sauf erreur de ma part, le salaire de base de Marc Hurd est de 650.000$, donc il devrait survivre à une réduction de 20%... il lui reste encore quelques dizaines de millions de $

Anonyme a dit…

la baisse des salaires, un effet positif ? je ne pense pas, la base de nos problemes actuels etant justement le manque de pouvoir d'achat de la base des consommateurs.
Reduire les salaires diminuerait encore plus la consommation, et precipiterai la crise.
la seule solution viable serait un re-deploiement des ressources pour redonner du pouvoir d'achat a une majorite de consommateur, ce qui relancerait la machine.

En reflechissant 3 secondes, c'est ce que devraient decider toutes les entreprises au lieu d'appliquer une politique "perso" et en esperant que d'autres feront les sacrifices qui permettront de sortir de cette crise.

Anonyme a dit…

il vaut mieux ça que des réductions de poste, ça a un (petit) parfum du bon vieil HP solidaire...

CFTC HP a dit…

info CFTC HP : il n'y avait plus que 30% des salariés en France qui cotisaient au plan d'achat d'action HP, le programme peu à peu étant devenu de moins en moins intéressant (et compliqué avec le compte passé aux Etats-Unis)

Anonyme a dit…

Mais de qui Mark se moque-t-il? Et croit-il vraiment que les employés sont aussi stupides? Son salaire est une pourcentage minimine de ses revenus et il me fait penser au patron de GM qui prétendait se "contenter" d'un salaire de 1$ du fait de la crise...
Cette logique imbécille de "les revenus baissent donc il faut sabrer le nombre d'employés" est d'un infantilisme qui me déserpère... Encore une fois sont ils aveugles? inconscients? stupides? Ont ils vraiment été un jour sur un bateau dans la tempête? Quand le vent souffle fort est ce qu'on balance les matelots par dessus bord histoire de mieux flotter? NON un VRAI Capitaine voit plus loin, met aussi la main à la tâche, se bat au coude à coude avec ses marins...
Ceci me fait pense à Mme Parisot qui OSE parler de "droit de propriété" afin de refuser aux employés la juste et naturelle participation aux bénéfices de l'entreprise. C'est une logique de rapace, d'Arpagon, d'inconscience criminelle et de plus suicidaire... Quand les forces vives de l'entreprise ne le seront plus elles crieront non plus "que vive l'entreprise" mais "vive la révolution et à mort le patronat". Il serait plus que jamais utile de revoir l"histoire de ce dernier siècle et entre autre ce qui se passe aux Antilles... Quand on pousse les gens aux limites et au désespoir ils deviennent incontrolables et ceux qui n'ont pas voulu payer le paieront au centuple... Mais hélas la classe moyenne relativement aisée dont beaucoup d'employés HP font partie payera le plus lourd et sanglant tribut alors qu'elle n'y est pour rien....

Anonyme a dit…

Il faudrait qu'on m'explique ce que signifie "redéployer les ressources".

Anonyme a dit…

DE fait, le salaire de base de Mark Hurd ne represente pas grand chose par rapport aux bonus et stocks qu'il touche. Sa réduction effective de salaire represente donc environ 130 000 dollars sur un revenu 2008 de 42 Millions; soit 0.3%. Idem concernant le cercle des membres de son staff, qui vont perdre quelques dizaines de milliers de dollars (50000) par rapport à une moyenne de 20 millions. On peut descendre la chaine avec des effets voisins jusqu'au niveau N+3. Il eut été préférable, autant pour l'équité que pour le budget de l'entreprise, qu'ils suppriment tous leurs avantages bonus et stocks, et gardent leurs salaires.
Pour vous et moi, par contre, et tous les employés, les 5% sont secs et bien réels, à la fiscalité près.
Ceci étant, il faut quand même louer la tendance.
Mark Hurd aurait il levé la tête de la worksheet un bref instant ?..

Anonyme a dit…

Avec cette annonce démagogique de réduction de 20% sur le salaire fixe de Hurd (soit 300K$), il est intéressant de revenir sur sa rémunération totale en 2008 : "$25.4 million in cash last year, including a $1.45 million salary and $23.9 million in bonus money".

Donc avec une rémunération totale de plus de 40x son salaire de base, il aurait été plus généreux de sa part, et dans l'intérêt de HP, de rendre son bonus 2008.

Mais quoiqu'il en soit et dans ce contexte de crise, il est évident qu'il est plus simple de demander aux salariés de se serrer la ceinture, surtout que nous restons taillables et corvéables à merci, n'est ce pas?

Anonyme a dit…

La retranscription de la conference telephonique donnée aux analystes financiers :

http://seekingalpha.com/article/121335-hewlett-packard-company-f1q09-qtr-end-01-31-09-earnings-call-transcript?source=yahoo&page=1

Anonyme a dit…

Mais en France, on l'a déjà fait puisque dès 2010, nous aurons 2500 euros d'épargne en moins avec l'arret pur et simple du PEG. e ce qui me concerne, cela représente 7 % de mon salaire net.
Il veut pas non plus qu'on se coupe un bras. Cette attitude démago et encore une fois, ce management par la terreur me scandalise. Comme si hp était en péril...

Anonyme a dit…

un peu de panache Mister Hurd
pourquoi ne pas rendre votre bonus de 2008

Anonyme a dit…

C'est quoi le bnef de ce quarter ?

Anonyme a dit…

Plusieurs remarques a chaud :

- MH se la joue diplomate en reduisant les salaires des boss. Faut pas se leurrer, les fixes representent pas grand chose dans leur remuneration, c'est peanut. On verra dans un an si les bonus des boss sont reduis ou pas, sur la base des resultats actuels.

- Je note un changement d'attitude de MH tout de meme. Sa communication me retourne maintenant beaucoup moins l'image d'un bulldozer a oeilleres. Je percois l'attitude d'une personne qui comprends qu'elle ne peut pas renverser tous les obstacles a n'importe quel prix. Est ce sincere ou est ce purement une communication, j'en sais rien. Ceci dit, l'homme me semble plus humain, moins mecanique, donc plus proche des salaries.

- Pas de licenciements pour le moment. Je precise bien "pour le moment". Je dirais, "ouf", car dans beaucoup de business, l'os a ete atteint, et c'est meme la moelle qui se fait bouffer. Plus serieusement, pas mal de business ne peuvent plus reduire leurs effectifs, la masse critique minimum ayant ete atteinte.

- Fin du SOP. Sans veritable opinion, depuis la derniere reforme il y a 3 ans je crois, cela n'avait aucun interet pour les salaires les plus faibles.

- Reduction de salaires. Voila, un sujet qui va faire causer. D'une maniere generale en Europe, nous sommes proteges par notre legislation. Sur la base du volontariat, il y a 8 ou 9 ans je crois, cela avait fait un bide monumental. A cette epoque, les salaries de base etaient concernes, alors qu'il semble qu'aujourd'hui ce soit uniquement a partir d'un certain niveau de management.
Par contre, les moins proteges vont encore morfler grave, nottamment aux US, ou les salaries vont se retrouver sans aucune prestation sociale.

- MH souhaite que HP soit fort quand la reprise va poindre. C'est pour cela, qu'il estime qujourd'hui qu'il ne faut pas alourdir la charrette de la derniere reduction d'effectif (24000 fin 2008). Jusqu'a present, HP a toujours fait preuve d'un remarquable sens de l'anticipation de l'activite economique, et a toujours ete visionnaire sur le futur. J'espere donc, qu'HP anticipe une nouvelle fois ce qui va se passer a moyen terme, et c'est plutot une bonne nouvelle pour nous.

Bref, maintenant, faut voir. Je retiendrai tout de meme l'assouplissement de la conduite hyper rigide que donnait MH a l'entreprise.

Qui vivra verra .....

Anonyme a dit…

Et la répartition des salaires bonus / et stock de Mark Hurd est là :

- Salary : (2007 1,437,500$) (2008 1,450,000$ / +0.8%)
- Bonus : (2007 1,386,000$) (2008 5,341,882$) +285%
- Stock awards : (2007 6,238,795$) (2008 12,943,621$ / +107%)
- Option Awards : (2007 3,724,919$) (2008 3,447,542$ / -7%)
- Non-Equity Incentive Plan Compensation : (2007 11,949,789$) (2008 18,590,000$ / +55% )
- Change in Pension Value and Nonqualified Deferred Compensation Earnings : (2007 2,386$) (2008 3,087$ / +29% )
- All Other Compensation : (2007 514,072$) (2008 738,392$ / +43% )

Total : (2007 25,253,461 $) (2008 42,514,524 $ / +68%)

J'ai reporté les chiffres du document de la SEC http://www.sec.gov/Archives/edgar/data/47217/000104746909000257/a2190057zdef14a.htm

Donc effectivement une réduction de salaire de 20% pour Mark Hurd, correspond à 290000$, soit 0.7% de sa compensation annuelle 2008. Donc peanuts ...

Renoncer à ses super-mega bonus aurait peut-être été plus équitable vis à vis des salariés HP mais pas franchement une bonne opération financière pour lui.

De toute manière, quand on s'augmente globalement de 68%, l'année où l'on met dehors 24600 personnes, tout en expliquant à ses employés en novembre 2008 que les temps sont durs et que du coup ils doivent renoncer à leur augmentations de salaires et autres e-awards, faut pas s'attendre à un comportement équitable de notre très (très) cher Mark.

Au passage, même si il part, Mark Hurd, ca va encore couter très cher (page 56 du même document)
- au moins 41.5 million de dollars si il part de lui même.
- au moins 55 millions de dollars si on lui demande de partir.

Comment est ce que un conseil d'administration a pu accepter des conditions d'embauche pareilles ?

Anonyme a dit…

Parce que les membres sont aussi membres d'autres conseils d'administration.... copinage, etc...tout le monde est relié et approuve les compensations du voisin....
En tout cas, 0.7% de baisse de salaire vs 5% ou 2.5% des plus bas salaires : quelle équité !

Anonyme a dit…

merci pour tous ces chiffres.

Quelques chiffres à fournir si le mgt veut que les employés suivent :
1. que représente l'effort de MH + les exec à la trésorerie d'HP ?
2. que représenterait (je mets ça au conditionnel, hi hi hi ...) l'effort des employés ? Il est clair que si sur le papier 150000 employés qui font un sacrifice ça ne fait que trois fois rien pour HP au global, peu de monde se sentira solidaire ...

Beaucoup d'hypocrisie donc dans le discours de MH, le pôvre on en pleurerait presque, mais je note un changement de ton comme déjà cité plus haut, bien venu par les temps qui courent. Aurait-il compris que sans employés HP ne peut pas le gaver ?

Perso, je serai solidaire lorsque tout le monde dans la boutique le sera, jusqu'à MH. Mais tant que les systèmes de rémunération seront individualisés à outrance comme actuellement, ça ne marchera pas.

Anonyme a dit…

Bizarre les resultats ???
cela inclut EDS ou c est seulement hp ????

Anonyme a dit…

oui, EDS semble y être :

http://h30261.www3.hp.com/phoenix.zhtml?c=71087&p=irol-newsArticle&ID=1257780&highlight=

Anonyme a dit…

Est ce que quelqu'un sait ce que sont les '401K plans' américains ?

Est ce que MH ne serait pas en train de gratter quelques sous sur les assurances maladie et retraite de nos collègues américains ?

Anonyme a dit…

Je comprend pas quelque chose sur l'annonce:

extrait du transcript : http://seekingalpha.com/article/121335-hewlett-packard-company-f1q09-qtr-end-01-31-09-earnings-call-transcript?source=yahoo&page=1

"....Before I turn it over to Mark I just wanted to briefly touch upon a financial reporting item that each year is part of our first quarter annual financial review we review our reported segments and make changes to reflect any organizational shift among our businesses, this year we have moved the revenue and operating profit associated with portions of our former [C&I] business from the services segment into software and IPG......"

Les revenues de C&I ont été mis dans Software et IPG !!!

Anonyme a dit…

est -ce que les baisses imposées ou demandées sont limitées dans le temps ? Ce n'est pas précisé. Personnelement si on me demande une baisse de 5 % cela représente plus de quatre années d'augmentation d'effacé alors ce sera non.

Anonyme a dit…

Je suis stupéfait de la puissance informative et d'expression de ce blog, bravo aux contributeurs de 11h41 et 12h22 particulièrement, et à tous les autres bien sûr sans qui ce blog serait aussi triste qu'un hall de Gare Saint Lazarre

Stupéfait aussi des premiers résultats du sondage, on aurait pu s'attendre à une majorité de votes positifs sur les baisses de salaire des dirigeants, il n'y en a que 15% !

CFTC HP a dit…

pour 16h04, il y a ceci comme indication dans les questions-réponses :

Will the reduction in base pay be taken into consideration later in the fiscal year when managers are conducting Focal Point Review? (i.e., if there are base pay raises this year, will it automatically be 5% to make up for the reduction PLUS the “regular” amount a manager would give)

There is no mandate or specific plan to restore base pay to a certain level. The company will continue to evaluate compensation in support of its pay for performance strategy.


