ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

HPE Next What is next ?

Entco La DUP

DXC-ESF Infos GPEC Out

NAO HPE 2018 Quelques bonnes nouvelles

Mutuelle Santé HPE 2018 Rattrapage pour les retardataires ?

Epargne Salariale HPE FY18 Avant le 24 novembre !

Objectifs FY18 Flash Pratique HPE : les conseils CFTC

Forum France-Canada Un formidable succès !

HPE PSE GPEC Out Vos questions, des réponses

HPE Politique voiture Gel des commandes

Congés Ceux à prendre en fin d’année + jour de pont 2018

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

jeudi 1 janvier 2009

Les voeux de la CFTC HP

Qu'est ce qu'on peut vous souhaiter ?

D'avoir profité de cette coupure et passé d'excellentes fêtes de fin d'année, une bonne santé bien-sûr et aussi de traverser au mieux les difficultés HP et la crise économique et financière auxquels nous serons confrontés en 2009, avec des syndicats HP-EDS au mieux de leur forme pour vous défendre : tous uniques, tous unis !

Participez à nos nouveaux sondages de la colonne de droite !

Et pour bien commencer l'année, surtout dans le contexte HP-EDS : adhérez à la CFTC HP ! Car le moment est venu de rejoindre un syndicat représentatif qui se bouge vraiment pour vous, sans équivalent pour l'information et le service aux salariés. Pour être mieux informé, pour être mieux défendu, pour sortir de son isolement, pour soutenir notre action, pour redonner du sens à votre vie au travail, pour remercier, pour des gens, pour rendre service, pour représenter vos collègues, pour être un contre-pouvoir, pour notre convivialité, pour la diversité, pour nos réunions de site, nos universités ou nos ateliers, contre les injustices… Il y a forcément au moins une bonne raison d'adhérer à la CFTC HP en 2009 !

-> Témoignages des adhérents CFTC HP

43 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

je suis adherant depuis 2ans grace à des personnes formidable je me sens mieux et soutenu par des amis

Anonyme a dit…

Meilleurs voeux à toute votre équipe,car cette année s'annonce chargée en évènements et riches en actualité ,je crois que l'on est malheureusement pas au bout de nos surprises.Alors merci pour ce que vous avez fait pour nous en 2008 et restez uniques et unis pour 2009 car il faudra que vous soyez soudé pour défendre tous les employés HP en 2009.

Anonyme a dit…

Jean-Paul Perreault
Impératif français
www.imperatif-francais.org

Voeux de plein bonheur pour 2009

À tous ceux qu'unit, à travers le monde, la passion charnelle pour la langue française, j'adresse mes voeux de plein bonheur pour 2009. Année de combat justifiant qu'à aucun moment, la garde ne soit baissée.

Nous allons avoir face à nous, renforcé par des courants aux origines plus ou moins obscures, le flot disparate mais hélas un peu plus puissant chaque année, de l'anglophonie mondialisée. Ainsi nous faudra-t-il, jour après jour, lutter jusqu'en nous-mêmes pour ne pas succomber à la tentation de se fondre dans la glu qui peu à peu nous cerne, nous assaille et nous asphyxie.

Nous serons, un peu plus qu'en 2008, confrontés au ridicule et au grotesque, au tragique et (heureusement tout de même) au risible. Surpris, choqués, attristés, exaspérés, il nous faudra des nerfs solides pour supporter le spectacle des abaissements, des veuleries, des complaisances et des trahisons qui va nous être immanquablement proposé, douze mois durant.

La bêtise aura son mot à dire dans l'affaire. En France, elle a culminé en 2008 au Grand Prix de l'Eurovision, sanctionnée comme il se devait par une fessée publique magnifiquement mondialisée. Où se nichera son prochain avatar? A vrai dire, il lui sera difficile de faire mieux qu'une chanson nulle vociférée en anglais par un braillard de fête foraine.

La malhonnêteté intellectuelle consistant à faire passer pour oeuvres françaises des chimères et autres hybrides parrainés par les banques, répandra comme de coutume sa cervelle faisandée sur les écrans petits
et grands, l'argent investi et la dictature de l'audimat justifiant les contorsions de nos génies de la finance dite créative pour faire avaler la potion au spectateur. Il faudra débusquer les impostures et cette américanisation rampante des esprits qui en est la sournoise conséquence.

