ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

HPE Next Securities Analyst Meeting : update HPE Next, Finances…

Elections Entco 1ère réunion de la DUP

Actualité DXC-ESF Flash Fil Rouge GPEC Out du 18 octobre. Prévolontariat

NAO HPE 2018 Au moins une bonne nouvelle !

FPR FY17 et Objectifs FY18 Flash Pratique HPE : les conseils CFTC

France-Canada contre la souffrance La CFTC HPE vous invite le 16 novembre !

HPE PSE GPEC Out L’espace référence pour les volontaires acceptés

HPE Politique voiture Vos questions, les réponses !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

jeudi 29 octobre 2009

La négociation obligatoire sur le maintien dans l'emploi des seniors

C'est paradoxal en plein PSE HP-EDS avec des seniors qui regardent majoritairement comment et si ils vont pouvoir partir (plus de 600 commentaires dans Le coin des seniors !). Mais c'est la loi.

Le 29 octobre a donc commencé la négociation obligatoire HP-EDS sur le maintien dans l'emploi des seniors. Dans les commentaires, les négociateurs CFTC HP-EDS vous expliquent le contexte légal et vous livrent le compte-rendu de la première réunion.

Tout ce qu'il faut savoir, ni plus, ni moins ! A lire particulièrement si on a plus de 55 ans (500 Salariés HP-EDS sont dans ce cas).

Compte-rendu complet de la réunion du 12 novembre dans les commentaires, prochaines réunions les 27 novembre et 3 décembre.

58 commentaires à lire:

CFTC HP a dit…

Le contexte légal :

Cela faisait partie des nouveautés de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2009.

Pour maintenir l’emploi des seniors, le droit du travail oblige les entreprises employant au moins 50 salariés ou appartenant à un groupe comprenant au moins 50 salariés à négocier un accord d'entreprise (ou de groupe), ou élaborer un plan d’action. Si elles ne font rien, elles seront sanctionnées. Cette obligation est applicable à compter du 1er janvier 2010.

L’accord ou le plan d’action devra comporter notamment :
• un objectif chiffré de maintien dans l’emploi ou de recrutement des salariés âgés ;
• des dispositions favorables au maintien dans l’emploi et au recrutement des salariés âgés portant sur 3 domaines d’action au moins choisis parmi une liste fixée par le décret qui vient d’être publié.

Objectif chiffré de maintien dans l’emploi ou de recrutement

L’objectif chiffré de maintien dans l’emploi concerne les salariés âgés de 55 ans et plus.

L’objectif chiffré de recrutement concerne les salariés âgés de 50 ans et plus.

Au moins 3 domaines d’action pour favoriser l’emploi des salariés âgés

Les dispositions favorables au maintien dans l’emploi devront porter sur au moins 3 des domaines d’action suivants :
• recrutement des salariés âgés dans l’entreprise ;
• anticipation de l’évolution des carrières professionnelles ;
• amélioration des conditions de travail et prévention des situations de pénibilité ;
• développement des compétences et des qualifications et accès à la formation ;
• aménagement des fins de carrière et de la transition entre activité et retraite ;
• transmission des savoirs et des compétences et développement du tutorat.

Précisions sur le plan d’action

Le plan d’action prévoit les modalités d’une communication annuelle de ces indicateurs et de l’évolution de leurs résultats, au comité d’entreprise, ou à défaut aux délégués du personnel.

Sanction financière

La pénalité est fixée à 1 % des rémunérations ou gains versés aux travailleurs salariés ou assimilés. Cette pénalité sera due pour chaque mois entier au cours duquel l’entreprise n’est pas couverte par un accord ou un plan d’action.

CFTC HP a dit…

Compte-rendu de la première réunion obligatoire HP-EDS sur le maintien dans l’emploi des seniors

La direction propose de travailler sur 3 des 6 points proposés dans le "Plan SENIOR" du 9 juillet 2009 puisque les textes donnent cette possibilité aux entreprises (Circulaire DGEFP-DGT-DSS n°2009-31 du 9 juillet 2009 relative aux accords et aux plans d’action en faveur de l’emploi des salariés âgés prévus par l’article 87 de la loi 2008-1330 de financement de la sécurité sociale pour 2009).

Les syndicats estiment qu'il est regrettable de passer à coté d'une possibilité d'un accord portant sur l'ensemble des 6 points. La direction indique qu'elle préfère travailler 3 points sur les 6 car elle connait les moyens que l'entreprise souhaite allouer à cet accord et que travailler les 6 points, c'est prendre le risque d'essaimer des moyens financiers limités sur l'ensemble des 6 points.

Bien entendu la direction a choisi 3 des 6 points qui nécessitent le moins d'engagement financier pour HP :

- Anticipation de l’évolution des carrières professionnelles
- Développement des compétences et des qualifications et accès à la formation
- Transmission des savoirs et des compétences et développement du tutorat

La contre-proposition des syndicats porte sur 4 points que nous souhaitons voir privilégier :

- Anticipation de l’évolution des carrières professionnelles
- Amélioration des conditions de travail et prévention des situations de pénibilité
- Développement des compétences et des qualifications et accès à la formation
- Aménagement des fins de carrière et de la transition entre activité et retraite

La direction accepte nos propositions et apporte les premiers éléments suivants :

- Anticipation de l’évolution des carrières professionnelles
Focus sur la population non-cadre
Entretien prof. / Bilan Prof. de 2ème partie de carrière

- Amélioration des conditions de travail et prévention des situations de pénibilité
Inclure un chapitre spécifique "senior" dans la négociation télétravail. Temps partiel / job share

- Développement des compétences et des qualifications et accès à la formation
Egalité de traitement pour l'accès à toutes les formations (indicateur ad' hoc)

- Aménagement des fins de carrière et de la transition entre activité et retraite
Programme d'accompagnement à la transition emploi-retraite à partir de 58 ans
Temps partiel . Job share

Un débat s'opère ensuite sur cette référence à l'âge de 58 ans. La direction refuse catégoriquement de baisser cet âge et de discuter de ce qui s'apparente à une préretraite ou un CPA (Cessation progressive d’activité). La direction est seulement d’accord pour parler de réduction volontaire du temps de travail, sans compensation salariale, mais se dit ok pour discuter d'une prise en charge des cotisations employeur sur la base du taux plein.

