ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de nouveaux témoignages adhérents !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

DXC-ESF Election du Bureau du CE ESF et prochaines étapes

DXC-ESF Actualité sociale. DiXiT IX

HPE 90 départs PSE GPEC Out ? Parcours social. Dispositif CFTC. Nouvelles infos !

HPE Négociation Droit à la Déconnexion Compte-rendu première réunion

HPE Experience Survey Quel usage ?

HPE Politique voiture Changement et grondement

Scission Software Newco 1er juin et ensuite ? Focus #1 !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE L’impact fiscal. Rebelote le 1er septembre avec Micro Focus ?

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime en 2018 : signature !

Accord handicap HPE/SW/DXC-ESF Homologué pour ESF, SW et HPE !

De nouveaux témoignages adhérents, ne restez pas seul(e) : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

vendredi 3 juillet 2009

L'avenir des salariés HP-EDS se joue la semaine du 6 juillet

Vous êtes 86% selon notre sondage Blog de la colonne de droite à avoir demandé aux syndicats de se rendre à la négociation du jeudi 2 juillet annoncée au Comité de Groupe du 25 juin, et dont l'objectif est :

- Diminuer l'impact sur l'emploi
- Définir des mesures d'accompagnement
- Limiter les désignations
- Définir un calendrier
- Négocier le projet de transfert de 600 employés HP vers EDS

Quelles revendications ? Quelles conséquences si aucun accord n'est possible ? Réponses dans les commentaires.

Les syndicats sont en cours de réflexion sur le contenu de cette négociation, et devraient passer à une consultation des employés à partir du 7 juillet

149 commentaires à lire:

CFTC HP a dit…

En cas d'absence d'accord unanime, qui lèverait les risques juridiques sur le transfert EDS et sur le PSE, voici selon les négociateurs CFTC HP le scénario le plus prévisible possible :

Le pire n'est pas certain dans ce scénario, il y aura sans doute bataille juridique sur certains sujets comme la convention collective et la négociation ou l'obstruction peuvent limiter les menaces décrites.

1 société sous entité juridique EDS (pour cause de déficit reportable), obligatoire car plus de 300 millions d'euros de déficit fiscal EDS reportable

Comité Central d'Entreprise ou Comité de Groupe
Négociations globales
Accords communs à renégocier
4400 HPF-HPCCF vers EDS
Possibilité de transferts géographiques forcés rapides
Retrait de voitures possibles assez rapidement
(politique voiture dans le collimateur de la Corp quelle que soit la société)
Statut social EDS (février 2011 est.)
Syntec
Œuvres sociales dotation EDS 1,1% (HP c'était 1,5%)
ARTT EDS sous 15 mois après transfert ou autre si succès de l'accord d'adapatation
Fusion-absorption de chaque CE

Le pire n'est pas certain, il y aura bataille sociale

Suppressions de poste : plus de 1000 maximum
180 HPF (11%), 360 HPCCF (17%), plus de 500 HP-EDS (plus de 28%)

Sans doute pas de PSE en 2011 si le deal Alcatel est confirmé
Départ PSE H2 2010, conditions inconnues mais inquiétantes sur le volontariat et la désignation (PSE EDS = 1,2 mois par année d'ancienneté, PSE HP 2006 : 2 à 4 fois plus)

Ce qui nous plait dans ce scénario :
- le plus solidaire avec un statut social identique dans une seule société

Ce qui ne nous plait pas dans ce scénario :
- risque avéré de perte globale de statut social
- risque de menaces sur l'emploi plus importantes
- risque avéré de refus de volontariat et désignations
- la disparition des CE actuels
- un seul syndicat peut réussir à imposer ce modèle
- nous battre de longs mois pour obtenir ce qui était déjà sur la table
- L'accouchement PSE sera difficile, des contrats clients seront perdus

CFTC HP a dit…

Voici le scénario de rêve, celui qui sert de référence à ceux qui négocient :

1 société sous entité juridique EDS
(obligatoire car plus de 300 millions d'euros de déficit fiscal EDS reportable) mais avec accords et convention collective HP
Pas de fermeture de sites
On travaille où on veut…
Pas de retrait de voitures
Aucune dénonciation de l'accord ARTT et des autres accords
500 suppressions de postes maximum
Plus jamais de PSE
Départ le plus tôt possible pour les volontaires
Conditions du PSE HP2003
Préretraite pour tous les plus de 50 ans
Que du volontariat ouvert à tous
Pas de désignation
...

Ce qui ne nous plait pas dans ce scénario :
rien ou presque, mais il faut pas rêver, une négociation ne se termine jamais au maximum demandé.

Anonyme a dit…

Bien sure qu’il faut y aller. Par contre dans vos 5 points, je n’en vois que 3 :

Diminuer l'impact sur l'emploi >> La dernière fois on a perdu 8 jours de congés, il y a du marchandage dans l’air.

Définir des mesures d'accompagnement, Limiter les désignations et Définir un calendrier >>> c’est commencer le PSE.

Négocier le projet de transfert de 600 employés HP vers EDS >>> Avant l’assignation, l’affaire était close mais ils ont perdu la balle, maintenant c’est a vous de jouer, votre liste de revendications est déjà prête.

Anonyme a dit…

Pensez vous que la direction risque de faire le chantage aux salaires ? (du style vous acceptez de baisser vos salaires et on supprime moins de postes ?)

CFTC HP a dit…

pour 3, tout est exact sauf que les jours de congés ont été indemnisés à hauteur de 25 jours et que l'accord ARTT ayant été dénoncé, un an plus tard ce qui nous attendait c'était la perte de bien plus que cela avec le minimum conventionnel. C'était signable, et les employés ne s'y sont pas trompé votant massivement pour cet accord.

Pour 4, non, en tout cas pas demain.

Anonyme a dit…

je pense que les 540 sont du Mr Plus et ne correspondent à aucune réalité busines...
Pour moi, ce chiffre abérant n'est qu'un moyen de faire avaler la baisse de salaire aux employés et ne représente qu'un chantage de bas étage (tu me donnes 5% de salaire et tu sauve 200 personnes du chomage) - indigne d'une Entreprise telle que l'était HP.
C'est vrai que j'ai oublié que nous faisons partie du nouvel HP. :-(

En ce qui concerne la perte de congés. Cette perte a été effectivement compensée... Mais en une seule fois seulement alors que cette perte est permanente. Pas sûr que nous y aillons gagné tant que cela...

A mon avis mieux vaut se battre sur les conditions de départ (idemnisations, age des pré-retraites...) que sur le nombre de départ. Encore une fois, je pense que ce projet n'est pas implémentable en l'état (trop de départs) et hypothéquerait à terme l'existence même d'HP en France.

Anonyme a dit…

jJe penses que 4 a raison et il faudra rester tres vigilant sur ce point. Par contre une intersydicale prealable serai souhaitable afin de pousser une plateforme de revendications communes et profiter de la position de force actuelle car de toute facon la direction exploitera toujours tres vite les divergences entre OS.

CFTC HP a dit…

On se parle quotidiennement entre syndicats HP et syndicats EDS, donc la direction n'est pas en mesure d'exploiter des divergences. Mais si à l'arrivée un seul syndicat refuse l'accord, et bien on part sur le scénario du premier commentaire. Il ne sera d'ailleurs pas forcément aussi catastrophique sur les points bas.

Anonyme a dit…

Si je comprends bien, c'est une négo globale avec transfert vers EDS contre calendrier?

Anonyme a dit…

CFTC, je n’en veux a personnes pour les jours perdus et je ne voulais pas re-brasser une vieille histoire. Je veux dire qu’ils peuvent marchander des postes contre d’autres points qui n’ont rien à voir, et qu’ils veulent faire aboutir. La baisse de salaire ou certains points de leur plan de transfert par exemple.

Anonyme a dit…

Bonjour,
e but chaché de cette reunion ne serait il pas plutot de sacrifier les employés qui vont etre transferer vers eds au profit d'un meilleur PSE pour les employés HP.

quels sont les rendications des employés au dela du syntec, qui a mon avis a peu de signification si des accrd entreprises ont ete signés :

_ meme avantages/benefices sociaux
- meme avantages financiers (participation francaise...
- meme politique voiture
- rester au notre site ( ex. ne pas etre obliger d'etre transferer à nanterre )

comme aujourd'hui entre HPF et CCF

CFTC HP a dit…

tout à fait exact 9, pas de souci, c'est le propre d'une négociation. On ne pense pas que la baisse de salaire s'invitera dans cette réunion contre une baisse de chiffre, c'est plus le calendrier du transfert et du PSE contre ce qu'ils lacheront.

CFTC HP a dit…

pour 10, c'est pas aussi simple ou odieux que cela.

Les revendications de l'intersyndicale pour le transfert étaient encore celles-ci il y a 2 mois avant la reprise des négociations :
3 grands domaines :

Une structure IRP au niveau du groupe HP-EDS en France

Nous demandons la création d’un Comité de Groupe avec des prérogatives étendues, et un texte d’accord a été fourni par nos conseils.
Seront notamment discuté au niveau du groupe : les NAO, la GPEC, les accords concernant les conditions de travail et les accords concernant au moins deux sociétés du groupe. Ca n’est pas une volonté de renégocier tous les accords existants, mais si une nouvelle négociation est engagée (par exemple télétravail, mobilité, ARTT…), toutes les négociations doivent être communes à l’ensemble du groupe. Ceci n’empêchera pas la négociation d’annexes qui concerneraient des besoins spécifiques d’une entité.

Accord d’intégration
Cet accord couvrira le transfert des salariés HP vers EDS. L’objectif est de préserver le statut social des salariés transférés et d’aboutir à un accord préalable au transfert.

Pas de transfert forcé d’un site à l’autre
Maintien du salaire net et intégration dans le salaire des avantages perdus. A titre d’exemple, doit être réintégré à la rémunération globale et aux autres avantages la voiture, les jours de congé, la prévoyance santé retraite, les perspectives d’évolution des rémunérations des salariés transférés…
Accord sur une grille de transposition Métallurgie-Syntec
Maintien de la prime d’ancienneté pour les non-cadres dans le salaire, avec évolution de cette prime jusqu’au plafond.
Le minimum salarial de référence sera le plus avantageux des deux minis Métallurgie-Syntec
La dotation des CE sera de 1,7% dans le groupe pour permettre des conventions inter-CE comme il en existe entre HPF et HPCCF
Extension du PEG/PERCO au groupe
Moratoire sur les fermetures d'agences et projets immobiliers tant que la structure de groupe n'est pas mise en place


Emploi
Pas de PSE pendant 15 mois puis en cas de PSE éventuel, il sera basé sur le volontariat au niveau du groupe.
Garantie d’emploi pour les salariés transférés. L’idée est de protéger tous les employés du groupe devant être transférés (HP vers EDS, EDS vers EFFITIC et autres) dans les X mois à venir.

