ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

Actualité HPE Immanquables CFTC # 9

HPE Next Beaucoup de questions, peu de réponses pour l’instant

Elections Entco 26 et 27 septembre par internet

Actualité DXC-ESF Relance de la GPEC Out 130 places ! DiXiT XI et Flash GPEC

Nouveau Code du Travail Quel impact ? Notre décryptage !

HPE PSE GPEC Out 137 volontaires, 90 acceptations

HPE Politique voiture Le plein de nouvelles informations (post 1750) !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE Tout sur l’impact fiscal du split Micro Focus le 1/9 !

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mardi 20 septembre 2005

Report de la réunion Accord de Méthode et du Comité de Groupe

La réunion accord de méthode prévue mercredi est reportée à vendredi, le Comité de Groupe prévu vendredi est reporté à une date ultérieure faute d'éléments nouveaux.

Il n'y aura donc aucune précision sur les chiffres cette semaine. Nous estimons même qu'aucun détail sur les business et sites impactés en France ne sera connu avant le mois de décembre.

La rencontre avec le Ministre est demain à 16h30. L'intersyndicale fera une déclaration à la sortie de ce rendez-vous.

30 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

Mais pourquoi faut-il que ca traine comme ca?! La direction sait-elle vraiment ou elle va?

Anonyme a dit…

une nouvelle strategie ce dessine, nous allons pouvoir admirer la facon avec laquelle ils vont nous endormir..ils font certainement des feuilles excel pour definir le montant de notre allocation..

Question a nos representants :
Que ce passera-t-il si nous decidons de ne pas etre volontaire a un quelconque plan ? HP peut-il nous licencier de facon brutal ??
HP va bien ?
HPCCF va bien ?
Pourrions nous avoir quelques chiffres pour estimer la sante de ces 2 entites ?

Anonyme a dit…

J'ai l'impression qu'ils sont aussi forts en feuille excel qu'en strategie...

cftchp a dit…

"Que ce passera-t-il si nous decidons de ne pas etre volontaire a un quelconque plan ? HP peut-il nous licencier de facon brutal ??
HP va bien ?
HPCCF va bien ?
Pourrions nous avoir quelques chiffres pour estimer la sante de ces 2 entites ? "

Les conditions de départ ne seront discutées que bien plus tard (Livre III). Tout est possible théoriquement : volontariat prioritaire (mais avec un chiffre de 1240 et des départements touchés à plus de 50%?) ou/puis désignation sur critères d'ordre
(le licenciement brutal dont tu parles). A ce petit jeu des critères d'ordre, ce sont le plus souvent souvent les jeunes célibataires qui trinquent.

Les chiffres de la santé des 2 entreprises sont vraiment compliqués à déterminer. HP CCF est un centre de cout et HPF dépend de prix de cession arrangés à l'avance avec le Ministère des Finances pour qu'il y ait un niveau minimum de marge dans le pays et donc d'impot...

Anonyme a dit…

Ca traine parce que s'ils sortent les chiffres morceau par morceau ils se prennent une méga couverture médiatique dans la tronche à chaque fois...

Anonyme a dit…

Voir aussi le site de la Mairie de Grenoble :
http://www.grenoble.fr/jsp/site/Portal.jsp?article_id=648&portlet_id=445

Anonyme a dit…

Je voudrais savoir si Mark HURD qui est a la tete de l'entreprise est au courant qu'en France il y a deux entreprises et tout le ponion que ca lui coute d'avoir tout en double le management de HPF et celui de HPCCF ?
Si il veut faire des economies c'est par la qu'il faut commencer.
Y a que Starck qui fait pour la France toute entiere quand il faut nettoyer... je soupconne ce Monsieur d'avoir voulu jouer au premier de la classe en licenciant plus que les autres en Europe... ca risque de lui couter cher a ce Monsieur !!!!!! attendez que DESTOT revienne des US !!

CFTC HP a dit…

Pour rétablir une certaine vérité dont tout le monde se doute mais dont nous avons eu confirmation par plusieurs sources aux US, en Europe et en France, le chiffre est véritablement tombé des US vers l'Europe (7000 sur 18 mois environ) puis brutalement vers la France.

Le problème du chiffre doit donc se traiter avant tout au niveau européen vs les US et la France.

CFTC HP a dit…

L'autre problème à traiter est celui de la stratégie de la Corp vs les pays "à coûts élevés".

L'intersyndicale se réunit demain pour finir de préparer la réunion avec le ministre, discuter de ces points, de la réunion accord de méthode de vendredi et de la suite des évenements.