Prochaine réunion le 12 novembre

Anonyme a dit…

Très bien
On ne veut pas de PDA , C2A ou CPA mais du travail à 100% jusqu'a l'âge légal de la retraite
Raz le bol de tout ces problèmes
Signé : un travailleur

Anonyme a dit…

50 ans en juin 2010, mon job est supprime , non cadre ,est ce que Hp peut me proposer un poste chez Eds et que se passe t-il si je refuse ? puis partir avec le package si on ne tombe pas d'accord sur un nouveau job ?

CFTC HP a dit…

pour 4, tu ne peux donc pas être désigné sur critère d'ordre, ni licencié forcé.

HP cherchera à te reclasser en priorité dans ta société. On ne peut pas les obliger à te licencier même si tu es d'accord ! Mais ça peut se terminer comme tu l'indiques, aux conditions de la désignation mais sans certitude absolue.

Anonyme a dit…

Pour les seniors et autres, il faut se rendre compte qu'on a changé d'époque. Suppression du PEE ou participation la plus faible possible. Plan d'achat d'actions terminé. Finis les e-awards en dessous d'un certain niveau, de même que pour les stocks options. Etc... Nos cadres dirgeants veulent de plus en plus de part du gâteau. Il faut arrêter d'être nous, individualistes, syndiquez vous ou voulez, mais syndiquez vous. C'est la seule manière d'amener vos propositions et la seule manière d'être défendus en cas de problème.

Anonyme a dit…

Les seniors au boulot !!

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5h-x0O6HPF8PiCxknXdeibdDbg8SA

CFTC HP a dit…

Communiqué Confédération CFTC

03 Novembre, Réunion de "mobilisation" pour l'emploi des seniors: avant de se mobiliser pour les emplois des seniors, que les entreprises les maintiennent et règlent le problème de la pénibilité!

Le taux d'emploi des seniors en France (38,3 %) est très inférieur à celui de nos homologues européens (44,7 %). Pourquoi une telle situation en France, alors que les retraités qui reprennent une activité professionnelle pour améliorer l'insuffisance de leurs ressources financières sont de plus en plus nombreux?

L'explication se trouve en grande partie dans la politique des entreprises françaises qui non seulement se séparent de leurs seniors mais refusent également de recruter ces salariés qui, selon elles, coûtent plus chers et sont moins malléables que les jeunes fraichement émoulus du système scolaire ou universitaire. La CFTC approuve donc la campagne de communication lancée demain par le Gouvernement en faveur de l'emploi des seniors.

Toutefois, avant de promouvoir le cumul emploi-retraite, ne faudrait-il pas aller au-delà de la seule obligation de négocier un accord en faveur de l'emploi des seniors? Ne faudrait-il pas refuser la politique des entreprises qui font preuve d'une totale schizophrénie lorsqu'elles prônent un allongement de l'âge de départ à la retraite alors que dans le même temps elles ne laissent pas de place à leurs seniors dans leur organisation? Ne faudrait-il pas désavouer les entreprises qui préfèrent se dispenser de négocier et payer les cotisations additionnelles?

Ce sont hélas les seniors qui font les frais de ce double langage! Ce sont eux qui sont exclus du monde du travail avant d'avoir pu acquérir des droits à une retraite complète! Ce sont eux qui recherchent désespérément du travail en cette période de crise! Ce sont encore eux qui vivent le plus mal parce qu'ils ont été abimés par la pénibilité de leur travail.

Pour la CFTC, chacun doit assumer pleinement ses responsabilités pour redonner aux seniors leur dignité. Le Gouvernement ne doit pas se contenter d'actions de communication, il doit aller plus loin et exiger que les entreprises, au delà de leurs engagements dans un Plan senior, atteignent des résultats en matière d'emploi des seniors. Le Gouvernement doit également, comme il s'y était engagé, reprendre la main pour faire aboutir une juste reconnaissance de la pénibilité du travail.

En attendant des avancées concrètes de la part du Gouvernement, la CFTC profitera de la négociation sur l'Emploi, pour présenter ses propositions afin de garantir un revenu décent aux demandeurs d'emploi qui auront épuisés leurs droits à assurance chômage.

Anonyme a dit…

Pour maintenir les seniors en poste il suffit de réduire le montant du package, de ne les laisser bénéficier de l'inscription à Pole-Emploi et vous verrez qu'ils seront moins nombreux à vouloir partir.
Quant à la pénibilité du travail dans des sociétés comme la nôtre il faut arrêter le délire, on voit que la plupart d'entre vous ne savent pas ce que c'est que travailler dur pour le smic.

Anonyme a dit…

hello 9, je te souhaite de devenir vieux pour que tu comprennes ce que veut dire sénior.
Avec les différents PSE, ce ne sont pas les vieux qui sont partis, mais les jeunes mercenaires qui n'avaient pourtant pas donné beaucoup d'années de leur vie à la Société comme certains vieux. Concernant la pénibilité, il n'y a pas que le physique mais le psychique. Il y a autant de dégâts. Ouvres les yeux et regardes autour de toi.
Change d'état d'esprit, tu es malsain avec un brin de jamousie et d'égoisme. Je te plains.. Sib

Anonyme a dit…

Je suis assez d'accord avec le commentaire 9. J'ajouterais même les points suivants:

-Faire des mesures spéciales pour l'accès à la formation, ça me parait étrange, vu qu'on ne profite pas de tout le budget de formation "normale".
-Quant à l'anticipation des changements de carrière, tout est déjà en place (formation, bilan de compétences par exemple) et c'est un peu tard de s'y mettre après 55 ans!
-Reste la transition emploi-retraite qui est une bien curieuse façon de relancer l'activité des seniors en les tournant vers la fin cette activité...

Je trouve ces objectifs complètement bidons et ne servant qu'à passer à côté d'une taxe supplémentaire.

Quand je vois les commentaires déprimés dans le coin seniors du PSE, faits par des employés soi-disant épuisés je me dit qu'une action salutaire serait peut-être de stimuler la mobilité inter-entreprises. Il faudrait travailler avec d'autres entreprises du bassin d'emploi pour faire des échanges d'employés seniors et les sortir de leur routine. Un changement d'activité leur permettrait certainement de voir leur travail d'une manière plus positive en éliminant de leur tête la perspective de la retraite...

