ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

HPE Next What is next ?

Entco La DUP

DXC-ESF Infos GPEC Out

NAO HPE 2018 Quelques bonnes nouvelles

Mutuelle Santé HPE 2018 Rattrapage pour les retardataires ?

Epargne Salariale HPE FY18 Avant le 24 novembre !

Objectifs FY18 Flash Pratique HPE : les conseils CFTC

Forum France-Canada Un formidable succès !

HPE PSE GPEC Out Vos questions, des réponses

HPE Politique voiture Gel des commandes

Congés Ceux à prendre en fin d’année + jour de pont 2018

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mardi 3 janvier 2006

L'année démarre fort...

Il va falloir être costaud pour les réunions très sensibles qui ont lieu en ce début d'année :

- Mercredi 4 janvier : négociation de l'accord PDA (compte-rendu dans les commentaires)
- Jeudi 5 janvier : négociation de l'accord ARTT (fin ?)
- Mardi 10 janvier : réunion d'échanges de vue PSE

Trouver des solutions pour lever les blocages de part et d'autre ne sera pas simple...

Suite des évenements :
- 16 janvier : audience pour le recours contre les élections CE HPCCF.

- 18 janvier et 25 janvier : PDA (fin et signature ?)
- 20 janvier : Echange de vue PSE (fin ?)
- 23 janvier : ARTT (signature ?)

95 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

J'ai du louper une information. Les élections CE et DP ont donc été invalidées par le tribunal ?
Merci de vos précisions.

CFTC HP a dit…

L'Election DP CCF n'a pas pu avoir lieu, il faut donc que le tribunal fixe une date. Il a décidé suite à une audience le 15 décembre d'attendre pour cela l'audience où l'élection CE CCF est contestée, celle du 16 janvier. Car la tenue d'une éventuelle nouvelle élection CE devra avoir lieu le même jour que l'élection DP.

Anonyme a dit…

Quel impact la contestation de l'élection CE CCF peut-elle avoir sur le plan actuel (PDA, projet finalisé, etc) ??

CFTC HP a dit…

Selon nous, un délai supplémentaire de 2 à 3 mois
soit des départs en septembre au lieu de juin

Anonyme a dit…

Bonjour,
Pourquoi y a-t-il un délai supplémentaire de 2 à 3 mois ?
Qui a intérêt à décaler ce processus de plan social ?

Merci de votre réponse

CFTC HP a dit…

Si le tribunal donne raison à l'action de la CGT et de la CFDT,
alors un nouveau CE doit se mettre en place et toutes les décisions prises depuis les élections sont en quelque sorte annulées. Donc de nouveaux délais pour CCF qui devraient faire boule de neige sur HPF.

Ce serait une conséquence de l'action entreprise par ces deux syndicats pour que de nouvelles élections aient lieu, plus que l'objectif, selon nous.

Anonyme a dit…

En cas de réelections,
La mauvaise nouvelle est que les pressés devraient alors patienter ...
La bonne nouvelle serait que le PDA soit négocié en phase avec le reste du PSE ...
Et, pour le bénéfice de tous, afin de faire partir le plus possible de gens dans le cadre du PDA, je trouverais ça très bien !!

Vieux Singe a dit…

CFTC 10:50

Chere intersyndicale,

Cette eventualite est tres importante pour les volontaires au depart. Mais bien, sur, pour beaucoup, pas question de partir sans les "pepettes".

Donc, un volontaire qui trouve un job en mars ou avril par exemple (ou meme avant), a t il une solution pour travailler chez son nouvel amployeur ET beneficier du plan en septembre ?

Ce point me parait fondamental pour les gens qui ont initier ou vont initier une demarche de recherche d'emploie.

Merci

Vieux Singe qui trouve l'ambiance bien morose en cette nouvelle annee.

Anonyme a dit…

J'ai appris récemment que le PSE de Chronopost avait été annulé par l'inspection du travail, alors que les livres 3 et 4 avaient été signés par les syndicats et CE etc...La raison : justification économique insuffisante. Est-ce que cela est possible pour HP ?
Merci

CFTC HP a dit…

Pour Chronopost, il faudrait pouvoir accéder à
la lettre de l'Inspecteur du travail avec ses arguments pour se faire une idée, impossible de répondre sans cela. On va essayer de creuser. Ce cas est assez rare, et de toutes façons Chronopost va sans doute revenir à la charge d'une façon ou d'une autre (contestation juridique ou nouveau plan mieux construit).

Pour Vieux Singe, il n'y a aucun moyen certain de travailler ailleurs et bénéficier du plan. Mais une condition nécessaire préalable : obtenir un congé sabbatique.

CFTC HP a dit…

Pour 11:01, le PDA est un accord d'entreprise séparé qui se conclut par une signature (ou pas de signature donc pas d'accord donc pas de PDA). A la différence des conditions de départ figurant dans le Livre III qui se concluent par un avis des CE.


Ta phrase "La bonne nouvelle serait que le PDA soit négocié en phase avec le reste du PSE ..." est
incompréhensible pour nous, il faudrait l'expliquer...

Anonyme a dit…

Merci d'avoir suivit ma question de 11:01. Quand je mentionne "La bonne nouvelle serait que le PDA soit négocié en phase avec le reste du PSE ..." je pense au cout global du plan social Français. Je suis partisan de ne pas signer le PSE avant accord finalisé sur le PDA, car il serait trop simple alors pour la direction de nous affirmer 'vu le budget alloué sur le PSE (ou PDA) aucune négociation n'est plus possible sur le PDA (ou PSE). Nous employés, et vous syndicats nous représentant, avons besoin de la garantie que HP mettra tout en oeuvre pour des départs volontaires, et de mon point de vue le saucissonage des budgets entre PSE et PDA, c'est l'affaire de la direction, pas la notre ! N'oublions pas que PSE et PDA sont les conséquence de la décision de HP d'outsourcer ses activités dans le cadre d'un plan de licenciement capitalistique et boursier, d'une entreprise qui dégage 1 milliard de $ de bénéfice par trimestre et a un trésor de guerre de quelques 15 milliards de $ en cash ... Sommes absolument hallucinantes que chacun d'entre nous avons contribués, au fil des ans, a engranger. On ne veut plus de nous, on est trop chers, on ne veut pas de vagues sur la sacro sainte image de marque HP. Soit, mais celà a un prix et on est pas la pour entrer dans un jeu de marchands de tapis.

Anonyme a dit…

Merci vieux singe pour ta question Donc, un volontaire qui trouve un job en mars ou avril par exemple (ou meme avant), a t il une solution pour travailler chez son nouvel amployeur ET beneficier du plan en septembre ?

En effet, certaines personnes (dont je fais partie) n'ont AUCUNE perspective aujourdhui chez HP donc la sagesse et l'interet pour tous (salarie,employeur, collectivite) est de chercher des aujourdhui un boulot et non pas a rester "au chaud" a attendre, glander, vir a massacrer son boulot actuel.

Alors bien sur, a moins d'etre complementement idiot, on tombe sur le probleme que tu souleves...

Est-il possible dans l'interet de tous, qu'un accord en ce sens intervienne et officialise cela rapidement ?

Bonne annee 2006 a tous!

Anonyme a dit…

Why companies monitor blogs :

http://news.com.com/Why+companies+monitor+blogs/2100-1030_3-6006102.html?tag=html.alert

Anonyme a dit…

Merci à la CFTC pour ce blog et pour les efforts de l'intersyndicale.

