ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

HPE Next What is next ?

Entco La DUP

DXC-ESF Infos GPEC Out

NAO HPE 2018 Quelques bonnes nouvelles

Mutuelle Santé HPE 2018 Rattrapage pour les retardataires ?

Epargne Salariale HPE FY18 Avant le 24 novembre !

Objectifs FY18 Flash Pratique HPE : les conseils CFTC

Forum France-Canada Un formidable succès !

HPE PSE GPEC Out Vos questions, des réponses

HPE Politique voiture Gel des commandes

Congés Ceux à prendre en fin d’année + jour de pont 2018

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mardi 17 juillet 2012

- 520

Le chiffre est tombé en Comité de Groupe : 520 suppressions de poste chez HPCCF + HPF d'ici fin 2014 , après les – 27 000 annoncées pour le monde dont - 8 000 pour l’Europe.

HP CDS n'est a priori pas touché, mais nous n'avons pas pu avoir d'informations sur HP AL ES (ex Alcanet).

Le PDG annonce des départs volontaires, exlusivement en pré-retraite (260 dans chacune des deux sociétés, soit 12% sur HPCCF et 9% sur HPF), ainsi que 35 embauches par an pendant 3 ans dans chacune de ces 2 sociétés.

Détails au fur et à mesure, commentaires et réactions dans ce sujet.

681 commentaires à lire:

«Les plus anciens   ‹Précédent   1 – 200 sur 681   Suivant›   Les plus récents»
Anonyme a dit…

Bonjour,

Merci pour l'info. Exclusivement en pré-retraite ? Vraiment ? Les éventuels volontaires au départ, non éligibles à la pré-retraite, ne pourraient pas bénéficier de ce plan et contribuer ainsi à atteindre l'objectif des 520 ?

Anonyme a dit…

Quand on parle de pré-retraite est ce que c'est bien suivant la terminologie française et pas comme le plan EER aux US, qui est plutôt une aide au départ qui favorise les seniors.

Anonyme a dit…

Est ce que EXCLUSIVEMENT veut dire que tous les départs seront en pré-retraite et qu'il n'y aura pas de package pour les personnes plus jeunes qui désirent partir ?

Anonyme a dit…

Bonjour,
A-t-on déjà des infos sur les critères d'âge? En d'autres termes puisqu'il s'agit exclusivement de pre-retraite jusqu'à quel âge descent-on pour atteindre les 260 HPF?
Merci d'avance.

Anonyme a dit…

a mon avis, il faut attendre d'y voir plus clair sur les conditions de pre-retraites. Mon sentiment sur le mot "exclusivement" pour les pre-retraites est encore assez hâtif et qu'il faut peut etre se garder une cartouche en reserve - de derniere minute - pour des volontaires si le compte n'y est pas tout a fait en 2014. Mais il va falloir etre bien patient sur ce coup la a mon avis....

Anonyme a dit…

Any idea as to the criteria for the EER?

Anonyme a dit…

la CFTC pourrait-elle nous communiquer une pyramide des ages simplifiee faisant apparaitre par tranche d'age le nombre de personnes concernees pour HPCCF et HPF?
Merci.

Anonyme a dit…

Est-ce que cela signifie que le volontariat sera refusé aux jeunes "non-retraitables"?

Il y a plein de "jeunes" qui aimeraient partir!

Anonyme a dit…

@5 c'est une bonne idée (meme si a mon avis la direction a deja du faire un travail preparatoire en amont pour sonder et estimer la part de la population qui partirait en pre-retraite - qui a mon avis doit etre importante, mais depend bien sur de ou on mettra le curseur)

CFTC HP a dit…

Pour répondre aux questions principales :

1/ Ils ne parlent d 'aucun autre dispositif de volontariat

2/ Qui dit pré-retraite dit conditions d'âge, d'ancienneté et de trimestres. Le troisième paramètre est une inconnue pour HP, il faudra trouver un moyen de l'obtenir des salariés concernés

3/ La pyramide d'âge ne veut pas dire grand chose car ils veulent a priori cibler leur plan selon les postes supprimés par société et catégories professionnelles. Mais pour répondre à la question dans l'absolu :

On compte actuellement de l'ordre de 250 salariés HPCCF et 350 salariés HPF de plus de 55 ans.

CFTC HP a dit…

Réaction de la CFTC à l'annonce de 520 suppressions de postes chez HP en France

Après l’annonce faite au CE Européen le 13 juin 2012 d’un plan de suppression de 8000 postes en Europe (~ 10% de l’effectif), principalement sur 2013, la Direction HP vient d’annoncer en France dans un Comité de Groupe extraordinaire un pourcentage presque équivalent avec 520 suppressions de postes d’ici fin 2014 pour les deux principales filiales (HPCCF et HPF).

Le PDG, Gérald Karsenti, a annoncé vouloir procéder uniquement à des départs volontaires, exclusivement au travers d’un dispositif de retraite anticipée, et s’engage à embaucher 210 jeunes sur 3 ans.

Pour la CFTC, HP devra faire face à ses responsabilités car une fois de plus ces suppressions de postes sont imposées par la Direction mondiale.

En temps utile, et comme pour chaque projet de restructuration, nous déclencherons en coordination étroite avec les autres représentants du personnel une expertise sur ce projet de restructuration. Notre devoir, dans les mois qui viennent, sera de protéger les emplois et les conditions de travail des salariés qui resteront, et de préserver toutes les activités françaises et internationales basées dans notre pays.

Afin d’équilibrer les charges de travail, nous examinerons tout particulièrement le contenu de chacun des postes supprimés, le plan d’embauche et les modalités de reclassement des salariés qui veulent rester chez HP mais dont le poste disparaitrait.

En contact permanent avec les salariés au travers du Blog et de nos représentants sur le terrain, la CFTC HP négociera dans les moindres détails et en intersyndicale le plan de départ volontaire qui devra être équitable.

Prochaines étapes (estimations):
- Négociation d’un accord de méthode (12-13 juillet)
- Consultation du Comité de Groupe et des CE sur le projet de PSE (septembre ?)
- Départs volontaires et reclassements : 2013-2014.

Anonyme a dit…

Entre parenthese on voit bien l'hypocrisie totale de Global Communication qui avait dementi ces memes 500 suppressions annoncees la semaine derniere dans le Figaro notamment, pour employer le termes "plusieurs centaines". Enfin, la consolation c'est que quelques hurluberlus de cette fonction centrale seront surement sans ces "plusieurs centaines"

Anonyme a dit…

Un PSE basé sur un critère d'age me semble légèrement descrminant non ?

Anonyme a dit…

A mon sens, hautement improbable d'y arriver sans un plan de volontariat complementaire car faire matcher les pre-retraitables avec les postes a supprimer me semble a priori tres tres difficiles. Avec un plan de volontariat en plus, tout devient beaucoup plus facile a l'evidence et eviterait un casse-tete pour tous, syndicats, comme direction, comme employés.

Anonyme a dit…

Pour une fois HP présente un plan cohérent uniquement à la charge de l'Entreprise avec un planning embauche de jeunes diplomés.

Je ne comprends pas ceux qui râlent (on retrouve les mêmes râleurs à chaque PSE), si vous voulez partir vous êtes libres de démissioner, il y'a un dicton Français adapté à ceux qui veulent uniquement un plan volontariat rémunéré : le beurre, l'argent du beurre et le c.. de la crèmière.

Anonyme a dit…

@14,je ne vois pas pourquoi ce serait plus difficile de remplacer le depart d'un ancien (via le PDA)plutot qu'un plus jeune....
au contraire,je trouve que ca a du sens:faire du volontariat ,tout court,cela fait partir les plus performants,donc ceux dont HP a besoin pour
....faire gagner de l'argent aux actionnaires,alors que les plus agés (qui comme le vin ont pris ,pour le plupart ,de bons salaires et l'usure des années.....)dont a remplacer par des ptits jeunes diplomés aux dents longues.qui partira? ca reste une histoire de curseur.

Anonyme a dit…

j'espere juste que les conditions cadre /non cadre seront differentes(comme la derniere fois),vu que depuis longtemps HP clame haut et fort que le non cadre n'a pas de valeur ajoutée autant partir.

Anonyme a dit…

@14 Les "postes" a supprimer ont ete etablis par le cabinet Price Waterhouse Coopers aux US , en passant au crible les donnees de tous les employes HP dans tous les pays (age, qualification, anciennete, salaire, job ) et d'identifier ceux qui etaient "trop payes" dans leur poste par rapport a la moyenne des salaires dans le pays. Ces donnees ont ete finalisees et validees par le RHs HP WW en Mars dernier. Comme par hasard, ils auront trouve que les plus anciens etaient "trop payes" par rapport a leur qualificiation.

Il y a fort a parier qu'il y aura un tres bon matching entre les employes eligibles a la pre-retraite et les "postes" qui auront ete identifies par PWC comme devant etre supprimes. En d'autre terme, pour un poste donne, PWC se sera arrange pour faire disparaitre celui tenu par un employe de 30 ans d'anciennete plutot que celui de son collegue de 35 ans et qui n'a que 10 ans d'anciennete.
Aux US le fameux EER program qui vient de se conclure ne tient uniquement compte que des criteres d'age et d'anciennete de l'employe HP, absolument pas si le poste est ou non dans la cible.
En 2 mots, le but de l'operation est bien de faire partir les plus vieux, qui sont soi-disant les mieux payes, mais aussi les plus raleurs.

Je ne crois pas du tout a une liste etablie uniquement en fonction du poste, independamment du profil de cui qui le tient.

Enfin, n'oublions qu'entre HP et PWC , c'est une tres vielle "love story". Un an avant le rachat de Compaq, Carly avait annonce son intention de racheter PWC."we confirm we’re in discussions with PwC to acquire their management consulting services practice, which would significantly accelerate our move into the IT consulting business." avait meme ecrit Ann Livermore le 19 Oct de cette meme annee ...

Anonyme a dit…

Ce plan risque de coûter très très cher si un nombre minimum de trimestre cotisés n'est pas un critère de selection des candidats.
Nos représentants sont-ils d'accord pour demander à ce que les employés volontaires pouvant partir à la retraite à 60 ans soient privilégiés ?

Anonyme a dit…

Si j'ai bien compris le process sera le suivant:
1 - suppression des postes en fonctions des "besoins" du business
2 - Départ en pré-retraite des heureux gagnants
3 - Chaises musicales pour les jeunes dont le poste a été supprimé

Juste?

Anonyme a dit…

Excellent ce pse reservé aux seniors.
laissez donc partir les +55 ans qui le méritent
bien avec un critère d'ancienneté en plus (25 ans d'hp au minimum)!
les jeunes attendront leur tour!!!

Anonyme a dit…

Bonjour,

Avez vous déja une idée de ce que pourraient être les critères d'éligibilité pour de tels départ en retraite anticipé? Age mini?, NB de trimestres restants à acquerir? ancienneté HP? Merci

Anonyme a dit…

De mon point de vue, le nombre de 520 sera atteint si la direction et les syndicats prennent en compte les departs a partir de 51 ans, ca serait top!
Et biensure la cerise sur le gateau, 51 ans en 2014! ca serait encore plus top!
Pensez-y?

Anonyme a dit…

En ce qui concerne le EER pour les employés HP aux US, on fait l'addition de l'age + le nombre d'années d'ancienneté. Si le nombre obtenu est supérieur à 65, il est proposé un départ avec une package de 2 semaines de salaires par années d'ancienneté.
exemple: j'ai 45 ans et 20 ans d'ancienneté chez HP, je suis eligible.
Je gagne $2000 par semaine, je touche $80k.