Je me souviens avoir vu il y a quelques temps un reportage sur une entreprise américaine qui montait des petits sous-ensembles mécaniques: ses employés avaient de 65 à 97ans. Ces gens étaient heureux comme tout et faisaient vraiment plaisir à voir. Ils avaient retrouvé une vie sociale, une utilité. Seul critère d'embauche: être capable de monter un escalier, l'atelier étant au 1er étage...

Vieux principe du HP-Way: quand on aime, on ne compte pas!

Anonyme a dit…

« Pour maintenir les seniors en poste il suffit de réduire le montant du package entièrement «
D’ accord avec toi même de le supprimer
Il faut les traiter comme des ayant droit au régime sans faveur et sans privilèges .Ils doivent avoir droit comme tous les individus au chômage et a la légalité en cours sans plus ni moins. Ces primes mangent tout le budget .Ces primes pourraient permettre à beaucoup d'entre nous, de nous recycler, formations ou autre artifices permettant un accompagnement plus long dans la recherche d 'emploi
Messieurs les seniors les temps changent !! Il serait temps de vous adapter un peu à la société nouvelle en participant au partage des richesses en oubliant votre égoïsme et votre capitalisme connu depuis fort longtemps au sein d’ HP.
Ces propos sont ni malsain et n ont aucun brin de jalousie ou d'égoïsme
Oui je suis contre ces packages. Je le dit ouvertement et j’espère que ces méthodes seront refusées par la Direction. Coté état le changement est en court ……ouf
PSE = plan pour la sauvegarde de l emploi mais pas :
PSE = Plan avec System d’Enrichissement
Daniel

Anonyme a dit…

pour le 12, t'a raison

on garde les vieux et on vire 800 jeunes au pole emploi

Anonyme a dit…

pour le 12,

D'accord avec toi pour sur ce point de vue

Anonyme a dit…

Je suis Senior chez HP

Je suis rentre chez hp il y a plus de 20 ans
mon salaire a progresse chaque annee
-J' ai eu des conditions de travail , j ai pu beneficier de formations ,
-J' ai beneficie de plan d achats d actions super genereux , de participations versees tres genereuses ,
-J'ai pu changer de fonctions tres souvent
-J'ai connu un stress tres supportable
et puis a l epoque cela ne coutait rien de se loger a Grenoble alors j ai pu acheter pour rien et aujourd hui je souffre un peu au boulot parce que j en ai marre parce que je n arrete pas de ressasser avant c etait super bien je ne suis plus fier de bosser ici
c est sur c est tellement dur que je ne me rends meme plus compte que les syndicats et hp ne negocient pas de plan de retraite parce que c est injuste vis a vis des gens a qu il faut permettre de continuer a bosser ou a quitter hp je ne me rends plus compte que je vais partir avec un package exceptionnel et que je vais profiter pendant plus de 36 mois des allocations chomages alors qu au meme moment il y a de nombreuses personnes en fin de droit et puis surtout je n ai plus comme argument a opposer aux autres qui disent que je suis un privilegie que ceux sont des jaloux . tiens d ailleurs mon fils est au chomage et il ne touche rien... il a pas de boulot ne touche pas le RMI galere pour trouver un appartement il revient s installer a la maison
Did
Did

Anonyme a dit…

Que les seniors arrêtent avec leur discours, du type "des annnées que j'ai sacrifiées" etc ...
De quel sacrifice parte t-on ? du fait que l'on se lève le matin et pas tous de bonne heure, pour aller gagner confortablement notre vie. Comment les syndicats arrivent ils à gérer ce paradoxe : négocier des conditions de départ extrêmenent avantageuses pour les seniors favorisant ainsi les véléités de départ et d'autre part négocier pour le maintien des seniors en place.
La cohénrence voudrait que les conditions offertes aux seniors soient moins avantageuses que celles accordées aux autres tranches d'âge. N'y a t-il pas une plus protection pour les salariés de plus de 55 ans que pour ceux de 40 ans ?
Vous allez avoir des personnes qui vont partir avec de petites fortunes et qui vont vivre en plus sur le dos du contribuable via pôle-emploi et qui en fait ne risquait pas grand chose et d'autre part des personnes qui partiront avec un package moindre et avec les difficultés de retrouver un emploi.

Anonyme a dit…

10
Tu te considères donc comme "vieux" alors que tu n'as probablement pas 60 ans, je te plains.
En fait lorsque tu dis je cite, (donné beaucoup d'années de leur vie à la Société) et pour reprendre ce que dit 16, tu n'as fait que travailler et donc mériter ton salaire.
Je pense, concernant le conseil que tu donnes à 9, je recite ( change d'état d'esprit)
, tu devrais te l'appliquer sinon les années que tu te prépares ne vont pas être joyeuses pour ton entourage.

Anonyme a dit…

Did 15, un peu de patience pour ton fils de 20 ans... Les miens ont 24 et 26 ans, alternent périodes de chomage sans indemnité et stages vaguement rémunérés, espérent un CDD.
Heureusement qu'il y a le senior qui ramène de l'argent a la maison, sinon on serait mal. Et que l'argent vienne de mon travail, d'un package ou de pole emploi, je le prendrai, n'en déplaise aux moralisateurs.
Moralisateurs qui me semblent quand même un peu aigris et jaloux.

Anonyme a dit…

Super débat !
Ils se sentent vieux pour le travail et en plus ils osent nous narguer avec la possibilité de partir avant l’âge !
Pour les activités extra professionnelles ils sont flambant neuf. Il suffit de voir les PDA ou les C2A qui ont profités de ces plans, Ils sont tous en forme après leur départ !!
Messieurs les Seniors vous devez admettre que les temps changent et vous aussi vous devez changer même a l’encontre de vos idées prédéfinies pour un départ rapide
Messieurs les Seniors si vous aviez bossés sur des chantiers dans l’agriculture, les mines, la pèche vous pourriez justifier de votre usure, mais pas dans une boite comme HP à part une grande usure de la partie postérieur du pantalon et de la langue pour certain.
Arrêter de vous plaindre car vraiment la société en à raz le bol des gens comme vous qui sont souvent dans un placard, une liberté totale et payé comme un ministre.
Merci aux syndicats pour la non-censure sur ce blog pour l’expression des salariés,
Merci pour le travail qu’ils font dans l’ombre qui n’est pas toujours reconnus par certains quelque soit le syndicat
NCT

CFTC HP a dit…

Ok pour la non censure mais on aimerait éviter que ça tourne au pugilat et au règlement de compte inter générationnel.