Pour ajouter un commentaire aux propos de vieux singe, il a été dit, lors de l'AG du 15 décembre dernier, que l'intersyndicale allait négocier la possibilité pour ceux qui trouvent un boulot à l'extérieur avant la période officielle de volontariat d'être éligibles au PSE (package).

En effet, il est illusoire de vouloir que tous les volontaires partent avec un projet concret (sans pointer aux ASSSEDIC rapidement) si cette souplesse administrative n'est pas envisagée.

Qu'en est-il aujourd'hui? Poussez-vous cette solution?

Merci

Titophe a dit…

A la lecture des differentes newsletters syndicales recues durant cette periode de conges, il semble que les justifications economiques fournies par la direction soient jugees insuffisantes. Que peuvent faire les organisations syndicales face a ce "vide" de sens? Vont-elles accepter celui-ci et avancer dans le processus ou bien vont-elles mobiliser une nouvelle fois les employés pour utiliser cette faille?

Anonyme a dit…

Qui peut l'obtenir ?
Tout salarié justifiant d'une ancienneté dans l'entreprise d'au moins 36 mois, consécutifs ou non, ainsi que de 6 années d'activité professionnelle.

Cependant, le salarié ne doit pas avoir bénéficié, au cours des 6 années précédentes dans l'entreprise, d'un congé sabbatique, d'un congé pour la création d'entreprise ou d'un congé de formation d'une durée égale ou supérieure à 6 mois.


--------------------------------------------------------------------------------

Quels sont les avantages ?
C'est un congé non rémunéré, d'une durée comprise entre 6 et 11 mois, pendant lequel le contrat de travail est suspendu.

Le salarié peut faire ce qu'il lui plaît durant cette période, y compris exercer une activité professionnelle, mais il est tenu envers son employeur à une obligation de loyauté et de non-concurrence.

A l'issue du congé, le salarié retrouve son emploi précédent ou un emploi similaire avec une rémunération au moins équivalente. Le salarié ne peut, par contre, exiger de son employeur d'être réintégré dans l'entreprise avant l'expiration de son congé.

Le salarié a également le droit de rompre son contrat de travail sans préavis ni indemnité.


--------------------------------------------------------------------------------

Que faut-il faire ?
Informer son employeur par lettre recommandée avec avis de réception au moins 3 mois à l'avance en précisant la durée du congé envisagé.

Il n'est pas obligatoire de préciser l'utilisation que l'on compte faire du congé.

L'employeur doit donner sa réponse par lettre recommandée avec avis de réception dans un délai de 30 jours suivant la réception de la demande (ou par lettre remise en main propre avec décharge). Si l'employeur ne répond pas dans ce délai, le salarié peut présumer que l'autorisation lui est acquise.

Entreprises de moins de 200 salariés
L'employeur peut différer dans la limite de 9 mois le départ en congé afin que le nombre de jours d'absence prévus au titre des congés sabbatiques et pour création d'entreprise ne dépasse 2 % du nombre total des jours de travail effectués dans l'entreprise pendant les 12 mois précédant le départ en congé.

L'employeur peut également refuser le départ en congé s'il estime celui-ci préjudiciable à la production et à la bonne marche de l'entreprise.

Entreprises de plus de 200 salariés
L'employeur peut différer dans la limite de 6 mois le départ en congé si les absences simultanées, au titre des congés sabbatiques et des congés pour création d'entreprise, dépassent 2 % de l'effectif total.

Ce taux est ramené à 1,5 % lorsqu'il n'y a de salariés absents qu'au titre des congés sabbatiques dans l'entreprise considérée.

Même si le quota n'est pas atteint, le chef d'entreprise peut également différer le départ en congé (pour la bonne marche de l'entreprise).


--------------------------------------------------------------------------------

Bon à savoir

Un salarié projetant de partir en congé sabbatique peut accumuler pendant 6 ans maximum les jours de congés qui lui sont dus au-delà de 24 jours ouvrables afin de recevoir de l'entreprise, au moment de son départ en congé, une indemnité compensatrice pour les jours de congés payés dont il n'a pas bénéficié.

Il peut également bénéficier d'un compte épargne temps.




--------------------------------------------------------------------------------

C. trav. : Art. L. 122-32-17 s.






© Prat éditions, division d'Elsevier Business Information,sept. 2000

Anonyme a dit…

Il est difficile de commencer à chercher du boulot quand on connait pas de facon certaine sa date de disponibilité quand on veut partir avec le plan !!!
Et puis si tu cherches du boulot maintenant une entreprise ne t'attendra pas 6 mois ou 8 mois !!!
Il faut etre dispo de suite ou dans les 3 mois environ....

Anonyme a dit…

A "03 janvier, 2006 13:43" et vieux singe:
Tout a fait d'accord avec vos questions. Messieurs les syndicats, le point crucial est bien sur de pouvoir synchroniser toutes ces dates. Si la direction veut inciter les gens au départ, et si notre projet doit etre valider (un CDI ailleurs par exemple), il faut bien que l'on parte en cumulant un CDI et le package, sinon, quel est l'intérêt...??
Autrement dit, il faudrait que les HR s'engage a faire bénéficier du plan les candidats au départ, indépendemment des problèmes de dates. Vous vous doutez bien qu'un futur employeur ne va pas gentiment attendre que HP nous donne la 'green light' pour bien vouloir nous embaucher... et que personnes ne partira volontairement s'il n'y a pas moyen de cumuler un CDi ailleurs avec le package.

CFTC HP a dit…

3 commentaires : lors de la dernière réunion échanges de vue PSE, HP a accepté de rammener à 2 ans au lieu de 3 ans la condition d'ancienneté, le délai d'acceptation peut également être réduit à quelques semaines au lieu de 3 mois et la suspension de contrat prolongée logiquement si le plan dérape au delà du mois de juin.

messageretoqué a dit…

Bonjour,
Quelle est la position du cftc sur "négociation de l'accord ARTT" et % de + sur le salaire?

[Sur le principe: travailler 5% de + a durée indeterminé = être payé 5 % de + à durée detérminé = augmentation de salaire. Et cela devrait être le point de départ.]

Merci pour votre blog. C'est bien.

Anonyme a dit…

Une question relative à l'ancienneté (pour le calcul du package ...) : j'ai effectué une mission SSII de 20 mois pour HP juste avant d'être embauché par HP pour y effectuer la même mission ... puis-je inclure ces 20 mois à mon ancienneté pour le calcul du package (ce que semble autoriser l'article 10 de la Convention Collective Nationale des Ingénieurs et Cadres de la Métallurgie) ? Merci, par avance, pour la réponse.

CFTC HP a dit…

J'ai retoqué ce message car le chantage électoral ne marche pas avec nous...

On va en choquer plus d'un : demander une augmentation de salaire en échange des jours perdus est sympathique, logique et... malheureusement parfaitement irréaliste.

Cela revient à oublier qu'un accord sur cette base ne représente strictement aucun intérêt pour la direction, d'autant qu'une grosse partie de ces jours sont non pris en moyenne par les employés donc perdus et non payés car non épargnables.

Direction qui a une superbe porte de sortie dans un an : 12 jours choisis perdus sans contrepartie en cas d'absence d'accord.

Alors on préfère demander ce que l'on a une chance d'obtenir par une négociation constructive, combative et lucide : à savoir une prime ou un report des 9 jours perdus sur 4 ans (contre 2 ans proposés actuellement), et des aménagements pertinents pour améliorer l'accord ARTT actuel (10 RTT livrés une fois par an, 3 RTT fixés au lieu de 5, épargne de 17 jours possibles, fin du plafond PET, paiement ou épargne salariale abondée des jours épargnés, amplitude horaire...).