Anonyme a dit…

De mon point de vue, un critère qui stipulerait le nombre d'années à cotiser entre fin 2014 et le droit de départ à la retraite serait un bon critère de selection des dossiers.

CFTC HP a dit…

pour 22, les 3 critères âge, trimestres, ancienneté seront retenus, mais il faut attendre la négociation des 11 et 12 juillet pour voir comment cela se précisera.

Anonyme a dit…

51 ans en 2012 c'est un bon chiffre mais le nombre de 520 slots risque d'être insuffisant.

- quel age max pour atteindre 520 si tous sont volontaires ? 53 ans en 2014 ? 55 ? 57 ?
- Est-ce que cette méthode de rajeunissement de la pyramide peut être pérénnisée(pour ceux qui n'auraient pas la possibilité de rentrer dans les critères cette fois-ci et qui souhaiteraient en bénéficier dans quelques années) ?

Anonyme a dit…

+ 55 ans
et nombre de trimestes cotisés atteints
ces 2 critères sont -ils suffisants pour un pre retraité?

Anonyme a dit…

@26 est-ce qu'il y a d'autres critères ?

Anonyme a dit…

@27
Par expérience des plans antérieurs depuis 2001, il n'y a pas de 'pérennité' d'un plan sur l'autre tout dépend du bon vouloir de la direction.

Une fois départs volontaires et pré-retraites pour tout le monde, une fois départs volontaires seuls sans rien pour les seniors, une autre fois départs volontaires et plan senior mais pour un certain type de population. Cette fois ci, ça semble être pré-retraite uniquement. La prochaine fois ce sera surement une autre chose.

Anonyme a dit…

@18 pas faux, c'est un mecanisme deguisé pour cibler les vieux dans une famille de metier, puiqu'on ne peut pas faire de designation nominale en France.
C'est bien de vouloir embaucher des jeunes en contrepartie, encore faut-il etre sur que ceux dont les postes sont supprimés soient recasés avant l'embauche de ch'tis jeunots pas chers, sinon, il risque d'y avoir la meme chose que ce qui c'etait passé pour les gars de l'IT: certains ont erré 3 ans dans les couloirs sans reelle affectation si ce n'est des missions par ci par la (oui oui, vous avez bien lu, des mission :-) :-)

Anonyme a dit…

Avez vous des informations en provenance des autres pays EMEA (UK,Allemagne,Italie....) ? sur le nombre de postes supprimés & comment cela va se décliner ,volontariat / licenciement, package, planning...etc?

Anonyme a dit…

Est-ce que la CFTC est prête à négocier plus de 520 slots de volontariat contre plus de jeunes embauchés ?

Anonyme a dit…

en pré-retraite a 56 ans en 2014, why not ? Mais avec quel montant de pré-retraite chaque mois ? et quelle retraite une fois atteint l'age officiel / nombre de trimestres ? Qui paye la pre-retraite pendant X annees ? hp ?

Anonyme a dit…

Au 30/10/2014, 55 ans, 17 ans d'ancienneté, 150 trimestres au compteur, et prêt à étudier toute proposition raisonnable de pré-retraite.

Anonyme a dit…

Une idée du budget total pour ces 520 Pre-retraite?

CFTC HP a dit…

Les réponses du soir...

Pour 36, aucun budget n'a été communiqué, donc les conditions de ce plan sont une grande inconnue.

Pour 33, le PDG a déjà rejeté tout départ supplémentaire aux 520 annoncés. Quand aux embauches, on est très prudent sur cette promesse qui n'a pas toujours été respectée dans le passé.

Si une négociation sur le chiffre s'ouvre, ce sera à l'issue du volontariat, pas avant.

Pour 32, pas encore d'informations précises des autres pays. Le volontariat va dominer mais des licenciements secs sont possibles dans les pays les moins protégés socialement.

Pour 30, on aurait pas dit mieux ;)

Pour 28 et 29, il y a les 3 critères de base (aêg, ancienneté et trimestres) mais il est aussi question d'un autre critère que la RH veut rajouter et qui ne nous convient pas : le nombre de suppressions par catégorie professionnelle et bassin d'emploi. De plus, la pyramide d'âge est plus jeune chez HPCCF par rapport aux 2*260.

Pour 23, 51 ans : même pas la peine d'y penser. Il y a plus de 1000 salariés ayant plus de 53 ans actuellement.

Pour 27, on ne peut pas raisonner uniquement avec la pyramide d'âge puisqu'il y aura d'autres critères, ni parler de reconduction de ce plan dans 3 ou 4 ans alors qu'il n'est même pas encore négocié.

Pour 20 c'est peut-être ce que veut faire HP, pas forcément ce qui se passera.

Anonyme a dit…

Le PDG a été très clair dans le coffee speech des Ulis : pas un départ de plus que 520, et que de la pré-retraite. Donc pour 90% d'entre vous, vous pouvez retourner travailler.

Anonyme a dit…

Effectivement 51 ans ce sera top ! Une autre idée, si HP veut se donner bonne conscience (520 départs & 210 embauches), ils feraient bien de cibler dans leur plan, les postes entrée de gamme (jusqu'a PI par exemple) qui sont victimes des délocalisations à outrance...et où il est de plus en plus difficile de se recaser quand on veut rester chez HP ...... penzez y !

Anonyme a dit…

Question suite au post #37 de CFTC ("...il y a les 3 critères de base (âge, ancienneté et trimestres) mais il est aussi question d'un autre critère que la RH veut rajouter et qui ne nous convient pas : le nombre de suppressions par catégorie professionnelle et bassin d'emploi.") : avons-nous des infos plus précises quant à la répartition souhaitée par la direction par catégorie professionnelle et bassin d'emploi ?

Anonyme a dit…

@38 ouais, sauf que si certains pré-retraitables ne veulent pas partir, on va faire comment sans volontariat pour arriver au quota....?

Anonyme a dit…

J'observe malgre moi le PSE americain (ca s'appelle WFR outre-Atlantique) qui vient juste de se terminer avec la confirmation par LHH , jeudi 28 Juin, des 8,000 employes qui ont ete retenus en fonction du nombre de point obtenus (age civil + annees d'anciennete chez HP/ Compaq/ EDS/3Com etc). Je constate un alignement complet de la France sur ce que Meg a mis en place aux US. Alors que notre DRH France parlait il y encore peu de temps de GPEC, c'est maintenant tout de la pre-retraite (88% aux US). Or les indemnites US ne sont pas bien grasses pour les partants (12 mois de salaire et 14 grand max sous certaines conditions). Mais nos collegues US ont ete prevenus que 2 autres WFRs vont demarrer et aucun d'eux ne prevoiera de package de pre-retraite.
En France, ne revons pas,il ne faut pas s'attendre a des merveilles chez nous. Surtout que la direction connait trop bien le marche de l'emploi chez nous.
Et puis gardons bien en tete qu'aux US, aucun manager ne parle de suppression de poste.
Tous ont bien integre le vocabulaire PWC:ils parlent tous de "value capture", ce qui veut dire economie financiere a realiser. Ce terme est ecrit noir sur blanc dans des documents destines a la communication vers tous les employes ... sauf les francais et les allemands.

Aux US les suppressions de poste n'ont qu'un objectif: permettre des economies financieres a la compagnie. Il est fort probable que la direction francaise ait recu les memes consignes.Les negotiations qui vont s'ouvrir chez nous ne s'annoncent pas plus faciles que lors des precedents plans sociaux. Il ne faudra rien lacher !!! Nous aurons une fois le facteur temps du cote des employes et Meg veut tout conclure fin 2014. Commencons deja par ne pas montrer autant d'empressement a partir

CFTC HP a dit…

pour 40, non, on a aucun détail par BU ou par catégorie professionnelle. Il faudra peut-être attendre plusieurs mois pour cela (Livre 2 du PSE). Mais on a déjà la répartition entre sociétés. HPCCF étant plus touché en %, et la pyramide d'âge étant aussi un peu différente, cela veut déjà dire que les critères seraient différents entre les 2 sociétés. Avec des critères de pré-retraite plus contraignants sur HPF.

Pour 41, il est question d'assouplir les critères si la première vague de volontariat ne suffit pas

Anonyme a dit…

39, faut arrêter avec cette histoire de 51 ans. Des plus de 51 ans il doit y en avoir plus de 1500. Le rêve est terminé, au boulot !

Anonyme a dit…

visiblement les PSE sont à la mode chez les boîtes IT super profitables, quelle décadence...

http://www.latribune.fr/technos-medias/informatique/20120701trib000706653/plan-social-chez-microsoft-france.html#xtor=EPR-2-[Technos++Medias]-20120702

Anonyme a dit…

Entre payer une préretraite jusqu'à 63 ans (ou plus) ou racheter des trimestres pour faire partir a 62 ans (ou meme avant pour ceux nés avant 1955), la DRH et son consultant ont sans doute fait leur calcul. Ils peuvent faire de belles économies sauf à proposer une préretraite à salaire réduit, au risque de diminuer d'autant l'attrait.

Anonyme a dit…

pour 45, il y a ceci dans le genre, le plan de volontariat Oracle, très comique pour le critère mauvaise note :


1/ le poste du volontaire fait partie des postes supprimés ;
2/ en cas de partage, vérification si le poste du volontaire est identifié comme sensible dans la consultation sur l'emploi (GPEC) ;
3/ en cas de partage, prise en compte des projets finalisés ;
4/ en cas de partage, prise en compte des projets à finaliser ;
5/ en cas de partage, prise en compte de la cote de l'évaluation annuelle. La plus mauvaise note est prioritaire pour un départ ;
6/ en cas de partage, dernier élément d'arbitrage par l'ancienneté - priorité au volontariat du plus ancien.

Donc prenons un salarié dont le volontariat est refusé, il se dira je vais tout faire pour avoir une mauvaise note afin de pouvoir partir la prochaine fois. Ou un salarié qui a bien bossé : ah désolé, tu es puni !

Anonyme a dit…

47

Oui, tout à fait.

Houlala, je vais surtout pas aller dans une BU qui marche bien, car on va me faire bosser et on ne me filera rien pour partir ......

Et j'en connais plusieurs qui jouent a ce jeux la depuis quelques années.

Anonyme a dit…

@44,51 ans c'etait l'age du dernier PDA .....mais pour les non cadre ,car le salaire n'est pas le meme...la moyenne salariale etant de 5000 euros/mois ....les moins payés se balladent a 2000/2500 euros /mois ,il est normal que les seuils soient differents.....

Anonyme a dit…

ah ça y est le lobbying des pré-retraité refait surface après 6 ans de sommeil.Il vont remettre la pression aux OS et certaines vont aller dans leur sens afin d'obtenir leur voix aux prochaines élections avent qu'ils ne partent .....bref l'été sera chaud car ça cogite encore bien sous la casquette.rien ne se perd tout se transforme.

Anonyme a dit…

A mon avis le nombre de trimestres ne devrait pas etre un critère. A chacun son parcours professionel et ce n'est pas la responsabilité d'HP si un salarié a commence plus ou moins jeune. Ce qui compte, am on avis, c'est que la pré-retraite couvre jusqu'à la date de liquidation de la retraite (62 ans à terme; quite pour chaque employé de décider de racheter ou pas des trimestres. Ce qui d'ailleurs n'est pas forcément un bon placement financier... Voila c'est mon avis et ma proposition sachant que je fais partie de CCF et a priori dans les clous pour ce plan ci meme s'il me manquera qq trimestres à 62 ans.