Les jeunes n'ont pas été oubliés dans le PSE, comme on peut le voir avec les planchers d'indemnités à 30 000 et 50 000 Euros (pour 4 ans d'ancienneté).

Anonyme a dit…

20.
Oui, mais pour qui cela t-il le plus dur ?

Pour celui qui a plus de 56 ans, qui va toucher entre entre 320 et 390 K€, qui va bénéficier de l'indemnité de pôle-enploi entre 3500 et 4200 € /mois, qui sera rapidement dispensé de recherche d'emploi
ou alors
qui comme moi, pour celui qui a 41 ans, qui aura 80 K€ et devra trimer dur pour retrouver un emploi car elle est bien loin la retraite.
Il n'y a de ma part aucune animosité via à vis des seniors, ni aucune jalousie, mais un reste de bon sens qui me fait poser cette question : est-ce bien raisonnable ?

Les chiffres que je donne ne sont des exemples mais sont bien réels et obtenus auprès de 4 collègues seniors prêts à prendre le vent du large.

Anonyme a dit…

La honte

Anonyme a dit…

En fait la Direction serait bien inspirée de maintenir les seniors en poste surtout ceux à qui ils restent moins de 3 ans à faire. Elle financerait les 3 années restant à courir avec une partie du package, elle éviterait aux contribualbles de mettre la main à la poche pour financer ces pseudos chômeurs et elle redorerait son blason en se montrant fer de lance dans le maintien en poste des seniors.

Anonyme a dit…

Si la Direction est inspirée pourquoi ne le fait- elle pas ?

Anonyme a dit…

C'est le Blog CFTC HP+EDS ici, pas viedemerde.truc.
C'est assez pénible de lire toutes ces interventions qui sont largement inspirée par la pensée profonde qui dit : Le monde tourne autour de son centre, qui est MON nombril!
Merci à chacun de tourner son doigt 7 fois au dessus du clavier avant de publier son commentaire.

Anonyme a dit…

Pour moi qui ai 54 ans je trouve qu'il faudrait arrêter d'appeler senior quelqu'un qui a moins de 65 ans...

Anonyme a dit…

21.
Bien d'accord avec toi. Cet argent peut être qualifié de "sale" pusiqu'il n'est pas donné en récompense d'un travail accompli.

Anonyme a dit…

Pour le 25
Reviens un peu sur terre et arrête de jouer a l’intelligent !
Ca te dérange voila pourquoi !
La phrase de Sarkozy te convient très bien ……..
et ok pour l appellation de l'argent mal acquis ..sale peu être pas !!
AL

Anonyme a dit…

Pour 11
le package est une indemnité, s'il est important chez HP pour les jeunes et moins jeunes, c'est parce que les moins jeunes ont participé à l'essor de l'entreprise.
De plus les chiffres que tu donnes sont des cas marginaux et ne s'applique en aucun cas à la majorité.
Plus je connais les hommes et plus j'aime mon chien disait Fernand Gravey

Anonyme a dit…

Je crois qu'il serait temps d'arrêter de dire que les séniors inscrits au Pole emploi "coûtent au contribuable". Jusqu'à nouvel ordre, ce sont les partenaires sociaux qui financent les indemnités chomage, via les cotisations. Et les séniors qui en profiteront auront cotisé toute leur vie professionnelle pour que les chomeurs de l'époque en profitent. Alors, ce n'est qu'un juste retour des choses, dans le cadre de la solidarité intergénérationnelle qui marche dans les deux sens.

Anonyme a dit…

avez-vous le compte-rendu concernant la réunion seniors du 12 Novembre ?

Merci

CFTC HP a dit…

La réunion d'hier a fait du surplace

Coté Direction :

Accord pour travailler sur les 4 axes suivants, selon les approches suivantes:

Anticipation de l'évolution des carrières professionnelles
Focus sur la population non-cadre
Entretien professionnel / Bilan professionnel de 2nd partie de carrière

Amélioration des conditions de travail et prévention des situations de pénibilité
Inclure un chapitre spécifique « seniors » dans la négociation télétravail
Temps partiel / job share

Développement des compétences et des qualifications et accès à la formation
Egalite de traitement pour l’accès à toutes les formations (indicateur ad’hoc)

Aménagement des fins de carrière et de la transition entre activité et retraite
Programme d’accompagnement à la transition emploi-retraite à partir de 58 ans
Aménagement temps de travail -Temps partiel / job share

Axe numéro 1 : Anticipation de l'évolution des carrières professionnelles

Focus sur la population non-cadre
Pour EDS :
réduire les horaires atypiques (3X8…) pour les 50 ans et plus quand cela est possible
Faire évoluer ces employés vers des postes ayant des horaires de type administratifs
Si changement de poste alors association d’une formation spécifique

Mesures : nombre de sorties de postes

Pour HPF/HPCCF :
commission passage cadre,
Faciliter à la mobilité interne / rotation postes

Mesures : nombre de passages cadres et nombre de changements de poste.

L’entretien professionnel et le bilan professionnel de 2nd partie de carrière

Un entretien professionnel pour les non cadres de 50 ans et plus :
permettre au salarié d’élaborer son projet professionnel à partir de ses souhaits d’évolution dans l’entreprise, de ses aptitudes et en fonction des besoins de l’entreprise avec son manager
tous les 5 ans.
Un bilan professionnel spécifique pour les non cadres avec un consultant externe (décision avec le management dans le cadre de l’entretien professionnel annuel).
Permettre au salarié d’analyser ses compétences professionnelles et à l’entreprise d’examiner avec lui ses perspectives d’évolution pour la deuxième partie de carrière.
A l’issue de cet éventuel bilan, différentes mesures pourront être envisagées en fonction de l’âge, des souhaits du salarié, des opportunités au sein de l’entreprise.
À l’initiative du salarié, après accord de la DRH.

