ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

Actualité DXC-ESF Nouvelles annonces liées au projet de PSE GPEC Out

HPE PSE GPEC Out PSE validé. Simulateur 6.22 + ultimes conseils et réponses

HPE Politique voiture Vos questions, nos réponses

HPE et SW Egalité Professionnelle Le rattrapage de juillet 2017

Scission Software Newco Epargne Salariale : rattrapage ! Elections 26-27/9

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE Impact fiscal du split Micro Focus le 21/8 !

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime 2018. La nouvelle surcomplémentaire

Lisez les témoignages adhérents : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

mercredi 30 novembre 2005

Feu vert des élus du CE HP CCF pour la signature du protocole d'ouverture de négociations

Les deux CE ayant remis leur avis, la signature du protocole aura lieu vendredi à 10h

Avis rendu ce matin : "Le CE HPCCF prend acte du protocole d'ouverture des négociations. Il s'en remet aux organisations syndicales pour la signature de celui-ci. Les élus notent les engagements concernant le respect de leurs prérogatives et participeront au suivi des travaux de l'expert économique pendant la phase préparatoire avant la consultation formelle". 10 voix pour, 2 contre, 1 abstention.

100 commentaires à lire:

Anonyme a dit…

C'est bien ca avance ;-)

RS CGT au CE a dit…

Déclaration faite par la CGT au CE du 30 novembre relative au protocole d'ouverture des négociations :

« En proposant un texte de projet d'accord différent de celui négocié avec les organisations syndicales, il semble que la direction ait commis un acte de discrimination syndicale sanctionnable pénalement selon les articles L. 412-2 et L. 481-3 du code du travail.

Je demande aux élus de donner un avis négatif pour cette consultation sur un protocole de négociation concernant le plan de licenciement annoncé au comité de groupe du 12 septembre 2005.

En effet si ce texte était approuvé par notre assemblée, alors le CE ne serait plus l'institution représentative fondamentale du processus de consultation dans le cadre de ce plan de restructuration.

A ce jour le livre 4 n'est toujours pas ouvert et une négociation en parallèle va s'ouvrir sans connaître la teneur de ce livre 4.

La chronologie d'information - consultation qui fait normalement et logiquement précéder l'exposé des motifs du licenciement, des mesures tendant à en réduire les effets, n'est pas respectée.

D'autre part, la création d'un groupe de travail pour le développement d'activités durables en France est une mesure très intéressante de ce texte, par contre ses conclusions seront pratiquement sans effet sur le processus en cours puisque il ne remettra son rapport définitif qu'après la fin des consultations du CE sur le livre 4 et le livre 3.
Enfin la mesure phare tendant à réduire le nombre de suppressions de poste est l'augmentation du temps de travail or cette mesure ne fait pas partie des mesures prévues par le code du travail, c'est même l'inverse qui doit se faire.

Par conséquent je propose:
* l'ouverture immédiate de la procédure d'information - consultation du CE sur le projet de livre 4 et la nomination d'un expert sur ce projet.
* La suspension du processus de consultation du livre 4 en attendant la remise des conclusions de notre expert et de celles du groupe de travail sur le développement d'activités en France ».

Anonyme a dit…

Quand la CGT va t-elle arreter de faire ch*** le peuple... !!!??

Anonyme a dit…

L'accord dit:

Bien entendu l’ensemble des organisations syndicales, signataires et non signataires, participera aux négociations du nouvel accord ARTT, d’un accord de Plan de départ anticipé volontaire, d’un accord sur la revitalisation et aux Négociations annuelles obligatoires 2006.

Dommage!

Anonyme a dit…

pour rire

La Loi de Pareto :
« 20 % des clients rapportent 80 % du chiffre d'affaires »

L'économiste et sociologue italien Vilfredo Pareto (1848-1923) a été le premier à remarquer que la répartition des revenus dans la société n'était pas équitable. Il a constaté que 20 % de la population concentrait 80 % des revenus. Après lui, d'autres économistes ont vérifié que ce principe de répartition était valable dans d'autres domaines.

Application : Si l'on en croit , les services commerciaux devraient s'occuper exclusivement des 20 % de clients qui rapportent les quatre cinquièmes de son chiffre d'affaires à l'entreprise. L'ennui, c'est que par ailleurs, 20% des clients sont à l'origine de 80 % des réclamations, coups de fil, plaintes et ennuis en tout genre. S'il s'agissait des mêmes, tout irait pour le mieux. Mais ce n'est évidemment pas le cas.
Le même raisonnement vaut pour les salariés. Certes, 20 % d'entre eux abattent 80 % du boulot... Mais comme 20 % d'entre eux apportent également 80 % des ennuis, et que ce ne sont pas les mêmes, le DRH n'est guère mieux loti que son directeur commercial. La vie est mal faite.

Elu CGT a dit…

La CGT est l’écho d’un certain nombre d’employées que cela plaise ou non à certains. Nous faisons ce qui est juste de faire par rapport aux lois existant dans ce pays et dans L’INTERET DES EMPLOYEES quoi qu’en pense les impolis.

Anonyme a dit…

Et il y a 20 % des organisations syndicales qui ramène 80 % des avancées en faveur des salariés !

Anonyme a dit…

Bravo la CGT. Continuez à faire respecter les lois.

Anonyme a dit…

je suis d'accord avec la CGT, c'est pas parce que les autres sont majoritaires, qu'ils vont faire ce qu'ils veulent ..... bravao la cgt... un elu cfdt

Anonyme a dit…

alors là c'est le pompon..

Anonyme a dit…

je ne vois pas pourquoi cela serait le pompon. Avoir la majorité ne dispense pas de respecter les lois de la République.

Anonyme a dit…

Battez vous bien les uns les autres, ca fait rigoler la direction.

Anonyme a dit…

Vive la République !

Anonyme a dit…

C'est le combat des minorités...

Anonyme a dit…

Esperons que ce duel "amical" ne perturbe pas la "cohesion" actuelle, chaque mouvement syndicaliste a pourtant son espace dédie, inutile de créer ce genre de conflit

Titophe a dit…

Ah bon, il y a un blog CGT?

Anonyme a dit…

ce blog est celui de tous les employés donc de tous les syndicats.

Donc commencer par éviter les remarques du style la CGT fait ch... quand elle s'exprime (et c'est normal) et il n'y aura pas ce genre d'échanges.

Anonyme a dit…

1240 avec une hypothetique baisse de 250 si la rentabilité des services et la signature de nouveaux marchés sont au RDV.

Combien de temps pour obtenir les conditions requises à la baisse de 250 ?

