ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

DXC-ESF Achat de Tribridge et Concerto Cloud Services

HPE PSE GPEC Out Simulateur 6.22 et ultimes conseils et réponses

HPE Politique voiture Changement et grondement

HPE et SW Egalité Professionnelle Le rattrapage de juillet 2017

Scission Software Newco Focus #2 Spécial Epargne Salariale. Elections 26-27/9

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE L’impact fiscal : de nouveau avec Micro Focus le 1/9 !

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime 2018. La nouvelle surcomplémentaire

Lisez les témoignages adhérents : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mardi 13 septembre 2005

Grève générale vendredi 16 septembre à 10h ! Détails par site dans la partie commentaires.







COMMUNIQUE INTERSYNDICALE HP

AVEC VOUS ET PAS SANS VOUS !

Les 1240 suppressions de postes sont inacceptables !

L’intersyndicale HP met dés à présent tous les moyens en œuvre pour faire baisser ce chiffre avec votre soutien actif et appelle à la grève pour la journée du Vendredi 16 septembre .

Le point de rassemblement est le parvis de chaque site à 10 heures.

Nous voulons exprimer notre refus du projet de la direction le jour du rendez-vous de Patrick STARCK au Ministère du Travail .

L’INTERSYNDICALE HP

45 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

Y-a-t-il un quelconque mouvement de manifestations ou simplement de mecontentement clairement exprime dans d'autres grands pays somme l'Allemagne, l'Angleterre, l'Espagne ou autre ?

Si nous patissons en France d'une situation generale d'hostilite envers le vieux continent de la part d'une multinationale tres americaine; le cas sera pire si seuls les Francais hurlent leur incomprension et indignation...

Anonyme a dit…

greve toute la journee??

Anonyme a dit…

La carte la plus importante qui reste est la carte de la marque HP
En lisant les declarations de Hurd - qui sont en droite ligne de la blondasse précédente, la marque est clé.
Donc faire du foin en montrant que HP n'est pas une entreprise citoyenne est un levier qui permet d'alterer la seule chose à laquelle tient HP: sa marque.

Pour ça, trouver un moyen d'action qui dure, se renouvelle et reste à l'actualité, revienne régulièrement, et ne lasse pas la presse. Equipe sportive "HP en lutte" dans des courses à pied ou en tournoi de foot . . . action tournante, grève du zèle: respect stricte des horaires, formation a minima des remplaçants pour ralentir (ce qu'on fait depuis 2003 !!!)

un ancien de la charette 2003

Anonyme a dit…

La situation est, j'en suis sûr, difficile à vivre. Cependant, pour avoir personnellement vécu la fusion Compaq/HP, et choisi la voie du départ, je me permets, très humblement, de vous dire que l'herbe n'est pas moins verte ailleurs. Courage pour cette traversée. Vous n'en ressortirez que plus fort.

Anonyme a dit…

faut-il ressortir les declarations de Hewlett et Packard et montrer la degradation de la situation par rapport aux declarations de Hurd, Dunn par exemple pour montrer la derive ?

Anonyme a dit…

INSTAPOLL

The InstaPoll allows you to give your opinion on technical development issues, directly influencing HP strategy development. A new question is posted every two weeks.

Mark Hurd, HP’s new CEO, recently announced a major restructuring of HP. Do you feel that this will lead to a stronger HP or add value to your stock?

* Yes
* No
* I don’t know, the jury’s still out

Vote at www.hp-interex.org! Real-time results are also available.

Anonyme a dit…

OK pour la grève vendredi, je serai sur le parvis et je vais convaincre mes proches collaborateurs. Que chacun se mobilise !

Quelle sera la suite du plan de bataille ? Mardi 4 Octobre sera une journée de manifestation nationale pour la protection de l'emploi. Que pouvons-nous faire chez HP comme action ce jour là ?

Anonyme a dit…

Pas de problème pour une grève ce Vendredi.

Quid d'une mobilisation concertée avec les autres pays (Allemagne en tête?)

- à l'heure où tous les pays européens sont touchés
- à l'heure où les responsables et les raisons de cette restructuration sont difficiles à cerner
- à l'heure où cette histoire illustre on ne peut mieux la difficulté d'une construction européenne dans un cadre où se ne sont plus seulement les usines tournevis qui sont délocalisées mais aussi les activités à haute valeur ajouté
- à l'heure où les medias sont prêts à s'emparer de cette cause avec un certain parti pris tant que l'on peut alimenté leurs papiers

Participons nous aussi à l'élaboration d'un scénario à la hauteur de l'événement: à une menace européenne du géant américain, opposons une mobilisation européenne.

Debrayage au même moment devant les sites d'hp en France, Allemagne, Angleterre et Italie et Espagne. C'est parfait pour nourir l'ouverture du 20h00

Anonyme a dit…

Bonjour,
utilisez davanatage les médias. Pour les intéresser, donnez-leur des images fortes : cassez un ordinateur HP à coup de masse sur le parvis, brûlez un drapeau à logo HP, fabriquez une balance dans les plateaux de laquelle des US dollars péseraient plus lourd que des employés (utilisez des cravattes comme symboles) etc... et surtout prévenez France 3 à l'avance. Comme l'a dit un précédent bloger, visez LA MARQUE.