Anonyme a dit…

La 2ieme reunion sur le PDA mercredi 4 me semble très importante , car elle va montrer ou pas , la volonté de la direction à faire un PDA qui tienne la route .

CFTC HP a dit…

Réponses à trois questions fréquentes, telles que répondues en 2003 :

1/ Ancienneté

- Date d'embauche : date de la première embauche chez HP.

- Date d'entrée en service : date d'ancienneté légale, c'est-à-dire, prenant en compte les périodes éventuelles d' intérim, de stage, de CDD, préalablement à l'embauche en CDI, ainsi que les périodes éventuelles de suspension de contrat, durant la vie professionnelle à HP.

- Ancienneté : date d'entrée en service.

- Stagiaire : reprise de toute la période.

- Intérimaire : chaque cas est un peu particulier et cela dépend de la convention collective et du statut Cadre ou Non cadre au moment de l'embauche. C'est selon la présence sur les 6 mois précédent l'embauche (6 mois maximum de repris). On va essayer de clarifier plus tard. Votre expérience nous intéresse.

- Apprenti : reprise de toute la période.

- Stagiaire puis intérimaire : reprise de toute la période de stage et reprise de l'ancienneté suivant les critères intérim.

- Congé parental : l'ancienneté continue à courir dans la limite de 18 mois.

- Congé sans solde : au retour, la date d'ancienneté est recalculée, en déduisant la période de congé sans solde.

- Congé sabbatique : l'ancienneté continue à courir.

- Congé création d'entreprise : l'ancienneté continue à courir.

Il faut apporter les justificatifs (contrats, certificat de travail...)à HR services.

Les sous-traitants et co-traitants n'avaient pas de contrat de travail avec HP : ils étaient gérés par leur entreprise pour laquelle ils exécutaient un contrat de travail signé avec elle. Autrement dit, la notion de mission évoquée dans l'article 10 de la convention collective de la métallurgie concerne les missions d'intérim et non pas les expériences de sous-traitance. Sauf négociation particulière au moment de signer chez HP ou collective (exemple d'Annecy).

Nous continuerons de faire la demande dans les négociations mais on ne peut rien garantir.

CFTC HP a dit…

2/ Mutuelle (en 2003):

La couverture sociale HP sera maintenue jusqu’à la date de rupture du contrat.

Lors de la rupture de votre contrat de travail, la couverture mutuelle s’arrête le soir même de votre départ administratif soit

- à la date de fin du préavis non effectué si le reclassement a lieu avant la fin du préavis.

- à la date de rupture si le reclassement a lieu après la date du préavis non effectué et avant la fin du congé d’adaptation.

- à la date de fin de congé d’adaptation si le reclassement se fait à l’issu du congé d’adaptation.

CFTC HP a dit…

3/ Solde de tout compte (STC) 2003

Le versement du Solde de tout Compte s’effectuera de la façon suivante :

- Si vous partez au titre du volontariat – projet finalisé, le STC sera versé par virement au mieux au 25 du mois du départ physique et au plus tard à la fin du préavis conventionnel

- Si vous partez au titre du volontariat – projet à finaliser, le STC sera versé au terme de votre conge de reclassement. En cas de reclassement rapide pendant dans votre période de préavis, le STC sera versé au plus tard au terme de ce dernier.

- Si vous souhaitez bénéficier de l’avance de 20 000 Euros prévue dans le Livre III, vous devez envoyer un message intitulé « Avance sur STC » à la boite générique « Payroll,France »

Eléments relatifs au solde de tout compte :

Dans la huitaine de jours qui suit le versement de vote Solde de Tout Compte, vous recevrez à votre domicile avec Accusé de Réception les éléments suivants :

- Certificat de travail

- Dernier bulletin de salaire

La fiche Assedic sera remise au plus tôt dans les délais ci-dessus ou à votre demande si nécessaire auprès du Service Paie.

Une « hot line » sera mise à votre disposition pour toute information relative au contenu/calcul de votre solde de tout compte

CFTC HP a dit…

Et une autre question très populaire, telle que répondue en 2003 :

Calcul du salaire de référence :

Pour les salariés en suspension de contrat non rémunéré, la direction accepte finalement de prendre en compte les douze derniers bulletins de salaire avant la suspension, plutôt que de recalculer le salaire moyen sur la carrière. Exemples : congé sabbatique, congé création d’entreprise, congé parental.

Pour les salariés ayant été occupés à temps complet et à temps partiel, les compensations financières seront calculées conformément à l’article L212.4.5 du code du travail, ainsi leur carrière sera reconstituée.

Pour les personnes en suspension de contrat rémunéré par HP à hauteur de leur rémunération contractuelle normale, les compensations financières seront calculées sur la rémunération moyenne brute des 12 derniers mois précédant le mois de la notification. Exemple : congé maternité

Salaire de référence des commerciaux : calcul pour toutes les indemnités (base, compensatrice et volontariat) sauf le préavis et les congés payés : le salaire mensuel moyen des 12 derniers mois.

Plus précisément : on prendra en compte la base réalisée sur H202 et pour H103 fixe + avance qui servira de calcul pour les 12 derniers mois – En août, une régularisation sera faite sur les Soldes de Tout Compte. Si rappel négatif pas de reprise.

POUR LES C2A : On prendra en compte la base réalisée H202 et 100% de H103. La régularisation se fera sur les indemnités complémentaires sur rente.

Anonyme a dit…

Question a: CFTC HP, at 03 janvier, 2006 19:26

Le Congé Individuel de Formation donne t'il droit a anciennete ?

Anonyme a dit…

Hello CFTC et intersyndicale,

Ma question est simple :
Supposons que j'aie un projet finalisé maintenant, et que pour le démarrer je me mette en congé sabbatique. Si je demande un congé sabbatique a HP maintenant (donc je le démarre mon activité début avril puisqu'il y a 3 mois de préavis), est-ce que je suis éligible comme volontaire pour le plan de départ ?

Je pose cette question, car je ne vois aucun document de travail officiel dans lequel il est écrit que les salariés en congé sabbatique sont éligibles au plan de départ volontaire.

Merci de votre réponse et merci pour votre engagement !

messageretoqué a dit…

http://www.humanite.presse.fr/journal/2006-01-02/2006-01-02-821055
Offensive contre le Code du travail

Et l'autre version :

http://www.cohesionsociale.gouv.fr/presse/communiques-presse/lancement-recodification-du-code-du-travail-un-code-revise-pour-centenaire-du-ministere-2006-186.html
Lancement de la recodification du Code du travail

CFTC HP a dit…

Pour 10:19, quelques précisions :

1/ Le congé sabattique peut être accordé beaucoup plus rapidement que 3 mois par HP, ou refusé...
2/ C'est ta seule chance de commencer ailleurs tout en conservant une chance d'être volontaire accepté quand le plan sera ouvert. Les congés sabattiques sont éligibles, aucun problème. Mais etre accepté n'est pas garanti.
3/ Si le plan traine en longueur, il est assez logique de penser qu'HP prolongera les congés sabattiques d'autant, mais pour l'instant
ils ne vont pas au delà de mai 2006 histoire de mettre un peu la pression sur les syndicats qui jouent la montre
4/ Tu n'as aucune certitude d'être volontaire accepté. Mais tu es en tête de liste puisque tu as un contrat de travail qui plus est confirmé si il a passé la période d'essai. Mais il peut ne pas y avoir de postes supprimés dans ta catégorie professionnelle/bassin d'emploi. Et on ne peut exclure l'éventualité de refus de volontaires en excédents.
5/ Si ton nouvel emploi n'a pas marché ou ne te convient pas, il te reste la possibilité de retourner chez HP ou de retenter ta chance pour un autre projet finalisé ou non finalisé

Anonyme a dit…

Re-bonjour CFTC,

Suite à ta réponse à mon message de 10h19, je voudrais être sur de bien comprendre ce que tu écris.
Par rapport aux différents points ci-après :
2/ C'est ta seule chance de commencer ailleurs tout en conservant une chance d'être volontaire accepté quand le plan sera ouvert. Les congés sabattiques sont éligibles, aucun problème. Mais etre accepté n'est pas garanti.

