ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

HPE Next What is next ?

Entco La DUP

DXC-ESF Infos GPEC Out

NAO HPE 2018 Quelques bonnes nouvelles

Mutuelle Santé HPE 2018 Rattrapage pour les retardataires ?

Epargne Salariale HPE FY18 Avant le 24 novembre !

Objectifs FY18 Flash Pratique HPE : les conseils CFTC

Forum France-Canada Un formidable succès !

HPE PSE GPEC Out Vos questions, des réponses

HPE Politique voiture Gel des commandes

Congés Ceux à prendre en fin d’année + jour de pont 2018

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

lundi 12 septembre 2005

Le choc : 1240 !

COMMUNIQUE INTERSYNDICAL DU GROUPE HP EN FRANCE

"8 semaines après l’annonce par le nouveau CEO Mark Hurd de 14 500 suppressions de poste au niveau mondial chez HP, la direction française a annoncé aux syndicats aujourd’hui lors d’un Comité de Groupe extraordinaire le chiffre concernant la France : 1 240 postes supprimés soit 25% des effectifs. 2,5 fois la moyenne mondiale qui est de 10% ! Presque 1,5 fois la moyenne européenne qui est de 15% ! La France est proportionnellement le pays le plus touché au monde. HPF et HP CCF sont touchés à hauteur équivalente.

Ce chiffre imposé à la filiale est choquant et injustifiable au regard de la charge de travail des employés et de la place d’HP sur le marché Français.
Depuis plusieurs années, les résultats de l’entreprise sont remarquables comme le montrent ceux du troisième trimestre (plus de 1 Milliard de dollars de bénéfice).
Les prévisions pour le quatrième trimestre sont optimistes.
La trésorerie du groupe est de 14.5 Milliards de dollars!

Ce chiffre annonce clairement une accélération des délocalisations, un recours massif à la sous-traitance et à l’intérim qui sont déjà largement utilisés.

Avant même son arrivée le premier avril 2005 et sans jamais s'y déplacer, Mark Hurd avait déjà ordonné à chaque entité la réduction permanente et continue des emplois dans tous les pays qu'il estime "à coûts élevés" et l'accélération de l'embauche dans les pays "à bas coûts". Facteur aggravant, la filiale française est tout particulièrement victime de la perte d'influence des managers français comme le montre le remplacement fin juillet de Bernard Méric, ancien Président d'HP Europe. A la destruction des emplois s’ajoute la remise en cause des conditions de travail.

Pour l’intersyndicale d’HP cette annonce inadmissible montre que le véritable PDG de cette entreprise est le cours de l'action. La société parie avant tout sur les licenciements et la réduction d'avantages sociaux pour augmenter ses profits (5% net actuellement soit plus de 4 Milliards de $ par an) et utilise ensuite ces mêmes milliards de dollars pour racheter ses propres actions ! C’est une erreur stratégique de massacrer les emplois dans les pays au modèle social développé car ce sont ceux où HP fait le plus de business.

Il n'y a plus de responsabilité citoyenne, le comble du cynisme est que ceux qui prennent et exécutent ces décisions -qui frappent les employés en les stressant, les appauvrissant ou jetant certains dans la précarité- gagnent et vont gagner des milliers voire des millions de dollars grâce à leurs nombreuses stock options en plus de salaires déjà très confortables.

L’intersyndicale d’HP dénonce ce plan scandaleux de la direction américaine et européenne visant tout particulièrement la France et l’Europe de l’Ouest. Nous allons unir nos forces avec les autres syndicats français, européens et américains.
Nous alerterons les pouvoirs publics locaux et nationaux et utiliserons toutes les possibilités offertes par le Code du Travail.
Nous comptons également sur la mobilisation des salariés pour faire échec à ce plan comme lors du débrayage du 8 septembre où la majorité des salariés s’est mobilisée.

Nous souhaitons qu'HP réussisse sur le marché français et européen, mais avec ses salariés ! HP ne dispose que de quelques jours pour rétablir son image de marque d'entreprise "responsable et citoyenne"

31 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

C'est pas juste ils licensient plus en France qu'ailleurs ??? C'est quoi ce message nationaliste. Aujourd'hui c'est ici demain ca sera ailleurs..