Le penchant malheureusement bien de chez nous pour la collaboration sous toutes ses formes, la tentation de la culpabilité bi-millénaire comme feuille de route, la vague nostalgie, peut-être, d'avoir raté le coup avec l'allemand il y a soixante ans, vont encore pousser à coup sûr quelques uns de nos hauts-responsables à franchir le pas vers l'anglicisation de nouveaux domaines. Université, medias, politique, les champs ne manquent pas où la bataille à mener déplacera le front mouvant du conflit. Il conviendra donc là aussi de ne baisser la garde à aucun instant.

Du bon boulot en perspective! Les masques tombent et c'est une bonne chose car il est important, dans ce genre d'affaires, de pouvoir identifier l'adversaire. Le propos n'est évidemment pas de prétendre placer le français comme langue véhiculaire planétaire, je pense que là-dessus, il y a consensus assez large. En revanche, il est permis à tout un chacun de se battre pour le respect des lois quand elles existent, comme pour celui de sa propre conscience d'être humain libre, capable de choisir et par-dessus tout désireux de ne pas subir
la loi du plus fort.

Bonne année! Hauts les coeurs francophones! Et comme vos Patriotes de 1837, « enrageons d'avoir raison »!

Ça maintient en forme et prévient les somnolences.

Alain Dubos
Ecrivain-Médecin
dubosalain@gmail.com
France


Source:
Impératif français
Recherche et communications
www.imperatif-francais.org
Imperatif@imperatif-francais.org
Tél. : 819 684-8460
Téléc. : 819 684-5902

Anonyme a dit…

Meilleurs voeux a tous les grouillots d'HP.

Et n'oubliez pas que depuis jeudi dernier, 10 jours de salaire sont retire chaque annee sur votre fiche de paie. Et le tout sans, contrepartie.

Faites le calcul, c'est assez interessant.

CFTC HP a dit…

Ton propos mérite quelques précisions car pas la peine de se détruire complètement le moral avec des informations incomplètes, même si il y a inontestablement accélération de la perte de pouvoir d'achat chez HP pour ce facteur de fin d'indemnisations ARTT en 2009 et d'autres :

les pertes de jours qui datent de 2006 ne concernent pas le millier de non cadres et cadres modes horaire PI/PII HPF-HPCCF qui sont toujours à 205 jours. En ce qui concerne les cadres forfaits jours, ils sont à 214 jours. Mais il ne faut pas comparer des pommes et des carottes : les 12 jours choisis supprimés étaient des jours mensuels non épargnables au delà d'un mois : non pris, ils étaient perdus. Donc pour ceux qui ne les prenaient pas tous chaque mois, et ils étaient nombreux chez les hommes, moins nobreux chez les femmes, la perte est relative voire inexistante. Car 4 jours dont 2 épargnables (les 2 jours de fractionnement) sont venus en complément, et surtout désormais il est possible d'épargner en tout 7 RTT , 2 jours de fractionnement, 3 jours d'ancienneté et 3 jours de congés payés contre seulement 6 jours précedemment (3 RTT et 3 ancienneté).

Sachant qu'un jour représente 0,5% d'une rémunération annuelle, et qu'ainsi 6% peut être mis de coté chaque année dans un CET 3 puis 1, ça n'est pas certain que beaucoup d'employés accepteraient de troquer l'accord ARTT actuel contre l'ancien d'avant 2005 si le choix était proposé.

Anonyme a dit…

Jean Dupont a commencé la journée tôt, ayant réglé son réveil-matin (fait au Japon) à 6 heures..

Pendant que sa cafetière (faite en Chine) filtrait le café(importé du Sri Lanka ).
Il s'est rasé avec son rasoir (fait à Hong-Kong). Puis il s'est habillé avec sa chemise (faite au Sri Lanka), ses jeans (faits à Singapour) et ses chaussures (faites en Corée).

Après avoir cuit son petit déjeuner dans son nouveau poêlon (fait en Inde) agrémenté de fraises (de Californie) et de bananes (du Costa Rica), il s'est assis, calculatrice en main(faite au Mexique), pour calculer son budget de la journée.

En consultant sa montre (faite à Taiwan), il a synchronisé sa radio (faite en Chine), puis est monté dans sa voiture (faite au Japon) pour continuer sa recherche d'emploi, entre deux fermetures d'usines (en France).

À la fin d'une autre journée décourageante, il décide de se verser un verre de vin (fait en Californie) en écoutant Britney Spears (refaite aux USA!), pour accompagner son dîner congelé (fait aux USA) met ses sandales (faites au Brésil) et allume sa télévision (faite en Indonésie).

