ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPI/HPE/DXC/SW (600 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

Actualité HPE Immanquables CFTC # 9

HPE Next Beaucoup de questions, peu de réponses pour l’instant. – 5000 ?

Elections Entco 26 et 27 septembre par internet. C’est quoi une D.U.P ?

Actualité DXC-ESF Relance de la GPEC Out 130 places ! DiXiT XI et Flash GPEC

Nouveau Code du Travail Quel impact ? Notre décryptage !

HPE PSE GPEC Out 137 volontaires, 90 acceptations

HPE Politique voiture Le plein de nouvelles informations (post 1750) !

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE Tout sur l’impact fiscal du split Micro Focus le 1/9 !

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF, Entco ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mercredi 14 décembre 2005

Assemblées Générales !






L’intersyndicale HP invite tous les salariés à participer aux ASSEMBLEES GENERALES
organisées sur les différents sites HP en France jeudi 15 Décembre pour échanger avec vous sur la restructuration et les négociations en cours :

Isle d’Abeau 16H à la Cafétéria
Grenoble 16H à la Cafétéria
Sophia 16H Salle Doriot
Issy 17H à l'Atrium
Les Ulis 17H à la Cafétéria

Venez nombreux !

68 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

J'espère qu'on ne nous parlera pas de CSG qui n'existe plus depuis plusieurs mois! C'est de l'intox de la Direction pour minimiser les chiffres de TSG car CSG fait maintenant partie de TSG, la moitié de CSG est aujourd'hui dans TSG Sales & Software et l'autre moitié dans les BUs de TSG... Vous vous y retrouvez, vous? Par exemple, même si le chiffre de C&I est atteint sur un site, vous pouvez vous en prendre une 2ème couche venant de ex CSG!... pareil pour MS et TS!

CFTC HP a dit…

Pour 21:52, les données de suppressions de poste (Livre IV) sont basées sur l'organisation du 19 juillet, date de l'annonce de M Hurd, donc avant que CSG disparaisse. C'est technique, légal et il n'y a aucune intox là dedans.

On s'y retrouvera mieux quand on aura l'organisation cible avec les postes qui resteront dans le nouveau TSG.

Peut-être pour l'AG de janvier.

Anonyme a dit…

HP continues to count restructuring expenses as "one-time" items in its earnings reports even though it has brought up such charges in 11 of the last 12 quarters. This pattern prompted Bernstein & Co. analyst Toni Sacconaghi to ask HP CFO Bob Wayman about the practice given that such charges appear to be "part of HP's business model."

http://www.theregister.co.uk/2005/12/14/hp_plan_2007/

Anonyme a dit…

>V(ery) hp : le numéro 5 est arrivé !

Quel gachis d'envoyer une version imprimée a tout le monde.

Le version online est bien suffisante.

Mauve a dit…

COMMENT ???

HP a une salle "DORIOT" dans les bâtiments de Sophia ?

De quoi ? ou de qui parle-t-on ?

J'ose espérer qu'il ne s'agit pas de Jacques Doriot, funeste figure de la pire collaboration avec les nazis !

Je sais, c'est hors sujet vs. le plan, mais quand même !

Louis a dit…

Je suis curieux de voir s'il y aura autant de personnes qui prendront la parole en A.G. que sur le blog...

D'hatibude, il y a que 2 ou 3 pour s'afficher devant les autres alors que sur le blog beaucoup se déchaînent. Or, dans ce cas, on ne peut parler de risque façe à la direction, ou me trompe-je ? ;-)

"Mourir pour ses idées, mais de mort lente"

Anonyme a dit…

La naissance de DEC :

l'apprentissage

Né en 1926, Kenneth Olsen passa son enfance à Stratford, dans le Connecticut, un centre de fabrication de machines-outils. Très tôt, l'adolescent pressentit que l'électronique allait devenir " la machine-outil du futur ". II alla donc étudier l'ingénierie électrique au M.I.T. En 1950, âge de 24 ans, tout en poursuivant sa maîtrise, il fut affecté comme assistant de recherches au Laboratoire de Calcul Digital du MIT (le futur Lincoln Laboratory). Le grand projet de ce laboratoire, sur lequel on travaillait depuis trois ans, était le développement du calculateur " Whirlwind ".


Cette participation avait donné à Olsen des idées très précises sur la façon dont les ordinateurs devaient être conçus, construits et utilisés. Mais Kenneth n'était encore qu'un jeune et brillant technicien, sans expérience commerciale.

