ADOPTEZ LA CFTC !

BIEN PLUS QU'UN SIMPLE SYNDICAT : CHOISISSEZ LA CFTC !

Les témoignages

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social (= diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement ! Consultez Pourquoi adhérer-Avantages

L’ESSENTIEL

Actualité sociale DXC ESF Nouveau CEO. Communiqué intersyndical sur la RCC

Le coin des DXC ESF partis

HPE Campagne Propre Elections des 18/19 novembre. MERCI !!!

HPE Next Un nouveau PDG France. Réponses DP. Du neuf côté HP inc…

HPE NAO Propositions de la Direction vs Revendications CFTC HPE. Décevant !

HPE Politique voiture Réponses DP

HPE IDA -> Saint Priest La CFTC au Travail.

HPE Projet Sense (Puteaux) Le calendrier.

HPE Renégociation de l’accord handicap Enorme travail CFTC HPE

HPE Egalité Professionnelle La saga de l’index !

HPE Mutuelle : Mercer, AON…

HPECCF RCC GPEC Out ou HPEF RCC GPEC Out Le coin des acceptés

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

vendredi 20 avril 2018

Un nouveau plan de départs volontaires chez DXC ESF



Rupture Conventionnelle Collective (RCC) à suivre dans ce sujet !

392 commentaires à lire:

«Les plus anciens   ‹Précédent   201 – 392 sur 392   Suivant›   Les plus récents»
philippe boutrel a dit…

CFTC a dit @195 comme l'a reprécisé @196 et comme donné dans le post @126 l'adresse des RH ESF/DXC est france.hr-information@hpe.com nous avons vérifié il y a bien quelqu'un derrière cette adresse pendant les vacances.

Anonyme a dit…

Pour info Philippe @200 n'ayant aucune réponse de mes demandes de modification d'emploi GPEC j'ai eu l'info suivante par un agent HRConnect: "Bonjour,
L'adresse n'étant plus opérationnelle il faut contacter: ."

Anonyme a dit…

Suite de @203 Mon message a été très tronqué...
Voic l'information que j'ai eu de HRConnect:
L'adresse france.hr-information@hpe.com n'étant plus opérationnelle il faut contacter: es_hr_france_center@hpe.com

Anonyme a dit…

cette dernière adresse ne donnant pas signe de vie j'ai relancé HRConnect la semaine dernière qui m'a confirmé:
"Oui je vous confirme que j'ai contacté l'équipe en charge des demandes RH et notamment relatives à la GPEC et j'ai bien eu la confirmation que l'adresse es_hr_france_center@hpe.com est le point de contact opérationnel approprié pour votre demande."

Anonyme a dit…

Qui croire ???

philippe boutrel a dit…

Merci 203 204 205 je viens a l'instant d'envoyer un message a ce "quelqu'un derrière cette adresse pendant les vacances" en mettant en copie les deux boites aux lettres.J'ai aussi fait la demande que la direction confirme le changement d'adresse.Je re communiquerai des que j'aurai recu la confirmation.

philippe boutrel a dit…

CFTC ESF a dit : J’ai reçu aujourd'hui en provenance de l'inspection du travail de l'Essonne (DIRECCTE 91) une lettre avec AR expédiée le 20 août finissant notamment par "DECIDE Article unique: L'accord collectif portant sur la rupture conventionnelle collective de l'entreprise ENTREPRISE SERVICE FRANCE signé le 25 juillet 2018 est validé". Cela enlève le dernier obstacle potentiel il vous reste jusqu'au 12 septembre pour vous porter candidat.

Anonyme a dit…

CFTC ESF à dit @205 Fake news:pas de panique je viens d'avoir la confirmation par les RH FRANCE qui s'occupent de la RCC que la boite aux lettre france.hr-information@hpe.com est toujours valide et acessible meme apres la migration .Si vous voulez assurer vous pouvez rajouter france.hr-information@DXC.com

CFTC ESF A DIT a dit…

CFTC ESF a dit : pour ceux qui reviennent de vacances un point sur le processus de la RCC semble nécessaire à la moitié de la fenêtre de volontariat.
Nos spécialistes vous conseillent :
1/ N’hésitez pas à relancer BPI régulièrement pour obtenir un rdv par téléphone ou mail
Pour rappel vos Contacts BPI :
Par téléphone uniquement : 0800 970 914
Par e-mail pour le dépôt de votre dossier de volontariat : rcc-esf@bpi-group.com
Sachez qu’il faut au minimum entre 2 et 3 rendez-vous pour déposer un dossier, n’hésitez donc pas à prendre les devants en anticipant votre appel.
2/ La première réunion de la commission de suivi se tiendra le 24 août à Grenoble
Si vous avez des questions ou des points à faire remonter afin qu'ils soient traités vous pouvez les transmettre avant cette date à nos représentants CFTC Caroline DUMONT et Pierre FAVRET, ainsi qu'à Aimé ENDJIMBREZE qui représente le CE.
3/ Vous souhaitez postuler et vous n’êtes pas sur un poste décroisant :
Vous êtes stable, sensible : Vous pouvez encore envoyer une demande motivée de revue de votre emploi GPEC ; à défaut, d’espérer une permutation.
Vous êtes croissant : Le seul scenario envisageable est la permutation.
Il n’y a pas de formulaire de demande de permutation.
Dans les 2 cas, vous devez envoyer votre demande à france.hr-information@dxc.com, votre RH business (en informant votre manager), sans oublier de mettre en copie Caroline DUMONT, Pierre FAVRET et Aimé ENDJIMBREZE nos représentants à la commission de suivi.
4/ Vous avez trouvé un CDI qui commencerai avant les premiers départs :
Faites une demande de congés sabbatiques, le process d’acceptation est plus rapide. La demande est à faire auprès de france.hr-information@dxc.com.
N’oubliez pas de mettre en copie Caroline DUMONT, Pierre FAVRET et Aimé ENDJIMBREZE nos représentants à la commission de suivi.

Vous avez donc les éléments vous permettant de postuler si vous avez un projet déjà mature. Si vous avez encore des questions n’hésitez à vous adresser à nos spécialistes CFTC.
Les Plus CFTC :
Vos spécialistes CFTC ESF :
Jean-Louis Turlier, Caroline Dumont, Pierre Favret, Aimé Endjimbrèze, Philippe Boutrel, Abderrahman Choukoud.

Et toujours la boite e-mail générique de la CFTC ESF : cftcesf@hpe.com.

Le blog avec vos questions et nos réponses :
DXC-ESF DiXiT XXII : RCC 100 places (-> 12 septembre 12h). Simulateur CFTC ! avec plus de 200 post.
https://cftchp.blogspot.com/2018/04/un-nouveau-plan-de-departs-volontaires.html#comment-form

Un simulateur d’indemnités RCC DXC ESF 2018 :
Après avoir procédé aux derniers tests il a été mis en ligne et est à votre disposition sur notre site depuis le 02 août.
http://www.cftcdxc.fr
ou directement @
http://www.cftcdxc.fr/calculateur-gpec

Nous vous conseillons de le télécharger en indiquant votre nom et votre email afin de recevoir les mises à jour automatiquement.

Anonyme a dit…

@209 si c'est une fake vais dans ce cas relogger un ticket HRConnect. Depuis le 9 août pas de nouvelle d'aucune de ces addresses, même pas in ack de lecture... Quelqu'un a-t-il eu un retour ?

Eddy de prête-nom a dit…

@198 et 200 : merci de confirmer la tenue de cette réunion de la commission de suivi et bravo d'avoir obtenu ceci. J'ai hâte d'en connaître les résultats, afin de pouvoir programmer ma tournée d'adieu et de monter sur scène. J'ai comme l'impression que je peux percer dans ma nouvelle carrière même si un petit malin s'est approprié une partie de mon nom de scène...

Anonyme a dit…

pour 211.. tu as raison, envoyé email avec accusé de lecture. Toujours rien?

Anonyme a dit…

@213 Exactement. depuis le 9 août j'ai des accusés de delivery, mais pas de lecture, quelque soit l'adresse utilisée.

Anonyme a dit…

Quand tu recois un mail avec un accuse de lecture, on te demande si tu souhaites qu'il soit envoyé et tu peux répondre oui ou non...

CFTC ESF a dit a dit…

CFTC ESF à dit : Réponse lors de la commission de suivi a la question concernant l'adresse Email "L’adresse e-mail france.hr-information@hpe.com a été confirmée par responsable des relations sociales ESF .
Il a confirmé qu’elle est lue TOUS les jours". C'est conforme a ce que la CFTC vous a toujours communiqué (100% fiable).


Anonyme a dit…

Bonjour.
Concernant le congé sabbatique. Je pense que le dernier jour travaillé, on doit rendre son badge, PC, carte AMEX et voiture?
A+

Anonyme a dit…

Bonjour,
l'adresse que vous listez "france.hr-information@hpe.com", c'est pour des demandes d'informations, c'est bien ça ? BPI m'a fait envoyer ma candidature uniquement à "rcc-esf@bpi-group.com" et je voudrais être sûr que c'est bon comme ça...
Merci à vous pour votre aide toujours précieuse.

Anonyme a dit…

Suite et fin concernant le problem d'adresse mail que j'ai soulevé: j'ai eu vendredi le message suivant sur le suivi de cette question et confirme @216: HR Agent
3d ago
Journal type: Additional comments
Bonjour,
Vous devriez avoir reçu un retour à présent.
Pardon de vous avoir dit que l'adresse france.hr-information@hpe.com n'était plus opérationnelle, j'ai été mal informé.
Cordialement,
=========

CFTC ESF à dit a dit…

CFTC ESF a dit @218 On vous conseille de mettre france.hr-information@hpe.com car ainsi la direction aura aussi un etat des dossiers que BPI aura recu

CFTC ESF à dit a dit…

@219 merci de ton retour tu nous a fait fait peur avec tes posts precedents mais cela nous a permis de verifier que le process fonctionnait toujours sans interuption dans l'interet des salariés qui se porteraient volontaires.Ca sert a cela le blog 100% réactif 100% Fiable.

Anonyme a dit…

@220
Cela veut dire que l on doit renvoyer son dossier France HR alors qu' il a été déjà envoyé à BPI?