En esperant que les salariés d'HP ne soient ni responsables, ni citoyens mais enragés, determinés et combatifs pour faire barrage à ce plan degeulasse.

Anonyme a dit…

Bonjour

je pense que les jeux sont faits et que si la direction a annoncé ce chiffre, il y aura bien 1340 personnes qui quitteront HP. Bien que agé (je suis un senior), je participerais à toutes actions pour aider à réduire ce nombre de départs.
j'espère tout simplement que TOUS les syndicats se mobiliseront afin de voir partir les "volontaires" avec un package decent.

Anonyme a dit…

il faut qu'HP souffre la ou cela lui fait mal puisqu'a priori les deboires de ces employes ne l'interresse pas.

- impact sur la marque
=> boycott consumer HP en Europe voir ww ?

- chute de l'action ?
=> Que tous les futurs vires confirmes que Q4 ne sera pas atteint...

- entreprise fiable ?
=> ralentissez les process clients, les emails, les demandes de rdv, etc...

et souvenez vous de la campagne d'HP vers ses futurs employes PRINCIPAL assets dans une entreprise de ce type "Pour quel monde ?"....

Anonyme a dit…

Bull n'a pas su se restructurer avant de faire face aux difficultés, pas hp.
hp CCF, en particulier, est dans des business non stratégiques, non rentables et sans réel apport pour hp sur le long terme. De plus beaucoup de postes CSG EMEA se trouvent dans CCF. La vente PSG fonctionnera mieux sans CSG, sorte de surcouche souvent sans valeur ajoutée.
Mon avis est donc que bien que ceci soit dur à admettre, la France donne plus car elle a beaucoup de ces postes et divisions qui ne sont plus dans la stratégie du marché.

Nos clients réclament des acteurs, lisibles et agiles. ce n'est pas la bourse !

Nous devons donc résister partout ou ce plan irait trop loin mais aussi en profiter pour mieux permettre à hp de passer le cap, puisque ACER, DELL et IBM nous menacent.

Anonyme a dit…

Je pense (et j'espère) que tous les salariès sont derrière vous dans ce combat.. même à de haut niveaux de management.

Vous vous battez non seulement pour les employés HP mais aussi pour défendre un certain modéle de socièté où les rapias auront moins de place et surtout pour un rêve qui fut celui de nos fondateurs. Ils avaient une vision d'un mode de travail et de relation avec les employés qui était d'avant garde; c'est cette approche qui a fait à elle seule (par la motivation et la dynamique qu'elle a généré chez les employés) la réussite de la compagnie.

La mondialisation a bon dos et on lui fait porter le poids de décisions mercantiles et prédatrices qui à terme n'auront de conséquence que l' appauvrissement de la société HP mais aussi notre socièté industrielle avancée et sociale des pays d'Europe de l'Ouest. HP a été depuis plusieurs années un exemple que beaucoup ont voulu suivre, restons fidèles a cette vision qui est plus que jamais valable et porteuse de réussite...

Voilà peut être un peu du message d'espoir que pour ma part je pense que nous pourrions diffuser ... mais Mr HURD y sera-t-il sensible???

cordialement

Anonyme a dit…

"Acteurs lisibles, agiles...." quel charabia dans le jargon de la pensée unique actuelle et quelle vision corporatiste... Haro sur le baudet la faute est à CSG... HP CCF ils servent à rien, jetons les à la poubelle...allons y... Mais où donc te crois tu mon cher collègue?? HP CCF est tout aussi (et même plus que tu ne le crois) dans des business de demain et c'est toi avec ta vision étroite qui est dans le business d'aujourd'hui qui sera bientôt celui d'hier... Tu ne vois pas que ce qu'on appele la "vision" actuelle (qui en fait n'en est pas une!! mais un pure tactique mercantile) n'a de but que faire du profit immédiat et utiliser la main d'oeuvre taillable et corvéable à merci des pays à bas coûts et protection sociale inexistante.

