ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

Forum France-Canada sur l’aide aux salariés Un formidable succès !

DXC-ESF Fin du volontariat GPEC out 24/11. Transferts CET-Perco 29/11

HPE Next What is next ?

Le coin des Entco Au service des salariés Micro Focus

Epargne Salariale HPE FY18 Avant le 24 novembre !

Mutuelle Santé HPE 2018 Rattrapage pour les retardataires demandé par la CFTC

NAO HPE 2018 Quelques bonnes nouvelles

Objectifs FY18 Flash Pratique HPE : les conseils CFTC

HPE PSE GPEC Out Vos questions, des réponses

HPE Politique voiture Gel des commandes

Congés HPE Ceux à prendre en fin d’année + jour de pont 2018

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mardi 3 octobre 2006

Portrait du nouveau PDG du Groupe HP en France

Les leaders syndicaux ont rencontré ce matin notre nouveau PDG, Yves de Talhouët, en présence de Francesco Serafini, et de son prédecesseur par intérim Johan Deschuyffeleer qui sera donc resté 6 mois mais qui continuera le temps nécessaire pour assurer la transition.

Avant de rejoindre HP, Yves de Talhouët était depuis le 3 septembre 2004 Président de Oracle France SAS avec la mission d'assurer la gestion et le développement de la filiale française d'Oracle Corporation. Il a annoncé son départ aux employés d'Oracle le 4 septembre 2006.

Avant cela, il est devenu en 2002 Vice President Europe du Sud, Middle East and Africa, en charge des activités de conseil et intégration de systèmes de Schlumberger-Sema, racheté en 2003 par AtosOrigin.

De 1997 à 2002, il a occupé chez Sema Group les fonctions de Directeur de la branche réseaux et communications : en 1999, il est nommé Président de Webtec, entité de Sema Group regroupant l'ensemble des solutions " e-business " et en 2001, il devient Président de l'activité Transport de SchlumbergerSema.

En 1989, Yves de Talhouët a créé et dirigé la société Devotech, spécialisée dans le conseil en télécommunications et l'ingénierie des centres appels, qu'il vendra à Sema Group fin 1996.

De 1983 à 1989, il a résidé aux Etats-Unis où il a travaillé successivement pour la société Telenet (devenue Sprint), la société Extrema (start up) et la Banque Mondiale.
Yves de Talhouët est diplômé de l'Ecole Polytechnique, de l'Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications et de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris

Marié depuis 24 ans, 3 enfants de 18, 20 et 22 ans. Breton et Vosgien d'origine, passionné de montagne, il connait bien la région de Grenoble et de Sophia.

En breton, Talhouët signifie le front de la forêt.

Points forts selon nos sources :
- Anglais parfait (7 ans passés aux USA)
- Expert en système d'intégration, télécom, software, outsourcing.
- Très présent sur les dossiers commerciaux.
- A créé plusieurs entreprises, expérience pan-européenne (UK, Suède, Italie...)
- Bon CV, carnet d'adresses fourni, sort volontiers en clientèle : les commerciaux devraient apprécier.

Points d'interrogation :
- Redoutant chez Oracle le futur manque d'autonomie du patron de pays et craignant de ne pas "trouver des espaces de libertés au milieu des processus qui nous sont imposés", motivé pour partir, saura t'il les découvrir chez HP qui fonctionne à peu près de la même façon ?
- Son intérêt affiché pour la vocation internationale et les centres d'expertise HPCCF sera à confirmer.
- Quelle sera son implication dans le dialogue social ? Ayant délégué à la DRH et peu présent sur ce terrain chez Oracle, quel rôle y a t'il joué dans la perte d'avantages sociaux et le turnover très important (9,3% de démissions sur les quatre derniers trimestres) ? Nous l'avons invité ce matin à prendre rapidement connaissance des nombreux dysfonctionnements dont se plaignent les employés sur ce blog notamment et à être attentif aux derniers PV de CE, de CHSCT, aux questions DP qui donnent une bonne idée des problèmes rencontrés. Sera t'il très actif pour y remédier ?
- Avec comme priorité de Francesco Serafini la croissance interne et externe, son expérience de l'intégration PeopleSoft chez Oracle l'aidera t'il à faire mieux que ses prédécesseurs pour faire les bonnes acquisitions et intégrer dans de bonnes conditions les employés en provenance d'autres sociétés ?