Anonyme a dit…

pouvez vous partager le nombre de dossiers vers Bpi ?

Anonyme a dit…

Ou en est-on sur le nombre de demandes déposées par ESF actuellement? Avez vous eu cette information lors de la reunion du 24 aoùt - bilan RCC en cours?

Membre de la commission de suivi a dit…

Pour 223 et 224

1. Confirmation de la validation de la RCC par la Direccte : Vendredi dernier
2. Bilan : 242 personnes ont contactés BPI en tout dont 101 non-éligibles
• 149 rendez-vous pris
• 141 éligibles
• 24 dossiers déjà déposés et valides.
3. 60 demandes de modification d’emploi GPEC :
• 45 demandes acceptées  23 non-décroissant à décroissant, 2 changements d’emploi (métier) et 18 décroissant à non-décroissants.
• 8 demandes en cours
• 7 demandes refusées pour cause de motivation réelle.
4. Levée du blocage lié aux « compétences particulières » : 2 personnes concernées, elles pourront désormais candidater à la GPEC OUT
5. Traitement de cas remontés par les élus

Prochaine date de réunion : 10 septembre 2018 de 11 heures à 12 heures

Anonyme a dit…

HPE appoints Tarek Robbiati as new CFO.

Hewlett Packard Enterprise announced the appointment of Tarek Robbiati as its new Chief Financial Officer, effective September 17. Robbiati most recently served as CFO at Sprint Corp., where he is credited with driving Sprint’s transformation efforts to significantly reduce operating expenses and reposition the company toward a new growth strategy.

He also led mergers and acquisitions, business development and finance functions at the company. Prior to Sprint, Robbiati served as CEO of Flexigroup, a financial services provider for consumers and small businesses in the Asia Pacific region.

Robbiati will report to HPE president and CEO Antonio Neri, and succeeds current CFO Tim Stonesifer, who will remain with the company through the end of October. Neri said that “HPE will benefit from Tarek’s financial expertise, his customer-centric mindset, and his industry segment knowledge, and I look forward to partnering with him as we continue to execute against our strategy.”

Anonyme a dit…

@224 : merci de partager cette synthèse. Question : comment s'effectue la communication des résultats de l'évaluation des demandes de modification d’emploi GPEC : s'agit-il d'un message de france.hr-information@hpe.com vers les boites-aux-lettres des demandeurs ? Pour les 8 demandes en cours, les résultats seront-ils connus avant la prochaine réunion de la commission de suivi ? En vous remerciant encore de la qualité de votre blog et suivi.

Anonyme a dit…

@199 pour précis que cela il ne suffit pas d'être dans ces 3 big plays mais aussi de faire du "facing client", autrement ce sont les pays de l'Est ou l'Inde ou la Malaisie ( et donc majoritairement des débutants inexpérimentés)..avec un effet pervers c'est que vu l'ambiance que cela génère, partent des compétences que la direction voudrait garder .. ce qui ont le plus de valeur sur le marché sont aussi ceux qui peuvent le plus facilement partir..

Anonyme a dit…

Merci @224 pour ce detail qui donne in peut de visibilité. Ces chiffres sont-ils pour ESF seulement ou pour l'ensemble d'ESF et CSC?

CFTC a dit…

ESF

Anonyme a dit…

avez vous des infos a donner suite a la reunion du 24 ?

CFTC a dit…

pour 230, voir post 224

CFTC ESF a dit a dit…

Pour 224 : nous suivons d’autres salariés parmi les 8 demandes en cours. A ce jour comme toi, ils n'ont pas de réponses de la part des RH ESF. Nos membres de la commission de suivi nous indiquent que la réponse devrait arriver avant la prochaine réunion de suivi prévue le 10 septembre.

Anonyme a dit…

10 septembre: c'est un peu cours par rapport à la fenêtre de volontariat + les rendez-vous BPI non? c'est une façon de les retenir...

Anonyme a dit…

Cela y ressemble fortement oui je suis dans le meme cas.

CFTC ESF a dit…

CFTC ESF à dit :Pierre Favret notre représentant à la commission de suivit a saisi en début de semaine la direction concernant le non accès à la plateforme BPI de certains salariés non décroissants . la CFTC ESF les soutiens et demande à ce que l’esprit de l’accord soit respecté.
« ……Par ailleurs, l’impossibilité pour des salariés « non-décroissants » de contacter BPI – salariés pour lesquels un changement d’emploi GPEC ou une permutation sont en instance de validation – devient un obstacle majeur à des candidatures valables dont certaines portent sur des projets tout à fait sérieux et sécurisés. Je rappelle que l’accord RCC définit des critères d’éligibilité à un départ dans le cadre de la RCC et non pas des critères d’éligibilité à l’établissement d’un dossier.
Il faut élargir l’accès à BPI aux salariés « non-décroissants » qui ont une demande de changement d’emploi GPEC ou une permutation en cours d’examen. »
Cordialement,
Pierre Favret
CFTC ESF /DXC

CFTC ESF a dit…

CFTC ESF à dit
Pendant les congés la RCC continue et de nombreux retours de salariés ont amené l'ensemble des membres de la commission de suivi et les organisations syndicales à envoyer dans l'urgence un courrier à la direction afin de s’assurer de la fiabilité des informations fournies par BPI aux salariés volontaires.
Attention certains consultants BPI « mélangent » les deux accords RCC de ESF et de DXC Computing
N’hésitez pas à vous rapprocher de nos représentants à la commission de suivi qui sauront vous aider a trier le vrai du faux.
Pour rappel ce sont Caroline DUMONT, Pierre FAVRET et Aimé ENDJIMBREZE

A l'attention des RH ESF :
Bonjour ,
L’ensemble des organisations syndicales signataires mettent en garde la direction ESF à propos d’une information inexacte diffusée par BPI au sujet du lien entre CET et congé de mobilité.
Des intervenants BPI assurent certains salariés que les CET dont ils disposent doivent obligatoirement être pris.
Cette information contredit les accords signés car cette obligation n’est applicable qu’aux seuls congés de mobilité senior se terminant par un départ en retraite à taux plein (projet retraite) et nécessitant une extension de la durée du congé de mobilité senior.
Dans tous les autres cas, cette obligation n’existe pas.
Bien cordialement,
Pour les représentants de la commission de suivi et OSR signataires.

La direction a dans la foulée transmise l’inforamtion a BPI

Anonyme a dit…

@235 Merci Pierre pour ton support aux non-décroissant. Nous sommes mercredi soir, et toujours pas de signe de vie des RH sur mon emploi GPEC erroné (suis-je unique?), et effectivement accès interdit à BPI depuis début août. La direction t'a-t-elle répondu sur ce point? Est-il vraiment possible de boucler le dossier en très peu de temps? Quelles sont les pieces demandées?

CFTC ESF a dit…

@237
Nous ne traitons aucun cas particulier en public via le blog.
Merci de nous contacter directement.

Anonyme a dit…

certains dossiers en attente se débloquent,mon manager a été contacté par un RH et le lendemain j'ai recu un mail des RH indiquant que je pouvais deposer un dossier de volontariat chez BPI.La clef est souvent ton manager.

Anonyme a dit…

@235 y-a-t-il eu une réponse de la direction?

Anonyme a dit…

question à CFTC : pour ceux parent dans le cadre d'un projet de type "retraite", les mesures prises vont t elle prendre en compte la réforme des retraites en cours ?
autre question sur le même sujet, si indépendamment de cette reforme il y a un changement de date de retraite à taux complet ( nouvelles info,par ex) , un an avant ou un un après, que se passe t il ?

CFTC ESF a dit…

@241

Non. Les réformes à venir des systèmes de retraite ne sont mentionnées nulle part dans l’accord RCC ESF GPEC-OUT 2018.

Vu le durée maximale de 4 ans du Congé de Mobilité Senior (CMS), il est extrêmement peu probable que ces réformes à venir aient un impact sur les salariés concernés.

--- --- ---

Pour la 2ème question (quid en cas de nouvelle info modifiant la date de départ en retraite à taux plein), l’accord RCC ne prévoit rien en la matière : la réponse ci-dessous s’appuie sur le bon sens et non pas sur le texte de l’accord.

Cela dépend dans quel sens la date de départ en retraite à taux plein évolue.


1) Nous ne comprenons pas comment cette date pourrait s’éloigner.

En effet, le dossier validé par BPI est construit à partir de documents issus de l’Assurance Retraite (la CNAV), notamment un relevé de carrière tous régimes à jour au moment du dépôt de dossier.
Si une erreur de la CNAV était découverte ayant pour conséquence de repousser la date de retraite à taux plein, il faudrait immédiatement saisir la Commission de Suivi de l’Accord GPEC ESF.


2) Cette date pourrait se rapprocher.

Cela pourrait arriver en cas de démarches en cours mais non prises en compte par BPI (car inabouties) au moment de la validation du dossier de candidature.
(*) Ces démarches peuvent concerner des validations de périodes non enregistrées quels qu’en soient le motif, par exemple employeur défaillant ou indélicat, périodes à l’étranger, etc.

Dans ce cas, la logique serait de saisir la Commission de Suivi de l’Accord GPEC ESF et de se mettre en contact avec les RH ESF /DXC pour gérer la nouvelle situation de votre dossier afin de refléter le nouveau terme avancé de votre CMS.

Si vous êtes potentiellement dans cette situation, avec des démarches en cours que BPI n’a pas pris en compte car inabouties à ce jour, il est peut-être préférable d’anticiper :
Merci de contacter les membres CFTC ESF de la Commission de Suivi de l’Accord GPEC (et RCC) : Caroline DUMONT et Pierre FAVRET.

CFTC ESF a dit…

-- Info Exclusive CFTC ESF --
Résultat du volontariat à la RCC

95 dossiers éligibles reçus
94 candidatures acceptées
Le 95ème dossier de candidature est refusé au motif de "compétence particulière"

Anonyme a dit…

Devrions nous recevoir une communication aujourd'hui 13 Septembre quand à l'acceptation de notre dossier comme mentionné dans le mail original qui avait été envoyé par la DRH concernant l'ouverture du volontariat?

Anonyme a dit…

@244: les mails de confirmation sont envoyés individuellement depuis 30min

Anonyme a dit…

Bonjour,
Et pour les personnes en MVES (donc sans adresse mail DXC active), j’imagine que ce sera par courrier ?