Et puis se demande pourquoi il n'arrive pas à se trouver un bon job payant, ici en France...

Anonyme a dit…

http://tf1.lci.fr/infos/economie/conjoncture/0,,4214486,00-les-francais-voient-un-peu-moins-l-avenir-en-noir-.html

Anonyme a dit…

CFTC samedi 3 janvier 2009 13 h 37 CET

Ben moi si. Je preferais l'ancien accord. Si certains ne voulaient pas prendre leurs jours choisis, c'etait leur probleme. Il ne faut pas oublier qu'HP n'est pas le bon Dieu, et que quand on a des jours choisis a prendre, et bien on les prends et on dit non a sa hierarchie.

Maintenant, d'un point de vue comptable, il y a 10 jours travailles de plus pour zero remuneration suplementaire. C'est aussi simple que cela.

CFTC HP a dit…

Pas 10 jours, 8. On est passé de 206 à 214. Mais je comprend ta logique, toujours est-il qu'environ un quart à un tiers des jours choisis étaient perdus car non pris. Donc c'est abusif de généraliser sur ces 8 jours perdus. On a perdu d'un côté et gagné de l'autre, le bilan est positif ou négatif selon chaque cas particulier.

Anonyme a dit…

CFTC samedi 3 janvier 2009 19 h 11 CET

Oui exacte, on a perdu 10 jours d'un cote et gagne 2 de l'autre pour un bilan comptable de -8.

En ce qui concerne les jours choisis perdus, j'ai l'impression d'etre en plein delire. On avait des jours choisis a prendre, il fallait les prendre. Avec ce genre de justification, on peut arriver a tout et n'importe quoi. Tiens, puisque personne ne travaille en environnement dangereux ou toxique chez HP, on devrait supprimer la mutuelle sante, vu qu'elle ne sert pas beaucoup. Et tant pis, pour ceux qui en ont besoin, fallait pas etre malade.

Je branche un peu, oui je sais.

Anonyme a dit…

"on avait des jours choisis à prendre, il fallait les prendre" : avec ce genre de propos, on peut aussi arriver à des situations cocasses. Par exemple, quand tu es forfait jour, tu es cadre autonome donc tu peux ne travailler que 5 minutes par jour si tu veux, tu peux même t'offrir tout seul 214 jours choisis de 5 minutes !

La vérité est toute autre et beaucoup d'employés, les grouillots comme tu les appelles, ne comptent pas leur temps de travail, ils bossent le soir, le week-end. Donc en dehors des grands congés, pouvoir économiser 15 jours par an au lieu de 6, moi je préfère largement. C'est de pouvoir d'achat dont j'ai besoin, pas de jours "choisis".

Le délire c'est de croire que sa situation et sa perception sont les seuls et uniques.

Sur ce, je retourne travailler...

Anonyme a dit…

samedi 3 janvier 2009 21 h 42 CET

Travailler le soir, le weekend, ne pas prendre ses conges et les perdre !!!!

Et puis quoi encore ?

Tu es en train de creuser ta tombe. Nous avons la chance d'avoir un cadre legal en France. Si il y a trop de boulot, ce n'est pas de ta responsabilite, mais celle de ton employeur. C'est son probleme, pas le tiens.

Il ne sers strictement a rien de compenser les lacunes de l'entreprise, de toutes manieres, elle ne t'en sera pas reconnaissante. Quand elle t'aura bien pressee comme une orange, tu finiras a la porte sans aucune consideration pour service rendu.

Anonyme a dit…

Il serait intéressant que des organisations syndicales analysent les impacts psychologiques et sociologiques du monde totalement incohérent que nous formons. Nous sommes sensés vivre dans des "démocraties" et pourtant nous passons tous plus de 200 jours par an dans des milieux professionnels totalement autocratiques ou l'arbitraire et la loi du plus fort sont les seules rêgles en vigueur... N'oublions pas que le bon vieux temps du HP-way n'était du qu'à la seule volonté de deux hommes. Saint Bill et Saint Dave une fois partis, on s'apercoit que le code monarchique est resté quant à lui intact.
Tous les commentaires sur ce blog, incluant les miens, ne sont que complaintes impuissantes qui doivent beaucoup amuser les soirées à la cour du roi Mark. Admettons le: en tant qu'employés, notre contre-pouvoir est devenu un épouvantail sans effet, et ce n'est pas spécifique à HP. Alors, pour ce qui est du moral... il suit la morale qui n'est pas de circonstances en 2009.