Un ex-HP charreté 2003

Anonyme a dit…

the deal could be, if the job cuts in Europe is not drasticaly reduced we could promote the HP Brand as a non "Equity business" which developped unemployement in our countries, big stock holders profits and also sponsore Bush elections (-:

CFTC HP a dit…

Source Associated Press : Hewlett-Packard: journée de grève et de manifestations vendredi

L'intersyndicale d'Hewlett-Packard France appelle les salariés de l'entreprise à une journée nationale de grève et de manifestations vendredi pour dénoncer les 1.240 suppressions d'emplois prévues en France par le géant américain de l'informatique...

Les syndicats appellent à cette occasion à des rassemblements sur tous les sites d'HP-France. A Grenoble une manifestation aura lieu vendredi à partir de 10h entre le site industriel Grenoble-Eybens -le plus gros pôle d'HP dans l'Hexagone avec plus de 2.000 salariés- et la préfecture de l'Isère.

La veille, jeudi, un comité d'entreprise est organisé à Grenoble-Eybens, réunion au cours de laquelle la direction entend dénoncer l'accord sur les 35 heures signé dans l'entreprise, selon les syndicats qui affirment que cette question est inscrite à l'ordre du jour.

Vendredi, un autre défilé est organisé également à 10h entre le site d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) et la mairie de cette ville située en banlieue parisienne, tandis que dans l'Essonne, les syndicats appellent à un rassemblement à la même heure devant le site HP des Ulis et demandent aux élus locaux du département de s'y joindre.

Cette grève et ces manifestations auront lieu le jour où le ministre délégué à l'Emploi Gérard Larcher doit rencontrer la direction d'HP-France. L'intersyndicale de l'entreprise souhaite également rencontrer le ministre...

Anonyme a dit…

bravo, les médias sont très favorables en notre affaire, et je souhaite de tout coeur que les employés de France et d'Europe se mobilisent pour convaincre ces américians qu'il ne sera pas possible de continuer un tel CA après un tel plan !

Anonyme a dit…

La réaction classique "grève, pneus brulés, sirènes, ...." n'est plus a mon sens efficace dans ce genre de situation.

Il faut passer à une véritable résistance/opposition beaucoup plus ciblée et plus destructrice.

1° Utiliser les médias par des messages qui frappent et peuvent amener le dégout pour ces stratégies "wall-street" :
- par ex. faire reprendre, quasiment à la manière de la presse people que Monsieur Hurd a recu plus de 2 mio $ d'indemnités de déménagement (on a sans doute du utiliser la navette spatiale pour amener sa table de nuit à Palo Alto .....), que sa venue chez HP fut conditionnée à une prime pour les moins values qu'il allait réaliser sur ses stocks options NCR, ... Qu'il vient d'engager un CIO dont la prime d'arrivée devrait couvrir les indemnités de licenciement de 400 à 600 travailleurs français (15 mio $), ....

2° Faire toutes les pressions en interne pour qu'HP arrête d'avoir des plans de licenciements basés sur le nombre de têtes et non sur les coûts réels.
Il gravite encore une énorme couche de gras au niveau des état-majors des Business Units et des régions, des quantités de "Business Develloper Global Strategy Management Vertical Industry Principal à la mord moi le jonc ...." qui ne foutent rien si ce n'est exploser les factures de mobiles, les cartes "frequent flyer" et les notes d'Hotel ....et remplir Excel of course !
Mais voila, licencier 500 managers qui coutent le prix de 2500 ou 5000 employés, c'est pas assez violent sur les annonces "Yahoo finances" pour faire grimper l'action, alors on décapite les p'tites mains. Ca c'est bon pour les shares .....
3° faire remonter un maximum de pression sur les managers : va-t-il y avoir également 25 % de staff licencié, Monsieur Starck va-t-il se séparer d'un quart de ses directs reports ? Et toi mon manager va-tu sauter aussi, pourquoi seulement en dessous ??? Il faut que eux remontent cette pression et fassent en sorte que la bouilloire pête par le couvercle et non par la base ...

4° Dans les messages à faire également passer : pourquoi tant sabrer en Europe ? c'est la première région de chiffre d'affaires et de profit ?? Pourquoi HP Europe fait nettement mieux que le reste du monde (et nos p'tits amis aux States) face à un Dell ou un IBM, pourquoi n'y-a-t-il qu'en Europe que HP a des parts de marchés de plus de 50 % pour certains produits alors qu'aux Etats-unis Dell fait nettement mieux, peut-^étre bien parce que la vieille Europe fait ça mieux ......

Préparons la résistance "médiatique" c'est à mon sens ce qui peut faire le plus de dégats à l'état-major sans trop mettre en péril l'outil de travail

Anonyme a dit…

Mesures pour faire des economies:

supprimer les volvo et les espaces de fonction , avec place de parking reservé !!!

licencier tous ceux dont les salaires depassent 15000 euros brut (il vont se reconnaitre).