Lorsqu'IBM entama la construction des ordinateurs AN/FSQ-7 de l'immense programme SAGE, Taylor chargea Olsen de s'assurer que toutes les conditions requises pour la fiabilité des circuits étaient bien respectées. C'est ainsi qu'Olsen passa trente mois à l'usine IBM de Poughkeepsie et découvrit le monde de la production industrielle. II y apprit beaucoup; tout ce qu'il vit aiguisa son sens critique; il imaginait sans cesse " comment mieux faire ".

Revenu au MIT vers la fin de 1955, Olsen se vit confier une nouvelle mission : réaliser un calculateur expérimental à transistors. 11 dirigea une équipe, mieux encore : il sut la guider et lui insuffler un puissant esprit créatif.


Quelques hommes d'affaires approchèrent K. Olsen. Pourquoi ne pas créer une société ? Kenneth ne fut pas séduit par leurs propositions, mais - en soi - l'idée lui souriait.

Olsen et son ami Harland Anderson, commencèrent à étudier le fonctionnement des entreprises. Ils analysèrent les rapports financiers de diverses sociétés, puis il prirent contact avec le " Général " George F. Doriot, un professeur à l'Harvard Business School qui dirigeait une " venture capital firm " de Boston : l'American Research and Development.

http://www.ordiworld.com/article.php?sid=2614&mode=thread&order=0

Mauve a dit…

Merci à "l'anonyme de 12h59" pour ces précisions utiles.

Mesdames et messieurs de la direction ou des services généraux qui lisez ce blog, merci de re-nommer cette salle de réunion en "Salle George F. Doriot" ou "Salle George Doriot".

Cela évitera tout malentendu, en particulier avec des visiteurs extérieurs qui connaissent en général mieux l'histoire de France du XXe que celle de la genèse de DEC.

Anonyme a dit…

Il n'y a pas de malentendu possible. Il y a une plaque a l'entree de la salle si je me souviens bien.

Quelqu'un de Valbonne peut-il confirmer ?

Anonyme a dit…

Bravo pour cette réhabilitation de George Doriot, qui avait été vraiment général (d'aviation), et qui avait quitté l'armée tres jeune (car il s'y ennuyait !) donc je comprends mal les guillemets du commentaire de 12:59.

Comme quelques autre vieux DECies j'ai ei l'honneur de le rencontrer a Harvard (Boston) en 1986, et j'ai compris a quel point cet homme était un visionnaire ! Il avait prévu les start-ups et le développement d'Internet.

Je rappelle que si certains d'entre nous sont la aujourd'hui, c'est parce que George Doriot a prété la somme faramineuse (pour l'époque !) de 700 000 anciens francs a ce jeune Ken Olsen qui n'avait pas un sou.

DEC n'était rien d'autre qu'une start-up !

George Doriot était tout ce qu'on veut sauf un collabo !

Comme d'autres je regrette que le buste de George Doriot ait été enlevé du hall de Sophia !

Anonyme a dit…

Il serait plus simple d'envoyer un mail aux services généraux.

Anonyme a dit…

Les guillemets sont dans l'article d'ordiworld.

Il faut leur envoyer un mail si tu veux.

Anonyme a dit…

C'est dommage mais 16h c'est l'heure ou je m'eclate moi .... J'ai des enfants et une vie de famille, et je ne laisserai personne sur le trotoire pour une AG chez HP (Hopital Psy)

Anonyme a dit…

Hi all (english version follows):

Est ce quelqu'un sait s'il serait possible de quitter volontairement HP France avec le package, en ayant une proposition d'une entité HP dans un autre pays?

Does anyone know if it would be possible to leave HP France with the upcoming severance package, while having an offer from a HP entity located in an other country?

Tx

Anonyme a dit…

pour 15:04 c'est bien si tu peux etre chez toi 16h tout les jours ... ce n'est pas mon cas ...

Anonyme a dit…

Pour 16h07, je te rassure tu n'es pas le seul. Ni chez HP, ni chez ses concurrents... Peut etre dans certains ministères...

Anonyme a dit…

VOus n'etes pas non plus obliges de commencer le matin a 9h00... Respectez ceux qui viennent tot et partent tot.
Merci d'avance.

Anonyme a dit…

Bonjour à vous,

j'ai assisté à votre présentation de ce soir et avant tout je tiens à vous remercier pour tout votre travail.