Ouvres les yeux car demain ce sera toi et tu na le sais pas encore mais tu feras peut être partie de la vague qui se prépare...

Anonyme a dit…

Ca fait mal de voir que certains de nous, employés de HP en France, ne soient pas plus lucides!! Je ne crois pas que compte tenu du niveau de recrutement dans cette compagnie il y ait des imbéciles dénués d'esprit de jugement ou aux capacités intellectuelles limitées, dans HPF comme dans HP CCF. Pourtant certains commentaires partisans (ou tout simplements stupides) font penser que certains ont bien perdu la raison. Est-ce la contagion de la 'bonne pensée' managériale ou chacun pense qu'il est sûr bien en train de scier la branche sur lequel l'AUTRE est assis... Autour de moi, dans les couloirs, au coin café, au gymnase, j'entend souvent 'je ne suis pas inquiet, le management nous a dit que notre division n'était pas dans le ligne de mire'. Alors oui, je pense personnellement que le réveil de certains va être douleureux ... très .. Car tout change subitement lorsque l'on se retrouve avec pistolet d'abattage sur la tempe. Les 1240, je suis convaincu que le chiffre bougera peu. Alors soutenons nos représentants pour faire en sorte que pour ceux qui partiront comme pour ceux qui resteront la vie puisse se poursuivre avec le minimum de douleur. HP a de l'argent, qu'elle paye puisque le seul language comprehensible par les dirigeants est celui de l'argent !!!!!

CFTC HP a dit…

La pression médiatique, combinée à celle des employés et les actions des syndicats et des pouvoirs publics ont comme objectif de faire diminuer sensiblement ce chiffre. Alors ne baissons pas trop vite les bras, la priorité c'est le chiffre !

Anonyme a dit…

Un de vos commentaires est excellent. Puique HP a de l'argent a ne plus savoir qu'en faire (on a a eu quelques exemples avec le départ de Carly, la paye mirobolante de Bob Wayman pour 3 semaines de management, ...) HP n'a qu'a payer pour nous autres. Pour les départ volontaires mettons la barre au maximum par exemple. La pré retraite à 45 ans ???

Anonyme a dit…

Je vote pour la pré retraite à 35 ans ;-)

Anonyme a dit…

Je ne suis pas sure de comprendre la cristallisation des esprits autour du nombre de 1240. De mon point de vue, il vaut mieux 1240 départs volontaires (avec bons packages et/ou bons C2A) que 100 licenciements. J'ai tout faux?

Anonyme a dit…

Travaillant depuis un certain temps chez HP, j'ai pu constater l'evolution de la culture de l'entreprise. Maintenant, le HP way c'est le culte de la performance individuelle et le chacun pour soi.

Deux avantages a ce modele: d'abord on peut presser le citron a bon compte, ensuite on peut jeter l'ecorce sans que ca fasse de vagues... puisque personne ne se sent concerne.

Anonyme a dit…

Il faut comme enoncé précédemment, que tous les salariés soient derieres les representants du personnel.

Et il faut aussi que tous les syndicats, travaillent main dans la main. Bien sur, j'imagine que cela ne doit pas etre toujours evident, mais le jeu en vaut la chandelle. Celui qui le fera le mieux comprendre aux autres, en sortira grandi. Donc nous comptons sur vous pour ne defendre que les salariés.

Anonyme a dit…

A little "essai" for our management... Intead of cutting jobs they may need to think "further and higher".. Hope some will read this... It is a little long but I hope "it is good" as say the froggies ;-)

More efficiency, common sense and consistency of company strategy would be welcome!! A business company like HP has to base its strategy on three fundamental pillars:
1/customer satisfaction,
2/products/services and
3/employees satisfaction ,

...those three "supported " by a common sense financial practices.
The undifferentiated "deadly spiral" of cost reduction (we are currently in) is slowly killing the company innovation and dynamic behavior... It is true that we need to lower cost but this should be carefully tuned and not universally levelled all across the BU's and regions... And cutting cost when some are outrageously paid with millions of dollars is not a shame... it is insane!!

