ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

Actualité HPE Immanquables CFTC # 9

HPE Next Nouveau sujet !

Elections Entco Nouveau sujet ! 26 et 27 septembre par internet ou avant en VPC

Actualité DXC-ESF Relance de la GPEC Out 130 places ! DiXiT XI et Flash GPEC

Nouveau Code du Travail Quel impact ? Notre décryptage !

HPE PSE GPEC Out 137 volontaires, 90 acceptations

HPE Politique voiture Le plein de nouvelles informations (post 1750) !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE Tout sur l’impact fiscal du split Micro Focus le 1/9 !

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

samedi 12 avril 2008

Les 5 syndicats HP organisent un mouvement social lundi 12 avril à Issy

Afin de manifester leur désaccord avec des pratiques de management concernant à trier sélectivement des employés dont on cherche à se débarrasser, les 5 syndicats CFDT/CFE-CGC/CFTC/CGT/FO appellent les employés à manifester leur soutien et leur mécontentement lors d'un débrayage d’une heure le lundi 14 avril à 13h30 dans le hall du siège social à Issy Les Moulineaux.

Voici les explications du communiqué intersyndical :

"Des actions individuelles sont mises en place par le management d’HP pour cibler des personnes dont l’entreprise veut se débarrasser. Plusieurs Business Units systématisent la démarche en demandant à chaque manager de désigner dans ses équipes les personnes devant faire partie de la liste. Tout le monde est concerné (cadre ou non-cadre) par cette mesure.

L’ensemble des Organisations syndicales a dénoncé cette pratique lors des comités d’entreprise du groupe HP à la direction qui a confirmé l’existence d’une volonté affichée d’écarter un certain nombre de salariés qualifiés de « low performers » : Ils ne seraient pas capables de s’adapter aux nouvelles exigences affichées par le management HP ! De fait, les critères retenus sont le plus souvent Age, Niveau de salaire, Note de gueule.

Ce « Tri sélectif » est inadmissible et illégal :


1) La désignation de ces quelques employés comme des boucs émissaires des mauvais résultats de TSG France par rapport aux autres pays européens – Ne faudrait-il pas chercher les low-performers du côté de l’équipe de direction ?

2) Ces désignations cachent souvent des réorganisations latentes qui ne sont pas présentées au CE ; ce qui constitue de fait un délit d’entrave dans la mesure où des emplois sont impactés

3) Que la direction de HP s’affranchisse de son obligation d’adapter ses employés à leur poste de travail : si les exigences ont changé il faut encore les connaître et avoir les moyens de s’y adapter : c’est la loi !

Les organisations syndicales du groupe HP sont déterminées à faire respecter le droit. Nous demandons :
- L’arrêt immédiat de ces procédures
- Le reclassement systématique des employés touchés par des mesures de restructuration

Comment envisager de continuer la négociation en cours sur la GPEC (Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences) alors qu’HP se permet de mettre en œuvre de tels procédés ?

Si vous vous sentez concerné par ce type de mesures, ou si vous avez connaissance de situations semblables ne restez pas isolé, n’hésitez pas à prendre contact avec vos représentants du personnel, afin d’être défendu"

33 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

Pourquoi seulement a Issy ?

Est sur ce site que ces pratiques sont les plus courantes ?

CFTC HP a dit…

Pour au moins trois raisons : les décideurs des pratiques dénoncées sont surtout à Issy, ils sont là le lundi et c'est le siège social principal.

CFTC HP a dit…

ce mouvement peut aussi s'étendre sur d'autres sites sous différentes formes, la décision n'a pas encore été prise par l'intersyndicale.

Anonyme a dit…

Pourquoi pas une péttion en ligne?
Vive internet !!!

Anonyme a dit…

Je ne suis pas sûr que le mouvement sera suivi du fait du manque d'information des autres divisions que TSG sur les pratiques en cours, cela risque d'être un coup d'épée dans l'eau.
Par contre si les premières plaintes tombaient pour harcèlement contre les managers n+1(ils doivent assumer leurs responsabilités car ils en ont la rémunération), et pourquoi pas n+2 (car on sait trés bien de qui tout cela part), les choses évolueraient et les managers seraient face à leurs délires actuels.

Anonyme a dit…

A propos d'idées "fouareuses" dans le management ... celle utilisée pour justifier les systèmes de classement forcé des employés (forced ranking) rendus célèbres par General Electric.

Le système de notation "KPI" instauré par HP est une véritable catastrophe écologique de management.

