ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

DXC-ESF Achat de Tribridge et Concerto Cloud Services

HPE PSE GPEC Out Simulateur 6.22 et ultimes conseils et réponses

HPE Politique voiture Changement et grondement

HPE et SW Egalité Professionnelle Le rattrapage de juillet 2017

Scission Software Newco Focus #2 Spécial Epargne Salariale. Elections 26-27/9

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE L’impact fiscal : de nouveau avec Micro Focus le 1/9 !

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime 2018. La nouvelle surcomplémentaire

Lisez les témoignages adhérents : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

lundi 27 avril 2009

Politique voiture : dossier CFTC HP. Un mystérieux recommandé...

Les spécialistes CFTC HP ont mis en ligne en 2008 sur l'intranet le dossier exclusif expliquant et commentant la nouvelle politique voiture (ou envoi sur simple demande à cftchp@hp.com).

On se souvient que la version 1 présentée en juillet 2007 avait capoté face à une forte réaction sur 2 points : 250 employés risquaient de perdre cet avantage à terme et 450 (dans les populations support et service) seraient passés à des véhicule 2 places. Dans la version 2 ce sont 89 employés qui perdent leur voiture.

Dans les commentaires : le courrier recommandé d'avril 2009
et la carte Shell qui remplace la carte Total !

La CFTC s'est organisée pour aider les salariés à répondre aux courriers reçus et accompagner aux Prud'hommes tous les salariés qui seront notifiés de la perte de leur véhicule et qui décideront de demander devant la justice plus que le peu d'indemnités qui seront proposées. Contact : cftchp@hp.com

175 commentaires à lire:

CFTC HP a dit…

Nos commentaires sur cette nouvelle politique voiture :

- Les petites catégories (A et B) sont les plus impactées. Ce sont les catégories où il y a le plus de véhicules (11% en A + 42% en B) mais c' est surtout là que l'on trouve les employés qui font des kilomètres (vente + support). Bref, l'effort ne repose que sur ceux pour qui la voiture est un véritable outil de travail, le loyer consacré aux autres catégories (C, D et E) restant inchangé. Où est la justice d'une telle mesure ?

- La conséquence est que de nombreux employés vont être tentés "d'upgrader" à la catégorie supérieure, notamment pour les familles nombreuses. Or pour passer de catégorie B vers C il faudra débourser 120€ par mois pendant 24 mois ! Plus cher que de passer de catégorie C à D (100€) ! Où est le partage des efforts ?

- La première voiture "famille nombreuse" (Ford C-Max) se trouve en catégorie C. Or, comme on ne peut pas upgrader de 2 catégories, que peut faire un employé en catégorie A pour accéder à ce type de véhicule ? Ce système est discriminatoire par sa rigidité absurde !

- L'employé DOIT payer 300€ (et plus en cas de sinistres multiples) en cas d'accident totalement ou partiellement responsable. Et en cas de tiers non identifié ? Si on retrouve sa voiture emboutie dans un parking, c'est 300€ ! On est puni sur ses propres deniers pour une faute que l'on a pas commise !

Vos élus CFTC continueront à travailler pour améliorer cette politique où les efforts demandés sont si inéquitablement répartis.

Anonyme a dit…

J'ai envie de pousser un coup de gueule pour nous, les pôvres 2/3 des employés qui n'ont pas de voiture de fonction.

J'ai deux enfants et je dois choisir ma voiture en fonction de ces critères. Quand HP me fournit un PC portable pour faire mon travail, il ne se soucie pas de l'utilisation qu'en fera la famille de ce PC : il est là pour que je puisse faire mon boulot.

Pourquoi alors, faire entrer la logique familliale dans la définition des critères de choix d'une voiture de fonction. La seule raison valable qui justifie d'avoir une voiture ayant beaucoup d'espace est pour ceux qui doivent transporter du matériel dans le câdre de leur travail (ex. les techniciens de maintenance).

Bien sûr, de centrer la politique voiture sur les catégories touchant les collaborateurs individuels (CI) en évitant soigneusement de toucher nos très "cher" managers est innacceptable. Mais vu que cette clique se protège entre elle, faut pas se surprendre...

Mais qu'on vienne me dire que le contexte familial doit entrer dans la définition des critères de choix d'un outil de travail (la voiture en l'occurence) m'énerve beaucoup. Qu'on aie tous les frais d'une voiture (voiture, assurances, entretien, essence) payés par HP est normal quand il s'agit de notre outil de travail. Si vraiment la famille n'entre pas dans la voiture de fonction, l'employé en question n'a qu'à faire comme moi, s'acheter une voiture pour sa famille. Je ne peux pas demander à HP de me fournir une voiture, moi.

Evidemment, cette position va faire hurler. Bien sûr, ça veut dire une seconde voiture sur la route, pollution, Co2 etc. Mais il y a combien de personnes ayant une voiture de fonction et qui n'en n'ont pas l'utilité professionnelle ? La voiture de fonction n'est-elle pas un avantage en nature fourni à TOUS les managers d'un certain niveau ? Pourquoi ne pas lutter pour faire tomber cet avantage pour tous les managers qui ne bougent jamais de leur bureau ? Pourquoi ne pas les obliger, eux aussi, à justifier d'un nombre de Km minimum pour avoir droit à la dite voiture ?

Il y a deux aspects aux revendications syndicales face à la politique voiture : l'inéquité d'attribution face à la nécessité professionnelle qui n'est pas à remettre en question. Par contre, la protection des avantages acquis demeure à mon avis plus que douteux, vu que son argumentaire est identique à celui qui justifie de laisser leur bagnole à tous ces managers qui ne sortent jamais de derrière leur bureau.

Anonyme a dit…

Cette politique s'appliquerai a HPH et HPCCF ou seulement HPF ?

Merci

CFTC HP a dit…

Le point est prévu aujourd'hui en CE HP CCF à 11:45.
La voiture est plus qu'un outil de travail, c'est un élément de rémunération.

Anonyme a dit…

jeudi 17 avril 2008 10 h 23 CEST

A ce moment, on ne parle plus de voiture de fonction mais de voiture de service.

Le salarie prend la voiture a l'heure d'embauche sur le parking HP et le ramene le soir sur le parking.

Il faudra alors qu'HP verifie que chaque vehicule ait bien retrouve le parking chaque soir et qu'il soit en etat de repartir le lendemain.
HP devra se taper les changements de pneumatiques, les revisions etc ... et tout le suivis qui va avec. Ceci n'incombant plus au salarié.
HP devra alors reellement integrer dans le temps de travail, les heures de conduite, puisque la periode effective de travail commencera a la prise du vehicule sur le parking le matin et la depose le soir.

Plus de participation financiere des salaries, et plus rien sur le plan fiscal.

Pour ma part, ce systeme m'irait tres bien.
YDT, PYT etc ... Cela vous convient il ?

Anonyme a dit…

Faites donc comme IBM:scenic pour tout le monde!

PVR a dit…

Moi aussi un coup de gueule
Tout le monde une 2 places de société et terminé à part la maintenance . Surtout que les voitures de "haut de gamme" c'est surtout ces charmantes épouses qui roulent avec la semaine il n y a qu'a voir a grenoble quand on connais ou elles stationnent sur le parking alors a quoi bon de telles voitures !!!
Le salarie prend la voiture a l'heure d'embauche sur le parking HP et le ramene le soir sur le parking Et pour le reste si pas de mission pas dassurance c'est clair
C'est facile de gerer une politique de voiture il suffit d etre un peu rigide et c'est fini

Anonyme a dit…

Est-ce possible d'avoir la liste des vehicules disponibles par categorie ?

Anonyme a dit…

Bonjour, commentaire du "jeudi 17 avril 2008 10 h 23 CEST", je suis entierement d'accord avec toi.

Doit-on parler d'acquis sociaux quand il s'agit de defendre la politique voiture d'HP en France ? Je ne crois pas.

Le vrai combat, et l'energie depensee en relation avec ce combat devraient porter sur les categories d'employes pour lesquels la voiture EST un outil de travail.

Nous n'avons que faire de la situation familiale de nos collegues qui beneficient d'une voiture payee par HP. Cela tient du cercle prive, dans lequel une Direction d'entreprise n'a pas a rentrer. En tout cas, certainement pas en ce qui concerne la politique "privilege" voiture.

Quand a la charge des franchises, la je crois que l'on touche le fond. Il ne me semble pas indecent de responsabiliser les detenteurs de voitures de fonction.

Veillez a cibler vos combats, car sur la question de la politique voiture, pas sur que vous ayez beaucoup de support des "masses" hpiennes...

CFTC HP a dit…

pour 8h19, la liste est sur notre intranet cftc hp, dans le fichier powerpoint en haut du dossier.

Anonyme a dit…

Bonjour,
2 questions:
- Un manager peut-il prétexter cette nouvelle politique voiture pour supprimer cet avantage à ses employés ? (sans changement de job, et après plusieurs années)

- Qu'en est-il de la compensation pour ceux qui perdent la voiture dans le cadre de cette nouvelle politique ?

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je partage totalement l'avis de jeudi 17 avril 2008 10 h 23 CEST .Ce n'est pas à HP (ou à l'employeur en général) de prendre en compte la composition familale de chacun. Pour ma part, je vais au bureau avec mon véhicule personnel, et je ne me fais pas rembourser les km. Un employé ayant un véhicule de fonction se déplace toute la semaine, le we, et un petit bout de vacances s'il fait le plein de carburant le vendredi soir, pour son usage personnel, sans débourser 1 centime pour les frais d'essence avec le véhicule que lui fourni la société, il faudrait en plus que HP s'adapte à sa famille? Aucune loi n'oblige l'employé à utiliser le véhicule de la société, le we? Alors pourquoi se battre sur ce point? Mais où va-t'on? Les syndicats sont là pour défendre les intérets des employés, de TOUS les employés mais encore faut-il que ce soit justifié!
Il y a d'autres combats à mener! et, là, bizarrement, on vous entend moins! Ah si, où avais-je la tête? On se fend d'un mail, et le tour est joué! On s'est battu pour vous, regardez, ou lisez! Allez, suffit pour aujourd'hui! Je vais encore avoir des aigreurs d'estomac.

Anonyme a dit…

bonjour,

"spéciale dédicace" au commentaire de vendredi 8H25 :
je suppose que tu ne dois pas avoir de voiture de fonction pour faire un tel commentaire. Quelque soit le nombre de personnes impactées par telle ou telle mesure dégradant des acquis, il nous faut les combattre. Sinon nous ferons le jeu de la direction : diviser pour mieux régner. Notre force est dans l'effet collectif, si nous nous serrons les coudes (meme si nous ne sommes pas concerné) alors nous aurons du pouvoir.....
Ton commentaire laisse a penser que tu ne regardes que les mesures qui te touchent particulièrement, le reste tu t'en moque.... si tout le monde pensait comme toi, les conditions de travail chez HP seraient encore pires que celle d'aujourd'hui.. heureusement qu'il y a des gens qui sont prêt a mener le combat meme si le sujet ne les impacte pas....

Anonyme a dit…

vendredi 18 avril 2008 08 h 25 CEST

"Quand a la charge des franchises, la je crois que l'on touche le fond. Il ne me semble pas indecent de responsabiliser les detenteurs de voitures de fonction."

Responsabiliser oui, mais que l'on donne les chiffres verifiables des "irresponsabilites".

J'ai eus un vehicule de fonction pendant plusieurs annees, car je faisis 80 000 km par an pour HP.
Quand on fait 80 000 ou meme seulement 40 ou 50 000 km par ans, il y a tout un tas d'incidents qui arrivent ineluctablement. Les portieres acrochees dans l'etroitesse des parking souterains, le slalom sur l'autoroute pour eviter les parpaings (oui les agglomeres qui servent a construire les maisons) qui chutent d'un camion, le vandalisme dans la rue devant chez soit ou dans n'importe quelle rue devant chez les clients, les effractions pour voler les roues de secours et vider la boite a gangs, les projections de goudron, de beton etc ... lorsque l'on doit intervenir chez un client en pleins travaux etc .....

Bref, il y a tout un tas de raisons pour lesquelles, les reparations ne doivent pas etre a la charge du salarie mais de l'entreprise.