Anonyme a dit…

Je trouve dommage que la notion de Projet (finalisé ou pas) ne figure pas dans les critères, cette fois-ci. Valider le départ volontaire d'un employé HP qui a pour projet de créer plusieurs emplois par ailleurs, m'apparaissait pertinent.

Anonyme a dit…

Sincèrement, si on compte actuellement de l'ordre de 250 salariés HPCCF et 350 salariés HPF de plus de 55 ans, comment imaginer une seconde que le plan de 520 personnes sera exclusivement constitué de pré-retraite ?

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je ne sais pas si c'est dans les plans mais les OS , CFTC en tête, feraient bien de consulter leurs adhérents concernés (55 et +) pour connaitre leurs attentes et/ou aspirations...

CFTC HP a dit…

pour 54, il n'y a pas de secrets dans notre fonctionnement. Nous ne faisons pas attention à la date de naissance de nos 400 adhérents, donc l'information se fait pour tout le monde dans des téléconférences et des réunions mensuelles, et tout le monde peut s'exprimer, comme sur ce blog mais de vive voix. L'avantage d'être adhérent c'est qu'on devient un peu plus acteur et un peu moins spectateur.

Nous avons plusieurs spécialistes retraite, le principal étant Michel Cahu. Si vous avez des remontées à faire, contactez Michel. Que vous soyez adhérent ou pas.

Il y aura 4 négociateurs par syndicat (2 par société) les 12 et 13 juillet. En tant que modérateur principal et responsable de la coordination de l'équipe CFTC HP, je mènerai cette délégation : je suis donc très attentif à vos remontées sur ce site.

Nous avons déjà créé un groupe étendu en back office d'une dizaine de personnes pour analyser les propositions que remonteront en temps réel nos 4 négociateurs qui sont à la recherche d'une solution équitable pour la sélection des 520 salariés qui partiront avec le plan d'ici fin 2014. Nous sommes désintéressés car trop jeunes pour être concernés par ce plan, mais les seniors sont représentés dans le back office.

Anonyme a dit…

Hello,

à part quelques remarques débiles (départ à 51 ans, j'aurais 55 fin 2014, etc ...) à quoi correspondent le profil des 520 suppressions ? est-lié à un âge atteint en 2012 ? pourquoi on parle de 55 ans (à 7 ans de l'age de départ de à la retraite ?) merci CFTC pour précisions

Anonyme a dit…

Bonjour,
La réunion des 12 et 13 juillet sera elle l'ultime réunion sur le contenu du plan ? Aurons nous à cette date une idée assez précise des critères du PDA ?

Anonyme a dit…

#37 dit: "Il y a plus de 1000 salariés ayant plus de 53 ans actuellement".
#53 dit: "si on compte actuellement de l'ordre de 250 salariés HPCCF et 350 salariés HPF de plus de 55 ans".
Avez vous le detail de la pyramide des ages a une date donnée, que chacun puisse se situer ?

CFTC HP a dit…

pour 56, les salariés qui ont 55 ans actuellement en auront 56 ou 57 au moment de leur départ possible en pré-retraite, si ils sont éligible selon les critères qui seront définis. C'est parce que le plan va jusque fin 2014 que l'on parle de 55 ans actuellement, car au vu de la pyramide des âges c'est un critère crédible.

CFTC HP a dit…

pour 58, on a mais on ne peut pas publier ici cette pyramide année par année pour des raisons de confidentialité.

Nous écrire à cftchp@hp.com

CFTC HP a dit…

pour 57, en admettant que la négociation se termine le 13 juillet, il faudra consulter les CE sur cet accord de méthode. ET il y aura encore la consultation Livre 2 et livre 1 du PSE...

Mais effectivement, un grand pas aura été accompli si cela avance du 11 au 13 juillet pour connaitre les critères d'accès au volontariat.

Anonyme a dit…

Est ce qu'on a une idée de la date des premiers départs, basée sur les plans précédents ?

Anonyme a dit…

Absolument d'accord avec 53. Soit ce plan est demagogique par peur totale de se faire mechamment allumer par le gouvernement, soit il va necessiter de tres serieux ajustements, car mon idee est qu'il est totalement irrealiste de croire a 520 pre-retraites, car trouver 520 gugusses:
- dans les bonnes familles de metier, c'est a dire ceux a degraisser; PLUS
- dans les bonnes societes, c'est a dire 50% chez HPF et 50% chez HPCCF; PLUS
- avec les conditions requises pour partir en pre retraites; PLUS
- et qui l'accepte

Ca fait beaucoup de PLUS a assembler, et avec en PLUS:
- le recasage de ceux dont le poste sera supprimer; PLUS
- l'embauche des 70/an jusqu'en 2014

Ouf, ça fait beaucoup. Courage a ceux qui vont developper la worksheet Excel pour modeliser tout ça, va falloir de la macro et de la bonne!

CFTC HP a dit…

pour 62, le PDG et la DRH visent des départs début 2013. Il est trop tôt pour dire si c'est faisable ou pas, tout dépendra des négociations et des consultations sachant qu'il y a des élections CE en octobre.

Anonyme a dit…

Comment éviter que les profils de postes à supprimer ne soient choisis à la tête du client ?

Anonyme a dit…

info lue dans un lettre d'un autre syndicat:
Au niveau européen, le plan de suppressions s’échelonne comme suit :
- 662 en 2012
- 6897 en 2013
- 475 en 2014

mais aussi:
"- Certaines mesures posent de nombreuses questions, comme ce « Programme de rotation confiance entre HP et les partenaires », dont la Direction dit qu’il s’agirait de détacher des salariés chez des partenaires qui prendraient en charge 50 % du salaire, pour 2 ou 3 ans."

Dit-on en conclure quil s'agirait de pre-retraite partielle meme apres 60 ans ?

CFTC HP a dit…

pour 65, c'est tout l'enjeu du Livre 2 et des suppressions de postes par catégorie professionnelle, comme à chaque PSE.

CFTC HP a dit…

pour 66, ces informations ne présentent pas d'intérêt particulier, voici pourquoi :

1/ HP en France a son propre calendrier de départs, le calendrier européen est une fausse indication de qui se passera chez nous avec des départs qui seront répartis sur 2 ans même si on peut penser que la majorité aura lieu en 2013.

2/ Le programme de rotation est annecdotique : il ne concernerait que 30 salariés et n'a aucun rapport avec le plan de pré-retraite. C'est un ancien projet du PDG qui refait surface.

Anonyme a dit…

Etant donné qu'il risque d'y avoir plus de 500 pré-retraités dans les mois qui viennent, est ce la CFTC recommande des livres ou organise des séminaires pour se préparer au grand saut ?

Anonyme a dit…

69 : On s'y perd facilement dans le grand SAW

Anonyme a dit…

le meilleur c'est Saw 6 :)

Anonyme a dit…

En tant un employe a "longue carriere", je fais partie de la toute petite partie des employes HPCCF... qui partira 60 ans... dans 6 ans pour moi. J'ai aussi plus de 30 ans d'anciennete. Tout ca pour dire que dans les negociations, il faudrait penser a ces profiles la aussi

Anonyme a dit…

euh ils se sont pas plantes dans leur dernier email la cgc ils parlent de 250???

Anonyme a dit…

Est-ce que les pré-retraités auront le droit de travailler ailleurs ? Sous quelles conditions et limites ?

CFTC HP a dit…

pour 73, depuis un clash interne intervenu il y a quelques mois, il y a désormais deux CFE-CGC chez HP : celle d'HPCCF et celle d'HPF. Leurs adhérents ne sont pas affiliés au même syndicat.

Celle qui t'a envoyé le message dont tu parles ne donne que le chiffre sur HPCCF : 260.

Anonyme a dit…

tout a fait d'accord avec 72,pensez-y lors des nego car la duree de portage est differente (selon si on peut partir a 60 ou 62 ans.)
d'ou l'importance des trimestres acquis comparés a l'age.....une pers de 59 ans peut partir + tard qu'une personne de 56 ans .si l'une a commencé a bosser a 16/17 ans et l'autre apres de longues etudes universitaires,vers 24/26 ans......cela va conditionner la duree de portage qui sera proposée par HP.

Anonyme a dit…

exact 72 d'autant qu'il ne doit pas y avoir bcp de personnes (a HP) dans ce cas.La plupart ont un gros salaire et fait de longues etudes,raison de plus pour se pencher sur la minorité "laborieuse" d'HP. (le gouvernement l'a fait alors pourquoi pas HP??)

CFTC HP a dit…

pour 74, ce point a des chances d'être traité les 11-12-13 juillet.

Anonyme a dit…

Est-ce que pendant la pré-retraite ils vont continuer à cotiser à 100 % ?

CFTC HP a dit…

Suppressions de postes en Suède : 190 d'ici fin 2014

Anonyme a dit…

@73 c'est pour hpccf uniquement

Anonyme a dit…

G.K vient de presenter sa vision du plan a Grenoble.
Un point cle, mis a part l'age, sera le nombre de trimestres restants, car ca chiffrera le montant de ce plan.
Esperons que les nego visant a determiner les equipes ou il devrait y avoir des departs ne seront pas trop longues car non seulement ca ressemble a la quarature du cercle, mais ca pourrait avoir pour effet d'en faire partir de plus jeunes (!), et l'attente sera longue pour ceux qui sont sur de pouvoir partir.
On ne comprend pas pourquoi les premiers departs ne pourraient avoir lieu qu'au premier trimestre 2013.

Anonyme a dit…

Pour 63, un moyen simple de s'en sortir sans macro compliquée est d'accepter tous les volontaires comme ça a été fait dans le passé...Si les propositions sont correctes je ne me fais pas de souci, il y aura suffisamment de volontaires...

Anonyme a dit…

@82,premiers departs debut 2013,car c'est plus simple d'avoir la situation (relevé de carriére en annee pleine....)sinon ,en cours d'annee ,l'acquisition de trim depend du montant de ton salaire (pour avoir 4 trim,faut gagner 6x le smic)...donc les gros salaires courent + vite et du coup tu sais plus ou t'en es....

Anonyme a dit…

83, le chiffre de suppressions est bien trop bas pour que tous les volontaires soient acceptés. Et les plans avec des volontaires refusés n'ont pas manqué : 2001 (150), 2010 (300), à chaque fois dans l'entité de commercialisation des produits et des services.

Anonyme a dit…

http://www.lepoint.fr/emploi/journee-noire-pour-l-emploi-03-07-2012-1480382_30.php

Anonyme a dit…

GK : ce n'est pas compliqué ,
tu acceptes tous les +55 ans en fixant un montant de salaire maximum à 4000 euros.
comme cela ,tu restes dans ton budget et
tu fais partir le maximum de gens.

Anonyme a dit…

@84. je ne comprends pas. le cout d'un trimestre est connu a l'avance et on ne peut pas accumuler plus de 4 trimestres par an qq soit le salaire. Tu sais donc exactement ou tu en es en fonction de la date de depart.

Anonyme a dit…

85, tout depend ou va se trouver la barre...(56 ans ? 57 ? 58 ?). Enfin plutot le nombre de trimestres restants, puisque c'est un critère important...

Anonyme a dit…

@88,tu gagnes plus vite l'equivalent de 6x le smic en gagnant 6000 euros qu'en en gagnant 3000...non? donc celui qui gagne 6000 aura ses 4 trim avant l'autre qui gagne moins ....mais t'as raison ca se calcule ...mais c'est + simple si t'as pas a calculer (style debut d'annee)

Anonyme a dit…

hello, certains sont omnibulés par le coût et le budget de ces mesures (ils vont sûrement payer de leur poche.