Cela dégénère en "chasse à l'homme" (panou, panou), en délation permanente ("les bras cassés"), bref, l'irresponsabilité la plus totale (la paille dans l'oeil du voisin, au lieu d'aller balayer devant sa porte).

----

Jack Welch, l'ancien PDG de General Electric, a plaidé en faveur d'une pratique managériale assez controversée, la répartition systématique du personnel en plusieurs catégorie prédéterminées, avec les arguments suivants : puisque les gens sont notés à l'école, pourquoi ne seraient-ils pas notés au travail ?
...
A l'école, les performances sont relativement indépendantes les unes des autres (si vous apprenez la chimie et que vos petits camarades ne l'apprennent pas, cela n'a aucune influence sur vous).
...
En revanche, les actions au sein d'une entreprise sont interdépendantes, et votre capacité à accomplir une tâche donnée dépend de l'aide et de la coopération de vos collègues.
...
Par conséquent, si l'attribution de notes et le classement des individus entrainent rivalités et conflits, les conséquences seront radicalement différentes selon qu'il s'agit d'un système de relation humaines interdépendantes ou indépendantes.

p.38 de "Faits et foutaises dans le management", par Jeffrey Pfeffer et Robert Sutton (l’auteur d’Objectif Zéro-sale-con).

CFTC HP a dit…

merci pour cet extrait, je vous propose celui-ci qui vient d'un forum sur le stress, et qui montre à quel point le management français actuel avec ses petits chefs hystériques fait complètement fausse route :

"Plusieurs remarques puisque de nombreuses études et écrits ont été rédigés, en l'occurrence "le coût de la démotivation" et un récent article sur la "motivation" parue sur newzy, est également diffusé l'étude réalisée par l'INRS sur les risques psychosociaux. Le type de management en émergence très forte, proche du dirigisme dictatorial est un phénomène qui se propage et engendre énormément de stress. Or ce type de management, même si les entreprises ne savent plus comment répondre à l'accélération qu'occasionne la mondialisation, la concurrence (...) est complètement révolu. On semble oublier au sein de ces entreprises que le monde à évoluer ; les découvertes en psychologie, sciences de la cognition... ont fortement participés à cette transformation des rapports humains surtout dans les relations familiales ou l'autorité n'est plus l'archaïque "patriarcat" mais la "reconnaissance de l'être à part entière" privilégiant le dialogue, cela étant maintenant dans les moeurs (même si certains confondent respect de la personne et laxisme).l’autorité imposée est devenue dans la vie de tous les jours l’autorité raisonnée. D'autre part, deux autres facteurs non négligeables interviennent également : 1 - le cyber espace : La connaissance change de plus en plus vite, c'est à dire qu'autrefois une découverte pouvait se faire tous les 50 ans, actuellement elle se fait tous les 3 à 5 ans, et la prévision est toutes les 72 h en 2020. L'appropriation de ces nouvelles connaissances se réalise à travers des espaces virtuels mettant en relation des personnes en fonction de leurs centres d'intérêts de manière pluridisciplinaire et multiculturelle. 2 – l’organisation structurelle transverse, en mode projet, forme que prend aussi la nouvelle économie de réseau au travers de laquelle la posture de chef n’existe plus, elle devient une posture de manager (personne ressource et facilitatrice). Les groupements de personnel (ou employés) deviennent des équipes projets par souci économique. Or tant que nous demeurons dans une structure relationnelle à dominante hiérarchique, les principes de régulations en seront les procédures de « contrôle », ce qui ne favorise ni l’émergence de nouvelles idées, ni l’apport de solutions possibles, et encore moins l’autonomie et la responsabilisation Deux logiques se superposent : d’une part le modèle de la société industrielle caractérisé par le taylorisme, dont le principe est pyramidal et hiérarchique. D’autre part le modèle de l’ère informationnelle, dont les modes de pensées sont systémiques. Chaque acteur s’inscrit dans une dynamique de subsidiarité. Sa parole y a été libérée. Grâce à l’inter connectivité procurée par l’électronique, il devient un neurone d’un cerveau potentiellement planétaire Ce qui est permanent est un potentiel à actualiser qui implique que la stratégie ne soit plus le fait seuls des dirigeants mais de l’ensemble de l’entreprise. Une révolution du management en est la conséquence car les managers sont obligés d’entrer dans une dynamique réactive et pro active, ce qui oblige à entrer dans une culture projet centrée sur le client et vers l’action prospective. La plus grande difficulté est de permettre la mutation du dirigeant en homme ressource, plus difficile encore pour la hiérarchie intermédiaire, puisque le mode projet aplatit l’organisation par la mise en oeuvre de rôles transverses. Une autre difficulté réside dans le fait de passer d’une logique d’obéissance à une logique de responsabilité. Le mode de management autocrate est totalement contre productif (pas d’innovation) y compris sur le plan économique puisqu’il n’est plus du tout en phase avec le mode de vie et les valeurs sociétales dans la nouvelle économie mondiale. D’autre part ce mode de management est également destructeur (risques psychosociaux) et témoigne de l’incapacité de se remettre en question, d’un manque de maturité certain, (relation parent/enfant de lavant guerre et non d’adulte à adulte), d’une inaptitude avérée au changement...