Anonyme a dit…

Pour info, l'article de Libé suite à la visite de la délégation emmenée par Mr Destot:

http://www.liberation.fr/page.php?Article=325034

Anonyme a dit…

Je m'adresse a nos syndicats :
Pourquoi negocier d'entrer de jeu un package plutot que miser un maximum sur la suppression de ce plan ?
HP a-t-il (notre direction) la possibilite de licencier des gens sans raisons ?
Que prevois la reglementation a ce sujet ?
Comme le souligne quelqu'un, la sante de HPF et HPCCF est-elle critique au point d'amene des licenciement economique ?
(pour trouver 1240 celibataires sans enfants, ca va pas etre simple tout de meme)

Cher syndicat, essaye de nous eclairer sur ces points, sur ce qu'il peut ce passer, les risques etc ... avant de discuter sur le package, le livre III etc... Ce qu'il faut c'est informer les gens sur ce qu'il peut arriver, sur ce que peuvent decider nos dirigeants americains.

Dernier point, est-il legal d'attribuer autant d'actions ? Ne pourrions nous pas y voir comme un detournement de fond ?, voir du vol ?

Anonyme a dit…

La direction mondiale du géant informatique Hewlett-Packard a reçu lundi à Palo Alto, en Californoe une délégation conduite par le député-maire (PS) de Grenoble, Michel Destot, et le chiffre de 1.240 suppressions d'emplois en France pourrait être réduit, a-t-on appris mardi auprès de la mairie grenobloise.

Au terme de la rencontre, les deux parties ont convenu "que les négociations se poursuivraient dans les semaines à venir avec les représentants des salariés et les directions nationales et locales, susceptibles d'infléchir l'ampleur des annonces connues à ce jour", a indiqué dans un communiqué le service communication de la mairie de Grenoble.

La délégation, qui était notamment composée de deux responsables syndicaux et du maire socialiste d'Eybens (Isère), où se trouve un site d'HP, a rencontré deux vice-présidents de HP chargés des ressources humaines et de la stratégie et le directeur du développement international, mais pas le PDG Mark Hurd.

Berceau de HP en Europe

Selon la mairie de Grenoble, la direction mondiale a indiqué "que la forte restructuration au niveau français avait été fondée sur le type d'activité mené sur les sites et non sur une quelconque défiance vis-à-vis de la France et de ses législations sociales".

Le groupe américain a annoncé la semaine dernière la suppression d'ici 2008 de 1.240 emplois en France, soit plus du quart des 4.800 postes que compte le groupe dans l'hexagone. Le site de Grenoble-Eybens, berceau de HP en Europe, pourrait perdre de 500 à 600 emplois, sur un total de 2.100 salariés. Celui de l'Isle d'Abeau (Isère), qui compte aujourd'hui 310 salariés, pourrait voir ses effectifs réduits de moitié, selon les syndicats.

Le maire de Grenoble, qui reprend l'avion pour la France mardi, a indiqué que les élus avaient exposé "les atouts historiques et plus récents du pôle Grenoble-Isère dans les domaines du logiciel et de l'informatique ainsi que les projets structurants en cours, notamment le pôle de compétitivité +Minalogic+, consacré aux micro-nanotechnologies et au logiciel", selon la mairie.

Anonyme a dit…

Question pratique a nos delegues syndicaux:

On m'a expliqué ce matin qu'HP n'a pas le droit de revenir sur le chiffre de 14500 suppressions d'emplois. En effet, cette annonce ayant influencé directement le cours de l'action, revenir sur ce chiffre serait illegal.

Question: EST-CE VRAI?

Merci d'avance!

Anonyme a dit…

A priori , Randy Mott , notre tres "cher" Executive Vice President & CIO
est cense venir a Grenoble parler a l'IT !
Coffee talk a la cafet Lundi 3 Oct de 10H a 11 H30
Ne pas rater cela ...

CFTC HP a dit…

pour répondre à l'utilisateur de 14:28, aucun syndicat ne négocie d'entrée de jeu le package, nous n'avons qu'une préoccupation : le CHIFFRE !

La réglementation n'empêche pas les licenciements économique quand une société fait des profits.

Pour celui de 14:36, cela parait invraissemblable ! Mais l'un d'entre vous peut creuser ce sujet qui ne concerne pas le droit français ou européen.

Anonyme a dit…

(...)
un célibataire sans enfant

Anonyme a dit…

A cftc HP

Pourquoi parler de droit francais ou Europeen si le premier objectif est de reduire le nombre de licenciements? Si on veut reduire le chiffre des 1240 sans pour cela reporter du "surplus" sur d'autres pays (ce qui aurait pour consequence de nous diviser entre pays) il faut bien, a la fin, reduire le chiffre des 14500! Et pour cela, peu importe le droit francais ou europeen, mais c'est bien du droit financier et du respect des regles de wall street que l'on parle.
Ainsi, ma question reste entiere: La societe HP a-t-elle le droit de revoir le chiffre des 14500 a la baisse? (j'espere de tout coeur que oui, que l'on ne se meprenne pas!)

Anonyme a dit…

Un peu que Randy vient à Grenoble.. et meme avec des boissons, s'il vous plait !
______________________________________________
From: Henslee, Barbara
Sent: 19 September 2005 21:31
Subject: Randy Mott Coffee Talk - 10/3

To HPIT employees in Grenoble & Lyon:

Please join Randy Mott, Executive Vice President & CIO for a Coffee Talk where he will offer IT updates and answer your questions. Refreshments will be provided.