L'avenir nous donnera les réponses...

36 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

En breton, Talhouët signifie le front de la forêt.
On peu dire aussi l'orée du bois ou mieux l'orée de la foret.Espréront qu'il n'attendera pas les employés à l'orée du bois ou plutot au tournant du prochain plan social!.

Anonyme a dit…

Je trouve le profil d'Yves tres interessant pour les activites HP en France. En particulier, sa formation et ses connaissances telecoms permettront a Yves de bien comprendre le business OpenCall (dont une grosse partie est basee en France), ainsi que les besoins specifiques aux forces de R&D.
A voir dans le temps donc - mais plutot enthousiaste pour l'instant !

Anonyme a dit…

D'accord aussi. Le profil a l'air interessant, notamment son experience en integration qui pourrait nous aider a faire progresser le business de services plutot pauvre en France. Il pourrait aussi aider a faire une acquisition dans ce domaine pour booster la croissance...

Anonyme a dit…

A l'attention de tous les employés d'HP en France

Bonjour,

C'est avec émotion que je vais partir d'HP en France pour prendre de nouvelles fonctions sur des projets stratégiques dans l'équipe directe de Francesco au niveau EMEA.

Je suis convaincu que vous pouvez continuer à développer de manière significative l’activité dans le futur. Cette conviction est le fruit des six derniers mois pendant lesquels j'ai pu observer et écouter beaucoup d'entre vous, ainsi que nos clients et partenaires.

Mais parfois, nous ne sommes pas suffisamment conscients du potentiel d'HP en France. Par exemple, si l'on compte le nombre de sièges sociaux et de filiales de groupes étrangers installés ici, il y a de réelles opportunités pour développer un business important et assurer notre croissance.

Je me suis souvent engagé personnellement auprès des clients. Avec l'aide d'Yves, je ferai tout mon possible pour que ces promesses soient tenues dans le temps.

J'ai eu plaisir à travailler et à discuter avec beaucoup d'entre vous depuis mon arrivée en mars dernier. J’ai pu apprécier vos qualités humaines et votre sens du travail. Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui m'ont aidé dans ma mission. Et je ne vous en veux même pas d’avoir écorché mon nom !

J'ai pris la décision de retourner dans mon pays d'origine. Ma famille m'attend à Bruxelles pour vivre de nouveau avec nos proches, parents et amis.

Dans l'immédiat, j'assurerai une transition fluide avec Yves. Je lui souhaite tous mes vœux de réussite.

A bientôt,

Johan

140329 a dit…

J'aime bien la facon dont 03 octobre, 2006 12:10 associe naivement la mention d'un diplome dans un certain domaine a une certitude d'avoir une bonne comprehension sur le sujet.

Pour commencer il a du souci a se faire avec la satisfaction client :

http://www.theinquirer.net/default.aspx?article=34826

Anonyme a dit…

au vu de son parcours, on peut craindre que ce soit ceinture pour les prochains plans ...;-((((
perso je n'apprécie pas que le PDG n'ait pas été choisi en interne

Anonyme a dit…

Un XTelecom patron de HP France - moi je trouve ça plûtôt bien. A la fois pour le réseau qui devrait bien nous aider dans les telecoms et pour la personnalité qui tranche sensiblement avec celle du manager HP apparatchik. Mais si le modèle est Mark Hurd ou Francesco Serafini, je partage l'inquiétude de l'auteur du blog : y trouvera-t-il son compte autrement qu'en stock-options ?

Anonyme a dit…

Premier chantier pour notre nouveau PDG : Comm' Interne.
Sa biographie publiée sur l'intranet lui attribue la paternité de 4 enfants, et non pas 3 comme indiqué pendant le coffe talk.
Quelles sont les autres erreurs ?