==> Je comprends que d'après le calendrier actuel, le plan sera ouvert début avril.
Quand tu dis qu'être accepté n'est pas garanti : est-ce que tu veux dire que ce sont les critères du projet que j'ai qui seront examinés par LHH et qu'en fonction de ceux-ci, LHH décide ou non de les valider, d'ou l'incertitude sur le fait d'être accepté : correct ?

==> De plus, tu dis que les congés sabatiques sont éligibles, mais je ne vois aucune trace écrite de ce point nulle part : peux-tu m'indiquer où je peux le trouver ?


3/ Si le plan traine en longueur, il est assez logique de penser qu'HP prolongera les congés sabattiques d'autant, mais pour l'instant
ils ne vont pas au delà de mai 2006 histoire de mettre un peu la pression sur les syndicats qui jouent la montre

==> Alors ça c'est nouveau pour moi : ca veut dire qu'en gros je dois réintégrer HP au 30 mai 2006 quoi qu'il arrive ?


4/ Tu n'as aucune certitude d'être volontaire accepté. Mais tu es en tête de liste puisque tu as un contrat de travail qui plus est confirmé si il a passé la période d'essai. Mais il peut ne pas y avoir de postes supprimés dans ta catégorie professionnelle/bassin d'emploi. Et on ne peut exclure l'éventualité de refus de volontaires en excédents.

==> Dans mon cas je ne vise pas un contrat de travail, je vise une reprise d'entreprise, et le patron avec lequel je négocie ne va pas attendre éternellement que HP ait finalisé son PSE. Donc si je ne veux pas perdre cette opportunité, je suis obligé de prendre ce risque de congé sabbatique (non rémunéré ni par HP, ni par la boite que je reprends).

Dans ce cas, je n'ose même pas imaginer que HP refuse mon volontariat, puisque je partirais pour créer de l'emploi. Mais bon, chaque chose en son temps.

D'ou ma question récurrente sur le traitement particulier des projets de création / reprise, qui sont extrèmement difficiles à synchroniser avec les négociations.


Merci pour tes réponses!

Anonyme a dit…

Un cas d'ancienneté que je n'ai pas vu couvert:

Stagiaire+interimaire+service national+embauche HP cadre.

La perode d'interim est elle reprise ?

Merci.

CFTC HP a dit…

Pour 10:59, on ne pense pas à cause du délai entre l'intérim et HP mais une seule façon d'en être sur rapidement à notre avis :
Poser la question à contact HR (portail @hp, colonne de gauche)

On peut aussi poser la question en DP, ça prendra un bon mois pour avoir la réponse officielle. Pour cela nous envoyer un mail détaillé avec toutes les dates à cftchp@hp.com. Ton anonymat tombe vis à vis de nous mais ton nom ne figue pas dans la question DP.

CFTC HP a dit…

Pour 10:53 :

==> Je comprends que d'après le calendrier actuel, le plan sera ouvert début avril.

--> Cela reste un calendrier prévisionnel.

Quand tu dis qu'être accepté n'est pas garanti : est-ce que tu veux dire que ce sont les critères du projet que j'ai qui seront examinés par LHH et qu'en fonction de ceux-ci, LHH décide ou non de les valider, d'ou l'incertitude sur le fait d'être accepté : correct ?

--> en partie seulement, 5% des prjets avaient été refusés en 2003. C'est surtout le risque d'être refusé pour excédent de volontaires par rapport au nombre de postes supprimés dans ta catégorie professionnelle (une quarantaine en 2003) et ton bassin d'emploi.

==> De plus, tu dis que les congés sabatiques sont éligibles, mais je ne vois aucune trace écrite de ce point nulle part : peux-tu m'indiquer où je peux le trouver ?

Ce sera sans ambiguité dans le Livre III finalisé. ne pas se faire de soucis pour cela, fais-nous confiance !

==> Alors ça c'est nouveau pour moi : ca veut dire qu'en gros je dois réintégrer HP au 30 mai 2006 quoi qu'il arrive ?

-> ce n'est que de la théorie, de toutes façons tu vas au bout de ton congé sabattique et si il s'arrete avant le volontariat alors il n'y aura pas de soucis pour qu'HP prolonge car ils n'ont absolument aucun intéret à réintégrer des suspensions de contrat.

D'ou ma question récurrente sur le traitement particulier des projets de création / reprise, qui sont extrèmement difficiles à synchroniser avec les négociations

--> on a comme objectif de faire remonter d'un cran dans la prioritisation des projets les projets même non finalisés de création d'entreprise.

Anonyme a dit…

Quel enorme gachi...

Il semble qu'il y est des gens qui se battent pour se re-creer qq chose apres le desastre choisi par notre CEO pour honorer ses actionnaires et il semble que HP peut encore se permettre de mettre un ultime baton dans les roues.

Si je ne trouve pas de boulot, HP me vire et je me demerde.

Si je trouve un boulot, HP me dit d'attendre des mois avec des si a toutes les phrases.

Dans quel monde vivons nous ?
Comment les lois, les organismes legaux peuvent laisser une entreprise faire ce genre de chose ? Dans leur tour d'argent, nos dirigeants peuvent facilement attendre leur prochain bonus.

Nous se sont nos vies dont il s'agit...

Anonyme a dit…

HP n'a rien à voir là dedans ! Ce sont les lois encadrant un PSE qui sont à blamer (mais qui ont aussi leur avantage) et l'application stricte qu'en font certains syndicats.

CFTC HP a dit…

Réponses apportées en 2003 sur les créations d'entreprise :

"Q : Quelle instance compétente va juger qu'un projet finalisé de création d'entreprise est recevable et sur quels critères ?

R : La validation du projet de création d'entreprise sera effectuée par LHH, via son partenaire spécialisé, sur la base d’éléments tels que la pertinence économique, la viabilité, crédibilité et faisabilité du projet, le réalisme du projet, le montage du business plan (étude du marché), le potentiel du candidat à entreprendre, etc… C’est également LHH qui est compétent pour valider le degré de finalisation ou non du projet de création d’entreprise. Un projet de création d’entreprise pourra être considéré comme finalisé lorsque le salarié a déjà effectué toutes les démarches relatives à la création ou reprise d’entreprise et peut présenter les documents suivants: extraits K-bis, rapport de conseil d’administration ou d’assemblée générale ou extrait du registre des métiers ou de commerce…

Au vu des difficultés rencontrées dans la collecte des différents éléments nécessaires pour établir que le projet est finalisé par les salariés candidats au départ volontaire en création ou reprise d’entreprise (notamment les délais nécessaires à l'obtention des extraits K-bis), la Direction envisage avec LHH d’accepter d’autres éléments pour attester du caractère finalisé du projet tels que les statuts de la société, le récépissé de dépôt du dossier au greffe du tribunal de Commerce. Ce point sera précisé en commission de suivi.

