ADOPTEZ LA CFTC !

UN SYNDICAT + UN RESEAU SOCIAL : CHOISISSEZ LA CFTC !

Plein de témoignages adhérents ici !

Rejoignez l'expertise et le dynamisme de l'équipe CFTC dans le plus grand réseau social HPE/DXC/SW (500 collègues = diversité, entre-aide et solidarité assurés) et bénéficiez de services supplémentaires pour seulement 5 euros net par mois. Il n'existe pas de meilleur investissement !

Consultez Pourquoi adhérer-Avantages adhérents-Témoignages

DXC-ESF Achat de Tribridge et Concerto Cloud Services

HPE PSE GPEC Out Simulateur 6.22 et ultimes conseils et réponses

HPE Politique voiture Changement et grondement

HPE et SW Egalité Professionnelle Le rattrapage de juillet 2017

Scission Software Newco Focus #2 Spécial Epargne Salariale. Elections 26-27/9

Congés Ceux à prendre avant fin octobre, en fin d’année, jour de pont 2018…

Split de l’action HPE L’impact fiscal : de nouveau avec Micro Focus le 1/9 !

Prévoyance-santé HPE et SW Votre régime 2018. La nouvelle surcomplémentaire

Lisez les témoignages adhérents : rejoignez-nous !!!

Pour vous abonner aux communications pratiques réservées aux employés HPE, ESF ou HP, une simple demande à cftchp@hpe.com suffit.

jeudi 28 août 2008

Sophia Antipolis : vente du site fin octobre et nouvelle réduction de m2.

Vente du site, HP devenant locataire (en principe pour 3 ans) : avis CE rendu le 28 aout (voir commentaires).

Dans un tract distribué le 3 mars, les syndicats CFDT, CFE-CGC, CFTC et FO avaient dénoncé le simulacre d'argumentation pour justifier le projet de fermeture du Centre Clients ESS de Sophia Antipolis. Extrait du tract et motion des élus du CE HPCCF dans le premier commentaire, nouvelles motions le 27 mars et le 28 mai avec refus de remettre un avis. Une nouvelle motion du CE fin juin réplique aux propos du PDG particulièrement inquiétants sur l'avenir de Sophia. Droit d'alerte global voté par le CE HPCCF le 17 juillet (voir commentaires)

32 commentaires à lire:

CFTC HP a dit…

Extrait du tract :

"Quelques Vérités… :

En dépit de ce qu’a été invoqué par la Direction d’HP, le Centre Clients est utilisé aussi par : SOA Competency Center, Adaptive Infrastructure Group, CFT (Customer Focused Testing – SWD), l’Alliance Microsoft, Cisco, SWD Software, BTO, BIO Executive Briefing Center …

Donc dire que Centre Clients va fermer c’est aller un peu vite en besogne – est-ce qu’il y a une autre motivation cachée derrière cette parodie d’information/consultation du CE ?

En fait, la Direction a mené une instruction entièrement à charge contre Sophia aux seules fins de justifier une décision déjà prise au profit du centre clients ESS de Boeblingen. En pratique, les élus comme les salariés sont mis devant un fait accompli qui cache avec peine un délit d’entrave. Si la Direction voulait fermer le centre clients complet de Sophia dans le but de vendre le bâtiment actuel de Sophia, réduire les effectifs et ne garder que les compétences critiques dans un autre bâtiment, elle ne s’y prendrait pas autrement.

Actions du CE et Organisations Syndicales :

Les Instances Représentatives du Personnel de Sophia sont unies dans leur opposition à ce projet et s’activent auprès du management des entités utilisant le centre pour sa préservation. Elles militent au sein du CE pour mettre toute la lumière sur la situation économique et retours sur investissement qui pourrait motiver ou non cette décision.

Motion votée par le CE HPCCF sur le projet de fermeture du centre client ESS à Sophia :

Les élus du CE sont articulièrement inquiets du projet concernant la sélection d'un seul centre client Presales ESS en Europe. Les élus considèrent que la Direction a déjà pris la décision de fermer le centre client ESS EMEA de Sophia et que ce projet est déjà en cours d'implémentation sans que les élus aient réellement pu intervenir.