Anonyme a dit…

bah les marins breton ont souvent fais des enfants en dehors du foyer, c'est surement une coquille ou alors le petit dernier n'était pas prévu ou souhaité :)

Plus sérieusement, Yves semble avoir le punch pour montrer la voie aux employés qui souhaitent changer les choses, s'il nous donne plus de responsabilités et d'autonomie, s'il balaye un peu ces procédures qui tuent l'initiative et la créativité, s'il soulage les commerciaux du poids d'un back office inopérant, s'il rend aux services leur capacité à délivrer, s'il prend le business là ou il est, au lieu de nous laisser nous réfugier dans des niches confortables mais sclérosantes, alors il pourra être exigeant sur les résultats et doubler le chiffre d'affaires.

CFTC HP a dit…

Le Monde

"Le groupe d'informatique américain Hewlett Packard a nommé un nouveau PDG pour la France et affiché sa volonté de tourner la page, un an après l'annonce de son plan social prévoyant plus de 800 suppressions d'emplois dans l'Hexagone, qui avait entraîné un tollé politique et syndical. Yves de Talhouët, ancien PDG d'Oracle France (logiciels), a été nommé PDG de HP en France, en remplacement de Johan Deschuyffeleer, qui assurait l'intérim depuis la démission de l'ancien PDG Patrick Starck en mars. Le nouveau dirigeant a d'emblée affiché sa volonté de "construire un projet de croissance" pour HP en France, affirmant lors d'une conférence de presse que l'entreprise était redevenue "très compétitive" après le plan social. HP compte particulièrement se développer dans les logiciels et les services informatiques, deux secteurs dans lesquels il estime avoir un potentiel de croissance en France, et envisage des acquisitions ciblées sur le marché des services. "Nous pensons que nous sommes trop petits dans les services en France", a insisté le PDG de HP pour l'Europe et le Moyen-Orient, Francesco Serafini. En septembre 2005, HP avait lancé un vaste plan mondial de restructuration, qui prévoyait initialement la suppression de près de 6.000 emplois en Europe, dont 1.240 en France, soit 25% des effectifs français. Après des négociations avec les syndicats, la direction avait révisé le nombre des suppressions d'emploi à 857. Le plan prévoit qu'il n'y ait "aucun licenciement forcé" mais doit se traduire par 989 départs volontaires. "Avant la troisième semaine d'octobre, le plan sera complètement terminé", a dit M. Deschuyffeleer, précisant qu'il restait encore 200 départs à finaliser. "Le plan social n'est plus un frein" à l'activité de l'entreprise en France, même s'il "l'a été", a-t-il ajouté, assurant que "l'ambiance était bien meilleure à l'intérieur de l'entreprise" ces derniers mois. Hewlett-Packard, qui affirme avoir fait face à un surplus de candidats au départ volontaire, a mis en place un "plan de réembauche" d'ici fin 2007. M. Deschuyffeleer a précisé que le groupe comptait embaucher "plusieurs centaines de personnes", surtout dans le commercial. Yves de Talhouët a défendu "un projet de recrutement, d'augmentation du chiffre d'affaires, de renforcement des expertises", soulignant que HP France avait "un fort potentiel" quand on compare ses performances "à celles de HP en Italie, en Grande-Bretagne ou en Allemagne". Le nouveau PDG table sur "une croissance significative de HP en France sur les trois à cinq ans qui viennent", qui pourrait être "de 50% à 100%".

CFTC HP a dit…

Biographie selon HP

Yves de Talhouët
Président Directeur Général d’HP en France, Vice-Président et Directeur Général de l’activité Solutions Technologiques
HP en France

Yves de Talhouët a été nommé le 2 octobre 2006, au poste de Président Directeur Général d’HP en France, Vice-Président et Directeur Général de l’activité Solutions Technologiques. Dans le cadre de ces fonctions, Yves de Talhouët a pour priorités d’affirmer le leadership d’HP en France, tout en stimulant la croissance par le maintien d’un haut niveau de satisfaction des clients d’HP. A la tête de TSG, il gérera les activités stockage, logiciels et services. Il dirigera les opérations de vente et de marketing à destination des grands comptes publics et privés.