Mesures : nombre de bilan professionnel non cadres pour les + 50 ans sur 3 ans

Axe n°2 : Amélioration des conditions de travail et prévention des situations de pénibilité

Inclure un chapitre spécifique « seniors » dans la négociation télétravail
Envisager des études de postes de travail dans le cadre de l’ergonomie au travail en partenariat avec les services médicaux

Mesures : nombre d’étude de poste et d’aménagements

Axe n°3 : Développement des compétences et des qualifications et accès à la formation

Egalité de traitement pour l’accès aux formations

Priorité donnée aux dossiers de VAE non cadres

Mesures :
nombre de VAE sur 3 ans des plus de 50 ans
même proportion de formations que la population globale

Axe n°4 : Aménagement des fins de carrière et de la transition entre activité et retraite

Offre d’accompagnement "préparation à la transition emploi/retraite”
à partir de 58 ans à travers le DIF
2 possibilités, éventuellement cumulables
Sessions d’information collective (10 personnes) :
Les différents dispositifs sociaux pour la période entre la rupture du contrat de travail et la retraite à taux plein & les enjeux financiers : 2 heures
La préparation au changement de vie qu’implique le passage à la retraite (58 ans et +) : 6 heures
Diagnostic de situation : pour les personnes disposant d’un bon niveau de maîtrise de leur dossier personnel et d’une bonne visibilité sur leur situation à venir :
entretien individuel de 45 mn afin de valider la faisabilité du projet et la portabilité éventuelle jusqu’à la retraite
Offre Mercer inscrite au catalogue DIF
1 session par an (à ajuster en fonction des demandes)

CFTC HP a dit…

Coté syndicats, l'atelier seniors CFTC a proposé un texte d'accord à tout le monde en fin de réunion afin d'intégrer de nouvelles idées et avancer de façon plus efficace et plus probante sur ces sujets.

CFTC Patrick a dit…

CR Réunion du 12/11 2009 à IDA

Hier s'est tenu à IDA la 2ème réunion de négociation sur les Seniors. Une réunion pour rien ou presque. Les propositions de la direction sont tellement insignifiantes qu'on se demande vraiment si il y a une véritable
volonté d'aboutir à un accord de leur part.

Voici quelques propositions de la direction (voir ci-dessus post 32 pour l'intégralité des propositions) :

Axe 1 : - Entretien professionnel pour les non cadres de 50 ans et plus - Un bilan professionnel spécifique pour les non cadres avec un consultant externe
Axe 2 : - La direction propose d'inclure un chapitre spécifique "senior" dans la négociation télétravail. Envisager des études de postes de travail dans le cadre de l'ergonomie au travail en partenariat avec les services médicaux
Axe 3 : - Egalité de traitement pour l'accès aux formations / - Priorité donnée aux dossiers de VAE non cadre
Axe 4 : - Aménagement des fins de carrières et de la transition entre activité et retraite

Voici quelques une des propositions des organisations syndicales sur lesquelles la direction doit désormais mener réflexion :

- Entretien et bilan professionnel doivent être proposés à partir de 45 ans (versus les 50 ans proposés par la direction)
- Il faut que les entretien professionnels se fassent sur la base d'un support particulier et se différentie de la FPR
- Place des non-cadres dans l'entreprise et sur l'efficacité des mesures senior sur cette population.
- Décompte de la diminution du scoping sur les nouveaux postes (vigilance)
- Etre prioritaire dans le comité de mobilité (plus de 50 ans)
- Positionnement d'un plus de 50 ans sur une Req de job level inferieur, pas de démotion !
- Période d'adaptation de prise de poste / Possibilité de retour en arrière du salarié (3 mois)
- Rating bloqué durant une période d'exercice de 12 mois
- La personne pourra être accompagné d'un DP lors des entretien Pro
- Aménagement des "Carrières-Pass" pour les plus de 45 ans
- Prévention des risques TMS / Aménagement du poste de travail
- Aménagement des horaires
- Attention sur Stress et souffrance au travail
- Demande de récupération des fatigues lié aux transports
- Formation spécifique à mettre en place pour les populations seniors (par tranche d'âge)
- Validation automatique des demandes de formation Senior
- Congé d'ancienneté - De 50 à 55 ans : 2 jours de congés supplémentaires - Plus de 55 ans : 5 jours. Possibilité de les prendre en 1/2 journée.
- Découpage du temps partiel, l'employé doit pouvoir choisir ses périodes de travail et de repos (souplesse).
- Rachat de trimestre manquants avec un prêt à taux réduit

Voilà. Une négociation qui piétine et le sentiment désagréable que cette négociation risque d'accoucher de pas grand-chose….

Anonyme a dit…

Hé bien, bloquez la, on verra bien ce que la direction va faire, puisqu'il faut qu'elle mettent quelque chose en place avant le 1er Janvier 2010 si elle ne veut pas payer 1% de la masse salariale de pénalité par mois de retard !

CFTC HP a dit…

Il n'y a pas besoin d'un accord pour échapper aux pénalités, et avec ces mesurettes proposées ils ont toutes les chances d'y arriver.

Anonyme a dit…

34. Peux tu me traduire en français compréhensible la proposition suivante :

- Positionnement d'un plus de 50 ans sur une Req de job level inferieur, pas de démotion !

CFTC HP a dit…

Cela signifie pas de baisse d'expertise (exemple Expert vers Specialist) ou de dégradation si un senior se positionne sur un poste ouvert avec un niveau d'expertise inférieur.

C'est plus clair ? ;)

Anonyme a dit…

38. Je préfère quand c'est dit comme cela !!

Anonyme a dit…

Houla y'a vraiment un relent nauséabond sur ce blog avec un racisme anti-sénior qui ne dit pas son nom. A en croire certains commentaires les séniors ne seraient que des parasites grassement "packagés" et indemnisés au frais de la communauté et au détriment des autres, condamnés à rester dans l'entreprise faute de package suffisant (normal les séniors ont tout piqué !-). Je n'arrive pas à croire qu'un tel tissus d'anneries émane de gens d'HP !
Opposer les séniors et le reste des employés est non seulement stupide mais relève d'une mécanique intellectuelle dangereuse qui vise à rendre responsable de tous les maux une catégorie de personnes. De plus, considérer, comme certains commentaires laissent entendre, que parcequ'on est sénior on n'aspire quà partir ou a pantoufler est carricatural voir insultant.
On peut être mécontent, aigri, amère ..etc en ces temps difficiles mais ça n'autorise pas à dire tout et n'importe quoi ! Y'a dautre moyens pour se défouler que de faire du lynchage générationel avec des théories à 2 balles !
Un peu plus de bon sens et de retenue dans les propos (avec l'aide du modérateur ) seraient bienvenu.