Anonyme a dit…

CFTC dimanche 13 avril 2008 19 h 48 CEST

Je retiens surtout le point suivant :

" ... même si certains confondent respect de la personne et laxisme ... ".

C'est cela le probleme actuellement chez HP. Avoir une explication avec quelqu'un et vous etes un salopard, ne rien faire vous etes une couille molle !!!!!

Certains pensent qu'en imposant une vision unilaterale et bornee ca avancera mieux, d'autres pensent que de toutes manieres il y a d'autres personnes qui sont la pour faire tourner la boutique.
Au milieu, beaucoup de personnes en ont ras le bol .....

Un peu de respects les uns pour les autres, et surtout, comme au rugby, revenons aux fondamentaux avant de vouloir gagner la coupe du monde.
J'espere qu'il y a encore des personnes qui n'ont pas oubliee les "fondamentaux". Ca remonte a tellement loin ......

Anonyme a dit…

A HP qui veut virer les seniors, lisez ceci:

http://www.lesechos.fr/info/france/4714224.htm

Et preparez votre portefeuille pour payer de belles petites amendes.

Anonyme a dit…

Je serai intésressé d'avoir les photos des tags du parking de ISSY dont les sujets sont nos chers manager incriminés dans les differents actions en justice ...merci à ceux qui les ont pris en photos de les envoyer au modérateur on saura en faire bon usage.....

Anonyme a dit…

lundi 14 avril 2008 12 h 36 CEST

C'est quoi cette histoire ?

CFTC HP a dit…

message du modérateur : je n'ai fait aucune demande d'avoir de telles photos. Il est fait allusion à des messages traitant de noms d'oiseau plusieurs managers. Tags peints sur les murs du sous-sol à Issy et vite enlevés...

messageretoqué(risque de diffamation) a dit…

Et bien la vie chez HP n'est pas aussi idyllique qu'YDT veut bien l'ecrire dans sa presentation d'HP2008.

...

Faudra qu'il enleve la partie sur le HPWay et les relations chez HP .....

CFTC HP a dit…

Ce midi à Issy, on a compté 125 personnes dans un hall qui faisait bien plein. Des représentants syndicaux et des employés vêtus de sacs poubelles sur lesquels on pouvait lire toutes sortes de slogans du style "trop vieux", "low performer" etc...

Une grande affiche de soutien aux employés menacés faite avec un sac poubelle est à signer à Issy (2ème étage), elle sera bientot aux Ulis.

message retouché a dit…

Tant qu'aucune plainte ne sera tombée, cela ne servira à rien. On connait le meneur de toute ces histoires.

A la première plainte connue, je suis sûr que les managers commenceront à avoir peur. Car on le voit tous les jours, ils ont peur de leur n+1.
Inversons la terreur.
...

Anonyme a dit…

CFTC lundi 14 avril 2008 19 h 34 CEST

Le 8 decembre 2005 Axalto et Gemplus annoncent leur fusion. Cette fusion a engendré la société Gemalto leader dans le monde des cartes a puce et systemes de securité.

Le 22 mai 2006, la commission europeenne donne son feux vert.

Le 13 juin 2006 Olivier Piou, DG de Gemalto, communique dans la presse.

Le 27 juillet 2006, la premiere communication public de resultats (Q2 2006) est faite sous le nom de Gemalto.

Donc le document public intitulé HP 2008, rédigé cette année et communiqué en interne et externe ces derniers jours, reprend des informations obsoletes depuis 2006. La société Gemplus n'est plus depuis presque 2 années.

Ce sont des faits, et rien que des faits.