Anonyme a dit…

Je pense effectivement qu’il faille y aller à la négo du 02 Juillet, et sans hésitations.
La direction veut aller vite? Eh bien pourquoi pas. Il faut tout faire pour favoriser le volontariat et ainsi éviter (ou au moins fortement limiter) les désignations. Les conditions de 2006 sont déjà plus ou moins acquises pour le volontariat. Demandons simplement quelques amendements au plan 2006 pour l’améliorer et l’adapter aux conditions économiques actuelles. Voici ce que je verrais d'un oeil bienveillant :
Premier point : Suppression du plafond à 250K pour les moins de 50 ans. En effet, ce n’est pas franchement juste pour celui qui a 49 ans par rapport à celui qui en a 50, car il n'a pas plus de chances de retrouver du boulot. Et si vous souhaitez maintenir des plafonds différents selon l’âge, faites le alors par tranches progressives 20-30, 30-40, 40-45, 45-50 ou.
Deuxième point : Revaloriser la compensation financière selon l’âge.
Troisième point : Augmenter l’aide à la création ou reprise d’entreprise. (Par exemple passer de 15000 à 30000).
Je fais confiance à nos syndicalistes pour exploiter au mieux le besoin de la direction d'aller vite, sans pour autant trop tirer sur la corde ce qui emmènerait au point de rupture. Une négo rapide sera à mon avis préférable pour tous, direction et employés (qu'ils restent ou qu'ils partent). Je suppose que la grande majorité d’entre nous seront favorable à un accord rapide que l'on qualifiera de "a l'amiable" générant le plus possible de volontaires, plutôt que de détruire encore plus le moral des troupes pendant 1 an de conflit.

Anonyme a dit…

Pour 2. Je ne suis pas du tout d’accord avec le point « Préretraite pour tous les plus de 50 ans » du scénario de rêve qui deviendrait pour moi le scénario « cauchemar ». Pourquoi cette volonté bizarre de mettre le ainés (pas les vieux puisqu'à 50 tu es toujours jeune) à la casse ?

Anonyme a dit…

N'échangez pas l'"Extension du PEG/PERCO au groupe" a zéro euro d'abondement contre un package de misère!

Merci.

Anonyme a dit…

Pour 13, je ne vois pas ce qui peut te faire dire que "Les conditions de 2006 sont déjà plus ou moins acquises pour le volontariat".

Anonyme a dit…

desolé, je voulais dire "pour 14", pas 13.

CFTC HP a dit…

pour 15, c'est pas de la préretraite d'office, c'est sur le volontariat. D'ailleurs le PSE 2006 empechait les désignations des plus de 53 ans.

Anonyme a dit…

Pour le 14
Entièrement d'accord avec toi car je crois que le 2 rêve !!. La volonté gouvernementale de travailler plus pour cotiser plus n'est pas du tout dans cette direction mais la création d’entreprise, l’aide au développement suivit pour le développement de nouveau métier oui
Pensons pas que PDA ou C2A dans un PSE . Ces choses la qui consomment un gros budget à la société pour une minorité d’individus .Les personnes de + de 50 ans ont en général un salaire grassement payé. Pensons aussi à l’avenir des autres personnes beaucoup ont moins de 50 ans, un salaire très inferieurs. La formation, le recyclage de ces personnes, la création de postes avec d’autres sociétés, le partenariat etc.. et qui sait !!! Eux aussi méritent un plan décent Une meilleure orientation malgré leurs plus jeunes âges.
PV

Anonyme a dit…

to cftc
Avec beaucoup de chances le top management s est engage vis a vis de corporate sur les savings a venir apres le wfr dans leur zele ils ont du s engager a fin Octobre
donc ils doivent etre un peu stresses parce que ils ont une veritable epee de damocles sur la tete
sinon pourquoi etes si presse de clore le millesime 2009 ????

Raoul a dit…

La seule façon de presenter ce billet m'inquiete.
Alors que le transfert des HP vers EDS semblait la principale préocupation des syndicats et la raison de l'attaque juridique, voila qu'il est placé en dernière position dans les objectifs.
Tout semble programmé pour sacrifier les 600 futurs EDS aux profit des HP restant avec leurs privilèges actuels.
Ne mélangeons pas tous les sujets.
Il y a le problème du transfert EDS et de cette population qui a le plus a perdre maintenant et dans le futur.
Et, il y a le probleme des licenciements chez HP et EDS.
Se battre pour une société unique et rester les coudes sérrés à 4400 derrière une intersyndicale soudée est la solution la meilleure pour rester fort et avoir un véritable poid.
Ne nous laissons pas manipuler, ni par la direction, ni par des arguments égoistes que nous pourrions légitimement laisser s'exprimer selon son age, son entité d'appartenance, son salaire, son ancienneté, ses projets d'avenir et les montants qui pourraient etre mis sur la table pour finalement nous amener a rester sur le carreau.
Plus nous gagnons du temps, plus nous conservons tous ensemble et plus longtemps des avantages acquis dans le passé et reportons l'échéance.
Refusons en bloc ce transfert qui aujourd'hui concerne 600 personnes mais bien plus demain dans d'autres contextes. Plus il y aura de monde séparé, plus la direction sera forte.
Ne faisons pas son jeu. C'est elle qui marque des points en ce moment :
- en nous faisant reporter le procès,
- en voulant nous contraindre a signer rapidement un PSE et expedier les affaires courantes pour sauver sa tete,
- en envoyant YFT clamer haut et fort les salaires moyens monstrueux de 5000€ que l'on se fait chez HP, faisant de nous des nantis
- et ensuite en faisant croire au ministre de l'industrie qu'il va y avoir des investissements en france.
Je croyais que l'on avait plus le sou. Si on peu investir, c'est donc que c'est faux.
Ne soyons pas dupe et réagissons.

Anonyme a dit…

si le chantage aux salaires n'est ps d'actualite, qu'en est-il du chantage aux RTT ?

et aussi : societe a 3 certes, donc transfert de 600 employes ; mais a terme ? transfert de tout le monde ? re-alignement des accords d'entreprise "a la baisse" ? quel est le sentiment la-dessus, que peut-on securiser ?

Anonyme a dit…

Les + de 50 ans sont certainement une minorité, mais pas du tout en nombre négligeable. Etant données les perspectives nulles d'evolution de carrière au-delà de 55 ans, un très grand nombre d'employés dans cette tranche d'age seraient prêts à laisser leur place dès lors qu'on leur propose une porte de sortie raisonnable.
Nous savons qu'il y eu des abus lors du plan 2003, qui ont forgé une image négative des rentes versées à l'époque [un petit nombre de functional managers s'appropriant la plus grosses part du budget]. Que cela ne fausse pas la perspective pour le plan à venir: donner une chance aux 55 ans et + de quitter dignement une société au succès de laquelle ils ont participé pendant plus de 30 ans n'est pas scandaleux ! HP a les moyens de cette action, quoi que notre management tente de dire.

Anonyme a dit…

pour 22 : c'est une question d'appreciation des risques.
le transfert des 600 s'il a lieu doit etre fait dans les meilleures conditions, et ce meilleur doit etre "bon".

mais hors de question de sortir d'un risque pour tomber dans un risque encore plus grand.

Anonyme a dit…

pour Raoul : je ne suis pas d'accord avec ton analyse, il ne s'agit pas du tout de sacrifier les 600 salariés qui vont être transférés chez EDS mais au contraire de leur garantir des conditions les plus proches possibles de leur statut che HP. Il faut regarder avec attention les scénarios possibles pour voir ce qui est le mieux pour l'ensemble des salariés HP ET EDS , et ce n'est dans tous les cas pas un transfert global de tout le monde dans EDS avec un statut social EDS...

Anonyme a dit…

autre suggestion d'amélioration du PSE 2006 : pour les personnes qui ont une reconnaissance de handicap, dans des conditions particulières, la loi prévoit que leur indemnité légale de licenciement est doublée.

Ne peut-on pas aujouter la même règle dans le PSE à venir, doublement de l'indemnité de licenciement dans tous les cas (désignation, volontariat) pour les personnes qui ont une reconnaissance de handicap pour compenser leur défaut d'employabilité ? merci pour elles

Anonyme a dit…

Pourquoi pousser les 600 HP vers EDS. Ne peut-on pas proposer ce transfert, et laisser les employés concernés décider d'accepter ou pas ? Le sacrifice au benefice de tous a des limites. Pour enlever tout doute, je ne fais pas partie du lot des transferables.

Raoul a dit…

Pour 26 : D'accord avec toi. S'il faut regarder "ce qui est le mieux pour l'ensemble des salariés HP ET EDS", ce n'est pas cette solution qui est la bonne.
le statut le plus proche est de rester chez HP et accorder aux employés EDS un statut indentique.
Là, nous garantirons ce qui est le mieux pour tous.
Une seule société avec les memes avantages/inconvénients pour tous dans l'équité et le respect mutuel en évitant des motivés et démotivés à la carte selon si l'on est HPF, CCF, EDS ou autres.

Anonyme a dit…

26, tu le dis toi-même : "garantir des conditions les plus proches possibles" mais néanmoins en dessous et pas pérenne dans le temps. Et tu dis que ce n'est pas du sacrifice pendant que les autres garderaient leur petit confort ?

Anonyme a dit…

Le temps est notre meilleur allié aujourd'hui puisque que la direction a des onjectifs qu'elle n'a pas encore réussi à tenir ce qui pourrait mettre en danger le maintien de certains managers.

Maintenant, la direction est entrain de gagner puisqu'elle arrive à diviser les syndicats dont certains sont plus préoccupés par leur future représentativité et leurs intérêts personnels que par l'intérêt des salariés.

Il ne faut pas se tromper de bataille : plutôt que de se batre pour notre convention qui est à peu près équivalente à celle de l'indice syntec aménagée d'EDS, il faut se battre pour les bénéfices sociaux qui semblent être prévus d'être sacrifiés sur l'autel des négociations.

Même si nous avons toutes les cartes pour gagner, le manque de cohésion réussit à faire le jeu de la direction ....