Encore merci pour votre action !

CFTC ESF a dit…

@246
Oui, sans doute par courrier.
Cela dit, à part le 95ème dossier (voir 243), les 94 autres candidatures sont acceptées.

Anonyme a dit…

Est-ce qu'il y a des non-décroissants dans les 94?

CFTC ESF a dit…

@248
Oui, 7 initialement sur un emploi non-décroissant rendus éligibles via une permutation, permettant ainsi de la mobilité interne.
Plus 1 au titre de la présence sur le bench longue durée depuis plus de 12 mois (nouvelle possibilité d'éligibilité rajoutée pour cette RCC).

Anonyme a dit…

En cas de projet retraite, l'accord stipule-t-il qu'on doit prendre sa retraite à la date exacte de sa retraite à taux complet ? Peut-on choisir de prendre sa retraite plus tard ?

Anonyme a dit…

Projet retraite : qui demande la retraite à la fin, le salarié ou l'entreprise ?

CFTC ESF a dit…

@250
Dans la convention de rupture qui sera proposée à la signature, le terme prévu du CMS pour un projet de départ en retraite à l'issue du CMS sera la première date possible de départ en retraite à taux plein compte tenu des informations du dossier de candidature.

Une date plus tardive de fin de CMS n'est pas prévue et ne présenterait aucun intérêt pour le salarié, de notre point de vue.

CFTC ESF a dit…

@251
C'est TOUJOURS le salarié qui doit demander la liquidation de sa retraite.
Il faut lancer les formalités au minimum 6 mois avant la date de départ en retraite.

Anonyme a dit…

@252 Ce peut être à l'issue d'une situation fortuite, non voulue par le signataire et cela peut entrainer une légère surcote pour le calcul de la retraite.. mais, si je comprends bien, le fait important semble être compte tenu des informations disponibles et officielles au moment de la signature, personne ne peut imaginer à l'avance certains changements ..

Anonyme a dit…

Dans le cas ou on est en MVES / congé sabbatique avec un CDI démarré, comment se passe le congé mobilité. En particulier si on est encore en periode d'essai.... Touche t'on la part salariale prévu dans le CM en parrallele du salaire CDI?

Anonyme a dit…

Dans le cas du plafonnement des indemnités, est ce que le plafnd est calculé sur les sommes versés pendant le congé mobilité + indemnités en fin ou uniquement sur les indemnités finales?

CFTC ESF a dit…

@256
Seules les indemnités sont plafonnées.

Anonyme a dit…

Bonjour,
L’ensemble des indemnités est bien soumis à l’impot sur le revenu ? Ce sont juste les charges sociales qui ne sont pas dues sur une partie, c’est bien ça ?
Merci

CFTC ESF a dit…

@258
Au contraire, les indemnités versées dans le cadre d'une RCC sont exonérées d'impôt sur le revenu, dans l'état actuel de la réglementation.

Anonyme a dit…

@259 Etes vous surs ? L'ensemble des indemnités ou uniquement celles du licenciement ?

CFTC a dit…

Toutes sauf ce qui concerne les congés. Et bien sur les salaires pendant le congé de mobilité. Tu n utiles pas notre simulateur ?

Anonyme a dit…

@261 si mais ce n'était pas complètement clair pour donc l'indemnité de volontariat, l'indemnité compensatrice et les indemnités conventionnelles de licenciement ne sont donc pas imposables ..

Anonyme a dit…

@CFTC en tout cas merci à ce syndicat d'élite; combativité et compétence sont au rendez-vous !

CFTC ESF a dit…

@262
Il en est de même pour l'indemnité de repositionnement rapide le cas échéant, c.a.d. en cas de cessation anticipée du congé de mobilité (standard ou senior).

Anonyme a dit…

@CFTC pour la paye de septembre, comment cela se passe-t-il si le date e départ est avant la fin mois ? Mixte de paye normale et de mobilité ?

Anonyme a dit…

Les partants sont partis , bonne route a eux ! Et merci pour votre combativité et vos compétences. Maintenant les restants eux, que leur est il promis ? Employabilité, Stratégie de l'entreprise , Salaire ( VPB /participation / augmentation) , Pérennité des sites ( IDA par exemple ) , Conditions de travail , CE . Tout se dégrade , et tout cela est très anxiogène pour l'ensemble des employés. Merci pour cet autre combat !

Anonyme a dit…

Totalement d'accord avec 266.

Anonyme a dit…

@266/267 Ok avec vous. Combien de DXC a IDA et Grenoble maintenant?

CFTC a dit…

Le point de vue du modérateur (HPE) sur les derniers messages

Depuis le lancement du Blog en 2005, l'actualité sociale est dominée à un moment donné par tel ou tel évenement entrainant la majorité des commentaires, questions et nos réponses

Une fois cette période passée, l'actualité classique prend le dessus et la priorité va à celles et ceux qui restent (80 à 90% des salariés)

D'ailleurs le sujet pour ceux qui restent n'est pas celui-ci mais celui-là : https://cftchp.blogspot.fr/2017/04/dxc-esf-les-elections-cedp-de-juin-2017.html?commentPage=3

Il est en 27me position DXC dans l'édite (#4) et passera devant celui-ci dans les jours qui viennent

Anonyme a dit…

Merci pour le lien, on est passé à la page 4 puisque j'ai posé les questions 600 et 601 qui sont sans réponse à ce jour. Elles concernent les NAO qui effectivement chez DXC n'ont encore jamais été d'actualité puisque sans arrêt repoussées !

Anonyme a dit…

si on a été selectionné avec CDI demarre mais toujours en periode d'essai. Que ce pass t-il si on decide d'arréter la periode d'essai (demission...), est ce qu'on rentre en congé mobilité car celui-ci a été figé pendant la période d'essai....
Est ce que cela sera accepté par les RH car on est a l'initiative de l'arret de la period d'essai?
Merci de votre point de vu.
A+

Anonyme a dit…

pour 235 - je fais partie des decus -en status stable- qui avaient un projet solide ms qui n'ont pas pu acede a BPI,peut etre que pour les prochaines RCC , cet acces sera en place a nouveau

Anonyme a dit…

Je suis en congé mobilité, je voulais savoir si je pouvais bénéficier des activités du CE, voir des subventions pour les activités des enfants?

CFTC a dit…

Il faut contacter la commission ASC du CE ESF en utilisant asc (asc@ce-dxcesf.fr) et ensuite tu pourras te connecter au site ASC du CE https://ce-dxcesf.fr car le nouveau mot de passe sera adressé au mail connu aujourd’hui et c’est celui de dxc.Com

Anonyme a dit…

Bonjour, et merci pour votre travail exceptionnel !
Question qui peut intéresser tous les 'partants' concernant le congé de mobilité et le préavis. Les deux commenceront le même jour si j'ai bien compris. Il me semble que la direction propose de payer chaque mois à 75% du salaire précédent. Or selon ce que j'ai lu, le préavis non effectué est censé être payé à 100% du salaire, puis les mois restants à ce salaire réduit selon l'accord GPEC.
Qu'en est-il ? Merci d'avance !
(deux références par exemple : https://www.gereso.com/actualites/2018/04/13/tout-savoir-sur-le-conge-de-mobilite/ et https://www.journaldunet.fr/management/guide-du-management/1206843-le-conge-de-mobilite-ce-qu-il-faut-connaitre/ )

Anonyme a dit…

Bonjour
une question concernant le plafond qui est fixé à 8 PASS pour les salariés de + de 50 ans (mais question aussi valable pour les - de 50 ans à 6 PASS).
Dans l'estimatif fait par les RH, il est précisé que les indemnités de repositionnement rapide (IRR) rentre aussi dans le plafond avec les IL, ind volontariat, ind complementaire...
Lors de mes discussions avec les contacts CFTC, on m'avait dit que l'indemnité IRR était hors plafonnement. Ai je mal compris?
Merci de votre confirmation

Anonyme a dit…

Bonjour,
On nous demande d'accepter ou de refuser le congé de mobilité, quelles conséquences ?
L'indemnité de repositionnement rapide (IRR) est dûe si le congés est arrêté avant sa fin, mais s'il est refusé ?
Merci de vos éclaircissements

Anonyme a dit…

Bonjour.
Comment les congés payés dus seront payés ? au premier jour de départ CMS ?
Merci.

CFTC ESF a dit…

@271
Attention DANGER !

Le principal engagement du salarié partant en Congé de Mobilité est de poursuivre le projet - validé par BPI - qu'il a présenté.
La démission de ce CDI en cours de période d'essai serait de façon quasi certaine considérée comme un manquement majeur au respect des obligations qu'a le salarié.

Attention, la sanction risquée est lourde: Rupture du congé de mobilité.

CFTC ESF a dit…

@275
Au contraire: Pas de préavis pour un CM dans le cadre d'une RCC.

Nous ne sommes plus dans un schéma de PSE avec licenciement pour motif économique, mais dans une Rupture Conventionnelle Collective (RCC) où l’employeur et chacun des salariés partants conviennent d’un commun accord de mettre fin au contrat de travail en suivant les conditions définies dans l’accord d’entreprise portant RCC.

Dans ce contexte, il n’y a pas de préavis.

Par ailleurs, les conditions de la RCC ont été calquées sur les conditions précédentes, avec les compensations ad-hoc liées au nouveau contexte juridique de la RCC.
Par exemple :
** Le fait d’être à 75% du salaire dès le début du congé de mobilité est compensé par l’allongement de sa durée initiale (+1 mois pour les moins de 50 ans, +2 mois pour les plus de 50 ans),
** La non acquisition des congés de tous types (plus d’autres changement liés à la disparition du préavis) est compensée par l’augmentation de l’indemnité de volontariat (+1 mois de salaire pour les moins de 50 ans, +2 mois de salaire au-delà).

CFTC ESF a dit…

@276
Le plafonnement des indemnités concerne l'ensemble de TOUTES les indemnités, IRR incluse.

CFTC ESF a dit…

@277
Disons le sans ambage: d'après les éléments qui nous ont été transmis par des salariés acceptés dans cette RCC, la convention proposée à la signature laisse à désirer et son contenu est loin d'être complet.