Will the base pay reduction be reversed if economic conditions improve?

There is no anticipation that any actions taken as part of this exercise will be reversed in a wholesale way. HP will continue reviewing our compensation to ensure alignment to business strategy, market competitiveness and reinforcement of the company’s pay-for-performance culture.

Anonyme a dit…

Etape 1 on baisse les salaires et 2 on finie par reduire les effectifs...
A mon avis les dirigeants on peur de la crise et menage un peu l'opinion en montrant l'exemple.

Anonyme a dit…

Selon un Manager, les contributeurs individuels en France se verront "proposes" pour le 1er septembre de baisser leur salaire de 2,5% ou 5%, selon les dires d'un VP ce matin, avec la possibilite pour le management de savoir qui aura accepte ou non.

HP aimerait squizer les syndicats pour eviter un deal a trois : HP proposerait directement a l employe de baisser son salaire. Est ce legal ?

CFTC HP a dit…

Effectivement coté manager on peut se douter que celui qui refusera ne sera pas au mieux pour ses futurs rating, PFR et stock options

Coté employé, il y a moyen que beaucoup aient la force collective de refuser puisque c'est leur droit

Ca fait un moment qu'on regarde ce problème de baisse de salaire avec ce qui est arrivé en janvier chez IBM France pour les commerciaux, voici ce qu'en dit un avocat :

"L'entreprise est fondée sur la loi contractuelle. Et qui dit contrat dit respect de la volonté de l'autre. À ce titre, elle doit respecter un certain formalisme que lui impose le Code du travail. En premier lieu, elle doit informer les partenaires sociaux que sont le comité d'entreprise et le comité d'hygiène et de sécurité des conditions de travail sur ce nouveau mode de rémunération et les conséquences qu'il est susceptible d'avoir sur les effectifs de l'entreprise et les conditions de travail des salariés. À défaut de le faire, la direction s'expose au risque pénal du délit d'entrave vis-à-vis des institutions représentatives du personnel.

Un employeur peut-il baisser le salaire de ses employés, geler des augmentations ou supprimer les primes ?

Un employeur peut proposer, mais ne peut disposer. Ici encore, nous retrouvons la logique contractuelle. Il peut ne pas accorder d'augmentation, mais se doit de respecter les termes des contrats conclus avec chaque salarié. De même, il se doit de respecter ce super-contrat qu'est la convention collective. Quant aux primes, si elles sont exceptionnelles, elles pourront disparaître, mais si elles résultent d'un usage, et cela ne peut se faire qu'au terme d'une procédure formelle de dénonciation d'usage. Le formalisme du dialogue social est donc protecteur des salariés en ces temps de crise !

Anonyme a dit…

Autre information fondamentale : toute baisse de salaire consentie sera definitive.
L'effort est definitif alors que les effets de la crise sont temporaires...

lambda a dit…

quelques commentaires, a (un peu moins) chaud! ;-)
-ces annonces, c'est un peu de positif, mais beaucoup de poudre de saperlipo..sornettes pour les employes! au moins le patron de GE (Immelt) a eu le courage et la decence de refuser son bonus de plus de 12 Million http://www.ft.com/cms/s/0/6642181e-fd5d-11dd-a103-000077b07658.html , car meme si ses resutats op. sont bons, le cours de son action n’en reflete pas la valeur.
comme deja indique par d’autres, je pense que 5% pour l’employe moyen representera un plus gros effort que celui de Mark, l’EC &Co et d’autres, avec leurs bonus a 7 chiffres
- voyez le cours actuel de l’action (31$ et -7%), rapprochez les 1.5Milliards$ depenses pour soutenir le cours en vain ce dernier trimestre et imaginez ce que cet argent aurait represente s’il avait ete dispense envers les employes.
En tout cas je suis content d’avoir liquide presque toute mes dernieres actions HP avant les resultats, et sur les derniers 15 mois l’ensemble que j’avais si fierement accumule sans y toucher, en SOP et autres depuis presque 15 ans
- l’annonce sur le SOP : bien moins interessant depuis plusieurs mois, mais au moins les -15% auront servi a absorber la baisse des cours. Plus aucun interet a partir de maintenant, et donc il y aura bien moins d’employes qui seront aussi actionnaires. Par contre le cours de l’action va maintenant permettre a nos top managers de se redistribuer des paquets de stock options a prix reduit …
- Mark veut maintenant nous faire pleurer, avec ses actions correctrices, a 2 balles, miserables !. N’oublions pas qu’il avait un formidable joujou a disposition, qu’il a fini par abimer serieusement en laminant etape par etape la motivation des salaries.
Reste a savoir comment vont suivre et reagir ses managers.
Pourquoi de pas proposer une baisse de salaire minimale, avec la flexibilite et possibilite pour un manager de proposer un % de coupe superieur a la recommandation ??
Je reverais d’une totale transparence, ou on aurait un tableau d’honneur et on pourrait pointer du doigt ceux qui refusent les sacrifices, apres avoir pactise avec le diable. A defaut, je me contenterais bien sur de quelques ‘fuites’ bienvenues (c’est tellement courant dans le monde actuel, dans le politique, dans le judiciaire, etc …)

Anonyme a dit…

Etape 1 on baisse les salaires
étape 2 on finie par réduire les effectifs...
étape 3 on vire les gens
étape 4 on met le feu et on fait sauter la boite
étape 5 on pointe au chômage
Quel beau parcourt chez HP au moins on s'ennuie pas

Anonyme a dit…

Le '401K plan' US est relatif au programme de retraite. HP va participer pour 4% du salaire au lieu de 6% actuellement.

Heureux américains qui vont devoir laisser, en plus, 5% de leur salaire à partir de mars.

Feedback de mes collègues US durant le staff meeting de cet après midi: ils sont soulagés qu'il n'y ait pas de licenciements ...

Anonyme a dit…

Pour moi mon manager a fait l'effort a ma place est ma donné 0% d'augmantation

Anonyme a dit…

Pour jeudi 19 février 2009 17 h 31 CET

enfin voila de l'activité !!

CFTC HP a dit…

Scoop CFTC HP

HP a classé les pays en 4 catégories :

- "no consent" mise en place possible dès le 16 mars (US) ou Canada (1er mai), l'employé n'a pas son mot à dire.

- "consent" : il faut que l'employé signe un avenant volontaire. Exemple Colombie, Chili

- "consent with conditions". Exemple Mexique, Argentine. A creuser.

- "Labor Ministry/Union". Exemple Brésil, et sans doute France !

Anonyme a dit…

"Autre information fondamentale : toute baisse de salaire consentie sera definitive."
idem pour MH ?

Anonyme a dit…

Tiens je me suis amusé à faire un petit calcul.

*Un employé moyen coute environ 100 000 dollars annuels.
* Le salaire represente disons 70%, soit 70 000 dollars.
* On retire 5%, soit une economie de 3 500 $ sur l'année.
* Il y a 300 000 employés. Economie: environ 1 Milliard $.

Maintenant:
* bonus des dirigeants, hors salaires, en 2008. MH 40M$,CJ 4.5M$, VJ, AL, TB et RM entre 20 et 25 M$ environ chacun. J'ai omis PB, qui vient d'arriver. Total: 110M$. (Note: ces chiffres sont publics).
* J'oublie volontairement les quelques M$ de remuneration des siegeants au conseil d'admnistration, pour venir quelques heures par an...
* Dividende aux actionnaires: 8c/action, 4 fois par an. Il y a 2.4 milliards d'actions, soit 200M$*4= 800 M$.
Total: 910M$, cad le même ordre de grandeur que le sacrifice des employés.

Je rappelle que dans le message de MH il n'est pas question de toucher ni à ces bonus ni à ces dividendes.



Nous avons de la chance, HP est une société d'ingénieurs. Les employés ont appris à compter.

Nous duper demander un peu plus de vice....

Anonyme a dit…

Que Mark Hurd ne fasse pas assez de sacrifice, ça lui est clairement reproché sur le blog, mais c'est déjà bien qu'il daigne en faire, ça faisait longtemps que l'exemple ne venait plus d'en haut.

Le problème est que Mark Hurd met en balance ces décisions ou 20 000 suppressions d'emploi tout de suite.

Donc réjouissons-nous d'être épargnés, en tout cas pour quelques mois.

CFTC HP a dit…

http://www.lemagit.fr/article/salaires-hp-crise/2560/1/hp-gagner-moins-pour-preserver-emploi/

Anonyme a dit…

Si HP veut faire des economies, et bien, qu'il ne m'envois pas de proposition d'avenant a mon contrat de travail pour :

1- Revoir mes droits a la baisse quand je serai EDS.
2- Me demander si je veux baisser mon salaire.

Ca fera 100 balles d'economies toutes trouvees, et ce, sans efforts.

En ce qui concerne le point n°2, je l'attends le courrier.
J'ai deja vecus ca en 2000 (il me semble), et les managers n'en menaient pas large.

Anonyme a dit…

Comment peut savoir si on est dans la case - 5% ou - 2.5% ?

Anonyme a dit…

Quel est l'objectif de cette baisse de salaire ?

Est ce que HP fait des pertes ? NON
Est ce que HP fait des bénéfices ? OUI
Est ce que les bénéfices sont en hausse ? OUI (j'ai lu 1,7% de plus quelque part, sauf erreur)

Donc pourquoi ce sacrifice de 5% sur nos salaires ?

Pour sauver la boutique ? NON (voir ci dessus)
Pour préserver les dividendes des actionnaires ? OUI
Pour que nos managers (et accessoirement vous, mais dans une proportion limitée) aient un bonus fin 2009 ? OUI

CQFD

Donc, rien de plus simple, c'est vous, employés qui allez maintenir les revenus des actionnaires et de nos dirigeants par votre sacrifice.

Trop fort Mark !!!

Anonyme a dit…

Accepter de baisser mon salaire ?

LOL

CFTC HP a dit…

pour 21h08, le -2,5% ça sera à notre avis les non cadres et peut-être les cadres mode horaire. Les cadres forfait jour sous Manager 2, c'est -5% sur la base du volontariat

Anonyme a dit…

CFTC jeudi 19 février 2009 21 h 18 CET

Avez vous des infos sur la maniere dont ca c'etait passé en 2000 ou 2001 ?

Des stats sur le "taux d'accord" ?

Anonyme a dit…

Bon pioche Mark,
tu donnes 0.7%,
les contributeurs individuels (la très grande majorité des employés) entre 2.5% et 5%,
et tu gagnes le jackpot avec ton bonus pour bons et loyaux services à la fin de l'année !

Anonyme a dit…

Le mail de MH sort dans la presse !!!!!!!

http://www.theinquirer.net/inquirer/news/084/1051084/hewlett-packard-cuts-salaries

CFTC HP a dit…

pour 21h24, c'est une première à l'échelle de tous les employés sauf erreur (le blog n'existe que depuis 2005 ;) )

Anonyme a dit…

CFTC jeudi 19 février 2009 21 h 37 CET

A moins que cela ne soit pas allé au bout en france en 2000 ou 2001, mais j'ai un souvenir tres precis de mon manager me posant la question.

Je me souviens que c'etait avant le split Agilent. Y'avais mes homologues (techos de maintenance) du medical et de test et mesure qui couraient sur les bureaux et balancaient les cartes de maintenance a travers l'agence. On s'est bien marré ce jour la.

Anonyme a dit…

A 21h15

Les bénéfices ne sont pas en hausse de 1.7% mais de 10% 'year-over-year.

Message de MH: "We also continued to show strong operation leverage with non-GAAP operating profits up to 10 percent year-over-year"

Pour des 'revenues' en hausse de 1% year-over-year.

Conclusion on a bien pressé le citron cette année passée et donc on en rajoute une couche.

Anonyme a dit…

Bon, donc les resultats d'HP en Q1 ne sont pas bons... mais au fait, par rapport a quoi ? aux attentes qui ont ete mises... et donc aux attentes des actionnaires... mais il ne me semble pas que ces resultats soient si pourris que cela... il y a plein de boites qui aimeraient les avoir, et elles ne coupent pas les salaires des employes pour autant...
Autant que je me rapelle, les anciennes demandes de baisse etaient temporaires pour passer l'orage... Celle-ci est definitive ! alors, moi, c'est niet... Pourquoi on n'a pas propose des semaines de 4jrs avec conges sans solde ? Cela aurait peut-etre mieux marche ?