A mon avis beaucoup plus de temps que le temps necessaire pour supprimer 1240. Donc pour le moment cette mesure ne sera pas appliqué avant la fin du PSE.



Conditions "sensiblement equivalentes" au PSE 2003, C'est quoi une sensibilité equivalente quand on parle d'argent pour ceux qui prennent des risques ?



Groupe de dev. de nouvelles activités avec aucun budget pour le moment et qui devra commencer a rendre un rapport que dans 6 mois , bien apres la fin du PSE si l'on suit le calendrier imposé.



Comment ce fait il que l'on parle DEJA d'une aide eventuelle alloué aux CE pour compenser l'apres PSE 2005... c'est pas aller un peu vite ?


PS : epargnez moi vos conneries du genre grincheux cegetiste etc... je ne suis pas syndicaliste ou syndiqué et ne suis pas chretien ..

Elu CGT a dit…

« Battez vous bien les uns les autres, ça fait rigoler la direction. »

Je ne trouve pas très intelligente tes remarques qui ne servent à rien.
Sauf peut-être, à mettre le doute dans l’esprit des personnes qui viennent sur le blog et essayé de discréditer les syndicats qui sont plus intelligents que tu ne le penses.

Nous ne nous battons pas contre les autres syndicats mais seulement contre la direction qui ne respecte pas le code du travail.

Christian Barsotti a dit…

A 30 novembre, 2005 12:45

C'est toi le peuple ???? Ou tu fais le jeu de la direction ???

Guy a dit…

A l'attention de l'anonymous du 30 novembre, 2005 14:53
Avoir le courage de ses opinions et parler sans anonymat c'est mieux que de se definir par ce que l'on est pas.

Anonyme a dit…

Un utilisateur anonyme a dit…
Quand la CGT va t-elle arreter de faire ch*** le peuple... !!!??

30 novembre, 2005 12:45



est ce que je me fait censurer si j'écris :

Quand la CFTC va t-elle arreter de faire ch*** le peuple...

Quand la CGC va t-elle arreter de faire ch*** le peuple...

CFTC HP a dit…

Quand vous aurez cessé de vous disputer, vous le direz...

Les Syndicats sont complémentaires et représentatifs chacun à leur façon. Les intersyndicales fonctionnent assez bien parce que tous les membres ont normalement en tête la défense des employés et de l'emploi, chacun selon ses idées, ses convictions, ses méthodes.

Là où cela devient moins neutre ce sont les procédures judiciaires.
Il faudra voir si les employés engagés malgré eux dans ces procédures collectives (annulation des élections, CPS/CPB, peut-être le plan social, etc...) y gagnent quelque chose, ou si ça leur coute quelque chose. Que ces procédures connaissent le succès ou pas.

Titophe a dit…

Question NAO:

Quel est votre pouvoir reel pour faire remonter les chiffres proposés par la direction? A part la monopolisation des employés sur des arrets de travail, que pouvez-vous faire d'autre?

Merci d'avance!

Anonyme a dit…

Une seule réponse, et tu la donnes toi-meme : la mobilisation des salariés !

Anonyme a dit…

Je me sens comme un mouton que l’on va tondre en plein hiver. C’est vrai qu’un mouton n’a pas de dents pour mordre, pas de griffes pour acérer, par de cornes pour enfourcher alors les moutons restent groupes et suive celui que est devant et qui les mènent par le bout du nez. On a plus qu’à attendre le ravin ANPE …. Après de nous avoir dépouiller de notre couche protectrice de laine !

Anonyme a dit…

Justement, On y gagne rien du tout concernant le 2eme message de ce blog...

CFTC HP a dit…

Pour Titophe

Les NAO ont ceci de particulier que ce ne sont pas des négociations. Juste un exercice obligatoire qui se conclue le plus souvent par une constatation de désaccord.

HP France n'est pas une PME autonome. Le chiffre de suppressions de poste comme le budget d'augmentation de la Corp tombe d'en haut. Pour qu'il soit remis en cause de façon importante, il faut un conflit extraordinaire comme celui qu'on a connu. Ou alors une mobilisation des managers comme l'an dernier où ils se sont retrouvés piéger par
leur diffusion des fameux 4% auprès des employés. Et une intervention in extremis de Bernard Meric à Davos auprès de Carly juste avant son départ d'HP avait permis de passer à 3,25%.

Le chiffre va remonter puisqu'il s'agit de la première proposition de la direction, mais il n'y a plus que deux réunions derrière.

On saura mardi quel sort est réservé aux dizaines de pages de revendications salariales et non salariales des syndicats.

Pour mémoire une annonce de 0% d'augmentation pour la non vente n'avait entrainé qu'une faible mobilisation il y a deux ans.

Christian Barsotti a dit…

Si je peux me permettre, la Direction HP a le devoir de respecter les lois Françaises. Et si elle ne les respecte pas c'est de l'intérêt de tous que d'entamer des procédures judiciaires.

Einstein a dit…

La loi, rien que la loi... Dura lex. Bref, l'esprit on s'en fout, la loi est là, et tant qu'elle est là, faut l'appliquer. Stupidement. Et tant pis si ça gêne les employés (qui se foutent pas mal qu'il y ait deux DP de plus pour passer de 300 à 302 à la veille d'un plan social), tant pis si ça bloque la société, si ça fait perdre du temps, si les postes nous passent sous le nez au profit des autres pays, et tant pis si ça délabre un peu plus notre image à l'étranger.

Il y a une grosse différence entre servir les employés et se servir d'eux pour faire passer ses idées politiques extremistes et révolutionnaires. Systématiquement et sans aucun discernement.

Car le problème est là : vous ne construisez rien, vous cognez sans aucune subtilité et sans tenir compte de ce que veulent la majorité des employés : le dialogue, la négociation, la construction partout où c'est possible.

Plus la CGT progresse, plus la filiale française régresse...

Anonyme a dit…

A moins que ce ne soit l'inverse ???

Anonyme a dit…

Petite question concernant la negociation de l'accord ARTT (ou 3T).

Pourquoi les 5.5% devraient ils etre verse en Decembre 2006 et en Decembre 2007....
Qui se serre la ceinture depuis 5 ans ?
Qui n'a pas eu d'augmentation pendant 3 ans pour soi-disant financer un accord RTT..

Ce sont tous les employes (il est vrai que ce sont plus les pm-hp que cpq) et la on voudrait uniquement retribuer ceux qui restent.
Et bien je dis non... +11% sur le package de 2003 pour que tout le monde ne se sente pas lésé... ou bésé.