Autre point. Nos partenaires (sous traitants pour ne pas etre politiquement correcte), roulent en C2 ou en tout petites voitures.
Lorsque que ces personnes qui assurent le support hardware ont des pieces volumineuses, elles les font livre aux frais d'HP et les font reprendre aux frais d'HP. En theorie ca marche comme ca. En pratique, ca les emmerdes, et comme ce n'est pas eux qui paient, les pieces volumineuses et souvent cheres ne sont pas reprises. Les clients finissent par les mettre a la poubelle.
Un effet de bord parmis d'autres de l'application d'une politique voiture inadaptee.

Il y a encore une tres grosse partie du management (HP et ailleurs) qui se dit manager, mais qui est incapable de realiser un arbre causes/consequences lorsque une nouvelle politique doit etre mis en place.
Ces personnes sans valeur ajoutee devraient etre delocalisees dans les pays a bas cout ........
Dans une entreprise qui ne marche pas sur la tete, le salaire est directement proportionnel a la valeur ajoutee delivree. La valeur ajoutee se mesure et se quantifie. Qu'on se le dise.

Anonyme a dit…

100% d'accord avec le commentaire de jeudi 17 avril 2008 10 h 23 CEST

Pour certaines catégories (les personnes qui ne vont que très rarement en clientèle), le système actuel tient davantage du privilège, que d'une réelle politique voiture.
Un moyen aussi pour les managers "d'acheter" la bonne coopération des peronnes concernées ("mon manager il est beau il est gentil, sinon fini la voiture") ? Possible aussi, et dès lors, pas facile à remettre en cause tout ça...

Anonyme a dit…

Pour l'anonyme de jeudi 17 avril 2008 10 h 23

La bagnole HP imposée, je la paye pour pouvoir m'en servir à l'usage privé, contrairement au PC portable.

Avant j'avais une voiture perso indemnisée et c'était bien mieux.
J'étais même bénéficiaire: 3000F/mois+1F/km , aujourd'hui c'est de l'argent en moins sur le bulletin de paye.

J'ai du la revendre et suis maintenant tributaire du choix qu'HP m'impose.
De plus avec une voiture de chez HP, impossible d'avoir la carte résident de ma ville car il n'est pas dans le "scope" avec nos partenanire Fleet/ALD/Temsys d'obtenir une attestation d'HP, donc les parcmêtres : c'est plein pot et c'est à l'heure.

Maintenant ceux qui n'ont pas de voiture de fonction et qui roulent comme moi, ils peuvent se faire facilement un minimum de 500€ net d'indemnité mensuelle au tarif km du marché.
Il y a donc pas vraiment matière à pousser de coup de gueule suintant de jalousie.

A bon entendeur ! ...

Anonyme a dit…

Bonjour,
Pouvez-vous apporter des précisions sur "Dans le cadre du changement actuel de politique voiture, une compensation éventuelle sera négociée spécifiquement donc ce critère ne s'applique pas. " extrait du web CFTC merci

Anonyme a dit…

Je ne suis ni manager ni detenteur d'une voiture de fonction, en tant que contributeur individurel non-vente, je n'y ai pas droit.

A ceux qui critiquent ou jugent que l'on devrait retirer le privilège de certains, je pense qu'ils font fausse route. La voiture de fonction est aussi pour certains (manager en particulier), un élément de la rémunération.

Alors moi je militerait plutôt pour qu'on se batte pour une extension de la politique voiture à tous les salariés. Plutôt que des e-awards, des augmentations -même limitées- que l'on reverse en partie à nos chers impots, etc..., je préfèrerais de loin que cela soit traduit par un avantage en nature comme la voiture de fonction.

C'est le cas dans beaucoup de pays (UK par exemple), certaines entreprise françaises l'ont compris également et moi je trouve ça serait bien que cette politique soit étendue à plus de salariés.

Anonyme a dit…

Le prix d upgrade de cat B en C est
scandaleux.Le faire passer de 60
euros à 120 est une vrai arnaque!
tout ça pour payer les voitures
haut de gamme des managers qui ne
bougent jamais du bureau...

Anonyme a dit…

Bonjour,

La Politique voiture HP à toujours été un brin injuste et bien
inégale mais également tres largement source d'abus des beneficiaires,
combien n'ont pas largement abusé, genre je roule le week-end et une
partie des congés au frais d'HP avec les peages etc.., sans parler de
ceux qui habitent à une tres longue distance de leur lieu de rattachement
et qui font supporter les frais KM journaliers et autres à HP.

Est-ce normal ? NON je ne le pense pas. Alors arretons l'hypocrisie.

En revanche oui c'est un outil indispensable aux vrais nomades.
Aussi et dans ce cas faire supporter des franchises sur sinistres pourrait
s'averer injuste tant les sources potentielles d'accrochage existent quand on
roule tous les jours et d'autant plus en region Parisienne.

Concernant le choix des vehicules c'est vrai le choix est plutot maigre
surtout dans les premieres categories mais quand on voit l'enorme avantage
et gain induits, on peut aussi arreter de faire la fine bouche.

Une limite KM professionnels de 20 000 par an pourrait aussi limiter un peu
les abus.

Anonyme a dit…

ça va couter beaucoup moins cher a HP... Car on va aller beaucoup moins en clientele tout simplement !!!

Notre patron qui roulent en Mercedes ou en Touareg ne doit pas savoir ce que c'est de faire 50 000kms par an en clio (15h par semaine en moyenne !!!)

2 elements sont inadmissibles...

HP veut payer moins cher sa prime d'assurance : Solution evidente = la faire payer par les employés !!! A quand les PC sans carepack... que les employés devront réparés a leur frais s'ils tombent en panne...

Augmenter le cout de l'upgrade ???
Doubler le cout de l'upgrade de B a C n'est pas un hasard... c'est le plus gros volume...
et ça ne touche pas les manager !

Anonyme a dit…

Bonjour,

J'ai vu qu'on se déchirait entre les possesseurs de véhicule de fonction et ceux qui n'en ont pas.
Pour rappel, les salariés qui ont un véhicule payent une quotepart (même si elle peut paraitre symbolique) pour pouvoir en profiter le week-end et pendant les vacances. Il est donc normal que l'on puisse s'inquiéter du fait que le véhicule fourni limite cette utilisation.
D'autre part, depuis vingt ans, j'ai toujours entendu dire chez HP que la voiture était un élément à prendre en compte dans la rémunération globale. Sous le couvert de réduction des couts, c'est donc bien indirectement à la rémunération que s'en prend la direction, et personne ne peut y rester insensible.
En vous disputant ainsi, vous faites le jeu d'une direction bien plus soucieuse de protéger ses prérogatives (changements symboliques pour les catégories C, D et E sous le couvert de motifs environnementaux), ses augmentations de salaire et ses primes que du sort de leurs collaborateurs.

CFTC HP a dit…

je n'ai pas de voiture mais je suis plutôt d'accord avec ce point de vue...

2 infos :

1/ Les impacts liés à la perte d’éligibilité de la politique voiture feront l’objet d’une prochaine négociation avec les organisations syndicales (réponse DP officielle parvenue aujourd'hui).

2/ Vos commentaires aident à obtenir des aménagements, même s'ils beaucoup seront minimes, avant la mise en application prévue le 1er mai.

Anonyme a dit…

La direction doit être heureuse, elle voit 2 populations se déchirer !?... Je subodore que c’est déjà une victoire.
En ce qui me concerne, j'ai eu une voiture pendant plusieurs années, je n'en ai plus eu pendant plusieurs années, et j'en ai une à nouveau.
Je connais donc la différence.
Ce que je peux dire, c'est que j'ai choisi mes métiers en connaissance de cause (avec ou sans voiture de fonction) et que je n'ai jamais reproché à ceux qui en avaient d'en avoir une lorsque je n'en avais pas.
N'oubliez pas, la voiture est aussi un argument de motivation et rémunération. J'ai été embauché aussi avec cet argument: Salaire et VOITURE !!!
Ce que je peux dire, c'est que si on me retire la voiture sur un poste qui le mérite, ma motivation va en prendre un coup (un avantage en moins = un coup de plus). Si j'ai une voiture, c'est pour aller en clientèle, cela veut aussi dire bien souvent des horaires extensibles, quelques fois des retours à la maison vers 21h00 ou plus ... Bien souvent, les itinérants travaillent ainsi entre 22h et minuit, je sais ce ne sont pas les seuls … La direction nous déjà retiré tellement de choses, il restera pour certains l'ADSL, quelques jours de congés en plus des 25 légaux, ET ENSUITE !?... Les écarts entre la direction et la base se creuse, la politique voiture en est encore une illustration.
De plus pour les catégories (A, B, C, D, E), si je n'ai pas une voiture familiale, cela veut dire que je devrais en acheter une, je n'aurai donc plus cet avantage que je paye (cotisation).
Une fois la réduction des coûts sur la voiture, il y en aura d’autres. Et puis un jour, vous serez peut-être éligible, ne l’oubliez pas.
Stop à la jalousie et au jugement trop rapide !!!
Je vais commencer à regretter la pointeuse !...

CFTC HP a dit…

Bonsoir

On doit encore une réponse à "un manager peut-il prétexter cette nouvelle politique voiture pour supprimer cet avantage à ses employés ? (sans changement de job, et après plusieurs années) "?

La réponse des juristes CFTC à cette question est la suivante :

"Un salarié qui bénéficie depuis cinq ans d’une voiture de fonction, se voit retirer par
son employeur cet avantage qui n’est, certes, pas mentionné sur son contrat de travail mais figure pourtant sur son bulletin de salaire. Quels sont ses recours ?

La voiture de fonction est un avantage en nature qui, lui-même, est un accessoire du salaire soumis à cotisations qui doit figurer sur le bulletin de paye. Mais cela ne signifie pas qu’il y ait modification du contrat de travail. En effet, c’est la source de fixation du salaire (contrat, statut collectif, usage, engagement unilatéral) qui détermine le régime de la modification.

Ainsi si l’avantage est prévu par le contrat, il ne peut être supprimé sans l’accord du salarié.
Si, en revanche, il est prévu par une autre source ou n’a pas été expressément contractualisé
(ce qui est le cas, en l’espèce), il ne s’incorpore pas au contrat et sa remise en cause n’emporte
pas sa modification (Cass.soc. du 10/02/1998, n° 95-42.543). Cette remise en cause s’impose au
salarié, donc ne nécessite pas son accord (Cass.soc.du 27/06/2000, n° 99-41.135) mais un délai
de prévenance suffisant est exigé (Cass.soc. du 01/6/1999, n° 96-44.500). On ne peut donc que
recommander aux salariés, qui bénéficient de tels avantages en nature, de tenter de les formaliser
par avenant au contrat signé des deux parties… ou de négocier des contreparties au moment de la remise en cause. Par ailleurs, si la suppression de cette voiture de fonction est liée à une faute du salarié, il s’agit d’une sanction pécuniaire interdite par l’article L. 122.42 du Code du travail(cf. aussi Cass.soc.du 02/12/2000, n° 98-44.760) qui doit être contestée devant le conseil de prud’hommes.

La thèse de la modification du contrat mériterait donc d’être plaidée, car la voiture de
fonction est liée, comme son nom l’indique, à la fonction du salarié et devrait constituer, non pas un accessoire, mais un élément de rémunération qui se serait contractualisé au bout de ces cinq
années (pratique confirmée), peu important qu’il résulte ou non du contrat de travail."

CFTC HP a dit…

pour 9h20, tu peux donner des exemples de sujets sur lesquels on ne nous entend pas ?

Pour la question "pouvez-vous apporter des précisions sur "Dans le cadre du changement actuel de politique voiture, une compensation éventuelle sera négociée spécifiquement donc ce critère ne s'applique pas. " (extrait du web CFTC)

Le critère qui ne s'applique pas c'est le délai de 3 mois pour rendre sa voiture en cas de perte d'éligibilité.

CFTC HP a dit…

Pour la question "pouvez-vous apporter des précisions sur "Dans le cadre du changement actuel de politique voiture, une compensation éventuelle sera négociée spécifiquement donc ce critère ne s'applique pas. " (extrait du web CFTC)

Le critère qui ne s'applique pas c'est le délai de 3 mois pour rendre sa voiture en cas de perte d'éligibilité.

Anonyme a dit…

CFTC vendredi 18 avril 2008 23 h 13 CEST

A une epoque (j'en ai beneficie), en plus des 3 mois, on pouvait souscrire un pret de 50 000 francs aupres de la banque "je sais plus laquelle" (celle qui se deplacait chez HP a une epoque). Les interets du pret etaient pris en charge a 50% par le salarie et a 50% par HP.