Quel dommage !!!!Quelle déception !!!

raymond a dit…

Pour 26 : Pas d'accord sur le fait que tu ne sois pas d'accord avec Raoul. Mes expériences démontrent qu'il s'agit bien souvent et malheureusement de "sacrifice" des externalisés. Pour l'avoir déjà vécu et à plusieurs reprises, les externalisés n'ont qu'une suele façon de "défendre" leurs intérêts au moment de leur externalisation car il est clair que, dès lors que les syndicats acceptent d'ouvrir des discussions sur le sujet, c'est forcément la direction qui obtient gain de cause. Le seul objectif est donc d'obtneir des conditions dignes de transfert. Comment définir le mot DIGNITE alors que certains d'entre nous avons participer pendant des dizaines d'années au développement de HP ? D'autres sont plus "récents" mais c'est justemetn parce qu'ils ont déjà subi une externalisation lors de contrat d'infogérance. J'en reviens donc à ce que je disais il y a quelques jours à savoir que HP a décidé de participer volontairement et efficacement aux suppressions d'emplois des informaticiens de certaiens sociétés qui ne veulent pas monter de plan de licenciement (trop négatif pour leur image de marque). Ils préfèrent expliquer aux média que l'activité informatique n'st pas leur corps de métier, qu'il préfère l'externaliser vers un "professionnel" tel que HP et que les salariés externalisés bénéficient de garanties décrites dans le fameux 122-12 (ou remplaçant). Si ces fonctions informatiques ne sont pas leur corps de métier, pourquoi ne pas présenter un plan de licenciement puis ensuite sous-traiter lesdites fonctions à HP qui sera alors obliger d'embaucher pour répondre aux exigences de ce nouveau contrat. Il y a alors fort à parier que les licenciés retrouveront rapidement un travail et la boucle sera bouclée. Suite à ces explications, je confirme et je signe : Les externalisés, qu'ils soient ALCATEL vers HP ou EDS, HP vers EDS ou tout autre montage, doivent bénéficier de prime d'externalisation tout comme celà se fait généralement lors de toute signautre de contrat d'infogérance. Certains HP sont surpris, choqués, étonnés et/ou mettent en doute mes affirmations ? La garantie du salaire annuel est une vulgaire fumisterie car c'est de toute façon le minimum prévu par la loi. Attention néanmoins à ce que l'on entend par "salaire annuel" car il y a toujours de smontages qui font voir la vie en rose la première année et qui font voir rouge très rapidement. Les compensations de voiture de fonction etc ne sont que ponctuelles voire sous-estimée. Que quelqu'un ose me dire que nous allons gagner quelques chose en allant chez EDS ! Enfin une petite réponse à 20 : Les "plus de 50 ans grassement payés" te saluent vertement. Je ne connais pas tes conditions de travail ni ton age, mais il est il possible que lorsque tu étais encore à user tes fonds de culottes sur les bancs de l'école grassment payés par tes parents, moi-même était déjà syndiqué, en lutte pour défendre l'emploi de nos enfants (dont tu faisais partie à l'époque) en grève avec suppression de salaire et relativement reconnaissant pour mes ainés de 1936 qui se sont battus pour des idées qui ne doivent même plus t'être à l'esprit. Il faut retourner à lécole et revoir tes cours d'histoire, ouj alors tu séchais déjà les cours car tu n'en avais rien à foutre. Toutes ces remarques étant bien évidemmetn à pondérer car tu reste néanmoins si ce n'est un ami, mais au moins un collègue qui mérite tout autant le respect que les plus de 50.

Anonyme a dit…

merci de ne pas oublier les 1200 EDS dans vos discussions de 600 transférables HP.

Anonyme a dit…

il n'y en a que pour les 600 transférables ici, qui ont peur de perdre quelque chose pendnt que leurs collègues d'HP le conserve. Merci de ne pas oublier les 1200 EDS qui risquent de perdre bien plus avec 40 % de licenciements et des conditions d'un mois par année d'ancienneté.

Anonyme a dit…

sacrifier qui pour qui ? diviser pour régner est une vieille ficelle. Pourquoi ne pas porter le fer plutôt sur la vocation d'utilité des produits et services HP, sur la vérité des prix et aussi la vérité de comment est utilisé ou devrait etre utilisé l'argent récolté en France notammment sur les marchés publics ou para publics.... Investir dans l'emploi, l'emploi de qualité chez HP et les sous-traitants, la recherche et developpement en EMEA et pas seulement à Berlin et en Israel... ces sujets ne seraient-ils pas de nature à rassembler "vers le haut" et ne pas s'enliser dans des marchandages où les salarié.es sont perdants à tous les coups

Anonyme a dit…

Le transfert est une chose, les licenciements en sont une autre. Et les 600 viendront grossir les rangs des 1200 qui risquent d'être licenciés.

Anonyme a dit…

Pour 34 : les 40% tiennent compte des transférables donc tu réduis ton risque de 33% ;-)

Anonyme a dit…

Moi je trouve que l'analyse de Raoul est fondee. et j'appuis sa requete.
une clarification encore:Est-ce les 600 salaries transferes chez EDS auront la possibilite de participer au PSE, ou bien simplement une guarantie d'emploi pendant x mois?

CFTC HP a dit…

pour 38, la tendance depuis la reprise des réunions de concertation c'est les 2

messageretouché a dit…

Arretez de rever , un promesse de 2 ans sans PSE c'est du n'importe quoi !!!

Un contrat ca se rompt en lachant des indemnités au signataires qui souhaiteraient les reclamer, les employes n'auront rien signé !!!

...

Je suis pour mettre tout le monde au meme endroit car je suis sur que ca sera meilleur pour notre defense.

Anonyme a dit…

A 40 : OUI !!! Tous au même endroit !
Comme ça on ne risque plus de mauvaise nouvelle : on sera déjà au plancher.
A partir du niveau zéro, on sera vachement plus fort pour y rester.
Ca, c'est Top !

Webmaster CFTC-EffiTIC a dit…

Bonsoir CFTC HP

Sait-on quelque-chose de ce qui s'est dit hier au ministère ?

Gilles

CFTC HP a dit…

pour 42, c'était mardi et à part le communiqué de presse du Ministère, pas de retour sur ce rendez-vous. La question sera poséee ce matin au PDG sur les investissements en France...

Anonyme a dit…

40 - ce que tu proposes, c'est aussi de signer pour les 271 jours (ou dieu sait quoi), travailler les jours feries & co, renoncer a TOUTE indemnite de licenciement.. quoi donc encore, ah oui commencer a travailler a 13 ans (ben oui il faudra bientot 50 annuites pour la retraite) ...

hooo !

CFTC HP a dit…

message du modérateur principal : les syndicats aujourd'hui vont essayer d'affronter la direction unis, malgré leur sensibilité différnte, ça serait bien que les employés essaient également de l'être entre sociétés et entre catégories. Le résultat de ce soir fera forcément des employés plus contents ou plus mécontents que d'autres, il va falloir continuer à vivre ensemble avec ça. Dans le même groupe, ou dans la même société.

Anonyme a dit…

La Direction attendra un objectif, les 3 sociétés. Diviser pour mieux regner.

Anonyme a dit…

40 parle à 44.
Je ne propose rien de tout ça.
Je dis ce que seront les conséquences de coincer la négo sur le trip "1 seule société sinon rien".

Raoul a dit…

D'accord avec l'avis CFTC 45 et ca risque de s'accentuer nous affaiblissant de plus en plus si on ne reste pas unis.

Je vois selon les post des uns et des autres se dessiné un bien triste podium si la négo est acceptée :

1) Les Vrais et seuls véritables grands gagnants sont ceux qui risquent le moins et sont dans les starting block pour se barrer avec un max de pognon facile. Et encore, s'il n'ont pas déjà un projet stable... Avec une date de volontariat hyper proche dans le temps et réduite pour ladurée de surcroit, difficile d'être pret à l'heure dans un contexte où les echos d'aujourd'hui annoncent 27% d'embauches en moins de cadres en 2009.

2) Les déjà EDS qui peuvent, et tant mieux pour eux, etre tirés vers le haut, l'idéal étant que tous soyons alignés sur le haut. Gain de la convention metallurgie et des minima associés d'environ 30% au dessus de Syntec.

3) Les faux gagnants : les HP restant et gardant pour très peu de temps leurs avantages actuels avec un risque minimum en proportion des EDS et futur EDS ce qui ne les empechera pas d'etre peut-etre transférés demain.

4) Les vrais perdants : Les futur HP transférés chez EDS qui perdent un max :
- Leur identité,
- Leur "sécurité"
- Des avantages sociaux de meilleure qualité (dont les chèques vacances et le porte monnaie electronique qui ont le mérite de s'adresser à tous contrairement à d'autres choix de CE plus ciblés)
- Les avantages en nature (notre de frais, voiture)
- Les jours épargnables
- Les accords ARTT HP
- Le risque de désignation 2 à 3 fois supérieure à HPF, d'autant plus risqué pour les seniors de moins de 53 ans n'étant pas couverts par le PSE
- Le risque de futur licenciement économique à des conditions minimales
- Le risque de cession de cette filiale qui sera toujours dans l'ombre et au service de la maison mère
- La cohabitation avec des employés EDS ayant une autre culture d'entreprise et qui seront eux satisfait du changement. Ah enfin des heureux ;-)
- Les motivations dans tout ce contexte qui ne peut que nous conduire au découragement ou la dépression sans aller jusqu'au suicide pour les plus fragiles comme dans certaines entreprise.
- La perscpective de se battre à 600 au lieu de 4400

Que du bonheur !
Soyez honnetes et immaginez vous dans ce contexte. Cette dernière perspective vous parait elle attractive ?
Elle risque d'être demain la votre si vuos n'êtes pas encore concernés.

Anonyme a dit…

Je ne crois pas qu'on puisse se réjouir de ce qui va arriver aux HP tranférés vers EDS.
Pour ma part je crois qu'une harmonisation des statuts et tous dans la même et unique société serait le moins pire scénario.... mais ce n'est que ma pensée profonde.
Il y a certe le PSE dont les chiffres semblent attractifs mais pour tous ceux qui vont rester, et espéront qu'ils seront plus nombreux que les partants, on leur garantit quoi ?
Rester - partir - that is the question !

Anonyme a dit…

Je ne comprends pas pourquoi ce qui pourrait etre obtenu pour EDS France (PSE type HP, statut métallurgie, reduction du WFR) dans le scenario à 3 entreprises ne peut pas être obtenu dans un scenario à une seule entreprise.

Je ne comprends pas cet argument: c'est 3 entités avec des acquis/progrès pour EDS France ou c'est une seule société avec tout tiré vers le bas.

Quel est vraiment l'enjeu de ces négociations ?
Je ne suis pas convaincu du pire scenario s'il n'y a pas d'accord aujourd'hui.