Néanmoins, suite aux différentes interventions j'ai pris conscience du poids important du Volet PDA.

Je comprend que certaines personnes se battent pour en profiter, mais je trouve que c'est disproportionné et presque déplacé.
En effet, je considère que c'est se battre pour que certaines personnes touchent le gros lot !!!
Partir à la retraite même avec 59% du salaire net à 56 ans, c'est un cadeau inespéré.

Je pense qu'il faut plus se battre pour que les non cadres qui sont largement visés puissent rester chez hp. (s'ils le souhaitent évidement).

1 PDA équivaut à combien de postes de non-cadre préservés du point de vue budgétaire ?

Il y a un groupe PDA avec des expert bien sûr motivés, mais y a t-il un group non-cadre ? Je pense qu'ils ont plus besoin d'aide que toutes les autres populations.
Il serait peut-être bon de sensibiliser cette population et les aider à se structurer pour se défendre.

Anonyme a dit…

J'espère que l'intersyndicale a enfin réalisé que les attentes des employés sont bien plus fortes que ce qu'elle diffusait jusqu'à présent! Il suffisait d'être à Grenoble à 16h, pour voir des syndicalistes un peu ahuris d'être dépassés par les revendications des employés. Chaque fois que je disais ça avant, j'étais censuré, j'espère que le message est maintenant clair : il faut se battre pour défendre nos intérêts, pas pour faire un choix entre 2 demi mesures proposées par la Direction.

CFTC HP a dit…

A Ida, Issy, Les Ulis, Strasbourg
pour ne citer que ces sites les premières informations montrent qu'il n'y a eu aucun syndicaliste ahuri ou dépassé par les demandes des employés...

Anonyme a dit…

>1 PDA équivaut à combien de postes de non-cadre préservés du point de vue budgétaire ?

Faux problème. La direction ne veut pas baisser le chiffre contre moins de PDA.

Alors il faut bien sur se battre sur le terrain economique pour faire baisser le chiffre mais ensuite il faut qu'un maximum de personnes cadres et non cadres puisse beneficier du PDA.

>Partir à la retraite même avec 59% du salaire net à 56 ans, c'est un cadeau inespéré.

Tu trouves ? ^Sachant qu'il a très peu de chances de retrouver du boulot.

Anonyme a dit…

peut-être, mais à Grenoble, les employés ont spontanément proposé de faire grève s'il le fallait et de ne plus rien accepter sans connaître le détail des offres. Pour les départs volontaires on a du flou : similaire au dernier plan... on veut du concret et pour les PDAs, 45% du salaire, la base a clairement dit sur ce site qu'elle n'aurait pas accepté le départ des négos. Mais on ne représente que 2000 employés,... et PS ne vient nous voir qu'une fois à 2 fois par an.

HeiligenK a dit…

2000 ? Il y avait 2 000 personnes à l'AG ? Ou alors les plus motivés des 2 000 ? Et la "base" c'est quoi exactement ? Elle a une position unique, la base ? Ou c'est toi qui la représente ? Lourde responsabilité...
Blague à part : d'ou vient ce 45% ? j'ai lu sur le blog plutot du style 59 % pour les cadres et encore du net en rente , ce qui doit faire > du brut ? Modérateur, merci de m'éclairer sur ce point.

CFTC HP a dit…

Quelques réponses :

Le modérateur n'étant pas présent à Grenoble ne sait pas d'où sort le chiffre de 45%.

2000 c'est le nombre d'employés à Grenoble, pas à l'AG.

Pour les organisations on part d'une organisation photographiée le 19 juillet (donc avant la dispersion de CSG) et on attend maintenant d'autres informations essentielles : l'organisation cible (celle d'après le plan avec 886 postes en moins) et les suppressions de poste par métiers.

Là on commencera à y voir plus clair. A notre avis pour la mi janvier, date des prochains CE et des prochaines AG.

modérateur a dit…

message retoqué par le modérateur :
"Il y a eu de l'intoxe à l'AG de Grenoble avec des histoire de brut et net pour les PDA qui semblent être en vedette du PSE... Sèrieusement il n'y avait pas plus de 500 employés à l'AG de Grenoble avec 2 gars d'un syndicat qui donnaient le micro au public et un autre de la même maison qui pipotait des propos a enfoncer des portes ouvertes..."

Anonyme a dit…

Nous avons été qq uns à l'AG de Grenoble à demander ce qu'il en était des volontaires au départ...Mais cela semble tabou pour l'instant?