Anonyme a dit…

Ce qui me gene dans cette mesure c'est le melange des genres entre 1/une reaction a la crise (apres tout pq pas, si cela peut sauver meme temporairement quelques emplois) et 2/ une volonte d'aller plus loin dans l'implementation du systeme de remuneration a la performance par le biais d'un varible plus important.
Le caractere "permanent" de l'operation me derange : je pense qu'il aurait ete plus approprie et comprehensible pour l'ensemble des employes de se limiter a une periode de 12 mois, potentiellement renouvelable si la situation le demande. Peut etre un axe de discusssion pour les partenaires sociaux dans les pays ou la consulation / information devra avoir lieu ?

hpwfr a dit…

I do think that buried in his verbiage was the key word "base" pay. Well, he can have his base pay cut, and more than make up for it with more promised bonuses, stock, etc. We've already witnessed previously that declarations of difficult wage freezes and bonus cancellations don't apply to top execs at HP. And his base pay is only a fraction of his total compensation. In earlier news releases, his base pay had ticked up slightly, whereas his overall compensation increased by up to 68%! Two-thirds increase! Whereas many of us have endured wage freezes (in economies where those in charge enforce continuous inflation, so we're continually paid less and less over time for the same work). And now a true pay cut. So some people will likely experience (or have experienced) the same 20% cut as Hurd due to freezes and inflation...and now the actual cut of 2.5-5%. But we don't get generous bonuses independent of corporate performance like the top execs to make up for our cuts. But he just stashed away $42 million more recently. A 20% cut from his base pay will only solicit a yawn. And he likely has a promised bonus (for "performance") to more than make up for that. But what really is "pay for performance"? I work for HP and my mgmt says NO compensation increases of any kind until further notice (2+ yrs out). But the recent missive tries to mollify the "best" and dangle the carrot of "pay for performance." Who is lying? Top mgmt or middle mgmt? How can Hurd say it's available and yet middle mgmt says it's not? And what's with the touchy-feely "To give you a little insight into my world..." I don't want to know the world of someone that lines his pockets at the expense of deserving underlings.

Anonyme a dit…

moi je veux bien baisser mon salaire, c'est mon banquier qui veut pas !

CFTC HP a dit…

Résultats : HP en net recul d’activité se maintient grâce à EDS

http://www.lemagit.fr/article/ssii-hp-resultats-eds-crise/2552/1/resultats-net-recul-activite-maintient-grace-eds/

"Trimestre en demi-teinte pour HP qui présente un chiffre d’affaires en croissance de 1 %, à 28,8 milliards de dollars, en deçà de ce qu’attendait la communauté des analystes financiers. Le résultat net lui diminue à peine, à 1,9 milliard de dollars. Pas de quoi satisfaire les investisseurs cependant. A l’annonce des résultats, l’action perdait 3,7 % dans les tractations hors marché officiel.

Mais cette relative stabilité est en trompe l’œil dans la mesure où le Californien intègre les chiffres d’EDS, acquis au printemps dernier.

Le périmètre du groupe s’établit désormais comme suit : 31 % dans les systèmes personnels (PC et portables) ; 30 % dans les services – du fait du rachat d’EDS donc qui a permis de doubler cette activité - ; 21 % dans l’imagerie et l’impression ; 14 % dans les systèmes de stockage et les serveurs ; et enfin 3 % dans les logiciels.

Mais, en tendance, c’est la chute libre sur toutes les lignes de produits. La branche PC voit ses revenus chuter de 19 % avec des livraisons en baisse de 4 % sur la période. Les revenus liés aux portables baissent de 13 %, ceux des PC de 25 %.

La branche imagerie – longtemps la vache à lait du groupe – voit également ses revenus chuter de 19 %. La branche serveur et stockage recule de 18 % avec des ventes en chute sur l’ensemble des lignes de produits sauf… concernant les serveurs lames dont les ventes progressent de 4 %. La branche logiciels – qui pèse peu dans le total – recule de 7 %. Seul point positif donc, les services avec un bond de 116 %… lié à l’intégration des activités d’EDS.

D’un point de vue régional, les ventes ont progressé sur un an de 13 % aux Etats-Unis, mais à peine de 1 % en Europe et elles ont surtout chuté de 9 % en Asie.

Pour 2009, HP ne voit pas d’amélioration possible et estime que son CA devrait chuter dans une fourchette de 2 à 5 %."

Anonyme a dit…

on vit dans un monde etrange
etrange alors que des Juillet on svait que le systeme allait exploser que nos Dirigeants as Mark Hurd n aient pas anticipe ce qui allait se passer
trop occuper a compter ses $

CFTC HP a dit…

Des nouvelles de Belgique :

Dear all,

Now that you have heard from Mark Hurd and the EMEA Leadership Team about the plans to optimize our cost structure, we would like to give you more information on what this means for us in Belgium and Luxembourg.

First of all, we totally support this difficult and unprecedented initiative. As the business situation of HP and the current economic climate are very challenging costs actions need to be taken. Given the current economic climate in Europe and specifically in Belgium and Luxembourg and the resulting effect on our revenues, cost actions need to be taken. While the actions that we are taking today are difficult, we believe they will allow us to emerge from this recession in a powerful position to create value for our customers, employees and shareholders over the long term.

At this stage, we will ask all leaders from HP manager 2 upwards for their consent to contribute through a salary reduction. The reduction percentages are as follows:

HP senior vice presidents: 10%
HP vice presidents : 10%
HP directors, fellows, strategists: 10%
HP manager : 5%

Provided that managers give their consent, the reduced salaries will be effective May 1, 2009.

In a later stage we anticipate salary reduction as of Q409 for exempt and non-exempt employees – after employees’ consent

Exempt employees (= Master, Expert, Specialist, Intermediate, Entry): 5%

Non-exempt employees (= Advanced, Senior, Core, Primary, Base): 2,5 %

The HP share ownership plan discount of 15% will be discontinued as of end April, 09.

We are confident that you will understand and support the decision.

We will reach out to you shortly with more information as it becomes available.

In the meantime, should you have questions or concerns, please do not hesitate to talk to your manager or to one of us. We are here to help you and support you with your decision.

CFTC HP a dit…

Grâce à ce message, on a donc la réponse sur le fait que les 2,5% ne concernent que les non cadres, et 5% pour les cadres contributeurs individuels qu'ils soient mode horaire ou forfait jour. Et que ces propositions auraient bien lieu vers septembre 2009 (et mai 2009 pour les managers).

Anonyme a dit…

Pourquoi MH n'a pas fait son travail d'anticipation avec les analystes des résultats de la crise sur HP ?
Simple, il savait pas ...ou voulait pouvoir empocher tous ses bonus sans "avoir la honte"

lambda a dit…

maintenant, n'oubliez pas qu'il y a un talk chaud jeudi prochain.
vous etes libres d'envoyer des questions a Mark, et en particulier pourquoi des salary cuts et pas des total compensation cuts de x%? je pense que pour la majorite d'entre nous, ca change pas grand chose, mais pour nos tetes couronnees, ce serait tres different! et quid du gel des stock options et attributions d'actions gratuites? a vous/nous de jouer ...

CFTC HP a dit…

en Français pour EDS Belgique :

Chers collègues,
Suite à l’annonce de Mark Hurd et de la communication du EMEA Leadership Team au sujet des plans d’optimisation de notre structure des coûts, nous souhaitons vous donner de plus amples informations sur ce que cette communication signifie pour nous en Belgique et au Luxembourg.

Tout d’abord, nous tenons à souligner que nous soutenons entièrement cette initiative difficile et sans précédent. La situation d’HP et d'EDS et plus généralement le climat économique actuel représentent un grand défi, lequel justifie des mesures visant à réduire les coûts. Même si les mesures que nous prenons aujourd’hui sont difficiles, nous sommes persuadés qu’elles nous permettront de sortir de cette récession renforcés afin de créer de la valeur pour nos clients, nos employés et les actionnaires sur le long terme.

A ce stade, nous demanderons à tous les senior EDS leaders de consentir individuellement à une réduction de leur salaire de l’ordre des pourcentages suivants:

EDS vice presidents: 10%
EDS directors (13220): 10%
EDS B3 (13250): 10%
EDS B1 et B2 (13240 et 13245): 5%

Les réductions de salaire seront effectives à partir du 1er mai 2009, à condition que les dits managers aient marqué leur accord avec cette réduction de salaire.

Dans un stade ultérieur, nous anticipons une réduction de salaire à partir de Q4 FY09 pour les autres employés moyennant le même consentement individuel de ces employés -réductions de l’ordre des pourcentages suivants:

Employés avec 'jobcodes' commençants avec 5-7: 2.5%
Employés avec autres 'jobcodes': 5%

Nous vous contacterons prochainement avec de plus amples informations dès qu’elles seront disponibles.

Nous avons confiance que vous comprendrez et supporterez cette décision. Entretemps, si vous avez des questions ou des inquiétudes, n’hésitez pas à les communiquer à votre manager ou à moi. Nous sommes là pour vous aider et pour vous soutenir dans ces temps difficile.

Bien à vous,

Anonyme a dit…

comment comptent-ils nous "soutenir" dans ces temps difficiles ????

Sans blaguer, ces baisses de salaires de 5% et 2.5% vont vraiment être proposées aux employés en France ? juste après les (petites)augmentations de salaires de 2.15% en moyenne ? Ils vont oser ? J'ai vraiment hâte de voir comment les managers vont communiquer si c'est le cas....

Anonyme a dit…

http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39387280,00.htm

Anonyme a dit…

réponse à 13h26 : ça a commencé pour ceux qui ont des managers US en direct, ça leur est déjà demandé avec insistance !

Anonyme a dit…

Est ce qu’on doit s’exiter sur les énormes bonnus de nos dirigeants ou bien analyser ce qui nous est proposé à nous, salariés ?
Je me méfie comme de la peste des opportunités qui nous sont données de raler contre les avantages des patrons, elle nous focalisent sur un point que nous ne pouvons pas influencer et nous éloignent des réeles enjeux.
A mon sens, le plus gros problème est la mise en place d’action permanentes à une crise temporaire.
Mais 95% des commentaires s’expriment à propos des rémunération de notre magnanyme dirigeant.
Si je vais voir mon banquier en lui disant la baisse sur mon salaire est temporaire, je peux trouver un arrangement, si c’est permanent il va me demander quand aura lieu ma prochaine baisse de salaire.

Il y a d’autres raisons de se focaliser sur l’aspect définitif de ces mesures sur les salaires:
- Si ça passe une première fois, cela va passer plus aisément la seconde et la troisième...
- Ces réduction sur notre salaire base est aussi une réduction sur les cotisations retraites, l’effet ne s’arrêtre pas à notre vie d’HP.

Une contre proposition de nos représentants est impérative pour donner aux salariés un argument simple et pertinent lorsqu’ils vont refuser la baisse permanente. Je me vois mieux dire à la DRH:
„Je trouve la proposition des syndicats plus pertinente pour répondre aux problèmes d’HP. Je serais prèt à la considérer.“
Plutôt que de devoir rejeter la proposition sans pouvoir m’appuyer sur une contre proposition collective.
Qu’en pensez-vous?

Anonyme a dit…

Quote de VJ: "Although painful, we believe these actions will give HP the best opportunity to compete and win in the marketplace, reach our performance targets, fund year-end bonus plans (...)"

--> Cela se passe de commentaire.

--> Regle de base d'une relation contractuelle, le "WIN-WIN". Donc, ok pour une diminution de salaire exceptionnelle, SI elle est suivie par une augmentation exceptionnelle des que la situation est revenue a la normale.

--> De meme, ok pour la suppression du SOP, si elle est temporaire...

Anonyme a dit…

Allemagne

Dear employees,

As you know from Mark Hurd’s message on the Q1 results, the Executive council has, in light of the insecure global economics, concluded some cost saving measures to increase the financial flexibility and competitiveness of the company. These measures provide to reduce the base salaries and, as of end of April 2009, discontinue the 15% discount of HP shares within the Share Ownership Plan.

Please find here the link to Mark Hurd’s video message.

The provided salary reductions are graded on job levels: 20% for the CEO, 15% for the members of the Executive Council, 10 % for Senior Vice Presidents, Vice Presidents and Directors, 5% for job level Manager 2 und Exempts (starting with job level Entry) and 2,5 % for non exempts (under entry-level). In the US these measures will be implemented for all employees as of 16 March 2009.

In EMEA and therefore at HP Germany the implementation will be made in 2 phases and will be consulted with the respective committees. The job levels Manager 2 and higher will be asked their consent for a salary reduction as of 1st of May 2009. For all other employees the implementation is forecasted for Q4 2009. The salary reductions will be permanent and will be implemented only with individual written consent. Here you’ll find further information and FAQs for EMEA.

You’ll certainly have questions on the implementation of this measure in Germany. We’d like to encourage you to send your questions via e-mail

We’ll work on your questions within the next days and provide answers and more information starting the week of March.

Further we’d like to inform you that on 12th and 13th of February the HP GmbH’s economic committee of the worker’s council has been informed by the management on workforce adjustments.