Pourquoi la direction ne lacherait pas autant pour le 2ème scenario (1 seule entité) que pour le 1er ?

Anonyme a dit…

Pour 50, le scénario à une seule entité prendra beaucoup de temps et le temps est précieux pour la compagnie, donc c'est soit une négociation maintenant avec de avancées potentielles et notamment des conditions de départ identiques pour tous (HPF, HPCCF,EDS), soit des tractations qui peuvent durer longtemps mais avec une direction qui sera beaucoup plus à l'aise pour refuser toute concession, voir même dénoncer des accords. La seule alternative sera de descendre tous dans la rue et la malgré quelques grandes gueules je nous sens pas autant motivé que les gens de SKF ou Continental

CFTC HP a dit…

pour 50, parce que tu n'as plus de levier juridique possible, l'assignation tombant d'elle-même dans ce scénario. Et que le passage des 3 sociétés sous EDS est imparable juridiquement d'après les avocats. Donc il faudra conquérir en partant du bas chaque avancée.

Anonyme a dit…

bonsoir,
pouvez-vous donner un feedback sur les négo d'aujourd'hui, quelles propositions de la direction?
y'a t'il consensus entre syndicats?
...
Merci

Anonyme a dit…

50 à CFTC: ce n'etait pas ma question.
J'ai bien compris l'absence de levier juridique si une seule entité; et ma question était pourquoi la direction ne joue pas sur ce terrain plus favorable (moins contraint).

Merci 51: la notion de temps doit être en effet la bonne raison. Il est dit (et très vraisemblable) que Mark Hurd est très impatient de clore le WFR en France.

C'est toujours bon de comprendre les motivations et objectifs des personnes avec qui l'on négocie...

CFTC HP a dit…

pour 53 : les syndicats sont en cours de réflexion sur le contenu de cette négociation, et passeront à une consultation des employés s'il y a unanimité syndicale d'ici le 7 juillet.

Anonyme a dit…

CFTC 55: il n'y a donc pas de feedback sur la reunion d'hier????
La CFTC nous a habitue a plus de transparence... comment cela se fait-il?

Anonyme a dit…

Avant le 7, il rest aujourd'hui et Lundi! Ca va etre juste pour "une consultation des employés "

CFTC HP a dit…

Pour 57, la consultation des employés commencerait en fait le 7 juillet et se terminerait à la fin de la semaine.

Pour 58, exact, c'est rarissime mais nous sommes en intersyndicale et nous attendons la décision de tous les syndicats lundi soir pour savoir si on passe à la phase de communication-consultation des employés

Anonyme a dit…

La décision a l’air dur. Une des solutions est de lancer une grève à partir de Lundi et de voir la proportion des deux parties (OS ou les autres) que se sent la plus concernée.

Si personne ne se bouge, c’est tous le monde s’en fout, donc vous faite comme vous voulez en fonctions des personnes concernées dans les représentants !

CFTC HP a dit…

On est en intersyndicale, certains ont besoin de réfléchir avant de communiquer leur accord pour une consultation des employés sur le projet de protocole d'accord que nous avons.

On va respecter cette démocratie syndicale interne, à l'arrivée c'est vous qui aurez votre avenir entre vos mains et chaque syndicat sera libre de s'exprimer pendant ce référendum.

On ne voit pas bien ce que vient faire une grève dans cette histoire, à ce stade.

Anonyme a dit…

Mais etes-vous conscients que nous sommes en periode de vacances?
Pourquoi ne pas attendre la rentree?

Vu de l'exterieur, cette precipitation me semble faire le jeu de la direction.

Anonyme a dit…

58. Nous sommes tous des employés HP et EDS. A ce titre nous sommes concernés par la réunion d'hier. Par conséquent le désir des employés d'avoir un compte rendu de cette réunion est totalement légitime. N'oubliez pas que ce sont nos voix qui vous ont élu ce qui implique que vous nous devez retour d'informations. Ne dit on pas "Vox populi vox dei". Merci de nous informe rapidement.

CFTC HP a dit…

61, quand on est en intersyndicale, priorité aux communications de l'intersyndicale. Vous ne voudriez quand même pas qu'on casse l'intersyndicale ?

C'est gentil de nous rappeller que c'est vous qui nous avez élu, c'est vrai à hauteur du taux de participation. Il faut savoir que c'est aux adhérents qui donnent mandat aux négociateurs syndicaux que les syndicats doivent des comptes en premier.

Il faut donc attendre le résultat de la consultation de tous les syndicats vis à vis de leurs adhérents avant de passer à la phase consultation des employés. La raison étant que cet accord doit être unanime en raison des procédures juridiques possibles pour le transfert, et pour le PSE.

Mardi au plus tard, les détails du projet d'accord seront dans vos boites mails et sur ce site, qu'il y ait ou pas référendum.

Anonyme a dit…

.....les syndicats décident et ils consultent en préparent les questions comme ils veulent, on comprends mieux pourquoi ils n'ont pas voulu de greve HP....ils nous controlent...pas de démocratie, en fait comme la direction lors des réunions CE europeen....dont ces syndicats se plaignaient du manque de transparence !!!

CFTC HP a dit…

Pour 61, la précipitation fait aussi le jeu des syndicats, de ce point de vue il y a match nul.

Raison de plus pour constater un accord ou un désaccord avant le 13 juillet.

CFTC HP a dit…

pour 64, si vous remettez en cause la légitimité de vos 5 syndicats HP, alors c'est un autre débat. Il faut créer son propre syndicat !

La comparaison avec le CE Européen est malvenue, la direction refuse de déclassifier les documents projetés même après la réunion. Ici, il ne se passera que 3 jours ouvrés.

Anonyme a dit…

Désolé 64 on peut toujours tout critiquer, mais avec 5 syndicats élus qui négocient et qui vont revenir vers leurs "électeurs" employés HP EDS pour avoir leur décision avant de s'engager auprès de la direction, je vois pas comment faire plus democratique!

Anonyme a dit…

Vous (les 5) avez toute ma confiance. Une petite communication disant que « compte tenu des propositions de la direction, vous n’êtes pas a mesure de donner des informations pour le moment » aurait été la bien venue.

Anonyme a dit…

Desolé mais je ne copmprends pas que vous ne fassiez pas un simple compte rendu de la reunion d'hier ...... cela ne va pas vous empecher de reflechir ensuite des action a prendre :-)

Anonyme a dit…

to 61
les syndicats c est pas la Fnac
genre tu payes un service et on doit te rendre des comptes

Anonyme a dit…

Pour 68: ca vient d'etre fait... mais par la CGC seulement.
Intersyndicale, quand tu nous tient....

CFTC HP a dit…

pour 69, la réunion s'est tenue de 10h à 23h, un texte (protocole d'accord) a été construit par l'avocat des CE, du Comité de Groupe et des 5 syndicats. Ce texte est actuellement revu par 2 sections syndicales et leurs adhérents d'ici lundi 18h, et à ce moment là il est convenu qu'il sera diffusé aux employés pour consultation sous forme de référendum.

Nous sommes liés par l'intersyndicale et devont attendre que tous les syndicats aient fait eux aussi le tour de leurs adhérents avec ce texte.

Reconnaissez quand même que le seul endroit où l'on trouve de l'actualité sociale en temps réel et transparente c'est sur ce site, mais que pour une fois on est coincé par nos engagements vis à vis des autres syndicats.

Anonyme a dit…

où trouver le compte rendu de la CGC qui elle communique....Merci

Raoul a dit…

"Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage " La Fontaine
Quoique...
Un des scénario pourait etre d'enchainer les deux derniers après les deux premiers ;-)

Anonyme a dit…

pour CFTC 72: voilà, avec une petite explication du pourquoi, ça passe mieux....
C'est bien de respecter ses engagements, et je suis d'accord pour dire que j'apprécie la qualité et la promptitude des infos que vous communiquez d'une manière générale.

Anonyme a dit…

@64 : es-tu au moins syndique ??? un syndicat
n'a de compte a rendre qu'a ses adherents (ceux
qui cotisent !). Je crois qu'il n'y a que 10% de
salaries HP syndiques (malgre 4 plans sociaux
en 9 ans !) : que font les 90% ? Ils dorment ? Ils se contentent de critiquer ou tirer des
benefices, sans aucuninvestissement leur part ?

A ceux qui ne sont pas syndiques et qui lisent regulierement ce blog, il est temps de vous
bouger, pour donner de la force a la voix des
negociateurs ...

Les packages obtenus en 2003/2006 ont ete
NEGOCIES avec la direction, par un rapport de
force (pas forcemment la greve) : sans syndicat,
on aurait eu le minimum conventionnel ...

CFTC HP a dit…

pour 73, voilà le "compte-rendu", nous étions prevenu de cet envoi :

Plusieurs mois de discussions tendues encore ces dernières heures ont conduit les partenaires sociaux à définir les grands principes d'un avant-projet qui pourrait permettre de sortir de la crise ouverte sur le dossier EDS et à laquelle est venu se rajouter récemment l'annonce par la Direction de la suppression d'un bon millier de postes sur HPF + HPCCF + EDS.

La CFE-CGC avait publié il y a quelques mois ses revendications concernant le projet EDS et nous avons abordé le dossier difficile des suppressions de poste avec les mêmes principes qu'aux PSE 2003 et 2006 : tout faire pour éviter les licenciements secs et permettre aux salariés qui resteront de conserver un avenir.

Même si la Direction est venu hier avec de nouvelles propositions et nous a annoncé une possible baisse du nombre de suppression de postes, le risque de désignation reste globalement élevé et très critique sur le site de Sophia (plus d'une centaine de postes y seraient supprimés). Conscients de cette situation depuis des semaines, vos représentants et élus CFE-CGC ont multiplié les initiatives et les propositions de dispositifs pour limiter le risque de désignation et les négociations sont très difficiles.

A ce stade des discussions, l'ensemble des partenaires sociaux a convenu de communiquer d'une manière coordonnée en privilégiant la concertation.

Nous allons donc dans un premier temps continuer de consulter nos adhérents sur l'ensemble des éléments de l'avant-projet rédigé entre la Direction et les Organisations Syndicales puis participer activement à une plus large consultation de tous les salariés. Notre position définitive sur cet avant-projet sera issu de ces consultations.

Anonyme a dit…

Un grand nombre d'employés sont ou vont être en vacances cet été.
Si la consultation des employés commence à partir du 7 juillet, combien
de temps durera-t-elle ? Jusqu'à la rentrée afin de pouvoir consulter
les employés partis en vacances ?

Ne serait-il pas judicieux de consulter les employés à partir de la
rentrée uniquement tout comme on attend la rentrée pour continuer la
"consultation du transfert EDS" au tribunal ?