Une question (prématurée bien sûr), si on est HPCCF, éligible âge (59 ans en 2013 et plus de job car délocalisé) et anciennété mais retraite à taux plein prévue à l"âge de 65 ans uniquement, est-ce possible de bénéficier de cette mesure de pré-retraite ? ou alors se porter volontaire à une autre option si alternative proposée ?

Anonyme a dit…

Je pense que c'est pas realiste. Il suffit de voir la pyramide des ages envoyée par la CGC pour HPCCF. Il faudrait que 100% des plus de 55 ans (qui representent environ 260 people) acceptent de partir et surtout soient qualifies.
En fait c'est pas forcemment 100% des plus de 55 ans, ça peut etre moins bien sur en fonction des trismestres acquis. Or il est a peu pres sur qu'il y aura des trous, meme si je pense que ce sera tres faible, car si c'est interessant tout le monde va s'engouffrer quitte a accepter meme une retraite un peu decotée.
Mais je ne desespère pas de pouvoir partir en volontariat hors pré-retraite, si le nombre n'est pas atteint :-)

CFTC HP a dit…

pour 92, la pyramide des âges et le nombre de suppressions ne sont pas identiques en % entre HPCCF et HPF. Donc si le PDG ne veut faire que de la pré-retraite car il ne veut voir partir personne chez un concurrent et rajeunir la pyramide, cela voudrait dire que les critères pré-retraite devront être plus souple (d'une année par exemple) sur HPCCF par rapport à HPF.

Anonyme a dit…

En résumé, à la lecture de tous les posts, il en ressort que cette idée de "520 départs, exclusivement en pré-retraite" est une ineptie, un manque de flexibilité aussi nocif pour ceux qui comptent partir que ceux qui veulent rester. J'invite la CFTC à combattre cette idée pré-établie et pousser dans le sens d'un peu plus de souplesse à propos des critères de départ.

Anonyme a dit…

Critère

Etablir une notation qui tienne compte d'une part de l'âge, d'autre part le l'ancienneté, et enfin du nombre de trimestres restant à cotiser pour l'obtention du taux plein de la retraite.

2- Qui

Il ne s'agit pas d'un PSE.
Donc peut-on parler de "poste concerné" pour un départ en préretraite?
Peut-on dire également: "tant dans une BU et tant dans une autre " ?

NB : ce n'est pas du "désigné"

3- Volontariat

55 ans ou plus, certain(e)s ont encore des charges (prêts, enfants, études supérieures etc..etc..), non pas forcément des conjoints qui travaillent (célibataires, divorcé(e)s, etc..etc...) et donc ne sont pas prêt(e)s à accepter une diminution de salaire.


4- ROI

Une préretraite ce n'est pas un "cadeau" de l'entreprise.
Si la volonté est d'inverser la pyramide des âges, c'est aussi une façon pour la compagnie , de faire encore une réduction de coûts (salaires).
Quel est le ROI de ce plan ? un an, un an et demi?

5- Les références

D'autres grands groupes industriels ont menés des plans de préretraites récemment. Ne peut-on pas avoir des références, des exemples ?

CFTC HP a dit…

pour 94, on a pas attendu cette remarque pour demander plus de souplesse et d'autres types de départs. Problème : le PDG a une idée très précise de ce qu'il veut faire, le DRH en a une aussi, et les syndicats sont dans une mauvaise situation car quelles que soient les propositions/contre-propositions qui seront faites, il y a des coups à prendre.

Car des volontaires il y en a bien plus que 520 alors qu'on ne connait même pas encore les conditions financières ! Selon les critères, il y aura un 521ème, premier refusé, etc...

Une seule solution : faire en sorte que ce soit le plus équitable possible.

Cela passe par un volet technique, juridique et fiscal qu'il faut maitriser d'ici le 12 juillet car ce sera tout sauf simple.

Anonyme a dit…

Sur le papier ca semble confortable, bien sur, de s'entendre dire: "pas de departs forcés et que des pre-retraites" et reconnaissons, une fois n'est pas coutume, l'effort de notre direction a ce sujet (effort intentionnel ou... de circonstance electoral??). En pratique c'est générateur de frustration de tous les cotés, car il y aura des vieux qui veulent rester et des jeunes qui veulent partir. Maintenant, tout est une question de cout global: si c'est moins chers de faire partir les 55 et plus en pre-retraites, why not? Quand a l'argument d'eviter de laisser partir les gens chez les concurrents, ouaf ouaf ouaf :-) allons allons, soyons serieux, depuis quand HP a ce genre de preoccupation? Mais a l'evidence desserer le carcan des pre-retraites serait le mieux, d'ailleurs, rien ne dit que ce ne sera pas le cas au final s'il faut un peu pousser pour atteindre les chiffres.

Anonyme a dit…

ça coute combien le rachat de trimestres ?
(à peu près)

CFTC HP a dit…

pour 97, pour ceux qui ont écouté ou interrogé le PDG (nous 3 fois de suite lundi : Comité de Groupe, CE HPF et Coffee Speech + encore ce matin au CE HPCCF et au Coffee speech qui a suivi), le discours est constant que cela plaise et que l'on doute ou pas : rajeunir la pyramide d'âge, pas de chèques pour aller chez un concurrent, 100% pré-retraite, pas un départ de plus, faire le quota.

Ils ont vendu ça à l'Europe et à Meg, il n'y a plus qu'à...

CFTC HP a dit…

pour 95, la référence que nous regardons actuellement est le très récent plan de pré-retraite Pfizer. Envoi sur simple demande à cftchp@hp.com pour avoir votre avis.

Anonyme a dit…

@100, Sanofi avait fait mieux en 2008 en reprenant les grandes lignes du plan de Pfizer
voir : http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/11299/sanofi-aventis-finance-des-preretraites-a-55-ans.html

ce qui est interessant est que la portabilité pouvait aller jusqu'à 8ans et donc une solution pour ceux qui n'avaient pas les trimestres requis et âgés de 55ans et plus.

probalement ce qui va être proposé par la direction HP, à bien négocier par les syndicats

Anonyme a dit…

Pour 94 et 100.
Pour bien connaitre le plan de préretraite proposé par Pfizer, il n'est nullement tenu du nombre de trimestres cotisés ou restant à cotiser.
Pfizer a introduit un age limite de départ à 55 ans en 2013 avec un portage jusqu'au taux plein possible jusqu'à 67 ans.
De plus pour compenser la perte de salaire et inciter les départs, un "package" de départ a été donné, sur la base de 6/10 de salaire par année d'ancienneté, indemnité pour rachat de voiture, tenant compte également des primes, loyer mensuel de voiture de fonction etc..etc... ( le détail du plan auprès de cftchp).
Ce package (dont le montant peut être plafonné par souci d'équité)permet aux gens encore confrontés à des charges fortes, d'y faire face et donc de se porter volontaire.
Si une société comme Pfizer peut mettre en place ce genre de plan, je n'imagine pas, compte tenu des résultats et du chiffre d'affaires d'HP, que cette dernière ne soit pas en mesure de le proposer.

Anonyme a dit…

Ben finalement, ceux qui vont etre forces et obliges de rester a cause de cette contrainte de pre-retraite, et dont le job n'est pas supprime, risquent encore d'etre scotches des annees sur leur poste. Moi en tout cas j'ai expressement demande a mon boss de supprimer le mien si possible, car je souhaite faire autre chose

Anonyme a dit…

Bjr,
Je pense me situer en dessous de la moyenne des revenus pour la catégorie d'âge (55 et +) donc bien en dessous des fameux 5000 de YdT!
Avec comme hypothèse d'être à 5 ans de la retraite en taux plein (à 62), un rapide calcul, avec les données qui me sont propres et à la louche, donnerait un package de 240K€ pour partir, multiplié par 520 on frôle les 125M€!
Est-ce que ça vous semble délirant comme budget par rapport à ce qui c'est fait dans le passé?

Anonyme a dit…

Interessant dans le Dauphine Libere de ce matin:

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2012/07/03/hewlett-packard-les-sites-iserois-seront-sauvegardes

Je cite: "...HP, et Meg (Whitman, CEO d’HP), a besoin de “cash-flow” pour l’innovation, les compétences, et de provisions en cas de coups durs. À l’exemple des inondations en Thaïlande"

Je ne savais pas que les employes etaient la variable d'ajustement pour....les inondations :-) lol.
C'est vrai que le management a tellement bien reussi le virage webOS, le virage Autonomy, les rachats d'actions... qu'il faut bien trouver un arguement pour justifier les licenciements boursiers.

Anonyme a dit…

enfin des infos intéressantes sur ce blog, à part les bla bla des bobos qui ont la chance d'avoir un job et qui veulent absolument partir, un peu de dignité par rapport aux 3 millions de chômeurs en France.

pour revenir au plan et en attendant les détails, ne serait-il pas judicieux de faire un sondage ciblé seniors HPCCF et HPF (plus de 56 ans) pour savoir s'ils seraient intéréssés de partir en pré-retraite, à mon avis un certain nombre va refuser s'ils sont proches du départ en retraite (1 à 3 ans), en sachant que la pré-retraite a pour conséquence une bonne dimunition de salaire.

Anonyme a dit…

A ce jour, je ne connais qu’une seule sorte de personne éligible de la retraite à 60 ANS.

Il faut avoir été salarié à 18 ans et demi et ne pas avoir eu de trou dans sa carrière

Anonyme a dit…

pour résumer, il y aura 520 salariés qui partiront mécontents de l'insuffisance des conditions de départ (qui peut croire qu'HP va payer 100% du salaire et de la mutuelle pendant plusieurs années ?), et 520 mécontents de ne pas avoir accès au plan de volontariat.

Et ce au beau milieu des élections CE (octobre). Bon courage aux syndicats !

CFTC HP a dit…

pour 106, un sondage en ciblant sur l'âge de nos abonnés, ça va être compliqué car on ne le connait pas...

Mais surtout c'est vraiment très prématuré de demander qui se porterait volontaire sans connaitre les conditions financières et d'éligibilité.

Anonyme a dit…

Il y a déjà eu 2 plans de 'pre retraite' chez HP, quels étaient les modalités en terme de 'salaire' versé jusqu'au passage en retraite?

Anonyme a dit…

109 : je cite "pour 106, un sondage en ciblant sur l'âge de nos abonnés, ça va être compliqué car on ne le connait pas..." Euh y a pas la date de naissance sur le bulletin d'adhésion?
C'était aussi un peu le sens de mon message en 54...

CFTC HP a dit…

pour 111 : ne pas confondre adhérents CFTC (400) et abonnés à nos communications (xOOO) !

Les 2 doivent pouvoir s'exprimer, avec avantage aux adhérents via les téléconférences et les réunions sur site + les visiteurs du Blog

Anonyme a dit…

@106: pour le "un peu de dignité", va dire cela au management d'HP !
C'est EUX qui creent l'indignité, les employés ne font que réagir, surtout quand une entreprise brasse des milliards. Et puis tu devrais les remercier tes "indignés" car c'est peut etre cela et le travail syndical qui te permettront de partir en pre-retraite, sujet sur lequel tu sembles très interessé, malgré ton post un peu moralisateur...

Anonyme a dit…

@112 : autant pour moi ;-) , je voulais parler bien sûr des adhérents et ds 54 itou...

Anonyme a dit…

106 : on veut absolument les faire partir ... Nuance !