According to the plans, by the end of the year 556 jobs will be reduced in Germany (including the already communicated 250 reductions related to the EDS integration). This reduction refers to German, European and worldwide functions located at HP Germany.

These measures are based on the businesses’ cost structures and take standardizing of services and consolidation of function units according to „best-shoring“ into account.

Affected businesses and functions have partially been informed by the respective management teams or will be informed within the next days. It is our goal to achieve - in discussions with our workers council - an agreement on socially acceptable solutions.

We are aware of the difficult decisions we informed you with this letter.

At the same time we’d like to emphasize that HP’s success is essentially based on the adaptability of the company and its employees in a rapidly changing environment and our focus on competitive structures.

Let’s have a look to our customers and market. With our solution portfolio and mainly with our attitude and capabilities to implement necessary changes we can effectively support our customers and partners – even in difficult times.

Best regards
HP GmbH Management

Anonyme a dit…

Faire un effort en acceptant une baisse pour sauver des emplois... pourquoi pas. Le problème est que je n'ai (plus) aucune confiance en HP. Il n'y a pas d'information sur la durée de cette mesure et en cas de problème, HP ne va pas gêner pour demander une nouvelle baisse ou pour licencier plus tard. Enfin quel interêt pour les futurs transférés (HP vers EDS), d'accepter cela, pour de toute façon, risquer de se faire virer dans les prochains mois...

CFTC HP a dit…

réponse à 13h51 : l'argument collectif (avis des CE etc...) pourra être utilisé, mais il y a aussi celui-ci : il n'y a pas que l'impact retraite, si tu es victime par la suite d'une suppression de poste, il y a aussi ton indemnisation licenciement et ton indemnisation chomage. Mais comme HP ne s'engagera jamais à ne pas faire de licenciements forcés...

Anonyme a dit…

Mon manager a déjà essayé de me convaincre. En déroulant tous les arguments de ce forum je lui ai dis que je ne participerai pas. Voila, pour moi c'est fait.

Anonyme a dit…

il vaut mieux éluder la question si possible plut^to que de prendre en frontal son manager (sauf si c'était déjà le cas aujourd'hui...)

Anonyme a dit…

Encore l'argument tarte à la crême de la crise pour une réduction des salaires et le chantage aux licenciements. Très utile pour maintenir les profits, les dividendes aux actionnaires et les bonus hors norme de nos dirigeants.

Autre avantage de cette réduction permanente de salaire : la part variable de nos revenus va augmenter et cette part est purement discrétionnaire (pas besoin d'accord de qui que ce soit pour modifier son montant).

Anonyme a dit…

Pourquoi se sentir géné de dire non à une réduction de salaire? que craignez vous?
des représailles de votre mgr? ne plus être ranké K ? ne pas avoir d'augmentation l'année prochaine? pas de VBP?
je pense qu'il n'y aura pas d'augmentation du tout l'année prochaine ( on en a déjà eu cette année grace au calendrier des NAO, la direction ne va pas faire l'erreur 2 fois), il n'y aura pas de VPB ou très peu , très ciblé.
et en plus MH ne garantit rien sur des réductions de postes, simplement cela ne se fera pas au niveau WW mais pays par pays comme on peut le voir an Allemagne.
Quand on a rien à perdre, la question sur la réduction de salaire ne devrait pas poser de problème,
La réponse est NON

Anonyme a dit…

Autre possibilité, dire oK pour une réduction de salaire pour participé à l'effort d'HP, mais en s'alignant sur l'effort de MH par rapport a son global compensation package, soit à en croire des estimation 0.7%, et pour une durée limitée de 3 mois , renouvelable suit à l'accord express de l'employé. Bonne volonté, mais avec responsabilité vis à vis de sa situation familiale et financiere.

Anonyme a dit…

Désolé mr MH, en bonne gestion de ma sct unipersonel, je suis obligé de dire non, pour garantir mon avenir.

CFTC HP a dit…

Union anger as Hewlett-Packard proposes 5% pay cut for employees
The Guardian (UK), 2/19, Richard Wray

Union leaders have reacted with anger to plans by Hewlett-Packard to slash employees' pay after the American computer manufacturer announced poor quarterly profits and warned about profit levels for the year ahead.

The company merged last year with IT contractor EDS, which has found itself at the centre of controversy in the UK over cost over-runs in large-scale government computer contracts. It employs about 300,000 worldwide including roughly 20,000 in the UK.

The company plans to reduce employees' wages by 5%, though for some it will come down by just 2.5%. The cut will be implemented straightaway in the US, but in Europe, where employment laws are rather tighter, HP will initially only force the wage cut on managers.

The company's chief executive, Mark Hurd, will see his base salary reduced by 20% while other executives will see their salaries drop by 10%-15%. The wage cuts are designed to reduce costs without the need for redundancies following a drop in third-quarter profits to $1.85bn, from $2.13bn. The company also reined in its forecast for annual profits and said it reckons annual sales will be $112.5bn-$116bn, down $14bn on its previous forecast.

"There are pockets where restructuring needs to happen, and areas where actions will be taken as part of our ongoing workforce optimisation process," Hurd explained in an email to staff sent on Thursday. "But at a company-wide level, I don't believe a major workforce reduction is the best thing for HP at this time."

HP was unavailable for comment on how the majority of UK workers will be affected by the move but Unite, the UK's largest union, said that any pay reduction in the UK would only be with employee agreement. Despite that, Unite national officer Peter Skyte expressed astonishment at the move.

"UK employees who have made a key contribution to the doubling of the HP services revenue and borne the brunt of redundancies in Europe will be astonished that a company that is increasing revenue and still making substantial profits is seeking a pay cut from its UK workforce," he said. "While the basic pay of senior executives is being cut, they will more than make up any reduction in basic pay by increases in their executive bonuses brought about by reductions in every one else's basic pay."

CFTC HP a dit…

"The cut will be implemented straightaway in the US, but may take a little more time in other countries where unions are stronger"

C'est le moment d'adhérer à votre syndicat préféré !

Anonyme a dit…

il y quand meme un truc dingue, HP fait des benefs, je ne recoit rien en retour (pas d augmentation pas de vpb rien de rien) hp fait moins de benef, je dois baisser mon salaire
alors la , c est dur a avaler

Anonyme a dit…

...
I really count on PSG employees to broadly support the corporate salary cut initiative by giving their consent when asked.
...

For those countries that require consultation with works councils and other employee representatives in relation to these measures, this announcement is not intended to provide country-specific information, and in no way reflects final decisions at a local level. Where required by law, final decisions will be subject to prior consultation with works councils and other employee representatives.

CFTC HP a dit…

Pour encourager ses troupes à livrer quand même la marchandise, le PDG Mark Hurd a promis de ne pas abolir les incitatifs à la performance.

«Si la compagnie réussit bien, si nos différentes activités réussissent bien et si vous performez bien, vous pourriez bien rattraper la différence avec votre bonus», a dit M. Hurd dans un courriel adressé à ses travailleurs"

benefice.net

Anonyme a dit…

http://www.miroirsocial.com/actualite/hp-baisse-des-salaires-la-ou-ce-sera-legalement-possible

Anonyme a dit…

pour moi, quand il y aura:
- un cut en % sur les packages totaux et pas seulement les salaires
- une reduction des dividendes
- un arret des distributions de stock options et actions gratos
- un arret des rachats d'actions (1.8Milliard le dernier quarter, pour quel resultat?)
-le gel des bonus indecents (style 6 mois de salaire)
- l'arret des privileges des managers (hotels plus chers en deplacement, off sites en hotels de, voyages, telephones non controlles, abus des voitures de fonction...)
- le cote temporaire des mesures (pour ne pas affecter ma retraite, mes eventuelles indemn de chomage) et les engagements sur le partage equitable des profits futurs
alors, on pourra discuter de mon accord pour une reduc de salaire, et compter sur ma motivation ...
mais pour l'instant c'est clairement NON, meme s'il y a des risques, et je compte sur mon syndicat pour m'aider a resister

Anonyme a dit…

Je trouve l'idee d'avoir une contre-proposition faite par les syndicats tres interessante. Avec quelquechose de "temporaire" pour passer l'orage (reduction temporaire, prise de conges sans solde) sur la base du volontariat, mais rien de definitif... Cela permettrait de montrer un bonne volonte et un niveau de proposition, sans s'aligner betemment sur une proposition unique et une vue purement americaine de la solution... on sait aussi penser...

Anonyme a dit…

vendredi 20 février 2009 19 h 28 CET

Pour moi, y'a pas de contre proposition a apporter.

C'est non, clair et definitif.

Faut pas oublier les 2500 euros d'abondemment sur le PEG ......

On a deja donné, circulez, y'a rien a voir.

Anonyme a dit…

Mark Hurd doit mettre des troncs, les employés mettant une petite pièces, comme pour le denier du culte et basta!!! il est pire que Don salluste ( le vil collecteur d'impot du roi d'espagne) dans " La folie des grandeurs" avec notre truculent Louis De funes. Une petite pièce pour le roi , un gros sac pour moi. L'hypocrisie personifié, a ce point c'est grandiose.

Anonyme a dit…

J'ai honte de travailler à HP, le boss nous prend ouvertement pour des c... depuis des années et ca marche ...

CFTC HP a dit…

http://www.journaldunet.com/management/temoignage/appelatemoin/4386/seriez-vous-pret-a-accepter-une-baisse-de-salaire-pour-garder-votre-emploi/

hpwfr a dit…

"The company has today told us that in the UK any pay reduction will only be with employee agreement and that no coercion will be applied..."

Congratulations to you fellow employees in non-U.S. countries! In the U.S. "coercion" is the standard operating procedure (SOP)...modus operandi..."just the way things are done around here." Oh, but it's actually even better at my site. At my site, mgmt doesn't even announce anything to us...or meet with us (except every 4 months or so) [and I mean my direct mgr does not discuss the merger, wage freezes, etc. with us]. Rather, if we are foolish enough to inquire, we are told in curt tones to "read the web site". That "mgmt 5 layers up doesn't know any more about the situation than you do...than what is on the web site." And, of course, there is no provision for us to view the all-hands corporate or services division broadcasts. We can't call in. We are not allowed to stream the broadcasts. We have no VPN access to the broadcasts from home. Requests for the media to be ordered and provided on site are met with disdainful laughs. Yep, that is the level of "discussion" that ensues for the various wage freezes, bonus cancellations, wage cuts, etc. We are on our own. I derive absolutely no HP support for any work I do. I accomplish everything on my own merits based upon extensive experience gained at numerous companies prior to HP. I have no mgmt support from any (and every) layer above me that I could conceivably directly contact (and I've tried to get something, anything resolved by at least 3 of the 5 layers above me that I can contact) [layer 4 verbally beats me up if I even step into his office after he posted an "open door" policy; layer 5 just ignores me].

So, in summary, if I happen to receive an email from Hurd or read in the daily news I might become aware of the fact that my wages will be cut. I'd also notice my next reduced paycheck. But no mgmt discussion. Do I have a choice? No. Is it coercion? I guess in the sense that I have absolutely no say in the matter except to leave. Is the change discussed with me? No. I'm supposed to read the web site and see what's in store for me. Ah, the wondrous advantages of the Web and automation. What are my multiple layers of highly paid managers doing again? Obviously, not managing me.

Anonyme a dit…

En relisant les posts de ce sujet, je pense qu'il serait intéressant pour nos syndicats, d'utiliser comme angle de contre-argumentation, la mise en parallèle entre les économies possiblement réalisées par ces baisses de salaires (en gros 1 milliard de $ par an en se réferrant à un rapide calcul fait plus haut) et l'argent passé par HP annuellement à racheter ses propres actions.

A propos de ce dernier, et si j'ai bien compris les chiffres des documents officiels :

FY07 : http://media.corporate-ir.net/media_files/irol/71/71087/AR2007/page_032.html

FY08 : http://media.corporate-ir.net/media_files/irol/71/71087/AR2008/HTML2/hewlett-packard-ar2008_0040.htm?irow=15

-> Le 31 octobre 2007 il restait 2.7 milliards de dollars d'autorisation pour racheter des actions HP.
-> le board a autorisé le 19 Nov 2007 un programme de rachat d'action de 8 Milliard de dollars
-> le board a autorisé le 19 septembre 2008 un autre programme similaire de 8 Milliards de dollars.
-> à la fin de l'exercice 2008, il restait 9.1 Milliard de dollars disponibles pour racheter des actions.

Donc durant l'année fiscale 2008, il y a eu 2.7 + 8 + 8 - 9.1 = 9.6 milliard de dollars dépensé en rachat d'actions HP.

Oui vous avez bien lu. Au moins 9.6 milliard de dollars soit au moins 9 fois la somme économisée par HP en faisant des baisses de salaires.