CFDT Oracle a dit…

Bonsoir a tous.

Nous vous adressons nos plus vifs messages de soutien dans cette annonce particulièrement déplacée.

N'hesitez pas a nous solliciter, nous saurons relayer votre colere qui est egalement la notre.

http://cfdt-oracle.blogspot.com

CFTC HP a dit…

Ce message de soutien des oracliens est très apprécié, et réciproque puisqu'eux aussi sont frappés par un plan social. C'est leur blog qui nous a servi de modèle avant l'ouverture de ce site mi juillet.

CFTC HP a dit…

«Pourquoi nous ? Nos sites sont les plus productifs d'Europe»
mercredi 14 septembre 2005
(Liberation - 06:00)
Grenoble envoyé spécial

On pourrait presque croire à un campus universitaire. Les énormes bâtiments de Hewlett Packard (HP), plusieurs dizaines de milliers de mètres carrés plantés à Eybens, dans la banlieue de Grenoble, sont comme une ville dans la ville. Une cafétéria à l'ambiance feutrée, habillée de bois clair, avec de grandes baies vitrées. Des patios qui donnent sur des petits jardins ombragés, où des salariés aux allures de geeks, ces fanas d'informatique, prolongent la pause déjeuner sous des bosquets de bambous. Toutes les apparences de la sérénité. Mais hier, des ingénieurs pleuraient dans les couloirs. A la machine à café, les visages sont tendus, les yeux rougis. «Excusez-moi, mais je suis sous le choc», explique ce chef de projet qui ne veut pas parler de l'annonce du nouveau plan de suppression d'emplois de HP. Le troisième que le géant de l'informatique américain entreprend en France. Car cette fois-ci, le sentiment d'incompréhension domine. «Il y a trois ans, 25 % d'effectifs en moins, ça pouvait se comprendre, admet Guy Sauer, délégué syndical CGC. Mais pas aujourd'hui, surtout quand nos sites sont les plus productifs d'Europe.» Ici, il n'est pas question de la concurrence chinoise, ni de délocalisation ou encore de baisse de l'activité. Juste d'améliorer la rentabilité du groupe.

Semonce. Le nouveau PDG de HP, Mark Hurd, a pris ses fonctions suite au débarquement brutal de la précédente CEO, Carly Fiorina, dont on retiendra surtout l'opération de rachat et de fusion avec Compaq. Hurd est arrivé le 1er avril, une date presque perçue aujourd'hui comme une mauvaise blague par les salariés français, qui n'ont jamais eu le loisir de le rencontrer. Ils ont juste eu droit à un coup de semonce, le nouveau boss ordonnant la réduction des effectifs dans les pays «à coûts élevés». Dès le début de l'été, Mark Hurd annonçait un grand coup de balai mondial : 14 500 postes, soit 10 % de l'effectif global. Lundi, la suppression de 1 240 postes sur les différents sites français était officialisée (lire ci-contre) : un quart des effectifs, et surtout, plus de deux fois et demie la moyenne mondiale, la moyenne européenne se situant elle à 15 %. La France apparaît comme le pays le plus touché par cette restructuration. «Est-ce qu'on est vu comme des glandeurs ? Il y a beaucoup d'idées reçues sur la France de la part de la direction américaine, qui ne demandent qu'à être exploitées, poursuit Guy Sauer. La direction a déjà évoqué l'idée de renégocier les 35 heures.»

Des idées reçues, ou une incompréhension réciproque absolue, signe que les temps ont changé. «Chez HP, il y a toujours eu deux valeurs clés : le souci de l'innovation et le respect, raconte Arne Lührs, 48 ans, dont vingt-deux passés chez le constructeur nord-américain. D'une part, aucune idée n'était trop folle pour l'entreprise, d'autre part, on était intégrés dans un tissu social, c'était "la famille HP", en quelque sorte.» Ce chef architecte dessinateur de la branche télécoms a encore du mal à émettre des critiques sur son entreprise-famille. Pourtant, cheveux en bataille, tee-shirt et mine bronzée contrastent avec son désappointement. Les quelques sourires virent au rictus, puis l'émotion le submerge. «Aujourd'hui, on est considéré par la direction mondiale comme un boulet. C'est très insultant. On nous dit en gros : votre créativité, c'est un coût, et il est très élevé», poursuit Lührs.