Newton a dit…

Einstein, il y a aussi des employés qui ne pensent pas qu'à se tirer le + vite possible avec le package sous le bras mais pensent que ce plan boursier doit être combattu sur le fond.

Anonyme a dit…

Tout à fait d'accord avec 16:44 enfin.

Le respect de la loi est effectivement un dû mais que ceux qui la mettent au-dessus de tout le fasse pour leurs propres affaires et laissent une entreprise comme HP avancer avec une philosophie autre que celle de l'affrontement pour l'affrontement sans le moindre projet pour le lendemain.

Anonyme a dit…

C'est bien "anonymous de 16:44"
Tu fais parti de la France d'en haut qui "c...." sur la France d'en bas.
En oubliant qu'il s'agit aussi d'être humain, comme ceux qui meurent de froid en ce moment. Mais tu t’en fou car tu es au chaud, tu penses au nouveau poste que tu va bientôt prendre dans une filiale en Chine , les autres peuvent crever, surtout en silence pour pas gêner ta conscience.
Un ami qui t’aime pour tes idées ouvertes sur les être humains et ta compassion exemplaire.

leibnitz a dit…

Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas le gouvernement actuel qui va casser le plan.
Vous les aurez vos packages.

Anonyme a dit…

Bonjour, la tolérance !!
je ne suis pas syndiquer, mais je m'etonne que la CFTC qui regne sur ce blog ne porte pas la contradiction aux commentaires (infos ?intoxs?) de la CGT.
Pour me faire une opinion je prefere avoir les 2 visions argumentées plutot que du mepris ou des insultes...non censurées...
Alors CFTC pensez vous pouvoir reprendre points par points les arguments de le CGT avec vos commentaires "éduquées"
Merci

cac40 a dit…

Pour vous changer les idées :

La Bourse est-elle irrationnelle ?


Le problème c’est que ces « paris » génèrent des mouvements financiers considérables qui peuvent être une arme efficace pour les entreprises et les pays et un risque majeur sur le plan social, on l’a vu avec HP (quoique dans ce cas les erreurs stratégiques de leur PDGère, qui est quand même parti avec 45 M$, soient probablement responsable de la disparition de la moitié de la valeur d’HP-Compaq).

http://www.elenbi.com/economie/archives/2005/11/la_bourse_estelle_irrationnelle.php

Anonyme a dit…

17:06 la courtoisie ne fait décidément pas partie de votre bagage, l'orthographe pas guère plus d'ailleurs.

Mais il me semble que vous aussi vous tapez sur un clavier bien au chaud derrière un ordinateur, n'est-ce pas? Alors la fausse morale je m'en passe merci bien.

Anonyme a dit…

Et 1èh0', quelle est la philosophie d'HP. Où as-tu vu qu'on cherchait à avancer. Leve toi deux minutes et regarde autour de toi. Regarde le nb de moduules vides ou occupés par des gens qui ne sont envoyés que pour nous tirer les vers du nez. Elle est où la politique en avant d'HP?

Anonyme a dit…

La politique d'HP est toute entière tournée vers ses actionnaires. PS n'en est qu'un petit servant !

Louis a dit…

Il va finir par arriver sur ce blog ce qui arrive normalement sur les forums qui deviennent des poubelles : les modérateurs vont empêcher les commentaires anonymes ou vont modérer systématiquement les réponses (deux fonctionalités de blogger.com où j'ai mon propre blog).

Donc vous aimez vous exprimer, alors respecter un certain respect sinon vous allez perdre même ce droit !

Pour les idéalistes, les sociétés anonymes n'ont qu'un but et ce depuis l'invention du marché boursier : augmenter le rendement de l'action et la valeur de la société : point barre. Pour ceux qui pensent autrement, tournez-vous vers les ONG.

Après, certaines sociétés le font avec plus ou moins d'éthique et d'humanité. A mon huble avis, HP se déplace lentement depuis 1997 d'une position extrêmement humaine et éthique (les années HP Way) vers un comportement boursier de plus en plus anonyme et financier. Où cela mènera HP au niveau mondial et sa filliale française, ceux qui resteront le sauront.

D'autres auront peut-être le choix de partir pour voir si c'est mieux ailleurs. Reste à espérer qu'il y en aura aucun à qui on montrera le chemin de la porte sous escorte.

P.S Je l'ai déjà dit : le HP way est mort en 1997. Ceux qui ne s'en sont pas rendu compte ont aujourd'hui un réveil douloureux. Moi j'ai vu mourrir DEC en 1998 alors j'imagine qu'on s'habitue.

MTCW

Christian Barsotti a dit…

Réponse à Einstein. Je peux t'assurer que nous faisons tout pour aider les employer et cela n'a rien avoir avec de la politique. Par contre nous ne pouvons pas accepter que la Direction HP se permette de bafouer les lois Françaises car après elle pourra te proposer de baisser ton salaire pour gagner encore un peu plus d'argent...
Tu es peut-être d’accord avec ça ?
Pour moi, plus il y aura de syndiqués moins au se fera berner par HP…

Anonyme a dit…

Quand on entend autour de soir les gens qui ne parlent que du passé alors la, on peut se dire que l'entreprise dans laquelle on bosse est bien MORTE.
Son avenir est derriere elle.

Anonyme a dit…

CFTC/CFTD et autres
En quoi la proposition de la CGT(ci dessous) ne fait elle pas sens?
Par conséquent je propose:
* l'ouverture immédiate de la procédure d'information - consultation du CE sur le projet de livre 4 et la nomination d'un expert sur ce projet.
* La suspension du processus de consultation du livre 4 en attendant la remise des conclusions de notre expert et de celles du groupe de travail sur le développement d'activités en France ».

Je ne comprends pas si cette démarche est bonne pour obtenir le maximum pour les employés?(meme si c'est a dire peut etre moins de profits pour les actionaires)
Impossible de comprendre si les chois actuelles "ouvrir la négo" nous contraindra à un calendrier maitrisé par la direction ??
Car si c'était le cas, la responsabilité des signataires seraient lourde

Anonyme a dit…

Est ce que ceux qui sont pour la signature du protocol de nego pourraient nous donner leur analyse concrete sur ce texte.

Je m'etonne de lire nombre d'analyses des detracteurs de ce texte, mais aussi nombre de reponses traitant les detracteurs de cegetistes jusqueboutistes de la rtm ou sncm.


Par contre quels sont les points positifs messieurs les savants ?

Anonyme a dit…

Si 4 syndicats sur 5 ont décidé de poursuivre et viennent d'obtenir le feu vert des 2 CEs, il me semble que pas mal de gens se sont penchés d'ores et déjà sur le processus et ses alternatives.