CFTC HP a dit…

http://www.lemagit.fr/article/hp-eds-fusion-licenciements/3731/1/hp-eds-incertitudes-sur-unanimite-syndicale/

Anonyme a dit…

pour tous ceux qui se permettent d'affirmer "un syndicat n'a de compte à rendre qu'a ses adherents" (cftc en tete) : dans la mesure ou les syndicats nous representent et peuvent nous engager tous lors de cette négociation, ils doivent des comptes à tous.

Si les syndicats ne veulent rendre de compte qu'a leurs adherents, alors qu'ils n'engagent que leurs adherents quand ils signent des accords.

CFTC HP a dit…

pour 78, les propositions qui sont sur la table sont en échange de la sécurisation d'un calendrier vis à vis de la corp, donc elles ne sont sur la table que pendant une semaine.

de toutes façons, on comme l'a déjà dit, cette audience de transfert ne sera jamais plaidée. Soit parc equ'un accord est trouvé, soit parce que la Direction change de projet.

Anonyme a dit…

POUR 77 : A ce stade des discussions, l'ensemble des partenaires sociaux a convenu de communiquer d'une manière coordonnée en privilégiant la concertation QUID ?

Anonyme a dit…

72: on reconnait ! et par l'existence même de ce blog, je trouve que la CFTC fait un super boulot... on va attendre la com de l'intersyndicale.... le blog est accessible de l'extérieur alors même en vacances, je m'informerai.

Anonyme a dit…

Et si la direction change de projet, le calendrier initiale de la Corp sera t il respecté ?

Je commence a me poser la question de savoir si la meilleure solution ne serait pas de faire exploser les societes et par la meme changer de direction en France.

Anonyme a dit…

Pour compléter le message de 78, nombre d'entre nous seront en vacances, avec un accès difficile au blog et au mail perso, et pas d'accès au reseau HP.
Et pourtant, o a envie de donner notre avis, merci d'en tenir compte dans la procedure de referendum.

CFTC HP a dit…

On répète : il n'y aura pas de protocole d'accord signé par un des syndicats HP sans consultation des salariés HP, et il n'y aura pas de consultation possible des salariés HP sans unanimité syndicale HP lundi soir (car pas de protocole possible sans unanimité).

CFTC HP a dit…

pour 80, ton propos est inadmissible. On a jamais dit qu'un syndicat n'avait de compte à rendre qu'à ses adhérents, nos actes et nos propos démontrent exactement l'inverse.

Anonyme a dit…

Pour 84..
C'est vrai que c'est dommage d'etre en vacances quand on souhaite être informé et décider de choix importants.
Maintenant, on peut comprendre aussi que certaines propositions intéressantes puissent être mises sur la table sous réserve de décision rapide.
Alors je pense que si en vacances tu n'as aucun moyen simple, de te connecter à internet, en revanche tu as probablement moyen de passer un coup de fil à un collègue ou à un représentant syndical pour obtenir les infos et transmettre ton chois.
Pas forcément l'idéal confortable mais c'est ce que je ferais si j'étais dans ce cas. Je pense qu'il ne faudrait pas laisser passer une bonne proposition sous prétexte que la décision doit être donnée en juillet

Anonyme a dit…

Quelques remarques et questions concernant les communications auprès de tous les employés syndiqués et non-syndiqués suite aux postes 55 à 72, 80, et suite.
-Il est vrai qu'on trouve beaucoup d'informations sur ce blog qui est accessible à tous, y compris aux employés syndiqués et non-syndiqués. J'apprécie ce point.
-Sur le site du Service-Public.fr (http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F94.xhtml#titreN10037)
On trouve :
"Les délégués du personnel ont pour mission :
-de présenter à l'employeur toutes les réclamations individuelles ou collectives des salariés relatives aux salaires, à l'application du code du travail et des autres dispositions légales concernant la protection sociale, la santé et la sécurité et les conventions et accords applicables dans l'entreprise,
-de communiquer au comité d'entreprise (CE) et au comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), quand ils existent, les suggestions et observations des salariés sur toutes les questions relevant de leurs compétences respectives."

En tant que salarié d'HP, j'ai voté aux élections (Prud'hommales, DP, etc), j'ai participé aux AG, j'ai signé des pétitions et, dans l'ensemble, je soutiens les actions des syndicats.

La question que j'ai est la suivante : est-ce que les representants du personnel, lorsqu'ils participent aux CE/CEE, le font en tant que délégué du personnel ou en tant que representant de syndicats ? Et quel est l'ordre de priorité qui est pris en compte lorsque les participants aux CE/CEE présentent toutes les réclamations collectives des salariés, leurs suggestions et observations, à l'employeur ? Les réclamations, suggestions et observations d'un salarié syndiqué ont-elle plus de poids que les réclamations, suggestions et observations d'un salarié non-syndiqué ?

Prenons un cas concret:
Suite à la réunion d'hier, les participants représentant les salariés (délégués du personnel, participants syndiqués) sont sortis de la réunion avec un certain nombre d'informations concernant un projet. Pour simplifier, appelons cet ensemble d'informations la version 1 du projet.

Si on suit la réponse du 72, la version 1 du projet (le texte) va être présenté aux salariés syndiqués par les syndicats. Supposons que la version 1 est modifié suite aux remarques des salariés syndiqués et on arrive à la version 2 du projet. On peut envisager également, au niveau de l'intersyndicale, qu'un certain nombre d'aller-retours auraient lieu entre les cinq syndicats avec une consultation de leurs adhérents (les salariés syndiqués) à chaque modification. On en arrivera donc à une version XYZ du projet, version montée par les syndicats et leurs adhérents avant la consultation et/ou présentation du projet XYZ à l'ensemble des employés (syndiqués et non-syndiqués).

Si, dans leur rôle de délégué du personnel de présenter à l'employeur toutes les réclamations individuelles ou collectives des salariés et de communiquer au CE les suggestions et observations des salariés, comment l'ensemble des salariés peuvent-ils les formuler s'ils ne disposent pas de toutes les informations, comme pour les salariés syndiqués, afin de les formuler ? Doivent-ils être syndiqués pour avoir accès à l'ensemble des informations les concernant en tant que salarié, notamment, l'accès à toutes les informations données lors des CE/CEE (si les informations sont disponibles et divulgables aux salariés syndiqués, quelles interdictions existent pour les rendre indisponibles et non divulgables aux salariés non-syndiqués) ? Les salariés non-syndiqués pourront-ils également consulter la version 1, 2, XYZ des projets afin de donner leur avis comme vont le faire les salariés syndiqués ? Ou n'auront-ils accès qu'à la dernière version du projet ? Les participants aux CE/CEE représentants les salariés négocient-ils d'abord pour les salariés syndiqués avant de négocier pour les salariés non-syndiqués ?

Ne serait-il pas plus juste et transparent de donner les informations à tous les salariés de l'entreprise dès quelles sont disponibles ?

Anonyme a dit…

to 64
Hallucinant de penser des choses pareilles
syndique toi apres tu pourras juger de l interieur un syndicat
de toutes les facons les syndicats ont l experience de 3 plans sociaux
Take easy man
la prochaien fois viens manifester avec nous

CFTC HP a dit…

pour 12h47, quelques éléments de réflexion :

une réunion de négociation, ça n'est pas une réunion de CE ou de DP. Les membres ne sont pas forcéments élus, ce sont des Délégués Syndicaux qui ont mandat non pas des employés mais de leur syndicat.

Les CE seront consultés sur le protocole d'accord en même temps que les employés, si ce protocole passe le feu vert syndical lundi soir puisque l'unanimité est requise. Ce protocole d'accord est à prendre ou à laisser, sa durée de vie est d'une semaine. Donc il n'y aura pas d'aller-retour ou de modifications.

Ca n'est pas comme cela que nous procédons d'habitude à la CFTC, et comme en 2005 et 2006 sur des échéances aussi importantes (accord de méthode PSE puis accord ARTT), un sondage outlook auprès de nos abonnés dès ce matin et les infos sur le blog nous aurait très bien convenu pour prendre notre décision finale. Mais on se plie au collectif intersyndical. Nous aussi on a des raisons de râler ;)

Anonyme a dit…

Concernant le débat sur les syndicats, il est vrai que si les syndicats ne signaient que pour leurs adhérents, le taux d'adhésion ferait soudain un bond ! On ne sait jamais, ça viendra peut-être un jour :-)

Anonyme a dit…

La liberté de signer ou non un accord varie d'un syndicat à l'autre. Pour certains, l'accord doit être donné jusqu'au niveau de la Fédération (branche Métallurgie), pour d'autre, l'accord de la section syndicale suffit. Une intersyndicale se doit de respecter tous les modes de fonctionnement et d'accorder à chacun le temps qui lui est nécessaire.

Anonyme a dit…

Quel mépris, quelle suspicion !!
Quel outrage même, d'entendre ces exigences.
Depuis 8 mois, les syndicats ont entrepris un pari fou pour obtenir des changements d'attitude et de modalités de la direction, en consacrant des jours, des nuits, des voyages et des week ends pour la défense des salariés, en investissant l'argent difficilement récolté des trop rares adhérents en frais de justice.
ET maintenant qu'on vous demande 48 heures pour assurer un accord intersyndical jamais vu dans toute l'histoire d'HP, certains osent exiger !!
Je suis outré d'un tel comportement narcissique et egocentrique, et d'un tel manque de respect.
Pendant que les râleurs de dernière minute prenaient leurs week ends et leurs soirées en famille, les membres des syndicats mettaient leurs loisirs de côté pour se battre.
Pour information je ne fais pas partie des négociateurs, mais j'ai du respect pour ceux qui oeuvrent. Les contestataires de dernière minute pensent ils vraiment que 5 syndicats peuvent tomber d'accord au détriment des employés ? Ce serait stupide de leur part, à la fois pour leur propre avenir professionnel et électoral.
J'ai honte pour ceux qui démontrent une telle impatience discourtoise, et je souhaite témoigner ici des remerciements à tous ceux qui se sont battus pied à pied jusque là. Les handicapés de la reconnaissance ne méritent pas vos efforts.

Anonyme a dit…

to CFTC
suis en vacances
pas envie de me connecter a hp
vous avez une idee????

Anonyme a dit…

@89 ton exposé est très fouillé, on voit que tu es un as de la négo,
dans un cadre business peut être, mais ici tu me semble un poil naif,
il s’agit de pates humaine qui est dans le malaxeur.