Avant d’intégrer HP, Yves de Talhouët était président d’Oracle France depuis 2004 où il gérait un effectif de 1 300 personnes. Il a contribué à générer un chiffre d’affaires de 500 millions de dollars. Il a supervisé plusieurs projets stratégiques, notamment la fusion entre Oracle et Peoplesoft en France, la réorganisation de la segmentation de l’approche commerciale de l’éditeur et l’entretien d’un relationnel étroit avec le gouvernement français.

Avant de rejoindre Oracle, Yves de Talhouët a travaillé de 1997 à 2004 au sein de la même société de services qui est devenue successivement : SEMA, Schlumberger et Atos Origin. Après un vif succès à la tête du département Réseaux et Infrastructures, il a pris la direction au niveau mondiale des activités liées à Internet, avant de prendre en charge l’activité Transports. Ces différents succès lui ont permis d’accéder au poste de Vice-Président de SchlumbergerSEMA, en charge des activités conseil et intégration de système sur la région Europe du Sud, Moyen-Orient, et Afrique.
De1989 à 1996, Yves de Talhouët a été président de Devotech, société dont il est fondateur. Devotech fournissait des services de conseil au secteur des télécommunications et des services d’intégration auprès des centres d’appels. Yves de Talhouët a connu huit années de rentabilité et d’essor constants, avec des chiffres d’affaires allant jusqu’à 10 millions de dollars.

Yves de Talhouët a également travaillé comme chef de projet à la Banque mondiale à Washington. Il est diplômé de l’Ecole Polytechnique, de l’Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications et de l’Institut des Sciences Politiques de Paris.

Yves de Talhouët a 48 ans, est marié et père de 3 enfants.

Anonyme a dit…

Heureusement que certain reve !!!!!!!!!!!c est l'avenir

Anonyme a dit…

C'est bien. Certains croient encore que cela va changer leur boulot quotidien.

Anonyme a dit…

Votre avis sur le Coffee Talk de Yves de Talhouët:
Plutôt que de le donner en interne je préfère le partager avec vous. Vous pourrez voir la vidéo des demain sur l'intranet .Je préfère pour ma part me focaliser sur le non dit et le non verbal.car j'étais dans la salle à Issy.
Il n'y avait pas plus de monde que pour les présentations des résultats habituel, il y avait quelques chaises de vide au milieu de la salle.

Acte 1 Francesco égal à lui même sourire de requin qui nous dit avoir tenu ses promesses et nous donne sa vision de monsieur plus. La rien de neuf. Ensuite il introduit notre nouveau PDG et lui passe la parole mais s'aperçoit au bout de 30 secondes qu'il à oublié quelqu’un. Eh oui il a oublié de remercier Johan.

Acte 2 Johan a la parole ,c'est l'instant émotion ,il a les yeux rouges et les larmes lui montent aux yeux quand Francesco lui passe le micro. La salle lui fait un tonnerre d'applaudissements ,il sera à l'applaudimètre le grand "vainqueur" de cette après midi. En fait je crois que les employés l'aimaient bien ,plus en temps que personne qu'en temps que PDG .Mais c'est un pro et il se reprend vite, dit quelques banalités et finit par remercier tout le monde je vous le donne dans le désordre les RH de PY Tilly les employés quelques managers ,sa secretaire et même les partenaires sociaux !voila pour l’émotion.
Maintenant l’acte 3 ou plutôt la reprise du faux départ (arrivée coupée) !
Sur le fond rien de neuf mais on ne s’attendait pas à grand-chose le secret était connu depuis presque 3 semaines, et le blog était déjà passé par la. Par contre on a pu vérifier de visu ce que l’on avait appris de lui .Il est plus grand que Francesco et Johan, noblesse oblige, Par contre personne de son entourage ne l’avait briefé qu’en France on ne fait pas de retransmission via le web ou par audio des présentations du PDG français, ce n’est réservé qu’à M Hurd, nous on se contente de retransmission par stellite de la vidéo dans les salles de cafétéria aménagées pour l’occasion.
Il reprend à son compte un ancien slogan HP « NO RISC NO FUN » car renvoi les questions à Francesco dès qu’il ne sait pas ,cela peu être interprété comme de la prudence ,je reprendrai donc un autre slogan « A SUIVRE…. »