Pour le salarié accepté dans la RCC:
** Soit il confirme son départ en signant ET la convention de rupture ET l'acceptation du congé de mobilité,
** Soit il renonce à son projet et ne signe NI l'une NI l'autre.

En effet:
** On ne peut bénéficier du congé de mobilité si on n'accepte pas la convention de rupture,
** Refuser le congé de mobilité tout en ayant accepté la convention de rupture est un non-sens aux fondements juridiques très douteux.


CFTC ESF a dit…

@278
Selon nos informations, le solde des congés etc. est payé à la fin du CM ou CMS.

Anonyme a dit…

@278 la RH m'a informé que le solde des congés sera payé sur la paye du mois d'Octobre; ce sera aussi le cas pour les 30% si on les as demandés

Anonyme a dit…

Bonjour, est-ce que certains reçoivent des réponses aux mails envoyés à la boite RCC (RCC_ESF@dxc.com) ? Aucun signe de vie de mon côté :(

Anonyme a dit…

Bonjour, pour ceux et celles qui souhaitent garder leur numéro de mobile bonne chance, j'ai essayé et IT 'm'a répondu qu'il faut remplir un formulaire pour le transfert, sauf que ce dernier est indisponible jusque fin septembre !! :
-----------
RC
Rebeca Corrales
Additional comments•2018-09-18 19:41:24
Hello,

In order for you to become the owner on your line again or keep your mobile number if you are leaving the company, you will need to place an order within MyITServices by following the steps provided below, the RIO code needed has been requested to your service provider by us directly, and so that code will be provided to you as soon as we receive it, but you do need to submit the order just mentioned since the carrier needs to send you a release form that you have to fill out, just so you know.


HOW TO MIGRATE TO PERSONAL PAY

-Go to myitservices
https://propel-pro.houston.hp.com/propel/CMP_HP/Service/Service
-Click on the Mobile Subscriptions and Devices option
-Select Mobile Subscription - Transfer Mobile Subscription
-Once the form for the order appears you just have to select the options that applies to you in regards of what you need, after everything is filled out and you have provided the information required there, then you just have to Submit the order.


Also, please keep in mind that DXC Pay corporate subscriptions can be released by the company and moved to a personal account under the employee's name with the Same Current Carrier ONLY unfortunately, this means that if you wish to move the line to another company or contract, you do have to move this line into a personal account under your name within SFR/Vodafone first, and only then can you do as you please with the subscription just so you know.

anonyme a dit…

Bonjour,
j'ai pris le GPEC 2016
Je regarde les déclarations de trimestre sur mon compte à la CNAV et je m'aperçois que pour 2017, la somme déclarée ne correspond absolument pas avec mon salaire de mobilité et que je n'ai aucun point AGIRC/ARCO ?

ET APPAREMMENT je ne suis pas la seule personne de concernée j'en connais une autre
je vous remercie

Anonyme a dit…

@285 pareil pour moi ...

Anonyme a dit…

@cftc les remarques de 287 et 288 signifient t elles une anomalie dans le processus ou un point de l'accord mal compris ?

CFTC ESF a dit…

@287/288

ATTENTION, la réponse donnée ici correspond au PSE GPEC-OUT HPE de 2016.
Elle ne s'applique PAS à la RCC ESF /DXC de 2018.

Le congé de mobilité (ancien) démarrait par le préavis, puis se poursuivait par une période de 9 mois pendant laquelle la rémunération était exonérée de cotisation de Sécurité Sociale, avant que celle-ci ne supporte à nouveau des cotisations de Sécurité Sociale.
Du coup, une large part de la rémunération du congé de mobilité en 2017 étant exonérée de cotisations de sécu, les trimestres sont reconnus (assimilés) mais avec un revenu à zéro. Sur 2017, seuls les mois qui faisaient partie du préavis ou qui étaient positionnés après les 9 mois suivant le préavis ont généré des cotisations sociales et ont eu leur montant pris en compte par la CNAV pour la rémunération.
C'est donc une situation normale.

Pour les points AGIRC/ARRCO, il y a un problème en cours d'investigation qui touche HPE comme ESF.
Les cotisations AGIRC/ARRCO ont été prélevées (et versées aux organismes nous dit-on) sur la base de la rémunération à 100%.

CFTC ESF a dit…

RCC ESF 2018
** A tous les partants en congé de mobilité **
(pour répondre à de nombreuses questions reçues)


Vous avez reçu une convention de rupture de votre contrat de travail et un formulaire d’acceptation du congé de mobilité.

Vous devez accepter et signer les deux documents.


Toutefois, ces documents nous paraissent incomplets car ils ne précisent pas certaines informations d’une importance cruciale pour votre projet ou dans votre situation.

Nous vous invitons donc à rajouter de façon manuscrite (lisible SVP) toute précision utile dans le cadre de votre rupture ou congé de mobilité, au besoin sur une feuille supplémentaire à joindre à chacun des deux documents.


1/ Ces précisions peuvent être, par exemple :

** Le type de projet – validé par BPI – que vous avez présenté à l’appui de votre candidature à la RCC,

** Le pourcentage des indemnités que vous demandez à toucher sous forme d’acompte dès le début de votre congé de mobilité.
NB1 : Ce pourcentage est au maximum de 30% ; il s’applique sur chacune des 3 indemnités (licenciement, volontariat, compensatrice).
NB2 : Si vous êtes bénéficiaires du congé de mobilité senior (CMS) et que vous souhaitez le prolonger, vous devez faire attention que le solde des 2 indemnités de volontariat et compensatrice après acompte est suffisant pour couvrir la prolongation, sur la base de votre rémunération portée à 100%.


2/ Pour les bénéficiaires du CMS, il est utile également de préciser :

** Si vous souhaitez le prolonger (durée totale de 4 ans au maximum),

** Via une prise de vos CET au début du CMS,
NB3 : La prolongation du CMS via la prise de CET doit impérativement être demandée dès maintenant.
Car la prolongation se fait en priorité via la prise de CET.

** Via la conversion en temps additionnel d’une partie de vos indemnités de Volontariat et Compensatrice.
NB4 : La prolongation du CMS via conversion d’indemnités peut être demandée au plus tard 6 mois avant le terme initial du CMS.


3/ Pour les bénéficiaires du CMS partant à la retraite à la fin du CMS, il est recommandé de rajouter :

** La date de votre départ en retraite,

** La mention explicite que vous demandez que votre CMS aille jusqu’à la veille – incluse – de cette date de départ en retraite.
NB5 : Par exemple, si votre date de retraite est au 1er juillet 2020, votre CMS doit aller jusqu’au 30 juin 2020 inclus.

Anonyme a dit…

@286: Conserver son nº de mobile à titre personnel est très simple.
Il est clair qu'IL NE FAUT PAS passer par SFR, DXC ou qui que ce soit lié à la ligne actuelle.

Au contraire, il suffit de *demander la portabilité* en souscrivant une ligne chez un AUTRE OPÉRATEUR.

Pour ceci, il faut APPELER le 3179: c'est GRATUIT, et ça n'enclenche absolument rien.

Un serveur vocal vous indique votre engagement actuel, et vous communique votre nº RIO.
Inutile d'essayer de le noter en écoutant le message.

Car vous recevrez de toute façon à l'issue de l'appel, un SMS avec toutes les infos.

Ensuite, initier la souscription d'1 ligne chez votre nouvel opérateur, en indiquant vouloir conserver son nº: le renseigner et fournir le nº RIO
Et c'est tout !

Je l'ai fait quand mon Mgr m'a retiré l'abonnement SFR, ça marche nickel

Anonyme a dit…

Bonjour,
Petite question concernant le CM concernant un CDI en cours dans le cadre d'une MVES : ma période d'essai étant validée, comment faire pour toucher la IRR ? Dois-je refuser la CM, ou dois-je l'accepter en indiquant que la période d'essai est terminée et que je souhaite donc interrompre la CM (sans l'avoir même commencée) ?
Merci d'avance pour votre aide afin que je puisse répondre en conséquence

CFTC ESF a dit…

@293
Voir 282 et 291.

NE PAS refuser le CM car ce serait refuser les indemnités qui vont avec.

Il faut accepter et signer les 2 documents, Convention de Rupture ET Acceptation du CM.

Demander à rcc_esf@dxc.com comment ils peuvent gérer cette situation particulière d'un CDI déjà confirmé.
(merci de nous mettre au courant par mail via nos représentants à la commission de suivi : Caroline Dumont et Pierre Favret)

A notre avis, soit tout pourrait être fait dès la mise en place du CM, soit ce serait fait en 2 temps, la cessation anticipée du CM se faisant le mois suivant la mise en place.

Anonyme a dit…

Bonjour,
etant en congé sabbatique avec CDI commencé mais toujours en preiode d'essai et maintenant en Congé Mobilité. Est il toujours possible de verser de façon volontaire sur le PEE? Je crois que uniquement l'abondement n'est plus possible mais bon, ils abondent plus de puis logntemps...Merci de votre confirmation. A+

CFTC ESF a dit…

@295
Il n'y a pas d'abondement de ESF dans l'épargne salariale, donc pas de versement via la paye. Il n'existe qu'une possibilité de prélèvement mis en place directement entre un salarié et Natixis/Interépargne ==> Voir avec Natixis/Interépargne depuis ton espace personnel.
Cela dit, en l'absence d'abondement, l'intérêt de la formule parait inexistant.

Pour rappel, les versements dans le PEE ne seront plus possibles quand le contrat de travail sera effectivement rompu (c.a.d. dès la fin du congé de mobilité).

Anonyme a dit…

Bonjour,

La réponse de la RH est que la date à saisir pour les dossiers en MVES est celle de dernier jour travaillé, qui est donc celle de départ dans le congé de mobilité.

Anonyme a dit…

mème sujet que 293. j'ai signé les 2 documents, suis en CDI démarré avec période essai validée. Réponse de RCC-esf : nous allons clôturer votre compte et vous verser uniquement l'indemnité légale et complémentaire.
ai je mal compris ? ou une fois les papiers signés, on n'a plus le droit au congé de mobilité donc pas de IRR.