En tant que salarié de HP France, je trouve la qualité de la communication réalisée tres inquietante. L'entreprise nous demande de porter cette communication aupres de nos clients. Je ne le ferai pas. Si HP 2008 se refere a des évenements datant de l'année 2006, cela sera sans moi, ceci d'autant plus que nous n'avons pas a rougir de nos performances.

Anonyme a dit…

to cftc ; la situation est vraiment penible
nous sommes en finances et on ne sait pas ce qui va nous arriver ou plutot on sait et il ne se passe rien
si on doit partir que l on puisse au moins commencer a chercher

Anonyme a dit…

Et c'est tellement facile de pousser les gens dehors, et ensuite de dire c'est pas vrai. Voir l'article de Courrier International du 3 avril, traduit du Finacial Times :
"Selon Véronique Bouhafs-Blanchard, directrice du site grenoblois de HP, seulement 294 personnes ont quitté l'entreprise." (lors du dernier plan)

Anonyme a dit…

Syndicats, les manifs internes sont un bon coup de semonce a la direction, mais faut pas hesiter a aller plus loin (Justice, mediatisation, greves...), ca devient intenable pour les nombreux chomeurs HP internes que la direction veut faire demissionner gratuitement et faire prendre en charge par l'ANPE, sans aucun accompagnement. En tous cas quelle difference, avec la communication HP vers les clients et les institutions, qui dit que tout va bien a HP!

Anonyme a dit…

Bien sûr que la solution passe par des plaintes nominatives. Il faudrait que les syndicats nous conseille un avocat spécialisé. Il faut que les plaintes tombent sur les managers (qui ne sont en fait que des petits caporaux) qui ont peur.

A la première plainte cela fera refléchir les autres. L'ennemi intime est le n+1 qui est la marionnette du n+2.

CFTC HP a dit…

pour les avocats, il suffit de nous contacter effectivement, on a tout ce qu'il faut en stock selon le type de plaintes et de juridictions (prud'hommes, civil, pénal)

Anonyme a dit…

FM Logistic va supprimer 140 emplois sur son site mosellan qui en compte 600. La direction explique le plan social par la défection d’un gros client, à savoir Hewlett packard qui a délocalisé une partie de sa production en Asie. D’autres sites du groupe en Allemagne et aux Pays Bas seront aussi touchés

http://www.france-info.com/spip.php?article123724&theme=22&sous_theme=23

Anonyme a dit…

Emploi des Seniors : le gouvernement pourrait instaurer un quota avant l'ete.
http://www.lentreprise.com/3/1/3/article/16472.html

Anonyme a dit…

Il n'y a pas de fumée sans feu !

Cette pression signe la prochaine grosse acquisition d'HP (BULL ou Teradata ) et le plan social qui s'en suivra.

A suivre ...

http://www.silicon.fr/fr/silicon/news/2007/07/26/hp-pourrait-s-emparer-de-bull

http://www.informationweek.com/news/management/showArticle.jhtml;jsessionid=M1XLZUJFX0VY4QSNDLOSKH0CJUNN2JVN?articleID=196900626&_requestid=282189

Anonyme a dit…

Pour FM Logistic, et encore de l'emploi Europeen supprimé suite à une délocalisation de HP (Et vlan 140 emplois de moins en France!). Pourquoi pas faire un sujet sur la balance sociale des emplois HP en France, la lithanie des postes supprimés chez HP(PSE ou pas), SCI, etc... et maintenant FM, ca doit faire plusieurs milliers de postes supprimés sur une dizaine d'années, et pendant ce temps, la direction met la pression et accroit ses ventes en France! Et puis a coup sur le bilan C02 aussi est negatif: pour les emplois qui se retrouvent en Asie avec beaucoup moins de contraintes de protection environnement, plus le transport qui génère aussi du CO2. Decidement tout faux, jusqu'a quand ce gachis!!!

Anonyme a dit…

on y est qui veut forwader ce mail a Mark Hurd ....
2o deputes pour discuter d un projet de milliers de gens

Les députés ont créé la «rupture conventionnelle» du contrat de travail, soit sa rupture par consentement mutuel de l'employeur et du salarié, lors de l'examen du projet de loi «modernisation du marché de l'emploi», mercredi à l'Assemblée nationale.

«L'employeur et le salarié peuvent convenir en commun des conditions de la rupture du contrat de travail qui les lie», selon le texte, qui résulte d'un accord entre les principaux syndicats -sauf la CGT- et le patronat.

Après une «rupture conventionnelle», le salarié «bénéficie du versement des allocations d'assurance-chômage», précise le texte à la demande des députés de l'opposition, qui ont voulu que cela figure en toutes lettres dans la loi.