Anonyme a dit…

à Anonyme de 13h54 : hou la ! haut les coeurs ! non, les complaintes ne sont pas qu'impuissantes face à notre direction monarchique ! syndiquons-nous, faisons systématiquement remonter les déviations à la Direction via les délégués du personnel et les élus du CE et du CHSCT. Tous ensemble, nous sommes plus forts qu'en restant isolés.... sinon, il n'y a plus qu'à éviter ce blog, refaire son CV et chercher du travail dans une autre société.

Anonyme a dit…

pour le 04 à 13h48 si je ne cautionne pas les précédents post je suis tout à fait d'accord avec ce dernier commentaire.mais le message n'est pas facile à entendre ni à intégrer pour des français ,car comme je le lisais dans un recent article ,on est plutot du coté collaboratif ....

Anonyme a dit…

CFTC samedi 3 janvier 2009 19 h 11 CET

Bon, faisons le calcul, je m'y colle :

Jusqu'au 31 decembre 2008, je travaillais 214 jours payes 214.

Depuis le 1er janvier 2009, je travaille 214 jours payes 206.

Si je souhaite retrouver mon niveau de remuneration de l'annee passee, je devrais donc travailler 8 jours de plus, afin de les epargner et de choisir la remuneration de ces jours. Donc je bosse 222 jours payés 214.

La perte de remuneration relative est donc de (222-214)/214 soit 3.74%

Par rapport a l'annee passee, 3.74% de mon activité n'est donc pas remuneree !!!!!

Si on tiens compte d'une inflation de 2 à 2.5% pour cette année, de combien ai je perdu en pouvoir d'achat ?

Donc effectivement, une minorite qui sacrifie ses weekends, ses soiree, ses vacances va gagner un peu plus, pendant que la majorite va perdre de la remuneration et du pouvoir d'achat.

Dans ces conditions, je ne vois pas pourquoi la direction ne continuerai pas a supprimer les stocks options, les e-awards, les augmentations de salaire, l'epargne salariale et pourquoi pas la mutuelle sante. Ca marche tellement bien et certains trouvent que c'est un point positif, pourquoi s'en priver ?

CFTC HP a dit…

Disons qu'il n'y a pas que du négatif dans l'accord ARTT actuel par rapport au précédent, mais encore une fois chaque cas est particulier.

CFTC HP a dit…

Disons qu'il n'y a pas que du négatif dans l'accord ARTT actuel par rapport au précédent, mais encore une fois chaque cas est particulier. Ceux qui y gagnent actuellement, sans parler des 25 jours déjà indemnisés, sont ceux qui perdaient une majorité de jours choisis sans les prendre et qui mettent de côté plus de 6 jours de CET par an. Rien de plus.

La fin de l'indemnisation entraine une perte d'achat pour les autres, et si tu veux te faire mal il y a bien d'autres pertes sur lesquelles on peut se lamenter : VPB vs CPB, augmentation 2009 vs inflation, gel des e-awards, Epargne salariale à partir de 2010...

Ca va mieux comme ça ?

CFTC HP a dit…

voici une comparaison de sondage blog 2009 (en cours) vs 2008 sur le moral des employés :

En 2008, moral :
excellent 8 (3%)
bon 39 (18%)
moyen 59 (27%)
mauvais 67 (31%)
épouvantable 39 (18%)

Pour l'instant en 2009, moral :
excellent 3 (4%)
bon 9 (14%)
moyen 19 (29%)
mauvais 23 (35%)
épouvantable 10 (15%)

Anonyme a dit…

juste pour faire poids, je voudrais rajouter un commentaire sur la "perte" des jours choisis

pour moi, qui ai atteint un "minimum vital" qui me permet de payer ma maison et la nounou de mes filles, ce n'est pas tant de pouvoir d'achat dont j'ai besoin (arretez les fourches, je suis la moins bien payee de mon equipe ! mon salaire ferait hurler de rire la moitie de ceux qui sont deja debout sur leurs chaises) mais, disais-je, ce dont j'ai besoin c'est de temps - pour emmener les filles chez le doc, pour pouvoir souffler 2mn avec mon mari, pour pouvoir m'occuper de ladite maison (au lieu de payer des artisans avec le maigre rab de pouvoir d'achat ?)