Peut etre que des mesures de ce type, voire prise en charge totale des interets par HP et des mensualites du prix de la participation que les salaries payent pour le vehicule de fonction pourraient etre negocies. De cette maniere, la personne qui perd son vehicule ou qui passe en vehicule de service (HP doit le proposer il me semble), peut acheter son propre vehicule sans impact sur son budget. Je pense particulierement aux salaries de faible remuneration et eligibles a la categorie A.

En resumé 2 propositions :

1- Vehicule de service 2 places a prendre le matin et a reposer le soir sur le site HP.
2- Prise ne charge par HP des interets de l'emprunt pour la voiture personelle et alignement des mensualites sur la participation aux frais anterieure.

Je sais pas ce que ca vaut, mais bon, peut etre des idees a creuser.

Anonyme a dit…

le vehicule de service ca me fait quand meme vraiment marrer, si je dois aller aux ulis avant d'aller chez mes clients le matin et le soir avant de rentrer chez moi, ma presence chez le client va se resumer a du 11h30 - 17h, il vont etre content de payer des consultant les clients :)

Anonyme a dit…

samedi 19 avril 2008 12 h 37 CEST

Exactement.

Faudrait quand meme que YDT et ses sbires comprennent l'interet pour l'entreprise du vehicule de fonction.

Et tu ne parles pas des personnes qui sont bases a 200 km ou plus du site HP le plus proche.

Question subsidiaire :

Si le salarie refuse le vehicule de fonction car il doit payer la participation, peut il exiger un vehicule de service ?

PVR a dit…

samedi 19 avril 2008 12 h 37 CEST

tu parts plus tôt et tu fini plus tard comme dans d’autre entreprise de toute façon c est pour faire du Bla Bla c’est connus. A part la maintenance les autres c est beaucoup de pipeau tout le monde le sais même les clients quand tu leur en parle

Anonyme a dit…

J'insiste sur le point d'avoir le GPS avec le véhicule. Ce n'est pas un confort mais un élément de sécurité et de productivité pour l'entreprise. Nous allons de plus en plus loin pour faire les interventions pour des sites que l'on ne connait pas. Le GPS est indispensable.

Sib a dit…

Bonjour,

La bagnole a toujours rendu les gens bètes et méchants. On le voit une nouvelle fois avec les propos de nombres de personnes qui s'expriment. Il y a du bon sens, de vrais arguments parfois, mais je suis attristé de voir vos comportements Messieurs les jaloux.
Il doit y avoir peut de femmes qui s'animent pour une caisse.
Moi même, j'ai eu véhicule, puis rendu le véhicule puis retrouvé un véhicule. cependant j'ai fait le choix des métiers pour acquérir d'abord des compétences pour me rendre employable, et si il y a un véhicule à la clé, tant mieux. Ne soyez pas aigri, et regardez plutôt ce que vous avez fait, comment vous avez construit votre vie professionnelle. Certains visent les grosses bagnoles qui puent, d'autres les gros salaires, d'autres la notoriété ou la puissance du chef. Qui vous empèche de ne pas prendre la fonction d'un N+3 pour avoir des avantages honteux mais que tout le monde connais. Ne soyez pas jaloux et aidez plutôt ceux qui tentent de sauver ce qui peut encore être sauvé. La voiture ça pue, ça pollue et ça rend compte, disait-on dans les années 60/70, je confirme en lisant ce blog.
Pour moi, le bon critère est l'outil de travail d'abord et qu'il respecte l'environnement et la santé de nos enfants. Si c'est un avantage pour certains, il se voit donc fait parler. Mais qu'en est il des primes et avantages cachés dont vous ignorez l'existance. Pour vivre heureux vivons caché.
Aboyer sur le blog c'est bien mais être actif en rejoignant ceux qui se battent pour tous, c'est mieux.

soleil a dit…

Je pense que le mieux est de sous-traiter économie pour la société et ca permettra de faire un bon plan de départ car aujourdhui il n y a plus d'avenir dans cette société .

CFTC HP a dit…

Info DP : confirmation d'une négociation prochaine pour les conséquences des pertes de véhicules de fonction

Anonyme a dit…

1/ La nouvelle matrice d'upgrade est scandaleuse. Elle n'est plus du tout proportionnelle à la valeur des véhicules. LLa nouvelle politique privilégie les tops managers de façon indécente, au détriment des autres employés.

2/ Les syndicats devraient négocier une compensation financière pour les employés HP actuels qui bénéficie de l'ancienne politique. La voiture de fonction est une rémunération. Le nouveau catalogue constitue donc une baisse de la rémunération.

3/ Dans tous les cas les modèles devraient comporter un GPS qui est un outil de travail au même titre que le téléphone ou le PC

Question : quelle serait la date au plus tôt d'application de cette politique ?

CFTC HP a dit…

1er mai, mais la négociation sur les compensantions en cas de retrait risque de prendre plus de temps.

merci pour les remarques, elles sont transmises aux spécialistes CFTC sur ce sujet : Michel Cahu et Fabrice breton.

Anonyme a dit…

Quel est l'objectif réel de la direction ? Il semble loin le temps où nos managers voulaient maitriser cet "obstacle financier" à une acquisition significative dans les services.
Si l'objectif est de favoriser les départs volontaires, pourquoi alors épargner les populations les mieux payées alors qu'on connaît la volonté de la direction d’en accélérer le turn-over?

Peut-on suggérer à la direction de réduire le nombre de catégories à 2 ou 3 maximum ? Cela devrait suffire à réaliser des économies significatives, et apaiser une bonne partie des tensions actuelles qui affectent la productivité des équipes.

CFTC HP a dit…

L'objectif annoncé en CE est une réduction de 33% des couts de la politique voiture

Anonyme a dit…

cette réduction de 33% est du pipeau.l objectif est clairement
d ecoeurer les cat A et B en les
poussant plus vite dehors.
c est une mesure vexatoire et
discriminatoire ,comme celle des
50000 euros de pfr pour 300 managers de hp.

Anonyme a dit…

Je prefere qd meme une scenic sans
gps,toit ouvrant,barre de toit
qu une clio toute équipée!!!

Anonyme a dit…

HP ayant la bonne idée de fabriquer des GPS "nomades" aussi appelés PND, serait-il envisageable d'en fournir un avec les véhicules qui en seront pas équipés d'origine ?

CFTC HP a dit…

Voilà où on en est sur le sujet :

- Il y aura bien négociation sur les pertes d'éligibilité courant mai.
- Mais la direction refuse de procéder à des changements autres que des ajustements pour les calculs d'avantages en nature et d'upgrade

Il a été transmis aujourd'hui à la direction l'excellente politique voiture belge, idéale semble-t'il !

Le sujet sera à nouveau dans un CE le 5 mai, le catalogue devrait changer le 1er mai...

Anonyme a dit…

Serait il possible d avoir cette politique belge?

CFTC HP a dit…

c'est un pdf, envoi sur simple demande à cftchp@hp.com

merci à la CFE-CGC qui nous l'a transmise.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Les jeunes embauchés n'ont pas pu bénéficier de l'ancienne politique voiture.
Ce qui permet d'avoir un regard neuf sur le problème.
Et en analysant la nouvelle politique voiture, je ne trouve pas que les voitures proposées soient en contradiction avec le travail qui nous est demandé.
Prenons un exemple en catégorie B, on passe d'une BMW serie 1 pack Luxe à une BMW serie 1 pack confort.
On passe donc d'une voiture à 38000€ à une voiture à 28000€.
Cela reste correct, toute économie est bonne à prendre.
En revance ce qui est injuste c'est qu'il n'y a aucune contrepartie.
Notre entreprise n'est pas démunie que je sache, il n'y a pas de trou à résorber, au contraire les bénéfices sont à la hausse.
Et pourtant HP préléve toujours un impôt pour faire bénéficier ses employés d'un outil de travail en catégorie B ou C, sans compter l'impôt que l'état français prélévera sur cet avantage en nature.
De plus lorsque l'on intègre une entreprise, on ne doit pas de focaliser sur le salaire mais également sur les avantages en nature.
J'estime que la voiture faisait partie du package en plus du salaire.
Si l'on m'avait informé du changement de politique voiture, j'aurai négocier à la hausse mon salaire.
Il y a des bruits de couloir sur la diminution de l'abondement PEG/PERCO.
J'aimerai donc savoir, à quoi va servir l'argent economisé par la baisse de gamme de voiture?
Qui va profiter de la baisse de notre package global?
Ce package qui ne cesse de s'effriter!

Merci

Anonyme a dit…

réponse à 23h : ceux qui tirent profit du cours de l'action

Anonyme a dit…

Les economies A et B permettront de payer la bmw serie 5 full option de la cat D et E

Anonyme a dit…

Question : Qui va profiter de la baisse de notre package global?

Réponse : Le Bilan Social 2007 fait ressortir une augmentation de plus de 36% de la rémunération des 10 salaires les plus élevés d'HP en France.

Anonyme a dit…

Ou peut-on télécharger le bilan FY 2007, je le trouve nulle part, il est classé top secret ce document?
Merci

CFTC HP a dit…

Si tu parles du bilan social, une des consultations (HPCCF) n'est pas terminée.

Je pense que dans quelques semaines il figurera à la place de ceux de FY06 sur http://intranet.hp.com/country/France/rh/Pages/relationssociales.aspx

si tu veux celui d'HPF, il suffit de nous écrire. Voici la déclaration de la CFTC sur le bilan social HPF :

"La CFTC prend acte des données présentées au titre du bilan social 2007 et tient à apporter les commentaires suivants. Le Bilan Social 2007 montre la persistance de situations d’iniquités dans la politique de rémunération, que nous avons soulevées à plusieurs reprises et qui concerne notamment :
• la forte aggravation de l’écart abyssal entre les rémunérations les plus basses et les plus hautes (rapport de 4,23 entre les 10 % plus hautes et les 10 % plus basses, vs 3,39 en FY06) ;
• la stagnation des rémunérations les plus faibles alors que le montant des rémunérations les plus élevées s’envole ;
• un écart qui se creuse entre les salaires annuels moyens hommes/femmes
En outre, la CFTC s’inquiète fortement de l’évolution défavorable des indicateurs suivants :
• diminution continue depuis 2003 de la proportion de femmes dans l’effectif total (FY03 : 32,4 %, FY06 : 29,7 %, FY07 : 29,3 %) ;
• diminution constante du montant de la participation française (1,04 %) avec la perspective annoncée et injuste du non versement de cette participation durant les 3 ans à venir ;
• forte augmentation du nombre de journées d’absence suite à un accident du travail ou de trajet, déjà soulignée en l’an dernier.

Concernant la formation, avec un investissement de 2,99 % de la masse salariale, les chiffres sont en amélioration par rapport à ceux, catastrophiques de FY06 (2,36 %), mais restent nettement inférieurs à ceux des années antérieures (5,38 % en FY05). Au-delà de ce constat, un point majeur de l’année 2007 est que celle-ci marque un point final pour plusieurs dispositifs qui entraient dans le cadre de la rémunération globale des salariés du groupe HP en France, au profit d’une individualisation accrue des rémunérations et avantages assortis, résultant en une aggravation des inégalités de traitement entre les employés :
• disparition du CPS/CPB au profit du VPB, bonus discrétionnaire individualisé ;
• menaces pour la participation française sur les 3 années à venir ;
• fin annoncée en 2008 des compensations liées à l’accord ARTT ;
• dégradations massives liées à la mise en place de la nouvelle structure salariale ;
• menaces sur la politique voiture ;
• menaces sur l’emploi de salariés de plus en plus nombreux, à qui il est demandé de « se trouver un autre poste » ;
• suppression arbitraire de certains remboursements ADSL et de téléphones de société.
L’ensemble de ces paramètres, associé à une pression accrue sur les employés d’HPF, amène la CFTC à exprimer sa plus vive inquiétude quant à l’évolution de l’emploi des salariés du groupe HP en France. La CFTC n’hésitera pas à faire appel aux moyens légaux à sa disposition si l’évolution de la situation l’exige. »

CFTC HP a dit…

Question 13 CFTC
A compter du 1er juillet 08, il a été décidé de rendre obligatoire la présence, dans tout véhicule, d’un triangle de pré-signalisation et d’un gilet rétro-réfléchissant. Tout conducteur non équipé sera dès lors passible d’une amende de 90€ par élément manquant. Que prévoit la direction pour équiper les collaborateurs disposant d’une voiture de fonction ?