Bon tout au long de son discours je l’ai trouvé un peu raide et vite ennuyeux ,cela est du à son ton de voix monotone mais on avait été prévenu par nos amis d’Oracle ,ce n’est pas un orateur né.Cela promet pour les annonces des résultats .En fait on s’en fout car du nomment qu’ils sont bon et qu’on en touche un peu ,la manière importe peu !
Je ne l’ai pas trouvé très convaincant dans les raisons qu’il à évoqué et qui l’on fait venir chez HP, il a dit que sa porte était très souvent ouverte, et oui ce n’est pas quelqu’un qui a la culture de l’open space….
Quand à sa conclusion elle fut laborieuse et pas très fluide ce qui lui valu des applaudissements de courtoisie des employés.

En conclusion il est apparu ni bien ni mal ,il n’y eu pas de questions dans la salle à part une par écrit , pas de commentaires non plus dans les couloirs. Bref rien de bien enthousiasmant mais rien de grave non plus un polytechnicien c’est tout.

Anonyme a dit…

pour 17:48 il y en a qui croyent encore au pere Noel .Yves n'en a pas le physique du tout!il va tomber de haut quand il va s'apercevoir que sa marge de manoeuvre est plus que reduite en France a cause du fonctionnement de HP et des lois francaise bien défendues pas les syndicats de HP.
A tes voeux pieux je rajouterai et si tu pouvais nous donner un CPB digne de ce nom, diminuer notre niveau de stress, arreter de harcelement moral de certains petits manager qui se prennnet pour des capos et que tout le monde s'aiment.......Je prefere aller réver car comme le disait recement une amie la vie ce n'est pas comme à Eurodisney!!!

Anonyme a dit…

Jean Paul ,lors de l'intervention de notre nouveau PDG il à cité à deux reprise le BLOG une fois pour féliciter l’auteur du blog de donner la traduction de son nom Breton autre "bravo à l'auteur du blog pour la signification ..." et à une seconde reprise un peu plus loin concernant le fait qu’il était fait mention qu'il avait fait une seule intégration avec people soft alors qu'il en avait fait de multiple entre autre à l'occasion de la revente de sa société à SEMA, Schlumberger puis Atos Origin
Voila c’était ton heure de gloire et je ne t’ai pas vu dans la salle et je tenais encore à te féliciter pour ce super outil de communication que tu as mis au service des employés de HP merci encore.

Anonyme a dit…

"Le nouveau PDG table sur "une croissance significative de HP en France sur les trois à cinq ans qui viennent", qui pourrait être "de 50% à 100%".

C'est une très bonne nouvelle. En toute logique, ca devrait vouloir dire que HP France va stopper la spirale des suppressions de postes en France, avec toutes les conséquences négatives pour les employés, sous-traitants et pour l'état Francais, et donc devrait réembaucher à hauteur de la croissance de ses activités en France de 50% à 100% donc. A voir dans quelques mois.

Anonyme a dit…

Pour 04 octobre, 2006 07:58 ,
Ne rêve pas trop, tout ce que tu dis, était vrais, il y a quelques années avant la grande vague de mondialisation, maintenant, quand on nous dit croissance, il faut déchiffrer ; localisation, réduction coût et hausse des actions d’entreprise !
C’est le nouveau modèle économique en vigueur, regarde comment notre cher CEO (MH) est populaire aux USA.. IL a surement remonté le cours d’action HP mais n’a pas pour autant crée la valeur à jouter (part de marché significative ou nouveau produit révolutionnaire, etc. .) pour la société.
Il a justement viré 15000 personnes pour alléger le navire et délocaliser leurs travails en Asie !
Si notre nouveau PDG(YDT) suit la trace de son chef, il a surement réussir de se faire un nom dans le milieu d’affaire en France et ailleurs mais surement pas de croissance à 2 chiffres !