Cette raillerie dans les remarques de certains n'aide en rien ce que la majorité des employés souhaite, c'est-à-dire progresser et dépasser cet épisode.

Anonyme a dit…

Pour rajouter un exemple a mon post precedent de 18:31

Guy a dit…
A l'attention de l'anonymous du 30 novembre, 2005 14:53
Avoir le courage de ses opinions et parler sans anonymat c'est mieux que de se definir par ce que l'on est pas.


Mais a part ca Guy c'est quoi ton analyse de ce qu'a dit 14h53, ca pourrait faire avancer les choses plutot que de se refugier dans les banalités du genre.

Faudrait peut etre se focaliser sur l'essentiel, au lieu de noyer le poisson, non ?

Anonyme a dit…

Ok mais alors pourquoi ne pas partager ces analyses ? pourquoi se contenter de denigrer ceux qui souhaitent pas forcement suivre la pensée unique (4/5) sans comprendre ou entendre les explications??
"Si 4 syndicats sur 5 ont décidé de poursuivre et viennent d'obtenir le feu vert des 2 CEs, il me semble que pas mal de gens se sont penchés d'ores et déjà sur le processus et ses alternatives".

Anonyme a dit…

Cette raillerie dans les remarques de certains n'aide en rien ce que la majorité des employés souhaite, c'est-à-dire progresser et dépasser cet épisode


Donc la majorité souhaite "progresser" quitte à bafouer les lois ?

CFTC HP a dit…

Pour ceux qui souhaitent qu'on réponde aux arguments de la CGT (désolé, on écoutait Mark Hurd, toujours intéressant de savoir ce qu'il dit....), je vais expliquer de façon la plus constructive possible en quoi notre opinion est très différente sur le sujet du protocole. Ce n'est pas une attaque contre la CGT, juste une confrontation d'opinion. Désolé pour ce long message :

1/ "En proposant un texte de projet d'accord différent de celui négocié avec les organisations syndicales, il semble que la direction ait commis un acte de discrimination syndicale sanctionnable pénalement selon les articles L. 412-2 et L. 481-3 du code du travail"

--> On ne comprend pas ce qu'ils veulent dire exactement par là. Ce qu'on sait, c'est qu'en refusant de signer le protocole pour cet "échange de point de vue" ils ne vont pas pouvoir participer au débat Livre IV-Livre III en amont des CE et c'est dommage. Il a été proposé à la CGT par certains syndicats de venir en tant qu'observateur CE, c'est prévu dans le protocole, mais ils ont refusé.

2/ "Je demande aux élus de donner un avis négatif pour cette consultation sur un protocole de négociation concernant le plan de licenciement annoncé au comité de groupe du 12 septembre 2005".

--> La demande n'a pas été suivie mais on note qu'ils ne parlent plus d'accord de méthode !

3/ "En effet si ce texte était approuvé par notre assemblée, alors le CE ne serait plus l'institution représentative fondamentale du processus de consultation dans le cadre de ce plan de restructuration".

--> Ce n'est pas notre opinion. La préservation des droits des CE est dans le texte et qui plus est les deux secrétaire de CE et les deux Présidents de Commission Economique ont toujours été hyper vigilants sur ce point des droits du CE, quelque soit le sujet, plan social ou pas.

4/" A ce jour le livre 4 n'est toujours pas ouvert et une négociation en parallèle va s'ouvrir sans connaître la teneur de ce livre 4. La chronologie d'information - consultation qui fait normalement et logiquement précéder l'exposé des motifs du licenciement, des mesures tendant à en réduire les effets, n'est pas respectée"

--> C'est l'objet même des réunions de janvier-février de préparer en amont et on peut même dire "déminer" l'information-consultation des CE. Chaque syndicat selon ses convictions et positionnement peut débattre des justifications ou d'autre chose (le chiffre, son découpage par site, par société, les conditions de départ...). Rien n'est défini à ce sujet, la première réunion est vendredi.

5/ "D'autre part, la création d'un groupe de travail pour le développement d'activités durables en France est une mesure très intéressante de ce texte, par contre ses conclusions seront pratiquement sans effet sur le processus en cours puisque il ne remettra son rapport définitif qu'après la fin des consultations du CE sur le livre 4 et le livre 3"

--> C'est même un euphémisme. Le résultat du travail de ce groupe sur lequel on est très prudent est prévu pour dans un an. Ca ne concerne que 50 emplois minimum au niveau de l'engagement. Mais c'est un espoir pour casser une mécanique de non-investissement.

6/ "Enfin la mesure phare tendant à réduire le nombre de suppressions de poste est l'augmentation du temps de travail or cette mesure ne fait pas partie des mesures prévues par le code du travail, c'est même l'inverse qui doit se faire".

--> Ce n'est pas une mesure phare selon nous, c'est un alibi pour expliquer la baisse du chiffre en France et pas dans les autres pays.

7/ "Par conséquent je propose:
* l'ouverture immédiate de la procédure d'information - consultation du CE sur le projet de livre 4 et la nomination d'un expert sur ce projet"

--> L'expert est déjà en place, l'info-consultation aura lieu en CE quand le Livre IV aura été définitivement construit après l'échange de point de vue.

"La suspension du processus de consultation du livre 4 en attendant la remise des conclusions de notre expert et de celles du groupe de travail sur le développement d'activités en France ».

--> Cela revient à demander le début de l'exécution du plan pour dans un an.

En résumé, la stratégie de la CGT selon leur déclaration semble être le refus de toute concertation et repousser le plus loin possible dans le temps l'exécution de ce plan. Concertation qui aurait néanmoins été acceptée si le chiffre dans le protocole avait été de 740 suppreessions de poste et non 940.

Notre perception actuellement partagée par 3 autres syndicats est que nous pouvons obtenir plus de choses, pour les employés qui restent comme ceux qui partiront, par la négociation plutôt que par le conflit et l'obstruction. Et qu'en tout état de cause on saura fin janvier si cette stratégie était la bonne ou pas.

Sinon la direction aura à faire face non seulement à un processus d'information-consultation très difficile en CE mais en plus à une reprise possible du conflit social
selon la nature du désaccord.

Notre choix laisse la porte ouverte à toutes les opportunités. C'est notre conviction.

Jean-Paul Vouiller
Négociateur HPF

Anonyme a dit…

CFTC, merci beaucoup pour l'analyse, c'est une approche positive de la cocertation. Felicitation.
Par contre :
L. 412-2 et L. 481-3 du code du travail"

--> On ne comprend pas ce qu'ils veulent dire exactement par là.