Paternalisme. Et il n'est pas le seul à dresser ce constat, dans une entreprise qui compte 90 % de cadres, accoutumés à des conditions de travail assez exceptionnelles. «Depuis que Carly Fiorina a voulu accoler la signature "Invent" au logo, on n'invente plus rien», se désole un ingénieur. Si Hewlett Packard a toujours été un modèle d'entreprise capitaliste, avec culture de la performance et des résultats, elle était mâtinée d'une forme de paternalisme. L'une de ces fortes traditions était de faire évoluer les gens. Le «passage cadre» a ainsi permis à des centaines de salariés de suivre des formations externes, prises en charge par HP, pour grimper d'un niveau de technicien à celui d'ingénieur. Aujourd'hui, comme le souligne Christophe Hagenmuller, délégué central CGC, «les gens tombent des nues lorsqu'ils voient que tout ça ne sera plus possible». Vendredi, ils devraient être exceptionnellement nombreux à répondre à l'appel à la grève lancé par l'intersyndicale.

franck38 a dit…

Mais que font les managers Français ????? Ont-ils un peu de leadership et de courage pour résister à leur hiérarchie et montrer qu'en France on est capable d'inventer, de créer et développer des business. Comme ce fut un temps à Grenoble, des managers ont mouillés leur chemise, ont pris des risques, avaient confiance dans les capacités de leurs employés, messieurs, mesdames sortez de vos Renault Espace de fonction, arrêtez de compter vos stocks options et combattez ce plan social honteux et dégradant. Monsieur Starck, sachez que je suis un employé HP et pas un de vos "collaborateurs" ! Aujourd’hui je suis en face de vous en tant que RESISTANT !!!

Anonyme a dit…

Aurions nous les moyens au niveau de l'intersyndicale de nous offrir des pages de presse pleines et entières et de communiquer sur le "non equity business" ?

Anonyme a dit…

les managers d'HP francais sont fideles a leur image dans le business...la non decision est la regle et suivre la ligne du partie en ne s'exposant pas est de rigueur....Allons messieurs du courage des opinions!!! Montrez que vous meritez votre voiture de fonction et vos avantages que vous ne retrouverez nul part ailleurs dans l'industrie. C'est vous qui avez le plus a perdre!!!
Je suis moi meme ancien manager et je comprend pas que certains restent si timore

Anonyme a dit…

Depuis la fusion entre HP et Compaq, HPFrance perd pied au niveau commercial TSG année après année par rapport à des pays comme l'Italie, Allemagne, UK, et d'autres comme l'Espagne nous rattrapent à grande vitesse. Le haut pourcentage de coupes de poste obtenu par la France n'est-il pas directement lié aux résultats commerciaux et aux très basses prévisions pour les années à venir? Dans tous les cas, pourquoi ne pas mettre en place une équipe de direction commerciale qui puisse inverser la tendance?

Anonyme a dit…

Avez-vous vu le message sur le site HP France. C'est indecent ....
Une collegue me disait que les salaries avaient reussi a faire annuler un plan de reduction des effectifs chez LVMH car la societe faisait des benefices ...

"Bonnes performances HP pour le 3ème trimestre ! 5/9/2005
Les résultats de FY03 dépassent les récentes prévisions : les ventes progressent de 10% et le bénéfice net de 46% (hors ajustement)."

giorgio a dit…

De la pub sur le "non Equity business" c'est bien là que ça peut faire mal...

En parallèle, respecter strictement les horaires, faire constater toute tentative de dérive, il n'y a même pas besoin de "grêve du zèle".

Concernant l'intention de dénoncer les accords 35h, il faudrait en rappeler l'historique, exposer pourquoi hp a préféré signer ces accords, ce que ça lui coutait de ne pas signer.

Il est aussi primordial de ne pas lasser les acteurs, que ce soit l'opinion, les politiques, les employés. N'oublions pas que les négos ne s'ouvriront qu'après la fin officielle du plan précédent. Nous devons utiliser ce temps pour communiquer, mobiliser, expliquer, convaincre...

Ensemble faisons que tout le monde reste sur le pont.

Jeck a dit…

Chez NCR Hurd a la réputation de ne pas comprendre la France et les français. Son expérience chez NCR avec la France n'a pas été très positive : il a mis en place différents plans de restructuration dans les differents pays et en France certains furent acceptés sous la contrainte mais à force d'en jeter, les salariés français se sont fermement opposés à quelques uns comme ... la fermeture du restaurant d'entreprise et la suppression de l'aide de 3€ pour les déjeuner ! Ça a apparemment eu pour effet de sérieusement ralentir le business en France et en Europe. Il a du faire marche arrière sur quelques points mais en a sûrement gardé une certaine rancoeur.

Toujours chez NCR, la rumeur court qu'il n'aime pas les français pour une autre raison plus personnel : il aurait perdu son grand-père en France pendant la dernière guerre mondiale. Non, pas héroïquement en Normandie mais descendu par un français dans une situation ubuesque.
Bon, c'est une rumeur hein, j'imagines que vous pouvez en savoir plus avec les syndicats NCR

Anonyme a dit…

Où sont les valeurs d'HP qui entre autres se voulait une entreprise civique. Mark Hurd est prompt à faire des actions pour aider ses concitoyens victimes de Katrina mais il n'hésite pas à sacrifier 1240 employés français sans compter les effets indirects d'une telle décision sur l'économie des bassins d'emplois touchés.