Anonyme a dit…

Ici 293.
Je confirme avoir reçu la même réponse, ce qui me semble très étonnant, voire anormal. A aucun moment il n'est indiqué que la CM (et donc l'éventuelle IRR) n'est pas appliquée si la période d'essai (dans le cadre d'une MVES) a été validée

CFTC ESF a dit…

@297, 298, 299 et à ceux qui nous ont écrit directement (merci des détails supplémentaires!)

La CFTC ESF a demandé par écrit l'application de l'accord ESF qui ne prévoit que le Congé de Mobilité (ou sa variante Senior) ou le départ en retraite à moins de 6 mois.

Nous escomptons une réponse rapide.

Anonyme a dit…

@298:
La RCC-esf t'a dit qu'elle va clôturer *QUEL* compte ?

Si tu as signé les 2 docs, en cochant bien L'ACCEPTATION (pas le refus), cela enclenche le CM.

Anonyme a dit…

Pour les personnes en MVES, si la date à prendre en compte est celle de dernier jour travaillé (réponse de la RH), logiquement vous avez droit à l'IRR, que votre période d'essai soit terminée ou non.
En ce qui me concerne, on me demande de modifier la date sur les documents, et j'attends une réponse de la CFTC car ce n'est pas très clair..

Anonyme a dit…

Bonjour,j'ai appris ce matin par les RH que je peux garder ma voiture de function encore 2 mois. Je fais mon circuit de depart demain matin, depart en CM. Je n'avais pas compris cela initialement pour le vehicule. Qu'est-il ecrit dans l'accord exactement s'il vous plait?

CFTC ESF a dit…

@302 - suite situation de CDI démarré (MVES ou similaire)

La réponse des RHs demandant de mettre la date du dernier jour travaillé ne peut pas être valide car dans certains cas cette date est bien antérieure à la RCC. Notre recommandation est de ne pas modifier la date indiquée sur les document reçus.

Nous sommes toujours en attente d'une réponse définitive de la part de la Direction.

CFTC ESF a dit…

@303

La RCC se traduit individuellement par une rupture du contrat de travail d'un commun accord entre employeur et salarié.

Dans ce contexte, il n'y a pas de préavis donc l'employeur n'a aucune obligation de maintenir les avantages annexes lié à votre contrat de travail.

A ce titre, l'accord RCC précise clairement que les salariés partant en congé de mobilité n'ont plus droit à leur voiture s'ils en avaient une.
De même, plus d'acquisition de jours de congés payés, RTT, d'ancienneté ou de fractionnement.
Ni de de contribution aux transports en commun ou tickets restau.
Et plus d'abondmeent PEE/PERCO ni participation sur la période en congé de mobilité. Mais ça, ça ne fait aucune différence...

Si ESF vous autorise à conserver votre voiture pendant quelque temps au début de votre CM, c'est une libéralité qui vous est consentie.
Par contre la carte carburant et péage ne devrait pas être maintenue.

Anonyme a dit…

@292 pour la portabilité du numero j'ai tenté le 3179 mais cela ne marche pas pour les telephones de notre flotte. Il faut appeler le 01024. Mais lorsuqe la personne de SFR business repond c'est finalement pour nous renvoyer sur notre gestionnaire de flotte. Ce que je fit ce matin ITConnect, qui renvoie sur HRConnect qui renvoie sur HRBackOffice support qui lui meme me renvoie sur IT Connect. Je jette l'éponge

Anonyme a dit…

Rupture du contrat de travail donc possibilité de débloqué en totalité son épargne salariale ?

CFTC ESF a dit…

@307
Absolument, oui pour le PEE ou PEG.
Mais seulement à l'issue du congé de mobilité (tant que le congé de mobilité est en cours, votre contrat de travail perdure).

Pour le PERCO, c'est non : le PERCO n'est déblocable qu'au départ en retraite, en dehors de quelques cas exceptionnels.

Anonyme a dit…

Merci 308, tout est claire.

Anonyme a dit…

Bonsoir,
Vous avez des news concernant le CM/IRR dans le cas d'un CDI avec période d'essai validée ?
Merci d'avance pour votre retour

CFTC ESF a dit…

@310
Non pas encore, malgré notre demande d'application stricte de l'accord RCC.

CFTC ESF a dit…

POUR CONTACTER les RH ESF ou DXC depuis l'extérieur :
https://dxchr.service-now.com/csp

Anonyme a dit…

Peut on avoir une adresse email pour contacter les RH car l'adresse RCC ne transfert pas aux RH.

Anonyme a dit…

@312: Etes-vous vraiment certains de cette adresse ???
c'est du ServiceNow en anglais, ça ressemble à du Corporate DXC, et qui ne connait absolument rien sur "RCC" ni "GPEC" !!

Anonyme a dit…

La qualité de service DXC en UK :
https://www.huffingtonpost.co.uk/entry/nhs-patients-left-at-risk-after-huge-it-blunder-hits-thousands-of-hospital-discharge-letters-lorenzo-dxc-lister-hospital_uk_5b958882e4b0cf7b00410326

Anonyme a dit…

Suite @310
Avez-vous eu des retours concernant le point évoqué par 310 ?
Merci d'avance pour vos retours d'informations et pour votre aide.

Anonyme a dit…

Apparemment les soldes de tout compte sont faits par la Pologne, et le détail est envoyé par courrier, il y a un document pour contester si besoin. A posteriori au versement donc..

Unknown a dit…

Concernant les travaux du B3 et les bureaux mobiles, est ce que le statut des personnes en bureau mobile va etre formaliser par un addendum teletravail ou equivalent ?

CFTC a dit…

pour 318, ton post a été mis dans le bon sujet : https://cftchp.blogspot.co.uk/2017/09/hpe-next.html?commentPage=2

Anonyme a dit…

Bonjour,

Est-ce que l'on peut avoir des précisions sur le solde de tout compte en étant en MVES svp ?
Pour les extérieurs, la DRH m'a renvoyé vers https://dxchr.service-now.com mais c'est juste incompréhensible..

En particulier :
- Comment nous est fourni le détail du STC (Indemnités, congés..)
- Quand est versé le montant correspondant
- Comment contester celui-ci ?

Tout ce que j'ai reçu c'est un certificat de travail mais rien d'autre.

Merci à vous

CFTC ESF a dit…

En complément de 312 :

Vous pouvez contacter les RH ou les Relations Sociales ESF /DXC via une adresse électronique spécifique :
RCC_ESF@dxc.com.

En cas de lenteur avérée dans l'examen de votre demande, vous pouvez contacter les représentants CFTC dans la Commission de suivi GPEC ESF :
Caroline DUMONT - caroline.dumont@dxc.com
Pierre FAVRET - pierre.favret@dxc.com

CFTC ESF a dit…

@310/316

Il y a toujours un désaccord avec la Direction ESF.
Celle-ci estime que les salariés concernés n'ont pas droit au congé de mobilité.

On se demande bien à quel titre ils sont partis dans la RCC...

CFTC ESF a dit…

@320

Dans l'hypothèse qu'il est fait référence à un départ en RCC interrompant une MVES, s'agissant de cas spécifiques et peu nombreux, merci de contacter directement nos représentant CFTC dans la Commission de suivi RCC / GPEC ESF (voir noms et coordonnées 2 'posts' plus hauts).

Anonyme a dit…

Pour information l'accompte est en cours de versement........

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je suis le @310&316. J'ai bien reçu le STC, mais je confirme que l'IRR ne m'a pas été versée (pour rappel, cas d'une MVES avec CDI en cours et PE terminée). Donc DXC maintien sa position. Je vais la réclamer et vous tiendrai au courant.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Dans mon cas MVES et fin de période d'essai après signature de l'accord de congé de mobilité, pas d'IRR et calcul de CP/RTT au prorata fantaisiste..
Pas de détail des calculs du STC, comment l'obtenir ?

Anonyme a dit…

Bonjour,

Le calcul des indemnités via le simulateur 9.8 semble incorrect, il n'est pas fait mention de salaire brut de base + avantage en nature + primes d'astreintes, IP.. etc
(mensuel_base du simulateur avec le libellé à gauche)

Convention

C. L'Indemnité de Volontariat
6.6 Le Salarié percevra également une indemnité de volontariat, correspondant à 11 mois de salaire moyen brut de base pour les salariés de moins de 50 ans et à 12 mois de salaire moyen brut de base pour les salariés de 50 ans ou plus.

5.3. La Rémunération Mensuelle de Référence est définie comme suit :
1. Pour les Salariés non commissionnés :
L'assiette de la Rémunération Mensuelle de Référence correspond à la rémunération moyenne brute hors heures supplémentaires, primes exceptionnelles et avantages en nature des 12 derniers mois précédant le mois de la signature de la présente Convention.
Seront également pris en compte dans la Rémunération Mensuelle de Référence, pour les astreintes et les interventions planifiées : les primes d'astreintes, les interventions planifiées, ainsi que les indemnités perçues par le Salarié s'il est soumis à des horaires atypiques au cours des 12 derniers mois précédant la signature de la Convention de Rupture.

Anonyme a dit…

Hello, comme 325, pas d'IRR après accord signature RCC et fin periode d'essai sur CDI.

Anonyme a dit…

Peut on avoir une aide de la cftc pour le non respect du paiement de l'IRR ,suite a l'accord CRC signé

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je suis le @310&316&325. Malgré mes relances, les RH font la sourde oreille ! Aucun retour de leur part quant au non-paiement de l'IRR. Reçu ce jour les documents relatifs au SDTC, dans lequel évidemment n’apparaît pas l'IRR. Je ne leur retournerai donc pas ce document signé comme demandé. Quelqu'un peut-il nous aider pour que les choses bougent svp ?

CFTC a dit…

Rapport annuel

http://assets1.dxc.technology/investor_relations/downloads/20181108_Investor_day_vFinal_print.pdf

Anonyme a dit…

331, ce n'est pas le rapport annuel, mais la présentation annuelle faite aux analystes financiers. C'est le futur qui est décris et non une image de l'instant présent.
Je comprends de ces slides que DXC va continuer a virer des gens, précariser les équipes et fermer des sites.
Comme l'a déclarer Jean Marc Deniau jeudi dernier, vous être trop vieux, trop payé, certes compétents, mais on doit encore nettoyer ESF et faire le nettoyage à IDA et Grenoble.
Tout est dit, tout est cohérent, merci de bien vouloir quitter l'entreprise, rapidement, et on ne vous regrettera pas.