C'est vraiment short de chez short, decevant meme à ce niveau d'importance.

Dans la meme veine si la CFDT pouvait faire l'effort de proposer une analyse de la position de la CGT ce serait SUPER pour la valeur de l'echange !!

hervé a dit…

Jean-Paul et les autres - Merci pour ces clarifications – et pour votre engagement pour nous.

Ce plan social se fera qu’on le veuille ou non, et je suis de ceux qui pensent qu’on n’y gagnera pas à faire durer le processus indéfiniment …
Le plus tôt on aura des informations claires sur le plan, les modalités de départs, etc… le plus tôt je pourrais faire mon choix :
- Quitter HP et repartir a zéro ailleurs …
- ou rester et espérer ne pas avoir à faire un tel choix tous les 2-3 ans…
Il n’y a qu’à voir la dégradation des discussions sur ce blog certain jours pour imaginer l’ambiance si ça doit durer encore 12 mois …

Faire respecter la loi d’accord, mais pas simplement pour faire durer les choses et durcir le mouvement…

A mon avis, plus ce plan sera long et difficile (du point de vu de la direction US) et plus il sera improbable que HP France retrouve le chemin du développement dans les prochaines années.

Comme le disait un post plus haut ou dans un autre sujet, le but est de limiter la casse ... nous n’annulerons pas ce plan et nous ne changerons pas la logique de la globalisation ou de la recherche du profit.

Alors s’il vous plait les syndicats, défendez nous du mieux que vous pouvez, mais continuez à avancer sur la voie raisonnable de la négociation !

Anonyme a dit…

Merci pour cette analyse calme et dépassionée qui nous permet de mieux comprendre que d'autres positions abruptes sans explication et surtout sans débouché.

Est-ce les autres syndicats signataires peuvent apporter leur éclairage? Cela rendra l'analyse complète.

CFTC HP a dit…

Pour répondre à 20:56 :

On ne comprend pas la phrase "En proposant un texte de projet d'accord différent de celui négocié avec les organisations syndicales, il semble que la direction ait commis un acte de discrimination syndicale ".

Si le propos c'est de dire qu'il y a eu de légères modifications entre la fin de la dernière réunion de négociation et l'envoi du texte aux élus du CE, il faut aussi expliquer qu'on peut faire bouger également le texte en séance ce qui a été fait pendant le premier CE, celui d'HPF.
Et qu'on peut même le faire bouger au moment de la signature vendredi si on relève malgré toutes les relectures (et vos relectures...) une anomalie, une contradiction, une typo ou quelque chose. On peut le faire à cause de l'avis des CE qui s'en remettent aux organisations syndicales pour cela.

L'utilisation du mot "il semble" nous fait penser que le fondement de l'accusation est très incertain.

Louis a dit…

Désolé de détourner un peu le débat, mais suite à une interpélation anonyme me demandant de privilégier l'analyse de la négociation en cours à mes beaux textes qui ne satisfont que mon égo, je me suis senti obligé de répondre.

Vu que je sais pas qui est l'auteur, je dois lui indiquer ici que la réponse qu'il attend est sur mon blog ICI

En guise de commentaire à cet exemple de courage anonyme, j'ai juste envie de dire que HP c'est pas Vichy. Il n'y aura personne d'envoyé à Drancy, personne de tondu.

Il y a des excès qu'il faut éviter à tout prix

Anonyme a dit…

à 21:08 et 21:09

Ah, oui excellente analyse ! Comptez sur l’investissement de corporate en France et plus particulièrement à Grenoble.
Vous êtes des visionnaires…

Anonyme a dit…

CFTC de 21:30,

alors vous dites qu'il est possible de modifier encore le texte.

que l'utilisation de l'expression "il semble" vous fait penser que le fondement de l'accusation est tres incertain.


Alors je pense que vous devez modifier le document de maniere a ne plus faire apparaitre l'expression "sensiblement equivalent" qui nous fait penser que les conditions de depart seront incertaines, mais imposer l'expression "au minimum egal".

Anonyme a dit…

21:53 un seul mot - aigri - s'applique à ce type d'intervention vide de sens sur le fond et dans la forme.

CFTC HP a dit…

Il y a déjà eu un long débat à ce sujet en CE, il n'aura pas lieu à nouveau le 2 décembre. A enveloppe constante, les dispositifs d'aides aux projets peuvent être aménagés de façon légèrement différente pour les rendre plus efficaces au regard de notre expérience du plan précédent. Le texte est suffisant dans notre esprit pour l'échange de point de vue qui aura lieu en décembre et janvier.

Anonyme a dit…

Avec les pieds sur terre 21:56. Je ne me berce pas d'illusions.

Anonyme a dit…

22: 07 Il est intéressant de constater comment le fait de simplement remercier une personne pour l'analyse qu'elle livre à la communauté peut titiller certains.

L'analyse ci-dessus 20:00 qui n'est pas polémique compte 5000 caractères, celle de 21:53 en compte 163.

Inutile de dire laquelle attirera l'attention des lecteurs.

Quel ostracisme quand même.....

Anonyme a dit…

C'est bientot noel 21:53 et 22:07 , tu as les pieds sur terre mais la tete dans les etoiles.

Le père noel a bien enregistré ton voeux (Comptez sur l’investissement de corporate en France et plus particulièrement à Grenoble) et etudiera la possibilité d'y repondre un jour.

Anonyme a dit…

Je note un livre "le second degré pour les Nuls" pour le Noel de 22:25 ......

Louis a dit…

Le commentateur anonyme a mon égard, n'a même pas eu la courtoisie de s'adresser à moi par mon prénom.

De plus, plutôt que de polluer ce blog par une longue diatribe qui ne risque pas d'intéresser beaucoup de personnes à part l'anonyme qui a commenté mon blog, j'ai préféré garder mon intervention en dehors de ce blog. Ca non plus tu n'a pas semblé le comprendre.

De plus, je trouve outrancier de comparer HP à la période de Vichy, où on envoyait les juifs se faire gazer e Pologne. Mais il semble que ça ne soit qu'aigreur aux yeux de certains.

Bon, j'ai passé assez de temps ici. Je félicite Jean-Paul et Guy pour leur travail ainsi que l'inter-syndicale.

Pour le reste, c'est pas la peine de s'étendre.

CFTC HP a dit…

Les messages "personnels" recus tard hier soir et tôt ce matin concernant CCF peuvent etre répondus personnellement au 0672991190.

d2r2 a dit…

>A mon avis, plus ce plan sera long et difficile (du point de vu de la direction US) et plus il sera improbable que HP France retrouve le chemin du développement dans les prochaines années.