Anonyme a dit…

De plus si il a des objectifs de croissance externe comme j'ai compris, il est clair que cela ne ce fait pas sans casse ! Soyons lucide ...

Anonyme a dit…

Chouette on va avoir une prime :


Des destins particuliers qui éclairent d'un autre jour « ce plan social » décidé à cause de « risques futurs » qui pèsent sur le groupe. Pourtant, les salariés toujours en place vont bientôt toucher une prime, car le chiffre d'affaires et les profits de HP continuent d'augmenter...

http://www.lefigaro.fr/eco-entreprises/20061002.FIG000000366_hewlett_packard_face_a_des_departs_massifs.html

CFTC HP a dit…

La feuille de route du nouveau PDG HP France Yves de Talhouet

Anonyme a dit…

Et dans sa feuille de route, Yves a t-il prévu de me rentre l'argent qu'HP me doit ?

Et de répondre à l'injonction de conclure prononcé par le TPH qui a pourtant déjà expiré ?

Anonyme a dit…

Il a 48 ans,c est super.
il pourra faire un plan de depart en retraite à
50 ans dans 2 ans!

140329 a dit…

Va-t-il mettre en oeuvre ces procedes : http://www.theinquirer.net/default.aspx?article=34842
Decidement, toujours aucun regrets d'etre parti, quelle difference avec les annees 80.

Anonyme a dit…

il est de combien le golden hello
que va toucher yves....

Anonyme a dit…

14:00 HP ne te doit rien 15:52 tu es lourd 18:02 il y en a qui regrettent d'être partis 21:51 ce n'est pas bien d'envier son prochain. Tu es capable de faire le job ?

Anonyme a dit…

D'accord avec 22:06, stop aux pessimistes, attendons de voir avant de critiquer tout de meme, et arretons de véhiculer nous-même sur ce blog le caractère inéluctable des PSE, à croire que nous serions presque décus s'il n'y avait pas un prochain ?!!

Anonyme a dit…

connaitre son golden yeloow c est autant de cpb en moins monsieur de 22.06

CFTC HP a dit…

Pour 22:15 : s'il en a eu un (mais nos sources externes indiquent que ses prétentions étaient inférieures à celles d'autres candidats externes, IBM notamment, et rentraient parfaitement dans le budget de FS), alors il faut le diviser par environ 100 000 employés touchant le CPB...

Donc à toi de voir si c'est sérieux de parler d'impact financier de son embauche sur les employés, d'autant que cette prime reste à prouver et que beaucoup pensent que son arrivée doit faire gagner de gros contrats qui ne l'auraient pas été sans lui.

Anonyme a dit…

>arretons de véhiculer nous-même sur ce blog le caractère inéluctable des PSE,

Il est déjà commencé aux USA. Une grosse partie du support part aux indes.

Anonyme a dit…

http://www.theinquirer.net/default.aspx?article=34842

Heureusement que la loi française protège contre ça.

CFTC HP a dit…

Après le plan social, quels atouts pour quelles ambitions?

Anonyme a dit…

commencer par sortir des produit design , vos ecran plat LCD pour ordi comparé a d'autre sont MOCHE , c'est bien pour un bureau , mais y en qui recherche le design et quand c'est moche ils en veulent pas sur leur bureau , sinon d'apres les test vos ecran LCD sont correct mais loin d'etre parmis les meilleur , a part ca rien dire

Anonyme a dit…

remarque impertinente : dans le parours sans faute de notre nouveau patron, je lis qu'il n'a fait "que" Sciences Po après l'X ? A mon avis, c'est qu'il a été recalé au concours de l'ENA après... Nobody's perfect ;-)

Anonyme a dit…

Ben il a fait Télécom entre l'X et Sciences Po quand même. Pour l'ENA il avait pas le profil, il a des cheveux ;-)

CFTC HP a dit…

présence remarquée d'Ydt cet après-midi dans un CE HPCCF, une bonne première prise de contact.

Enregistrer un commentaire