Two majors "commonly used" assumptions are fundamentally wrong:
1/ Comparing our financial and organization setup to other companies.. so called "benchmarking". we have to compare but also look how we could be different.. not try to be "as bad" as the others... HP tremendous succes the last 30 years came from our different and innovative approach ... not from imitation of others..
2/ Stop acting for the "share owners" satisfaction in terms of share dividends or share value.. it is a non sense... it should not be the objective but a consequence...

Addressing fully the fundamental pillars above will result automatically in Share owners satisfaction.. NOT the inverse... Todays share owners, and especially USA pension funds have no industrial strategy and they do not care at all... HP needs urgently a vision which fits its objective, skills and cost structure... Where are we the best positionned??? Consumer low cost-low innovation mass market? or Business high tech innovative medium/high price one????

The company "renaissance" lies in the revival of it fundamentals values and sane business practices...
1/One of those is the well known "HP way" which was at the heart of its success and can be the seed of its renewal... It was the main reason why the company was running so well despite some known unefficiencies...
2/Go back to simple efficient "locally controlled" processes with an overall framework to maintain consistency. The last years trend to massivelly centralize and force "one unique rigid monolithic WW view" created an "humanly unmanageable monster"... World and business is complex, multi facetted and always changing... the key of agility is in lightness and speed .. and massive rigid systems and processes will never be able to respond quick enough..
3/ Put back employees to what they are good at and payed for...There is a huge amount of "supporting activities" which were slashed down, replaced by cumbersome centralized software and put back on the shoulders of "field " HP employees... It resulted on a lot of people doing activities and tasks for which they are not payed for, not skilled for and not motivated by... (purchasing, travel; expenses, financial.. and so on)... final result.... slow move to a deadlock!!
4/ The "tangible cost" reduction race created huge overwork and huge hidden costs which slowed down the company. The systematic use of human resources as a "cost control lever" creates a culture of fear and "risk avoiding" behaviour... It dries the sources of innovation and creativity and killed the loyalty to the company and .. the last and not the least, motivation.

Anonyme a dit…

Ce qui m'énerve le plus c'est l'email de Stark et la super explication des causes amenant à ces licenciement...la frontière numérique bouge, la mondialisation s'accélère...ya pas plus bateau et pipo comme explications.
Et en gros ça veut dire:
1. on vous vire pour baisser les coûts sans autre forme de raisonnement
2. vous êtes trop bêtes alors on vous file aucune explication

Tout cela est affligeant de mépris pour l'employé.
Et puis quand on a le droit au discours, coeur sur la main, de 'je vais faire attention à vous quand vous partirez'...ya pas de ressources humaines chez hp, tout ce qu'il va faire c'est payer. C'est déjà bien mais ça restera misérable comparé à la précarité dans laquelle on se retrouve ensuite.

Anonyme a dit…

Avez vous note le debut du mail de Mr Stark ?

Il ne dit meme pas bonjour....

Anonyme a dit…

SOP quand tu nous tiens.

Vendredi etait annonce la suppression du tout dernier interet qu'avait le SOP.

Apres avoir ramene la periode d'entree/sortie de 2 ans a 6 mois, la voila maintenant supprimee.

C'est dommage, cela commencait a etre interessant pour .... les employes.

Il etait de bon ton que les employes soient actionnaire quand l'action etait basse, il etait ainsi plus difficile aux ennemis du board de s'emparer d'une part de capital significative, et d'acceder a un pourcentage plus important en terme de droits de vote .... Les membres du board ont protege leur siege et leurs plantureuses primes...

Maintenant l'actionnariat des employes a joue son role, on le jette....

Anonyme a dit…

C'est le 3eme plan social en 5 ans il me semble ?

Que puis je constater :

C'est toujours le meme management qui annonce que le nouveau plan va sauver HP.

Les employes partent, ce management reste et fait pour la 3eme fois preuve de son incompetence.

Quand vont ils partir ? Apres le 4eme, le 5eme, le 6eme plan social ? Lorsqu'en Europe HP sera mort ?