8 jours perdus = 8 jours de nounou en plus
et je suis prete a perdre x fois 0.5% de mon salaire pour avoir plus de jours de dispo

donc, ultra vigilance si re-negociation de l'accord RTT (avec nos fameux 235 jours), je ferai partie de ceux qui defenfent mordicus la tres fameuse work-life balance

Anonyme a dit…

Tout à fait ok avec ce dernier post de 9h52 : maman moi aussi, le temps c'est (avec des enfants en bas âge) souvent plus que de l'argent. (Et je n'ai pas un gros salaire non plus, et 0 de VPB) : bonne année quand même !

Anonyme a dit…

CFTC lundi 5 janvier 2009 20 h 34 CET

Bon, on a bien compris que votre position sur ce sujet est de defendre la remuneration de la minorite qui accepte de travailler, soirs, nuits, weekends et de ne pas prendre ses conges.

C'est tout, reconnaissez le.

Anonyme a dit…

CFTC lundi 5 janvier 2009 20 h 39 CET

C'est quoi le rapport avec la discussion en cours ?

CFTC HP a dit…

c'est pour te montrer que si ton moral est au plus bas et si tu rumines du noir, ça n'est pas forcément le cas de tout le monde

CFTC HP a dit…

pour 15h32 (le même), on défend tout le monde, même les grincheux.

Anonyme a dit…

CFTC mardi 6 janvier 2009 16 h 20 CET

Si etre grincheux, c'est de maniere factuelle montrer que cet accord priviligie a la louche 25 à 30% des salaries et ampute le pouvoir d'achat de 70 à 75% des salaries, alors oui, je suis grincheux.

Il y a certe un point positif, mais pour 25 a 30% des salaries seulement.

Maintenant, evoquer le contexte dans lequel s'est deroule cette negociation et le choix peut etre d'une solution pouvant etre la solution du moins pire (je ne sais pas, je n'y etais pas et je suis loin d'etre au courant de tout) aurait pu etre un axe de discussion plus interessant que de rabacher qu'il y a des point positifs sans vraiment en parler.

Quelques fois, il faut etre bete et mechant, et faire simplement le bilan comptable. Je l'ai fait, et j'en donne le resultat.

Anonyme a dit…

CFTC mardi 6 janvier 2009 16 h 19 CET

Effectivement avec 50% de moral mauvais ou epouvantable, 29% de moyen et 18% de bon ou excellent, on peu conclure que le morale des troupes se porte bien (phrase ironique bien sur).

Si on consiere que les 29% de moyens sont en fait sans opinion reelle, il faut se livrer a l'exercice suivant :

Je met les 29% du cote des mauvais epouvantable puis, je les met du cote des bon ou excellent et je compare. Cela donne :

Cas 1 : 79% de negatif pour 18% de positif.
Cas 2 : 50% de negatif pour 47% de positif.

Je n'ai pas vraiment la meme interpretation des chiffres.

PS : Le total du sondage ne fait pas 100%, mais cela n'au pas vraiment d'importance.

PS2 : Ne nous meprenons pas, la CFTC est mon syndicat prefere, mais vous titiller sur des points pour lesquels j'ai une opinion differente est un excellent exercice.

CFTC HP a dit…

mardi 6 janvier 2009 17 h 07 CET

Au moins maintenant ton bilan comptable est plus exact qu'au départ. Notre contradiction aura servi au moins à ça. Je t'invite à consulter les archives du blog pour l'historique de la négociation de cet accord ARTT, année 2005.

A l'épqoue et avant de signer, la CFTC a fait un sondage auprès des employés, imitée ensuite par 2 autres syndicats, une écrasante majorité a voté en faveur de la signature de l'accord. Il faut dire que faute d'accord, on risquait de passer au minima conventionnel de 218 jours sans indemnisation, l'aocoord précédant ayant été dénoncé.

Aujourd'hui, ça reste par comparaison un des meilleurs accords ARTT de l'industrie, il s'agit de le préserver bec et ongle dans les années à venir. C'est pour ça qu'on bouscule un peu les grincheux et ceux qui critiquent cet accord, il faut pas nous en vouloir !

CFTC HP a dit…

mardi 6 janvier 2009 17 h 07 CET

Au moins maintenant ton bilan comptable est plus exact qu'au départ. Notre contradiction aura servi au moins à ça. Je t'invite à consulter les archives du blog pour l'historique de la négociation de cet accord ARTT, année 2005.

A l'épqoue et avant de signer, la CFTC a fait un sondage auprès des employés, imitée ensuite par 2 autres syndicats, une écrasante majorité a voté en faveur de la signature de l'accord. Il faut dire que faute d'accord, on risquait de passer au minima conventionnel de 218 jours sans indemnisation, l'aocoord précédant ayant été dénoncé.