J’ai vu plus haut des remarques à couper le soufle, il faudrait pas prendre les
syndicats pour des canards sauvages, qu’il y ai un esprit de groupe et
que cela donne certains privilége par rapport à la masse inerte ( je trouve scandaleux
que les HP’s ne soient pas plus impliqué dans un mouvement, parfois nous ne méritons pas les gens qui nous défendent) alors la critique est aisée , l’art est plus difficile.

Revenons à nos moutons, le process en cours risque d’aller vite, c’est un poker
et je suis désolé , mais ceux qui se trouvent éloigné pour cause de congé, je leurs dirait
qu’un jour la révolution n’attendra pas de coïncider avec les agendas des un ou des autres. Passager du Titanic, je les entends dire, désolé je peux pas mourir j’ai piscine semaine prochaine ! stop de geindre, je rigole si d’aventure l’intersyndicale avait eu besoin de pousser la pression par un petit mouvement musclé !! Non heu j’ai 2 conf call
, j’ai rdv, ceci cela etc y à pas besoin pour le moment, ET HEUREUSEMENT.

Les petits gars du Syndicats, ben ils y vont avec les trippes, et je ne pense pas qu’ils fassent un distingo syndiqué, non syndiqué, la direction non plus d’ailleurs, ce qui est pris est pris pour tous, par contre , et par soucis de réactivité, il n’est pas idiot de consulter la base des syndiqués, si par malheurs ils ne parvenaient pas à couvrir tous le spectre des demande, cela voudrait dire que ta demande est si marginale que probablement elle n’influencerait en rien le gros des discussions.

Ensuite, je pense qu’une multitude de détails restent à l’ordre du jour jusqu'à l’implémentation du dit plan.

Je suis syndiqué FO et je salut bien bas le travail fantastique fait sur ce blog et ce depuis bien longtemps.

Anonyme a dit…

A 95, moi j'ai une idée: profite de tes vacances et laisse les autres décider de ton avenir à ta place.
Si tu veux rester informé, tu peux!
La terre ne va pas s'arrêter de tourner parce que tu n'as "pas envie" de te connecter (ce qui est compréhensible quand on est en vacances, soit dit en passant).
Mais quand des enjeux importants sont en cours, tu as le choix entre faire un effort (et tu peux par exemple te fendre d'un coup de fil à un de tes collègues ou à un des syndicats) ou bien faire confiance à la décision majoritaire prise sans toi.

CFTC HP a dit…

Merci FO 96, voici un point de vue écrit juste avant cette négociation d'hier sur le blog FO : http://fohp.over-blog.com

Anonyme a dit…

Completement d'accord avec 94.

Anonyme a dit…

Encore, dans la mesure ou si un accord est trouvé il concernera tous les employés, est-il normal que seuls les employés syndiqués soient invité à donner leur avis ?

en poussant le raisonnement : peut-on postuler que les employés syndiqués sont un echantillon representatif de l'ensemble des employés ? a priori la réponse ne peut etre négative puisqu'une partie des non-syndiqués le sont précisement car ils n'adherent pas aux discours des differents syndicats.
Ces employés se retrouvent donc dans une situation singuliere ou ils devraient adherer a un syndicat dont il ne partage pas les opinions pour que la leur soit prise en compte, mais le serait-elle vraiment dans cette situation ? ne s'exposerait-il pas a une réponse lui disant qu'il est libre de quitter le syndicat ?

C'est tout la problèmatique de la representativité syndicale que nous posons ici...

Anonyme a dit…

en plus les mecs des syndicats ils ont des rolex daytona et des porsches cayenne
c est la direction qui leur file
ils habitent dans des palais
c est n importe quoi ce que je lis a propos
des syndicats
ceux sont des gens honnetes et tres bien
et ils vont bous defendre alors take easy and drink a mojitos

Anonyme a dit…

On se calme....
Je ne suis pas syndiqué et bien entendu, j'aurais aimé savoir ce qui s'est dit hiers, mais que diable, gardons notre calme. Il me paraît assez normal qu'un syndicat consulte ses adhérents en premier. Laissons les travailler jusqu'à Lundi avec au moins un peu de sérénité sans les agresser de toutes parts. Je ne partage pas toujours leurs points de vue, mais reconnaissons tout de même que si nous avons des plan avec de bonnes conditions, c'est tout de même grace à eux.

Anonyme a dit…

Après des années d'individualisme, j'ai décidé moi aussi de me syndiquer, de passer un peu de temps à essayer de mieux comprendre ce qui m'arrive, ce qui nous arrive... et à manifester de diverses manières solidarités, colères, dépits, résistances...et je sais que dans ces négociations je ne suis pas représentés par des "syndicalistes", mais bien par des collègues avec leur intelligence de la situation, leur bonne volonté; leur "base" n'est pas leur clan, mais le groupe avec lequel échanger des idées, brainstormer parfois, discuter des hypothèses, des pistes...Et c'est pour cela que moi aussi je les encourage, ils ont ma confiance!!! je ne me suis pas trompé de post, j'étais juste un peu irrité de voir un débat très grave un peu pollué par la discussion autour du rôle des représentants du personnel.
allez, bon week end, patience et courage! et Amour, Gloire et Beauté pour ceux qui ont déjà la Rolex et le Cayenne ;-)))

Anonyme a dit…

Je crois que tout le monde a le droit de s'exprimer , que cela deplaise ou pas ! Les critiques vehementes de certains sont ridicules ! syndiqué ou pas syndiqué, on se retrouve tous dans la meme situation et chacun la vit a sa maniere (bien ou pas bien). Que tel ou tel ait envie de connaitre les negos rapidement, je le comprends vu le timing tres court ... Globalement nous sommes tous derriere les syndicats et c'est pas parce que certains demande un CR aujourd'hui qu'il est contre les syndicats. Le plus dur est de ne pas savoir et le fait de ne pas communiquer rend le stress plus grand .....

on verra tout cela la semaine prochaine

Anonyme a dit…

Moralite
fallait se syndiquer c est deductible des impots

Anonyme a dit…

peut etre qu etre delegue syndicaliste
c est une protection supplementaire en cas de WFR
mais c est aussi des negociations qui durent
tard c est l hotel Ibis bien glauque parce qu on a rate le dernier TGV
C est avoir envie de dire a sa direction
ne me prends pas pour un con et ne pas pouvoir le dire c est entendre des gens se plaindrent
et ne pas les voir lors des rassemblements
il y plus glamour

Anonyme a dit…

Hello , je suis syndiqué et je serais consulté pour donner mon avis. Cela a le mérite de partager au plus près les avis des syndiqués, adhérents . Bien trop d'employés se syndique pour des raison X Y . Si une majorité d'employé le serait nous pourrions d'avantage nous faire entendre. Ceux qui se plaignent sont ( j'ose le croire ) ceux qui attendent que les syndicats fassent leur travail. Rien que dans mon équipe le sujet est tabou ! . Exprimer son opinion à travers un syndicat le plus proche de ses attentes, de ses droits est le meilleur moyen de se faire entendre et de faire évoluer les mentalités, et les préoccupations envers sont entreprise . Un entreprise doit écouter avant d'agir et non l'inverse . Je suis ni ne droite, ni de gauche , je suis pour le respect du salarié qui fait tout pour la pérennité de son entreprise. Mais depuis quelques années ces plans sociaux sont de trop . Rendons hommage à nos syndicats qui font tout pour défendre nos droits . Merci à eux .

Anonyme a dit…

Des nouvelles de notre (ex) VP :
_http://envoye-special.france2.fr/index-fr.php?page=reportage-bonus&id_article=1595

Anonyme a dit…

Hi there, au dernier plan les cadres P3 etaient exclus des departs anticipes si je me souviens bien... J'espere que cette fois cela pourra s'appliquer a tous?

Anonyme a dit…

On a un accord possible concernant 2 projets:


le transfert concerne 600 employés.
le PSE concerne les autres beaucoup plus nombreux (les transférés etant exclus du PSE).


Je trouve qu'il serait bien d'interroger ces 2 populations et de tenir compte des souhaits de chacun sans faire intervenir la notion de nombre.

si la majorité des transférés et la majorité des autres sont pour signer cet accord et bien que l'on signe et vogue la galère...

CFTC HP a dit…

Pour 110, c'est exactement ce que nous avons fait avec nos adhérents, et le résultat en ce qui concerne notre sensibilité et que nous leur avons communiqué ce soir est le suivant :

ok : 93%
pas ok : 5%
abstention : 2%
(participation 69%)

résultat particulier des adhérents dans le périmètre de transfert vers EDS :

ok : 86%
pas ok : 11%
abstention : 3%
(participation 78%)

c'est pour cela qu'on aimerait que tous les syndicats soient ok pour lancer la consultation employés, chaque syndicat pourrait expliquer sa vision des propositions, donner ou pas des consignes de vote (nous n'en avons pas donné et les 2 négociateurs CFTC HP se sont abstenus sur le résultat lors du vote).

Nous pensons que les résultats ne seront pas très éloignés, mais avec quand même moins d'écart entre ok et pas ok

A suivre...

Anonyme a dit…

Pour 110 : où tu as vu que les transférés sont exclus du PSE ?

CFTC HP a dit…

exact, les transférables ne sont pas exclus du PSE

Anonyme a dit…

80 postes HP OS seront supprimés avant le transfert de 600 autres.

les 600 restant ne seront pas supprimés chez EDS, il va falloir m'expliquer comment il vont s'y prendre pour prendre le package avant leur transfert car dans le 122.12 on a pas le choix !?

il suffit d'aller au guichet et prendre un ticket ??

CFTC HP a dit…

pour 114, non, ce serait le contraire de tes 2 affirmations. Selon nos sources récentes, le volontariat chez EDS dans le calendrier de la direction c'est janvier. Et cela incluerait le volontariat des transférés HP chez EDS.

Anonyme a dit…

Ci-dessous un tract que certains salariés d’EDS ont reçu qu’ils soient syndiqués ou non.
Ce tract est daté du 2 juillet 2009.

Miroir aux alouettes
Pour faire suite à l’annonce récente du plan social en France, la direction et les syndicats discutent actuellement afin d’évaluer les conditions du plan social, du transfert d’HP vers EDS et de l’intégration d’EDS dans HP. Avant même d’arriver à une conclusion de la négociation, La CFDT reste prudente et souhaite apporter les éclaircissements suivants.

• Tout d'abord, nul n'est capable de dire à l'heure actuelle qui ce plan pourrait concerner ; faire circuler des formules de calcul qui permettent de déterminer ce à quoi vous pourriez avoir « droit » sans vous donner le moyen (et pour cause) de déterminer si vous pourriez faire partie des heureux élus vous permettra peut-être de rêver, mais le réveil pourrait aussi bien être désagréable.