Mark your calendars:

Date: Monday, October 3
Time: 10:00am to 11:30am
Location: HP Grenoble Cafeteria

This is a live event only. Randy looks forward to an interactive session.

By using one of the voting buttons above, please advise your attendance.

Thanks!
Barbara Henslee
Executive Assistant to
Randy Mott
Executive Vice President & CIO
Hewlett Packard Company
281/975-4074
281/518-7544 - Fax
713/898-3092 - Cell

Anonyme a dit…

Serait-il possible que le nombre de licencies ait ete augmente en Europe pour ne pas gener Mr Bush qui est en delicatesse avec la situation de l'emploi aux US ?

Anonyme a dit…

To HPIT employees in Grenoble & Lyon:


Randall Mott

Salaire de base = 0.69 millions $ (annuel)
Bonus d'arrivée = 2.2 millions $
HP's Pay-for-Results (PFR) = 100% à 300% du salaire de base (annuel)
HP's Long-Term Performance Cash program (LTPC) = 7 millions $ (reparti sur 3 ans)
Stock Options = 500000
Actions = 285 000
Frais de déménagement = 1 millions $


BOYCOTTEZ LE "Randy Mott Coffee Talk - 10/3" !!!

Non seulement pour leurs PFR et LTPC, mais pour leurs actions, ils viennent faire de la propagande sur la strategie des plus riches, en Jet Privé.


(Pour faire venir un max de monde on attire les credules avec un "banga" orange mais on licenciera quand meme !!!)

Anonyme a dit…

on sait jamais, y aura peut etre un croissant en plus? ;-))
sinon j'y vais pas! ;-((

Anonyme a dit…

La deuxieme option au lieu de boycotter le coffe talk de Randy Mott c'est d'y aller en masse (y compris les personnes qui ne sont pas de l'IT...

Anonyme a dit…

d'accords, mais avec des tomates et des sifflets alors.....

Anonyme a dit…

Pour celui de 14:36, sur le fait que la direction ne pourrait revenir sur l'annonce.

Je copie un extrait de www.amf-france.org, l'autorité des marché financier (c'est pour Paris, mais la SEC fait la même chose).

"LIVRE VI - ABUS DE MARCHÉ : OPÉRATIONS D’INITIÉS ET
MANIPULATIONS DE MARCHÉ

CHAPITRE II - MANQUEMENT AUX OBLIGATIONS D’INFORMATION
Section unique - Diffusion d’une fausse information
Article 632-1
Toute personne doit s’abstenir de communiquer, ou de diffuser sciemment, des informations, quel que soit le
support utilisé, qui donnent ou sont susceptibles de donner des indications inexactes, imprécises ou trompeuses
sur des instruments financiers émis par voie d’appel public à l’épargne au sens de l’article L. 411-1 du code
monétaire et financier, y compris en répandant des rumeurs ou en diffusant des informations inexactes ou
trompeuses, alors que cette personne savait ou aurait dû savoir que les informations étaient inexactes ou
trompeuses."

je ne pense pas sincèrement - mais il faudrait un avocat pour le plaider - que, si HP modifie son chiffre nous tombions dans une intention de tromper !

Courage... potage

Anonyme a dit…

Reunion reportée pour raison de ...limogeage du patron HPF + HPCCF

On verra demain matin. Il a beau avoir le cuir dur, il ne survivra pas a cette journee du 20 septembre.
Ce sera son 11 septembre à lui, mais il n'y a plus de pompier volontaire pour l'assister. Les vautours survolent deja la place

Anonyme a dit…

Faites donc un sondage auprès des employés, vous seriez surpris du nombre de personnes qui seront volontaires si les conditions sont au moins égales à celles du dernier plan. Négocier moins de licenciements entraînera des packages moins intéressants pour ceux (nombreux) qui souhaitent partir. Et il ne faut pas se leurrer, même si la direction diminue le nombre annonçé, le reste sera "éliminé" par petits groupes, hors d'un plan social et donc dans des conditions pitoyables.

Anonyme a dit…

C'est un raisonnement a la Pyrus!
Il faut d'abord diminuer ce chiffre!
20% de precarité sur le dernier PSE malgre une grosse enveloppe. Et puis c'est une honte pour la societe HP qui fait des profits.

toto a dit…

C'est un fait, BEAUCOUP de personnes ne voient plus leur avenir dans cette entreprise, le devoir des Organisations Syndicales est de prendre en compte ces personnes et ne pas faire trainer les négos.

Anonyme a dit…

BEAUCOUP c'est la majorité ?

Anonyme a dit…

"Négocier moins de licenciements entraînera des packages moins intéressants pour ceux (nombreux) qui souhaitent partir"
N'importe quoi...

Aucun rapport avec la choucroute !

Enregistrer un commentaire