Anonyme a dit…

C'est fou la rancoeur que peuvent développer les individus dans ce genre de situation.
Ce plan social est le 12 ieme que je traverse. Jamais je n'ai envié ceux qui sont partis. Jamais je n'ai jalousé ceux qui en ont profité.
HP est mon cinquième employeur .
Quand je n'ai plus été satisfait de mes conditions de travail, salaires ou autre, et bien, j'ai pris la décision de changer et de partir en donnant ma démission .
Plus difficile à faire, que de reprocher à de personnes qui sont proches de la retraite et qui ont oeuvré pendant des années à la croissance d'HP de pouvoir s'arreter. Non pas par volonté mais parce qu'HP leur propose.Et sans pénaliser la société, car si HP le propose , ce n'est pas par "gentillesse" mais uniquement parce à très court terme c'est rentable !.

Anonyme a dit…

69, HP propose ce type de formations et le proposera sans doute, mais chaque chose en son temps ! Ne pas s'y voir déjà alors que rien n'est fait sur les critères et les conditions.

Destinataires : Employés Séniors

Objet : Invitation à la formation « Préparez votre retraite »

Bonjour à tous,

La retraite est une transition personnelle qui doit faire l’objet d’une préparation. Comment se préparer à entamer cette nouvelle étape de vie ?

Dans le cadre du plan Séniors, HP vous invite en Mars à une formation ‘Préparez votre retraite’ facilitée par la Sté MERCER.

Ces sessions seront suivies d’entretiens individuels avec les formateurs pour ceux et celles d’entre vous qui souhaiteraient travailler
sur leur dossier personnel.

Nous vous demandons d’ores et déjà de vous inscrire sur Grow@hp à une des 2 sessions proposées en France.

Objectif de la formation : informer les salariés seniors sur la législation actuelle de la retraite, les modes de calcul des pensions futures, les possibilités d’optimisation et les démarches administratives à réaliser afin de pouvoir liquider ses droits.

Anonyme a dit…

@104 . baser un package complementaire sur l'anciennete avec le chiffre indicatif que tu indiques me choque. Un candidat a la pre-retraite ne doit quand meme pas au final pouvoir gagner plus que s'il avait du rester!
Je n'ai jamais compris d'ailleurs comment dans les plans precedents un candidat pouvait partir avec des sommes importantes tout en beneficiant des ASSEDIC, et ça a evidemment eu pour effet de degrader la pyramide des ages et de plomber les comptes de l'Etat.

Quelle que soit la recette utilisée, l'age devrait primer.

La solution ne devrait pas etre plus favorable quand on abaisse l'age...sinon ce n'est plus s'attaquer a la pyramide des ages. La logique voudrait que ce soit moins interessant en fonction du nombre de trimestres restants. Rien n'oblige un employé de 55 ans a partir. Celui qui a plus de 60 ans inversement ne devrait plus avoir a se poser de question.

Le principe qui avait ete utilise en 2003 et 2006 serait le bienvenu : une pension correspondant à la ~50% du salaire et un complement substantiel correspondant à l'equivalent d'une prime de licenciement (non imposable) repartie sur le nombre d'années de portage. Quant à l'ancienneté, il y avait un seuil correspondant à 5 ans pour le plan 2003, donc qui jouait peu et prenait en compte que le fait que de nombreuses personnes qui avaient rejoint HP n'avaient pas toujours pu avoir la chance de pouvoir travailler 20 voire 25 ans dans la meme entreprise et parfois sans avoir eu a changer de site.

Anonyme a dit…

Hello, actuellement en LOA, ils feraient bien de penser aux gens qui ont déjà un oied dehors plutot que de virer des personnes que ne le souhaite pas forcement !!!

Merci pour votre action !!!

Anonyme a dit…

Que penser d'un système où il sufit d'une enveloppe garnie de quelques billets pour que les yeux se ferment sur les délocalisations et les suppressions d' emplois ?

CFTC HP a dit…

tu peux préciser ta pensée 120 ?

Anonyme a dit…

@120: quel post indigent! Il vaut tout de meme mieux des departs negocies que pas negocies! Si c'est juste pour balancer un post philisophico ideologique complement vide de sens, economise plutot ton clavier mon pote....

Anonyme a dit…

à 120: Hp est une entreprise privé (PRIVE) qui suit les règles du Business/profit avec des actionnaires. Elle n'a pas vocation a remplacer les lacunes d'un gouvernement. Si tu souhaite une démarche plus engager de la part de ton Entreprise je te conseil le public ou une oeuvre social style les restos du coeur. Je travaille depuis 15 ans pour cette E. ( je comprends que l'on puisse critiquer mais en ce qui me concerne je remercie Hp dans sa globalité ( c'est a dire tous ces membres ) pour ces 15 années ou j'ai pu vivre "correctement" ( dans le respect de mon contrat ) ,le jour ou je ne serais plus d'accord .. je changerai, cela s'appelle la liberté.

Anonyme a dit…

Au risque de défoncer une porte ouverte. Dans la discussion/negociation sur l'age, le nombre de trimestres, l'ancienneté et les conditions, le CET est une variable d'ajustement qui peut avoir differentes utilisations:
- etendre la durée de portage sans cout supplementaires pour l'entreprise
- differer le debut de la durée de portage (presque pareil que le precedent mais un impact pour les jeunes i.e. debut deportage en 2015)
- financement de par ex rachat de trimestres
- vos experts auront plus d'idées...
En esperant qu'en cas de choix multiples, ce choix restera la decision du salarié.

Anonyme a dit…

Est ce que le chiffrage du plan de GK a ete estimé? A mon avis ca va vite etre faramineux et on risque assez vite de se rendre compte que le volontariat, en combinaison des pre-retraites, sera certainement moins onereux au global, en plus d'etre satisfaisant pour plus de monde.

Anonyme a dit…

Heureusement que tu est la 125, ils ont oublié de chiffrer le plan, lol...Je te plains si tu dois continuer à travailler avec l'envie de partir...

Anonyme a dit…

@125, pourquoi cette obstination du chiffrage du plan ? c'est la corp qui a lancé cete procédure de suppression de postes et c'est la corp qui paie, à moins que tu ne sois un gros actionnaire

Anonyme a dit…

ben moi je veux bien partir comme un vieux que je suis mais c'est vrai que pour l'instant on connait rien des conditions et du taux de retraite...

Anonyme a dit…

Ne soyons pas trop pressés. Attendons la fin de la semaine prochaine après la réunion syndicats / direction. On aura surement une idée plus précise.

Anonyme a dit…

Comme critere il parait assez évident de prendre en compte le nombre de trimestres cotisés ou restant à cotiser car selon l'age où on a démarré le travail (18, 20 ou 25 ans par ex)l'impact "coût" n'est pas le même. Et cela est assez logique que ceux qui ont commencé à travailler tôt puisse partir aussi plus tôt ?

Anonyme a dit…

Tout à fait d'accord avec 130 le critère trimestre restant à cotiser est à prendre en compte, ainsi que l'ancienneté dans l'entreprise. Prioritée à ceux qui ont commencés à travailler jeune.

Anonyme a dit…

Les bacheliers 2012 et le travail chez HP :

En philosophie : "Travailler, est-ce seulement être utile ?"

- "Il faut travailler car on ne peut pas vivre éternellement au crochet de ces parents. Au moyen-ages, un bouffon pas drôle par exemple n'avais pas ça place au château par temps de famines."

- "On constate que tous dans la société ne travaillent pas pour être utiles. Certains travaillent aussi pour leur plaisir. Les prostituées par exemple joignent l'utile à l'agréable."

- "Si le travail rend utile, alors pourquoi tant de gens ne s'en rendent pas compte et préfèrent profiter du système en prenant l'argent des autres sans travailler (je parle ici du chômage) ?"

- "La preuve que le travail n'est pas utile, c'est que Jésus-Christ n'a jamais travaillé. Il a voyagé de pays en pays pour répandre l'amour mais n'a jamais travaillé. Or personne n'a été plus utile que lui, personne ne le contestera."

- "Descartes avec le cogito, soit le "je pence donc je suis" nous montre que si je pence être utile je le suis".

- "La meilleure façon de juger de l'utilité d'un travail se mesure aux résultats. Ainsi je pourrai juger de l'utilité de mes professeurs en fonction des résultats que j'obtiendrai au bacalauréat."

- "Après il y a des contre-exemples : en ce moment, j'ai pas franchement l'impression d'être utile à quoi que ce soit et pourtant je travaille dur pour avoir une bonne note en philosophie pour mon bac."

- "Travailler est-ce seulement être utile ? Je ne peux vous cacher ma satisfaction que nous ayons à disserter sur un tel sujet, car c'est une question qui m'obsède depuis mon entrée en sixième."

Anonyme a dit…

Attention à cette logique qui fait que ceux qui sont agés mais n'ont pas assez de trimestres ne partiront pas et donc seront encore chez HP a 63-64 ans ! Il semblerait interessant de mettre en avant une flexibilité vers le volontatriat dans ce cas.

Anonyme a dit…

Petite question : parle-t-on de trimestres validés ou cotisés?

Anonyme a dit…

il ne faut pas parler de trimestres restants car c'est compliqué à gérer (avant l'âge légal était 60 ans maintenant c'est variable en fonction de sa date de naissance), il faut appliquer comme Sanofi et Pfizer les années de portabilité, exemple 6 ans maximum de pré-retraite

Anonyme a dit…

Qu'en est-il de la fiscalité pour ce genre de départ pré-retraite dans un PSE où l'on se porte volontaire?

Anonyme a dit…

J'ai retrouvé un excellent XLS fait par CFTC en 2006. Avez-vous tjrs un expert Excel pour vous concocter une version 2012?

CFTC HP a dit…

tu parles d'un xls pour le plan PDA ?

Les pré-retraités de 2006 discutent en permanence depuis 2006 sur ce Blog, ils ont eu et ont encore pas mal de problèmes administratifs :

http://cftchp.blogspot.com/2006/11/le-coin-des-pda.html?commentPage=7

1329 commentaires !

Anonyme a dit…

Oui je parle d'un classeur excel qui prenait en compte tous les paramètres (age, salaire, ancienneté, préavis, solde de congés, nombre d'années à couvrir avant la retraite, projet finalisé ou pas, etc, ...) et qui calculait à l'euro près le montant du package, donnait la fiscalité, le congé de reconversion si y avais; la totale quoi! superbe outil super bien fait ;-)

CFTC HP a dit…

ok 139, ce tableau est sur ce blog, celui qui s'en occupait est parti mais cela n'a rien à voir avec un tableau pour les pré-retraitables.

Si quelqu'un veut faire un simulateur pour lui et ses collègues, qu'il se fasse connaitre auprès de cftchp@hp.com !

Anonyme a dit…

PDA 2006
les critères pour les cadres ... ( livre III page)
52 ans révolus à la date de départ envisagée
Et être à cette même date à :
§ 8 années ou moins (maximum 96 mois complets) de la
date à laquelle l’intéressé est en mesure, en application de
la réglementation applicable au 21 Août 2003 (Loi Fillon)
Comité de Groupe du 15 mai 2006 et Comité d’Entreprise HPF du 17 mai 2006
HP Confidentiel Page 77
Livre III – HP France – 17 mai 2006
d’obtenir la liquidation à taux plein de sa pension de
sécurité sociale.
Et avoir à cette même date :
§ une ancienneté d’au moins 8 ans acquise au sein d’HP
Avoir au moins 128 trimestres de cotisations validées au
titre de l’assurance vieillesse au plus tard le 31 décembre
2007 (hors salariés handicapés justifiants des conditions
d’attribution permettant un droit à retraite avant 60 ans,
conformément aux dispositions de la loi Fillion *)
pour les non cadres
Et être à cette même date à :
§ 9 années ou moins (maximum 108 mois complets) de la
date
à laquelle l’intéressé est en mesure, en application de la
réglementation applicable au 21 Août 2003 (Loi Fillon)
d’obtenir la liquidation à taux plein de sa pension de sécurité
sociale.
Et avoir à cette même date :
§ Une ancienneté d’au moins 7 ans acquise au sein d’HP
Avoir au moins 124 trimestres de cotisations validées au
titre de l’assurance vieillesse au plus tard le 31 décembre
2007(hors salariés handicapés justifiants des conditions
d’attribution permettant un droit à retraite avant 60 ans,
conformément aux dispositions de la loi Fillion *)
§
Cette justification devra résulter de la transmission du
décompte établi par la sécurité sociale/CNAV lors du
dépôt de la candidature.