Les élus mandatent la Commission Economique, pour étudier l'opportunité d'engager un délit d'entrave.

Les élus sont très préoccupés par le projet lui-même et ses impacts sur les salariés directement concernés. Ils le sont également sur les conséquences sur les autres groupes business du site de Sophia et l'avenir tout court de ce centre de compétences.

En conséquence, les élus mandatent la Commission Economique pour travailler avec les élus de Sophia et l'Expert Economique du CE et instruire ce dossier. Ils demandent notamment :
- Une étude comparative complète et objective de différents scenarii incluant le maintient d'un ou de deux centres clients,
- Des engagements et des garanties apportées aux salariés impactés en fonction du scenario qui serait retenu (formation, déplacement, management, etc)
- Une étude des effets de bords sur les autres business de Sophia (Executive Briefing Center, CFT, BTO, SOA, AI, etc) et l'ensemble du site,

En fonction des résultats de cette étude, les élus se réservent le droit de concrétiser une procédure de droit d'alerte conformément à l'article L432-5 (du code du travail)"

Anonyme a dit…

Bonjour,

Pourriez-vous préciser l'impact humain de la fermeture de ce service (nombre de personnes impactées). Je suis sûr que beaucoup de personnes de HP dont je fais partie n'ont aucune connaissance d'ESS. Est-ce que les personnes impactées vont être réaffectées où est-ce le prélude à nouveau plan social ?

Merci
Cdlt

Anonyme a dit…

On sacrifie Sophia pour (espérer) sauver les autres sites CCF ?...

Anonyme a dit…

A priori il n'y a pas d'autre impacte qu'un manager muté et quelques changements de poste.
Il y a déjà eu des changements dans les postes il y a plus d'1 an maintenant.

Anonyme a dit…

jeudi 6 mars 2008 16 h 35 CET

Ouf, "qu'un manager muté".

J'espere que cette tournure de phrase etait malheureuse .....

CFTC HP a dit…

Voilà plus de détails sur ce projet qui est en fait une décision déjà prise... :

HP est dans un processus de rationnalisation des centres de visites clients au niveau mondial.
ESS dispose actuellement de deux centres importants de visites clients au niveau EMEA (Boeblingen & Sophia). Selon la Direction, un seul centre de visites unique au niveau EMEA permet une économie financière importante (> 1M$), ainsi qu’une simplification des procédures d’engagement.

Coté impact employés, la Direction minimise :

- Pas de suppression de poste
- Pas de changement de job level
- Pas de transfert de poste
- Un nombre très limité de postes avant-ventes ESS est directement lié à l’activité du centre de visites clients. Une analyse sur les évolutions de contenu de poste est prévue. Des déplacements supplémentaires sont à prévoir...

Anonyme a dit…

to Cftc . super cette com on est part pour un plan au niveau France
plus de doutes ...

Anonyme a dit…

Le probleme est que cette action du CE est un peu tardive. Il y a quelquesmois une info etait passee precisant qu'une etude serait faite sur les 2 centres clients. Le but etait de savoir si il fallait garder les 2, en sacrifier 1... C'est a cette periode qu'il fallait s'enflammer et no une fois le decision prise.

Anonyme a dit…

anonyme du 11 mars t'as raison. Il faut que le CE et les syndicats bosse sur les bon sujets

Anonyme a dit…

Lu ce commentaire dans le sujet "La fin des PSE chez HP ? "
Le sujet ( reorganisation IT )est à l'ordre du jour du CE HPF ce mardi, et aussi dans un CE extraordinaire HPCCF demandé à l'unanimité des élus ce jeudi (avec toutes les autres inquiétudes du moment coté HP CCF : centre client et groupe CME à Sophia, REWS, OCBU, Finances, stratégie industrielle pour HPCCF...).

A suivre...

Alors pour Sophia, il y a du nouveau... jusqu'a present on ne parle pas d'inquietude au niveau de groupe CME a Sophia.

CFTC HP a dit…

attention, ces sujets ne sont pas à l'initiative de la direction mais des élus qui cherchent à clarifier les situations !

Anonyme a dit…

De toute facon pas de soucis, il n'y a plus de PSE a HP !!!

CFTC HP a dit…

Motion votée en CE HPCCF aujourd'hui :

"Les élus du CE contestent les chiffres de coûts présentés pour le centre client ESS de Sophia.