Q : Les justificatifs à fournir sont-ils : extrait de Kbis ou rapport de Conseil d'Administration ou d'Assemblée générale, ou extrait du registre des métiers ou de commerce ? La distinction est primordiale, car en fonction du ou/et, il semble que l'employé à un moment donné soit employeur et employé. L'investissement financier est différent (le Kbis, oblige la personne a avoir déjà créé sa société). Il en est de même pour l'extrait du registre des métiers ou commerce, donc de disposer de compte en banque déjà ouvert au nom de sa société et d'avoir un volant financier minimum incluant les frais d'ouverture de compte. De plus si cette personne crée sa Société, elle avance des fonds ne serait ce qu'au regard de l'URSSAF, si sa candidature n'est pas retenue, qui s'affranchit du remboursement des fonds versées pour la création de cette entreprise ?

R : Les documents justificatifs énumérés ci-dessus (KBIS, registre des métiers ou de commerce) dépendent de l’activité de la société créée, il n’est en aucun cas demandé qu’un salarié volontaire produise l’ensemble de ces justificatifs. Les rapports Conseil d’administration ou d’AG ne concerneraient que les salariés volontaires présentant un projet de reprise d’entreprise. La direction a déjà pris en compte la problématique des frais engagés pour la création d’entreprise avant validation définitive du projet en permettant de fournir d’autres justificatifs nécessitant des dépenses moindres. Dans le cas où la fin de formation nécessaire à la création de l’entreprise interviendrait après la fin du congé de reclassement, le délai pour profiter de l’aide de 15000 euros serait allongé jusqu'a la création effective de l'entreprise, elle-même conditionnée à la réussite de la formation."

G a dit…

Tout d'abord, laissez moi vous feliciter pour la richesse de ce blog. Enfin un contenu intelligent, franc, et accessible meme en dehors de l'Intranet HP.

Ma question est la suivante:
- Si je demissionne de HP France/CCF et me fait embaucher par HP aux Etats Unis ou en Hollande (par ex), il n'y a aucune indemnite que je puisse esperer toucher ? Dans ce cas, j'ai plutot interet a negocier chaque avantage du contrat francais dans le nouveau contrat d'embauche ... sinon, c'est un employe HP france en moins gratuitement et un nouveau employe HP US qui peut etre licensie dans la journee..

Il y a une rumeur sur ce sujet qui circule en ce moment...

Anonyme a dit…

Si les élections CE de novembre 05 sont annulées alors le CE actuel devrait ne plus exister (annulation élection = pas d'élection= pas d'élus=pas de nouveau CE)et ce serait le précédent CE (celui issu des élections de 2003) qui serait ré-institué moyennant un accord de prorogation de mandat en attendant les nouvelles élections CE, qui pourraient se tenir après la procédures de consultation d'après le message CFTC de 13:51.

Dans ce cas les décisions du futur ex CE ne pourraient-elles pas être rendues caduque, ce CE n'ayant pas - d'un point de vue juridique -dû exister?

Enfin c'est juste mon avis.

Einstein a dit…

95 700 emplois à saisir dans toute la France
http://www.lentreprise.com/dossier/1.653.html

Einstein a dit…

Changer de secteur : comment s'y prendre ?

http://www.apec.fr/cadres/actualites/piloter/jsp/CadresPiloter.jsp?APECHTML_TEXT_NAME_22222222222222222_attribute=1_ARTICLE_21368

Anonyme a dit…

Une question: si l'on trouve un job a l'extérieur avant la période de volontariat, si je comprends bien, on peut se mettre en congé sabbatique.

Dans ce cas, le calcul du package (les 12 derniers mois) tient-il compte des mois sans solde? Cela réduirait le montant du package.

Anonyme a dit…

Bonne annee a tous,

Peut on se voir refuser un depart pour projet finalise? C est une possiblite, si je lis les reponses ci dessus.

Mais qu'est ce qui permet de faire un tri de depart entre des projets finalises ?

Exemple concret: 30 financiers doivent partir sur un site. 40 se presentent avec un contrat en CDI. Comment choisit on les 10 qui restent? Par odre d arrivee? Est ce legal?

cgt hp a dit…

La CGT souhaite répondre à la position exprimée par la CFTC sur ce blog le 03 janvier, 2006 à 17:31 (la question était "Quelle est la position du cftc sur "négociation de l'accord ARTT" et % de + sur le salaire?")

" le chantage électoral ne marche pas avec nous... ": Quand la CFTC dit chantage électoral Est-ce qu'elle sous-entend démagogie ?
Pour sa part, la CGT respecte la volonté démocratique, estime que les salariés sont bien informés et qu'il faut tenir compte de leur avis, majoritairement pour défendre l'augmentation comme contre-partie aux jours de RTT perdus.

CFTC HP a dit… " On va en choquer plus d'un : demander une augmentation de salaire en échange des jours perdus est sympathique, logique et... malheureusement parfaitement irréaliste. "
Oui, la CGT est choquée et ne se laisse pas convaincre par l'argument du réalisme que la CFTC oppose à la volonté exprimée par les salariés en AG

CFTC HP a dit… " Cela revient à oublier qu'un accord sur cette base ne représente strictement aucun intérêt pour la direction, d'autant qu'une grosse partie de ces jours sont non pris en moyenne par les employés donc perdus et non payés car non épargnables. Direction qui a une superbe porte de sortie dans un an : 12 jours choisis perdus sans contrepartie en cas d'absence d'accord.":
Pour être honnète, il faut reconnaître qu'il y a divergence sur cette analyse entre les organisations syndicales. La CGT pense que la direction a intérêt à avoir un accord avant mars 2007 (voir le dernier tract CGT).

Suite des négociations demain sur l'ARTT.

Anonyme a dit…

lu dans ce blog:

"et que personnes ne partira volontairement s'il n'y a pas moyen de cumuler un CDi ailleurs avec le package":

eh ben c'est pas sur...

CFTC HP a dit…

Pour répondre à la CGT de 18:52 :

Si tu me demande si je préfère une augmentation de salaire ou une prime limitée dans le temps, je répond une augmentation de salaire !

Parler de volonté démocratique si la question est mal posée est pour le moins osé, sauf à vouloir qu'aucun accord n'aboutisse.

De la même façon, c'est très osé de parler de démagogie quand on tient ce type de position...

Bien sur la direction souhaite un accord maintenant, mais pas à n'importe quel prix.

CFTC HP a dit…

On prépare un sujet pour demain matin, et une communication groupée sort vendredi avec également le résultat de la négociation ARTT

La négociation PDA n'a rien donné, les 5 syndicats ont fait une demande commune basée sur le plan d'il y a trois ans, la direction n'a pas vraiment apporté d'éléments nouveaux à sa proposition initiale minimaliste.

CFTC HP a dit…

Pour répondre à 14:19 et renseignements pris, les décisions du CE actuel ne serait pas invalidées par le juge mais en décidant la tenue de nouvelles élections, cela pourrait rendre impossible toute nouvelle décision, et donc la consultation
du CE CCF sur le PSE, et par ricochet empêcher la consultation du Comité de Groupe. Donc bloquer aussi le PSE coté HPF.

C'est pourquoi, indépendemment de la contestation de la justification économique du Livre IV, on ne peut exclure un report de l'ouverture du volontariat et des départs de 3 mois environ.