Réponse DP
HP se mettra en conformité avec la législation. Une commande globale est en cours, fleet logistics coordonnera la distribution des packs à réception.

CFTC HP a dit…

Info DP :
Les commandes de véhicules pour les personnes éligibles peuvent se faire environ 4 mois avant l’échéance du contrat actuel.

Anonyme a dit…

La voiture de fonction, c'est un instrument de travail.
Je fais 60MKM pour HP chaque année et me déplace dans toute la France avec le coffre plein.
Dernier véhicule: Gdscenic 7pl (les 2 places supplementaires ne servent qu'a un enfant entre 10 et 14/15ans au détriment du coffre: 70l de moins mais 700€ de plus).
J'ai gardé un véhicule personnel pour mes déplacements privés.
Véhicule précédent: Scénic en réaffectation gardé 6 mois (40MKM en 3 ans 1/2 par le précédent employé).

HP a déja testé le "Vous venez avec votre véhicule au bureau prendre votre véhicule de fonction et vous le rammener le soir avant 18h pour rentrer chez vous avec votre véhicule"; résultat: présence chez le client ridicule en IDF et inexistante pour les appels en province (je défie quiconque de faire un client à Brest dans la journée en partant des Ulis et de revenir avant 18H: en gardant ses points de permis).

Les abus nous ont amené à la rigueur, il fallait s'y attendre.
Cette politique sauve l'essentiel: un véhicule 5 portes avec un coffre raisonnable et l'indispensable limiteur de vitesse (je croise minimum 5 cabines et 2 voitures-radar chaque jour et je ne peux pas garder les yeux sur le compteur).

Anonyme a dit…

Quelques réflexions à propos de cette nouvelle politique voiture :

1 - les catégories touchées sont les plus basses , touchant les employés et épargnant le management. Il semble que désormais ce soit de plus en plus le mode de fonctionnement de HP.
Il fut un temps où lors de difficultés dans cette société, les employés étaient épargnés et les managers voyaient leur salaire baisser de 10% .

2 - le tableau de répartition des véhicules est donné en nombre de véhicules, les syndicats disposent-ils du tableau similaire exprimé en Keuros par catégorie.


3 - cette politique voiture est-elle encore au stade de proposition ou est-ce d'ores et deja validé ?

CFTC HP a dit…

Le nouveau catalogue rentre en vigueur le 1er mai de façon unilatérale. On attend le 5 mai des réponses à nos questions notamment sur le prix des upgrades et les avantages en nature ainsi que la date d'ouverture de négociations pour les pertes d'éligibilité.

Sans justifier quoi que ce soit, il faut noter que les managers ont déjà eu une baisse de modèles le 1er janvier en raison des limitations CO2. Il semblerait que beaucoup râlent d'ailleurs de ne plus pouvoir commander d'Espace ou de 4x4...

Anonyme a dit…

Ben moi j'ai eus un Espace en reaffectation. Comme qui dirait un upgrade gratuit pour quelques mois.

J'ai trouvé un vehicule degueulasse, endommagé, sans entretien, embrayage cassé etc ...

Que dire de plus ......

Gwen Mallory a dit…

Une entreprise de Transports de Saint Etienne de Montluc (Loire Atlantique) a mis à disposition de ces employés, une voiture de fonction pour 1 Euros par jour et pour que leurs salariés ne payent pas d'avantage en nature, ils ont souscrit des contrats publicitaires.

Pourquoi HP ne souscrit-il pas des contrats publicitaires pour l'ensemble de sa flotte véhicule, cela permettrait de réduire les coûts ?

Gwen Mallory a dit…

Il s'agit de la société Laure Transport : Cf article sur Europe1.fr : http://www.europe1.fr/informations/articles/1342004/une-voiture-a-1-euro-par-jour-pour-fideliser-des-salaries.html

PVR a dit…

Gwen Mallory

Pourquoi !! car s'il y a de la pub ca permet de voir ces épouses au volant !!c’est pour ca que les personnes qui possèdent une voiture ne veulent pas de ca ! c est pas le cas de tout le monde ouf !!!! Les personnes préfèrent l anonymat !! Moi je suis pour la voiture avec des grands logo HP La fierté de représenter notre entreprise

Anonyme a dit…

Avoir un logo sur ma voiture, je trouve cela plutôt dégradant dans des métiers de la technologie - nous ne faisons pas de la promotion de petite société d'artisanat (je n’ai rien contre l’artisanat mais les besoins sont différents). Un consultant estampillé HP ?!... et pourquoi pas l'uniforme ?!...
De manière générale, ce qui m'inquiète le plus ce sont les écarts entre la direction et les employés (les "petits" voient leurs "avantages" diminuer et les "gros" se bâfrer de primes et augmentations de salaires ...) – Les écarts se creusent alors qu’ils sont déjà énormes  C'est écœurant !!!!!
Les voitures font bien partie de cette approche, les gros auront de plus grosses voitures qu’avant et les petits de plus petites ...
On demande aux "petits" (non cadres et cadres) de faire des efforts, mais nos patrons n'ont-ils pas un devoir d'exemplarité ? Au moins pour ce qui se voit, parce qu'il ne faut pas se voiler la fasse, ils en profitent sans que nous le voyons.
Les voitures sont une forme de rémunération, il n'y a presque plus rien.
Moi j'ai choisi mon poste parce qu'il me plaisait, mais aussi au moment du choix parce qu'il avait une voiture. Ceux qui n’ont pas de voiture ont peut-être d’autres avantages mais on ne pourra pas comparer, la voiture se voit …
Sans compter qu'à l'embauche, la voiture était un argument de séduction de la direction, ce qui permettait aussi de faire avaler un moindre salaire !...
Tout cela devient écœurant et démotivant !
Que nos patrons montrent l'exemple !!! Il faut que ces écarts se réduisent !
Suggestion: Pourquoi ne pas allouer des valeurs financières par catégorie et se débrouiller avec les loueurs HP pour le choix des véhicules ? Avec une enveloppe, pourquoi ne pas pouvoir se payer les upgrades comme on veut, choisir n'importe quel véhicule tant qu'il est dans l'enveloppe, du moment que cela ne coûte pas plus cher à HP ??? Au moins, le raisonnement ne serait que financier et on ne parlerait plus de modèle (taille et options), que du financier entre HP et l'employeur ? Cela existe dans certaines sociétés !...

CFTC HP a dit…

La DRH n'a apporté aucune réponse satisfaisante aux demandes des élus du CE HPF aujourd'hui

Elle s'est contentée d'indiquer que le montant des avantages en nature de la nouvelle politique voiture sera communiqué vers le 15 mai, que le prix d'un upgrade à partir d'une catégorie A ou B pourra être échelonné sur 3 ans au lieu de 2, et que dans quelques cas exceptionnels (handicap...) on pourra faire 2 upgrades.

Gwen Mallory a dit…

Combien coûte la location d'un véhicule type Renault Scénic à HP, svp ?

CFTC HP a dit…

la DRH refuse de répondre aux questions posées au dernier CE sur les cotus de location des véhicules... Donc mystère et boulle de gomme, c'est bien une partie du problème.

Anonyme a dit…

bonjour
quelles sont les dipositions pour ceux qui ne sont plus elligibles ?
merci

CFTC HP a dit…

il y a une n�gociation de pr�vue, mais pas encore convoqu�e

Gwen Mallory a dit…

La direction refuse de répondre car les sommes sont peut-être élevées ????
Et si c'est le cas, la proposition de verser une partie de cette somme au salarié pour qu'il puisse acheter sa propre voiture, pourrait revenir sur le tapis, non ?

CFTC HP a dit…

Arrivée le 28 mai en CAtégorie B de :

Renault Scénic 1.5 dCi 105 Latitude
Ford C-Max 1,6 TDCi 110 Titanium

Anonyme a dit…

Hello,
Supprimons les voitures de fonction et autorisons les employés à se faire rembourser leur kilomètres chaque mois sur le barème des impôts. On simplifie, on élimine les internédiaires et tous les problèmes et chacun négociera avec son manager pour obtenir le paiement de Km parcourus. Ca me semble + intéressant pour le personnel "roulant".

Anonyme a dit…

mardi 3 juin 2008 13 h 46 CEST

Il faut alors gerer le probleme de la disponibilite du vehicule du salarie.

Avec le vehicule de fonction, si la personne d'astreinte a une panne, alors HP a la certitude que le salarie aura a sa disposition un vehicule de rechange pendant la duree de l'immobilisation.

Avec un vehicule personnel, comment l'entreprise peut elle s'assurer de cette disponibilite ?

Personnellement, je ne sais pas.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Peux ton savoir ce que les differents syndicats demanderont pour les personnes qui vont perdre leurs voitures

CFTC HP a dit…

Déjà il faudrait qu'on ait une date de négociation... Ca commence à urger.

Pour l'instant on en est à la phase de construction des négociations pour aboutir le jour de la négociation à une position affichée (si possible en intersyndicale).

Il y a déjà eu des propositions d'indemnisation dans ce sujet mais toutes les idées et propositions sont les bienvenues !

CFTC HP a dit…

questions DP CFTC sur la politique voiture :

Question 11 Questions concernant la politique voiture :
La politique de frais de franchise de la politique est-elle active pour tous les véhicules de fonction ou uniquement pour ceux commandés à partir du 1er mai ?
Réponse
Cette clause s'applique à l'ensemble des véhicules du parc et à tous les employés Hp éligibles à la politique voiture.

Question 12
Dans le cadre de l’ancienne politique il était d’usage que, dans le cadre professionnel et en cas d'urgence pour un client, tout collaborateur HP ayant un véhicule de fonction pouvait être amené à prêter son véhicule à un autre collaborateur HP. Cet élément n’est pas évoqué dans la nouvelle politique voiture. Ne serait-il pas judicieux de l'intégrer ?
Réponse
Cet usage n'était pas mentionné dans la précédente version de la politique même s'il était applicable car il était écrit :
L’usage d’un véhicule mis à disposition d’un collaborateur doit rester essentiellement professionnel. Un conducteur autre que l'employé HP peut conduire le véhicule uniquement à titre exceptionnel et sous la responsabilité de l’utilisateur principal.
La nouvelle politique clarifie la situation en indiquant :
L’usage d’un véhicule mis à disposition d’un collaborateur doit rester essentiellement professionnel. Un conducteur autre qu’un employé HP peut conduire le véhicule uniquement à titre exceptionnel, pour des raisons non-professionnelles et sous la responsabilité de l’utilisateur principal.
Cela exprime donc implicitement que tout employé HP peut utiliser le véhicule d'un employé éligible à la politique voiture en cas de besoin ponctuel, non régulier et approuvé par le management.

Question 13
Quand y aura-t-il une décision concernant qui, quelle organisation ou service conserve ou perd son véhicule ? Dans l’hypothèse d’une perte d’éligibilité, la direction confirme-t-elle que la restitution indemnisée se fera pour tous dans le même délai ?
Réponse
Le sujet des conséquences de la perte d’éligibilité à la politique voiture, suite à la mise en place de la nouvelle politique voiture fera l'objet d'une négociation à venir avec les organisations syndicales.

CFTC HP a dit…

Question 16
Quand la direction fera-t-elle une communication vis-à-vis des employés sur la nouvelle politique voiture ?
Réponse
Il n’est pas prévu de communication globale sur ce sujet.

Question 17
Si le montant de la réparation du véhicule est inférieur à 300€, l’employé paie la totalité de la réparation. De façon plus générale, quelle est la franchise payée par HP sur la réparation d’un véhicule de fonction ?
Si l’on connaît le montant de la franchise, pour les réparations d’un montant inférieur à celle-ci, par exemple l’échange d’un phare, l’employé peut-il passer les frais en note de frais ? Cela pénaliserait moins HP.
Réponse
HP est en auto assurance et supporte la totalité des coûts de remise en état des véhicules.
L’utilisation des notes de frais n’est pas envisageable car cela générerait des coûts de traitement administratifs supplémentaires.

CFTC HP a dit…

Réponse DP sur question CFTC :
la Direction ne reverra pas le bareme fiscal de remboursement malgré la hausse du carburant, elle attend le bareme 2009. Reste à voir coté gouvernement à la rentrée les mesures feuilles de paie annoncées...