Ce programme de rachat d'actions à l'air d'aller à peu près créscendo avec les années. D'aprés les annual reports toujours:

FY04 : 5 Milliard $ autorisés .. (pas les dates)
FY05 : 4 Milliard $ autorisés (Aug 25th 2005)
FY06 : 6 Milliards $ autorisés (Aug 15th 2006)
FY07 : 8 Milliards$ autorisés (March 15th 2007)
FY08 : 16 Milliards $ (Nov 19 2007) + (Sep 19 2008)

Bien sur qu'HP doit continuer à racheter des actions, afin d'équilibrer l'émission de nouvelles actions pour ses employés (SOP par exemple). Mais presque 10 Milliards de dollars en 1 an ?

Que cherche t'on exactement à diluer avec une telle somme ? En plus je ne sais pas vous, mais moi des stock-options avec mon niveau expert, ca fait un petit moment que j'en ai pas vu la couleur. Et des stock award, n'en parlons même pas.

N'en déplaise à certains sur le blog, je ne peux m'empêcher de mettre en relation, la courbe d'accroissement des dollars passés à soutenir les actions d'HP (pour un résultat d'ailleurs, plus que discutable), avec la courbes d'acroissement du nombre de stocks awards (et pas de stock options, directement les actions, comme ca on gagne à tous les coups) du top management HP.

En tout cas, je pense que celà serait intéressant d'utiliser ces chiffres et les remonter aussi dans les médias.

Anonyme a dit…

Pour moi c'est simple, ma réponse sera non à la demande de réduction de salaire.
Quand HP va bien, très bien même, les augmentations de salaire sont ridicules. même pour les bien rankés, et en plus on nous ote les autres avantages (e-awards, stock-option, abondement PEG, CPB).

Alors HP va un peu moins bien et on me demande de réduire mon salaire? Ben non. Terminé. Finis les efforts qui ne sont que d'un seul côté sans aucun retour quand ça va bien.
Individualiste moi? Ben c'est pas ça qu'HP encourage maintenant?

D'ailleurs je l'ai déjà fait cet effort de réduction de salaire, en 2000 je crois. Moins 5%. Fallait aider à sauver HP qu'ils disaient, notre efforts à tous y contriburait etc, etc, etc...
Bref, paure pomme, j'y ai cru à cette bonne parole, d'autant à l'époque il existait encore une certaine forme d'honnêteté et de solidarité chez HP (on en est bien loin aujourd'hui). Sauf que 6 ou 8 mois plus tard je crois, les méga licenciements sont arrivés. Et comme un con, j'avais baissé mon salaire pour rien!!!

J'attends avec impatience que mon manager me parle de cette baisse volontaire de salaire pour lui rire au nez!!!

Anonyme a dit…

C'est fini le temps ou on acceptait de baisser les salaires, car on savait que quand cela irait mieux, on s'y retrouverait. Les directions d'HP était honnête. Je suis au variable et je vais largement cotiser au 5%. Donc ce sera mon maximum.
Maintenant pour les syndicats c'est l'occasion de négocier pour les arrêts de plans de départ et surtout une vraie politique d'augmentation quand la conjoncture sera meilleure.
Il est temps de se poser chez la question de la répartition des bénéfices : actionnaires - employés et...R&D. J'ai l'impression que ce dernier point est comme les employés.
Dans mon équipe on est déjà en train de se mettre d'accord pour tous refuser une baisse de salaire. Pour rappel on a fait 2.8 Milliards

Anonyme a dit…

Il y aurait deja des pourparlers ça et là entre manager et employé sur des propositions de reductions: attention, certains cadres sont sollicités sur 2,5% mais je vois dans ce forum aussi le chiffre de 5% pour les cadres. Assurez-vous qu'il y a une communication FORMELLE des HR la dessus, il ne manquerait plus qu'il y ait marchandage par groupes et que les reductions eventuellement acceptées par les uns soient differentes les unes des autres a job level équivalent !

Anonyme a dit…

URGENT : N'oubliez pas de vider vos plan epargne temps avant la baisse des 5%. Sinon ce sera aussi perdu pour les jours épargnés.

CFTC HP a dit…

à propos de plan, si en février votre salaire est passé au dessus des seuls d'épargne salariale (3500 euros, 4500, 5000 et 5500) qui déclenchent des coefficients d'abondement inférieurs, pensez à augmenter votre cotisation PEG pour continuer à bénéficier d'un abondement brut mensuel de 2500 Euros/12. Ca n'est pas automatique !

Le lien est ici pour les seuils que l'on trouvera dans le mini-guide et modifier ses versements :

http://intranet.hp.com/country/France/rh/Pages/pegperco.aspx

CFTC HP a dit…

http://www.journaldunet.com/solutions/breve/36407/le-patron-de-hp-veut-reduire-les-salaires-pour-preserver-l-emploi.shtml

Anonyme a dit…

Ridicule !! comment demander aux 600 futurs employés dont l'emploi va être supprimé de réduire leur salaire ? l'allocation de chômage est calculée sur le dernier salaire brut, non seulement on va se faire virer et en plus on nous demande une diminution de salaire ? (ou alors c'est une mesure humanitaire pour aider les Assedic).

Futur EDS et probablement futur chômeur

message retoqué (ça va un peu trop loin...) a dit…

Autant virer M.Hurd, et cela représentera une sacrée économie...

Anonyme a dit…

16h08 ==> d'autant que cette mesure ne serait effective pour les contributeurs individuels EMEA pas avant Q4 éventuellement (voir "EMEA Leadership Comms" du 19 Février), d'ici là, tu sauras probablement mieux les conditions du transfert vers EDS.

Anonyme a dit…

Mais ce qui est demandé par Mark Hurd est un contrat foireux avec le salarié car il n'y a aucun respect humain pour l'employé, si ce n'est le respect légal du pays: quand la croissance était la, c'était déjà la lithanie des compressions de couts (Salaires bloqués, dégradations, bureaux mobiles, fermeture de site, délocalisations permanentes...), alors que lui et quelques uns se goinfraient de salaires et primes opulentes. Maintenant que la crise rattrape HP et Mister Hurd, il demande à ces memes salariés,de réduire leurs salaires...
Alors quelques petites suggestions: qu'il commence à négocier avec les actionnaires HP un rendement réaliste, donc moins élévé du compte de résultat HP, puis que la mesure de réduction des salaires s'applique à la totalité du salaire percu pour tout le monde (fixe+bonus+stock option...), puis qu'il donne des garanties de non licenciement pendant X années, si ces salariés font cet effort. Si non quel interet? Baisser son salaire maintenant et puis se faire virer dans quelques temps avec des conditions de licenciements diminuées, y'a pas qu'HP et Mark Hurd qui a des contraintes de budget, les salariés aussi en ont...

Anonyme a dit…

Le seul projet de Hurd pour remonter le plus d'argent possible à quelques privilégiés est la réduction des couts chez HP, et en bon pingre, il en a deja usé presque toutes les ficelles. Maintenant, il ne reste plus qu'a demander à ceux qui font tourner la boutique HP: les employés, avec un odieux chantage au chomage qu'il met dans la balance, de puiser dans leur salaire pour donner encore et toujours a HP, sans aucune garantie de quoi que ce soit pour l'avenir. Ca permet à HP d'économiser les couts, sans provision de restructuration, encore une économie de plus dans une société HP qui continue pourtant à gagner beaucoup d'argent, c'est un scandale.

Anonyme a dit…

Il faut que les syndicats négocient une baisse PROVISOIRE des salaires, c'est le seul moyen de s'en sortir. Ok pour cette période mais retour au salaire d'origine selon des critères à négocier. Il ne faut que ce soit une baisse définitive.
Par ailleurs les personnes doivent se consulter par équipe pour avoir des positions communes.

Anonyme a dit…

Humour noir: Syndicats, afin de soutenir cette "Pauvre direction HP dans le besoin", pensez-vous ouvrir un compte bancaire de solidarité, ou chacun pourra faire un don (A votre bon cour M'ssieurs Dames!), à moins que l'on puisse envoyer des dons en nature (Vetements, denrées non périssables...), ou alors organiser un gala de charité pour les bonnes oeuvres de Mark chez HP.

Anonyme a dit…

Commencez donc par supprimer ce programme LOGO IBBIUP qui coute cher
et ne rapporte rien.Ces fausses remontées bussiness me font vomir.

Anonyme a dit…

Demander aYDT l'organisation d'un gala de solidarité pour HP aux Ulis et faire une donnation à MH est une tres bonne idée. Dans la grotesque plus de limite, comme dans la honte.

Anonyme a dit…

organiser un vote sur le sujet de la contribution, merci

CFTC HP a dit…

tu veux dire un sondage pour savoir qui serait volontaire et qui ne le serait pas ?

Anonyme a dit…

Un sondage sur pour ou contre sur une baisse de salaire

Anonyme a dit…

Une société qui gagne autant d'argent... Mais cela ne suffit pas, il faut continuer à presser le citron. Et quand il ne reste plus rien, on s'attaque à l'écorce. J'ai vraiment honte de travailler chez HP. On atteint les sommets de la bêtise humaine.

CFTC HP a dit…

pour 19h30, voilà le sondage est en ligne

Anonyme a dit…

Si au lieu de baisser les salaires, HP faisait un emprunt auprès de ces employés ?
Comme cela, le salaire brut serait intacte en cas de licenciement pour les assedic.
Emprunt a rembourser par HP biensûr avec intérêts en cas de licenciement.

Anonyme a dit…

PFR moyen estimé 2008... ~ 54000 €
VPB moyen estimé 2008... ~ 5400 €

no comment :-)

Anonyme a dit…

Autre solution: chez Panasonic, les managers ont le choix entre perdre leur emploi, ou acheter pour 1000E de materiel... Ou comment relancer la boutique employes !

http://business.timesonline.co.uk/tol/business/markets/japan/article5723942.ece

Anonyme a dit…

Et quand je pense que MH a osé, à l'annonce des résultats Q4FY08 il y a 3 mois revoir A LA HAUSSE les prévisions de CA & de bénef pour 2009 alors que la plupart des CEO se refusaient à toute prédiction et que nous étions déjà en plein marasme... Quand je pense à cette annonce de résultats avancée de 3 jours... Et bien je me demande à qui profiter le crime... Peut être que la SEC finira par jetter un oeil quand les Madoff & consors auront été débusqués...

Anonyme a dit…

BP instaure un gel des salaires
De façon informelle, le pétrolier britannique BP a décidé de ne procéder à virtuellement aucune augmentation pour ses dirigeants et managers.

Au moins, ils ont eux la decence de ne pas toucher aux employes de base!

CFTC HP a dit…

http://www.channelnews.fr/actu-societes/fournisseurs/2481-les-salaries-de-hp-incredules-face-a-la-baisse-imposee-de-leur-salaire.html

Anonyme a dit…

serais curieux d'avoir les arguments de ceux qui votent "oui" a la baisse de salaire.
des remords par rapport a leur PFR? des augmentations injustifiees? sinon je vois vraiment pas ...

Anonyme a dit…

Pour moi ce sera non a une baisse de mon salaire. J'atend avec impatience le courrier de la direction me demandant si je suis volontaire.

Faut quand meme pas oublier que notre remuneration en a deja pris un sacre coup depuis le 1er janvier avec la perte de remuneration des fameux 10 jours.

De plus l'abondement PEG passe a 800 euros au 1er novembre (perte de 1700 euros), et qu'il sera a ZERO au 1er novembre 2010.

Ca fait quel pourcentage de perte de remuneration ca ?

CFTC HP a dit…

01 net

« Tous les salariés français seront impactés par ce programme, mais, contrairement aux Etats-Unis, la proposition de baisse de salaire se fera sur la base du volontariat. Les échelons de baisse appliqués seront les mêmes que ceux pratiqués outre-Atlantique. Les instances de représentation du personnel seront consultées dans les semaines et les mois qui viennent. Mais il est vraisemblable que ces baisses de salaires n'interviendront pas avant le troisième trimestre », explique Nathalie Touzain, porte-parole de HP. Le salaire de base du PDG de HP France, Yves de Talhouët, devrait d'ailleurs lui aussi être impacté d'environ 15 %.

Anonyme a dit…

Voila ce qu'il va se passer :

http://www.lemagit.fr/image/141/juguler-crise/

J'ai deja un client qui a soulevé la question.

Anonyme a dit…

certains juristes disent qu'un refus de signer l'avenant avec la baisse entraine un licenciement économique, sauf que plus de 10 refus et c'est un PSE ! Donc général, donc critères d'ordre etc... Comme on sera sans doute déjà en plein PSE, un gros bazar s'annonce ! Bravo Hp KO !

Anonyme a dit…

C'est quoi cette blague ?
je parle du commentaire de 23-02 à 12h05

Anonyme a dit…

Est-ce que la baisse des salaires au niveau IC va atteindre la France?

Quelles pressions peuvent etre faites sur les salaries pour qu'ils acceptent?