Anonyme a dit…

Enorme, Mike Lawrie à la 31eme palce du meilleur CEO selon Harward Business Review.
https://hbr.org/2018/11/the-best-performing-ceos-in-the-world-2018?linkId=100000004037090

Devant le CEO de Microsoft par exemple.

Sérieux, ils prennent vraiment les gens pour des jambons. Des milliers de postes supprimés, des résultats en chute libre, une baisse continuelle du chiffre d'affaire, la chute de 30% du prix de l'action en quelques semaines et ce Mr se retrouve 31eme de ce classement !

La communication à bas de "fake news" et le copinage ont de beaux jours devant eux .....

Anonyme a dit…

A la CFTC : pouvez-vous nous indiquer quelles sont les actions en cours concernant les non-paiements des IRR pour les MVES dont la période d'essai est terminée ? Nous nous sentons un "peu seuls" car les RH font "les morts"

Anonyme a dit…

Bonjour,

La dernière réunion de commission de suivi de ce mois-ci qui s'est tenue le 12 novembre 2018 n'a pas permis d'aborder l'ensemble des sujets inscrit à l'ordre du jour. La direction a suspendu la réunion et proposé de revenir avec une autre date.
La CFTC compte fermement aborder ce jour-là la question sur les non-paiements des IRR.
En attendant, une relance CFTC partira dès que possible sans attendre la prochaine date de reprise de la réunion de la commission paritaire de suivi RCC.

Le seul cas où la direction refuse le paiement des IRR concerne les personnes qui étaient déjà en CDI déjà démarré (sans période d'essai à effectuer) au moment du lancement de la RCC. Pour la direction, cette population n'ayant pas besoin de congé de mobilité du fait que leur projet est déjà ficelé donc pas entrés en congé de mobilité.
Rappel définition du congé de mobilité :
Le congé de mobilité a vocation à permettre aux salariés occupant un Emploi en décroissance et aux salariés qui, par leur départ, permettront directement le repositionnement effectif d’un salarié occupant un emploi en décroissance sur le poste ainsi libéré, de s’inscrire volontairement dans une démarche de mobilité le plus en amont possible, et de faciliter les transitions. Il permet d’alterner des périodes d’accompagnement, de formation ou de travail, à l’extérieur de l’entreprise d’origine.

Pour permettre la construction d’un projet professionnel externe et le sécuriser, les salariés volontaires peuvent bénéficier d’un congé de mobilité. Ce dispositif repose sur un double volontariat : le salarié comme l’employeur doivent l’avoir accepté.

L’entreprise ouvrira aux salariés occupant un Emploi en décroissance et, aux salariés, qui par leur départ, permettront directement l’affectation effective d’un salarié occupant un emploi en décroissance sur le poste ainsi libéré, la possibilité de souscrire à un congé de mobilité.

Voilà le seul point de blocage actuel.
Une période d’essai concluante effectuée pendant la période de congé de mobilité, donne droit automatiquement à l’IRR équivalente aux montants qui auraient été perçus si le congé était allé jusqu’à son terme".

Anonyme a dit…

330, 334 et autres personnes dans la même situation (non paiement de IRR dans le solde de tout compte après congé de mobilité et période d'essai validé), Merci de bien vouloir nous communiquer vos coordonnés (nom et prénom) pour escalade auprès de la direction. La direction dit ne pas être au courant et demande à la CFTC de remonter les noms ASAP.

Anonyme a dit…

direction pas au courant, ça m’étonnerait. j'ai ouvert un case RH et les ai contacté plusieurs fois. c'est de la mauvaise foi.

Anonyme a dit…

Non paiement IRR :
Retour direction suite remonté CFTC : "Je transmets au service paye pour régularisation".

anonyme a dit…

Avez vous des nouvelles concernant leS POINTS 2017 non enregistrés AGIRC/ARRCO POUR LES GPECOUT 2016 DXC ?

REPONSE @290

Pour les points AGIRC/ARRCO, il y a un problème en cours d'investigation qui touche HPE comme ESF.
Les cotisations AGIRC/ARRCO ont été prélevées (et versées aux organismes nous dit-on) sur la base de la rémunération à 100%.

CFTC ESF a dit…

Un Flash consacré au changement sur les Frais de Santé (exclusion du conjoint - adhésion facultative pour le conjoint à un tarif fixe) a été envoyé ce matin à nos abonnés.

Le texte est repris dans les posts 667, 668 et 669 du sujet consacré à ESF-DXC sur ce blog.
Voir: https://cftchp.blogspot.com/2017/04/dxc-esf-les-elections-cedp-de-juin-2017.html?commentPage=4

CFTC ESF a dit…

@339
ESF-DXC est toujours incapable de répondre sur le sujet.

Anonyme a dit…

https://www.channelnews.fr/hpe-et-ibm-pirates-par-la-chine-86201

Anonyme a dit…

Bonjour.
Je suis en CMS depuis Novembre 2018 et je vois dans la paie du Décembre 2018 que les CP + RTT ont été remis à zéro.
Quelqu’un sait où ils sont ? Merci.

Anonyme a dit…

https://www.channelnews.fr/la-reduction-des-effectifs-affecte-la-capacite-de-recrutement-de-dxc-88202

Anonyme a dit…

Bonjour,

Pour toute les demandes concernant le congé de mobilité (GPEC Out 2017 et 2018),
comment indiquer clairement le destinataire du "Case" sur le portail externe RH de DXC ?

Par exemple ? :

Destinataire: DXC-ESF France / service RH / Relations Sociales ESF

Objet: DXC-ESF: GPEC Out 2017 (suivi de l'objet proprement dit)

Merci

Anonyme a dit…

Bonjour 345,
Les services RH et relations sociales et GPEC sont une même équipe et travaillement ensemble main dans la main d'où une seule entrée pour les contacts. A un moment, c'était le directeur des relations sociales lui même qui s'occupait de la redirection des mails vers les équipes ou personnes concernées.
Bien cordialement
Aimé

Anonyme a dit…

Bonjour
j'ai une question le montant retenu du PASS dans le calcul du plafond maximum autorisé (dans mon cas 8 PASS). Est ce la valeur au momemnt de la signature de la convention de rupture qui est retenue ou la valeur du PASS au moment de la signature du solde de tout compte?
Le PASS annuel au moment de la signature de la convention de rupture en septembre 2018 était à 39 732 €. Mais le PASS a changé de valeur au 1 Janvier 2019 à 40 524 €.
en attente de votre clarification
merci d'avance

Anonyme a dit…

Bonjour Aimé,

Merci pour ta réponse @346. (Je suis 345)

J'avais ouvert un "case" pour communiquer aux RH des informations au sujet du statut d'une procédure dans le cadre de mon congé de mobilité.
Il a été fermé 2 mois après son ouverture.

J'avais donc un doute sur la rédaction de mon "case".

Cordialement

CFTC ESF a dit…

@343
Nous nous excusons de n'avoir pas répondu à ta question, celle-ci nous avait échappé.

Concernant les jours de congés, RTT : n'ont-ils pas été payés en début de congé de mobilité ?

CFTC ESF a dit…

@347
Le texte de l’accord RCC 2018 ne précise pas la date d’évaluation du plafond.
On est donc ici dans un cas d’interprétation du texte de l’accord.

Initialement, la référence au PASS est lié à des considérations d’exonération partielles de cotisations sociales et permet de faire évoluer ces conditions avec le PASS.

A notre avis, il devrait en être de même pour le plafond des indemnités :
Celles-ci sont liées à l’engagement de rompre le contrat de travail, engagement contenu dans la convention de rupture conventionnelle signé entre le salarié et l’entreprise.
Cette rupture n’étant effective qu’à la fin du congé de mobilité, nous pensons que ce sont les plafonds en vigueur à la fin du congé de mobilité qui s’appliquent.

Anonyme a dit…

Je suis 343.
Merci pour la réponse.
Non, ils n'ont pas été payés en début de congé de mobilité.

Anonyme a dit…

Merci 349 de ta réponse, je suis 343.
Non, mes jours de congés + RTT n'ont pas été payés en début de congé de mobilité.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je suis en Congé Mobilité Senior (GPEC OUT 2017)
Je perçois l'allocation mensuelle correspondant à 75% de la rémunération brute mensuelle moyene.

Dans la déclaration des revenus 2018
pourriez-vous me confirmer que ces revenus sont à déclarer à la ligne 1AP ("Autres revenus imposables connus chômage,préretraite")
comme indiqué en page 94 de la notice

"06-traitements_salaires_81a108.pdf" sur le site www.impots.gouv.fr

Voici un extrait de la page 94 (ou page 14 du fichier PDF)

ALLOCATIONS PERÇUES EN CAS DE PRÉRETRAITE
déclarez lignes 1AP à 1DP

– l’allocation versée dans le cadre d’un dispositif de préretraite
d’entreprise (“préretraite maison”)

Merci d'avance

Cordialement

Anonyme a dit…

@347 et @350.

Merci beaucoup de cette analyse... Je vais contester mon solde de tout compte par courrier... .
Cordialement

Anonyme a dit…

@347 @350 @354

voici la réponse obtenue. Etant donné le délai entre ma question et la réponse, cette réponse était déjà prête (question envoyée le Samedi après midi, réponse reçue le lundi matin à 7.39.....)

Je serais intéressé de votre point de vue....

Cdt

Réponse de ADP-GSI.

Le régime social des indemnités de rupture est fixé par le dernier alinéa de l’article L242-1 du code de la sécurité sociale.

Ce texte exclut de l’assiette des cotisations la part des indemnités de rupture du contrat de travail dans limite de deux fois la valeur annuelle du plafond de cotisations.

A ce titre, les dispositions légales visées ci-dessus relatives à la situation de rupture du contrat de travail doivent être comprises intrinsèquement.

En effet, il ne saurait y avoir de révision de la valeur du plafond d’exonération par autant de versement qu’effectués par l’employeur.