Anonyme a dit…

L'AG de Grenoble est un scandal avec un constat minimaliste des négociations alors qu'il y a eu des mouvements conséquants à la rentrée...

Anonyme a dit…

Comment se sont passéses les AG sur les diffèrents sites?

modérateur a dit…

voici du d2r2 retoqué deuxième édition :
Ca me fait c... de raconter cette AG de Grenoble dont le dialogue avec les employés a été un peu tronqué ... Les employés sont mobilisés et mobilisable et une soupe syndicale rampante n'est pas au gout du jour. Surtout quand c'est des propos mielleux et visqueux

moderateurquiretoque a dit…

L'AG de Grenoble a commencée par un vote à main levée sur le fait de poser des questions sujet après sujet ou à la fin et les mains levées ont été 50/50 et il a été décrété que les questions reponses seront à la fin... Cela a donné le ton sur la suite de l'AG.

moderateurquiretoqueencore a dit…

Ouais d'accord...Beaucoup de démagogie, on dirait que certains sont encore en campagne...Pret a contredire leur propositions pour brosser l'auditeur dans le sens du poil. Bizzare...

Anonyme a dit…

Aux Ulis, les syndicats n'ont jamais prononcé le nom de leur syndicat ou même leur nom. Ils s'appellaient entre eux par leur prénom.
La présentation était synthétique et assez claire. Ils ont expliqué leur désaccord de demande sur l'ARTT, ils se sont exprimés à 4, chacun un sujet, en quantité et qualité équivalente, on est resté deux heures on ne voulait plus partir et on les a applaudi plusieurs fois. Toutes les questions ont été répondues de façon assez complète, censée et intelligente. C'est la deuxième AG et ça se passe bien à chaque fois. On devait être dans les 300 ou 200, ça donne 25% du site. Si il devait y avoir de la désignation, je crois que les gens se mobiliseraient à nouveau. Je crois pouvoir dire qu'il y a une assez grande confiance en eux de la part des employés.

Anonyme a dit…

Je confirme très bonne ambiance aux Ulis.

QUe se passe-t-il à grenoble ?

Anonyme a dit…

HP BELUX: les pertes d'emplois sont ramenées à 114 au lieu de 140

Trois mois après l'annonce d'un vaste plan de restructuration chez Hewlett-Packard en Europe, direction et syndicats de la filiale belgo-luxembourgeoise du groupe informatique ont entamé vendredi après-midi les négociations sur le plan social, après être parvenus à réduire de 140 à 114 le nombre de pertes d'emplois dans l'entreprise.
Cette réduction des suppressions de postes a pu être obtenue grâce à des mutations internes et à des démissions, a-t-on précisé de source syndicale. Les suppressions de postes se feront en trois vagues successives en janvier, en mai puis en septembre 2006, a-t-on ajouté de même source.
Une nouvelle réunion entre interlocuteurs sociaux aura lieu jeudi prochain.

Hewlett-Packard emploie actuellement 1.289 personnes en Belgique et au Luxembourg, réparties sur cinq sites: deux à Bruxelles (le siège central à Evere et un site à Woluwe-Saint-Lambert), et les trois autres à Strombeek (banlieue bruxelloise), à Zwevegem (Flandre occidentale) et à Luxembourg.
Les pertes d'emplois s'inscrivent dans le cadre de la restructuration mondiale de la multinationale américaine, qui a annoncé en juillet dernier son intention de supprimer 14.500 emplois, dont près de 6.000 en Europe, sur quelque 150.000 dans le monde.

http://www.lecho.be/actualite/ligneinfo_fichenews.jsp?indice=62349

Anonyme a dit…

L'AG de Grenoble ne s'est pas si mal passé que cela...Bien que les gens partaient au fur et à mesure.
C'était un petit peu trop les ex d'Annecy qui ont pris la parole mais cela était courtois.

Anonyme a dit…

La première chose vraiment interessante de l'AG de Grenoble est que le nombre de suppressions de postes que la Direction peut justifier ne dépasse pas les 450; Tout le monde a reconnu que les 1240 postes annoncés au départ n'etaient que de la fumisterie pour amorcer le chantage.
La deuxième chose est que les syndicalistes presents dans la salle sont tombés de haut face à la réaction des gens présents dans la salle. Les conditions qu'on essaye de nous présenter comme inéluctables ont été rejetées en masse par les gens présents et il y a un consensus pour que des actions plus dures commencent en Janvier si la Direction continue à nous prendre pour des c..s.
J'adore la remarque de Heiligenk sur les PDA. TOUS les syndicats ont affirmés que la désigantion des gens donc un licenciement pur et dur en bon français ne pourrait etre evité que s'il y a avait des PDAs. Aujourd'hui avec les propositions actuelles, il y a au maximum 90 PDAs eligibibles. Donc 800 volontaires à trouver. Bonne chance!