• Il est sous-entendu que le PSE se ferait sur la base du volontariat. Est-ce si sûr ? Que penser du volontariat dans un service de dix personnes dans lequel on demande dix volontaires ? Que penser du volontariat d'une personne qui se retrouverait à faire le travail de trois si elle ne quittait l'entreprise ? Sans garde-fou, le volontariat n'est qu'un leurre pour endormir la conscience de vos représentants.


• L'affaire semble entendue : avec des conditions pareilles, qui pourrait se plaindre d'être licencié ? Regardez autour de vous le chômage qui monte, l'évolution des technologies alors qu'EDS réduit chaque année les budgets formation, l'âge de la retraite qui s'éloigne à mesure qu'on s'en approche, … Il n'y a pas besoin d'avoir 50 ans et de lourds crédits à rembourser pour considérer que, même à ces conditions, un départ serait un mauvais calcul.

Mais ce qui pose le plus de problèmes, c'est que la direction est absolument muette quant au devenir de ceux qui resteront : comment faire pour remotiver des équipes décimées ? Quelles perspectives à part attendre le PSE suivant ? Nous attendons toujours l'ébauche d'une réponse. Au risque de faire s'évanouir quelques mirages, nous refusons d'entériner sans nous poser de questions une CFDT EDS FRANCE
amputation sauvage au motif que la dose de morphine injectée rendra l'opération indolore.
(suite et fin dans le prochain message)

Anonyme a dit…

(Fin du tract)

Pour être complet, il y a autre chose que la CFDT refuse, c'est le chantage. Comme vous le savez sans doute, il est prévu de transférer environ 600 salariés d'HP vers EDS. Comme vous le savez probablement aussi, l'ensemble des syndicats HP a posé comme préalable à ce transfert l'élargissement des compétences du comité de groupe qui coifferait l'ensemble des entités du groupe HP en France, des engagements sur le statut social des salariés transférés ainsi que des garanties ou tout au moins des engagements sur l'emploi après le transfert.
Le problème n'est pas tant de s'arcbouter sur des avantages acquis que de créer les conditions qui feront que les salariés d'HP rejoindront EDS sans être complètement démotivés et de permettre ultérieurement des transferts entre les différentes entités du groupe HP. Ce dernier point n'est pas de pure forme : des statuts trop éloignés bloqueront toute possibilité de reclassement à l'intérieur du groupe dans le cadre d'un PSE. Pendant plusieurs mois, la direction a refusé de négocier loyalement sur ces sujets. Avec le PSE qui approche, elle se trouve donc acculée à devoir traiter les deux problèmes simultanément. Pour emporter l'adhésion des syndicats, elle s'est donc lancée dans un chantage à l'emploi pour obtenir un abandon de la procédure engagée par l'intersyndicale.
Mais le problème des transferts n'a pas changé ; il est même devenu d'une brûlante actualité. La CFDT maintient que ne pas traiter la question des transferts (qui peut paraître mineure à ce stade), c'est s'interdire de traiter correctement les conséquences du PSE. Regarder les conditions matérielles des volontaires qui partent sans s'intéresser au devenir de ceux qui restent, c'est les condamner à attendre le PSE suivant. Il ne s'agit pas de surenchère ; il s'agit de traiter correctement les problèmes avant que la prochaine direction ne nous dise « Ah si nous avions été là à l'époque, nous aurions procédé autrement ! ».
La CFDT défend l'intérêt bien compris des salariés ; TOUS les salariés.

CFTC HP a dit…

merci 116 et 117, mais le ton du tract suivant (vendredi) est tout autre :

Chut !!! C’est secret !
Une troisième réunion de négociation a eu lieu hier pour discuter du futur plan social et de l’intégration d’EDS et d’HP. Toutes les organisations syndicales ont participé à cette négociation.
Les principales revendications de la CFDT ont porté sur :
L’uniformisation des statuts entre HP et EDS, afin que qu’il y ait un traitement égalitaire de tous les salariés d’HP en France.
Un plan social favorisant le volontariat, les mesures d’âge et limitant au maximum le nombre de postes supprimés.
Une garantie de pérennité pour les employés qui resteront chez HP (Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences, accords…)
Jusqu’à présent, nous n’avons pas obtenu satisfaction sur plusieurs points essentiels de ces revendications, mais ne désespérons pas d’y parvenir dans les prochains jours
Un protocole d’accord a été discuté. La direction exige la confidentialité et n’autorise pas sa communication aux salariés. Autrement dit, vous ne pourrez pas lire ce document avant que les syndicats ne se soient engagés en votre nom !
La CFDT réunit actuellement ses adhérents pour les informer et recueillir leurs avis. De même, nous consultons les structures juridiques et nationales de la CFDT afin de dégager une position de principe sur cet accord.
Cet accord est important et il scelle le destin des salariés d’HP et EDS en France pour plusieurs années. Si nos adhérents et notre fédération nous donnent le mandat de conclure cet accord, nous nous engageons à recueillir l’avis préalable de TOUS les salariés avant d’engager la signature de la CFDT.

Anonyme a dit…

Un des bons mots de Woody Allen est à peu près le suivant :

La dictature c’est « ferme ta gueule » et le démocratie c’est « cause toujours » !!

La direction exige ( une dictature ?) le secret sur les négociations (la démocratie ?) en cours. Bizarre, en psychiatrie quel serait le nom de ce symptôme !! Le salarié de base par conséquent s’écrase et attend de savoir comme un bon mouton zélé la sauce à laquelle il sera mangé.

Tout ce bazar ressemble plus à une oligarchie (forme de gouvernement d’une classe dominante peu nombreuse et cooptée) qu’à une démocratie qui selon wikipedia est : (Le terme démocratie désigne un corpus de principes philosophiques et politiques, suivant lequel un groupe social donné organise son fonctionnement par des règles : élaborées, décidées, mises en application et surveillées par l'ensemble des membres de ce groupe, a priori sans privilèges ni exclusions.).

Je dois avouer que dans ce bordel complet, j’ai grande envie d’aller me ressourcer sous un arbre frais en ne pensant plus à rien !!

Anonyme a dit…

En réponse a CFTC 115

Comme il est rappelé dans le tract EDS, le pb du transfert qui semble etre traité comme un moindre mal, va se poser au moment ou l'on va forcer les employes HP a abandonner ce pour quoi ils se sont motivés depuis des années.

Si le PSE est ouvert aux transférés HP une fois qu'ils auront rejoint EDS (je n'y crois pas plus que quand la direction menace quelle passe tout le monde chez EDS), avec la demotivation et le sentiment deja bien reel d'etre les laissés pour compte, ce sera l'hemorragie (surtout sur paris). A cela on rajoute les vrais EDS qui n'en peuvent plus et qui veulent ce fabuleux package, et on aura un probleme de trop de volontaires chez EDS !!!

Mais ils vont faire comment pour faire tourner EDS si plus personne ne veut y rester, en gardant les démotivés qui n'auront pas été accepté au package ??? en demandant de baisser les salaires de 5% ??? en continuant de transferer le restant d'HPCCF vers EDS (c'est la fin programmé d'HPCCF avec cet accord) ???

La seule solution pour eviter tout ce carnage etait de mettre de l'argent sur la table, aussi bien pour ceux qui quittent HP pour une societe X , que les seniors qui n'en peuvent plus et qui attendent le PDA, que pour ceux qui quittent HP pour EDS (lors du dernier PSE HP les PDA avaient meme droit a une prime de depart).

HP avait a y gagner du temps et de l'argent a long terme.

Quel gachis d'etre dirigé a court terme par des financiers incompetants et très malins pour nous endormir en creant de la division !!!

CFTC HP a dit…

120, juste 2 remarques :

- Attendons de regarder les garanties de conditions EDS qui sont sur la table avant de les commenter, en particulier pour la partie démotivation chez EDS qui deviendrait la principale société du Groupe HP en France.

- Franchement, "très malins" ou "endormir" ne sont pas des qualificatifs appropriés. Par contre, et on le voit bien avec les commentaires du blog, les circonstances font que les employés sont divisés (crainte des volontaires contre crainte des désignés, craintes des transférables contre craintes des non transférables, jeunes contre vieux, employés EDS vs HP (à venir en cas de refus du projet d'accord) etc.... Mais de leur côté, et c'est particulièrement remarquable, les syndicats sont bien plus unis qu'en 2003 (2 blocs syndicaux équivalents 50-50 opposés) et 2006 (opposition 70-30) quand il est question de négocier. Actuellement c'est de l'ordre d'au moins 70-30, ou 80-20 et peut-être bientôt 100-0 sur l'appréciation de la situation à laquelle nous sommes confrontés.

Les négociateurs CFTC sont particulièrement contents des relations qu'ils ont avec l'ensemble des 4 autres syndicats HP et EDS ces derniers mois, en général cette entente se limitait à 1 ou 2 autres alliés traditionnels.

Anonyme a dit…

Yves :
vire tout le monde se sera plus simple et ferme la boite !!

Anonyme a dit…

Stratégie:

Diviser pou régner !!!

Jeunes contre vieux !
HPF contre HPCCF contre EDS !
Sophia ( rumeur de 50% de diminution d'effectifs ), contre Grenoble, contre région-parisienne...
Pre-merger HP contre pre-merger COMPAQ contre pre-pre merger DIGITAL, contre pre-merger EDS, contre pre-merger PEREGRINE etc...

Messieurs des syndicats vous avez perdu d'avance surtout si vous êtes éventuellement guidé par des soucis électoraux ... mais shut il parait que ça ne se peut pas !!!

Requiesquat in pacem !

Anonyme a dit…

D'accord avec 123!
Syndicats reveillez-vous!!!!
On dirait effectivement que vous nous abreuvez de programmes electoraux!

Anonyme a dit…

Chez EDS, nous avons eu un PSE en 2003-2004 et un autre en 2008-2009. Le premier s’est fait sur la base du volontariat. De ce fait, un nombre important de nos collègues les plus employables a été débauchée par nos clients ou concurrents. Ils sont partis avec une petite cagnotte et très souvent avec une augmentation liée au changement d’employeur. Ceux la quand on les rencontre à nouveau affirment à juste titre que 2003-2004 fut un cru exceptionnel financièrement et professionnellement parlant. Ils ont su rebondir et c’est très bien pour eux. Ces personnes nous manquent encore puisqu’elles étaient très souvent motrices et très compétentes dans leur domaine. Ceux qui sont restés ont du assumer ces départs d’où surcroit de travail sans évidemment contrepartie financière ou autre de la direction. Ceci a entraîné une grande démotivation. Le second PSE a eu les mêmes effets. Il est fort à parier que le PSE qui va arriver aura les mêmes conséquences pour ceux qui vont rester. Par contre pour les volontaires, il sera probablement difficile, vu le contexte économique, de retrouver un bon boulot. Le travail est rare, les salaires de plus en plus étriqués et les conditions de travail désastreuses. Pour les volontaires, il faudra avoir un projet très solide pour partir. Le côté aubaine d’une bonne indemnité de départ devra être réfléchi avant de dire cio à EDS ou à HP.