Par exemple les coûts affichés pour le centre client ESS sont de l'ordre de 900 k$ annuels alors qu'en réalité ils sont proches de 300 k$.

La sélection du site étant basée sur ces données économiques erronées, la conclusion présentée ne peut être acceptée.

Les élus mandatent un expert pour mener une étude complète, approfondie et objective des coûts du centre client ESS de Sophia. Ils s'intérrogent sur la réalité des coûts de Boeblingen.

Les élus demandent que la Direction ne pénalise pas les autres groupes business qui financent et utilisent le centre client qui n'est pas un centre client exclusif ESS."

CFTC HP a dit…

Motion sur la consultation sur le projet de consolidation du Customer Center ESS de Sophia - CE du 28 mai

"Les élus ne peuvent pas rendre d'avis sur ce projet.

Les élus sont confortés dans leur contestation de l'argumentaire économique sensé justifier entièrement d'après la Direction la fermeture du Centre Client ESS de Sophia.

Le rapport de l'expert SEXTANT met en lumière plusieurs incohérences dans les chiffres présentés par la Direction :

- Les charges REWS imputées au Centre Client ESS de Sophia nous semblent surévaluées. Les élus demandent que la Direction leur communique un engagement de Jan Zadak que le coût résiduel pour TSG Sales sera nul en cas de fermeture du centre client ESS de Sophia et ce pour les années à venir,

- Le coût MMA est surévalué comme cela a été démontré en séance. La renégociation de ce contrat fait diminuer les couts considérablement (de l'ordre de 180 K$ en année normale à comparer aux 502 K$ utilisés par la Direction dans son argumentaire). Les élus demandent que soit étudiée l'alternative de réinternalisation des activités MMA au sein d'HP à Sophia comme cela est le cas à Boeblingen (avec ou sans ESS),

- La gestion des sommes versées par les partenaires et les business n'est pas transparente. Les élus demandent les extraits des comptes et les justificatifs du contrôle de gestion concernant ces sommes,

- Les coûts REWS et de gestion pour Boeblingen nous semblent sous-évalués. Nous demandons une évaluation objective des couts additionels de REWS si le regroupement se faisait sur ce site,

- L'évaluation globale de ce projet ne prend pas en compte les couts additionels à la charge des autres business de Sophia pour l'organisation d'évènements en externe si le Centre Client ESS de Sophia fermait (location de salles, transport, renégociation du contrat MMA, etc). Les élus demandent une étude détaillée de ces coûts.

Les élus déplorent que ce dossier ait été instruit par la Direction à charge contre le Centre Client ESS de Sophia. L'amalgame fait entre la fermeture possible de ce Centre Client ESS et celle du Centre Client de Sophia nuit gravement aux actitivés du site de Sophia.

Les élus notent que, suite à la contestation au CE du mois de mars, la Direction a contacté l'ensemble des business de Sophia pour connaitre les conséquences qu'aurait cette fermeture sur leurs activités. Les élus regrettent que les business impactés n'aient pas été consultés au moment ou la Direction a réalisé l'étude de ce projet.

Par ailleurs, les élus ne sont pas là pour entériner un projet déjà en place. Les élus protestent contre le délit d'entrave caractérisé qu'attestent la mise en œuvre de la nouvelle organisation proposée, la baisse sensible du nombre d'évènements programmés pour ESS et la baisse de participation notée pour plusieurs autres évènements business non ESS.

Sur la partie conséquences dans les organisations ESS à Sophia :

- Les élus notent l'engagement de la Direction de maintenir et de continuer à investir dans un lab ESS à Sophia pour permettre à l'équipe de consultants de travailler. L'investissement d'un VDC ne compensera pas l'absence d'un Halo Room qui permettrait de réduire les déplacements,

- Les élus attendent des précisions concernant les activités des salariés du groupe support (salariés rattachés au manager Jan Prinsen) et leur pérennité. Les changements actuels sont en contradiction avec les affirmations de la Direction,

- Les élus notent qu'une fois de plus un poste (ici de niveau manager2) disparait à Sophia. Au-delà d'un discours se voulant rassurant, la Direction ne démontre pas sa volonté d'ancrer un certain nombre d'activités sur le site.