Anonyme a dit…

L'AG de grenoble a ete tres correcte, meme si on sentait cetains delegues CGT bouillir et pret a retorquer aux presentations des autres syndicats.
Un des points les plus marquants ont ete que la majorite des presents ont demande une augmentation de salaire et non une prime en compensation des jours ARTT perdus. L'autre est au sujet du PDA, la proposition de la direction etant une fumisterie (pour reprendre le terme d'un representant).

Par contre, le sujet du volontariat a ete enterre (soit disant trop tot pour en parler). Moi je voudrais dire a l'intersyndicale, qu'il y a un bon nombre de volontaires qui sont pret a partir si le package est resonnable.
La direction est entrain de nous demotiver avec ses propositions d'augmentations, d'ARTT... Ils veullent qu'on parte et bien qu'ils payent pour ca, les hauts managers partent avec des millions, nous aussi on a droit a des milliers. De plus un volontariat ne devra pas etre refuse par la direction ou les syndicats sous aucun pretexte. Le volontaire est ecoeure par cette societe capitaliste HP, il prend des risques en partant, pour cela il aura un parachute financier et ce n'est pas aux syndicats de dire non car il y a un risque assedic. On est assez grand pour savoir ce que nous devons faire. Et la direction doit laisser partir ceux qui veullent, de toute facon, les vontaires refuses ne travailleront plus tellement ils seront desabuses ou alors que la direction donne 50% d'augmentation au lieu de 2% pour les retenir.

Un employe quelconque qui veut partir.

Anonyme a dit…

Pour moi la prise de risque du volontaria doit s'accompagner d'un package epongeant les credits immobiliers car aujourd'hui on est nombreux au max pour la plupart pour payer son logement (1/3 du revenu) et il est difficile d'envisager une baisse de revenu ou d'en prendre le risque.

Anonyme a dit…

Les volontaires au chomage ca se paye au prix fort , tout comme une BMW 760 !!!

HP va se debarrasser de certains de ses employés au detriment de la société francaise, qui va etre obligé d'assumer pour qu'HP fasse encore plus de fric dans l'avenir.

Et c'est pas stark qui decidera du prix des volontaires , c'est les volontaires.

Alors messieurs qui nous representez , on veut mieux que la derniere fois , car 30% de ceux qui sont partis la dernière fois sont dans des situations tres difficiles.

Anonyme a dit…

oui un point a défendre est qu'aucun volontaire ne doit être refusé dans n'importe quel service ou societe avant d'en venir à la désignation.

Ca désorganise la boite ? C'est le problème d'HP. Ils savent reconvertir les gens (ch Horizon 2006)

Anonyme a dit…

presque 50 ans, non-cadre, donc pas (aujourd'hui) elligible au PDA.
Pas question de quitter l'entreprise pour me retrouver au chomage d'ici 3 ou 4 ans meme avec le "superbe" package ! vu la "conjonture" et les feedbacks des anciens, partis optimistes et qui rament toujours aujourd'hui

Anonyme a dit…

Qui parle de ça dans le PDA:
Pouvez-vous prendre votre retraite avant 60 ans ?
Vous avez commencé à travailler très jeune et vous avez effectué une très longue carrière, vous pouvez, sous certaines conditions, demander votre retraite avant l'âge de 60 ans.
Le décret d'application n° 2003-1036 concernant la retraite avant 60 ans est paru au journal officiel du 31 octobre 2003. Il précise les points suivants :
Qui peut partir en retraite avant 60 ans ?
Peuvent partir en retraite à 56, 57 ou 58 ans les personnes qui ont débuté leur activité avant l'âge de 16 ans et à 59 ans celles qui ont débuté leur activité avant l'âge de 17 ans.
Sous quelles conditions ?
Condition de début d'activité
Pour un départ en retraite à 56, 57 et 58 ans : vous devez justifier d'une durée d'assurance d'au moins 5 trimestres à la fin de l'année civile de vos 16 ans.
Exception : pour les personnes nées au 4ème trimestre, il suffit de réunir 4 trimestres au cours de l'année civile de leurs 16 ans.
Pour un départ en retraite à 59 ans : vous devez justifier d'une durée d'assurance d'au moins 5 trimestres à la fin de l'année civile de vos 17 ans.
Exception : pour les personnes nées au 4ème trimestre, il suffit de réunir 4 trimestres au cours de l'année civile de leurs 17 ans.
Condition de durée validée
Dans tous les cas, vous devez réunir 168 trimestres validés, soit 42 ans, tous régimes de base (français et étrangers) confondus
Condition de durée cotisée
Age de départ Nombre de trimestres cotisés
56 ou 57 ans 168
58 ans 164
59 ans 160