Anonyme a dit…

J'ai fait partie de la charette de février 2002.
Cette charette a été annoncée comme étant la condition pour que l'action remonte. Depuis elle n'a cessé de baisser !
En quoi cela va-t-il changer en 2005 ?
Bien qu'ayant passé 30 ans che HP, je me suis acheté un portable Compaq (100%) d'avant l'acquisition.
Tout récemment j'ai remplacé mon PC de bureau par un Dell.
J'ai mal en pensant aux amis que j'ai laissé chez HP, mais l'offre de HP n'est plus sexy. Et HP n'a jamais rien fait pour encourager ses employés à acheter du matos HP !!!
En partant je croyais que l'empire de Bill et Dave avait de beaux restes. La harpie et ceux qui l'ont suivie a son poste se son payés sur la bête, sans penser que les employés mis sur le trottoir n'auront plus les moyens d'acheter des PC.... HP. Et les parents et amis des ex-employés le voudront-ils ?
Les ouvriers qui assemblent les PC en asie n'ont pas les moyens d'en acheter. Alors qui va acheter les produits HP ?
Mes meilleurs encouragements vont à ceux des amis que j'ai laissé chez HP.
C'est tout ce que je puis faire, hélas.

Anonyme a dit…

De toute façon la raison de ces licenciements comme ceux il n'y a pas longtemps d'IBM n'a rien avoir avec HP en soi.

Il y a deux causes:
Une culture US de manageurs qui ne s'interessent en fait pas à ce qu'ils font, des "peoples persons" et pas des "personnes qui perdent leurs temps avec la technologie".
Donc en clair qd ça va bien: on licencie pour gagner plus
Et qd ça va mal: on licencie parce qu'on n'a pas d'autres idées
Et pour grossir de temps en temps on rachette des boites qui on été crée par des gents qui avais plus d'idées.
Une guerre economique entre les US et "la vielle Europe"
Même si on est des pays "rentables" pour HP, ce qui est encore plus rentable c'est d'allourdir notre economie pour que l'europe ai moins de cash, et comme ça les ressources
naturelles des pays du tier mondes sont convoité par moins d'economie industrielles donc moins chère.

Il faut pour le gouvernement US que l'economie européenne marche mal, car sinon elle pourrais etre concurentielle avec eu tout en fournissant un modèle social moins pervers
(même si on est tres loins d'être parfais)

Donc chers collègues: Bonne chance pour leurs piquer le max de pognons.

Amicalement

ps: Lou Platt est mort, c'etait le dernier manager HP ingenieur....

Anonyme a dit…

Une certaine vision des choses pour ne pas dire une vision certaine:


L'entreprise-vampire

sur:

Strategies Planetaires

Anonyme a dit…

La santé financière d'HP est au beau fixe... les écureuils à "col blanc" ont bien compté : 14 milliards de noisettes, très belle année!

Seulement, il y a un "hic"...

A moyen terme, les écureuils à "col blanc" qui ont été alerté pas les écureuils "administrateurs" et les écureuils "actionnaires" (et les Shadocks pompaient... pompaient...) envisagent une potentielle diminution de noisettes par écureuil dans les années à venir, il faut donc commencer à chasser quelques écureuils en sacrifiant (tant pis) quelques noisettes! Ils décident donc d'un PSN : Plan de Sauvegarde des Noisettes.

Plus sérieusement, HP se porte bien mais sait-on jamais... licencions en masse pour que les actionnaires aient vraiment confiance en voyant le chiffre d'affaire par salarié se rapprocher de celui des concurrents : DELL, IBM.

Seulement, il y a aussi un "hic" : Les salariés, l'opinion publique, les politiques français et européens s'indignent, même la presse se range du côté des salariés, c'est illégitime... Pourquoi licencier, quant au contraire il faudrait embaucher ?!?

En bref, tout le monde s'accorde à dire que les licenciements sont injustifiables... Normal, personne ne les a justifié!!!!

Égoïstement (ou par instinct de survie?) certains pensent (moi y compris... instinct de survie quand tu nous tiens!!!) au montant du "PACKAGE", ça se déroulera sur la base du "volontariat" tu crois, comme le dernier ?!? Ça serait drôlement coooooooooool!!!