Anonyme a dit…

Euhhhh vous avez vu le prix de l'action hp?

Moa a dit…

Sur lemonde.fr
Plans sociaux : près de 60 000 emplois visés

Anonyme a dit…

@141, un bon plan, tu es sûr que c'était le PDA 2006 ? il me semble que c'étair en 2003, il faut espérer que ce soit le même principe qui va être appliqué

Christian ( HPF ) a dit…

à 144 .. c'est bien le 2006 .. les conditions semblent "volontaire" :-) ce qui me laisse supposer qu'il n'y aura pas de soucis a trouver 520 volontaires, même si ces conditions sont réactualisées, par contre reste a voir les conditions financière ???? si c'est 80% du dernier salaire avec prime de départ basé sur l'ancienneté compensant cette perte de salaire .. ok pour moi .. si non pourquoi prendre des risques car a mon avis la crise "commence juste .... !!) ( La Finlande préfère se retirer de la zone euro que d'aider les pays laxistes du sud ... sa laisse rêveur sur la solidarité supposer des Européens .. dont je fais partie!! )

N'oublions pas Egalement dans les conditions d’inclure la mutuelle et les cotisations de points retraite avec des garantie sur toutes modifications future de la loi sur les retraites !

Bref si vous n'avez pas de grande charge et que vous ayez quelque économie en lieu "tres" sur ( pas seulement en euro ??).... l'aventure de la pré retraite peut attirer ... Mais ATTENTION quand même " tout ce qui brille n'est pas or me disait ma grand mère :-)

Anonyme a dit…

Bon post. Quand je vous dis que la plan de GK n'est pas encore fait. Dites moi pourquoi - si les conditions ne sont pas tres bonnes - un gars irait en pre-retraite au rabais alors que s'il reste encore quelques annees (protege qu'il serait par ses points sociaux de toute maniere), il aurait une retraite plus confortable? La direction a interet a sortir son chequier, sinon, non seulement ce sera une soufflé qui retombre, mais en plus on devra vite repasser sur un plan "B" de volontariat.

Anonyme a dit…

Du mal à comprendre qu'on ne connait pas l'effectif par age dans la société. combien à 60 ans, 59 ans , 58 ans etc ... avant d'entamer des négo !!! Attendons les réunions de mi-juillet pour connaître les propositions de la Direction.

CFTC HP a dit…

Le Flash hebdo pratique 28 vous expliquera le contexte de cette négociation. Rendez-vous lundi vers 11h pour les abonnés cftchp@hp.com

Anonyme a dit…

145

La solidarité c'est quand on aide quelqu'un qui subit un événement impondérable, imprévisible et indépendant de sa volonté. Des exemples parlants :
Maladie (cancer), infirmité, handicape, tremblement de terre, tsunami ...

Crois tu que la situation des pays du sud (France comprise) corresponde à ce type d'évenement ?

La France et les pays du sud sont ils victimes d'une catastrophe naturelle à grand échelle ou d'une épidémie dévastatrice ?

Il me semble que non.

Dans ces conditions, comment évoquer une quelconque solidarité ?

Les finlandais on raison d'envisager de sortir de ce mécanisme qui fait que les cigales imposent leur décadence aux fourmis et tentent de les spolier par tous les moyens.

Qui sème le vent récolte la tempête. Maintenant il faut assumer. Mais en France et dans les pays du pourtout méditerranéen, c'est toujours la faute de l'autre ...... Aucun courage à ce niveau.

Anonyme a dit…

145, 149
Arrêter d'écrire des bêtises.
A la première sortie d'un pays de la zone euro, le système se cassera la gueule complètement.
Alors stop au café du commerce.

Anonyme a dit…

Il faut absolument lire la totalite du blog des pre-retraites de 2006 avant meme de songer de sa p'tit vie tranquille au frais de la princess...

http://cftchp.blogspot.com/2006/11/le-coin-des-pda.html?commentPage=7

Merci, CFTC pour vos efforts!

CFTC HP a dit…

Effectivement 150, les pré-retraités de 2006 ont leur propre espace sur ce Blog depuis le début, il y a près de 1400 commentaires car ce ne sont pas les problèmes qui ont manqué.

Ceux de 2013-2014 auront aussi un espace dédié.

Christian ( HPF ) a dit…

à 150: heureusement que tu es là pour relevé les bêtises est censuré...je suis impressionné !

Bref ..... sans "caricaturé " ce blog en café du commerce .. je suis pour la libre expression de chacun" (en relation avec le sujet)... Même si c'est pour résumé la sortie d'un pays européen a "la fin du systeme" .. et meme si je trouve ça un peu gros et en tous les cas "café du commerce" :-) !!

Par contre évoquer les difficultés que traverse la zone euro avec même un éclatement partiel est une possibilité ... c'est juste un risque non pas extrême mais assurément avec un impact sur notre niveau de vie!

Je pense que celui qui sera volontaire doit le faire intelligemment ( enfin libre a chacun ) en listant les risques "potentiel" ... faire ses petits calculs est décider ...
ceci étant 149 ... je crois que ta dissertation sur le mot" solidarité" n'était pas utile ... car sur le fond je suis d'accord avec toi ou plutôt avec la majorité des Allemands Finlandais Slovaque Autrichien etc .. pour dire que la première souveraineté d'un pays est d’assumer ces choix de société et de ne pas demander aux autres de le faire ( payer ..)

Mon post rejoint les commentaires de 151 et 152 ... pour dire "que le choix d'être volontaire" n'est pas un choix anodin .. car des problèmes/risques il y en a ...

Anonyme a dit…

150

Peut être, peut être pas.

Mais ton commentaire est hors sujet. Ce n'est pas cette question qui était posée mais celle de la solidarité par rapport à ceux qui ont profité sciemment d'un système. Toi tu extrapoles vers des futurs possibles. La discussion ne traitait pas de ce point. Et d'ailleurs, qu'en sais tu ?

Anonyme a dit…

Le Monde pulie le detail des 56.000 postes menaces en France. HP y figure en bonne place, je ne pas que Motif soit le bon (restructuration)
http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/doc/20120706/1730466_bd97_emploismenaces.pdf
Il faudrait que ce soit "Plan de depart volontaire" comme pour Siemens et tant d'autres.

Anonyme a dit…

A 145 149 154, 150 hors sujet? oui: c'est seulement une réponse aux sottises (145 149) sur la zone euro qui n'ont AUCUN rapport avec le sujet et qui sont du café du commerce après plusieurs tournées.
Puisque l'euro vous intéresse: en 3 lignes, le problème de la zone euro, c'est qu'elle est une construction qui est nécessairement en partie coopérative alors qu'elle est gérée avec une gouvernance non coopérative (ce commentaire n'exclut pas la nécessité d'une gestion sérieuse de la part de chacun des partenaires).
Tout ça n'a bien aucun rapport avec un plan de pré-retraite à HP.

Anonyme a dit…

156

Pas d'accord.

Tout changement dans le fonctionnement aura un impact sur l'économie de cette zone, et donc un impact sur les revenus, les conditions de la retraite etc ....
Ce n'est pas le café du commerce que d'en discuter et d'amener de l'eau au moulin de la réflexion.
Maintenant, si ces messages sont publiés c'est que les modérateurs ne les ont pas censurés.
De quel droit, TOI, jugerais pertinent ou pas telle ou telle remarque par rapport à des impacts potentiels ou non sur la décision d'envisager une cessation anticipé de son activité.

Voici un scénario que tu ne veux pas envisager, et pourtant la probabilité qu'il se réalise n'est pas nulle :

1- Les marchés refusent de prêter de l'argent à la France sous pretexte que les réformes nécessaires ne sont pas faites pour résorber le déficit STRUCTUREL de la France. Le risque de non remboursement devient prépondérent.
2- L'Etat se trouve à court de liquidités.
3- L'Allemagne et les pays nordiques refusent d'apporter leur caution à la France. Leurs finances ne le permettent plus et leurs populations s'y opposent et menacent de les renverser si le fruit de leurs travaille ne sert qu'à renflouer les touristes du club med.
4- Le gouvernement est dans l'obligation de réagir. Remise en question immédiates de tous les budgets de l'Etat France et des organismes associés. Réduction de 40% des retraites, l'âge de départ légal pour toucher le premier centime est repoussé à 67 ans. Hausse de la fiscalité dans des proportions colossales.

La personne qui est partie dans le cadre de la cessation anticipé d'activité, tu crois que cela ne va pas changer ses plans ? Tu crois que le manque à gagner par rapport à son scénario initial va tomber du ciel ?

Et je suis désolé, la probabilité que ce scénario se réalise n'est pas nulle. Les italiens en tous cas pensent que ce scénario est probable. Ils ont démarré certaines réformes très douloureuses. Ce sc"nario est à l'oeuvre en Grèce et en Espagne. La France est au dessus des règles de l'économie ? Ah ou en France, on est meilleur que les autres, c'est vrai.

Nul ne sait ce qu'il va se passer ou pas. Mais il serait criminel de ne pas évaluer tous les scénarios. Chacun prends ensuite sa décision en évaluant les probabilités relatives à chaque scénario politique et économique.

Anonyme a dit…

157, on se calme !
"Mais il serait criminel de ne pas évaluer tous les scénarios"... : c'est du Guillon ou du Gerra ?
Sur l'euro et les péripéties de la gestion de sa crise, les pré-retraites HP en France ne changent RIEN.

Anonyme a dit…

158

Allez laches toi un peu, le but est de marquer les esprits. Objectif atteint.

Je ne suis pas d'accord. Mais expliques nous pourquoi cela ne change rien ? Jusqu'à présent tu n'as apporter strictement aucun argument.

Je vais encore t'expliquer ce que cela peu changer.

Un scenario à l'espagnole ou a la grecue se déroule.
L'age legal de la retraite passe par décret immediatement à 1 an, 2 ans, 3 ans de cotisation suplémentaire pour ateindre le même niveau de prestation qu'envisagé aujourd'hui. Et oui, la survie de l'Etat est en jeux, et crois moi les politiciens feront tout leur possible pour sauver leurs jobs .....

Il suffit d'un décret pour annuler tous les autres. La glorieuse incertitude et la retroactivité des lois françaises. Et tu auras beau dire que c'est anticonstitutionnel ou tout ce que tu veux, si personne ne prête de l'argent, il n'y en aura plus. Il faudra bien alors faire des économies, et cela taillera à tous les niveaux, que ce soit anticonstitutionnel ou non, que cela plaise ou non ...

Donc avec un plan monté et signé pour un départ en retraite à 62 ans par exemple, qui finalement en court de route sera porté à 65 ou 67 ans, tu fais comment ? Qui paie pour faire la soudure ?

Donc cela change tout justement.

Mais argumentes et expliques pourquoi de ton point de vue cela ne change rien ?

Anonyme a dit…

159 Si tu ne comprends pas que les 520 pré-retraites HP ne changent rien à la situation de l'euro, j'y peux rien mon gars!