Point très important, les élus ne peuvent pas se prononcer sur un projet comme la fermeture du centre client ESS de Sophia alors qu'un projet immobilier (projet dit de Lease-Back) a démarré antérieurement. Ce projet a pour objet la baisse des couts pour tous les business du site y compris ESS. Les élus attendront donc les conclusions détaillées de ce projet avant de pouvoir se prononcer sur la nouvelle équation économique du projet de fermeture du Centre Client ESS de Sophia.

Enfin, les élus mandatent le Secrétaire du CE pour envoyer une lettre aux managers ESS europe et corporate (dont Jan Zadak, Donna Korb et Ann Livermore) pour les informer de la situation et des problèmes liés à cette consultation.


Vote : 0 abs, 0 contre, 13 pour"

Anonyme a dit…

on a sacrifié ANNECY alors on peu sacrifie Sophia plus proprement

CFTC HP a dit…

tract intersyndicale à 5 distribué ce matin à Sophia :

P"our prouver à notre PDG que l'avenir de notre site nous intéresse mobilisons nous. Les syndicats vous demandent de venir massivement. Participez à la présentation des résultats en salle DORIOT à partir de 10h15 lundi 2 juin. C’est le moment de montrer que les salariés du site de Sophia sont capables de se mobiliser quand leur avenir est menacé. VOUS avez des questions à poser, c’est l’occasion le faire. LE SITE COMPTE SUR VOTRE MOBILISATION"

Anonyme a dit…

Pas de langue de bois de la part d'Yves de Talhouet. Il a annoncé la couleur ... l'avenir du site de Sophia est clairement compromis.

Anonyme a dit…

ATTENTION, 265 personnes en mobilite interne...mais que font les managers...

Anonyme a dit…

l'avenir du site de Sophia est clairement compromis.
Mais Sophia n'est qu'une galerie depuis tous les temps

CFTC HP a dit…

Message du modérateur principal : pour cause de déplacement et d’accès internet difficile des 3 modérateurs possibles, les commentaires du Blog seront libérés un peu moins fréquemment que d’habitude jusqu’à vendredi soir. Merci pour votre compréhension !

Anonyme a dit…

Anonyme du mardi 3 juin 2008 23 h 08 CEST -

C'est malheureusement parce que beaucoup de gens/managers qui comme toi ne sont jamais vu sur le site, ne se sont jamais renseignes et ont des a priori de la sorte que le centre de Sophia a cette fausse reputation.

CFTC HP a dit…

Avis sur la consultation sur le projet de consolidation du Customer Center ESS de Sophia - CE du 20 juin

"Les élus contestent le projet visant à fermer le centre client ESS de Sophia.

Les élus ont démontré que l'argumentaire économique Censé justifier entièrement d'après la Direction la fermeture du Centre Client ESS de Sophia n'était pas fondé.La Direction n'a pu que reconnaitre que les coûts du centre de Sophia ne sont pas plus élevés que ceux de Boeblingen, ils seront même inférieurs quand le projet dit "Lease-Back" de Sophia sera effectif.

Les élus dénoncent la stratégie de regroupement sur un seul site à Boeblingen qui est pronée par les dirigeants ESS corp et Europe. Cette stratégie ne prend pas en compte l'impact sur les clients Top Executives et les autres business présents à Sophia. Elle ne prend pas non plus en compte l'impact sur l'économie locale avec la suppression de plus de 10.000 nuités qui représente une perte de l'ordre de 5 M€ pour l'économie locale.

Les informations communiquées concernant les impacts financiers sur les autres business ne sont pas suffisantes : les élus ne savent pas comment les autres business pourront gérer cette situation, ni comment le contrat MMA évoluera.

Les élus ont noté :

- l' engagement que le coût résiduel pour TSG Sales sera nul et pris en charge par REWS

- l'engagement de la Direction de maintenir et de continuer à investir dans un lab ESS à Sophia pour permettre à l'équipe de consultants de travailler. L'investissement d'un VDC ne compensera pas l'absence d'un Halo Room qui permettrait de réduire les déplacements,

- Les précisions concernant les 4 postes du groupe support (salariés rattachés au manager Jan Prinsen) et leur pérennité pour au minimum tout FY09.