Si HP voulait vraiment retrouver ce chemin, il commencerait par ne pas licencier quitte à s'en donner les moyens : recours au temps partiel, gel des hauts salaires et des bonus (stock-ooptions, voitures ...), etc ...

Ce discours "ce plan est le dernier, nous sommes maintenant dans une dynamique de croissance" on l' a déjà souvent entendu.

Sur les n derniers plans, cela n'a été qu'un prétexte pour mieux faire passer la pilule.

De même que cet "accord d'ouverture de protocole de méthode" qui a déjà fait que tout le monde ne parle plus que de package et non plus de lutte pour faire baisser le chiffre de ce PSE boursier.

Anonyme a dit…

Bravo à l'intersyndicale pour le début de négociation, nous sommes avec vous!!!
Concernant le soi-disant "déclin inélecutable" des investissements HP en France, causé par les 35H, et les lois sociales... Pour votre réflexion, dans le même temps, le labo Américain Merck supprime 7000 emplois dans le monde sans empacter ses structures en France..., Toyota embauche 1000 employés à Onnain pour la Yaris, et le dit sur ses pubs et les ventes Toyota augmentent..., NEC qui produit des PCS (Oui, oui en France) dans son usine d'Angers et le communique sur BFM par exemple, et décroche des grosses affaires en France (60000 Pcs avec le conseil général 13)...
Bref si une entreprise joue la carte de la France, de l'Europe en réalisant une grosse partie de la valeur ajoutée dans un pays même dit "riche", ca marche!!!
HP devrait y penser un peu plus peut-etre au lieu de supprimer froidement 1240 emplois...

Anonyme a dit…

Le plan est mort, vive le prochain plan. En lisant tous ces messages, je ne peux que constater que la foi qui a animé plus de 50% des personnes lors de notre grande marche est morte. On ne parle plus que de chose irremediables, pour lesquelels on ne peut que faire que quelques aménagements. On ne parle plus de reduction du nombre de licenciés. On accepte tout. Bravo!!!

Vivement le prochain plan 2008 pour que j'espère pouvoir quitter cette Société dans des conditions à peu près raisonnable vu mon age.
Le HP Way est bien mort. Vive la mentalité cowboy

Anonyme a dit…

Ouverture de la 1ère Boutique HP francophone

Anonyme a dit…

HP's top software exec resigns
Nora Denzel, who is leaving Dec. 9, had been at HP since 2000

"Two HP software employees who asked not be named described Denzel's departure as disturbing, coming in the wake of recent layoffs at the company and other executive departures this year."



http://www.computerworld.com/softwaretopics/software/story/0,10801,106624,00.html

Anonyme a dit…

http://h41112.www4.hp.com/madagascar/fr/fr/?cp=nlhp

Le Grand Jeu HP Madagascar

Anonyme a dit…

Avec nos 0% d'augmentation de salaire pour 2006, le Grand Jeu HP Madagascar aurait pu nous permettre d'avoir au moins un petit quelque chose, mais flute les 92000 Euros de dotations, c'est que pour les clients et pas pour les employés...

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

C'est vieux mais ...

CISCO : le PDG de l’équipementier réseaux a volontairement réduit son salaire à 1 dollar symbolique,
Le 18h.com

pour éviter quelques suppressions d’emplois supplémentaires. Il reste tout de même à John Chambers, dont le salaire s'est monté à 1,3 million de dollars l’année dernière, un lot de consolation en stock options. En 2000, ceux-ci lui ont rapporté 150 millions de dollars. Cisco a prévu de supprimer 8.500 emplois et devrait annoncer une baisse de 30% de ses revenus pour le premier trimestre 2001, par rapport au trimestre précédent. --


http://www.lexpansion.com/html/A52220.html

CFTC HP a dit…

On vient de censurer le message suivant : "Votre blog devient nul a chier et en plus on est censure quand on ecrit dessus" ;)

Anonyme a dit…

Enfin, l’Union Européenne, l’ONU et même les Etats-Unis, ont dû prendre des résolutions à l’encontre de la junte. Plusieurs multinationales, craignant d’être éclaboussées (ce qui nuit au bisness), quittent la Birmanie en invoquant le « manque de démocratie ». Citons : Texaco, Atlantic Richfield, Arco, Pepsi Cola, Levi’s, Interbrew, Carlsberg, Heineken, Reebok, C & A, Hewlett Packard, Eastman Kodak. D’autres, comme Unilever ont cité la Birmanie comme étant un pays où ils ne feraient pas commerce. Il en va de même de Shell et Exxon. Total reste sur place.

http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=2950

Anonyme a dit…

Serge Gainsbourg a dit un jour: "je ne parle pas aux C... ca les instruis".
SVP garder votre energie pour defendre un plan digne pour ceux qui veulent partir et pour ceux qui resteront prepare vous a vivre de nouvelles aventures.
Inchala !!!

Anonyme a dit…

C'est Audiard, pas l'autre gros naze

cgt hp a dit…

Histoire de faire avancer le débat nous répondons au commentaire de Jean Paul Vouiller sur notre déclaration en CE en précisant la position de la CGT.
Nos réponses sont en gras après chaque commentaire de Jean Paul.

30 novembre, 2005 20:00 ...
1/ "En proposant un texte de projet d'accord différent de celui négocié avec les organisations syndicales, il semble que la direction ait commis un acte de discrimination syndicale sanctionnable pénalement selon les articles L. 412-2 et L. 481-3 du code du travail"
--> On ne comprend pas ce qu'ils veulent dire exactement par là. Ce qu'on sait, c'est qu'en refusant de signer le protocole pour cet "échange de point de vue" ils ne vont pas pouvoir participer au débat Livre IV-Livre III en amont des CE et c'est dommage. Il a été proposé à la CGT par certains syndicats de venir en tant qu'observateur CE, c'est prévu dans le protocole, mais ils ont refusé.

En fait ce préambule traduit notre exaspération à constater que la fin des négos se fait toujours dans les couloirs ce qui est en effet discriminatoire. Si nous avons refusé de participer aux négociations en tant qu'observateur des CE, c'est pour rester cohérents avec notre position tout simplement.
2/ "Je demande aux élus de donner un avis négatif pour cette consultation sur un protocole de négociation concernant le plan de licenciement annoncé au comité de groupe du 12 septembre 2005".
--> La demande n'a pas été suivie mais on note qu'ils ne parlent plus d'accord de méthode !
Cette déclaration est faite dans le cadre du CE donc elle fait référence au texte présenté à la consultation, on reprend donc l'intitulé du texte par pur formalisme.
Ceci dit il s'agit bien d'un accord de méthode, nos conseils nous l'ont confirmé et la direction elle-même le 3 novembre.