CFTC HP a dit…

" J'ai décidé d'aligner la politique voiture en France sur les us et coutumes pratiqués dans les autres pays en interdisant les upgrades. L'upgrade automatique suite à la nomination au President club n'existe plus chez HP depuis le début de notre fiscale. Les upgrades payant à la discrétion du collaborateur sont aussi supprimés, à l'exception de l'upgrade de la catégorie A vers B pour les familles avec enfants."

Message adressé aux managers par le PDG

CFTC HP a dit…

Précision : annonce sur TSG HPF

Anonyme a dit…

Pauvre YdT, la politique voiture, c'est la seule chose qu'il peut changer en France : pour tout le reste, il n'a que le droit d'exécuter ce qu'exige la Corp...

Anonyme a dit…

On remarquera que la methode du Gouvernement fait des "émules" : on consulte les syndicats et au final, on fait ce que l'on veut !!
Les "syndicats" servent-ils toujours à quelque chose ??
Ne devons nous pas basculer dans le liberalisme et/ou l'individualisme total et négocier chacun de son coté ?
Chaque bataille "gagnée" par les syndicats revient à ce que l'on perde des acquis : c'est un nivellement par le bas !!
Je propose que pour les collaborateurs qui vivent sur Paris de le fournir un vélo ...
STOP STOP STOP

Anonyme a dit…

LOL le message de YdT.

S'il avait eu du panache, il aurait declare dans le meme message qu'il renoncait a son gros vehicule qui coute cher et qui pollue pour prendre une categorie B.

La, cela aurait ete classe et avec panache.
Surtout qu'a la louche 20 000 euros par mois, le vehicule ne devrait pas etre un probleme pour lui.

CFTC HP a dit…

C'est vrai, l'absence de dialogue social fait des émules.

En l'occurence, la politique voiture n'est pas soumise à consultation des CE ou soumise à négociation, elle est discrétionnaire.

La seule arme dont on dispose pour vous défendre, puisqu'ils font à peu près ce qu'ils veulent, est une menace juridprudentielle pour celles et ceux qui ont une voiture depuis environ 4ans car elle est devenue un élément de la rémunération. D'où leur échec de changer la politique durant l'été 2007 et la négociation perte d'éligibilité à venir.

Dernière chose : les employés ont les syndicats qu'ils méritent, tu ne crois pas ?

Anonyme a dit…

oui mais la direction aura les employés qu'elle merite :)

je suis completement d'accord avec lui : les voitures de classes A et B sont suffisantes pour faire ce qu'on attend d'une voiture.
ben moi je vais me contenter de faire ce qui est suffisant pour pas me faire virer :)

Anonyme a dit…

mardi 1 juillet 2008 01 h 10 CEST

Moi j'aimerai bien que l'on me vire avec un gros cheque.

;)

Anonyme a dit…

La voiture de YDT, elle est conforme à ses homologues EMEA ? pour l'aligner en cas de besoin.........

Anonyme a dit…

Je ne vois pas de commentaire sur les événtuelles compensation suite à la potentielle perte de mon véhicule : avez-vous des informations ?

CFTC HP a dit…

c'est parce que la négociation commence demain après-midi !

CFTC HP a dit…

Suite à l’application stricte de la politique voiture à partir du 1er mai 2008, cette négociation a pour objectif d’adresser la perte d’éligibilité à la politique de certains salariés.

Pour la DRH, cette négociation a pour périmètre les salariés impactés par la stricte application de la politique voiture au 1er mai 2008.

Elle ne concerne pas les situations de changement de poste avec perte d’éligibilité dans le cadre d’une évolution professionnelle.

Estimation du nombre de personnes dont l’éligibilité est remise en cause : 103

Condition pour bénéficier des mesures de compensation :
perte de l’éligibilité à la politique voiture à partir du 1er mai 08 suite à la stricte application de la politique voiture au sein d’HPF et HPCCF

Ré-intégration dans le salaire de l'avantage en nature pour une durée d’éligibilité > 4 ans :
Populations Mainstream : dans le salaire de base
Populations commerciales : dans le salaire OTE ventilé en fonction du mix standard (options 1 et 2 de True-mix). Si mix non standard (option 3), ré-introduction prioritaire sur la partie variable.
à compter du mois suivant la restitution du véhicule
AvN de la catégorie du véhicule à laquelle le salarié est éligible (hors upgrade)

Versement d'une prime brute forfaitaire exceptionnelle, en une seule fois, dont le montant sera fonction de l'ancienneté continue dans l'éligibilité à la politique voiture :
- < 6 ans : 3,5K€
- > 6 ans et < 9 ans : 5K€
- > 9 ans : 6,5K€


Délai de transition : 4 mois maximum à compter de la mise en application des dispositions


Cette information sera communiquée par le manager :

- Annonce de la perte d’éligibilité dans le cadre d’un entretien individuel,

- Information des mesures de transition,

- Pour les managers hors-France, intervention support du host manager

Autres mesures d'accompagnement :

- Possibilité de rachat du véhicule de fonction à titre personnel
Selon les modalités de la politique voiture en vigueur :

14. Rachat d'un véhicule
Un collaborateur qui souhaiterait racheter son véhicule de fonction doit adresser sa demande par Email au gestionnaire de Parc (Fleet Logistics), en précisant son numéro d’immatriculation, la date de rachat envisagée et le kilométrage estimé à cette date. Dès réception, Fleet Logistics met le collaborateur en relation avec le département « véhicules d’occasion » du loueur.

- Possibilité d’obtenir une attestation d’assurance permettant de bénéficier du bonus pour s’assurer à titre personnel

CFTC HP a dit…

1600 voitures en parc, on parle donc de 6% de personnes impactés (103).

Les Syndicats ont décidé :
1) d'attendre que la direction revienne avec des compléments d'information demandé par les OS sur les 103 personnes concernées (Type de métier,
Ratio employé / manager,
declinaison par BU,
personnes impactées issue du précédent plan,
decoupage par tranches de salaires...)

2) attendre la semaine prochaine pour faire des propositions

Anonyme a dit…

Les conditions ci dessous sont bien faibles ...(l'avantage actuel est de l'ordre de 5 679Euros / An pour un milieu de gamme sur une base de 10 000Km privée )cf article
http://www.lentreprise.com/3/5/1/article/14451.2.html

Comptez vous defendre dans votre negotiation : 1/ une action en jurisprudence
2/une somme calculee sur le nb exacte d'annnee qui tomberait chaque mois ...(Je suis dans le cas : +20 ans ) ...


Nb:sans compter que ces sommes viennent s'ajouter au deblocage des CET , au risque de nous faire changer de tranche

A noter : un article interessant sur le sujet ttp://www.lentreprise.com/3/1/2/article/8734.html

Différence essentielle, la suppression d'un véhicule de fonction est une modification du contrat de travail, que le salarié peut refuser, contrairement au retrait d'un véhicule de service, qui ne peut donner lieu qu'à une indemnité compensatrice.

CFTC HP a dit…

merci pour ce commentaire, prochaine étape mercredi.

Oui, l'argument juridique (somme d'actions individuelles) est l'argument essentiel pour aller au maximum de cette négociation, de ce coté là on a tous les textes et avis qu'il faut.

Anonyme a dit…

On compte sur vous car ce que propose la direction est largement insuffisant. La perte de pouvoir d'achat n'aura jamais autant pris son sens.

CFTC HP a dit…

Nouvelle estimation perte d’éligibilité : 89 employés

CFTC HP a dit…

Rupture brutale et fin des négociations

Les 5 syndicats ont demandé une réintégration de 800 euros dans le salaire, pas de prime. La Direction prend ses responsabilités et proposera unilatéralement les mesures qu'elle a proposé.

Les employés refusant les compensations devront aller en justice, avec l'aide de votre syndicat préféré pour essayer d'obtenir plus.

Silver a dit…

Négo express !
La Direction avait-elle l'intention de négocier ? Elle avait déjà annoncé la couleur en prenant à l'avance des mesures unilatérales (suppression des upgrades etc.).

Anonyme a dit…

L'équivalent en salaire du véhicule de société
L'attribution d'un véhicule de fonction se traduit d'abord par une perte de revenu immédiat pour le salarié.
L'avantage en nature lui coûte deux prélèvements supplémentaires : les charges sociales salariales et l'impôt sur le revenu.

Mais le salarié bénéficie de deux gains. D'abord, les charges sociales déclenchées par l'avantage en nature lui permettent d'acheter des droits à la retraite supplémentaires. Ensuite, l'utilisation privative du véhicule de société lui évite de devoir financer un véhicule personnel.
Le gain global offert au salarié est donc égal à la somme de ces deux gains, diminuée de la perte de revenu immédiat. L'équivalent en salaire du véhicule de fonction devient le salaire brut permettant de générer le même gain global.
Quand le gain global s'élève à 10 345 euros, son équivalent en salaire est égal à 14 382 euros.

Anonyme a dit…

Bonjour

D'après votre connaissance de ce qui se pratique et de la jurisprudence, quelles sont les chances d'obtenir gain de cause en justice?

Merci de votre réponse

Anonyme a dit…

Moi ce que je remarque dans toute cette affaire (et les autres d'ailleurs), c'est que :

- YdT va continuer a rouler en grosse bagnole.
- Il vaut mieux attaquer son employeur en justice que de bien faire son boulot et en etre recompense.

CFTC HP a dit…

Rappel des mesures transactionnelles proposées :

1/ Ré-intégration dans le salaire de l'avantage en nature pour un employé ayant eu une durée d’éligibilité de plus de 4 ans :

Catégorie A : 117 €

Cat B : 144 €

Cat C : 177 €

Cat D : 191 €

Cat E : 231 €



La catégorie s’entend avant upgrade éventuel. La réintégration de ce montant dans le salaire se fait :

- Populations Mainstream : dans le salaire de base

- Populations commerciales : dans le salaire OTE ventilé en fonction du mix standard (options 1 et 2 de True-mix). Si mix non standard (option 3), ré-introduction prioritaire sur la partie variable.



2/ Versement d'une prime brute forfaitaire exceptionnelle, en une seule fois, dont le montant sera fonction de l'ancienneté continue dans l'éligibilité à la politique voiture :

< 6 ans : 3 500 €

> 6 ans et < 9 ans : 5 000 €

> 9 ans : 6500 €

Pour répondre à la question des employés qui souhaitent attaquer pour des compensations supérieures avec l'aide de son syndicat préféré, une fois les consultations CE terminées et une fois informés par la Direction des transactions qui sont proposées : les chances semblent bonnes.

Anonyme a dit…

Oui pour le véhicule de société
merci tout le monde au meme niveau

Anonyme a dit…

Mon pouvoir d'achat va encore chuter je craque que faire devant l'injustice et devant des gens qui decide et qui touche 4 ou 5 fois mon salaire enlever plus pour travailler plus je crois rever.Proposer au moins que les gens garde leur voiture 18 mois cela pourra permettre aux personnes de mettre un peu d'argent de coté.Le CE peut il dire non a la décisson merci de votre retour.

Anonyme a dit…

une gestion + rigoureuse permettrait aussi de faire des économies : je pense aux controles sur l'utilisation des cartes total, un check de la prise en compte du sur cout sur la fiche de paie lorsque le collaborateur a choisi l'upgrade ...

Anonyme a dit…

jeudi 10 juillet 2008 11 h 15 CEST

Et les Madames qui deposent les Monsieur le matin, les reprennent le soir, et roulent la vehicule de fonction toute la journée sur le dos de la compagnie.

Anonyme a dit…

et tout les managers qui reste au ulis 10H00 par jour avec leur voiture de fonction sur le parking

Anonyme a dit…

les Madames qui deposent les Monsieur le matin, les reprennent le soir, et roulent la vehicule de fonction toute la journée sur le dos de la compagnie.

tu as raison tout le monde en voiture de société prise le matin et depose le soir du vehicules sauf cas extreme

Anonyme a dit…

jeudi 10 juillet 2008 14 h 25 CEST

En fait, faudrait mutualiser les bagnoles. Pendant que les managers sont aux Ulis, les techs de maintenance, les commerciaux, les consultants pourraient utiliser ces meme vehicules.

Donc un vehicule pour 2 personnes.

Ca ferait de sacres economies non ?

Anonyme a dit…

Comment savoir si on fait partie ou non des 89 employés concernés ?