CFTC HP a dit…

le Comité de Direction ayant mis un veto sur la RVTTS (RVTT Seniors), et donc pas de prise en charge des cotisations manquantes, la 3ème réunion est un échec total.

Compte-rendu à suivre.

CFTC HP a dit…

Voici le compte-rendu de la 3ème réunion

La direction se lance en présentant directement ses propositions en préambule.

- Création d'un séminaire "stepping up to seniority" pour les seniors de plus de 50 ans.
Ces cessions seront animés par des consultants extérieurs spécialisés. La fréquence sera dépendante des effectifs intéressés. Le nombre de participants sera dépendant de la taille des salles.

- Des conférences - débats
La direction indique que c'est au choix du manager de venir ou non à ces cessions. La CFTC insiste pour que la présence des managers soit obligatoire. La direction indique qu'elle va réfléchir sur le point.

La CFTC demande le nombre précis de conférences débats et qu'il y ait une obligation que tous les managers participent au moins à une conférence débat dans l'année.


Axe 1 : Anticipation de l'évolution des carrières professionnelles

Focus sur la population non-cadre :

- Commission Passage cadre. Rendre le passage cadre plus aisé si le salarié le souhaite. (2 fois/an, commission passage cadre)
Les élus indiquent que cette commission existe déjà et que cette mesure ne coute rien à HP.

En complément de l'entretien annuel de performance
- Entretien professionnel systématique pour les non cadres de 45 ans et plus et un entretien professionnel à la demande pour les cadres de 50 ans et plus.

La CFTC demande que les formations demandées par les seniors dans le cadre de ces suivis soient obligatoirement acceptées et ne fasse pas l'objet de report ou de refus systématiques.

Les syndicats dénoncent ces propositions qui ne coutent rien et n'apportent pas vraiment d'avancées pour les salariés seniors….

- Bilan professionnel spécifique pour les non-cadres avec un consultant externe (décision avec le management dans le cadre de l'entretien professionnel annuel)

Les élus regrettent que la direction ne réserve les bilans professionnels uniquement qu'aux non-cadres.

Focus pour les populations non-cadre (Pour EDS)

Réduire les horaires atypiques pour les collaborateur de plus de 50 ans en horaire atypique (3x8).

Axe 2 : Amélioration des conditions de travail et prévention des situations de pénibilité

La direction propose de prendre en compte la pénibilité des déplacements internationaux, plus d'autres mesures.

Axe supplémentaire : Transmission des savoirs et des compétences et dévelopement du tutorat
Les élus se félicitent que la direction ai ajouté cet axe qui avait été demandé initialment et refusé à l'époque par la direction. La direction indique qu'il y aura un programme de formation spécifique pour les tuteurs. Recensement des besoins en tutorat et le nombre de tuteur volontaire.

...

CFTC HP a dit…

Suite


La CFTC demande qu'il y ait un barème fixe avec indication des heures dégagées pour le tuteur. La direction indique que ça dépend des cas et des postes concernés et qu'il n'est pas possible de le prévoir à l'avance. C'est du cas par cas.

La CFTC réfute cette façon de faire qui encore une fois reflète le peu d'engagement de la direction. Il faut un vrai statuts pour les tuteurs, avec de la formation.

Les syndicats dénoncent le fait que la direction fasse des propositions sans engagements formels et que l'on ai toujours dans les promesses non engageantes…

Axe 3 : Développement des compétences et des qualifications et accès à la formations

Axe 4 : Aménagement des fins de carrières et de la transition entre activité et retraite "Préparation à la transition emploi/retraite"
RVTTs : C'est NON de la part de la direction !!!

Les élus expriment leur déception, ils ont le sentiments que cette négo n'en ai pas une et que la direction n'est pas déterminée à avancer sur le sujet.

INTERRUPTION DE SEANCE A LA DEMANDE DES SYNDICATS

La déclaration suivante est ensuite lue en séance :

Déclaration Intersyndicale
Les 6 organisations syndicales HPF, HPCCF et EDS ont été convoquées par la Direction les 29 octobre, 12 novembre et 27 novembre 2009 pour une négociation sur le maintien et l’emploi des séniors dans l’entreprise. A l’issue de cette 3ème réunion, force est de constater que la Direction en est restée à énoncer des « mesurettes » et de vagues intentions dénuées de réels moyens financiers. Aujourd’hui, la Direction est revenue sur un de ses engagements majeurs donné lors de la première réunion qui concernait l’aménagement du temps de travail des séniors en fin de carrière. Et ceci alors que cette disposition avait été proposée à deux reprises par la Direction en 2005 et en 2008 lors de précédentes négociations inabouties. Manifestement, la Direction n’a pas de réelle volonté de prendre des mesures efficaces. Le but recherché par la Direction est clairement d’éviter le versement de la pénalité prévue par la loi et de donner le change en multipliant des réunions sans consistance. Un des éléments révélateur du manque de motivation de la Direction est l’absence d’un représentant de HPF à cette 3ème réunion. La plus grande partie des propositions des O.S. n’ont pas été prises en compte.Les Organisations Syndicales observent que l’on est très loin des obligations légales (Art. 87 de la loi du financement de la sécurité sociale pour 2009). Faute de propositions concrètes, sérieuses et détaillées lors de prochaines réunions, les Organisations Syndicales se réservent le droit de faire part de leurs appréciations aux autorités de droit.