Quels sont les recours contre la chasse au sorcieres (ceux qui n'auraient pas accepte)?

Anonyme a dit…

re: 12h05
Il n'a rien compris. Vaudrait mieux s'abstenir que d'écrire des bêtises.
S'il s'agit simplement d'une demande de modification de contrat sans impact en cas de refus, l'histoire des 10 refus ne s'applique pas.

Anonyme a dit…

je suis 12h08 et voici ma source, ça n'est peut-être pas moi qui n'a rien compris :

"Rappelons qu'en France « toute réduction de salaire n'est pas possible sans l'accord individuel de chaque salarié. Si le salarié refuse, il peut se voir menacé de licenciement économique. Dans la pratique, l'employeur s'expose alors à débourser des indemnités de licenciement, ce qu'il n'est pas forcément prêt à faire », explique François Dehay, conseiller juridique à l'Ifec. "

http://www.01net.com/editorial/403826/hp-propose-des-baisses-de-salaire-pour-ne-pas-licencier-y-compris-en-france/

Anonyme a dit…

12.09/12.05
on peut penser que ce serait le cas (avenant) si HP france voulait imposer cette baisse. or, on parle de volontariat, non?
CFTC, j'ai juste?

Anonyme a dit…

Si 14h37 est vérifié, alors c'est un accord du salarié que ne sert à rien finalement...
Les syndicats devraient mettre à profit le temps donné en France pour établir la ligne de conduite à adopter et comprendre quelles sont les conditions de cette baisse? (temporaire?, definitive?, pour quelles bénéfices?)

CFTC HP a dit…

oui, on aura notamment tout le temps des consultations CE d'ici le mois de mai (fin du SOP et baisse proposée aux managers) pour explorer ce sujet qui a de multiples facettes psychologiques et juridiques. On a bien sûr déjà commencé.

Anonyme a dit…

Il me semble que l'info 01net est largement incomplète, et ne trouve sa justesse que dans les cas de plan de sauvetage d'une société -mais tel que encadré par la législation Française- (dépot de bilan ? autre ? ..). Mais en tout cas curatif et non pas préventif !!

Bref ne sur-réagissons pas sur deux lignes publiées sur le WEB sans avoir le total du contexte ...

Et retenons que HP est juste en passe de tenter d'appliquer ces mesures comme un remède
anticipatif du maintien en bonne santé de la compagnie (et de la préservation des profits des dirigeants et actionnaires ..)

CTFC nous dira je pense après vérification...

Anonyme a dit…

En tout cas, il y a un enorme risque d'avoir des traitements differents au sein meme d'HP. J'insiste sur un point, il y aurait des chiffres annoncés qui varieraient pour des employés de meme scoping, sur le meme site et pour la meme division. Il est donc impératif d'avoir un process uniforme, car si déja le point de départ n'est pas le meme, ce sera impossible à implémenter, en supposant bien sur que des salariés acceptent, ce qui dépendra évidemment des conditions négociables.

Anonyme a dit…

Et tous et toutes !!!
Super que vous soyez bien réveillé(e)s et vindicatifs -voire très énervé(e)s- sur cette mesure de baisse de salaire.

Alors imaginez vous dans la peau des 'HP-OS' qui depuis plusieurs mois savent qu'il vont passer vers EDS dans des conditions très floues, voire douteuses, voir perdantes .... pour eux c'est le fusil a deux coups, avec cette affaire de baize (pardon baisse !) de salaire ...

Concludion: solidarité des employés, solidariteé des Org Syndicales, avançons de front, c'est la guerre !!

Anonyme a dit…

12h05 et 14h37

Je confirme, tu n'as pas compris.
En cas de refus du salarié, le salaire et donc le contrat de travail ne sera pas modifié et le salarié encore moins licencié.

Le cas auquel ce conseiller juridique fait référence correspond effectivement à une situation où le salarié serait licencié en cas de son refus.

Anonyme a dit…

Forte pression du manager qui nous dit clairement que si on ne participe pas on sera un vilain petit canard. Que ce sera visible bien sur à son niveau. Qu'on est bien content de participer aux bénéfices et donc il faut aider HP quand les temps son durs. Je lui ai répondu que la participation aux bénéfices est exponentielle pour les managers et donc je souhaiterais que les efforts soient aussi exponentiels pour les managers. Petite question:
Si on est 2% au dessus du salaire minimum de la convention collective, est-il possible de repasser 3% au dessous de la convention collective ? Y a t'il des gardes fous. Ou si l'employé est ok, il repassera sous le min de la convention ?

Anonyme a dit…

Un seul mot d'ordre: UNION.
Il faut deleguer les syndicats pour qu'il refuse la baisse a notre nom.

Anonyme a dit…

Pour moi pas question d'accepter une baisse de salaire, surtout que arbitrairement note I cette annee donc pas d'augmentation ni de VPB et que mon augmentation cumulee durant les 7 dernieres annees et de .... 5%.

Anonyme a dit…

Trop facile... ces dernières années, HP a gagnée des milliards de $ alors que les augmentations ont tjs été au minima voir 0 ! HP Baisse le PEG, géle les e-awards etc, la formation, etc... Aujourd'hui, HP gagne (toujours) moins d'argent et il faut baisser les salaires...la bonne blague ! De plus, je suis un futur EDS qui risque de passer à la trappes ds quelques mois... Pour moi, c'est NON NON & NON

Edgar a dit…

Oui pour la solidarité… avec des garanties !

C’est du donnant-donnant … Moi j’aimerais enfin encourager nos dirigeants à redescendre sur terre … alors oui pour baisser mon salaire mais :

-Engagement immédiat de négociations pour départs volontaires dans le cadre du WFR en cours.

-Annulation des bonus et réinvestissement intégral dans l’entreprise des sommes ainsi dégagées.(dans les technologies durables par ex. et pour préparer l’hp d’après la crise).

-Arrêt du rachat d’action par l’entreprise pour soutenir les cours ( en pure perte car tout le monde sait que le soutien des cours ne se fera pas avec qqs malheureux milliards de $ alors que des milliers de milliards n’y suffisent pas !) .

-Suppressions des PFR et retour à un bonus collectif.(pour que la solidarité marche dans tous les sens).

Oui alors là on commencera à refaire confiance à nos dirigeants ET notre HP retrouvera sa place dans notre monde… celle d’éclaireur clairvoyant.

Skywalker a dit…

Nos salaire ont déjà baissé en France, sur les 10 dernières années par rapport à l'indice des prix le salaire moyen à regressé. Ensuite on perds l'abondement PEG/PERCO qui fait plus que 5% de mes revenus.

Anonyme a dit…

Il n'y a absolument rien de rationnel pour expliquer le caractère DEFINITIF des mesures proposées... Le marché ne restera pas comme ça ad vitam aeternam, aucune raison donc de ne pas prévoir quelque chose de temporaire !

MH nous "propose" une solution pour éviter un plan et passer le cap d'une période difficile, soit, mais il n'a aucune raison de pénaliser ses employés à vie alors qu'ils auront aidé à sauver la boîte...

Des mesures provisoires seraient d'autant plus adaptées qu'elles permettraient de faire le point au bout d'une certaine période pour analyser le retour sur investissement et tenir compte de l'évolution du contexte.

... Donnant, donnant ! Certainement pas de façon définitive et dans un seul sens en tout cas...

Anonyme a dit…

Evidemment, ce serait oui, sous condition.
HP France est en train de payer la politique salariale de ces dernieres années. Si les augmentations du passé avaient été en rapport avec la croissance, peut etre qu'il y aurait moins de résistance à accepter une baisse temporaire aujourd'hui, mais comme il faudra plusieurs années pour rattraper 5%, ce sera tres difficile voire impossible à faire accepter. Le staff HP France est bien conscient de cela.
Par ailleurs, il y a quand meme une logique qui m'échappe: le but de variabiliser les bonus, c'est a la hausse quand ça marche et rien quand ca ne marche pas non? Alors quand M. Hurd dit que ce sera pour "funder" les bonus, c'est particulierement intelligent, voire vicieux: je donne d'une main ce que je prend de l'autre, sauf que ce que je prend d'une main (baisse salaire) est constant, alors que le VPB est remis en question tous les ans, au petit bonheur la chance, si tout va bien et si tu plais un peu a ton boss.
Bien sur que pour moi c'est non, sauf si:

- quelqu'un m'amène la preuve qu'il y a un risque juridique (conseil: cabinet Florian Jorquera sur Grenoble, excellent conseil juridique qui a "levé" l'affaire du CPB)
- quelqu'un m'amène les conditions associés à cette baisse (durée, réversibilité...)

Je suis toutefois consciente de la situation économique actuelle et supportrice d'un effort qui est proportionné et temporaire ==> ON N'A JAMAIS VU UNE CRISE DURER 10 ANS, QU'ON M'EXPLIQUE POURQUOI MA BAISSE DE SALAIRE SERAIT INDEFINIE ?

Anonyme a dit…

Pour 23.02 16h09 : on ne peut pas te payer en dessous de la Convention Collective. C'est illégal. Un avenant à ton contrat ne peut s'appliquer que s'il est plus favorable que la Convention Collective.

Anonyme a dit…

Intéressant (in Capital.fr du 04/02/2009 à 16:59):

Malgré un bénéfice net de 12,3 milliards de dollars en 2008, IBM a annoncé ce matin la réduction des salaires de ses commerciaux. 2 000 salariés français vont ainsi perdre 15% de leur rémunération. En période de crise, votre entreprise pourrait prendre une décision similaire. Le point avec Baudouin de Moucheron, avocat associé au cabinet Gide Loyrette Nouel.
Baisse de salaire ou licenciement économique ? C’est choisir entre la peste ou le choléra. Avec la crise de plus en plus de cadres risquent pourtant d’être soumis par leur employeur à ce choix cornélien. Cette possibilité est prévue par la loi, sous certaines conditions.

Un motif économique sérieux
« Tout employeur peut proposer à ses salariés de modifier leur rémunération -dans la limite des salaires minima prévus par la loi ou les conventions collectives - dès lors qu’il invoque un motif économique sérieux», affirme Baudouin de Moucheron, avocat associé au cabinet Gide Loyrette Nouel. Par motif sérieux, la loi entend une baisse de l’activité, de rentabilité ou encore l’impossibilité d’honorer le paiement des charges salariales… Une société qui continue à faire des bénéfices aura évidement plus de difficultés à faire accepter sa proposition à ses salariés et notamment aux représentants du personnel.

L’accord du salarié
Car le salarié doit donner son consentement. La rémunération est un élément substantiel du contrat de travail et ne peut être modifiée unilatéralement par l’employeur. Ce qui est heureux car, en l’occurrence, la loi n’oblige pas l’entreprise à prévoir de contrepartie, ni de rattrapage ultérieur.
Le salarié informé de l’intention de l’entreprise par courrier, à donc trente jours pour donner sa réponse. S’il accepte, la baisse de rémunération est entérinée par la signature d’un avenant au contrat de travail. Il peut aussi refuser. « Dans ce cas, l’employeur a deux solutions : soit il renonce à la baisse de salaire proposée, soit il licencie le salarié pour motifs économiques », précise Baudouin de Moucheron.

Recours possible
L’objectif de l’entreprise est souvent d’éviter un plan social, mais les salariés peuvent estimer qu’elle fait preuve d’opportunisme en prétextant des difficultés financières en période de crise. Les personnes licenciées suite à leur refus d’accepter la réduction de rémunération peuvent donc contester les motifs économiques invoqués pour rompre les contrats de travail devant les prud’hommes.

Anonyme a dit…

Vraiment aucune raison d'accepter, mais tout de refuser, réflechissez!
Il ne reste aux employés HP que les 12 mois de salaire + la mutuelle + le repas journalier a la cafet à 5 Euros + le cafe gratuit pour ceux qui y vont et eventuellement le VPB dans un contexte de salaire quasi bloqué, depuis plusieurs années.
Aujourd'hui HP continue à gagner beaucoup d'argent (Un peu en dessous de l'objectif certes pour Q1), des parts de marché...
Quel est donc le pb: HP et MARK HURD toi vouloir en gagner toujours plus des sous au détriment des employés??????
Pour mémoire, dans le régime par repartition, le salaire de base en France est la réference pour les cotisations retraite, chomage... Donc investir 5% de son salaire au détriment de sa retraite, de sa cotisation chomage, etc... dans HP, doit rapporter quelque chose a l'employé, mais HP dans ce cas ne propose absolument rien, ni ne garantit rien!
Incroyable, soit la direction pense que les employés sont des naifs faciles à manipuler, soit elle cherche à leur faire peur en jouant sur les mots via le discours inquiétant des Managers de terrain pour arriver à ses fins de gains financiers. Comme disait Coluche jusqu'ou s'arrêteront-ils?