Ca ne sert à rien de lancer des scénarios à l'emporte pièce. A mon avis la CFTC a déja prévu le coup que le plan doit prendre en compte les changements à venir sur les retraites. D'ailleurs, les pré-retraites des plans précédents ont continué à être versées après le passage de l'âge légal de 60 à 62 ans: va voir le sujet des pré-retraités.

Christian ( HPF ) a dit…

159 .. ne perd pas ton temps a répondre a 160 ( il est convaincu du contraire, alors ... c'est son choix respectons le ... cela me rappelle un proverbe d'un philosophe chinois ... "il faut pousser l'arbre tu cote qu'il veut tomber :-)"!)

ceci étant ... un extrait des echos du 09/07:
Après l'industrie, c'est au tour des économistes allemands de se déchirer sur la crise de l'euro et les remèdes défendus par Angela Merkel. Dans une lettre ouverte publiée jeudi dernier par la « Frankfurter Allgemeine Zeitung », 172 économistes menés pas Hans Werner Sinn, le président de l'institut de recherche économique IFO connu pour ses positions eurosceptiques, invitent leurs « chers concitoyens » à s'opposer aux décisions prises au dernier sommet européen.
Leurs critiques se concentrent sur l'union bancaire, voulue par François Hollande et acceptée du bout des lèvres par Angela Merkel, qui en a obtenu l'une des mesures clefs, une supervision sous l'égide de la Banque centrale européenne. Pour eux, « les contribuables, retraités et épargnants des pays encore solides d'Europe ne doivent pas être pris en otage » des dettes bancaires des pays en crise. Les économistes appellent presque à descendre dans la rue. « S'il vous plaît, relayez cette crainte au député de votre circonscription, concluent-ils. Les représentants du peuple doivent savoir quels dangers pèsent sur notre économie. » Juste avant, le puissant syndicat des entreprises familiales avait publié un apel pour plus de rigueur « au lieu de tordre sans cesse les traités européens par de nouvelles mesures de crise ». Selon un sondage publié vendredi par le magazine « Der Spiegel », 54 % des Allemands ne voient « quasiment plus aucun sens » à procéder à de nouvelles mesures d'aides en milliards d'euros pour sauver la monnaie unique. Ils sont à peu près autant à gauche qu'à droite.

Anonyme a dit…

A elle est belle l'europe

Christian ( HPF ) a dit…

Un autre article des Echos du 09/07

Une nouvelle réforme des retraites a été inscrite au programme du candidat Hollande. La conférence sociale devrait en définir le calendrier et renvoyer à plus tard les discussions de fond.

Malgré le relèvement progressif de l'âge du départ et de la durée de cotisation, les besoins de financement ne sont pas comblés. « La Cour des comptes l'a souligné, le déficit de l'ensemble des régimes de retraite dépasserait en 2020 les 10 milliards d'euros par an », a pointé la semaine dernière Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales qui préside la table ronde. La progression continue du chômage prive les régimes des cotisations nécessaires pour régler les pensions.
Si ce constat peut faire consensus, les pistes de réformes possibles divisent. La CFDT plaide pour un régime unique, à points, qui ne ferait pas la distinction entre fonction publique et secteur privé, retraite de base et régimes complémentaires. Cela supposerait une refonte totale du système. Mais tous les autres syndicats y sont hostiles, et le patronat ne pousse pas dans ce sens lui non plus.

voila encore une fois je n'essaye pas d'influencer quiconque .. seulement de participer a ce débat "d'idées" . Il y aura toujours des gens plus optimiste et d'autres plus pessimiste ou peut être moins lucide et plus lucide :-) .. ?

Anonyme a dit…

ouais soit dit en passant en parlant d'europe ou une epoque notre gouvernement actuel pensait soutenir la candidature turque, au secours! je crois qu'ils ont fort heureusement oublie cette "joyeusete" depuis :-)

Anonyme a dit…

Arrêtez les trolls !!!

Anonyme a dit…

A toutes fins utiles... Je suis volontaire au départ sans pour autant être éligible à une pré-retraite.

N'en déplaise à certains, négocier pour partir après plus de 10 ans investis dans l'entreprise n'est pas choquant.

Je souhaite à chacun de pouvoir suivre son chemin.

A bon entendeur...

Anonyme a dit…

Je suis raleur (y'a de quoi avec tout ce qu'on nous a enfumé ces dernières années), je suis bien payé, j'ai 55 ans cette année mais après le 31/08, j'ai commencé jeune et j'ai envie de partir. Merci de ne pas mettre de filtre business qui risquerait de me déprimer pour les 5 années qui me restent à travailler et nuire de facto à ma productivité .... Et puis tout le monde ne va pas être volontaire donc une barre à 54 ans serait bienvenue.

Anonyme a dit…

Bonjour, 37 années d'ancienneté chez HP. A 2 ans et demi de la retraite. Je serai volontaire au plan de pré-retraite si les conditions sont acceptables à mon niveau, compte tenu de ma situation financiaire. Sinon je partirai à l'âge légal sans problème, j'aime mon travail pas de souci. Je n'aurai aucune honte à ce que pour une fois l'argent gagné serve un employé plutôt qu'au rachat d'actions ou PFR exponentiels des managers.

Notament je me pose la question de la prime de départ en retraite "normale". Quel en est le montant chez HP ? Si quelqu'un a la réponse ?

Cdlt

Anonyme a dit…

Bonjour, je viens de survoler tous les commentaires du blog en rentrant de déplacement : attention à ne pas oublier le fait que même si un employé a tous ses trimestres pour partir en retraite à 62 ans, la loi française l'autorise à continuer à travailler jusqu'à 67 ans. Il y a de nombreuses bonnes raisons, l'une d'entre elles étant par exemple si on a des enfants qui font des études supérieures longues et coûteuses. Aux critères âge, nombre de trimestres et ancienneté, il faut donc ajouter l'âge auquel l'employé peut se permettre de partir en retraite sans mettre en péril les finances familiales. C'est d'ailleurs une des raisons qui justifie le volontariat pour tous. Exemple : un employé aura 62 ans en 2014 et tous ses trimestres pour partir. Si sa décision est de partir en retraite à 64 ans, il ne sera à priori volontaire pour partir en 2014 que si le package net d'impôt lui apporte 2 ans de salaires...

Pour répondre à d'autres commentaires, on parle de pré-retraite, mais en fait comme dans les plans précédents sauf le tout 1er (PDA), il s'agit de rente versée par un organisme financier externe, donc d'argent payé par HP et pas 1 centime par les fonds publics, et le cas de changement de règles sur les retraites en France a toujours été pris en compte dans les plans précédents et même mis en application pour quelques cas dans le cadre du dernier plan.

Anonyme a dit…

Dans le cadre de la négo, et pour prise en compte , est il envisagé :
- une priorité pour les handicaps (penibilité)
- la prise en compte de l’age de la retraite à 60 ans et non 62 pour les incapacités >=20%
- la prise en compte ou la proposition de rachats de trimestres par un handicapé pour aboutir à une retraite à taux plein
- la priorité pour un handicapé de 53 ans à 7 ans de l’âge de la retraite (pénibilité) par rapport à un cadre de 55 ans à 7 ans de l’âge de la retraite .

CFTC HP a dit…

pour 168, la prime de départ en retraite dépend de l'ancienneté dans l'entreprise.

2 mois pour plus de 10 ans, puis 3 mois pour plus de 20ans, 4 mois pour plus de 30 ans, 5 mois > 35 ans et 6 mois > 40 ans

CFTC HP a dit…

pour 170, on s'intéresse de près à la problématique du handicap et de la longue maladie dans nos propositions, mais il est trop tôt pour dire si on obtiendra un résultat sur ces points. Nos spécialistes sont Valérie Ingouf et Pierre Favret.

CFTC HP a dit…

pour 160, l'âge de départ en retraite taux plein est une inconnue à partir de l'année de naissance 1955. Cela peut se clarifier pour l'année 1956, mais au delà, c'est un grand saut vers l'incertain. On va voir quelles solutions vont émerger les 11-12-13 juillet car sinon les plus jeunes ne prendront pas le risque de se porte volontaire, même s'ils ont les critères. A l'invrerse, les plus âgés proches du départ en retraite taux plein n'ont aucun appétit pour une rente qui sera versée peu de temps.

Quand on vous dit (Flash hebdo 28) que c'est un casse-tête... Et ce n'est qu'une toute petite partie de l'ensemble du problème !

Anonyme a dit…

L'age de la retraite était déjà une inconnue en 2003 et 2006!
Avec la nouvelle loi sur les retraites,certaines
personnes pourront partir à 60 ans,c'est à dire plus tot que prévu.(les femmes en particulier,bonus enfant).

Certaines personnes vont partir "naturellement"
en retraite en 2013 et 2014 .Il suffit qu'hp ne les autorise pas à travailler au dessus de leur age légal de départ en retraite.
eh oui, il y a des illuminé(e)s qui veulent continuer...

Anonyme a dit…

Bref, y a ceux qui veulent partir, mais savent au fond qu'ils ne seront pas éligibles, Patience ! Puis ceux ceux qui sont dans le haut de la pyramide des âges et qui n'ont pas envie de partir. Restez ! Et enfin ceux qui rêvent, 80% du net, portage raisonnable de 6 ans ou moins (équivalent à la prime de départ du précedent PSE) et possibilité de continuer à travailler ailleurs! Yes ! Banco !

Anonyme a dit…

Hausse des cotisations vieillesse

Afin de financer la retraite anticipée à 60 ans pour les assurés justifiant de la durée d'assurance cotisée requise et ayant commencé à travailler à 18 ans, les cotisations vieillesse vont être progressivement revalorisées.
Un décret prévoit une augmentation progressive de ces cotisations par paliers successifs avec, à l'horizon 2015, une hausse totale de 0,25 point pour les cotisations patronales et salariales :
- jusqu'au 31 octobre 2012, la part patronale reste de 8,30 % et la part salariale de 6,65 % ;
- du 1er novembre 2012 au 31 décembre 2013, la part patronale sera de 8,40 % et la part salariale de 6,75 % ;
- du 1er janvier au 31 décembre 2014, la part patronale sera de 8,45 % et la part salariale de 6,80 % ;
- du 1er janvier au 31 décembre 2015, la part patronale sera de 8,50 % et la part salariale de 6,85 % ;
- à compter du 1er janvier 2016, la part patronale sera de 8,55 % et la part salariale de 6,90 %.

Décret 2012-847 du 2 juillet 2012, JO du 3, p. 10896

Anonyme a dit…

Je suis intéressé par la démarche de 166, mon organisation comptera surement des suppressions et je suis volontaire au départ mais pas éligible a la pré retraite, comment peut on négocier ?

CFTC HP a dit…

Pour 177

Si on parle de dispositif collectif, pour l'instant il faut attendre le résultat des réunions du 11 au 13 juillet. On verra alors si la pré-retraite est le dispositif unique, ça n'est pas si sûr que cela.

Si on parle de négociation de gré à gré, il vaut mieux attendre pour voir ce qui se passe avec le PSE. Les négociations individuelles sont rares, les conditions moindres et il faut que ton management soit d'accord pour financer le départ.

Anonyme a dit…

Si je suis en retraite dans 10 mois ou un an quel interet pour HP de me faire partir avec de l'argent?

Anonyme a dit…

Au delà de la pyramide des âges par entité légale. Est-ce sa déclinaison au niveau suivant, par BU, est disponible ? Genre HPCFF-EG, etc.

Cela permettrait de voir si l'objectif Corp peut être atteint...