Anonyme a dit…

je ne suis pas senior, loin s'en faut
mais je salue cette discussion -
je pense que pas mal des seniors d'aujourd'hui ont eu une carriere confortable chez HP, tant mieux pour eux
et que ce soit le cas ou pas, encadrer la "2eme partie de carriere" ca me semble tres louable

apres j'ai un gros doute sur "qui sont les seniors de demain", mais si (hypothese absolument folle) je devais encore etre chez HP d'ici 25 ans, il faudra avoir mis en place un tel accord
je n'imagine pas 1 seconde continue a bosser 25 ans avec cette dose de stress, de mepris, et d'irrealisme - n'empeche que si je fais un jour partie des seniors HP, l'accord sera un garde-fou totalement bienvenu

CFTC Pascal a dit…

Je lis le commentaire de 23: "En fait la Direction serait bien inspirée de maintenir les seniors en poste surtout ceux à qui ils restent moins de 3 ans à faire. Elle financerait les 3 années restant à courir avec une partie du package, elle éviterait aux contribualbles de mettre la main à la poche pour financer ces pseudos chômeurs et elle redorerait son blason en se montrant fer de lance dans le maintien en poste des seniors."
du mardi 10 novembre 2009 13 h 59 CET


Je voudrais rappeler ici que c'est précisément ce que nous avons proposé à la direction en réunion de préparation au PSE, et que celle ci a refusé massivement. Nous avons même réduit à 18 mois pour mettre de la souplesse à la direction,qui veut réduire le Head count au plus vite, sans plus de résultats.
Toutes les propositions ont été rejetées, que ce soit formation (CGT), paiement sur le pacakge cidessus (CFTC), etc...

Il serait bon que la faute des programmes de mise au placard des seniors, tout en demandant l'allongement du départ à la retraite pour payer moins de cotisations, via le MEDEF, soit rendue à son propriétaire.
Personne n'a demandé un plan social, je rappelle, que ce soit les seniors ou les autres !!! Si HP ne décidait pas, pour des raisons strictement financières (il suffit de voir les derniers résultats 09) de licencier du monde, ce débat ne serait pas sur ce blog. Commencez par rendre à César ce qui lui appartient, s'il vous plait.

J'aimerais par ailleurs rappeler à chacun qu'un peu de compassion envers son prochain permet une meilleure relation, et que le fait d'être senior n'est pas un état de droit ni un état du tout, mais une transition obligatoire de la vie, à laquelle les non-seniors seront confrontés aussi, bientôt... Ainsi toutes les avancées sociales obtenues aujourd'hui leur seront profitables demain, comme le fait justement remarquer 44.
Un peu de tolérance, je vous prie.

CFTC HP a dit…

Compte-rendu de la 4ème réunion de négociation (3 décembre) :

4 axes de travail retenus.
Evolution des mentalités
1. Conférences débats, focalisées sur manager, étendues aux employés.
Tôt ou tard, on sera tous des seniors.
Sur les grands sites (1 conférence tous els 18 mois). Petits sites plus ponctuel éventuellement virtual classroom.
Première en 2010. RH essaye de le faire sur H1. Charge trop importante en ce moment. Besoin aussi de sensibiliser les managers.
Intervention mix psycho sociaux et médical.
OS: Dommage qu'on n'ait pas eu ce type de présentation avant de négocier.
RH Effectivement.
2. Formation "Devenir senior dans l'entreprise"
Permettre de clarifier le projet des seniors pour leur futur dans l'entreprise, ou après.

Anticipation de l'évolution des carrières professionnelles
1. Focus sur les populations non cadre
passage cadre
2. Entretien professionnel intégrant la composante de l'âge
cible 45 et plus. NC systématique 45+ à la demande cadres 50+
favoriser la mobilité interne, transfert des savoirs, évolutions professionnelles.
3. Bilan professionnel, NC avec un consultant externe, intégrant la notion d'âge.
4. Focus popultaion NC spécifique EDS
réduire travail 3x8 pour 50+
évolution vers des postes à horaire + admin
si changement de poste, formation spécifique possible.

Amélioration des conditions de travail et prévention des situations de pénibilité
Etude de l'ergonomie du poste (prévention des TMS)
Visites médicales annuelles pour les +55
Ecrans plats pour les 55+

Développement des compétences et des qualifications et accès à la formation
Une journée d'absence rémunérée pour finaliser les démarches du dossier VAE.

Transmission des savoirs et des compétences et développement du tutorat
Seniors +50 reconnus pour compétences professionnelles
Approche compétences métiers
Progamme RH, choix annuel des tuteurs reconnus pour leur compétence. Formation au tutorat. Temps nécessaire à l'accompagnement pris en compte.
10 tuteurs par entité juridique par an.

Aménagement des fins de carrière et transition entre activité et retraite
Accompagnement par formation sur la transition
Temp Partiel accompagné
58+ qui le demande (la RH retire : dans la mesure du possible)
Rubrique Job Share sur intranet RH.
pour temps partiel entre 50 et 70% du temps de travail, prise en charge retraite part salariale et part patronale du temps de travail initial.

CFTC HP a dit…

Et déclaration intersyndicale :

Les 6 organisations syndicales HPF, HPCCF et EDS ont été convoquées par la Direction les 29 octobre, 12 novembre et 27 novembre et enfin aujourd’hui le 3 décembre 2009 pour une négociation sur le maintien et l’emploi des séniors dans l’entreprise.

A l’issue de cette dernière réunion prévue par la direction, nous constatons que les timides avancées sont encore très éloignées des attentes des salariés.

Les Organisations Syndicales observent que l’on est toujours très loin des résultats escomptés pour la population des séniors vis à vis des revendications transmises par les O.S.

Les objectifs des dispositions légales (Art. 87 de la loi du financement de la sécurité sociale pour 2009) ne sont également pas atteints.

A ce stade il est absolument impossible pour les Organisations Syndicales d’envisager une signature d’un quelconque accord.

Faute de nouvelles propositions de la part de la direction les Organisations Syndicales se réservent le droit de faire part de leurs appréciations aux autorités de droit.

Anonyme a dit…

Mais vous attendez quoi pour faire cette communications aux autorités de droit ?

Anonyme a dit…

quelle est la durée de validité de cet 'accord'? est ce que la négo doit se refaire tous les ans ou est ce valide pour plusieurs années?