3/ "En effet si ce texte était approuvé par notre assemblée, alors le CE ne serait plus l'institution représentative fondamentale du processus de consultation dans le cadre de ce plan de restructuration".
--> Ce n'est pas notre opinion. La préservation des droits des CE est dans le texte et qui plus est les deux secrétaire de CE et les deux Présidents de Commission Economique ont toujours été hyper vigilants sur ce point des droits du CE, quelque soit le sujet, plan social ou pas.
C'est exact en théorie, mais en pratique ce n'est pas vrai.
L'intérêt pour la direction d'un accord de méthode c'est qu'il sécurise le calendrier de consultation du CE et qu'elle se met ainsi à l'abri de nombreux recours qu'un C.E. combattif peut faire pour forcer la direction à justifier les suppressions de postes et à étudier toute mesure visant à en diminuer le nombre.
Pour faire court, en acceptant cet accord de méthode les C.E. se tirent une balle dans le pied.
Ils pourront faire pression, au besoin en saisissant la justice pour obtenir de meilleures conditions de départ mais ils ne pourront plus rien tenter pour sauvegarder l'emploi.
On est en train d'aller sur le terrain favori de la direction qui est " parlons des conséquences du plan (PSE) et non de ses causes ".

4/..5/..6/..
7/ "Par conséquent je propose:
* l'ouverture immédiate de la procédure d'information - consultation du CE sur le projet de livre 4 et la nomination d'un expert sur ce projet"
--> L'expert est déjà en place, l'info-consultation aura lieu en CE quand le Livre IV aura été définitivement construit après l'échange de point de vue.
"La suspension du processus de consultation du livre 4 en attendant la remise des conclusions de notre expert et de celles du groupe de travail sur le développement d'activités en France ".
--> Cela revient à demander le début de l'exécution du plan pour dans un an.

Pas forcément, et puis même si cela était le cas, pendant un an 4800 personnes recevraient toujours un salaire. Et si ce délai permettait de réduire de façon importante le nombre de suppressions de postes cela aurait valu le coup d'être tenté.
Nous reprenons là juste l'idée présentée par la CFDT dans son texte alternatif qui avait le mérite de mettre les CE au centre de la négociation.
En résumé, la stratégie de la CGT selon leur déclaration semble être le refus de toute concertation et repousser le plus loin possible dans le temps l'exécution de ce plan. Concertation qui aurait néanmoins été acceptée si le chiffre dans le protocole avait été de 740 suppressions de poste et non 940.
Non c'est encore une idée fausse, nous savons nous aussi prendre en compte les demandes et revendications des salariés d'HP (ceux qui veulent partir et ceux qui veulent rester). Par contre notre priorité c'est la défense de l'emploi. En effet comme tu le dis nous étions prêts à accepter la négociation en accord de méthode à 740 suppressions, ce qui je le rappelle était le maximum tolérable accepté par tous en intersyndicale.
La CGT qui ne veut jamais négocier c'est une fable (il n'y a qu'à voir le nombre d'accords que nous signons nationalement ou chez HP). Personne ne peut pas nous reprocher de garder le cap de la défense de l'emploi.
Ensuite pourquoi ne pas utiliser tous les outils que nous offre la législation (CE, CHSCT…). ? Pourquoi aller sur le terrain de la direction qui ne peut que nous être que défavorable ?

Notre perception actuellement partagée par 3 autres syndicats est que nous pouvons obtenir plus de choses, pour les employés qui restent comme ceux qui partiront, par la négociation plutôt que par le conflit et l'obstruction. Et qu'en tout état de cause on saura fin janvier si cette stratégie était la bonne ou pas.
Là, on touche à la notion de rapport de force. Ce rapport de force est le fruit de la mobilisation récente des salariés (par exemple chez HP le 16 septembre ou le 4 octobre) mais aussi de la mobilisation passée. Comment explique-t'on que chez HP qui est une boite globale nous ne soyons pas traités de façon identique dans tous les pays au niveau conditions de départ ?
Pourquoi de gros packages en France et pas en Suisse par exemple ?
Ce n'est pas un hasard, c'est grâce aux lois qui mettent la pression sur notre direction. Elle lâche du lest pour avoir le moins possible de problèmes. Ces lois dont nous profitons nous le devons à tous ceux qui par le passé ce sont battus pour les obtenir (en 36, en 45, en 68), et ce, tous syndicats réunis.
En résumé, la négociation oui, mais en ne perdant pas de vue qu'elle n'est possible qu'avec un rapport de force favorable. A nous de le bâtir constamment. Rappelons-nous que nous avons affaire à des prédateurs pour qui seul compte le profit maximum et non à des personnes de bonne volonté qui défendrait le bien de tous. C'est malheureux mais c'est ainsi. A nous d'en tirer les conclusions qui s'imposent. Ce n'est pas la CGT qui a inventé les licenciements boursiers
Sinon la direction aura à faire face non seulement à un processus d'information-consultation très difficile en CE mais en plus à une reprise possible du conflit social
selon la nature du désaccord.
Notre choix laisse la porte ouverte à toutes les opportunités. C'est notre conviction.
Nous pensons que la bataille sur l'emploi est hélas perdu, d'ailleurs sur ce blog on n'en parle plus ou presque. Il est illusoire de penser que nous pourrons remobiliser sur ce sujet en février. On pourra peut être obtenir quelques avancées sur les conditions de départ en montrant les dents, mais nous aurons bien un millier d'emplois perdus et une boite qui ne s'en remettra pas et qui sera prête pour le prochain plan. C'est dommage car nous aurions pu à tous obtenir ce que nous demandions. C'est aussi notre conviction.
Il y aura des réponses à cette réponse de la CGT. Ne serait-il pas préférable de dialoguer de vive voix avec les salariés d'HP et d'échanger nos arguments par exemple lors d'assemblées générales. Ce serait certainement plus efficace et dynamisant. Enfin nous c'est ce qu'on souhaite….
Michel Soumet DSC CGT HPF
Laurent Viallard DSC CGT HPCCF

Anonyme a dit…

Franchement parlé, la réponse CGT n'apporte rien de plus que ce qui n'était déjà dans leurs tracts. Ceci étant c'est bien qu'ils aient répondus, comme ça au moins on est tout a fait convaincu de leur position jusqu'au boutiste, au moins ceux qui hésitaient à se faire une opinion sont fixés !!