CFTC HP a dit…

La seule certitude c'est quand tu seras contacté à la rentrée pour signer la transaction. Sinon tu peux t'en douter en consultant la nouvelle politique voiture ou si tu occupes un de ces métiers :

- Marketing :
Resp. Mktg Produits / Marché / Opérationnel / Partenaires
Resp.Programme Mktg

- Sales Ops :
Resp. Programme Adm. des Ventes

- Legal :
Juriste

- Services :
Resp. Clients
Spécialiste/Ingénieur/
Resp. Groupe Support

CFTC HP a dit…

Message de relance concernant les amendes : la CFTC a trouvé des réponses à vos questions :

voici les explications que l'on a obtenu :

Les informations relatives à l'épouse d'un collaborateur ne sont pas nécessaires. Ce qui doit être communiqué c'est le nom de jeune fille et le nom marital des conductrices HP.

Comme précisé lors de la présentation au CE, les informations réclamées sont exclusivement celles que l'on doit faire figurer sur la requête en exonération (cf fichier attaché).

Les amendes n'occasionnant pas la perte de point seront réinitiées par le service émetteur (police, gendarmerie). Ceci signifie quelles seront envoyées directement depuis le service émetteur à l'adresse personnelle du collaborateur concerné lequel pourra payer, contester ou effectuer lui aussi une requête en exonération s'il a prêté sont véhicule. HP ne sera plus impliqué dans cette phase.

Si l'employé ne renvoie pas le document complété, relance dans un premier temps puis information à la DRH qui pourra mettre en œuvre le chapitre 1.3 de la politique voiture :

"Extrait de la politique ci dessous:
1.3 Mise à disposition d’informations

Dans le cadre du processus de gestion des amendes, le salarié doit mettre à disposition ses coordonnées personnelles et celles relatives à son permis de conduire. En cas de refus, celui-ci voit son éligibilité suspendue".

Anonyme a dit…

Petite idee pourquoi pas donner le teletravail aux personnes qui vont perdre leurs voitures pouvez donner votre avis sur la question

CFTC HP a dit…

c'est une bonne idée, mais cela dépend aussi de chaque cas particulier puisque le télétravail dépend du poste, de l'employé et du domicile de l'employé (y a t'il une pièce pour cela ?).

Pour l'instant leurs projets sont de donner le télétravail qu'aux employés qui auront leur agence qui ferme en 2009 et s'il y a accord télétravail (voir le sujet télétravail sur ce blog) aux employés qui seraient dans le périmètre de l'accord

Anonyme a dit…

Anonyme du 11/08 - 08 h 25. Si une personne eligible a une voiture de fonction est un tele-travailleur en puissance alors vite vite que la politique voiture soit revue... il y a plus de derive que ce que l'on pense...

Anonyme a dit…

dans votre commentaire du mercredi 9 juillet 2008 20 h 46 CEST

Vous invitez les salaries a mener un action jurique et laissant penser que les chances sont bonnes pour obtenir plus ....

Pour ma part , il est spécifie dans mon contrat de travail de l'epoque ( 20ans) que "Vous beneficierez des avantages de notre politique voiture : un vehicule sera mis a votre disposition ....

Ne serait t il pas plus efficace , et "eviter de griller l'individu" dans cette demarche de mener une action collective (89 interesses)

CFTC HP a dit…

C'est vrai, mais ça ne serait pas plus efficace car impossible à faire : selon nous, il ne peut pas y avoir d'action collective car chaque cas est particulier. Il y a autant de dossiers à déposer que d'employés (selon le type de voiture enlevée, la mention ou pas dans le contrat de travail, la durée de l'avantage...), dans autant de tribunaux de purd'hommes que de lieux de travail. Même le CPS/CPB était devenu une somme d'actions individuelles et la class action choisie au départ abandonnée en cours de route car trop risquée juridiquement.

Ce qu'on peut imaginer par contre c'est une procédure standard pour faciliter le travail, on le fera forcément pour les adhérents qui nous le demanderont. On verra pour tous les employés en temps utile.

Les chances sont bonnes mais les jugements rendus en faveur d'employés ayant perdu leur voiture de fonction concernent des périodes de mise à disposition de 4 ans ou plus. C'est d'ailleurs pour cela qu'HP donne une prime différente selon la voiture et selon la période de mise à disposition.

Un jugement de Cours de Cassation est prochainement attendu sur ce sujet, et il concerne quelqu'un d'HP sur un retrait il y a quelques années.

A suivre...

Anonyme a dit…

Que les possesseurs de voiture de fonction défendent leur point de vue, tout a fait normal, ce ne sont pas des philantropes !!

Mais pour le salarié lambda, voir ce parc d'Espaces à financer, alors que ceux qui en bénéficient sont ceux les mêmes qui peuvent avoir des stocks options, le VPB, etc .. et bien y'en a marre.

Et même si on ne progressera pas en tirant le haut de la pyramide vers le bas, un coup de gueule est justifié pour dire: stop a cet avantage distribué 'à la fonction' et pas 'a la nécessité' et puisse HP comprendre qu'un parc de voitures de pool (société) serait plus équitable et économique. Et que ce parc aussi pourrait être gérer par un partenaire externe pour son entretien, ce qui a déjà été le cas dans le passé ..

Anonyme a dit…

lundi 21 juillet 2008 13 h 44 CEST

Je crois que ce qui fait debat, c'est plutot la suppression ou la reduction pour ceux qui en ont reellement besoin, et ceux qui sont au bas de l'echelle.

Anonyme a dit…

+1 pour 13h44 - Fully agree. En plus aujourd'hui avec la flambée du prix du pétrole, l'avantage financier de posseder une voiture de fonction et juste exponentiel. C'est beaucoup mieux qu'une augmentation de salaire..

Anonyme a dit…

je suis Team leader en clientele unique plus de 100% de mon temps à 40 km de mon site de rattachement.suis-je éligible à la politique voiture

CFTC HP a dit…

1. Eligibilité

1.1 Type de contrat de travail

Disposer d’un contrat non suspendu et être en activité chez HPF ou HPCCF à la date de la demande du véhicule. Les collaborateurs dont le temps partiel est inférieur à 50 % du temps complet ne sont pas éligibles à la politique voiture ; ils bénéficient en contrepartie d'une prime spécifique calculée prorata temporis en fonction de la valeur fiscale de l'avantage en nature véhicule correspondant à leur niveau. Les déplacements professionnels sont alors remboursés sur notes de frais.

1.2 Permis de conduire

Le salarié doit disposer d’un permis de conduire valide. En cas d’invalidation du permis de conduire (ex. perte de la totalité des points), le collaborateur doit impérativement informer son manager, et restituer le véhicule en un lieu défini par Fleet Logistics.

1.3 Mise à disposition d’informations

Dans le cadre du processus de gestion des amendes, le salarié doit mettre à disposition ses coordonnées personnelles et celles relatives à son permis de conduire. En cas de refus, celui-ci voit son éligibilité suspendue.

1.4 Types de population

Les populations éligibles à cette politique sont,:

Population 1 : les populations,
- des Ventes (Job Function « Sales »),
- les Professionnels en clientèle (Job Function « Services »).

Ces populations englobent les Contributeurs Individuels et les Managers qui répondent aux critères suivants :
- qui ont des activités quasi quotidiennes en clientèle,
- qui se rendent en clientèle/site client, directement, par la route. Les populations dont les déplacements nécessitent principalement l’utilisation du train et/ou de l’avion, n’entrent pas dans cette catégorie de population (ex. : activitées exercées sur des périmètres/clients internationaux).

Population 2 : les populations suivantes sont éligibles :
- les Managers occupant un poste de Job Level « Manager 2 » reportant à un poste de Job Level « Manager 3 », ou supérieur,
- les Managers occupant un poste de Job Level « Manager 3 » ou supérieur,
- les Contributeurs Individuels de Job Level « Strategist » (filière technique) ou supérieur.

L'attribution d'un véhicule dans le cadre des critères d’éligibilité ne peut se faire qu'après accord du Manager RH, du superviseur et du General Manager habilité.

1.5 Changement de Job Level

En cas de changement de « Job Level » entraînant un changement de catégorie, la catégorie du véhicule, l’avantage en nature à déclarer, la retenue Upgrade restent identiques jusqu'au renouvellement de la voiture. L’attribution du nouveau véhicule sera alors effectuée dans le cadre du nouveau « Job Level ».

Remarque importante : en cas de perte d’éligibilité à la politique voiture, le collaborateur bénéficie d’une période de transition de 3 mois avant de restituer le véhicule, sans compensation financière.
Cette remarque n’est pas applicable aux situations de perte d’éligibilité à la politique voiture suite au changement de la politique voiture.

CFTC HP a dit…

Question DP CFTC

Comment peut-on justifier pour les personnes en job family "Service Segment Management" de la perte de l'éligibilité à la voiture alors qu'il est demandé de faire 3 visites clients par semaine?

Réponse

La Direction ne confirme pas, à ce jour la perte d’éligibilité à la politique voiture pour ces personnes et regarde ce point avec le management.

Précision CFTC : il est prévu que les employés perdant leur voiture soient informés après le CE qui traitera l'accord sur la perte d'éligibilité, donc probablement deuxième quinzaine de septembre.

Anonyme a dit…

Avez vous des nouvelles du jugement de Cours de Cassation que vous aviez enoncé precedemment ?

Anonyme a dit…

Ne pourrait-on pas demander à HP de prendre en charge, en sus des mesures annoncées, les coûts liés aux emprunts que feront les employés HP suite à la perte d'égibilité à la politique voiture. Cela avait été fait il y a quelques années. La seule contrainte était de souscrire l'emprunt auprès de la Société Générale d'Evry.

Anonyme a dit…

y aura t'il possibilité de racheter la voiture de fonction actuelle même si elle n'est pas en fin de contrat ?

CFTC HP a dit…

oui, il suffit de demander une cotation à Fleet L, mais l'expérience montre que comme HP a une politique de valeur résiduelle élevée, les prix proposés sont rarement intéressants. Essayez quand même !

Anonyme a dit…

Bonjour, petit idee sur pour les 80 personnes qui vont perdre leurs voitures cela couterait moins chere que les proposition RH
NANTES (Reuters) - Alors que patronat et syndicats peinent à s'accorder sur une aide au transport des salariés, un transporteur de Saint-Étienne-de-Montluc, en Loire-Atlantique, propose aux entreprises de faire bénéficier leurs employés d'une location de voiture à un euro par jour.
Dominique Laure, gérant des Transports Laure, mettra en ligne le 5 septembre le site www.auto1euro.com, qui présente le concept qu'il a mis en place il y a un an pour ses 130 salariés.
Pour fidéliser ses chauffeurs, ce chef d'entreprise a négocié auprès du constructeur automobile Renault 125 Clio diesel neuves à 1.700 euros pièce.
Toutes de couleur blanche, elles peuvent servir à un usage personnel comme professionnel, en semaine comme le week-end, en échange d'un euro par jour, versé par les utilisateurs.
"Je voulais leur accorder un avantage de 2.000 euros, soit l'équivalent d'un treizième mois. Mais cela me revenait à 3.700 euros par salarié avec les charges patronales", explique Dominique Laure. "En revendant leur ancien véhicule et en n'ayant plus de frais dessus (entretien, assurances, décote...), ils font une économie moyenne de 2.000 euros par an."
La voiture est louée et non mise à disposition gratuitement pour ne pas être considérée comme un avantage en nature, qui serait taxé. De même, pour ne pas être accusé de vente à perte (une location de voiture coûte cinq euros par jour), Dominique Laure a trouvé une astuce : il appose de la publicité pour son entreprise sur les véhicules.
Les Transports Laure reversent pour cela quatre euros par jour et par voiture à leur filiale Tetraloc, qui a acheté les véhicules et gère leur location. Cette filiale louait déjà les camions à sa maison-mère.
92 % DE SALARIÉS CONVAINCUS Suite...