CFTC HP a dit…

Tous les 3 ans

CFTC HP a dit…

Revue de presse CFTC

- Séniors. « 1er janvier, le jour du senior dans les entreprises » titre Libération. « Les sociétés de plus de 50 salariés ont jusqu'à vendredi pour s'engager en faveur des plus de 50 ans. Mais, une fois l'accord signé, rien n'est prévu contre les mauvais élèves. » 60% des 55-64 ans sont absentes du marché de l'emploi. Mais, « si des pénalités financières existent pour les entreprises sans accord ou plan d'action, rien n'est prévu, ensuite, pour sanctionner l'éventuelle absence de mise en œuvre des mesures. » « Emploi des seniors : les entreprises vont être jugées sur les résultats » dans Les Echos. « Plus de 8.000 entreprises et 80 branches ont finalisé un dispositif en faveur du travail des plus de 55 ans. La quasi-totalité des entreprises échappera à la « taxe senior », applicable depuis le 1er janvier. Mais la qualité des accords fait débat. »

Pour L. Wauquiez, « le taux d'emploi des seniors devrait atteindre 39 % en 2009 ». Un dispositif national de reconnaissance de la pénibilité est demandé par les syndicats

CFTC HP a dit…

pour 48, on attend la présentation du plan senior HP qui va passer en consultation des CE en février. Il nous faut ce document !

Anonyme a dit…

Les dispositifs FLEXWORK et/ou TELEWORK sont-ils implémentés en France ?
Avec > 55 ans et > 300 km de trajet par jour, ça commence à m'intéresser ..

CFTC HP a dit…

Oui ! La politique télétravail HPF/HPCCF est ici, en attendant cette année la négociation d'un accord télétravail :

http://intranet.hp.com/country/France/rh/Documents/Relations%20sociales/POLITIQUE%20TELETRAVAIL.doc (intranet)

CFTC HP a dit…

Interview du DS CFTC HP en charge de la négociation seniors :

http://www.cftc.fr/ewb_pages/a/actualites_extranet_11419.php

CFTC HP a dit…

Motion du CE HPCCF sur le plan d'action des Seniors

Les élus ne peuvent pas remettre d’avis sur le plan d’action sur les Seniors. En effet, le document présenté fait directement référence aux améliorations des conditions de travail des Seniors et à l’implication des CHSCTs.

En conséquence les élus demandent que la Direction consulte au préalable tous les CHSCTs sur ce plan d’action.

Vote - Pour : 13

CFTC HP a dit…

Même chose côté CE HP ESF, sachant que le sujet n'apparait plus aux ordres du jour du CE HPF :

Le CE HP ESF réuni le 17 mars 2010 en séance plénière et consulté sur la mise en place du plan d’action seniors émet les remarques suivantes :

Nous constatons que les CHSCT n’ont pas été consultés et n’ont pas donné leur avis sur ce sujet, le CE ne peut pas donner un avis définitif.

Les propositions des points d’action de ce plan sont la continuité des maigres propositions refusées par l’ensembles des Organisations Syndicales du groupe en France lors des négociations sur le sujet au cour du dernier trimestre 2009.

De plus, dans la circulaire de juillet 2009, il est demandé un objectif chiffré de maintien dans l’emploi ou de recrutement de salariés âgés. Le seul dispositif trouvé dans la plan d’action proposé par la Direction est ‘la diversification du recrutement’ sans aucune indication chiffrée. Par ailleurs, le CE attend toujours le rapport annuel sur l’emploi.

L’entreprise souhaite faire :
- des sensibilisations sous forme de conférence/débat de l’ensemble du personnel mais les objectifs sont limités à 75% des managers et ce dans un délai de 3 ans.
- des formations dédiés ‘devenir séniors dans l’entreprise’ mais alors que les plans de formation présentés au CE ne sont jamais atteint, le CE sera vigilant que ces formations séniors ne supplantent pas le plan de formation normal de l’entreprise.
- des entretiens professionnels spécifiques mais depuis bien longtemps alors que ce type d’entretien devrait être en place dans l’entreprise, aucun bilan n’est présenté au CE

Le CE attend l’avis des CHSCT pour donner un avis définitif et motivé.

CFTC HP a dit…

La loi du 21 août 2003 portant réforme des retraites reconnaît un droit individuel des assurés à l'information sur leur retraite.
Pour répondre à cet objectif a été créé le Groupement d’intérêt public Info Retraite. Il regroupe tous les organismes de retraite assurant la gestion des régimes de retraite légalement obligatoires. Il est chargé de mettre en œuvre des outils destinés à offrir une information générale et individuelle sur la retraite à tous les assurés.
Premalliance est membre du GIP Info Retraite. À ce titre, et comme les autres organismes de retraite, Premalliance met en œuvre auprès de ses assurés les obligations du droit à l’information, c’est-à-dire principalement l’envoi périodique à chaque assuré d’une information consolidée sur les droits qu'il a acquis dans l'ensemble des régimes de retraite obligatoires dont il a relevé.
A partir d'un certain âge, l’assuré recevra également une estimation des droits qu'il sera susceptible de percevoir dans l'ensemble des régimes de retraite obligatoires dont il aura relevé au moment de son départ à la retraite.

Une période transitoire de 2007 à 2009 a permis une montée en charge progressive des envois.

Depuis 2010, les assurés reçoivent tous les 5 ans, à partir de 35 ans, un relevé individuel de situation contenant les droits qu'ils ont acquis auprès des régimes de retraite. Par ailleurs, à partir de 55 ans et tous les 5 ans s'ils restent en activité, les assurés doivent recevoir une estimation indicative globale des droits qu'ils seront susceptibles de percevoir dans l'ensemble des régimes de retraite obligatoires dont ils auront relevé au moment de leur départ à la retraite.
Ainsi, pour la campagne 2010, les organismes de retraite obligatoire (dont Premalliance) ont expédié 5,3 millions de courriers aux assurés nés en 1960, 1965, 1970 ou 1975.

Information 2011
Au second semestre 2011, huit générations bénéficieront du droit à l'information :
Pour les assurés nés en 1961, 1966, 1971 ou 1976 : un relevé de situation individuelle récapitulant les droits obtenus dans leurs différents régimes de retraite (base et complémentaire) ;
Pour les assurés nés en 1954, 1955, 1951 ou 1956 : une estimation indicative globale comprenant en plus une évaluation de leur future retraite à différents âges.

Enregistrer un commentaire