Il me souvient que HP a déjà connu des périodes difficiles et le PDG français de l'époque a montré l'exemple en roulant le premier dans une voiture à TVA 17,6% au lieu de 33%.(cf fin des années 1976). Une autre fois, HP en France a consenti a ne pas travailler entre Noel et Nouvel An pour sauvegarder les emplois de BBN. Quel est l'exemple qui nous est donné par notre management ?

Nous sommes gérés avec des tableurs EXCEL et l'humanisme disparait ! Que les jeunes loups nombrilistes prennent conscience qu'un jour ils deviendront de vieux loups.....que d'autres jeunes dévoreront ! Pensent ils à l'héritage qu'ils laissent à leurs enfants ?

Anonyme a dit…

Quel tableau admirablement decrit de la situation d'HP, dans le monde et en particulier en France. Nous le connaissons bien et nous deplorons ce qu'il est devenu.

Mais regardons le en face, nous l'avons aussi fait. Ne sommes nous pas prompt a trouver le meilleur fournisseur, a lui tordre le bras grace a notre puissance ? Ne sommes nous pas devenu des experts des conf call, des slides et autres jolis outils qui nous servent a piloter nos partenaires ?

Bien sur, nous ne sommes pas les seuls responsables, nous a la base, contributeurs individuels ou manager de niveau 1 mais nous avons oeuvré dans ce sens. Tant que le cafe est gratuit, le beau PC disponible avec son mobile, le CE si allechant; tout bien compté nous sommes bien. Nous étions bien...

Aujourdhui, nos connaissances, notre expertise, notre valeur ajoutee est limitee. Les ventes se font par notre canal et nombreux clients ne voient pas d'HP. Le design est en Chine, a Taiwan. Le logiciel en inde, avec les centres d'appel aussi repartis en Europe de l'est. Le consulting chez nos co-traitant partenaires....

Alors nous sommes assuremment trop nombreux pour faire des slides, des conf call et des feuilles excel. Trop nombreux et trop cher pour cette valeur (peu) ajoutee.

Avec toute la matiere grise que nous representons, nous aurions pu nous en rendre compte avant.

Anonyme a dit…

C'est vrai, il y a de quoi être désemparé. Réflechissons un instant sur la stratégie des multinationales. Simple:

- Elles cherchent les meilleurs opportunités pour vendre leurs produits et services, dans la zône géographique ou elles sont implantées,

- Elles cherchent à acheter les meilleurs produits et services aux meilleurs côuts, dans la zône géographique ou elles sont implantées,

Mais ce n'est donc que de la gestion classique d'un fond de commerce alors ????

Oui, vrai !!. La seule difference est que la zône géographique en question, c'est la planète entière… Et là, on déguste !!

La solution... ben honnêtement je n'en ai pas, et c'est un bien amère constat!

Faut-il baisser les bras pour autant? sûrement pas. Mais que faire sinon travailler sur les 'packages' et autre plan 'social' (j'aime bien le nom, pas vous?). 1240 individus, les dés sont jetés de mon point de vue. Mais sur le contenu et le délai, il y a peut être matière à négocier. Faire ça en 6 mois ou en 3 ans c'est pas la même chose ! Et le plus c'est étalé dans le temps, le moins HP pourra se permettre de garder localement des emplois et activités 'fictifs' ou pour le moins 'non suffisament stratégiques' en attendant le plan suivant.

Ce qui donnerait aussi à nos 'dear managers' francais le temps d'exprimer leur talent créatif pour développer la valeur ajoutée locale et inverser la tendance à long terme... bon, la je délirai, scuzez moi !

Anonyme a dit…

En réponse au commentaire de 13h56 ! Bien sûr que nous aurions pu nous en rendre compte plus tôt ! Mais comme nous avons cette matière grise , pourquoi depuis quelques années n'encourage-t'on plus les brain-storming venant des employés ?..... car ne l'oublions pas, les idées viennent de la base qui tous les jours retrousse ses manches et "ensemble essaie de rendre plus simple pour nos clients ce qui est complexe" (maxime gravée dans la pierre devant le site des Ulis) ....Alors si on avait laisser s'exprimer nos petites cellules grises et si le managment avait accepté certaines remarques pour ensemble construire l'avenir, peut être n'en serions nous pas là ! Mais on ne veut plus inventer !! On préfère pratiquer la technique de la terre brûlée et ensuite ...(re)-construire ? Et c'est là que HP est en train de perdre ce qui la rendait tellement différente des autres Compagnies !
La preuve on prend des dirigeants qui viennent de NCR....autre société tellement admirée....pour son action !

Anonyme a dit…

J'ai entendu dire que le nouveau business qui a été créé sur HP a Grenoble autour d'un stylo numérique était arreté. Donc si c'est vrai, cela confirme que l'anonyme de 14:01 délirai bien sur cette possibilité de développer la valeur ajoutée locale.

Anonyme a dit…

Pour la grève de Vendredi, l'annonce n'est pas claire :

- est-ce toute la journée ?

ou bien un débrayage à 10 h ?