Si les CE décident en plus de bloquer la consultation pour des raisons de justification économique ou de Livre III non satisfaisant, alors le PSE pourrait ne s'exécuter peut-être qu'en 2007. Donc une grande prudence sur les dates prévisionnelles s'impose.

CFTC HP a dit…

L’ensemble des 5 syndicats a proposé les conditions suivantes :

Durée de portage maxi :
Non cadres: Être à 9 ans de la liquidation à taux plein de la retraite Sécurité Sociale, quel que soit l’âge.
Cadres: Être à 8 ans de la liquidation à taux plein de la retraite Sécurité Sociale, quel que soit l’âge.

Fenêtre d’ouverture:
D’avril 2006 au 31 décembre 2007

Ancienneté:
5 ans au moins

Allocation:
Montant des rentes identiques au C2A 2003 à part 85% sur la tranche A (plus favorable pour les faibles salaires).
Primes, protections sociales, etc … identiques au C2A 2003.

La direction doit faire une nouvelle proposition lors de la prochaine réunion PDA prévue le 18 janvier prochain.

Sa dernière proposition était :

. Exclusion des P3C

. Salaires plafonnés à 80Keuros pour les calculs

. Exclusion des LOA (Leave of Absence) de plus de 12 mois à la date d'ouverture du programme

Portage (années de versement de la rente)

. 8 ans maxi pour les non-cadres ET 32 trimestres manquants au plus au 31.12.2006

. 6 ans maxi pour les cadres ET 24 trimestres manquants au plus au 31.12.2006

. ET (commun) s'engager à liquider sa retraite dès que le taux plein est atteint.

Age au 31.12.06 :

52 ans au moins pour les non-cadres
56 ans au moins pour les cadres

Ancienneté au 31.12.06 :
10 ans au moins

Fenêtre d'éligibilité
Avril à décembre 2006

CFTC HP a dit…

Précisions apportées par la direction :

2 mois d'indemnité versés automatiquement à ceux qui partent en PDA

Répartition en 3 catégories du plus avantageux au moins avantageux : non cadres / PI-PII / PIII A et B

De nouvelles simulations montrent une légère progression de la rente moyenne indicative (protection sociale incluse)

Le PDA ne concernerait que 130 personnes environ dans ces simulations (270 en 2003).

Cumul emploi/retraite : HP souhaite laisse la possibilité aux éligibles PDA de reprendre une activité professionnelle mais ne pas s'inscrire aux Assedics à l'issue de la cessation de la nouvelle activité. Le salarié doit informer le gestionnaire de la rente s'il reprend/arrête une activité (et les caisses de retraite). Si pas respect de ces disposition : suspension ou arrêt de la rente.

Si reprise d'activité => cotise à l'assurance vieillesse normale (et non plus à l'assurance volontaire vieillesse)

Si arrêt de travail, le nouveau salaire sert de base pour la cotisation.

Anonyme a dit…

Bonjour,
J'aimerai que l'on m'explique le terme :
Cadres: Être à 8 ans de la liquidation à taux plein de la retraite Sécurité Sociale, quel que soit l’âge.

C'est quoi le taux plein de la sécu ? Comment on l'atteint ? Avez vous des exemples concrets ?

Merci à l'inter !!

Anonyme a dit…

Retraite a taux plein Secu Soc = 50% du salaire.
Atteinte après avoir cotisé 'T' Trimestres et atteint l'Age 'R'.
"T" est une donnée personnelle, variant selon les individus, en particulier selon leur année de naissance (le droit a la retraite demandant plus de "T" pour les plus jeunes, ce mombre étant en augmentation)
"R" est une donnée personnelle, variant selon les individus, en particulier pour ceux ayant commencé a travailler très tôt.
Sinon, le site de la CNAV est ouvert a tous et tu y trouveras ta situation personnelle en "T" (via un code perso a demander sur le site) et des explications sur les règles de départ "R".
https://www.retraite.cnav.fr/

CFTC HP a dit…

Réponse à la question ancienneté et Congé Individuel Formation :

La réponse est OUI . Quand on est en CIF, la période de CIF est prise en compte dans le calcul de l'ancienneté totale.

Pour l'exemple, un employé rentré chez HP en septembre 1999 partant 9 mois en CIF à toujours comme date d'ancienneté septembre 1999.

Anonyme a dit…

Messieurs de l'inter, et plus particulièrement la CGT qui lit le blog,

Si je me mets à la place de la Direction, je me dois de remercier la CGT qui va parfaitement servir mes intérêts si les élections du CE HP CCF sont invalidées le 16 janvier prochain.

En effet, si celles-ci sont invalidées, cela signifie que le CE HP CCF est caduc, et que tout ce qui a été discuté/négocié jusqu'à présent est nul et non avenu.
Ceela veut dire qu'il faut de nouvelles élections du CE, et par conséquent que la direction reprendra les négociations avec ces nouveaux élus après ces élections dont la date est encore indéterminée.

Donc le scenario est dans ce cas :
- il n'y a pas de départ en 2006
- le climat se dégrade fortement dans HP : imaginons un instant ce que cela veut dire 1 an dans cette situation.
- les gens partent d'eux même en démissionnant, au lieu de bénéficier d'un package payé par HP
- les conditions de départ diminuent dans le temps, puisque la Direction pourrait très bien décider de s'en tenir à la loi (cheval de bataille de la CGT) et ne proposer comme conditions de départ que le minimum de la convention collective.

En résumé, grâce à la CGT, le plan social ne couterait pratiquement rien a HP, les gens partant d'eux même.

Donc si j'étais la direction, finalement, je paierais un bon avocat à la CGT pour le 16/01...

Anonyme a dit…

La CGT a parfaitement raison concernant la RTT; les salaries ont votes, et si un de vous se permet d'aller contre leur vote, n'oubliez pas que les elections vont etre annulees, qu'on va revoter !!! et aller porter le contraire devant la direction, vous etes pas prets de faire sortir les gens.. faites comme le PDA... METTEZ VOUS D'ACCORD !!
signe militant cfdt

Anonyme a dit…

Le bon sens serait que la CGT et la CFDT retirent leur action pour annuler les élections CE. Ce serait "démocratique" de le faire, il faut un vote en AG ?

Anonyme a dit…

Concernant PDA et activité.

Peut-on être en PDA et salarié à plein temps ?

CFTC HP a dit…

maintenant qu'on a entendu les pro CGT-CFDT et les anti, ce serait bien d'éviter un pugilat général sur ce blog. Donc on censure désormais les messages qui n'apportent rien au débat, dans un sens ou dans l'autre.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Petite questions sur le calcul du package.

D'apres ce que je vois en utilisant la feuille, si on part avec un projet finalise on gagne 6 mois d'indemnite par rapport a un projet non finalise.

Quelle est la raison de cette difference?

Merci.

Anonyme a dit…

Comment se fait-il que nous n'entendons rien au sujet du travail qui a ete fait par les experts concernant les methodes d'evaluation des couts que representent les departs? Y-a-t-il un grandes differences entre les methodes de calculs des uns et des autres?

Anonyme a dit…

serait-il possible de clarifier les conséquences éventuelles d'une annulation de l'élection du CE HPCCF ?
Un intervenant a affirmé que "si les élections du CE HP CCF sont invalidées le 16 janvier prochain, cela signifie que le CE HP CCF est caduc, et que tout ce qui a été discuté/négocié jusqu'à présent est nul et non avenu."