Malheureusement, la vérité est ailleurs :

Notre CEO, Mark Hurd 1er, n'a aucune vision autre que spéculative, boursière! Uniquement omnibulé par sa réussite personnelle vis à vis d'une maigre élite californienne ou new-Yorkaise, il ne propose aucune stratégie concrète à moyen ou à long terme pour HP, ses 145.000 employés, ses clients! Cet homme qui vaut des MILLIARDS est en fait un véritable MERCENAIRE des temps modernes...

Il faut CLAIREMENT qu'il démissionne en restituant à HP les millions de dollars qu'il a injustement et indignement empoché en rejoignant notre société en mars dernier comme un seveu sur la choupe!!!

NCR, HP... "Who's next" ?!?

ET puis, il n'a pas atteint ses objectifs chez HP, donc attribuons lui un "I". Enfin, compte tenu de la gravité de la situation dans laquelle il nous a mise en ternissant l'image d'HP : VIRONS LE!

Pour qu'il démissionne me direz-vous ? Facile, il faut que tous les syndicats WW et les salariés y croient et que rapidement, s'organise une grève mondiale pour faire plier le "board" !!!! Ça peut aller très très vite même si ça paraît utopique...

Quelle belle leçon d'éthique :

Faire CAPOTER un PLAN SOCIAL ABSURDE en poussant à la démission un CEO, un homme qui valait des MILLIARDS!!!!

EVERYTHING IS POSSIBLE non ?

En revanche, si l'on préfère renoncer à lutter contre ce libéralisme en préférant attendre le PACKAGE, songeons dans le même temps à orienter nos enfants vers des cours de mandarins ou de "hurdu" car ça risque de leur être fort utile lorsqu'ils auront terminés leurs études.

Et toi Philippe Starck, maître incontesté du design... tu en penses quoi ?

Section d'Echirolles-Eybens du PCF a dit…

les communistes d'Echirolles et d'Eybens solidaires des HP.
Cliquer sur le lien pour découvrir la déclaration d'Alain Bocquet président du groupe communiste à l'Assemblée Nationale.

Anonyme a dit…

Juste un petit commentaire suplémentaire.
Beaucoup parle de package pour le départ des volontaires ok je suis d'accord! mais qu'en est il du package pour nous pauvres intérimaires qui faisont nous aussi fonctionner la boite à bien des postes? rien nada!! fin de contrat au revoir madame monsieur!!!!

alex: intérimaire depuis 1an et demi chez HP

Anonyme a dit…

pour les licenciements: ils sont parfaitement justifiés: il n'y a qu'a lire Hurd. Il faut reduire les effectifs trop chers et augmenter les effectirs là ou c'est pas cher. SIMPLE - aucun argumentaire necessaire.
Le lien geographique et donc la comprehension de l'impact des decisions sur le terrain a disparu. Ces beaux dirigeants decident froidement, car ils ne voient pas les effets de leurs decisions (sauf sur leurs revenus), ils sont convaincus de bien faire.

A Grenoble, Cador est en plus convaincu qu'on ne peut plus travailler en France (les 35 heures . . .), donc comment voulez-vous qu'il defende HP France. Coté français, le temps des Beauvillain, Clay est passé. Coté Monde, le temps de HP entreprise citoyenne est passé depuis Carly. Il faut en faire son deuil - la seule justification des licenciements est là.

un des 1350 de la charette de 2003

Anonyme a dit…

les donneurs de conseils sont ceux qui touchent le plus !!!

Moi j'affirme qu'avec leurs salaires en moins il y a de quoi economiser.

Je reve de voir les salaires, des 3 plus hauts dirigeants d'HP en France, publiés dans la presse ou sur internet pour que l'on connaisse enfin la verité de ce plan social qui va leur servir a encore augmenter leurs revenus...

Boycott de ces reunions qu'ils nous presentent pour vanter les gains financiers d'HP, et pour se foutre de nous en parlant de licenciement dans la DIGNITE, n'y allez plus !