Les élus continueront de suivre l'impact de ce projet lors du CE extraordinaire convoqué à leur initiative sur la situation alarmante de l'entreprise.

Les élus s'indignent de l'instruction à charge par la Direction contre le Centre Client ESS de Sophia. L'amalgame fait entre la fermeture possible de ce Centre Client ESS et celle du Centre Client de Sophia continue de nuire gravement aux actitivés du site de Sophia."

Vote : 0 abs, 0 contre, 13 pour

Anonyme a dit…

Pas beaucoup de commentaire sur ce sujet... C'est vrai que concernant le centre client le projet ayant demarre il y a plus d'un an (sans trop de bruit d'ailleurs) la cause semble entendue. Par contre la sauvegarde du site, suite aux declarations de YdT en particulier, devrait faire couler beaucoup d'encre !!! Mais non, la chaleur aidant, le semblant de mouvement s'est vite essoufle et sans etre content ou mecontent de son sort, tout le monde semble resigne. De toute facon le sujet du site est secondaire, ce qui compte c'est le bussiness...

CFTC HP a dit…

Droit d'alerte voté au CE HPCCF aujourd'hui :

La Direction a décrit sa vision des risques pour l'entreprise et des efforts réalisés par les Business pour essayer de développer l'entreprise. La Direction reconnait l'existence de risques importants pour des business, des sites et des emplois mais ne présente pas de plan permettant de gérer ces risques et d'accompagner collectivement les salariés impactés.

La Direction n'a pas apporté de réponses suffisantes aux questions posées par les élus notamment sur la situation du site de Sophia et des business associés et sur la capacité de redéploiement des salariés impactés par de nombreux projets de réorganisation (IT, OCBU, REWS, etc).

Les évènements récents (exemple : gestion de la fermeture du centre client ESS de Sophia, difficultés à redéployer les salariés de l'IT, etc) ne font que renforcer l'inquiétude légitime des élus quant à l'avenir de pans entiers de l'entreprise.

Après avoir pris connaissance des réponses de la Direction aux questions posées par le Comité d’Entreprise dans le cadre de l’article L2323-78 du nouveau Code du Travail, les élus estiment que les explications fournies confirment le caractère préoccupant de la situation, et décident de se faire assister par le Cabinet d’Expertise Comptable SEXTANT EXPERTISE dans le cadre des articles L2323-78 et L2325-35 du Code du Travail (droit d'alerte). La mission de l’expert portera sur l’ensemble des interrogations du Comité d’Entreprise telles qu’exprimées dans la résolution votée au CE du 19 juin.

Au travers de ce droit d'alerte les élus souhaitent être consultés de manière préventive sur les axes stratégiques des business dans les mois ou années à venir et sur la gestion des changements et des risques identifiés sur les activités, les sites et les emplois, et travailler avec la Direction sur les accompagnements collectifs nécessaires.

Vote : 0 contre, 0 abstention, 13 pour

CFTC HP a dit…

Pour être complètement objectif, ce que nous essayons de faire lorsque nous nous traitons un sujet pour que vous ayez au moins l'autre son de cloche, la Direction a cherché à rassurer le CE HPCCF juste avant le déclenchement de ce droit d’alerte en répondant longuement aux inquiétudes des élus, mais sans succès donc.

Son argumentation était autour de plusieurs points contestant le procès implicite des élus fait à l’équipe de management, et réaffirmant que la pérennité de HP en France, et d'HPCCF en particulier n'est pas en jeu malgré la concurrence permanente avec les autres pôles HP des autres pays :


1/ L'ensemble de l'équipe de Direction HPCCF – l’ISMT- et son PDG se disent extrêmement sensibles au devenir des activités d'HP basées sur le sol français.

Exemples donnés :
- Investissement de 15 M€ en FY08 dans un data center de nouvelle génération (600 M2 à IDA et 300 M2 à Grenoble, site miroir), investissement dans les pôles de compétitivité SCS et Minalogic respectivement localisés à Sophia et, Grenoble

- Impact positif du groupe de développement d'activités (note du modérateur : dans lequel la CFTC s’est particulièrement fait remarquer pour sa contribution) avec 59 postes et maintien de 13 postes

- Création d'un rôle de "Business Development" dont les activités sont revues trimestriellement par l'ISMT

2/ En ce qui concerne le site de Sophia-Antipolis, il est dit que la détermination du management est à l’origine de la participation de HP au pôle de compétitivité SCS qui a d’ailleurs retenu un des projets développés par HP avec plusieurs employés de Sophia travaillant sur ce projet (Agos).