L’Administration sociale a répondu à ce cas en retenant la valeur du plafond du premier versement de l’indemnité de rupture. Qui commence donc pour nous le mois du versement de l’acompte des 30%

Les réformes introduites par les décrets du 21 novembre 2016 et 9 mai 2017 sont sans incidence sur la détermination du plafond d’exonération sociale des indemnités de rupture.

Cette limite est fixée dès le premier versement.

Par ailleurs, l’argument d’un risque de rupture d’égalité de traitement selon que le salarié perçoive par anticipation ou non tout ou partie de l’indemnité de rupture est inopérant.

De facto, la perception avancée, même partiellement, de l’indemnité de rupture met les salariés dans des situations différentes.

Il est donc maintenu pour le moment l’application de la circulaire de 2011 qui n’a nullement été remise en cause par celle de 2017.

Pour rappel la circulaire de 12/2017 ne concernent pas les indemnités de rupture mais les calculs des nouveaux plafonds.

Unknown a dit…

Bonjour à toutes et à tous, parti avec la GPEC Sénior fin janvierier 2018, tout se passait très bien jusqu'au mois de mai 2019. En effet, après six mois de préavis, l'allocation de congé de mobilité est bien passée à 75% avec des charges allégées, ce qui est tout à fait normal, par contre ce qui n'est pas vraiment très clair c'est que cette période transitoire ne peut durer que 9 mois, or, en ce qui me concerne cette période va durer 18 mois. Au-delà, l'allocation est toujours de 75%, mais avec un retour en force des charges sociales, en résumant : en passant à 75%, j'ai perdu 400€, ce qui était encore gérable, mais après le 1er mai, c'est 800 € que j'ai perdu, ce qui ne l'est plus du tout. Je ne conteste pas le principe puisque c'est la loi, par contre une information sur le risque de perdre en gros 50% de ses revenus après 15 mois aurait été la bienvenue. Ce commentaire est donc posté pour avertir les personnes concernées par une future GPEC Sénior dont la période post préavis - non financée par les allocations - dépasserait les 9 mois.

CFTC ESF a dit…

@ 356
Les chiffres cités dans ton intervention nous paraissent assez approximatifs.
L’exonération sociale au-delà du préavis et sur une durée de 9 mois ne concerne que les cotisations de sécurité sociale.

Pour le futur, ce système spécifique de congé de mobilité dans le cadre d’un PSE n’existe plus.
Il est en droit remplacé par un congé de mobilité (même nom mais d’une nature et d’un fonctionnement différents) dans le cadre d’une RCC ; pour ce congé de mobilité, l’exonération sociale est d’une durée de 12 mois débutant immédiatement.

A ce jour, les directions ESF ou DXC en France n’auraient aucun projet de RCC dans les cartons, préférant semble-t-il susciter des départs par d’autres manœuvres.

Patrice ANDREU a dit…

Bonjour, la durée de mon congé de mobilité gpec sénior est de 32 mois pour un départ à la retraite au 1er octobre 2020 : 6 mois de préavis payés à 100% de mon ancien salaire et cotisations normales, 9 mois payés à 75% avec des cotisations allégées (circulaires 2003-148 du 9 octobre 2003 et 2007-049 du 8 mars 2007), 9 mois à 75 % avec des cotisations normales - par normales je veux dire que pendant les 9 premiers mois à 75 % la rémunération est exclue de l'assiette des cotisations de sécurité sociale mais soumise à la CSG à un taux spécifique - 8 mois supplémentaires financés par mes allocations à 100% et cotisations normales. Je vous assure que ce n'est pas du tout approximatif quand vous vous retrouvez avec un trou budgétaire de 800€ par mois, c'est bien réel. Bien content de savoir que celà n'existe plus pour les futurs "gépéciens".

CFTC ESF a dit…

@358
Il nous semble que les éléments fournis ne permettent pas de conclure à l'existence d'un « risque de perdre en gros 50% de ses revenus ».

Nous ne connaissons pas le détail de ta situation.
Cela dit, si 800 euros de moins font 50% de baisse, cela met une rémunération initiale à 1600 euros, ce qui :
1) est faible dans ESF, hors situation particulière (temps très partiel, etc.),
2) ne peut expliquer les variations évoquées, compte tenu des taux des cotisations salariales appliqués.

A noter que sur la période, il y a eu aussi des changements notables sur le financement de la protection sociale (baisse ou suppression de certaines cotisations sociales salariales, hausse de la CSG, etc.), ainsi que la mise en place du prélèvement à la source (PAS) de l'impôt sur le revenu.
Toutes choses qui se répercutent directement sur le net payé.
Concernant le PAS, il faut le neutraliser dans les calculs comparatifs.

moi a dit…

Bonjour 358
parti en GPEC Senior en Avril 2018, j'ai sur la paie de mai 2019 environ 400€ en moins.. que qui me donne environ 70% de mon ancien salaire (sur les 75% attendus)

Patrice ANDREU a dit…

A 358 et 359 effectivement, ce n'est pas 50 mais 30 % de moins et donc 70% de mon ancien salaire au lieu de 75%. Le prélèvement à la source, c'est depuis janvier 2019, donc çà n'a pas une incidence énorme sur la différence du net, d'autant que mes revenus ayant baissé, le taux appliqué sera plus faible en juin.

Anonyme a dit…

Bonjour. Même cas que 360, depuis la fiche de paie de mai 2019 au niveau du net à payer avant impôt je vois que je suis proche des 70% de mon ancien salaire...

Anonyme a dit…

Bonjour ,même cas pour moi . Parti en GPEC en avril 2018 et congé mobilité jusqu’en Avril 2020 surprise sur ma feuille de paye de Mai : Mon salaire imposable et mon salaire net de mai 2019 sont nettement inférieurs à ceux des mois précédents (la minoration pour le salaire net dépasse les 500 euros). Notamment parce que les cotisations de SS et la CSG non déductibles ont beaucoup augmenté (calcul sur la base du total brut, soit une base bien plus importante que la base des mois précédents).

Est ce normal ? et si oui pourquoi ..en tout cas pas communiqué

Anonyme a dit…

En relisant convention de rupture il est précisé que la rémunération reçue pendant 12 mois est soumise au même régime de cotisations et contributions sociales que celui de l'allocation versée au bénéficiaire du congé de reclassement a laquelle elle est assimilée..au delà la remémoration est soumise intégralement aux charges..Donc normal

moi a dit…

normal... sauf qu'on avait annonce 75% de salaire pendant le reste du conges mobilite et non 70%....

Anonyme a dit…

Quand je dis normal je veux dire que c’était écrit dans la convention de rupture sans avoir aucune idée de l'impact.il est clair que c'est beaucoup plus que je ne l’imaginais et je n'ai pas vu d'information sur ce point.. Ca n'aurait pas changé ma décision mais peut etre important CFTC d'en informer les futurs candidats..Sur un congé mobilité de 4 ans ça dit se sentir .

Anonyme a dit…

confirmation GPEC franc ' tu ne bénéficies actuellement plus de l’allocation de CM exonérée pendant les 12 premiers mois de CM'

Anonyme a dit…

bonjour, pouvez vous nous donner des informations sur la résolutions des problèmes suivants:
- cnav et agirc arrco 2017 et 2018 periodes incomlète et montant/points erronés.
point extrêmement important (retarite en septembre 2019)
- Mercer à plus de 6 semaines toujours aucun rempboursement sur facture importante
- Mail des contacts communiqués RH au début du CM ne sont plus valide.

En règle général, aucun contact possible pour la résolution des problèmes pour les personnes qui sont en CM.

merci de votre compréhension

Anonyme a dit…

Bonjour 367,

Pour avoir une réponse de GPEC France, as-tu créé un case via https://dxchr.service-now.com
ou
as-tu envoyé un mail à france.hr-information@hpe.com (RH ESF)

Merci d'avance pour ta réponse

Anonyme a dit…

Sur le sujet des 70 ou 75% du salaire après 6 mois, peut être l'avis des élus CFTC ayant négocié avec d'autres syndicats la GPEC serait-elle la bienvenue (ad minima sur la conduite à tenir), non ?
merci

Patrice ANDREU a dit…

A 370, la conduite à tenir, à mon avis, c'est de s'accrocher au bastingage et de faire avec, car comme il s'agit d'une loi - qui est mentionnée à l'intérieur du document de GPEC mais pas clairement identifiée comme faisant descendre de 5% supplémentaire l'indemnité versée - il ne peut y avoir de contestation possible. Il n'en reste pas moins que, en ce qui me concerne, ce petit détail a complètement désorganisé notre budget et nous a mis dans une situation financière plus que critique alors que nous avions planifié tout autre chose. Certes, cela ne va durer que neuf mois jusqu'à ce que je retrouve 100% de mon salaire grâce au complément tiré du total des allocations et ce jusqu'à ma prise de retraite définitive mais çà apporte une connotation négative à un processus qui jusque là se passait parfaitement bien.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je suis parti avec la GPEC 2017 en Congé Mobilité sénior.

Merci à tous ceux qui ont partagé des informations au sujet de la fin de la période de 9 mois payés à 75% au delà de laquelle les cotisations ne sont plus allégées.
Sur mon bulletin de paie de mon 10ème mois de CM (après 6 mois de préavis), comme prévu, les cotisations sont redevenues normales.

Mais, pour les cotisations qui concernent la retraite, pour le libellé "Sécurité Sociale plafonnée",
Part salariale: le taux de 6,9000 s'applique à 100% de mon salaire brut actuel (75% de mon ancien salaire)
Par patronnale: le taux de 8,550 s'applique à 100% de mon salaire brut actuel (75% de mon ancien salaire)

Il me semble que ces 2 taux de 6,900 et 8,550 devraient s'appliquer au plafond mensuel de la Sécu (PASS) à savoir 40524 /12 soit 3377 euros (comme la "Complémentaire Tranche 1") et non à 100% de mon salaire brut ?


Merci d'avance pour la réponse

CFTC ESF a dit…

@372

Exact.
Dans la rubrique "RETRAITE", la cotisation "Sécurité Sociale plafonnée" est prélevée sur la base du salaire plafonné à 3377 Euros qui est la valeur du PMSS.
C'est la cotisation "déplafonnée" qui est prélevée sur le salaire complet.

Il faut demander une correction auprès de la paye ESF / DXC.

Anonyme a dit…

Bonjour,

@373
Merci pour ta réponse.