Anonyme a dit…

Plus qu'un debrayage c'est un appel a la GREVE

CFTC HP a dit…

Pour Grenoble, nous vous appelons à vous rassembler à l’entrée Principale vendredi 16 septembre à 10h00. Nous marcherons en cortège jusqu’à la Préfecture. Nous serons donc en grève pour le reste de la journée. Repas : prévoir petit sac à dos et panier pique nique.

Pour le site des Ulis, rassemblement à l’entrée principale à 10h00. Nous marcherons jusqu'au rond point de Mondétour où nous rejoindrons les élus qui nous soutiennent.

Pour le site d'Issy, rassemblement sur le parvis à 10h00 et nous marcherons jusqu'à la mairie d'Issy où vos représentants seront reçus.

Déclaration de la grève : vous n’avez pas à prévenir qui que ce soit, c’est à l’employeur de comptabiliser les grévistes.

Après le comité de groupe du 23 septembre, nous tiendrons des assemblées générales sur tous les sites pour vous informer et échanger avec vous.

cdamizet a dit…

Bonjour,

Je suis un ancien d'HP parti en 2003 lors du précédent plan.
Et je signe de mon nom sans problème (je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi il y a tant d'utilisateur anonyme alors que vous semblez avoir une reelle volonté de vous battre).

Je vous demande une chose : redonnez moi envie d'acheter des produits HP parce que depuis l'annonce de ce plan j'ai plutôt envie de prendre des cartouches génériques...

En 2003, avec la fusion on s'était dit:"bon allez, une dernière charette et ça repart..."
Certains s'en sortent pas mal (package + boulot) mais certains oubliés (package + chomage ou fin d'interim ou de contrat de co-traitance) vous diront que c'est pas si facile.
Mais là, vous ne pouvez pas laisser faire.
Non je ne pense pas qu'il y ait 25% d'inefficacité chez HP.
Non je ne pense pas qu'on puisse simplement réduire une entreprise à une marque et à une gestion de réseau parce que sur le long terme c'est suicidaire.
Non je ne pense pas que parce qu'il faut répondre oui à un analyste financier qui a dit qu'HP devait dégager x% de profit chaque année.

Alors, même si la grève est l'arme du pauvre et ne fait pas trop high-tech, nous sommes beaucoup à vous soutenir dans vos actions, silencieusement.

Anonyme a dit…

A 10:31 un autre anonyme faisait justement remarquer que par rapport à d'autres pays européens, HP France était en perte de vitesse en terme de résultats.

C'est vrai que l'Allemagne nous a définitivement décroché, ce qui n'était pas le cas dans les 2 compagnies avant le merge et que même des pays beaucoup plus petits comme les Pays-Bas, la Suède ou la Belgique ont des résultats équivalent à 50, 60 et parfois 70 % du business équivalent en France, alors que leur taille de marché n'est pas de cette proportion.

Je ne crois pas que cette "possible" moins bonne perfomance soit le fait des "Contributeurs Individuels", par contre les responsables de ventes de haut niveau et la direction générale de HP France ne sont sans doute pas à la hauteur. Bizarre eux ne seront semble-t-il pas impactés ....

Et c'est surement pas en larguant 25 % des effectifs et en gardant une direction disons "pas au top" que l'on va améliorer la situation ...

Anonyme a dit…

Réfléchissez !!!

Messieurs les jeunes Loups,
j'ai été ce que vous êtes et vous serez ce que je suis !

Anonyme a dit…

L'Allemagne a racheté une énorme société de service, Triaton !

Anonyme a dit…

Palo Alto concentre tous les gros salaires d'Hp et a le plus gros nombre de collaborateurs virés pour incompétence. Fermez PALO ALTO!!!! Fermez les sites non rentables!!!!

Anonyme a dit…

Après l'HP Way, le TCE, HP invente le MT: Mépris Total. Mépris Total des employés, des clients et des lois sociales du pays qui l'heberge. Où s'arretera la créativité?