Pour le management, les centres de visite clients rattachés aux autres business sont toujours d'actualité sur le site de Sophia et n'ont pas fait l'objet de la consolidation à Boblingen du centre de visites Clients ESS

Enfin il y aurait des signes de volonté de la Corporation d’investir dans l’activité Opencall au niveau mondial.

A noter : les effectifs de Sophia sont stables depuis 2006 à + de 260 employés, y compris les managers

3/ Accompagnement des salariés :

- Programme HP First visant essentiellement à promouvoir la mobilité et le redéploiement interne plutôt que les WFR dans le cadre des réorganisations des Business.

- Négociation GPEC (voir sujet sur le Blog)

- Programme de prévention des risques psychosociaux (note du modérateur : voir sujet du blog sur le stress au travail)

4/ Inquiétudes sur les impacts du rachat EDS : le sujet serait prématuré

Anonyme a dit…

On peut prendre acte de ces actions de la direction .

Toutefois, la question relative à la disparition d'un grand nombre de postes dans les differents business, la realite d'un certain nombre de personnes officiellement ou officieusement en redeploiement , et l'absence de reelles creations de postes pour absorber ces pertes, restent problematiques. La bonne volonté de la direction sur les points mentionnés n'apporte pas de reponse sur ces points: Un DC sera géré par 2 ou 3 personnes max sur site, HP First ne fait qu'accompagner les mouvements sous reserve que les postes existent, et le pole d'activite contient des jobs deja occupés.
Un sondage sur les personnes ayant un message formel ou discret de leur management,leur indiquant la disparition de leur poste dans le courant de l'annee a venir, serait interessant.......

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
CFTC HP a dit…

Avis sur le projet Sale Lease-Back des batiments Sophia - CE HPCCF du 28 aout


"Les élus prennent acte du projet de Sale & Lease-Back des batiments de Sophia et du choix de l'option vente et location sur 3/6/9 ans (option 4 des scénarii présentés).

Ils notent que les locaux à destination des salariés et du Centre Visite Client seront de l'ordre de 6.400 m2 et que 172.000 euros seront investis pour le déménagement interne et la remise en état des locaux qui seront utilisés par HP.

Le bail de 3/6/9 ne contient pas de clause de départ anticipé ou de restitution partielle d'espace.

Les élus rappellent qu'ils ont toujours été favorables au maintien des salariés et des activités dans les locaux actuels. Ils comptent sur la Direction pour respecter ses engagements concernant la pérénnité du site et des activités associées.

Les élus souhaitent que les fonds dégagés par HP sur cette opération bénéficient aux salariés et aux activités de HP en France."

Anonyme a dit…

Pour "vendredi 29 août 2008 09 h 52 CEST":

Mort de rire. Moderateur, merci d'agir pour enlever cette note (sus-mentionnée) pleine de vide et de non-sens, et à l'orthographe aussi douteuse que le goût. C'est pas le momnent de se tirer dessus.

CFTC HP a dit…

merci et tout à fait exact, le commentaire retiré était désobligeant pour le site et ses employés, il n'aurait pas du passer le filtre de la modération ce matin

CFTC HP a dit…

Un autre commentaire insultant n'a pas été publié ce matin. On répondra juste que les CE HPCCF sont particulièrement inefficaces dans leur fonctionnement et ne respectent pas les 2 élus CFTC qui viennent d'Ile de France et se sont levés à 4h du matin

CFTC HP a dit…

La bonne nouvelle c'est que nos listes aux prochaines élections auront plusieurs représentants du site de Sophia en position éligible, pour la première fois, et que nous pourrons ainsi contribuer de façon plus complète et précise à la défense de ce site et de ses employés. Site qui était le seul d'importance en France à n'avoir que 2 syndicats représentatifs.

Enregistrer un commentaire