D'un point de vue légal, est-ce correct ? Par exemple, je ne me souviens pas que lors d'une annulation de municipales, par exemple, tous les contrats ou engagements pris par un maire nouvellement élu soient systématiquement annulés, puisque au moment des signatures, il avait un mandat valide ?

Un syndicaliste/juriste peut-il une fois pour toutes nous dire ce qu'il en est ?

Anonyme a dit…

pour quelles raisons les élections CE de novembre 05 pourraient être annulées ? et qui (quel syndicat) les conteste ?
cela éclairera le débat un peu plus.

Anonyme a dit…

Oui, cela permettra de savoir si l'action repose sur des faits sérieux et bénéficie aux employés ou à ceux qui intentent cette action. Question : pourquoi ces syndicats n'en parlent dans aucun de leur tract ou communication ?

Anonyme a dit…

si elle ne reposait pas sur des faits serieux, l'action n'aboutirait pas ...

si elle aboutit c'est qu'elle est justifiée

Anonyme a dit…

A propos du PDA, si les propositions de l'ensemble des syndicats étaient acceptées par la Direction (restons optimistes !).
Vu sur http://www.retraites.gouv.fr/sommaire.php3 (un document PDF a telecharger, tres complet), comment interpreter :
"Pour bénéficier d’une retraite de base
à «taux plein», vous devez justifier d’un
nombre donné de trimestres* d’assurance
dans un ou plusieurs régimes de
retraite de base, selon les modalités suivantes
:
– ce nombre de trimestres est de 160
(soit 40 ans) depuis le 1er janvier 2003 et
restera inchangé jusqu’en 2008 ;
– pour les assurés atteignant l’âge de
60 ans entre 2009 et 2012, le nombre de
trimestres nécessaires augmentera à
raison d’un trimestre par an et par génération,
pour atteindre 164 trimestres
(soit 41 ans de cotisation) pour ceux nés
en 1952 et prenant leur retraite en 2012 ;
– à compter de 2013, ce nombre évoluera
en fonction de l’espérance de vie,
de manière à maintenir constant, jusqu’en
2020, le rapport constaté en 2003
entre le «temps de travail» et le «temps de retraite>>"
la situation à partir de 2013, n'est pas connue actuellement ?

CFTC HP a dit…

Complément de réponse ancienneté :
Pendant un congé individuel de formation, (avec une prise en charge du Fongecif), il n'y a aucune perte d'ancienneté et maintien de l'acquisition des congés payés, des remboursements de frais médicaux et de la prévoyance.

Anonyme a dit…

Dans la proposition commune (merci a tous) de PDA, tout est basé sur la date de retraite a taux plein. Pour les gents de 1953 et après le nombre de trimestres n'est pas encore definis dans le loi. Que pensez vous proposer?

Anonyme a dit…

Ce qui est sur c'est qu'avec un PDA de cette teneur, je vais pas me précipiter vers la sortie. Et pas non plus vers un départ volontaire avec en perspective une statistique de 6% de plus de 50 ans retrouvant un emploi stable. Tant pis, mais dommage pour celui ou celle qui sera désigné à ma place (j'ai quand même peu de chance d'être en tête de liste des désignés, vu mon ancienneté et mon âge, soyons réalistes!).

Anonyme a dit…

Arretons de se voiler la face: avec l argent mis sur la table, les volontaires on les aura (tous sites confondus)

Alors qu on laisse partir ceux qui veulent partir, et pas en fevrier 2008.

Merci

Anonyme a dit…

Oui ce PDA ne va pas amener beaucoup de volontaires déjà par manque d'éligibles.

Mais s'il est confirmé que l'on peut travailler à plein temps en PDA, ne serait-il pas possible d'augmenter le nombre d'années restant avant la retraite pour être éligible en diminuant proportionnellement la rente ?

Une sorte de PDA modulable pour ceux qui pensent retrouver du travail.

Anonyme a dit…

IBM va-t-il encore tailler dans le vif ?

14.500 suppressions de postes en 2005, combien en 2006?

L'année commence mal pour les salariés d'IBM. Selon une information de la Tribune, Big Blue s'apprêterait à annoncer un nouveau plan social. Car le géant de l'informatique s'est déjà 'allégé' de 14.500 emplois en 2005, dont 80% en Europe... Cette fois, il s'agirait de supprimer 'seulement' quelques centaines de postes, détaille le quotidien. Des suppressions qui seraient étalées sur l'année. Et c'est encore une mauvaise nouvelle: la France ne devrait pas être épargnée après les 769 suppressions de 2005. IBM poursuit donc à marche forcée sa restructuration articulée autour des délocalisations. Car si IBM taille dans le vif en Occident, il recrute en masse dans les pays émergents : à l'Est et en Asie. En juillet dernier, le groupe américain a ainsi annoncé son intention d'embaucher pas moins de 14.000 personnes en Inde.

Anonyme a dit…

>Arretons de se voiler la face: avec l argent mis sur la table, les volontaires on les aura (tous sites confondus)

Tu es volontaire ?

Anonyme a dit…

reponse au message 13:50

oui, je le serai.

Anonyme a dit…

Bonjour,


Je n'ai pas vu de reponse a une question posee dans un precedent chapitre, je me permets donc de la reposer.
Les employes en conges de formation sont ils eligibles au plan?
Merci

Anonyme a dit…

Avec presque 10ans d'HP et une évolution de salaire plus que modeste depuis mon arrivée je n'arrive pas a saisir pourquoi PS impose un cut à 80kf sur la base de calcul ?? lutte des classes ?
Dans ce cas une triple pénalisation:

Viré,
revenue à la baisse à largement plus de 50ans
Calcul sur uniquement 80kf (double casse !!)

Anonyme a dit…

80K EUROS

CFTC HP a dit…

Pour 16:12, la réponse est oui.

Anonyme a dit…

Bonjour CFTC et merci pour cet outil d'échange qu'est le blog.

Le congé sabbatique est la piste proposée actuellement pour tous ceux qui souhaitent quitter HP et ont la chance de saisir une opportunité de travail avant la période de`départ.

Fort bien, mais changer de travail a impliqué une recherche au préalable et donc immanquablement des frais.

Est-il envisageable que la Direction autorise le déblocage des fonds du PEE pour couvrir une partie de ces frais ?

De même, un défraiement est prévu dans le cadre du plan pour frais de recherche d'emploi.

Ce défraiement peut-il s'appliquer pour couvrir les frais de recherche actuels ?

L'idée est d'aider les candidats au départ s'ils sont en recherche maintenant et qui seront les premiers à se présenter lors de l'ouverture de la période de volontariat.

Ceci devient d'autant plus vrai que le calendrier prévisionnel du PSE est très (trop) fluctuant.

Merci beaucoup pour votre avis.

Anonyme a dit…

"– à compter de 2013, le nombre de trimestres évoluera
en fonction de l’espérance de vie,
de manière à maintenir constant, jusqu’en
2020, le rapport constaté en 2003
entre le «temps de travail» et le «temps de retraite>>"
la situation à partir de 2013, n'est pas connue actuellement ? "

- peut-on conclure que tous ceux (cadres ou non) qui auront 60 ans à partir de 2013, cad qui ont moins de 54 ans aujourd'hui (en 2006) ne peuvent pas pretendre au PDA? Quel que soit le nombre de trimestres cotises?

- Je pense qu'il faut clarifier ce point - svp Inter !