Anonyme a dit…

beaucoup risquent de regretter de ne pas etre partis au dernier PSE, ou alors, on peut en déclancher un simplement en étant beaucoup à refuser cette baisse de salaire car je ne suis pas sur que 16h02 ait raison et il me semble que le premier post de 14h37 a un fond de vrai.

Anonyme a dit…

idee:
Si une baisse de salaire est acceptée, alors en cas de licenciement (qui risquent d'arriver de toute maniere !), alors le salaire de reference pour le calcul d'indemnites sera soit le dernier, soit celui AVANT la baisse (le maximum des deux)

Anonyme a dit…

Cette demande insistante de la direction HP Mark Hurd et ses équipes, de laisser planer l'épee de Damoclès des licenciements, sans fait précis (Comme si avec les 5 ou 6 plans vécus à HP depuis 2000/2001, on n'avait pas d'expérience en la matière!) pour forcer les salariés à baisser de 5% leur salaire (alors que HP continue à gagner un fric fou) s'apparente à du chantage, c'est donc inacceptable, et puis qui dit que dans quelques mois, ce ne sera pas 5, mais 10% de sacrifice supplémentaire demandés, ce sera alors la fuite en avant.
Et puis sur un autre registre, vous allez dire quoi à votre banquier, qui vous a consenti un crédit pour votre appart, et votre auto, quand il verra que votre salaire baisse, vous lui direz que c'est pour sauver HP, et Mister Hurd? Y va rigoler jaune le banquier.

Anonyme a dit…

lundi 23 février 2009 19 h 33 CET sauf que c'est la loi qui demande le dernier salaire, par rapport aux cotisations versées qui compte, un point c'est tout, et c'est pas HP qui décide. C'est pour ca que cette baisse, c'est perdant dans tous les cas pour les gentils et dociles employes HP.

Anonyme a dit…

20h23: et bien dans ce cas, il faut se mettre d'accord pour que ton dernier bulletin de salaire fasse voir le meilleur salaire... c'est qu'une question de negociation tout ça! Sauf que est-ce que nos syndicats seront assez fute fute pour y arriver, ça c'est une autre histoire (voir la super nego des jours travaillés perdus lors du dernier PSE :-))

Anonyme a dit…

commentaire stupide de 20h47, sans les syndicats tu aurais aujourd'hui le minimum conventionnel puisque l'accord avait été dénoncé soit 218 jours sans épargne de congés, et sans indemnisations

Anonyme a dit…

moi tout ca, ca me rappelle l'après 11 septembre et la stratégie des néo conservateurs qui ont surfé sur la vague du terrorisme, pour faire avaler au bon peuple américain tout un tas de niaiseries et la réduction de leur liberté, afin d'avoir les coudées franches pour mieux installer leur petit bussiness de guerre.
Mark Hurd serait-it un neo conservateur ? Un indice : http://www.newscorp.com/management/board.html
Alors bien entouré Monsieur Hurd, non ?

Anonyme a dit…

HP tire ces dernieres cartouches, mais je pense que rien n'y fera car à mon avis nous n'avons pas encore touché le fond du fond de la crise. Par ailleurs et pour info, les negociations de gré à gré pour des départs volontaires sont acceptées volontiers par la direction (ai entendu une personne imprudente en parler récemment dans une salle focus)

Anonyme a dit…

Si c'est en vigueur quelque part en Q4 en Europe ça laisse un peu de temps pour voir l'evolution economique. Si c'est pire, pas la peine d'accepter cette baisse car des licenciements arriveront inevitablement, donc il faudra peut etre mieux se concentrer sur les conditions d'un PSE que sur celles de baisses de salaire totalement inutiles.

Anonyme a dit…

J'ai fait mes calculs.

La perte de la remuneration de 10 jours c'est :

- 5%

La perte de l'abondement PEG c'est :

- 5.2%

Au total ca me fait 10% de perte de remuneration.

Ca suffit pas ? la carotte, c'est avec une poignee de sable maintenant ?

Donc pour moi, ce sera NON.

On va voir poindre des menaces de la part de certains, on va entendre parler de liste noire et de plein d'autres trucs dans le style pour intimider les gens.

LOL

Silver a dit…

Ironie du soir, bonsoir !
(élégance du désespoir ?)

A bien y regarder, tout ceci (les baisses de salaires), c'est une bonne nouvelle ! Car les big boss vont réduire leur salaire de base de 10 ou 15%. Ca fera autant en plus plus les salariés "lambda", puisqu'HP s'est engagé à appliquer les résultats unilatéraux des NAO, qui prévoient quelques pourcents d'augmentation de la masse salariale. A la fin de l'exercice, il faudra bien qu'HP montre qu'il est "dans les clous" !
Je suis juste un peu désolé pour les mgr II qui vont se retrouver les vrais dindons de la farce, car difficile pour eux de ne pas être "volontaire"...

Anonyme a dit…

J'ai recu le mail de la CGC qui s'oppose a cette demande. Tres bien. J'attends de meme des autres syndicats.
Le sondage sur ce blog montre qu'une large majorite des votants est contre. Moi de meme.

HP a coupé tous les avantages des employes tout en goinfrant les membres du board et en gavant le management.
On nous abreuve de messages encourageant la performance individuelle (en la "récompensant" scandaleusement peu), une manière d'en donner le moins possible.
Et maintenant qu'HP va un peu moins bien on voudrait faire jouer la solidarité de tous alors qu'on joue l'individualisme à fond quand ça va bien.
NO WAY!

CFTC HP a dit…

Pour 22h51, tu attends de même des autres syndicats ? Il n'y a même pas besoin de le demander ! Et notre réponse à la direction sera intersyndicale le moment venu, comme d'autres dossiers récents (transferts forcés EDS, sites menacés etc...).

Anonyme a dit…

attention: HP vient d'emettre une "note", genre
effet à payer. Pas sur de ce que ça veut dire, on dirait une obligation (qui sera financée avec nos reductions de salaires, trop fort !)

Anonyme a dit…

Cette mesure de réduction des salaires (Nième mesure de réduction des couts à HP par Mark Hurd, dont c'est le seul projet pour HP, avant peut-etre de faire payer l'usage des toilettes aux employés, leur cout en courant consommé...) révolte la grande majorité des salariés. Il y a un ras le bol de sa gestion militaire de HP, et tout se passait bien lorsque la croissance etait la, mais aujourd'hui que la recession est mondiale, son management autoritaire ne fédère plus et l'opposition aux employés est réelle. On a l'impression qu'il est en mode panique, coincé entre le rendement financier irréaliste, qu'il veut dégager, et les capacités réelles de HP/EDS sur le marché mondial actuel.

Anonyme a dit…

Bravo 20h55 pour le scoop (http://www.newscorp.com/management/board.html).
Le board of director de newscorp (foxnews...) est un sympathique groupe d'humanistes et philantropes et notre PDG un element cle.
Je vous propose une photo du board de newscorp : chercher "Les piliers de la société",Georges Grosz 1926 (musée de Berlin).

Anonyme a dit…

mardi 24 février 2009 07 h 40 CET

Completement d'accord avec toi. Le management est en mode panique.

Comme on dit sur les terrains de rugby quand la melee adverse commence a perdre les pedales, "ils ont la chiasse".

Anonyme a dit…

On dirait bien que MH profite de la crise pour nettoyer certaines zones chez HP... Cette mesure de reduction de salaires definitive va monter pas mal d'employes et de managers contre lui dans probablement pas mal de pays... la colere gronde...

Anonyme a dit…

Bienvenue dans les entreprises qui suppriment de plus en plus la part fixe du salaire
au prfit du variable
cette reduction n est qu un pretexte pour introduire plus de variable
par contre je m attendais a une forte mobilisation en Europe pour debrayer dans tous les pays hp contre ces reductions vu le montant des bonus distribues en 08
en plus c etiat le bon moment de passer l info dans les medias sur cette pseudo reduction de Salaire de Mark Hurd
A quoi sert le CE Europeen ? c est quand une bonne greve au niveau Europeen ???

Anonyme a dit…

Comment peut on croire une demi milliseconde, que Q2 sera meilleur que Q1 dans les divisions produit ? La crise est là, et on a pas encore touché le fond.

Relisez le Message de Mr Hurd, ce n'est ni plus ni moins qu'une pré-annonce de licenciements a venir 'selon des résultats Q2'.

Alors adoptons un peu le point de vue de nos chers ($$ lol) dirigeants, et sauvons nous aussi nos acquis en s'appuyant sur nos droits (heureusemnt il y a encore qq lois garde fou dans ce pays!) et REFUSONS cette baisse de salaire.

Et les nantis, vous réalisez un peu ce que vous nous demandez ? baisse de salaire, alors que celui ci est la base de tout, primes diverses, rév salariales, primes de départ, retraite, chomage, .... Oui on est encore pas a plaindre par rapport au marché, mais c'est en interne HP que la répartition des $$ est déconnante, et là c'est NON.

Pour la première fois en plus de 25 ans chez HP... j'ai honte de travailler pour cette boite !!!!

Anonyme a dit…

je suis surpris de voir dans le message de EMEA leadership comms la possibilite de mettre des feedbacks sur un site approprie. Bon, ya pas l'air d'avoir bcp de place, mais deja de nombreux temoignages et pas des sympas! ouvrir le debat comme cela serait-il une preuve d'un debut de rebellion des tops managers a l'autoritarisme de MH et des US?
ecrivons tous pour proposer a MH dans les questions pour son speech de jeurdi de lancer un "VOW survey, NOW!", avec des questions pertinentes pour prendre la temperature de la base. pour une fois, je pense que le taux de participation serait eleve, sans coercition, et je pense aussi qu'il entendrait un certain bruit de (lame de) fond d'employes qui ont assez de se faire cou......er

Anonyme a dit…

Je voudrais apporter un éclairage sur les soit-disant 'back-lists' qui seraient construite pour les vilains petits canards qui n'accepteraient pas de baisser leur salaire, même après avoir été enfermés en un 1:1 avec leur boss (vious avez vu, je parle au conditionnel, ce ne sont que des suppositions, je n'ai bien entendu parler de rien, comme vous ...)

Je suis un 'vétéran' de cette compagnie. HP a toujours été 'une maison de verre' dans laquelle 'l'intégrité et la loyauté de nombreux salariés est la règle'. Et de plus ces gens sont pas stupides, rappelons nous la compagnie à toujours recrutée des gens a fort potentiel et est composée d'une écrasante majorité de diplômés et cadres.

C'est pour dire que les employés HP ils savent compter, et puis aussi voir un peu plus loin que les effets d'annonce (HP n'est pas encore synonique de HP = Hopital Psychiatrique...)

OK, supposons une 'black-list'. Et posons nous la question suivante: pour quoi faire?

1 - Pour virer ultérieurement les vilains canards ? pas si sûr, les lois de ce pays ne sont pas celles ci, et HP n'est pas au dessus des lois

2 - Pour s'en souvenir dans le futur. Là on rigole. Vous imaginez le Mgr qui vous recrute dans 18 mois ou deux ans, en guise de cadeau de bienvenue vous dire: mais dit donc tu étais en black list toi ? Un Mgr cherche LE profil qui lui va bien pour la MISSION qu'il doit satisfaire, et sur les résultats de laquelle il sera LUI-MEME mesuré, et donc payé. Vous en connaissez vous des Managers qui se tireraient une balle dans le pied pour leur futur recrutements, une fois la crise passée ? moi pas ....

3 - Pour nous intimider .... oh là là, que c'est bas, vilain, moche ...

Ne nous laissons pas abuser, chacun est assez grand pour tirer les conclusions des menus démoniaques qui nous sont proposés ...

Anonyme a dit…

Demission YDH, FS, et YDT

Arrêtons d'écrire, il faut agir maintenant !!!

Faisons une grève digne de ce nom ( façon Antilles ) en arrêtant de travailler tant que ces dirigeants n'auront pas quitté notre société car elle ne leur appartient plus.

Bien entendu, pour la première fois de l'histoire HP, ils devront partir sans aucun Bonus, aucun remerciements et mieux que cela en exisgeant le restitution immédiate de l'argent qu'ils ont placé sur leur compte en banque.

Dehors !!!! dehors !!!!!

CFTC HP a dit…

les réactions des employées EMEA sur le Blog Interne sont effectivement aussi virulentes que sur ce blog, et sans anonymat !

http://teams1.sharepoint.hp.com/teams/TSGEMEAComms/Lists/EMEA%20Leadership%20message/Threaded.aspx?RootFolder=%2Fteams%2FTSGEMEAComms%2FLists%2FEMEA%20Leadership%20message%2FQ109%20Leadership%20comments&FolderCTID=0x01200200B98B43333E6348469B9898503BF647C4

Anonyme a dit…

Bonjour, Tout les mois je suis dans le rouge il est impossible pour moi de faire une baisse de salaire avec 3 enfants a charge est moins de 30000 euro par ans dans mon foyé.je touche le fond.....