Anonyme a dit…

Il semble bien qu'il y a un véritable disconnect entre certains syndicats qui cherchent une coopération avec HP/HM/PS &Co et pour le soit disant bien des people, et les attentes légitimes des employés futures victimes. Intersyndical il est temps de réaliser que si le HP way est bien mort, l'employé HP moutons montre les dents, pas question d'aller à l'abatoir avec la douce chanson fredonnée par certain. Vous aussi chez les syndicats il est plus que temps d'ouvrir les yeux sur ce qui se prépare et qui va vous dépasser si vous ne prener pas la mesure de la colére qui gronde.

Vieux Singe a dit…

En discutant avec les gens, en lisant ce blog, quelques reflexions, en vrac...

HP veut des volontaires.

Les salaries HP, veulent bien etre volontaire, a la condition de minimiser leur risque, c'est qui est un reflexe normal.

Quels sont les risques evoques autours de moi :

- L'emprunt de la maison, ou tout autre emprunt. Certaines personnes, comme le dit un intervenant, ne seraient elles pas moins frileuses a se porter volontaire si HP ajoutait au package l'equivalent de l'emprunt restant a payer ? La direction doit comprendre que les risques, cela se paie, et que le salarie HP est exactement comme la direction, il gere ses risques ... au meilleur prix.

- Les fermetures de site. En gros, certains salaries, se posent la question, d'etre volontaire ou non. Si, ils ne sont pas volontaires, ou si leur volontariat est refuse, qu'elle sera leur situation a la fermeture de IDA, des agences, de Sophia dans 2 ou 3 ans ? Ces personnes, voudraient egalement gerer leur risque au mieux. Ces personnes, voudraient certainement beneficier du meme package, quand ces sites fermeront (ce qui semble au jour d'aujourdhui, ineluctable).

Anonyme a dit…

Je reviens sur les 45% du salaire pour les cadres pouvant partir dans le cadre d'un PDA.
Est ce qu'il ne s'agit pas tout simplement du nouveau salaire net obtenu en faisant Net*59%, moins les diverses cotisations (SS, retarite, chomage....), ce calcul reviens à 45% du net actuel.

Louis a dit…

Histoire de faire mon minimum syndical avant de partir en congé ;-)

Ce que j'observe, c'est plus une scission entre les employés qu'entre leurs représentants syndicaux.

Entre :

- Les jeunes et les vieux
- Ceux qui savent qu'ils vont partir et ceux qui pensent qu'ils vont rester
- La province .vs. l'Ile-de-France
- pmHP .vs. pmCPQ

Eh oui, car cette dernière n'a absolument pas disparue. J'entend encore souvent le 'c'est un bleu ou un rouge celui-là ?' Ce qui devient intéressant c'est que cette situation est en train de faire ressortir plein de fantômes qui dormaient au fond des placards.

On a pas fini de s'engueuler..

Anonyme a dit…

les 45 % ont été cités à Grenoble pour dire que 45% du salaire brut correspond à 59 % du salaire net.

Anonyme a dit…

Pas de refus de depart volontaire si plan finalise derriere, ca devrait etre une regle intangible.

pas assez vieux a dit…

A noter qu'avec ce PDA on conserverait le droit de travailler comme salarié à plein temps ... à condition de trouver du travail.

Le problème c'est que 56 ans c'est ridiculement trop.

Pourquoi ne pas prendre en compte le salaire plutot que la catégorie cadre / non cadres ?
Il doit bien y avoir des non cadres mieux payés que des cadres.

Anonyme a dit…

Et pour ce qui concerne les cadres en fin de carriere,et possiblement éligible, grace à PS fait un cut de calcul à 80KE sur le montant possible de la "rente" (POURQUOI ?) les salaires précédents étaient ils exagérés ?