Nous sommes parfaitement conscients que ce sont les femmes cadres PIIIA/PIIIB qui prenaient souvent tous leurs jours choisis qui ont été le plus pénalisées.

Aujourd'hui, ça reste par comparaison un des meilleurs accords ARTT de l'industrie, il s'agit de le préserver bec et ongle dans les années à venir. C'est pour ça qu'on bouscule un peu les grincheux et ceux qui critiquent cet accord, il faut pas nous en vouloir !

CFTC HP a dit…

pour notre sympathisant de 17h15, voici les derniers chiffres du sondage 2008 suite à l'envolée de la participation aujourd'hui :

excellent 11 (4%)
bon 41 (15%)
moyen 109 (41%)
mauvais 74 (28%)
épouvantable 29 (10%)

Nous on compare juste par rapport au même sondage de 2008. Et les résultats sont paradoxalement un peu meilleurs. Sans doute parce que les employés relativisent ?

Anonyme a dit…

CFTC mardi 6 janvier 2009 17 h 53 CET

En quoi mon bilan comptable est il plus exact qu'au depart ?

Je n'ai pas changé mes chiffres, et continu a affirmer que plus de 70% des salaries perdent ainsi plus de 3.7% de pouvoir d'achat depuis le 1er janvier.

Dites moi ou j'ai change ma ligne directrice.

2nd point, bravo d'avoir rebondis sur la perche que je vous ai tendu. L'argument du contexte de l'epoque vient de ma contribution et des suppositions que j'ai faites. Plutot que se refugier derriere les points positifs de l'accord que vous n'avez pas detailles, j'aurai prefere que ce soit vous qui l'evoquiez plutot que moi dans ma demarche factuelle.

Maintenant c'est bien de preciser et de reconnaitre que ce sont les femmes au forfait jour qui ont ete les plus penalisee (ca vas quand meme a l'encontre de l'egalite pronee depuis pas mal de temps deja). Mais, c'est surtout 70 à 75% des salaries qui subissent une perte de pouvoir d'achat, il ne faut pas l'oublier.

Autre point qui etait evoque a l'epoque par les syndicats et aussi par la CFTC, c'etait de de dire "Dans 2 annees et demie, le paysage des accords temps de travail aura fortement evolue". Cela sous entendais que par anticipation, vous (les syndicats) aviez pour but de securiser une situation a long terme, en faisant j'imagine des concessions a court terme. En tous cas je l'avais compris comme ca.

Force est de constater qu'au 1er janvier 2009, rien n'a change dans ce fameux paysage. Votre anticipation, d'ailleurs tout a fait honnette et legitime, ne s'est pas realisee. Peut etre se realisera t elle dans 6 mois, dans 1 an, dans 10 ans, jamais, nul ne le sait.

Bref, a travers ces echanges, mon but est double :

1- Faire le bilan factuelle des consequences de decisions prises par le passé.
2- Essayer d'amener les syndicats a realiser une autocritique par rapport a leurs choix.

Je tiens a preciser, que je considere que ces choix ont ete fait en tout honnetete et en toutes sincerite. Que ce soit bien clair.

Je suis persuade que le syndicalisme a tout a y gagner a faire des autocritiques et des bilans publiques de ses actions et d'en debattre avec les salaries.

NE vous inquietez pas, le grincheux reviendra regulierement vous titiller et vous agacer de la sorte.

Anonyme a dit…

CFTC mardi 6 janvier 2009 18 h 04 CET

Je pense que vous l'avez compris, le sympathisant et le rincheux ne font qu'un.

Cf plus haut dans la file de message, en 2008 :

Excellent / Bon : 21%

En 2009, c'est 19%.

Effectivement, on constate une evolution de 2% ........ à la baisse.

Pour Mauvais / Epouvantable :

49% en 2008 et 38% en 2009.

Bref, il n'y a pas d'amelioration notable mais plus d'indecis.

On refait l'exercice des indecis pour 2009 :

Cas 1 : 79% de negatif pour 19% de positif.
Cas 2 : 38% de negatif pour 60% de positif.

Oui, les resultats sont un peu meilleurs. Pas de quoi fouetter un chat, et on est pas sur d'etre sortis de la fourcette d'incertitude.

Maintenant, seule une hausse significative des bon / excellent montrerait un reel changement de tendances.