Anonyme a dit…

De la part d'une cityonne indignée:

Ces licenciements annoncés alors que l'entreprise est plus que
bénéficiaire me donnent l'impression qu'il n'y a vraiment plus aucun
garde-fou contre la course aveugle au profit. Il n'y a plus personne
pour faire respecter le droit au travail pour tous dans des conditions
décentes et du coup, ce droit lui-même est remis en cause. Je suis
effarée de la manière dont les licenciements sont toujours justifiés par
une raison ou une autre. Au lieu de se foutre de la gueule des salariés
en leur parlant de nécessité, de dignité et de je ne sais pas quoi, les
dirigeants d'hp feraient mieux d'assumer leur choix du profit à tout
prix et de le reconnaître comme tel.
J'espère de tout coeur que votre lutte aboutira et j'espère aussi que
dans les années à venir, il pourra y avoir un contre-pouvoir efficace à
tous ces rapaces qui s'arrogent le droit de licencier et de décider de
ce qui est moral et de ce qui ne l'est pas dans le monde du travail.

Courage !

Anonyme a dit…

On a tout juste compris que les buts de HP, comme de toute autre compagnie a la bourse americaine, sont uniquement bases sur le cours de l'action et le montant des dividendes?

Reveillez-vous! Le monde n'est pas parfait, et les decisions des PDGs americains sont purement basees sur les actions. Ce n'est pas different chez HP. Ils vendent demain pour se payer aujourd'hui - et nous ne pouvons pas les empecher. Si vous n'aimez pas qu'ils licencient pour des raisons financieres, vaut mieux travailler pour une societe francaise (comme Michelin, par exemple?).

Et quid du "bonne sante financiere" de HP? Nos marges beneficiaires sont minimes en comparaison avec nos concurrents. Un petit probleme et on sera dans le rouge. Vaut mieux prevenir que guerir. Et si nos concurrents migrent vers les pays moins chers, nous devons suivre - sinon il y aura des licenciements economiques, beaucoup moins avantageux.

Ils ne vont pas changer le chiffre de 1.240 maintenant. Il ne fallait pas s'etonner non plus que la France soit tres touchee: nous avons plus de fonctions europeennes dites "de support" que d'autres pays, et puis le francais coute hyper cher compare aux autres pays europeens, sans parler de l'Inde... le paradoxe c'est que le francais est mal paye mais il coute trop cher a cause des contributions et des conges. C'est un fait.

Les licenciements, c'est un fait aussi. Ca va se passer. Plus on proteste, moins les firmes americains investiront dans un pays ou les employes sont tellement "difficiles" (en plus d'etre chers)! Mais nous pouvons lutter et nous devons lutter:

- pour que les conditions de travail pour ceux qui restent soient acceptables (il faut reduire le travail avant de reduire les effectifs, pas question de demander aux heureux rescapes de travailler encore plus, et pas question de revenir sur des accords deja signes)

- pour que les departs soient sur base de volontariat uniquement

- et donc pour que les packages soient assez interessants pour attirer 1240 candidats.

Faire autrement serait une reaction d'autruche, tout simplement. C'est une realite desagreable, mais pas moins reelle pour autant.

Anonyme a dit…

Quand saura-t-on l'impact individuel sur les différents sites principaux?

CFTC HP a dit…

Voici nos estimations :

23 septembre (Comité de Groupe) : chiffres par société. Peut-être par business unit et par société.

On ne pense pas avoir les chiffres par site et les détaisl par métier avant la présentation du projet de restructuration lui-même (Livre IV). Cela nous emmène facilement en novembre-décembre.

Mais la priorité pour l'instant, c'est ce p..... de chiffre !

CFTC HP a dit…

parce qu'à un tel niveau de suppressions de poste (plus de 50% dans certains départements), il y aura inévitablement beaucoup de départs forcés, et de gros problèmes de charges et de conditions de travail pour ceux qui resteront. Il est vrai qu'ils risquent de travailler 12 jours de plus pour le même salaire... (la dénonciation de l'accord 35h a commencé aujourd'hui).

Enregistrer un commentaire