La aussi avec un train de vie basé sur le 100% du salaire, comme tout le monde; comment gérer le double sabrage de revenue, 59% et limité à 80% du salaire précédent!
Dans ces conditions...pas volontaire pour ce genre de PDA...et un de moins.

Anonyme a dit…

Concernant le volontariat: j'ai cru comprendre lors de l'AG des Ulis qu'on pourra avoir des refus de depart volontaires en meme temps que des designations.

Je trouve cette approche inadmissible (peut on vraiment parler de volontariat ?) et contre-productive (pensez vous trouver beaucoup de volontaires dans ces conditions ?)

Anonyme a dit…

Merci de prevenir plus tot la prochaine fois qu'une AG est prevue...

La du coup je n'ai pas pu y participer... :(

ch12 a dit…

Bonjour
Je voudrais savoir si on peut être éligible au PDA quand on est en congé maternité ?

Anonyme a dit…

POur repondre a ch12... Malgre les progres de la medecine, penses-tu qu'une femme puisse avoir des enfants a 52 ans ????

Anonyme a dit…

Pour élaborer sur ce qui a été à dit à 12h24, je trouverai parfaitement normal que l'on ne puisse pas refuser les volontaires ayant un plan finalisé. C'est prendre un risque faire potentiellement un déménagement donc bcp de frais (notaire, revente,..) & de dérangements, s'engager avec une autre entreprise & ça ne se fait pas en 15j. Ce serait trop facile derrière sachant que cette catégorie peut difficilement revenir en arrière de dire ah bah non finalement tu n'es pas retenu comme volontaire parce que cela ne correspond pas exactement à ce que l'on souhaite. Je rapelle qu'une recherche d'emploi c'est plusieurs mois d'investissement & si on le fait c'est en raison des annonces de la direction.

Bonsens a dit…

La direction n'a pas encore compris.
Certains syndicats commencent a s'accoquiner avec la direction (cf: on veut une position DURE des syndicats face à la direction, pas de demi mesure. Des positions fermes, style boomerang. Full stop !!)
Les employés en ont raz le bol d'être pris pour des c..s.
Et moi je suis prêt, et je pense ne pas être le seul, à retourner ternir la belle image de HP dans la rue, même s'il fait froid, dès début janvier (laissons venir encore une paire de réunions pour en mesurer la teneur) et ceci avec les syndicats ou sans eux.
Ca s'apellerait un 'débordement de la base' ...
Et j'en ai rien a faire que le PSE dure 2 ans, c'est pas mon problème, j'ai pas demandé a aller remplir la bourse des actionaires. revenons un peu à la réalité SVP !!!!!

Anonyme a dit…

Réponse à ch12 : en Italie, surement ....

Anonyme a dit…

On entend souvent parler de statistique suite a une enquete faite sur les departs du PSE 2003; entre autre il a été dit a l'AG de Grenoble que 31% des personnes parties au dernier plan etaient en partie aux ASSEDIC voir en situation precaire.
Est il possible d'avoir un compte rendu de cette enquete ou bien est ce confidentiel?

CFTC HP a dit…

Les détails de cette enquête (200 réponses) ainsi que les remarques et conseils très pertinents de ceux qui se sont portés volontaires en 2003 seront communiqués par l’intersyndicale qui a fait l'enquête à la prochaine AG, et une plaquette complète est en construction pour la fin janvier.

Anonyme a dit…

Message à tous, mais en particulier à l'intersyndicale : à la lecture de tous ces points suite aux AGs dans les sites français, il est flagrant de voir les différences qui existent entre certains sites, et ces différences sont normales : je connais certains vendeurs qui ont déja une offre d'emploi en poche et qui attendent avec impatience d'avoir accès au package pour continuer leur vie de vendeur dans une autre société. Pour ceux-ci, le montant du package est bien évidemment la priorité #1. Par contre sur un site comme Grenoble ou il est quasi impossible de retrouver du travail sans déménager sur Paris, il est clair que l'objectif #1 est de minimiser les désignations, donc de laisser partir les quelques volontaires qui ont un projet perso, et de favoriser les PDAs.
Ce qui a fait notre force jusqu'à présent c'est justement la force de l'intersyndicale et le soutien des employés. J'ai le sentiment qu'il commence à y avoir divergences d'opinions entre syndicats, voire à l'intérieur d'un même syndicat et je dis STOP : Ne changeons pas de tactique et essayons d'obtenir à n'importe quel prix le meilleur pour les départs volontaires ET le meilleur pour les PDAs, et pour chacun le minimum doit correspondre aux conditions du dernier plan.