CFTC HP a dit…

Pour 180

Ces données sont connues des négociateurs mais confidentielles pour l'instant. Ce qu'on peut dire c'est que ça ne colle pas avec un plan de pré-retraite comme dispositif unique selon les BU : la négociation qui s'ouvre va être très intéressante par rapport aux propos initiaux du PDG. PDG qui commence à prendre des précautions dans son message aux salariés envoyé il y a quelques instants :

" L’information que nous partageons avec vous ne peut qu’être d’ordre général à ce stade, dans la mesure où il ne s’agit que d’un projet dont nous allons discuter avec vos représentants du personnel dans le cadre des procédures d’information-consultation et qui fera l’objet de négociations avec les délégués syndicaux. Ce projet est donc susceptible d’évoluer pour tenir compte de ces échanges. "

Anonyme a dit…

Un peu étonnant quand même : pourquoi faire un communiqué de presse aussi sympathique avant même de négocier pour dire que l'on se félicite que la nouvelle direction française sache maitriser les recettes du
développement et de la sérénité sociale au niveau des deux filiales françaises HPF et HPCCF et que l'on soutiendra activement leur mise en oeuvre?

http://www.metallurgie-cfecgc.com/sites/default/files/communiques_presse/2012/07/commpresse_cfecgcmetallurgie_hewlett_6072012_vdgs__13502.pdf

Anonyme a dit…

Bonjour, je sais que ce n'est pas votre role, et c'est certainement une question bete, mais un expert peut peut-etre m'expliquer en quelque mots... J'ai 55 ans. Le site web de l'assurance retraite me dit que j'ai droit a une retraite a taux plein a 67 ans seulement ??

Vous êtes né le : xx/xx/1957
Vous pouvez partir à la retraite à l'âge de : 62 ans
Point de départ possible de votre retraite le : xx/xx/2019
Durée d'assurance pour obtenir une retraite à taux plein : 166 trimestres (en l'état actuel de la législation)
Vous obtiendrez automatiquement une retraite à taux plein à : 67 ans
Date à laquelle vous obtiendrez automatiquement une retraite à taux plein : xx/xx/2024

D'avance, merci !

Anonyme a dit…

Pour 183
Pas de panique, c'est simplement l'indication que tu beneficieras d'une retraite à taux plein à 67 ans si toutefois tu n'avais pas atteint le nombre de trimestres définis (166 voir au-delà) quelque soit le nombre de trimestres acquis !
Dans le cas où tu as les 166 trimestres en question en 2018 (exemple), tu pourras partir en 2018.

Anonyme a dit…

@183
Sans être spécialiste (loin de là)...
Oui, vous avez le droit à une retraite à taux plein à 67 ans... comme tout le monde et sans conditions.
Vous avez le droit de la prendre à partir de 62 ans, mais vous subirez alors une décote qui dépendra de votre nombre de trimestres de cotisation. Si vous en avez accumulé 166, pas de décote, youpi.
(mais je le répète, je ne suis pas DU TOUT spécialiste.)

Anonyme a dit…

reforme Hollande applicable dès Novembre 2012: pour partir en retraite anticipée a 60 ans il faut avoir totalisé l'année de ses 20 ans au moins 5 trimestres (4 pour ceux nés en octobre, novembre ou decembre):

Par exemple 1 trimestre en job d'été a 17 ans,
1 autre trimestre en job d'été à 18 ans et 1 dernier l'année de ses 19 ans et l'on rajoute 2 trimestres de service national l'année de ses 20 ans.

Si l'on a les 5 trimestres l'année de ses 20 ans mais pas les 166 trimestres a 60 ans il faut attendre de les totaliser pour pouvoir pretendre a la retraite anticipée.

Pour ceux qui n'ont pas les 5 trimestres à 20 ans la retraite est a 62 ans sans décote si l'on a 166 trimestres.

A partir de 67 ans on peut partir a la retraite sans decote meme si l'on a pas les 166 trimestres.

Ceux nés avant 1955 doivent totaliser moins de trimestres, exemple 1954=165 , 1952=164

Avant cette réforme il fallait totaliser 5 trimestres l'année des ses 18 ans.

Anonyme a dit…

Pour simplifier le casse tête, on devrait pouvoir s'affranchir de la notion de BU pour certaines catégories de métiers et de la notion de site, notamment pour HPCCF.
Exemple : un chef de projet HPCCF peut travailler pour PPS, ESSN, TS....et comme il travaille par phone conf & VR, peu importe le site de rattachement.
Il faudra ensuite gérer le move d'une BU à une autre mais comme HP veut favoriser les rotations de job, cela ne devrait pas bloquer

CFTC Michel a dit…

pour 183

Effectivement, il faut connaitre son nombre de trimestre et son âge.

La retraite à taux plein, c’est le nombre de trimestres requis ET l’age requis

Si pas assez de trimestre, il y a décote par rapport au taux plein.

Si on dépasse l’âge requis avec des trimestres en plus = surcote par rapport au taux plein

Anonyme a dit…

Merci pour les explications !
(183)

Anonyme a dit…

Je complète 188: tout ça concerne la retraite de base de la Sécu. Pour la retraite complémentaire, c'est en fonction des points acquis au cours de sa carrière dans les différentes caisses où on a cotisé.

CFTC HP a dit…

Compte rendu CFTC de la première journée de la négociation accord de méthode sur le projet de restructuration 2013-2014

Il s’agit ici d’éléments non confidentiels. Les éléments confidentiels pour ce Blog sont les informations préliminaires sur les suppressions par BU et le type de fonctions les plus concernées. Elles seront données dès que possible aux adhérents CFTC HP et aux abonnés à nos communications.

Le PDG continue d’annoncer 520 départs volontaires avec la pre-retraite comme dispositif unique. Il évoque un critère d’âge de 56 ans au 31 octobre 2014, mais la CFTC ne prend pas cette déclaration sur l’âge pour argent comptant à ce stade. Il y aurait 7 réunions de négociation d’un accord PDA (Plan de Départ Anticipé) entre septembre et novembre 2012.

Objectifs de l’accord de méthode :
- Calendrier de procédure
- Moyens
- Recours au seul volontariat
- PDA (Plan de départ anticipé)
- Plan de recrutement

Dans le tour de table, le positionnement initial de la CFTC est :

- La négociation est possible car il y a des intérêts communs (préservation de l’emploi en France, pas de licenciements forcés, volontariat, pas de fermetures de sites…)

- Le plan de volontariat doit être équitable, légal, incontestable

- Constat de déséquilibres majeurs des âges entre HPF et HPCCF et par BU, avec des impacts BU parfois très différents -> faire sauter le critère BU (Direction ok)

- Volontariat par catégories professionnelles : c’est problématique car elles sont parfois contestables.

- Demande de synchronisation du calendrier de consultation avec le CE Européen

- Problèmes à prévoir du transfert de compétences et des postes, bref de tout ce qui est reclassement ou réaffectation.

- Nécessité d’équilibrer la rente et l’indemnité selon le temps de portage

- Traiter dans le détail la protection sociale des futurs préretraités

- Prévoir la situation des handicapés (retraite taux plein à 55 ans possible dans certains cas) et des temps partiels

- Nécessité probable d’autres mesures de volontariat (Direction pas ok)

Le PDG répond à notre propos sur la nécessité d’ouvrir à d’autres volontariats qu’il sera ferme sur le 100% de préretraite même s’il n’a pas les 520 volontaires quitte à supprimer moins de postes. Refuse tout autre type de projets.

La Direction propose 66 catégories professionnelles cadres et 13 non cadres pour les suppressions, donc aussi pour le volontariat pré-retraite. Mais cela fera moins dans chaque société car des catégories n’existent pas partout. Leur objectif est de cibler le plus possible le volontariat, éviter au maximum les reclassements et désorganiser le moins possible la société et les Bus, même si on ne raisonne plus pour le volontariat par Bus. Il y a trop de catégories pour les syndicats.

La CFTC donne les chiffres de catégories professionnelles dans le dernier PSE 2009 : 16 catégories HPCCF (14 cadres + 2 non cadres), 44 HPF (33 cadres, 11 non cadres)
et préfère parler de familles d’emploi plutôt que de catégories.

La Direction répond que 2009 est une mauvaise référence et qu’ils veulent faire différemment pour les catégories et limiter les réaffectations cette fois ci.

...

CFTC HP a dit…

...

Calendrier prévisionnel

- Négociation préretraite : 7 négociations à partir de septembre

- Début des informations PSE (Livre 2 et Livre 1) en Comité de Groupe et CE : mi octobre

- Expertise économique Livre 2 pendant le temps mort électoral CE d’octobre se terminant mi-novembre

- Avis Comité de Groupe et CE demandés pour la mi décembre (y compris celui des CHSCT sur l’impact Livre 1 : mesures d’accompagnement)

La CFTC souligne tous les autres problèmes du calendrier social avec les nombreuses autres négociations à finir et à commencer.

Dans le meilleur des cas, les premiers départs auraient lieu en février 2013.

La négociation se poursuit ces 2 prochains jours avec comme agenda :

12 juillet : traitement social du projet (suite)

- Les critères proposés pour la pré-retraite.
- Rédaction du protocole d’accord

13 juillet : relecture du protocole


Semaine suivante : consultation des CE sur le protocole d’accord puis, si avis des CE, signature des syndicats qui souhaitent s’engager.

A suivre !

Anonyme a dit…

Il est navrant que le PDG soit "ferme sur le 100% de préretraite même s’il n’a pas les 520 volontaires quitte à supprimer moins de postes. Refuse tout autre type de projets."
Que cache ce manque de flexibilité ? Surtout quand on connait la pyramide des ages (il y a environ 850 employés éligigibles au critère d'age), il faudrait que 60% des personnes concernées acceptent le projet. Est-ce bien réaliste ?

CFTC HP a dit…

Les négociateurs CFTC HP pour ces 3 jours sont :

Pierre Favret, Marie-Christine Maisonneuve, Fabrice Munier, Jean-Paul Vouiller

Anonyme a dit…

A 193 Personnellement je ne trouve pas "navrant" d'éventuellement supprimer moins de postes.

Anonyme a dit…

De 193 à 195, je suis entièrement d'accord. Mais je n'y crois pas une seconde. A mon sens, c'est une façon de temporiser pour rester camper (dans un premier temps) sur ses positions.

Anonyme a dit…

Merci pour ces infos. J'aurais "seulement" 55 ans au 31 Octobre 2014 mais serai néanmoins candidat au départ, avec "seulement" 25 trimestres manquant ( sur 170 théoriques) Merci donc de veiller a un assouplissement du critère d'age si cela est négociable.

Anonyme a dit…

@193 Les pre-retraites d'entreprises sont un moyen "naturel" et acceptable pour permettre a une entreprise de de "re-structurer" sans impacter le deficit de l'Etat. Elles ont ete surtaxees en 2006 probablement parce que le fisc y voyait un manque a gagner, ce qui etait manifestement un erreur vu l'augmentation du chomage.

Recommander une solution du type package + ASSEDIC n'est pas approprie vu l'etat des finances de l'Etat.

Tu penses peux etre a une solution du type: package sans filet de securite pour completer le nombre de candidats ?

Anonyme a dit…

Y a t-il une pyramide des ages par business? Je pense que la repartition des pre retraites par business en fonction des postes a supprimer est impossible et qu'il faudra assouplir ces criteres de distribution/BU....

CFTC HP a dit…

Attention au changement de page > 200

Cliquer sur Suivant› Les plus récents

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 681   Suivant› Les plus récents»

Enregistrer un commentaire