Heureusement ils sont minoritaires et dans une démocratie ...

Merci a l'intersyndicale de rester uni pour la suite des négos, dans toute la mesure du possible.

Anonyme a dit…

>L'intérêt pour la direction d'un accord de méthode c'est qu'il sécurise le calendrier de consultation du CE et qu'elle se met ainsi à l'abri de nombreux recours qu'un C.E. combattif peut faire pour forcer la direction à justifier les suppressions de postes et à étudier toute mesure visant à en diminuer le nombre.


Cela veut surtout dire que les autres sndicats ont renoncé à faire descendre le nombre de postes supprimés en dessous des 940.

Anonyme a dit…

17:33, Cela s'appelle tout simplement du réalisme non ?

Anonyme a dit…

17:52 , non c'est un gros laché de pantalon devant la direction, apres nous avoir fait sortir pour 740.
La direction doit certainement faire des promesses à certains en coulisses.

Anonyme a dit…

Que des suppositions et des ragots....toujours la même hitoire.

Einstein a dit…

C'est surtout qu'il y a des employés qui ne savent pas ce que c'est qu'une négociation....

1240 <--> 740

Anonyme a dit…

18:30, il y en a qui savent apparament ...

1240 <--> 740 <--> 1240

la quadrature du cercle et la boucle est bouclé.

Anonyme a dit…

Merci la CGT pour votre éclairage.

Conseils contre conseils avec lectures légales qui ne concordent pas...que dit la CFDT ?
Extrait:

CGT
Ceci dit il s'agit bien d'un accord de méthode, nos conseils nous l'ont confirmé et la direction elle-même le 3 novembre.

L'intérêt pour la direction d'un accord de méthode c'est qu'il sécurise le calendrier de consultation du CE et qu'elle se met ainsi à l'abri de nombreux recours qu'un C.E. combattif peut faire pour forcer la direction à justifier les suppressions de postes et à étudier toute mesure visant à en diminuer le nombre.


Je comprends pas, oui dit la CGT ou non par la CFTC...bce document est il assimilable à un accord de méthode qui aura pour effet
de vérouiller le calendrier pour le plus grand bénéfice de la direction b?
de limiter/entraver les recours si les propositions de la directions ne sont pas acceptables ?

Peut importe la divergence de vue, en droit pur, c'est quoi la lecdture légale ?
Pouvez vous expliquer?

Einstein a dit…

18:46, ça se passe en 3D pas en 2D et tu ne tiens pas compte de la théorie sur la gravitation :

- France, petite boule rouge potentiellement explosive de masse 3%
- Europe, grosse boule gazeuse inerte de masse 43%
- Etats-Unis, grosse boule solide de 40% mais qui est notre soleil.
- Asie-Pacifique, nébuleuse en expansion dynamique absorbant les trois autres.

Et oui, la France n'est pas au centre de l'univers avec les autres qui tournent autour !

Anonyme a dit…

C'est avec des convictions comme ca, qu'on a vu des manifs anti-cgt a Marseille il n'y a pas longtemts.

Anonyme a dit…

Le mot "accord" se retrouve 38 fois dans le document et notament sous:

ARTICLE 1 : OBJET DU PRÉSENT ACCORD".
ARTICLE 2 : NATURE DE L'ACCORD
ARTICLE 11 : PUBLICITE DE L’ACCORD"


cet accord rappelle
cet accord fixe
présent accord ... ( 9 fois)

"Un calendrier prévisionnel faisant partie intégrante du présent accord."

Anonyme a dit…

Oui, en général, quand on signe un document, c'est un accord. Ou alors peut-être une carte d'identitié, un passport, un chèque ? ... lol

On s'en moque, la partie est jouée, la roue tourne, faites vos jeux, rien ne va plus !

Le rouge perd, impasse et manque.

Anonyme a dit…

excellent !

Anonyme a dit…

lamentable 19:54

CFTC HP a dit…

On va pendant quelques jours tester le site en modération active plutôt que passive, en raison des dérapages qui deviennent de plus en plus fréquents.
Les prédictions de Louis se réalisent...

Anonyme a dit…

C'est très bien de passer en modération active quand il s'agit d'un site externe. Il y aura toujours des dérapages, mais depuis quelques semaines, j'en ai vu de 2 sortes : ceux qui mettent des conneries pour s'amuser, tester l'impact, déconner,... et ceux qui ont un message à passer à l'intersyndicale et qui n'ont que ce blog à leur disposition. Les 2 cas sont à supprimer, mais le 2ème montre qu'il y a un manque évident de possibilité de communiquer entre les employés d'HP et ce qui reste de l'intersyndicale : des syndicats qui décident chacun dans leur coin et semble ne plus se préoccuper de ce que pensent les employés qui les ont élus... ne pourrait-on pas avoir un outil de communication interne dans lequel on pourrait dire ce que l'on a dans le ventre, sans toutefois tomber dans le bas niveau d'attaques personnelles, mais où on aurait le droit de dire à tel syndicat : votre attitude ne répond plus à nos attentes pour telle et telle raison ? Il y a bien sûr les emails, mais j'ai essayé plusieurs fois et pas de réponse, black out total, et pas visible par les autres employés donc impossible d'extraire les tendances. A méditer...

Anonyme a dit…

On parle de retrait des 35 heures, alors que beaucoup d'entre nous ont un salaire fixe et bossent de 8 heure du matin à 21 ou 22h. Alors j'espère que la modération active ne sera pas désactivée de 21.30 à 8h, beaucoup d'entre nous n'auraient plus le droit à la parole...

CFTC HP a dit…

Nous répondons TOUJOURS rapidement aux mails envoyés à cftchp@hp.com !

CFTC HP a dit…

Cela entraine un délai en principe assez court de publication. Vous avez toujours le droit à la parole. Simplement après 23h il faudra patienter jusque 7h30 le lendemain pour voir apparaitre son message saisi pendant la nuit...

Anonyme a dit…

Voila un magnifique commentaire :

... un manque évident de possibilité de communiquer entre les employés d'HP et ce qui reste de l'intersyndicale : des syndicats qui décident chacun dans leur coin et semble ne plus se préoccuper de ce que pensent les employés qui les ont élus... ne pourrait-on pas avoir un outil de communication interne dans lequel on pourrait dire ce que l'on a dans le ventre, sans toutefois tomber dans le bas niveau d'attaques personnelles, mais où on aurait le droit de dire à tel syndicat : votre attitude ne répond plus à nos attentes pour telle et telle raison ?

Enregistrer un commentaire