J'ouvre un ticket via "service-now"

Cordialement

Anonyme a dit…

Bonjour,
la mutuelle Mercer se termine lors du passage à la retraite. Ce sera mon cas fin septembre.
Mercer ne me répondant pas (sauf accusé de reception:
Nous avons bien reçu votre message faisant suite à la demande référencée [TCK-1834455-1567689301] et initialement créée le 5 septembre 2019 à 15:15:01.), avez-vous des suggestions sur la meilleure mutuelle du momment pour les retraités SVP?
Cdt,
Paul N°HP 138379

Unknown a dit…

Bonjour,
Je suis GPECout 2016 et en fin de portage de mutuelle Mercer ce mois-ci. J'ai aussi été transférée vers DXC pendant mon congé de mobilité. Avec le changement de mutuelle en cours, est-ce qu'il existe toujours l'accord avec Mercer pour les anciens HP retraités ou licenciés? Ou est-ce que AON prend le relai? Merci d'avance pour votre réponse.

Anonyme a dit…

Bonjour,
Dans le même cas que 375 & 376, je recherche mutuelle désespérément ...
Bon voila ou j'en suis:
a) Théoriquement MERCER doit pouvoir nous prolonger aux mêmes conditions qu'actuellement mais le tarif évoluera (à la hausse bien sûr dans les 3 années à venir) en outre aucune certitude que ce soit les mêmes conditions pour le conjoint. J'ai fait une demande en sens, sans réponse depuis 1 mois de la MERCER. Ce que j'en ai lu est que ces Mutuelles de Groupes ne savent pas bien assurer les personnes individuelles. Une demande "anonyme" vers MERCER m'a conforter en ce sens: ils ne sont pas compétitif.
b) J'ai l'abonnement UFC QUE CHOISIR (promis je n'ai aucun intérêt avec eux) et ils ont un site très bien fait sur la comparaison des mutuelles en fonction des besoins. https://www.quechoisir.org/comparateur-mutuelle-n21207/
Je recommande car il permet de se faire une propre opinion en fonction de sa situation et prévisions de ses besoins.
c) A ce jour je suis en phase de décision entre 3 ou 4 qui sont soit des vraies mutuelles (de plus en plus rares) soit des filiales de grands groupes (meilleur rapport qualité prix) par exemple AVIVA (filiale MACIF) ou AGIPI (filiale AXA)

Voila le choix étant avant tout et surtout une analyse de vos besoins et qui seront à n'en pas douter plus forts avec l'âge ... mais çà c'est la vie !

Anonyme a dit…

377 as tu regarde la mutuelle de lassociaion des anciens HP:association RHP ..paraît que compétitif

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je suis RCC Septembre 2019 et partirai à la retraite en 2021, mais le point sur la mutuelle de 376 et 377 me concerne aussi.
378, tu mentionnes "la mutuelle de l'association des anciens HP:association RHP ..paraît que compétitif". Mon point concerne les "anciens HP puis HPE puis ES-DXC...
Quelqu'un dispose-t-il ou -elle des coordonnées de cette mutuelle pour les contacter et recueillir leur avis?

Anonyme a dit…

Bonjour à tous,

Je suis parti en Congés mobilité fin Avril 2018 avec option 17 mois à 75%. mon contrat s'est donc terminé fin Septembre. Je n'ai pas reçu l'attestation employeur ni le détail du solde de tout compte. Suis-je le seul dans ce cas ?

Anonyme a dit…

@380 je suppose que tu as rappelé a la rh que ton congé s arrêtait et fournit un justificatif adéquat ; dans ce cas tu as du recevoir le solde du congé sur ta fiche de paye de de septembre
pour le reste tu le recevra le mois prochain
c est en tout cas ce que je viens de vivre

Unknown a dit…

Je suis #376. J'ai enfin réussi à obtenir une réponse de Mercer et je peux bénéficier du contrat AEERP pour les retraités et licencies HP. Par contre HR DXC doit me remplir une partie de la fiche d'adhésion et l'envoyer à la MERCER. J'ai utilisé l'adresse es_hr_france_center@dxc.com pour leur demander mais pas de réponse pour l'instant. Est-ce qu'il y a un autre contact HR SVP?

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je suis SUR DXC ESF France et en congé de mobilité senior depuis février 2018.
Je viens de consulter mon relevé de points Agirc Arrco et l'année 2018 est incomplète (uniquement jusqu'à fin juillet 2018).
Savez-vous si cela est un problème global ou pas ?
Qui dois-je contacter ?

Merci pour votre aide

Anonyme a dit…

Pour 383,
je suis dans le même cas que toi, en congé de mobilité senior DXC ESF, avec les mêmes dates de départ.
Mes points Agirc Arrco s'arrêtent également en juillet 2018, à la fin du préavis.
Ma compréhension est que les points associés au congé de mobilité seront calculés plus tard (à la fin du congé de mobilité ?), et tiendront compte de 100 % du salaire de référence.
J'ai entamé mes démarches de demande de retraite, et je pense que je recevrai une retraite provisoire calculée sans les points depuis août 2018 jusque la fin du congé de mobilité (février 2020 pour moi). Le montant devrait être réajusté ensuite. Je ne sais pas quand le nombre définitif de points sera transmis à Agirc Arrco. Quelqu'un qui est déjà passé par là peut-il nous renseigner ?

Anonyme a dit…

A 383 et 384. De passage dans mon patelin (Toulouse) AGIR ARRCO passant par là je suis allé les voir. En fait pour eux un dossier à traiter en Février ou Mars 2020 pour moi n'est pas une priorité. Il manque des points, oui ils vont s'en occuper ... La personne m'a dit début Octobre, qu'en ce moment ils régularisaient les dossiers de départ retraite du 1er Octobre ...
En instant sur le fait que eux payaient en début de mois vs Assurance Retraite qui est en début de mois suivant ... sauf le premier mois qui peut avoir 1 mois de retard ... sic !

Anonyme a dit…

@ 383 et 384 , pas d inquiétude , vous régulariserez votre dossier en envoyant les justificatifs demandes après votre demande de retraite
un payement provisoire sera mis en place et la régularisation se fera 2 mois après votre fin d activité
peu être même une bonne surprise a ce moment la vu les cotisations engendrées par la prime

Anonyme a dit…

Bonjour,

Merci à 385 et 386 pour leurs réponses :-)

Sinon pour 384, mon congé de mobilité s’arrête fin Avril 2020.
Ce serait bien si on pouvait échanger directement ensemble sur nos démarches pour s'entraider, qu'en penses- tu?
Peux-tu me communiquer un numéro de téléphone ?

Merci

Anonyme a dit…

387 mon expérience est la suivante :
1: le mois de mon départ en retraite j'ai touché la CNAV et une estimation de l'AGIRC/ARCCO qui ensuite envoie le dossier à l'AG2R
2: AGR2/AGIRC/ARCCO ont 120 jours pour déterminer la pension définitive
3: 2 semaines avant les 120 jours, l'AG2R m'a demandé mes bulletins de paie de mes 2 dernière années

donc faut être patient.

pour contacter l'AG2R il faut utiliser twitter, c'est le nouveau standard de communication : @AG2RLMQUESTIONS

bonne chance

Anonyme a dit…

Bonjour,

A 388, merci pour ton retour d'experience !

Sinon, j'ai un autre problème concernant l'adresse email de la RH a contacter pendant le CM, à savoir : hr.france.information@dxc.com qui m'avait été indiquée dans le kit de départ.
Cette adresse ne fonctionne pas et me revient en delivery failure.

Connaissez-vous la nouvelle bonne adresse ?

Merci pour votre aide.

Anonyme a dit…

Je suis 384.

Merci 385,386, 388 pour leurs réponses.

Pour 388, AG2R n'intervient pas dans mon cas. Ma demande de retraite est faite uniquement à la CNAV et AGIR/ARCCO.
Quand je recevrai ma notification de retraite, je dois l'envoyer à BPI qui le transmettra à ESF.

Pour 389, heureusement que BPI intervient, car en effet il est très difficile de contacter les RH directement. Il me semble que le seul moyen est d'utiliser DXC connect https://dxchr.service-now.com/csp, avec un compte externe. Je l'ai utilisé il y a un an. Ils ont mis beaucoup de temps à répondre, c'est peut-être mieux maintenant (?).

Anonyme a dit…

Bonsoir,

Pour répondre à 389.
Les personnes parties en RCC phase 1 courant septembre 2019 (provenant de DXC ESF) ont reçu le mail suivant de BPI pour pouvoir contacter la RH dans certains cas :
"Bonjour,

Faisant suite à nos récents échanges et votre adhésion à l'accompagnement de BPI, je vous informe que DXC ESF a mis à votre disposition une adresse mail pour toutes les questions qui dépassent le champ de compétences de BPI (versement des acomptes, des congés, erreurs sur les montants et dates de versement etc...).

Je vous remercie donc d'adresser vos questions directement à l'adresse suivante :
rcc_esf@dxc.com

Je reste bien évidemment à votre disposition pour toute autre question ou précision.

Bien cordialement, Le consultant BPI"

En espérant que tu auras réponse à tes questions avec cette adresse mail. Cdlt

Unknown a dit…

Je reviens sur un vieux sujet, et je ne retrouve le post de discusson... Il s'agit du split de l'action HPE lors de la creation de DXC (et la meme operation avec MicroFocus). Quelques mois apres l'operation nous avions ete informe par la BT que le traitement fiscal avait finalement ete changé en la faveur des employes, mais qu'il fallait pour en beneficier faire une demarche au pres du Centre des Impots de Noisy. Ce que j'ai fait. Plus de nouvelle depuis jusqu'a hier ou je recois un nouvel avis d'imposition me demandant de payer plus de 3500 euros de plus sur l'impot de mes revenus 2017. En regardant de plus pret ils ont reintegrér une somme en plus value mobiliere. J'espere qu'il s'agit de la premiere etape d'un processus, et que je vais avoir une remboursement du trop payé de l'epoque qui compensera (la BT m'anoncer 4600 de regularisation fiscale)... Suis je le seul dans ce ca?

«Les plus anciens ‹Précédent   201 – 392 sur 392   Suivant› Les plus récents»

Enregistrer un commentaire