PS : Attention a vos sondages. Avec moins de 10% des salaries votant a ces sondages, ils n'ont pas une grande signification statistique, d'autant plus que les votes multiples sont possibles.

Anonyme a dit…

CFTC mardi 6 janvier 2009 17 h 53 CET

J'oubliai.

Certes notre accord est un des meilleurs de l'industrie.

Mais nos resultats sont egalement parmis les meilleurs de l'industrie.

Si on se benchmark comme le fait notre CEO, il faut aussi se "benchmarker" sur tous les criteres, et pas que ceux choisis par Palo Alto.

CFTC HP a dit…

pour notre grincheux sympathisant de 18h35, pas de souci on aime bien débattre mais on est un peu pris en ce moment par le projet de transfert de 600 salariés vers EDS donc il est possible que tu discutes tout seul quelques jours...

3 points quand même :

- Il semble me souvenir que ton bilan de départ parlait de 10 jours perdus. C'est 8 maintenant.
- Tu crois vraiment que le paysage des 35h n'a pas évolué dans le mauvais sens ? Je pense au contraire que nos prévisions se sont réalisées
- Aucun problème d'autocritique, sur tous les sujets même. Mais sur cet accord ARTT, c'est une de nos satisfactions d'avoir mené à bien cette négociation dans le contexte de l'époque.

Anonyme a dit…

CFTC mardi 6 janvier 2009 19 h 07 CET

Sur les 10 jours, je suis d'accord. A ma decharge, mais mon calcul de perte de pouvoir d'achat portait bien sur les 8 jours. J'ai donc etaye mon argumentation sur ces chiffres. J'ai reconnus mon erreur.

En ce qui concerne les previsions, non je ne suis pas d'accord. Aucun accord national, de branche, de convention collective, tout ce que l'on veut n'a ete remis en cause dans l'interval. Il y a eus des negociations et des changement au niveau de certaines entreprises. Je pense a Bosch Venissieux nottament et recemment a une entreprise de Lorraine il me semble. Il y en a certainement eus d'autre.

Pour le debat, on est bien en phase. Bon d'accord, j'ai un cote un peu provoque, mais je sais que du cote de ce blog, y'a pas de soucis.

En tous cas, bravo pour cet outil de communication formidable.

Et bon courage pour le merdier qui se prepare. Vous etes les representants elus des salaries.

CFTC HP a dit…

tu es un coriace, toi ! ;)

pour les 35h, il y a quand même eu en août 2008 une nouvelle loi... Les syndicats se mobilisent d'ailleurs pour en demander le retrait (ainsi que d'autres choses) le 29 janvier.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je ne comprends pas bien pourquoi il y a discussion maintenant sur une bataille qui a été perdue il y a maintenant deux ans et demi !

Les syndicats ont fait ce qu’ils ont pu pour limiter la casse a ce moment la. Aujourd’hui il y a de nouveaux grands chantiers. Ca ne sert à rien de pleurer sur ce qui est perdu, il faut essayer de sauver ce que reste.

Anonyme a dit…

CFTC mardi 6 janvier 2009 22 h 45 CET

Oui je suis un coriace, c'est peut etre pourquoi je suis toujours en vie :) :)

En ce qui concerne la loi de aout 2008, je n'ai pas la meme interpretation (peut etre suis je trop naif). Les accords d'entreprises prevalent sur la loi il me semble ?

Maintenant votre remarque m'amene a reflechir et poser la question suivante : Les accords passes peuvent ils etre denonces de maniere unilaterale par la direction et faire en sorte que la loi s'applique par defaut ? Si c'est bien ca, alors j'ai bien rate un episode.

Anonyme a dit…

In "le monde informatique":

IBM pourrait supprimer 16 000 emplois dans le monde

Edition du 06/01/2009 - par Véronique Arène / IDG News Service


Ce n'est pour l'instant qu'une rumeur, mais IBM pourrait bien se préparer à supprimer des milliers d'emplois. D'après le syndicat Alliance IBM/ Communications Workers of America et un site indépendant de salariés d'IBM, 16 000 postes pourraient ainsi être supprimés au niveau mondial, soit 4% des effectifs du constructeur. Ces deux sources tablent sur l'annonce d'une restructuration d'ici quelques semaines, probablement le 23 janvier 2009, date de la publication des résultats du quatrième trimestre 2008 du groupe.
Si la rumeur s'avère exacte, l'usine de semi-conducteurs d'IBM à Burlington (Vermont) serait la plus touchée. La direction d'IBM a déclaré hier que ces informations n'étaient que des spéculations.