Anonyme a dit…

visiblement ils ne se sont pas torture l'esprit:
mais en projet finalise je lis: cdd debouchant sur un cdi
ca veut dire que si pas cdi=c'est pas un projet finalise??

puis on ne parle pas du CNE ,le fameux nouveau machin qui permet d'etre mis dehors n'importe quand...;alors un mec qui trouve un CNE il se retrouve comment ?finalise ou pas

pui il y a les charges sociales payees pendant x mois au futur employeur...ca ,ca a disparu
pourtant c'etait un plus!

puis les montants ressemblent furieusement a un copier\coller alors que nous sommes 2 ans +tard donc c'est moins bon qu'avant..;

puis ou est l'effort particulier pour sortir les non-cadres (visible sur PDA mais pas sur les packages)

messieurs de l'inter vous allez avoir du boulot !!!

Anonyme a dit…

Certains sites sont touchés (visés?) plus que d'autres, peut-on envisager d'avoir des mesures d'accompagnement spécifiques par site (bassin d'emploi): par exemple PDA avec limite d'age et/ou d'ancienneté plus petite?
package plus important?

Anonyme a dit…

Bonjour,
Dans le cas d'un départ volontaire quels sont les preuves que demande le cabinet lorsqu'on dit partir avec un projet finalisé ?
(juste un contrat de travail ou autre chose ?)

merci

Anonyme a dit…

Personne ne mentionne le passage au temps partiel avec compensation de salaire comme mesure d'accompagnement pour les seniors non elligibles au PDA (ceux qui ont peu de chances de trouver un job)? par exemple travailler à 60% et être payé 80%?
Les syndicats, qu'en pensez-vous?

Anonyme a dit…

pourra-t-on se porter volontaire anonymement ?

Anonyme a dit…

Sans doute elligible au PDA (trimestres a voir ?), non-cadre, j'ai mouline a la louche et de maniere brute (sans chiffrer les avantages style mutuelle, trimestres retraite a acquerir etc)les chiffres publies : le plus favorable pour moi est la ... designation avec un bonus de 15 %, puis le volontariat et enfin, en dernier .... le PDA.
Chercher l'erreur quand PS a evoque des conditions dignes, veut mettre l'accent sur les non-cadres tout en faisant semblant de ne pas vouloir augmenter la charge des Assedics avec nos emcombrants dossiers.

Anonyme a dit…

pourquoi le package doit il être le même qu'il y a 3 ans, alors que HP est bien plus riche ?

Anonyme a dit…

Les divergences entre employes, entre jeunes et vieux, entre commerciaux et non cadrees, entre sites, entre syndicats, voire au sein des syndicats, sont normales.

Elles etaient deja presentes il y a 3 ans lors de la construction du PSE lie a la Fusion. Elles ont peut etre ete moins ressenties par les employes qu'en ce moment. Cela tient a differentes raisons que je n'aborderais pas ici (le moderateur a deja censure deux de mes messages, j'espere qu'il ne fera pas de meme avec celui-la...).

Elles font la richesse de la negociation, meme si a certains moments, elles pourrissent la vie des negociateurs, a ne plus savoir ce qu'il faut faire, parfois faute d'avoir une vraie ligne politique.

Favoriser le volontariat (departs volontaire, PDA) rapidement est une evidence, mais chacun doit comprendre qu'il faut etre patient. Et si untel a deja une offre chez un autre employeur, il existe la suspension de contrat de travail, sur laquelle nous avons recement pousse nos representants syniicaux, et il semble que nous ayons ete entendu au vu des dernieres comms.

Aux employes: soyez patients, soyez constructifs, acceptez que vos contraintes et vos desirs ne soient pas partages de tous.

Aux syndicats: mettez vous a la place de la Direction juste pour imaginer ce qu'elle peut lacher, mais n'abondez pas dans son sens en disant que telle ou telle approche est risquee, que telle ou telle mesure n'est pas envisageable.

Je n'etais pas a l'AG de Grenoble, mais j'en ai eu des echos, et il est regrettable que certains syndicats donnent l'impression (j'ai bien pese mes mots, car je ne souhaite pas juger) d'accepter de jouer le jeu de Starck, qui est, reconnaissons des qualites, un excellent vendeur...

Enregistrer un commentaire