CFTC HP a dit…

Merci beaucoup pour ce témoignage 125, tous les HP qui ont connu les plans de 2003 et 2006 pourraient s'exprimer de la même manière.

Ca n'est vraiment pas évident de trouver un équilibre entre le nombre de suppressions, le nombre de volontaires (ni trop, ni trop peu), les désignations à éviter, l'organisation de la société après les départs pour les conditions de ceux qui restent, les multiples garanties à obtenir et celles qu'on ne peut obtenir...

Anonyme a dit…

pouvez-vous expliquer ce qui separe (pour le moment, j'espere) les syndicats ?
Bon courage et bravo pour vos actions

CFTC HP a dit…

Franchement pas grand chose. Le problème c'est que les syndicats, après 6 mois de réunions de concertation, de rapport de force, de négociation ont obtenu conjointement un certain nombre de garanties qui seront rendues publiques autour de mardi. Et que ces garanties sont un ensemble de protections pour les salariés, mais aussi de renoncements. Et qu'en fonction de chaque sensibilité syndicale, ça passe plus ou moins bien.

Les adhérents CFTC HP et la CFTC EDS ont voté nettement pour ces garanties, mais c'est aussi parce qu'ils suivent le travail effectué dans le détail depuis janvier, pour un employé qui n'a pas vécu toutes les péripéties, c'est déjà moins évident.

Et pour des sensibilités plus radicales, pas évident du tout.

Anonyme a dit…

Pas de signature, pas d'accord. Refus du chantage de la direction, refus de la précipitation, refus du secret. Stop au morcellement de l'entreprise, tous unis dans une seule société HP en France, le nombre et l'unité fait la force: sinon gare au prochain plan en 2011...! Bloquez tout et faites sauter la direction HP France: Boum!!! on ne pleurera pas sur ces serviteurs du Medef (qui militent pour la retraite à 67 ans... mais pas en travaillant à HP) gavés de stock options et de primes immorales.

Anonyme a dit…

pour 129 :

- pas de signature, pas d'accord : ça sera aux employés de le décider, si les syndicats leur en donnent l'occasion
- le chantage est de part et d'autre, les syndicats ayant eux aussi des moyens
- la précipitation dure depuis janvier (voir post 128) !
- et pourquoi pas une garantie sur l'emploi avec pas de nouveau PSE pendant 2 ans ou plus ?

Sinon pour le reste, je suis d'accord ;)

Anonyme a dit…

129 et 130 pourquoi vous n dites pas de quel bord (syndicat) vous etes ?
Ca serait tellement plus simple...
Se servir de ce blog pour cette lutte d'influences et ce jeu de dupes est vraiment désolant.

Soit vous avec un point de vue et vous l'esposer clairement, soit vous vous taisez et ne polluez pas ce blog avec des provacations et ded allusions lourdes de sens (parce que VOUS savez ce qui est en jeu).

Merci

Anonyme a dit…

Tous dans la même low cost compagnie si pas d'accord: woua la menace!

CFTC HP a dit…

rappel du modérateur : merci de vous exprimer sous un pseudo, ça sera plus facile pour les échanges

Anonyme a dit…

CFTC 133

Parceque des gens s'amusent a savoir quel salarié est associé a quel pseudo.

Il y a eus une chasse a l'homme il y a quelques mois qui avait oblige une personne a publier un dementis.

Comme ailleurs, certains salaries HP sont incapables de se tenir correctement.

Anonyme a dit…

tu prends les pseudos deja présents pour faire plaisir au modérateur :) popol

Anonyme a dit…

toujours pas d'infos c'est encors top secret

Anonyme a dit…

Vers quelle heure pensez vous pouvoir communiquer ?

CFTC HP a dit…

Voilà notre vision des choses actuellement :

2 syndicats se sont engagés à répondre d'ici 18h sur le rejet ou pas des garanties obtenues et le lancement de ce référendum.

Donc on attend comme vous... Si le référendum est lancé, on vous le dira ici aussitôt, et les garanties seront connues au moment du lancement de la consultation (sans doute demain après-midi). S'il n'est pas lancé, vous saurez aussi mais avant (peut-être dès ce soir) quelles étaient les garanties qui avaient été obtenues, mais qui ne s'appliquent plus.

Anonyme a dit…

18:20... Suspens!

CFTC HP a dit…

rendez-vous dans le nouveau sujet : "il n'y aura pas de référendum chez HP-EDS"

Anonyme a dit…

138, quel est l'interet de connaitre les garanties qui ne s'appliqueront pas !!!

Anonyme a dit…

141, il n'est paut-etre pas trop tard pour aller convaincre les tenants de ce NON. Non?
Et aussi, pour comparer avc les nouvelles propositions qui ne manqueront pas de se poser sur la table...

Anonyme a dit…

Savoir ce que l'on a perdu à cause de l'intransigeance outrageuse d'un certain syndicat,tout simplement mon ami. Il faut que cela soit dit, inutile de préciser que je ne suis pas cftc, je suis 96

Anonyme a dit…

Le NON est passé? enfin une bonne nouvelle

Anonyme a dit…

le pire n'est pas certain... mais ce qui est sûr c'est qu'on va ramer un certain temps avant de se sortir de ce bourbier...
Désolé pour celles et ceux qui étaient pressés de quitter hp avec un beau pactole, grâce à la CFDT, ce n'est plus d'actualité!

raymond a dit…

Ce blog s'anime. C'est bien mais il semble que certains n'apprécient pas les remarques et les suggestions des employés qui ne sont pas forcément syndiqués mais qui méritent tout autant de s'exprimer. La culture et l'engagement syndical ne se mesure pas au paiement de sa cotisation. Je suis désolé de voir qu'à nouveau la direction a réussi à monter les uns contre les autres, les jeunes contre les vieux, les ex trucmuche et les futurs ex qui ne le sont pas ou ne le seront jamais. Parler d'intransigeange outrageuse d'un certain syndicat est une phrase qui aurait du être filtrée par le médiateur car contraire à la logique de TOUS UNIS défendues, apparemment, par TOUS les syndicats. Laisser dire de telles inepties me laisse perplexe. Je préfère me désolidariser totalement de ces discussions et traiter directement les conditions de mon départ avec la RH --> Je suis certain que j'obtiendrai plus facilement un accord amiable !!!! Bon courage.

Anonyme a dit…

raymond, tu es tellement pour le TOUS UNIS que tu va faire ta petite affaire tout seul. Dire ce qu'on fait et faire ce qu'on dit, c'est toujours pour les autres ?

Anonyme a dit…

Une question pour la CFDT qui a l'air de fréquenter assidument ce Blog : Pourquoi est qu'elle n'appellen pas à voter NON ? Si on lit bien leur tract de ce matin tout ce que les autres ont obtenu est soit mauvais soit minable. Mais la CFDT elle a demandé quoi ? - et, en échange de RIEN, puisqu'il ne faut pas renoncer à l'action en justice, elle s'attendait à obtenir quoi ?.

La CGT, on comprend bien qu'ils n'ont pas obtenu ASSEZ alors ils appellent à voter NON. ça paraît logique.

Mais la CFDT, on est plein sur notre plateau à essayer de comprendre - mais plus on reçoit de tract et plus on ne comprend rien !

DSC FO a dit…

FO demande aux salariés de HP et EDS de voter massivement pour le OUI :

Pour une fois, il ya eu négociation – grâce au rapport de force établi par TOUS les syndicats. Et cette négo a donné des résultats en échange de concessions de notre part. Pour changer un peu commençons par ces concessions :

1) Renoncer à la contestation juridique des transferts EDS
2) Accepter le déroulement du futur PSE dans un calendrier négocié à l’avance

Il est bien évident que c’est en échange de ces concessions, que la direction a fini par accepter de nombreuses revendications. Mais qu’est ce qu’on perd vraiment à faire ces concessions ?

1) La contestation juridique était loin d’être gagnée d’avance – son effet de retardement a déjà largement produit ses effets – prendre le risque d’une victoire de HP qui lui ouvre la voie à multiplier ce type de transferts est aussi à mettre dans la balance.
2) Le calendrier du PSE : par rapport à celui établit en fin de protocole – désignations en mai 2010. On aurait pu gagner 6 mois, c’est vrai. Reste à savoir ce qu’on en aurait fait.

Venons-en à ce qui a été obtenu en se focalisant sur l’essentiel :

• Un chiffre qui passe de 1050 à moins de 800 – probablement 200 emplois sauvés chez EDS en échange d’une « sérénité » business relative. Nous ne nous faisons guère d’illusion sur la manipulation de ces chiffres par la direction. Ce qui importe c’est que ce chiffre soit bloqué jusqu-à fin 2011.
• Le principe du volontariat – avec de nombreuses mesures pour le favoriser.
• La convention de la métallurgie pour tous : une avancée majeure pour FO - inespéré pour plusieurs syndicats qui n’avaient même pas osé le demander.
• Les conditions de départ du plan 2006 – qui auront un rôle majeur dans l’attractivité du volontariat. On sait que ces conditions ont été élaborées lors de la fusion HP-COMPAQ puis ré-utilisées en 2005 grâce à la pression médiatique. On savait la direction France et mondiale déterminées à les revoir à la baisse. Qu’en pensent les EDS qui viennent de subir un PSE avec des mesures moins de 2 fois inférieures ?
• Un comité de groupe qui inclus EDS avec des prérogatives identiques à l’actuel et des négociations au niveau du groupe.

Votez OUI, c’est concrétiser ces acquis de la mobilisation et de l’action juridique et continuer à se battre avec ces nouvelles armes. Nous signerons sans état d’âme ce protocole, parce que savoir négocier c’est savoir aussi SIGNER. Nous sommes convaincus qu’une large majorité de OUI finira de sceller ces acquis.

Pour nous, c’est ceux qui crient à la manipulation et qui appellent à l’abstention qui font exploser inutilement l’unité syndicale qui s’est comportée de manière responsable durant ce conflit. Pourquoi ne pas appeler à voter NON, comme le fait la CGT si on est CONTRE ce protocole ?

Enregistrer un commentaire