Au bout d'un an, 92 % des salariés s'étaient laissés séduire par l'initiative de leur patron.
"Mes employés touchent entre 1.700 et 2.500 euros nets par mois", souligne Dominique Laure. "Ils sont pile-poil dans la frange de la population qui se prend en pleine tête la flambée des prix du carburant. Avec les prix de l'immobilier, beaucoup avaient dû quitter les centres-villes pour s'installer en deuxième, voire troisième couronne de Nantes. Ils ne peuvent donc pas se passer de voiture."
Pour Valérie Dersor, 33 ans, secrétaire, le calcul a été vite fait : son ancienne assurance automobile lui coûtait à elle seule l'équivalent des 365 euros de location qu'elle paye désormais pour l'année.
"La seule difficulté est de retrouver sa voiture parmi toutes ces Clio blanches sur le parking de l'entreprise ! Heureusement, elle clignote quand on l'ouvre à distance", s'amuse cette jeune femme, qui revend actuellement sa Renault Twingo de 1995.
Son employeur a au passage réglé son problème de va-et-vient de ses effectifs, "pratiquement retombé à zéro".
"Lors de mon dernier recrutement en juin, j'ai même reçu cinquante candidatures spontanées, ce qui ne m'était pas arrivé depuis des années !" s'exclame Dominique Laure. "Beaucoup avaient en effet entendu parler de l'initiative dans les médias."
Intéressées par le concept, d'autres entreprises ont aussi contacté le transporteur pour appliquer sa solution chez elles.
"Mais, après coup, beaucoup de PME étaient à deux doigts de jeter l'éponge", relate Dominique Laure. "Avec seulement cinq ou dix salariés, elles me disaient ne pas pouvoir négocier des prix de gros auprès de Renault."
Avec le site www.auto1euro.com, toutes les entreprises pourront désormais faire profiter leurs salariés de cette location de voiture "low cost". Il leur faudra pour cela souscrire un contrat de publicité avec Tetraloc, la filiale des Transports Laure.

Anonyme a dit…

Quelles sont les dernieres nouvelles ?
Quand saurais-je notifié officiellement si je perd mon véhicule où non ?

CFTC HP a dit…

les dernières nouvelles c'est qu'en CE, le management n'a pas revu à la hausse les indemnités en cas de perte de voiture. Conséquence : la CFTC s'est organisée pour accompagner aux Prud'hommes tous les salariés qui seront notifiés dans les semaines à venir et qui décideront de demander devant la justice plus que le peu d'indemnités qui seront proposées. Contact : cftchp@hp.com

Si d'aventure la direction augmente les indemnités, il y aura d'autant moins de dossiers déposés. On pense qu'ils y réfléchissent, et qu'en attendant ils n'envoient pas tout de suite les notifications.

Merci de nous prévenir si c'était le cas.

Anonyme a dit…

Depuis le début du moins, la liste des véhicules à été revue à la hausse... (au moins en cat B)

Dommage pour ceux qui ont commandé avant!

Anonyme a dit…

Bonjour,

Il semble que cela soit passé inapercu …

Depuis le début octobre, la liste des véhicules a été modifiée à la hausse…

Entre autre pour la CAT B :
retour de grand Scénic avec GPS en remplacement de petit sans GPS.
Retour du break Volvo.

Pas de change, j'ai du changé le mien pendant la période creuse….

Anonyme a dit…

Prud'hommes... Même si les élections sont proches et que l'intérêt est évident, cela fait peur: un cousin qui a assigné son employeur devant les Prud'hommes (et qui a gagné) s'est vu tout simplement mis de côté et forcé à quitter l'entreprise. Malheureusement, il semble que cela soit communiqué à l'extérieur, car les portes de toutes les entreprises du même secteur d'activité se sont refermées: on ne veut pas des contestataires! Alors est-ce un bon conseil?

CFTC HP a dit…

Question DP CFTC
Certains managers ont informé leurs collaborateurs qu’ils recevraient prochainement une lettre les informant de leur perte d’éligibilité à la politique voiture. Où en est t-on exactement de cette problématique ? Merci de nous confirmer que la date retenue pour le calcul de la prime de perte d’éligibilité (correspondant au nombre d’années pendant lequel le collaborateur a eu droit à un véhicule de fonction) est bien celle de la restitution du véhicule.

Réponse
Aucun courrier n’a à ce jour pas été adressé, la date retenue pour le calcul de la prime compensatrice correspondra à la date de restitution du véhicule.

Anonyme a dit…

bonjour
toujours pas de courrier reçu : qu'attendent les RH ? Noel pour nous l'envoyer comme cadeau ?
au fait, pour le personnel des RH les conditions d'elligibilité ont été revues également ?
merci de vos infos si vous en avez

CFTC HP a dit…

La seule info c'est que les courriers partent, quand ils seront arrivés c'est vous qui nous l'apprendrez !

Anonyme a dit…

Bonjour,
pour le moment les renouvellements de voitures sont bloqués par HP selon askfleet.
Je ne sais pas ce que ça présage à part rien de bon.

CFTC HP a dit…

La réponse était dans l'Episode envoyé ce matin aux abonnés à nos communications (pour s'abonner : écrire à cftchp@hp.com)

Après le gel de presque toutes les dépenses possibles et imaginables, ils en ont trouvé une autre : les renouvellements de voiture, bloqués pour renégocier tous les contrats de leasing (sauf cas extrêmes où il n’est vraiment pas possible de faire autrement). Spécialiste CFTC : Michel Cahu.

CFTC HP a dit…

Cher conducteur,

Il y a quelques semaines, vous aviez initié une demande de véhicule qui a été annulée suite au gel décidé au niveau EMEA.

Compte tenu des informations dont nous disposons (âge, kilométrage du véhicule), nous allons prolonger la durée du contrat du véhicule qui vous est affecté, comme suit :

· Nouvelle date de fin de contrat : 09/05/2009
· Nouveau kilométrage contractuel : XXXXXX KM

Le remplacement des pneumatiques, les services et l’entretien associés au véhicule sont également ajustés aux nouveaux termes (km/durée) du contrat du véhicule.

Veuillez noter que chaque véhicule âgé de 3,5 ans doit faire l’objet d’un contrôle technique. Merci de vous rapprocher de votre loueur longue durée pour obtenir la marche à suivre.

Merci.

Bien cordialement,

Fleet Logistics

CFTC HP a dit…

Lettre recommandée pour laquelle nous vous proposerons bientôt une réponse :

"Vous bénéficiez actuellement d'un véhicule mis à votre disposition par HP.

Cependant en application de l'article 1.4 de la politique voiture en vigueur au sein de la société depuis le 1er mai 2008, vous ne remplissez pas les critères d'éligibilité pour bénéficier de cet avantage. En conséquence, c'est donc à titre exceptionnel que vous bénéficiez de l'utilisation de ce véhicule par simple tolérance d'HP"

CFTC HP a dit…

La carte Shell remplace la carte Total ! Bon courage...

La carte Essence Shell fournie permet quand même d'accéder à toutes les stations du groupe Shell, soit Shell, Esso, Avia et Oil France.

Elle permet de régler les péages, de la même façon que la Carte Total. Elle ne permet pas en revanche de régler les parking (Vinci), pas plus qu'elle ne permet de régler les lubrifiants.

Anonyme a dit…

serieux la politique de voiture d hp pour beaucoup d employes c est pas la dessus qu il faut se battre un peu comme si on etait peine pour les patrons qui ne vont pas toucher de bonus , la voiture de fonction reste sur le parking ou c est l epouse qui roule avec
alors proposez a la direction d imposer une seule et meme voiture quelque soit le scope et faites nouS retablir le PEG

Anonyme a dit…

138: l'idée n'est pas mauvaise.....

Anonyme a dit…

mais quel est le profil de poste des
employés concernés?
peuvent ils donner ici leur libellé de poste et leur organisation?

Anonyme a dit…

139: certes, donc , voiture et chauffeur HP ou taxi pour aller en RDV pro,porte à porte simple non ?

Anonyme a dit…

question sur la carte shell : on va tous recevoir la notre prochainement ou c'est un rollover a l'expiration de la carte total ?

Anonyme a dit…

pour 138 : la voiture a une justification economique pour certains qui travaille en clientele tous les jours.

vu la position des ulis, qqun qui travaillerait à paris et qui irait travailler en voiture personnelle pourrait declarer 80KM/jour d'IK, soit en gros 40€, soit à la fin du mois 800€ et a la fin de l'année environ 8000€ (en comptant les congès et RTT je compte que 10 mois).

j'ai du mal a penser que la politique voiture puisse couter 8000€ par an et par voiture à l'heure actuelle.

CFTC HP a dit…

pour 142, c'est à l'expiration de la carte Total que le changement a lieu

Anonyme a dit…

L entreprise paye un leasing et une taxe sur les vehicules de societe plus donc cela revient tres cher
de toutes les facons si l on supprime le vehicule de societe cela fait partie de la remuneration des managers meme si cela n est pas dans le contrat de travail donc hp compensera financierement cette avantage pas de soucis pour ces personnes
par contre pour faire des savings on pourrait restreindre l utilisation du vehicule car la personne employe chez hp pas de pret aux conjoints idem pour les vacances ne pas depasser un forfait de kilometres du style 2500 km l ete et pas plus
autorisation pour hp de prelever les amendes pour les personnes de mauvaises foi
enfin bon cela serait cool si les syndicats peuvent mettre en balance l acceptation de mesures restrictives pour remttre sur la table le PEG qui lui touche plus de personnes
et a un vrai role social et de repartition des benefices

Anonyme a dit…

Le bon sens:

- Certains ont une voiture qui est un de leurs outil de travail. Et c'est normal. cette voiture dout elle être 4 places ou deux places, c'est la question..

- D'autres ont une voiture du fait de leur position. Pourquoi pas, c'est un élément de rémunération. Par contre un peu de ménage de bon sens s'impose. Un monospace est-il une catégorie appropriée à tous les grades ? Est-il normal de tolérer les abus de managers supposés monter l'exemple

Grouillou de base poense que non ...

CFTC HP a dit…

On est d'accord avec les propos sur le PEG et pour cause puisqu'on en est le principal défenseur et qu'on occupe la Présidence du Conseil de Surveillance de l'Epargne Salariale.

Mais la mode actuelle n'est pas de mettre en balance des mesures restrictives avec d'autres, la Direction ne demande plus l'avis de personne et attaque tout azimuth les avantages sociaux (cf baisses de salaires, congés etc...)

Le seul obstacle pour retarder, modifier, annuler est désormais juridique quand il existe. Pour les voitures, il existe si l'employé a son véhicule depuis 4 ans ou plus, car c'est devenu un élément de sa rémunération.

Pour l'Epargne Salariale, il faudra trouver autre chose pendant la négociation des NAO 2010 qui aura lieu en septembre. Pour les NAO 2008, on avait utilisé un rapport de force lié à l'action CPS/CPB pour sauver d'une année la disparition de l'abondement. Mais ça va être compliqué cette fois-ci...

Anonyme a dit…

cette disparition de l abonnement est un vrai scandale!elle represente pour moi un mois de salaire,alors que pour mon N+2, cela n est qu 'un plein d essence de son bateau.
ok pour la suppression de l'abondement pour les salaires au dessus de 5000 euros,ils n en ont pas besoin!!!

Anonyme a dit…

pour les NAO 2010 je peux te donner la fourchette c est 0
qui plus est si le WFR est connu et annonce a cette epoque ce qui est sure

Anonyme a dit…

Que de créativité pour tirer tout le monde vers le bas... La direction n'a plus qu'a choisir parmis toutes ces merveilleuses suggestions.
Merci pour elle et continuez comme cela, je suis sur qu'il y a des choses auquelles elle n'avait pas encore pensées. On pourrai peut etre se remettre dans une démarche/réflexion constructive pour voir !

Anonyme a dit…

Voici des idées en provenance de Belgique :

To: Belgian and Luxembourg HP employees & contingents
From: Country Management Team
Date: April 28th, 2009
Subject: Catering

HP, like many other companies in the market, is forced to take measures to address its operational costs in an effort to stay competitive in the difficult economic climate. An important cost for HP Belgium is the catering, and more particularly the costs in the Diegem office. The CMT has analyzed these costs in detail, and we decided to take the following measures.

· Slightly reduce the offer in the cafeteria in Diegem (e.g. remove starters and some other offerings)
· Significantly increase the price of the offering in the cafeteria and the coffee corner in Diegem, and align them more with the pricing used in comparable restaurants facilities. The new prices will be posted as of tomorrow in the cafeteria and made effective as specified below.

· Reduce the opening of the coffee corner in Diegem (new opening hours : from 8.30 to 15.00)
· Limit the soft-drink vending machines to 1 per office (in Diegem, this means 1 on the ground floor next to the customer area) and align the price of the soft drinks with the new pricing in the cafeteria
· Remove all snacks/sweets vending machines. Snacks and sweets will be proposed in the cafeteria/coffee corner in Diegem, and prices will be reviewed

These changes will be effective as of May 4th.