Anonyme a dit…

Je ne comprends plus le management d'HP. Des idées et des choses à améliorer, il y en a. Or, c'est l'Europe de l'Ouest qui est bien placée pour prendre en main tout ça. On est dans une culture de non-contrôle généralisé. Je ne parle pas des coûts, ils sont eux sous monitoring constant, mais c'est en général un mauvais contrôle: les gens s'arrêtent à une ligne, sans essayer de faire "parler" les chiffres.
Un exemple: nos coûts télécoms. Ils sont gérés avec les pieds et on renégocie les contrats quand on y pense, c'est à dire jamais. En 2 jours de boulot on a économisé 20KE/mois. Ca fait quand meme 3 personnes à plein temps, pour 2 jours de boulot.
Mais voilà, il faut s'échiner en sous-marin pour persuader un management frileux que finalement oui, ca vaut la peine et que le fameux Return On Investment est non seulement très positif, mais surtout dès la première année(moyen long terme est rayé du dictionnaire). Mais maintenant, le contributeur individuel ne doit pas seulement rentrer ses congés dans 3 systemes differents, booker les travels dans 2 ou 3 systemes(il parait que c'est plus economique de le faire faire par des ingénieurs que par des secretaires), il doit aussi faire des business plan pour donner cles en main des idées directement exploitables.
Et tant pis si le nouveau système smartTravel a des ratés qui peuvent quintupler le prix d'un billet, puisqu'on vous dit que c'est rentable!
Seulement, des qu'on demande des chiffres, des elements, alors la c'est secret defense et données confidentielles. Le Return On Investment d'Aquila? Positif bien sur, mais non communicable... La consolidation de nos centres de delivery europeens(MS)? Certes elle a resulte en une multiplication et une dilution des responsabilités, mais ca ne peut etre que positif globalement.
La verite est que vu d'en bas, il y a des peu de chiffres pertinents qui remontent, et une multitude de petits calculs locaux pour montrer a l'etage d'au dessus qu'on fait du bon boulot.
Le remote access ADSL par exemple. On est passe d'un contrat Wanadoo global qui coutait certe cher, a des contrats particuliers rembourses par notes de frais. Vases communiquants entre des couts corporate et des trams a n'en plus finir. Et bien le lendemain de cette mesure, un joli mail claironnait que grace a cette mesure, HP avait economiser je ne sais combien de millions. HP? Non, certainement pas, c'est passe d'un ligne comptable a une multitude de ligne comptable qui sont bien moins sous controle... Par contre, une entite financiere a effectivement pu retirer quelques millions dans ses frais pour les deporter ailleurs.
On pourrait s'attendre que le management soit critique, ou lucide de ce phenomene. Il n'en est rien. Le management "d'' en bas" utilise lui meme des caisses noires, du gras ou des resources non necessaire, pour pouvoir couper dedans lorsqu'on va lui demander de couper de 10% bientot.
Du coup, c'est tout le systeme qui begaye: au lieu de travailler les uns avec les autres dans le but de l'entreprise, c'est chacun qui apprend a ruser avec le systeme pour travailler sa visibilite(toujours aux depends d'HP).

Dernier point enfin: l'impunite de l'incompetence. Nos managers pilotent a vue puisqu'ils n'ont pas les moyens de mesure/controle necessaire a la prise de decision. Neanmoins ils s'en accommodent tres bien. Ils doivent quand meme prendre des decisions de temps a autres, mais la regle d'or est de ne pas faire de vague. Le premier point est de continuer a ne pas mettre de controle puisque le management d'au dessus pourrait - horreur- se rendre compte qu'entre la realite et le slide-set powerpoint il y a incoherence...

Et qui est ce qui patit au final de tout ce gachis, cette polique politicienne, cette opacite et ce manque de courage?

Anonyme a dit…

Mark Hurd donnait l'impression d'un vrai gestionnaire. Celui qui n'avait evidemment aucun scrupule ou etat d'ame, mais qui regardait, analysait, souspesait. Bref, quelqu' un qui n'allait pas sulfater au hasard: l'homme des frappes chirurgicales. Simplifier, consolider. Non, notre IT n'est pas trop chere, elle est mal gérée, disait il.
La réalité dément le beau discours. Pourquoi frapper la zone qui est non seulement la plus grosse en absolue, mais aussi avec la meilleure compétitivité et la meilleure tendance(a l'exception ASIAPAC, qui profite quand meme de son plus faible volume pour justifier d'une progression plus forte.)
Mark veut faire la traque des couts corporates? Tres bonne idee, il y a bien trop de couts globaux. Mais, dans cette entreprise modiale, ou sont donc localisées ces belles fonctions "mondiales"? Aux US, massivement. D'ou viennent les budgets, souvent pharaoniques? Des US toujours.
Qui a droit a des PAA en direct, des petites fetes de Noel pas si petites que ca en cout, d'une bonne retraite financée par l'entreprise? Allons allons, que la logique economique, pas de politique dans HP comme le disait Carly: ce serait ridicule dans un garage n'est ce pas.
Avez vous visite les bureaux de Palo Alto, ou on entend une mouche voler a 17h? Avez vous vu ces regards mordants de fonctionnaires delaves? Comment leur en vouloir, a cette immense population qui a connu les epoques fastes d'HP et dont la moyenne d'age approche serieusement de la retraite? Quelle logique peut pousser a épargner le bon gros Saint Bernard pour sacrifier l'épagneul?
Mais les chiffres bien surs, ils sont toujours autosuffisants. L'américain travaille plus, c'est bien connu. Travaille t il mieux? Plus efficacement? Houla, mais c'est trop difficile a calculer tout ça, restons dans le simple et le caricatural, on gère un paquebot que diable, il faut eviter de trop reflechir, ca pourrait nous permettre de faire de bon choix...
Ah oui, encore un mot a propos des chiffres. Quelqu'un connait il les LOR, encore appelés sous le doux nom des LabOr Rate. Ils sont censés être représentatifs du coût de la main d'oeuvre, incluant le management 1 et 2, les batiments etc. Bref, le "vrai bon cout" de la main d'oeuvre, en supposant bien sur que la main d'oeuvre est equivalente partout(pourtant je me suis laisse dire que le cout d'; encadrement en Inde par exemple etait nettement plus eleve...).
UK a un LOR qui atteint des sommets, mais n'est que peu impacte. Tant mieux pour eux. la Finlande affiche le LOR le plus bas de l'Europe, aussi bas que la Slovaquie...
Mais ces chiffres sont parfaitement et scrupuleusement contrôlés. Il parait qu'il sert beaucoup pour prendre de bonnes decisions. Les couts telecoms exorbitants qu'HP paye pour les communications Europe-Bengalore ne sont pas reflétés dans ces fameux LOR, mais qui s'en soucie? Ca fait juste partie des couts corporate que Mr Hurd semble traquer si justement...