Anonyme a dit…

Bonjour à tous

On ne touchera pas à un centime de mon salaire car il est le fruit de mon travail où alors il faudra que certains montrent l'exemple avant cela !

En effet, Mr HURD et toute la clic, YDT et toute sa clic etc ...., SVP avant de réduire vos salaires de base (trompe l'oeil) et surtout celui des salariés, merci de rendre l'argent que vous avez retiré des caisses HP au travers des bonus, dividendes, stock-options et autres remboursements de frais à la limite du professionnel et qui ont déjà bien rempli vos comptes en banque personnel.

Vous savez, nous sommes aussi bon que vous en calcul mathématique :
Mark HURD pense tout haut :
"Il est facile de dire que je baisse mon salaire de base de 20 % lorsque avant cela j'ai bien pris la précaution d'augmenter mes revenus annuels entre 50% et 100% !!!!!

Si vous rendez cet argent, nous sommes prêts à faire ce geste par solidarité pour tous afin de préserver nos emplois.

D'ailleurs, si vous n'avez rien à vous reprocher, je demande une enquête par un organisme interne ou externe neutre pour obtenir la vérité sur la totalité des sommes volatilisées.

Cet argent restitué servira à relancer l'investissement par la recherche sur les nouvelles technologies de demain ( nous sommes en perte de vitesse nette )et surtout eviter de diminuer encore un peu plus le pouvoir d'achat des salariés qui chaque jour sont fidèles à leurs tâches.

Je voulais terminer en disant que j'ai passé déjà plus de 25 ans dans cette magnifique société HP, avec une image remarquable par la qualité de ces produits et surtout l'innovation qu'elle apporte aux citoyens du monde.

Les caids du Dow Jones, CAC40 et autres ont pris le pouvoir pour en décider autrement.

Messieurs les décideurs, il est encore temps de faire marche arrière et revenir à la mentalité des fondateurs de l'époque (HP/COMPAQ et DIGITAL)

Sinon dehors !!!!!

Anonyme a dit…

Avant diminution des salaires, fermetures d'agence etc, nous demandons:
- Le remboursement des stock options et autres avantages.
à savoir: salaire de base de Mark Hurd =
1 million 470 mille dollards
c'est sur cette base que ce monsieur veut nous faire prendre des vessis pour des lanternes car il faut savoir qu'en 2008 il a touché en plus de son salaire :
40 millions 988 mille 827 dollards de stock options , plan de compensation etc... (~ 40 fois son vrai salaire).
Idem pour Ann Livermoore qui est passée de 2007 à 2008 de:
15 millions 675 milles 274 dollards à
20 millions 541 mille 381 dollards.

- Un audit EXTERNE est fortement demandé par tous les employés avant une quelconque mesure sur les salaires ou autres mesures touchant aux VRAIS employés (pas ceux qui ne pensent et ne savent faire que de l'excel et qui ne savent interpréter des chiffres que pour leurs avantages en détruisant au passage tous les métiers par leurs décisions).

- Nous demandons donc la restitution de tout l'argent distribué de façon inéquitable pour un retour vers un EQUILIBRE de notre société.

- Nous demandons également l'établissement d'un code d'honneur pour tout dirigeant avant la prise en main (pouvoir) d'une entreprise.

Car tous ce qui se passe est loin, bien loin d'être SBC !!!
Il est important qu'à l'avenir aucune entreprise ne soit dans les mains de voyoux irrespectueux du genre humain et de leurs employés !!!

Il faut que toute cette machination s'arrête et qu'une prise de conscience soit enfin à l'ordre du jour.

Anonyme a dit…

A propos de mentalité d'origine, j'ai relu avec grand plaisir ce discours de Bill Hewlett (dont je n'ai pas expérimenté moi-même le management) sur http://www.hp.com/retiree/history/founders/hewlett/management.html

2 extraits à méditer par les temps qui courent:

"A key question was: Should the bonus be based on individual plant performance, or should the benefits be spread uniformly throughout the corporation? The answer was easy - it must be corporatewide. Otherwise, the seeds of discord could have been sown among the divisions at a time when it was absolutely essential to pull the teams together."

"One of the most dramatic examples of working with our employees occurred during a recession in early 1970. It became evident that we had about 10 percent more employees than we needed for the production schedule. Rather than lay off or furlough 10 percent of the work force, we simply decided that everyone in the company would take every other Friday off without pay. It worked very well.[...] After about six months, we were able to return to a full schedule."

Anonyme a dit…

Il n’y a pas qu’en France que les salariés descendent dans la rue pour réclamer plus de justice dans les plans de relance. En témoigne la manifestation de samedi dernier qui a rassemblé 120 000 personnes dans les rues de Dublin.

Anonyme a dit…

Pour donner suite au message anonyme de mardi 24 février 2009 09 h 07 CET sur 'newscorp' dont notre PDG un element cle.

C'est peut être pour boucher ce trou abyssal qu'il a besoin de baisser nos salaires ???

NEWS CORP : le numéro 2, Peter Chernin, va quitter le groupe

(AOF) - Le président et directeur opérationnel de News Corp Peter Chernin va quitter la société à l'expiration de son contrat cet été. Rupert Murdoch, P-DG et fondateur du groupe de médias, va ainsi perdre son fidèle lieutenant. Au deuxième trimestre, clos fin décembre, News Corp a essuyé une perte nette de 6,4 milliards de dollars après avoir enregistré pour 8,4 milliards de dollars de dépréciations de survaleurs localisées principalement dans ses divisions télévision et presse. Lu sur:

http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=f13465d00bb7019b1f6d796bc1033ad8

Anonyme a dit…

Sait-on deja si le fait de refuser, pour un cadre contributeur individuel, la baisse de salaire de 5% peut entrainer directement un licenciement ? Merci pour votre reponse.

Anonyme a dit…

super efficaces les actions (rachat d'actions) et annonces diverses de mark H!
c'est un vrai roi du petrole!
maintenant, il va pouvoir de nouveau se distribuer et se sucrer avec des stocks options a prix reduit...
action HP @ 29.28$

CFTC HP a dit…

14:57: Non, le refus de baisser son salaire n'est pas un motif valable de licenciement. Le motif pourrait être économique si la situation de l'entreprise le justifiait.

Anonyme a dit…

Pouvez-vous definir "...Le motif pourrait être économique si la situation de l'entreprise le justifiait" ?

Anonyme a dit…

Même nos collègue US commencent à trouver la pillule amère:
http://www.siliconbeat.com/2009/01/20/2522/

CFTC HP a dit…

Selon la loi du 18 janvier 2005, un licenciement est considéré comme économique lorsqu’il « est effectué par un employeur, pour un ou plusieurs motifs non inhérents à la personne du salarié résultant d’une suppression ou transformation d’emploi ou d’une modification, refusée par le salarié d’un élément essentiel du contrat de travail, consécutives notamment a des difficultés économiques ou à des mutations technologiques. »

Anonyme a dit…

question pour le employee broad/hot cast:
why not a VoW survey, NOW, with relevant questions to get employee feedback on recent annoucement. you would definitively blow up participation rate to survey.

Anonyme a dit…

C'est juste une impression ou il y a un certain silence radio de la part de la Direction HP France concernant les dernières décisions de la Corp (baisse des salaires par ex). Et pour EDS, à part le dernier message (sans consistance) de YDT (??)

CFTC HP a dit…

Ydt a réuni ses managers vendredi, on nous a rapporté que la même question lui a été posée et la réponse était "il n'y aura pas de sanctions pour ceux qui refusent".

Les consultations CE ne feront que confirmer ce point, les avocats sont déjà au travail, mais le problème ce sont les pressions qui seront multiples et elles ont déjà commencé, et toute la panoplie de menaces va y passer.

Certains patrons de BU visent un taux d'acceptation de 99% (!) en utilisant le chantage de l'emploi, alors que le sondage indicatif du blog montre un taux de refus supérieur à 90% : une véritable mutinerie des employés en France (et ailleurs) parfaitement justifiée sur le fond et sur la forme de la demande qui leur sera faite.

La pression sera au rendez-vous, cette épreuve est donc à affronter collectivement.
Ne vous exposez pas individuellement à ce stade , laissez planer le doute sur vos intentions. Et laissez nous agir.

Anonyme a dit…

Si ton chef te colle la pression pour que tu reduises ton salaire
il y a une loi en France qui pose le fait que le harcelement est un delit donc c est du Penal
alors laisse le t intimider note tout precieusement and va voir les syndicats

Anonyme a dit…

Autre chose : dire NON en bloc est le seul moyen qui nous reste pour faire entendre du management notre protestation sur l'inéquité de traitement des employés, et l'écart croissant, injuste au point d'en être insultant, entre les employés et le "gratin". Dire OUI aujourd'hui, c'est dire qu'on accepte le modèle qu'on nous propose !

Anonyme a dit…

A la question de la réduction de salaire, dire que l'on doit avoir l'avis de son banquier compte tenu de sa situation financiere....réponse a venir....

Anonyme a dit…

les feuilles de paye de fevrier tombent! il serait temps de relancer une enquete sur les augmentations recues, en fonction du scoping (spe/exp/mas) et du ranking, du payband et complementairement, l'organisation et montant de VPB. je pressens de grosses surprises (mais pas dans le bon sens!)

Anonyme a dit…

Grève ou Balancer a @all le tableau des salaires de tous les employés c'est encore mieux surprise pour beaucoup on va rire !!

Anonyme a dit…

C'est aux managers de faire l'effort demandé de reduction du salaire. Quand le business va bien ils ont un retour plus que consequent, tout a fait disproportionné: 12 14 20 plus ? mois de salaire en bonus selon le niveau, quand le reste de la population touche au maximum 1 mois de salaire et ne pourra jamais en esperer plus. C'est un juste retour des choses que quand le business va mal ils consentent a faire un effort sur leur remuneration.
Je serais tout a fait pret a faire un effort pour la societe en donnant des jours de congé mais pas en acceptant une reduction de salaire. Ce qui est vraiment gênant avec la demande de Hurd c'est que l'effort demandé soit definitif - faut quand meme pas exagérer.

Anonyme a dit…

Pression ou pas pression ? Les patrons et les managers ont-ils le droit d'imposer une réduction de salaire ? Y aura-t-il des sanctions en cas de refus ? Inutile de réfléchir encore longtemps --> Seule l'union fait la force et le fait que plus de 90% des employés aient actuellement répondu par la négative à la proposition de réduction de salaire est un point extrêmement important. Pour les 10% qui seraient susceptibles d'accepter, j'espère que vous ne faites pas, en plus, partie des externalisés potentiels chez EDS car, comme moi, vous n'aurez aucune garantie que votre "effort" soit "justement" récompensé lors de la mise en place du plan de licenciement. Tous les calculs fait par les différents syndicats démontrent que ce sont les employés les moins bien payés qui seront le plus mis à contribution. Alors arrêtez de réfléchir, de vous posez des questions métaphysiques sur les sanctions et les éventuels accords possibles, la jurisprudence etc.... La seule jurisprudence qui existe est celle de "la rue". Prenez exemple sur ce qui se passe depuis plusieurs semaines dans les DOM !! Et posez-vous l'ultime question : qu'elle est la réduction de salaire que je vais devoir accepter pour redevenir compétitif avec les chinois et les indiens, voire avec certains pays de l'est de l'Europe ?? Pour finir, je m'aperçois que beaucoup s'expriment sur les blogs mais je n'ai toujours pas vu d'appel à une action concrète de la part des syndicats sur des sujets aussi concrets et focalisés sur la situation de HP --> Alors à quand l'appel à une manifestation plus "visible" ?? Et surtout, combien seront-nous pendant cette manifestation ? Car c'est bien cela l'enjeu : les syndicats n'ont que le pouvoir que leurs "supporters" leur accordent en se mobilisant lorsque lesdits syndicats le réclament. Je pense qu'il est temps de faire les comptes et de savoir qui a des c......s au c.l (excusez-moi mesdames).

Anonyme a dit…

je suis contre une réduction de salaire mais je suis d'accord pour donner des jours de congès.

Anonyme a dit…

Pour compléter le poste du 24 a 16:46,
Pouvez-vous nous dire quelle est la différence pour un employé entre un licenciement et un licenciement économique ?

Merci d’avance,

Anonyme a dit…

Je suis pour ne rien donner du tout.

Donner a qui ? Quid des dividendes ? Qui se sacrifie ? Qui se fout de nous ?

Quand ca allait bien, HP n'a cesse de rogner allegrement sur ce qu'il me remunerait (plan achat actions, reduction des RTT, reduction de l'abondement au PEG, pas ou tres peu d'augmentation de salaire - tu comprends, les 35 heures) etc.

La-dessus, des bonus incroyables dans le mgmt. Payes avec quel argent ?

Que le management arrete ses orgies sur notre dos.

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 215   Suivant› Les plus récents»

Enregistrer un commentaire