La vingtaine de députés en séance sont ensuite passés à l'examen de l'article sur le «contrat de mission» de 18 à 36 mois pour les cadres et les ingénieurs.

Des communistes ont déjà dénoncé «l'hypocrisie» de cette mesure, qui créé selon eux un nouveau contrat précaire, alors que l'article 1 du projet de loi dispose que le CDI est «la forme normale et générale» du contrat de travail.

L'objectif de la «modernisation du marché du travail» est de favoriser en France la «flexi-sécurité» (plus grande facilité de licencier pour les entreprises, plus de sécurité pour les salariés), selon le gouvernement.

L'examen du texte devrait finir dans la nuit.

Anonyme a dit…

vendredi 18 avril 2008 09 h 37 CEST

Cela ammene la question :

La collectivité doit elle financer la competitivite et les benefices des entreprises privees ?

Anonyme a dit…

http://www.redorbit.com/news/technology/1347092/hp_to_acquire_tower_software_expanding_capabilities_in_fast_growing/index.html?source=r_technology

CFTC HP a dit…

message du modérateur : on est à la recherche de tout témoignage de pratiques justifiant qu'on lance un SBC en subsitution à la place d'employés témoins ou victimes. Tél : 0675774368.

Anonyme a dit…

personnellement j'envisage de plus en plus de quitter HP, mais malheureusement pour la direction je ne pense pas faire partie des population ciblées, vu que je suis la depuis assez peu longtemps et que j'ai moins de la trentaine :)

Anonyme a dit…

vendredi 18 avril 2008 22 h 38 CEST

Avez vous une reponse concernant le dernier SBC relaté ici meme ?

CFTC HP a dit…

2 SBC en nom propre et 3 droits droits d'alerte DP CFTC ont été lancés en l'espace de 15 jours visant 4 managers différents. Dans les 5 cas les enquêtes sont en cours et il n'est pas possible de les commenter (c'est même interdit pour les SBC). Par contre on trouvera les 3 droits d'alerte DP et leurs réponses dans les questions DP de la CFTC d'ici 2 semaines environ.

Il ne s'agit pas de tourner à la délation générale, il s'agit d'oser parler lorsque l'on constate
des comportements contraires à la loi ou aux politiques HP.

Outre le SBC (discrimination, harcèlement), voici ce que l'on peut trouver dans la présentation du Groupe HP en France (source http://intranet.hp.com/country/France/Documents/HP_dossier%20presse_2008_BAT.pdf) :

"Respecter les individus et les accompagner dans
leur développement :

Vis-à-vis de ses propres collaborateurs, HP conduit une
politique où le respect des individus et le partage des
responsabilités occupent une place essentielle"

Le contre-exemple : des crises de colère, des pétages de plomb, des insultes. il ne faut pas laisser passer ce genre de comportements.
2 des 3 droits d'alerte DP déposés jeudi et vendredi dénoncent ces comportement, grâce aux témoignages reçus sur cftchp@hp.com tout en protégeant parfaitement les témoins.

Anonyme a dit…

CFTC samedi 19 avril 2008 15 h 29 CEST

Merci pour ces precisions.

Concernant les insultes et les harcelements les cas s'ils sont averes sont indefendables.

Par contre, concernant les petages de plombs et les coleres, cela devient plus subjectif. Je ne connais pas les cas, mais, dans la vie d'un service, il y a aussi des coleres, des engueulades et des discussions fortes voir tres fortes. Cela fait partis de la vie. Bien sur, cela doit rester exceptionnel et en liens avec un evenement ou une situation exceptionelle.

Je ne suis pas manager, mais des fois, il arrive qu'on s'engueule entre les collegues et meme avec le manager. Ca arrive, mais cela ne n'est en aucun cas une maniere de communciation permanente. Ca arrive, c'est tout. On se parle moins pendant 1/2 journee, 1 journee voir 2 maximum, mais cela ne genere pas de situation de peur, d'anxiete ou de harcelement. L'Homme est ainsi fait, et je dirait meme le male est ainsi fait.
De bonnes discussions entre 4 yeux valent mieux que des non dits et des situations de renfermement sur soit meme.

Maintenant, si des SBC ont ete ouverts, je suppose que certaines limites ont ete tres largement depassees. Quand on en arrive aux tags dans le parking d'Issy ..... c'est bien que certaines situations sont devenues tres compliquees.

Enregistrer un commentaire