Anonyme a dit…

A mon arrivée à HP, j'ai été impressionné par cette culture HP Way d'entreprise capitaliste certes, mais qui comprenait que le profit passe aussi par une bonne motivation/reconnaissance des employés.
Puis vint l'ère nouvelle qui claironnait "la force de HP, ce sont ses employés", tout en utilisant la fonction "aléatoire" pour virer les gens et atteindre ses quotas financiers. Comment peut on avoir un discours aussi fou, aussi incohérent? Et ce fut le debut de la guerre d'usure. Une fausse carotte pour "motiver" les troupes(200 stocks a 70$), on retire un jour les machines expresso, un autre le chocolat(vraie mauvaise economie, vraisemblblement issue d'un brainstorming farouche en provenance d'un bureau a moquette epaisse), on reduit le Plan Achat Action, on sucre la participation francaise, on reduit la participation cafet. Les temps sont durs, il faut compatir et soutenir l'entreprise. Cette entreprise avait justement un enorme capital confiance, mais de demande de reduction de salaire volontaire en plan social, elle s'erode serieusement.
Le haut management nous rassure: lui aussi fait des sacrifices. Carly a meme refuse une prime de plusieurs millions qu'elle venait de s'octroyer. Elle nous avait garanti qu'elle allait faire monter l'action. Preuve en etait le paquet de stocks incongru qu'elle avait recu. Bon, elle s'est plantée mais elle allait quand meme pas tenir sa promesse hein? Et hop, rien de tel que des petites primes autoproclamées en dollars trebuchant quand on est pas capable de tenir ses engagements. Le salaire du board a été augmenté de 100% dans une période ou on donnait 0% aux employés? C'est pour remercier leur leadership...

Le leadership justement, pour moi c'est aussi de montrer l'exemple.
C'est aussi comme ca qu'on entraine les equipes et on cree une culture d'entreprise.
Les temps sont durs? Tout le monde se serre la ceinture.
Aujourd'hui, seule la base trinque.

Anonyme a dit…

John Young, PDG de HP entre 1978 et 1992, disait que les employés passaient avant les actionnaires, et que les profits n'étaient pas une fin en soi mais devaient servir au développement de l'entreprise... (cf le livre "Bâties pour durer. Les entreprises visionnaires ont-elles un secret ?")

Anonyme a dit…

Voius écrivez : "L’intersyndicale HP met dés à présent tous les moyens en œuvre pour faire baisser ce chiffre..."

Pourquoi "faire baisser" et non pas "annuler"? A partir de combien de licenciements cela devient-il "acceptable"?

Quand HP (et d'autres) cesseront-ils de voir les employés comme un COUT et non comme une RICHESSE ?

Anonyme a dit…

Puisque virer du monde fait faire des économies, autant virer tout le monde, comme l'économie est maximale!

Ah ben oui mais dans ce cas la boîte ne peut plus tourner...

CFTC HP a dit…

"Pourquoi "faire baisser" et non pas "annuler"? A partir de combien de licenciements cela devient-il "acceptable"? "

Les syndicats ont longuement discuté de ce point mardi dernier, avant de décider le mouvement qui a eu lieu hier et de commencer à définir
une stratégie pour le rendez-vous de mercredi qui portera sur l'accord de méthode souhaité par la direction.

Votre point de vue nous intéresse. Est-ce être lucide et réaliste de dire qu'il n'y aura aucun licenciement en France s'il y a en a dans d'autres pays ? Est-ce qu'il ne vaut pas mieux se fixer comme objectif de faire baisser le chiffre très significativement non seulement en France mais dans tous les pays ? Est-ce qu'on peut imaginer que la direction ne baissera que le chiffre français sous la pression, faisant ainsi passer le message aux autres pays que s'ils s'étaient révolté ils auraient eu aussi une baisse ? Est-ce qu'ils ne vont pas récompenser les pays calmes pour être rester calmes ? (cf l'Allemagne). Est-ce que lancer une procédure judiciaire pour tenter d'annuler ce plan ne serait pas qu'une conséquence de l'échec de cet objectif ? Sachant qu'il y en aura un autre mieux présenté par la suite... ?

Ce qui est certain, c'est que le chiffre aujourd'hui est tellement élevé que même les syndicats les plus modérés sont passés dans un mode "combat".

Enregistrer un commentaire