Unkinka a dit…

en reponse au message de 11:00 : le texte du C2A 2003 contenait une clause couvrant les risques impliquées par la loi fillon, risques qui sont les memes pour les candidats nés en 1953 ou plus tard.
Une fois accord sur les conditions générales du PDA, un travail est necessaire pour remplir un certain nombre d'aspets plus en détail. Le texte du 2003 est raffiné dans ces détails et ce serait de bon sens de l'utiliser comme modèle

Anonyme a dit…

CFTC a dit le 03 janvier, 2006 17:31

On va en choquer plus d'un : demander une augmentation de salaire en échange des jours perdus est sympathique, logique et... malheureusement parfaitement irréaliste.



Désolé mais je crois entendre parler la direction ni plus ni moins.


Etes vous du coté des employés ou de la direction en decidant à la place de la direction qu'elles sont les demandes à presenter ???

Il y a eu vote , la majorité a demandé une augmentation , et bien allez au bout des choses , meme la greve.

CFTC HP a dit…

Nous aussi on est désolé, mais notre stratégie de négociation qui n'est pas encore tout à fait finie d'ailleurs, était la bonne.

4 propositions évoluant d'un coté et de part et d'autre, et de l'autre coté la même proposition du début jusqu'à la fin.

Demander et négocier n'est pas la même chose. Nos demandes sont faites dans l'esprit d'aboutir à un accord acceptable par les employés. Les commentaires recueillis sur ce blog et sur le terrain montrent que le nouvel accord ARTT est bien perçu par une immense majorité des employés.

Qui a expliqué clairement la situation dans cette seule et unique AG de Grenoble où un vote a eu lieu et les employés ont préféré une augmentation de salaire à une prime sur 4 ans (surprise !) ?

Puisque tu le propose, on fera un vote sur le texte final, d'accord ? Et un vote où tout le monde s'exprime, pas seulement ceux qui vont ou peuvent venir aux AG.

Le nouvel accord ARTT qui se dessine n'est clairement pas un bon motif de grève.

Anonyme a dit…

IBM taille dans les plans de retraites de ses salariés

http://www.lexpansion.com/html/A138851.html

Zazou a dit…

Je reviens sur le blog après quelque temps d'absence, je suis ravie de la qualité des échanges qui continue de progresser, bravo à la CFTC pour la modération constructive effectuée !

Une question pratique à la cftc (suite au post du 04 janvier, 2006 10:33) :

"4/ Tu n'as aucune certitude d'être volontaire accepté. Mais tu es en tête de liste puisque tu as un contrat de travail qui plus est confirmé si il a passé la période d'essai."

En quoi la période d'essai déjà finie / réussie permet d'être plus "prioritaire" au plan qu'un CDI signé mais avec période d'essai restant à faire ? Est-ce un cas prévu dans le protocole ?

En d'autres termes, s'il y a trop de volontaires dans ma catégorie professionnelle/ bassin d'emploi, est-ce que le fait d'avoir achevé ma période d'essai est un critère suffisant pour que ma candidature soit préférée à d'autres CDI dont la période d'essai resterait à faire ?

Merci de vos lumières

Z

CFTC HP a dit…

Bonjour Zazou

En 2003 tu n'aurais pas été plus prioritaire.

Pour 2006, nous travaillons en ce moment à des propositions pour améliorer le dispositif 2003 et notre propos est de dire une personne en suspension de contrat qui a déjà un emploi confirmé devrait peut-être être classée devant une personne dont le contrat n'a pas encore commencé. Nous réfléchissons aussi à des dispositifs pour éviter le refus de volontaires mais évidemment, personne ne sait si il y en aura beaucoup trop ou pas assez. Par catégorie professionnelle et bassin d'emploi c'est certain, mais globalement ?

Vieux Singe a dit…

CFTC 17:40

Il serait fort de refuser des departs volontaires sur le bassin de IDA (site le plus touche), et annoncer sa fermeture dans 2 ou 3 ans.

Il serait beaucoup plus simple pour tout le monde que la direction annonce clairement sa strategie a 5 ans pour la totalite des sites HP en France.

Encore faudrait il qu'elle en ait une. Chere direction, prouvez le nous, et chacun pourra prendre ses responsabilites, faire ses choix sans crainte d'etre trompe.

;)

Vieux Singe

Bravo aux intersyndicales.

CFTC HP a dit…

Pour 04 janvier, 2006 14:11
La démission ne donne effectivement droit à aucune indemnité. C'est quoi la rumeur qui circule exactement ?

CFTC HP a dit…

Pour 04 janvier, 2006 17:24 c'est l'ancienneté qui départageait théoriquement les ex-aequo en 2003 dans le classement des projets.

Finalement ces règles n'avaient pas été appliquées, la direction ayant pris les engagements suivant à l'issue de la période d'ouverture du volontariat en 2003 :
• Acceptation de toutes les candidatures au volontariat externe
• Pas de désignation forcée par application des critères d’ordre
• Programme de reclassement d’une ampleur exceptionnelle (environ 400 postes) :
–Mobilité entre catégories professionnelles et familles d’emploi
–Promotion de non cadres vers postes cadres
–Déplacement de postes entre les différents sites
• Mise en oeuvre des transferts et déménagements selon le dispositif prévu (mais avec accès à une alternative de reclassement avant désignation aux conditions du plan si refus).
• Recrutements externes d’ici avril 2004 pour compenser l’excès de départs volontaires (après la fin du reclassement).
• Nombre de postes à ouvrir nécessairement égal (voire supérieur pour HPF) au nombre de salariés à reclasser.

L'histoire ne se répetera pas forcément.

CFTC HP a dit…

Pour 04 janvier, 2006 17:21 La réponse en 2003 était :
Q : Comment calculer le salaire de référence pour les salariés en suspension de contrat non rémunéré.
R : La Direction accepte de prendre en compte les douze derniers bulletins de salaire avant la suspension, plutôt que de recalculer le salaire moyen sur la carrière.

On cherche à obtenir le même engaement pour 2006, bien entendu.

CFTC HP a dit…

Pour 05 janvier, 2006 10:42 la différence est due au fait qu'en non finalisé on te verse un salaire pendant ton congé de reclassement chaque mois.

CFTC HP a dit…

Pour 05 janvier, 2006 11:01, les experts PDA, et en tout cas le notre, estiment que l'outil de simulation utilisée par la direction est bien fait et fiable. Le problème n'est donc pas l'outil et les simulations mais bien le budget PDA lui-même. Il était essentiel de clarifier ce point pour éviter
des débats inutiles.

CFTC HP a dit…

Pour 06 janvier, 2006 09:43, les réponses sont négatives :

1/ La direction n'a aucun pouvoir de débloquer les fonds du Plan Epargne Groupe avant ton départ, seul un décret de loi style Sarkozy pour d'autres motifs liés à la consommation le permette.
2/ Impossible de verser de l'argent avant l'acceptation du volontariat. L'avance sur solde de tout compte était de 20 000 Euros en 2003. Et le solde de tout compte versé assez rapidement pour les projets finalisés : au mieux au 25 du mois du départ physique et au plus tard à la fin du préavis conventionnel.

CFTC HP a dit…

Bon, il ne devrait plus y avoir dans ce sujets de réponses sans questions. On signale qu'on a mis en ligne le nouveau de tableau de calcul des indemnités, version 1.5. qui prend en compte les commentaires que vous nous remontez et qu'on passe aux 2 développeurs. Et que pour les extérieurs style employés en congé parental, congé sabattique etc... vous trouverez avec un délai de quelques jours par rapport à l'intranet ce tableau sur le site extranet http://cftchp.free.fr/ dont le lien figure dans la colonne de droite du blog

Enregistrer un commentaire