While we do realize this is a difficult decision, it would be irresponsible in the current economical context not to take this action.

Anonyme a dit…

Conséquence prévisible si mesure similaire était appliqué à Grenoble (le site que je connais): si je paye la même chose, avec un choix équivalent, pour manger à la cafét HP comparé a ce que je vais payer à l'extérieur, pourquoi ne pas sortir me changer les idées, prendre 45 mns ou 1 heure pour le temps de déjeuner, plutôt que de faire un court break entre deux calls ?

Décidément, ils sont bons en calcul de rentabilité immédiate, mais pour ce qui est des couts cachés zéro à la copie !!!

Anonyme a dit…

c est pas etonnant tout ceci cf message 151
Notre cher PDG vendait des caisses de supermarche du coup cela doit lui manquer il gere l entreprise comme une epicerie
si ce genre de reductions arrivent en France il faudra connaitre l impact des $ demandes

Anonyme a dit…

Réponse au coup de gueule d'un "anonyme" le mercredi 16 avril 2008 19 h 13 CEST.
Les personnes qui bénéficient d'une voiture de fonction payent pour cet avantage en nature, la voiture n'est pas gratuite contrairement à ce que l'on peut penser. Par ailleurs il m'est arrivé que le critère de voitue de fonction soit mis en avant lors d'un changement de poste pour me négocier mon nouveau salaire fixe (passant de vendeur à une fonction à salaire fixe mais avec des déplacements fréquents).
La voiture fait bien partie de la rémunération et elle sert bien à titre personnel (en partie seulement bien sûr).
Bien cordialement,
"Un anonyme"

CFTC HP a dit…

Dans une réponse DP CFTC, la Direction précise que les cartes Total restant en circulation vont également être remplacées par des cartes shell et les salariés concernés en seront informés au préalable.

Anonyme a dit…

ok, donc on commence a faire des stocks d'huile et de lave glace :)

Anonyme a dit…

Au fait, du fait du 'possible' transfert, quelle est la politique Voiture EDS et le catalogue ?

CFTC HP a dit…

réponse à 157. Elle est discrétionnaire et a très peu de bénéficiaires.

Tout est dans notre dossier HP-EDS sur notre intranet http://cftc.fra.hp.com/HP-EDS.htm

Les personnes éligibles peuvent choisir entre 2 formes d’avantage :
• La voiture de fonction : mise à la disposition du collaborateur et l’entreprise prend en charge les coûts afférents (carburant, maintenance, entretien, assurance).
• La prime voiture : attribuée mensuellement sur le bulletin de paye + remboursement des frais de déplacements professionnels via notes de frais sur la base du barème fiscal.

Les critères d’éligibilité sont :
• L’appartenance à un job code éligible (la liste des job codes éligibles est revue annuellement en fonction des pratiques du marché )
• La pérennité du collaborateur concerné dans le poste occupé
• L’approbation du manager du collaborateur concerné
• 3 catégories d’éligibilité : Tier I, II ou III.

Voiture de fonction : en cas de non disponibilité de véhicules dans le parc, le collaborateur peut choisir dans le catalogue EDS en fonction de sa catégorie, un véhicule dont l’émission de C0² < 160 grs / km parmi les marques GM ou Renault Espace
• Tier I : Saab 9.5, Renault Espace
• Tier II : Saab 9.3, Opel Zafira
• Tier III : Opel Astra, Opel Zafira
Prime voiture :
• Tier I : 700 euros/mois
• Tier II & III : 600 euros/mois
• Responsable Comp & Ben et la société Fleet Logistics
• Autre : 2 autres catégories de véhicule existent : Voitures de service et véhicules grands rouleurs (> 30 000 km/an)

Anonyme a dit…

Good luck aux nouveau porteurs de la carte Shell
Shell va vendre 70 % de ses stations en France
LEMONDE.FR | 06.05.09 | 07h27 • Mis à jour le 06.05.09 | 08h19 Réagissez (3) Classez Imprimez Envoyez Partagez
Partagez :


Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell prévoit de vendre 70 % de ses stations-service françaises et de supprimer quelque 400 postes en France sur un total de 1 200 salariés, rapportent Les Echos, mercredi 6 mai. Shell a mis en vente 240 stations-service sur un total de 340 en France, écrit le quotidien économique, sans citer de source. Les stations restantes seront recentrées sur les grands axes. Royal Dutch Shell a vendu ses trois raffineries françaises l'année dernière

Anonyme a dit…

Avez vous une reponse a nous proposer suite au "mysterieux" recommandé que nous avons recu recemment ?

CFTC HP a dit…

bientôt, 2 avocats différents sont sur le coup mais on a pas encore leur proposition de réponses

CFTC HP a dit…

merci de nous contacter à cftchp@hp.com pour faire suite au point 160 et 161. Vous êtes 70 environ à avoir reçu ce courrier et 2 types de réponses sont possibles.

Anonyme a dit…

Suite au mail de la direction présentant la comparaison entre HP et EDS, savez-vous ou l'on peut obtenir la correspondance entre "catégories A B C D E" et "tiers I, II, et III" ainsi que la politique voirture d'EDS ?

CFTC HP a dit…

voici la réponse de notre spécialiste :

Système HP

La voiture de fonction est attribuée selon la catégorie (job level) à laquelle appartient le salarié.
Deux populations y ont droit :
- Population 1 dont la voiture est l'outil de travail (Vente et professionnels en clientèle y compris les managers).
- Population 2 qui sont les Managers 2, Managers 3 et plus et Strategists

Catégorie A : Véhicule type Renault Clio Estate, Ford Focus, Opel Corsa.
Job level éligibles : Primary, Core, Senior, Advanced, Entry, Intermediate, Superviseur 1
Catégorie B : Véhicule type BMW 118D, Renault Grand Scénic, Ford C-Max, Volvo V50.
Job level éligibles : Specialist, Epert, Superviseur 2
Catégorie C : Véhicule type Renault Lguna, BMW 318D, Volvo V50, Ford C-Max
Job level éligibles : Master, Manager 1
Catégorie D : Véhicule type BMW 320D, Renault Laguna 3 Estate, Ford C-Max, Ford Kuga.
Job level éligibles : Manager 2, Strategist
Categorie E : Véhicule type BMW 320D, BMW 520D, Ford Galaxy, Renault Grand Scénic.
Job level éligibles : Manager 3 et 4, Fellow.

Système EDS

La population éliguble est la suivante :
Tier I : Direction
Tier II : Managers II
Tier III : Managers I, program mgr, sales executives I, client delivery exec I, consulting mgr, ....

Les personnes éligibles peuvent choisir entre 2 formes d’avantage :

• La voiture de fonction : mise à la disposition du collaborateur et l’entreprise prend en charge les coûts afférents (carburant, maintenance, entretien, assurance).

• La prime voiture : attribuée mensuellement sur le bulletin de paye + remboursement des frais de déplacements professionnels via notes de frais sur la base du barème fiscal (Tier I = 700€, Tier II et III = 600€)



Les critères d’éligibilité sont :

• L’appartenance à un job code éligible (la liste des job codes éligibles est revue annuellement en fonction des pratiques du marché )

• La pérennité du collaborateur concerné dans le poste occupé

• L’approbation du manager du collaborateur concerné

• 3 catégories d’éligibilité : Tier I, II ou III.

Anonyme a dit…

Merci bcp... masters HP --> pas glop!
PS : y'a-t-il une url avec le .Doc de la policy EDS ?

CFTC HP a dit…

non, c'est une exclu CFTC HP-EDS, mais envoi sur simple demande privée à cftchp@hp.com

CFTC HP a dit…

selon une réponse DP sur question CFTC, le but de la lettre recommandée a une seule implication (en tout cas pour l'instant) : faire perdre la voiture sous 3 mois en cas de mobilité vers un poste non éligible à la politique voiture.

CFTC HP a dit…

Voici la réponse écrite sur la question DP CFTC :

Question 16
Certains employés ont reçu une LRAR en date du 20 avril leur indiquant qu’ils n’étaient théoriquement plus éligibles à la politique voiture mais qu’ils bénéficient d’une tolérance leur en conservant l’usage. Quel est le but de ce recommandé et quelles en sont les implications futures ?
Réponse
Ce courrier n'a d'autre finalité qu'une information des salariés concernés sur la tolérance qui leur a été accordée au titre de l'utilisation d'un véhicule alors qu'ils ne remplissent pas les conditions d'éligibilité et ce, dans le cadre de l'application stricte de la politique voiture depuis le 1er Mai 2008. En ce qui concerne les implications futures, conformément à la politique voiture, au cas de mobilité vers un poste non-éligible, le salarié perdrait sa faculté d'utilisation du véhicule et se verrait dans l'obligation de le restituer, après une période transitoire de 3 mois.

CFTC HP a dit…

Questions DP CFTC de l’agence de Nantes

Question 19
La réponse de la direction a la question « pourquoi n'a-t-on pas été consulté sur le remplacement de la carte Total par Shell » est :
On n'a pas a vous consulter pour un changement de prestataire qui offre la "MEME Qualite de service" …. »
Nous attirons votre attention sur cette mention qui nous semble totalement erronée :
TOTAL : Péages + Carburant + Parking Vinci --> 4300 Stations en France
SHELL: Péages + Carburant + pas de parking Vinci --> 340 Stations en France
De plus il a été annoncé que SHELL allait vendre 70% de ses stations en France il en restera 100 sur tout le territoire.
Nous vous demandons de revoir votre politique sur le sujet et de rétablir le recours à la carte Total qui offre un niveau de bien largement supérieur à celui de Shell, dont les possibilités d’utilisation resteront du domaine de l’exception, étant donné sa faible (et bientôt quasi inexistante) présence sur le territoire français.
Réponse
Il n’est pas prévu de rétablir la carte Total.
Ce changement de prestataire pour la carte essence a été initié par HP EMEA dans le cadre du renforcement du plan d’économies actuellement en place. Pour mémoire, cette information était mentionnée dans une présentation au CE du mois de Janvier 2007.
La Direction précise que Shell vend les stations en question à la société Avia déjà partenaire du réseau Shell et acceptant la carte Shell tout comme les stations Esso. De plus, la société Avia va autoriser la carte Shell dans des stations qui ne l'acceptent pas aujourd'hui. Cela signifie que le nombre de stations accessibles avec la carte Shell sera plus important qu'il ne l'est aujourd'hui.

Anonyme a dit…

on a des precision sur le planning du remplacement des cartes total par les cartes shell ?

CFTC HP a dit…

c'est au cas par cas, dès que ta carte Total est expirée elle est remplacée par une carte Shell

Anonyme a dit…

ca n'est pas la réponse que vous donniez en 155

CFTC HP a dit…

la réponse de 155 était : "Dans une réponse DP CFTC, la Direction précise que les cartes Total restant en circulation vont également être remplacées par des cartes shell et les salariés concernés en seront informés au préalable."

En quoi c'est différent de la réponse 171 qui est complémentaire ?

Anonyme a dit…

Une info. Les anglais sont en train de limiter le nombre de km à parcourir pour bénéficier d'une voiture de fonction/car allowance et limiter le nombre de marques de voitures en leasing (une: WV).
Est ce que ça arrive chez nous? Et je confirme, Shell est en train de vendre ses stations...

CFTC HP a dit…

Tous les pays européens sont concernés, tu n'es pas abonné à nos communications cftchp@hp.com ?

La nouvelle politique voiture commence à transparaitre en provenance d'autres pays. Ne plus dire voiture de fonction mais "business tool car"... Il n'y aura plus que 2 modèles de la même marque par pays selon. En France ce serait Mégane Carminat Tom Tom ou Grand Scénic Privilege selon son job level. Pas d'options supplémentaires possibles, si vous ne voulez pas de la voiture proposée, il serait prévu une compensation mensuelle et un remboursement kilométrique.

Critères de sélection pour l'instant, mais la Direction devra consulter les CE : appartenir à une liste restreinte de familles d'emploi ventes ou services et faire un minimum de km et de visites clients par an.

Pour mémoire, retirer une voiture de fonction à un employé qui l'a depuis plus de 4 ans sans juste compensation est juridiquement inconfortable pour la direction. d'où les échecs des précédents retraits de voiture envisagés.

Enregistrer un commentaire