Les Etats-Unis, grands habitués des restructurations

Un représentant du syndicat Alliance/IBM estime que Big Blue se prépare actuellement au pire. « Même si nous ne disposons pas d'informations concrètes sur le sujet des restructurations, nous savons qu'un grand nombre de rumeurs provenant de différentes sources s'avèrent généralement vraies, considère Lee Conrad, coordinateur national du syndicat Alliance et ancien employé d'IBM. Cela fait déjà plusieurs semaines qu'IBM supprime des emplois en petit nombre et en catimini, sauf que cette fois-ci, il s'agira d'un plan de grande envergure qui frappera surtout les Etats-Unis, IBM ayant pour habitude de tailler davantage en Amérique du Nord que dans les autres pays du monde. »

Anonyme a dit…

Source : ITchanel.info 06/01/2009

C'est au moment où les rumeurs font état du licenciement de 16 000 personnes qu'IBM annonce l'aboutissement de son OPA portant sur les actions de la société ILOG. IBM engage ainsi 340 millions de dollars (215 millions d'euros) pour finaliser l'opération, annoncée le 28 juillet en acquérant les actions d'ILOG en circulation.

ILOG, qui a son siège à Paris, emploie 850 personnes et compte plus de 2500 clients dans une trentaine de pays. ILOG édite des solutions de gestion des règles métier (BRMS - Business Rule Management System), d'optimisation, de visualisation et de gestion de la chaîne logistique (SCM).

Ces applications viendront consolider le leadership d'IBM en matière de gestion des processus métier (BPM) dans un large éventail d'applications et d'environnements. Ces technologies amélioreront l'optimisation des règles et des processus dans les solutions WebSphere et Information Management, les fonctionnalités de visualisation des produits et des solutions WebSphere, Lotus et Tivoli, ainsi que les capacités d'optimisation et de gestion de la chaîne logistique pour les applications de planification et d'ordonnancement dans le cadre d'une architecture orientée services (SOA).

CFTC HP a dit…

Suppression de 489 emplois à Woippy (Moselle): les syndicats attaquent HP
Le 07/01/2009 à 17:47 | © AFP


Les syndicats du groupe logistique Fleure et Machet (FM Logistic), qui va supprimer d'ici à 2010 les 489 emplois de sa plateforme de Woippy (Moselle), ont demandé mercredi à l'administration de refuser au groupe l'autorisation de chômage partiel, a indiqué mercredi leur avocat.


"Une telle autorisation serait illégale et attaquée devant les tribunaux administratifs", a précisé Me Ralph Blindauer à l'issue d'un comité central d'entreprise tenu à Reims.

En annonçant en décembre les suppressions d'emplois, FM Logistic avait expliqué qu'il avait été "contraint" de prendre cette décision après que son principal client, le groupe américain Hewlett-Packard (HP), eut décidé de délocaliser en Malaisie.

FM Logistic sous-traite à HP depuis 1993 à Woippy le conditionnement d'imprimantes laser et à jet d'encre destinés au marché européen sur une plateforme de 60.000 m2, qui peut également employer jusqu'à 250 intérimaires.

Cette activité représente 100% du chiffre d'affaires de la plateforme de Woippy, qui s'est monté à quelque 40 millions d'euros en 2008.

"La structure du contrat entre FM Logistic et HP fait de HP l'employeur réel des salariés de Woippy en regard des dispositions du droit pénal français", a encore indiqué Me Blindauer, ajoutant que les syndicats "porteront l'action et la mobilisation en France, en Europe, en Amérique et en Asie" et que des contacts "internationaux" avaient déjà été pris.

Le groupe FM Logistic, dont le siège social est à Phalsbourg (Moselle), emploie 14.000 personnes dans le monde, dont 4.500 en France. Son chiffre d'affaires s'est élevé à quelque 300 millions d'euros en 2007-2008.

Anonyme a dit…

Bravo, c'est bien que Woippy ne se laisse pas faire. Peut etre que grace à eux nous finirons par avoir la couverture médiatique que l'on ne parvient pas a mettre en route de notre coté.
Il faut la aider au maxci pour donner de la visibilité sur les plus de 1000 emplois menacées^par HP en France.

Anonyme a dit…

La joie d etre sous traitant pour hp
chez FM LOGISTICS

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_societes.phtml?&symbole=HPQ&news=6246468

Suppression de 489 emplois à Woippy (Moselle): les syndicats attaquent HP

Enregistrer un commentaire